CHIFFRES CLÉS DE L UNITÉ URBAINE Données socio-économiques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHIFFRES CLÉS DE L UNITÉ URBAINE Données socio-économiques"

Transcription

1 CB RICHARD ELLIS Market View Régions Lille FRANCE Bilan 20 / Perspectives 20 TENDANCES Bureaux Demande placée Offre immédiate Loyer «prime» Locaux d'activités Demande placée Offre immédiate Loyer «prime» Entrepôts Demande placée Offre immédiate Loyer «prime» Investissements Engagements Taux «prime» bureaux Évolution / fin 20 CONTEXTE ÉCONOMIQUE 20 restera la pire performance de l économie française depuis l après-guerre. Les conséquences de la crise financière mondiale sur l économie réelle dans notre pays ont été très lourdes avec notamment emplois salariés marchands détruits en un an. La consommation a néanmoins tenu grâce à la brutale décrue de l inflation, mais l arrêt progressif de la prime à la casse, l atonie du marché du travail, la progression du taux d inflation et du taux d épargne font craindre une croissance molle des achats des ménages en 20. L investissement des entreprises s est effondré (- 7,2 % selon les estimations de l INSEE). À cet égard, les engagements du secteur industriel ont lourdement chuté. Les entrepreneurs ont LES FAITS MARQUANTS EN 20 Posedela1 ère pierre du grand stade Lille Métropole réalisé par Eiffage. Il est situé dans le secteur de Haute Borne de l Espoir à Villeneuve d Ascq, sur un terrain de 27 hectares et a une capacité de places. Lille Métropole Communauté Urbaine poursuit son projet destiné à libérer hectares de foncier sur la métropole dediés à des opérations tertiaires. Les premiers immeubles seront livrés en 21. Des pôles d excellences qui poursuivent leur développement : manqué de visibilité, de trésorerie et de financement pour faire aboutir leurs projets. Les PME ont été particulièrement touchées par cet environnement. Malgré le retour de la croissance, la reprise pourrait n être que technique tant que les fondamentaux de la consommation et de l investissement ne seront pas présents et pérennes. Tout comme en 20, les régions françaises observeront des conjonctures hétérogènes en 20. Globalement l Ile-de-France et les régions du Sud et de l Ouest de la France devraient à nouveau mieux résister en raison de leur plus forte tertiarisation. En 20, le courant des affaires dans l industrie devrait progresser très légèrement en Nord-Pas de Calais, avec des situations contrastées selon les secteurs. L Union, site dédié aux métiers du textile, de la grande distribution et de l image, lancé en 20, accueillera en 22 le Centre Européen des Textiles Innovant (CETI) sur un bâti d environ m² ainsi que le siège international de KIPSTA (filiale du groupe Oxylane). Euratechnologies, site dédié aux nouvelles technologies, ancienne friche industrielle entièrement rénovée et livrée en 20, accueille plus de 77 entreprises et représente1 100 emplois. La Haute Borne, Eurasanté et Euralille connaissent le même succès auprès des utilisateurs. CHIFFRES CLÉS DE L UNITÉ URBAINE Données socio-économiques Superficie (en km²) 450 Population Emplois totaux Etablissements Revenu moyen des ménages Indice de revenu moyen des ménages (France = 100) 89 Densité d'emplois (Nombre d'emplois au km²) 1 5 Perspectives socio-économiques (en %, période 20-24) Croissance annuelledupib Croissance annuelle de la population Croissance annuelle de l'emploi 0 0,5 1,0 1,5 2,0 Nord France Sources : Experian Business Stratégies - INSEE Source : Experian Business Stratégies

2 Bilan 20 / Perspectives 20 Régions : Lille 2

3 Données générales Parc au 31/ m² = m² Offre disponible au 31/ m² m² Part du neuf ou restructuré 35 % 35 % Taux de vacance au 31/12 4 % 7,3 % Demande placée dans l année m² m² dont pré-commercialisations, clés-en-main et comptes-propres m² m² Part du neuf ou restructuré 45 % 51 % Délai théorique d écoulement 1,4 année 2 années Évolution de l offre immédiate et de la demande placée (en milliers de m²) Offre future (en m²) Demande placée dans l'année Pré-commercialisations, clés-en-main et comptes-propres Offre immédiatement disponible au 31/12 Disponibilités certaines et + Disponibilités probables LES BUREAUX Un marché sur-offreur Fin 20, m² de bureaux sont disponibles sur le marché tertiaire lillois, représentant une hausse de 24,4 %, légèrement moins forte que celle enregistrée fin 20. Le marché est globalement offreur voire, selon les sites, sur-offreur en bureaux de seconde main. Malgré son alimentation régulière en programmes neufs, le stock disponible, en forte croissance depuis 20, se compose à 75 % d offres en état d usage. Cela s explique entre autre par la préférence des utilisateurs pour des bureaux neufs et donc leur commercialisation plus rapide, dès leur mise sur le marché. Le stock disponible reste localisé dans les zones d affaires «traditionnelles» telles qu Euralille, Lille, Villeneuve d Ascq et les Grands Boulevards. L offre future neuve se raréfie Plusieurs projets d envergure sont en cours de construction dans la communauté urbaine de Lille m² devraient ainsi être livrés en 20. Parmi ces projets, citons l Irisium, 1 er immeuble HQE de m² qui alimentera le parc d Euralille. En revanche, aucune offre certaine n est envisagée pour 21. Les lancements «en blanc» étant stoppés depuis mi-20, le marché de Lille Métropole risque de se trouver en manque cruel de programmes neufs à horizon 21. Le vieillissement du stock à moyen terme est inéluctable. Toutefois, l offre probable demeure riche en projets avec m² envisagés sur l ensemble de la communauté urbaine, qui pourraient sortir de terre dans un délai plus ou moins bref. La reprise économique et la santé locale des entreprises étant les principaux indicateurs susceptibles de redonner confiance aux acteurs locaux et nationaux. Les pôles d excellence de l Union (dédié au textile et à la grande distribution) et d Euratechnologies (dédié à l innovation) sont des sites soutenus par la communauté urbaine qui connaissent, malgré la crise, un dynamisme certain, tant en termes de commercialisation que de développement tertiaire. Une demande marquée par la crise En 20, la demande exprimée auprès de l agence CB Richard Ellis a confirmé sa mutation commencée en 20. En effet, les demandes sont plus rares et les critères de recherche plus contraignants. En conséquence, les délais de réflexion s allongent et les négociations deviennent plus âpres. Les bureaux les plus recherchés font 300 m² en moyenne, se situent proches des transports en commun et/ou sur des axes routiers, dans un immeuble aux prestations techniques de qualité et qui proposent une flexibilité importante (neuf si possible). Afin de ménager leur trésorerie les utilisateurs privilégient les offres leurs permettant de réaliser des économies de coût sur le poste immobilier. Régions : Lille Bilan 20 / Perspectives 20 3

4 Régions : Lille Une demande placée en baisse, tournée vers le neuf Bien qu en baisse, le niveau de commercialisation demeure correct, supérieur à celui des années précédant 20. Ainsi, en 20, m² ont été transactés (-14 % en un an et - 22 % en deux ans). Les entreprises sont toujours très attirées par le centre urbain puisque 31 % de la demande placée se situent à Lille, auxquels s ajoutent 11 % réalisés sur le pôle Euralille. Ce segment de marché a été porté par la seconde main. Le secteur de Villeneuve d Ascq, prisé en 20, totalise 22 % de la demande placée. Les secteurs des Grands Boulevard et Roubaix/Tourcoing, à niveaux équivalents, représentent respectivement 15 % et 14 % du volume commercialisé alors que le solde (7 %) se répartit de façon éparse sur la communauté lilloise. La part du neuf s élève à 51 % de la demande placée en 20. Dans un marché où l offre est abondante et répartie sur l ensemble de la communauté urbaine, les utilisateurs se positionnent de préférence dans des bureaux neufs, modulables, à des loyers économiques compétitifs avec, si possible, des avantages commerciaux. Contrairement à 20, les pré-commercialisations, clés-en-main et comptes-propres sont stables avec m² signés en 20. Ces opérations contribuent de façon significative au maintien du niveau de commercialisation et donc au dynamisme du marché de l immobilier tertiaire. Elles totalisent 23 % de la demande placée. À nouveau, en 20, les mouvements des entreprises ont été surtout motivés par la recherche d optimisation de l espace, au moyen de regroupements et restructurations ainsi que par des fusions dans le but de réaliser des économies de coûts. Fourchettes de loyers faciaux pour les bureaux neufs et restructurés par secteur Secteur HT HC/m²/an Euralille Centre-ville Euratechnologie Grands Boulevards Eurasanté 130 Parc Union Haute Borne Roubaix Source : CB Richards Ellis Fourchette de loyers pour des bureaux neufs ou restructurés (en HT HC/m²/an) Les secteurs privé, pour les petites surfaces, public et parapublic pour tous types de surfaces, sont restés présents sur le marché. De nombreuses recherches initiées par les administrations en 20, suite à la Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP), devraient se concrétiser et marquer davantage l année Bilan 20 / Perspectives 20 Une baisse des valeurs Les loyers faciaux des bureaux neufs ou restructurés sont compris entre 115 et 185 HT HC/m²/an. Le loyer «prime» a subi une légère baisse en cours d année passant de 190 à 185 HT HC/m²/an. En 20, un ajustement moyen de 5 % s est opéré sur les loyers faciaux des bureaux neufs et restructurés. Il s élève à 10 % pour les bureaux de seconde main. En tenant compte des aménagements, parfois importants, consentis à la faveur de l utilisateur, le loyer économique a subi un «repricing» estimé entre - 10 % et - 15 % pour le neuf et entre - 20 % et - 25 % pour la seconde main. En 20, les ajustements de loyers devraient se poursuivre pour la seconde main et devenir plus importants pour le neuf. Le faible nombre de ventes ne permet pas de distinguer d évolution majeure des valeurs vénales en 20, hormis une légère baisse des prix des bureaux de seconde main. Valeurs au 31/12/20 Loyers Prix de vente HT HC/m²/an HT ou HD/m² Neuf ou restructuré 116 / / 1900 Seconde main 80 / /

5 Données générales Offre disponible au 31/ m² m² Part du neuf ou restructuré 11 % 11 % Demande placée dans l année m² m² dont pré-commercialisations, clés-en-main et comptes-propres m² m² Part du neuf ou restructuré 56 % 37 % Délai théorique d écoulement 1,3 année 2,3 années Évolution de l offre immédiate et de la demande placée en locaux d activités et entrepôts (en milliers de m²) Fourchette des loyers pour des locaux d activités et entrepôts neufs ou restructurés (en HT HC/m²/an) Demande placée dans l'année Pré-commercialisations, clés-en-main et comptes-propres Offre immédiatement disponible au 31/12 Source : CB Richards Ellis Valeurs au 31/12/20 Loyers Prix de vente HT HC/m²/an HT ou HD/m² Neuf ou restructuré 45 / / 800 Seconde main 30 / / 400 LES LOCAUX D ACTIVITÉS Un stock de seconde main et inadapté L offre immédiate, estimée fin 20 à m², tend vers la stabilisation avec une évolution annuelle de + 3%seulement. Sans changement significatif, le stock disponible est localisé à 44 % dans le bassin Nord-Est, à 36 % dans le bassin Sud et à 20 % dans le bassin Ouest. Bien qu en augmentation, le stock souffre d une pénurie récurrente d offres de qualité ainsi que d un manque d offres à l acquisition. Le fort ralentissement des mises en chantier depuis mi-20 n a fait qu aggraver la situation puisque les offres neuves ne représentent fin 20 que 11 % du stock disponible alors que près de 30 % des offres de seconde main sont obsolètes. L offre future est en chute libre avec m² de projets «en blanc» contre fin 20 et seulement m² de projets «en gris». Cette offre future est envisagée sur l Ouest et le Sud de Lille où il reste du foncier disponible. Une demande en baisse En 20, la demande exprimée auprès de l agence CB Richard Ellis a décru par rapport à 20. Le stock disponible ne correspond pas aux recherches des utilisateurs qui ont des besoins spécifiques et s orientent donc davantage vers des clés-en-main. Il existe un manque d offres allant de m² à m², proposées à la vente pour répondre à des demandes et des cahiers de charges particuliers. En 20, la demande placée atteint m² ce qui représente une diminution significative de 40 %. Le marché de l activité a été plus impacté par les effets de la crise que celui des bureaux car la visibilité y est moindre et les acteurs plus attentistes. Les transactions sont principalement localisées dans le bassin Sud et le bassin Nord qui regroupent respectivement 43 % et 31 % de la demande placée. Les mouvements des entreprises ont essentiellement été motivés par la recherche de locaux plus adaptés et aux normes. Par ailleurs, 44 % des transactions se sont réalisés sur le créneau des surfaces inférieures à m² et 23 % entre m² et m². Faute d offres neuves suffisantes, la commercialisation de locaux neufs est en baisse. La part du neuf a perdu 16 points, passant de 56% à 37% en un an. En revanche, l importance des clés-enmain et comptes-propres, qui sont en hausse et représentent 30 % de la demande placée, traduit clairement la préférence des utilisateurs pour les opérations «sur mesures» et à l acquisition. La demande placée se compose à 40 % d acquisitions. Ajustement des valeurs Les valeurs locatives des locaux d activités ont subi une légère baisse, plus marquée pour les locaux anciens. La fourchette des loyers neufs et restructurés est comprise entre 45 et 55 HT HC/m²/an. Leur ajustement s accompagne d avantages commerciaux en croissance. Les prix tendent également à la baisse par rapport à fin 20. Cependant, ceux des locaux neufs et restructurés ont été plus affectés que ceux de seconde main. Régions : Lille Bilan 20 / Perspectives 20 5

6 Régions : Lille LES ENTREPÔTS Un stock neuf et divisible Fin 20, l offre immédiate d entrepôts affiche une légère hausse annuelle (+ 3,5 %) portant le stock à m². Ce dernier est en progression avec une tendance à la concentration sur la métropole. Cela s explique par les libérations importantes sur ce secteur, notamment à Houplines et à Lesquin et par l arrêt, depuis plusieurs mois, des lancements «en blanc» des grands projets qui étaient envisagés en périphérie. L offre immédiate neuve, en forte hausse, représente 70 % du stock immédiat. Elle reste adaptée dès lors qu elle présente une divisibilité avec des lots compris entre m² et m². Données générales Parc au 31/ m² m² Offre disponible au 31/ m² m² Part du neuf ou restructuré 40 % 70 % Taux de vacance au 31/12 9,3 % 3,8 % Demande placée dans l année m² m² dont pré-commercialisations, clés-en-main et comptes-propres m² m² Part du neuf ou restructuré 79 % 85 % Délai théorique d écoulement 8 mois 10 mois Compte tenu de l arrêt des lancements «en blanc», l offre future certaine quasi inexistante se réduit à un entrepôt de m² dont la livraison est prévue pour le 1 er trimestre 20 à Lauwin- Planque. L offre future «en gris» se compose de divers projets reportés faute d engagement de la part d un utilisateur. L offre future «en gris» devrait se repositionner à l acquisition et/ou avec des Offre future en logistique (en m²) adaptations spécifiques. Quelques grands projets chargeurs, mis en stand by en 20, devraient être validés pendant l année 20, pour des livraisons en 21 ou Contraction de la demande placée En 20, la demande exprimée locative a été peu soutenue et s est caractérisée par une baisse des surfaces recherchées : m² à m² contre m² à m² les années précédentes ainsi que par la recherche de surfaces avec des conditions flexibles (durée, prise en compte de la montée en charge d un projet,...). 20 Projets «en blanc» 20 Projets «en gris» 21et+ Projets éventuels Bilan 20 / Perspectives 20 L activité a ralenti en 20 avec m² commercialisés contre m² en 20 (- 12 %). En deux ans, les utilisateurs ont confirmé leur préférence pour les comptes-propres et clés-enmain au détriment des offres locatives, aboutissant à un effet «ciseau» avec une prépondérance de ces bâtiments spécifiques à l acquisition qui représentent 74 % de la demande placée. Des valeurs attractives Le loyer «prime», en hausse, sélève à 48 HT HC/m²/an. Bien que le marché du Nord-Pas de Calais soit l un des plus attractifs de France, les loyers économiques des entrepôts neufs ou de seconde main continuent d être attaqués. Les valeurs demeurent inférieures à celles des autres grandes régions logistiques françaises. Valeurs au 31/12/20 Loyers Prix de vente HT HC/m²/an HT ou HD/m² Neuf ou restructuré 41 / / 550 Seconde main 36 / / 220 6

7 Évolution des engagements en régions (portefeuilles inclus) (en milliard d ) Taux de rendement «prime» en bureaux (en %) Taux de rendement «prime» au 31/12/20 France * Ile-de-France Bureaux 6,4 % - 8,5 % 5,5 % - 12 % Entrepôts 8,25%-9% 8,25%-9% Locaux d activités 9,25 % - 12 % 9,25 % - 12 % Magasins centre-ville 5,5 % - 7,25 % 5,25 % - 6,25 % Centre commerciaux 5,5 % - 10 % 5,25 % - 8,5 % * Métropoles régionales hors Ile-de-France Taux de rendement des locaux neufs ou restructurés au 31/12/20 dans le Nord-Pas de Calais Bureaux Locaux d activités Entrepôts Neufs ou restructurés 7 % - 7,5 % 8 % - 9 % 7,9 % - 8,5 % Paris Régions LES INVESTISSEMENTS Le marché de l investissement français a beaucoup souffert en 20. 7,6 milliards d euros ont été échangés en France (- 40 % en un an) dont 1,9 milliard d euros en régions (- 39 %). Après un 1 er semestre atone, pendant lequel malgré tout les régions avaient un peu mieux résisté, une reprise des investissements est perçue à partir du 3 ème trimestre 20. Elle concerne essentiellement la région parisienne et Lyon. En régions, le marché de l investissement comportant une part significative de «deals» concernant la logistique, secteur en perte d activité, n a pu encore amorcer ce redémarrage. Le marché de l investissement lillois a été peu actif en 20. Toutefois, après une forte baisse enregistrée en 20, on assiste à une tendance à la stabilisation des engagements qui s élèvent en 20 à 246 millions d euros (275 M en 20). Contrairement à 20, les investisseurs se sont positionnés plus massivement sur les actifs commerces qui représentent 82 % du total des sommes investies à Lille. Une transaction phare concernant le centre commercial Le 31 a boosté les investissements puisqu elle représente à elle seule près de 160 millions d euros. Les investisseurs se sont également engagés sur des parcs d activités commerciales et des murs d enseignes. L ensemble des opérations a porté sur des locaux loués et comprend une VEFA. Le secteur des commerces n est pas assez transparent pour permettre d établir des taux de rendement représentatifs avec exactitude pour 20. Le marché de l investissement logistique représente 11 % du montant total engagé dans le secteur de Lille. Deux opérations significatives ont été recensées à Loon Plage (entrepôts classe A) et à Wattrelos (bâtiment ancien). Fin 20, les taux de rendement restent stables par rapport à fin 20 pour ce secteur, compris entre 7,9 % et 8,5 % selon la qualité et l état locatif des actifs. Le montant investi en bureaux atteint 19 millions d euros, soit 7%du montant total en 20. En 3 ème position, les actifs tertiaires ont essentiellement attiré des investisseurs français privés, contrairement aux secteurs de la logistique et des commerces. Lille, les Grands Boulevards et Villeneuve d Ascq sont les sites où se concentre la demande locative et qui proposent des surfaces récentes ou neuves à la location. Les investisseurs sont à la recherche d immeubles neufs, bien positionnés et sécurisés, opportunités qui n existaient pas en 20 sur le marché lillois. Régions : Lille Bilan 20 / Perspectives 20 7

8 Régions : Lille Bilan 20 / Perspectives 20 PRINCIPALES TRANSACTIONS EN 20 Adresse - Programme N.C. : Non communiqué Preneur / Surface Type Nature Loyer/prix État Acquéreur (m 2 ) de locaux du contrat ( HT HC/m²/an des locaux ou HD/m²) Brebières ID logistics Entr. Compte-propre N.C. Neuf Leers Okaidi Entr. Compte-propre N.C. Neuf Hem Simastock Entr. Location 36 Neuf Villeneuve d Ascq Pimkie Bx. Location N.C. Rénové Euralille EDF Bx. Location 175 Récent Villeneuve d Ascq Décathlon Act. Location N.C. Récent PRINCIPALES OFFRES FUTURES CERTAINES* ET PROBABLES** Adresse - Programme POINT DE VUE Livraison En 20, les utilisateurs ont été contraints de comprimer leurs dépenses pour faire face à la crise. Cela aura favorisé les renégociations de baux mais aussi réduit le volume de transactions. En effet, sur un panel de 15 villes, la demande placée 20 est en recul de 11 %. Les ajustements ont été plus ou moins marqués selon la structure économique des agglomérations (présence d entreprises internationales, diversité des secteurs d activité ). Point commun à tous les marchés : le dynamisme du secteur public au sens large aura permis de soutenir une partie de la demande. L offre immédiate s est accrue de 13 % en un an, avec une légère augmentation de la part du neuf. Néanmoins le gel de l offre «en blanc» depuis mi-20 présage d une accélération de l obsolescence du stock dès 21. Ce phénomène est très inquiétant d autant que, de manière récurrente, 40 % de la demande placée concerne des immeubles neufs. Ainsi, la raréfaction de l offre neuve devrait aboutir à de nouvelles tensions sur les loyers à partir de 21. En conséquence, 20 constitue une année d opportunités, notamment pour les utilisateurs, qui souhaitent se positionner sur des immeubles neufs, fonctionnels et bon marché. Stanislas LEBORGNE, Directeur du Développement Régions Surface Type Normes / Promoteur / Vente / (m 2 ) de locaux Labels Constructeur Location Correspondant CB Richard Ellis Adresse Tour Lille Europe 11, Parvis de Rotterdam Euralille Téléphone Fax Site web Contact Patrick DUEZ Taxe professionnelle 20 Commune / intercommunes 23,31 % Département 11, % Région 3,81 % Autres 4,35 % Total 42,52 % Source : batifiscalite.com Loyer/prix ( HT HC/m²/an ou HD/m²) Euralille - Irisium* Avril Bx. HQE Bouygues Immobilier Loc. 190 Lesquin** À partir Act. N.D. KIC Loc. 55 Villeneuve d Ascq** N.D Bx. HQE/BBC Cirmad Loc. 150 Bien que puisées aux meilleures sources, les informations que nous publions ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de CB Richard Ellis ou du groupe CB Richard Ellis. La reproduction de tout ou partie du présent document est autorisée sous l'expresse réserve d'en mentionner la source. CB Richard Ellis Ressources - Groupement d'intérêt Economique Siège social : , rue de Courcelles 757 PARIS - Siren : RCS Paris CB Richard Ellis en Régions AIX-EN-PROVENCE Philippe LE NORMAND Tél: Fax: ANNECY Jean-François BERTHIER Tél:5222 Fax:5223 AVIGNON Pierre MURGUET Tél: Fax: BORDEAUX Alexandre CIEUX Tél: Fax: BOURGOIN-JALLIEU Marc GENTY Tél: Fax: CAEN Céline FLOREK Tél: Fax: CHAMBÉRY Xavier TROILLARD Tél: Fax: CLERMONT-FERRAND Karine RODDE Tél: Fax: DIJON Patrick PEYRUSSIE Tél: Fax: GRENOBLE Hugues de VILLARD Tél: Fax: LE HAVRE Nicolas CARON Tél: Fax: LILLE Patrick DUEZ Tél: Fax: LYON Thibaut d'anterroches Tél: Fax: MARSEILLE Philippe LE NORMAND Tél: Fax: METZ François SUTY Tél: CONTACTS ÉTUDES ET RECHERCHE MONTLUÇON Philippe SESSIECQ Tél:7054 Fax: MONTPELLIER Martine PATIENT Tél:6750 Fax: MULHOUSE Jean-Arnaud DESAULLES Tél: Fax: NANCY François SUTY Tél: Fax: NANTES Stanislas LEBORGNE Tél: Fax: NICE Léon PIMIENTA Tél: Fax: ORLÉANS Stanislas LEBORGNE Tél: Fax: PARIS Stanislas LEBORGNE Tél: Fax: RENNES Pierre de la VILLARMOIS Tél: Fax: ROUEN Bertrand BONNET Brigitte AUVRE Tél: Fax : SOPHIA ANTIPOLIS Georges BENICHOU Tél: Fax: STRASBOURG Olivier HEYDT Tél: Fax : TOULOUSE Michèle BELLAN Tél: Fax: VANNES Stéphane GRIBIU Tél: Fax : Aurélie LEMOINE Directrice Tél.:33(0) Marie-Josée LOPES Chargée d études Régions Tél.:33(0) CCCParis

Bureaux et locaux d activités / entrepôts Régions

Bureaux et locaux d activités / entrepôts Régions Bureaux et locaux d activités / entrepôts Régions MarketView 1 er semestre 23 CBRE Études et Recherche BUREAUX Demande placée Offre immédiate Loyer «prime» LOCAUX D ACTIVITÉS ET ENTREPÔTS Demande placée

Plus en détail

ÉCONOMIE Population 1 836 000 habitants (3,0 % de la population française) 2008

ÉCONOMIE Population 1 836 000 habitants (3,0 % de la population française) 2008 42142 CHAPITRE Alsace I. Immobilier d entreprise... 172 A. Construction... 172 B. Zoom sur la ville de Strasbourg... 173 II. Immobilier résidentiel... 176 A. Construction... 176 B. Zoom sur la ville de

Plus en détail

Investissement Bureaux Régions Commerces Activités. L immobilier d entreprise en régions MARKET REVIEW - THE FRENCH PROVINCIAL PROPERTY MARKET

Investissement Bureaux Régions Commerces Activités. L immobilier d entreprise en régions MARKET REVIEW - THE FRENCH PROVINCIAL PROPERTY MARKET 26 Investissement Bureaux Régions Commerces Activités L immobilier d entreprise en régions MARKET REVIEW - THE FRENCH PROVINCIAL PROPERTY MARKET CB Richard Ellis UN CONSEIL GLOBAL L'offre de service la

Plus en détail

MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX

MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX PERSPECTIVES CONJONCTURE ÉCONOMIQUE LE MARCHÉ DES BUREAUX EN ILE-DE-FRANCE 1 er Semestre 212 PERSPECTIVES Un contexte de marché favorable aux utilisateurs La crise financière

Plus en détail

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives CB Richard Ellis 16 septembre 2008 Contexte économique Environnement international o L économie mondiale tourne au ralenti (incertitudes financières, inflation,

Plus en détail

Bureaux et locaux d activités / entrepôts Régions

Bureaux et locaux d activités / entrepôts Régions Bureaux et locaux d activités / entrepôts Régions MarketView 1 er semestre 2014 CBRE Études et Recherche BUREAUX Offre immédiate Loyer «prime» LOCAUX D ACTIVITÉS ET ENTREPÔTS Offre immédiate Loyer «prime»

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 214 Accelerating success. PERSPECTIVES Une année 215 dans la continuité > Après le creux de 213, l activité sur le marché des bureaux francilien

Plus en détail

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 LE MARCHE DES BUREAUX EN ILE DE FRANCE Évolution annuelle de la demande placée 2 200 000 m 2 placés en 2005, soit une progression

Plus en détail

UN MARCHÉ EN BONNE TENUE

UN MARCHÉ EN BONNE TENUE A ix- en-p r o vence et M a r seille MarketView Régions Bilan 20 / Perspectives 23 BUREAUX Demande placée Offre immédiate Loyer «prime» LOCAUX D ACTIVITÉS Demande placée Offre immédiate Loyer «prime» UN

Plus en détail

Ile-de-France ViewPoint

Ile-de-France ViewPoint CBRE www.cbre.fr/fr_fr/etudes LES PARCS D ACTIVITÉS EN ILE-DE-FRANCE Erika LEONARD, Chargée d études Senior, France PRÉAMBULE Le marché des parcs d activités est un marché relativement prisé des utilisateurs

Plus en détail

L année immobilière 2014

L année immobilière 2014 www. creditfoncier. com L année immobilière 2014 vue par le Crédit Foncier MARS 2015 synthèse Lors de sa traditionnelle conférence annuelle Les Marchés Immobiliers le 5 février 2015, le Crédit Foncier

Plus en détail

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Paris, le 15 octobre 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Un marché immobilier résidentiel caractérisé par une baisse

Plus en détail

BIEN PLUS QUE DES PLATEFORMES RECHERCHER L EXCELLENCE PAR L INNOVATION DÉVELOPPER LES PARTENARIATS DÉPLOYER LE CONCEPT GECILOG

BIEN PLUS QUE DES PLATEFORMES RECHERCHER L EXCELLENCE PAR L INNOVATION DÉVELOPPER LES PARTENARIATS DÉPLOYER LE CONCEPT GECILOG BIEN PLUS QUE DES PLATEFORMES RECHERCHER L EXCELLENCE PAR L INNOVATION DÉVELOPPER LES PARTENARIATS DÉPLOYER LE CONCEPT GECILOG Gecina Logistique Valeur du patrimoine 555 M Surface totale 1 016 785 m 2

Plus en détail

DES DEMANDES INSATISFAITES

DES DEMANDES INSATISFAITES Toulouse MarketView Régions Bilan 20 / Perspectives 23 CBRE Études et Recherche BUREAUX Demande placée Offre immédiate Loyer «prime» LOCAUX D ACTIVITÉS Demande placée Offre immédiate Loyer «prime» ENTREPÔTS

Plus en détail

Le marché des bureaux en régions. Bonne tenue des marchés dans un contexte de croissance modérée

Le marché des bureaux en régions. Bonne tenue des marchés dans un contexte de croissance modérée esynthèse Le marché des bureaux en régions Septembre 2007 Bonne tenue des marchés dans un contexte de croissance modérée Les marchés des bureaux en régions ont été très actifs au cours du premier semestre

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier UN MARCHÉ LOCATIF QUI TOURNE AU RALENTI 2 e trimestre 2013 Direction des Études Point de conjoncture bureaux marché locatif L INÉVITABLE REPLI D ACTIVITÉ

Plus en détail

Regards croisés Lyon-Marseille

Regards croisés Lyon-Marseille JEUDI 28 MAI 2015 Regards croisés Lyon-Marseille Deux territoires face aux tendances récentes REGARDS CROISÉS LYON-MARSEILLE Démographie Zoom sur les dynamiques démographiques des métropoles. Habitat Les

Plus en détail

Étude de marché IMMOBILIER D ENTREPRISE. Le Marché de Dijon

Étude de marché IMMOBILIER D ENTREPRISE. Le Marché de Dijon IMMOBILIER D ENTREPRISE Le Marché de Dijon Cliquez et 1 er modifiez semestre le titre 2011 I Cadrage économique II Le marché des bureaux 1. Organisation géographique du marché 2. Tendances 3. Offre 4.

Plus en détail

Le marché immobilier en France

Le marché immobilier en France Le marché immobilier en France Immobilier d entreprise, logement, immobilier de loisirs Jean-Claude GINISTY Notaire à Paris Juin 2013 1 L immobilier d entreprise dans le GRAND PARIS 2 L immobilier d entreprise

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier UN MARCHÉ LOCATIF QUI TOURNE AU RALENTI 1 er trimestre 213 Direction des Études Point de conjoncture bureaux marché locatif UN MARCHÉ LOCATIF QUI TOURNE

Plus en détail

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Communiqué de presse Paris, 15 février 2010 CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Activité commerciale 2009 très soutenue dans toutes les classes d actifs Maintien du chiffre d affaires à hauteur

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE

IMMOBILIER D ENTREPRISE La transformation de bureaux en logements : un premier bilan PAR BRIGITTE JOUSSELLIN 1 Entre 1994 et 1998, plus de 500 000 m 2 de surfaces d activités ont été transformées en logements, permettant de résorber

Plus en détail

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 23 Avec près de 96 milliards d euros de crédits nouveaux à l habitat distribués, l année 23 marque une nouvelle étape dans le cycle de hausse débuté en

Plus en détail

Les chiffres du logement neuf 1 er semestre 2013

Les chiffres du logement neuf 1 er semestre 2013 Jeudi Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf 1 er semestre 2013 Contact presse : Catherine Zou - 01 47 05 44 36 c.zou@fpifrance.fr www.fpifrance.fr OBSERVATOIRE DE LA FPI

Plus en détail

LE MARCHÉ DE L INVESTISSEMENT EN FRANCE

LE MARCHÉ DE L INVESTISSEMENT EN FRANCE CB RICHARD ELLIS Market View Conjoncture immobilière ILE-DE-FRANCE / FRANCE 3 ème trimestre 2010 TENDANCES Investissements France entière Engagements Taux «prime» bureaux Bureaux Ile-de-France Demande

Plus en détail

Un bon début d année. 6 mai 2014. Des succès locatifs grâce à un patrimoine de qualité. Solides performances opérationnelles

Un bon début d année. 6 mai 2014. Des succès locatifs grâce à un patrimoine de qualité. Solides performances opérationnelles Chiffre d affaires 3M 2014 Le Patio, Le Patio, Lyon Lyon - - Villeurbanne CB 21, La Défense Un bon début d année 6 mai 2014 Des succès locatifs grâce à un patrimoine de qualité 7 000 m² loués à La Défense

Plus en détail

LILLE MÉTROPOLE BUREAUX

LILLE MÉTROPOLE BUREAUX CONSEIL MÉTROPOLE CHIFFRES CLÉS BUREAUX ème TRIMESTRE 015 ARTEPARC - Lesquin - 1 er bâtiment inauguré en juillet Parc tertiaire 3 ème génération qui proposera à termes bâtiments et 44 000 m de bureaux

Plus en détail

LES BUREAUX EN COMPTE PROPRE DANS LA METROPOLE LILLOISE

LES BUREAUX EN COMPTE PROPRE DANS LA METROPOLE LILLOISE LES BUREAUX EN COMPTE PROPRE DANS LA METROPOLE LILLOISE BILAN DE L ANNEE 2014 L Observatoire des Bureaux de Lille Métropole L Observatoire des Bureaux existe depuis 1975. Il fut créé à l initiative de

Plus en détail

UNE PROGRESSION EN DEMI-TEINTE

UNE PROGRESSION EN DEMI-TEINTE AT A GLANCE INVESTISSEMENT EN FRANCE JUILLET 2011 UNE PROGRESSION EN DEMI-TEINTE Avec 5,2 milliards d euros d engagements en immobilier d entreprise en France au 1 er semestre 2011 le marché de l investissement

Plus en détail

Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78)

Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78) Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78) Dossier de presse 1 er décembre 2009 Jacques BLANCHARD, MRM Président Directeur Général Olivier LEMAISTRE, CB Richard Ellis Investors Responsable du portefeuille

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 juillet 2015

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 juillet 2015 CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 juillet 2015 LE MARCHÉ IMMOBILIER AU 1 er SEMESTRE 2015 @JFBuet @FNAIM fnaim.fr VOLUME DES VENTES DANS L EXISTANT 2 LÉGÈRE REPRISE DES VENTES DANS L EXISTANT Sources : CGEDD

Plus en détail

Statistiques DCG/DSCG Sessions 2014

Statistiques DCG/DSCG Sessions 2014 Sessions 2014 DCG 2014 s de 0 1 Contrôle de Anglais appliqué aux affaires 4 langue vivante Inscrits 5603 9956 9092 9913 5030 5565 8142 5085 8709 10613 9356 8480 2616 1350 Présents 4784 8484 7694 8405 4212

Plus en détail

LILLE MÉTROPOLE. 4 ème trimestre. 2013 Chiffres-clés. Bureaux 1ER RÉSEAU PARTENAIRE

LILLE MÉTROPOLE. 4 ème trimestre. 2013 Chiffres-clés. Bureaux 1ER RÉSEAU PARTENAIRE MÉTROPOLE ème trimestre 03 Chiffres-clés Bureaux ER RÉSEAU PARTENAIRE LE MARCHÉ DE LA TRANSACTION Arthur Loyd er réseau national en immobilier d entreprise Analyse des transactions conclues au Transactions

Plus en détail

Paris Centre Ouest. Le marché des bureaux 2ème trimestre 2008 Juillet 2008

Paris Centre Ouest. Le marché des bureaux 2ème trimestre 2008 Juillet 2008 Paris Centre Ouest Le marché des bureaux 2ème trimestre 2008 Juillet 2008 Chiffres clés et marché de l'investissement Le marché de Paris Centre Ouest au 1er semestre 2008 : Paris Centre Ouest dont QCA

Plus en détail

Sur-offre de seconde main

Sur-offre de seconde main DTZ Research PROPERTY TIMES Sur-offre de seconde main Bordeaux Bureaux T4 14 24 Février 15 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre immédiate et future 4 Définitions 5

Plus en détail

www.adequation.fr Etude du marché immobilier du Grand Avignon L Atelier Marchés Immo s 2014 «Un marché en panne?»

www.adequation.fr Etude du marché immobilier du Grand Avignon L Atelier Marchés Immo s 2014 «Un marché en panne?» Etude du marché immobilier du Grand Avignon Intervention : Yohan BREUIL, directeur d agence, Adequation L Atelier Marchés Immo s 2014 «Un marché en panne?» www.adequation.fr Le 07 octobre 2014 Objectifs

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE

IMMOBILIER D ENTREPRISE Bilan. Conjoncture & environnement financier 2013/2014 AGGLOMÉRATION LYONNAISE 30 janvier 2013 FNAIM Entreprises : 15 cabinets à votre service 1 MARCHÉ DES LOCAUX D ACTIVITÉ Présenté par : Jean-Pascal

Plus en détail

Logistique. Point Marché. 1 er SEMESTRE 2013 POINT MARCHE DE L IMMOBILIER LOGISTIQUE EN FRANCE. 1 er RESEAU PARTENAIRE

Logistique. Point Marché. 1 er SEMESTRE 2013 POINT MARCHE DE L IMMOBILIER LOGISTIQUE EN FRANCE. 1 er RESEAU PARTENAIRE Logistique Point Marché 1 er SEMESTRE POINT MARCHE DE L IMMOBILIER EN FRANCE 1 er RESEAU PARTENAIRE Point marché 1 er semestre Immobilier logistique Juin Faits marquants : Amorcée en 2012, la décélération

Plus en détail

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux APAGL - BELVIA IMMOBILIER - BILLON IMMOBILIER - BOUYGUES IMMOBILIER - CENTURY 21 CM-CIC GESTION IMMOBILIERE - CREDIT FONCIER IMMOBILIER - DAUCHEZ - FFB FNAIM DU GRAND PARIS - FONCIA - FONCIERE LOGEMENT

Plus en détail

DEEE : une seconde vie. Stanley Security, PACA (France)

DEEE : une seconde vie. Stanley Security, PACA (France) DEEE : une seconde vie. Stanley Security, PACA (France) Congrès Développement Durable Arles 6 et 7 octobre 2014 Laurent Sommerard 1 Sommaire 1/ Le groupe Stanley Black & Decker 2/ Stanley Security en France

Plus en détail

CREDIT FONCIER IMMOBILIER CONSEIL - EXPERTISE - COMMERCIALISATION

CREDIT FONCIER IMMOBILIER CONSEIL - EXPERTISE - COMMERCIALISATION CREDIT FONCIER IMMOBILIER CONSEIL - EXPERTISE - COMMERCIALISATION 250 collaborateurs Plus de 800 ventes actées en 2011 15 implantations régionales 72 % d'actifs expertisés en tertiaire, 28% en résidentiel

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LE COÛT DE LA VIE ETUDIANTE

ENQUÊTE SUR LE COÛT DE LA VIE ETUDIANTE DOSSIER DE PRESSE 18 AOÛT 2014 ENQUÊTE SUR LE COÛT DE LA VIE ETUDIANTE CONTACT PRESSE LISA RIBEAUD 06 15 86 43 41 lribeaud@unef.fr presse@unef.fr 2 Rentrée 2014 SOMMAIRE Les principaux chiffres 5 Edito

Plus en détail

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique Trimestriel 27 Janvier 214 nº2 Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 213 Tendances > Progressif redémarrage de l activité attendue au 4 e trimestre 213, mais l évolution du PIB devrait rester

Plus en détail

Le marché des bureaux en France

Le marché des bureaux en France Le marché des bureaux en France Bilan 2007 www.dtz.fr 2 Sommaire 05 Synthèse 08 Alsace 12 Aquitaine 16 Bourgogne - Franche-Comté 22 Bretagne 26 Champagne-Ardenne 30 Languedoc-Roussillon 34 Lorraine 38

Plus en détail

Quel potentiel pour l immobilier de bureaux à Rouen?

Quel potentiel pour l immobilier de bureaux à Rouen? 06 2012 r u o p l e i t n e t o p l Que x u a e r u b e d r e l immobili à Rouen? es nt et persp e m e n n o ti si o p e d rs u Indicate ectiv L e présent travail s inscrit dans le cadre du groupe technique

Plus en détail

Marchés immobiliers en régions. Lille - 31 mars 2015

Marchés immobiliers en régions. Lille - 31 mars 2015 Marchés immobiliers en régions Lille - 31 mars 2015 Le tour de France de l immobilier par le Crédit Foncier Plan de la présentation Le baromètre Crédit Foncier/CSA sur le moral des professionnels de l

Plus en détail

Point marché hôtellerie

Point marché hôtellerie Point marché hôtellerie Débat animé par Gérard EZAVIN, Président - GE CONSULT SAS, Président - Collège Hôtellerie du CDIF Mercredi 4 décembre 2013 Intervenants : Olivier CARVIN, Président GROUPE MARANATHA

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE /// LEZENNES, LE 20 SEPTEMBRE 2013 POSE DE LA PREMIERE PIERRE DU SIEGE REGIONAL D EIFFAGE CONSTRUCTION NORD OUEST

DOSSIER DE PRESSE /// LEZENNES, LE 20 SEPTEMBRE 2013 POSE DE LA PREMIERE PIERRE DU SIEGE REGIONAL D EIFFAGE CONSTRUCTION NORD OUEST DOSSIER DE PRESSE /// LEZENNES, LE 20 SEPTEMBRE 2013 POSE DE LA PREMIERE PIERRE DU SIEGE REGIONAL D EIFFAGE CONSTRUCTION NORD OUEST CONTACTS PRESSE : GROUPE IRD : AGENCE MOT COMPTE DOUBLE Alexandra Breyne

Plus en détail

UN TROISIÈME TRIMESTRE DYNAMIQUE

UN TROISIÈME TRIMESTRE DYNAMIQUE AT A GLANCE INVESTISSEMENT EN FRANCE OCTOBRE UN TROISIÈME TRIMESTRE DYNAMIQUE Avec près de 10 milliards d euros d engagements recensés au cours des 9 premiers mois de l année, soit une progression de 32

Plus en détail

Property Times La Défense Bureaux T1 2012 Un début d année encourageant

Property Times La Défense Bureaux T1 2012 Un début d année encourageant 21 24 212 Un début d année encourageant 11 Avril 212 Sommaire Executive summary 1 Contexte économique 2-3 Demande placée et valeurs locatives 4 Carte et principales transactions 5 Offre 6 Définitions 7

Plus en détail

LE MARCHÉ DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE

LE MARCHÉ DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE CONSEIL EN IMMOBILIER D ENTREPRISE LE MARCHÉ DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE Introduction Les surfaces disponibles Les prix La tendance Les axes de développement INTRO CONSEIL EN IMMOBILIER D ENTREPRISE Surface

Plus en détail

LILLE MÉTROPOLE BUREAUX. LE QUATUOR- Roubaix Co-Exclusivité Arthur Loyd Réalisation ADIM Nord Picardie Investisseur : Foncière des Régions

LILLE MÉTROPOLE BUREAUX. LE QUATUOR- Roubaix Co-Exclusivité Arthur Loyd Réalisation ADIM Nord Picardie Investisseur : Foncière des Régions CONSEIL LILLE MÉTROPOLE CHIFFRES CLÉS BUREAUX 1 er TRIMESTRE 015 LE QUATUOR- Roubaix Co-Exclusivité Arthur Loyd Réalisation ADIM Nord Picardie Investisseur : Foncière des Régions 1 ER RÉSEAU PARTENAIRE

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

Marchés immobiliers en régions. Rennes - 4 mars 2015

Marchés immobiliers en régions. Rennes - 4 mars 2015 Marchés immobiliers en régions Rennes - 4 mars 2015 Plan de la présentation Présentation du tour de France de l immobilier Marché du crédit Marchés résidentiels en 2014 et 2015 Marchés de l immobilier

Plus en détail

CONSEIL EXPERTISE COMMERCIALISATION

CONSEIL EXPERTISE COMMERCIALISATION CONSEIL EXPERTISE COMMERCIALISATION «Multiplier les points de vue pour voir la situation sous le meilleur angle». Au contact de ses clients Crédit Foncier Immobilier s est forgé la conviction que ses

Plus en détail

LE MARCHE LOCATIF DES BUREAUX FRANCILIENS IL FAUT SAVOIR GARDER RAISON

LE MARCHE LOCATIF DES BUREAUX FRANCILIENS IL FAUT SAVOIR GARDER RAISON LE MARCHE LOCATIF DES BUREAUX FRANCILIENS IL FAUT SAVOIR GARDER RAISON Un vent d optimisme nouveau commence à souffler sur le marché francilien de la location de bureaux. Le volume des transactions s est

Plus en détail

Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013?

Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013? Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013? Conférence de presse - Paris, 24 septembre 2013 Deux expertises, deux éclairages

Plus en détail

ADMINISTRATION DE BIEN-ÊTRE!

ADMINISTRATION DE BIEN-ÊTRE! ADMINISTRATION DE BIEN-ÊTRE! Depuis près de 20 ans, l ensemble des métiers de Pure Gestion assure la gestion et le bon suivi de vos biens immobiliers. L implication, la maîtrise des enjeux liés aux investissements

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 14 JANVIER 2014

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 14 JANVIER 2014 CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 14 JANVIER 2014 BILAN 2013 ET PERSPECTIVES 2014 Avec la participation de A Jean-François INTRODUCTION BUET, Président FNAIM BASE DE DONNEES FNAIM 2 millions de logements 1

Plus en détail

Les clés du marché Ile-de-France Bureaux T2 2012 Fort recul des grandes transactions

Les clés du marché Ile-de-France Bureaux T2 2012 Fort recul des grandes transactions Fort recul des grandes transactions 5 juillet 2012 Contents Executive summary 1 Carte de synthèse 2 Demande placée et taux de rotation 3 Offre immédiate et taux de vacance 4 Loyers moyens 5 Définitions

Plus en détail

V E N D R E D I 2 3 J A N V I E R 2 0 1 5 BILAN IMMOBILIER LOGISTIQUE ANNEE 2014

V E N D R E D I 2 3 J A N V I E R 2 0 1 5 BILAN IMMOBILIER LOGISTIQUE ANNEE 2014 BIENVENUE A LA CONFERENCE V E N D R E D I 2 3 J A N V I E R 2 0 1 5 BILAN IMMOBILIER LOGISTIQUE ANNEE 2014 SOMMAIRE 1 F A I T S M A R Q U A N T S 2014 2 M A R C H E U T I L I S A T E U R S P A R R E G

Plus en détail

«SCELLIER» LE PRINCIPE GENERAL DE PRECAUTION S IMPOSE

«SCELLIER» LE PRINCIPE GENERAL DE PRECAUTION S IMPOSE CARTOGRAPHIE NATIONALE DES RISQUES LOCATIFS EN IMMOBILIER RESIDENTIEL NEUF «SCELLIER» LE PRINCIPE GENERAL DE PRECAUTION S IMPOSE Synthèse avril 2010 PAR TEMPS COUVERT SUR L HEXAGONE. LES DYSFONCTIONNEMENTS

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013

IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013 IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013 68 avenue des Guilleraies 92000 NANTERRE Téléphone : 01 55 17 00 00 Fax : 09 81 70 68 48 Mail : contact@street-office.fr DECEMBRE 2013

Plus en détail

Nantes Patrick ROBERT

Nantes Patrick ROBERT SIMI 2008 Cycle Régions Les grands projets de bureaux 2009-2012 Nantes Patrick ROBERT Philippe JOSSE Directeur Général Nantes Métropole Développement Directeur Atisreal Nantes 300 000 250 000 200 000 150

Plus en détail

Mercredi 9 février 2011 Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf en 2010

Mercredi 9 février 2011 Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf en 2010 Mercredi Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf en 2010 Contact presse : Catherine Zou - 01 47 05 44 36 c.zou@fpifrance.fr www.fpifrance.fr Sommaire Observatoire de la FPI

Plus en détail

DTZ Research. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions. Clés du marché du 4 ème trimestre 2013.

DTZ Research. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions. Clés du marché du 4 ème trimestre 2013. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions 7 Janvier 2014 Données Ile-de-France T4 2013 : Demande placée : 1 844 500 m² Loyer moyen de première main : 443 Loyer moyen de seconde

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier 2013 : UN BON DEUXIÈME SEMESTRE EN PERSPECTIVE 2 e trimestre 2014 Direction des Études Point de conjoncture bureaux Marché locatif Île-de-France UN MARCHÉ

Plus en détail

LES CHIFFRES DE L IMMOBILIER EN FRANCE LES CHIFFRES DE 2005

LES CHIFFRES DE L IMMOBILIER EN FRANCE LES CHIFFRES DE 2005 Paris, le 17 janvier 2006 LES CHIFFRES DE L IMMOBILIER EN FRANCE Les statistiques immobilières émanant du notariat français proviennent, avec la Base BIEN pour l'ile-de-france et la base PERVAL pour la

Plus en détail

Le marché des bureaux en France

Le marché des bureaux en France Le marché des bureaux en France Bilan 2007 www.dtz.fr 2 Sommaire 05 Synthèse 08 Alsace 12 Aquitaine 16 Bourgogne - Franche-Comté 22 Bretagne 26 Champagne-Ardenne 30 Languedoc-Roussillon 34 Lorraine 38

Plus en détail

ÉTUDE TRIMESTRIELLE Direction des Études

ÉTUDE TRIMESTRIELLE Direction des Études creditfoncierimmobilier.fr ÉTUDE TRIMESTRIELLE Direction des Études 2 e trimestre 215 Point de conjoncture immobilier d entreprise marché locatif RECHUTE DU MARCHÉ LOCATIF AU 1 ER SEMESTRE 215 CONTEXTE

Plus en détail

Cartographie régionale des risques

Cartographie régionale des risques Direction des Etudes et de l Observatoire Immobilier L investissement en immobilier résidentiel neuf Cartographie régionale des risques Synthèse Juillet 2009 Direction Etudes & Observatoire Immobilier

Plus en détail

Marchés immobiliers en régions. Marseille 9 avril 2015

Marchés immobiliers en régions. Marseille 9 avril 2015 Marchés immobiliers en régions Marseille 9 avril 2015 Le tour de France de l immobilier par le Crédit Foncier Plan de la présentation Le baromètre Crédit Foncier/CSA sur le moral des professionnels de

Plus en détail

OBSERVATOIRE FPI DU LOGEMENT NEUF

OBSERVATOIRE FPI DU LOGEMENT NEUF OBSERVATOIRE FPI DU LOGEMENT NEUF 1 ER TRIMESTRE 2015 : EMBELLIE DES VENTES AU 1 ER TRIMESTRE 2015 PORTÉE PAR LES INVESTISSEURS PRIVÉS JEUDI 21 MAI 2015, 9 HEURES Palais Brongniart PARIS CONTACTS PRESSE

Plus en détail

Valorisation des patrimoines. Conseil et accompagnement stratégique

Valorisation des patrimoines. Conseil et accompagnement stratégique Valorisation des patrimoines Conseil et accompagnement stratégique Dans un contexte d évolutions continues des règlementations et de recherche d optimisation, loin des grands programmes de constructions

Plus en détail

DYNAMIQUE DES TRANSACTIONS DE TRÈS GRANDES SURFACES EN 2011

DYNAMIQUE DES TRANSACTIONS DE TRÈS GRANDES SURFACES EN 2011 AT A GLANCE LES BUREAUX EN ÎLE-DE-FRANCE JANVIER 212 DYNAMIQUE DES TRANSACTIONS DE TRÈS GRANDES SURFACES EN 211 Avec 2 442 m² placés en 211 contre 2 149 m² en 21, le marché des bureaux franciliens connaît

Plus en détail

L immobilier au service de l épargne

L immobilier au service de l épargne Corporate au service de l épargne La performance durable au service de l épargne 14 15 Dans un marché de l immobilier d entreprise particulièrement concurrentiel, la construction d un patrimoine de qualité

Plus en détail

* Terrains destinés à supporter la construction de logements collectifs. Immogroup Consulting une marque d'eyquem VALUE

* Terrains destinés à supporter la construction de logements collectifs. Immogroup Consulting une marque d'eyquem VALUE LE PRIX DU FONCIER* EN ZONE URBAINE ~~~ UNE CRISE RENFORCEE PAR LES OBJECTIFS DE DEVELOPPEMENT DURABLE ou lorsque la logique économique s oppose à la logique écologique * Terrains destinés à supporter

Plus en détail

GRAND LYON IMMOBILIER D ENTREPRISE. Le marché 2003 : bilan et perspectives

GRAND LYON IMMOBILIER D ENTREPRISE. Le marché 2003 : bilan et perspectives Immobilier d entreprise, support, reflet et vecteur des succès du Grand-Lyon IMMOBILIER D ENTREPRISE GRAND LYON Le marché 2003 : bilan et perspectives 30 janvier 2004 30 janvier 2004 1 La FNAIM ENTREPRISES

Plus en détail

Pas si mal. DTZ Research PROPERTY TIMES. Ile-de-France T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

Pas si mal. DTZ Research PROPERTY TIMES. Ile-de-France T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Pas si mal Ile-de-France T4 214 8 Janvier 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Valeurs locatives 4 Offre immédiate 5 Offre future 6 Définitions 7 Dans un climat

Plus en détail

vos contacts CREDIT FONCIER IMMOBILIER

vos contacts CREDIT FONCIER IMMOBILIER vos contacts CREDIT FONCIER IMMOBILIER Direction générale Comité de direction, général délégué Crédit Foncier Immobilier Stéphane Imowicz, général, général délégué Stéphane Imowicz général Tél. : 01 57

Plus en détail

performance environnementale Synthèse Décembre 2013 Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france

performance environnementale Synthèse Décembre 2013 Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france Étude réalisée en partenariat avec Immobilier tertiaire et performance environnementale Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france Synthèse Décembre 2013 Ce document synthétise les principaux

Plus en détail

UN CHANTIER DE RÉNOVATION? AYEZ LE REFLEXE PPE AVEC LI TT!

UN CHANTIER DE RÉNOVATION? AYEZ LE REFLEXE PPE AVEC LI TT! GAGNANT pour vous et vos clients UN CHANTIER DE RÉNOVATION? AYEZ LE REFLEXE PPE AVEC LI TT! Des exemples réels de chantiers de rénovation énergétique et ce qu ils ont rapporté : 9 960 HT de prime pour

Plus en détail

Réunion du 28 mars 2015

Réunion du 28 mars 2015 Réunion du 8 mars 015 Situation initiale PARK AND SUITES 100% GROUPE MENGUY INVESTISSEMENT (GMI) 100% 100% 100% DOM VILLE SERVICES Enseigne APPART CITY GROUPE FRANCE EPARGNE (GFE) APPART SERVICE GESTION

Plus en détail

Objectifs. Sommaire. Bulletin de surveillance du réseau SOS Médecins / InVS 1

Objectifs. Sommaire. Bulletin de surveillance du réseau SOS Médecins / InVS 1 Surveillance syndromique SurSaUD Bulletin du réseau SOS Médecins / InVS Numéro 323, du 4 mars 2014 Evolution de l activité globale L activité SOS Médecins est stable tous âges confondus depuis 3 semaines,

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier UN MARCHÉ LOCATIF QUI TOURNE AU RALENTI 4 e trimestre 13 Direction des Études Point de conjoncture bureaux marché locatif Île-de-France 13 : le levier des

Plus en détail

La population des métropoles régionales

La population des métropoles régionales MAI 2015 / La population des métropoles régionales Cinq questions à enjeux concernant les métropoles régionales et leurs neuf millions d habitants PÔLE RESSOURCES & DONNÉES URBAINES La population des

Plus en détail

Analyse du marché de l investissement en immobilier commercial

Analyse du marché de l investissement en immobilier commercial Paris, le 17 novembre 2014 - Note de conjoncture - Analyse du marché de l investissement en immobilier commercial Boosté par quelques transactions majeures, le marché de l immobilier de commerce affiche

Plus en détail

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE PROVENCE LA CONJONCTURE IMMOBILIERE AU 1 ER SEMESTRE 2014 DANS LE VAR

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE PROVENCE LA CONJONCTURE IMMOBILIERE AU 1 ER SEMESTRE 2014 DANS LE VAR COMMUNIQUE DE PRESSE - Mercredi 1 er octobre 2014 OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE PROVENCE LA CONJONCTURE IMMOBILIERE AU 1 ER SEMESTRE 2014 DANS LE VAR Présidée depuis mars 2014 par Jean- Michel LAVEDRINE,

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier UN MARCHÉ LOCATIF QUI TOURNE AU RALENTI 3 e trimestre 2013 Direction des Études Point de conjoncture bureaux marché locatif FORTE DÉCÉLÉRATION SUR LES GRANDES

Plus en détail

125 700 m² LE MARCHÉ LOCATIF - 3T 2014 LA DÉFENSE. Demande placée. Taille des transactions 2010 2011 2012 2013 3T2014 2010 2011 2012 2013 3T2014

125 700 m² LE MARCHÉ LOCATIF - 3T 2014 LA DÉFENSE. Demande placée. Taille des transactions 2010 2011 2012 2013 3T2014 2010 2011 2012 2013 3T2014 LE MARCHÉ LOCATIF - 3T 2014 LA DÉFENSE Demande placée 125 700 m² +41% : confirme son retour en grâce sur le marché locatif, en dépit d un 3 ème trimestre 2014 beaucoup moins flamboyant que le précédent,

Plus en détail

Une année 2014 marquée par le rebond du marché logistique en Ile-de-France

Une année 2014 marquée par le rebond du marché logistique en Ile-de-France MARKETVIEW Logistique et Locaux d activités France, 4 ème trimestre 2014 Une année 2014 marquée par le rebond du marché logistique en Demande placée* Logistique France - 1 Offre immédiate** Logistique

Plus en détail

Les marchés de l immobilier à l international. Évolutions, structures et performances

Les marchés de l immobilier à l international. Évolutions, structures et performances Les marchés de l immobilier à l international Évolutions, structures et performances Séminaire d actualité 22 mai 2015 Montants investis en immobilier d entreprise milliards d euros 50 45 40 35 30 Données

Plus en détail

L Observatoire de l immobilier d entreprise de Nîmes Métropole

L Observatoire de l immobilier d entreprise de Nîmes Métropole ÉCONOMIE Édito Agence d Urbanisme et de Développement des Régions Nîmoise et Alésienne Le marché de l immobilier d entreprise est un révélateur de l activité économique telle qu elle s exerce sur un territoire

Plus en détail

Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise

Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise Bureaux Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise Cet observatoire dresse un bilan rapide de l année écoulée et permet de mettre en évidence les tendances de l année 2015. L offre neuve est désormais

Plus en détail

2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives

2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives 2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives Après un semestre d activité, Empruntis dresse le portrait d un marché de l acquisition en nette reprise. 1 Contexte

Plus en détail

Le lien entre vous et vos projets

Le lien entre vous et vos projets 2011 Le lien entre vous et vos projets www.adequation-france.com Siège (Lyon) Espace Eiffel - 18-20 rue Tronchet 69006 Lyon Tél. 04 72 00 87 87 - fax. 04 27 19 48 80 Agence de Montpellier 133, rue Olof

Plus en détail

Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles

Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles Intervention de Laurent Escobar, directeur associé Lille Métropole -

Plus en détail

Le marché des bureaux 3ème trimestre 2008 Octobre 2008. Nanterre

Le marché des bureaux 3ème trimestre 2008 Octobre 2008. Nanterre Le marché des bureaux 3ème trimestre 28 Octobre 28 1 Nanterre Chiffres clés Le marché de Péri-Défense au 3ème trimestre 28 : Nanterre - Un niveau de demande placée boosté par une transaction clé en main

Plus en détail

Bilan de l enquête sur la téléphonie fixe Maires de Grandes Villes/Journal Le Monde ETUDE n 205 Septembre 2004

Bilan de l enquête sur la téléphonie fixe Maires de Grandes Villes/Journal Le Monde ETUDE n 205 Septembre 2004 Bilan de l enquête sur la téléphonie fixe Maires de Grandes Villes/Journal Le Monde ETUDE n 205 Septembre 2004 Association des Maires de Grandes Villes de France Tous droits réservés Septembre 2004 1 Au

Plus en détail

MSI ÉTUDE. Données et analyse brève mise-à-disposition de sa clientèle par : MSI Reports Ltd

MSI ÉTUDE. Données et analyse brève mise-à-disposition de sa clientèle par : MSI Reports Ltd ÉTUDE CONSTRUCTION DE LOGEMENTS EN FRANCE : PRINCIPAUX INDICATEURS Février 2010 Données et analyse brève mise-à-disposition de sa clientèle par : Reports Ltd 231 avenue Jean Jaurès 2 Hilliards Court 69007

Plus en détail