Les bacheliers 2004 inscrits à l'université de Franche-Comté : Suivi sur 3 ans

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les bacheliers 2004 inscrits à l'université de Franche-Comté : Suivi sur 3 ans"

Transcription

1 Les bacheliers 2004 inscrits à l'université de Franche-Comté : Suivi sur 3 ans L objectif de la présente étude est de suivre les bacheliers inscrits à l Université de Franche-Comté dans leur parcours de formation au sein de l établissement. C est la cohorte des bacheliers 2004 entrés à l université en , année de mise en place du nouveau système LMD (Licence Master Doctorat), qui fait l objet de ce suivi. Que deviennent ces nouveaux bacheliers au cours des trois premières années? Quelle est leur réussite? L étude a été réalisée, à partir de la base de gestion des inscriptions Apogée, pendant trois ans durée théorique d obtention de la licence, premier grade du LMD. Quelques caractéristiques de la cohorte 2004 En , 3912 nouveaux bacheliers s inscrivent à l Université de Franche-Comté. Une nette majorité d entre eux (73,3 %) est titulaire d un bac général, obtenu dans l académie. Les filles représentent plus de la moitié de la cohorte (58,8 %) et les boursiers à peine la moitié (47%). Répartition des bacheliers selon la série du bac Répartition des bacheliers selon l'académie Technologique Professionnel 4,6% Scientifique Autres académies françaises 2,6% Etranger 0,7% Académies limitrophes 5,7% 22% 36,8% 12,5% Littéraire 24% 91% Source : Apogée Economique et social Académie de Besançon En , 2447 nouveaux bacheliers s inscrivent en licence, 923 en DUT, 524 dans une formation de santé (dont un étudiant en orthophonie) et 18 en DEUST. Quelle que soit la série du baccalauréat, les nouveaux bacheliers s orientent plus nombreux en licence. Parmi les bacheliers généraux, ceux de série littéraire s'y inscrivent massivement ; ceux de série économique et social sont également nombreux en licence, mais dans une moindre mesure. Ce sont les bacheliers scientifiques qui se répartissent le mieux entre les différentes formations proposées à l Université de Franche-Comté, sans doute parce que mieux préparés que les autres bacheliers généraux à suivre les formations de santé. Les bacheliers technologiques s'inscrivent pour plus de la moitié en licence ; néanmoins un peu plus de 4 sur 10 sont en DUT. Les bacheliers professionnels sont eux très peu nombreux en DUT ; près de 8 sur 10 sont inscrits en licence ,1% 12,2% 8,1% 16,5% 0,5% 3,9% 19,7% 0,3% 0,8% 11,4% 0,1% 0,7% 9,9% 11,3% 1 Répartition des bacheliers 2004 selon la série du bac et le diplôme 0,9% 3,6% S ES L Technologique Professionnel DEUST Formations de santé DUT Licence Source : Apogée

2 Suivi de la cohorte sur 3 ans 12 % sortent diplômés 32 % entrent en 3 ème année 26,4 % sont diplômés (24 % de L3, 2 % de LP et 0,4 % de DU post IUT) (83% des entrants en 3 ème année en ) 51 % entrent en 4,4 % redoublent la 0,9 % se réorientent 1,7 % sortent Le terme «3 ème année» comprend naturellement les 3 ème années de licence, mais aussi les licences professionnelles, les 3 ème années des formations de santé ou encore, pour une petite minorité, l entrée à l école d ingénieur de l UFC, l ISIFC nouveaux bacheliers 23,7 % redoublent 10,4 % entrent en 2,3 % se réorientent 2 % triplent 8,7 % sortent de l'établissement En outre, 0,3 % de la cohorte sort après la réussite au concours de médecine. 2,3 % entrent en 3,6 % se réorientent 0,6 % redoublent la 1 ère année de réorientation 0,1 % se réorientent pour la seconde fois 0,6 % sortent 21,2 % sortent Il convient néanmoins de préciser que parmi ces sortants, un nombre important poursuit très vraisemblablement des études dans d autres structures, éventuellement même, certains peuvent revenir plus tard à l Université de Franche-Comté. Une précédente étude de l OFVE, réalisée auprès des bacheliers 2001 entrés à l UFC en et non réinscrits en , montre que près de 70 % de ces sortants poursuivent des études (quelles qu'elles soient) l année suivante dans un autre établissement. En outre pour la cohorte 2004, aux sortants, s ajoutent 19 étudiants,soit 0,5 % de la cohorte, qui sortent de l établissement après l obtention du concours de médecine. Ils n ont pas été considérés en échec, mais comme poursuivant leurs études d'odontologie ou de kinésithérapie dans un autre établissement formations que l Université de Franche-Comté ne dispense pas. 2

3 Trois ans après l obtention du baccalauréat : - 44 % de la cohorte ont connu un parcours sans faute, - 32 % sont sortis, - 23% sont toujours inscrits à l'ufc, mais soit en première année (5,9%) soit en deuxième année (17,2%). Les 44% qui ont connu un parcours sans faute sont ou bien sortis de l établissement titulaires d un DUT, d un DEUST ou d un diplôme intermédiaire de DEUG ou bien sont inscrits en troisième année à l UFC. En , 26 % de la cohorte deviennent diplômés d une licence générale ou professionnelle, premier grade de l enseignement supérieur depuis la mise en place du LMD ; ils représentent cependant 83 % des entrants en troisième année en A l opposé de ces parcours réussis, 32,2 % des nouveaux bacheliers sont sortis de l établissement, après une ou deux années d inscription. La majeure partie d entre eux (soit 21% de la cohorte) quitte l université après une seule année d études. Ce taux reste stable à l'ufc : dans une étude de l OFVE menée auprès des bacheliers 2001, le taux de sortie est également de 21%. Au niveau national, 25 % des entrants en en première année d université ne se réinscrivent pas l année suivante dans une université. Ces trajectoires différenciées changent quelque peu la physionomie de la cohorte. La part des filles est plutôt stable (57,9 % en et 59,9 % en ) tout comme celle des boursiers (47 % en et 46 % en ). La variable qui semble la plus discriminante est la série du baccalauréat : Les bacheliers généraux représentent 73,3 % de la cohorte en , 79,2 % en et 84,3% en Les bacheliers technologiques représentent 22 % de la cohorte en , 18 % en et 14,4% en Les bacheliers professionnels représentent 4,6 % de la cohorte en , 2,8 % en et 1,3% en Ces chiffres, en croissance pour les bacheliers généraux et en baisse pour les bacheliers technologiques et professionnels, reflètent les difficultés de ces derniers à se maintenir dans le système universitaire. La comparaison ne peut cependant être stricte dans la mesure où d une part les «entrants» comprennent en plus des nouveaux bacheliers les titulaires d une équivalence et d autre part l université est entendue comme institution et non comme établissement. Source : Repères et références statistiques, 2006 Dans une «Note d Information» (00.25) portant sur les facteurs de réussite, notamment en DEUG et DUT, dans les deux premières années de l enseignement supérieur, Sylvie Lemaire note l importance de la série du baccalauréat et de l âge auquel il a été obtenu : les bacheliers généraux ont plus de chances de réussir que les bacheliers technologiques et professionnels, et parmi les bacheliers généraux les bacheliers scientifiques ; les lycéens ayant obtenu leur bac à 18 ans au plus ont plus de chances de réussir dans l enseignement supérieur que les lycéens en «retard» au bac. D autres facteurs sont également soulignés, comme la spécialité de DEUG ou de DUT préparée et les motivations d inscription (intérêt pour le contenu des études vs inscription par défaut). Suivi de la cohorte par série du bac Bien que tous frais émoulus du lycée, les nouveaux bacheliers ne sont pas scolairement préparés à l identique pour affronter des études universitaires. Celles-ci sont, certes, diversifiées : un DUT ne proposant pas le même taux d encadrement qu une licence. Cependant, quel que soit le diplôme d inscription, les bacheliers professionnels et, dans une moindre mesure les bacheliers technologiques, rencontrent davantage d obstacles à la construction d un parcours réussi. Suivi des bacheliers généraux Les bacheliers généraux, certainement les mieux armés scolairement pour réaliser des études universitaires, sont effectivement ceux qui réussissent le mieux. Trois ans après leur entrée à l université, 50 % de la cohorte a réalisé un parcours sans faute. Ou bien ils sont sortis de l'établissement diplômés en deux ans d un DUT, DEUST ou du diplôme intermédiaire de DEUG, ou bien ils entrent en troisième année. Parmi les bacheliers de série économique et social, 53 % de la cohorte connaissent un parcours sans faute ; ils sont 51,2 % parmi les bacheliers littéraires et 48 % parmi les bacheliers scientifiques. Le taux de réussite des bacheliers S, plus bas que les autres, tient à la proportion importante (33 %) de ces bacheliers qui choisissent les formations de santé, sanctionnées par un concours, et auxquelles la réussite est, de fait, nettement plus faible que dans les autres formations ; les bacheliers ES et L inscrits en formations de santé sont très peu nombreux (respectivement 2 % et 0,2 %). A l opposé, 25,3 % de la cohorte des bacheliers généraux sont sortis, après une ou deux années dans l établissement et, 24,3% sont encore inscrits à l Université de Franche-Comté trois ans après leur entrée, mais en première ou deuxième année. 3

4 Les bacheliers généraux 11 % sortent diplômés 57,7 % entrent en 39 % entrent en 3 ème année 5 % redoublent la 0,7 % se réorientent 2 % sortent 32 % sont diplômés (30 % de L3, 1,7 % de LP et 0,2 % DU post IUT) (90 % des entrants en L3, LP, DU post IUT en ) 2872 nouveaux bacheliers généraux 23,2 % redoublent 3,4 % se réorientent 15,7 % sortent 11,3 % entrent en 2,8 % se réorientent 1,5 % triplent 7,6 % sortent de l'établissement 2,4 % entrent en 0,6 % redoublent 0,06 % se réorientent 0,3 % sortent Les bacheliers généraux en licence : 1861 titulaires d un bac général en 2004 s inscrivent en licence en Trois ans après : 49 % sont inscrits en troisième année de licence générale ou en licence professionnelle, 0,3 % (5 étudiants) entrent à l ISIFC (Institut Supérieur d'ingénieurs de Franche-Comté) 5 % ont quitté l établissement diplômés du DEUG. En , 44 % de la cohorte valident le premier grade de l enseignement supérieur en 3 ans : pour l essentiel, il s agit d une licence générale, puisque seuls 4 étudiants entrés en licence en s orientent en licence professionnelle deux ans après. Dans cette trajectoire de réussite, quelques différences sont observables selon la série du baccalauréat. Les bacheliers scientifiques sont les plus nombreux à réaliser un parcours sans faute jusqu à l entrée en troisième année, avec 60,5% (7 % de diplômés de DEUG sortant et 53,5 % d inscrits en troisième année). Parmi eux, 314, soit près de 49 % de la cohorte de 2004 sont titulaires en trois ans d une licence générale ou professionnelle. Les bacheliers de série économique et social sont un peu plus de la moitié à connaître un parcours sans faute jusqu'à l'entrée en troisième année. Ils sont 46,6 % à valider une licence générale ou professionnelle en trois ans et 3,7 % sont sortis diplômés à l'issue du DEUG. Les bacheliers littéraires sont à peine la moitié à réaliser un parcours sans faute jusqu à l entrée en troisième année. Ils sont 43,3% à devenir titulaires d'une licence générale ou professionnelle en trois ans, auxquels s ajoutent 4 % d étudiants sortis diplômés après le DEUG. A l inverse, 26 % des bacheliers généraux entrés en licence sortent après une ou deux années d études. Et un peu plus de 19% sont toujours inscrits dans l établissement en , mais en première ou deuxième année. 4

5 Les bacheliers généraux en DUT : En , 500 nouveaux bacheliers généraux entrent en DUT. Deux ans après 328 valident le diplôme, soit près de 66 %. Les différences selon la série du baccalauréat sont relativement faibles : 68 % des bacheliers ES réussissent, 64,5 % des bacheliers S et 19 sur 30 bacheliers L. Parmi les diplômés, une majorité (219, soit 44 % de la cohorte) quitte l établissement. Ceux qui choisissent de rester (21,8 %) s orientent pour : 58 d entre eux en licence générale, 44 en licence professionnelle et 7 en DU post-iut. En définitive, 102, soit 11,6 % de la cohorte de 2004 (mais 93,5 % de ceux entrés en troisième année) valident leur diplôme de troisième année en A l opposé de ces parcours, 15 % des bacheliers généraux entrés en DUT sortent après une ou deux années dans l établissement. 13,2 % redoublent (la première ou la deuxième année) et 6 % se réorientent, essentiellement à l issue de la première année. Suivi des bacheliers technologiques 15 % sortent diplômés 36,1 % entrent en 14,8 % entrent en 3 ème année 3,4 % redoublent la 12 % sont diplômés (8 % de L3, 3 % de LP et 0,8 % de DU post IUT) (81 % des entrants en L3, LP, DU post IUT en ) 1,7 % se réorientent 1,2% sortent 860 nouveaux bacheliers technologiques 23,5 % redoublent 9 % entrent en 1 % se réorientent 3 % triplent 10,5 % sortent de l'établissement 2,3 % entrent en 4,6 % se réorientent 0,8 % redoublent 0,2 % se réorientent 1,2% sortent 5

6 Les bacheliers technologiques Globalement, les bacheliers technologiques réussissent moins bien que les bacheliers généraux dans leur ensemble, mais mieux que les bacheliers professionnels. Cependant, leur réussite est fortement différenciée selon le diplôme d inscription : ils réussissent assez bien en DUT mais nettement moins bien en licence. Pourtant, ils sont plus nombreux à s inscrire en licence : 51,6 % de la cohorte des nouveaux bacheliers technologiques entrent en licence en et 45 % en DUT. Trois ans après : 30 % de cette cohorte ont réalisé un parcours sans faute (15 % sortent diplômés en 2 ans et 14,8 % entrent en troisième année), Près de 49 % quittent l établissement après une ou deux années d études, et 21,5 % sont inscrits en première ou deuxième année. En licence, c est seulement 11 % des inscrits à la formation qui valident leur diplôme dans les temps impartis. Parmi la minorité (27 étudiants) inscrite en médecine ou pharmacie, deux réussissent le concours de pharmacie, après un redoublement un titulaire du baccalauréat Sciences et Techniques de Laboratoire et un titulaire du baccalauréat Sciences Médico-Sociales. En revanche, 45 % des inscrits en DUT connaissent une trajectoire sans faute : 31 % sortent diplômés en deux ans et 14 % valident une troisième année d études (6,2 % une licence professionnelle, 6 % une licence générale et 1,8 % un DU post IUT). Suivi des bacheliers professionnels 6,1 % sortent diplômés 12,8 % entrent en 3,3 % entrent en 3 ème année 1,7 % redoublent la 2,7 % sont diplômés (1,7 % de L3, 1 % de LP) (5 des 6 entrants en L3, LP, DU post IUT en ) 180 nouveaux bacheliers professionnels 1,6 % sortent 2,8 % entrent en 32,2 % redoublent 3,3 % se réorientent 5,6 % triplent 23,8 % sortent de l'établissement 1 % entrent en 2,2 % sortent 51,7 % sortent De tous les nouveaux bacheliers, ils sont sans doute les moins bien préparés, de par leur cursus antérieur, à réussir à l université. Pourtant, malgré un bagage scolaire moins étoffé et peut-être aussi en raison de cela ils sont plus nombreux à s inscrire en licence qu en DUT, le premier diplôme n étant pas sélectif à l entrée. Sur 180 nouveaux bacheliers professionnels en : 142, soit près de 79 % s orientent en licence contre 20,5 % en DUT. 1 nouveau bachelier professionnel décide de s inscrire en médecine. Celui-ci échoue au concours et se réoriente, l année suivante, en licence. A la fin de l année , il réussit les examens sanctionnant la première année de licence et entre, l année suivante, en deuxième année. Cette fois, les examens ne seront pas tout à fait concluants, et l étudiant est autorisé à s inscrire en troisième année, en , sans être admis à la deuxième année, avec des points de retard, qui devront être comblés pour pouvoir valider le diplôme de licence. 6

7 Les bacheliers professionnels A l exemple de cet étudiant, nombre de bacheliers professionnels connaissent des trajectoires sinueuses. Au total, trois ans après le bac : à peine 10 % des bacheliers professionnels ont connu un parcours sans faute : 11 d entre eux (6 %) sont sortis de l établissement diplômés d un DUT, et 6 (3,3 %) sont inscrits en troisième année. Parmi ces derniers, 5 ont obtenu, à la fin de l année , leur diplôme : 3 une licence générale et 2 une licence professionnelle. En revanche, ils sont 79 % à être sortis de l établissement après une ou deux années d études ; plus de la moitié ont quitté l Université de Franche-Comté dès la première année. Les autres, soit 11 % de la cohorte des bacheliers professionnels, sont toujours inscrits à l UFC trois ans après le bac : 5,5 % sont en deuxième année après avoir redoublé une fois (en première ou deuxième année) et 5,5 % triplent la première année de licence. Cependant, si globalement les bacheliers professionnels sont ceux qui réussissent le moins bien, il convient de préciser que des différences notables sont observées entre les étudiants de DUT et ceux de licence. En effet, la minorité entrée en DUT en connaît nettement moins l échec que la majorité entrée en licence la même année. Parmi les étudiants de licence, 3, soit 2 %, valident leur diplôme en 3 ans. En revanche, parmi les inscrits en DUT, plus du tiers (13 sur 37) sont diplômés en deux ans. Parmi eux, 2 poursuivent en licence professionnelle à l UFC en et obtiennent leur diplôme. Les sorties de l établissement après une année d études sont moins nombreuses parmi les inscrits en DUT que parmi les inscrits en licence : 14 sur 37, soit moins de la moitié dans le premier cas et 79 sur 142, soit plus de la moitié, dans le second cas. Suivi de la cohorte par diplôme En définitive, tous bacheliers confondus, la réussite par diplôme est fortement contrastée. Assez importante en DUT et en DEUST, elle l est moins en licence. En santé, la réussite au concours est faible la première année, mais s accroît après un redoublement. Ces disparités renvoient, au moins pour partie, au mode de recrutement dans les formations : sélectif en DUT et en DEUST, fermé par un numérus clausus en santé et totalement ouvert en licence. De fait, ce ne sont pas les mêmes bacheliers qui s y inscrivent et les moins bien préparés aux études universitaires se maintiennent mieux dans les formations sélectives que dans les autres. En effet, si l hétérogénéité des séries de baccalauréat à l entrée à l université % 2,5 % 42 % 54 % 36 % 62 % DUT 1 DUT 2 Répartition des inscrits par série du bac en DUT et Licence % 18 % 76 % 0,5 % 6,5 % 93 % Licence 1 Licence 3 Bac professionnel Bac technologique Bac général Source : Apogée s estompe à mesure de l avancée dans le cursus dans toutes les formations, elle s amenuise cependant nettement plus en licence qu en DUT, parce que les plus «fragiles» y sont davantage «éliminés» ou se réorientent davantage. La réussite en DUT et DEUST Parmi les 923 nouveaux bacheliers entrés en DUT en : 65 % entrent en deuxième année l année suivante et 60 % (551) valident le DUT en deux ans. Au niveau national, les nouveaux bacheliers 1996 inscrits en DUT en sont 64 % à obtenir leur diplôme en deux ans ; les bacheliers 2002 sont, pour leur part, 71 %. De même que précédemment, la comparaison ne peut être stricte, au moins dans la mesure où le taux calculé au niveau national ne comprend aucune limitation liée à un établissement, contrairement aux mesures énoncées pour l UFC. Sources : Repères et références statistiques 2006 et Note d'information N Néanmoins, en ajoutant ceux qui redoublent une année (pour la cohorte 2004 de l UFC), c est 72 % des primo-inscrits en DUT qui obtiennent le diplôme en deux ou trois ans. Parmi les 18 inscrits en DEUST, 16 valident leur diplôme en deux ans. 7

8 Les licences 2447 bacheliers s inscrivent en licence en Deux ans après 40 % entrent en troisième année. A ceux-là sont à ajouter une centaine de nouveaux bacheliers (soit 4 % de la cohorte), sortants de l établissement après deux ans, titulaire d un diplôme intermédiaire de DEUG. A titre de comparaison, les bacheliers 2004 de l Université de Lille 1 sont 35,5 % à entrer en troisième année (quel que soit l établissement) trois ans après leur première inscription en licence (OFIP). Au niveau national, les bacheliers 2002 sont 44 %. L accès à la troisième année de licence ne va donc pas de soi pour un certain nombre de bacheliers. Pourtant, une fois cette étape franchie, la réussite est plutôt bonne. Parmi les inscrits en troisième année à l UFC, 88 % valident leur diplôme. Ceci étant, ces licenciés ne représentent que 35,5 % des primo-inscrits en licence en à l Université de Franche-Comté. Au niveau national, les bacheliers 2002 sont 39 % tous établissements confondus à obtenir une licence en trois ans. Parallèlement, 36 % des inscrits en licence en quittent l établissement après une ou deux années passées à l UFC ; la majeure partie (601 étudiants) sort au cours de la première année. En conséquence, ils sont un peu plus de 19 % encore inscrits en première ou deuxième année, trois ans après leur entrée. La plupart sont en licence, puisque les réorientations ne concernent que 3 % de la cohorte des entrants en licence. 4 % sortent diplômés 52,5 % entrent en 40,4 % entrent en 3 ème année 35,5 % sont diplômés (35,5 % de L3, 0,2 % de LP) (88 % des entrants en L3, LP en ) 5,7 % redoublent la 2 % sortent 2447 nouveaux bacheliers en licence 20,4 % redoublent 2,5 % se réorientent 24,5 % sortent 8 % entrent en 0,7 % se réorientent 2,5 % triplent 9 % sortent 1,8 % entrent en 0,4 % redoublent 0,2 % sortent Bibliographie Les bacheliers 2001 à l UFC : 20% partent après une seule année d études, pourquoi? que deviennent-ils? OFVE, 2003 Suivi de la première cohorte LMD de l USTL, situation 3 ans après l obtention du bac, OFIP publication n 40, juin 2007 Repères et références statistiques 2006, Ministère de l Education Nationale Les facteurs de réussite dans les deux premières années d enseignement supérieur (DEUG, DUT, BTS), Note d Informations n août 2000, Ministère de l Education Nationale Les formations de santé Globalement, 108 nouveaux bacheliers inscrits en médecine ou pharmacie réussissent le concours l année de leur entrée à l université, soit à peine 21 % : ils sont 19,8 % en médecine et 28 % en pharmacie. Cependant, 140 étudiants supplémentaires le réussissent à la seconde tentative. En deux ans, c est donc 47,4 % des nouveaux bacheliers en formation de santé qui passent le cap du concours de fin d année. Pour l essentiel, il s agit de bacheliers scientifiques. Seuls 4 étudiants non titulaires d un bac scientifique (sur 47 qui se présentent) décrochent le concours, de pharmacie pour trois d entre eux et de kinésithérapie pour le dernier : 1 bacheliers ES dès la première fois, et après un redoublement, 1 autre bacheliers ES et 2 bacheliers technologiques (1 STL et 1 SMS). Université de Franche-Comté, Observatoire de la formation et de la vie étudiante (OFVE), Florence Bailly, Juin

38 39 L état de l Enseignement supérieur et de la Recherche n 4 [édition 2010]

38 39 L état de l Enseignement supérieur et de la Recherche n 4 [édition 2010] 14 La réussite des étudiants inscrits dans une filière professionnelle courte est importante. Les lauréats d un BTS et surtout d un DUT poursuivent de plus en plus leurs études au moins jusqu au niveau

Plus en détail

à Parcours des bacheliers professionnels

à Parcours des bacheliers professionnels #32 #21 observatoire régional Synthèse régionale février avril 2013 2012 à Parcours des bacheliers professionnels Néo-bacheliers professionnels aquitains 2006 entrés d l enseignement supérieur en 2006-2007

Plus en détail

à Devenir des bacheliers

à Devenir des bacheliers observatoire régional #21 Synthèse régionale février 2012 à Devenir des bacheliers Qu ont fait les bacheliers 2006 de l académie de Bordeaux l année suivant l obtention du baccalauréat? En juin 2006, 22

Plus en détail

Depuis vingt-cinq ans, une population de plus en plus diplômée mais avec des disparités selon le milieu social encore importantes

Depuis vingt-cinq ans, une population de plus en plus diplômée mais avec des disparités selon le milieu social encore importantes Depuis vingt-cinq ans, une population de plus en plus diplômée mais avec des disparités selon le milieu social encore importantes Magali Beffy, Delphine Perelmuter* Pour l année scolaire 2007-2008, les

Plus en détail

Les primo-entrants en DUT, PACES, L1 Sciences et STAPS 2011/2012.

Les primo-entrants en DUT, PACES, L1 Sciences et STAPS 2011/2012. Observatoire de la Vie Etudiante INFORMATION, ORIENTATION ET MOTIVATIONS DES PRIMO-ENTRANTS 2011 (PACES, Eva L1 Walker SCIENCES, et L1 Boris STAPS, Ménard IUT) Les primo-entrants en DUT, PACES, L1 Sciences

Plus en détail

de l Enseignement supérieur

de l Enseignement supérieur L état de l Enseignement supérieur et de la Recherche en France E X T R A I T S (9 i n d i c a t e u r s) n 4 décembre 2010 www.enseignementsu p- recherche. gouv.f r 07 À la session 2009, le taux de réussite

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ÉTUDES ET ÉTUDIANTS

TABLEAU DE BORD ÉTUDES ET ÉTUDIANTS TABLEAU DE BORD ÉTUDES ET ÉTUDIANTS Réalisation couverture : service communication. Impression : service reprographie Université Paris Descartes INSCRIPTIONS ET RÉUSSITE 2011-2012 EN COLLABORATION AVEC

Plus en détail

Diplôme du supérieur : une garantie pour l'insertion?

Diplôme du supérieur : une garantie pour l'insertion? EMPLOI - FORMATION EN PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR MÉMO N 46 - DÉCEMBRE 2009 Diplôme du supérieur : une garantie pour l'insertion? SÉVERINE LANDRIER CÉCILE REVEILLE-DONGRADI CHARGÉES D ÉTUDES L enquête

Plus en détail

Filles et garçons dans le système éducatif depuis vingt ans

Filles et garçons dans le système éducatif depuis vingt ans Éducation, formation 2 Filles et garçons dans le système éducatif depuis vingt ans Fabienne Rosenwald* En 2004, comme vingt ans auparavant, les parcours scolaires des filles se distinguent de ceux des

Plus en détail

Scolarisation et origines sociales depuis les années 1980 : progrès et limites

Scolarisation et origines sociales depuis les années 1980 : progrès et limites Scolarisation et origines sociales depuis les années 1980 : progrès et limites Jean-Pierre Dalous, Laurence Dauphin, Martine Jeljoul, Nadine Laïb, Béatrice Le Rhun, Jacqueline Perrin-Haynes, Isabelle Robert-Bobée,

Plus en détail

Les décrocheurs du système éducatif : de qui parle-t-on?

Les décrocheurs du système éducatif : de qui parle-t-on? Les décrocheurs du système éducatif : de qui parle-t-on? Agathe Dardier, Nadine Laïb et Isabelle Robert-Bobée* Un quart des jeunes entrés en 6 e en 1995 n ont pas terminé avec succès leur formation dans

Plus en détail

LES VOIES D ACCÈS AUX GRANDES ÉCOLES DE LA CGE Diversité des origines et des profils

LES VOIES D ACCÈS AUX GRANDES ÉCOLES DE LA CGE Diversité des origines et des profils ENQUÊTE 2014 LES VOIES D ACCÈS AUX GRANDES ÉCOLES DE LA CGE Diversité des origines et des profils ENQUÊTE VOIES D ACCÈS 2014 1 LES VOIES D ACCÈS AUX GRANDES ÉCOLES Une enquête toujours plus représentative

Plus en détail

information Les étudiants en économie, gestion et AES à l université en 2014-2015 note d 16.02 AVRVVVVVVVV IL Enseignement supérieur & Recherche

information Les étudiants en économie, gestion et AES à l université en 2014-2015 note d 16.02 AVRVVVVVVVV IL Enseignement supérieur & Recherche note d information Enseignement supérieur & Recherche 16.02 AVRVVVVVVVV IL Différents parcours permettent aux étudiants de se former en économie ou en gestion. Dès l obtention du baccalauréat ou après

Plus en détail

Edito. SUBANOR 2008-2 - Réorientation après une année dans le supérieur, selon le bac

Edito. SUBANOR 2008-2 - Réorientation après une année dans le supérieur, selon le bac Edito Fruit d un partenariat entre différents acteurs du système éducatif (rectorat de Rouen, région Haute-Normandie, universités de Rouen et du Havre, DRAAF Haute-Normandie), le projet SUBANOR s intéresse

Plus en détail

Etude. Le devenir des diplômés DUT promotion 2000. Editorial

Etude. Le devenir des diplômés DUT promotion 2000. Editorial Editorial 31,30,11 ce seront en 2005 les nombres de promotions de diplômés pour les départements de notre I.U.T., Carrières Sociales, Gestion Logistique et, et Communication. Au fi l de ces années, les

Plus en détail

Etude du recrutement des étudiants de Licence 1 et 2 inscrits dans les filières proposées à la fois à Marseille et à Aix en 2005/06 et 2006/07

Etude du recrutement des étudiants de Licence 1 et 2 inscrits dans les filières proposées à la fois à Marseille et à Aix en 2005/06 et 2006/07 Etude du recrutement des étudiants de Licence 1 et 2 inscrits dans les filières proposées à la fois à Marseille et à Aix en 2005/06 et 2006/07 Note établie par l Sylvie David Juin 2007 Présentation L Espace

Plus en détail

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2012

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2012 n o 14 2014 situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2012 TAUX DE POURSUITE D ÉTUDES 77,3% TAUX D EMPLOI 17% TAUX DE RECHERCHE D EMPLOI 4,5% TAUX D INACTIVITE 1,2% OBSERVATOIRE Etude réalisée avec le

Plus en détail

Profil des nouveaux bacheliers entrant dans les principales filières du supérieur Évolution 2000-2008

Profil des nouveaux bacheliers entrant dans les principales filières du supérieur Évolution 2000-2008 note d information Enseignement supérieur & Recherche En 8, 78,2 %desnouveaux bacheliers sont accueillis dans l enseignement supérieur. Les disciplines générales de l université demeurent la filière privilégiée

Plus en détail

BULLETIN D INFORMATIONS STATISTIQUES DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE. La population enquêtée en 2007

BULLETIN D INFORMATIONS STATISTIQUES DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE. La population enquêtée en 2007 StatEA N 08-04 Avril 2008 BULLETIN D INFORMATIONS STATISTIQUES DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE L enquête 2007 auprès des diplômés BAC PRO sortis en 2003 confirme la finalité

Plus en détail

Enquête insertion professionnelle 2008 Devenir des diplômés de master 2006

Enquête insertion professionnelle 2008 Devenir des diplômés de master 2006 Enquête insertion professionnelle 2008 Devenir des diplômés de master 2006 Les 718 diplômés ayant quitté l'université de Franche-Comté, ont reçu une lettre les invitant à répondre à un questionnaire sur

Plus en détail

Interview de Daniel Attias professeur de français à l université d Oulu

Interview de Daniel Attias professeur de français à l université d Oulu Interview de Daniel Attias professeur de français à l université d Oulu par Sylve Gautier, proviseur du Lycée Roosevelt de Reims Politique générale du gouvernement à l égard de l Université en Finlande

Plus en détail

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de DUT de l IUT de Tourcoing

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de DUT de l IUT de Tourcoing e Ofiv Observatoire des Formations, de l Insertion et de la Vie Etudiante Octobre 2015 n 57 Étude Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de DUT de l IUT de Tourcoing Présentation de l étude : L université

Plus en détail

Chiffre du mois. N 61 Décembre 2015. Diversité de recrutement dans les écoles d ingénieurs. Diversité de recrutement dans les écoles d ingénieurs

Chiffre du mois. N 61 Décembre 2015. Diversité de recrutement dans les écoles d ingénieurs. Diversité de recrutement dans les écoles d ingénieurs N 61 Décembre 2015 Introduction La Direction de l évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) du Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche a publié au mois d octobre dernier

Plus en détail

Les étudiants du S2 Rebondir

Les étudiants du S2 Rebondir Qui sont-ils? Que deviennent-ils? Les études du DEP et du SCUIO-IP Département Evaluation et Pilotage Service Commun Universitaire de l Information, de l Orientation et de l Insertion Professionnelle Description

Plus en détail

La formation initiale

La formation initiale 1 sur 6 10/03/2010 15:40 La formation initiale La France est un des pays où le poids du milieu social a le plus d'influence sur la réussite scolaire. Une situation visible dès le premier degré et qui s'accentue

Plus en détail

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2013

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2013 n o 21 2015 situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2013 TAUX DE POURSUITE D ÉTUDES 75,2% TAUX D EMPLOI 17% TAUX DE RECHERCHE D EMPLOI 5,2% TAUX D INACTIVITE 2,6% O B S E R VATO I R E Etude réalisée

Plus en détail

La différenciation sexuée des filières de formation et des carrières des personnels à l Université Toulouse III - Paul Sabatier

La différenciation sexuée des filières de formation et des carrières des personnels à l Université Toulouse III - Paul Sabatier La différenciation sexuée des filières de formation et des carrières des personnels à l Université Toulouse III - Paul Sabatier Bilan 2013 A. Labat - Pôle communication Christine Menesson Commission Égalité

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA VIE ÉTUDIANTE QUITTER L'UNIVERSITÉ APRÈS UNE

OBSERVATOIRE DE LA VIE ÉTUDIANTE QUITTER L'UNIVERSITÉ APRÈS UNE OBSERVATOIRE DE LA VIE ÉTUDIANTE QUITTER L'UNIVERSITÉ APRÈS UNE PREMIÈRE ANNÉE DE LICENCE ANNÉE UNIVERSITAIRE 2006-2007 PLAN GÉNÉRAL INTRODUCTION p. 2 I. Représentativité de l'échantillon p. 3 1) Sexe

Plus en détail

En janvier 2014, d après les

En janvier 2014, d après les j u i l l e t Profil et parcours des étudiants en première année commune aux études de santé En janvier 2014, environ 57 000 étudiants sont inscrits en première année commune aux études de santé (PACES).

Plus en détail

De la première à la deuxième année. 2001-2002 à 2002-2003. Bernard CONVERT CNRS (IFRESI-CLERSE)

De la première à la deuxième année. 2001-2002 à 2002-2003. Bernard CONVERT CNRS (IFRESI-CLERSE) POPULATION ORES Suivi de cohorte Bacheliers 2001 Décembre 2006 De la première à la deuxième année 2001-2002 à 2002-2003 Bernard CONVERT CNRS (IFRESI-CLERSE) Pôle Universitaire Lille Nord-Pas de Calais

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Management pour les sciences et technologies de l Université Montpellier 2 - Sciences et techniques Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Contexte d inscription et projets d études en 1 ère année de Deug

Contexte d inscription et projets d études en 1 ère année de Deug + UNIVERSITE DE PROVENCE AIX-MARSEILLE I Centre Saint-Charles case 61 Téléphone : 04 91 10 61 13 Télécopie : 04 91 10 61 20 e-mail : sylvie.david@up.univ-mrs.fr http://www.up.univ-mrs.fr/wove Contexte

Plus en détail

D.E.V.E. Observatoire de la Vie Etudiante - Maison de l Etudiant Rue de Tours BP 6749 45067 Orléans Cedex 2 mail : deve.ove@univ-orleans.

D.E.V.E. Observatoire de la Vie Etudiante - Maison de l Etudiant Rue de Tours BP 6749 45067 Orléans Cedex 2 mail : deve.ove@univ-orleans. D.E.V.E. Observatoire de la Vie Etudiante - Maison de l Etudiant Rue de Tours BP 6749 45067 Orléans Cedex 2 mail : deve.ove@univ-orleans.fr 25/07/2008 TABLE DES MATIERES I DONNEES DEMOGRAPHIQUES 2006-2007...4

Plus en détail

Note d information Service Statistique Académique - Paris

Note d information Service Statistique Académique - Paris Note d information Service Statistique Académique - Paris N 01.2013 - Juillet 2013 Les étudiants inscrits dans les universités publiques d Ile-de-France en 2012-2013 Marion DEFRESNE Service Statistique

Plus en détail

DEUST ANIMATION DES LOISIRS SPORTIFS «MILIEUX URBAINS»

DEUST ANIMATION DES LOISIRS SPORTIFS «MILIEUX URBAINS» UNIVERSITE RENNES HAUTE BRETAGNE DEUST ANIMATION DES LOISIRS SPORTIFS «MILIEUX URBAINS» ETUDE DE L'INSERTION PROFESSIONNELLE DE LA PROMOTION 00/004 Observatoire des Parcours Etudiants et de l'insertion

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Biologie-Environnement de l Université de Corse Pasquale Paoli Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Formation et emploi des jeunes dans les pays méditerranéens

Formation et emploi des jeunes dans les pays méditerranéens Formation et emploi des jeunes dans les pays méditerranéens Fiche pays système d éducation et de formation : Tunisie Yusuf Kocoglu, Lead, Université du Sud Toulon-Var Décembre 2014 Rapport commandité par

Plus en détail

ETUDIANTS 2008-2009 LICENCE 3 D ADMINISTRATION PUBLIQUE MASTER I D ADMINISTRATION PUBLIQUE PREPARATION GENERALE PREPARATION MATHS-ECO

ETUDIANTS 2008-2009 LICENCE 3 D ADMINISTRATION PUBLIQUE MASTER I D ADMINISTRATION PUBLIQUE PREPARATION GENERALE PREPARATION MATHS-ECO ETUDIANTS 8-9 LICENCE 3 D ADMINISTRATION PUBLIQUE MASTER I D ADMINISTRATION PUBLIQUE PREPARATION GENERALE PREPARATION MATHS-ECO QUE SONT-ILS DEVENUS? INSTITUT DE PREPARATION A L ADMINISTRATION GENERALE

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Chimie de l Université Montpellier 2 - Sciences et techniques Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

à Parcours des bacheliers

à Parcours des bacheliers #26 #21 observatoire régional Synthèse régionale septembre février 2012 à Parcours des bacheliers Néo-bacheliers aquitains 2006 entrés dans l enseignement supérieur en 2006-2007 : quel parcours 5 ans après?

Plus en détail

Préface. Alberto LOPEZ Directeur du Céreq

Préface. Alberto LOPEZ Directeur du Céreq Premiers pas dans la vie active de la génération 2010 Enquête 2013 Préface Cette cinquième édition de «Quand l école est finie» paraît alors que la crise, initiée en 2008 à la suite de l effondrement

Plus en détail

Dossier - Insertion des jeunes. La fonction publique comme mode de professionnalisation des jeunes : usages et conditions des stages étudiants 3

Dossier - Insertion des jeunes. La fonction publique comme mode de professionnalisation des jeunes : usages et conditions des stages étudiants 3 La fonction publique comme mode de professionnalisation des jeunes : La fonction publique comme mode de professionnalisation des jeunes : usages et conditions des stages étudiants Olivier Joseph Isabelle

Plus en détail

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 N 5 Février 2008 La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 Le nombre d infirmiers exerçant à la Réunion ne cesse d augmenter,

Plus en détail

information 27 % des inscrits en L1 obtiennent leur licence en trois ans

information 27 % des inscrits en L1 obtiennent leur licence en trois ans note d information Enseignement supérieur & Recherche 13.02 AVRIL 27 % des étudiants entrants en première année de licence (L1) obtiennent leur licence trois ans plus tard et 12 % des étudiants ont besoin

Plus en détail

Titulaires d un M1 à UT1 Capitole en 2009-2010. non inscrits en M2 dans l établissement en 2010-2011

Titulaires d un M1 à UT1 Capitole en 2009-2010. non inscrits en M2 dans l établissement en 2010-2011 Titulaires d un M1 à UT1 Capitole en 2009-2010 non inscrits en M2 dans l établissement en 2010-2011 La population étudiée est celle des étudiants ayant obtenu un M1 à en 2009-2010 (hors formation continue,

Plus en détail

Maîtrise Génie électrique et informatique industrielle (GEII)

Maîtrise Génie électrique et informatique industrielle (GEII) Maîtrise Génie électrique et informatique industrielle (GEII) La population de diplômés de l IUP Génie Informatique et Statistique est de 35 pour l année 003. Dans le cadre de l enquête 005, 88,5 % (3

Plus en détail

SOMMAIRE. A. Taux de réponse à l enquête et analyse de trois caractères (sexe, année du bac et type de Bac+2) p.4

SOMMAIRE. A. Taux de réponse à l enquête et analyse de trois caractères (sexe, année du bac et type de Bac+2) p.4 SOMMAIRE Glossaire des Licences Professionnelles p.2 I. LE PROFIL DES DIPLOMES p.4 A. Taux de réponse à l enquête et analyse de trois caractères (sexe, année du bac et type de Bac+2) p.4 B. Pourquoi choisir

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Biologie et biotechnologies de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Suivi et insertion professionnelle des étudiants diplômés d un Master II en 2007 18 mois après l obtention du diplôme

Suivi et insertion professionnelle des étudiants diplômés d un Master II en 2007 18 mois après l obtention du diplôme Numéro 19 Novembre 2009 Suivi et insertion professionnelle des étudiants diplômés d un Master II en 2007 18 mois après l obtention du diplôme Près de 7 diplômés sur 10 sont en emploi en février 2009 Situation

Plus en détail

Document provisoire susceptible de modifications. Dernière mise à jour : 7 juillet 2011. La «mastérisation» de la formation des enseignants

Document provisoire susceptible de modifications. Dernière mise à jour : 7 juillet 2011. La «mastérisation» de la formation des enseignants 1 Université de Paris-Sorbonne (Paris IV) UFR d Histoire Préparations aux concours externes du Capes-Cafep d Histoire-Géographie et de l Agrégation d Histoire et MASTER Document provisoire susceptible

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Administration publique de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Le ministère de l Éducation nationale

Le ministère de l Éducation nationale ISSN 1286-9392 MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE00.25 AOÛT Les taux d obtention d un DEUG, d un DUT ou d un BTS, deux ans après le baccalauréat, varient de 64 % pour le DUT à 57 % pour le BTS et 37 %

Plus en détail

Le devenir des diplômés 2010 de l IUT

Le devenir des diplômés 2010 de l IUT Dixième enquête nationale sur les diplômés Le devenir des diplômés 2010 de l IUT Pierre GUILLEMARD, coordinateur des enquêtes "anciens diplômés" Conseil d Institut du jeudi 27 juin 2013 Plan de la présentation

Plus en détail

Rapport sur l offre de formation «licence»

Rapport sur l offre de formation «licence» Section des Formations et des diplômes Rapport sur l offre de formation «licence» de l Université Lille 2 - Droit et santé Vague E - 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Arts plastiques de l Université Paris 8 - Vincennes Saint-Denis Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Choisir Médecine LES DOSSIERS DU SAIO. Réussir Médecine à Grenoble. Quelques statistiques nationales... À l issue de PCEM1 à Grenoble...

Choisir Médecine LES DOSSIERS DU SAIO. Réussir Médecine à Grenoble. Quelques statistiques nationales... À l issue de PCEM1 à Grenoble... LES DOSSIERS DU SAIO Choisir Médecine Réussir Médecine à Grenoble Quelques statistiques nationales... À l issue de PCEM1 à Grenoble... Médecine... sinon quoi? Document destiné aux professeurs principaux

Plus en détail

Rapport du président du jury

Rapport du président du jury 1 IRA de LILLE Rapport du président du jury Concours 2013 Le registre des inscriptions ayant été ouvert en novembre 2013, le concours 2013/2014, dont les épreuves écrites et orales ont eu lieu en 2014,

Plus en détail

Les étudiants en formation de santé En région Centre de 2009 à 2012

Les étudiants en formation de santé En région Centre de 2009 à 2012 Les étudiants en formation de santé En région Centre de 2009 à 2012 Méthodologie La direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques (DREES) mène annuellement une enquête auprès

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Chef de chantier de l Université de Valenciennes et du Hainaut- Cambrésis - UVHC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F PRIVÉE. Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des infirmiers diplômés d Etat

L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F PRIVÉE. Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des infirmiers diplômés d Etat F11.11 I L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F I 0 N PRIVÉE Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des infirmiers diplômés d Etat Note documentaire Direction des Ressources Documentaires

Plus en détail

Licence professionnelle Responsable de services généraux

Licence professionnelle Responsable de services généraux Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Responsable de services généraux Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour

Plus en détail

Les étudiants canadiens de première génération à l université : la persévérance aux études

Les étudiants canadiens de première génération à l université : la persévérance aux études Les étudiants canadiens de première génération à l université : la persévérance aux études Résumé de la note de recherche 9 Cette note de recherche s intéresse aux parcours scolaires des étudiants de première

Plus en détail

Quand l'école est finie

Quand l'école est finie n 34 - janvier 2006 Quand l'école est finie en Franche-Comté L insertion des jeunes de la génération 2001 formés en Franche-Comté - synthèse L'étude exhaustive, réalisée par le Cereq, est téléchargeable

Plus en détail

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3 e Ofiv Observatoire des Formations, de l Insertion et de la Vie Etudiante Juillet 2015 n 56 Étude Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3 Présentation de l étude

Plus en détail

Les étudiants dans les écoles de management Année 2003-2004

Les étudiants dans les écoles de management Année 2003-2004 note d informationdécembre 04.35 www.education.gouv.fr/stateval En 2003-2004, 80 300 étudiants suivent une formation au sein des écoles de management, soit une hausse de 8 % par rapport à 2002-2003. En

Plus en détail

Guide de lecture des fiches de synthèse «LYCEES» pour le suivi des contrats d objectifs 2013-2014

Guide de lecture des fiches de synthèse «LYCEES» pour le suivi des contrats d objectifs 2013-2014 Guide de lecture des fiches de synthèse «LYCEES» pour le suivi des contrats d objectifs 2013-2014 Cette fiche de synthèse fournit un ensemble d indicateurs de contexte et de performance historisés et regroupés

Plus en détail

La crise des vocations scientifiques en France: Modalités et mécanismes sociaux explicatifs

La crise des vocations scientifiques en France: Modalités et mécanismes sociaux explicatifs La crise des vocations scientifiques en France: Modalités et mécanismes sociaux explicatifs Bernard Convert Centre national de la recherche scientifique (CLERSE, Lille, France) Francis Gugenheim OFIP-Université

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE TOULON I.A.E. TOULON RÈGLEMENT D EXAMEN ANNÉE 2012/2017

UNIVERSITÉ DE TOULON I.A.E. TOULON RÈGLEMENT D EXAMEN ANNÉE 2012/2017 1 UNIVERSITÉ DE TOULON I.A.E. TOULON RÈGLEMENT D EXAMEN ANNÉE 2012/2017 LICENCE PROFESSIONNELLE METIERS DE LA GESTION ET DE LA COMPTABILITE : GESTION COMPTABLE ET FINANCIERE Les présentes règles s inscrivent

Plus en détail

Formation initiale, orientations et diplômes de 1985 à 2002

Formation initiale, orientations et diplômes de 1985 à 2002 ÉDUCATION Formation initiale, orientations et diplômes de 1985 à 2002 Sébastien Durier et Pascale Poulet-Coulibando* Le niveau d étude des jeunes Français a beaucoup progressé entre 1985 et 1995, et s

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Informatique de l Université de Cergy-Pontoise Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE ENTREPRISES ET DÉVELOPPEMENT LOCAL

LICENCE PROFESSIONNELLE ENTREPRISES ET DÉVELOPPEMENT LOCAL LICENCE PROFESSIONNELLE ENTREPRISES ET DÉVELOPPEMENT LOCAL Résumé de la formation Type de diplôme : Licence professionnelle Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Présentation * Réaliser des

Plus en détail

POSITIONS DE LA FAGE SUR LA RÉNOVATION DE LA LICENCE

POSITIONS DE LA FAGE SUR LA RÉNOVATION DE LA LICENCE POSITIONS DE LA FAGE SUR LA RÉNOVATION DE LA LICENCE 1 table des matières Propos liminaires :! 3 I Un cadre national de la Licence assurant sa lisibilité :! 4 Des objectifs pédagogiques clairs, des compétences

Plus en détail

Les étudiants étrangers en France et français à l étranger. Jérôme Fabre, Magda Tomasini*

Les étudiants étrangers en France et français à l étranger. Jérôme Fabre, Magda Tomasini* Éducation, formation 2 Les étudiants étrangers en France et français à l étranger Jérôme Fabre, Magda Tomasini* En 2001, 1,8 million d étudiants poursuivent des études supérieures dans un pays de l OCDE

Plus en détail

SITUATION 6 ANS APRÈS LE BAC

SITUATION 6 ANS APRÈS LE BAC 64 SITUATION 6 ANS APRÈS LE BAC Bacheliers inscrits en première année de Licence à Lille1 en 2004/2005 L analyse des 1525 bacheliers 2004 entrés en 1ère année de licence à Lille 1 en 20042005 a montré

Plus en détail

Quand l'école est finie en Franche-Comté

Quand l'école est finie en Franche-Comté Centre de développement des ressources pour l'emploi Quand l'école est finie en Franche-Comté Premiers pas dans la vie active de la Génération 2001 Interrogation du printemps 2004 Observatoire régional

Plus en détail

- ni des difficultés rencontrées pour la mise en place de ce système totalement nouveau pour toutes les

- ni des difficultés rencontrées pour la mise en place de ce système totalement nouveau pour toutes les 1 Monsieur le Président de la Confrasie. Monsieur le Directeur du bureau Asie Pacifique de l Agence Universitaire de la Francophonie Mesdames et Messieurs les Recteurs de la Confrasie. Mesdames et Messieurs,

Plus en détail

observatoire régional

observatoire régional observatoire régional #53 Indicateurs de suivi de l insertion professionnelle mai 2016 Des études sur l insertion pour mieux connaître le devenir professionnel des diplômés de l enseignement supérieur

Plus en détail

POURQUOI NE SE REINSCRIVENT-ILS PAS APRES LA LICENCE 1?

POURQUOI NE SE REINSCRIVENT-ILS PAS APRES LA LICENCE 1? N 10 : Mars 2008 POURQUOI NE SE REINSCRIVENT-ILS PAS APRES LA LICENCE 1? Le devenir des étudiants non-réinscrits à l Université Rennes 2 après la 1 ère année de licence et les raisons de leur départ (Promo

Plus en détail

Parcours Renforcé - Recherche de la Licence SESI (*)

Parcours Renforcé - Recherche de la Licence SESI (*) Renforcé - Recherche de la Licence SESI (*) PRESENTATION OBJECTIF ET PUBLIC VISE Le parcours renforcé - recherche de la licence sciences exactes et sciences pour l ingénieur (SESI) s adresse à des bacheliers

Plus en détail

Sommaire. L essentiel en bref 4. 4 Réforme de Bologne et réussite dans les hautes écoles 19. Introduction 6. 4.1 Taux de réussite au bachelor 19

Sommaire. L essentiel en bref 4. 4 Réforme de Bologne et réussite dans les hautes écoles 19. Introduction 6. 4.1 Taux de réussite au bachelor 19 Sommaire L essentiel en bref 4 Introduction 6 1 Taux de passage vers le master 7 1.1 Les taux de passage vers le master au sein des hautes écoles universitaires 7 1.2 Les taux de passage vers le master

Plus en détail

à Master recherche observatoire régional #42 Synthèse régionale août 2014

à Master recherche observatoire régional #42 Synthèse régionale août 2014 observatoire régional #42 Synthèse régionale août 2014 à Master recherche Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master recherche promotion 2011 1 046 diplômés de M2 recherche en

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Histoire. Université Bordeaux Montaigne. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Histoire. Université Bordeaux Montaigne. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Histoire Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président En

Plus en détail

Document d information sur les classes préparatoires scientifiques du Lycée La Fayette. La «Prépa» PTSI à Champagne-sur-Seine, vous connaissez?

Document d information sur les classes préparatoires scientifiques du Lycée La Fayette. La «Prépa» PTSI à Champagne-sur-Seine, vous connaissez? Document d information sur les classes préparatoires scientifiques du Lycée La Fayette La «Prépa» PTSI à Champagne-sur-Seine, vous connaissez? La «Prépa» n est pas réservée aux premiers de la classe «Il

Plus en détail

S il existe quelques éléments sociographiques sur

S il existe quelques éléments sociographiques sur 66 Géraud Lafarge, IUT de Lannion (CNRS, université de Rennes 1) et Dominique Marchetti, CNRS, université de Paris 1 donnent ici les résultats d une enquête inédite sur la provenance et le profil des étudiants

Plus en détail

L étude SUBANOR (suivi des bacheliers normands) vise à informer les acteurs et partenaires

L étude SUBANOR (suivi des bacheliers normands) vise à informer les acteurs et partenaires Edito L étude SUBANOR (suivi des bacheliers normands) vise à informer les acteurs et partenaires du système éducatif sur le parcours des bacheliers de l académie de Rouen. Des enquêtes par questionnaire

Plus en détail

ORES. Rapport. Insertion BTS - DUT - DEUST. Juin 2010. Marylise METTE BAIP - Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis

ORES. Rapport. Insertion BTS - DUT - DEUST. Juin 2010. Marylise METTE BAIP - Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis ORES Insertion Rapport Juin 2010 Le devenir professionnel en octobre 2007 des diplômés de formation initiale sortis en 2005 de l enseignement supérieur du Nord-Pas de Calais - - Marylise METTE BAIP - Université

Plus en détail

Les inégalités dans l accès aux hauts diplômes se jouent surtout avant le bac

Les inégalités dans l accès aux hauts diplômes se jouent surtout avant le bac Les inégalités dans l accès aux hauts diplômes se jouent surtout avant le bac Olivier Lefebvre* Sur 100 jeunes entrés en 6 e en 1995, 44 sont désormais titulaires d un diplôme de l enseignement supérieur.

Plus en détail

information culturelles et

information culturelles et note d information Enseignement & Recherche Un étudiant sur quinze, en France métropolitaine et dans les départements d outre-mer, suit une formation artistique, culturelle ou de, soit 155 000 étudiants

Plus en détail

Post Bac. Session 2015. Guide pour s inscrire / se réorienter en 1 re année à l université de Bourgogne

Post Bac. Session 2015. Guide pour s inscrire / se réorienter en 1 re année à l université de Bourgogne Post Bac Guide pour s inscrire / se réorienter en 1 re année à l université de Bourgogne L université est une chance! Saisissez-la en soignant votre inscription «Post Bac» Trois étapes incontournables

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management de la chaîne logistique de l Université de Cergy- Pontoise - UCP Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

TABLEAU DE BORD EGALITE FILLES-GARÇONS Académie de Toulouse 2014/2015

TABLEAU DE BORD EGALITE FILLES-GARÇONS Académie de Toulouse 2014/2015 TABLEAU DE BORD EGALITE FILLES-GARÇONS Académie de Toulouse 2014/2015 Auteurs : Catherine MONNOT, Mission Egalité filles-garçons/femmes-hommes Contact : egalitefillesgarcons@ac-toulouse.fr Sadek MAHDI,

Plus en détail

1. L attractivité géographique des formations

1. L attractivité géographique des formations 1. attractivité géographique des formations Données de cadrage : 8 34 lycéens des établissements publics et privés (sous contrat) de la zone littorale ont obtenu leur baccalauréat à la dernière session

Plus en détail

EMPLOI - CHÔMAGE CHÔMAGE

EMPLOI - CHÔMAGE CHÔMAGE Données de cadrage Taux de chômage en décembre 1996 13, % pour Poitou-Charentes contre 1,7 % pour la France 15,1 % pour la Charente-Maritime 13,5 % pour la Charente 1 % pour la Vienne 11,6 % pour les Deux-Sèvres

Plus en détail

Foire Aux Questions - Réforme LMD

Foire Aux Questions - Réforme LMD Foire Aux Questions - Réforme LMD Numerus clausus et sélection versus orientation progressive et éclairée Dans le cadre d une suppression du numerus clausus, ne restera-t-il pas toujours une sélection?

Plus en détail

Tableau 2: Indicateurs des titulaires du bachelor (n= 661) (en %) Psychologie Total HEU Passage à la filière de master 93 88

Tableau 2: Indicateurs des titulaires du bachelor (n= 661) (en %) Psychologie Total HEU Passage à la filière de master 93 88 Psychologie Un an après la fin des études, 30 % des psychologues travaillent dans le domaine de la santé, notamment dans les hôpitaux et les cliniques. Par ailleurs, ils se répartissent sur un vaste spectre

Plus en détail

BILAN DE L ADMISSION POST-BAC 2010

BILAN DE L ADMISSION POST-BAC 2010 BILAN DE L ADMISSION POST-BAC 2010 Les candidatures des élèves de terminale Les s d admission L ES S STI STG STL ST2S Série professionnelle SERVICE ACADEMIQUE D INFORMATION ET D ORIENTATION ACADEMIE DE

Plus en détail

Licence Physique-Chimie

Licence Physique-Chimie Formations et diplômes Rapport d évaluation Licence Physique-Chimie Université de Pau et des Pays de l Adour - UPPA Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

GUIDE DE L ADMISSION. PARTICULIèRE. A L UNIVERSITé LILLE 1

GUIDE DE L ADMISSION. PARTICULIèRE. A L UNIVERSITé LILLE 1 GUIDE DE L ADMISSION PARTICULIèRE A L UNIVERSITé LILLE 1 Avant de pouvoir procéder à votre inscription administrative à Lille 1 (à partir de juillet), vous devez d abord (entre novembre et juin) effectuer

Plus en détail

DESS Modélisation, Simulation, Optimisation MSO

DESS Modélisation, Simulation, Optimisation MSO DESS Modélisation, Simulation, Optimisation MSO Caractéristiques de la population En 2004 il y a eu 16 diplômés de DESS Modélisation, Simulation, Optimisation. Dans le cadre de l enquête 2006, ils ont

Plus en détail

Licence Electronique, électrotechnique, automatique

Licence Electronique, électrotechnique, automatique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Electronique, électrotechnique, automatique Université Toulouse III Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail