PROPOSITIONS DE LA FAS POUR L EPARGNE LONGUE ET L ACTIONNARIAT SALARIE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROPOSITIONS DE LA FAS POUR L EPARGNE LONGUE ET L ACTIONNARIAT SALARIE"

Transcription

1 PROPOSITIONS DE LA FAS POUR L EPARGNE LONGUE ET L ACTIONNARIAT SALARIE SYNTHESE L actionnariat salarié est un facteur important de cohésion sociale et de motivation dans les entreprises. Dans la mesure où il s agit d un actionnariat de longue durée, il est un facteur de stabilité du capital. Là où il constitue une part importante du capital, il est un facteur de défense contre des OPA hostiles et un moyen de conserver le plus souvent en France une partie des dividendes versés. Dans les PME/ETI choisissant d ouvrir leur capital pour se développer, il peut être un moyen d accroître les fonds propres et de développer leurs investissements sans fragiliser dangereusement leur bilan par un excès de dettes. Son développement suppose la confiance dans la gouvernance des entreprises et une meilleure compréhension des mécanismes économiques et financiers. La France a été pendant un quart de siècle à l avant-garde de l actionnariat salarié en Europe avant qu un régime social fortement alourdi ne provoque un début d érosion. Une fiscalité plus avantageuse tant pour les entreprises que pour les salariés constitue un moyen essentiel d incitation à l investissement de long terme en actions et de développement de l actionnariat salarié. Investissement risqué, celui-ci ne doit constituer qu une partie raisonnable du patrimoine, mais devrait être davantage encouragé. Ceci impliquerait une représentativité plus démocratique des actionnaires salariés dans la gouvernance des fonds dédiés ainsi que des entreprises, des adaptations de la fiscalité, tant pour les ménages que pour les entreprises désireuses de développer leur capital stable afin de privilégier la conservation longue 1, un meilleur accompagnement des épargnants salariés et, dans une perspective de long terme, l introduction de notions financières essentielles dans l enseignement scolaire. 1 La fiscalité des plans d épargne d entreprise ne confère aucun avantage à la conservation longue par rapport aux placements à orientation monétaire. Ces derniers ont actuellement un rendement quasi nul mais constituent une niche fiscale lors du placement de la participation et de l intéressement pour les épargnants assujettis à l impôt sur le revenu. 1

2 Les mesures proposées Mesures pour mieux orienter l épargne 1. Introduire des notions financières essentielles dans l enseignement scolaire 2. Développer le conseil automatisé aux épargnants salariés Mesures souhaitables pour développer et renforcer l actionnariat salarié 3. Ramener de 20% à 8% le taux du forfait social et de la contribution sociale à la charge des entreprises, applicables aux attributions d actions gratuites et à l abondement des souscriptions, lorsque le salarié prend un engagement de conservation des actions gratuites ou souscrites pendant 8 ans. 4. En cas d engagement irrévocable de conservation pendant 8 ans, exonérer totalement les gains de cession sur les actions gratuites. 5. Favoriser fiscalement la conservation des actions détenues en direct en cas de succession ou de donation. 6. Créer un mécanisme d actionnariat salarié multi entreprises Mesures pour le développement de l actionnariat salarié dans les sociétés non cotées 7. Pour favoriser la reprise des sociétés par leurs salariés, encourager fiscalement la cession des actions par les actionnaires de sociétés non cotées 8. Pour sécuriser équitablement la liquidité des titres détenus par les salariés des sociétés non cotées, supprimer la formule du tiers liquide. Mesures pour améliorer la participation des actionnaires salariés à la gouvernance de leur entreprise 9. Démocratiser la représentation des actionnaires salariés dans la gouvernance des fonds et des entreprises. 10. Etendre la présence d administrateurs actionnaires salariés et supprimer des exonérations discriminatoires 11. Lorsqu une société dispose d au moins un administrateur actionnaire salarié, rendre obligatoire sa présence dans au moins un comité du conseil d administration ou de surveillance. 2

3 Mesures pour mieux orienter l épargne Redonner confiance aux épargnants, dont les 9 millions d épargnants salariés, pour les inciter à mieux diversifier leur patrimoine financier et à prendre davantage de risques pour valoriser et rentabiliser ce dernier, ne suppose pas uniquement des mesures fiscales. Il conviendrait aussi de remédier aux connaissances insuffisantes des épargnants en matière de placements financiers. Cela passe en premier lieu par l introduction de notions essentielles lors de l enseignement scolaire. Cette action n ayant d effet que sur le long terme, il conviendrait en second lieu d étendre le conseil aux épargnants là où il n est pas proposé, en priorité aux épargnants salariés. Le conseil automatisé, suffisamment encadré, constitue une opportunité pour remédier à une carence actuelle. 1. Introduire des notions financières essentielles dans l enseignement scolaire 2 Savoir constituer et gérer un patrimoine en vue de la retraite et des conséquences économiques de possibles accidents de la vie paraît aussi important que d acquérir une formation générale ou d apprendre un métier. On constate malheureusement chez les épargnants une absence, parfois totale, des connaissances les plus élémentaires en matière financière. Cela contribue à une fuite à l égard de toute prise de risque et à l orientation de l épargne vers des placements réputés à tort ou à raison les plus surs (placements monétaires, assurance vie en euros, immobilier), ou bien inversement, à des placements aussi spéculatifs qu hasardeux (par exemple le trading sur le Forex et sur les matières premières). Il serait souhaitable d introduire des notions de base sur l épargne et les placements financiers dans l enseignement secondaire commun à tous les élèves : rôle de l épargne dans l économie et objectifs pour l épargnant, produits financiers avec leurs avantages, leurs risques et leurs modes de détention (fonds et comptes liquides, actions, obligations), importance d un suivi et d arbitrages au fil de la vie, transmission du patrimoine. 2. Développer le conseil automatisé aux épargnants salariés Les placements de l épargne salariale (plus de 100 milliards d euros) ne s accompagnent d aucun conseil financier. Cela peut se traduire par une insuffisante diversification et l absence de réaffectations pourtant devenues souhaitables au fil des années ou en raison de circonstances nouvelles. 2 Les actions de formation à l épargne salariale et à l actionnariat salarié entrent dans le champ des dispositions relatives à la formation professionnelle continue depuis la loi du 30 décembre

4 Le sujet a fait l objet d études et de réflexions 3. Celles-ci ont montré l intérêt d un conseil aux épargnants potentiellement demandeurs, qui devrait être dispensé par un organisme indépendant afin d éviter les conflits d intérêt avec l entreprise, les organisations syndicales ainsi qu avec les sociétés de gestion des OPCVM et FIA proposés. Mais elles se sont heurtées au problème de la prise en charge du coût de ce conseil personnalisé. Le conseil automatisé, qui serait mis au point par un prestataire indépendant et en conformité avec les obligations légales, permettrait de minimiser fortement ce coût et de faciliter sa prise en charge par l entreprise. Ce coût pourrait être assimilé fiscalement à des frais de formation professionnelle 4. Accessible à tout moment par internet, il permettrait, à partir d un questionnaire, d assurer une prestation comparable à celle d un conseil en investissements financiers en face à face. En raison de ses modalités et de ses limites, l outil de conseil devrait aviser systématiquement l épargnant qu il ne doit pas prendre en compte les préconisations dès lors qu il ne les comprendrait pas ou qu il n aurait pas été en mesure d entrer dans le questionnaire un objectif important, ou bien encore des éléments essentiels de sa situation. Mesures souhaitables pour développer et renforcer l actionnariat salarié La France compte plus de 3,5 millions d actionnaires salariés, soit à peu près autant que d actionnaires individuels 5. Ils détiennent leurs actions sous deux formes : - Collectivement dans le cadre d un FCPE ou d une SICAV - Individuellement, le plus souvent suite à une distribution d actions gratuites. La forme collective représentait 47 milliards d euros de capitalisation au 30 juin Le montant global des actions détenues individuellement n est pas connu. 3. Ramener de 20% à 8% le taux du forfait social et de la contribution sociale à la charge des entreprises, applicables aux attributions d actions gratuites et à l abondement des souscriptions, lorsque le salarié prend un engagement de conservation des actions gratuites ou souscrites pendant 8 ans. La mesure favoriserait en pratique l acquisition par les salariés d actions de leur entreprise en allégeant les charges supportées par l entreprise à cette occasion. 4. En cas d engagement irrévocable de conservation pendant 8 ans, exonérer totalement les gains de cession sur les actions gratuites. Du fait d une obligation légale de conservation très courte (2 ans à compter de l attribution), ces actions ont un caractère ambigu entre participation au capital et rémunération différée, souvent 3 Notamment en 2010 d un groupe de travail de l AMF présidé par Jacques Delmas-Marsalet 4 L article L , 9 du code du travail vise les actions de formation relatives à l intéressement, à la participation et aux dispositifs d épargne salariale et d actionnariat salarié. 5 Dont certains sont également actionnaires salariés ou anciens salariés 4

5 sous condition de performance de l entreprise. La mesure permettrait, en contrepartie d un engagement de conservation de 8 ans (sauf décès) à compter de l attribution définitive, d être exonéré totalement de l impôt sur le revenu au titre des gains de cession 6, le salarié n étant alors redevable que des contributions et prélèvements sociaux (15,5% en 2015). De ce fait, le salarié bénéficiaire aurait l option entre une conservation brève mais avec imposition au titre des revenus lors de la cession et une participation de longue durée au capital, bénéficiant d une exonération de l impôt sur le revenu à la sortie et lui procurant au fil du temps des dividendes imposables. 5. Favoriser fiscalement la conservation des actions détenues en direct en cas de succession ou de donation. En contrepartie d un engagement irrévocable de conservation de 8 ans par l héritier ou le donataire, les actions de sociétés de l Espace économique européen bénéficieraient d une exonération des droits de succession ou de donation. Cela contribuerait à la stabilisation du capital des entreprises concernées, principalement des sociétés françaises. En cas de non respect de l engagement de conservation, les droits non réglés deviendraient immédiatement exigibles. Cet avantage serait incompatible avec tout autre dispositif fiscal favorisant la conservation des actions en cas de succession. 6. Créer un mécanisme d actionnariat salarié multi entreprises Pour étendre la détention d actions vers les salariés adverses au risque et compléter l offre classique d actionnariat dans le cadre d un FCPE investi en actions de leur seule entreprise, un nouveau dispositif d actionnariat salarié pourrait être créé. - Les entreprises adhèreraient au mécanisme sur une base volontaire - Au sein de leur PEE et/ou de leur PERCO, elles pourraient créer un fonds nourricier qui constituerait le premier étage du dispositif. Ce serait l'étage visible des salariés qui, au niveau d'une société détiendraient dans le FCPE nourricier un montant de part toujours égal à la valorisation des titres de leur entreprise. - Le second étage du dispositif serait un fonds maître, le fonds de mutualisation qui apporterait la sécurisation financière de son épargne au salarié, l'ensemble des titres des entreprises y étant géré quotidiennement pour mutualiser les créations ou pertes de valeur quotidienne et les répartir à J+1. -Ce dispositif permettrait à chaque entreprise de communiquer sur les valeurs d'actionnariat salarié en convertissant quotidiennement les parts du FCP en nombre de titres de l'entreprise, cet affichage pouvant être transmis quotidiennement au niveau individuel de chaque porteur de parts par le teneur de compte des fonds de l'entreprise. - le conseil de surveillance du fonds nourricier exercerait les droits des actionnaires pour l entreprise concernée, notamment les votes en assemblée générale. Mesures pour le développement de l actionnariat salarié dans les sociétés non cotées 7. Pour favoriser la reprise des sociétés par leurs salariés, encourager fiscalement la cession des actions par les actionnaires de sociétés non cotées 6 Le gain de cession est imposable mais bénéficie depuis la «loi Macron» d un abattement de 50% après 2 années de conservation et de 65% après 8 années de conservation. 5

6 Un obstacle majeur à la reprise par les salariés est pour les cédants la crainte de voir le produit de la cession entrer dans le patrimoine taxable à l ISF et/ou de voir leurs gains de cession partiellement taxable au titre des revenus. Les gains pourraient être exonérés sous condition de réinvestissement en actions de l Espace économique européen dans un délai court. Sauf si cet impôt venait à être supprimé, le produit de la cession pourrait faire l objet d un sursis d imposition à l ISF sous condition de réinvestissement en actions de l Espace économique européen et de conservation de ces actions pendant 8 ans. A l issue de cette période l exonération deviendrait définitive. 8. Pour sécuriser équitablement la liquidité des titres détenus par les salariés des sociétés non cotées, supprimer la formule du tiers liquide. Afin d améliorer la gestion et le rendement des fonds d actionnariat salarié investis en actions non cotées, il est souhaitable de mettre fin au mécanisme ancien du tiers liquide, carcan pour les gestionnaires et facteur de dénaturation du fonds. Le risque de liquidité insuffisante ne peut en effet se matérialiser qu en raison de l inexistence d un marché où le détenteur des titres a la garantie de pouvoir les céder en l absence d un autre salarié acquéreur. Cette situation est la conséquence du choix de l entreprise de ne pas avoir demandé ou obtenu la cotation de ses titres sur un marché réglementé. En l absence de rachat des titres par d autres actionnaires sur la base de la valeur d expertise, il paraît légitime de considérer que l entreprise devrait avoir la responsabilité du rachat de ses propres titres. C est d ailleurs ce principe qui transparaît à travers les dispositions introduites par la loi du 30 décembre 2006, en alternative au tiers liquide. Ce dernier parait quant à lui contestable dans son principe, et nuisible dans certains de ses effets. Contestable car il constitue en quelque sorte une mutualisation substantielle et limitée de la couverture du risque de liquidité à la charge des salariés, au lieu de l entreprise. Nuisible, car en raison de la nature des actifs composant le tiers liquide, il dénature le fonds actions ; s il constitue un atténuateur des conséquences d une baisse de la valeur des titres émis par l entreprise, il érode les effets d une hausse de cette valeur ; or, dans l esprit même des textes relatifs au plan d épargne d entreprise, c est une diversification des actifs qui doit permettre la protection des intérêts des salariés adhérents à un plan et offrir des possibilités de valorisation des avoirs. La mise en place d un mécanisme plus satisfaisant pour garantir la liquidité d un FCPE principalement investi dans des actions non admises aux négociations sur un marché réglementé, devrait permettre de supprimer la règle de principe du tiers liquide, les liquidités servant soit à acheter davantage de titres de l entreprise soit à la création ou à l augmentation des avoirs d un fonds diversifié à orientation non monétaire suivant le choix des porteurs de parts ou du conseil de surveillance élu par ceux-ci. Mesures pour améliorer la participation des actionnaires salariés à la gouvernance de leur entreprise 9. Démocratiser la représentation des actionnaires salariés dans la gouvernance des fonds et des entreprises. Un fons commun de placement d entreprise (FCPE) est une copropriété d instruments financiers. 6

7 La loi laisse encore la possibilité de représentation collective des actionnaires salariés par des syndicalistes non élus par eux et parfois hostiles à l actionnariat salarié, voire à l actionnariat en général. La loi devrait réserver cette représentation à des personnes élus par tous les porteurs de parts des fonds, sur présentation des organisations syndicales qui acceptent ce principe ainsi que des associations réellement représentatives des épargnants concernés. Le développement international de l actionnariat salarié des sociétés françaises rend encore plus nécessaire cette démocratisation. 10. Etendre la présence d administrateurs actionnaires salariés et supprimer des exonérations discriminatoires Ramener de 3 à 1% la part du capital détenue par les salariés et anciens salariés impliquant l élection au conseil d administration ou de surveillance d un membre proposé par les actionnaires salariés au sens de l article L du code de commerce, lorsque le conseil comprend au moins un administrateur salarié. Supprimer la possibilité de s exonérer de l élection au conseil d administration ou de surveillance d un membre proposé par les actionnaires salariés au sens de l article L du code de commerce, alors que les autres conditions légales imposant cette élection sont remplies: - aux sociétés dont les titres ne sont pas admis aux négociations sur un marché réglementé ; - aux sociétés ayant fait entrer au conseil d administration ou de surveillance au moins un administrateur salarié avant l entrée en vigueur de la loi du 14 juin 2013 (alinéa 4 des articles L et L du code de commerce). 11. Lorsqu une société dispose d au moins un administrateur actionnaire salarié, rendre obligatoire sa présence dans au moins un comité du conseil d administration ou de surveillance. Cette mesure viserait à supprimer une discrimination par rapport aux administrateurs salariés, qui tend à moins valoriser les droits de ceux qui ont un enjeu patrimonial lié à la stratégie de l entreprise en plus de l enjeu lié à leur emploi. 7

8 8

EPARGNER POUR SA RETRAITE - SE CONSTITUER DES REVENUS RÉGULIERS

EPARGNER POUR SA RETRAITE - SE CONSTITUER DES REVENUS RÉGULIERS EPARGNER POUR SA RETRAITE - SE CONSTITUER DES REVENUS RÉGULIERS Certains produits d épargne retraite vous permettent de percevoir une rente viagère. Un certain nombre d entre-eux bénéficient d incitations

Plus en détail

FCPE AG2R LA MONDIALE ES EdR PATRIMOINE GLOBAL. Notice d Information

FCPE AG2R LA MONDIALE ES EdR PATRIMOINE GLOBAL. Notice d Information FCPE AG2R LA MONDIALE ES EdR PATRIMOINE GLOBAL Fonds Commun de Placement d Entreprise (FCPE) - Code valeur : 990000047899 Compartiment oui non Nourricier oui non Notice d Information Un Fonds Commun de

Plus en détail

Les Web Conférences Cortal Consors

Les Web Conférences Cortal Consors Les Web Conférences Cortal Consors Des formations gratuites! Échangez en direct avec des experts un large choix de formations accessibles et interactives tout au long de l'année Comment diversifier ses

Plus en détail

TERRE DE RÊVE, c est aussi un contrat de capitalisation multifonds euros référençant :

TERRE DE RÊVE, c est aussi un contrat de capitalisation multifonds euros référençant : TERRE DE rêve 1 un contrat de capitalisation PARCE QUE VOUS SOUHAITEZ valoriser et diversifier vos investissements grâce à un univers de supports financiers, rigoureusement sélectionnés profiter des attraits

Plus en détail

S o l u t i o n. Epargne Handicap. HandiPargne. Contrat d'épargne spécifique aux personnes handicapées. www.handipargne.com

S o l u t i o n. Epargne Handicap. HandiPargne. Contrat d'épargne spécifique aux personnes handicapées. www.handipargne.com S o l u t i o n Epargne Handicap Contrat d'épargne spécifique aux personnes handicapées La clé de votre avenir financier Contrat épargne handicap sélectionné par : www.handipargne.com Solutions financi

Plus en détail

Exonération partielle d ISF

Exonération partielle d ISF Dossier spécial Juridique et Fiscalité Exonération partielle d ISF Janvier 06 - Contexte réglementaire L article 6 de la loi de fi nances pour 006, codifi é à l article 885 I quater du Code Général des

Plus en détail

PROSPECTUS SIMPLIFIE

PROSPECTUS SIMPLIFIE PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE PRESENTATION Code ISIN : FR0010036962 Dénomination : ATOUT VERT HORIZON Forme juridique : Fonds Commun de Placement (F.C.P) de droit français. Société de gestion

Plus en détail

COMMENT OPTIMISER FISCALEMENT VOTRE CESSION?

COMMENT OPTIMISER FISCALEMENT VOTRE CESSION? COMMENT OPTIMISER FISCALEMENT VOTRE CESSION? La fiscalité de la cession varie fortement selon qu il s agisse d une entreprise individuelle ou d une société, qu elle s effectue à titre onéreux ou à titre

Plus en détail

Les Webinaires Cortal Consors

Les Webinaires Cortal Consors Les Webinaires Cortal Consors Comprendre pour mieux décider des rendez-vous pédagogiques des échanges avec des experts des conférences en ligne LE REGIME JURIDIQUE Qu est ce que le contrat de capitalisation?

Plus en détail

LOI «MACRON» DISPOSITIONS FISCALES

LOI «MACRON» DISPOSITIONS FISCALES N 93 FISCAL n 17 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 2 septembre 2015 ISSN 1769-4000 LOI «MACRON» DISPOSITIONS FISCALES L essentiel : La loi pour la croissance, l activité et l égalité des chances

Plus en détail

FCPI Idinvest Patrimoine n 6

FCPI Idinvest Patrimoine n 6 FCPI Idinvest Patrimoine n 6 Profitez d une expertise de premier plan avec Idinvest Partners Réduction d ISF au titre de l année 2016, en contrepartie d un risque de perte en capital et d un blocage des

Plus en détail

PROSPECTUS SIMPLIFIE

PROSPECTUS SIMPLIFIE PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE PRESENTATION Code ISIN : FR0010249888 Dénomination : ATOUT VIVACTIONS Forme juridique : Fonds commun de placement (FCP) de droit français Société de gestion : Crédit

Plus en détail

Le Document d information clé pour l investisseur (DICI)

Le Document d information clé pour l investisseur (DICI) En partenariat avec l IEFP S informer sur Le Document d information clé pour l investisseur (DICI) Lisez-le avant d investir dans un OPC (FCP et SICAV) DICI Autorité des marchés financiers Le Document

Plus en détail

Contrat de capitalisation

Contrat de capitalisation Contrat de capitalisation Résumé : Le contrat de capitalisation permet de se constituer un capital ou de l'accroître, tout en profitant d'avantages fiscaux importants. Anonyme, proche de l Assurance Vie,

Plus en détail

[Libellé ident ent/libellé ident teneur cpte/code isi. Objet : Information aux porteurs de parts du FCPE «ETOILE SELECTION ACTIONS»

[Libellé ident ent/libellé ident teneur cpte/code isi. Objet : Information aux porteurs de parts du FCPE «ETOILE SELECTION ACTIONS» [Civilité] [Prénom] [Nom] [Adresse ligne 1] [Adresse ligne 2] [Adresse ligne 3] [Adresse ligne 4] [Code Postal] [Ville] [Pays] Paris, le 9 décembre 2011 [Libellé ident ent/libellé ident teneur cpte/code

Plus en détail

FIP ixo Développement N 9

FIP ixo Développement N 9 FIP ixo Développement N 9 NOTE SUR LA FISCALITÉ DU FONDS Fonds d Investissement de Proximité agréé par l Autorité des Marchés Financiers (article L. 214-31 du Code Monétaire et Financier) Fonds d Investissement

Plus en détail

LETTRE AUX ACTIONNAIRES DE LA SICAV ETOILE TRIMESTRIEL

LETTRE AUX ACTIONNAIRES DE LA SICAV ETOILE TRIMESTRIEL LETTRE AUX ACTIONNAIRES DE LA SICAV ETOILE TRIMESTRIEL Madame, Monsieur, Vous avez investi dans la SICAV «Etoile Trimestriel» (FR0010541417), et nous tenons à vous remercier de votre confiance. Nous souhaitons

Plus en détail

fcpr 123Corporate 2018 de placement à risques

fcpr 123Corporate 2018 de placement à risques fcpr 123Corporate 2018 fonds commun de placement à risques objectif de gestion et stratégie d investissement Un fonds offrant une alternative aux placements traditionnels > 123Corporate 2018 est un fonds

Plus en détail

SCPI d immobilier résidentiel neuf «bâtiment basse consommation» à capital fixe Dispositif fiscal «Pinel»

SCPI d immobilier résidentiel neuf «bâtiment basse consommation» à capital fixe Dispositif fiscal «Pinel» CILOGER HABITAT 5 Les photos concernent des investissements finalisés par d autres SCPI de CILOGER qui ne préjugent pas des investissements futurs, et sont données à titre d exemples. SCPI d immobilier

Plus en détail

Guide de l actionnariat salarié

Guide de l actionnariat salarié Guide de l actionnariat salarié BANQUE DE FINANCEMENT & D INVESTISSEMENT / ÉPARGNE ET ASSURANCES / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS Guide de l actionnariat salarié Sommaire Edito page 3 I) Les opérations

Plus en détail

Foire aux questions. Définition des titres garantis

Foire aux questions. Définition des titres garantis Foire aux questions Les parts ou actions d OPCVM (SICAV, fonds communs de placement y compris les FCPE- épargne salariale) sont- ils couverts par le dispositif de garantie des titres? Oui, les parts ou

Plus en détail

LES 14 PROPOSITIONS DE LA FAS POUR LA REFORME DE L EPARGNE SALARIALE ET DE L ACTIONNARIAT SALARIE. (Juillet 2014) Plan

LES 14 PROPOSITIONS DE LA FAS POUR LA REFORME DE L EPARGNE SALARIALE ET DE L ACTIONNARIAT SALARIE. (Juillet 2014) Plan LES 14 PROPOSITIONS DE LA FAS POUR LA REFORME DE L EPARGNE SALARIALE ET DE L ACTIONNARIAT SALARIE (Juillet 2014) Plan I. Contexte II. Problèmes actuels de l épargne salariale et de l actionnariat salarié

Plus en détail

SYNTHESE DES PRINCIPALES MESURES ET IMPACTS DE LA LOI DE FINANCES POUR 2013

SYNTHESE DES PRINCIPALES MESURES ET IMPACTS DE LA LOI DE FINANCES POUR 2013 SYNTHESE DES PRINCIPALES MESURES ET IMPACTS DE LA LOI DE FINANCES POUR 2013 Les principales mesures de la loi de finances adoptée pour 2013 modifient la fiscalité personnelle et patrimoniale des personnes

Plus en détail

FCPE ULTIMA EQUILIBRE ENTREPRISES Fonds Commun de Placement d Entreprise (FCPE) - Code valeur : 990000105559. Notice d Information

FCPE ULTIMA EQUILIBRE ENTREPRISES Fonds Commun de Placement d Entreprise (FCPE) - Code valeur : 990000105559. Notice d Information FCPE ULTIMA EQUILIBRE ENTREPRISES Fonds Commun de Placement d Entreprise (FCPE) - Code valeur : 990000105559 Compartiment oui non Nourricier oui non Notice d Information Un Fonds Commun de Placement d

Plus en détail

Construisez votre avenir et celui de vos proches

Construisez votre avenir et celui de vos proches PARTICULIERS Generali Protection Vie Construisez votre avenir et celui de vos proches Generali Protection Vie Un contrat d assurance vie adapté à vos objectifs d épargne et de protection familiale Qu il

Plus en détail

Une SCPI, c est quoi? Les SCPI. OCTOBRE 2004 S informer sur...

Une SCPI, c est quoi? Les SCPI. OCTOBRE 2004 S informer sur... OCTOBRE 2004 S informer sur... Une SCPI, c est quoi? Les SCPI Une Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) a pour objet exclusif l acquisition et la gestion d un patrimoine immobilier locatif. Les

Plus en détail

SwissLife Dynapierre Un placement immobilier souple pour diversifier vos actifs

SwissLife Dynapierre Un placement immobilier souple pour diversifier vos actifs SwissLife Dynapierre Un placement immobilier souple pour diversifier vos actifs Organisme de placement collectif immobilier (OPCI) géré par la société de gestion Swiss Life REIM (France) Avertissement

Plus en détail

Concordances 3 Génération

Concordances 3 Génération Concordances 3 Génération Capitalisation et Assurance vie Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Sommaire La donation ou comment transmettre son patrimoine de son vivant... p3 Avantages

Plus en détail

actionnariat salarié

actionnariat salarié actionnariat salarié L Actionnariat Salarié est un outil d épargne collective permettant aux salariés d acquérir directement ou indirectement des actions de leur entreprise au travers du Plan d Épargne

Plus en détail

Gestion patrimoniale, l offre luxembourgeoise

Gestion patrimoniale, l offre luxembourgeoise Gestion patrimoniale, l offre luxembourgeoise Les produits d assurance vie luxembourgeois Produits d assurance-vie luxembourgeois pour un résident fiscal français. Quels avantages? 2 Le contrat d assurance

Plus en détail

YMAGIS Société anonyme au capital de 1.974.040,50 euros Siège social : 106, rue La Boétie 75008 Paris 499619864 R.C.S. Paris

YMAGIS Société anonyme au capital de 1.974.040,50 euros Siège social : 106, rue La Boétie 75008 Paris 499619864 R.C.S. Paris YMAGIS Société anonyme au capital de 1.974.040,50 euros Siège social : 106, rue La Boétie 75008 Paris 499619864 R.C.S. Paris RAPPORT DU CONSEIL d ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 30 JUIN

Plus en détail

ANALYSE DES DOCUMENTS COMMERCIAUX DES OPCVM ET DES OBLIGATIONS STRUCTUREES

ANALYSE DES DOCUMENTS COMMERCIAUX DES OPCVM ET DES OBLIGATIONS STRUCTUREES ANALYSE DES DOCUMENTS COMMERCIAUX DES OPCVM ET DES OBLIGATIONS STRUCTUREES Points d attention au regard des évolutions des pratiques actuelles que commandent les nouvelles dispositions issues de la transposition

Plus en détail

Fiscalité des actions en 2014 Loi de finances 2014

Fiscalité des actions en 2014 Loi de finances 2014 Fiscalité des actions en 2014 Loi de finances 2014 N 2013-1278 du 29 décembre 2013 Les annonces du 29 avril 2013 Annonces des Assises de l Entrepreneuriat 29 avril 2013 Simplification du régime des plus

Plus en détail

ASSURANCE-VIE POUR OBTENIR DES REVENUS COMPLÉMENTAIRES AVANTAGES - INCONVÉNIENTS. Dernière mise à jour le 19/01/2016. Economiques : Juridique :

ASSURANCE-VIE POUR OBTENIR DES REVENUS COMPLÉMENTAIRES AVANTAGES - INCONVÉNIENTS. Dernière mise à jour le 19/01/2016. Economiques : Juridique : ASSURANCE-VIE POUR OBTENIR DES REVENUS COMPLÉMENTAIRES Dernière mise à jour le 19/01/2016 AVANTAGES - INCONVÉNIENTS AVANTAGES INCONVÉNIENTS Economiques : - Possibilité de choisir les supports d'investissements

Plus en détail

NOTICE D'INFORMATION DU FCPE "UFF ÉPARGNE COURT TERME" (N code AMF : 07371)

NOTICE D'INFORMATION DU FCPE UFF ÉPARGNE COURT TERME (N code AMF : 07371) NOTICE D'INFORMATION DU FCPE "UFF ÉPARGNE COURT TERME" (N code AMF : 07371) Compartiment : non Nourricier : oui Un fonds commun de placement d'entreprise (FCPE) est un organisme de placement collectif

Plus en détail

FLASH n 6/2015 LOI «MACRON»

FLASH n 6/2015 LOI «MACRON» DATE : 31/08/2015 FLASH n 6/2015 LOI «MACRON» Sont présentées ci-dessous les dispositions patrimoniales les plus significatives figurant dans la loi pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances

Plus en détail

MECENAT. Pour les Entreprises : Association PROMOZIK 174 rue Edouard Vaillant, 37000 TOURS Tél. : 02.47.44.93.25 / 06.11.76.53.21 www.promozik.

MECENAT. Pour les Entreprises : Association PROMOZIK 174 rue Edouard Vaillant, 37000 TOURS Tél. : 02.47.44.93.25 / 06.11.76.53.21 www.promozik. MECENAT La loi du 1er août 2003, relative au mécénat, aux associations et aux fondations, permet désormais d encourager plus systématiquement les initiatives privées, qu il s agisse de celles des entreprises

Plus en détail

IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI

IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI PRIMOPIERRE Société Civile de Placement Immobilier IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI Facteurs de risques L investissement en parts de SCPI est un placement dont la rentabilité

Plus en détail

Sommaire. Thema. Coralis Sélection. Développer mon épargne Préparer ma retraite Assurer l avenir de mes proches Transmettre mon patrimoine

Sommaire. Thema. Coralis Sélection. Développer mon épargne Préparer ma retraite Assurer l avenir de mes proches Transmettre mon patrimoine Thema Coralis Sélection Développer mon épargne Préparer ma retraite Assurer l avenir de mes proches Transmettre mon patrimoine Sommaire Objectifs Coralis Sélection... 3 Un large choix de supports... 4

Plus en détail

Nord Cap 4. Fonds d Investissement de Proximité

Nord Cap 4. Fonds d Investissement de Proximité Nord Cap 4 Fonds d Investissement de Proximité FIP Nord Cap 4 Date d agrément 9 avril 2013 Code ISIN FR0011454131 Société de gestion Dépositaire Caceis Bank France Commissaire aux Comptes KPMG Souscription

Plus en détail

Patrimmofi Magazine. Juin 2015 ACTUALITÉS PATRIMONIALES LA LMNP «CLASSIQUE», ASPECTS PRATIQUES D UN RÉGIME AVANTAGEUX BRÈVES

Patrimmofi Magazine. Juin 2015 ACTUALITÉS PATRIMONIALES LA LMNP «CLASSIQUE», ASPECTS PRATIQUES D UN RÉGIME AVANTAGEUX BRÈVES Nous avons le plaisir de vous proposer un nouveau numéro Patrimmofi Magazine Juin 2015 Rubrique réalisée par le service d Ingénierie Patrimoniale ACTUALITÉS PATRIMONIALES P2 LA LMNP «CLASSIQUE», ASPECTS

Plus en détail

Vous savez probablement que le gouvernement fédéral procède à la mise

Vous savez probablement que le gouvernement fédéral procède à la mise Numéro 2016-06 www.bdo.ca Le facteur fiscal REMPLACEMENT DU RÉGIME DES IMMOBILISATIONS ADMISSIBLES Vous savez probablement que le gouvernement fédéral procède à la mise en œuvre des propositions destinées

Plus en détail

ACCORD INTERPROFESSIONNEL PORTANT CREATION DU PEI ET DU PPESVI «Epargne salariale Professions Libérales» (ES-PL)

ACCORD INTERPROFESSIONNEL PORTANT CREATION DU PEI ET DU PPESVI «Epargne salariale Professions Libérales» (ES-PL) ACCORD INTERPROFESSIONNEL PORTANT CREATION DU PEI ET DU PPESVI «Epargne salariale Professions Libérales» (ES-PL) AVENANT D INSTAURATION DU PERCO-I- ES - PL A compter du 1 er janvier 2005, la loi du 21

Plus en détail

RETRAIT OBLIGATOIRE PORTANT SUR LES ACTIONS DE LA SOCIÉTÉ INITIÉ PAR LA SOCIÉTÉ

RETRAIT OBLIGATOIRE PORTANT SUR LES ACTIONS DE LA SOCIÉTÉ INITIÉ PAR LA SOCIÉTÉ RETRAIT OBLIGATOIRE PORTANT SUR LES ACTIONS DE LA SOCIÉTÉ INITIÉ PAR LA SOCIÉTÉ EXTRAITS DE LA NOTE D INFORMATION CONJOINTE AUX SOCIÉTÉS LAFARGEHOLCIM LTD ET LAFARGE S.A. TERMES DU RETRAIT OBLIGATOIRE

Plus en détail

Chefs d entreprise, Indépendants

Chefs d entreprise, Indépendants Chefs d entreprise, Indépendants La gestion de patrimoine sociale des salariés Votre protection sociale Mon patrimoine Privé Votre vie professionnelle Mon patrimoine Professionnel du dirigeant Votre vie

Plus en détail

Primopierre Société Civile de Placement Immobilier

Primopierre Société Civile de Placement Immobilier Primopierre Société Civile de Placement Immobilier IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI Facteurs de risques L investissement en parts de SCPI est un placement dont la rentabilité

Plus en détail

Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 :

Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 : I.S.F. Patrimoine taxable Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 : Vous êtes redevable de l ISF si votre patrimoine net taxable excède 1,3 million au 1 er janvier

Plus en détail

CONVOCATIONS SOCIÉTÉ BIC

CONVOCATIONS SOCIÉTÉ BIC CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS SOCIÉTÉ BIC Société Anonyme au capital de 183 108 384,24 euros Siège social : 14, rue Jeanne d Asnières CLICHY (Hauts-de-Seine) 552 008 443

Plus en détail

CA Oblig Immo (Sept. 2013)

CA Oblig Immo (Sept. 2013) Titre obligataire émis par Amundi Finance Emissions, véhicule d émission ad hoc de droit français Souscription du 17 septembre au 23 octobre 2013 Bénéficier d un rendement fixe et régulier et participer

Plus en détail

SOMMAIRE. Gemini Investment Tous droits réservés. 1 - Cas de déblocage. 2 - Efficacité sociale et fiscale du PERCO pour l employeur et les salariés

SOMMAIRE. Gemini Investment Tous droits réservés. 1 - Cas de déblocage. 2 - Efficacité sociale et fiscale du PERCO pour l employeur et les salariés Fiche mise à jour le 15 juin 2013 SOMMAIRE 1 - Cas de déblocage 2 - Efficacité sociale et fiscale du PERCO pour l employeur et les salariés 3 - Efficacité sociale et fiscale du PERCO pour un TNS / Madataire

Plus en détail

PATRIMMO HABITATION 1. Société Civile de Placement Immobilier

PATRIMMO HABITATION 1. Société Civile de Placement Immobilier PATRIMMO HABITATION 1 Société Civile de Placement Immobilier INVESTISSEZ EN PARTS DE SCPI DANS L IMMOBILIER RÉSIDENTIEL BBC EN CONTREPARTIE D UNE DURÉE DE CONSERVATION DES PARTS ÉGALE À LA DURÉE DE VIE

Plus en détail

Épargnez avec l aide de votre entreprise

Épargnez avec l aide de votre entreprise L essentiel sur L ÉPARGNE SALARIALE Épargnez avec l aide de votre entreprise En partenariat avec À la découverte de l épargne salariale Qu est-ce que c est? C est une épargne que les salariés peuvent se

Plus en détail

Préférence DIVERSIFIEZ VOS PLACEMENTS

Préférence DIVERSIFIEZ VOS PLACEMENTS Préférence DIVERSIFIEZ VOS PLACEMENTS Choisissez le placement qui s adapte à votre profil d investisseur De l audace à la prudence, quel que soit votre profil d investisseur, PRÉFÉRENCE est le placement

Plus en détail

Principales m esures fiscales de la Loi de finances pour 2013 et de la 3 ème Loi de finances rectificative pour 2012

Principales m esures fiscales de la Loi de finances pour 2013 et de la 3 ème Loi de finances rectificative pour 2012 Principales m esures fiscales de la Loi de finances pour 2013 et de la 3 ème Loi de finances rectificative pour 2012 La loi de finances pour 2013 et la loi de finances rectificative pour 2012 ont été définitivement

Plus en détail

24ème Congrès de l AMA Durabilité et croissance

24ème Congrès de l AMA Durabilité et croissance 24ème Congrès de l AMA Durabilité et croissance La gestion de patrimoine du chef d entreprise. Les options d investissements dans chaque pays. Les informations essentielles à connaitre Le 23 Octobre 2015

Plus en détail

REGLEMENT DE DEONTOLOGIE SPECIFIQUE AUX SOCIETES DE GESTION D OPCVM D EPARGNE SALARIALE (FCPE ET SICAVAS)

REGLEMENT DE DEONTOLOGIE SPECIFIQUE AUX SOCIETES DE GESTION D OPCVM D EPARGNE SALARIALE (FCPE ET SICAVAS) REGLEMENT DE DEONTOLOGIE SPECIFIQUE AUX SOCIETES DE GESTION D OPCVM D EPARGNE SALARIALE (FCPE ET SICAVAS) Page 1 PREAMBULE Le présent Règlement de Déontologie spécifique aux sociétés de gestion d OPCVM

Plus en détail

Chapitre 1 - Vous et votre impôt sur le revenu

Chapitre 1 - Vous et votre impôt sur le revenu Table des matières Avant-propos.... 1 Chapitre 1 - Vous et votre impôt sur le revenu 1.1. Présentation générale... 5 1.1.1. Le nouveau barème... 5 1.1.2. Quelques remarques... 7 1.1.3. Comment sont gérés

Plus en détail

Epargne longue: l intérêt des ménages

Epargne longue: l intérêt des ménages Epargne longue: l intérêt des ménages Didier Davydoff Entretiens de la FAIDER, 6 avril 2009 I A quoi sert l épargne longue? II Volumétrie de l épargne longue III Les produits d épargne longue 3 Motivations

Plus en détail

TOTAL S.A. 2 place Jean Millier La Défense 6 92400 COURBEVOIE 542 051 180 RCS Nanterre

TOTAL S.A. 2 place Jean Millier La Défense 6 92400 COURBEVOIE 542 051 180 RCS Nanterre TOTAL S.A. 2 place Jean Millier La Défense 6 92400 COURBEVOIE 542 051 180 RCS Nanterre Assemblée Générale Mixte du 17 mai 2013 Rapport du Conseil d'administration sur les résolutions présentées à l'assemblée

Plus en détail

FCPE ARIAL MONÉTAIRE ENTREPRISES. Notice d Information

FCPE ARIAL MONÉTAIRE ENTREPRISES. Notice d Information FCPE ARIAL MONÉTAIRE ENTREPRISES Fonds Commun de Placement d Entreprise (FCPE) - Code valeur : 990000092129 Compartiment oui non Nourricier oui non Notice d Information Un Fonds Commun de Placement d Entreprise

Plus en détail

Attijariwafa bank. SICAV et FCP. Gamme Particuliers et Professionnels

Attijariwafa bank. SICAV et FCP. Gamme Particuliers et Professionnels Attijariwafa bank SICAV et FCP Gamme Particuliers et Professionnels Avertissement L attention des souscripteurs est attirée sur le fait qu un investissement en OPCVM subit les évolutions et les aléas des

Plus en détail

Les Français aiment la Pierre et l assurance vie!

Les Français aiment la Pierre et l assurance vie! Les Français aiment la Pierre et l assurance vie! L immobilier représente 63% du patrimoine des français et l assurance vie 37% (source Insee 2015) Et, la bonne nouvelle, les deux peuvent être combinés,

Plus en détail

L Epargne Collective : Un marché d opportunités

L Epargne Collective : Un marché d opportunités L Epargne Collective : Un marché d opportunités Estimé par la Banque de France à 8.325 milliards d en 2005, le patrimoine des ménages français a augmenté de 44% depuis 2001. Chaque année, les flux d épargne

Plus en détail

Texte des résolutions proposées

Texte des résolutions proposées 1 2 3 4 5 6 7 Résolutions de la compétence de l Assemblée Générale Ordinaire Première Résolution (Approbation des comptes sociaux de l exercice 2007) L Assemblée Générale, après avoir pris connaissance

Plus en détail

Souscription ouverte jusqu au 20 décembre 2013. La première période de commercialisation s achève le 20 décembre 2012. La clôture de la période de

Souscription ouverte jusqu au 20 décembre 2013. La première période de commercialisation s achève le 20 décembre 2012. La clôture de la période de Reximmo patrimoine 3 scpi de type malraux Un investissement indirect dans de l immobilier ancien au cœur des villes historiques Souscription ouverte jusqu au 20 décembre 2013. La première période de commercialisation

Plus en détail

SOMMAIRE. La Retraite Loi Madelin ou PREFON ou Article 83. Le Plan D Epargne Retraite Populaire (PERP)

SOMMAIRE. La Retraite Loi Madelin ou PREFON ou Article 83. Le Plan D Epargne Retraite Populaire (PERP) SOMMAIRE Approche générale de la capitalisation Différents systèmes disponibles : L Assurance-Vie La Retraite Loi Madelin ou PREFON ou Article 83 Le Plan D Epargne Retraite Populaire (PERP) L Epargne Salariale

Plus en détail

COUR DES COMPTES SÉCURITÉ SOCIALE

COUR DES COMPTES SÉCURITÉ SOCIALE COUR DES COMPTES LA SÉCURITÉ SOCIALE SEPTEMBRE 2007 137 Chapitre VI L assiette des prélèvements sociaux finançant le régime général 144 COUR DES COMPTES social de l épargne salariale et s est substitué

Plus en détail

Cette fiche présente les principales caractéristiques du Perp ainsi que les derniers bilan et Avis réalisés par le CCSF sur ce sujet.

Cette fiche présente les principales caractéristiques du Perp ainsi que les derniers bilan et Avis réalisés par le CCSF sur ce sujet. Le PERP Le Plan d épargne retraite populaire (Perp) a pour objectif de permettre la mise en place d une épargne de long terme, par capitalisation en vue de la retraite. Ce dispositif, ouvert à tous, est

Plus en détail

Foire aux questions. Définition des titres garantis

Foire aux questions. Définition des titres garantis Foire aux questions Les parts ou actions d OPCVM (SICAV, fonds communs de placement y compris les FCPE- épargne salariale) sont- ils couverts par le dispositif de garantie des titres? Oui, les parts ou

Plus en détail

L immobilier en centre ville

L immobilier en centre ville La note d information relative à la seconde offre au public a reçu le visa de l AMF n 12-12 en date du 01/06/2012 ; elle peut être obtenue gratuitement auprès de la Société de Gestion par demande adressée

Plus en détail

Avertissement FONDS COMMUN DE PLACEMENT DANS L INNOVATION. relevant de l article L.214-41 du Code Monétaire et Financier

Avertissement FONDS COMMUN DE PLACEMENT DANS L INNOVATION. relevant de l article L.214-41 du Code Monétaire et Financier FCPI POSTE INNOVATION 6 NOTICE D'INFORMATION Avertissement L Autorité des Marchés Financiers appelle l'attention des souscripteurs sur les risques spécifiques qui s'attachent aux FCPI (Fonds Communs de

Plus en détail

3. Pourquoi investir dans une SCPI via un contrat d assurance vie?

3. Pourquoi investir dans une SCPI via un contrat d assurance vie? Sommaire 1. Qu est-ce qu une SCPI? 1.1 Définition 1.2 Fonctionnement d une SCPI 2. Le marché des SCPI 3. Pourquoi investir dans une SCPI via un contrat d assurance vie? 3.1 Avantages et risques liés à

Plus en détail

OCTUOR CAPITALISATION

OCTUOR CAPITALISATION OCTUOR CAPITALISATION Un nouvel horizon pour votre épargne Découvrez Octuor Capitalisation, un contrat innovant pour optimiser votre fiscalité Octuor est un contrat de capitalisation multisupport et multigestionnaire

Plus en détail

Gérer son patrimoine. Édition. Organiser son épargne pour réussir ses projets

Gérer son patrimoine. Édition. Organiser son épargne pour réussir ses projets Gérer son patrimoine Édition 2015 Organiser son épargne pour réussir ses projets Gérer son patrimoine 1 2 3 4 Placer son épargne pour financer ses projets 05 Se constituer une épargne de précaution Acquérir

Plus en détail

RAPPORT BERGER LEFEBVRE DU 2 AVRIL 2013 L EPARGNE LONGUE

RAPPORT BERGER LEFEBVRE DU 2 AVRIL 2013 L EPARGNE LONGUE RAPPORT BERGER LEFEBVRE DU 2 AVRIL 2013 L EPARGNE LONGUE Tels les tables de la loi redescendues par Moïse du mont Sinaï, ce sont donc dix recommandations visant à «Dynamiser l épargne financière des ménages

Plus en détail

ALTAREA. Société en commandite par actions au capital de 155.539.502,06 euros Siège social : 8 Avenue Delcassé - 75008 PARIS 335.480.

ALTAREA. Société en commandite par actions au capital de 155.539.502,06 euros Siège social : 8 Avenue Delcassé - 75008 PARIS 335.480. ALTAREA Société en commandite par actions au capital de 155.539.502,06 euros Siège social : 8 Avenue Delcassé - 75008 PARIS 335.480.877 RCS PARIS RAPPORT DU CONSEIL DE SURVEILLANCE A L ASSEMBLEE GENERALE

Plus en détail

FIP. FIP NextStage Rendement 2022. Code ISIN : FR0012844165. Agrément AMF du 28 juillet 2015 - numéro FNS20150020

FIP. FIP NextStage Rendement 2022. Code ISIN : FR0012844165. Agrément AMF du 28 juillet 2015 - numéro FNS20150020 FIP FIP NextStage Rendement 2022 Code ISIN : FR0012844165 Agrément AMF du 28 juillet 2015 - numéro FNS20150020 Durée de blocage des parts jusqu au 30/06/2022 minimum et jusqu au 30/06/2025 maximum FIP

Plus en détail

ADOPTER UNE STRATÉGIE PATRIMONIALE SUR MESURE AVEC PIERRE DE SOLEIL

ADOPTER UNE STRATÉGIE PATRIMONIALE SUR MESURE AVEC PIERRE DE SOLEIL PIERRE DE SOLEIL ADOPTER UNE STRATÉGIE PATRIMONIALE SUR MESURE AVEC PIERRE DE SOLEIL PARCE QUE VOUS SOUHAITEZ Accéder à une gestion financière sur mesure Optimiser la fiscalité de votre patrimoine Préparer

Plus en détail

Rivoli Avenir Patrimoine

Rivoli Avenir Patrimoine Rivoli Avenir Patrimoine Valorisez votre patrimoine en investissant indirectement dans de l immobilier d entreprise, avec la SCPI Rivoli Avenir Patrimoine 34/36 rue du Louvre - Paris (75) Durée d investissement

Plus en détail

votre épargne salariale

votre épargne salariale votre épargne salariale rapport de gestion simplifié 2014 PEG PERCO marchés performances 1 2014 en un clin d œil apoint sur les marchés En 2014, la croissance mondiale a été positive mais inférieure aux

Plus en détail

ORCHESTREZ VOTRE VIE AVEC ASSURANCE. www.generali-patrimoine.fr

ORCHESTREZ VOTRE VIE AVEC ASSURANCE. www.generali-patrimoine.fr HIMALIA ORCHESTREZ VOTRE VIE AVEC ASSURANCE www.generali-patrimoine.fr Generali Patrimoine, un acteur majeur du marché de l épargne patrimoniale Generali, troisième assureur européen, offre à ses partenaires

Plus en détail

CONVOCATIONS ALES GROUPE

CONVOCATIONS ALES GROUPE CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS ALES GROUPE Société Anonyme au capital de 29 044 208 Euros. Siège social : 99, rue du Faubourg Saint Honoré Paris (75008) 399 636 323 R.C.S.

Plus en détail

ETOILE PARTENAIRES Code valeur : FR0010502096

ETOILE PARTENAIRES Code valeur : FR0010502096 ETOILE PARTENAIRES Code valeur : FR0010502096 Le 31/10/2014 Madame, Monsieur, Vous avez investi dans «Etoile Partenaires» (FR0010502096) qui est l un des compartiments du Fonds Commun de Placement (FCP)

Plus en détail

PROSPECTUS SIMPLIFIE

PROSPECTUS SIMPLIFIE OPCVM conforme aux normes européennes PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE Code ISIN : FR0010112102 Dénomination : Forme juridique : Fonds Commun de Placement (FCP) de droit français Société de gestion

Plus en détail

Dossier sur sur sur les les les prélèvements fiscaux et et et sociaux. sur le capital investi en actions et obligations

Dossier sur sur sur les les les prélèvements fiscaux et et et sociaux. sur le capital investi en actions et obligations Dossier sur les prélèvements fiscaux et sociaux sur le capital investi en actions et obligations Avril 2014 Dossier sur sur sur les les les prélèvements fiscaux et et et sociaux sur sur sur le le le capital

Plus en détail

DES ATOUTS EXCLUSIFS. La mutualisation du patrimoine réparti sur l Ile de France et les métropoles de province les plus dynamiques ;

DES ATOUTS EXCLUSIFS. La mutualisation du patrimoine réparti sur l Ile de France et les métropoles de province les plus dynamiques ; DES ATOUTS EXCLUSIFS La mutualisation du patrimoine réparti sur l Ile de France et les métropoles de province les plus dynamiques ; La gestion assurée par des professionnels de l immobilier et les garanties

Plus en détail

COMMUNIQUE. Actionnaires individuels : le goût retrouvé pour la bourse

COMMUNIQUE. Actionnaires individuels : le goût retrouvé pour la bourse Communiqué COMMUNIQUE Actionnaires individuels : le goût retrouvé pour la bourse PARIS - 17 novembre 2009 SEITOSEI, agence de communication et marketing financiers, en partenariat avec la Fédération Française

Plus en détail

1 Préparation d une transmission

1 Préparation d une transmission 1 Préparation d une transmission Le diagnostic Devancer l événement... 1 Maîtriser le temps... 2 Choisir le bon moment... 3 Atteindre la maturité... 4 Maîtriser les différentes données 5 La radiographie

Plus en détail

Livret d epargne SaLariaLe

Livret d epargne SaLariaLe Livret d Epargne Salariale Cher Collaborateur, Chère Collaboratrice, En tant que salarié(e) de PAGE PERSONNEL, vous bénéficie de l accord de participation en vigueur dans l entreprise. En complément de

Plus en détail

OFFRE DE FORMATIONS. MODULE 3 2 jours : Le management commercial de l entreprise

OFFRE DE FORMATIONS. MODULE 3 2 jours : Le management commercial de l entreprise OFFRE DE FORMATIONS 1 Accompagnement des cadres et des dirigeants MODULE 1 2 jours : Améliorer son efficacité managériale 1- Se connaître Gestion du temps et ses priorités Prise de recul et posture manager

Plus en détail

Études. Les PEA bancaires huit ans après

Études. Les PEA bancaires huit ans après Institué pour susciter, grâce à des incitations fiscales, le développement d une épargne des ménages durablement investie en actions, le plan d épargne en actions (PEA) bancaire a trouvé sa place face

Plus en détail

LE MÉMO ÉPARGNE DE PRÉCAUTION DES SOLUTIONS EN CAS DE COUP DUR OU DE COUP DE CŒUR

LE MÉMO ÉPARGNE DE PRÉCAUTION DES SOLUTIONS EN CAS DE COUP DUR OU DE COUP DE CŒUR Édition janvier 16 LE MÉMO ÉPARGNE DE PRÉCAUTION DES SOLUTIONS EN CAS DE COUP DUR OU DE COUP DE CŒUR OPTIMISER L UTILISATION DES LIVRETS DÉFISCALISÉS ÉPARGNER SANS PLAFOND PLACER UNE SOMME IMPORTANTE SUR

Plus en détail

Inter Auto Plan L épargne salariale de l automobile

Inter Auto Plan L épargne salariale de l automobile entreprises ÉPARGNE SALARIALE Inter Auto Plan L épargne salariale de l automobile SANTÉ I PRÉVOYANCE I ÉPARGNE I RETRAITE I ACTION SOCIALE ET CULTURELLE IRP AUTO, LE GROUPE DE PROTECTION SOCIALE DES PROFESSIONNELS

Plus en détail

1. Les avantages d un recours à l emprunt obligataire

1. Les avantages d un recours à l emprunt obligataire SECTION II : LES AVANTAGES DU RECOURS AU MARCHÉ OBLIGATAIRE Transférer des fonds d une personne à une autre peut sembler relativement simple. Alors pour quelle raison avons-nous besoin d un marché obligataire?

Plus en détail

Si vous avez réalisé des retraits sur votre PEA «classique», vous pourrez bénéficier d une nouvelle enveloppe fiscale pour de nouveaux versements

Si vous avez réalisé des retraits sur votre PEA «classique», vous pourrez bénéficier d une nouvelle enveloppe fiscale pour de nouveaux versements Le PEA PME-ETI Création d un nouveau PEA-PME permettant d investir dans des PME et des ETI EN BREF Dispositif adopté par le Parlement dans le cadre de la Loi de finances pour 2014, le PEA «PME- ETI» est

Plus en détail

Le Plan d Épargne Groupe. accessible. à tous

Le Plan d Épargne Groupe. accessible. à tous Le Plan d Épargne Groupe accessible à tous Le PEG : une épargne accompagnée Le Plan d Épargne Groupe (PEG) de La Poste a été lancé en 2007, avec la signature de l accord social du 8 décembre 2006 avec

Plus en détail

SG Pierre Entreprise

SG Pierre Entreprise SG Pierre Entreprise Fonds de Placement Immobilier De l immobilier d entreprise souple pour diversifier votre patrimoine Durée de placement recommandée : 10 ans minimum SG Pierre Entreprise Préambule Avertissement

Plus en détail

Le contentieux de Ruyter

Le contentieux de Ruyter RAPPORT (extrait) de Mme Eva SAS Octobre 2015 Députée Le contentieux de Ruyter a. L origine de l affaire...1 b. La solution de l arrêt du 26 février 2015...2 c. Les conséquences budgétaires...4 LES PRÉLÈVEMENTS

Plus en détail

Transmettre son patrimoine/ De la création à la disparition de la SCI

Transmettre son patrimoine/ De la création à la disparition de la SCI Conférence PNI Mars 2014 Transmettre son patrimoine/ De la création à la disparition de la SCI De nombreuses personnes s interrogent sur la manière de transmettre leur patrimoine. La société civile immobilière

Plus en détail

La transmission à titre onéreux d entreprises : Aspects de Droit Fiscal

La transmission à titre onéreux d entreprises : Aspects de Droit Fiscal La transmission à titre onéreux d entreprises : Aspects de Droit Fiscal Xavier Rohmer, Avocat Associé, August & Debouzy 1) CGI, article 201,1. Lors de la clôture des Assises de l entrepreneuriat, le 29

Plus en détail