Anatomie fonctionnelle Le tronc

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Anatomie fonctionnelle Le tronc"

Transcription

1 Anatomie fonctionnelle Le tronc

2 Les principaux mouvements du tronc Face antérieure : les abdominaux Rôles Grand droit Petit oblique Grand oblique Transverse Précautions à prendre Face postérieure : la colonne vertébrale Description générale de la colonne Rôles de la colonne La vertèbre et le disque Les effets du mouvement sur la colonne Les traumatismes de la colonne Précautions à prendre

3 rotation extension flexion inclinaison latérale

4 Rôles : Maintien des viscères Abaissement des côtes et expirateurs Fixation antérieure de la ceinture pelvienne (gainage)

5 Grand droit Fléchisseur du tronc

6 Petit oblique Action d un seul côté : inclinaison latérale et rotation de son côté Action des 2 côtés : fléchisseur du tronc

7 Grand oblique Action d un seul côté : inclinaison latérale du même côté et rotation du côté opposé Action des 2 côtés : fléchisseur du tronc

8 Transverse Réducteur du diamètre de la région abdominale (rentrer le ventre)

9 Précautions à prendre : Fléchir les hanches pour diminuer la cambrure du dos Travail de faible amplitude Effectuer les exercices à point fixe bas Bancs inclinés (experts) Séance d abdos : 1/3 temps pour le grand droit et 2/3 pour les obliques Ne pas faire d efforts violents comme des soulevers lourds (risque d hernie abdominale)

10 Description : 7 vertèbres cervicales cou, nuque 12 vertèbres dorsales dos 5 vertèbres lombaires reins 5 vertèbres sacrées 4-6 vertèbres coccygiennes sacrum coccyx

11 Description : lordose cervicale cyphose dorsale lordose lombaire courbure sacrée

12 Rôles : Pilier central du tronc Support des os de la boite crânienne Protection de la moelle épinière Mobilisation du tronc Courbures : amortisseur et répartiteur des charges

13 La vertèbre et le disque : Vertèbre type : corps vertébral moelle épinière trou vertébral apophyse articulaire apophyse épineuse arc postérieur apophyse transverse

14 La vertèbre et le disque : Rôles du disque : Réunir les vertèbres Stabiliser de la colonne Amortir les vertèbres les unes par rapport aux autres

15 La vertèbre et le disque : Constituants du disque : Anneau fibreux : Puissant anneau de fibres. Adhère fortement aux vertèbres. Assure la stabilité de la colonne. Noyau pulpeux : Rempli de liquide très visqueux sous pression. Absorbe et répartit les chocs.

16 Synthèse :

17 Les effets du mouvement sur la colonne : Extension : Muscles spinaux : - épi-épineux - inter-épineux - transversaires épineux - long dorsal

18 Les effets du mouvement sur la colonne : Flexion : -grand droit -grand oblique -petit oblique -transverse

19 Les effets du mouvement sur la colonne : Inclinaison latérale : - grand oblique - petit oblique - carré des lombes - psoas - ilio-costal - long dorsal

20 Les effets du mouvement sur la colonne : Rotation : - petit oblique - grand oblique - ilio-costal - psoas

21 Les traumatismes de la colonne : Scoliose : Incurvation latérale de la colonne. Influence génétique ou pratique de sports asymétriques.

22 Les traumatismes de la colonne : Hernie discale : Fissure de l anneau. Sortie du disque en dehors de ses limites normales.

23 Les traumatismes de la colonne : Sciatique : Douleur irradiant le long du nerf sciatique. A cause d une compression des racines nerveuses.

24 Précautions à prendre : Renforcer les muscles dorsaux et abdominaux. Plaquer les lombaires au sol. Maintenir le dos plat quand on soulève des charges. Conserver la charge la plus proche du cops.

25 Précautions Maitriser la à prendre : gestuelle avant toute charge. Pas de travail unilatéral. Pas d effort statique de longue durée : risque d entrave à la circulation sanguine. Écartement des pieds = largeur du bassin pour le port de charge

26 Précautions Fixer le à prendre : bassin en rétroversion afin de limiter l hyper lordose lombaire.

27 Précautions Progression à prendre chez l enfant : rigoureuse : ne pas modifier les charges trop brutalement Pas de travail avec poids au dessus de la tête Poids du corps = stimulus suffisant Pas d efforts unilatéraux Pas d effort statique de longue durée : risque d entrave de la circulation sanguine Travail en dynamique Travail technique et qualitatif plutôt que quantitatif Séquence dans une séance globale de l activité

Athénée Royal d Evere

Athénée Royal d Evere Athénée Royal d Evere Prévention des hernies discales en milieu scolaire et dans la vie de tous les jours Présenté par Didier Vanlancker LEVAGE DE CHARGES POSITION INITIALE Levage de charges Jambes légèrement

Plus en détail

Port de charge et manutention / les bons conseils / données synthétiques

Port de charge et manutention / les bons conseils / données synthétiques 1 sur 6 26/10/2015 13:32 Port de charge et manutention / les bons conseils / données synthétiques 1) Les situations de contrainte : Plus le poids est éloigné du centre de gravité plus il est lourd. 2)

Plus en détail

Gymnastique du dos. Introduction Anatomie du dos Les pathologies du dos Les causes Influence de la posture La prévention. Plan du cours.

Gymnastique du dos. Introduction Anatomie du dos Les pathologies du dos Les causes Influence de la posture La prévention. Plan du cours. Gymnastique du dos Plan du cours Introduction Anatomie du dos Les pathologies du dos Les causes Influence de la posture La prévention Introduction LE DOS est la 1ère cause d invalidité chez les moins de

Plus en détail

Thème Anatomie et physiologie

Thème Anatomie et physiologie Sous thème 1 L organisation de l être humain DESCRIPTION ANATOMIQUE DU SQUELETTE Le squelette humain comprend environ 208 os répartis en 4 grands groupes : la tête, la colonne vertébrale, la cage thoracique

Plus en détail

Table des matières. Remerciements...v. Préface... vii. Avant-propos... xi. Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv

Table des matières. Remerciements...v. Préface... vii. Avant-propos... xi. Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv Remerciements...v Préface... vii Avant-propos... xi Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv Nomenclature française traditionnelle et terminologie anatomique officielle...xvii Table des matières...

Plus en détail

Anatomie descriptive du rachis

Anatomie descriptive du rachis Anatomie descriptive du rachis La colonne vertébrale comprend 26 os formant une structure souple et ondulée. La colonne vertébrale du fœtus et du bébé comprend 33 vertèbres. 9 d entre elles vont fusionner

Plus en détail

COLONNE VERTEBRALE 1- Indiquer les propositions exactes concernant la colonne vertébrale :

COLONNE VERTEBRALE 1- Indiquer les propositions exactes concernant la colonne vertébrale : COLONNE VERTEBRALE 1- Indiquer les propositions exactes concernant la colonne vertébrale : A ; D A- la colonne vertébrale mobile est constituée par la superposition de 24 vertèbres ; B- la colonne vertébrale

Plus en détail

Quelle est l anatomie d une vertèbre lombaire?

Quelle est l anatomie d une vertèbre lombaire? Quelle est l anatomie d une vertèbre lombaire? 1 La partie lombaire de la colonne vertébrale est composée de 5 vertèbres : de haut en bas L1, L2, L3, L4 et L5. L5 s articule avec le sacrum (vertèbre S1).

Plus en détail

PROBLEME DE DOS. I- Pourquoi souffre-t-on?

PROBLEME DE DOS. I- Pourquoi souffre-t-on? PROBLEME DE DOS I- Pourquoi souffre-t-on? Le rachis ou colonne vertébrale se compose de 24 vertèbres (7 cervicales, 12 dorsales et 5 lombaires) séparées entre elles par des joints articulés, les disques

Plus en détail

Evaluation du risque. Connaissance de notre dos 4.1

Evaluation du risque. Connaissance de notre dos 4.1 4 Evaluation du risque 4.1 Connaissance de notre dos Si les règles qui régissent le fonctionnement du corps humain ne sont pas respectées, la fatigue se fera sentir plus vite et le risque d accident augmentera.

Plus en détail

Sciences & Technologie LE SQUELETTE

Sciences & Technologie LE SQUELETTE LE SQUELETTE L appareil moteur de l homme est constitué par un squelette osseux articulé et par des muscles qui prennent appui sur les os et les mettent en mouvement. Le squelette joue un rôle important

Plus en détail

ERGONOMIE POSTURES ET GESTES

ERGONOMIE POSTURES ET GESTES Hygiène Industrielle - Santé au Travail ERGONOMIE Ingénieurs en Sécurité Industrielle POSTURES ET GESTES I - RAPPEL D'ANATOMIE... 1 II - POSTE DE TRAVAIL... 3 1 - Postures...3 2 - Effet sur l organisme...3

Plus en détail

Quelques exercices pour prévenir le mal de dos

Quelques exercices pour prévenir le mal de dos KINĒ SITHĒ RAPIE DU SPORT Fiche Pratique publiée le 01.10.08 Quelques exercices pour prévenir le mal de dos Par le Docteur Frédéric Maton, médecin du sport. La première étape d une bonne prévention, passe

Plus en détail

Notes d'études secondaires. Sciences et technologie 316 Le système musculosquelettique

Notes d'études secondaires. Sciences et technologie 316 Le système musculosquelettique Notes d'études secondaires Sciences et technologie 316 Le système musculosquelettique Nom: Prénom: Groupe: Date: 2 Tête Elle comprend : le crâne composé d os plats, disposés en voûte et immobiles qui protègent

Plus en détail

LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES

LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES Le mal de dos OBJECTIFS Connaître les différentes pathologies liées aux accidents dorso-lombaires Déterminer les facteurs de risques Identifier et appliquer les techniques

Plus en détail

La colonne, c'est 33 vertèbres, 1000 ligaments Et 140 muscles

La colonne, c'est 33 vertèbres, 1000 ligaments Et 140 muscles Dossier Le mal de dos, La colonne, c'est 33 vertèbres, 1000 ligaments Et 140 muscles Toujours un problème physique... Le mal de dos est un problème physique et non psychologique, même lorsqu'on n'observe

Plus en détail

LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER

LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER I : INTRODUCTION Dans le cadre de la Semaine Européenne de la Construction il est utile de se remémorer ou de prendre simplement conscience que notre

Plus en détail

Manutention des malades P.1 Date : 04/10/ vertèbres dorsales D1 à D12 aussi appelées vertèbres thoraciques T1 à T12

Manutention des malades P.1 Date : 04/10/ vertèbres dorsales D1 à D12 aussi appelées vertèbres thoraciques T1 à T12 Manutention des malades P.1 Date : 04/10/04 1. Anatomie de la colonne vertébrale : 7 vertèbres cervicales C1 à C7 12 vertèbres dorsales D1 à D12 aussi appelées vertèbres thoraciques T1 à T12 5 vertèbres

Plus en détail

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus)

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus) Orthèse lombaire et abdominale Mother-to-be (Medicus) Prévention Soutient courbe lombaire Supporte poids du ventre Ajustable Soulage les maux de dos en position debout (Beaty et al. 1999) Ceinture Home

Plus en détail

Orthèse lombaire et abdominale

Orthèse lombaire et abdominale Orthèse lombaire et abdominale Mother-to-be (Medicus) Prévention Soutient courbe lombaire Supporte poids du ventre Ajustable Soulage les maux de dos en position debout (Beaty et al. 1999) Ceinture Home

Plus en détail

L ACTE MOTEUR D UN POINT DE VUE BIOMECANIQUE

L ACTE MOTEUR D UN POINT DE VUE BIOMECANIQUE L ACTE MOTEUR D UN POINT DE VUE BIOMECANIQUE 1. Le squelette et les os Le squelette Il constitue la charpente du corps. L APPAREIL LOCOMOTEUR Il se divise en 4 grandes parties : la tête le tronc les membres

Plus en détail

Différentes pathologies

Différentes pathologies PRATIQUES SPORTIVES PATHOLOGIES ET TRAUMATOLOGIES CESA Différentes pathologies Pathologies du rachis Lésions osseuses Lésions musculaires Lésions tendineuses Lésions ligamentaires Les lésions des articulations

Plus en détail

VIBRATIONS CORPS TOTAL

VIBRATIONS CORPS TOTAL VIBRATIONS CORPS TOTAL FICHE AMBIANCES PHYSIQUES Sommaire : 1. Rappel automatique et physiologique de la colonne vertébrale 2. Analyse des contraintes : la posture assise 3. Définition des vibrations et

Plus en détail

L INFO DES INFIRMIERES DU SERVICE MEDICAL. LES LOMBALGIES Manuel d exercices

L INFO DES INFIRMIERES DU SERVICE MEDICAL. LES LOMBALGIES Manuel d exercices L INFO DES INFIRMIERES DU SERVICE MEDICAL LES LOMBALGIES Manuel d exercices GS/ME 03/2009 MANUEL D EXERCICES Le message essentiel à retenir est de RESTER ACTIF, c est le meilleur moyen de prendre en charge

Plus en détail

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90.

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90. Lésions des parties nobles de la moelle épinière Eléments osseux : corps vertébral articulaires lames épineuses transverses pédicules vertébraux Eléments non osseux (sagittal) : disques ligaments capsules

Plus en détail

DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE

DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE Pascal Canciani, Philippe Couture, Pierre Grenet Novembre 2006 DEMI SQUAT ET SQUAT 1. Demi squat et squat complet bras tendus 1. Position de départ 2.

Plus en détail

TUTORAT DE MEDECINE RANGUEIL ANNEE UNIVERSITAIRE 2006-2007 PCEM1. Schémas d anatomie. Le rachis. Schémas : Marie Bourgouin Réalisation : Salim Kanoun

TUTORAT DE MEDECINE RANGUEIL ANNEE UNIVERSITAIRE 2006-2007 PCEM1. Schémas d anatomie. Le rachis. Schémas : Marie Bourgouin Réalisation : Salim Kanoun TUTORAT DE MEDECINE RANGUEIL ANNEE UNIVERSITAIRE 2006-2007 PCEM1 Schémas d anatomie Le rachis Schémas : Marie Bourgouin Réalisation : Salim Kanoun 1 Droits déposés chez créasafe En aucun cas les informations

Plus en détail

LOMBALGIES ET GROSSESSE

LOMBALGIES ET GROSSESSE UNIVERSITE DE NANTES UFR DE MEDECINE ECOLE DE SAGES-FEMMES Diplôme d Etat de Sage-femme LOMBALGIES ET GROSSESSE Référence de la photo [56] Mélanie MENAND Née le 3 janvier 1982 Directeur de mémoire : Dr

Plus en détail

Tronc commun 1 degré UF 1 : Sciences biologiques. Anatomie fonctionnelle Le système osseux

Tronc commun 1 degré UF 1 : Sciences biologiques. Anatomie fonctionnelle Le système osseux Tronc commun 1 degré UF 1 : Sciences biologiques Anatomie fonctionnelle Le système osseux Objectif du cours Connaître l anatomie : - optimiser le mouvement sportif - éviter les blessures dans la pratique

Plus en détail

Dossiers Be-pure Savoirs & santé

Dossiers Be-pure Savoirs & santé Exercices de renforcement musculaire Julien Ondedieu Membres inférieurs : I1 Chaise (contre-indication : problèmes de genoux) Appuyez votre dos au mur et faites-le glisser vers le bas jusqu à former un

Plus en détail

HISTOIRE D OS. Introduction. Introduction. LE DOS est la 1ère cause d invalidité chez les moins de 45 ans

HISTOIRE D OS. Introduction. Introduction. LE DOS est la 1ère cause d invalidité chez les moins de 45 ans HISTOIRE D OS Introduction Introduction LE DOS est la 1ère cause d invalidité chez les moins de 45 ans Le mal de dos représente 13% des accidents du travail chaque année 50% des enfants ont mal au dos

Plus en détail

dos en forme anatomie et mouvements

dos en forme anatomie et mouvements dos en forme anatomie et MOUVeMENTS Dénégation générale de responsabilité Le contenu de ce livre est destiné à fournir des renseignements utiles au grand public. Tout le matériel, y compris les textes,

Plus en détail

www.innoprev.com Gestes et Postures www.innoprev.com À chaque instant je pourrais mieux me servir de mon corps...

www.innoprev.com Gestes et Postures www.innoprev.com À chaque instant je pourrais mieux me servir de mon corps... Gestes et Postures À chaque instant je pourrais mieux me servir de mon corps... INTRODUCTION La compétence que vous avez développé pendant ce stage et qui s affinera avec le temps s inscrit dans le cadre

Plus en détail

IMPORTANCE DES ETIREMENTS

IMPORTANCE DES ETIREMENTS IMPORTANCE DES ETIREMENTS L'augmentation de la souplesse est l un des meilleurs moyens de prévention des blessures musculo-tendineuses. L entraînement de la souplesse, par la pratique d étirements avant

Plus en détail

dos La qualité au service de votre santé Avenue Vinet 30 1004 Lausanne - Suisse p r e n d r e s o i n d e s o n

dos La qualité au service de votre santé Avenue Vinet 30 1004 Lausanne - Suisse p r e n d r e s o i n d e s o n dos p r e n d r e s o i n d e s o n Avenue Vinet 30 1004 Lausanne - Suisse La qualité au service de votre santé 1 Cette information, éditée par l Institut de physiothérapie de la Clinique de La Source,

Plus en détail

Le squelette axial. Crâne (incluant le crâne, les os de l appareil auditif et les os de la face). Appareil hyoïdien Colonne vertébrale Côtes Sternum

Le squelette axial. Crâne (incluant le crâne, les os de l appareil auditif et les os de la face). Appareil hyoïdien Colonne vertébrale Côtes Sternum Le squelette axial Crâne (incluant le crâne, les os de l appareil auditif et les os de la face). Appareil hyoïdien Colonne vertébrale Côtes Sternum Crâne : Os du crâne sont plats et ne peuvent se mouvoir

Plus en détail

4.5. Radiologie ostéoarticulaire

4.5. Radiologie ostéoarticulaire 4.5. Radiologie ostéoarticulaire télécharger ces fiches au format.pdf - rachis cervical (Os1) - rachis thoracique (Os2) - rachis lombo-sacré (Os3) - bassin standard (Os4) - hanche standard face et profil

Plus en détail

TRAUMATISMES DU RACHIS THORACO- LOMBAIRE. Analyse Radiologique, description des lésions et prise en charge. Pr C.Court CHU Kremlin Bicêtre

TRAUMATISMES DU RACHIS THORACO- LOMBAIRE. Analyse Radiologique, description des lésions et prise en charge. Pr C.Court CHU Kremlin Bicêtre TRAUMATISMES DU RACHIS THORACO- LOMBAIRE Analyse Radiologique, description des lésions et prise en charge Pr C.Court CHU Kremlin Bicêtre Rappels anatomiques Rachis dorsal Charnière cervico-dorsale C7-T1

Plus en détail

COLLOQUE SUR LA PREVENTION DES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES TMS

COLLOQUE SUR LA PREVENTION DES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES TMS COLLOQUE SUR LA PREVENTION DES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES TMS SOMMAIRE 9h00 11h00 : colloque sur les TMS 11h 11h30 : intervention de Christian GIBOUIN 11h30 12h00 : poursuite des échanges autour d un

Plus en détail

LES SCIATALGIES ET LES CRURALGIES

LES SCIATALGIES ET LES CRURALGIES LES SCIATALGIES ET LES CRURALGIES Les sciatalgies (sciatiques) et les cruralgies sont des atteintes des nerfs périphériques. Ces atteintes peuvent soit provenir d une irritation au niveau de la racine

Plus en détail

Informations pour le patient sur la prothèse de disque intervertébral Prodisc-L pour vertèbres lombaires.

Informations pour le patient sur la prothèse de disque intervertébral Prodisc-L pour vertèbres lombaires. Informations pour le patient sur la prothèse de disque intervertébral Prodisc-L pour vertèbres lombaires. Fonctions de la colonne vertébrale Stabilité La colonne vertébrale humaine forme le squelette axial

Plus en détail

Claude Karger Anne Sophie Kesseler

Claude Karger Anne Sophie Kesseler Claude Karger Anne Sophie Kesseler Docteur, j ai mal au dos!! Faites de la natation, ça va passer Mythe ou réalité? Les poissons souffrent-ils du dos? A priori, non. Pourquoi? Ne sont pas soumis à la pesanteur!!

Plus en détail

LE RACHIS LOMBAIRE Docteur GJ van Miltenburg Spécialiste Médecine Physique Ostéopathe Paris www.vanmiltenburg.fr LA LOMBALGIE GENERALITES Tout le monde souffrira au moins 1 fois dans sa vie du Rachis Lombaire

Plus en détail

Sommaire. Introduction. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. 3. Démarche pédagogique

Sommaire. Introduction. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. 3. Démarche pédagogique Sommaire Introduction. Définition 2. Répertoire gestuel 3. Démarche pédagogique La musculation est plus qu un phénomène de mode, c est un besoin et une prise de conscience. Un besoin de pratiquer une activité

Plus en détail

Attention : ce document est fictif et ne constitue qu un exemple de REM possible.

Attention : ce document est fictif et ne constitue qu un exemple de REM possible. Attention : ce document est fictif et ne constitue qu un exemple de REM possible. RAPPORT D ÉVALUATION MÉDICALE A. Renseignements sur le travailleur Nom à la naissance Prénom Adresse N o Rue App. N o de

Plus en détail

LES COURBURES DE LA COLONNE VERTEBRALE

LES COURBURES DE LA COLONNE VERTEBRALE LES COURBURES DE LA COLONNE VERTEBRALE La colonne vertébrale présente des courbures normales (physiologiques) : lordoses et cyphoses qu'il convient de différencier de courbures pathologiques (cyphose accentuée,

Plus en détail

QU EST-CE QU UNE BONNE POSTURE?

QU EST-CE QU UNE BONNE POSTURE? QU EST-CE QU UNE BONNE POSTURE? Importance d une bonne posture : Le poids du corps doit être distribué de façon à créer une tension minimale sur les muscles, les ligaments et les surfaces articulaires

Plus en détail

ANATOMIE DES MUSCLES DELA FACE POSTERIEURE DU TRONC : COU ET DOS

ANATOMIE DES MUSCLES DELA FACE POSTERIEURE DU TRONC : COU ET DOS ANATOMIE DES MUSCLES DELA FACE POSTERIEURE DU TRONC : COU ET DOS CESA AGFF 2016 Anatomie des muscles du dos 3 couches ou plans: Superficielle Moyenne Profondes 13 muscles principaux Anatomie des muscles

Plus en détail

5. L odorat A. Les pathologies de l organe de l odorat ; B. La Réflexologie

5. L odorat A. Les pathologies de l organe de l odorat ; B. La Réflexologie Juin 2004 La réflexologie Tome II, la pratique Table des matières Avant-propos Introduction : qu est-ce que la réflexologie : Définition. La reptation du doigt. Les autres manœuvres du doigt. Le traitement.

Plus en détail

MON DOS AU QUOTIDIEN COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS

MON DOS AU QUOTIDIEN COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS MON DOS AU QUOTIDIEN COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS Le mal de dos? Nous sommes pratiquement tous concernés! En effet, plus de 80% de la population

Plus en détail

Exercices conseillés. mini

Exercices conseillés. mini mini Exercices conseillés Nous vous proposons de découvrir des exercices basiques pour vous initier progressivement à l utilisation de votre Waff Mini. Vous allez entretenir ou développer votre condition

Plus en détail

Risques communs à tous les secteurs professionnels

Risques communs à tous les secteurs professionnels 1 Nom : Prénom : Distribué le : Classe : Risques communs à tous les secteurs professionnels Plan du module : Risques liés à l activité physique Risques liés à la charge mentale Risques liés au bruit 2

Plus en détail

V. PHILIP Pharmacie des Dispositifs Médicaux Stériles CHU DE BORDEAUX

V. PHILIP Pharmacie des Dispositifs Médicaux Stériles CHU DE BORDEAUX V. PHILIP Pharmacie des Dispositifs Médicaux Stériles CHU DE BORDEAUX A. Rôle du rachis 1) Soutien du corps «Mât reposant sur le bassin» Rigidité nombreux muscles et ligaments tendus entre ce mât et le

Plus en détail

MANUTENTION MANUELLE affections chroniques du rachis lombaire

MANUTENTION MANUELLE affections chroniques du rachis lombaire tableau n 98 fiche de sécurité H2 F 20 01 MANUTENTION MANUELLE affections chroniques du rachis lombaire 1 La définition de la nuisance et du risque Les «affections chroniques du rachis lombaire» concernées

Plus en détail

PHU XUAN. 8, rue Monsieur Le Prince, 75006 PARIS Tél. : 01 43 25 08 27 Fax : 01 46 33 90 11 CATALOGUE DE MODÈLES

PHU XUAN. 8, rue Monsieur Le Prince, 75006 PARIS Tél. : 01 43 25 08 27 Fax : 01 46 33 90 11 CATALOGUE DE MODÈLES PHU XUAN 8, rue Monsieur Le Prince, 75006 PARIS Tél. : 01 43 25 08 27 Fax : 01 46 33 90 11 Horaires d ouverture : de 10h00 à 19h15, du mardi au samedi Site internet : www.phuxuan.com Email : phuxuan@wanadoo.fr

Plus en détail

Vertèbre. C est un os court

Vertèbre. C est un os court Le rachis Présentation La colonne vertébrale contient la moelle épinière à l intérieur du canal rachidien. La colonne est constituée de 7 vertèbres cervicales, 12 vertèbres thoraciques ( ou dorsales ),

Plus en détail

LA COLONNE SIMPLIFIEE ET LA VERTEBRE TYPE - ORGANISATION DE LA COLONNE VERTEBRALE Lien vers la vidéo

LA COLONNE SIMPLIFIEE ET LA VERTEBRE TYPE - ORGANISATION DE LA COLONNE VERTEBRALE Lien vers la vidéo 0 LA COLONNE SIMPLIFIEE ET LA VERTEBRE TYPE - ORGANISATION DE LA COLONNE VERTEBRALE Lien vers la vidéo Vertèbres, disque intervertébral et canal rachidien schématiques La colonne vertébrale soutient le

Plus en détail

Dr Patrick KALFON Dr F. Zonens-Hirszowski PR B.Laurent DU douleur Pointe à Pitre 17-21 février 2014

Dr Patrick KALFON Dr F. Zonens-Hirszowski PR B.Laurent DU douleur Pointe à Pitre 17-21 février 2014 Dr Patrick KALFON Dr F. Zonens-Hirszowski PR B.Laurent DU douleur Pointe à Pitre 17-21 février 2014 Sommaire Généralités Définitions Épidémiologie qqs chiffres Rappel anatomique Physiopathologie Facteurs

Plus en détail

HISTOIRE D OS. Introduction

HISTOIRE D OS. Introduction HISTOIRE D OS Introduction 1 Introduction LE DOS est la 1ère cause d invalidité chez les moins de 45 ans Le mal de dos représente 13% des accidents du travail ta a chaque aqueannée 50% des enfants ont

Plus en détail

Anatomie. Anatomie du squelette. Composition. Articulations. Parties molles. Module 1 et 2. Son rôle est d'assurer les mouvements.

Anatomie. Anatomie du squelette. Composition. Articulations. Parties molles. Module 1 et 2. Son rôle est d'assurer les mouvements. Anatomie Module 1 et 2 Anatomie du squelette Son rôle est d'assurer les mouvements. L'appareil locomoteur est composé : - du squelette: c'est à dire l'ensemble des os du corps humain - des articulations

Plus en détail

MOUVEMENTS DE BASE (global) EN MUSCULATION. bphiver2013 Hamrouni Samy 1

MOUVEMENTS DE BASE (global) EN MUSCULATION. bphiver2013 Hamrouni Samy 1 MOUVEMENTS DE BASE (global) EN. bphiver2013 Hamrouni Samy 1 Squat Développé Couché Traction Traction bphiver2013 Hamrouni Samy 2 Un travail de ces mouvements sur appareils guidés est plus sécurisant mais

Plus en détail

Manutention. des personnes REPÈRES MARS 2011 SAVOIR ET COMPRENDRE

Manutention. des personnes REPÈRES MARS 2011 SAVOIR ET COMPRENDRE AFM / L. Audinet Manutention des personnes MARS 2011 Si notre dos est fait pour bouger, il ne peut le faire n importe comment. Notre gestuelle, en particulier celle que l on utilise lorsqu on porte une

Plus en détail

NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS. Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS

NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS. Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS Le mal de dos s améliore en bougeant Ce que vous devez savoir En général, le mal de dos n est pas causé par

Plus en détail

MAL DE DOS COMMENT LE TRAITER EN MODIFIANT SON COMPORTEMENT

MAL DE DOS COMMENT LE TRAITER EN MODIFIANT SON COMPORTEMENT MAL DE DOS COMMENT LE TRAITER EN MODIFIANT SON COMPORTEMENT PÔLE NEUROSCIENCES SERVICE DE MÉDECINE PHYSIQUE ET DE RÉADAPTATION CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES INTRODUCTION Dans le traitement

Plus en détail

LA PATHOLOGIE RACHIDIENNE Le Rachis Lombaire

LA PATHOLOGIE RACHIDIENNE Le Rachis Lombaire LA PATHOLOGIE RACHIDIENNE Le Rachis Lombaire Chivoret Nathalie Service de Neurochirurgie Hôpital Pasteur RAPPELS ANATOMIQUES LA VERTEBRE LOMBAIRE Le corps vertébral L arc postérieur - l apophyse épineuse

Plus en détail

PREVENTION DES BLESSURES Vol.4

PREVENTION DES BLESSURES Vol.4 Les spécifications produits peuvent changer sans notification préalable. Nous nous attachons à produire des articles de la meilleure qualité. Si vous constatiez quelque chose d anormal, ou un défaut, contactez

Plus en détail

Sabina Marcovschi Champain. To cite this version: HAL Id: pastel-00004960 https://pastel.archives-ouvertes.fr/pastel-00004960

Sabina Marcovschi Champain. To cite this version: HAL Id: pastel-00004960 https://pastel.archives-ouvertes.fr/pastel-00004960 Corrélations entre les paramètres biomécaniques du rachis et les indices cliniques pour l analyse quantitative des pathologies du rachis lombaire et de leur traitement chirurgical Sabina Marcovschi Champain

Plus en détail

1. Ceinture pelvienne et articulations sacro-iliaque

1. Ceinture pelvienne et articulations sacro-iliaque CINESIOLOGIE DU TRONC 1. Le rachis dans son ensemble 1. Ceinture pelvienne et articulations sacro-iliaque 1. Rachis lombaire 1. Rachis dorsal et respiration 1. Rachis cervical 1. Le rachis dans son ensemble

Plus en détail

Analyse Ergonomique. Postes de fabrication des boites aux lettres individuelles. (modèle moyen, 1 porte)

Analyse Ergonomique. Postes de fabrication des boites aux lettres individuelles. (modèle moyen, 1 porte) Analyse Ergonomique Postes de fabrication des boites aux lettres individuelles (modèle moyen, 1 porte) Plan de l exposé Observations Conséquences Aménagements et pistes d amélioration 1ère Partie : OBSERVATIONS

Plus en détail

L O.A.A. en pratique courante T.M.A.

L O.A.A. en pratique courante T.M.A. L O.A.A en pratique courante T.M.A. Préambules L occiput est directement concerné par les lésions de type cranio-sacré, comme les lésions shéno-basilaires ou la fermeture de la suture occipitomastoïdienne,

Plus en détail

LES EXERCICES DE GYMNASTIQUE DOUCE. Etirer les bras vers le bas tout en rapprochant légèrement le menton vers la poitrine pour étirer le cou.

LES EXERCICES DE GYMNASTIQUE DOUCE. Etirer les bras vers le bas tout en rapprochant légèrement le menton vers la poitrine pour étirer le cou. LES EXERCICES DE GYMNASTIQUE DOUCE LES OBJECTIFS - Soulager les zones sollicitées par le stress. Le plexus et l abdomen. Les vertèbres dorsales et la zone entre les omoplates. - Assouplir et étirer le

Plus en détail

Allégez la charge! Dossier d enseignement: Soulever et porter des charges Exercices de consolidation niveau 2

Allégez la charge! Dossier d enseignement: Soulever et porter des charges Exercices de consolidation niveau 2 Allégez la charge! Dossier d enseignement: Soulever et porter des charges Exercices de consolidation niveau 2 Objectif Les apprenants soulèvent et portent des charges correctement. Public-cible - Des apprenants

Plus en détail

Les torticolis aigus et chroniques chez l enfant

Les torticolis aigus et chroniques chez l enfant Les torticolis aigus et chroniques chez l enfant Pierre Mary Service de chirurgie orthopédique et réparatrice de l enfant Pr G. Filipe Hôpital d enfants A. Trousseau Plan Définition Torticolis aigus Torticolis

Plus en détail

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION Parfois sous estimées, les orthèses de compression contention augmentent le niveau de vigilance par leur mécanisme de «rappel à l ordre», préviennent les récidives

Plus en détail

L'obligation du renforcement musculaire

L'obligation du renforcement musculaire L'obligation du renforcement musculaire Ici, je ne vais pas vous parler de musculation avec matériel. Travaillant dans le secteur de la remise en forme, j'ai la chance de pouvoir encadrer des sportifs

Plus en détail

TUTORAT UE Anatomie Séance n 3 Semaine du 21/ 02 /2011

TUTORAT UE Anatomie Séance n 3 Semaine du 21/ 02 /2011 FACULTE De PHARMACIE TUTORAT UE5 2010-2011 Anatomie Séance n 3 Semaine du 21/ 02 /2011 Cage thoracique et colonne vertébrale Mr Canovas Séance préparée par Denis Manteau et Caroline Boutin QCM n 1 : colonne

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

PLAN ANATOMIE ET BIOMECANIQUE... 4 - TYPES DE TRAUMATISMES CRANIENS... 25 - MECANISME DU TRAUMATISME CRANIEN... 33

PLAN ANATOMIE ET BIOMECANIQUE... 4 - TYPES DE TRAUMATISMES CRANIENS... 25 - MECANISME DU TRAUMATISME CRANIEN... 33 PLAN INTRODUCTION... 1 ANATOMIE ET BIOMECANIQUE... 4 - GENERALITES SUR L ANATOMIE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL... 5 - RAPPELS SUR L ANATOMIE FONCTIONNELLE DU RACHIS... 9 Page - TYPES DE TRAUMATISMES CRANIENS...

Plus en détail

ANATOMIE DU RACHIS. RACHIS = colonne vertébrale + moelle épinière = longue tige osseuse résistante mais flexible = composé de vertèbres

ANATOMIE DU RACHIS. RACHIS = colonne vertébrale + moelle épinière = longue tige osseuse résistante mais flexible = composé de vertèbres ANATOMIE DU RACHIS RACHIS = colonne vertébrale + moelle épinière = longue tige osseuse résistante mais flexible = composé de vertèbres Pour chaque vertèbre : Un corps vertébral = cylindre avec face postérieure

Plus en détail

Le Squelette. I. La Colonne Vertébrale (Rachis):

Le Squelette. I. La Colonne Vertébrale (Rachis): Le Squelette I. La Colonne Vertébrale (Rachis): On dénombre 24 vertèbres mobiles et 8 à 10 vertèbres soudées o 7 cervicales o 12 dorsales (thoraciques) o 5 lombaires o 5 sacrées o 3 à 5 coccyx (vertèbres

Plus en détail

ANATOMIE SERIEE DU RACHIS & DE LA MOELLE. Corrélations avec l Imagerie

ANATOMIE SERIEE DU RACHIS & DE LA MOELLE. Corrélations avec l Imagerie ANATOMIE SERIEE DU RACHIS & DE LA MOELLE Corrélations avec l Imagerie Frédéric MARSON Claude MANELFE Service de Neuroradiologie, Hôpital Purpan, Toulouse RACHIS OSSEUX 7 vertèbres cervicales 12 vertèbres

Plus en détail

Incidence d un traitement ostéopathique des membres inférieurs sur la rachialgie du moniteur de ski. Année Universitaire 2011-2012

Incidence d un traitement ostéopathique des membres inférieurs sur la rachialgie du moniteur de ski. Année Universitaire 2011-2012 Incidence d un traitement ostéopathique des membres inférieurs sur la rachialgie du moniteur de ski. Année Universitaire 2011-2012 Tuteurs : Soutenu le SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 2. RAPPELS ANATOMO-PHYSIOLOGIQUES...

Plus en détail

les chaînes musculaires Selon L.Busquet

les chaînes musculaires Selon L.Busquet les chaînes musculaires Selon L.Busquet Les chaînes musculaires L BUSQUET Circuit en continuité de direction et de plan à travers lesquels se propagent les forces organisatrices du corps 28/12/04 J.Casali

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

Risques liés à la manutention manuelle. Nathalie BERDER, Dr OUEDRAOGO

Risques liés à la manutention manuelle. Nathalie BERDER, Dr OUEDRAOGO Risques liés à la manutention manuelle Nathalie BERDER, Dr OUEDRAOGO Introduction Les risques liés à la manutention manuelle et à l'activité physique sont la principale cause d'accidents du travail et

Plus en détail

FICHE THÉORIQUE N 33 La colonne vertébrale SOMMAIRE

FICHE THÉORIQUE N 33 La colonne vertébrale SOMMAIRE FICHE THÉORIQUE N 33 La colonne vertébrale SOMMAIRE Introduction Description générale de la colonne vertébrale Les disques intervertébraux Vertèbre type Les vertèbres cervicales Les vertèbres dorsales

Plus en détail

Douleurs radiculaires

Douleurs radiculaires Douleurs radiculaires Thierry Schaeverbeke On distingue, selon l étage létage : Cervical : Névralgies cervicobrachiales Lombaire : Cruralgie Sciatique La compression nerveuse peut être : Intrarachidienne

Plus en détail

Prise en charge rééducative du sportif lombalgique. Luc Sénégas Décembre 05

Prise en charge rééducative du sportif lombalgique. Luc Sénégas Décembre 05 Prise en charge rééducative du sportif lombalgique Luc Sénégas Décembre 05 Les pathologies lombaires se développent le plus souvent chez les personnes non adaptées physiquement Actif Sédentaire Exemple

Plus en détail

En salle. Fiches pratiques Activité physique régulière Sommaire

En salle. Fiches pratiques Activité physique régulière Sommaire Fiches pratiques Activité physique régulière Sommaire Étirement Fessiers 1/2 p.02 Fessiers 2/2 p.03 Ischio-jambiers 1/3 p.04 Ischio-jambiers 2/3 p.05 Ischio-jambiers 3/3 p.06 Quadriceps 1/2 p.07 Quadriceps

Plus en détail

Sport, Santé et Préparation Physique N 26

Sport, Santé et Préparation Physique N 26 Sport, Santé et Préparation Physique N 26 Lettre électronique des entraîneurs du Val-de-Marne NOVEMBRE 2004 Université Paris 12 Conseil général du Val-de-Marne Sommaire de ce numéro : 1) A propos de l

Plus en détail

cas clinique n 3 et 4

cas clinique n 3 et 4 cas clinique cas clinique n 3 et 4 Cas n 3. Bilan d une lombalgie L5 très invalidante. Une IRM est réalisée dans le bilan.interpréter la coupe réalisée en séquence pondérée T2.??? Cas n 4. Bilan d une

Plus en détail

* Affection bénigne mais extrêmement fréquente (peu y échappent!) avec un coût socio-économique énorme :cinq milliards de francs par an

* Affection bénigne mais extrêmement fréquente (peu y échappent!) avec un coût socio-économique énorme :cinq milliards de francs par an LOMBALGIE 1 1. LA LOMBALGIE BANALE OU COMMUNE * C est une douleur lombaire par Trouble de la mécanique lombaire avec un disque sain ou dégénéré (discopathie, discarthrose) ou par arthrose lombaire postérieure.

Plus en détail

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER?

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? Il faut s'échauffer pour: être en sécurité dès le début : une activité physique progressivement plus intense est indispensable pour ne pas mettre son coeur, ses artères, ses

Plus en détail

Exemples didactiques de dysfonctions : signes associés aux entorses, luxations, fractures, atteintes vertébrales

Exemples didactiques de dysfonctions : signes associés aux entorses, luxations, fractures, atteintes vertébrales Exemples didactiques de dysfonctions : signes associés aux entorses, luxations, fractures, atteintes vertébrales Pr Jean-Michel Laffosse, Pr Arnaud Constantin Individu sain, âgé de 35 ans, aucun symptôme

Plus en détail

L appareil locomoteur :

L appareil locomoteur : L appareil locomoteur : Constitué du squelette (les os), des muscles squelettiques permettant la locomotion et tous les mouvements La fonction locomotrice : - Intervient dans le maintien de la posture

Plus en détail

Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji Service de Rhumatologie et Médecine physique Hôpital Erasme

Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji Service de Rhumatologie et Médecine physique Hôpital Erasme Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji Service de Rhumatologie et Médecine physique Hôpital Erasme Les douleurs osseuses et articulaires La Lombalgie Douleur rachidienne

Plus en détail

LES SCIATALGIES. DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013

LES SCIATALGIES. DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013 LES SCIATALGIES DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013 Introduction! Motif fréquent de consultation en neurochirurgie et en rhumatologie! Elle correspond le plus souvent à une

Plus en détail

STAPS. Bobigny ANATOMIE. 1 er semestre. Aurélien Pichon

STAPS. Bobigny ANATOMIE. 1 er semestre. Aurélien Pichon STAPS Bobigny ANATOMIE L1 1 er semestre Aurélien Pichon ANATOMIE - Introduction à l'enseignement de L1 - Cours n 1 : système de repérage dans l'espace, anatomie de surface et mouvements - Cours n 2 : Les

Plus en détail

Prévention des maux de dos dans le secteur de la petite enfance

Prévention des maux de dos dans le secteur de la petite enfance Prévention des maux de dos dans le secteur de la petite enfance Mars 2007 Direction générale Humanisation du travail Ce manuel a été rédigé par une équipe de PREVENT composée de: Jean-Philippe DEMARET,

Plus en détail