Le programme FAME Quel apport pour les AMP? Réunion nationale de restitution et d échanges du programme FAME 20 février 2013 / Paris

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le programme FAME Quel apport pour les AMP? Réunion nationale de restitution et d échanges du programme FAME 20 février 2013 / Paris"

Transcription

1 Le programme FAME Quel apport pour les AMP? Réunion nationale de restitution et d échanges du programme FAME 20 février 2013 / Paris

2 Eléments de contexte sur les AMP Deux problématiques majeures: -Une gestion efficace et pertinente des AMP -La désignation de nouvelles AMP pour compléter le réseau La théorie Identifier les sites d intérêt Critères usuels (IBAs, RAMSAR, EU 2009/147, OSPAR, entités référentes nationales(mnhn )): Importance numérique (effectif significatif d espèces menacées, en danger, à enjeux de conservation ) / Importance écologique (reproduction, alimentation, repos, productivité, aux différents stades du cycle de vie ) / Biodiversité naturelle / Représentativité/ Sensibilité / Résilience/ Delathéorieàlapratique unmanquedeconnaissances

3 Elément de contexte sur les AMP / oiseaux marins Réalisation de bilan des connaissances

4 Elément de contexte sur les AMP / oiseaux marins Réalisation de bilan des connaissances

5 Etat du réseau d AMP

6 Etat du réseau d AMP Désignation basée sur les meilleures données/connaissances disponibles + sur l expertise des référents thématiques Un réseau cohérent pour les oiseaux d eau et les colonies (AMP côtières / réserves naturelles) Différents types d AMP pour différents objectifs(de la côte vers le large)

7 Etat du réseau d AMP / Perspectives

8 Etat du réseau d AMP / Perspectives Programmes d acquisition de connaissances pour compléter le réseau d AMP

9 Le programme PACOMM PACOMMprogramme Des campagnes d observation aériennes «SAMM» Etat des lieux de la distribu?on spa?ale des espèces et de sa variabilité spa?o-temporelle

10 Le programme PACOMM PACOMMprogramme Des campagnes d observation aériennes «SAMM» Etat des lieux de la distribu?on spa?ale des espèces et de sa variabilité spa?o-temporelle Des observations depuis des bateaux Sur les navires océanographiques de l Ifremer / campagnes halieutiques récurrentes : Pelgas/ Evhoe/ Ibts/ Pelmed évalua?on de la variabilité interannuelle et du lien fonc?onnel proie-prédateur

11 Le programme PACOMM PACOMMprogramme Des campagnes d observation aériennes «SAMM» Etat des lieux de la distribu?on spa?ale des espèces et de sa variabilité spa?o-temporelle Des observations depuis des bateaux Sur les navires océanographiques de l Ifremer / campagnes halieutiques récurrentes : Pelgas/ Evhoe/ Ibts/ Pelmed évalua?on de la variabilité interannuelle et du lien fonc?onnel proie-prédateur Du suivi télémétrique des Puffins yelkouan et cendrés GPS / Argos / GLS Comprendre la dynamique des popula?ons

12 Le programme PACOMM PACOMMprogramme Des campagnes d observation aériennes «SAMM» Etat des lieux de la distribu?on spa?ale des espèces et de sa variabilité spa?o-temporelle Des observations depuis des bateaux Sur les navires océanographiques de l Ifremer / campagnes halieutiques récurrentes : Pelgas/ Evhoe/ Ibts/ Pelmed évalua?on de la variabilité interannuelle et du lien fonc?onnel proie-prédateur Du suivi télémétrique des Puffins yelkouan et cendrés GPS / Argos / GLS Comprendre la dynamique des popula?ons Des suivis acoustiques des marsouins communs C-Pod/ Aural/ RT-Sys Comprendre le comportement de cebe espèce

13 Le programme PACOMM PACOMMprogramme Des campagnes d observation aériennes «SAMM» Etat des lieux de la distribu?on spa?ale des espèces et de sa variabilité spa?o-temporelle Des observations depuis des bateaux Sur les navires océanographiques de l Ifremer / campagnes halieutiques récurrentes : Pelgas/ Evhoe/ Ibts/ Pelmed évalua?on de la variabilité interannuelle et du lien fonc?onnel proie-prédateur Du suivi télémétrique des Puffins yelkouan et cendrés GPS / Argos / GLS Comprendre la dynamique des popula?ons Des suivis acoustiques des marsouins communs C-Pod/ Aural/ RT-Sys Comprendre le comportement de cebe espèce Une recherche de la cohérence et la valorisation des autres projets thématiques Apporter un appui pour améliorer la complémentarité et l op?misa?on de l ac?on publique

14 Campagnes aériennes «SAMM» 2 ou 3 avions et leurs équipages à 180m et 170km/h 590 heures d observations (hiver et été 2012) km 2 couverts / 4 strates avec différentes résolutions spatiales Suivi multi-cible : Oiseaux marins Cétacés et pinnipèdes Tortues, raies, requins Déchets marins Bateaux Une méthodologie éprouvée: - Avion ailes hautes - Hublots bulles -2 observateurs + 1 navigateur/secrétaire - Logiciel de saisie adaptée

15 Fous de Bassan(SAMM hiver11-12)

16 Fous de Bassan(SAMM été12)

17 Fous de Bassan(SAMM hiver11-12)

18 Fous de Bassan(SAMM été12)

19 Fous de Bassan(SAMM hiv11-12)

20 Fous de Bassan(SAMM été12)

21 Pelgas Observation depuis des bateaux Evhoe IBTS

22 Etudes oiseaux et mammifères marins Etat des lieux non exhaustif

23 Grèbes - Plongeons GONm/ obscôte Macreuses noires MDE / télémétrie, obs côte, obs avion Fou de Bassan CEFE-CNRS / FAME / télémétrie Sternes BV-SEPNB / GEOCA / obscôte, obsbateau Hivernants et limicoles PNMI / obscôte, obsbateau Cormorans huppés BV-SEPNB / télémétrie, obs bateau Puffin des Baléares CoordLPO / FAME / obscôte Etudes oiseaux et mammifères marins Etat des lieux non exhaustif

24 Le programme PACOMM Calendrier scientifique Collecte de données Nov12 Atelier PACOMM 12 Déc12/Jan13 Synthèse Intermédiaire éléments pour les gestionnaires AMP versement données INPN Nov13 Atelier PACOMM 13 Dec13/Jan14 Synthèse Intermédiaire éléments pour les gestionnaires AMP Sept14 Atelier final PACOMM 14 Déc14 Synthèse finale mise à jour des FSD proposi?on de sites Stratégie de désignation N Identifier les grands secteurs 2- Définition de périmètres de sites N Evaluation de la cohérence du réseau

25 Désignation d AMP: l apport de FAME Compléter les jeux de données sur les oiseaux marins pour alimenter les analyses globales 2014 Proposition d IBAs sur les Fous et Puffins des Baléares éléments de base pour la réflexion sur la stratégie de désignation MiseàjourdesFSD Baies de St Brieuc et Morlaix très nombreuses observations en dehors des ZPS Candidats IBAs marines AMP mais pas de mention du Puffin des Baléares

26 La gestion des AMP : l apport de FAME Approche écosystémique, basée sur les caractéristiques environnementales (exemple:bancdesable proies oiseauxmarins) Connaissance de la distribution et du comportement et identification des zones fonctionnelles: Apport de la télémétrie Exemple sur les Sept-Iles: définir les zones maritimes essentielles à la survie des Fous, vérifier les hypothèses de dépendances aux stocks de poissons

27 La gestion des AMP: l apport de FAME Approche écosystémique, basée sur les caractéristiques environnementales (exemple:bancdesable proies oiseauxmarins) Lien avec activités humaines: identifier et minimiser les impacts Elaboration de recommandations + Travail de coopération sur le terrain

28 La gestion des AMP: l apport de FAME Approche écosystémique, basée sur les caractéristiques environnementales (exemple:bancdesable proies oiseauxmarins) Lien avec activités humaines: identifier et minimiser les impacts Gestion de la mobilité spatiale et temporelle: mesures adaptatives Séries temporelles de télémétrie et d observation à la côte Evaluation de l efficacité de la gestion: tableau de bord et autres outils Mise en place de différentes échelles de gestion Gestion à l échelle du réseau et transfrontalière Partenariats Arc Atlantique

29 Merci de votre attention Crédits Photos : Boubert, Chevallier, Bretille, Serre, Pellé, Duvilla, Blanchard, Péron, Turpin, David, GECC

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 15 Novembre 2012. Instance de Suivi et de Concertation

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 15 Novembre 2012. Instance de Suivi et de Concertation EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire 15 Novembre 2012 Instance de Suivi et de Concertation AGENDA A/ Les acteurs du consortium A/ Les acteurs du consortium B/ Le projet C/ Les études environnementales

Plus en détail

Les réseaux d AMP MAIA et PANACHE : d une base de données commune vers l analyse du réseau

Les réseaux d AMP MAIA et PANACHE : d une base de données commune vers l analyse du réseau Les réseaux d AMP MAIA et PANACHE : d une base de données commune vers l analyse du réseau Mélanie ODION, AAMP - antenne Atlantique Sonia CARRIER, AAMP- antenne Manche mer du Nord Plan de la présentation

Plus en détail

Programme «Biodiversité Gaz Pétrole»

Programme «Biodiversité Gaz Pétrole» République Islamique de Mauritanie Honneur - Fraternité - Justice MINISTÈRE DE L ENVIRONNEMENT ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Programme «Biodiversité Gaz Pétrole» En partenariat avec le MINISTÈRE DU PÉTROLE,

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l environnement

Programme des Nations Unies pour l environnement EP Programme des Nations Unies pour l environnement UNEP(DEPI)/MED WG.382/Inf 2 26 Juin 2013 FRANCAIS ORIGINAL: ANGLAIS / FRANCAIS PLAN D'ACTION POUR LA MEDITERRANEE Onzième Réunion des Points Focaux pour

Plus en détail

SYNTHÈSE D ÉTUDES OISEAUX ET CHAUVES-SOURIS CHAUVE-SOURIS

SYNTHÈSE D ÉTUDES OISEAUX ET CHAUVES-SOURIS CHAUVE-SOURIS OISEAUX ET CHAUVES-SOURIS CHAUVE-SOURIS Avril 2015 SOMMAIRE 1. PRÉSENTATION DE LA THÉMATIQUE 2. GLOSSAIRE 3. L ÉTAT DES LIEUX DES CONNAISSANCES ACTUELLES 3.1. INFORMATIONS GÉNÉRALES ZONAGES DU PATRIMOINE

Plus en détail

Conférence sur le milieu marin pour les nouveaux arrivants

Conférence sur le milieu marin pour les nouveaux arrivants Communiqué de presse A Iloni, le 03/09/2015 Conférence sur le milieu marin pour les nouveaux arrivants 1 soirée, 2 thèmes : la charte d approche des mammifères marins et le réseau d observateurs C est

Plus en détail

Sea Tech Week Brest - Mercredi 10 octobre Quartz salle 1

Sea Tech Week Brest - Mercredi 10 octobre Quartz salle 1 Sea Tech Week Brest - Mercredi 10 octobre Quartz salle 1 Parc Naturel Marin d Iroise MERiFIC L étude du bruit des énergies marines renouvelables et impacts sur l environnement. L utilisation de l acoustique

Plus en détail

De l inventaire des connaissances à la définition de protocoles de suivi des oiseaux en mer en prévision du développement des parcs éoliens offshore

De l inventaire des connaissances à la définition de protocoles de suivi des oiseaux en mer en prévision du développement des parcs éoliens offshore De l inventaire des connaissances à la définition de protocoles de suivi des oiseaux en mer en prévision du développement des parcs éoliens offshore Aurélie de Seynes Sous la direction de Yann ANDRE Crédits

Plus en détail

CONVENTION SUR LES ESPÈCES MIGRATRICES

CONVENTION SUR LES ESPÈCES MIGRATRICES CONVENTION SUR LES ESPÈCES MIGRATRICES Distribution: Générale CMS PNUE/CMS/Résolution 11.27 Français Original: Anglais ÉNERGIE RENOUVELABLE ET ESPÈCES MIGRATRICES Adoptée par la Conférence des Parties

Plus en détail

Les îles Éparses. A bord du navire océanographique Marion Dufresne. du 16 avril au 15 mai 2009

Les îles Éparses. A bord du navire océanographique Marion Dufresne. du 16 avril au 15 mai 2009 Les îles Éparses A bord du navire océanographique Marion Dufresne du 16 avril au 15 mai 2009 Mer et Voyages 9 rue notre Dame des Victoire 75002 Paris T : 01 49 26 93 33 F : 01 42 96 29 39 info@mer-et-voyages.com

Plus en détail

LE TABLEAU DE BORD DES AIRES MARINES PROTÉGÉES

LE TABLEAU DE BORD DES AIRES MARINES PROTÉGÉES LE TABLEAU DE BORD DES AIRES MARINES PROTÉGÉES 18 Clipperton Océan pacifique Les sites pilotes du tableau de bord des aires marines protégées Polynésie française 12 9 Saint-Pierre et Miquelon 21 Antilles

Plus en détail

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc LA CONVENTION DE BERNE AU MAROC Le Maroc est Partie contractante à la Convention de Berne

Plus en détail

Évaluation environnementale stratégique du programme opérationnel INTERREG V Caraïbes 2014-2020

Évaluation environnementale stratégique du programme opérationnel INTERREG V Caraïbes 2014-2020 Évaluation stratégique du programme opérationnel INTERREG V Caraïbes 2014-2020 Note additive présentant les modifications apportées à la version du rapport environnemental intermédiaire ayant servi de

Plus en détail

Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat

Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat Projet de parc éolien en mer de Fécamp Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat ************************* OUVERTURE DE LA REUNION Plus d une vingtaine de personnes étaient réunies le samedi

Plus en détail

Avis délibéré de l Autorité environnementale sur le projet de parc éolien en mer de Courseulles-sur-Mer et son raccordement électrique (14)

Avis délibéré de l Autorité environnementale sur le projet de parc éolien en mer de Courseulles-sur-Mer et son raccordement électrique (14) Avis délibéré de l Autorité environnementale sur le projet de parc éolien en mer de Courseulles-sur-Mer et son raccordement électrique (14) n Ae : 2015-003 Avis délibéré n Ae 2015-003 adopté lors de la

Plus en détail

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE Date: 19 Décembre 2014 Pays: TUNISIE Description de la mission: Conception d un Atlas relatif aux résultats et chiffres de l étude «Carte de la vulnérabilité du

Plus en détail

Annuaire(des(programmes(de(sciences(participatives( (Collectif(national(SPB(

Annuaire(des(programmes(de(sciences(participatives( (Collectif(national(SPB( Annuaire(des(programmes(de(sciences(participatives( (Collectif(national(SPB( FICHEDEPRESENTATIOND UNPROGRAMMEDE SCIENCESPARTICIPATIVES Afin de caractériser et présenter les programmes de sciences participatives

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l environnement

Programme des Nations Unies pour l environnement EP Programme des Nations Unies pour l environnement UNEP(DEC)/MED WG.268/3 11 mai 2005 FRANCAIS PLAN D ACTION POUR LA MEDITERRANEE Septième Réunion des Points Focaux Nationaux pour les ASP Séville, 31

Plus en détail

CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION POUR LA PROTECTION DE NOTRE PATRIMOINE MARITIME & TERRESTRE DOSSIER DE PRESENTATION

CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION POUR LA PROTECTION DE NOTRE PATRIMOINE MARITIME & TERRESTRE DOSSIER DE PRESENTATION CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION POUR LA PROTECTION DE NOTRE PATRIMOINE MARITIME & TERRESTRE DOSSIER DE PRESENTATION LES STANDS DES PARTENAIRES DE FAMILLES DE FRANCE Les partenaires de Familles de

Plus en détail

Analyse pluridisciplinaire des écosystèmes exploités Les Indicateurs de PERfrormance Le logiciel IPER

Analyse pluridisciplinaire des écosystèmes exploités Les Indicateurs de PERfrormance Le logiciel IPER Analyse pluridisciplinaire des écosystèmes exploités Les Indicateurs de PERfrormance Le logiciel IPER R. LAE F. BACHIRI A. BEN MHAMED J. BONCOEUR J.M. ECOUTIN J. HABASQUE L. TIT0 DE MORAIS J.Y. WEIGEL

Plus en détail

Schéma éolien de la Drôme Volume I : Méthode et résultats. page 29 sur 44

Schéma éolien de la Drôme Volume I : Méthode et résultats. page 29 sur 44 Pour les hivernants, l objectif a été de localiser les sites d hivernage majeurs. Ils concernent principalement les oiseaux d eau, mais aussi les rapaces diurnes et nocturnes sensibles au risque de collision.

Plus en détail

POKER II. Une campagne de prospection et d évaluation des ressources halieutiques pour soutenir l avenir de la pêche australe

POKER II. Une campagne de prospection et d évaluation des ressources halieutiques pour soutenir l avenir de la pêche australe DOSSIER DE PRESSE JUIN 2010 POKER II Une campagne de prospection et d évaluation des ressources halieutiques pour soutenir l avenir de la pêche australe Paul Tixier La pêche australe : un modèle de gestion

Plus en détail

Phase de revenus initiaux du projet de Mary River Audiences finales Parcs Canada

Phase de revenus initiaux du projet de Mary River Audiences finales Parcs Canada Phase de revenus initiaux du projet de Mary River Audiences finales Parcs Canada Participation de Parcs Canada à l examen de la proposition concernant la phase de revenus initiaux du projet de Mary River

Plus en détail

Recherches sur la biodiversité des zones antarctiques et subantarctiques, implications en termes de gestion et conservation.

Recherches sur la biodiversité des zones antarctiques et subantarctiques, implications en termes de gestion et conservation. Recherches sur la biodiversité des zones antarctiques et subantarctiques, implications en termes de gestion et conservation Marc Lebouvier La ZATA s appuie sur neuf programmes de recherche soutenus par

Plus en détail

Mise en place, gestion et évaluation des espaces marins protégés avec Argos surveillance Environnementale

Mise en place, gestion et évaluation des espaces marins protégés avec Argos surveillance Environnementale # 74 06/2012 Mise en place, gestion et évaluation des espaces marins protégés avec Argos surveillance Environnementale 06/2012 #74 2 SOMMAIRE Mise en place, gestion et évaluation des espaces marins protégés

Plus en détail

STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE. Août 2012

STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE. Août 2012 STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE Août 2012 Projet sectoriel Cadre réglementaire et orientations politiques Etat des lieux Amélioration de la connaissance Préservation de Valorisation de la

Plus en détail

le portail de description de la biodiversité en Franche-Comté

le portail de description de la biodiversité en Franche-Comté Synthèses d'informations géographiques sur la nature www.sigogne.org avec le Fond européen de développement régional Union Européenne le portail de description de la biodiversité en Franche-Comté journées

Plus en détail

ValorIG 06 Intégration des données marines et SIG

ValorIG 06 Intégration des données marines et SIG ValorIG 06 Intégration des données marines et SIG Quelle place pour l Ifremer dans les initiatives de rationalisation de la gestion de données en France et en Europe? (Réseaux, Géo-Portails, ) G.Maudire

Plus en détail

Héron. branché NOUVEAUTÉ CET AUTOMNE! 22 octobre au 2 novembre

Héron. branché NOUVEAUTÉ CET AUTOMNE! 22 octobre au 2 novembre Le petit Héron branché Infolettre pour les professionnels de l éducation www.heritagestbernard.qc.ca Volume 3 Numéro 3 AUTOMNE 2012 NOUVEAUTÉ CET AUTOMNE! 22 octobre au 2 novembre Le À lire dans cette

Plus en détail

EBONE. Réseau Européen d Observation de la Biodiversité. (European Biodiversity Observation NEtwork)

EBONE. Réseau Européen d Observation de la Biodiversité. (European Biodiversity Observation NEtwork) EBONE Réseau Européen d Observation de la Biodiversité (European Biodiversity Observation NEtwork) Vers un système de surveillance de la biodiversité intégré dans l espace et dans le temps FP7 Projet Collaboratif

Plus en détail

Programme GREAT-MED: «Generating a Risk and Ecological Analysis Toolkit for the Mediterranean»

Programme GREAT-MED: «Generating a Risk and Ecological Analysis Toolkit for the Mediterranean» Programme GREAT-MED: «Generating a Risk and Ecological Analysis Toolkit for the Mediterranean» Idée du GREAT-MED synthèse et transfert de connaissances de biodiversité Réfuges & Hotspots de plantes méditerranéennes

Plus en détail

Les chiroptères : des mammifères extraordinaires!

Les chiroptères : des mammifères extraordinaires! COUVERT Atelier 10 Les chiroptères : des mammifères extraordinaires! Thème La chauve-souris Cycle visé : 1 er cycle du secondaire Résumé de l atelier Permettre aux élèves d approfondir leurs connaissances

Plus en détail

Contrôle de la reproduction de Balbuzard pêcheur du Parc National d Al Hoceima, Maroc

Contrôle de la reproduction de Balbuzard pêcheur du Parc National d Al Hoceima, Maroc NOTE NATURALISTE Avril 2013 Contrôle de la reproduction de Balbuzard pêcheur du Parc National d Al Hoceima, Maroc Flavio Monti (Université de Ferrara et CEFE-CNRS de Montpellier) ; Mathieu Thévenet (expert

Plus en détail

Projet minier de la Montagne de Kaw, Schéma départemental d orientation minière et prospections offshore

Projet minier de la Montagne de Kaw, Schéma départemental d orientation minière et prospections offshore Gouvernance de projets industriels dans des environnements d exception Le cas de la Guyane : Projet minier de la Montagne de Kaw, Schéma départemental d orientation minière et prospections offshore Plan

Plus en détail

Bien vivre, dans les limites de notre planète

Bien vivre, dans les limites de notre planète isstock Bien vivre, dans les limites de notre planète 7e PAE le programme d action général de l Union pour l environnement à l horizon 2020 Depuis le milieu des années 70, la politique environnementale

Plus en détail

Programme de l UICN en Afrique du Nord 2013-2016

Programme de l UICN en Afrique du Nord 2013-2016 Programme de l UICN en Afrique du Nord 2013-2016 VERSION FINALE Centre de Coopération pour la Méditerranée de l UICN Septembre 2012 2 Sommaire Liste d acronymes... 3 Avant-propos... 4 Introduction... 5

Plus en détail

Les outils d aide à la connaissance et à la gestion des zones humides littorales via les Pôles relais zones humides

Les outils d aide à la connaissance et à la gestion des zones humides littorales via les Pôles relais zones humides Les outils d aide à la connaissance et à la gestion des zones humides littorales via les Pôles relais zones humides Connaissance et gestion des zones humides : Lagunes et marais Formation ATEN / Pôle lagunes

Plus en détail

Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères

Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères Arnaud Govaere Directeur Biotope Nord-Ouest agovaere@biotope.fr Tuesday, December 17, 2013 Présentation M2 USTL déc 2009 1 Cadre réglementaire

Plus en détail

TABLEAU DE BORD & RÉSERVES NATURELLES

TABLEAU DE BORD & RÉSERVES NATURELLES TABLEAU DE BORD & RÉSERVES NATURELLES Mise en place d une démarche pour évaluer l efficacité de la gestion du patrimoine naturel de la Réserve Naturelle de la baie de Saint-Brieuc Rapport final-version

Plus en détail

Fichier README associé au produit «partie maritime fusionné» Litto3D Finistère V. 20140923

Fichier README associé au produit «partie maritime fusionné» Litto3D Finistère V. 20140923 Fichier README associé au produit «partie maritime fusionné» V. 20140923 Référence à consulter : Spécifications techniques Litto3D - v 1.0 (http://www.shom.fr/les-activites/projets/modelenumerique-terre-mer/applications-possibles/)

Plus en détail

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 21 Janvier 2013. Instance de Suivi et de Concertation GT Environnement

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 21 Janvier 2013. Instance de Suivi et de Concertation GT Environnement EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire 21 Janvier 2013 Instance de Suivi et de Concertation GT Environnement AGENDA A/ Les acteurs du consortium A/ Les acteurs du consortium B/ Le projet C/ Les étu environnementales

Plus en détail

janv-10 janv-11 oct-10 juil-11 juil-10 avr-11 avr-10

janv-10 janv-11 oct-10 juil-11 juil-10 avr-11 avr-10 13 Mars 2015 oct-07 janv-08 avr-08 juil-08 oct-08 janv-09 avr-09 juil-09 oct-09 janv-10 avr-10 juil-10 oct-10 janv-11 avr-11 juil-11 oct-11 janv-12 avr-12 juil-12 oct-12 janv-13 avr-13 juil-13 oct-13 janv-14

Plus en détail

verger biodiversité arbre & forêt eau animations scolaires maternelle 3 secondaire

verger biodiversité arbre & forêt eau animations scolaires maternelle 3 secondaire verger biodiversité eau arbre & forêt animations scolaires maternelle 3 secondaire Le CRIE vous propose ses animations en projet ainsi que toute une série d activités d 1 journée ou d 1/2 journée Découvrez-les

Plus en détail

Date d ouverture de l appel à propositions d ARP 16/01/2012 POUR UN

Date d ouverture de l appel à propositions d ARP 16/01/2012 POUR UN Date d ouverture de l appel à propositions d ARP 16/01/2012 APPEL A PROPOSITIONS POUR UN ATELIER DE (ARP) Adaptation aux changements environnementaux en Mer Méditerranée : Quelles recherches et quels partenariats?

Plus en détail

Les Energies Marines Renouvelables

Les Energies Marines Renouvelables Marines Renouvelables les premières rencontres sur les emr et leur acceptabilité sociale Amphi Pierre Daure UNIVERSITé DE CAEN 9h30-22h30 Animation du colloque par Philippe ROCHER du cabinet METROL Avec

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00 01-janv-15 4h21 9h49 16h53 22h11 6h38 59 19h07 62 0h59 13h37 5h17 10h51 17h49 23h13 7h34 65 20h01 69 2h04 14h39 6h06 11h44 18h36 0h07* 8h21 73 20h47 76 3h02 15h33 6h50 12h30 19h19 0h51* 9h03 79 21h28 81

Plus en détail

Premiers résultats 2006-2009

Premiers résultats 2006-2009 Suivi ornithologique et chiroptérologique des parcs éoliens de Beauce Premiers résultats 2006-2009 Quelques repères Durée du projet : 2006 2010 Prestataires : Loiret Nature Environnement (LNE) Eure et

Plus en détail

ANNEE 2015 Centre de Découverte du Monde Marin Juillet Août 2015

ANNEE 2015 Centre de Découverte du Monde Marin Juillet Août 2015 ANNEE 2015 Centre de Découverte du Monde Marin Juillet Août 2015 SOMMAIRE BIBLIOMER, UNE BIBLIOTHEQUE ITINERANTE 2 LES OBJECTIFS LE MODE DE FONCTIONNEMENT LE CONTENU PEDAGOGIQUE UNE COMMUNICATION IMPORTANTE

Plus en détail

La biodiversité : oui! Mais pourquoi?

La biodiversité : oui! Mais pourquoi? La biodiversité : oui! Mais pourquoi? On entend souvent parler de l importance de la biodiversité sans jamais savoir pourquoi elle est si importante que cela, est-ce que la sélection naturelle n est pas

Plus en détail

METAMORPHOSE un projet pour Lausanne. Vevey / 20 mai 2008

METAMORPHOSE un projet pour Lausanne. Vevey / 20 mai 2008 METAMORPHOSE un projet pour Lausanne Vevey / 20 mai 2008 Programme de législature: une continuité Quatre thématiques principales : 1 Les équipements sportifs à Lausanne 2 Les quartiers à haute valeur environnementale

Plus en détail

Site d étude. Résultats

Site d étude. Résultats Avec la collaboration de l Université de Bretagne Occidentale, (Institut Universitaire Européen de la Mer, Laboratoire d'ecophysiologie et de Biotechnologie des Halophytes et Algues Marines) Site d étude

Plus en détail

MIEUX COMPRENDRE LES ESPÈCES MIEUX CONNAÎTRE LES STOCKS DE RAIES

MIEUX COMPRENDRE LES ESPÈCES MIEUX CONNAÎTRE LES STOCKS DE RAIES MIEUX COMPRENDRE LES ESPÈCES MIEUX CONNAÎTRE LES STOCKS DE RAIES CRPMEN BN ESPÈCES CONCERNÉES ZONES DE PÊCHE DES BATEAUX FRANÇAIS RAIES Raja spp. Mer du Nord & Manche Mer Celtique Golfe de Gascogne CHIFFRE-CLÉ

Plus en détail

CHIROPTÈRES ET SITES MILITAIRES CONNAISSANCE ET PROTECTION LES CHAUVES-SOURIS

CHIROPTÈRES ET SITES MILITAIRES CONNAISSANCE ET PROTECTION LES CHAUVES-SOURIS Plan National d'actions Chiroptères 2009-2013 CHIROPTÈRES ET SITES MILITAIRES 02 LES CHAUVES-SOURIS Seuls mammifères à vol actif ; 34 espèces présentes en France métropolitaine ; Insectivores (quelques

Plus en détail

8 Vers un engagement mutuel pour l environnement

8 Vers un engagement mutuel pour l environnement 8 Vers un engagement mutuel pour l environnement La prise de conscience sur les enjeux liés à l environnement est en plein essor. Ainsi les citoyens sont régulièrement sollicités pour participer à des

Plus en détail

De l intérêt des réseaux d acteurs en gestion intégrée de la zone côtière : l exemple de la Baie du Mont Saint-Michel

De l intérêt des réseaux d acteurs en gestion intégrée de la zone côtière : l exemple de la Baie du Mont Saint-Michel Pôle halieutique De l intérêt des réseaux d acteurs en gestion intégrée de la zone côtière : l exemple de la Baie du Mont Saint-Michel Yannick RAYMOND Fanny TARTARIN Stéphane PENNANGUER Colloque de restitution

Plus en détail

Présentation des actions de la DGDDI cofinancées par le FFE et le FR

Présentation des actions de la DGDDI cofinancées par le FFE et le FR Séminaire d informations Présentation des actions de la DGDDI cofinancées par le FFE et le FR Jean-Christophe DELESTREES Adjoint au chef du bureau B2 Moyens d'intervention des services aériens et maritimes

Plus en détail

LISTE VERTE : standards techniques

LISTE VERTE : standards techniques LISTE VERTE : standards techniques STANDARDS INTERNATIONAUX PARTIE 1 : VALEUR, OBJECTIFS FIXES ET ATTEINTS ENJEU 1-1 : Valeur et importance Définition : les valeurs du site ont clairement été identifiées

Plus en détail

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12,999,976 km 9,136,765 km 1,276,765 km 499,892 km 245,066 km 112,907 km 36,765 km 24,159 km 7899 km 2408 km 76 km 12 14 16 1 12 7 3 1 6 2 5 4 3 11 9 10 8 18 20 21 22 23 24 26 28 30

Plus en détail

MASTER TERRITOIRES, CULTURE, TOURISME ET DYNAMIQUES TRANSFRONTALIERES. www.univ-littoral.fr SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES

MASTER TERRITOIRES, CULTURE, TOURISME ET DYNAMIQUES TRANSFRONTALIERES. www.univ-littoral.fr SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MASTER SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES TERRITOIRES, CULTURE, TOURISME ET DYNAMIQUES TRANSFRONTALIERES Spécialité Mutations des Territoires Urbains et Développement Intégré des Littoraux (MUTUDIL) www.univ-littoral.fr

Plus en détail

8 juillet 2015. Débat Public Projet de parc éolien en mer. Dieppe - Le Tréport. Présentation du projet Criel-sur-Mer

8 juillet 2015. Débat Public Projet de parc éolien en mer. Dieppe - Le Tréport. Présentation du projet Criel-sur-Mer 8 juillet 2015 Débat Public Projet de parc éolien en mer Dieppe - Le Tréport Présentation du projet Criel-sur-Mer Présentation du projet 2 Le cadre et les objectifs du projet Participer à la transition

Plus en détail

UN COUP DE POUCE POUR PENSER SON EVALUATION INDICATEURS D EVALUATION 4 EXEMPLES DANS LES DOMAINES DE L EAU, DE L EDUCATION,

UN COUP DE POUCE POUR PENSER SON EVALUATION INDICATEURS D EVALUATION 4 EXEMPLES DANS LES DOMAINES DE L EAU, DE L EDUCATION, UN COUP DE POUCE POUR PENSER SON EVALUATION INDICATEURS D EVALUATION 4 EXEMPLES DANS LES DOMAINES DE L EAU, DE L EDUCATION, DE LA SANTE ET DU DEVELOPPEMENT. Les indicateurs ci-dessous sont donnés à titre

Plus en détail

SCIENCES & TECHNOLOGIES - SANTÉ ET STAPS MASTER SCIENCES DE LA MER. FOGEM : Fonctionnement et Gestion des Ecosystèmes Marins. www.univ-littoral.

SCIENCES & TECHNOLOGIES - SANTÉ ET STAPS MASTER SCIENCES DE LA MER. FOGEM : Fonctionnement et Gestion des Ecosystèmes Marins. www.univ-littoral. SCIENCES & TECHNOLOGIES - SANTÉ ET STAPS MASTER SCIENCES DE LA MER FOGEM : Fonctionnement et Gestion des Ecosystèmes Marins www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION La gestion intégrée de la mer

Plus en détail

Natura 2000 Golfe du Morbihan

Natura 2000 Golfe du Morbihan Natura 2000 Golfe du Morbihan FR5300029 Golfe du Morbihan, côte ouest de Rhuys FR5310086 Golfe du Morbihan COPIL du 14 février 2013 Direction régionale de l environnement, de l'aménagement et du logement

Plus en détail

Préparation des programmes européens 2007-2013

Préparation des programmes européens 2007-2013 Préparation des programmes européens 2007-2013 Présentation AGILE 9h30-10h30 8 Préparation des programmes européens 2007-2013 Le contexte La méthode de travail État d avancement des travaux : bilan, diagnostic

Plus en détail

COMMISSION INTERNATIONALE POUR LA CONSERVATION DES THONIDES DE L ATLANTIQUE. GT sur les espèces. Sous-comité des statistiques

COMMISSION INTERNATIONALE POUR LA CONSERVATION DES THONIDES DE L ATLANTIQUE. GT sur les espèces. Sous-comité des statistiques CHAPITRE 1 : PERSPECTIVE GLOBALE 1. PERSPECTIVE GLOBALE 1.1 Qu est-ce que l ICCAT? Introduction AUTEUR : SECRÉTARIAT DERNIÈRE MISE À JOUR : 25 janv. 2006 Les thonidés et les autres grandes espèces de grands

Plus en détail

Maintien en Conditions Opérationnelles des Dispositifs de Continuité d Activité. Olivier de Chantérac 08 novembre 2006

Maintien en Conditions Opérationnelles des Dispositifs de Continuité d Activité. Olivier de Chantérac 08 novembre 2006 Maintien en Conditions Opérationnelles des Dispositifs de Continuité d Activité Olivier de Chantérac 08 novembre 2006 PCA, MCO et ROI Une Responsabilité de Direction Générale ou Métier - Disposer d une

Plus en détail

BOUEE SIMEO - STATION DE SURVEILLANCE DE L ECOSYSTEME MARIN SIMEO BUOY

BOUEE SIMEO - STATION DE SURVEILLANCE DE L ECOSYSTEME MARIN SIMEO BUOY BOUEE SIMEO - STATION DE SURVEILLANCE DE L ECOSYSTEME MARIN SIMEO BUOY Patrice 1 WOERTHER 1, Erwan 2 ROUSSEL 2, Yannick 3 TROVEL 3, Dominique 4 PONTON 4. 1 IFREMER - ZI Pointe du Diable, 29280 PLOUZANE

Plus en détail

UNITED NATIONS. United Nations. Environment Programme. UNEP(DEPI)/WACAF/COP.11/ Inf.4. Distr.: Restricted. 17 March 2014.

UNITED NATIONS. United Nations. Environment Programme. UNEP(DEPI)/WACAF/COP.11/ Inf.4. Distr.: Restricted. 17 March 2014. UNITED NATIONS EP UNEP(DEPI)/WACAF/COP.11/ Inf.4 United Nations Environment Programme Distr.: Restricted 17 March 2014 Original: French 11è Réunion de la Conférence des Parties de la Convention pour la

Plus en détail

Développement durable des ports. Vanessa LOGERAIS Présidente PARANGONE Communication-Environnement

Développement durable des ports. Vanessa LOGERAIS Présidente PARANGONE Communication-Environnement Développement durable des ports Vanessa LOGERAIS Présidente PARANGONE Communication-Environnement Rappel du cadre réglementaire Directive cadre européenne sur l eau Restauration d ici 2015 de la bonne

Plus en détail

GROUPE CASINO. L INTEGRATION DU DEVELOPPEMENT DURABLE DANS LE CHOIX DES PRODUITS. Claudine QUENTEL et Philippe IMBERT.02.07.

GROUPE CASINO. L INTEGRATION DU DEVELOPPEMENT DURABLE DANS LE CHOIX DES PRODUITS. Claudine QUENTEL et Philippe IMBERT.02.07. GROUPE CASINO. L INTEGRATION DU DEVELOPPEMENT DURABLE DANS LE CHOIX DES PRODUITS Claudine QUENTEL et Philippe IMBERT.02.07.2007/Uniagro Sommaire ORGANISATION DU GROUPE CASINO LES PRODUITS «TERRE ET SAVEUR»

Plus en détail

Niveau CEl CE2. Le grand dauphin ou dauphin souffleur Tursiops truncatus

Niveau CEl CE2. Le grand dauphin ou dauphin souffleur Tursiops truncatus Niveau CEl CE2 Le grand dauphin ou dauphin souffleur Tursiops truncatus INTRODUCTION: non un poisson. Le dauphin souffleur ou grand dauphin est un mammifère marin, et Comme tous les mammifères il suivantes

Plus en détail

Claire NOEL Directeur Scientifique

Claire NOEL Directeur Scientifique Bureau d é études en océanographie acoustique SEMANTIC TS Sanary (Var) Claire NOEL Directeur Scientifique Docteur Ingénieur Opérateur sonar Capitaine 200 Plongeur PRO - Modélisation - Traitement du signal

Plus en détail

CASTRIES (STE. LUCIE) DÉCLARATION SUR LA PÊCHE ILLICITE, NON DÉCLARÉE ET NON RÉGLEMENTÉE

CASTRIES (STE. LUCIE) DÉCLARATION SUR LA PÊCHE ILLICITE, NON DÉCLARÉE ET NON RÉGLEMENTÉE CASTRIES (STE. LUCIE) DÉCLARATION SUR LA PÊCHE ILLICITE, NON DÉCLARÉE ET NON RÉGLEMENTÉE Nous, États membres du Mécanisme régional de gestion des pêches des Caraïbes, RECONNAISSONS que toute pêche illicite,

Plus en détail

Organisation du travail en équipe autour d un plan de gestion d un espace naturel

Organisation du travail en équipe autour d un plan de gestion d un espace naturel Organisation du travail en équipe autour d un plan de gestion d un espace naturel Exemple de la Réserve Naturelle des îlet de Petite Terre Formation «structuration de la gestion des sites du conservatoire

Plus en détail

CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN

CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN (approuvée par le 8 ème congrès français de la nature 26 mai 2008) L Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) est le plus important

Plus en détail

EXAMEN ET ÉVALUATION DES DONNÉES DE RÉFÉRENCE POUR LES INDICATEURS DE SURVEILLANCE DE LA ZONE DE PROTECTION MARINE DE L'ESTUAIRE MUSQUASH

EXAMEN ET ÉVALUATION DES DONNÉES DE RÉFÉRENCE POUR LES INDICATEURS DE SURVEILLANCE DE LA ZONE DE PROTECTION MARINE DE L'ESTUAIRE MUSQUASH Secrétariat canadien de consultation scientifique Avis scientifique 2013/073 EXAMEN ET ÉVALUATION DES DONNÉES DE RÉFÉRENCE POUR LES INDICATEURS DE SURVEILLANCE DE LA ZONE DE PROTECTION MARINE DE L'ESTUAIRE

Plus en détail

ICCAT Newsletter No.08

ICCAT Newsletter No.08 ICCAT Newsletter No.08 Septembre 2008 MESSAGE DU SECRÉTAIRE EXÉCUTIF DE L ICCAT Le Secrétariat de l ICCAT a le plaisir de présenter à ses lecteurs le 8 ème numéro du Bulletin d information, pour les tenir

Plus en détail

Présentation et proposition d engagement. Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013

Présentation et proposition d engagement. Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013 COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MARNE ET CHANTEREINE AGENDA 21 - DEVELOPPEMENT DURABLE PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL Présentation et proposition d engagement Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013 DE QUOI

Plus en détail

Cadre national pour le réseau d aires marines protégées du Canada

Cadre national pour le réseau d aires marines protégées du Canada Cadre national pour le réseau d aires marines protégées du Canada Le 1 er septembre 2011, le Conseil canadien des ministres des pêches et de l aquaculture des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux

Plus en détail

Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015

Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015 Ville de Grenoble STRATÉGIE PATRIMONIALE DE MISE EN ACCESSIBILITÉ DES ERP Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015 Ville de Grenoble COTITA 30-01-15-1 Contexte La Ville de Grenoble : 300 équipements

Plus en détail

Enjeux et Perspectives de la composante «Environnement Santé» du Plan d Action de l Initiative Environnement du NEPAD

Enjeux et Perspectives de la composante «Environnement Santé» du Plan d Action de l Initiative Environnement du NEPAD PRÉSENTATION POWER POINT Enjeux et Perspectives de la composante «Environnement Santé» du Plan d Action de l Initiative Environnement du NEPAD Cheikh FOFANA, Assistant au Secrétaire Exécutif, Secrétariat

Plus en détail

OUTIL 3 : MENER DES ÉVALUATIONS ÉVALUATION DES STAGIAIRES. Objectif des organisateurs et formateurs. Évaluation des stagiaires. Évaluation initiale

OUTIL 3 : MENER DES ÉVALUATIONS ÉVALUATION DES STAGIAIRES. Objectif des organisateurs et formateurs. Évaluation des stagiaires. Évaluation initiale OUTIL 3 : MENER DES ÉVALUATIONS L enseignement doit viser à ce que tous les stagiaires réussissent à acquérir de nouvelles connaissances et de nouvelles compétences. La réussite des stagiaires dépend en

Plus en détail

GINCO Gestion d'informations naturalistes collaborative et ouverte

GINCO Gestion d'informations naturalistes collaborative et ouverte GINCO Gestion d'informations naturalistes collaborative et ouverte Judith Panijel MNHN/SPN 29 septembre 2015 Phase 3 : développement des fonctions de plates-formes et de l'outil naturaliste Organisation

Plus en détail

BIG DATA en Sciences et Industries de l Environnement

BIG DATA en Sciences et Industries de l Environnement BIG DATA en Sciences et Industries de l Environnement François Royer www.datasio.com 21 mars 2012 FR Big Data Congress, Paris 2012 1/23 Transport terrestre Traçabilité Océanographie Transport aérien Télémétrie

Plus en détail

Avis délibéré de l Autorité environnementale sur le projet de parc éolien en mer au large de Saint-Nazaire (44)

Avis délibéré de l Autorité environnementale sur le projet de parc éolien en mer au large de Saint-Nazaire (44) Avis délibéré de l Autorité environnementale sur le projet de parc éolien en mer au large de Saint-Nazaire (44) n Ae : 2015-11 Avis délibéré n Ae 2015-11 adopté lors de la séance du 6 mai 2015 Formation

Plus en détail

Comptes des changements de la biodiversité des systèmes et des espèces

Comptes des changements de la biodiversité des systèmes et des espèces ATELIER INFRAREGIONAL POUR LA REGION DE L AFRIQUE DE L OUEST SUBSAHARIENNE SUR L ÉVALUATION ET LES MESURES INCITATIVES Ouagadougou, Burkina Faso, 14 17 Mai 2013 COMPTABILITÉ DE L ENVIRONNEMENT ET DES ÉCOSYSTÈMES

Plus en détail

UNIVERSITE D AIX MARSEILLE INSTITUT PYTHEAS Master d Océanographie Spécialité: Biologie et Ecologie Marine

UNIVERSITE D AIX MARSEILLE INSTITUT PYTHEAS Master d Océanographie Spécialité: Biologie et Ecologie Marine UNIVERSITE D AIX MARSEILLE INSTITUT PYTHEAS Master d Océanographie Spécialité: Biologie et Ecologie Marine Effets de la variabilité environnementale, de la distribution et de l abondance des proies et

Plus en détail

Guide juridique des données environnementales

Guide juridique des données environnementales Forum des milieux terrestres 20 juin 2012 Nouméa Guide juridique des données environnementales Luc MAUCHAMP Chef de projet "Observatoire national de la biodiversité" Yannick LEBEAU Chef de projet "Système

Plus en détail

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce Sommaire Tu viens de voir que la reproduction sexuée est un phénomène que l on retrouve dans la majeure partie du monde vivant. Cette reproduction a pour but de permettre aux espèces de se maintenir et

Plus en détail

Discovering Hidden Value

Discovering Hidden Value Discovering Hidden Value A la découverte de la valeur cachée Consultation pour les Opérations de Forage Proposées en Offshore Marocain 2013 Qui est Cairn Energy? Cairn est une société de pétrole et de

Plus en détail

LA FONDATION: MISSION ET VISION

LA FONDATION: MISSION ET VISION Premier symposium régional sur la pêche artisanale en Méditerranée et en mer Noire Gestion durable de la pêche artisanale: Actions menées par la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'environnement

Plus en détail

Mise en œuvre de l architecture SINP. Forum ATEN des TIC 4 juin 2014. Y. Lebeau MEDDE/DGALN/DEB/PEM4

Mise en œuvre de l architecture SINP. Forum ATEN des TIC 4 juin 2014. Y. Lebeau MEDDE/DGALN/DEB/PEM4 Mise en œuvre de l architecture SINP Forum ATEN des TIC 4 juin 2014 Y. Lebeau MEDDE/DGALN/DEB/PEM4 1 Principes d architecture retenus Diffusion de l information pour tous Accès simple à l information,

Plus en détail

Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014

Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014 Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014 Jean-Michel Silberstein Délégué Général CNCC Christophe Garot CNCC UNIBAIL-RODAMCO Le CNCC Le CNCC, Conseil National des Centres

Plus en détail

Comité de pilotage Agenda 21

Comité de pilotage Agenda 21 Comité de pilotage Agenda 21 Mardi 7 février 2012 Mairie de MAGLAND Ordre du jour Point sur les actions «transports» du CDDRA et de l'a21 Rapport d'avancement de l'agenda 21 année 2011 Calendrier d'avancement

Plus en détail

Un parcours management en 3 ans pour devenir Chargé de projet ou Coordinateur en Environnement

Un parcours management en 3 ans pour devenir Chargé de projet ou Coordinateur en Environnement Bachelor de l EME Coordinateur Environnement Bac +3 Un parcours management en 3 ans pour devenir Chargé de projet ou Coordinateur en Environnement École des Métiers de l Environnement - Campus de Ker Lann

Plus en détail

GUIDE UTILISATEUR. Une base de données bibliographiques unique sur

GUIDE UTILISATEUR. Une base de données bibliographiques unique sur GUIDE UTILISATEUR Une base de données bibliographiques unique sur la Manche pour les scientifiques et gestionnaires du milieu marin. 1 2 ChanneLIS, une base de données bibliographiques scientifique unique

Plus en détail

Rapport de suivi et d évaluation des performances concernant le budget-programme pour 2010

Rapport de suivi et d évaluation des performances concernant le budget-programme pour 2010 PROE 22CP/DT.5.2/Ann.1 Secrétariat du Programme régional océanien de l'environnement Rapport de suivi et d évaluation des performances concernant le budget-programme pour 2010 RAPPORT DE SUIVI ET D'ÉVALUATION

Plus en détail