AFRIQUE FINANCEMENT TOTAL : NOMBRE D OPÉRATIONS : 190 POPULATION BÉNÉFICIAIRE : MALI MAROC NIGER MAURITANIE SÉNÉGAL TCHAD GUINÉE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AFRIQUE FINANCEMENT TOTAL : 19 188 311 NOMBRE D OPÉRATIONS : 190 POPULATION BÉNÉFICIAIRE : 31 770 000 MALI MAROC NIGER MAURITANIE SÉNÉGAL TCHAD GUINÉE"

Transcription

1 AFRIQUE FINANCEMENT TOTAL : NOMBRE D OPÉRATIONS : 190 POPULATION BÉNÉFICIAIRE : MALI MAROC MAURITANIE NIGER SÉNÉGAL TCHAD GUINÉE BURKINA FASO RWANDA TOGO BÉNIN CAMEROUN RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO BURUNDI COMORES MADAGASCAR

2 AFRIQUE Le SEDIF s est mobilisé dans 16 pays d Afrique francophones. Depuis 1986, il a distribué dans le cadre de ses actions solidaires millions d euros. Les principales contraintes du territoire africain Une répartition inégale des ressources en eau : si de récentes études scientifiques estiment que le volume des eaux souterraines en Afrique représente près de 6 millions de Km 3 soit cent fois la ressource annuelle en eau renouvelable du continent et 20 fois la réserve d eau douce en Afrique, l eau demeure inégalement répartie sur le territoire. Une urbanisation croissante : les populations urbaines augmentent avec un pourcentage de citadins qui devrait passer de 44 % en 2010 à 57% en Des zones rurales isolées La persistance des maladies hydriques : près d un africain sur 2 souffre d au moins une des six maladies d origine hydrique. Des projets, des populations, une diversité de territoire : des principes communs Une solidarité qui s appuie sur 7 principes fondamentaux : Être à l écoute des populations et de leur besoins en rencontrant les acteurs locaux et les acteurs associatifs, Définir les actions en fonction des compétences et contraintes existantes pour engager des actions adaptées, Encourager la participation des élus locaux dans les projets par la mise en place de formation, Assurer l appui à la maitrise d ouvrage des autorités locales par l apport d une expertise technique, Développer et optimiser la gestion durable d un service public de l eau, Promouvoir la mise en œuvre de la coopération internationale en concertation avec les acteurs du secteur de l eau, Animer les réseaux auprès des opérateurs d eau pour garantir une gestion patrimoniale rationnalisée. Des côtes méditerranéennes du Maroc en passant par le désert de Mauritanie et la diversité des paysages du Togo jusqu aux reliefs de l Ile de Madagascar, le SEDIF s engage dans la région pour améliorer l accès à l eau de façon pérenne et adaptée aux besoins des populations.

3 ASIE FINANCEMENT TOTAL : NOMBRE D OPÉRATIONS : 27 POPULATION BÉNÉFICIAIRE : NIGER VIETNAM LAOS CAMBODGE

4 ASIE Une action exemplaire dans 3 pays d Asie du Sud Est : le Laos, le Vietnam et le Cambodge. Le SEDIF a distribué dans le cadre de ses opérations millions d euros. Les principales contraintes sur le terrain L accroissement démographique allié à la pauvreté de la zone où intervient le SEDIF, complexifie l accès à l eau potable dans la région. La zone d intervention du SEDIF comprend notamment le Laos et le Cambodge qui font partie des pays considérés comme les plus pauvres de la planète. Les conditions climatiques difficiles, les saisons des moussons qui succèdent aux périodes de sécheresse, engendrent inondations et maladies hydriques. Des actions exemplaires De l expérimentation à la consolidation des projets : le SEDIF a mis en place au Vietnam (1993), Cambodge (2000) et Laos (1994) une action solidaire basée notamment sur une continuité des appuis apportés localement qui aura permis depuis 1993, date de la première intervention du SEDIF dans cette région, de passer d une logique d actions pilotes et d expérimentation à une consolidation des programmes voire même au développement des expériences à grande échelle. C est ainsi que, dans le cadre de son soutien au Groupe de recherche et d échanges Technologiques (GRET), le programme Mini réseaux d eau potable (MIREP) mené au Cambodge et au Laos s est tout d abord construit via une phase d expérimentation avec la réalisation progressive de système d adduction d eau potable, puis inscrit dans un second temps, dans une phase de consolidation des acquis avec mise en place de contrats de concessions pour la gestion de système d adduction d eau potable. L accompagnement solidaire du SEDIF : pour accompagner le processus, développer les réseaux et réhabiliter l existant, le SEDIF fournit une assistance technique et des actions de formations aux élus locaux et exploitants communaux ce qui garantit un suivi efficace des projets et opérations tout en renforçant les compétences et capacités de gestion patrimoniale des acteurs locaux. Par ailleurs, le SEDIF poursuit son engagement dans la zone et anime régulièrement les réseaux d acteurs locaux tels que la Société des eaux du Vientiane au Laos ou la Société des eaux de Kâmpôt au Cambodge.

5 HAÏTI POPULATION hab. SUPERFICIE km 2 PIB/HAB. 726 US $ FINANCEMENT TOTAL NOMBRE D OPÉRATIONS 11 POPULATION BÉNÉFICIAIRE ÎLE DE LA TORTUE Port au Prince St Gérard Aquin Grand Goave Communes partenaires

6 HAÏTI En Haïti, le SEDIF a distribué dans le cadre de ses actions solidaires L approvisionnement des haïtiens en eau potable est un problème particulièrement aigu. Sur une durée de 30 ans, le territoire haïtien a en effet été exposé a plus de 30 catastrophes naturelles (tremblements de terre, ouragans, pluies torrentielles, tempêtes tropicales) qui rendent le pays vulnérable et complexifie l accès à l eau potable dans la région. Les zones rurales souvent situées en altitude sont les premières concernées par les difficultés d accès à l eau potable. Les principales contraintes du territoire Catastrophes sismiques Les précipitations annuelles et inondations récurrentes La déforestation et l érosion massive des sols qui affectent inévitablement les ressources en eau du pays. Les reliefs accidentés Des actions adaptées Le SEDIF, intervient en Haïti depuis plusieurs années pour faciliter l accès à l eau des familles isolées. L année 2010 a été marquée par un séisme qui a fait plus de morts, blessés et 1,2 million de sans-abri. Le SEDIF s est rapidement mobilisé et engagé auprès de la Croix Rouge française. Il a fait preuve d une réactivité exemplaire face à l urgence en octroyant des aides exceptionnelles et en proposant des solutions alternatives pour répondre efficacement à la spécificité du territoire haïtien. Aide d urgence post-séisme en Haïti : suite au violent séisme qui a secoué Haïti en janvier 2010, dont l épicentre se trouvait à quelques kilomètres de Portau-Prince, 64 points de distribution d eau potable, fournissant plus de 800 m 3 d eau par jour à plus de personnes, ont été réalisés un mois après le drame. Dans ce contexte, 3 récupérateurs d eau et 11 puits ont été construits dans les communes d Aquin et de Fonds des Nègres en partenariat avec le Fond Haïtien d Appui au Développement du Sud (FONHSUD). Des citernes familiales, construites en partenariat avec l APPEL, alimentent chacune 2 à 3 familles pour une période d environ 4 mois. D une capacité de 6,5 m 3, ces citernes sont un élément de sensibilisation des habitants au bon usage de l eau et aux comportements hygiéniques. En 4 ans, plus de 100 citernes ont pu ainsi être construites. Ce sont près de personnes et 400 élèves qui disposent désormais d une eau salubre. L association HAMAP construit le système gravitaire d alimentation en eau potable pour 10 villages de la commune des Verrettes et réhabilite celui du village de Pandiassou. Pour ces deux projets touchant bénéficiaires, le SEDIF aura contribué à hauteur de euros. Par ailleurs, en soutenant l association L APPEL, le SEDIF participe à la construction de citernes familiales sur l île de la Tortue dans le département Nord Ouest du pays. Aide d urgence post-séisme Citernes familiales Accès à l eau potable Hydraulique villageoise Les villageois recueillent l eau de pluie de leurs toitures et la stockent dans une citerne.

SOLIDARITE AU DELA DE NOS FRONTIERES

SOLIDARITE AU DELA DE NOS FRONTIERES SOLIDARITE AU DELA DE NOS FRONTIERES Création d une FEDERATION INTERNATIONALE FRANCOPHONE DE SOINS PALLIATIFS Bernard WARY et les membres du comité de pilotage 1 Fondé en 2010 lors du 16 ème congrès de

Plus en détail

Travail Collaboratif dans les Parlements

Travail Collaboratif dans les Parlements dans les Parlements Activité 0- Le de L Assembée Parlementaire de la Francophonie (A.P.F) Assemblée Parlementaire de la Francophonie/Programme Noria Bamako, 13-15 Juin 2011 Présentation du 1 Le 2 Noria

Plus en détail

PASSEPORT * F 012 * R 2 A * N E I C N O O H P PASSEPORT

PASSEPORT * F 012 * R 2 A * N E I C N O O H P PASSEPORT PASSEPORT * FRANCOPHONIE * 2012 * PASSEPORT La francophonie 5 continents O P M P O N U 890 MILLIONS d'habitants L D A I T I A O 13 % N E L Bâtir un espace de solidarité dans l humanisme, la démocratie

Plus en détail

Ville de Douala Douala Town

Ville de Douala Douala Town Ville de Douala Douala Town Communauté Urbaine de Douala Douala City Council Association Internationale des Maires Francophones Séminaire régional sur le thème : «VILLES D AFRIQUE CENTRALE ET CHANGEMENT

Plus en détail

Programme de Réalisation de puits

Programme de Réalisation de puits Programme de Réalisation de puits Zones d intervention : Mananjary - Région de Vatovavy Fitovinany (6 puits) Financé par Le Conseil Général de l Ain Rapport définitif Avril 2007 En France LA Rochetonnerie,

Plus en détail

L AFD et les ONG : Projets en cours

L AFD et les ONG : Projets en cours L AFD et les ONG : Projets en cours ONG PAYS Intitulé du projet/pays concernés DUREE (années) Montant de la subvention AFD ( ) 1001 FONTAINES POUR DEMAIN Accès à une eau de boisson saine en milieu rural

Plus en détail

L Agence Française de Développement L EAU EN TUNISIE. Rendre l eau accessible à tous, durablement. Château d eau en Tunisie : nouveau modèle

L Agence Française de Développement L EAU EN TUNISIE. Rendre l eau accessible à tous, durablement. Château d eau en Tunisie : nouveau modèle L Agence Française de Développement ET L EAU EN TUNISIE Rendre l eau accessible à tous, durablement Château d eau en Tunisie : nouveau modèle L'eau est vitale pour tous : rendons-la accessible, durablement!

Plus en détail

Le Partenariat français pour la ville et les territoires

Le Partenariat français pour la ville et les territoires Le Partenariat français pour la ville et les territoires Rassembler les acteurs pour répondre aux défis de l urbanisation La forte croissance urbaine en cours dans les pays en développement entraîne des

Plus en détail

LA FRANCOPHONIE PASSEPORT. www.francophonie.org

LA FRANCOPHONIE PASSEPORT. www.francophonie.org PASSEPORT * FRANCOPHONIE * 2013 * LA FRANCOPHONIE PASSEPORT www.francophonie.org LA FRANCOPHONIE 5 continents O P M P O N U 900 MILLIONS d'habitants L A T I O 13 % D I A N E L Produit par l Organisation

Plus en détail

Biodiversité : Lancement du processus de création d un réseau de fonds fiduciaires de conservation africain

Biodiversité : Lancement du processus de création d un réseau de fonds fiduciaires de conservation africain Biodiversité : Lancement du processus de création d un réseau de fonds fiduciaires de conservation africain Le forum africain des fonds fiduciaires de conservation (FFC) a réuni à Dakar du 28 au 30 septembre

Plus en détail

Au cœur de la lutte contre le VIH Au cœur de la solidarité

Au cœur de la lutte contre le VIH Au cœur de la solidarité Au cœur de la lutte contre le VIH Au cœur de la solidarité Esther, la solidarité en mouvement histoire d une dynamique partagée Des partenaires au développement de référence D une Initiative française...

Plus en détail

L AFD ET LA MÉTHODOLOGIE PEFA APPLIQUÉE AUX COLLECTIVITÉS LOCALES

L AFD ET LA MÉTHODOLOGIE PEFA APPLIQUÉE AUX COLLECTIVITÉS LOCALES L AFD ET LA MÉTHODOLOGIE PEFA APPLIQUÉE AUX COLLECTIVITÉS LOCALES Améliorer la gestion des finances publiques locales Yaoundé AFD LES COLLECTIVITÉS LOCALES, ACTEURS MAJEURS DES POLITIQUES DE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Le mot de l ambassadeur. Le SCAC s engage au Togo. L Institut français du Togo, ce n est qu un au revoir! Lycée français de Lomé : l orientation, un

Le mot de l ambassadeur. Le SCAC s engage au Togo. L Institut français du Togo, ce n est qu un au revoir! Lycée français de Lomé : l orientation, un Le mot de l ambassadeur. Le SCAC s engage au Togo. L Institut français du Togo, ce n est qu un au revoir! Lycée français de Lomé : l orientation, un projet à construire. Coopération de défense. Agence

Plus en détail

SECRETARIAT EXECUTIF/PRA/SA-LCD-POP SYNTHESE DES TRAVAUX DE LA REUNION DU COMITE REGIONAL DE PILOTAGE ELARGI DE CLOTURE DU PREDAS

SECRETARIAT EXECUTIF/PRA/SA-LCD-POP SYNTHESE DES TRAVAUX DE LA REUNION DU COMITE REGIONAL DE PILOTAGE ELARGI DE CLOTURE DU PREDAS COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL SECRETARIAT EXECUTIF/PRA/SA-LCD-POP PROGRAMME REGIONAL DE PROMOTION

Plus en détail

Agence Française de Développement VILLES ET TERRITOIRES DURABLES. Medellín, Colombie Benjamin Petit

Agence Française de Développement VILLES ET TERRITOIRES DURABLES. Medellín, Colombie Benjamin Petit Agence Française de Développement VILLES ET TERRITOIRES DURABLES Medellín, Colombie Benjamin Petit Les enjeux du développement urbain Lagos, Nigeria Ben Black Art Photography Le développement urbain en

Plus en détail

1 MILLIARD D EUROS POUR UNE EAU POTABLE EN AFRIQUE

1 MILLIARD D EUROS POUR UNE EAU POTABLE EN AFRIQUE 1 MILLIARD D EUROS POUR UNE EAU POTABLE EN AFRIQUE AIDEZ 100 MILLIONS D AFRICAINS! PARTICIPEZ À LA 1 ERE CAMPAGNE DE CROWDFUNGING GLOBALE EN AFRIQUE! Un constat inquiétant : «La consommation d eau polluée

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN MARTINIQUE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN MARTINIQUE 2014-2020 Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie Europe 2020 pour une croissance intelligente, durable et inclusive. Toutes les politiques

Plus en détail

Développement Durable Bilan CARBONE Association ESF

Développement Durable Bilan CARBONE Association ESF Bilan CARBONE Association ESF www.electriciens-sans-frontieres.org/ MDH 9 mars 2013 Délégation Régionale Electriciens Sans Frontières Limousin Auvergne Poitou-Charente limousin@electriciens-sans-frontieres.org

Plus en détail

Qualité. Francophonie. Campus numériques. Universités RECHERCHE. Coopération scientifique ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR. Instituts. Gouvernance.

Qualité. Francophonie. Campus numériques. Universités RECHERCHE. Coopération scientifique ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR. Instituts. Gouvernance. Francophonie Instituts Développement Universités Agence universitaire de la Francophonie Nouvelles technologies RECHERCHE Campus numériques Qualité Gouvernance Solidarité Coopération scientifique ENSEIGNEMENT

Plus en détail

Le Groupe BANK OF AFRICA

Le Groupe BANK OF AFRICA Le Groupe BANK OF AFRICA Une vision, une histoire, une stratégie Mars 2010 1 L origine La vision, dès 1982, d une banque panafricaine, accessible à tous, impliquée dans le développement économique, avec

Plus en détail

AGRICULTURE GUINéE. Une personne sur six dans le monde souffre de la faim. 75 % des personnes qui ont faim

AGRICULTURE GUINéE. Une personne sur six dans le monde souffre de la faim. 75 % des personnes qui ont faim AGRICULTURE GUINéE La Guinée est l un des plus importants consommateurs de riz d Afrique de l Ouest avec une moyenne de 100 kg par personne et par an. Le pays est obligé d importer chaque année 300 000

Plus en détail

Rapport d activité 2012

Rapport d activité 2012 Rapport d activité 2012 ********** Lors de la neuvième réunion annuelle qui s est tenue à Conakry en Guinée, les 10 et 11 novembre 2011, les Membres de FRATEL ont chargé le nouveau Comité de coordination

Plus en détail

«L'eau, c'est la vie» Puits pour le Burkina Faso. Dans les zones rurales, 1 villageois sur 2 n a pas accès à l eau potable

«L'eau, c'est la vie» Puits pour le Burkina Faso. Dans les zones rurales, 1 villageois sur 2 n a pas accès à l eau potable «L'eau, c'est la vie» Puits pour le Burkina Faso Dans les zones rurales, 1 villageois sur 2 n a pas accès à l eau potable Ensemble, améliorons leurs conditions de vie en construisant des puits Financement

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 OCTOBRE 2007 DELIBERATION N CR-07/15.207 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Lutte contre le changement climatique : vers un Plan Climat Languedoc- Roussillon LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

Notre méthodologie s appuie sur la démarche 2IA : Immersion Intervention Accompagnement. www.manegereafrique.com

Notre méthodologie s appuie sur la démarche 2IA : Immersion Intervention Accompagnement. www.manegereafrique.com Mane Gere Associés Niger est un cabinet de conseil, de recrutement et de formation agréé, pour les entreprises, les institutions et toutes autres organisations Notre méthodologie s appuie sur la démarche

Plus en détail

Dossier de Presse. Prix de la Coopération Internationale Sensibilisation du Public

Dossier de Presse. Prix de la Coopération Internationale Sensibilisation du Public Dossier de Presse Prix de la Coopération Internationale Sensibilisation du Public HCCI 20 Fevrier 2007 1. Une approche : valoriser les ressources humaines locales 2. Une conviction : l accès à des soins

Plus en détail

Améliorer l'accès aux services de base : eau et assainissement en milieu urbain en Afrique 2 septembre

Améliorer l'accès aux services de base : eau et assainissement en milieu urbain en Afrique 2 septembre Améliorer l'accès aux services de base : eau et assainissement en milieu urbain en Afrique 2 septembre Présidence : J.-P. Elong M'Bassi (PDM) Intervenants: A. Mathys (Ondeo) /E. Tanawa (ENSP Yaoundé) /

Plus en détail

FITS 2008 Bamako,Mali. Table Ronde Politiques et stratégies nationales d appui au tourisme responsable et solidaire

FITS 2008 Bamako,Mali. Table Ronde Politiques et stratégies nationales d appui au tourisme responsable et solidaire FITS 2008 Bamako,Mali Table Ronde Politiques et stratégies nationales d appui au tourisme responsable et solidaire Problématiques Pourquoi avoir une politique et une stratégie nationale d appui au tourisme

Plus en détail

Table des matières - I - Choix du thème de recherche 13 Les objectifs 14 Question principale 14 Les hypothèses 15

Table des matières - I - Choix du thème de recherche 13 Les objectifs 14 Question principale 14 Les hypothèses 15 Table des matières - I - Table des matières Avant-propos...3 Introduction...9 Problématique...13 Choix du thème de recherche 13 Les objectifs 14 Question principale 14 Les hypothèses 15 Méthodologie...17

Plus en détail

Chiffres clés Les engagements volontaires et solidaires à l international en 2014

Chiffres clés Les engagements volontaires et solidaires à l international en 2014 Chiffres clés Les engagements volontaires et solidaires à l international en 2014 1 L année 2014 a été marquée par une avancée historique en matière de reconnaissance du volontariat et de sa contribution

Plus en détail

ÉTUDIEZ AU CANADA DANS LA PLUS GRANDE UNIVERSITÉ CANADIENNE UNIQUEMENT DE LANGUE FRANÇAISE À L EXTÉRIEUR DU QUÉBEC

ÉTUDIEZ AU CANADA DANS LA PLUS GRANDE UNIVERSITÉ CANADIENNE UNIQUEMENT DE LANGUE FRANÇAISE À L EXTÉRIEUR DU QUÉBEC ÉTUDIEZ AU CANADA DANS LA PLUS GRANDE UNIVERSITÉ CANADIENNE UNIQUEMENT DE LANGUE FRANÇAISE À L EXTÉRIEUR DU QUÉBEC PLUSIEURS BONNES RAISONS DE CHOISIR L UNIVERSITÉ DE MONCTON Le meilleur ratio professeur/étudiant

Plus en détail

Communication en Conseil des Ministres. Plan de gestion de la rareté de l eau

Communication en Conseil des Ministres. Plan de gestion de la rareté de l eau Communication en Conseil des Ministres Plan de gestion de la rareté de l eau Bilan de l année 2005 De septembre 2004 à septembre 2005, la France a connu une sécheresse s étendant sur un large croissant

Plus en détail

DEPARTMENT OF ECONOMIC AND SOCIAL AFFAIRS/ DEPARTEMENT DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET SOCIALES

DEPARTMENT OF ECONOMIC AND SOCIAL AFFAIRS/ DEPARTEMENT DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET SOCIALES UNITED NATIONS NATIONS UNIES DEPARTMENT OF ECONOMIC AND SOCIAL AFFAIRS/ DEPARTEMENT DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET SOCIALES Liens entre l Inventaire de la Gouvernance en Afrique (IGA) et le processus du Mécanisme

Plus en détail

2ème Séminaire international SESAME 2

2ème Séminaire international SESAME 2 2 ème Séminaire international SESAME 2 Meknés, Maroc, les 25 et 26 Avril 2014 Contribution du CGER VALLEE «L Agriculture Familiale dans la Vallée du Fleuve Sénégal» Présentation : Monsieur Amadou THIAW,

Plus en détail

PROGRAMME D ACTION 2013-2018. Rhône Méditerranée Corse. COOPéRATION INTERNATIONALE

PROGRAMME D ACTION 2013-2018. Rhône Méditerranée Corse. COOPéRATION INTERNATIONALE PROGRAMME D ACTION 2013-2018 Aides financières Rhône Méditerranée Corse COOPéRATION INTERNATIONALE Collectivités territoriales Associations Acteurs économiques Partenaires étrangers francophones SOLIDARITÉ

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE : CONSULTATION POUR L ELABORATION D UN PLAN CADRE DE CONTINGENCE POUR LES PAYS DU SAHEL ET DE L AFRIQUE DE L OUEST

TERMES DE REFERENCE : CONSULTATION POUR L ELABORATION D UN PLAN CADRE DE CONTINGENCE POUR LES PAYS DU SAHEL ET DE L AFRIQUE DE L OUEST COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL Bénin Burkina Faso Cap Vert Côte d Ivoire Gambie Guinée Guinée Bissau

Plus en détail

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS Agence Française de Développement Face aux défis communs, s engager vers de nouveaux modèles de développement Dans un monde de plus en plus interdépendant, les défis,

Plus en détail

Monsieur le Directeur général, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs,

Monsieur le Directeur général, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs, Intervention en ouverture de la conférence CAF Sciences Po sur les défis contemporains et futurs du développement en Amérique latine Mardi 11 octobre 9h Monsieur le Directeur général, Monsieur le Président,

Plus en détail

Le 9 mai 2014, a eu lieu à Abidjan lors de l Assemblée Générale de l AIRF, la réunion du groupe de travail «service d appui-conseil» un projet

Le 9 mai 2014, a eu lieu à Abidjan lors de l Assemblée Générale de l AIRF, la réunion du groupe de travail «service d appui-conseil» un projet Lettre d'information mai 2014 Service d'appui conseil Mai 2014 Informer, guider, accompagner les porteurs de projets dans leurs recherches de financement Le nouveau site Internet "Service d'appui-conseil",

Plus en détail

COUVERTURE ENEAU POTABLE

COUVERTURE ENEAU POTABLE COUVERTURE ENEAU POTABLE En 2002, 83 % de la population mondiale près de 5,2 milliards d individus bénéficiaient d un approvisionnement en eau potable amélioré. Cela comprend l eau courante et le raccordement

Plus en détail

Termes de référence de l étude de faisabilité pour le projet d eau potable de Diawara

Termes de référence de l étude de faisabilité pour le projet d eau potable de Diawara 02mars 2009 PacepaS Gret/Semis Benoît Paldrup Termes de référence de l étude de faisabilité pour le projet d eau potable de Diawara Le présent document a pour objet de définir les modalités de réalisation

Plus en détail

GICRESAIT PRODUCTION ET REALISATION D UN FILM DOCUMENTAIRE «EAUX SOUTERRAINES, UNE MANNE COMMUNE A PROTEGER»

GICRESAIT PRODUCTION ET REALISATION D UN FILM DOCUMENTAIRE «EAUX SOUTERRAINES, UNE MANNE COMMUNE A PROTEGER» PRODUCTION ET REALISATION D UN FILM DOCUMENTAIRE GICRESAIT «EAUX SOUTERRAINES, UNE MANNE COMMUNE A PROTEGER» AU SERVICE DE LA GESTION DURABLE ET CONCERTEE DES RESSOURCES EN EAU DE L IULLEMEDEN ET DU TAOUDENI

Plus en détail

XXXVe SESSION Paris, 3 au 6 juillet 2009

XXXVe SESSION Paris, 3 au 6 juillet 2009 XXXVe SESSION Paris, 3 au 6 juillet 2009 * * * Commission des affaires parlementaires RAPPORT établi en application de l article 12.7 du règlement et présenté à la Commission par M. Pierre DE BANE (Canada)

Plus en détail

EFFETS DES AMENAGEMENTS ANTI EROSIFS SUR LA PROTECTION DES ROUTES ET LA FLUIDITE DU TRANSPORT TERRESTRE

EFFETS DES AMENAGEMENTS ANTI EROSIFS SUR LA PROTECTION DES ROUTES ET LA FLUIDITE DU TRANSPORT TERRESTRE REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l agriculture est des ressources hydrauliques Direction générale de l aménagement et de la conservation des terres EFFETS DES AMENAGEMENTS ANTI EROSIFS SUR LA PROTECTION

Plus en détail

Atelier thématique «Stratégies de développement durable»

Atelier thématique «Stratégies de développement durable» Atelier thématique «Stratégies de développement durable» Par Christian BRODHAG École nationale supérieure des mines de Saint-Etienne (France) brodhag@emse.fr Le thème stratégie de développement durable

Plus en détail

Promotion des droits des femmes, de l approche genre et de l égalité femmes-hommes dans le monde Décembre 2012 La défense des droits des femmes et de

Promotion des droits des femmes, de l approche genre et de l égalité femmes-hommes dans le monde Décembre 2012 La défense des droits des femmes et de Promotion des droits des femmes, de l approche genre et de l égalité femmes-hommes dans le monde Décembre 2012 La défense des droits des femmes et de l égalité femmes-hommes est une priorité de l action

Plus en détail

BURKINA FASO. Chiffres clés. Contexte

BURKINA FASO. Chiffres clés. Contexte BURKINA FASO Chiffres clés Taux de change : 1$ US Principales villes Population Taux de croissance de la population (2006-2010) Population urbaine (%du total 2010) PNB par habitant Croissance du PIB (réal

Plus en détail

TABLEAU 1 Distribution régionale des superficies cultivables et cultivées Superficies cultivées 2002 Région

TABLEAU 1 Distribution régionale des superficies cultivables et cultivées Superficies cultivées 2002 Région TABLEAU 1 Distribution régionale des superficies cultivables et cultivées Superficies Superficies cultivées 2002 cultivables Superficie en % des superficies cultivables () () (%) Nord 65 320 000 28 028

Plus en détail

France et Maroc au Cœur. Projet de Jardin-école agroécologique. El Hamri, Chichaoua, Maroc

France et Maroc au Cœur. Projet de Jardin-école agroécologique. El Hamri, Chichaoua, Maroc France et Maroc au Cœur Projet de Jardin-école agroécologique El Hamri, Chichaoua, Maroc France et Maroc au Cœur France et Maroc au cœur, créée en août 2011, a pour objet la création et l aide à la création

Plus en détail

Le Comité Paritaire de Gestion des Points d Eau (C.P.G.P.E)

Le Comité Paritaire de Gestion des Points d Eau (C.P.G.P.E) Le Comité Paritaire de Gestion des Points d Eau (C.P.G.P.E) Commune Urbaine de Boffa République de Guinée Présentation Dakar, octobre 2008 La Commune Urbaine de Boffa La Commune Urbaine de Boffa : Région

Plus en détail

Le programme de médecine mobile

Le programme de médecine mobile Le programme de médecine mobile UN ENGAGEMENT DU CLUB SANTE AFRIQUE AUPRES DU LEGENDAIRE PROGRAMME DES FLYING DOCTORS OBJECTIFS DU MILLENAIRE POUR LE DEVELOPPEMENT N 4-5-6 et 8 1 CFAO : membre actif du

Plus en détail

Solidarité internationale

Solidarité internationale Solidarité internationale La solidarité en Poitou-Charentes se décline aussi au niveau international, via des initiatives associatives et des partenariats de coopération décentralisée. Dans la région de

Plus en détail

Architecture et fonctionnement de la coopération au développement Document pour l enseignant-e

Architecture et fonctionnement de la coopération au développement Document pour l enseignant-e Architecture et fonctionnement de la coopération au développement Document pour l enseignant-e Auteur: Patrick Gilliard (Avec la collaboration Lucy Clavel Raemy) 1 «Si vous donnez un poisson à un pauvre,

Plus en détail

maires et présidents de communautés de l Aveyron 1 er octobre 2015 RTE Sud-Ouest Toulouse

maires et présidents de communautés de l Aveyron 1 er octobre 2015 RTE Sud-Ouest Toulouse Association départementale des maires et présidents de communautés de l Aveyron 1 er octobre 2015 RTE Sud-Ouest Toulouse Programme RTE et les enjeux du réseau de transport d'électricité dans la transition

Plus en détail

Gestion Publique Résultats des Indicateurs d Intégrité en Afrique

Gestion Publique Résultats des Indicateurs d Intégrité en Afrique Gestion Publique Résultats des Indicateurs d Intégrité en Afrique La sous-catégorie Gestion Publique évalue la transparence dans la passation des marchés publics, dans la gestion des entreprises publiques

Plus en détail

2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement

2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement 2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Rabat, le 25 février 2015 Messieurs les Ministres, Monsieur le

Plus en détail

Rapport Financier 2010

Rapport Financier 2010 Rapport Financier 2010 1 Sommaire 1. Avant propos... 3 2. Eléments principaux et significatifs 2010... 4 3. Analyse du résultat... 6 4. Emplois : Missions Sociales, Frais de siège et frais liés à la recherche

Plus en détail

Des constats, des chiffres, des commentaires

Des constats, des chiffres, des commentaires Atelier de réflexion stratégique et de proposition d actions Thème : Les financements solidaires pour l eau et l assainissement : L EUROPE PARTAGE SES SOLUTIONS Des constats, des chiffres, des commentaires

Plus en détail

Situation et perspectives de l économie mondiale 2013

Situation et perspectives de l économie mondiale 2013 Situation et perspectives de l économie mondiale 2013 Embargo 17 janvier 2013 Rapport des Nations Unies : L économie africaine rebondit en dépit d un ralentissement économique mondial Des liens commerciaux

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires .. 1 er janvier 2010 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 36 sur 150 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Décret n o 2009-1789

Plus en détail

Rapport : Le développement des capacités pour soutenir les politiques nationales de gestion de la sécheresse

Rapport : Le développement des capacités pour soutenir les politiques nationales de gestion de la sécheresse Rapport : Le développement des capacités pour soutenir les politiques nationales de gestion de la sécheresse Les conditions de la sècheresse et les stratégies de l aménagement au Cabo Verde 1. Les domaines

Plus en détail

Actions d amélioration de la gestion de l eau

Actions d amélioration de la gestion de l eau Actions d amélioration de la gestion de l eau L eau est au coeur des défis que doit relever le développement à l échelle mondiale. Elle est le lien entre sécurité alimentaire, réduction de la pauvreté,

Plus en détail

Institut Supérieur Inter-Etats de formation et de recherche dans les domaines de l Eau, l Énergie, l Environnement et les Infrastructures

Institut Supérieur Inter-Etats de formation et de recherche dans les domaines de l Eau, l Énergie, l Environnement et les Infrastructures Institut Supérieur Inter-Etats de formation et de recherche dans les domaines de l Eau, l Énergie, l Environnement et les Infrastructures REFORMES ET PERSPECTIVES Le Groupe EIER-ETSHER ETSHER dispose de

Plus en détail

Comité permanent Inter-états de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel

Comité permanent Inter-états de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel Comité permanent Inter-états de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel 25 ème Journée du CILSS Burkina Faso Cap Vert Gambie Guinée Bissau Mali Mauritanie Niger Sénégal Tchad Reflets 12 Septembre 2010

Plus en détail

Eau, agriculture et sécurité alimentaire: faire face aux changements globaux

Eau, agriculture et sécurité alimentaire: faire face aux changements globaux Eau, agriculture et sécurité alimentaire: faire face aux changements globaux Billy Troy, Fondation FARM Partage du savoir en Méditerranée (7) Tunis, 19 mai 2012 Sécurité hydrique et sécurité alimentaire

Plus en détail

S. Bourgeat. Topo pour l agreg interne.

S. Bourgeat. Topo pour l agreg interne. 2. Découpages régionaux, nouveaux territoires et aménagement des territoires ( Réflexions appliquées aux sujets de l agrégation) Fichier préparatoire à la séance du 28 Septembre 2006 S. Bourgeat. Topo

Plus en détail

Voyage itinérant en Afrique du nord et de l ouest PRÉSENTATION DE PROJET

Voyage itinérant en Afrique du nord et de l ouest PRÉSENTATION DE PROJET Voyage itinérant en Afrique du nord et de l ouest PRÉSENTATION DE PROJET Début février 2011 aura lieu le prochain Forum Social Mondial (FSM) à Dakar, Sénégal. Des militants du monde entier vont se rassembler

Plus en détail

Améliorer les effets structurants du secteur des ressources minérales dans les pays de la Communauté économique d'afrique centrale

Améliorer les effets structurants du secteur des ressources minérales dans les pays de la Communauté économique d'afrique centrale CNUCED Améliorer les effets structurants du secteur des ressources minérales dans les pays de la Communauté économique d'afrique centrale Atelier régional et lancement de projet N djamena, Tchad, 25-30

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/AC.105/875

Assemblée générale. Nations Unies A/AC.105/875 Nations Unies A/AC.105/875 Assemblée générale Distr.: Générale 5 décembre 2006 Français Original: Anglais Comité des utilisations pacifiques de l espace extra-atmosphérique Table des matières Rapport de

Plus en détail

Plan. Introduction : étude géographique

Plan. Introduction : étude géographique Problématique Sur un site côtier situé à 100 km au Sud de Dakar, il s agit d assurer les besoins de rafraîchissement pour la conservation des vaccins et médicaments, assurer l éclairage nocturne et d apporter

Plus en détail

INTERVENTION DU REPRESENTANT DU ROYAUME DU MAROC AU SEMINAIRE DES ACTEURS AFRICAINS FRANCOPHONES DE L ACTION CONTRE LES MINES ET R.E.

INTERVENTION DU REPRESENTANT DU ROYAUME DU MAROC AU SEMINAIRE DES ACTEURS AFRICAINS FRANCOPHONES DE L ACTION CONTRE LES MINES ET R.E. INTERVENTION DU REPRESENTANT DU ROYAUME DU MAROC AU SEMINAIRE DES ACTEURS AFRICAINS FRANCOPHONES DE L ACTION CONTRE LES MINES ET R.E.G COTONOU (Bénin) : 20-22 OCTOBRE 2008 1 Depuis la récupération de ses

Plus en détail

AFD Photo agence. Des réponses adaptées aux nouveaux enjeux

AFD Photo agence. Des réponses adaptées aux nouveaux enjeux L AFD et les innovations financières pour le développement AFD Photo agence Des réponses adaptées aux nouveaux enjeux AFD Yves Terracol 4&5 MARS 2010 CITÉ DES SCIENCES ET DE L'INDUSTRIE PARIS - PARC DE

Plus en détail

MODULE D INTERVENTION STRATEGIES ET OUTILS DE MOBILISATION OPTIMALE DES RESSOURCES

MODULE D INTERVENTION STRATEGIES ET OUTILS DE MOBILISATION OPTIMALE DES RESSOURCES MODULE D INTERVENTION STRATEGIES ET OUTILS DE MOBILISATION OPTIMALE DES RESSOURCES AUTONOMIE FINANCIERE DES COLLECTIVITES LOCALES D AFRIQUE : STRATEGIES ET OUTILS D AIDE A LA MOBILISATION DES RESSOURCES

Plus en détail

L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT ET LA MÉDITERRANÉE. Promouvoir un développement durable et partagé

L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT ET LA MÉDITERRANÉE. Promouvoir un développement durable et partagé L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT ET LA MÉDITERRANÉE Promouvoir un développement durable et partagé L AFD ET LA MÉDITERRANÉE Le groupe Agence Française de Développement (AFD) est autorisé à intervenir

Plus en détail

Réunion restreinte du réseau de prévention des crises alimentaires

Réunion restreinte du réseau de prévention des crises alimentaires Réunion restreinte du réseau de prévention des crises alimentaires RESEAU DES SOCIETES, COMMISSARIATS, OFFICES CHARGES DE LA GESTION DES STOCKS DE SECURITE ALIMENTAIRE AU SAHEL ET EN AFRIQUE DE L OUEST

Plus en détail

Commune de Alix. Révision du PLU. Réunion Publique du 22 Septembre 2011. Diagnostic et PADD

Commune de Alix. Révision du PLU. Réunion Publique du 22 Septembre 2011. Diagnostic et PADD Commune de Alix Révision du PLU Réunion Publique du 22 Septembre 2011 Diagnostic et PADD Le cadre juridique pour élaborer un PLU - La loi Solidarité et Renouvellement Urbain (SRU) du 13 décembre 2000 -

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Lettre d'information Service d'appui conseil Juillet 2014 Informer, guider, accompagner les porteurs de projets dans leurs recherches de financement

Lettre d'information Service d'appui conseil Juillet 2014 Informer, guider, accompagner les porteurs de projets dans leurs recherches de financement RAPPEL Lettre d'information Service d'appui conseil Juillet 2014 Informer, guider, accompagner les porteurs de projets dans leurs recherches de financement Le nouveau site Internet "Service d'appui-conseil",

Plus en détail

Bilan: Les tendances régionales en matière de planification familiale

Bilan: Les tendances régionales en matière de planification familiale Bilan: Les tendances régionales en matière de planification familiale Dr Seipati Mothebesoane-Anoh Conseillère en Santé maternelle OMS/Équipe Inter-Pays/Afrique de l Ouest Conférence Population, Développement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Biokala : une énergie verte pour la Côte d Ivoire

DOSSIER DE PRESSE Biokala : une énergie verte pour la Côte d Ivoire DOSSIER DE PRESSE Biokala : une énergie verte pour la Côte d Ivoire CONTACTS PRESSE : SIFCA Ibrahim OUATTARA : + 225 07 02 80 60 / ouattarai@sifca.ci 35 N Philippe PERDRIX : + 33 (0)6 84 24 62 96 / pp@35nord.com

Plus en détail

Comment la croissance urbaine transforme-t-elle le territoire français? I-UN TERRITOIRE URBANISE ( p214/215)

Comment la croissance urbaine transforme-t-elle le territoire français? I-UN TERRITOIRE URBANISE ( p214/215) UN TERRITOIRE SOUS INFLUENCE URBAINE p208 à 225/p238 à 253 Plan détaillé Comment la croissance urbaine transforme-t-elle le territoire français? I-UN TERRITOIRE URBANISE ( p214/215) Quels sont les aspects

Plus en détail

Lac Beira, Colombo Ratnapala Perera. Agence Française de Développement SRI LANKA

Lac Beira, Colombo Ratnapala Perera. Agence Française de Développement SRI LANKA Lac Beira, Colombo Ratnapala Perera Agence Française de Développement Sri Lanka Au cours des dernières années, deux événements majeurs ont marqué le pays : le tsunami dévastateur de 2004 et la fin du conflit

Plus en détail

Accompagner les collectivités face au changement climatique: le rôle de l AFD. Institut des Amériques Colloque Climat 2015-4 juin 2015 Anne Odic

Accompagner les collectivités face au changement climatique: le rôle de l AFD. Institut des Amériques Colloque Climat 2015-4 juin 2015 Anne Odic Accompagner les collectivités face au changement climatique: le rôle de l AFD Institut des Amériques Colloque Climat 2015-4 juin 2015 Anne Odic Stratégie ville durable de l AFD Une finalité Quatre objectifs

Plus en détail

Février 2016 Facilité de financement des collectivités territoriales françaises (FICOL) APPEL À IDEES TERMES DE REFERENCE 2016

Février 2016 Facilité de financement des collectivités territoriales françaises (FICOL) APPEL À IDEES TERMES DE REFERENCE 2016 Février 2016 Facilité de financement des collectivités territoriales françaises (FICOL) APPEL À IDEES TERMES DE REFERENCE 2016 *** L Agence Française de Développement (AFD) accompagne depuis plusieurs

Plus en détail

L AFD ET L ACTION EXTÉRIEURE DES COLLECTIVITÉS FRANÇAISES

L AFD ET L ACTION EXTÉRIEURE DES COLLECTIVITÉS FRANÇAISES L AFD ET L ACTION EXTÉRIEURE DES COLLECTIVITÉS FRANÇAISES Développer des complémentarités avec la coopération décentralisée L hôtel de ville d Istanbul / photo AFD L hôtel de ville de Ouagadougou / F.

Plus en détail

GROUPE DE LA BANQUE ISLAMIQUE DE DEVELOPPEMENT RAPPORT D ACTIVITE DU FONDS DE SOLIDARITE ISLAMIQUE POUR LE DEVELOPPEMENT (FSID)

GROUPE DE LA BANQUE ISLAMIQUE DE DEVELOPPEMENT RAPPORT D ACTIVITE DU FONDS DE SOLIDARITE ISLAMIQUE POUR LE DEVELOPPEMENT (FSID) GROUPE DE LA BANQUE ISLAMIQUE DE DEVELOPPEMENT RAPPORT D ACTIVITE DU FONDS DE SOLIDARITE ISLAMIQUE POUR LE DEVELOPPEMENT (FSID) 30 ème Session du COMCEC (25-28 novembre 2014, Istanbul, Turquie) RAPPORT

Plus en détail

Pacte d Istanbul pour l Eau

Pacte d Istanbul pour l Eau Pacte d Istanbul pour l Eau Des autorités locales et régionales Réunis à Istanbul en mars 2009, nous Maires et autorités locales et régionales des différentes parties du monde adhérons au présent PACTE

Plus en détail

Appel à projets 2013. Contexte. Présentation de MyLocal Project

Appel à projets 2013. Contexte. Présentation de MyLocal Project Appel à projets 2013 Contexte Les pays occidentaux n ont plus le monopole de l aide au développement et les pays du Sud connaissent une mobilisation de plus en plus grande de leur société civile. Imprégnés

Plus en détail

LE PAYSAGE DANS LA POLITIQUE TERRITORIALE DU CONSEIL REGIONAL DU CENTRE

LE PAYSAGE DANS LA POLITIQUE TERRITORIALE DU CONSEIL REGIONAL DU CENTRE LE PAYSAGE DANS LA POLITIQUE TERRITORIALE DU CONSEIL REGIONAL DU CENTRE Une politique territorialisée aux côtés de politiques sectorielles votée en décembre 2007 UN CONTRAT EN 2 VOLETS 1er bloc de priorités

Plus en détail

Coopération multilatérale: un instrument indispensable à la coopération suisse au développement

Coopération multilatérale: un instrument indispensable à la coopération suisse au développement Coopération multilatérale: un instrument indispensable à la coopération suisse au développement Qu entend-on par Coopération multilatérale? La coopération multilatérale est, au même titre que la coopération

Plus en détail

4. Création des cadres de concertation des acteurs de l eau et de l assainissement

4. Création des cadres de concertation des acteurs de l eau et de l assainissement 4. Création des cadres de concertation des acteurs de l eau et de l assainissement La mise en place des cadres de concertation des acteurs de l eau et de l assainissement dans les communes contribue à

Plus en détail

LA NUIT DE L EAU : LE DÉFI. Avec votre entreprise, relevez Le Défi pour les Enfants du Togo!

LA NUIT DE L EAU : LE DÉFI. Avec votre entreprise, relevez Le Défi pour les Enfants du Togo! LA NUIT DE L EAU : LE DÉFI Avec votre entreprise, relevez Le Défi pour les Enfants du Togo! Les 13 et 14 mars 2015 La Nuit de l Eau : Le Défi UN ÉVÉNEMENT DE LA NUIT DE L EAU DÉDIÉ AUX SALARIÉS D ENTREPRISE

Plus en détail

2011 PNUD tous droits réservés. Crédits photo: PNUD

2011 PNUD tous droits réservés. Crédits photo: PNUD Le Programmes des Nations Unies pour le développement (PNUD) est le réseau mondial de développement dont dispose le système des Nations Unies. Il prône le changement, et relie les pays aux connaissances,

Plus en détail

PÉDIATRIE. Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr

PÉDIATRIE. Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr Association reconnue d utilité publique - Grande cause nationale 1987 - Prix Nobel de la paix 1999 pédiatrie

Plus en détail

Etude d impact environnemental

Etude d impact environnemental Etude d impact environnemental Réunion du réseau : Janvier 2014 Problématique L Etude d Impact Environnemental (EIE) est un outil de référence depuis plusieurs années, reconnu internationalement et approuvé

Plus en détail

Association Internationale des Spécialistes de l Information Agricole (IAALD Groupe Afrique) REGLEMENT INTERIEUR

Association Internationale des Spécialistes de l Information Agricole (IAALD Groupe Afrique) REGLEMENT INTERIEUR Association Internationale des Spécialistes de l Information Agricole (IAALD Groupe Afrique) Article 1 : NOM REGLEMENT INTERIEUR Article 1.1 : Le nom de l organisation est «l IAALD Groupe Afrique», ci-dessous

Plus en détail

Pully, le 02.12.06-1 -

Pully, le 02.12.06-1 - Tél : +41 (0) 217 215 100 Fax : +41 (0) 217 215 101 Pully, le 02.12.06-1 - Le plan directeur communal Pully, le 02.12.06-2 - Le plan directeur communal Le plan directeur pourquoi? Le plan directeur communal

Plus en détail

Chargé(e) de Reporting H/F Desks 1 et 2

Chargé(e) de Reporting H/F Desks 1 et 2 Chargé(e) de Reporting H/F Desks 1 et 2 L ASSOCIATION ALIMA Lors de la création d ALIMA, en juin 2009, l objectif était de produire des secours médicaux lors de situations d urgences ou de catastrophes

Plus en détail

Cadre d intervention Outre-mer 2014-2016. 03 avril 2014

Cadre d intervention Outre-mer 2014-2016. 03 avril 2014 Cadre d intervention Outre-mer 2014-2016 03 avril 2014 1 0 Sommaire de la présentation 1. Contexte général 1.1 Poursuivre le rattrapage économique 1.2 et le rattrapage social 1.3 Un modèle de développement

Plus en détail

Haïti 2015. Handicap International - Information Fédérale Fiche pays Haïti 2015 08 FR

Haïti 2015. Handicap International - Information Fédérale Fiche pays Haïti 2015 08 FR Haïti 2015 MANDAT Présente en Haïti avant le séisme de janvier 2010, Handicap International est intervenue dès le lendemain du tremblement de terre et de déployer des moyens considérables afin de venir

Plus en détail