Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ""

Transcription

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14 Evaluation d Impact Santé Cas du réaménagement de la Friche Saint Sauveur 29 Janvier 2015 Journée d échange sur les EIS Inpes, EHESP et CNFPT Delphine Forestier Service des Risques Urbains et Sanitaires Ville de Lille Cécile Judéaux Chargée de mission environnement SPL Euralille

15 I. Urbanisme et Santé à Lille Contexte

16 Quelques fils conducteurs La qualité du cadre de vie des villes concerne un nombre croissant de citoyens : 50% à l échelle mondiale, alors qu elle ne représentait que 10% il y a encore peu de temps 80% de l état de santé des populations dépend de facteurs environnementaux et socio-économiques Coûts sociaux et territoriaux d une mauvaise santé La santé n est pas qu une dépense, mais aussi un investissement pour la collectivité

17 Constat sanitaire local Une région défavorisée Avec des espérances de vie masculine de 72,6 ans et féminine de 81,0 ans, le Nord - Pas-de-Calais occupe la position la moins favorable. L espérance de vie des hommes < de 3,1 ans à celle de l ensemble du pays (source Insee - Première N décembre 2006) Mortalité Infantile Agglomération de Lille ( ) Source : Projet Equit Area EHESP IRSET

18 Constat environnemental local - Air EIS St Sauveur 31/01/2014

19 Constat environnemental local - Air EIS St Sauveur 31/01/2014

20 Constat environnemental local - Bruit EIS St Sauveur 31/01/2014

21 Constat en quelques chiffres Vivre à proximité des sources de trafic routier (route > véhicules/jour) pourrait conduire à 15 à 30% de nouveaux cas d asthme chez les enfants et 15 à 30% d exacerbation de bronchites et maladies cardiovasculaires chez les plus de 65 ans. Coût sanitaire de la pollution atmosphérique en France : entre 20 et 30 Mds /an - soit environ 400 /habitant - dont 0.8 à 1.7 Mds / an pèse sur le système de soin Lille : Le respect de la recommandation OMS pour les particules fines de 2.5μm permettrait une économie de plus de 500 millions /an à l échelle de la métropole Lilloise et un gain d espérance de vie allant jusqu à 6 mois. Source Aphekom,

22 La thématique îlots de chaleur urbains (ICU)

23 Constat d un besoin La Ville de Lille impliquée depuis plusieurs années sur des actions en faveur de la Santé Environnement a souhaité mettre en place une démarche intégrée pour la prise en compte des ces problématiques en amont d un grand projet d aménagement But initial : Travailler sur les différentes composantes santé environnement (AIR, BRUIT, ICU ) Développer une démarche sur un cas concret pour la déployer par la suite

24 II. Opportunité : le PRSE 2 et le lancement du projet d Aménagement Saint Sauveur

25 PRSE 2 Nord - Pas de Calais Fiche action : La Ville Durable pour tous o Résultats attendus : éclairer les décideurs dans la réalisation d opération ou de planification d aménagement du territoire garantissant à toutes les populations l accès aux zones préservées des nuisances et des risques sanitaires environnementaux Appel à projet partagé ARS-Région pour la promotion d actions de Santé en 2013 Proposition d un projet Ville de Lille, en partenariat avec la Communauté Urbaine de Lille en novembre 2012 : La Santé environnementale dans l aménagement urbain

26 Objectifs généraux du projet «La Santé environnementale dans l aménagement urbain» Approche pluridisciplinaire qui vise à initier une démarche d'urbanisme durable prenant en compte les enjeux de santé environnement sur 2 projets emblématiques d aménagement de Lille, dont St Sauveur 1) Promouvoir la santé-environnement au sein de grands aménagements en intégrant les questions relatives à la qualité de l'air, au bruit, aux îlots de chaleur le plus en amont possible jusqu'à la phase de mise en œuvre ; 2) Orienter les décideurs dans la réalisation de nouveaux projets et dans la réhabilitation de l'existant ; 3) Produire des quartiers exemplaires sur le plan de la prise en compte de la Santé au sens large ; 4) A terme être en mesure d élaborer un référentiel pouvant être déployé pour d'autres projets d aménagement urbains.

27 PRÉSENTATION DU PROJET SAINT SAUVEUR CONTEXTE - ÉTUDES RÉALISÉES ET AMBITIONS ENVIRONNEMENTALES DU PROJET

28

29 SAINT SAUVEUR LE CONTEXTE 1:HallesAetB 2:Habitatsexistants 3:Maisondessyndicats 4:RésidencesICF 5:Viaducdumétro 6:Belvédère 7:Tranchéeferroviaire 8:ENSAM 9:InstitutPasteur

30 LES AMBITIONS POUR LE PROJET SAINT SAUVEUR LES AMBITIONS : UN QUARTIER DE CENTRE-VILLE HABITÉ UN ESPACE POUR LES ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES ACCOMPAGNER LE DÉVELOPPEMENT DE LA VILLE DE LA CONNAISSANCE ET DE LA CULTURE CONSTRUIRE UNE POLARITÉ COMMERCIALE S APPUYANT SUR LA CULTURE UN PROJET DE MOBILITÉ DURABLE SOBRIÉTÉ ET QUALITÉ DE VIE L ESPACE PUBLIC, INFRASTRUCTURE DU PROJET SAINT SAUVEUR. LA PROGRAMMATION PREVISIONNELLE : M² DE LOGEMENTS M² DE BUREAUX M² D ACTIVITÉS ET COMMERCE M² D ÉQUIPEMENTS TOTAL : M²

31 ETUDES RÉALISÉES ETUDES TECHNIQUES RÉALISÉES DANS LE CADRE DES ÉTUDES PRÉALABLES (2012) Etude de caractérisation des sols Etude géotechnique Etude du potentiel en énergies renouvelables Etude géothermique Etude écologique Etude caractérisant l état initial de la qualité de l air Etude acoustique CAHIER DES CHARGES DE MOE URBAINE ET DIALOGUE COMPÉTITIF (2013) PLAN GUIDE ET ETUDE D IMPACT (2014)

32 AMBITIONS ENVIRONNEMENTALES SOBRIÉTÉ ET QUALITÉ DE VIE SAINT SAUVEUR - LA SANTÉ DES FUTURS HABITANTS ET USAGERS (QUALITÉ DE L AIR LAIR, AMBIANCE ACOUSTIQUE, ICU) - UN QUARTIER BAS CARBONE PRIVILÉGIANT LA SOBRIÉTÉ ÉNERGÉTIQUE - ENJEUX DE PRÉSERVATION ET DÉVELOPPEMENT DE LA BIODIVERSITÉ - EQUILIBRER LE RAPPORT EFFORT / GAIN ET PENSER LA PERFORMANCE GLOBALE DE L AMÉNAGEMENT - METTRE EN ŒUVRE UNE MÉTHODOLOGIE DE SUIVI

33 CALENDRIER OPÉRATIONNEL : > AUTOMNE 2013 : DÉSIGNATION DE LA MAÎTRISE D ŒUVRE > ANNÉE 2014 : ÉLABORATION DU PLAN GUIDE ET RÉALISATION DE L ÉTUDE D IMPACT 2015 : > ANNÉE 2015 : CRÉATION DE LA ZAC ÉLABORATION DE L AVP DES ESPACES PUBLICS LA SUITE : > ANNÉES : PREMIERS AMÉNAGEMENT ET COMMERCIALISATION DES PREMIERS LOTS > ANNÉES : LIVRAISON DES PREMIÈRES OPÉRATIONS > FIN DU PROJET 2030?

34 ORIENTATIONS D AMÉNAGEMENT

35 ORIENTATIONS D AMÉNAGEMENT

36 ORIENTATIONS D AMÉNAGEMENT

37 ORIENTATIONS D AMÉNAGEMENT

38 ORIENTATIONS D AMÉNAGEMENT

39 ORIENTATIONS D AMÉNAGEMENT

40 ORIENTATIONS D AMÉNAGEMENT

41 ORIENTATIONS D AMÉNAGEMENT EQUIPE DE MOE URBAINE : GEHL Architects MAGEO Morel Associés Claire Schorter urbaniste Artelia Ville & Transport SAS SARL Béal-Blanckaert Signes Ouest paysage TRIBU

42 ORIENTATIONS D AMÉNAGEMENT ORIENTATIONS DAMÉNAGEMENT

43 ORIENTATIONS D AMÉNAGEMENT ORIENTATIONS DAMÉNAGEMENT

44 ORIENTATIONS D AMÉNAGEMENT

45 III. Le choix de la démarche d EIS

46 Déroulé conduisant au choix de l EIS Saint Sauveur site à construire complètement Nécessité d un outil permettant d intégrer les différentes composantes santé environnement Montage des Déroulement : partenariats Proposition projet Santé Envt Lille Rapport ORS NPDC sur l EIS Validation projet Santé Envt Lille / ARS Réflexion méthodologie à mettre en œuvre Formation EIS et développement réseau Nov Mars Avril Mai Juin Sept Oct Nov 2014 Fev-Mai dialogue compétitif choix MOEU ambition : mettre la santé des futurs habitants au coeur des enjeux

47 Les avantages de l Evaluation d Impact Santé Etude systématique des déterminants de santé qui permet : d introduire les notions de Santé (sens OMS), plus global que la Santé Environnement au sens strict de favoriser les impacts positifs du projet d aménagement sur la santé des populations (actuelles et futures) de réduire les inégalités existantes ou potentiellement induites de valoriser le projet et ses ambitions de promouvoir un travail transversal multidisciplinaire Démarche qui pourra accompagner la prise en compte de l usager/habitant souhaitée pour ce projet urbain Démarche entièrement volontaire flexibilité de la méthodologie Démarche encore peu répandue et relativement innovante en France Processus pilote qui pourra être ajusté pour déploiement dans d autres projets urbains du territoire

48 Les difficultés rencontrées pour initier cette démarche Projet urbain : multiplicité d acteurs, cultures différentes souvent éloignées des questions de Santé Méconnaissance de la démarche : considérée comme redondante aux EI environnementales considérée comme une contrainte supplémentaire Difficulté de se projeter sur la plus-value de la démarche : attente de résultats concrets propres à optimiser le projet La phase de consultation des différents acteurs locaux peut parfois être envisagée comme un frein supplémentaire Nécessité d argumenter sur les avantages, le contexte, d étayer (autres exemples), de présenter de manière pédagogique la démarche

49 Les leviers pour la mise en place de cette démarche Partenariat financier dans le cadre du PRSE 2 : Agence Régionale de Santé Nord Pas de Calais Formation à la démarche pour mieux en comprendre les étapes et les enjeux meilleure force de conviction (Inpes - ARS IdF) Mise en place de partenariats scientifiques avec des organismes reconnus dans le domaine de la Santé : - Observatoire Régional de la Santé NPDC - Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique Diffusion du guide DGS-EHESP : «Pour un Urbanisme favorable à la Santé» Support méthodologique Cadrage de l attendu Philosophie de l équipe GHEL : l humain au cœur du projet

50 IV. La mise en œuvre de la démarche

51 La mise en œuvre de l EIS sur St Sauveur 2014 = Année de lancement de l EIS Bâtir la démarche pour l affiner au fil de l avancement du projet urbain = Définition du Plan Guide du projet d aménagement + Etude d Impact Environnementale 3 grandes étapes : 1) La réalisation d un état des connaissances pour recueillir les principaux indicateurs de santé : -Littérature scientifique de type épidémiologique / santé publique sur le lien entre indicateurs de santé et environnement/aménagement/politiques de la ville/habitat -Littérature grise (rapports d agences sanitaires, etc.) 2) L élaboration d une grille d évaluation des impacts santé et les premières étapes d évaluation. 3) La formulation de premières recommandations à intégrer au projet et de pistes de précision de l EIS.

52 La mise en œuvre de l EIS sur St Sauveur, démarche au long cours Organisation : Groupe d évaluateurs Service Risques Urbains Ville de Lille /ORS NPDC/EHESP Comité Technique de l EIS groupe d évaluateurs + Direction Urbanisme (Ville+ LMCU) + Aménageur + MOEU (occas.) + services complémentaires (Santé, DD, Habitat ) Comité de Pilotage membres du Comité Technique + Elus (Risques Urbains, Urbanisme, Santé - Ville et LMCU) Calendrier : - Lancement des premières réunions de travail juin 2014 : cadrage de l EIS - Collecte de données pour affiner le cadrage : juillet août Construction d un modèle logique : août octobre Construction de la grille d évaluation : nov janvier Initiation évaluation sur la base du plan guide : février Premières recommandations et souhaits de poursuite /complément EIS : Fin mars Accompagnement par des élèves du mastère spécialisé Ingénierie et Management des Risques en Santé, Environnement et Travail / parcours de spécialisation Santé Publique et Aménagement du Territoire : début démarche mai 2015

53 V. Le point de vue de l aménageur

54 LA DÉMARCHE EIS POINTS D ATTENTION / AVANTAGES - INCONVÉNIENTS IDENTIFIER LES TEMPS CLÉS D INTERVENTION DANS LE PROJET PLAN GUIDE AVP ESPACES PUBLICS CAHIERS DE PRESCRIPTIONS TRADUCTION OPÉRATIONNELLE DE L ÉVALUATION RECOMMANDATIONS ÉVOLUTION DU PROJET IDENTIFICATION DE SOLUTIONS POUR OPTIMISER LE PROJET AU REGARD DES ENJEUX DE SANTÉ INTERFACE AVEC LE TRAVAIL DE LA MOE URBAINE

55 LA DÉMARCHE EIS POINTS D ATTENTION / AVANTAGES - INCONVÉNIENTS NÉCESSITÉ D UN OUTIL EXPLICITE / APPROPRIABLE PAR LES DIFFÉRENTS ACTEURS DU PROJET UN OUTIL DE SUIVI IDENTIFICATION D ACTIONS ALLANT AU-DELÀ DU PÉRIMÈTRE D ACTION DE L OPÉRATION D AMÉNAGEMENT DÉMARCHE EXPÉRIMENTALE

56 VI. Les premiers bénéfices de la démarche

57 Les bénéfices déjà identifiés de la démarche Favoriser la transversalité : Échanges avec les différents services concernés de près ou de loin par le projet d aménagement : mieux connaître les périmètres d intervention de chacun, leur champ d expertise. Apprendre les uns des autres. Promouvoir la Santé : chaque intervenant de ce projet d aménagement est acteur de Santé, cette démarche permet de le découvrir! Aborder le projet et ses contraintes sous un nouvel éclairage Apporter une dimension plus globale aux différentes problématiques soulevées Premiers pas, la démarche doit encore faire ses preuves pour convaincre de son intérêt

58 Merci de votre attention A votre disposition pour toute question Contacts : Service risques urbains et sanitaires Chargée de mission environnement

EMBIX vous accompagne sur l ensemble du cycle de vie de la

EMBIX vous accompagne sur l ensemble du cycle de vie de la «POUR DES VILLES INTELLIGENTES ET AGRÉABLES À VIVRE» NOTRE VISION DE LA SMART CITY Les collectivités locales et aménageurs sont confrontés à de nouveaux enjeux dans l aménagement durable de leurs territoires.

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs

Plus en détail

Les ateliers du développement durable Les financements européens

Les ateliers du développement durable Les financements européens Les ateliers du développement durable Les financements européens 1 er juin 2010 Hôtel de département de l Essonne NB - La présente fiche de synthèse a été élaborée par les services du Conseil général de

Plus en détail

DU DIAGNOSTIC ENERGETIQUE DU BATI ANCIEN A LA DIFFUSION DES CONNAISSANCES Méthodologie et cas pratiques de villes françaises à secteurs protégés

DU DIAGNOSTIC ENERGETIQUE DU BATI ANCIEN A LA DIFFUSION DES CONNAISSANCES Méthodologie et cas pratiques de villes françaises à secteurs protégés DU DIAGNOSTIC ENERGETIQUE DU BATI ANCIEN A LA DIFFUSION DES CONNAISSANCES Méthodologie et cas pratiques de villes françaises à secteurs protégés Anaïs Cloux Chargée de mission Patrimoine et Développement

Plus en détail

Structure : Conseil régional de l Ordre des architectes d Île-de-France, en partenariat avec la Direction Régionale Île-de-France de l ADEME

Structure : Conseil régional de l Ordre des architectes d Île-de-France, en partenariat avec la Direction Régionale Île-de-France de l ADEME en Île-de-France le 2 mai 2016 l'ordre des architectes Ordre des architectes d Île-de-France ADEME Île-de-France - Contribution au groupe de travail du Plan Bâtiment Durable : «Nouvelles dynamiques de

Plus en détail

ANNEXES Partie Les métiers du Groupe

ANNEXES Partie Les métiers du Groupe ANNEXES Partie Les métiers du Groupe Mesures de réduction des nuisances sonores... 2 Services et prestations en vue de diminuer la consommation d'eau... 3 Démarche de certification environnementale...

Plus en détail

ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION. TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale.

ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION. TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale. ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale. AUTEUR Yamina Lamrani CERTU (Centre d Etudes sur les Réseaux,

Plus en détail

L agenda 21 lillois 2001-2007

L agenda 21 lillois 2001-2007 L agenda 21 lillois 2001-2007 6 axes stratégiques : Une culture partagée, Aménager la Ville Gérer et préserver la Ville Une Ville solidaire Une Ville ouverte sur le monde Des résultats : 180 projets menés

Plus en détail

La DDTM 59 au service des territoires

La DDTM 59 au service des territoires La au service des territoires Créée en janvier 2010, la Direction Départementale des Territoires et de la Mer, direction interministérielle, est chargée du portage de l ensemble des politiques publiques

Plus en détail

environnementale de projets d Atelier Atelier 1 : Gouvernance et Pilotage

environnementale de projets d Atelier Atelier 1 : Gouvernance et Pilotage Atelier environnementale de projets d Atelier 1 : Gouvernance et Pilotage Le jeudi 26 novembre 2015 1 Editorial... 2 Intervenants... 3 La démarche en quelques mots... 7 ADEME AGORAH, un partenariat autour

Plus en détail

A l issue de la définition de la «Vocation du quartier»: Les différentes phases de la «Programmation urbaine» au Projet urbain

A l issue de la définition de la «Vocation du quartier»: Les différentes phases de la «Programmation urbaine» au Projet urbain A l issue de la définition de la «Vocation du quartier»: Les différentes phases de la «Programmation urbaine» au Projet urbain Michel Bonetti Sociologue urbaniste, «Le Sens Urbain» Jean Didier Laforgue

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

ACTE HLM 2016-2020. pour Agir pour le Climat et la Transition Énergétique. Les engagements du Mouvement Hlm. Du 22 au 24 septembre 2015

ACTE HLM 2016-2020. pour Agir pour le Climat et la Transition Énergétique. Les engagements du Mouvement Hlm. Du 22 au 24 septembre 2015 ACTE HLM 2016-2020 Les engagements du Mouvement Hlm pour Agir pour le Climat et la Transition Énergétique Du 22 au 24 septembre 2015 Du 22 au 24 septembre 2015 Préambule En 1972, la Conférence des Nations

Plus en détail

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité COMMUNAUTE URBAINE DE CHERBOURG Groupe de travail n 1 «Gouvernance de la qualité environnementale

Plus en détail

3 Vers une évolutions des pratiques dans les contextes opérationnels des territoires. 3 Logement Design vers évolution de l AMO.

3 Vers une évolutions des pratiques dans les contextes opérationnels des territoires. 3 Logement Design vers évolution de l AMO. . 3 Vers des pistes au service d une évolution de l habiter à l oeuvre 3 Vers une évolutions des pratiques dans les contextes opérationnels des territoires 2 «La qualité du projet architecturale» 2 les

Plus en détail

Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne. Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux

Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne. Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux Édito E Chiffres clés bretons Objectifs de la Bretagne* n 2014, le Conseil régional de

Plus en détail

LEADER 2014-2020 Priorité régionale : transition énergétique

LEADER 2014-2020 Priorité régionale : transition énergétique LEADER 2014-2020 Priorité régionale : transition énergétique Lignes de partage entre les crédits FEADER LEADER et les autres crédits Européens : PO FEDER FSE et FEADER «droit commun» notamment 1 Principes

Plus en détail

PETIT GUIDE DES. TROPHéES AGENDA 21. de la Gironde

PETIT GUIDE DES. TROPHéES AGENDA 21. de la Gironde PETIT GUIDE DES TROPHéES AGENDA 21 de la Gironde édition 2013 Sommaire Ce guide propose une information détaillée et un règlement de participation aux Trophées Agenda 21 de la Gironde organisé par le Conseil

Plus en détail

Matinales Smart Home IGNES

Matinales Smart Home IGNES Matinales Smart Home IGNES Didier Geig Directeur Commercial division Power & Distribution France Jeudi 27 septembre 2012 Un monde qui change 2 L entrée dans la nouvelle ère de l énergie est une réalité

Plus en détail

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux inet La formation des élèves administrateurs territoriaux Institut National des Études Territoriales Devenir administrateur territorial c est : être lauréat d un concours de haut niveau, intégrer la grande

Plus en détail

COMMISSION DEVELOPPEMENT SOUTENABLE, ENVIRONNEMENT, ENERGIE ET CLIMAT

COMMISSION DEVELOPPEMENT SOUTENABLE, ENVIRONNEMENT, ENERGIE ET CLIMAT COMMISSION DEVELOPPEMENT SOUTENABLE, ENVIRONNEMENT, ENERGIE ET CLIMAT AP - Rapport n 3 3 1/10 3 PROPOSITION ASSEMBLEE PLENIERE 13 DECEMBRE 2013 RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL REGIONAL Intégration de critères

Plus en détail

VILOGIA VILOGIA ATOUT LOGEMENT DES MÉTROPOLES EN QUELQUES CHIFFRES 1 000 AMÉNAGEUR. dans ma ville BAILLEUR SOCIAL CONSTRUCTEUR

VILOGIA VILOGIA ATOUT LOGEMENT DES MÉTROPOLES EN QUELQUES CHIFFRES 1 000 AMÉNAGEUR. dans ma ville BAILLEUR SOCIAL CONSTRUCTEUR Résidence AMÉNAGEUR EN QUELQUES CHIFFRES SPÉCIALISÉE ATOUT LOGEMENT DES MÉTROPOLES SYNDIC DE COPROPRIÉTÉ collaborateurs plus de 509 M réhabilitations par an investis dans les logements partout en France

Plus en détail

AVANT-PROPOS. Pour être facilement exploitable, le guide est composé de deux parties : - Un guide méthodologique - Un recueil de fiches pratiques

AVANT-PROPOS. Pour être facilement exploitable, le guide est composé de deux parties : - Un guide méthodologique - Un recueil de fiches pratiques 2 AVANT-PROPOS Qu est-ce qu un quartier durable? Un quartier durable est avant tout une démarche de projet sur un territoire. C est la définition et l atteinte d objectifs répondant à la fois aux enjeux

Plus en détail

Déploiement de la démarche qualité en promotion de la santé. Journée nationale du 8 Novembre 2013

Déploiement de la démarche qualité en promotion de la santé. Journée nationale du 8 Novembre 2013 Déploiement de la démarche qualité en promotion de la santé Journée nationale du 8 Novembre 2013 Déroulement de la journée Déroulé de la journée 3 10h00-11h00 - Présentation des résultats de l évaluation

Plus en détail

Le label EcoQuartier S engager vers la qualité

Le label EcoQuartier S engager vers la qualité a/lta Architectes Le Clos Joli Château-du-Loir (72) a/lta Architectes Sarthe Habitat Guide-conseil I Urbanisme Le label EcoQuartier S engager vers la qualité Initiée par le Ministère de l Ecologie, du

Plus en détail

ASTUS CONSTRUCTION. Le Bim dans tous ses états

ASTUS CONSTRUCTION. Le Bim dans tous ses états ASTUS CONSTRUCTION Le Bim dans tous ses états CONTEXTE GENERAL Plateforme d application «Bâtiment Energie», labélisée par le Plan Bâtiment Durable Le projet majeur du Grand Projet Rhône Alpes Nord Isère-Durable

Plus en détail

APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT L ESPRIT DES GROUES

APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT L ESPRIT DES GROUES APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT L ESPRIT DES GROUES UN FUTUR SOUHAITABLE Le projet des Groues est celui de la ville contemporaine. Ici se concentre l ensemble des problématiques urbaines qui interrogent

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

FICHE PROSPECTIVE. Chargé-e de mission environnement et développement durable ASSOCIATIONS DE L ENVIRONNEMENT. Autres intitulés possibles :

FICHE PROSPECTIVE. Chargé-e de mission environnement et développement durable ASSOCIATIONS DE L ENVIRONNEMENT. Autres intitulés possibles : Autres intitulés possibles : Chargé-e d accompagnement environnement et développement durable Accompagnateur-trice des démarches de développement durable Chargé-e de médiation environnement et développement

Plus en détail

Prise en compte de la santé environnementale par la Ville de Lille: Illustration à travers deux projets

Prise en compte de la santé environnementale par la Ville de Lille: Illustration à travers deux projets Prise en compte de la santé environnementale par la Ville de Lille: Illustration à travers deux projets Jacques Richir, Adjoint au Maire, délégué aux Risques Urbains et Sanitaires Avec le soutien financier

Plus en détail

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Entre L Union Sociale pour l Habitat, représentée par son Président, Michel Delebarre et la Caisse des Dépôts, représentée par son

Plus en détail

Deux outils au service du bien bouger, le PRSE et les évaluations d'impact en santé

Deux outils au service du bien bouger, le PRSE et les évaluations d'impact en santé Deux outils au service du bien bouger, le PRSE et les évaluations d'impact en santé Alain JOURDREN (Ville de Rennes) Anne VIDY (ARS Bretagne) Le PRSE, un outil politique local au service du bien-bouger

Plus en détail

Agir ensemble. pour une meilleure qualité. de l eau des sols & de l habitat

Agir ensemble. pour une meilleure qualité. de l eau des sols & de l habitat Agir ensemble pour une meilleure qualité de l eau des sols & de l habitat Conseil & services pour des solutions économiques et durables Terre & Via est une société de conseil et de services dédiés à l

Plus en détail

Logements. en Île-de-France

Logements. en Île-de-France Logements collectifs en Île-de-France FORMATION 2014 Un cycle de formation proposé par les Conseils d Architecture, d Urbanisme et de l Environnement de Paris, des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 OCTOBRE 2007 DELIBERATION N CR-07/15.207 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Lutte contre le changement climatique : vers un Plan Climat Languedoc- Roussillon LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen BasseNormandie Dans son projet de développement stratégique 20122016 adopté par le Conseil d Administration du 4 novembre

Plus en détail

Construire la ville numérique durable

Construire la ville numérique durable Construire la ville numérique durable Retour d expérience en Nord Pas-de-Calais Séminaire «L aménagement numérique en Vaucluse, le rôle des documents d urbanisme» Avignon, le jeudi 26 novembre 2015 Laurent

Plus en détail

Quelle place pour la logistique en Essonne? Débats/groupes de travail du 22 octobre 2010 Synthèses des échanges et propositions d actions

Quelle place pour la logistique en Essonne? Débats/groupes de travail du 22 octobre 2010 Synthèses des échanges et propositions d actions Quelle place pour la logistique en Essonne? Débats/groupes de travail du 22 octobre 2010 Synthèses des échanges et propositions d actions La logistique contribue, de manière significative, au développement

Plus en détail

Programme de formation. Partenariat : En Ile-de-France l'ordre des architectes. AMENAGEMENT DURABLE Méthodes et techniques

Programme de formation. Partenariat : En Ile-de-France l'ordre des architectes. AMENAGEMENT DURABLE Méthodes et techniques Programme de formation AMENAGEMENT DURABLE Méthodes et techniques Urbanisme Architecture Construction Partenariat : En Ile-de-France l'ordre des architectes Programme de formation Aménagement Durable 2005-2006

Plus en détail

Construisons ensemble un avenir durable pour notre territoire!

Construisons ensemble un avenir durable pour notre territoire! S a i n t - Q u e n t i n - e n - Y v e l i n e s C o m m u n a u t é d a g g l o m é r a t i o n Réunion Publique Jeudi 18 avril à 20h45 Salle du conseil de la communauté d agglomération Construisons

Plus en détail

Cahier des charges Initiative Ile-de-France Agence de communication «Créatrices d Avenir» 2015

Cahier des charges Initiative Ile-de-France Agence de communication «Créatrices d Avenir» 2015 Cahier des charges Initiative Ile-de-France Agence de communication «Créatrices d Avenir» 2015 Nadège Hammoudi Adjointe au Délégué Général Tél. : 01 44 90 87 02 nadege.hammoudi@initiative-iledefrance.fr

Plus en détail

Groupe de Travail Logement Social

Groupe de Travail Logement Social Groupe de Travail Logement Social MEMBRES DU GT LOGEMENT SOCIAL Président PLAN BATIMENT GRENELLE S DAMBRINE assisté de D AUBERT et C di COSTANZO (USH) J GATIER Association régionales d HLM AR Habitat Nord

Plus en détail

Vilogia Nantes Métropole Vilogia, partenaire de la Maison Régionale de l architecture des Pays de Loire

Vilogia Nantes Métropole Vilogia, partenaire de la Maison Régionale de l architecture des Pays de Loire 01 février 2016 Vilogia Nantes Métropole Vilogia, partenaire de la Maison Régionale de l architecture des Pays de Loire Afin de soutenir les actions du monde architectural, Vilogia renouvelle son partenariat

Plus en détail

Nos convictions et nos expertises

Nos convictions et nos expertises Enjeux et particularités des Systèmes d Information Géographique Nos convictions et nos expertises Cédric Damiens Directeur - ALDEA ALDEA - www.aldea.fr Enjeux et particularités des Systèmes d Information

Plus en détail

Master 2 UA : Urbanisme et Aménagement

Master 2 UA : Urbanisme et Aménagement UFR de Géographie et Aménagement Master 2 UA : Urbanisme et Aménagement Parcours professionnalisant Ville et Projets Le parcours Ville et Projets propose trois options (PU, RESAD et PIF) avec 3 UE mutualisées

Plus en détail

«CADRE DE PROPOSITION»

«CADRE DE PROPOSITION» «CADRE DE PROPOSITION» Mission type d assistance à maîtrise d ouvrage «qualité d usage, performances énergétiques et environnementales réelles, maîtrise des investissements» Bâtiment neuf ou rénovation

Plus en détail

Promotion et éducation pour la santé face aux comportements à risques et aux maladies non-transmissibles

Promotion et éducation pour la santé face aux comportements à risques et aux maladies non-transmissibles Note de cadrage 3 Promotion et éducation pour la santé face aux comportements à risques et aux maladies non-transmissibles Objet : Assises de la santé, groupe Promotion et éducation pour la santé faces

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DURABLE

DEVELOPPEMENT DURABLE NOTE D INTERPELLATION des acteurs de l accompagnement à la création aux différents intervenants de la création d entreprises Accompagner la CREATION d entreprise en intégrant le DEVELOPPEMENT DURABLE «Conscients

Plus en détail

LA PLATEFORME BÂTIMENT DURABLE «TIPEE» ET UNE ILLUSTRATION DE RÉHABILITATION DE LOGEMENTS SOCIAUX

LA PLATEFORME BÂTIMENT DURABLE «TIPEE» ET UNE ILLUSTRATION DE RÉHABILITATION DE LOGEMENTS SOCIAUX COMITÉ RÉGIONAL PLAN BÂTIMENT DURABLE SÉANCE PLÉNIÈRE DU 2 JUILLET 2014 LYCÉE ST-JACQUES DE COMPOSTELLE - POITIERS LA PLATEFORME BÂTIMENT DURABLE «TIPEE» ET UNE ILLUSTRATION DE RÉHABILITATION DE LOGEMENTS

Plus en détail

Le FSE et l économie sociale et solidaire : les lignes de partage entre le PON et les POR

Le FSE et l économie sociale et solidaire : les lignes de partage entre le PON et les POR Le FSE et l économie sociale et solidaire : les lignes de partage entre le PON et les POR Juin- 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au

Plus en détail

CHARTE DES ECO-QUARTIERS DE LILLE METROPOLE. Présentation de la version votée le 20/12/07

CHARTE DES ECO-QUARTIERS DE LILLE METROPOLE. Présentation de la version votée le 20/12/07 CHARTE DES ECO-QUARTIERS DE LILLE METROPOLE Présentation de la version votée le 20/12/07 Les différents documents La charte : fixe les objectifs et niveaux d excellence pour l éco-quartier => soumis aux

Plus en détail

L intégration de la Trame Verte et Bleue dans le PLU Exemple des travaux conduits sur la ville de Nîmes

L intégration de la Trame Verte et Bleue dans le PLU Exemple des travaux conduits sur la ville de Nîmes L intégration de la Trame Verte et Bleue dans le PLU Exemple des travaux conduits sur la ville de Nîmes Table ronde : «Comment rendre effective la considération des espaces naturels dans les documents

Plus en détail

Démarche RSE esh & Groupe Polylogis. Daniel BIARD

Démarche RSE esh & Groupe Polylogis. Daniel BIARD Démarche RSE esh & Groupe Polylogis Daniel BIARD RHF 2013 Plan de l intervention 2. Présentation Le Groupe Polylogis en quelques mots Un secteur en Mouvement L engagement du secteur professionnel Pourquoi

Plus en détail

ANALYSE DEVELOPPEMENT DURABLE DES PROJETS DANS LE CADRE DU PROGRAMME REGIONAL FEDER 2007-2013 DE L AQUITAINE

ANALYSE DEVELOPPEMENT DURABLE DES PROJETS DANS LE CADRE DU PROGRAMME REGIONAL FEDER 2007-2013 DE L AQUITAINE Contacts : APAVE: P. KOCIEMBA ; 05.56.77.28.60 ; philippe.kociemba@apave.com Préfecture de région: L. LAURENT; 05.56.90.65.65; lydie.laurent@aquitaine.pref.gouv.fr ANALYSE DEVELOPPEMENT DURABLE DES PROJETS

Plus en détail

RÉSIDENTIEL TOURISTIQUE GOLFIQUE

RÉSIDENTIEL TOURISTIQUE GOLFIQUE VILLE DE TOSSE Projet d aménagement RÉSIDENTIEL TOURISTIQUE GOLFIQUE PARTICIPEZ AU DIALOGUE TERRITORIAL DEMAIN À TOSSE? PROJET D AMÉNAGEMENT TOURISTIQUE RÉSIDENTIEL GOLFIQUE RÉUNION PUBLIQUE TOSSE 9 NOVEMBRE

Plus en détail

Le développement durable facteur de positionnement dans la Vision 2020

Le développement durable facteur de positionnement dans la Vision 2020 DOSSIER DE PRESSE Le développement durable facteur de positionnement dans la Vision 2020 Extrait du discours de Sa Majesté Le Roi à l'occasion de la Fête du Trône (30 juillet 2009) «la préservation des

Plus en détail

SYNTHESE. AXE 1. Informer le patient, lui permettre d être au cœur des décisions qui le concernent

SYNTHESE. AXE 1. Informer le patient, lui permettre d être au cœur des décisions qui le concernent PLAN NATIONAL 2015-2018 pour le développement des soins palliatifs et l accompagnement en fin de vie SYNTHESE RAPPEL DES 4 AXES AXE 1. Informer le patient, lui permettre d être au cœur des décisions qui

Plus en détail

Le PRSE2 Rhône-Alpes. CoTITA Centre-Est - 14 juin 2012 Bruno Fabres, ARS Rhône-Alpes Yves Eprinchard, DREAL Rhône-Alpes

Le PRSE2 Rhône-Alpes. CoTITA Centre-Est - 14 juin 2012 Bruno Fabres, ARS Rhône-Alpes Yves Eprinchard, DREAL Rhône-Alpes Le PRSE2 Rhône-Alpes CoTITA Centre-Est - 14 juin 2012 Bruno Fabres, ARS Rhône-Alpes Yves Eprinchard, DREAL Rhône-Alpes Santé Environnement Ensemble des interactions entre l homme et son environnement,

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION DU BRUIT DANS L ENVIRONNEMENT AGGLOMERATION DE REIMS NOTICE NON TECHNIQUE

PLAN DE PREVENTION DU BRUIT DANS L ENVIRONNEMENT AGGLOMERATION DE REIMS NOTICE NON TECHNIQUE PLAN DE PREVENTION DU BRUIT DANS L ENVIRONNEMENT AGGLOMERATION DE REIMS NOTICE NON TECHNIQUE PERIODE 2013-2018 UN PLAN POUR QUE CHACUN AIT DROIT AU CALME 1 REIMS METROPOLE : après l élaboration des cartes

Plus en détail

MANAGEMENT FINANCE STRATÉGIE BONNES PRATIQUES LES ATELIERS DES DIRIGEANTS

MANAGEMENT FINANCE STRATÉGIE BONNES PRATIQUES LES ATELIERS DES DIRIGEANTS MANAGEMENT FINANCE STRATÉGIE BONNES PRATIQUES LES ATELIERS DES DIRIGEANTS 2015-2016 Les dates Date Intitulé Participants 2015 5 novembre Le tableau de bord 12 6, 13, 20 novembre Vision stratégique de l

Plus en détail

Un bureau d études engagé

Un bureau d études engagé C o n s u l t a n t s Un bureau d études engagé ASSISTANCE À MAITRISE D OUVRAGE PENSER LES PROJETS- ÉTUDES ET CONSEILS - PROGRAMMATIONS Faire le pari d un renouveau de la qualité des modes d habiter, de

Plus en détail

cete de l Est Centre d Etudes Techniques de l Equipement de l Est www.cete-est.developpement-durable.gouv.fr

cete de l Est Centre d Etudes Techniques de l Equipement de l Est www.cete-est.developpement-durable.gouv.fr cete de l Est ENVIRONNEMENT ET RISQUES Centre d Etudes Techniques de l Equipement de l Est www.cete-est.developpement-durable.gouv.fr Approches globales Contribuer par ses prestations à une perception

Plus en détail

Le volet économique du SCOT métropolitain Nantes Saint-Nazaire. Réinterroger le rapport à l espace des zones d activités. Ses membres adhérents :

Le volet économique du SCOT métropolitain Nantes Saint-Nazaire. Réinterroger le rapport à l espace des zones d activités. Ses membres adhérents : Réinterroger le rapport à l espace des zones d activités Présentation de l étude «Les chantiers du Scot : densité et qualité des zones d activités» Colloque Réseau Rural des Pays de la Loire «Faut-il encore

Plus en détail

Appel à projets : favoriser la mobilité des Nordistes. Jérôme Dezobry Directeur Général Adjoint en charge de l Aménagement Durable Département du Nord

Appel à projets : favoriser la mobilité des Nordistes. Jérôme Dezobry Directeur Général Adjoint en charge de l Aménagement Durable Département du Nord Appel à projets : favoriser la mobilité des Nordistes Jérôme Dezobry Directeur Général Adjoint en charge de l Aménagement Durable Département du Nord Introduction Favoriser la mobilité des Nordistes par

Plus en détail

DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE

DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE Type de la fiche : fiche thématique territoriale (Corse) liée à l Annexe I G Thème de la FICHE : Objectif thématique n 7 correspondant

Plus en détail

PROJET DE ZONE D AMÉNAGEMENT CONCERTÉ JANVIER 2013 WATTRELOS. Projet de requalification du centre-ville DOSSIER DE CONCERTATION

PROJET DE ZONE D AMÉNAGEMENT CONCERTÉ JANVIER 2013 WATTRELOS. Projet de requalification du centre-ville DOSSIER DE CONCERTATION PROJET DE ZONE D AMÉNAGEMENT CONCERTÉ JANVIER 2013 WATTRELOS Projet de requalification du centre-ville DOSSIER DE CONCERTATION SOMMAIRE I.Contexte et histoire du projet II. Les objectifs du projet III.

Plus en détail

Les Contrats de Développement Durable Rhône-Alpes

Les Contrats de Développement Durable Rhône-Alpes Les Les CDDRA, c'est quoi? Les Contrats de Développement Durable Rhône-Alpes (CDDRA) constituent la nouvelle génération de Contrats de Développement. Ce dispositif s inscrit dans la continuité de la stratégie

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA REORGANISATION DU SERVICE GESTION RECOUVREMENT CONTENTIEUX ET DU SERVICE COMPTABILITE CAHIER DES CHARGES

ACCOMPAGNEMENT A LA REORGANISATION DU SERVICE GESTION RECOUVREMENT CONTENTIEUX ET DU SERVICE COMPTABILITE CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA REORGANISATION DU SERVICE GESTION RECOUVREMENT CONTENTIEUX ET DU SERVICE COMPTABILITE CAHIER DES CHARGES 1/8 ARTICLE 1 PREAMBULE CILGERE a décidé de se faire accompagner dans la mise

Plus en détail

10 PROPOSITIONS POUR L ECONOMIE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE. Synthèse de la contribution de la CCIP au «Grenelle de l environnement»

10 PROPOSITIONS POUR L ECONOMIE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE. Synthèse de la contribution de la CCIP au «Grenelle de l environnement» 10 PROPOSITIONS POUR L ECONOMIE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le 24 septembre 2007 Synthèse de la contribution de la CCIP au «Grenelle de l environnement» A travers les différentes missions qui sont les

Plus en détail

Axe 1 : Développer l'exemplarité du Conseil Général

Axe 1 : Développer l'exemplarité du Conseil Général N de la mesure : 1.6.1 Axe 1 : Développer l'exemplarité du Conseil Général Action 1.6 : Diffuser la culture du développement durable dans la collectivité Pilote : Direction générale adjointe aménagement

Plus en détail

CITE. AURAV Partie 2 ECO CITE DE MONTPELLIER À LA MER MONTPELLIER- CASTELNAU-LE-LEZ - LATTES - PÉROLS

CITE. AURAV Partie 2 ECO CITE DE MONTPELLIER À LA MER MONTPELLIER- CASTELNAU-LE-LEZ - LATTES - PÉROLS AURAV Partie 2 DE MONTPELLIER À LA MER MONTPELLIER- CASTELNAU-LE-LEZ - LATTES - PÉROLS Du SCOT à la ville durable Une stratégie d investissement du territoire défini par le SCOT 11 sites stratégiques d

Plus en détail

Réseau Rural Français Groupe de travail «gestion de l espace»

Réseau Rural Français Groupe de travail «gestion de l espace» Réseau Rural Français Groupe de travail «gestion de l espace» Appel à contributions Fiche synthétique de recueil actions 2009-2010 Les propositions d'actions doivent comprendre dans la mesure du possible

Plus en détail

LA PLACE DE L USAGE DANS LA FABRIQUE DE LA VILLE : GARANT DU «MIEUX VIVRE»?

LA PLACE DE L USAGE DANS LA FABRIQUE DE LA VILLE : GARANT DU «MIEUX VIVRE»? LA PLACE DE L USAGE DANS LA FABRIQUE DE LA VILLE : GARANT DU «MIEUX VIVRE»? BISTRO-DÉBAT proposé par l association île-pad VENDREDI 23 MAI 2014 de 17h à 19h Cluster du Quartier de la Création à Nantes

Plus en détail

Les usages des indicateurs de développement durable dans le cadre d un projet structurant : l exemple de l observatoire du tramway de Besançon.

Les usages des indicateurs de développement durable dans le cadre d un projet structurant : l exemple de l observatoire du tramway de Besançon. 3ème rencontre des agences d urbanisme de l espace Rhin-Rhône 25 juin 2013 Les usages des indicateurs de développement durable dans le cadre d un projet structurant : l exemple de l observatoire du tramway

Plus en détail

Avec le soutien du ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie. urbanwiki «le wiki innovations urbaines» Cahier des charges

Avec le soutien du ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie. urbanwiki «le wiki innovations urbaines» Cahier des charges Avec le soutien du ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie urbanwiki «le wiki innovations urbaines» Cahier des charges janvier 2015 ADV_MEDDE_150119_Wiki_CahierCharges_v2 1/5

Plus en détail

Séminaire intersite Gestion urbaine de proximité et renouvellement urbain I R E V U S H A R Nord pas de calais

Séminaire intersite Gestion urbaine de proximité et renouvellement urbain I R E V U S H A R Nord pas de calais Séminaire intersite Gestion urbaine de proximité et renouvellement urbain I R E V U S H A R Nord pas de calais Séquence du 22 juin 2007 Sommaire Retour sur les enjeux d organisation et de management L

Plus en détail

L Evaluation d Impact sur la Santé du projet d aménagement de la halte ferroviaire Pontchaillou

L Evaluation d Impact sur la Santé du projet d aménagement de la halte ferroviaire Pontchaillou L Evaluation d Impact sur la Santé du projet d aménagement de la halte ferroviaire Pontchaillou Pauline Mordelet Ville de Rennes Alain Jourdren Ville de Rennes Introduction EIS du projet de restructuration

Plus en détail

Vilogia, nouveau partenaire de la Maison régionale de l'architecture des Pays de la Loire.

Vilogia, nouveau partenaire de la Maison régionale de l'architecture des Pays de la Loire. Le 17 février 2015 Vilogia, nouveau partenaire de la Maison régionale de l'architecture des Pays de la Loire. Afin d intégrer le réseau des professionnels du bâti et soutenir les actions du monde architectural,

Plus en détail

Votre partenaire pour des solutions intégrales, durables et sûres dans le domaine des transports et de la mobilité.

Votre partenaire pour des solutions intégrales, durables et sûres dans le domaine des transports et de la mobilité. Votre partenaire pour des solutions intégrales, durables et sûres dans le domaine des transports et de la mobilité. PRESENTATION JODAR + PARTNERS SA, mobility & urban planning offre des services intégraux

Plus en détail

1/ L OPAC DU RHÔNE, UNE STRATÉGIE COHÉRENTE ET RESPONSABLE

1/ L OPAC DU RHÔNE, UNE STRATÉGIE COHÉRENTE ET RESPONSABLE Les chiffres clés au 31 décembre 2010 / 7 / 1/ L OPAC DU RHÔNE, UNE STRATÉGIE COHÉRENTE ET RESPONSABLE 1.1/ La gouvernance d entreprise 1.2/ Une organisation en phase avec son environnement 1.3/ Les ressources

Plus en détail

PRESENTATION DE LA RECHERCHE-ACTION. Innovation, Responsabilité, Engagement et Efficience

PRESENTATION DE LA RECHERCHE-ACTION. Innovation, Responsabilité, Engagement et Efficience PRESENTATION DE LA RECHERCHE-ACTION Innovation, Responsabilité, Engagement et Efficience 0 LE DEVELOPPEMENT DURABLE, LEVIER D INNOVATION POUR L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES? Fidèle à ses engagements et

Plus en détail

Catalogue de Formation Professionnelle

Catalogue de Formation Professionnelle AproLink Le Management des Entreprises Innovantes Catalogue de Formation Professionnelle Table des Matieres Innovation Réussissez votre Management de l Innovation Concilier «Innovation Organisation Management»

Plus en détail

Architectures de l'habitat FORMATION 2016 LOGEMENTS COLLECTIFS EN ÎLE-DE-FRANCE

Architectures de l'habitat FORMATION 2016 LOGEMENTS COLLECTIFS EN ÎLE-DE-FRANCE Architectures de l'habitat FORMATION 2016 LOGEMENTS COLLECTIFS EN ÎLE-DE-FRANCE *Les Conseils d Architecture, d Urbanisme et de l Environnement (CAUE) sont des associations départementales créées par la

Plus en détail

Développement durable

Développement durable Développement durable le 27 novembre 09 > Programme U n g r a n d d é b a t L i l l e M é t r o p o l e C o m m u n a u t é u r b a i n e Développement durable le 27 novembre 2009 En mobilisant élus, experts,

Plus en détail

Le Cycle supérieur du développement durable et de la transition écologique

Le Cycle supérieur du développement durable et de la transition écologique Le Cycle supérieur du développement durable et de la transition écologique [Csdd] 2012 7 ème promotion Décembre 2014 à mai 2015 MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE

Plus en détail

Trame verte pour le PLU de Marseille

Trame verte pour le PLU de Marseille 8 Environnement Développement durable Trame verte pour le PLU de Marseille CAT-MED, un projet inscrit dans le programme européen MED Le rapport annuel Développement durable de MPM Le Contrat de Baie MPM

Plus en détail

1 ère Edition Jeudi 21 janvier Nouveau Stade de Bordeaux

1 ère Edition Jeudi 21 janvier Nouveau Stade de Bordeaux Symposium Aquitain des Professionnels des Seniors 1 ère Edition Jeudi 21 janvier Nouveau Stade de Bordeaux PRÉSENTATION Rendez-vous incontournable Silver Economie. 1 ère édition du congrès BtoB, qui réunit

Plus en détail

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE URBANISME DURABLE 15.08.2. Quartiers durables des villes et villages. Annexe 3.6

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE URBANISME DURABLE 15.08.2. Quartiers durables des villes et villages. Annexe 3.6 AMENAGEMENT DU TERRITOIRE URBANISME DURABLE Quartiers durables des villes et villages 15.08.2 Annexe 3.6 La Région qualité, une des quatre valeurs collectives qui fondent le projet et l ambition du SRADDT,

Plus en détail

Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik. 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ

Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik. 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik Le

Plus en détail

La charte pour une gestion économe du foncier en Bretagne

La charte pour une gestion économe du foncier en Bretagne La charte pour une gestion économe du foncier en Bretagne Gestion économe du foncier : politiques et acteurs du territoire 30 janvier 2015 DRELdirection Bretagneconférence renouvellement en milieu rural,

Plus en détail

Boigny sur Bionne. Bou. Chanteau. Chécy. Combleux. Fleury les Aubrais. Ingré. Mardié. Marigny les Usages. Olivet. Orléans. Ormes.

Boigny sur Bionne. Bou. Chanteau. Chécy. Combleux. Fleury les Aubrais. Ingré. Mardié. Marigny les Usages. Olivet. Orléans. Ormes. Boigny sur Bionne Bou Chanteau Chécy Combleux Fleury les Aubrais Ingré La Chapelle Saint Mesmin Mardié Marigny les Usages Olivet Orléans Ormes Saint Cyr en Val Saint Denis en Val Saint Jean le Blanc Saint

Plus en détail

Présentation du projet LN PCA et des marchés de la phase 2 des EPEUP

Présentation du projet LN PCA et des marchés de la phase 2 des EPEUP Présentation du projet LN PCA et des marchés de la phase 2 des EPEUP Paris, le 29 juillet 2014 E-LGVPACA.1-PRG-DGP.ORG-PRD-RFF-00001 Diffusion restreinte Tour de table Jean-Michel CHERRIER : Chef de Mission

Plus en détail

des Chartes Forestières de Territoire

des Chartes Forestières de Territoire Un Réseau R des Chartes Forestières de Territoire Quel fonctionnement à l échelle des Alpes françaises? aises? Rendre lisible la forêt et la filière bois dans l aml aménagement du territoire Un dispositif

Plus en détail

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Organisation du Référentiel d Activités et de Compétences Le référentiel

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013 accompagner la professionnalisation et le développement des associations sportives! CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013 A destination des dirigeants bénévoles d associations sportives et des salariés de

Plus en détail

Direction de la Programmation et du Conseil en Gestion

Direction de la Programmation et du Conseil en Gestion Fonction/Poste CR/Service Cadre d emploi de recrutement Conseiller en Gestion Direction de la Programmation et du Conseil en Gestion Attaché Territorial Annexe 1 Nature des fonctions Référent sur un portefeuille

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Paris, le lundi 15 juin 2015 Seul le prononcé fait foi DISCOURS de Sylvia PINEL Installation du Conseil supérieur de la

Plus en détail

15/04/2016 DOSSIER DE PRESSE. Hôtel logistique multimodal de Chapelle International Paris 18ème. SAGL-Architectes Associés

15/04/2016 DOSSIER DE PRESSE. Hôtel logistique multimodal de Chapelle International Paris 18ème. SAGL-Architectes Associés 15/04/2016 DOSSIER DE PRESSE Hôtel logistique multimodal de Chapelle International Paris 18ème SAGL-Architectes Associés SOGARIS : LA LOGISTIQUE URBAINE AUTREMENT Penser et construire la logistique urbaine

Plus en détail

GUIDE COMMERCE MARS 2013

GUIDE COMMERCE MARS 2013 MARS 2013 GUIDE COMMERCE GUIDE COMMERCE SOMMAIRE... 1 PREAMBULE : STATUT DU DOCUMENT... 3 OBJECTIF 1 : RAPPROCHER LES LIEUX DE CONSOMMATION DES LIEUX D HABITAT... 5 OBJECTIF 2 : REEQUILIBRER LA REPARTITION

Plus en détail

L Eco-construction. Filière économique prioritaire de la Seine Aval. Contact à l AUDAS: Nicolas Ferrand, n.ferrand@audas.

L Eco-construction. Filière économique prioritaire de la Seine Aval. Contact à l AUDAS: Nicolas Ferrand, n.ferrand@audas. L Eco-construction Filière économique prioritaire de la Seine Aval Contact à l AUDAS: Nicolas Ferrand, n.ferrand@audas.fr, 01 30 04 04 33 1 TEDDIF 8 Avril 2008 Intervention TEDDIF, 8 Avril 2008 PRÉSENTATION

Plus en détail