Observatoire du Management Alternatif Alternative Management Observatory. Compte-rendu. L Aventure 104

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Observatoire du Management Alternatif Alternative Management Observatory. Compte-rendu. L Aventure 104"

Transcription

1 Observatoire du Management Alternatif Alternative Management Observatory Compte-rendu L Aventure 104 Valérie Senghor Directrice du Développement économique 104 Centquatre Séminaire Anciens HEC Jeudi 19 janvier 2012 Compte-rendu rédigé par Laura Callegari et Marie Mourad, étudiantes de la Majeure Alternative Management ( ) 1

2 L Aventure 104 La Majeure Alternative Management, spécialité de dernière année du programme Grande Ecole d HEC Paris, accueille dans le séminaire «Anciens HEC», des anciens élèves d HEC ayant connu des parcours originaux et venant témoigner de leurs expériences professionnelles. Ces séminaires ont lieu en présence des étudiants de la Majeure Alternative Management et font l objet d un compte-rendu rédigé par deux étudiants de la Majeure. Ce compte-rendu est relu et corrigé par l invité avant publication. Le séminaire Anciens HEC du 19 janvier 2012 a accueilli Valérie Senghor, actuellement Directrice du Développement économique du Centquatre (104), établissement culturel de la ville de Paris. Valérie a présenté son parcours professionnel, au croisement de l économique et du culturel, et nous a permis de découvrir le Centquatre à travers une visite des lieux et d une exposition temporaire. Résumé : A sa sortie d HEC en 1993, Valérie Senghor s est lancée dans une carrière originale alliant ses compétences en gestion à un goût pour l innovation et la culture. Elle a d abord travaillé dans des petites structures du secteur multimédia, et a créé sa propre entreprise de production multimédia. Elle a ensuite intégré des grandes entreprises de l édition, avant de rejoindre le secteur parapublic en se lançant dans l aventure du «Centquatre», un établissement culturel de la Ville de Paris. Elle gère aujourd hui le développement économique de ce lieu culturel, qu elle qualifie de véritable «OVNI»... Mots clés : 104, Centquatre, Etablissement public culturel, Art The 104 Adventure During the HEC Alumni Seminar, The Major Alternative Management, a final year specialised track in the Grande Ecole of HEC Paris, welcomes alumni that work in various fields and that want to give a statement of their professional experience. Students of the Major Alternative Management participate to these seminars and two of them write down a report of the seminar. This report is read and corrected by the Guest before publishing. The Seminar of January 19 th 2012 welcomed Valérie Senghor, responsible for the economic development of the 104 ( Centquatre ), cultural public establishment of Paris municipality. Valérie talked about her career and former experiences, before showing us the Centquatre on the spot. Abstract: Graduated in Corporate Law from HEC in 1993, Valérie Senghor has then always been trying to use her management abilities to serve her two passions: innovation and culture. First she worked for some small multimedia companies, then decided to take part in a start-up adventure, doing multimedia production. After this adventure, she switched to the big firms world, working on paperback editions and new media, and finally reached the public sector within the Centquatre, a cultural institution belonging to Paris city and located in the 19 th district. She is in charge of economic development of this cultural UFO Key words: 104, Centquatre, Public establishment, Culture, Arts Charte Ethique de l'observatoire du Management Alternatif Les documents de l'observatoire du Management Alternatif sont publiés sous licence Creative Commons pour promouvoir l'égalité de partage des ressources intellectuelles et le libre accès aux connaissances. L'exactitude, la fiabilité et la validité des renseignements ou opinions diffusés par l'observatoire du Management Alternatif relèvent de la responsabilité exclusive de leurs auteurs. 2

3 Table des matières 1. L invité Un parcours professionnel diversifié La question de l «Alternative Management» L organisation Présentation générale de l organisation Programmes «alternatifs» développés par l organisation et pistes de réflexion Commentaires sur le séminaire...7 3

4 1. L invité Valérie Senghor (diplômée d'hec en 1993) est Directrice du Développement économique du Centquatre, établissement artistique de la Ville de Paris. 1.2 Un parcours professionnel diversifié Valérie Senghor a terminé HEC en 1993, après une majeure «Stratégie Juridique et Fiscale» cumulée à un DESS de fiscalité internationale. Elle a rédigé son mémoire de recherche sur le sujet des fondations et du mécénat. Elle est ensuite entrée à Sciences Po dans la section «Communication», mais l école ne lui a pas plu (notamment en raison de l ambiance) et elle a arrêté pour entrer directement dans la vie active. Elle a travaillé d abord dans le secteur du multimédia, en tant que l une de deux fondateurs de la société 3001 Multimédia (avec le président du collectif Art 3000), spécialisée dans des projets de recherche et dans la production de CD-ROM et d outils de navigation pour des contenus artistiques et culturels. La production «phare» de l entreprise a ainsi été un CR-ROM reprenant l ensemble de l œuvre de Léopold Sédar Senghor. Avec 3001 Multimédia, Valérie a connu tous les déboires de entrepreneuriat, notamment la recherche de financements (subventions, commandes, co-production ) auprès d investisseurs frileux, l activité étant très «en amont» dans l innovation. Valérie a mené plusieurs projets, auprès de l Institut du Monde Arabe dans le développement d internet pour la diffusion de contenus, ou auprès de prestataires divers, à l époque où les premiers CD-ROM voyaient le jour dans certains musées (musée d Orsay par exemple). Valérie a ensuite intégré la branche Publishing du groupe Vivendi (dirigé à l époque par Jean-Marie Messier), chez qui elle est restée huit ans, pour travailler d abord sur des projets «innovants» comme les librairies en ligne et éditions électroniques, et ensuite rejoindre la filiale Univers Poche sur des problématiques de marketing éditorial plus «classiques» auprès du PDG et des éditeurs de tous types de collections existantes ou nouvelles : sciences humaines, jeunesse, manga, littérature dite de genre (policiers, sciencefiction), apprentissage des langues, etc. C est enfin en 2007, à la lecture d une offre d emploi, que Valérie décide de rejoindre le 104, établissement culturel et artistique de Paris. C est la première fois qu elle travaille dans le secteur public, qui l attirait pourtant avant même le début de sa carrière. Il s agit d un projet de développement social par la production et la diffusion artistique, pour lequel Valérie dirige le département du développement économique. 4

5 1.2 La question de l «Alternative Management» La dimension «alternative» de la trajectoire professionnelle de Valérie Senghor est de concilier des objectifs économiques avec une dimension artistique ; l enjeu est de s insérer dans le cadre du marché sans jamais déroger à un projet culturel et créatif. Au cours de toutes ses expériences, Valérie a toujours créé son propre métier, sans s insérer dans un cadre préconçu (même au sein des grandes entreprises dans lesquelles elle a travaillé). L innovation est essentielle pour elle. Enfin, le projet du 104 est en lui-même alternatif, puisqu il s agit selon Valérie d un «OVNI» dans le paysage des lieux artistiques. 2. L organisation Le Centquatre est un cas tout à fait particulier dans le paysage des lieux artistiques. Sa mission première est artistique, par le soutien à la création et diffusion dans toutes les disciplines (spectacle vivant, arts plastiques, musique, arts du cirque, arts culinaires, littérature, etc.) ; mais il constitue également un réel projet social et économique, angle que développe Valérie Senghor à travers les partenariats commerciaux. 2.1 Présentation générale de l organisation Le 104 correspond à : Un complexe architectural : dans le dix-neuvième arrondissement, il est un bâtiment datant de 1873 (qui correspond aux anciennes pompes funèbres de la ville de Paris), construit comme un «passage» ; Une ambition politique : le Centquatre répond à la volonté de la mairie de Paris d œuvrer au réaménagement urbain du nord-est parisien, une zone classée «politique de la ville» où le diagnostic social est représentatif (bas revenus, population très jeune à fort taux de chômage, etc.) ; Un lieu vivant : de création et d activités, pour des usages à la fois publics et privés. Inauguré en 2008, le 104 donné lieu à plusieurs polémiques, concernant le projet politique associé. Au début, la difficulté à aménager le lieu, un espace très grand, a donné lieu à des débats au sein de la direction. Les premiers directeurs étaient concentrés sur la création plus que sur la diffusion artistique, ce qui limitait le développement des activités. Une autre difficulté a été d atteindre les publics visés, et surtout les gens du quartier dans le cadre du projet social. Un «tarif voisins» permet par exemple aux gens du quartier de bénéficier des activités à prix réduit. 5

6 Aujourd hui, la démultiplication de la programmation et des créations permet l accaparement du lieu par les artistes, les spectateurs, et les habitants du quartier, ou même les gens de passage... Le Centquatre est organisé autour de 4quatre directions : Direction technique : gestion des divers lieux, du matériel ; Direction de la production : gestion de la production et diffusions, y compris de productions externes ; Direction des publics : gestion des relations et de la communication auprès des habitants du quartier, des délégations internationales (visites fréquentes) ; Direction du développement économique (dirigée par Valérie Senghor) : gestion des collaborations avec le monde de l entreprise via des partenariats, des actions de mécénat, programmation d événements publics dans le cadre de commercialisation, gestion déléguée de commerces, collaborations avec le monde de la recherche, de l enseignement supérieur, collaborations avec tout l écosystème de l innovation, incubation de jeunes entreprises innovantes, expérimentations de dispositifs innovants. Véritable petite ville, le Centquatre regroupe de multiples activités interconnectées les unes aux autres. Les quatre directions sont en interaction constante, et, comme l activité économique n est jamais déconnectée des activités artistiques et du projet social, la direction pilotée par Valérie Senghor est amenée à gérer les éléments suivants : Organisation des expositions temporaires, salons (salon des formations artistiques par exemple), défilés, concerts ; Partenariats avec les clients pour les intégrer au projet du Centquatre : communication, actions de médiation, développement du mécénat ; Création de liens avec et entre les entreprises du quartier pour un développement local de proximité ; Intégration de commerces ou autres espaces: Emmaüs, boutique éphémère (accueillant actuellement un magasin de vêtements éthiques, Ethos), brocanteur, librairie, restaurant, «café caché» (bar), la «maison des petits» (lieu d accueil des enfants et de leurs parents sur le modèle des «maisons vertes» de Françoise Dolto), etc. ; Gestion du «Cinq» (1+0+4=5) : lieu d accompagnement à la création réservé aux pratiques amateurs et accueillant des associations artistiques ou culturelles du quartier ; Mise en place d un «incubateur» pour porter des projets à la frontière entre l artistique et l économique (par exemple, projet de design de «tissu intelligent»). Le Centquatre est un lieu d émulation sur le plan artistique, et des synergies naissent grâce à une nouvelle conception de l espace (changement d ateliers, proximité avec les techniciens ) ainsi qu aux nombreux échanges entre les artistes, dans des domaines variés (musique, art contemporain, spectacle vivant ). Les artistes peuvent être présents «en résidence» au Centquatre, voire en résidence d «essai» (laboratoire de création), ou être associés au projet pour une période définie. Souvent, les productions réalisées touchent des publics qu elles n auraient jamais atteints dans d autres lieux (par exemple une pièce de Marivaux habituellement jouée à la Comédie Française). 6

7 Toutes ces caractéristiques font du Centquatre une organisation unique. 2.1 Programmes «alternatifs» développés par l organisation et pistes de réflexion Le projet du Centquatre peut être considéré comme «alternatif» dans trois sens : Ce n est pas une institution qui s impose à un public précis, mais un projet qui a pour priorité de s adapter en permanence à ceux à qui il bénéficie, pour leur correspondre au mieux. On peut par exemple citer la modularité extrême des salles en location (elles passent de salle de spectacle à salon d entreprise en un claquement de doigt), la totale liberté d occupation de l espace des artistes amateurs, étudiants ou autres publics, dans la grande halle, l incubateur qui par définition accueille des personnes dont le projet n est pas tout à fait défini, le projet architectural qui s est complètement adapté à l existant, la programmation qui tient compte du voisinage L établissement témoigne par ailleurs d un certain engagement social, en faisant par exemple travailler des personnes en insertion dans les commerces de proximité, en pratiquant une tarification dégressive et rendant accessible une programmation à un public non habitué Enfin, le Centquatre rétablit le rôle du lieu physique, de la dimension spatiale, dans la création de «lien social» (un peu à l instar du projet plus ancien des maisons de quartier), qui est certes de plus en plus à l honneur dans les projets architecturaux (espaces communs, mixité volontaire des habitants dans un même immeuble par exemple), mais demeure souvent sous-estimé dans de nombreux projets que l on voit passer en école de commerce (tout n est pas abstrait!) 3. Commentaires sur le séminaire Au-delà de l intérêt du projet et de l intervenante que nous espérons avoir assez bien mis en valeur dans ce compte-rendu! - notre visite du lieu a été un vrai plaisir! Le fameux «lien social» auquel contribue le Centquatre s est vu démontré en direct : l exposition In_Perceptions (qui comprend trois installations portant sur les illusions d optiques) nous a non seulement replongés en enfance (au point que plusieurs «vrais» enfants attendaient que nous libérions les lieux), mais également permis de faire ce qui restera sans doute comme une des plus belles photos de classe de promo Alter!! Un grand merci à Valérie pour cette très chouette après-midi, et longue vie au Centquatre! 7

8 Pour des questions concernant les séminaires, merci de contacter Fabien Hildwein 8

Quand tous les chemins mènent à l homme

Quand tous les chemins mènent à l homme Observatoire du Management Alternatif Alternative Management Observatory Compte-rendu Quand tous les chemins mènent à l homme Marion Streiff Directrice Commerciale Groupe Ares Séminaire Anciens HEC Mardi

Plus en détail

Waste concern. Observatoire du Management Alternatif Alternative Management Observatory. Initiative

Waste concern. Observatoire du Management Alternatif Alternative Management Observatory. Initiative Observatoire du Management Alternatif Alternative Management Observatory Initiative Waste concern Laura Loffler Novembre 2012 Majeure Alternative Management HEC Paris 2012-2013 Loffler Laura Fiche Initiative

Plus en détail

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS DAUPHINE Département Master Sciences des Organisations de l'université ParisDauphine Mot du directeur Le département «Master Sciences des

Plus en détail

Conférence de Presse jeudi 19 mars 2015 Salon Mondial du Tourisme

Conférence de Presse jeudi 19 mars 2015 Salon Mondial du Tourisme Conférence de Presse jeudi 19 mars 2015 Salon Mondial du Tourisme Sommaire Edito Présentation du Welcome City Lab Le Welcome City Lab: les chiffres Paris&CO La nouvelle promotion de startups L état rentre

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

Dossier de presse 18 juin 2015. LE CARGO Plateforme lieu d'innovation. Contenus numériques & Industries créatives

Dossier de presse 18 juin 2015. LE CARGO Plateforme lieu d'innovation. Contenus numériques & Industries créatives Dossier de presse 18 juin 2015 LE CARGO Plateforme lieu d'innovation Contenus numériques & Industries créatives LE CARGO UN PROJET INNOVANT & AMBITIEUX AU COEUR DE L'ECOSYSTEME Conscients du besoin d appréhender

Plus en détail

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION 588 Communication Le domaine fonctionnel Communication regroupe les emplois permettant de présenter et de promouvoir l image et l action des services de l État et des politiques publiques en direction

Plus en détail

événementiel communication web vidéo

événementiel communication web vidéo www.cottaz.com événementiel communication web vidéo ÉVÉNEMENTIEL résolument haut de gamme organisation d événements production & diffusion de spectacles conception de stands innovants V.I.P. à la carte

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE TYPE STANDART TRAINING CONTRACT

CONVENTION DE STAGE TYPE STANDART TRAINING CONTRACT CONVENTION DE STAGE TYPE STANDART TRAINING CONTRACT La présente convention a pour objet de définir les conditions dans lesquelles le stagiaire ci-après nommé sera accueilli dans l entreprise. This contract

Plus en détail

MASTER DE PRODUCTION ET GESTION DE PROJETS EUROPÉENS EN ARTS DE L ECRAN

MASTER DE PRODUCTION ET GESTION DE PROJETS EUROPÉENS EN ARTS DE L ECRAN MASTER DE PRODUCTION ET GESTION DE PROJETS EUROPÉENS EN ARTS DE L ECRAN Porteur de Projet : Francis GAST, Directeur de la Faculté des Arts Université de Strasbourg OBJECTIFS Le MASTER DE PRODUCTION ET

Plus en détail

Ministère de la Culture et de la Communication

Ministère de la Culture et de la Communication Paris, le 11 juin 2014 Secrétariat général Service de la coordination des politiques culturelles et de l innovation Département de la Recherche, de l Enseignement supérieur et de la Technologie Appel à

Plus en détail

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux 1 Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13 I Etat des lieux Le parc d ateliers «publics» loués aux artistes contemporains à Marseille est de : - 10 ateliers

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE GOOD MORNING DESIGN

DOSSIER DE PRESSE GOOD MORNING DESIGN SOMMAIRE LE DOSSIER DE PRESSE Le concept Page 3 Une place de marché pour les passionnés du design Page 3 Nouvelle Vague : une place de marché pour les designers indépendants et les marques avant-gardistes

Plus en détail

The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles

The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles 03/06/13 WHAT? QUOI? Subject Sujet The assessment of professional/vocational skills (3 hours) Bilan de compétences

Plus en détail

Charte d utilisation du site bluefactory

Charte d utilisation du site bluefactory Charte d utilisation du site bluefactory Version 1.5 Date : 17.05.2013 1 Sommaire 1 Contexte... 3 2 Principes d utilisation du site... 3 2.1 Principes de Création, d Innovation et d Excellence... 3 2.2

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

_Mathan, thomas & laura, étudiants esiea DE NOUVEAUX VISAGES POUR LE NUMÉRIQUE. Cycle ingénieur Campus de Paris & Laval

_Mathan, thomas & laura, étudiants esiea DE NOUVEAUX VISAGES POUR LE NUMÉRIQUE. Cycle ingénieur Campus de Paris & Laval _Mathan, thomas & laura, étudiants esiea DE NOUVEAUX VISAGES POUR LE NUMÉRIQUE Cycle ingénieur Campus de Paris & Laval avec l'esiea Plongez au coeur des SCienCES & technologies du numérique Les nouveaux

Plus en détail

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine Mot du directeur Le département «Master Sciences des

Plus en détail

ATELIERS D ARTS à Paris

ATELIERS D ARTS à Paris ATELIERS D ARTS à Paris cours et stages pour adultes enfants ados privatisation de l espace les ateliers d arts Rrose Sélavy Marie-Lorraine Benzacar > Créatrice du concept Au cœur du 9ème arrondissement

Plus en détail

SPORTIFS DE HAUT NIVEAU

SPORTIFS DE HAUT NIVEAU CERTIFICATS POUR LES SPORTIFS DE HAUT NIVEAU :: CERTIFICATS 4 dispositifs pour accompagner les sportifs de haut niveau dans leurs projets de vie : sport, étude, emploi & développement des compétences En

Plus en détail

Pix & Tech est un nouveau salon dédié aux cultures numériques et à l innovation. Pix & Tech proposera aux visiteurs différents axes d exposition:

Pix & Tech est un nouveau salon dédié aux cultures numériques et à l innovation. Pix & Tech proposera aux visiteurs différents axes d exposition: Pix & Tech est un nouveau salon dédié aux cultures numériques et à l innovation. Son ambition est de présenter au grand public le meilleur de la culture numérique d aujourd hui et les produits, services

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH»

CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH» CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH» POUR LA CROISSANCE ET LE RAYONNEMENT DE L ÉCOSYSTÈME NUMÉRIQUE FRANÇAIS POUR ÊTRE LABELLISÉE «MÉTROPOLE FRENCH TECH», UNE MÉTROPOLE DOIT

Plus en détail

EXPLODING YOUR IDEA! DESTINATION EXPO MILANO 2015 [FAITES EXPLOSER VOTRE IDÉE! DESTINATION EXPO MILANO 2015]

EXPLODING YOUR IDEA! DESTINATION EXPO MILANO 2015 [FAITES EXPLOSER VOTRE IDÉE! DESTINATION EXPO MILANO 2015] EXPLODING YOUR IDEA! DESTINATION EXPO MILANO 2015 [FAITES EXPLOSER VOTRE IDÉE! DESTINATION EXPO MILANO 2015] DEUXIÈME CONCOURS INTERNATIONAL D IDÉES POUR LE DÉVELOPPEMENT DU PROGRAMME CULTUREL DU PAVILLON

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Les poursuites d études en lettres modernes? I Que faire après une L2?

Les poursuites d études en lettres modernes? I Que faire après une L2? Les poursuites d études en lettres modernes? I Que faire après une L2? Si vous visez une insertion professionnelle à court terme, vous pouvez postuler pour entrer dans certaines licences professionnelles

Plus en détail

ESSEC BUSINESS SCHOOL. Labex Patrima / Journée Formation 18 novembre 2011

ESSEC BUSINESS SCHOOL. Labex Patrima / Journée Formation 18 novembre 2011 ESSEC BUSINESS SCHOOL Labex Patrima / Journée Formation 18 novembre 2011 L ESSEC, c est 2 3 4 L ESSEC, c est Une culture de l innovation Un dispositif complet de soutien à l entreprenariat L apprentissage

Plus en détail

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers De l aménagement urbain au développement économique La SEMAEST, Société d économie mixte de la Ville de Paris, spécialisée dans La SEMAEST, Société d économie

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF 2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF Kick off transnational project meeting June 6 & 7th 2011 6 et 7 Juin 2011 CERGY/ VAL D OISE Monday june 6th morning

Plus en détail

LE QUARTIER DE L INNOVATION

LE QUARTIER DE L INNOVATION LE QUARTIER DE L INNOVATION Un écosystème d innovation au cœur de Montréal Août 2015 Qu est ce que le QUARTIER DE L INNOVATION? Le QI est un «Laboratoire Vivant» situé dans un quartier historique du Sud-

Plus en détail

Conférence de presse de présentation de la mission «création et internet» jeudi 3 septembre 2009

Conférence de presse de présentation de la mission «création et internet» jeudi 3 septembre 2009 Conférence de presse de présentation de la mission «création et internet» jeudi 3 septembre 2009 Contacts presse Cabinet du Ministre Conseillère communication et relations publiques Béatrice Mottier Tél

Plus en détail

Miroir de presse. International Recruitment Forum 9-10 mars 2015

Miroir de presse. International Recruitment Forum 9-10 mars 2015 Miroir de presse International Recruitment Forum 9-10 mars 2015 Contenu 1. L Agefi, 9'510 ex., 02.03.2015 2. Market, online, 12.3.2015 3. Studyrama, online, 13.3.2015 4. Venture Magazine, online, 15.3.2015

Plus en détail

LE VIVAT & LES ENTREPRISES UN DIALOGUE QUI S INVENTE

LE VIVAT & LES ENTREPRISES UN DIALOGUE QUI S INVENTE UN ACTEUR CULTUREL IMPORTANT SUR VOTRE TERRITOIRE, UN PARTENAIRE POUR LES ENTREPRISES, DES ESPACES CONVIVIAUX À LOUER, DES SOIRÉES SPECTACLES LE VIVAT & LES ENTREPRISES UN DIALOGUE QUI S INVENTE CONTACTS

Plus en détail

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER Nous vous remercions de l intérêt que vous portez au label Gîtes de France Nous avons le plaisir de vous adresser les informations utiles pour vous accompagner dans votre

Plus en détail

Marc Haan. Belgian/Belge

Marc Haan. Belgian/Belge Marc Haan Belgian/Belge 41 years old/41 ans Partner/Associé Marc Haan has been promoted partner in the Advisory department of KPMG Luxembourg. He has gained extensive experience in the Investment Management

Plus en détail

«Le Web participatif et les contenus créés par les utilisateurs : Web 2.0, wikis et réseaux sociaux»

«Le Web participatif et les contenus créés par les utilisateurs : Web 2.0, wikis et réseaux sociaux» «Le Web participatif et les contenus créés par les utilisateurs : Web 2.0, wikis et réseaux sociaux» Le partage des contenus sur Internet : mythes et réalités L Association des services internet communautaires

Plus en détail

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données Parmi les fonctions les plus demandées par nos utilisateurs, la navigation au clavier et la possibilité de disposer de champs supplémentaires arrivent aux

Plus en détail

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS MINISTERE DE L AGRICULTURE LES CRUDETTES SAS www.lescrudettes.com MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES présenté pour l obtention du diplôme d ingénieur agronome spécialisation : Agro-alimentaire option : QUALI-RISQUES

Plus en détail

Partenaires fondateurs

Partenaires fondateurs Partenaires fondateurs Elisabeth Le Masson Déléguée Tourisme elisabeth.le-masson@adp.fr Bertrand de Frémont Manager Innovation bertrand.de-fremont@adp.fr Aéroports de Paris détient et exploite les trois

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

Paris Maker Faire. 21 & 22 juin

Paris Maker Faire. 21 & 22 juin Paris Maker Faire 21 & 22 juin 2014 Après le succès de Maker Faire Paris Saint-Malo Mini Maker Faire Les 21 et 22 juin 2014 Le FabShop annonce Présentation Maker Faire par Dale Dougherty le créateur,

Plus en détail

Prior to joining L'Oréal, he spent 11 years working for various Pharmaceutical companies.

Prior to joining L'Oréal, he spent 11 years working for various Pharmaceutical companies. CAILLAUD Frédéric Directeur du Licensing L'ORÉAL Frédéric Caillaud joined L'Oréal in 1994 as Director of the Licensing and Business Development Department in charge of negotiating alliances, licensing

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE Projet artistique participatif à l échelle européenne

APPEL A CANDIDATURE Projet artistique participatif à l échelle européenne APPEL A CANDIDATURE Projet artistique participatif à l échelle européenne La compagnie Zéotrope : Depuis 1999, la compagnie Zéotrope réinvente sans cesse le rapport spectateur(s) et comédiens(s), privilégiant

Plus en détail

CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC

CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC «POUR UNE ENTREPRISE DES SERVICES A LA PERSONNE PROFESSIONNELLE ET PERENNE» FEDESAP : TOUR CIT, 3 rue de l Arrivée 75749 PARIS CEDEX 15 Tél : 01 45 38 44 11 contact@fedesap.org

Plus en détail

MARIE VACHER. mv.marievacher@gmail.com 0649833192 MARIE VACHER

MARIE VACHER. mv.marievacher@gmail.com 0649833192 MARIE VACHER MARIE VACHER mv.marievacher@gmail.com 0649833192 MARIE VACHER CV EXPERIENCES PROFESSIONNELLES_ 2011 - aujourd hui Poste à plein temps depuis 2011 (Contrat de professionnalisation puis CDI) Alinéa (Groupe

Plus en détail

Territoire Créatifs? L'apport de l'art, des artistes, et des lieux de la culture dans le développement territorial.

Territoire Créatifs? L'apport de l'art, des artistes, et des lieux de la culture dans le développement territorial. Laboratoire d'ingénierie d'idées, Paris. www.liid.fr Territoire Créatifs? L'apport de l'art, des artistes, et des lieux de la culture dans le développement territorial. Raphaële Bidault-Waddington Artiste

Plus en détail

... LOCATION D ESPACES AU THÉÂTRE DE LA CITÉ INTERNATIONALE ...

... LOCATION D ESPACES AU THÉÂTRE DE LA CITÉ INTERNATIONALE ... ... LOCATION D ESPACES AU THÉÂTRE DE LA CITÉ INTERNATIONALE... Julien Princiaux + 33 6 16 69 27 73 julien.princiaux@theatredelacite.com www.theatredelacite.com soirée promotionnelle, défilé de mode, showcase,

Plus en détail

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES ACTUALITES Ateliers de sensibilisation artistique à partir de l œuvre de V. Vasarely, encadré par une médiatrice culturelle et une historienne de l art. du 6 au 8 avril 2010 de 14hà16h Public: enfants

Plus en détail

Les publics de l art contemporain

Les publics de l art contemporain Direction générale de la création artistique Les publics de l art contemporain Première approche Exploitation de la base d enquête du DEPS «Les pratiques culturelles des Français à l ère du numérique -

Plus en détail

ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT OU ORGANISME DE FORMATION / UNIVERSITY OR COLLEGE:

ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT OU ORGANISME DE FORMATION / UNIVERSITY OR COLLEGE: 8. Tripartite internship agreement La présente convention a pour objet de définir les conditions dans lesquelles le stagiaire ci-après nommé sera accueilli dans l entreprise. This contract defines the

Plus en détail

LES BARGES DU FAUBOURG Zone à Forte Turbulence Culturelle

LES BARGES DU FAUBOURG Zone à Forte Turbulence Culturelle MEDIA KIT 2012 PRÉSENTATION : LES BARGES DU FAUBOURG Les barges du Faubourg est une association Loi 1901 d événementiel culturel, qui gère et produit un webzine Dédié à l actualité artistique sous toutes

Plus en détail

Les grands centres ressources nationaux du spectacle vivant

Les grands centres ressources nationaux du spectacle vivant Fiche Mémo Ressources juridiques dans Ressources le spectacle vivant Vous travaillez dans le spectacle vivant et vous avez besoin d une information juridique? Voici une liste de ressources disponibles

Plus en détail

http://www.batiactu.com/imprimer.php?url=http://www.batiactu.com/edito/europa-city---quatre-grandes-s...

http://www.batiactu.com/imprimer.php?url=http://www.batiactu.com/edito/europa-city---quatre-grandes-s... Page 1 of 2 CONCOURS Europa City : quatre grandes signatures internationales en lice (diaporama) gigantesque situé sur le triangle du Gonesse (nord de Paris), Europa City ne fait pas dans la demi-mesure.

Plus en détail

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE Le regroupement du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l industrie en un seul établissement apporte les atouts

Plus en détail

18 e. Projet de territoire. Quartier Goutte d or. Délégation à la Politique de la Ville et à l Intégration

18 e. Projet de territoire. Quartier Goutte d or. Délégation à la Politique de la Ville et à l Intégration Projet de territoire Quartier Goutte d or 18 e Depuis plusieurs années, les quartiers populaires parisiens font l objet d une attention particulière. Dans le cadre d un projet global conduit par Gisèle

Plus en détail

Séminaire de formation

Séminaire de formation Séminaire de formation Une initiative proposée par le Centquatre-Paris et l Agence Tertius L APPROCHE (PLURI)TERRITORIALE DU CENTQUATRE-PARIS UNE SEMAINE EN IMMERSION AU CENTQUATRE Le CENTQUATRE-PARIS

Plus en détail

Formulaire de candidature pour les bourses de mobilité internationale niveau Master/ Application Form for International Master Scholarship Program

Formulaire de candidature pour les bourses de mobilité internationale niveau Master/ Application Form for International Master Scholarship Program Formulaire de candidature pour les bourses de mobilité internationale niveau Master/ Application Form for International Master Scholarship Program Année universitaire / Academic Year: 2013 2014 INTITULE

Plus en détail

Sommaire. AXA et Polytechnique s offrent une chaire de data science orientée assurance Silicon.Fr - 02/07/2015

Sommaire. AXA et Polytechnique s offrent une chaire de data science orientée assurance Silicon.Fr - 02/07/2015 lundi 6 juillet 2015 Sommaire AXA et Polytechnique s offrent une chaire de data science orientée assurance Silicon.Fr - 02/07/2015 «Data Science for Insurance Sector», la montée en Chaire commune d AXA

Plus en détail

Programme national de numérisation. Ministère de la Culture et de la Communication. Appel à projets 2012. Services numériques culturels innovants

Programme national de numérisation. Ministère de la Culture et de la Communication. Appel à projets 2012. Services numériques culturels innovants Paris, le 28 novembre 20 Secrétariat général Service de la coordination des politiques culturelles et de l innovation Département de la Recherche, de l Enseignement supérieur et de la Technologie Programme

Plus en détail

Le nouveau média des arts visuels

Le nouveau média des arts visuels Le nouveau média des arts visuels Présentation...p. 2 Les services...p. 3 Fiche d identité...p. 5 LE NOUVEAU MÉDIA DES ARTS VISUELS L arrivée des nouvelles technologies dans le paysage médiatique a bouleversé

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR VOISINS LATINS

TOUT SAVOIR SUR VOISINS LATINS TOUT SAVOIR SUR VOISINS LATINS Mai 2014 L association p.2 Le projet «Voisins Latins» p.5 1 Qu est-ce que l association Vivre le Quartier Latin? LA GENESE Lorsque Johanna et Quentin, des amoureux du Quartier

Plus en détail

PANKA. PORTFOLIO Karina Pannhasith. Karina Pannhasith. URBANIA Ipad Magazine School Project 2012 Photoshop Illustrator Dreamweaver Hype - HTML5

PANKA. PORTFOLIO Karina Pannhasith. Karina Pannhasith. URBANIA Ipad Magazine School Project 2012 Photoshop Illustrator Dreamweaver Hype - HTML5 PORTFOLIO PANKA Web Designer URBANIA Ipad Magazine School Project 2012 Photoshop Illustrator Dreamweaver Hype - HTML5 MASSIMO VIGNELLI The life of a designer is a life of fight : fight against the ugliness.

Plus en détail

Musique éthique. Cahier des charges pour une filière musicale équitable et solidaire

Musique éthique. Cahier des charges pour une filière musicale équitable et solidaire Musique éthique Cahier des charges pour une filière musicale équitable et solidaire 1. Contexte Aujourd hui, la filière musicale est dominée par une poignée de «majors». La suprématie de la logique économique

Plus en détail

Culture. Type de subvention : Fonctionnement Aide au projet. Objectifs. Conditions de recevabilité de la demande. Critères d éligibilité de la demande

Culture. Type de subvention : Fonctionnement Aide au projet. Objectifs. Conditions de recevabilité de la demande. Critères d éligibilité de la demande Culture Politique : Arts plastiques et visuels : aide aux artistes professionnels ou en voie de professionnalisation pour la création et la diffusion de leurs oeuvres Type de subvention : Fonctionnement

Plus en détail

Investir l excellence et la solidarité

Investir l excellence et la solidarité Investir l excellence et la solidarité www.fondation.dauphine.fr CULTURE. ÉGALITÉ DES CHANCES. CAMPUS. RECHERCHE. INTERNATIONAL. ENTREPRENEURIAT La Fondation Dauphine Notre vision La Fondation Dauphine

Plus en détail

La voie professionnelle

La voie professionnelle CIO Lyon Page 1 14/10/2014 La voie professionnelle - Acquérir des connaissances et des savoir-faire dans un domaine professionnel - Un enseignement concret - Des stages en entreprises - En lycée professionnel

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE VIABILITE FINANCIERE POUR LES SYSTEMES NATIONAUX DES AIRES PROTEGEES

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE VIABILITE FINANCIERE POUR LES SYSTEMES NATIONAUX DES AIRES PROTEGEES TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE VIABILITE FINANCIERE POUR LES SYSTEMES NATIONAUX DES AIRES PROTEGEES Tableau de bord des indicateurs financiers Première Partie Situation financière globale du Système

Plus en détail

Consultation Publique Constitution du réseau national de la médiation numérique

Consultation Publique Constitution du réseau national de la médiation numérique Consultation Publique Constitution du réseau national de la médiation numérique Restitution synthétique "La France, face aux mutations de son temps, doit définir son propre modèle numérique, fondé sur

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles

PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles I- LE PARC DES EXPOSITIONS AUJOURD HUI Bien positionné sur les classements internationaux, Paris est une destination phare du tourisme d affaires au niveau

Plus en détail

Candidature TSMS 2010 Meilleur sponsor de l année

Candidature TSMS 2010 Meilleur sponsor de l année Candidature TSMS 2010 Meilleur sponsor de l année 1er partenaire du sport français TITRE DE LA PRÉSENTATION, AUTRE INFORMATION (DIRECTION, SERVICE,...) jj mmmm aaaa 2 Une stratégie, Reflet de la «culture»

Plus en détail

Présentation du projet de la médiathèque de Mauguio

Présentation du projet de la médiathèque de Mauguio Présentation du projet de la médiathèque de Mauguio Ce projet nous donne l opportunité de tester des scénarios auxquels nous réfléchissons depuis l ouverture de notre portail en octobre 2008 et la mise

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. LA PREMIERE ECOLE DE COMMERCE DEDIeE AUX METIERS DU WEB. ESCEN - The Web Business School /// Paris - Bordeaux - San Francisco

DOSSIER DE PRESSE. LA PREMIERE ECOLE DE COMMERCE DEDIeE AUX METIERS DU WEB. ESCEN - The Web Business School /// Paris - Bordeaux - San Francisco DOSSIER DE PRESSE ESCEN - The Web Business School /// Paris - Bordeaux - San Francisco LA PREMIERE ECOLE DE COMMERCE DEDIeE AUX METIERS DU WEB ESCEN.fr Préambule 140 étudiants en 2013 1 secteur d activité

Plus en détail

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie MARDI Contact presse Ministère de la Culture et de la Communication Délégation à l information et à

Plus en détail

Le Comité Départemental 13 de la FNCTA organise le

Le Comité Départemental 13 de la FNCTA organise le Le Comité Départemental 13 de la FNCTA organise le 14 ème Festival de Théâtre Amateur - Marseille 2012 1 L Esprit Fédéral «C est un réflexe naturel de vouloir se rassembler. De l âge des cavernes à la

Plus en détail

4 avril. Formation IDSE 2012 10 mai 2012

4 avril. Formation IDSE 2012 10 mai 2012 4 avril 203 Formation IDSE 2012 10 mai 2012 La politique de responsabilité sociétale de Vivendi, enjeux et gouvernance Pascale Thumerelle Directrice de la responsabilité sociétale d entreprise (RSE) Webinaire

Plus en détail

PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS

PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS PRÉAMBULE La Préfecture de Police assure dans la capitale, au quotidien, la sécurité des citoyens et la défense des libertés. Afin de doter ses

Plus en détail

Conseil en communication et marketing

Conseil en communication et marketing Conseil en communication et marketing Sylvie Camille Chrystelle et... L équipe hiceo est dirigé par Sylvie Grasser qui a travaillé près de 20 ans comme directrice du développement de PME dans les secteurs

Plus en détail

UNE ARCHITECTURE INDUSTRIELLE EXCEPTIONNELLE AUX PORTES DE PARIS

UNE ARCHITECTURE INDUSTRIELLE EXCEPTIONNELLE AUX PORTES DE PARIS LES LABORATOIRES D AUBERVILLIERS UNE ARCHITECTURE INDUSTRIELLE EXCEPTIONNELLE AUX PORTES DE PARIS Location d espaces - contact Sorana Munteanu s.munteanu@leslaboratoires.org / 01 53 56 15 91 1 Un lieu-mémoire

Plus en détail

La CITE DE L ARBRE PA R T E N A R I AT. La Cité de l Arbre. Entreprises & Fondations & Associations & Particuliers

La CITE DE L ARBRE PA R T E N A R I AT. La Cité de l Arbre. Entreprises & Fondations & Associations & Particuliers Unique en France et en Europe La CITE DE L ARBRE La Cité de l Arbre Association 1901,d intérêt général ; PA R T E N A R I AT Entreprises & Fondations & Associations & Particuliers Un musée consacré entièrement

Plus en détail

Lignes directrices 2014

Lignes directrices 2014 Lignes directrices 2014 Rejoignez la communauté d entrepreneurs sur nos réseaux sociaux et recevez de l information, des idées d affaires et astuces pour gérer votre entreprise. www.ontario.ca/entreprisedete

Plus en détail

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective Un appui au recrutement de vos futurs salariés intérimaires La Préparation L essentiel de la POEC A la différence de la POE Individuelle, la POE n est pas conditionnée au dépôt préalable d une offre d

Plus en détail

Concevoir sa stratégie de recherche d information

Concevoir sa stratégie de recherche d information Concevoir sa stratégie de recherche d information Réalisé : mars 2007 Dernière mise à jour : mars 2011 Bibliothèque HEC Paris Contact : biblio@hec.fr 01 39 67 94 78 Cette création est mise à disposition

Plus en détail

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique Michel Boudol Responsable Atelier DEEE 1 Créée en 1985 Implantée dans une ZUS de l agglomération Grenobloise Action Sociale, Environnementale

Plus en détail

ENTREPRISE D ETE Lignes directrices 2015

ENTREPRISE D ETE Lignes directrices 2015 ENTREPRISE D ETE Lignes directrices 2015 Rejoignez la communauté d entrepreneurs sur nos réseaux sociaux et recevez de l information, des idées d affaires et astuces pour gérer votre entreprise www.ontario.ca/entreprisedete

Plus en détail

with the support of EFMET cooperation partners:

with the support of EFMET cooperation partners: Recommandations à la Commission Européenne sur le rôle de l enseignement musical et de la formation musicale professionnelle dans le nouveau programme européenne pour la culture with the support of EFMET

Plus en détail

Terra Magna : premiers pas vers la définition d un SIG 3D pour l aménagement et l urbanisme

Terra Magna : premiers pas vers la définition d un SIG 3D pour l aménagement et l urbanisme Terra Magna : premiers pas vers la définition d un SIG 3D pour l aménagement et l urbanisme Cécile Haëck Nicolas Klein Rencontres SIG la Lettre 2009 Session «Le grand boom de la 3D» 1 En rubriques 1. Le

Plus en détail

Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture.

Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture. Masters culture Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture. activités culturelles anthropologie métiers

Plus en détail

Kit de l'entrepreneuriat à ESCP Europe

Kit de l'entrepreneuriat à ESCP Europe Kit de l'entrepreneuriat à ESCP Europe European Identity Global Perspective The World s First Business School (est. 1819) Fondée en 1819, escp europe est la plus ancienne école de commerce au monde et

Plus en détail

Les enjeux du projet Cœur de Quartier sont :

Les enjeux du projet Cœur de Quartier sont : Communiqué de presse 23 avril 2014 Établissement public d aménagement de La Défense Seine Arche 55 Place Nelson Mandela 92024 Nanterre Cedex L Etablissement Public d Aménagement de La Défense Seine Arche

Plus en détail

LE 3 e CYCLE DE FORMATION À LA PRATIQUE EN AMATEUR

LE 3 e CYCLE DE FORMATION À LA PRATIQUE EN AMATEUR Schéma d'orientation pédagogique de la musique avril 2008 FICHE PÉDAGOGIQUE A3 LE 3 e CYCLE DE FORMATION À LA PRATIQUE EN AMATEUR Sommaire Introduction I Différents profils d élèves pour différentes situations

Plus en détail

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Institut Catholique de Paris Service Communication Fiche Filière / parcours Philosophie Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Collection «Orientation à l ICP : Fiches

Plus en détail

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006 Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban Forum ANRU du 28 mars 2006 1 Préambule Montauban, face à un enjeu classique : devenir une banlieue de Toulouse ou s affirmer comme pôle d équilibre

Plus en détail

Nous sommes responsables de ce que l avenir nous apporte.

Nous sommes responsables de ce que l avenir nous apporte. Siemens Suisse SA Freilagerstrasse 40 8047 Zurich Suisse A1T334-A234-1-77 Sous réserve de modification Siemens Suisse SA, 2012 Nous sommes responsables de ce que l avenir nous apporte. Siemens Generation21

Plus en détail

Bowkr.com. Talent booking & flexible life Press kit 2015

Bowkr.com. Talent booking & flexible life Press kit 2015 Bowkr.com Talent booking & flexible life Press kit 2015 Accès compte démo : Login : lkm@bowkr.com pass :demo2015 Contact : press@bowkr.com Quelques chiffres. Pour qui? Pourquoi Bowkr? Comment ça fonctionne?

Plus en détail

Consultation portant sur la fourniture de prestations de communication : conseil et développement d outils print et digital. Cahier des charges

Consultation portant sur la fourniture de prestations de communication : conseil et développement d outils print et digital. Cahier des charges Orchestre de chambre de Paris 218, avenue Jean Jaurès 75019 Paris www.orchestredechambredeparis.com Consultation portant sur la fourniture de prestations de communication : conseil et développement d outils

Plus en détail

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT MODERN LANGUAGES DEPARTMENT Common Assessment Task 3 YEAR 9 Je m appelle Ma classe Mark 20 10 19 22 16 13 Total Effort Instructions For this extended piece of homework, you are going to learn and write

Plus en détail