Espagne : le secteur des machines pour le caoutchouc et le plastique notes sectorielles ICEX

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Espagne : le secteur des machines pour le caoutchouc et le plastique notes sectorielles ICEX"

Transcription

1 Espagne : le secteur des machines pour le caoutchouc et le plastique notes sectorielles ICEX un deux trois quatre cinq six Délimitation du secteur L offre espagnole Le commerce extérieur Les principales entreprises Les salons Adresses utiles

2 Le secteur des machines pour le caoutchouc et le plastique un Une série de machines et d équipements sont inclus dans ce secteur, que l industrie répartit entre les segments suivants : Machines de préparation et de recyclage Extrudeuses Machines de moulage (par injection ou par soufflage) Presses Machines de soudure Autres machines, parties et pièces de rechange L offre espagnole deux L offre espagnole de machines pour le caoutchouc et le plastique revendique une large gamme d équipements de haute technologie, capables de répondre à tous les besoins actuels concernant la transformation du caoutchouc et du plastique. Ce secteur a, de plus, su s adapter aux besoins changeants de ses clients ; il a en outre depuis longtemps développé sa technologie pour pouvoir exploiter des matériaux plus respectueux de l environnement et plus efficients d un point de vue énergétique. Ce secteur est constitué de 25 entreprises, dont certaines disposent largement des ressources humaines et économiques, ainsi que de la capacité de production requises pour aborder l international. Bien que le nombre d entreprises soit réduit, l Espagne dispose d une offre très variée de machines qui couvre pratiquement la totalité du processus de production. ANNÉES Entreprises Emploi Chiffre d affaires* *millions Source : IMAPC

3 Chiffre d'affaires Entreprises % Emploi Jusqu à 3 MM 9 27% Entre 3 et 6 MM 9 35% Plus de 6 MM 8 38% Source : Imapc Comme nous pouvons le voir dans le tableau précédent, les tranches de chiffre d affaires, le nombre d entreprises par segment et les conséquences sur l emploi sont assez semblables. Il s agit d un secteur composé d entreprises nationales qui fabriquent les principales machines. Le nombre limité d entreprises réduit nettement la concurrence entre ces dernières, étant donné que chacune se spécialise dans un type de machine différent. Par ailleurs, chacun des produits a un processus de maturation différent, ce qui implique des décisions d achat différentes pour chacun des divers équipements présentés. En 2009, les entreprises espagnoles ont réalisé un chiffre d affaires de 160 millions d euros, ce qui représente une baisse de 20 % par rapport à l année précédente. Cette baisse est surtout la conséquence de la crise économique mondiale qui a modifié les décisions d achat des industries habituellement clientes de ce secteur, telles que l automobile et d autres industries liées à la grande consommation. Cette industrie est majoritairement constituée de petites et moyennes entreprises, car 69 % d entre elles comptent moins de 49 salariés, tandis que 24 % présentent des effectifs allant de 50 à 100 salariés. Elle donne de l emploi à 750 personnes. Afin de pouvoir s adapter aux conditions d un marché de plus en plus concurrentiel, les fabricants espagnols ont dû réduire leurs coûts en ajustant leurs effectifs au maximum et en améliorant leurs processus de production. La tendance est à la réduction de la structure productive, par le biais de la sous-traitance de la majorité des processus, et de la concentration du savoir-faire de l entreprise sur la conception de produits sur mesure, le développement de nouvelles solutions et l apport d un service personnalisé. Répartition géographique COMMUNAUTÉS AUTONOMES Entreprises Chiffre d'affaires Catalogne % Communauté de Valence 4 17 % Madrid 1 4 % Pays Basque 1 4 % Source : Imapc Le secteur concentre sa production entre quatre communautés autonomes, avec un poids significatif de la Catalogne qui réunit près de 75 % de l ensemble des entreprises.

4 Segments Entreprises Chiffre d affaires Injection 4 16 % Flexographie 2 15 % Parties / pièces de rechanges 4 15 % Extrusion 3 11 % Soufflage 2 9 % Thermoformage 2 9 % Calandres 2 8 % Presses 1 4 % Moulage 1 4 % Autres 4 9 % Source : Imapc Les segments de marché Les segments les plus représentatifs en termes de chiffre d affaires sont le segment des machines d injection qui représente 16 %, celui de flexographie (15 %) et d extrusion (11 %). Le contexte d'innovation et de développement Les améliorations et les innovations affectant les produits et les procédés permettent à ce secteur, en Espagne, de se distinguer par sa capacité d adaptation rapide aux changements constants des secteurs qu il approvisionne : conditionnement et emballage, automobile, pharmacie, etc. 65% des entreprises ont la capacité d identifier et de répondre aux besoins du marché de façon rentable, bien qu à peine 20 % d entre elles planifient l innovation sur le long terme. Les points forts du secteur Le secteur maintient sa position sur le marché national principalement en raison du niveau technologique des produits qu il propose. Certaines des entreprises du secteur sont en tête du marché mondial, et ont réussi à positionner leur marque parmi les plus prestigieuses au niveau international. La connaissance et la maîtrise des canaux de distribution constituent un point fort du secteur qui, avec la fidélisation et la loyauté de la clientèle, permet aux entreprises de poursuivre leur croissance. En plus de proposer des solutions technologiques de grande qualité, les entreprises espagnoles ont misé sur le service pour se constituer un avantage concurrentiel, en réduisant les délais de livraison, en fabriquant des équipements sur mesure, en améliorant le service après-vente et même en s implantant sur les marchés étrangers, afin d être plus près de leurs clients.

5 Les investissements étrangers Les investissements étrangers en Espagne sont très importants dans ce secteur. Il existe une concurrence, principalement italienne et allemande, mais aussi une concurrence provenant d entreprises asiatiques. Il existe deux raisons qui attirent les investissements étrangers en Espagne : être présents sur le marché national et canaliser les exportations vers les marchés latino-américains. Les interactions avec d autres secteurs Les entreprises du secteur entretiennent une relation étroite avec d autres industries, comme le secteur du conditionnement et de la mise en bouteille, celui du conditionnement et de l emballage, et avec les industries alimentaire, chimique, automobile et pharmaceutique. Toutes ces industries ont en commun des canaux de distribution et des clients potentiels. Certaines entreprises se consacrent essentiellement à la R&D+i puis, ensuite, à l assemblage de la machine et à la prestation du service au client final. D autres, au contraire, continuent à fabriquer la totalité des composants, et usinent elles-mêmes les pièces à utiliser dans la production de leurs machines. D autre part, plusieurs entreprises font réaliser l usinage par des tiers et sous-traitent la fabrication des pièces à des ateliers spécialisés. Les facteurs clés du secteur Les facteurs critiques qui affectent le secteur sont les suivants : L innovation : développement de projets de R&D+i au sein des entreprises du secteur. L adaptation à la demande, la flexibilité dans la fabrication. Le service après-vente : garantir une maintenance adaptée des machines. L utilisation des mécanismes de financement les plus appropriés pour les opérations de commerce extérieur. Le rapport qualité - prix et le renforcement des normes de sécurité pour faire face à la concurrence asiatique à coût réduit. La capacité à limiter l impact environnemental et la consommation énergétique au niveau du processus de transformation de plastiques et de caoutchouc. Associations du secteur AMEC / IMAPC Association espagnole des fabricants de machines pour le plastique et le caoutchouc L association AMEC/IMAPC représente 75 % des entreprises fabricantes de machines pour le caoutchouc et le plastique en Espagne. Ses entreprises génèrent plus de 80 % des exportations espagnoles du secteur et, elle est un membre actif d EUROMAP, l association européenne des fabricants de machines pour le plastique et le caoutchouc.

6 Le commerce extérieur trois La balance commerciale espagnole du secteur des machines pour le caoutchouc et le plastique Exportations Exportations Solde Chiffres en milliers d euros Source : élaboration interne à partir des statistiques douanières Classement par pays des exportations espagnoles du secteur des machines pour le caoutchouc et le plastique Classement Pays Italie 9,689 8,774 13,650 12,536 2 Portugal 7,646 10,847 9,537 9,645 3 Venezuela 1,508 2, ,689 4 France 11,155 10,608 6,469 7,264 5 Allemagne 9,316 9,218 3,048 6,311 6 Mexique 68,347 10,142 40,761 35,839 7 Équateur ,110 3,181 8 Australie ,906 3,120 9 Maroc 5,248 3,686 2,637 2, Afrique du Sud 111 1, ,458 Somme des 10 premiers pays 48,107 55,908 44,475 60,311 Reste des pays 35,311 41,946 38,647 32,763 Total exportations 83,418 97,854 83,122 93,074 Chiffres en milliers d euros Source : élaboration interne à partir des statistiques douanières

7 Classement par produit des exportations espagnoles du secteur des machines pour le caoutchouc et le plastique Ranking PARTIES DES MACHINES ET APPAREILS POUR LE TRAVAIL DU MACHINES ET APPAREILS POUR LE TRAVAIL DU CAOUTCHOUC OU DES MATIERES PLASTIQUES OU POUR LA FABRICATION DE PRODUITS EN CES MATIERES, N.D.A. DANS LE CHAPITRE MACHINES A MOULER PAR SOUFFLAGE POUR LE TRAVAIL DU OU POUR LA FABRICATION DE PRODUITS EN CES MATIERES MACHINES A MOULER PAR INJECTION POUR LE TRAVAIL DU OU POUR LA FABRICATION DE PRODUITS EN CES MATIERES EXTRUDEUSES POUR LE TRAVAIL DU CAOUTCHOUC OU DES MATIERES PLASTIQUES OU POUR LA FABRICATION DE PRODUITS EN CES MATIERES PARTIES DES MACHINES ET APPAREILS POUR LE TRAVAIL DU OU POUR LA FABRICATION DE PRODUITS EN CES MATIERES MACHINES ET APPAREILS A MOULER OU A FORMER, POUR LE TRAVAIL DU OU POUR LA FABRICATION DE PRODUITS EN CES MATIERES MACHINES ET APPAREILS A MOULER OU A RECHAPER LES PNEUMATIQUES OU A MOULER OU A FORMER LES CHAMBRES A AIR EN CAOUTCHOUC OU EN MATIERES PLASTIQUES MELANGEURS, MALAXEURS ET AGITATEURS POUR LA PREPARATION DU PRESSES POUR LE TRAVAIL DU OU POUR LA FABRICATION DE PRODUITS EN CES MATIERES Somme des 10 premiers produits Reste des produits Total des exportations du secteur Chiffres en milliers d euros Source : élaboration interne à partir des statistiques douanières

8 Les principales entreprises quatre Du point de vue de leur chiffre d affaires, les principales entreprises du secteur sont les suivantes : Source : Imapc Les salons cinq K KUNSTOFF Salon international du plastique et du caoutchouc Düsseldorf (Allemagne) PLAST International Plastics and Rubber Exhibition Milan (Italie)

9 PLASTIMAGEN Exposition internationale et conférence technique de l Industrie plastique Mexico D.F. (Mexique) BRASILPLAST Feira Internacional da Indústria do Plástico Sao Paulo (Brésil) NPE The Plastics Exposition and Conference Chicago (États-Unis) CHINAPLAS International Exhibition on Plastics and Rubber Industries Shanghai (Chine) INTERPLASTICA International Trade Fair for Plastic and Rubber Moscou (Russie)

10 Adresses utiles six AIMPLAS Institut technologique du plastique INFOPLASTIC Publication sectorielle en ligne CENTRE ESPAGNOL DES PLASTIQUES Association technico-professionnelle MUNDOPLAST Revue professionnelle du plastique et de ses technologies REVUE DE PLASTIQUES MODERNES Publication de l Institut des Sciences et de la Technologie des Polymères REVISTA PLAST 21 Publication en ligne ASCAMM CENTRO TECNOLÓGICO Centre technologique des moules et des matrices CENTRE ESPAGNOL DES PLASTIQUES Association de l industrie espagnole du plastique

11 Institut espagnol du Commerce extérieur (ICEX). Pº de la Castellana MADRID Note élaborée en 2010 par le Dpt. d information de la division des produits industriels et technologiques

Espagne : le secteur des équipements et des services informatiques notes sectorielles ICEX

Espagne : le secteur des équipements et des services informatiques notes sectorielles ICEX Espagne : le secteur des équipements et des services informatiques notes sectorielles ICEX un deux trois quatre cinq six Délimitation du secteur L offre espagnole Le commerce extérieur Les principales

Plus en détail

Espagne : le secteur de la serrurerie et des ferrures notes sectorielles ICEX

Espagne : le secteur de la serrurerie et des ferrures notes sectorielles ICEX Espagne : le secteur de la serrurerie et des ferrures notes sectorielles ICEX un deux trois quatre cinq six Délimitation du secteur L offre espagnole Le commerce extérieur Les principales entreprises Les

Plus en détail

Espagne : l industrie chimique notes sectorielles ICEX

Espagne : l industrie chimique notes sectorielles ICEX Espagne : l industrie chimique notes sectorielles ICEX un deux trois quatre cinq six Délimitation du secteur L offre espagnole Le commerce extérieur Les principales entreprises Les salons Adresses utiles

Plus en détail

Espagne : le secteur de l équipement médical et de la technologie sanitaire notes sectorielles ICEX

Espagne : le secteur de l équipement médical et de la technologie sanitaire notes sectorielles ICEX Espagne : le secteur de l équipement médical et de la technologie sanitaire notes sectorielles ICEX un deux trois quatre cinq six Délimitation du secteur L offre espagnole Le commerce extérieur Les principales

Plus en détail

La mode espagnole en chiffres La lingerie/les maillots de bain

La mode espagnole en chiffres La lingerie/les maillots de bain La mode espagnole en chiffres La lingerie/les maillots de bain 1. Situation du secteur Jusqu il y a peu, la lingerie renvoyait aux articles de première nécessité pour lesquels le critère d achat fondamental

Plus en détail

Tendances et évolution des marchés de l emballage bois : nouveaux défis à relever. Présentation de Xavier BRIAULT, Directeur des Opérations Emballage

Tendances et évolution des marchés de l emballage bois : nouveaux défis à relever. Présentation de Xavier BRIAULT, Directeur des Opérations Emballage Tendances et évolution des marchés de l emballage bois : nouveaux défis à relever. Présentation de, Directeur des Opérations Emballage groupe SOFLOG GROUPE SOFLOG Cliquez pour modifier le style du titre

Plus en détail

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR Taille et structure de l industrie Livraisons et commerce international Production Ressources humaines Recherche et développement Développement durable PRINCIPALES

Plus en détail

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où?

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Résumé : La création de la Zone Euro a participé au développement rapide des échanges entre ses membres. L Allemagne est l élément moteur de l essor

Plus en détail

Décision n 11-DCC-24 du 10 février 2011 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Superfos Industries A/S par la société RPC Group Plc

Décision n 11-DCC-24 du 10 février 2011 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Superfos Industries A/S par la société RPC Group Plc RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 11-DCC-24 du 10 février 2011 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Superfos Industries A/S par la société RPC Group Plc L Autorité de la concurrence, Vu

Plus en détail

La résine légère et résistante Ultem* de SABIC remplace le métal dans les montures des nouvelles lunettes élégantes Zoff SMART d'intermestic.

La résine légère et résistante Ultem* de SABIC remplace le métal dans les montures des nouvelles lunettes élégantes Zoff SMART d'intermestic. Communiqué de presse La résine légère et résistante Ultem* de SABIC remplace le métal dans les montures des nouvelles lunettes élégantes Zoff SMART d'intermestic. BERGEN OP ZOOM, Pays-Bas 21 mars 2012

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL

AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL La Ministre Conseillère pour les Affaires Economiques Berlin, le 31 octobre 2014 Dossier suivi par Lucie Petit Relu par Nicolas Studer NOTE

Plus en détail

REPÈRES ÉCONOMIQUES. Population des entreprises : 23 450 entreprises en 2006 2008-4. Valérie Deroin * SUR LE SECTEUR DES INDUSTRIES CULTURELLES

REPÈRES ÉCONOMIQUES. Population des entreprises : 23 450 entreprises en 2006 2008-4. Valérie Deroin * SUR LE SECTEUR DES INDUSTRIES CULTURELLES culture Secrétariat général Délégation au développement et aux affaires internationales Département des études, de la prospective et des statistiques 182, rue Saint-Honoré, 7533 Paris cedex 1 1 4 15 79

Plus en détail

SOMMAIRE I - PANORAMA : LE MARCHÉ BRITANNIQUE DES COSMÉTIQUES, PARFUMS ET SOINS DE BEAUTÉ 9 II - FICHES SOCIÉTÉS BRITANNIQUES * 35

SOMMAIRE I - PANORAMA : LE MARCHÉ BRITANNIQUE DES COSMÉTIQUES, PARFUMS ET SOINS DE BEAUTÉ 9 II - FICHES SOCIÉTÉS BRITANNIQUES * 35 SOMMAIRE Page 7 I - PANORAMA : LE MARCHÉ BRITANNIQUE DES COSMÉTIQUES, PARFUMS ET SOINS DE BEAUTÉ 9 1.1 Le marché des cosmétiques, parfums et soins de beauté au Royaume-Uni 9 1.1.1 Vue d ensemble 9 1.1.2

Plus en détail

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes CENTRE ETUDES & PROSPECTIVE DU GROUPE ALPHA Fiches pays Économies développées - Europe Zone euro... 2 Allemagne... 5 France... 8

Plus en détail

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai 2011 La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2012 Résultat opérationnel : +21,1% Résultat net des activités poursuivies : +56,3%

RESULTATS ANNUELS 2012 Résultat opérationnel : +21,1% Résultat net des activités poursuivies : +56,3% COMMUNIQUÉ DE PRESSE Information réglementée Lasne, le 25 mars 2013 RESULTATS ANNUELS 2012 Résultat opérationnel : +21,1% Résultat net des activités poursuivies : +56,3% Vision IT Group, Groupe européen

Plus en détail

Cours de Marketing Approfondi

Cours de Marketing Approfondi Cours de Marketing Approfondi Présenté par: Le marché industriel Caractéristiques du marché industriel: - Le marché industriel est composé des entreprises et organisations publiques qui achètent les biens

Plus en détail

SOMMAIRE 1 PANORAMA DU SECTEUR BRESILIEN DE L EMBALLAGE...

SOMMAIRE 1 PANORAMA DU SECTEUR BRESILIEN DE L EMBALLAGE... SOMMAIRE 1 PANORAMA DU SECTEUR BRESILIEN DE L EMBALLAGE... 9 1.1 PRESENTATION DE L INDUSTRIE BRESILIENNE DE L EMBALLAGE...9 1.1.1 Évolution de la production brésilienne d emballages...9 1.1.2 Production

Plus en détail

Identifier les effets de compétitivité et d entraînement des échanges extérieurs

Identifier les effets de compétitivité et d entraînement des échanges extérieurs Identifier les effets de compétitivité et d entraînement des échanges extérieurs Rencontre Moyen Terme 2014/2018 Grégori Colin Economiste LA BALANCE COMMERCIALE (incluant les services marchands) Les flux

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 DIRECTION DE L'EXPANSION ECONOMIQUE DIVISION DES STATISTIQUES ET DES ETUDES ECONOMIQUES SOMMAIRE Pages PREAMBULE 1 CHAPITRE n 1 - LES RESULTATS ANNUELS 3

Plus en détail

Année 2013. Baisse des échanges en 2013, après un fort ralentissement l année précédente

Année 2013. Baisse des échanges en 2013, après un fort ralentissement l année précédente http://lekiosque.finances.gouv.fr Année 2013 Les échanges, qui avaient nettement ralenti en 2012, se replient en 2013. Le recul des exportations (-1,3 %, après +3,1 %) est marqué pour certains biens intermédiaires,

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2010/11 Chiffre d affaires en croissance de 23% à 15 M Amélioration de la marge brute à 74,4% Perte d exploitation de 3,1 M

RESULTATS ANNUELS 2010/11 Chiffre d affaires en croissance de 23% à 15 M Amélioration de la marge brute à 74,4% Perte d exploitation de 3,1 M www.tekka.com Brignais, le 22 juillet 2011 RESULTATS ANNUELS 2010/11 Chiffre d affaires en croissance de 23% à 15 M Amélioration de la marge brute à 74,4% Perte d exploitation de 3,1 M tekka (FR0010999425,

Plus en détail

Le commerce extérieur du Mozambique en 2013

Le commerce extérieur du Mozambique en 2013 Le commerce extérieur du Mozambique en 2013 Résumé En 2013, les échanges extérieurs du Mozambique se sont élevés à 12,6 Mds USD, en hausse de 7,4% par rapport à 2012. Les exportations sont principalement

Plus en détail

Objectifs de l étude. Remerciements. Sommaire. Introduction. 1. Grandes lignes du secteur... Page 1

Objectifs de l étude. Remerciements. Sommaire. Introduction. 1. Grandes lignes du secteur... Page 1 Objectifs de l étude La DRIRE Lorraine a choisi de s engager en 2007 dans une étude de la plasturgie, qui est une filière en profonde mutation et confrontée à des enjeux majeurs. En se reposant sur des

Plus en détail

Participez à EUROSHOP, le rendez-vous mondial des solutions et équipements pour la distribution et rencontrez les plus grands acteurs du retail.

Participez à EUROSHOP, le rendez-vous mondial des solutions et équipements pour la distribution et rencontrez les plus grands acteurs du retail. Pavillon France EUROSHOP Salon mondial des solutions et équipements pour la distribution Allemagne - Düsseldorf Du 16 au 20 février 2014 Participez à EUROSHOP, le rendez-vous mondial des solutions et équipements

Plus en détail

Légère reprise sur le premier trimestre: de premiers signes encourageants. Effectifs IAA

Légère reprise sur le premier trimestre: de premiers signes encourageants. Effectifs IAA Note de Conjoncture N 66 Page 1 Légère reprise sur le premier trimestre: de premiers signes encourageants Effectifs IAA 540 000 530 000 520 000 510 000 500 000 490 000 480 000 Source : Acoss, calculs ANIA

Plus en détail

Compétitivité des entreprises françaises

Compétitivité des entreprises françaises Compétitivité des entreprises françaises La compétitivité dépend en premier lieu de l évolution des coûts unitaires de production et des prix relatifs des biens exposés à la concurrence internationale.

Plus en détail

LES FUSIONS-ACQUISITIONS EN ESPAGNE Novembre 2013

LES FUSIONS-ACQUISITIONS EN ESPAGNE Novembre 2013 LES FUSIONS-ACQUISITIONS EN ESPAGNE Novembre 2013 16 Avenue Hoche 75008 Paris tel.: +33 1 71 18 18 91 Paseo de la Castellana, 141 -Edif. Cuzco IV - 28046 Madrid tel.: +34 91 113 85 09 Index Marché des

Plus en détail

INTRODUCTION. Plan du cours (1/2) Marketing stratégique. Plan du cours (2/2) Le rôle du marketing stratégique. Le vocabulaire stratégique

INTRODUCTION. Plan du cours (1/2) Marketing stratégique. Plan du cours (2/2) Le rôle du marketing stratégique. Le vocabulaire stratégique Plan du cours (1/2) Marketing stratégique Séverine Saleilles Introduction Le diagnostic stratégique Diagnostic externe (PESTEL, forces concurrentielles, cycle de vie, benchmark) Diagnostic interne (chaîne

Plus en détail

Consommation. Les émissions de gaz à effet de serre (dont l augmentation. Quels impacts sur le climat? De quoi parle-t-on?

Consommation. Les émissions de gaz à effet de serre (dont l augmentation. Quels impacts sur le climat? De quoi parle-t-on? Consommation Quels impacts sur le climat? De quoi parle-t-on? Depuis la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (adoptée en 1992), le monde industriel et économique a profondément

Plus en détail

Pack Print Tunisia. Salon International de l Emballage et de l Imprimerie. du 24 au 27 Avril 2013

Pack Print Tunisia. Salon International de l Emballage et de l Imprimerie. du 24 au 27 Avril 2013 Pack Print Tunisia Salon International de l Emballage et de l Imprimerie du 24 au 27 Avril 2013 I/ L INDUSTRIE DE L EMBALLAGE ET DE L IMPRIMERIE EN TUNISIE Le Secteur de l Emballage et de l Imprimerie

Plus en détail

Rapport de Gestion Exposé Sommaire. Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire Annuelle des Actionnaires. SOCIETE BIC Jeudi 3 juin 2004

Rapport de Gestion Exposé Sommaire. Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire Annuelle des Actionnaires. SOCIETE BIC Jeudi 3 juin 2004 Rapport de Gestion Exposé Sommaire Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire Annuelle des Actionnaires SOCIETE BIC Jeudi 3 juin 2004 SOCIÉTÉ BIC 14, rue Jeanne d Asnières 92116 Clichy Cedex, France

Plus en détail

1 Les échanges internationaux au sein des groupes : une focalisation sur quelques produits et vers l Union européenne

1 Les échanges internationaux au sein des groupes : une focalisation sur quelques produits et vers l Union européenne 1 Les échanges internationaux au sein des groupes : une focalisation sur quelques produits et vers l Union européenne Boris GUANNEL, Sylvie MABILE, Claire PLATEAU (SESSI) LES ÉCHANGES INTRAGROUPE En 1999,

Plus en détail

Les Échanges. Internationaux. de l Aquitaine

Les Échanges. Internationaux. de l Aquitaine Les Échanges Internationaux de l Aquitaine en 2009 2009 : Tendances et faits marquants Baisse généralisée des exportations et importations Exportations Importations Aquitaine Valeur 2009 12 083 9 664 Evolution

Plus en détail

L ALÉNA APRÈS HUIT ANS

L ALÉNA APRÈS HUIT ANS L ALÉNA APRÈS HUIT ANS DES ASSISES POUR LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE L ALÉNA APRÈS HUIT ANS Des Assises Pour La Croissance Économique L ENGAGEMENT ENVERS L ALÉNA En dépit du ralentissement qu a connu l économie

Plus en détail

Fin 2003, plus de 26 000 robots industriels étaient en fonction dans l industrie française, soit plus 8% sur 2002

Fin 2003, plus de 26 000 robots industriels étaient en fonction dans l industrie française, soit plus 8% sur 2002 Commission économique des Nations Unies pour l Europe Embargo: 2 octobre 24, 11 heures (heure de Genève) Communiqué de presse ECE/STAT/4/P2 Genève, le 2 octobre 24 Fin 23, plus de 26 robots industriels

Plus en détail

1. LES SOURCES. L enquête annuelle d entreprise (EAE)

1. LES SOURCES. L enquête annuelle d entreprise (EAE) 1. LES SOURCES L enquête annuelle d entreprise (EAE) L enquête annuelle d entreprise (EAE) est élaborée dans le cadre du règlement européen n 58 / 97 du Conseil du 20 décembre 1996 relatif aux statistiques

Plus en détail

Liste des participants latino-américains inscrits au 21/02/06

Liste des participants latino-américains inscrits au 21/02/06 FORUM MONDIAL DE L EAU Rencontres d affaires Europe/Amérique latine «Gestion Durable de l Eau» MEXICO 20-21 MARS 2006 Liste des participants latino-américains inscrits au 21/02/06 ARGENTINE ARG 01 Traitement

Plus en détail

Optimiser les initiatives S&OP des entreprises agroalimentaires

Optimiser les initiatives S&OP des entreprises agroalimentaires Optimiser les initiatives S&OP des entreprises agroalimentaires Anticiper et prendre les meilleures décisions au regard des contraintes économiques et organisationnelles, tels sont les challenges quotidiens

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en novembre 2012 : +0,2% sur un mois, -2,2% en moyenne mobile sur trois mois 2. Marché du logement en novembre

Plus en détail

COMITÉ SECTORIEL DE MAIN-D ŒUVRE : PlastiCompétences PLAN D ACTION ANNUEL 2015-2016

COMITÉ SECTORIEL DE MAIN-D ŒUVRE : PlastiCompétences PLAN D ACTION ANNUEL 2015-2016 COMITÉ SECTORIEL DE MAIN-D ŒUVRE : PlastiCompétences PLAN D ACTION ANNUEL 2015-2016 En préparant votre plan d action, vous contribuez à l enrichissement de la lecture sectorielle des directions régionales

Plus en détail

Le marché du vin et des spiritueux en Asie-Pacifique et dans le monde et ses perspectives à l horizon 2017

Le marché du vin et des spiritueux en Asie-Pacifique et dans le monde et ses perspectives à l horizon 2017 Le marché du vin et des spiritueux en Asie-Pacifique et dans le monde et ses perspectives à l horizon 2017 Selon l étude de conjoncture VINEXPO / The IWSR Pour la 12 ème année consécutive, VINEXPO, le

Plus en détail

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe 4.1 définir L innovation selon l insee, l innovation est un changement significatif de nature technique, commerciale, organisationnelle, structurelle ou de logique

Plus en détail

L emballage. réutilisable. économie efficacité. au service d une logistique performante. w w w. k a y s e r s b e r g - p l a s t i c s.

L emballage. réutilisable. économie efficacité. au service d une logistique performante. w w w. k a y s e r s b e r g - p l a s t i c s. L emballage réutilisable & économie efficacité au service d une logistique performante w w w. k a y s e r s b e r g - p l a s t i c s. c o m Kaysersberg Plastics Une large gamme d emballages réutilisables

Plus en détail

Le marché européen des ballons de sports (équitables et durables)

Le marché européen des ballons de sports (équitables et durables) Le marché européen des ballons de sports (équitables et durables) Résumé en français INTRODUCTION L étude du Trade for Development Centre décrit le marché des ballons de sport dans l Union européenne (UE),

Plus en détail

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 COMMISSION EUROPEENNE MÉMO Bruxelles, le 8 novembre 2012 Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 L objet du plan d action présenté aujourd hui par la Commission européenne (voir IP/12/1187)

Plus en détail

Christophe Assens Université de de Versailles Saint Quentin en en Yvelines France

Christophe Assens Université de de Versailles Saint Quentin en en Yvelines France Christophe Assens Université de de Versailles Saint Quentin en en Yvelines France La performance des districts français L industrie du jouet dans le Jura Bologne 7 Novembre 2005 La compétitivité d un district

Plus en détail

FRANCE HOTEL MARKET SENTIMENT SURVEY INTRODUCTION. Mars 2009

FRANCE HOTEL MARKET SENTIMENT SURVEY INTRODUCTION. Mars 2009 FRANCE HOTEL MARKET SENTIMENT SURVEY Mars 2009 REPARTITION DES REPONDANTS EN % INTRODUCTION 4,1% 7,3% 5,7% PAR REGION 13,8% 14,6% L étude Horwath HTL Global Hotel Market Sentiment Survey a été lancée afin

Plus en détail

Avec 464 000 entreprises et un chiffre

Avec 464 000 entreprises et un chiffre 8.1 Chiffres clés de la construction Avec 464 entreprises et un chiffre d affaires de 272 milliards d euros en 211, la construction représente 16 % des entreprises et 7 % du chiffre d affaires de l ensemble

Plus en détail

Analyse du secteur automobile marocain

Analyse du secteur automobile marocain Analyse du secteur automobile marocain Présentation du secteur L industrie automobile marocaine représente près de 5% du PIB industriel, assure 14% des Exportations industrielles et entraîne une grande

Plus en détail

LA FRANCE ATTIRE LES INVESTISSEMENTS ETRANGERS

LA FRANCE ATTIRE LES INVESTISSEMENTS ETRANGERS LA FRANCE ATTIRE LES INVESTISSEMENTS ETRANGERS La France : 4 e destination mondiale Une croissance du nombre de projet Après trois années de stabilité, le nombre des projets d investissements étrangers

Plus en détail

La spécialisation internationale de la France. Guillaume Gaulier Banque de France, Université Paris 1 et CEPII

La spécialisation internationale de la France. Guillaume Gaulier Banque de France, Université Paris 1 et CEPII La spécialisation internationale de la France Guillaume Gaulier Banque de France, Université Paris 1 et CEPII Pourquoi se soucier de la spécialisation? Parce que nous ne vivons pas dans un monde de concurrence

Plus en détail

137, rue de l Université 75007 PARIS

137, rue de l Université 75007 PARIS 82, bd des Batignolles - 75017 Paris - FRANCE FEBEA FEB_07_1394_Logo_pant 14/12/2007 Tél. : +33 (0)1 53 42 35 35 / Fax : +33 (0)1 42 94 06 78 Web : www.carrenoir.com ÉQUIVALENCE PANTONES PANTONE Warm Gray

Plus en détail

ZAC de Gray Sud B.P 133 70104 GRAY Cedex Tél. : 03.84.64.77.00 Mail : commercial@plastigray.com Site internet : www.plastigray.com

ZAC de Gray Sud B.P 133 70104 GRAY Cedex Tél. : 03.84.64.77.00 Mail : commercial@plastigray.com Site internet : www.plastigray.com ZAC de Gray Sud B.P 133 70104 GRAY Cedex Tél. : 03.84.64.77.00 Mail : commercial@plastigray.com Site internet : www.plastigray.com Notre métier Fournir une prestation globale, de la conception à la fabrication

Plus en détail

ZF Services démontre son expertise sur le marché de la rechange automobile à l occasion du Salon Automechanika 2014

ZF Services démontre son expertise sur le marché de la rechange automobile à l occasion du Salon Automechanika 2014 Page 1/5, 2014-07-16 démontre son expertise sur le marché de la rechange automobile à l occasion du Salon Automechanika 2014 Une première dans le marché des pièces détachées : un amortisseur modulaire

Plus en détail

«Ensemble Osons l International

«Ensemble Osons l International POLOGNE, Varsovie Mission de prospection Du 24 au 28 MARS 2014 DOSSIER D INSCRIPTION «Ensemble Osons l International» 1 P a g e [ POLOGNE ] Chiffres clés Capitale : Varsovie Taux de croissance : 1,9% en

Plus en détail

Rabat, le 26 juin 2014

Rabat, le 26 juin 2014 المملكة المغربية Royaume du Maroc المرجع : Rabat, le 26 juin 2014 Afrique occupe de plus en plus une part importante dans les échanges internationaux : sa part dans les échanges commerciaux est passée

Plus en détail

Déclaration de politique générale

Déclaration de politique générale Chambre de commerce internationale L organisation mondiale des entreprises Déclaration de politique générale Recommandations de politique générale d ICC sur la délocalisation de l informatique Rédigées

Plus en détail

First in line. Libérez la performance de votre ligne de conditionnement.

First in line. Libérez la performance de votre ligne de conditionnement. First in line Libérez la performance de votre ligne de conditionnement. Votre succès est l essence de notre réussite. Notre ambition : être le numéro un mondial de l ingénierie de ligne de conditionnement.

Plus en détail

Qualifiés en technologie de pesage

Qualifiés en technologie de pesage Qualifiés en technologie de pesage Técnicas de Electrónica y Automatismos, S.A. FABRICANTS DE REFERENCE UTILCELL est un fabricant de capteurs de pesage, accessoires et électronique de pesage. Depuis nos

Plus en détail

DANS UN CONTEXTE TRES DEGRADE RENAULT ANNONCE UN RESULTAT NET DE 599 MILLIONS D EUROS

DANS UN CONTEXTE TRES DEGRADE RENAULT ANNONCE UN RESULTAT NET DE 599 MILLIONS D EUROS COMMUNIQUE DE PRESSE Le 12 février 2009 DANS UN CONTEXTE TRES DEGRADE RENAULT ANNONCE UN RESULTAT NET DE 599 MILLIONS D EUROS Le chiffre d affaires s établit à 37 791 millions d euros, en baisse de 7 %

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 1 au 14 mars 214 n 153 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en janvier 214 : +,7% sur un mois, +,4% en moyenne mobile sur trois mois 2. Balance commerciale en janvier 214

Plus en détail

Fiche relative au taux d intérêt

Fiche relative au taux d intérêt Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Fiche relative au taux d intérêt Juillet 1999 Document de travail n L une des priorités du Gouvernement est de hisser l économie marocaine

Plus en détail

Chapitre XVII Les déterminants de la balance commerciale et des opérations courantes

Chapitre XVII Les déterminants de la balance commerciale et des opérations courantes Chapitre XVII Les déterminants de la balance commerciale et des opérations courantes Le chapitre X consacré à l optique dépenses de la comptabilité nationale nous a donné l occasion de décrire la structure

Plus en détail

Les relations commerciales de la Belgique avec le Japon

Les relations commerciales de la Belgique avec le Japon JAPON Les relations commerciales de la Belgique avec le Japon Les relations commerciales de la Belgique avec le Japon 1. QUELQUES INDICATEURS ÉCONOMIQUES En général (2011) : PIB 5.865,8 milliards USD

Plus en détail

TURQUIE. Les relations commerciales de la Belgique avec la Turquie

TURQUIE. Les relations commerciales de la Belgique avec la Turquie TURQUIE Les relations commerciales de la Belgique avec la Turquie Source : Ambassade de Turquie en Belgique Les relations commerciales de la Belgique avec la Turquie 4 Table des matières 1 Quelques indicateurs

Plus en détail

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes N 7 bis du 14 septembre 2007 C2007-87 / Lettre du ministre de l économie, des finances et de l emploi du 3 août 2007,

Plus en détail

Parisot Meubles. Ajuste sa production

Parisot Meubles. Ajuste sa production Patrick Milot, Directeur des opérations industrielles : Ç Le coût du consultant, du matériel et du projet en interne n est rien comparé à la dynamique de progrès engagée.» Parisot Meubles Stéphane Balandier,

Plus en détail

COMMERCE EXTERIEUR DE LA TUNISIE PREMIER TRIMESTRE 2011

COMMERCE EXTERIEUR DE LA TUNISIE PREMIER TRIMESTRE 2011 COMMERCE EXTERIEUR DE LA TUNISIE PREMIER TRIMESTRE 2011 1 1) Hausse des exportations des biens en valeur de 10.3 % (5898.5 M.D contre 5349.3 M.D) 2) Progression des exportations des industries manufacturières

Plus en détail

Perspectives des technologies de l information de l OCDE, édition 2010. Principales conclusions

Perspectives des technologies de l information de l OCDE, édition 2010. Principales conclusions Perspectives des technologies de l information de l OCDE, édition 2010 Principales conclusions Le secteur des TIC se relève de la crise économique et les marchés mondiaux des TIC se déplacent vers les

Plus en détail

Débat public sur les projets de canalisations de transport de gaz naturel de GRTgaz ARC LYONNAIS VAL DE SAÔNE. Présentation CRE 22 et 23 octobre 2013

Débat public sur les projets de canalisations de transport de gaz naturel de GRTgaz ARC LYONNAIS VAL DE SAÔNE. Présentation CRE 22 et 23 octobre 2013 Débat public sur les projets de canalisations de transport de gaz naturel de GRTgaz ARC LYONNAIS VAL DE SAÔNE Présentation CRE 22 et 23 octobre 2013 La Commission de régulation de l énergie (1/2) Collège

Plus en détail

Le commerce canadien de la bière : un passage aux marques importées

Le commerce canadien de la bière : un passage aux marques importées N o 65-507-MIF au catalogue N o 005 ISSN: 1712-1353 ISBN: 0-662-79733-7 Document analytique Le commerce canadien en revue Le commerce canadien de la bière : un passage aux marques importées par Carlo Rupnik

Plus en détail

GFI Informatique confirme la solidité de sa croissance avec un chiffre d affaires du 3 ème trimestre 2008 en hausse :

GFI Informatique confirme la solidité de sa croissance avec un chiffre d affaires du 3 ème trimestre 2008 en hausse : COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 6 novembre 2008 GFI Informatique confirme la solidité de sa croissance avec un chiffre du 3 ème trimestre 2008 en hausse : globale : +13,5% organique : +5,5% 3 ème Trimestre

Plus en détail

Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne

Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne Guillaume Wemelbeke* Depuis la crise survenue à la fin 2008, la production européenne de produits agricoles et agroalimentaires

Plus en détail

GESTIÓN MEDIOAMBIENTAL DE NEUMÁTICOS

GESTIÓN MEDIOAMBIENTAL DE NEUMÁTICOS GESTIÓN MEDIOAMBIENTAL DE NEUMÁTICOS À propos de GMN 01 L activité principale de Gestión Medioambiental de Neumáticos (GMN) est la gestion intégrale des pneumatiques hors d usage (PHU), de la séparation

Plus en détail

1- Depuis la reprise amorcée en 2010, le commerce bilatéral progresse à un rythme relativement soutenu

1- Depuis la reprise amorcée en 2010, le commerce bilatéral progresse à un rythme relativement soutenu Mexique : 2013, année record pour le commerce francomexicain DG Trésor Février 2014 En 2013, le montant des échanges commerciaux entre la France et le Mexique, bien qu encore relativement modeste, a atteint

Plus en détail

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr En 2008, la baisse du nombre d exportateurs engagée depuis 2003 s accentue (-3,1 %), quelle que soit

Plus en détail

Statistiques France et International

Statistiques France et International Statistiques France et International Repères statistiques 2013 données 2012 Juin 2013 0 Sommaire Première partie Statistiques France Deuxième partie Statistiques internationales 1 Périmètre de l'étude

Plus en détail

Automobile : le coup de frein?

Automobile : le coup de frein? Automobile : le coup de frein? Wilfried Verstraete, Président du Directoire d Euler Hermes Ludovic Subran, Chef Economiste et Directeur de la Recherche Yann Lacroix, Responsable Etudes sectorielles Conférence

Plus en détail

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Conseil National du Commerce Extérieur Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Anticiper Partager Agir www.cnce.org.ma

Plus en détail

La Fédération des Les Industries Mécaniques

La Fédération des Les Industries Mécaniques La Fédération des Industries Mécaniques Les Industries Mécaniques Chi fres clés 2010 et enjeux Les Industries Mécaniques en chiffres 11 000 Entreprises* 101,2 milliards d euros de Chiffre d affaires 6

Plus en détail

Ils comprennent notre entreprise

Ils comprennent notre entreprise Ils comprennent notre entreprise Présentation de Geodis Wilson Ce que nous pouvons faire pour vous Geodis Wilson offre à ses clients des solutions intégrées en matière de transport aérien et maritime qui

Plus en détail

Année 2015. Reprise marquée des exportations en 2015. Net redressement des ventes vers les pays tiers. http://lekiosque.finances.gouv.

Année 2015. Reprise marquée des exportations en 2015. Net redressement des ventes vers les pays tiers. http://lekiosque.finances.gouv. http://lekiosque.finances.gouv.fr Année 2015 En 2015, les exportations, qui bénéficient du raffermissement de la demande mondiale et de gains de compétitivité liés à la dépréciation de l euro, progressent

Plus en détail

TRANSFORMATION ALIMENTAIRE QUÉBEC

TRANSFORMATION ALIMENTAIRE QUÉBEC PROFIL SECTORIEL Fabrication des aliments pour animaux TRANSFORMATION ALIMENTAIRE QUÉBEC un réseau à la portée des entreprises Avril 2009 Profil sectoriel Fabrication des aliments pour animaux Faits saillants

Plus en détail

DG Trésor Septembre 2015

DG Trésor Septembre 2015 Les échanges commerciaux entre la France et le Portugal au premier semestre 2015 (balance des biens) DG Trésor Septembre 2015 Le déficit commercial de la France avec le Portugal a poursuivi sa décrue au

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CRÉATION DU CTIPC

DOSSIER DE PRESSE CRÉATION DU CTIPC DOSSIER DE PRESSE CRÉATION DU CTIPC Janvier 2016 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Décembre 2015 LA CRÉATION DU CTIPC Le PEP se réjouit de la ratification par Emmanuel Macron, Ministre de l Economie et des Finances,

Plus en détail

Sauf mention explicite, le terme d entreprise désigne dès lors dans cet ouvrage des unités légales et des entreprises profilées.

Sauf mention explicite, le terme d entreprise désigne dès lors dans cet ouvrage des unités légales et des entreprises profilées. Vue d ensemble Avertissement Les résultats et analyses présentés dans la vue d ensemble, dans les fiches sectorielles et dans la plupart des fiches thématiques sont, sauf mention contraire, définis sur

Plus en détail

L innovation. PME en 2009. dans les SYNTHÈSE SECTORIELLE. EmballageConditionnement

L innovation. PME en 2009. dans les SYNTHÈSE SECTORIELLE. EmballageConditionnement L innovation SYNTHÈSE SECTORIELLE dans les PME en 009 EmballageConditionnement Av a n t - p r o p o s OSEO est une entreprise publique dont la mission répond à une ambition nationale de premier plan :

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Informations réglementées

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Informations réglementées COMMUNIQUÉ DE PRESSE Informations réglementées Pour publication immédiate RHJ INTERNATIONAL ANNONCE LA CLOTURE DE LA RESTRUCTURATION FINANCIERE DE HONSEL Bruxelles, le22 juillet 2009 RHJ International

Plus en détail

Des solutions adaptées à vos besoins. pharmacie

Des solutions adaptées à vos besoins. pharmacie Des solutions adaptées à vos besoins pharmacie Dynamisez votre potentiel sur un marché effervescent Le développement de produits issus des sciences de la vie s inscrit dans un contexte particulier. Qu

Plus en détail

MEXIQUE PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : Mexique. Capitale : Mexico. Chef de l état : Felipe Hinjosa. Superficie : 1 964 380 km²

MEXIQUE PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : Mexique. Capitale : Mexico. Chef de l état : Felipe Hinjosa. Superficie : 1 964 380 km² MEXIQUE PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : Mexique Capitale : Mexico Chef de l état : Felipe Hinjosa Superficie : 1 964 380 km² Population : 109 600 000 habitants Croissance démographique : 1,01 % Langues

Plus en détail

Évolution des exportations et importations de biens de l UE avec la Chine, 2004-2014 (en milliards d euros)

Évolution des exportations et importations de biens de l UE avec la Chine, 2004-2014 (en milliards d euros) 116/2015-26 juin 2015 Sommet Union européenne Chine Hausse significative du commerce de biens et de services de l UE avec la Chine en 2014 Déficit de l UE pour les échanges de biens, excédent pour les

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 12 mai 2016

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 12 mai 2016 COMMUNIQUÉ DE PRESSE 12 mai 2016 Bureau Veritas : chiffre d affaires stable à taux de change constants au T1 2016 Acquisitions, partenariats, succès commerciaux en soutien au plan de croissance Chiffre

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 14-DCC-91 du 27 juin 2014 relative à la prise de contrôle exclusif par ACE Management d activités de tests de systèmes électroniques embarqués pour l aéronautique d Airbus

Plus en détail

LES DONNES DE LA MACROECONOMIE

LES DONNES DE LA MACROECONOMIE CHAPITRE 1 LES DONNES DE LA MACROECONOMIE I Le circuit économique. II Le Produit Interieur Brut. Le Produit intérieur brut est une mesure de la richesse nationale Le PIB correspond à : - La production

Plus en détail

Compétence en compresseurs «Made in Switzerland»

Compétence en compresseurs «Made in Switzerland» COMPRESSEURS Compétence en compresseurs «Made in Switzerland» HAUG compresseurs Innovations et tradition depuis 1896 La Compétence HAUG HAUG compresseurs Innovations et tradition depuis 1896 Qualité «Made

Plus en détail

II. Commerce des marchandises

II. Commerce des marchandises II. Commerce des marchandises En 2012, le commerce mondial des marchandises a augmenté de 2 pour cent en volume dans le contexte d une faible demande mondiale et d une baisse des prix. Cela est beaucoup

Plus en détail

OBSERVATOIRE MONDIAL DES VINS ROSÉS

OBSERVATOIRE MONDIAL DES VINS ROSÉS > Les synthèses de FranceAgriMer Avril 2015 numéro VINS / 27 OBSERVATOIRE MONDIAL DES VINS ROSÉS 12 rue Henri Rol-Tanguy / TSA 20002 / 93555 Montreuil cedex Tél. : +33 1 73 30 30 00 / Fax : +33 1 73 30

Plus en détail

Quel est le poids de l automobile dans l économie?

Quel est le poids de l automobile dans l économie? 14 avril 29 - N 176 Quel est le poids de l automobile dans l économie? L industrie automobile mondiale connaît une crise historique et, après en avoir décrit les symptômes, nous nous attachons à en souligner

Plus en détail

INDUSTRIE DES MATIERES PLASTIQUES ET DU CAOUTCHOUC EN BELGIQUE

INDUSTRIE DES MATIERES PLASTIQUES ET DU CAOUTCHOUC EN BELGIQUE INDUSTRIE DES MATIERES PLASTIQUES ET DU CAOUTCHOUC EN BELGIQUE RAPPORT ANNUEL ECONOMIQUE 26 Een gemeenschappelijke koepelstructuur van Agoria en essencia Une structure coupole commune de Agoria et essenscia

Plus en détail