L optimalisation augmente le rendement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L optimalisation augmente le rendement"

Transcription

1 POWERED BY TRANSPORT & LOGISTIQUE Table ronde sur les logiciels logistiques L optimalisation augmente le rendement RV/JUNGHEINRICH Le terme «logistique» renvoie classiquement aux activités d entreposage, de transport et d expédition. Il est pourtant plus large: dans chaque entreprise tant chez un prestataire de services logistiques qu auprès d une entreprise de production les activités tournent autour de la logistique, à commencer par les éléments de l ERP et pour finir par les chariots élévateurs et l organisation du personnel dans l atelier. Par Alfons Calders DÉCEMBRE 2013 TRANSPORT ECHO 51

2 Les logiciels représentent la colonne vertébrale de la logistique industrielle. Il nous a semblé intéressant de dresser un aperçu des possibilités, des dernières tendances... Nous avons invité six personnes à notre table ronde: Jan De Coster de De Clercq Solutions, Gerard Paulussen d Intrion, Jelle Celis de Jungheinrich, Olivier Corluy d Optimact/Xeleos Consulting, Luc Snellings de Phi Data et Wim van Loo de Slimstock Belgique. LE DÉCATHLONIEN FACE AU SPÉCIALISTE Faut-il prévoir, à côté de l ERP, d autres logiciels spécifiques (MES, WMS, optimalisation des stocks...) ou n est-il pas mieux de les intégrer dans le logiciel ERP? L ERP - enterprise resources planning est la colonne vertébrale de l entreprise. Il s agit plutôt d un support statique, axé sur le regroupement et le pilotage structuré de données administratives. Il y a des tas de tâches de gestion spécifiques, logistique et autres, qui ne sont pas pilotées en détail par l ERP. C est le cas de l atelier de production, du planning du personnel et du planning détaillé de la machine (volet MES) ou encore de l environnement du magasin et des stratégies de stockage, du planning du picking (volet WMS)... Et puis il y a le planning d optimalisation du stock. Avant, ces besoins étaient souvent une occasion, pour les entreprises (surtout les plus petites), de développer un ERP en gestion propre. Ce qui ne se fait plus aujourd hui. Au sein des logiciels ERP classiques, on trouve des outils qui permettent de gérer ces spécialités. En les séparant, on peut pousser à la customisation. Mais il faut réorganiser l entreprise, et au plus le niveau est bas, au plus le logiciel doit s intégrer dans la spécificité du fonctionnement. Il ne s agit donc pas d une configuration de la société vers le logiciel mais du logiciel vers l utilisateur. Il ne faut pas voir en ces logiciels spécifiques des accessoires classiques. Ils représentent une automatisation bien distincte de disciplines spécifiques complémentaires. Ce sont des solutions Best-of- Breed. Ou pour le dire en terme sportif: un décathlonien est certainement plus qu un athlète moyen dans toutes les disciplines exigées mais il devra généralement s incliner devant un sprinter spécialisé, un coureur de haies, sauteur à la perche... RÉSOUDRE LES POINTS ÉPINEUX LOCAUX L ERP est établi depuis le niveau central, le quartier général. Qui demande de tels logiciels spécialisés et qu en estil de la standardisation au sein de groupes internationaux? Les solutions Best-of-Breed sont plus importantes qu avant. L ERP est statique et très bon pour les «processus typi - ques». Mais il n est pas évident de réaliser des prévisions et la manutention de produits slow movers et fast movers. Nous sommes dans un monde où on passe des produits standard en grandes séries à une livraison rapide de produits spécifiques en petites quantités. Chaque unité de production et chaque service logistique ont donc besoin de plus de manœuvrabilité, dans nos contrées peutêtre plus qu ailleurs. Voilà les raisons d une telle demande pour des logiciels spécifiques. Minimalisation du stock (tant des matières premières que les stocks intermédiaires et les produits finis), optimalisation des mouvements dans le magasin, fluidité en production... Tous ces éléments sont liés à l atelier et doivent être optimalisés au niveau local. On peut gagner beaucoup d argent en adoptant une approche spécifique. Quatre logiciels permettent d atteindre rapidement un ROI. Des solutions Best-of-Breed sont souvent achetées pour résoudre des points épineux locaux. Elles sont achetées parce qu elles offrent un ROI rapide. Dans certains cas, on remarque que le premier logiciel acheté devient plus tard un standard au sein de l organisation, parce qu il a réussi à résoudre un problème et que le ROI très court. Bien que de nombreux logiciels logistiques puissent travailler en stand alone, la souplesse de l intégration avec l ERP est un critère de décision. Les discus- Les abréviations utilisées dans le secteur: KDC Table ronde sur les logiciels logistiques Six spécialistes du secteur ont dressé les dernières nouveautés et les tendances du secteur. AGV: automated guided vehicle AIDC: automatic identification and data capture ERP: enterprise resources planning MCS: manufacturing control system MES: manufacturing execution systems ROI: return on investment RFID-tag: étiquette à mémoire lisible via RFID (radio frequency identification) WCS: warehouse control system WMS: warehouse management system 52 TRANSPORT ECHO DÉCEMBRE 2013

3 Les participants à la table ronde Jan De Coster, sales & marketing director chez De Clerq Solutions, est actif dans le secteur de la logistique depuis vingt ans. L entreprise est spécialisée dans l optimalisation opérationnelle des environnements de production et logistiques via son logiciel Objective. Il s agit là d un pur logiciel WMS/MES belge (manufacturing management, warehouse management et workforce management). Les clients sont principalement belges et hollandais (un collaborateur a récemment été engagé pour cette région) et des implantations sont prévues dans les pays où les clients sont actifs. Bien que toujours couplé à l ERP, Objective fonctionne en stand alone. Gerard Paulussen, CEO d Intrion, a repris en 2012 l entreprise de Colruyt via un management buy-out avec Chris Vleeschouwers. Intrion est un intégrateur qui se focalise sur l automatisation de la logistique et des systèmes fins de lignes dans les segments de l alimentation et de la pharmacie, avec ses 125 ingénieurs et son i-framework (des outils pour le tracking & tracing, WCS MCS,...): du concept au service 24/7 pendant toute la durée de vie. L entreprise a son siège en Belgique et une filiale aux Pays-Bas. Jelle Celis est project engineer RF/WMS chez Jungheinrich Belgique. La société a démarré ses activités en Allemagne en 1953 avec la construction de chariots élévateurs à fourche. Les rayonnages à palettes et les entrepôts entièrement automatiques ont été ajoutés plus tard à la gamme. Avec l acquisition, début 2013, du développeur WMS autrichien ISA Gmbh, la société se profile en un fournisseur de solutions complètes. Mais son maillon fort reste sa vaste gamme de chariots logistiques, bien que les solutions logicielles se développent. Jan De Coster Olivier Corluy Olivier Corluy est managing director de Xeleos Consulting, une société de consultance en supply chain management. Il travaille en association avec Optimact, le développeur d un kit d outils pour l optimalisation du stock en temps réel (prévisions, paramètres du stock, commandes...). L objectif est de minimaliser le capital que monopolise le stock tout en donnant aux clients un service maximal. Optimact aune particularité: les outils et les solutions sont proposés aux clients au départ du nuage. Luc Snellings travaille chez Phi Data au poste de business development manager application software solutions. Lors du lancement de l entreprise en 1981, la société était centrée sur les équipements AIDC. La vente de composants l a presque automatiquement orientée vers les systèmes de picking, d étiquetage, les terminaux sans fil, la collecte de données, la localisation, la surveillance des processus logistiques, etc. Produits qu elle associe au WMS et à l ERP. L entreprise possède ses propres mini-solutions WMS et met l accent sur les solutions globales en AIDC. Gerard Paulussen Luc Snellings Wim van Loo, business development manager chez Slimstock Belgique, est actif depuis 22 ans dans le monde de l ERP. Malgré son siège principal en Belgique, à Malines, Slimstock est une société hollandaise fondée en Elle développe Slim4 Forecasting et des logiciels d optimalisation de stock, une application spéciale couplée à ERP dont l objectif est de réaliser le bon stockage, au bon moment, à la bonne place. L entreprise s adresse à tous les segments industriels manipulant des stocks, tant les PME que les groupes locaux et internationaux. Jelle Celis Wim van Loo Photos : KDC DÉCEMBRE 2013 TRANSPORT ECHO 53

4 RV/PHI DATA sions démarrent au niveau de l utilisateur et sont finalisées au département finan cier. Dans les PME, il est important que ce soit une version stand alone. Un autre avantage dans les PME est que le directeur financier est aussi, bien souvent, responsable des TIC. REMPLACER LES BONS VIEUX CODES À BARRES Une fois les logiciels d assistance utilisés, la question de l introduction des données se pose. On ne peut pas mettre sur pied une gestion de magasin, une optimalisation du stock ou un planning logistique s il n y a pas de données précises sur les flux logistiques correspondants. En reste-t-on au code à barres? Dans la réalité, il en va autrement: les départements logistiques des entrepôts regorgent de codes à barres - sur des palettes, des cartons, des produits - et ils demandent aux fournisseurs des scanners de codes à barres. N oublions pas que les rayonnages de palettes disposent aussi de codes à barres. Le code à barres (breveté en 1952) est un outil de base pratique qui fluidifie la logistique en production et à l entrepôt. Un code à barres est facile à fabriquer et à personnaliser en vue d un usage propre. S y ajoute l Universal Product Code pour les produits de consommation, dont la première version a été lancée en Celui-ci est aujourd hui disponible en plusieurs versions et standards (UPC, code 128, codes EAN...). Ce code à barres a standardisé par des combinaisons de codes chiffrés l information d un produit donné et son fabricant (pays de provenance, identification du fabricant et numéro du produit). Mais le législateur demande aujourd hui de placer des informations plus détaillées sur l étiquette et dans le code à barres. Ce qui va mener au passage vers les codes 2D (code QR, Databar, DataMatrix...). Le problème, avec les petits produits, est que le code à barres est trop grand par rapport aux dimensions physiques du conditionnement. À côté de cette problématique légale, il y a le fait que la limite de l efficience dans les entreprises est atteinte. Chaque code à barres doit être scanné: il faut donc se Minimalisation du stock, optimalisation des mouvements dans le magasin, fluidité en production... Tous ces éléments doivent être optimalisés au niveau local. positionner et travailler dans de bonnes conditions de lisibilité. Les entreprises recherchent une identification automatique globale des flux de marchandises et de palettes dans toute l usine, éventuellement jusque dans le camion et à la livraison. Dans le secteur alimentaire, cette identification commence bien avant l usine. Dans le cas de la viande, elle démarre à la naissance de l animal, avec l implantation d un tag. Dans le système de transport automatique de Le marketing a toujours été plus important que la logistique, une vérité qui ne se dément pas. l usine, des tags RFID servent à identifier les AGV. Via des lecteurs automatiques dans les flux de production, on peut suivre la production en temps réel suivant l emplacement des tags et le couplement avec les ordres dans le système de gestion. On peut aussi appliquer cette technique dans l entrepôt, là où les Real Time Location Systems permettent d enregistrer les mouvements du magasin et rendent la lecture de codes à barres superflue. Une autre évolution est que les (grands) clients vont de plus en plus loin dans la personnalisation. Le marketing a toujours été plus important que la logistique, une vérité qui ne se dément pas. Néanmoins, le coût logistique (coût de production inclus) ne peut pas augmenter. Nous ne nous référons pas seulement aux impressions qui varient selon les pays. Une étiquette col de cygne sur une bouteille ne facilite pas le transport, mais elle est là et doit le rester. Et il y a de plus en plus de variations de produits. Si auparavant la bière était conditionnée dans une bouteille du brasseur, les grandes chaînes de distribution veulent aujourd hui une bouteille spécifique pour chaque type de bière, de brasseur et de grand magasin. Les stocks deviennent des risques, des palettes pleines un luxe, le picking et l empilage de palettes mixtes de plus en plus difficile. La pression pour des livraisons sans erreur augmente aussi, de même que la demande de traçabilité. Au plus la personnalisation devient complexe, au plus on essaie d utiliser des tags lisibles 54 TRANSPORT ECHO DÉCEMBRE 2013

5 automatiquement. Mais la pose d un tag par produit n est pas encore un fait établi (sauf dans les applications de sécurité pour les appareils coûteux). Cette évolution diminue le happy flow (un flux logistique exempt de problème, à travers tout le processus). Comme les participants à la table ronde l ont dit, si on atteint 20% de happy flow, c est bon. Donc, les 80% restants n ont qu à suivre, avec des questions du genre: que se passe-t-il si la palette n a pas suivi le parcours standard du point A vers le point B? Parce qu elle a été déviée par exemple à la suite d un défaut de qualité. Dans chaque processus de production, les équipements logistiques, comme les AGV mais aussi les robots, les postes de prélèvement et les machines, deviennent les récepteurs et les fournisseurs d information de la production et de la logistique. Si 80 % du flux deviennent des exceptions, il va être difficile de suivre centralement toutes ces routes et ces traitements spéciaux. Le responsable logistique sera surchargé. Dans ces productions et cela va devenir le standard il faudra s orienter vers les tags intelligents, qui ne contiennent pas uniquement un numéro de code mais des informations qui sont lues. Ces tags connaissent le chemin vers le point de contrôle suivant, où ils peuvent éventuellement donner ou recevoir des ordres. Automatiquement, sans fil et sans manipulation humaine. Qu est-ce que cela a à voir avec les programmes logistiques? Il s agit somme toute d accessoires logiciels, pardon, de solutions Best-of-Breed. exercice permanent de restriction de l assortiment: il doit être en mouvement continu, mais le nombre total de variations doit être limité le plus possible. La planification du travail constitue un goulot d étranglement. Le nombre de commandes donc les manipulations logistiques, le rendement réel augmente de manière drastique, mais le chiffre d affaires peut stagner, voire fortement diminuer. Les marges sont sous pression, les résultats à l équilibre sont mauvais. Et donc, le nombre de personnes affectées aux tâches logistiques (magasiniers, préparateurs de commandes, caristes) ne va pas augmenter alors que tout le monde à ses limites en volume de travail. Un problème de flexibilisation dans un monde toujours plus complexe, qui doit être converti en un challenge. Ceci ne peut se faire que par une automatisation et des outils logiciels comme support. Le logiciel indique les données utiles, les méthodes et permet de rédiger des rapports sans travail intensif. En rendant la flexibilisation possible et l extension de capa - cité sans engager de personnel, il faut naturellement disposer des bonnes données dans l ERP. On peut dire que les logisticiens ne travaillent plus avec des standards mais avec des exceptions. Et l expérience de jadis a son importance. À côté de l exploration de données (data mining), on voit de plus en plus apparaître le proces mining: qu est-ce qui passe spécifiquement dans le processus, est-il correct ou erroné, comment l améliorer? Cela peut aussi concerner la stratégie de vente: «Si dans ma baie, il y a bien plus de tempêtes GRÂCE AU LOGICIEL, LA LOGISTIQUE RESTE GÉRABLE Avec de telles variations, quelle est la solution pour maintenir la logistique rentable et gérable? Le défi consiste encore plus qu avant à gérer le capital d exploitation. Il faut que les marges et les prévisions (achat de matériel, réserve de systèmes de production...) ne subissent pas des variations qui déstabiliseraient l entreprise. Cela devient le défi d un trio obligé de collaborer: le marketing, la vente et l opérationnel. Il s agit de quantités de stock et de compromis entre les risques, l investissement et le service à la clientèle. Et bien que cela semble être en contradiction avec la demande du marché, c est un RV/JUNGHEINRICH À côté du data mining, on voit apparaître le proces mining: qu est-ce qui passe spécifiquement dans le processus, est-il correct ou erroné, comment l améliorer? DÉCEMBRE 2013 TRANSPORT ECHO 57

6 RV/JUNGHEINRICH qu avant, ne vaut-il pas mieux aller pêcher dans une baie plus calme? Mais peut-être que tout le monde le fait et qu il faut justement rester dans cette baie tempétueuse pour avoir du poisson? Comment tenir les risques sous contrôle?» LE LOGICIEL DANS LE NUAGE Les logiciels dans le nuage sont un sujet inévitable. Où en est-on? Pour faire court, Internet est un élément de la logistique, mais cela ne signifie pas que les applications soient nécessairement placées dans le nuage. Plusieurs fournisseurs proposent des logiciels depuis Internet à des clients (localisés dans des entreprises de services qui proposent des data center hosting, gestion inclue). Avantage pour le fournisseur et l utilisateur? Les mises à jour sont automatiques pour tous les utilisateurs. On remarque néanmoins que de nombreuses entreprises n aiment pas trop éloigner les données logistiques et de production et préfèrent opérer avec leur propre serveur et conserver la gestion de leurs TIC. Dans une supply chain virtuelle intégrée (ce que recherchent de nombreuses entreprises), on pourrait par exemple étendre la gestion des stocks jusqu au niveau du sous-traitant. Ou, en jetant un coup d œil à l état de production de votre commande chez un sous-traitant, faciliter le planning de livraison. Avec le nuage, c est simple à organiser en donnant un accès protégé et contrôlé aux clients et aux fournisseurs pour l introduction de données et la lecture de plannings. Mais l EDI est encore souvent basé sur l . Le Belge n est pas vraiment un pionnier dans cette nouvelle technologie. Il n est pas opposé, au contraire, mais il veut d abord la voir fonctionner. Pour le fournisseur, ce n est pas non plus évident: une application doit être préparée pour plusieurs centaines d utilisateurs. En France et en Allemagne, on déploie, avec le même effort, des applications pour plusieurs milliers d utilisateurs. La taille de l échelle détermine les coûts par utilisateur. Et donc être ou ne pas être dans le nuage n est plus vraiment le débat. Ce qui compte, c est le prix de revient par utilisateur car il détermine le ROI. Ce qui est aussi important, c est la gestion de la supply chain vers le haut et vers le bas. Il faut revoir les maillons de la chaîne et commencer par parler de Best of Breed. Aujourd hui, on pense: si je commande une série de plus de mille pièces, je recevrai un autre prix que si j en commande cent. Même si la commande a lieu à la demande. Mais peut-être vos Le Belge n est pas opposé aux nouvelles technologies, au contraire, mais il veut d abord les voir fonctionner. fournisseurs peuvent-ils produire des séries de cent pièces mieux et à moindre coût. Si vous ne lui posez pas la question, vous ne le saurez jamais. La première condition est le back to the roots, et cela semble évident: moins de sous-traitants mais des fournisseurs que vous connaissez et que vous respectez (et qui vous respectent). Ne pas chercher systématiquement le fournisseur meilleur marché ni le plus spécialisé. Et puis retourner vers des clients qui vous rapportent de l argent. Réfléchissez aussi au raccourcissement du délai de mise en œuvre plutôt qu aux coûts: plus de débit de produits donne Etre ou ne pas être dans le nuage n est plus vraiment le débat. Ce qui compte, c est le prix de revient par utilisateur. moins de stock (intermédiaire), et augmente le chiffre d affaires et la marge, car vos coûts généraux restent inchangés. À côté du délai de mise en œuvre, il y a la maîtrise des erreurs. N envoyez pas de pièces erronées ou mal façonnées au client, car le coût logistique sera élevé et il y aura un problème de confiance. Les ressources sont rares, et donc des KPI ciblés sur tous ces points sont cruciaux pour la génération de marges. Instaurez des relations de partenariat avec les 20% de fournisseurs qui représentent 80% de vos achats. À cause de l instabilité du marché et des demandes des clients, il peut s agir de 200 fournisseurs qui connaîtront de grandes fluctuations sur de courtes périodes. Et donc, la seule manière de maîtriser ces variations consiste à assurer un suivi dynamique des fournisseurs au sein du concept logistique. Les outils peuvent être un nuage privé, de sorte que chaque partie concernée puisse introduire, de manière automatique, les données qui vous sont utiles. Ceci permet d augmenter votre fiabilité et de suivre la disponibilité des tiers. Mais si votre serveur et celui du nuage n étaient plus disponibles? Les deux sont reliés par un cordon à votre PC. Votre TIC se porte garant de votre propre serveur, et un arsenal d entreprises de ceux du nuage. Avez-vous déjà douté de la fiabilité et de la vitesse de livraison d un ? 58 TRANSPORT ECHO DÉCEMBRE 2013

Traçabilité Du besoin à la mise en oeuvre

Traçabilité Du besoin à la mise en oeuvre 20/09/2007 Traçabilité Du besoin à la mise en oeuvre Joseph FELFELI, PDG Groupe ACTEOS 1 PRESENTATION ACTEOS Éditeur de progiciels et intégrateur de technologies avancées pour la synchronisation et l optimisation

Plus en détail

II L APPROCHE PEDAGOGIQUE EN 2nde PRO LOGISTIQUE ET TRANSPORT. 1 Mon téléphone portable

II L APPROCHE PEDAGOGIQUE EN 2nde PRO LOGISTIQUE ET TRANSPORT. 1 Mon téléphone portable I PRESENTATION DES THEORIES 1 La chaîne logistique traditionnelle 2 Supply chain 3 Supply chain in reverse logistics La gestion globale de la chaîne logistique dans la logistique inversée (verte) II L

Plus en détail

EISENMANN. Logistique des boissons

EISENMANN. Logistique des boissons EISENMANN Logistique des boissons Voici l univers d EISENMANN EISENMANN est l un des fournisseurs leaders mondiaux de systèmes dans les domaines des techniques de traitement des surfaces, de l automatisation

Plus en détail

LFS 400 en pratique. Trinks: Logisticien dans le domaine des boissons fixe. de nouveaux standards pour ce secteur d activité

LFS 400 en pratique. Trinks: Logisticien dans le domaine des boissons fixe. de nouveaux standards pour ce secteur d activité LFS 400 en pratique Trinks: Logisticien dans le domaine des boissons fixe de nouveaux standards pour ce secteur d activité Logiciel et système de gestion d entrepôt E + P fixe de nouveaux standards d entreposage

Plus en détail

DRIVE et RENTABILITÉ FONDEMENTS ET LEVIERS D ACTION

DRIVE et RENTABILITÉ FONDEMENTS ET LEVIERS D ACTION DRIVE et RENTABILITÉ FONDEMENTS ET LEVIERS D ACTION [NOVEMBRE 2013] Au sommaire LA RENTABILITÉ DU DRIVE ET LES LEVIERS D ACTION Zoom sur... les frais de perso Zoom sur... la charge d investissement Objectif

Plus en détail

Les étiquettes RFID. Thierry Adam TAD 2012-06

Les étiquettes RFID. Thierry Adam TAD 2012-06 Les étiquettes RFID Thierry Adam TAD 2012-06 Présentation Etilux Présentation Réferences Identification Introduction Qu est-ce que la RFID? La chaîne du froid : les étiquettes intelligentes Case studies

Plus en détail

RFID, l'étiquette intelligente au service de la logistique et de la distribution

RFID, l'étiquette intelligente au service de la logistique et de la distribution RFID, l'étiquette intelligente au service de la logistique et de la distribution Séminaire RFID - Radio Frequency Identification Applications, Outils Logiciels et Vision Future Charly Viquerat Consultant

Plus en détail

UNE APPROCHE PRAGMATIQUE DE LA RFID

UNE APPROCHE PRAGMATIQUE DE LA RFID UNE APPROCHE PRAGMATIQUE DE LA RFID Un white paper de Zetes First-class partner for identification and mobility solutions www.zetes.com always a good id SOMMAIRE 03 04 05 08 09 Introduction La RFID : un

Plus en détail

MODULES ECBL DESCRIPTIF SENIOR

MODULES ECBL DESCRIPTIF SENIOR MODULES ECBL DESCRIPTIF SENIOR Modules ECBL Basic Supply Chain Concepts (BSCC) Core Management Skills (CMS) DESCRIPTIF/CONTENU Maîtriser l environnement de la Supply Chain (SC): - Loi de l offre et la

Plus en détail

Perception et utilisation des solutions de radio-identification (RFID) dans les entreprises françaises

Perception et utilisation des solutions de radio-identification (RFID) dans les entreprises françaises Perception et utilisation des solutions de radio-identification (RFID) dans les entreprises françaises Synthèse de l enquête PricewaterhouseCoopers Mars 2010 Sommaire Page 1 Introduction 1 2 Description

Plus en détail

La logistique aujourd hui. Thierry van Ravestyn General Manager

La logistique aujourd hui. Thierry van Ravestyn General Manager La logistique aujourd hui Thierry van Ravestyn General Manager La traçabilité Définition : Qui, Quoi, Comment, Où? La traçabilité est définie comme l aptitude à retrouver l historique, l utilisation ou

Plus en détail

Le S.I. - colonne vertébrale de la Supply Chain étendue : deux approches pour réussir votre projet

Le S.I. - colonne vertébrale de la Supply Chain étendue : deux approches pour réussir votre projet Le S.I. - colonne vertébrale de la Supply Chain étendue : deux approches pour réussir votre projet 27 mars 2014 1 28/03/2014 itelligence Deux approches pour réussir votre projet S.I. de Supply Chain étendue

Plus en détail

Les standards GS1. Conférence CRITTBOIS. Service Marketing Stratégique, GS1 France 01 Juillet 2015

Les standards GS1. Conférence CRITTBOIS. Service Marketing Stratégique, GS1 France 01 Juillet 2015 Les standards GS1 Conférence CRITTBOIS Service Marketing Stratégique, GS1 France 01 Juillet 2015 Le saviez-vous? 6 milliards de searchs par jour 6 milliards de bips par jour 2 GS1, organisation internationale

Plus en détail

EISENMANN. Automatisation du Cash Center

EISENMANN. Automatisation du Cash Center EISENMANN Automatisation du Cash Center Automatisation du Cash Center par EISENMANN Les solutions d automatisation entièrement intégrées dans le but de rendre l'ensemble des activités parfaitement transparentes

Plus en détail

Gérez votre entrepôt de manière innovante. Thierry Gafner, PostLogistics Joël André, Swisslog AG 29 mai 2013

Gérez votre entrepôt de manière innovante. Thierry Gafner, PostLogistics Joël André, Swisslog AG 29 mai 2013 Gérez votre entrepôt de manière innovante Thierry Gafner, PostLogistics Joël André, Swisslog AG 29 mai 2013 Logistique Gérez votre entrepôt de manière innovante Tout est plus facile avec la Poste Thierry

Plus en détail

SAGE ERP. Sage ERP X3. Principaux éditeurs. Pour vos appels d offre. 3 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

SAGE ERP. Sage ERP X3. Principaux éditeurs. Pour vos appels d offre. 3 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort Septembre 2011 Pour vos appels d offre ERP Principaux éditeurs 3 e ÉDITION SAGE Sage ERP X3 SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM de l'éditeur Sage 2. Appartenance

Plus en détail

Pole Formation Catalogue 2013-2014

Pole Formation Catalogue 2013-2014 Pole Formation Catalogue 2013-2014 Mise à jour Octobre 2013 Page 1 de 13 Nos valeurs Respect : de nos partenaires clients et fournisseurs, de nos engagements Performance : par l exigence que s imposent

Plus en détail

La RFID par les usages

La RFID par les usages 1 24 Septembre 2014 La RFID par les usages François LEBLANC 2 Agenda Pourquoi la RFID Les usages par domaines métiers Présentation de cas clients Cleor La RFID dans la bijouterie La RFID dans un contexte

Plus en détail

Immeuble INNOPOLIS Bat B, Voie de la Découverte 31670 LABEGE +33 (0)5.61.00.66.24 mob: +33 (0)6.88.05.50.70 www.pick-and-go.eu

Immeuble INNOPOLIS Bat B, Voie de la Découverte 31670 LABEGE +33 (0)5.61.00.66.24 mob: +33 (0)6.88.05.50.70 www.pick-and-go.eu PICK-AND-GO FOURNIT, À L'ENSEMBLE DES SUPPLY CHAIN INDUSTRIELLES, ET NOTAMMENT ALIMENTAIRE ET GMS, UN SERVICE COMPLET DE LOCATION/GESTION D'EMBALLAGES, EN PARTICULIER PALETTES EN PLASTIQUE RECYCLÉ, TRACÉS

Plus en détail

Logistar, la solution haute p récision de votre Supply Chain

Logistar, la solution haute p récision de votre Supply Chain Logistar, la solution haute p récision de votre Supply Chain Notre différence : concilier décisions stratégiques et réponses opérationnelles Pour planifier et exécuter votre Supply Chain avec la meilleure

Plus en détail

ZetesChronos Visibilité totale de votre processus de livraison

ZetesChronos Visibilité totale de votre processus de livraison ZetesChronos Visibilité totale de votre processus de livraison WWW.ZETES.COM ALWAYS A GOOD ID Donnez une nouvelle dimension à vos services de preuve de livraison Que vous soyez une entreprise de transport

Plus en détail

L identification par radio fréquence principe et applications

L identification par radio fréquence principe et applications L identification par radio fréquence principe et applications Présentée par Abdelatif Bouchouareb École de technologie supérieure, Montréal Qc Novembre 2007 1 Les différents systèmes d identification 2

Plus en détail

L ultra mutualisation : un potentiel de gains majeur pour une nouvelle vision des flux de distribution

L ultra mutualisation : un potentiel de gains majeur pour une nouvelle vision des flux de distribution L ultra mutualisation : un potentiel de gains majeur pour une nouvelle vision des flux de distribution 20% d économie sur les coûts logistiques et 25% de réduction des émissions de CO 2, voilà ce que promet

Plus en détail

La préparation des commandes en entrepôt

La préparation des commandes en entrepôt La préparation des commandes en entrepôt Toutes les méthodes ou technologies de préparation des commandes ne sont pas adaptées à tous les entrepôts. Mais quel est le système de préparation qui constitue

Plus en détail

1. Logiciel ERP pour les PME d ici... 3 2. Technologies Microsoft... 4 3. Modules disponibles... 5 3.1. Finance... 5 3.2. Analyses & BI... 6 3.3.

1. Logiciel ERP pour les PME d ici... 3 2. Technologies Microsoft... 4 3. Modules disponibles... 5 3.1. Finance... 5 3.2. Analyses & BI... 6 3.3. 1. Logiciel ERP pour les PME d ici... 3 2. Technologies Microsoft... 4 3. Modules disponibles... 5 3.1. Finance... 5 3.2. Analyses & BI... 6 3.3. Vente et marketing... 7 3.3.1. Gestion de la relation Client

Plus en détail

Dick s Sporting Goods

Dick s Sporting Goods Dick s Sporting Goods Des convoyeurs et systèmes de tri améliorés donnent un avantage concurrentiel à Dick L automatisation à son meilleur Des convoyeurs et systèmes de tri améliorés donnent un avantage

Plus en détail

Sage ENTREPÔTS. La solution progicielle de gestion de vos flux d entreposage. «S engager auprès de vous pour fiabiliser votre quotidien»

Sage ENTREPÔTS. La solution progicielle de gestion de vos flux d entreposage. «S engager auprès de vous pour fiabiliser votre quotidien» Sage ENTREPÔTS La solution progicielle de gestion de vos flux d entreposage «S engager auprès de vous pour fiabiliser votre quotidien» Entrez dans le monde de Sage Un éditeur leader spécialiste de votre

Plus en détail

CONNECTIVITÉ. Options de connectivité de Microsoft Dynamics AX. Microsoft Dynamics AX. Livre blanc

CONNECTIVITÉ. Options de connectivité de Microsoft Dynamics AX. Microsoft Dynamics AX. Livre blanc CONNECTIVITÉ Microsoft Dynamics AX Options de connectivité de Microsoft Dynamics AX Livre blanc Ce document décrit les possibilités offertes par Microsoft Dynamics AX en terme de connectivité et de montée

Plus en détail

Supply Chain Management

Supply Chain Management Indicateurs de Performance dans les Fonctions du Supply Chain Management Le partenaire Dans le cadre du contrat AGIR pour l AGROALIMENTAIRE Sommaire 1- Qu est ce qu un indicateur? Page 3 2- Notion de Supply

Plus en détail

traçabilité en milieu médical

traçabilité en milieu médical traçabilité en milieu médical SOLUTIONS - EFFICACITÉ - SÉCURITÉ la traçabilité, pourquoi? Améliorer la sécurité du patient et la qualité des soins Améliorer la qualité des soins de santé est un enjeu majeur

Plus en détail

Pour saisir le sens des leviers d amélioration, il est d abord nécessaire de comprendre les caractéristiques du supply chain management.

Pour saisir le sens des leviers d amélioration, il est d abord nécessaire de comprendre les caractéristiques du supply chain management. Introduction La dynamique «mesurer, analyser, agir» en supply chain management implique la mesure d indicateurs de performance et la mise en œuvre de leviers porteurs d amélioration. Il y aurait plus de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. SOLUTYS Group Parc Technologique 10 rue Léonard de Vinci 91090 - Lisses

DOSSIER DE PRESSE. SOLUTYS Group Parc Technologique 10 rue Léonard de Vinci 91090 - Lisses DOSSIER DE PRESSE Parc Technologique 10 rue Léonard de Vinci 91090 - Lisses 01 60 78 93 06 01 60 78 93 06 01 64 97 31 24 01 64 97 31 24 Contact presse : Lilia Goncalves Da Mota Email : lilia.goncalvesdamota@solutys.com

Plus en détail

Comment dimensionner un réseau logistique européen? Quels enjeux pour la Supply Chain?

Comment dimensionner un réseau logistique européen? Quels enjeux pour la Supply Chain? Comment dimensionner un réseau logistique européen? Quels enjeux pour la Supply Chain? Luc VANDEWALLE, Directeur Supply Chain Europe, AIR LIQUIDE Welding Pierre Fournet, Directeur Associé, DIAGMA Consulting

Plus en détail

MANUFACTURING MANUFACTURING

MANUFACTURING MANUFACTURING MANUFACTURING MANUFACTURING 1 yourcegid Manufacturing, piloter sa chaîne de production, de la conception à la livraison. CRM Manufacturing Planification avancée EDI /RADIO Business Intelligence Demand

Plus en détail

Etat de l'art de la GPA

Etat de l'art de la GPA Etat de l'art de la GPA Descriptif article La Gestion Partagée des Approvisionnements est une pratique courante. Comment le faire efficacement et avec quelles solutions? Le Mardi 13 Février 2007 de 14h00

Plus en détail

Des solutions logicielles flexibles pour la tour de stockage verticale LogiMat

Des solutions logicielles flexibles pour la tour de stockage verticale LogiMat Des solutions logicielles flexibles pour la tour de stockage verticale LogiMat Préliminaire De la simple utilisation à la gestion complexe des stocks: tout est compris! Une efficacité optimale pour le

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER LA RENTABILITÉ DE VOTRE ENTREPÔT. Logiciel de gestion d entrepôts

COMMENT AMÉLIORER LA RENTABILITÉ DE VOTRE ENTREPÔT. Logiciel de gestion d entrepôts COMMENT AMÉLIORER LA RENTABILITÉ ENTREPÔT DE VOTRE Logiciel de gestion d entrepôts Les caractéristiques essentielles de votre entrepôt : Productivité Efficacité des mouvements Stock optimisé Exploitation

Plus en détail

Les 10 grands principes de l utilisation du data mining pour une gestion de la relation client réussie

Les 10 grands principes de l utilisation du data mining pour une gestion de la relation client réussie Les 10 grands principes de l utilisation du data mining pour une gestion de la relation client réussie Découvrir les stratégies ayant fait leurs preuves et les meilleures pratiques Points clés : Planifier

Plus en détail

MISSLER Software ERP. TopSolid Erp. Principaux éditeurs. Pour vos appels d offre. 3 e ÉDITION

MISSLER Software ERP. TopSolid Erp. Principaux éditeurs. Pour vos appels d offre. 3 e ÉDITION Septembre 2011 Pour vos appels d offre ERP Principaux éditeurs 3 e ÉDITION MISSLER Software SupplyChainMagazine.fr 19, rue SaintGeorges 94700 MaisonsAlfort 1. NOM de l'éditeur Missler Software 2. Appartenance

Plus en détail

La plateforme Cloud Supply Chain. Présentation de GT Nexus

La plateforme Cloud Supply Chain. Présentation de GT Nexus La plateforme Cloud Supply Chain Présentation de GT Nexus Une idée simple mais très efficace Les entreprises gagnantes fonctionneront en réseau A l avenir, les entreprises les plus performantes n opèreront

Plus en détail

LOGICIEL DE GESTION D ENTREPOT

LOGICIEL DE GESTION D ENTREPOT FR LOGICIEL DE GESTION D ENTREPOT Modula WMS Avantages découlant de l utilisation de Modula WMS OPTIMISATION Gestion statique ou dynamique des emplacements pour éviter d inutiles redondances. GAIN DE TEMPS

Plus en détail

Transformez votre investissement en source de profit

Transformez votre investissement en source de profit Transformez votre investissement en source de profit Agenda TAGSYS RFID / NEOPOST ID Bénéfices RFID dans la Supply Chain Questions face à l adoption de la RFID Réponses via une offre ouverte et évolutive

Plus en détail

Livre Blanc. ETL Master Data Management Data Quality - Reporting. Comment mieux connaître et maîtriser son réseau de distribution indirect?

Livre Blanc. ETL Master Data Management Data Quality - Reporting. Comment mieux connaître et maîtriser son réseau de distribution indirect? Livre Blanc ETL Master Data Management Data Quality - Reporting Comment mieux connaître et maîtriser son réseau de distribution indirect? Sommaire I. Les 3 principaux canaux de distribution... 3 II. Les

Plus en détail

IBM Cognos TM1. Fiche Produit. Aperçu

IBM Cognos TM1. Fiche Produit. Aperçu Fiche Produit IBM Cognos TM1 Aperçu Cycles de planification raccourcis de 75 % et reporting ramené à quelques minutes au lieu de plusieurs jours Solution entièrement prise en charge et gérée par le département

Plus en détail

Leçon 11. les tâches de gestion du magasin

Leçon 11. les tâches de gestion du magasin CANEGE Leçon 11 les tâches de gestion du magasin Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable : d'appréhender la différence entre gestion dynamique des stocks et gestion des magasins d

Plus en détail

LE CODE-BARRES EN MOUVEMENT

LE CODE-BARRES EN MOUVEMENT LE CODE-BARRES EN MOUVEMENT IMPRIMANTES D ÉTIQUETTES -LOGICIELS D ÉTIQUETAGE ET DE TRAÇABILITÉ IMPRESSION POSE - LECTURE CODES BARRES le logiciel de gestion d étiquetage et de traçabilité Le logiciel LEGITRACK

Plus en détail

Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE. Contexte : «l e-business» Création de valeur 02/02/12

Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE. Contexte : «l e-business» Création de valeur 02/02/12 Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE La notion «d E-Business» recouvre les différentes applications possibles de l'informatique faisant appel aux technologies de l'information et

Plus en détail

Un ERP par et pour les hôpitaux. RealDolmen Hospital/AX

Un ERP par et pour les hôpitaux. RealDolmen Hospital/AX Un ERP par et pour les hôpitaux RealDolmen Hospital/AX Hospital/AX LES DÉFIS DES HÔPITAUX L objectif des hôpitaux est avant tout de fournir des soins et des services optimaux. Cet objectif est atteint

Plus en détail

Des informations fiables, en temps réel et facilement accessibles pour tous les acteurs du marché

Des informations fiables, en temps réel et facilement accessibles pour tous les acteurs du marché Des Informations de Gestion de Planon Des informations fiables, en temps réel et facilement accessibles pour tous les acteurs du marché La solution des informations de gestion de Planon comprend entre

Plus en détail

e-commerce+ e-commerce+ LE CHOIX DU MULTICANAL Hydraligne, le succès pour ce spécialiste de la parapharmacie en ligne!

e-commerce+ e-commerce+ LE CHOIX DU MULTICANAL Hydraligne, le succès pour ce spécialiste de la parapharmacie en ligne! e-commerce+ Magazine d information d Octave N 10 - Spécial parapharmacie, médical et cosmétologie - Avril 2014 e-commerce+ LETTRE D INFORMATION D OCTAVE.BIZ MICHEL PERRINET - PDG d'octave " Comme le Laboratoire

Plus en détail

Les rendez-vous Risk Advisory La lettre des professionnels du risque et de la finance

Les rendez-vous Risk Advisory La lettre des professionnels du risque et de la finance Risk Advisory Février 2014 Les rendez-vous Risk Advisory La lettre des professionnels du risque et de la finance Des points de vue sur vos sujets de préoccupation dans les domaines de la gestion des risques,

Plus en détail

Témoignage Mosa-Import

Témoignage Mosa-Import Témoignage 17 juin 2010 Agenda Présentation : Le métier et domaine d activités Les besoins détectés La mise en place Conclusion 2 Agenda Présentation : Le métier et domaine d activités Les besoins détectés

Plus en détail

viastore: expérience et confiance dans le monde entier

viastore: expérience et confiance dans le monde entier T H E P O W E R O F D E L I V E R Y viastore: expérience et confiance dans le monde entier 03 Pour faire des affaires, il faut être en mesure de livrer. Nous livrons la capacité de livraison. C est ce

Plus en détail

Solution mobile de traçabilité en temps réel des collectes et livraisons

Solution mobile de traçabilité en temps réel des collectes et livraisons Traçabilité des biens et marchandises Solution mobile de traçabilité en temps réel des collectes et livraisons Suivez-nous sur Traçabilité et preuve de livraison en temps réel Alertez vos clients en «temps

Plus en détail

Management de la chaîne logistique. Professeur Mohamed Reghioui

Management de la chaîne logistique. Professeur Mohamed Reghioui Management de la chaîne logistique Professeur Mohamed Reghioui M.Reghioui - 2012 1 Informations générales sur le module Intervenants: Mohamed Reghioui(m.reghioui@gmail.com) Informations générales Répartition

Plus en détail

Salon Progilog Traçabilité Conférence d ouverture Mercredi 24 novembre 2010

Salon Progilog Traçabilité Conférence d ouverture Mercredi 24 novembre 2010 Salon Progilog Traçabilité Conférence d ouverture Mercredi 24 novembre 2010 Etat de l art des progiciels Supply Chain Dominique Dupuis, Directrice de la recherche, Le CXP Tout bien pesé. Sommaire Quelques

Plus en détail

Pour Gérer votre Chaîne d Approvisionnement : Complétez vos Progiciels avec un Entrepôt de Données

Pour Gérer votre Chaîne d Approvisionnement : Complétez vos Progiciels avec un Entrepôt de Données Système d Information Décisionnel S Pour Gérer votre Chaîne d Approvisionnement : Complétez vos Progiciels avec un Entrepôt de Données Michel Bruley, Directeur Marketing Teradata Western Europe La réduction

Plus en détail

Un logiciel pour sécuriser le futur de mon entreprise? Je veux l avoir!

Un logiciel pour sécuriser le futur de mon entreprise? Je veux l avoir! Un logiciel pour sécuriser le futur de mon entreprise? Je veux l avoir! En compétition chaque minute compte. Bref aperçu de vos avantages Avec Kartosoft nous mettons à votre disposition un outil permettant

Plus en détail

MATRIX WMS. Matrix WMS. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION. Warehouse Management Systems

MATRIX WMS. Matrix WMS. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION. Warehouse Management Systems Pour vos appels d offre Décembre 2014 WMS Warehouse Management Systems 8 e ÉDITION MATRIX Matrix WMS SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. Nom de la société MATRIX SAS

Plus en détail

Ce book est destiné à vous présenter quelques unes de nos applications installées. N hésitez pas à nous contacter pour toute question complémentaire.

Ce book est destiné à vous présenter quelques unes de nos applications installées. N hésitez pas à nous contacter pour toute question complémentaire. Book 2012 AppliDev est spécialisé dans le développement d applications informatiques «sur mesure». Notre métier est de créer des interfaces complètes ou complémentaires à votre système d informations

Plus en détail

N 2. Generix fait figure de pionnier dans le Software as a Service, qui va bouleverser l univers du commerce et de la distribution.

N 2. Generix fait figure de pionnier dans le Software as a Service, qui va bouleverser l univers du commerce et de la distribution. LA LETTRE AUX ACTIONNAIRES ÉTÉ 2009 N 2 MESSAGE DU PRÉSIDENT DU DIRECTOIRE Madame, Monsieur, Cher actionnaire, J ai le plaisir de vous présenter le deuxième numéro de notre lettre aux actionnaires. Dans

Plus en détail

DOSSIER N 4: LES COUTS FIXES ET VARIABLES EN LOGISTIQUE

DOSSIER N 4: LES COUTS FIXES ET VARIABLES EN LOGISTIQUE BAC PRO LOGISTIQUE: GESTION QUANTITATIVE DOSSIER N 4: LES COUTS IXES ET VARIABLES EN LOGISTIQUE Objectif : Calcul et appréciation des différents coûts logistiques.(rappels) Dans l optique de la réalisation

Plus en détail

Microsoft Axapta Essent consacre plus de temps à ses clients grâce à l automatisation de sa facturation

Microsoft Axapta Essent consacre plus de temps à ses clients grâce à l automatisation de sa facturation Microsoft Axapta Essent consacre plus de temps à ses clients grâce à l automatisation de sa facturation Essent souhaitait automatiser entièrement la facturation de ses clients industriels. Etablir des

Plus en détail

LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT

LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT DEFINITION DE LA LOGISTIQUE La logistique est une fonction «dont la finalité est la satisfaction des besoins exprimés ou latents, aux meilleures conditions économiques pour l'entreprise

Plus en détail

InteGraal AGRO. Progiciels et services pour les industries et négoces du secteur

InteGraal AGRO. Progiciels et services pour les industries et négoces du secteur InteGraal AGRO Progiciels et services pour les industries et négoces du secteur AGROALIMENTAIRE InteGraal AGRO L erp métier de l industrie ET du négoce agroalimentaire Pour répondre à vos objectifs Trouver

Plus en détail

DISCRETE MANUFACTURING

DISCRETE MANUFACTURING DISCRETE MANUFACTURING Éditeur - Intégrateur 1 de solutions sectorielles et métiers Notre stratégie d édition et d intégration : un niveau élevé de Recherche & Développement au service de l innovation

Plus en détail

LA DISTRIBUTION MULTI-CANAL : QUELS IMPACTS SUR LES OPÉRATIONS

LA DISTRIBUTION MULTI-CANAL : QUELS IMPACTS SUR LES OPÉRATIONS LA DISTRIBUTION MULTI-CANAL : QUELS IMPACTS SUR LES OPÉRATIONS 18.09.2012 INTRODUCTION 2 DES SERVICES & DES SOLUTIONS POUR OPTIMISER VOTRE SUPPLY CHAIN 37 ANS D EXPÉRIENCE AU SERVICE DE LA SUPPLY CHAIN

Plus en détail

Solutions intelligentes sur logiciel

Solutions intelligentes sur logiciel Technique d automatisation pour fabriques d éléments pré fabriqués en béton Solutions intelligentes sur logiciel pour les techniques de commande, de gestion et de stockage Système de guidage de production

Plus en détail

LA BANANE DES ANTILLES

LA BANANE DES ANTILLES La traçabilité de la chaîne d information appliquée à un produit transporté en multimodal : Un produit agroalimentaire du producteur au consommateur LA BANANE DES ANTILLES Par Emmanuel Bencteux Chef des

Plus en détail

2016 4e édition. Manager en systèmes logistiques. Cursus de 10 jours de cours complété par un travail de diplôme. Ensemble pour créer des valeurs

2016 4e édition. Manager en systèmes logistiques. Cursus de 10 jours de cours complété par un travail de diplôme. Ensemble pour créer des valeurs 2016 4e édition Manager en systèmes logistiques Cursus de 10 jours de cours complété par un travail de diplôme Ensemble pour créer des valeurs En collaboration avec : Manager diplômé en systèmes logistiques

Plus en détail

Le rôle d un CRM dans la gestion intégrée des services à la clientèle

Le rôle d un CRM dans la gestion intégrée des services à la clientèle LIVRE BLANC Le rôle d un CRM dans la gestion intégrée des services à la clientèle Quels sont les avantages d adopter uneapproche intégrée à la gestion de service. INTRODUCTION Lorsque vous pensez CRM,

Plus en détail

Chaîne logistique & TIC

Chaîne logistique & TIC Chaîne logistique & TIC (from commerce to e-commerce to c-commerce). 1 2 3 4 Les Les méthodologies méthodologies m ECR ECR Mise Mise en en œuvre œuvre d une d une d chaîne chaîne logistique intégrée. grée.

Plus en détail

Manager en systèmes logistiques

Manager en systèmes logistiques 2016 4ème édition Manager en systèmes logistiques Cursus de 10 jours de cours complété par un travail de diplôme Ensemble pour créer des valeurs En collaboration avec : Manager diplômé en systèmes logistiques

Plus en détail

BARTHEL & SCHUNCK CONSULTING

BARTHEL & SCHUNCK CONSULTING ctobre 2013 Pour vos appels d offre CABIETS DE CSEIL E SCM 8 e ÉDITI BARTHEL & SCHUCK CSULTIG SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. M DU CABIET BARTHEL&SCHUCK CSULTIG 2.

Plus en détail

Guide de référence pour l achat de Business Analytics

Guide de référence pour l achat de Business Analytics Guide de référence pour l achat de Business Analytics Comment évaluer une solution de décisionnel pour votre petite ou moyenne entreprise : Quelles sont les questions à se poser et que faut-il rechercher?

Plus en détail

Cegid Business Place Produflex

Cegid Business Place Produflex CegidBusinessPlaceIndustrie Cegid Business Place Produflex Produflex GRC Gestion Commerciale Gestion de Production SAV Isoflex SGDT Paie GRH EDI SCM Comptabilité Finance Gérez en toute fluidité l ensemble

Plus en détail

FUTURMASTER FUTURMASTER

FUTURMASTER FUTURMASTER Mars 2010 Pour vos appels d offre APS Logiciels de planification 2 e ÉDITION FUTURMASTER FUTURMASTER SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM de l'éditeur FUTURMASTER

Plus en détail

Visibilité des flux supply chain grâce aux TIC

Visibilité des flux supply chain grâce aux TIC Visibilité des flux supply chain grâce aux TIC 1 16H00 : Accueil 16H30-17H30 : Conférences - Les standards pour une visibilité complète sur la supply chain - par Nicolas Stuyckens (GS1 Belux) - Partager

Plus en détail

Le secteur «du transport et de la logistique et du transit» représentait une part de 30 à 35%

Le secteur «du transport et de la logistique et du transit» représentait une part de 30 à 35% Secteur Du Transport De la Logistique et Du Transit en ALGERIE Employant plus 24% de la population active, contribuant à 9.7% au PIB et avec un traitement de flux de marchandise entre l import et l export

Plus en détail

La mise en place du Lean Supply Chain chez Schneider Electric

La mise en place du Lean Supply Chain chez Schneider Electric La mise en place du Lean Supply Chain chez Schneider Electric Gérard JORGE Directeur de la division Ibérique & Internationale, Schneider Electric Revoir complètement la chaîne d approvisionnement, assurer

Plus en détail

ORDER TO CASH Gagnez du temps et de l argent avec GS1 ecom

ORDER TO CASH Gagnez du temps et de l argent avec GS1 ecom ORDER TO CASH Gagnez du temps et de l argent avec GS1 ecom Commander, livrer et facturer plus efficacement grâce à Order to Cash. Order to Cash Order to Cash est une application de GS1 ecom qui réfère

Plus en détail

DES DMS Exemple du CHU de Nîmes

DES DMS Exemple du CHU de Nîmes PLATEFORME LOGISTIQUE ET CIRCUIT DES DMS Exemple du CHU de Nîmes L ensemble des illustrations a été supprimé en raison de la taille du fichier incompatible avec la diffusion sur le site euro-pharmat.com.

Plus en détail

Chap 8 : L agencement de l unité commerciale I. L organisation de l espace de vente dans une grande surface

Chap 8 : L agencement de l unité commerciale I. L organisation de l espace de vente dans une grande surface Chap 8 : L agencement de l unité commerciale I. L organisation de l espace de vente dans une grande surface A. L organisation de la circulation dans le magasin B. L implantation des rayons 1. Les contraintes

Plus en détail

Qualiservice. Etiquetage. Stockage. Cellophanage. Logistique. Remplissage. Manchonnage. Flow-Pack. Tri PASSION GENERE L ACTION

Qualiservice. Etiquetage. Stockage. Cellophanage. Logistique. Remplissage. Manchonnage. Flow-Pack. Tri PASSION GENERE L ACTION Filmage Etiquetage Cellophanage Manchonnage LA PASSION Assemblage Stockage Logistique Remplissage Flow-Pack GENERE Tri L ACTION 1. L entreprise 2. Chaine de production 3. Organisation 4. Qualité 5. Conclusion

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 7 : Customer Relationship Management (CRM) Supply Chain Management (SCM) Sommaire

Plus en détail

SILOG, éditeur & intégrateur d ERP

SILOG, éditeur & intégrateur d ERP SILOG, éditeur & intégrateur d ERP silog.fr éditeur & intégrateur - Spécialiste en solutions ERP SILOG est un Groupe français, privé et indépendant, spécialisé dans l édition et l intégration de solutions

Plus en détail

LOGISTIQUE & ENTREPOSAGE 5 ème partie

LOGISTIQUE & ENTREPOSAGE 5 ème partie ITIP PARIS LOGISTIQUE & ENTREPOSAGE 5 ème partie 10 Decembre 2009 Yan Dupeyre Directeur de Projets GEODIS Logistics Renaud Fontaine Directeur de Projets GEODIS Global Solutions Organisation du module Date

Plus en détail

RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23)

RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23) RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23) PUBLIC & PREREQUIS Personnes désirant acquérir, maintenir ou approfondir leurs connaissances sur le fonctionnement d

Plus en détail

CENTRIC ERP. CS solutions. Principaux éditeurs. Pour vos appels d offre. 3 e ÉDITION

CENTRIC ERP. CS solutions. Principaux éditeurs. Pour vos appels d offre. 3 e ÉDITION Septembre 2011 Pour vos appels d offre ERP Principaux éditeurs 3 e ÉDITION CENTRIC CS solutions SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM de l'éditeur CENTRIC 2. Appartenance

Plus en détail

Philippe Gauthier. Tel : 06 15 52 49 49 Adresse : 5, Avenue Gabrielle, 44500 LA BAULE, FRANCE collectivecoach@gmail.com. Profil

Philippe Gauthier. Tel : 06 15 52 49 49 Adresse : 5, Avenue Gabrielle, 44500 LA BAULE, FRANCE collectivecoach@gmail.com. Profil Philippe Gauthier Tel : 06 15 52 49 49 Adresse : 5, Avenue Gabrielle, 44500 LA BAULE, FRANCE collectivecoach@gmail.com Profil Chef de projet SAP, indépendant depuis juillet 1999. Ancien Chef de Projet

Plus en détail

Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com

Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com ADIS Innovation Partner 18 ans d activité opérationnelle dans le secteur du semi-conducteur

Plus en détail

Comment l industrie pharmaceutique réorganise sa logistique européenne pour être plus compétitive

Comment l industrie pharmaceutique réorganise sa logistique européenne pour être plus compétitive Comment l industrie pharmaceutique réorganise sa logistique européenne pour être plus compétitive Christian Borel Head of logistics, Novartis Consumer Health, Suisse Pour répondre à la complexité croissante

Plus en détail

du champ à l assiette

du champ à l assiette Bilan Projet GENESIS Fruits & Légumes La Bretagne se mobilise pour une traçabilité du champ à l assiette 1 Contexte de la filière Fruits & Légumes Enjeux sociauxéconomiques Les F&L représentent 8 à 10%

Plus en détail

Newsletter. Éditorial. Janvier - février 2012 SOMMAIRE

Newsletter. Éditorial. Janvier - février 2012 SOMMAIRE Newsletter Janvier - février 2012 Éditorial Philippe-Pierre Dornier Président directeur général Alexandre de la Nézière Directeur général Yann Jaouën Manager L année 2012 a débuté pour chacun d entre vous

Plus en détail

Gestion de l activité commerciale

Gestion de l activité commerciale 12 13 Gestion de l activité commerciale Gérez efficacement votre activité de négoce, services ou industrie L activité commerciale, c est le nerf de la guerre : prospection, réalisation de devis, facturation,

Plus en détail

InteGraal MODE. cousu main

InteGraal MODE. cousu main InteGraal MODE progiciels ET SERVICES cousu main pour l INDUSTRIE ET LE COMMERCE DE la FILIÈRE mode InteGraal MODE L erp métier cousu Main pour l industrie et le commerce de la MODE Pour répondre à vos

Plus en détail

Gestion commerciale. Une réponse fonctionnelle quel que soit votre secteur d activité

Gestion commerciale. Une réponse fonctionnelle quel que soit votre secteur d activité Gestion commerciale La rentabilité d une entreprise passe par l augmentation du chiffre d affaires et la maîtrise des coûts de gestion. Avec Sage 100 Gestion Commerciale, vous contrôlez votre activité

Plus en détail

GUIDE DE L ANALYSE DES BESOINS ET DU CAHIER DES CHARGES FONCTIONNEL POUR UNE PLATEFORME LOGISTIQUE ALIMENTAIRE

GUIDE DE L ANALYSE DES BESOINS ET DU CAHIER DES CHARGES FONCTIONNEL POUR UNE PLATEFORME LOGISTIQUE ALIMENTAIRE GUIDE DE L ANALYSE DES BESOINS ET DU CAHIER DES CHARGES FONCTIONNEL POUR UNE PLATEFORME LOGISTIQUE ALIMENTAIRE Guide d utilisation du cahier des charges fonctionnel pour une plateforme d approvisionnement

Plus en détail

Quels outils pour prévoir?

Quels outils pour prévoir? modeledition SA Quels outils pour prévoir? Les modèles de prévisions sont des outils irremplaçables pour la prise de décision. Pour cela les entreprises ont le choix entre Excel et les outils classiques

Plus en détail