l Inf Mai 2014 AICM Association Royale des Ingénieurs Commerciaux, Licenciés et Docteurs de Mons - Warocqué Association Sans But Lucratif

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "l Inf Mai 2014 AICM www.aicm.be Association Royale des Ingénieurs Commerciaux, Licenciés et Docteurs de Mons - Warocqué Association Sans But Lucratif"

Transcription

1 l Inf Association Royale des Ingénieurs Commerciaux, Licenciés et Docteurs de Mons - Warocqué Association Sans But Lucratif Alumni Warocqué AICM Warocqué - L INFO - MAI AICM Mai 2014

2 AICM Warocqué - L INFO - MAI

3 Le mot de la Présidente Je ne peux pas commencer mon nouveau mandat à la tête de l AICM sans remercier Eddy pour le travail effectué à ce poste précédemment Petit clin d œil également pour Nadine qui a assumé à merveille le poste de trésorière pendant plusieurs années au sein de notre association. Et surtout, MERCI à vous, chers membres, pour votre soutien et la confiance que vous m accordez pour ce nouveau défi! «L heure est au renouveau» Cette phrase fut prononcée à plusieurs reprises lors de notre AG de mars dernier. En effet, l AICM a besoin de changement, et c est bien dans ce sens que le Conseil d Administration souhaite œuvrer. J espère que le fruit de ce travail sera très vite perceptible! Notons tout d abord l arrivée de 3 nouveaux administrateurs : Cécile Letont, promo 2011, Performance Manager au Grand Hôpital de Charleroi, Flavia Pati, promo 2011, Analyste Financière chez Wallimage Entreprises SA et Joël Hennuy, promo 1981, Administrateur Gérant de la société Hegedan. Je souhaite également remercier nos membres présents lors de cette AG et qui ont répondu favorablement à l invitation au lunch qui s en est suivi, moment très convivial où chacun a pu se retrouver autour d un bon repas! Permettez-moi d attirer votre attention sur le fait que ce Bulletin Info est riche en invitations et sollicitations! En effet, nous avons besoin de votre soutien et de votre aide pour faire avancer l AICM, que ce soit grâce à vos sponsors mais aussi, en nous communiquant vos offres d emplois, possibilités de stage ou encore des thèmes de mémoire! Notons notre prochain rendez-vous devenu incontournable pour l AICM le pot du Doudou ce dimanche 15 juin à partir de 14h à «La Vie est Belge»! J espère voir y voir nombreux comme chaque année! Bonne lecture Doloré s Dumortiér, Pré sidénté dé l AICM Promotion 2005 Table des matières Assemblée Générale : Procès-verbal de l Assemblée Générale du 22 mars Invitations : Doudou Match Diables Rouges.. 8 What s up at Warocqué School of Business and Economics? ERP oui! Mais pour quoi faire? Départ d un des piliers de Warocqué : Départ à la retraite de Jacques Soupart Compte-rendu de la visite guidée du musée de la Photographie Les réunions professionnelles oui mais En souvenir - Action parrainage Cotisations Wawagenda AICM Warocqué - L INFO - MAI

4 Assemblée Générale La séance est ouverte à 10h10. Procès-Verbal de l Assemblée Générale statutaire du Samedi 22 mars Ouverture des travaux par le Président et désignation du secrétaire de séance Le Président, M. Eddy DUBOIS, remercie les membres présents ainsi que les administrateurs et la secrétaire pour leur dévouement pour l association. Mme Dolorès DUMORTIER, secrétaire-adjointe est désignée comme secrétaire de séance. Le Président nous informe que Gauthier VANDEKERKHOVE, candidat à la Présidence, ne peut pas se présenter en application des statuts car ceux-ci prévoient que nul ne peut être administrateur s il exerce un mandat politique. Gauthier, étant Conseiller Communal, doit donc démissionner de son mandat d administrateur. Une minute de silence est respectée en l honneur de nos membres défunts pour l année écoulée. 2. Approbation du procès-verbal de l Assemblée Générale du 16 mars 2013 Aucune remarque n a été formulée. Par conséquent, le procès-verbal a été approuvé à l unanimité. 3. Rapport du Président concernant les activités Le Festival International du Film d Amour (FIFA) Pour rappel, la participation au FIFA 2013 ne fut pas une réussite suite aux problèmes techniques rencontrés lors de la projection. Au vu de ces désagréments, nous avons bénéficié d une compensation financière pour cette année. Le pot du Doudou - 26 mai 2013 Malgré la décentralisation de l activité par rapport à la Grand-Place, notre rendez-vous s est tenu non loin de là, au Café «La Vie est Belge» et, comme chaque année, resta un franc succès. La fête de la Rentrée - 16 septembre 2013 A la demande du Recteur, les associations d Anciens de l Université ont installé un stand lors de cette journée. Les différentes associations, dont l AICM, étaient ainsi représentées. La visite du Musée Gallo-Romain et de la Ferme de la Princesse à Binche - 13 octobre 2013 Cette activité combinant 2 centres d intérêt différents et se clôturant par un repas autour du foie gras fut très agréable. Elle attira d ailleurs certains membres que nous ne voyons pas régulièrement lors d autres rencontres. Business Cocktail - 22 novembre 2013 Par soucis d économie, nous avons dû réduire le budget et par conséquent, réduire la qualité des mets proposés. Un droit d entrée a également été demandé aux non-membres. Nous avons ainsi pu constater qu un quart des personnes présentes sont des non-membres. Ce même droit d entrée sera demandé lors des éditions futures. Warocqué Carreer Day - 27 novembre 2013 Cette activité a été réinstaurée par la JeWac S en collaboration avec la Faculté et l AICM. Nous y avons tenu un stand où les étudiants pouvaient venir questionner les anciens présents sur leur parcours. AICM Warocqué - L INFO - MAI

5 Participation au Banquet de l Amicale de Bruxelles - 30 novembre 2013 Comme chaque année, certains administrateurs ont participé à ce banquet. Il est dommage de constater que nulle autre amicale n organise ce genre d événement. Visite guidée lors de l exposition Andy Warhol au BAM à Mons - 12 décembre 2013 Cette activité a rencontré un franc succès. Nombreux étaient ceux qui nous ont rejoint pour cette activité. Un verre sur la Grand-Place, offert par l association, avait clôturé cette agréable soirée. Soutien de l AICM Comme de coutume, l AICM soutient et sponsorise les activités et organisations estudiantines telles que le Bal Académique, la Coupe du Mons,.. L AICM octroie également des prix à certains étudiants ainsi que des Bourses Erasmus. Conseils d Administration de l AICM Cette année, nous avons tenu 6 CA. 4. Election statutaire des administrateurs et du Président Deux de nos administrateurs étaient au terme de leur mandat respectif. Ils ont donc dû se représenter et être réélus. Ce fut le cas pour nos 2 administrateurs Xavier Brédart et Jérémy Henry. A ces 2 administrateurs ainsi réélus vient s ajouter l élection de 3 nouveaux candidats. Il s agit de Cécile Letont, Flavia Pati et Joël Hennuy. Nous notons 2 démissions. Il s agit des démissions de Christophe Deplanque et de Gauthier Vandekerkhove (incompatibilité avec son mandat politique). Trois candidats se présentaient au poste de Président. Il s agit de Dolorès Dumortier, Chantal Liénard et Joël Hennuy (Gauthier Vandekerkhove ne pouvant pas être candidat). Dolorès Dumortier a été élue Présidente à la majorité. 5. Rapport de la trésorière concernant le compte de résultats et le bilan L année 2013 se clôture avec une perte de 380. La prévision budgétaire de 2013 prévoyait une perte de Si on analyse le compte de résultats : Au niveau des recettes : 1. On peut considérer que les rentrées liées aux cotisations diminuent d année en année alors que rappelons -le, la cotisation est passée en 2012 de 57 à 60. Force est de constater que, comme beaucoup d autres associations, peu de jeunes sortants paient leur cotisation ainsi que certains membres, malgré plusieurs rappels. La subvention Forem couvre le coût salarial de notre secrétaire à hauteur de Afin de réduire le coût du Business Cocktail, notre plus grosse activité, nous avons, cette année, instauré un prix d entrée de 10 aux non-membres, ce qui a amené des recettes de Les produits financiers diminuent suite à la baisse des taux du marché. Au niveau des charges, elles restent stables par rapport à 2012 : On a réduit de moitié les dépenses liées au Business Cocktail, ainsi que notre participation aux frais de manifestations proposés par les étudiants. Les intérêts des legs Martin et Ulens ont servi à financer des bourses Erasmus et les prix étudiants offerts aux proclamations. L augmentation des amortissements est expliquée par l achat en 2012 d un nouveau matériel informatique ainsi qu à l activation des coûts liés au nouveau site web. AICM Warocqué - L INFO - MAI

6 Au bilan 2013, nous pouvons constater que : A l actif, l enregistrement du nouvel investissement lié au site web pour Les comptes de régularisation actif comprennent les prorata d intérêts à recevoir sur les placements. Les comptes de régularisation passif comprennent notamment le report sur 2014 de sponsoring Info déjà perçu en 2013 et des cotisations perçues d avance. 6. Présentation par le Président du budget 2014 Les recettes s alignent sur les années précédentes. Nous notons une diminution conséquente en 2012 et 2013 des insertions publicitaires dans l Info. Nous faisons un appel au sponsoring de l Info, ce qui nous permet de «vivre». Le budget prévu est relativement bas. Pour le Business Cocktail, on budgétise une recette plus prudente que celle perçue cette année. Au vu des taux actuels du marché, nous nous attendons à un statut quo en ce qui concerne les intérêts des legs. Charges : En ce qui concerne le coût de l Info, les 2 premières publications de 2014 resteront sous l ancienne formule. Quatre numéros ont été édité en 2013, dont le coût des 2 derniers numéros a été moindre grâce au changement de fonctionnement pour la mise en page et l impression. Trois numéros avaient été édité en Nous avons budgété en Business Cocktail : Nous avons réduit de manière assez conséquente les coûts et par conséquent, la qualité de ce Business Cocktail. Celle-ci sera à revoir pour le prochain Business Cocktail tout en restant prudent sur le budget à y consacrer. Nous devrons également être attentif par rapport à nos sponsors (Inbev). Combien de temps ceux-ci vont ils nous sponsoriser? Nous devons être vigilants. Subsides aux étudiants : Nous maintiendrons un schéma classique en ce qui concerne la remise de prix et de subsides divers aux étudiants. 7. Lecture du rapport des vérificateurs aux comptes L un de nos vérificateurs, M. Michel Bellière, met un terme à sa contribution envers l AICM. Chantal Stilmant procèdera désormais à la vérification des comptes de l association avec M. Jean-Marie Joiris. Mme Stilmant est élue à l unanimité. M. Joiris attire notre attention sur le fait que nous sommes dans une situation particulière étant donné que 2 postes de dépenses manquent : - La secrétaire est subsidiée à 85 % (quid par rapport à la limitation dans le temps?) - le local est mis à notre disposition gratuitement via une convention signée à l époque M. Joiris remercie Mme Chantal Liénard pour son travail. Il estime qu elle tient les comptes de façon admirable. Il note un total respect de l affectation des intérêts des dons qui sont bien versés aux étudiants. Par conséquent, M. Joiris approuve les comptes tels que présentés par le Conseil d Administration. 8. Discussion des rapports, comptes et budgets, vote pour approbation et décharge à donner aux administrateurs et vérificateurs L Assemblée Générale décide, à l unanimité, de donner décharge aux administrateurs et vérificateurs. AICM Warocqué - L INFO - MAI

7 9. Proclamation des résultats des votes Les candidats administrateurs : (65 bulletins ont été remis) - Joël Hennuy est élu avec 64 votes en sa faveur - Xavier Brédart est élu avec 59 votes en sa faveur - Jérémy Henry est élu avec 60 votes en sa faveur - Cécile Letont est élue avec 63 votes en sa faveur - Flavia Pati est élue avec 63 votes en sa faveur Les candidats à la Présidence : (64 votants - 3 votes nuls => 61 votes valables) - Dolorès Dumortier a reçu 32 votes en sa faveur et est élue Présidente à la majorité. - Chantal Liénard a reçu 16 votes en sa faveur - Joël Hennuy a reçu 13 votes en sa faveur 10. Divers Suite aux remarques de l AG de l année dernière, notre site internet a été remis à jour. Autre mesure, la mise en page de notre bulletin Info est dorénavant réalisée en interne par les bons soins de Sandra. Ceci a un impact financier positif et un maintien de la qualité de la présentation. Il n y a pas d autres divers. La séance est clôturée et le verre de l amitié est offert. Un repas au restaurant «Dream» à suivi cette AG Dolorès DUMORTIER Secrétaire de séance AICM Warocqué - L INFO - MAI

8 A vos agendas! INVITATION Doudou 2014 DIMANCHE 15 JUIN 2014 Dès 14h00 La Ducasse de Mons et son combat dit «Lumeçon» L heure du Doudou approche à grands pas. A cette occasion, comme chaque année, nous avons le plaisir de vous convier à venir nous rejoindre lors de la Ducasse de Mons et de son combat dit «Lumeçon» afin de faire la fête entre Wawas. Comme l année dernière, nous fixerons le rendez-vous au café «La Vie est Belge», rue de la Raquette 4 à Mons (en bas de la rue du Miroir, à 2 pas de la Grand Place), à 14 heures, juste après le combat. Le verre de l amitié ainsi que des sandwichs garnis seront offerts par l association. Nous espérons vous y voir nombreux. La Coupe du Monde et nos Diables Rouges s invitent à Warocqué Diffusion sur Ecran Géant du match Belgique - Corée du Sud JEUDI 26 JUIN 2014 Dès 19h00 Ce n est pas à chaque Coupe du Monde qu on a le plaisir de pouvoir y défendre nos couleurs. Nos Diables Rouges sont particulièrement en forme. A cette occasion, l AICM, en collaboration avec l AGE Warocqué, vous invite à venir soutenir au mieux nos diables. Au programme : Un barbecue vous sera proposé dès 19h00 dans la Cour de Warocqué (pain brochette, saucisse ou hamburger au prix de 2 ) AICM Warocqué - L INFO - MAI Pendant cet avant-match, un fût sera gracieusement offert par l AICM. Dès 21h30, direction la Grand-Place de Mons pour assister à la diffusion du match sur écran géant. Un fût sera offert par l AICM au Café «La vie est Belge» (à gauche du Mc Donald s) Nous vous attendons nombreux pour venir encourager et soutenir nos Diables! Infos et réservations : AICM : 065/ ou

9 Proposition de stages et/ou de sujets de mémoire What s up at Warocqué School of Business and Economics? Chers membres de l Association des anciens de la faculté Warocqué, Le conseil d administration de l AICM récemment formé a mis en place un plan d action ambitieux au sein duquel le resserrement des liens avec la faculté apparait comme une des priorités. Afin d atteindre cet objectif, une des décisions prises est de constituer, et ce de manière annuelle, une base de données relative, d une part, aux mémoires et, d autre part, aux stages proposés par les membres de l association des anciens de la faculté aux étudiants en année terminale. Dans cette optique, nous sollicitons votre aide et vous demandons de nous faire parvenir toute proposition de stage ou de sujet de mémoire. Notez également que le couplage d un stage avec un projet de développement de mémoire constitue pour l étudiant un challenge particulièrement intéressant. En outre, vous pourriez également tirer bénéfice d une expertise gratuite réalisée par un futur diplômé. Toute manifestation d intérêt ainsi que toute demande de renseignements doit être adressée au secrétariat de warocqué ou 065/373214). Nous vous remercions d avance pour l attention que vous porterez à cette proposition avantageuse pour toutes les parties. Chantal Liénard (promo 1972) et Xavier Brédart (promo 2003) AICM Warocqué - L INFO - MAI

10 ERP oui! Mais pour quoi faire? Joël HENNUY - Promotion 1981 Administrateur AICM On parle de plus en plus de l ERP. Mais qu est-ce donc? (Episode one) Aujourd hui, il n est pas rare d entendre parler d ERP, même sur les radios belges de grande audience. Si vous êtes un peu curieux, sans être nécessairement «geek» d internet, ou d informatique, vous aurez sans doute consulté Wikipédia, l Encyclopédie Libre en ligne. La meilleure définition que j ai pu y trouver en langue française est la suivante : «ERP est le sigle de Enterprise Resource Planning, traduit littéralement de l anglais, planification des ressources de l'entreprise, et appelé en français progiciel de gestion intégré (PGI). Ce type de logiciel correspond, pour une organisation, au support de base capable d'assurer une gestion intégrée, définie comme étant l'interconnexion et l'intégration de l'ensemble des fonctions de l'entreprise dans un système informatique centralisé (et généralement configuré selon le mode client-serveur).» Vous trouverez ci-contre une définition en anglais qui permet de mettre en évidence quelques caractéristiques essentielles des ERP. Somme toute on parle bien, d une super application informatique de gestion générale, capable de supporter les activités traditionnelles d une entreprise commerciale. Sans parler des sous fonctions que celles-ci comprennent, je citerai la comptabilité financière et de gestion, la gestion des achats et des ventes, mais aussi la planification et le contrôle d exécution d activités de production tant discrète que continue, et enfin la gestion des ressources humaines. Mais ce concept ne date pas d hier. En effet, jeune diplômé au cours des années 80, j ai été un témoin privilégié de l avènement des systèmes ERP dans les grandes entreprises. En 1985 j assurais les responsabilités d analyste chef de projet d une application de gestion des stocks au sein d une grande entreprise carolorégienne appelée ACEC. Cette application, supportée par un gros ordinateur IBM _ en architecture dite «mainframe»_ et déployée au sein de plusieurs divisions du groupe Acec, gérait à la fois les mouvements de stock, entrées/ sorties, et le lancement des réapprovisionnements d articles. Elle était reliée via plusieurs interfaces à d autres applications de gestion avec qui elle échangeait des données, comme les achats, la production, la comptabilité. Lorsque des problèmes survenaient, c était le plus souvent au niveau de ces interfaces. C était donc l épée de Damoclès de ces grands systèmes informatiques qui disposaient de toutes les applications nécessaires, mais qui manquaient cruellement d intégration. En 1989, je quittais Acec pour rejoindre une entreprise qui se spécialisait dans la mise en place d un progiciel de type ERP, développé en AICM Warocqué - L INFO - MAI

11 Allemagne et vendu sous le nom SAP. Ce dernier est devenu en quelques années le leader incontesté du marché des ERP dans les grandes entreprises. Depuis les années 80, les choses ont évolué. D autres éditeurs de logiciels se sont lancés dans l aventure de ce marché de l ERP. Les clients se sont multipliés et diversifiés. Aujourd hui, une offre diverse et variée de progiciels se réclamant être des ERP, se présente aux entreprises de toutes tailles. Il n est cependant pas très facile de comprendre de prime abord les caractéristiques de ces progiciels et ce qu ils couvrent comme besoins ou fonctions. De manière à analyser les enjeux et les tendances de ce marché, je vous propose de nous pencher d abord sur l évolution de l offre SAP, que j ai pu suivre au cours des 30 dernières années. Celle-ci nous éclairera à la fois sur l évolution de la technologie informatique et sur le comportement des entreprises vis-à-vis des ERP. Elle essayera de nous faire comprendre pourquoi ces trois lettres restent toujours vendeuses en De manière à vous garder en haleine jusque la publication des prochains épisodes, je vous invite à regarder sur votre Smartphone, tablette ou PC, de la vidéo suivante : canal_aunege/ l_erp_enterprise_resource_planning Les sept survivants de la promotion 1948 se sont réunis traditionnellement avec leurs épouses au restaurant Marchal de Mons, le 30 mars dernier. Ils maintiennent toujours bien haut l étendard de Warocqué. Avec leur salut confraternel, M. Sylvain Delattre AICM Warocqué - L INFO - MAI

12 Départ d un des piliers de Warocqué Départ à la retraite du concierge, Jacques Soupart JACQUES SOUPART Né le 22 juillet 1954 Papa d un garçon et heureux grand-père de 2 petits-enfants Diplômé Tôlier - Carrossier - Soudeur Est engagé à Warocqué en août 1975 comme ouvrier à l entretien Devient concierge de Warocqué en juillet 1989 A l occasion du départ à la retraite de notre concierge, connu de tous, Xavier Brédart et Sandra Deroux ont rencontré Jacques Soupart pour un entretien «à coeur ouvert». Xavier et Sandra : Jacques, te voilà aux portes d un départ à la retraite bien mérité. Comment te sens-tu par rapport à cela? Jacques : Depuis un mois, je me sens bien. J ai eu énormément de mal psychologiquement à accepter ce départ à la retraite. Il m a d ailleurs fallu plusieurs mois pour l accepter. Vous savez, j ai vécu ici plus longtemps qu avec mes parents. Xavier et Sandra : Warocqué, c est pour toi comme le synonyme d un deuxième prénom, d une seconde famille? Jacques : Oui, tout à fait. Warocqué, c est ma maison! J y ai vécu tant d années et y ai accumulé tant de souvenirs. L ambiance Wawa avec son bar dans les années 80 où nous nous retrouvions entre ouvriers, les embuscades avec les étudiants, les baptêmes, le cortège Saint-Nicolas qui démarrait de la cour de Warocqué. Ce fut de sacrées années. Je me souviens que durant ces années, un étudiant avait dessiné une caricature du Recteur Van Haverbeek assis sur un pot en train de faire la grosse commission. Ca ne lui a pas plu. Il a fait fermer le bar. Xavier et Sandra : Peux-tu nous retracer brièvement ta carrière? Jacques : Avant d être engagé à la Faculté, j ai travaillé 4 ans chez Delbard (fabrication de matériel de bureau) à La Louvière en tant que monteur. J ai ensuite fait mon service militaire à l aviation à Beauvechain et suis revenu 1 an chez Delbard comme chef-monteur. J ai ensuite eu l opportunité de rentrer à l université. J y suis entré le 25 août 1975 en tant qu ouvrier d entretien. Nous n étions à l époque que 2 ouvriers et les bureaux étaient installés dans la résidence à côté de la Faculté. J ai ensuite suivi 3 ans de cours du soir en soudure pour avoir une qualification et ainsi pouvoir devenir ouvrier qualifié. C est à ce moment précis que je suis donc devenu. Peintre! (sic) Vous n imaginez pas ma surprise Avant cela, je n avais jamais pris un pinceau en mains. C est d ailleurs ma mère qui venait chez moi peindre et tapisser (sic). J ai donc reçu une formation sur le tas grâce à Madame Deprez. C est le 1er juillet 1989 que je suis devenu concierge. Je devais alors m occuper des sites de Warocqué, de la Plaine de Nimy et de la Place du Parc. Xavier et Sandra : Quitter Warocqué après autant d années, c est pour toi un réel déchirement? Jacques : Absolument. Quitter ma maison, ma 2ème famille, c est dur. Comme je vous l ai dit, j ai mis des mois pour accepter ce départ à la retraite. Le travail de concierge n est pas facile. C est dur physiquement car depuis 25 ans, j ai très peu d heures de sommeil (5h en général par nuit quand elles ne sont pas entrecoupées par une alarme quelconque). Mais malgré tout, c est avec un pincement au cœur que je m en vais. AICM Warocqué - L INFO - MAI

13 Xavier et Sandra : Tu as passé 39 ans de ta vie au sein de la Faculté Warocqué. Ca en fait des souvenirs à l intérieur de ces murs, non? Jacques : Oh que oui!!! Enormément de souvenirs et d anecdotes aussi. (sic) Je me souviens des rentrées dans la salle académique et le Hall d entrée, les business cocktails qui me permettaient de revoir les anciens étudiants, le Bal que nous avions fait dans la salle académique mais ça ne s est produit qu une seule fois, pas 2! Pour l occasion, André, mon collègue, et moi avions dû tout enlever et tout dévisser. Nous avions dû tout stocker à l extérieur et, manque de chance, il avait plu sur l ensemble du matériel. Conclusion, le bois avait gonflé et il nous avait été impossible de tout réinstaller. Tout le matériel avait donc dû être remplacé. Vous comprenez pourquoi ils ne l ont fait qu une seule fois? (sic). Dans ces murs, j ai également vécu 2 ou 3 évasions de la prison dont une où le prisonnier était venu se cacher dans les caves de la Faculté. J ai également assisté à une émeute dans la cour de la prison lors d une soirée de clôture de la Coupe du Mons. La police avait fait fermer et évacuer tout Warocqué. J ai connu 2 incendies aussi, dont l un était probablement d ordre criminel. Dans les années 90, nous avons aussi eu droit à une bombe retrouvée dans les WC par Marie-Thérèse Berting. Les policiers, les pompiers, la protection civile et la section de déminage de Bruxelles ont été invitées sur les lieux Finalement, il ne s agissait que d une bombe factice mais tout ceci a remué bon nombre de personnes. Un peu plus comique Lorsque je suis devenu concierge, j ai dû réaménager l entièreté des locaux mis à ma disposition étant donné que la conciergerie était restée nonentretenue pendant près de 20 ans. J ai donc vécu quelques semaines dans les sous-sols pendant que j aménageais les cham- AICM Warocqué - L INFO - MAI

14 bres. Quelle ne fut pas ma surprise un jour de retrouver une femme avec ses enfants dans ma chambre en train de faire signe à son mari dans la prison. Xavier et Sandra : Quel avenir t attend désormais? Comment prévois-tu ton «après- Warocqué»? Jacques : Dans un premier temps, je vais profiter un maximum de ma famille et de mes petitsenfants. J envisage ensuite de partir vivre au soleil, dans le Sud de l Espagne. Avoir un mobilhome serait mon rêve. Pouvoir ainsi partir et descendre dans le Sud tout en visitant et profitant un maximum. Travailler au sein de l université, en perpétuel contact avec les étudiants, m a permis de garder un esprit jeune. Je me sens un «jeune pensionné». Je compte bien en profiter un maximum. Xavier et Sandra : Pour toi, une page du livre de ta vie se tourne mais pour la Faculté, une page se tourne également. Tu étais ici chez toi, dans tes murs, dans ta faculté. Tu manqueras à la vie de Warocqué. Jacques : C est réciproque. Les piliers s en vont! Xavier et Sandra : Aurons-nous encore l honneur et le plaisir de te voir chaque année à notre traditionnel Business Cocktail? Jacques : Evidemment!!! Vous m invitez et je serai présent! (sic) Xavier et Sandra : Jacques, nous te remercions sincèrement pour ce moment que tu nous as accordé et te disons à très bientôt. Bonne route Jacques! AICM Warocqué - L INFO - MAI

15 Compte-rendu de la visite guidée du Musée de la Photographie à Mont-sur-Marchienne C'est par un bel après-midi ensoleillé de mai qu'une quinzaine de curieux, membres et amis, se sont retrouvés au Musée de la Photographie de Charleroi. Installé depuis 1987 dans un ancien carmel néogothique au cœur de Mont-sur- Marchienne, ce musée ne manque pas de charmes tant les anciens bâtiments ont été judicieusement rénovés et prolongés par une aile moderne, très récente et plus propice à la mise en valeur des œuvres contemporaines. Comme de coutume, lors de nos activités, l'ambiance était détendue et conviviale. Notre guide, gardant notre curiosité en éveil grâce à son propos parfois insolite et amusant, nous a conduit à découvrir les grands thèmes de la photographie depuis ses débuts. Ce n'est pas tant les techniques qui ont été abordées, mais ce que le photographe voulait transmettre dans ses clichés. Sans vraiment dissocier ces deux aspect bien sûr. Pour simplifier, je dirais que les premières photographies étaient très "statiques" vu les temps de pause nécessaires à imprégner les réactifs de l'époque. La capture du mouvement en photographie n'a pu être simulé qu'à partir du moment où des prises de vue instantanées ont été possibles techniquement. Pour rester concis, je me contenterai d ajouter que l exposition temporaire consacrée à Gilles Caron, intitulée le Conflit Intérieur, que nous avons pu visiter également, a provoqué notre questionnement sur la place qu occupe la photographie dans notre société actuelle. Peut-on tout photographier? Le photographe doit-il rester un témoin ou bien être un acteur dans certains cas? Comme tout bon épisode gaulois (ou Wawa), cela s est terminé à la cafétéria autour d un bon verre de bière bien fraîche et d un quartier de tarte, avec un café si affinité! A bientôt lors de notre prochaine activité. Joël Hennuy, promo 1981 AICM Warocqué - L INFO - MAI

16 carte blanche Les réunions professionnelles. Oui mais... Alain Demeester - Promotion 1980 La structure de l entreprise, généralement de plus en plus compartimentée, induit un besoin de communication plus avancé entre les équipes / départements / services, qui se traduit inévitablement par des réunions, des points d avancements, et des plannings, quand un simple mail ou une conversation téléphonique peut parfois remplir le même office. Le problème est général et semble aller en s amplifiant. De plus en plus de travail en équipe-projet, un nombre grandissant de sujets sur lesquels il faut être au courant donc plus de réunions! Une entreprise, comme toute organisation humaine (administration, association), est fondée sur la nécessaire coopération entre les individus qui la composent. En principe, on éprouve le besoin de se réunir parce qu on estime qu il est plus efficace de travailler ensemble que de travailler séparément, chacun de son côté. Selon une étude réalisée par un cabinet de conseil en management français, un cadre hexagonal consacre en moyenne seize années de sa vie professionnelle à la participation à des réunions! (sur base d une carrière de quarante ans). Quelques bonnes pratiques à mettre en place pour optimiser les réunions : Définir clairement le but et le type de réunion et les attentes qui sont liées : réunion d information, réunion de résolution de problèmes, réunion d avancement de projets, etc. Avant de lancer les invitations, demandez-vous quels résultats concrets vous attendez de cette réunion : faire passer un message, trouver une solution à un problème, échanger ou récupérer des informations? Mentionnez clairement l objectif de la réunion dans la convocation personne ne pourra l ignorer. D après la même étude, si 98 % d'entre eux estiment qu'elles sont nécessaires, 75% de ceux-ci considèrent néanmoins souvent y perdre leur temps : c est le paradoxe des réunions! Ordre du jour peu précis ou encore non-respect des horaires de début et de fin sont des sources de gaspillage qui représentent un coût caché important sur le budget des entreprises. Le manque de visibilité et de suivi (Qui? fait quoi? et pour quelle date?) entre deux réunions est une des principales causes de leur improductivité. Transmettre les documents préparatoires pertinents avant l événement : trop de réunions tournent en rond et débordent du timing prévu car les participants arrivent sans s être bien préparés. Ne pas organiser de réunions avant 09 heures et après 18 heures, afin de respecter l équilibre entre vie professionnelle et vie privée des participants et privilégier, quand c est possible, les réunions type «sandwiches» entre midi et 14 heures, pour ne pas trop non plus empiéter sur le «day to day business» de chacun. AICM Warocqué - L INFO - MAI

17 Ne pas tolérer les arrivées tardives : ceux qui dérogent régulièrement à la ponctualité encouragent les autres à faire de même, une attitude qui fait perdre du temps à tout le monde, irrite ceux qui sont ponctuels et peut créer des tensions au sein du groupe. Pour encourager les participants à arriver à l heure prévue, on peut utiliser la manière douce en mettant en place un système de «cagnotte» (les amendes des retardataires pourraient par exemple servir à financer un «drink»), ou la manière forte, en fermant à clé la porte de la salle de réunion à l heure de début prévue (très efficace mais pas toujours facile à appliquer si c est le «grand chef» qui se trouve coincé dehors) Donner la possibilité à chacun de s exprimer mais aussi contrôler les bavards ou les «vat en guerre» : très souvent, les collaborateurs se comportent différemment en réunion que lors des contacts individuels et journaliers : certains veulent sans cesse prendre la parole et se faire mousser, d autres restent en retrait par excès de prudence et d autres encore y trouvent l occasion de démarrer ou régler un conflit. Rédiger systématiquement et rapidement un procès-verbal succinct mais précis, en reprenant les actions décidées, le nom de ceux qui ont été chargés de la prise en charge des actions et les dates de réalisations attendues. Quelques idées pour améliorer l efficacité des réunions et sortir de la routine : Une réunion peut se dérouler debout (cela permet d éviter les habituelles somnolences), même si c est une réunion importante, Une réunion peut se faire sans table, par exemple uniquement avec le support de «flip charts», elle peut aussi se faire sans le support d un «PowerPoint», sur base d un document synthétique remis aux participants, ou autour d un tableau visible par tous, Les réunions «fleuve» sont rarement productives, une réunion efficace peut être (très) courte, sur un seul sujet, avec les seules personnes réellement concernées. AICM Warocqué - L INFO - MAI

18 En souvenir C est avec une profonde tristesse que nous avons appris le décès de 4 de nos membres. Il s agit de : Monsieur Pythagore PAPATHEODOSSIOU (promotion 1951), décédé le 17 février 2014 Monsieur Raymond HINNEKENS (promotion 1960), décédé en février 2014 Monsieur Jacques FERVAILLE (promotion 1960), décédé le 21 février 2014 Monsieur Pierre BARIGAND (promotion 1971), décédé le 1er mars 2014 Nous présentons nos plus sincères condoléances aux familles respectives. GRANDE ACTION PARRAINAGE Offre temporaire! Notre association doit continuer d évoluer et a plus que jamais besoin de ses membres mais également de nouveaux membres! Pour 3 nouveaux membres inscrits et en ordre de cotisation grâce à VOUS : 1 bouteille de Champagne offerte lors du prochain Business Cocktail Pour 6 nouveaux membres inscrits et en ordre de cotisation toujours grâce à VOUS : 3 bouteilles de Champagne offertes lors du prochain Business Cocktail Action valable du 1er juin au 31 août 2014 Par sympathie AICM Warocqué - L INFO - MAI

19 Les cotisations 2014 Vous trouverez en annexe le virement permettant de vous acquitter le plus rapidement possible de votre cotisation Le montant des cotisations 2014 s établit comme suit: Promotion 2013 : Gratuit Promotion 2012 : 30 Promotion 2011 : 40 Promotion 2010 : 45 A p. de Promotion 2009 : 60 Les membres retraités : 30 Les «couples» AICM : 50 % de réduction pour un des conjoints Cette cotisation est à verser sur notre numéro de compte BE BIC: GEBABEBB Pour les retardataires qui n ont toujours pas réglé leur cotisation 2013, vous trouverez également ci-annexé un virement servant à cet effet. Le Dimanche 15 juin 2014 dès 14h00 Doudou Le Mardi 24 juin 2014 à 17h30 Délibération et proclamation à la Salle Académique Le Jeudi 26 juin 2014 dès 19h00 Barbecue et diffusion du match des Diables Rouges sur écran géant à Warocqué Le Dimanche 31 août 2014 Participation à Mons Toqué (les infos précises suivront) AICM Warocqué - L INFO - MAI

20 Association Royale des Anciens de Warocqué ASBL Place Warocqué, Mons Téléphone - Fax Compte bancaire IBAN BE BIC GEBABEBB Conception et réalisation graphique : Sandra Deroux Coordination générale : Sandra Deroux AICM Warocqué - L INFO - MAI

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

4- LISTE DES MEMBRES DU BUREAU ET DU CONSEIL D ADMINISTRATION 5- LETTRE DE CONVOCATION A UNE ASSEMBLEE GENERALE

4- LISTE DES MEMBRES DU BUREAU ET DU CONSEIL D ADMINISTRATION 5- LETTRE DE CONVOCATION A UNE ASSEMBLEE GENERALE 1- BULLETIN D ADHESION 2- APPEL A COTISATION 3- DECLARATION DE CONSTITUTION D UNE ASSOCIATION 4- LISTE DES MEMBRES DU BUREAU ET DU CONSEIL D ADMINISTRATION 5- LETTRE DE CONVOCATION A UNE ASSEMBLEE GENERALE

Plus en détail

Compte-rendu de l Assemblée Générale de l Alliance Française du 25 février 2009

Compte-rendu de l Assemblée Générale de l Alliance Française du 25 février 2009 Compte-rendu de l Assemblée Générale de l Alliance Française du 25 février 2009 Personnes présentes : Stéphane Dumoulin, Emma Barzic, Philippe Nivlet, Leif Aschehoug et Christian Wiig. Ordre du jour :

Plus en détail

LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne

LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne Difficile de trouver un outil qui répertorie à la fois les bars, clubs et autres établissements de nuit à Paris.

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS a/ Vie pratique Au cours de mon année Erasmus à Almeria, j ai habité dans deux logements. Tout d abord au début de l année, j ai cherché mon premier logement grâce au service

Plus en détail

Rapport de fin de séjour à Bruxelles

Rapport de fin de séjour à Bruxelles Rapport de fin de séjour à Bruxelles Introduction Durant l année de mon master 2 Histoire-Histoire de l art à l Université Pierre Mendes France de Grenoble je devais réaliser un stage de 2 mois minimum.

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

Collège Jean MONNET. 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr. Le STAGE en 3ème

Collège Jean MONNET. 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr. Le STAGE en 3ème Collège Jean MONNET 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr Le STAGE en 3ème Livret à destination des élèves Quel stage puis je faire? J hésite : vente,

Plus en détail

EXAMEN MODULE. «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013. 09h30 11h30. Durée 2 heures

EXAMEN MODULE. «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013. 09h30 11h30. Durée 2 heures Licence Professionnelle d Assurances 2012-2013 EXAMEN MODULE «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013 09h30 11h30 Durée 2 heures (document non autorisé) calculatrice

Plus en détail

S T A T U T S. L Association BEP, Bien-Etre & Performance TITRE PREMIER NOM - BUT - SIEGE

S T A T U T S. L Association BEP, Bien-Etre & Performance TITRE PREMIER NOM - BUT - SIEGE S T A T U T S L Association BEP, Bien-Etre & Performance TITRE PREMIER NOM - BUT - SIEGE Article premier : NOM Il est formé sous la dénomination «l Association BEP, Bien-Etre & Performance», une association

Plus en détail

BG Ingénieurs Conseil, Genève

BG Ingénieurs Conseil, Genève BG Ingénieurs Conseil, Genève Diego Salamon, employeur Sur mandat de l AI, Cadschool nous a demandé si nous serions prêts à accueillir un stagiaire pendant trois mois. Nous connaissions cet institut de

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Rapport d inspection intégré SPP IS

Rapport d inspection intégré SPP IS A Madame Caps Présidente du CPAS de Oupeye Rapport d inspection intégré SPP IS Inspection SPP IS 2-5-6 RI/L65C-FMAZ-FPSC/FMTH Objet: Rapport d inspection intégré Madame la Présidente J ai l honneur de

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : Heureusement que nous sommes très en avance. Tu as vu cette queue?

Plus en détail

Guide du Professionnel

Guide du Professionnel Guide du Professionnel Forum des Métiers et de la Formation du Pays du Centre Ouest Bretagne 29 et 30 janvier 2010 à Gourin Madame, Monsieur, Vous avez accepté de participer au Forum des Métiers et de

Plus en détail

APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS MODALITÉS

APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS MODALITÉS APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS 2015 MODALITÉS PRÉSENTATION DE L APPEL À PROJETS L appel à projets Quartiers Durables Citoyens encourage et soutient les habitants qui s engagent dans leur quartier

Plus en détail

«RESEAU DE PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL ET DES ORGANISATIONS DES PAYS DU SUD» (PTO-Sud) - REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES

«RESEAU DE PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL ET DES ORGANISATIONS DES PAYS DU SUD» (PTO-Sud) - REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES «RESEAU DE PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL ET DES ORGANISATIONS DES PAYS DU SUD» (PTO-Sud) - REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Article 1 : Le présent règlement intérieur définit les modalités

Plus en détail

Le statut de salarié «protégé» : la porte ouverte à tous les excès?

Le statut de salarié «protégé» : la porte ouverte à tous les excès? Le statut de salarié «protégé» : la porte ouverte à tous les excès? D un côté, les intéressés n ont pas toujours bonne presse et de l autre, les employeurs peuvent parfois voir d un œil des plus suspicieux

Plus en détail

Copropriété JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL?

Copropriété JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL? Copropriété Le Conseil Syndical en 10 Questions JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL? Association des Responsables de Copropriété 29, rue Joseph Python 75020 PARIS Tél. : 01 40 30 12

Plus en détail

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire BTS CI 2 ème année CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger Sommaire 1 Introduction I/ Plan de marchéage A. Services B. Prix C. Distribution D. Communication

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Université Pierre Mendès France - Università degli studi Bicocca Vie pratique Logement Type de logement Pour ce séjour j ai fait le choix de trouver un appartement en collocation

Plus en détail

Bonus n 2 : Les emails types à envoyer aux annonceurs

Bonus n 2 : Les emails types à envoyer aux annonceurs Bonus n 2 : Les emails types à envoyer aux annonceurs Ces emails ont été rédigé par mes soins, et sont utilisés depuis plus de 2 ans. Bien entendu, vous devez les adapter à votre cas personnels, notamment

Plus en détail

STATUTS DE l ASSOCIATION «CASTELMAUROU CITOYENNE ET DEMOCRATE»

STATUTS DE l ASSOCIATION «CASTELMAUROU CITOYENNE ET DEMOCRATE» 1 STATUTS DE l ASSOCIATION «CASTELMAUROU CITOYENNE ET DEMOCRATE» 2 ARTICLE 1 DESIGNATION Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le

Plus en détail

Evolution de la jurisprudence dans le domaine du «In-House». Maitre Jean-Marc Wolter du Cabinet Exelia Cf fichier powerpoint en annexe

Evolution de la jurisprudence dans le domaine du «In-House». Maitre Jean-Marc Wolter du Cabinet Exelia Cf fichier powerpoint en annexe Procès-verbal de la réunion d installation du Groupe de Travail et d Information Marchés publics des 19 communes de Bruxelles-Capitale (GTI MP BXL) - 22 mars 2010 Introduction Les représentantes du service

Plus en détail

Assemblée Générale du 26 Avril 2015, à Ste - Menehould ==================================

Assemblée Générale du 26 Avril 2015, à Ste - Menehould ================================== Assemblée Générale du 26 Avril 2015, à Ste - Menehould ========== Voir Ordre du jour : 1) - Le Rapport Moral. 2) - Le Rapport Financier. 3) - Le Renouvellement du Bureau. 4) - Questions Diverses. ====================

Plus en détail

Forme juridique. Buts et siège

Forme juridique. Buts et siège Article 1 Forme juridique Sous le nom de l association «Monitrice-portage.ch», est créée une association au sens des articles 60 et suivants du Code civil suisse. L Association est neutre en matière de

Plus en détail

MODELE DE STATUTS D UNE ASSOCIATION SPORTIVE OU D UNE ASSOCIATION DE JEUNESSE ET D EDUCATION POPULAIRE

MODELE DE STATUTS D UNE ASSOCIATION SPORTIVE OU D UNE ASSOCIATION DE JEUNESSE ET D EDUCATION POPULAIRE MODELE DE STATUTS D UNE ASSOCIATION SPORTIVE OU D UNE ASSOCIATION DE JEUNESSE ET D EDUCATION POPULAIRE OBJET ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Article 1 : constitution, dénomination, objet Il est fondé entre

Plus en détail

Mon argent pour la vie

Mon argent pour la vie Mon argent pour la vie Bâtir son épargne. Protéger ses avoirs. Prendre sa retraite en toute confiance. QUESTIONNAIRE SUR LE STYLE DE VIE À LA RETRAITE NAME DATE CURRENT AGE AGE YOU HOPE TO RETIRE La vie

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE RAPPORT DE MISSION au TOGO Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE Du 1 er au 31 Juillet 2o12 I) INTRODUCTION Etudiante en Ecole d Ingénieur en Biologie industrielle, il

Plus en détail

«Stage découverte» Une semaine en entreprise Le livret Bienvenue chez XXXX

«Stage découverte» Une semaine en entreprise Le livret Bienvenue chez XXXX «Stage découverte» Une semaine en entreprise Le livret Bienvenue chez XXXX Le stagiaire : Le maître de stage : Le correspondant Ressources Humaines : Dates du stage : Inclure ici le logo de Sommaire -

Plus en détail

Réunion du Conseil d administration. Lundi 25 novembre de 17h45 à 22h30. 1- La séance est ouverte par le président, Stéphane Blandeau

Réunion du Conseil d administration. Lundi 25 novembre de 17h45 à 22h30. 1- La séance est ouverte par le président, Stéphane Blandeau Réunion du Conseil d administration Lundi 25 novembre de 17h45 à 22h30 1- La séance est ouverte par le président, Stéphane Blandeau 2- Pierre Labbe est le secrétaire de séance 3- En raison de l arrivée

Plus en détail

Être Responsable De Club

Être Responsable De Club Être Responsable De Club Prénom NOM Promo Date Objet Sylvain BOUCHERAND 2010 16/08/09 Création du document Charles- Adrien LOUIS 2010 29/08/09 Mise à jour parti Comptabilité Page 1 sur 8 Table des matières

Plus en détail

ASSOCIATION AQUILENET STATUTS

ASSOCIATION AQUILENET STATUTS ASSOCIATION AQUILENET STATUTS Article 1 Titre de l Association Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une Association régie par la loi du premier juillet 1901 et le décret du 16 août 1901,

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DU CARNAVAL DES BOLZES

STATUTS DE L ASSOCIATION DU CARNAVAL DES BOLZES STATUTS DE L ASSOCIATION DU CARNAVAL DES BOLZES TITRE PREMIER : Dispositions Générales Art.1. Art.2. Art.3. Art.4. Définition et nom L Association du Carnaval des Bolzes (ACB) est une personne morale de

Plus en détail

Lettre d info n 11 page 2

Lettre d info n 11 page 2 FEDERATION DEPARTEMENTALE FAMILLES RURALES CHARENTE MARITIME LETTRE D INFOS De Septembre à Décembre 2011 Editorial: Edition N 11 Chers amis 2011 s est éteinte dans la nuit du 31 décembre, 2012 lui succède

Plus en détail

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Avril 2001 Préambule J ai effectué un stage du 1 er au 23 avril 2001, dans l entreprise E.C.E.L.I. dont le siège se situe à Luisant (Eure-Et-Loir). Ce rapport détaillera

Plus en détail

BAC PROFESSIONNEL commerce animer gérer Vendre

BAC PROFESSIONNEL commerce animer gérer Vendre BAC PROFESSIONNEL commerce animer gérer Vendre DERNIÈRES CONSIGNES AVANT DÉPART EN PÉRIODE DE FORMATION EN milieu professionnel DATES DES PFMP ANNEE 2014/2015 Semaine d immersion : du lundi 24 novembre

Plus en détail

Les 5 points clés d une. Communication professionnelle efficace

Les 5 points clés d une. Communication professionnelle efficace Les 5 points clés d une Communication professionnelle efficace Communiquez comme une multinationale avec le budget d une TPE! www.communication-professionnelle.com wwwwww La communication est un volet

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Lancement Selligent pour l Audi A3 Sportback - Une histoire d amour CRM

ÉTUDE DE CAS Lancement Selligent pour l Audi A3 Sportback - Une histoire d amour CRM ÉTUDE DE CAS Lancement Selligent pour l Audi A3 Sportback - Une histoire d amour CRM ENTREPRISE Audi SECTEUR D ACTIVITÉ Automobile Le client Audi AG est un constructeur automobile allemand qui dessine,

Plus en détail

STATUTS ARAET. Approuvés par l'assemblée générale de l'araet, le 17 mars 2012

STATUTS ARAET. Approuvés par l'assemblée générale de l'araet, le 17 mars 2012 -1- STATUTS ARAET Approuvés par l'assemblée générale de l'araet, le 17 mars 2012 TITRE I : Nom Buts Siège - Durée Article 1 : Nom 1.1 L Association Romande Arts, Expression et Thérapies - ARAET - est une

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT ***********

STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT *********** STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT *********** ARTICLE 1 : CONSTITUTION, APPELLATION, DUREE. Il est constitué une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent Bilan du sondage pour les trousses de l Avent PRÉPARATOIRE 1. Très satisfaisant (1) Satisfaisant (2) Amélioration 1a 9 3 0 1b 7 5 0 1c 7 5 0 1d 9 2 0 - Bravo! Une excellente trousse pour Maternelle-Jardin.

Plus en détail

STATUTS DE LA SOCIÉTÉ DES AMIS DES ARTS ET DES MUSÉES DE STRASBOURG

STATUTS DE LA SOCIÉTÉ DES AMIS DES ARTS ET DES MUSÉES DE STRASBOURG STATUTS DE LA SOCIÉTÉ DES AMIS DES ARTS ET DES MUSÉES DE STRASBOURG Titre I - Dénomination Objet Siège Durée Article 1 - Constitution, dénomination et inscription. L association «Société des Amis des Arts

Plus en détail

CAHIER DU PARTICIPANT CONCOURS «MON ENTREPRISE» 2014. Centre d entrepreneuriat ESG UQAM

CAHIER DU PARTICIPANT CONCOURS «MON ENTREPRISE» 2014. Centre d entrepreneuriat ESG UQAM CAHIER DU PARTICIPANT CONCOURS «MON ENTREPRISE» 2014 Centre d entrepreneuriat ESG UQAM 1 TABLE DES MATIÈRES Règlements de participation au concours «Mon entreprise» 3 Engagements des candidats présélectionnés

Plus en détail

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES Obtenez plus en osant demander C est plus simple qu il n y parait Avertissement : Toute reproduction, intégrale ou partielle, ou toute diffusion, par quelque procédé que ce

Plus en détail

DOSSIER DE PARTENARIAT YOOOP TIGERS VOLLEYBALL CLUB

DOSSIER DE PARTENARIAT YOOOP TIGERS VOLLEYBALL CLUB DOSSIER DE PARTENARIAT YOOOP TIGERS VOLLEYBALL CLUB SAISON 2011-2012 «Pour que nos victoires deviennent les vôtres» Pourquoi devenir notre partenaire? Les YOOOP TIGERS regroupent : Deux équipes de volleyball,

Plus en détail

Réfléchir - Diffuser l appel à candidature - Accueillir Rassurer Consolider l esprit d équipe- Faire le point

Réfléchir - Diffuser l appel à candidature - Accueillir Rassurer Consolider l esprit d équipe- Faire le point R ecrut ec rut e err des volontaires Réfléchir - Diffuser l appel à candidature - Accueillir Rassurer Consolider l esprit d équipe- Faire le point Votre Comité devrait s étoffer mais y attirer de nouvelles

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco UNIVERSITE PIERRE MENDES FRANCE Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco Du 2 mai au 8 juillet. 2 P a g e a) Vie pratique : Logement : A San Francisco, je logeais dans une résidence

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Stage à l Université de Sherbrooke Frédérique Vermare Table des matières Table des matières...2 1 Vie pratique...3 1.1 Logement :...3 1.2 Argent :...3 1.3 Santé :...3 1.4 Stage

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT. Mardi 6 novembre 2012

PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT. Mardi 6 novembre 2012 PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT Mardi 6 novembre 2012 Sont présents: Madame Julie Figueiredo représentante des enseignants Madame Isabelle Gauthier représentante du personnel professionnel Madame

Plus en détail

CAHIER DU PARTICIPANT CONCOURS «MON ENTREPRISE»

CAHIER DU PARTICIPANT CONCOURS «MON ENTREPRISE» CAHIER DU PARTICIPANT CONCOURS «MON ENTREPRISE» Centre d entrepreneuriat ESG UQAM 2011-2012 2 Table des matières Règlements de participation au concours «Mon entreprise» 3 Engagements des candidats présélectionnés

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup

Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup UNIVERSITE CLAUDE BERNARD Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup Stage de 3 mois à la fac d ingénierie de l université de Porto Gabriel MESTRE 2013 Je suis actuellement étudiant en 2eme année d un

Plus en détail

I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1

I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1 I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1 Vous allez entendre le texte deux fois. Avant la première écoute, lisez attentivement les questions. ( 6 min ) Pendant la première écoute ne prenez pas de notes, vous

Plus en détail

INDÉPENDANT POUR LA VIE! DÉCOUVREZ LA PENSION LIBRE COMPLÉMENTAIRE SOCIALE

INDÉPENDANT POUR LA VIE! DÉCOUVREZ LA PENSION LIBRE COMPLÉMENTAIRE SOCIALE INDÉPENDANT POUR LA VIE! DÉCOUVREZ LA PENSION LIBRE COMPLÉMENTAIRE SOCIALE PARCE QU ÊTRE INDÉPENDANT, C EST PLUS QU UN STATUT, C EST UN ÉTAT D ESPRIT 2 INDÉPENDANT POUR LA VIE, L AVENIR COMMENCE AUJOURD

Plus en détail

ASSOCIATION DES AMIS DU COMPA

ASSOCIATION DES AMIS DU COMPA ASSOCIATION DES AMIS DU COMPA Association déclarée conformément à la loi du 1 er juillet 1901 et au décret du 16 août 1901, portant règlement d Administration publique pour exécution de la loi du 1 er

Plus en détail

Article 1. Article 2. Article 3

Article 1. Article 2. Article 3 STATUTS Création Article 1 30 janvier 2013 Il est fondé entre les adhérents, aux présents statuts, une association régie par la loi du 1 juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant pour nom «Association

Plus en détail

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche)

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Vie pratique Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Logement L université dans laquelle j ai effectué mon séjour d étude nous proposait au préalable un site sur les logements en résidence étudiante.

Plus en détail

STATUTS de l ASSOCIATION NATIONALE des PROFESSIONNELS DE LA SECURITE DES PISTES A.N.P.S.P

STATUTS de l ASSOCIATION NATIONALE des PROFESSIONNELS DE LA SECURITE DES PISTES A.N.P.S.P STATUTS de l ASSOCIATION NATIONALE des PROFESSIONNELS DE LA SECURITE DES PISTES A.N.P.S.P 1 ARTICLE 1 er Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet

Plus en détail

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse,

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015 Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Rachid MADRANE Mesdames, Messieurs, Chers journalistes,

Plus en détail

L ambition des Jeunes Européens - France est de devenir la référence des associations de jeunesse sur les questions européennes.

L ambition des Jeunes Européens - France est de devenir la référence des associations de jeunesse sur les questions européennes. PROJET DE CHARTE NATIONALE ENTRE LE MOUVEMENT EUROPEEN FRANCE ET LES JEUNES EUROPEENS FRANCE Préambule L association de type Loi 1901 «Les Jeunes Européens France» (JE-F) a été créée en 1992 à l initiative

Plus en détail

Procès-verbal du Conseil d administration. Domaine Bel-Air. Le jeudi 17 juillet 2014

Procès-verbal du Conseil d administration. Domaine Bel-Air. Le jeudi 17 juillet 2014 Procès-verbal du Conseil d administration Domaine Bel-Air Le jeudi 17 juillet 2014 Rédigé par Mélanie Turgeon le 17 juillet 2014 Étaient présents : Mesdames Holly Fortier Mélanie Turgeon Messieurs Daniel

Plus en détail

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.»

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Apprentissage de commerce. Pour bien démarrer dans la vie professionnelle. Quels que soient vos projets, nous sommes à vos

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION ENFANTAISIES

STATUTS DE L ASSOCIATION ENFANTAISIES STATUTS DE L ASSOCIATION ENFANTAISIES Article 1er - Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

1. Introduction p3 2. Le conseil des étudiants: description p3 3.La Haute Ecole

1. Introduction p3 2. Le conseil des étudiants: description p3 3.La Haute Ecole Sommaire 1. Introduction p3 2. Le conseil des étudiants: description p3 3.La Haute Ecole p5 3.1. Une Haute Ecole, c est quoi? p5 3.2. Les organes participatifs de la Haute Ecole & les différents conseils

Plus en détail

FEDERATION FRANCAISE DE BASEBALL ET SOFTBALL REGLEMENT FINANCIER

FEDERATION FRANCAISE DE BASEBALL ET SOFTBALL REGLEMENT FINANCIER FEDERATION FRANCAISE DE BASEBALL ET SOFTBALL REGLEMENT FINANCIER ANNEXE DU REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 88 Validé par le Comité Directeur du 5 Novembre 2005 Adopté par l Assemblée Générale du 18 mars 2006

Plus en détail

TITRE 2 : COMPOSITION. Article 3

TITRE 2 : COMPOSITION. Article 3 PRÉAMBULE Il a été fondé le 30 Août 1985, une association régie par la loi du 1 er Juillet 1901 et le décret du 16 Août 1901, ayant pour titre CENTRE D ART CONTEMPORAIN DÉNOMMÉE VILLA DU PARC. Cette association

Plus en détail

Est. 1978. un Entrepreneur. Rencontre avec. Numéro 1 : De l utile à l indispensable, découverte de Souscritoo

Est. 1978. un Entrepreneur. Rencontre avec. Numéro 1 : De l utile à l indispensable, découverte de Souscritoo Est. 1978 Rencontre avec un Entrepreneur Numéro 1 : De l utile à l indispensable, découverte de Souscritoo Rencontre avec P. De La Chevasnerie, fondateur de Souscritoo Philippe De La Chevasnerie, 25ans,

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

Comité Directeur«Négoce de Bois» Procès-verbal de la réunion du 24 septembre 2013. Madame et Messieurs les Membres du Comité directeur Négoce de Bois:

Comité Directeur«Négoce de Bois» Procès-verbal de la réunion du 24 septembre 2013. Madame et Messieurs les Membres du Comité directeur Négoce de Bois: Bruxelles, le 10 octobre 2013 056/FDM/adb Comité Directeur«Négoce de Bois» Procès-verbal de la réunion du 24 septembre 2013 Etaient présents : Monsieur le Président : P. Van Steenberge Madame et Messieurs

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

14 Adopter une attitude professionnelle

14 Adopter une attitude professionnelle 14 Adopter une attitude professionnelle Pour mener à bien votre projet et instaurer des relations constructives le groupe doit adopter une attitude professionnelle et se montrer : 1. Mobilisé tous les

Plus en détail

Évaluation du séminaire de méthodologie pour les étudiants en étalement

Évaluation du séminaire de méthodologie pour les étudiants en étalement Mireille Houart Juillet 2013 Évaluation du séminaire de méthodologie pour les étudiants en étalement 1. Contexte En 2012-2013, suite à la réforme et à la demande de la Faculté de médecine, un séminaire

Plus en détail

Division financière COMPTABILISATION DES PRELEVEMENTS POUR LE FINANCEMENT DES VOYAGES SCOLAIRES

Division financière COMPTABILISATION DES PRELEVEMENTS POUR LE FINANCEMENT DES VOYAGES SCOLAIRES Division financière DIFIN07-393-422 du 18//06/07 COMPTABILISATION DES PRELEVEMENTS POUR LE FINANCEMENT DES VOYAGES SCOLAIRES Destinataires : Chefs d établissement et gestionnaires en EPLE Affaire suivie

Plus en détail

1. Approbation du procès-verbal de l'assemblée générale du 23 mars 2010

1. Approbation du procès-verbal de l'assemblée générale du 23 mars 2010 Procès-verbal de l Assemblée générale de l AETOC - Association d entraide de personnes souffrant de troubles obsessionnels-compulsifs du 15 mars 2011 de 18 h. 45 à 21 h., Association Parole, 1 rue du Vieux-Billard

Plus en détail

Susana Artero - C1 ECRIT / Code cours FR 2491 PE 5 : Dans les forêts de Sibérie - mai 2012. TÂCHE : Page du Journal après réception de la lettre

Susana Artero - C1 ECRIT / Code cours FR 2491 PE 5 : Dans les forêts de Sibérie - mai 2012. TÂCHE : Page du Journal après réception de la lettre Susana Artero - C1 ECRIT / Code cours FR 2491 PE 5 : Dans les forêts de Sibérie - mai 2012 TÂCHE : Page du Journal après réception de la lettre En partant de Sibérie, j avais considéré mon journal fini.

Plus en détail

L adhésion à la mutuelle d établissement sera-t-elle obligatoire? Pour qui (agent seul ou famille)?

L adhésion à la mutuelle d établissement sera-t-elle obligatoire? Pour qui (agent seul ou famille)? MUTACMA LA MUTUELLE DES AGENTS DE L'ANPE : Questions / Réponses Nos réponses n ont aucun caractère contractuel L adhésion à la mutuelle d établissement sera-t-elle obligatoire? Pour qui (agent seul ou

Plus en détail

Premier cours d informatique

Premier cours d informatique La lecture du règlement intérieur Définition de quelques mots informatiques Premier cours d informatique Salutation d usage et présentation des participants Et du projet -Informatique : Traitement automatique

Plus en détail

Association des étudiants et anciens étudiants du master Stratégies Territoriales et Urbaines de Sciences Po

Association des étudiants et anciens étudiants du master Stratégies Territoriales et Urbaines de Sciences Po Statuts de «in SiTU» Association des étudiants et anciens étudiants du master Stratégies Territoriales et Urbaines de Sciences Po Article 1 Titre de l association Il est fondé entre les étudiants et les

Plus en détail

Modèles de lettres réseau

Modèles de lettres réseau Lettre de demande d entretien suite à une recommandation Mentionnez la personne qui vous recommande J ai travaillé avec votre collègue Cécile Dubois, lorsqu elle était en poste chez Renault. Elle connaît

Plus en détail

Statuts de l'association

Statuts de l'association de l'association 2 Table des matières ARTICLE 1 : Forme... 3 ARTICLE 2 : Dénomination... 3 ARTICLE 3 : Objet.... 3 ARTICLE 4 : Siège social... 3 ARTICLE 5 : Durée Exercice social... 4 ARTICLE 6 : Les membres

Plus en détail

MYSTÈRES LA LUTTE ENTRE LE BIEN ET LE MAL

MYSTÈRES LA LUTTE ENTRE LE BIEN ET LE MAL MYSTÈRES LA LUTTE ENTRE LE BIEN ET LE MAL Kaouass & Patricia Lo Verde MYSTÈRES La Lutte entre le Bien et le Mal Récit Éditions Persée Consultez notre site internet Éditions Persée, 2015 Pour tout contact

Plus en détail

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve * Peux-tu nous expliquer en quoi a consisté l'association Une Rive, Un Rêve? Quel était votre projet? Avant tout amis depuis longtemps, nous

Plus en détail

FORMATION POUR LES COMITÉS DE CERCLES ET DE RÉGIONALES - SEPTEMBRE 2014

FORMATION POUR LES COMITÉS DE CERCLES ET DE RÉGIONALES - SEPTEMBRE 2014 LES OBJECTIFS Les objectifs de cette formation sont de - Créer du lien par fonction ; - Permettre aux étudiants engagés d acquérir des compétences nécessaires à l exercice de leurs responsabilités ; -

Plus en détail

AMICALE DU TERRE-NEUVE DE GENEVE ET BASSIN LEMANIQUE

AMICALE DU TERRE-NEUVE DE GENEVE ET BASSIN LEMANIQUE AMICALE DU TERRE-NEUVE DE GENEVE ET BASSIN LEMANIQUE S T A T U T S 5 pages, 27 articles 1/ Définitions générales Art. 1: Nom et siège L Amicale du Terre-Neuve de Genève et Bassin Lémanique, ci-après nommée

Plus en détail

MODELE DE STATUTS D UNE ASSOCIATION DECLAREE. Proposé par le CICOS

MODELE DE STATUTS D UNE ASSOCIATION DECLAREE. Proposé par le CICOS MODELE DE STATUTS D UNE ASSOCIATION DECLAREE Proposé par le CICOS Les statuts sont rédigés librement par les fondateurs ou l assemblée constitutive, et doivent tenir compte de la spécificité et du fonctionnement

Plus en détail

VIALAR Yoann. Année scolaire 2012-2013. Rapport d activités

VIALAR Yoann. Année scolaire 2012-2013. Rapport d activités VIALAR Yoann Année scolaire 2012-2013 Rapport d activités 1 Sommaire 1. Présentation de l entreprise a. Description b. Les activités 2. Les activités dans l entreprise a. Présentation de l activité c.

Plus en détail

ANNEXE 4 RAPPORT DU SECRETAIRE EXECUTIF SUR LA REUNION DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF)

ANNEXE 4 RAPPORT DU SECRETAIRE EXECUTIF SUR LA REUNION DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF) ANNEXE 4 RAPPORT DU SECRETAIRE EXECUTIF SUR LA REUNION DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF) RAPPORT DU SECRETAIRE EXECUTIF DE LA REUNION DU COMITE PERMANENT SUR L ADMINISTRATION

Plus en détail

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM 2 À PROPOS De nos jours, il est essentiel pour les entreprises de définir une stratégie marketing précise et efficace.

Plus en détail

Définition du domaine de la GESTION

Définition du domaine de la GESTION Nom : Groupe : 51 Tu peux vouloir lire la définition ou répondre au questionnaire ou même faire les deux pour constater si ce domaine t intéresse. Définition du domaine de la GESTION La gestion est synonyme

Plus en détail

Statuts de l Association du Pôle scientifique et technologique du canton de Fribourg (PST-FR)

Statuts de l Association du Pôle scientifique et technologique du canton de Fribourg (PST-FR) Page 1 / 8 Statuts de l Association du Pôle scientifique et technologique du canton de Fribourg (PST-FR) Art. 1 Constitution I. Constitution, siège Sous la dénomination «Pôle scientifique et technologique

Plus en détail

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin 6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin Des lunettes pour ceux qui en ont besoin De nombreuses personnes dans le monde sont atteintes d erreurs de réfraction. Cela signifie que leurs yeux ne voient pas

Plus en détail

STATUTS. Titre I Objet de l association

STATUTS. Titre I Objet de l association RUGBY CLUB SPORTIF DE BRETIGNY Siège social : 35 rue Edouard Danaux 91220 BRETIGNY Association Sportive loi 1901 n SIRET 408 221 893 00022 n urssaf : 910 96 0333057001011 code NAF : 926C STATUTS Titre

Plus en détail

CHARTE du COMITE de DIRECTION

CHARTE du COMITE de DIRECTION CHARTE du COMITE de DIRECTION INTRODUCTION... 2 I. RÔLE... 2 II. RESPONSABILITÉS... 2 III. COMPOSITION... 3 IV. LE PRÉSIDENT DU COMITÉ DE DIRECTION & LE CEO... 3 V. FONCTIONNEMENT... 4 1. Planning, ordre

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation GRETA M2S Métiers de la Santé et du Social Le salarié et ses droits à la formation Le DIF Droit individuel à la formation ))) Qu est-ce que c est? Le DIF permet au salarié de négocier avec son employeur,

Plus en détail

- Madame Mathot, vous êtes ingénieur chez IBM. Quelles sont vos fonctions dans l entreprise?

- Madame Mathot, vous êtes ingénieur chez IBM. Quelles sont vos fonctions dans l entreprise? Entretien avec Dominique Mathot, ingénieure chez IBM France - Madame Mathot, vous êtes ingénieur chez IBM. Quelles sont vos fonctions dans l entreprise? - J exerce un métier d architecte en systèmes d

Plus en détail

LE CORPS PARLE DE L INTERIEUR

LE CORPS PARLE DE L INTERIEUR FOCUSING: LE CORPS PARLE DE L INTERIEUR Intervention d Eugène Gendlin à la 18eme conférence annuelle Internationale sur les traumatismes. Boston MA June 20-23 2007 Traduit par Brigitte Domas Bonjour, je

Plus en détail