Organisation des études et conditions d inscription

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Organisation des études et conditions d inscription"

Transcription

1 COLLÈGE CLINIQUE PSYCHANALYTIQUE DE PARIS Organisation des études et conditions d inscription COLLÈGE CLINIQUE PSYCHANALYTIQUE DE PARIS Les enseignements proposés se répartissent ainsi : I Les Unités cliniques, actuellement au nombre de quatre. Chacune comprend une présentation de malades, sa discussion, ainsi que l élaboration clinique et théorique qui s ensuit. II Théorie analytique et ses problématiques III Études de textes IV Études de cas V Les enseignements associés VI Formation médicale continue Le Collège clinique psychanalytique de Paris organise deux après-midi de travail, l une en ouverture, l autre en clôture des enseignements de l année. En mars la Journée annuelle des Collèges cliniques réunira en Avignon l ensemble des participants de tous les Collèges cliniques de France. En janvier, juin et septembre, il est possible de s inscrire, en plus des enseignements généraux, à des sessions de trois jours d études groupés (stages) abordant de façon resserrée une problématique clinique précise, stages encadrés et animés par des enseignants du Collège de Paris et des intervenants qui leur sont rattachés. Deux Espaces cliniques sont actuellement rattachés au Collège clinique psychanalytique de Paris : l Espace clinique de Bruxelles, l Espace clinique Champagne-Ardennes. Ce programme est prévu pour une durée de trois années, à raison de six heures par quinzaine : une ou deux Unités cliniques, plus un ou deux séminaires, à choisir dans l ensemble des séminaires proposés, permutant logiquement chaque année. Au terme de trois années, chaque participant aura donc bénéficié de l expérience de trois présentations de malades, dont une présentation d enfants, et de divers types de séminaires, où il aura pu s initier à l entretien clinique, à la construction de cas, à la lecture méthodique, à l histoire de la psychanalyse, et à sa problématique contemporaine. Cette répartition est évidemment donnée à titre indicatif, car selon ses disponibilités, chaque participant pourra moduler la durée totale de sa participation. Une attestation d études sera délivrée aux participants dont l assiduité sera sanctionnée par la rédaction d une étude clinique. Certaines de ces études pourront être recueillies en fin d année dans la publication du Collège (Cahiers du Collège clinique psychanalytique de Paris). Chaque participant a la possibilité d un suivi de son parcours au sein du Collège clinique psychanalytique de Paris en faisant appel à un enseignant de son choix ou qui lui sera désigné, qui deviendra alors son référent permanent. Par ailleurs, le CCPP, ayant reçu l agrément pour la Formation Médicale Continue (F.M.C), propose aux médecins généralistes et spécialistes, un enseignement théorico-clinique mensuel, sur les Névroses et les Psychoses. FORMATIONS CLINIQUES DU CHAMP LACANIEN

2 La présentation de malade La pratique traditionnelle des présentations de malades, dont Charcot, G. Dumas, G.G. de Clérambault furent des figures éminentes, avait pour finalité de confirmer le savoir déjà établi de la théorie : le malade, pris comme objet d étude, servait essentiellement à illustrer la description du symptôme auquel il était réduit dans cet exercice. Lacan reprit à son compte la présentation de malades, mais la subvertit en la nouant à la pratique analytique : c est dès lors en position d analyste qu il fut à l écoute de l énonciation du patient. Il pratiqua ainsi les présentations de malade de 1953 à , un an avant sa mort. Dans «ou pire» 2, il énonce «qu une présentation de malade ne peut absolument pas être la même au temps de la psychanalyse ou au temps qui la précède». Lacan fonde donc un dispositif orienté par la psychanalyse et dont il précise la structure à trois termes : l analyste, le patient impliqué dans sa position subjective et le public de praticiens qu il appelle le «tiers» en tant qu il est aussi à l écoute du patient et peut venir compléter dans la discussion le matériel de l entretien 3. Nous disposons de quelques textes des présentations de Lacan et de notes d analystes qui y assistèrent : ainsi Lacan s enquérait-il d abord auprès des médecins des raisons du choix de tel patient, puis de son suivi après la présentation. Il menait l entretien avec le patient en veillant à ce que le public soit bien à cette place de tiers dans l écoute. Il avait le souci de mettre en relief la structure du sujet en sollicitant avec attention les fondements de sa parole : cette «soumission entière, ( ) avertie, aux positions proprement subjectives du malade» 4, en «ayant la charge d une moitié du symptôme» 5 pour en permettre le déchiffrage. Après le temps de la présentation une discussion s ensuivait pour élaborer le cas. Aujourd hui, nous pouvons aussi témoigner de notre expérience de cette pratique en tant qu analystes et dire comment chaque présentation vérifie la justesse de ce dispositif : pour le parcours du patient, pour l enseignement que constitue ce temps de réflexion commun qui suit la présentation et pour la singularité de l approche clinique qu il permet. Il nous incombe d en élaborer un savoir. 1 Cf. La Psychanalyse, n 1 où le programme d enseignement de la Société française de Psychanalyse inscrit les présentations de Lacan sous la rubrique «examens cliniques de malades». 2 «Ou pire» séminaire , inédit, leçon du Cf. l intervention de Lacan à Henri Rousselle en 1970 : «Apport de la psychanalyse à la psychiatrie». 4 J. Lacan, «D une question préliminaire à tout traitement possible de la psychose», 1958, p. 534, in Écrits, Seuil, J. Lacan, «Problèmes cruciaux pour la psychanalyse» séminaire de , inédit, leçon du

3 I Unités cliniques 1. ANTONY Présentation de malade et entretien clinique Le programme des enseignements Par Jacques Adam et Jean-Jacques Gorog Discussion et élaboration avec Jacques Adam, Jean-Jacques Gorog et Agnès Metton. Le retour à l hôpital peut servir de repère pour évaluer ce qui se répète, le ratage, mais aussi comment, par quels effets de transfert notamment, il a pu être longtemps évité. C est un succès relatif sans doute mais souvent indéniable. Le jeudi de 10h à 13h Dates : 8 octobre, 12 novembre, 10 décembre 2009, 14 janvier, 11 février, 11 mars, 8 avril, 20 mai, 10 juin Adresse : Centre hospitalier Erasme, 143, Av. Armand Guillebaud, 92160, Antony Tél : LEVALLOIS Entretien clinique Par Claude Léger, Michel Plouznikoff et Annie Staricky Discussion et élaboration avec Claude Léger, Michel Plouznikoff et Annie Staricky Le lundi de 9h30 à 12h30 Dates : 9 et 23 novembre, 7 décembre 2009, 4 et 18 janvier, 8 février, 8 et 22 mars, 12 avril, 3 et 17 mai, 7 et 21 juin Adresse : Centre Jean Ayme, 86 rue du Président Wilson Levallois-Perret Métro : Anatole France 3. ORLY Entretien avec un enfant : Marc Strauss, ou un(e) invité(e) Discussion et élaboration du cas : Jean-Pierre Drapier et Marc Strauss (et l invité(e) le cas échéant). Élaboration, dans un court travail, d un point dégagé du cas de la séance précédente : un participant volontaire. Le jeudi de 9h30 à 12h30 Dates : 22 octobre, 19 novembre, 17 décembre 2009, 14 janvier, 11 février, 18 mars, 15 avril, 20 mai, 17 juin Adresse : CMPP 4, rue du Docteur Calmette Orly RER C2 : gare les Saules ou Orly ville Tél. : SAINTE-ANNE Entretien clinique Par Colette Soler Discussion et élaboration avec Françoise Gorog et Colette Soler Le vendredi à 10h Dates : 13 et 27 novembre, 11 et 18 décembre 2009, 8 et 22 janvier, 5 février, 12 et 26 mars, 9 avril, 7 et 28 mai Adresse : Centre hospitalier Sainte-Anne, Service du Dr F. Gorog, pavillon K 17, rue Broussais Paris COLLÈGE CLINIQUE PSYCHANALYTIQUE DE PARIS

4 II Théorie analytique et ses problématiques Du savoir, qu est-ce qui (se) transfère, qu est-ce qui se répète? Par Martine Menès Le rapport au savoir concentre un panel de problématiques qui intéresse tant les individus qui ont en charge de le transmettre que ceux qui sont en devoir de l acquérir. Ici il s agit du savoir-connaissances, du savoir apprendre. La question se dédouble si l on considère qu il y a un savoir d une autre nature, savoir de l inconscient qui provoque tout autant l horreur (plutôt souligné par Lacan) que le désir (plutôt souligné par Freud). Entre les deux, le sujet balance Le mardi à 21h15 Dates : 24 novembre, 8 décembre 2009, 12 et 26 janvier, 9 février, 9 et 23 mars, 13 avril, 11 et 25 mai, 8 juin Adresse : 118 bis, rue d Assas Paris. De la répétition freudienne au transfert selon Lacan Par Jean-Jacques Gorog Le transfert, dit-on, répète pour traiter. Il s appuie donc sur une répétition. Et puis il a été de bon ton d insister sur ce qui est nouveau, un nouvel amour de forme originale proposé par la psychanalyse et dès lors destiné à combattre ce qui se répète pour y mettre fin. Ces deux dimensions du transfert semblent contradictoires. On étudiera comment le traitement lacanien, fondé sur le socle freudien, s en écarte pourtant parce qu il met à l épreuve l écart en question et qu il en fait sa matière. Les 1 er et 3 ème mardis de 21h15 à 23h15 Dates : 17 novembre, 1 er et15 décembre 2009, 5 et 19 janvier, 2 et 16 février, 16 mars, 6 avril, 4 et 18 mai, 1 er juin Adresse : 118 bis, rue d Assas Paris. Que veut-il? Par Marc Strauss Que veut-il, cet autre en moi, qui aussi bien fait fourcher ma langue, commande à mon corps défendant, me fait penser des bizarreries? Toujours la même chose, répond Freud qui précise : une satisfaction à laquelle je ne puis souscrire, d abord parce que je l ignore, ensuite parce qu elle me ferait horreur, enfin parce qu elle est impossible. Mais, pour exactes que soient ces réponses, trop générales, elles ne disent rien de ce qui caractérise cet autre et ma relation à lui. Et aussi, puis-je m en débarrasser, ou au moins me réconcilier avec lui, c est à dire le mettre à mon pas? Que veut-il de plus, cet autre qui m écoute depuis le lointain de son fauteuil et que je veux convaincre par tous les moyens qu il laisse à ma disposition de donner enfin à ma première question la réponse qui m apaisera? Pourquoi il n est possible de répondre à la première question qu en passant par la seconde sera notre fil rouge de cette année. Le mercredi de 13h à 14h30 Dates : 21 octobre, 25 novembre, 9 décembre 2009, 6 janvier, 3 et 17 février, 10 et 24 mars, 7 avril, 12 et 26 mai Adresse : 118 bis, rue d Assas Paris. Retours de jouissance Par Luis Izcovich Il s agira de saisir ce qui cesse et ce qui ne cesse pas pour un sujet qui a fait le choix de l analyse. Des images et des paroles résistent à l usure du temps. Qu en est-il de ces retours dans le transfert? Il y a lieu de distinguer les retours à l identique des retours déformés, et la prise possible dans l expérience analytique. A l horizon, apparaît la question de ce qu une analyse introduit de radicalement nouveau dans la vie d un sujet

5 Le mercredi de 14h30 à 16h00 Dates : 21 octobre, 25 novembre, 9 décembre 2009, 6 janvier, 3 et 17 février, 10 et 24 mars, 7 avril, 12 et 26 mai Adresse : 118 bis, rue d Assas Paris. COLLÈGE CLINIQUE PSYCHANALYTIQUE DE PARIS La présence du passé Par Sol Aparicio Transfert et répétition se présentent d abord dans l expérience comme des phénomènes intriqués, si bien que Freud peut affirmer que le transfert, c est une répétition. L un et l autre sont des manifestations de l inconscient apparemment indissociables. Ce qui se répète est ce qui, de l inconscient, ne peut pas se dire dans l analyse autrement qu en acte. Lacan est revenu a plus d une reprise à la définition de ces concepts fondamentaux, essentielle pour penser l intervention analytique. On s arrêtera en particulier au moment où, pour rendre raison du transfert, il introduit le «sujet supposé savoir». Le mercredi de 16h à 17h30 Dates : 21 octobre, 25 novembre, 9 décembre 2009, 6 janvier, 3 et 17 février, 10 et 24 mars, 7 avril, 12 et 26 mai Adresse : 118 bis, rue d Assas Paris. Les surprises de la répétition Par Colette Soler Les phénomènes de la répétition ne sont pas subordonnés au transfert. Pourtant celui-ci les convoque inévitablement. Pour quel résultat? Le mercredi de 14h00 à 15h30 Dates : 18 novembre, 2 et 16 décembre 2009, 13 et 27 janvier, 10 février, 17 et 31 mars, 14 avril, 5 et 19 mai, 2 juin Adresse : 6, rue Albert de Lapparent Paris. III Etudes de textes Affect et structure II Par Colette Soler Le séminaire Encore, Seuil, Paris 1975, chapitre V, les pages 49 et suivantes, puis 129 et suivantes. Le lundi à 12h30 Dates : 9 et 23 novembre, 7 décembre 2009, 4 et 18 janvier, 15 février, 8 et 22 mars, 12 avril, 10 et 31 mai, 14 juin Adresse : Centre hospitalier Sainte-Anne, Service du Dr F. Gorog, pavillon K Salle de réunion du secteur 16-17, rue Broussais Paris. Le séminaire de Jacques Lacan «Encore» Par Patrick Barillot et Guy Clastres Le transfert n est pas simple affaire de remémoration d un passé oublié ou répétition dans l agir du refoulé mais selon la thèse lacanienne le transfert est mise en acte de la réalité de l inconscient, réalité sexuelle. La lecture du séminaire Encore devrait nous éclairer sur la nature de cette réalité sexuelle et sur son implication dans la répétition. Les 2 ème et 4 ème lundis du mois, à 21h Dates : 9 et 23 novembre, 14 décembre 2009, 11 et 25 janvier, 8 février, 8 et 22 mars, 12 avril,10 et 24 mai, 7 juin 2010 Adresse : 118 bis, rue d Assas, Paris

6 IV Les études de cas Par Maria Vitoria Bittencourt et Michel Plouznikoff Ce séminaire d études de cas offre la possibilité à chacun des participants d élaborer un point particulier rencontré dans leur travail avec les patients. Cette construction du cas, orienté par le diagnostic de structure, nous permettra d interroger les différents temps du transfert et ses modalités d évolution, d y repérer la répétition à l œuvre mais aussi les inventions qui peuvent surgir dans le déroulement des entretiens avec ces patients. Les 1 er et 3 ème lundis du mois de 21h00 à 22h30 (sauf le 5 ème lundi du mois de mars 2010) Dates : 16 novembre, 7 décembre 2009, 18 janvier, 1 er et 15 février, 15 et 29 mars, 12 avril, 3, 17 et 31 mai, 14 juin 2010 Enseignement réservé aux personnes ayant une expérience clinique. Adresse : 118 bis, rue d Assas, Paris V Les enseignements associés Lacan lecteur de Freud Par Frédéric Pellion Le fameux «retour à Freud» de Jacques Lacan en 1953 ne se résume pas (n en déplaise, par exemple, à Michel Foucault) à un «retour du même». Comment faire valoir cela? En examinant d abord les «rapports de lieux» qu entretiennent entre eux les textes freudiens plus volontiers réenvisagés par Lacan. En précisant ensuite la cohérence interne des choix de lecture qui sont «retrécissements» autant que productions de rationalité faits à propos de ces textes. En déterminant enfin, ne serait-ce que par différence, la portée théorique : 1) de ce que la «retrouvaille» de Freud par Lacan laisse de côté de Freud lui-même ; 2) de l hypothèse d un Lacan «séparé» après 1964 de Freud. On éclairera ainsi, espère-ton, et l énonciation singulière de Lacan, et cette auto-appréciation tardive du même : «Contrairement à beaucoup de gens, Freud n était pas lacanien». 1 er, 3 ème et 5 ème jeudis du mois à 14h Dates : 19 novembre, 3 et 17 décembre 2009, 7 et 21 janvier, 4 et 18 février, 18 mars, 1 er et 15 avril, 6 et 20 mai, 3 et 17 juin Adresse : Centre hospitalier Sainte-Anne, Service du Dr F. Gorog, 2ème étage, pavillon K 17, rue Broussais Paris. Répétition et transfert Entre tuche et automaton, à la rencontre du réel Par Yves Le Bon Le transfert, n est pas la répétition. Nous partirons de la question suivante, comment et pourquoi le transfert peut-il rendre compte du réel en jeu dans la répétition et mettre fin au retour du même. Des textes de Freud, dans La technique analytique au Séminaire XI, nous questionnerons ces concepts, pour aborder leur mise en acte dans les lieux d Accueil de la Folie et ceux de soins en Médecine générale. Le mercredi de 10h à 12h. Dates : 7 et 21 octobre, 18 novembre, 2 et 16 décembre 2009, 6 et 20 janvier, 10 février, 10 et 31 mars, 14 avril, 5 et 26 mai, 9 juin Adresse : Centre Psychiatrique du Bois de Bondy Voie Promenade, Bondy Renseignements :

7 VI. Formation médicale continue Nous proposons aux médecins un atelier d études cliniques lors d une soirée mensuelle où ils pourront entendre un psychanalyste développer un point d articulation théorico clinique, suivi de l étude d une problématique qu un des participants rencontre dans sa clinique et qu il présente à la réflexion du groupe. Les psychiatres psychanalystes qui vont assurer cet enseignement : les docteurs Patrick Barillot, Françoise Josselin, Michel Plouznikoff, Danièle Silvestre et Marc Strauss Le 1 er mercredi de chaque mois à l exception des vacances et jours fériés de 21h à 22h30 au 118 bis, rue d Assas Dates : 7 octobre, 18 novembre, 2 décembre 2009, 6 janvier, 3 février, 10 mars, 7 avril, 5 mai et 2 juin 2010 COLLÈGE CLINIQUE PSYCHANALYTIQUE DE PARIS Les Journées du Collège Deux rencontres de travail sur le thème de l année permettront de réunir l ensemble des enseignants et des participants du Collège clinique psychanalytique de Paris. Ouverture : samedi 17 octobre 2009 de 14h30 à 17h30 Adresse : REID HALL 4, rue de Chevreuse Paris Clôture : samedi 12 juin 2010 de 14h30 à 17h30 Adresse : REID HALL 4, rue de Chevreuse Paris Journée nationale des collèges cliniques psychanalytique : en Avignon, le samedi 20 mars Stages 23, 24 et 25 septembre 2009 : Les dits bipolaires, les dits border-line 20, 21 et 22 janvier 2010 : Le transfert dans les psychoses 9, 10 et 11 juin 2010 : Filiation et parentalité 22, 23 et 24 septembre 2010 : Enfant : garçon ou fille Brochure sur demande et renseignements : Secrétariat du Collège clinique psychanalytique de Paris 118 bis, rue d Assas Paris Tél. : Fax : Les enseignants Les enseignants du Collège Clinique Psychanalytique de Paris sont psychanalystes et tous travaillent ou ont travaillé dans des institutions de soins. Les enseignements sont assurés conjointement par un ou plusieurs d entre eux. Jacques Adam, 53, avenue de Breteuil Paris Sol Aparicio, 1, Cité Chaptal Paris Patrick Barillot, 85, rue des Saint-Pères Paris Maria Vitoria Bittencourt, 49, rue Montorgueil Paris

8 Colette Chouraqui-Sepel, 34 rue Vieille-du-Temple Paris Guy Clastres, 3, rue des Reculettes Paris Jean-Pierre Drapier, 25, rue des Petites Bordes Corbeil Essonne Françoise Gorog, 10, avenue des Gobelins Paris Jean-Jacques Gorog, 10, avenue des Gobelins, Paris Luis Izcovich, 71, Boulevard Arago, Paris Françoise Josselin, 5, rue des Tournelles, Paris Yves Le Bon, 92, rue de Charenton, Paris Claude Léger, 18, rue de Liège, Paris Agnès Metton, 51, rue Dareau, Paris Martine Menès, 7, rue des Ecouffes, Paris Frédéric Pellion, 25, rue Tournefort, Paris Michel Plouznikoff 12, rue Dupetit-Thouars, Paris Danièle Silvestre, 20, rue Rambuteau, Paris Colette Soler, 12, avenue de Lowendal, Paris Annie Staricky, 18, rue des Reculettes, Paris Marc Strauss, 9, rue de Villersexel, Paris Administration du Collège clinique psychanalytique de Paris Conseil Secrétaire administrative : Mina BELHANDOUZE Présidente : Françoise JOSSELIN Vice-présidente : Maria Vitoria BITTENCOURT Trésorier : Michel PLOUZNIKOFF Numéro de Formation Permanente : Numéro de Formation Médicale Continue : Numéro de SIRET : Renseignements et inscriptions : Secrétariat : 14h00-17h bis, rue d Assas, Paris Tel. : Fax :

9 Bulletin d inscription Année Bulletin à retourner de préférence avant le 30 septembre 2009 au Collège clinique psychanalytique de Paris c/o EPFCL 118 bis, rue d Assas, Paris COLLÈGE CLINIQUE PSYCHANALYTIQUE DE PARIS Nom Prénom Adresse Code postal Localité Tél Fax Profession Diplômes Etiez-vous inscrit au Collège clinique psychanalytique de Paris : En En Avant Oui Oui (indiquer l année) Non Non Toute première inscription ne sera confirmée qu après un entretien avec un enseignant. Une matinée d accueil pour ceux qui s inscrivent pour la première fois se tiendra le 17 octobre 2009 de 10h30 à 12h30 au Collège clinique psychanalytique de Paris, 118, bis rue d Assas, Paris. Choix des enseignements I. LES UNITÉS CLINIQUES Le nombre de places par Unité clinique étant limité, veuillez indiquer votre choix par ordre de préférence : Choix n 1* : Choix n 2* : Antony Levallois Orly Sainte-Anne Antony Levallois Orly Sainte-Anne *Entourer l Unité choisie II.THÉORIE ANALYTIQUE ET SES PROBLÉMATIQUES : par Sol APARICIO par Jean-Jacques GOROG par Luis IZCOVICH par Martine MENÈS par Colette SOLER par Marc STRAUSS III. ETUDES DE TEXTES : IV. ÉTUDES DE CAS : par Patrick BARILLOT et GUY CLASTRES par Colette SOLER par Maria Vitoria BITTENCOURT et Michel PLOUZNIKOFF V. ENSEIGNEMENTS ASSOCIÉS : par Yves LE BON par Frédéric PELLION VI. FORMATION MÉDICALE CONTINUE :

10 Montant de l inscription : Individuelle 230 Etudiant avec justificatif 130 Formation permanente 600 N de formation professionnelle : Formation Médicale Continue 600 N de formation médicale continue : (Libeller le chèque à l ordre du Collège clinique psychanalytique de Paris ou CCPP) En cas de prise en charge institutionnelle de l inscription : Nom de l institution Nom du responsable de la formation permanente Adresse Code postal Localité Tél Fax

11 ESPACES CLINIQUES RATTACHÉS AUCOLLÈGECLINIQUEPSYCHANALYTIQUE DEPARIS A ESPACE CLINIQUE DE BRUXELLES COLLÈGE CLINIQUE PSYCHANALYTIQUE DE PARIS Programme Psychanalyse, parole et acte La psychanalyse est une pratique de parole et en cela elle se rapproche des psychothérapies. Mais contrairement à celles-ci, elle ne fait pas recours à la suggestion ni à la production d un sens. Elle vise la jouissance silencieuse, inter-dite, hors-sens. Après avoir travaillé l impasse de l interprétation comme parole, comme sens qui manque au symptôme, Lacan introduira le concept d acte analytique et de l analyste comme objet a. C est à partir de ces questions relatives à la position de l analyste et au dispositif analytique que nous aborderons le programme de cette année avec trois séminaires théoriques, la présentation de cas et deux journées de formation avec des enseignants du Collège clinique de Paris autour du thème la répétition à l épreuve du transfert. 1. Séminaires théoriques La relation analytique. La position de l analyste de Freud à Lacan par Guillermo Rubio et Hélène Henderson Dates : 1 er jeudi du mois à 20h30, au local des FCL-B Le sinthome dans la psychose par Evelyne Chambeau et Philippe Hennaux Dates : 2 ème jeudi du mois à 20h30 au local des FCL-B Cela ne va pas de loin : psychanalyse et écriture par Jacky Zielinsky Dates : 4 ème jeudi du mois à 20h30 au local des FCL-B 2. Séminaire pratique Présentation de cas par Pedro Ortiz Dates : 3 ème jeudi du mois à 20h30, à partir d octobre au local des FCL-B Ce séminaire propose aux participants une élaboration clinique et théorique à partir de cas tirés de leur pratique institutionnelle et privée. Nous tenterons, avec les cas ou les vignettes cliniques amenés, de dégager les traits singuliers de la structure du sujet. 3. Journées d études Le transfert dans la pratique clinique Dates : Samedi 21 novembre. Avec deux enseignants du Collège clinique psychanalytique de Paris et deux membres du Forum de Bruxelles avec deux présentations théoriques et deux présentations de cas. (Intervenants à confirmer) La psychanalyse : sortie de la répétition? Dates : Samedi 13 mars (Formule idem à la première)

12 4. Journées de formation Psychanalyse et institutions (Un week-end du mois d avril. Dates à déterminer) Participation aux frais : 300 à verser sur le compte avec la mention : Espace clinique FCL-B Forums du Champ lacanien Bruxelles.asbl 214, rue du Trône Bruxelles Tél : w.fcl-b.be B ESPACE CLINIQUE CHAMPAGNE-ARDENNES Renseignements administratifs Siège social : 48, rue des Élus Reims Tel. : Numéro formation continue : Formation La formation comprend : 1 - Le groupe d élaboration clinique 2 - Le séminaire théorique et clinique 3 - La journée de l Espace clinique L inscription à la formation 1 ou 2 donne droit au Mensuel, bulletin théorique et clinique de l EPFCL. L inscription au groupe d élaboration clinique donne droit à la participation à la présentation de malades du Collège clinique psychanalytique de Paris (renseignements sur demande ou ) I Programme de la formation 1 - Groupe d élaboration clinique Animé par Brigitte Hatat et Laurence Martin, psychanalystes Cette formation propose aux stagiaires une élaboration clinique et théorique à partir de cas tirés de leur pratique professionnelle. Les situations exposées seront mises au travail tant du point de vue des pratiques que des références théoriques. La pratique professionnelle des stagiaires peut être privée ou institutionnelle et concerne les professionnels des champs sanitaire et social. 10 séances d octobre 2009 à juin 2010 : 9 séances de présentation de cas ou situations cliniques par les stagiaires, avec questionnement et reprises théoriques par 2 psychanalystes (dont 3 par des psychanalystes, enseignants du Collège clinique psychanalytique de Paris) 1 séance d évaluation du cycle de formation. 2 - Séminaire théorique et clinique par Brigitte Hatat et Laurence Martin Thème : La répétition à l épreuve du transfert Freud a conceptualisé la notion de répétition à partir des points de butée dans les cures qu il menait et dont il fait état dans un article de Il réalise qu une part de l inconscient

13 échappe à la remémoration et ne s atteint pas non plus par le biais du déchiffrage de ses formations. La répétition est un retour du refoulé en acte, elle actualise la névrose de transfert. Cela le conduit quelques années plus tard, à supposer l existence d une pulsion de mort et à remettre en question l idée que le sujet vise toujours la satisfaction. Il découvre un audelà du principe de plaisir. Lacan, quant à lui, décline le concept de répétition selon deux axes : - l automaton, qui illustre le déroulement de la chaîne signifiante, dans laquelle le sujet a à trouver sa place, - la tuché, qui représente le trauma à l origine de la répétition. C est une rencontre, qui n a pu être évitée avec quelque chose d insupportable. Il fait de la répétition et du transfert, deux des quatre concepts fondamentaux de la psychanalyse, les deux pouvant avoir valeur de résistance. Nous étudierons les textes freudiens et lacaniens et en déduiront les outils théoriques permettant de dépasser ce que l on peut appeler la résistance au changement et nous les mettrons à l épreuve de la clinique. COLLÈGE CLINIQUE PSYCHANALYTIQUE DE PARIS 3 - Journée de l Espace clinique Cette journée sera consacrée à la présentation des travaux élaborés par les participants à la formation. Des présentations de cas cliniques et des exposés théoriques permettront un débat autour des questions que soulève toute pratique professionnelle du champ sanitaire et social qui opère à partir de la parole et du langage, et prend en compte la dimension de l inconscient. II - Dates de la formation Groupe d élaboration clinique : 1 samedi par mois (hors vacances scolaires) de 9h30 à 12h30, d octobre 2009 à juin Première séance : samedi 3 octobre 2009 Séminaire théorique et clinique : 1 er et 3 ème jeudi de chaque mois (hors vacances scolaires), de 21h00 à 23h00, d octobre 2009 à juin Première séance : jeudi 1 er octobre Journée de l Espace clinique : Samedi 26 septembre 2009, de 9h à 17h. III - Lieu de la formation Hôtel de L Univers 41, bd Foch Reims IV - Coût de la formation 1- Groupe d élaboration clinique + séminaire théorique et clinique Institution : 650,00 Individuelle : 270,00 Étudiants 26 ans : 170, Séminaire théorique et clinique Institution : 350,00 Individuelle : 170,00 Étudiants 26 ans : 100, Journée de l Espace clinique Institution : 50,00 Individuelle : 20,00 Étudiants 26 ans : 8,00 V - Renseignements ou

14

Année universitaire 2011-2012

Année universitaire 2011-2012 Association Institut de Psychosomatique Pierre Marty IPSO Pierre Marty Centre d enseignement et de formation CEFP Année universitaire 2011-2012 20 rue Bellier Dedouvre - 75013 Paris Secrétariat : 06 85

Plus en détail

Lucile Cognard. S identifier à son symptôme

Lucile Cognard. S identifier à son symptôme Lucile Cognard S identifier à son symptôme Dans notre milieu analytique, l expression est connue : «s identifier à son symptôme». D où vient-elle, que recouvre-t-elle? C est la question que je me suis

Plus en détail

Jean-Jacques Gorog. La dritte Person*

Jean-Jacques Gorog. La dritte Person* Jean-Jacques Gorog La dritte Person* Le dispositif du contrôle est très manifestement construit sur la place troisième, celle qui structure le mot d esprit freudien, de la même façon que la passe, selon

Plus en détail

La satisfaction de fin d analyse : une rencontre particulière avec le réel*

La satisfaction de fin d analyse : une rencontre particulière avec le réel* Lola López La satisfaction de fin d analyse : une rencontre particulière avec le réel* Dans la «Préface à l édition anglaise du Séminaire XI», Lacan convoque la satisfaction comme ce qui «marque» la conclusion

Plus en détail

Nom Prénom :... Mon livret de stage

Nom Prénom :... Mon livret de stage Nom Prénom :..... Mon livret de stage 1. Présentation Tuteur de stage : NOM et Prénom: Fonctions dans l entreprise : Téléphone et poste : Stagiaire NOM et Prénom : Né(e) le : Stage effectué du au Professeur

Plus en détail

Richard Abibon. «Le sujet reçoit de l Autre son propre message sous une forme inversée»

Richard Abibon. «Le sujet reçoit de l Autre son propre message sous une forme inversée» Richard Abibon «Le sujet reçoit de l Autre son propre message sous une forme inversée» Cette formule, on la trouve presque telle quelle dans l «Ouverture de ce recueil» qui introduit les «Ecrits» de Lacan.

Plus en détail

Annie Claude Sortant-Delanoë. L angoisse, nécessité logique entre jouissance et désir

Annie Claude Sortant-Delanoë. L angoisse, nécessité logique entre jouissance et désir Annie Claude Sortant-Delanoë L angoisse, nécessité logique entre jouissance et désir À sa naissance, l enfant est un organisme dont le cri exprime un besoin. Ce cri n a aucune intention de signification.

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION AU CONCOURS D ENTREE AU CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE D AMBULANCIERS

DOSSIER D INSCRIPTION AU CONCOURS D ENTREE AU CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE D AMBULANCIERS INSTITUT DE FORMATION INTERHOSPITALIER THEODORE SIMON CJ/PV/23/11/2005 DOSSIER D INSCRIPTION AU CONCOURS D ENTREE AU CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE D AMBULANCIERS 2 concours d entrée par an 2 sessions

Plus en détail

Université d été de l AFORPEL 30 juillet 4 août 2012. La Gestalt et les «état limite» (Borderline)

Université d été de l AFORPEL 30 juillet 4 août 2012. La Gestalt et les «état limite» (Borderline) La Gestalt et les «état limite» (Borderline) Les patients qui souffrent du trouble borderline (plus de 2% de la population active, 10% des consultations externes des médecins psychiatres et 15 à 20% des

Plus en détail

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription A compter de la rentrée 2015, la commune a décidé de se doter d un nouveau système de réservation par Internet. Conformément au règlement, chaque famille qui

Plus en détail

2010/2011 MASTER 2 SPECIALITE 8 MEF (IUFM/UPV/INSHEA)

2010/2011 MASTER 2 SPECIALITE 8 MEF (IUFM/UPV/INSHEA) 2010/2011 MASTER 2 SPECIALITE 8 MEF (IUFM/UPV/INSHEA) ACCOMPAGNEMENT DE PUBLICS A BESOINS EDUCATIFS PARTICULIERS PAR UNE PEDAGOGIE INSTITUTIONNELLE ADAPTEE Responsable : CANAT Sylvie MASTER 2 SPECIALITE

Plus en détail

Le leadership des femmes dans la vie publique Favoriser la diversité pour une croissance inclusive

Le leadership des femmes dans la vie publique Favoriser la diversité pour une croissance inclusive Forum mondial sur la Gouvernance publique Le leadership des femmes dans la vie publique: Favoriser la diversité pour une croissance inclusive Informations pratiques Paris, 2-4 avril 2014 Informations

Plus en détail

Programme Scientifique

Programme Scientifique Programme Scientifique L AFTAD est un organisme de FMC Agrément n 100381 Le Congrès Les Journées de l AFTAD donne droit à 12 crédits de FMC au titre de la Formation Présentielle, pour les médecins libéraux

Plus en détail

Cours d été des établissements privés de la région de Québec. Document d information et formulaire d inscription aux parents

Cours d été des établissements privés de la région de Québec. Document d information et formulaire d inscription aux parents Été 2015 Été 2015 Cours d été des établissements privés de la région de Québec Document d information et formulaire d inscription aux parents Cours d été des établissements privés de la région de Québec

Plus en détail

Lettre n 12, Novembre 2012

Lettre n 12, Novembre 2012 Lettre n 12, Novembre 2012 Cher(e) ami(e), Le silence des vacances cède la place au vacarme de la rentrée qui nous renvoie les premiers effets de la loi sur le titre de psychothérapeute et le redémarrage

Plus en détail

Plaisir dans l accompagnement, accompagnement aux plaisirs

Plaisir dans l accompagnement, accompagnement aux plaisirs èmes JOURNÉES NATIONALES DE FORMATION GRENOBLE ALPEXPO Plaisir dans l accompagnement, accompagnement aux plaisirs AIN HAUTE-SAVOIE LOIRE RHÔNE SAVOIE ISÈRE Grenoble ARDÈCHE DRÔME Ces journées s adressent

Plus en détail

Inscription Prépa Concours

Inscription Prépa Concours Inscription Prépa Concours Le dossier d inscription comporte 3 pages. Vous devez les compléter, et joindre les pièces demandées. Le justificatif de responsabilité civile est nécessaire pour effectuer le

Plus en détail

«Stage découverte» Une semaine en entreprise Le livret Bienvenue chez XXXX

«Stage découverte» Une semaine en entreprise Le livret Bienvenue chez XXXX «Stage découverte» Une semaine en entreprise Le livret Bienvenue chez XXXX Le stagiaire : Le maître de stage : Le correspondant Ressources Humaines : Dates du stage : Inclure ici le logo de Sommaire -

Plus en détail

Transparence et relations avec vos prestataires : Maîtriser les conditions d application

Transparence et relations avec vos prestataires : Maîtriser les conditions d application Transparence et relations avec vos prestataires : Maîtriser les conditions d application (ex : Agences de Communication, Sociétés de RP, Editeurs de presse, Cabinets d études de marché etc ) MARDI 29 SEPTEMBRE

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS Avenue des Thermes - BP 71 01220 Divonne-les-Bains Tel/Fax : 04 50 20 29 15 Courriel : divonne.espacejeunes@alfa3a.org REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS A compter du 1 er septembre 2014

Plus en détail

DROITS ET DEVOIRS DES USAGERS. Accès au dossier patient. www.psycom.org

DROITS ET DEVOIRS DES USAGERS. Accès au dossier patient. www.psycom.org DROITS ET DEVOIRS DES USAGERS Accès au dossier patient www.psycom.org Accès au dossier patient SOMMAIRE Composition du dossier patient p. 02 Accéder au dossier patient p. 03 Modalités particulières p.

Plus en détail

services en ligne : www.e-cavej.org

services en ligne : www.e-cavej.org services en ligne : www.e-cavej.org Le centre audiovisuel d études juridiques des universités de Paris Le Centre Audiovisuel d Études Juridiques des Universités de Paris est un service d enseignement

Plus en détail

Information aux patients et à leurs proches. Espace médiation. Lieu d écoute et de dialogue pour les patients et leurs proches

Information aux patients et à leurs proches. Espace médiation. Lieu d écoute et de dialogue pour les patients et leurs proches Information aux patients et à leurs proches Espace médiation Lieu d écoute et de dialogue pour les patients et leurs proches Quand solliciter l espace médiation? Vous rencontrez un problème à l hôpital

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. PENTA Editions Des livres qui résonnent

DOSSIER DE PRESSE. PENTA Editions Des livres qui résonnent DOSSIER DE PRESSE En couverture : Ludwig van Beethoven, impression couleur d après une peinture de Johann Baptist Reiter Beethoven-Haus Bonn Partie de violon de quatuor à cordes op. 135 de Ludwig van Beethoven,

Plus en détail

Programme de Formation Année 2015

Programme de Formation Année 2015 Programme de Formation Année 2015 ARAPL Périgord Limousin 68, rue Bourbarraud - 24100 Bergerac Tél. 05 53 58 83 81 - Fax. 05 53 58 83 82 - Mail : arapl-pl@orange.fr Agrément n 203240 - Siret n 39064222100019

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL

PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL Actualisation 07/2009 PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL Partie 1 : LE CADRE GENERAL I. OBJECTIFS DE L INSTITUTION DANS LA FORMATION PROFESSIONNELLE Participer à l effort

Plus en détail

Dossier d inscription English Club Année 2015-2016

Dossier d inscription English Club Année 2015-2016 Dossier d inscription English Club Année 2015-2016.. Photo de l enfant I. Information de l élève ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------/---------/-------

Plus en détail

Cours d été 2015. Aux parents et élèves de 5 e secondaire

Cours d été 2015. Aux parents et élèves de 5 e secondaire Cours d été 2015 Aux parents et élèves de 5 e secondaire Durant l été, la Commission scolaire offre à ses élèves de 5 e secondaire trois services : 1. Des cours en présentiel, dans les matières suivantes

Plus en détail

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe.

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Quand on est convaincu que l on ne peut pas travailler tout le temps avec toute sa classe en même temps et que l on souhaite mettre en place

Plus en détail

Spécialiste en finance et comptabilité Brevet fédéral. Cours organisés par le CPLN-EPC formations supérieures. page 1

Spécialiste en finance et comptabilité Brevet fédéral. Cours organisés par le CPLN-EPC formations supérieures. page 1 Spécialiste en finance et comptabilité Brevet fédéral Cours organisés par le CPLN-EPC formations supérieures page 1 1. Introduction A qui est destinée cette formation? Proposée en emploi, la formation

Plus en détail

RECRUTEMENT SURVEILLANCE DES EXAMENS. Temps de travail : Vous êtes recruté(e) pour une durée et un nombre d heures fixés contractuellement.

RECRUTEMENT SURVEILLANCE DES EXAMENS. Temps de travail : Vous êtes recruté(e) pour une durée et un nombre d heures fixés contractuellement. RECRUTEMENT SURVEILLANCE DES EXAMENS Temps de travail : Vous êtes recruté(e) pour une durée et un nombre d heures fixés contractuellement. Rémunération principale : Votre rémunération sera le résultat

Plus en détail

Thèmes et situations : Agenda et Emploi du temps. Fiche pédagogique

Thèmes et situations : Agenda et Emploi du temps. Fiche pédagogique Ressources pour les enseignants et les formateurs en français des affaires Activité pour la classe : CFP Crédit : Joelle Bonenfant, Jean Lacroix Thèmes et situations : Agenda et Emploi du temps Fiche pédagogique

Plus en détail

29 èmes Journées franco-allemandes de juristes et pré-séminaire pour étudiants en droit du 4 au 9 octobre 2005 à Paris

29 èmes Journées franco-allemandes de juristes et pré-séminaire pour étudiants en droit du 4 au 9 octobre 2005 à Paris 29 èmes Journées franco-allemandes de juristes et pré-séminaire pour étudiants en droit du 4 au 9 octobre 2005 à Paris Les journées franco-allemandes de juristes et d étudiants en droit ont pour objectif

Plus en détail

Stress et Management Droits et devoirs du manager. Inter- Entreprises

Stress et Management Droits et devoirs du manager. Inter- Entreprises Management motivationnel Stress et Management Droits et devoirs du manager CATALOGUE Formations Inter- Entreprises Cabinet de Conseil et de Formation en Motivation et Développement de la Performance CRECI

Plus en détail

Fins d analyse T R A N S. Note: À partir du présent numéro, la revue paraît en hiver et en été. H I V E R 1 9 9 5

Fins d analyse T R A N S. Note: À partir du présent numéro, la revue paraît en hiver et en été. H I V E R 1 9 9 5 T R A N S R E V U E D E P S Y C H A N A L Y S E Fins d analyse Note: À partir du présent numéro, la revue paraît en hiver et en été. H I V E R 1 9 9 5 T R A N S C.P. 842, succ. Outremont, Montréal, (Québec)

Plus en détail

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège...

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège... NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège......... SOMMAIRE Avant le stage Le cahier de stage. 2 Conseil au stagiaire. 3 Fiche d identité de l élève

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

MODALITÉS D INSCRIPTION

MODALITÉS D INSCRIPTION DOSSIER D INSCRIPTION AU CLUB DE PLONGEE DU Ve Saison 2015-2016 POT DE RENTREE informations et inscriptions Mercredi 9 septembre 2015 1 ère séance de piscine Mercredi 16 septembre 2015 1ère séance de fosse

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

I. Démarches administratives et documents à produire

I. Démarches administratives et documents à produire UCL - Guide administratif du médecin assistant candidat boursier (MACB) porteur d un diplôme de médecine ou de spécialisation obtenu dans un pays hors Union Européenne. Ce petit guide reprend des informations

Plus en détail

Géophysique et sites pollués

Géophysique et sites pollués Géophysique et sites pollués A la recherche d objets enfouis Dans le cadre des diagnostics et de la réhabilitation des sites pollués, de nombreuses investigations sont nécessaires afin de localiser, entre

Plus en détail

DOSSIER D'INSCRIPTION 2015/2016

DOSSIER D'INSCRIPTION 2015/2016 NOM :. PRENOM :. DOSSIER D'INSCRIPTION 2015/2016 pour les mercredis loisirs : minimum deux semaines avant le début de chaque cycle pour les petites vacances : aux dates indiquées sur les coupons Merci

Plus en détail

REGLEMENT DES ETUDES

REGLEMENT DES ETUDES P a g e 1 REGLEMENT DES ETUDES INSTITUT DON BOSCO HUY Enseignement ordinaire de plein exercice rue des Cotillages 2-4500 HUY - Tél.: 085/27.07.50 - Fax: 085/23.55.29 E-Mail: direction@donboscohuy.be Site

Plus en détail

ÉDITION 2015. Formation. Construisez votre projet d entreprise et donnez-vous toutes les chances de réussir. Bar / Brasserie Restaurant / Hôtel

ÉDITION 2015. Formation. Construisez votre projet d entreprise et donnez-vous toutes les chances de réussir. Bar / Brasserie Restaurant / Hôtel ÉDITION 2015 Formation Construisez votre projet d entreprise et donnez-vous toutes les chances de réussir Bar / Brasserie Restaurant / Hôtel Formation Objectifs de la formation Acquérir les éléments indispensables

Plus en détail

Votre. séjour. au quotidien. Campus France vous accompagne pour toute la durée de votre séjour.

Votre. séjour. au quotidien. Campus France vous accompagne pour toute la durée de votre séjour. Votre séjour Campus France vous accompagne pour toute la durée de votre séjour. 1 2 3 4 VOTRE 5 VOTRE 6 DÈS VOTRE ARRIVÉE ON S OCCUPE DE VOUS, ON S OCCUPE DE TOUT VOTRE ESPACE PERSONNEL QUELQUES POINTS

Plus en détail

Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre. - - Lycées et Collèges - -

Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre. - - Lycées et Collèges - - Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre - - Lycées et Collèges - - Réunion d information pour les enseignants et les enseignantes Jeudi 18 juin 2015 à 18h Mardi 15 Septembre

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

Diapo 1. Objet de l atelier. Classe visée. Travail en co-disciplinarité (identité et origine académique des IEN)

Diapo 1. Objet de l atelier. Classe visée. Travail en co-disciplinarité (identité et origine académique des IEN) COMMENTAIRE Séminaire national Réforme de la série Gestion-administration Lyon 10 et 11 mai 2012 Vendredi matin Martine DECONINCK (IEN EG), Michèle SENDRE (IEN L), Isabelle VALLOT (IEN EG) Diapo 1. Objet

Plus en détail

Formation certifiante au métier de coach scolaire

Formation certifiante au métier de coach scolaire Formation certifiante au métier de coach scolaire 1 Préambule CoachingMaestro est un portail de formations dédié à toute personne intéressée dans l accompagnement des jeunes. Préambule Ses missions sont

Plus en détail

EXEMPLE DE CONTRAT DE TRAVAIL ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES

EXEMPLE DE CONTRAT DE TRAVAIL ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES Relais Assistantes Maternelles Maison de la Famille Rue Antoine Bourdelle 62100 Calais Tél : 03.21.97.60.73 EXEMPLE DE CONTRAT DE TRAVAIL ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES Présentation L accord

Plus en détail

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015 NOM DE L ENFANT :. PRENOM DE L ENFANT : Date de Naissance :.. Sexe de l enfant: Masculin Féminin 1 Dossier à compléter par enfant. Maternelle : Elémentaire : - petite section - moyenne section.. Classe

Plus en détail

JOURNEES DE FORMATION : Pratique de l accompagnement au cinéma, découvrir et expérimenter des outils de médiation

JOURNEES DE FORMATION : Pratique de l accompagnement au cinéma, découvrir et expérimenter des outils de médiation JOURNEES DE FORMATION : Pratique de l accompagnement au cinéma, découvrir et expérimenter des outils de médiation Le mardi 1 er, mercredi 2 et jeudi 3 juillet 2014 de 9h30 à 16h30 au Centre culturel Le

Plus en détail

NOS HORAIRES D OUVERTURE. Lundi, mardi et jeudi 9h 12h et 13h 18h Le mercredi 9h 17h Le vendredi 9h 12h. Bureau Information Jeunesse Municipal

NOS HORAIRES D OUVERTURE. Lundi, mardi et jeudi 9h 12h et 13h 18h Le mercredi 9h 17h Le vendredi 9h 12h. Bureau Information Jeunesse Municipal BABY-SITTING AIDE AUX DEVOIRS NOS HORAIRES D OUVERTURE Lundi, mardi et jeudi 9h 12h et 13h 18h Le mercredi 9h 17h Le vendredi 9h 12h Bureau Information Jeunesse Municipal 19 avenue Fernand Gassion 13600

Plus en détail

Identité, posture et «marque personnelle» : créer les conditions de votre Leadership!

Identité, posture et «marque personnelle» : créer les conditions de votre Leadership! Présentation et objectifs Le Leadership, par définition personnel et unique, n est pas pour autant «tombé du ciel». Si certains individus semblent disposer d atouts indéniables, il est toujours le résultat

Plus en détail

Le dossier d inscription est à retourner à l adresse suivante avant le 13 Juin 2015 :

Le dossier d inscription est à retourner à l adresse suivante avant le 13 Juin 2015 : Dossier d inscription Le dossier d inscription est à retourner à l adresse suivante avant le 13 Juin 2015 : Le Masque de Fer de Lyon 41 rue Crillon 69006 LYON Tel : 04 78 93 08 98 Fax : 04 72 44 24 78

Plus en détail

FORMATION À DISTANCE - GUIDE D ÉTUDES - FORMATION PROFESSIONNELLE Diplôme d études professionnelles SECRÉTARIAT (5212) COMPTABILITÉ (5231)

FORMATION À DISTANCE - GUIDE D ÉTUDES - FORMATION PROFESSIONNELLE Diplôme d études professionnelles SECRÉTARIAT (5212) COMPTABILITÉ (5231) FORMATION À DISTANCE - GUIDE D ÉTUDES - FORMATION PROFESSIONNELLE Diplôme d études professionnelles SECRÉTARIAT (5212) COMPTABILITÉ (5231) Août 2014 La forme masculine est utilisée afin d alléger le texte.

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON SORBONNE

UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON SORBONNE UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON SORBONNE Ecole de Management de la Sorbonne (UFR 06 GESTION ET ECONOMIE D ENTREPRISE) Magistère Finance Année universitaire 2014-2015 1 er semestre 12 semaines de cours : du

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS BAFA

FOIRE AUX QUESTIONS BAFA FOIRE AUX QUESTIONS BAFA Le BAFA (en général) Quelles sont les conditions d'accès pour réaliser une formation BAFA? Quel sont les délais pour passer son BAFA? Pourquoi passer son BAFA? Quels sont les critères

Plus en détail

CONGRÈS. Vendredi 10 Décembre 2010 de 7h30 à 18h30

CONGRÈS. Vendredi 10 Décembre 2010 de 7h30 à 18h30 CONGRÈS Vendredi 10 Décembre 2010 de 7h30 à 18h30 Sous la présidence du Professeur Catherine WEIL-OLIVIER Et du Docteur François VIE LE SAGE LA SANTE PUBLIQUE APPARTIENT A TOUS Pavillon Dauphine Place

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

Les nouveaux rythmes scolaires à Saint-Cloud

Les nouveaux rythmes scolaires à Saint-Cloud Les nouveaux rythmes scolaires à Saint-Cloud ` Rentrée de septembre 2014 Madame, Monsieur, Dès la rentrée scolaire, le 2 septembre 2014, les nouveaux rythmes scolaires entrent en application sur l ensemble

Plus en détail

MASTER 2 PROFESSIONNEL : GESTION FINANCIERE ET FISCALITE. Année universitaire 2013/2014 INTERLOCUTEURS

MASTER 2 PROFESSIONNEL : GESTION FINANCIERE ET FISCALITE. Année universitaire 2013/2014 INTERLOCUTEURS ECOLE DE MANAGEMENT DE LA MANAGEMENT UFR 06 GESTION ET ECONOMIE D ENTREPRISE MASTER 2 PROFESSIONNEL : GESTION FINANCIERE ET FISCALITE Année universitaire 2013/2014 INTERLOCUTEURS Directeur du Master 2

Plus en détail

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E ARCHITECTURE ET DECORATION Collège Sainte-Marie des Ursulines 34, avenue de la Colonne 31500 TOULOUSE Tél. 05 34 25 28 61 Fax.

Plus en détail

LES SEMINAIRES DOCTORAUX PAR DISCIPLINE

LES SEMINAIRES DOCTORAUX PAR DISCIPLINE LES SEMINAIRES DOCTORAUX PAR DISCIPLINE DROIT CANONIQUE La Faculté de Droit canonique propose désormais deux modalités pour préparer un doctorat : - 1 ère modalité : programme canonique facultaire D1 :

Plus en détail

TRELAZE BASKET DOSSIER DE CREATION DE LICENCE

TRELAZE BASKET DOSSIER DE CREATION DE LICENCE DOSSIER DE CREATION DE LICENCE Ce dossier contient toutes les informations nécessaires à la création de votre licence ou de celle de votre enfant. Il est important que vous le lisiez attentivement. CONTENU

Plus en détail

Conditions générales

Conditions générales Conditions générales «NO LIMIT BASKETBALL 2015» avec CELINE DUMERC à Bourg de Péage (26300) Drôme. 1. INSCRIPTION Votre demande est enregistrée dès réception des éléments suivants : - Le bulletin d inscription

Plus en détail

Frontaliers français. Je travaille. au Grand-Duché de Luxembourg. Mes impôts? LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG

Frontaliers français. Je travaille. au Grand-Duché de Luxembourg. Mes impôts? LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG Frontaliers français Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg. Mes impôts? LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG 1 Les impôts sont un mal nécessaire: c est grâce aux impôts que l Etat peut faire fonctionner ses

Plus en détail

RELAIS BABY-SITTING Bureau Information Jeunesse Saint-lô CANDIDATURE BABY-SITTER

RELAIS BABY-SITTING Bureau Information Jeunesse Saint-lô CANDIDATURE BABY-SITTER CANDIDATURE BABY-SITTER NOM DATE DE NAISSANCE Téléphone PRENOM SEXE M F Portable E-mail Statut Lycéen Etudiant Demandeur d emploi En formation Autre ; précisez : Véhicule Aucun Voiture Formation en rapport

Plus en détail

Catalyseur de savoir et d expérience

Catalyseur de savoir et d expérience Catalyseur de savoir et d expérience Comptabilité Outils de la finance Social Formations Catalogue 2014/2015 Partenaire De votre développement A L entreprise constitue un formidable lieu de projets, de

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE SALARIÉ

CONVENTION DE STAGE SALARIÉ CONVENTION DE STAGE SALARIÉ AVERTISSEMENT Les personnes qui sollicitent le bénéfice d une convention de stage doivent être obligatoirement inscrites et participer réellement à un cycle de formation ou

Plus en détail

Commune de RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR

Commune de RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR Commune de RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR REGLEMENT INTERIEUR Vu la délibération du Conseil Communautaire en date du 26 mai 2015 et portant instauration du système des forfaits ; Vu la délibération

Plus en détail

ANNEE 2015. Synthèse des questionnaires de satisfaction sur l application de la réforme des rythmes scolaires

ANNEE 2015. Synthèse des questionnaires de satisfaction sur l application de la réforme des rythmes scolaires ANNEE 2015 Synthèse des questionnaires de satisfaction 1 POURCENTAGES DE QUESTIONNAIRES RETOURNÉS sur 355 questionnaires distribués 42% 58% questionnaires retournés = 207 ( dont 143 avec au moins un commentaire)

Plus en détail

Internet et bien d autres choses encore!

Internet et bien d autres choses encore! Informatique Internet et bien d autres choses encore! Programme des Ateliers Septembre 2014 à Mars 2015 ATELIERS D INITIATION Nouvelle formule Initiation à l ordinateur, à Internet et à la messagerie électronique

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON SORBONNE

UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON SORBONNE UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON SORBONNE Ecole de Management de la Sorbonne (UFR 06 GESTION ET ECONOMIE D ENTREPRISE) Magistère Finance Année universitaire 2013-2014 1 er semestre 13 semaines de cours : du

Plus en détail

Cecile Meignant. Infographie - Illustration - photographie. 42 ans. cecile.meignant@wanadoo.fr 06 88 75 07 99

Cecile Meignant. Infographie - Illustration - photographie. 42 ans. cecile.meignant@wanadoo.fr 06 88 75 07 99 Formation a l ESAG (atelier Met de Penninghen), Paris en 5 ans Salariée en milieu associatif : responsable de communication et monteuse de projets culturels En Free lance depuis 7 ans Cecile Meignant 42

Plus en détail

FICHE DE RENSEIGNEMENTS

FICHE DE RENSEIGNEMENTS FICHE DE RENSEIGNEMENTS INSCRIPTION 2014-2015 A rendre avant le 14 août 2014 Merci FAMILLE : 1 2 ENFANT(s) NOM de l enfant :...... PRENOM Né(e) le :...../../... Classe :..... Mon enfant ira à : la Garderie

Plus en détail

Foire aux Questions Application de gestion des conventions de stage Pstage

Foire aux Questions Application de gestion des conventions de stage Pstage Foire aux Questions Application de gestion des conventions de stage Pstage Contacts en fin de document Comment demander et créer une convention de stage? Vous devez faire la demande en ligne via votre

Plus en détail

Nom Prénom :... Baby-sitters

Nom Prénom :... Baby-sitters Nom Prénom :... Baby-sitters DOSSIER D INSCRIPTION 2012/2013 Charte «baby-sitting» Pour le Bureau Information Jeunesse De TARBES Avant propos Cette présente charte détermine l ensemble des rôles et engagements

Plus en détail

TITRE 1 - DISPOSITIONS GÉNÉRALES

TITRE 1 - DISPOSITIONS GÉNÉRALES CONVENTION RELATIVE AUX PÉRIODES DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL Pour les étudiants de... Vu le code du Travail, notamment ses articles L 4153-1, R. 4153-41 à R. 4153-44 et R. 4153-46, Vu le code de l

Plus en détail

INFORMATIQUE. WinBIZ & Excel. pour la gestion financière d entreprise. Votre partenaire formation continue

INFORMATIQUE. WinBIZ & Excel. pour la gestion financière d entreprise. Votre partenaire formation continue INFORMATIQUE WinBIZ & Excel pour la gestion financière d entreprise Votre partenaire formation continue www.virgile.ch tél. 021 921 19 62 info@virgile.ch IINFORMATIQUE Renseignements généraux Sommaire

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE ÉTUDIANT AVERTISSEMENT Les personnes qui sollicitent le bénéfice d une convention de stage doivent être obligatoirement inscrites et participer réellement à un cycle de formation ou

Plus en détail

Rencontre Banque & Droit

Rencontre Banque & Droit AMPHITHÉÂTRE THOMSON REUTERS TRANSACTIVE BANQUE EN LIGNE : QUID DES OBLIGATIONS JURIDIQUES? > Mardi 5 novembre 2013 de 9h00 à 12h00 > Amphithéâtre Thomson Reuters Transactive 6/8 Bd Haussmann 75009 Paris

Plus en détail

- Le Bonjour de Nathalie -

- Le Bonjour de Nathalie - - Le Bonjour de Nathalie - Nathalie WEINRYB - PARME COACHING nathalie.weinryb@parmecoaching.com - 01 41 14 63 40-06 22 02 54 37 www.parmecoaching.com Bonjour à toutes et tous, C'est la RENTREE et vous

Plus en détail

DIU de Cardiologie Interventionnelle Année universitaire 2014-2015. Note d information 1 septembre 2014 Enseignement 2 année

DIU de Cardiologie Interventionnelle Année universitaire 2014-2015. Note d information 1 septembre 2014 Enseignement 2 année DIU de Cardiologie Interventionnelle Année universitaire 2014-2015 Note d information 1 septembre 2014 Enseignement 2 année Modalités d'inscription Pré-inscription en deuxième année La pré-inscription

Plus en détail

Agnès LONJON LAURENT. Secrétaire Indépendante. Permanence téléphonique Gestion d agenda

Agnès LONJON LAURENT. Secrétaire Indépendante. Permanence téléphonique Gestion d agenda Agnès LONJON LAURENT Secrétaire Indépendante La permanence téléphonique pour un bon accueil. Votre accueil téléphonique est l un des vecteurs principaux de votre image de marque. La qualité de l accueil,

Plus en détail

Présentation de l établissement

Présentation de l établissement Présentation de l établissement Le collège Saint-Michel est une unité pédagogique autonome faisant partie du groupe scolaire Saint-Michel qui comprend l école, le collège, les lycées et le Centre de Formation

Plus en détail

1 - Pourquoi devenir partenaire de l Office de Tourisme?

1 - Pourquoi devenir partenaire de l Office de Tourisme? 1 - Pourquoi devenir partenaire de l Office de Tourisme? L'équipe de l'office de Tourisme de Tulle et de Corrèze a souhaité repenser les services et tarifs des packs afin de vous apporter davantage de

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE ÉTUDIANT

CONVENTION DE STAGE ÉTUDIANT CONVENTION DE STAGE ÉTUDIANT AVERTISSEMENT Les personnes qui sollicitent le bénéfice d une convention de stage doivent être obligatoirement inscrites et participer réellement à un cycle de formation ou

Plus en détail

L école de référence DES METIERS DE L ACCOMPAGNEMENT ET DU COACHING FRANCE ET MAROC

L école de référence DES METIERS DE L ACCOMPAGNEMENT ET DU COACHING FRANCE ET MAROC L école de référence DES METIERS DE L ACCOMPAGNEMENT ET DU COACHING FRANCE ET MAROC 2015-2016 01 L Académie du Coaching L Académie du Coaching a été créée en 2003 par trois praticiens historiques du coaching

Plus en détail

Dossier d inscription

Dossier d inscription Partie réservée au service : N d arrivée : Ville de Digne-les-Bains Service éducation education@dignelesbains.fr Ecole : Classe : Année scolaire 2015/2016 Services d accueil pour les enfants des écoles

Plus en détail

Sexe masculin féminin Langue Néerlandais Français Etat Civil Célibataire marié(e) veu(f)ve divorcé(e) séparé(e) Adresse officielle Rue Numéro Boîte

Sexe masculin féminin Langue Néerlandais Français Etat Civil Célibataire marié(e) veu(f)ve divorcé(e) séparé(e) Adresse officielle Rue Numéro Boîte Mutualité Libre Case réservée à la Mutualité Libre Securex N d intermédiaire Nom N d affiliation Ou apposer une vignette Demande d affiliation travailleur frontalier Vos données personnelles d identification

Plus en détail

Réf. Ifremer N 12/2 212 838. Surveillance et gardiennage du Centre Ifremer de Bretagne. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP)

Réf. Ifremer N 12/2 212 838. Surveillance et gardiennage du Centre Ifremer de Bretagne. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) Réf. Ifremer N 12/2 212 838 Surveillance et gardiennage du Centre Ifremer de Bretagne Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) 1. OBJET...3 2. RESPONSABLES HABILITES...3 3. DEFINITION DES PRESTATIONS

Plus en détail

Livret du Doctorant au Laboratoire de Probabilités et Modèles aléatoires. Table des matières

Livret du Doctorant au Laboratoire de Probabilités et Modèles aléatoires. Table des matières Livret du Doctorant au Laboratoire de Probabilités et Modèles aléatoires. Table des matières 1 Le Laboratoire 2 1.1 Organigramme 2 1.2 Equipes de recherche 2 1.3 Informatique 3 2 Séminaires et Groupes

Plus en détail

L ANIMATEUR D ATELIER D ÉCRITURE DOIT S ASSUMER CRÉATEUR Par Michel DUCOM Conférence de Barcelone, 2008.

L ANIMATEUR D ATELIER D ÉCRITURE DOIT S ASSUMER CRÉATEUR Par Michel DUCOM Conférence de Barcelone, 2008. L ANIMATEUR D ATELIER D ÉCRITURE DOIT S ASSUMER CRÉATEUR Par Michel DUCOM Conférence de Barcelone, 2008. QUEL EST LE RÔLE DE L ANIMATEUR? L essentiel de son rôle a certes un aspect prosaïque : il s agit

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION PÉDAGOGIQUE 2015-2016

DOSSIER D INSCRIPTION PÉDAGOGIQUE 2015-2016 1 UNIVERSITÉ PIERRE & MARIE CURIE LABORATOIRE DE PROBABILITÉS ET MODÈLES ALÉATOIRES Adresse Postale : 4, Place Jussieu Boîte courrier 188 75252 PARIS CÉDEX 05 Téléphone : 01.44.27.53.20. - Télécopie :

Plus en détail

Association des Responsables de Copropriété

Association des Responsables de Copropriété Association des Responsables de Copropriété L ARC, Association des Responsables de Copropriété, est une association à but non lucratif (loi de 1901) créée en 1987. Elle est implantée, en 2015, sur plus

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche 2015 1 PRESENTATION DE LA STRUCTURE RAViV est un réseau solidaire de compagnies et structures franciliennes de spectacle vivant

Plus en détail