Le Régime Indemnitaire tenant compte des Fonctions Sujétions Expertise Engagement Professionnel (RIFSEEP)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Régime Indemnitaire tenant compte des Fonctions Sujétions Expertise Engagement Professionnel (RIFSEEP)"

Transcription

1 1 Le Régime Indemnitaire tenant compte des Fonctions Sujétions Expertise Engagement Professionnel (RIFSEEP) Références réglementaires : Loi n du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires - article 20 ; Loi n du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale - article 88 ; Décret n du 6 septembre 1991 modifié pris pour l application du premier alinéa de l article 88 de la loi du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale ; Décret n du 20 mai 2014 portant création du RIFSEEP dans la Fonction Publique d Etat ; Décret n modifiant le décret n du 20 mai 2014 portant création d'un régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l'expertise et de l'engagement professionnel dans la fonction publique de l'etat ; Arrêté du 20 mai 2014 pris pour l'application aux corps d'adjoints administratifs des administrations de l'etat des dispositions du décret n du 20 mai 2014 portant création d'un régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l'expertise et de l'engagement professionnel dans la fonction publique de l'etat ; Arrêté du 19 mars 2015 pris pour l'application aux corps des secrétaires administratifs des administrations de l'etat des dispositions du décret n du 20 mai 2014 portant création d'un régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l'expertise et de l'engagement professionnel dans la fonction publique de l'etat ; Arrêté du 28 avril 2015 pris pour l'application aux corps d'adjoints techniques des administrations de l'etat des dispositions du décret n du 20 mai 2014 portant création d'un régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l'expertise et de l'engagement professionnel dans la fonction publique de l'etat ; Arrêté du 3 juin 2015 pris pour l'application au corps interministériel des attachés d'administration de l'etat des dispositions du décret n du 20 mai 2014 portant création d'un régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l'expertise et de l'engagement professionnel dans la fonction publique de l'etat ; Arrêté du 3 juin 2015 pris pour l'application au corps des conseillers techniques de service social des administrations de l'etat ainsi qu'à l'emploi de conseiller pour l'action sociale des administrations de l'etat des dispositions du décret n du 20 mai 2014 portant création d'un régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l'expertise et de l'engagement professionnel dans la fonction publique de l'etat ; Arrêté du 3 juin 2015 pris pour l'application au corps des assistants de service social des administrations de l'etat des dispositions du décret n du 20 mai 2014 portant création d'un régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l'expertise et de l'engagement professionnel dans la fonction publique de l'etat ; Arrêté du 29 juin 2015 pris pour l'application au corps des administrateurs civils des dispositions du décret n du 20 mai 2014 portant création d'un

2 2 régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l'expertise et de l'engagement professionnel dans la fonction publique de l'etat ; Circulaire du 5 décembre 2014 NOR : RDFF C relative à la mise en œuvre du régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l expertise et de l engagement professionnel. Le décret n du 20 mai 2014 prévu pour tous les fonctionnaires de l'état est transposable aux fonctionnaires territoriaux en vertu du principe de parité posé par l'article 88 de la loi n du 26 janvier 1984, aux termes duquel les régimes indemnitaires sont fixés «dans la limite de ceux dont bénéficient les différents services de l'état». Il a pour objectif de supprimer toutes les primes et de créer une «prime unique» à terme (suppression de la PFR, de l IPF, des IFTS, IEMP, IAT, PSR, ISS, et toutes autres primes liées aux fonctions et à la manière de servir par l IFSEEP) s appliquant à tous les fonctionnaires en fonction de critères définis par l assemblée délibérante. L IFSE sera toutefois applicable : - à certains corps de fonctionnaires à compter du 1 er janvier 2016 : o en catégorie C : adjoints administratifs territoriaux, agents sociaux territoriaux, agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles, opérateurs territoriaux des activités physiques et sportives, adjoints territoriaux d animation, adjoints techniques territoriaux, agents de maitrise territoriaux ; o en catégorie B : rédacteurs territoriaux, éducateurs des activités physiques et sportives, animateurs territoriaux, assistants socio-éducatifs ; o en catégorie A : administrateurs territoriaux, attachés territoriaux, secrétaires de mairie, conseillers territoriaux socio-éducatifs ; - à l'ensemble des fonctionnaires, sauf exceptions, à compter du 1er janvier Si l institution de ce nouveau régime indemnitaire unique pourra être effectuée dans le temps, les collectivités ont toutefois la possibilité d anticiper, dès le 1 er janvier 2016, la mise en place de ce nouveau régime indemnitaire pour certains cadres d emplois. Néanmoins, il est certain qu à compter du 1 er janvier 2016, conformément à l article 7 III du décret du 20 mai 2014, la prime de fonctions et de résultats est abrogée. A. Le contenu du RIFSEEP Le nouveau régime indemnitaire tend «à valoriser principalement l exercice des fonctions via la création d une indemnité principale, versée mensuellement. Celle-ci est exclusive par principe de tout régime indemnitaire de même nature et repose, d une part, sur une formalisation précise des critères professionnels, d autre part, sur la prise en compte de l expérience professionnelle. A cela, s ajoute un complément indemnitaire annuel versé en fonction de l engagement professionnel et de la manière de servir». Ce régime est ainsi constitué : - D'une part, d'une indemnité de fonctions, de sujétions et d'expertise - D'autre part, d'un complément indemnitaire annuel lié à l'engagement professionnel et à la manière de service. 1/ L indemnité de fonctions, de sujétions et d expertise (IFSE)

3 3 La circulaire du 5 décembre 2014 précise que : «l IFSE permet de valoriser l ensemble des parcours professionnels, et non plus seulement ceux marqués par un accroissement significatif de responsabilités. La progression de carrière de l agent est, en effet, faite d alternances entre des périodes d approfondissement et de compétences techniques, de diversification des connaissances et d accroissement des responsabilités. L IFSE permet donc de prendre en compte la réalité de ces parcours diversifiés. En outre, elle doit favoriser la reconnaissance de l investissement personnel et professionnel que constituent les périodes de diversification de compétences». L'IFSE repose ainsi : - D'une part, sur une formalisation précise de critères professionnels liés aux fonctions, - Et d'autre part, sur la prise en compte de l'expérience accumulée par l'agent. a/ Une indemnité fondée sur la nature des fonctions Comme le précise la circulaire précitée «l article 2 du décret du 20 mai 2014 pose le principe d une reconnaissance indemnitaire axée sur l appartenance à un groupe de fonctions». Pour chaque corps, un nombre limité de groupes de fonctions est déterminé et hiérarchisé. La circulaire précitée précise que «la structure des différents corps pourra donc être utilement utilisée pour déterminer le nombre de groupes de fonctions». Cette circulaire recommande de prévoir au plus : - 4 groupes de fonctions pour les corps relevant de la catégorie A, - 3 groupes de fonctions pour les corps relevant de la catégorie B - 2 groupes pour les corps relevant de la catégorie C. Ces critères concernent la fonction publique d Etat et sont donnés à titre d exemple pour la fonction publique territoriale. En effet, en application du principe de la libre administration, les collectivités territoriales pourront définir elles-mêmes leurs propres critères dans la délibération instaurant l IFSEEP (après avis du comité technique) en s inspirant des groupes définis à l Etat. À chaque groupe de fonctions correspond un plafond de l'ifse (le plancher quant à lui est fixé par grade). Les fonctions occupées par les fonctionnaires d'un même corps ou statut d'emploi sont réparties au sein de différents groupes au regard des critères professionnels. L'article 2 du décret du 20 mai 2014 dispose, en effet, que «le montant de l indemnité de fonctions, de sujétions et d expertise est fixé selon le niveau de responsabilité et d expertise requis dans l exercice des fonctions. Les fonctions occupées par les fonctionnaires d un même corps ou statut d emploi sont réparties au sein de différents groupes au regard des critères professionnels suivants» : - Fonctions d'encadrement, de coordination, de pilotage ou de conception. Ce critère fait référence à des responsabilités plus ou moins lourdes en matière d encadrement ou de coordination d une équipe, d élaboration et de suivi de dossiers stratégiques ou bien encore de conduite de projets, - Technicité, expertise, expérience ou qualification nécessaire à l'exercice des fonctions. Il s agit de valoriser l acquisition et la mobilisation de compétences plus ou moins complexes, dans le domaine fonctionnel de référence de l agent. Les formations suivies, les démarches d approfondissement professionnel sur un poste, permettant aux agents d enrichir, voire d élargir leurs compétences et savoir-faire, peuvent également être reconnues.

4 4 - Sujétions particulières ou degré d exposition du poste au regard de son environnement professionnel. Les sujétions spéciales correspondent à des contraintes particulières liées, par exemple, à l exercice de fonctions itinérantes. L exposition de certains types de poste peut, quant à elle, être physique. Elle peut également s opérer par une mise en responsabilité prononcée de l agent, notamment dans le cadre d échanges fréquents avec des partenaires internes ou externes à l administration. Enfin, il peut également être tenu compte des sujétions liées à l affectation ou à l aire géographique d exercice des fonctions dans la détermination des critères professionnels. Toutefois, ces sujétions ne doivent pas être prises en compte lorsqu'elles donnent déjà lieu au versement d'une indemnité cumulable avec le RIFSEEP ayant cet objet b/ La prise en compte de l expérience professionnelle L'expérience professionnelle acquise par l'agent est prise en compte en vue d'une éventuelle revalorisation de l'ifse. «L expérience professionnelle peut être assimilée à la connaissance acquise par la pratique : le temps passé sur un poste «met à l épreuve l agent» qui, de son côté, doit s approprier sa situation de travail par l acquisition volontaire de compétences» (Circulaire du 5 décembre 2014). L expérience doit être différenciée : - De l ancienneté qui se matérialise par les avancements d échelon. La modulation de l IFSE ne doit pas être rattachée à la progression automatique de carrière de l agent et ce, quelle que soit la catégorie statutaire dont il relève ; - De la valorisation de l engagement et de la manière de servir. Le montant de l IFSE fera ainsi l objet d un réexamen en cas de changement de groupe de fonctions avec davantage d encadrement, de technicité ou de sujétions, afin d encourager la prise de responsabilité mais également : - En cas de changement de fonctions ; - En cas de changement de grade suite à une promotion ; - A minima, tous les 4 ans, en l absence de changement de poste ou, pour les emplois fonctionnels, à l issue de la première période de détachement. Si des gains indemnitaires sont possibles, le principe du réexamen du montant de l IFSE n implique pas une revalorisation automatique. Ce sont bien l élargissement des compétences, l approfondissement des savoirs et la consolidation des connaissances pratiques assimilées sur un poste qui doivent primer pour justifier cette éventuelle revalorisation. 2/ Le complément indemnitaire annuel lié à l engagement professionnel et à la manière de servir (CIA) En plus de l'ifse, les fonctionnaires peuvent bénéficier d'un Complément Indemnitaire Annuel (CIA) tenant compte de l'engagement professionnel et de la manière de servir, prévu à l article 4 du décret du 20 mai L appréciation de ces éléments se fonde sur l entretien professionnel. Dès lors, selon la circulaire, «il pourra être tenu compte de la réalisation d objectifs quantitatifs et qualitatifs et ce, principalement pour les agents relevant de la catégorie A». Plus globalement, seront appréciés la valeur professionnelle de l'agent, son investissement personnel dans l'exercice de ses fonctions, son sens du service public, sa capacité à travailler en équipe et sa contribution au collectif de travail. L'investissement collectif d'une

5 5 équipe autour d'un projet porté par le service peut également être pris en compte et non seulement la dimension individuelle du travail réalisé. Le versement de ce complément indemnitaire est facultatif. C est une part variable fixée en fonction des critères ci-dessus. Le montant du CIA pouvant être attribué à l'agent est compris entre 0% et 100% d'un montant maximal fixé par groupe de fonctions. Ce montant est déterminé par arrêté interministériel. Afin qu'il ne représente pas une part disproportionnée dans le régime indemnitaire total, la circulaire du 5 décembre 2014 préconise que le montant maximal du CIA n'excède pas : 15% du plafond global du RIFSEEP pour les corps et emplois de la catégorie A ; 12% du plafond global du RIFSEEP pour les corps et emplois de la catégorie B ; 10% du plafond global du RIFSEEP pour les corps et emplois de la catégorie C. Le CIA fait l'objet d'un versement annuel, en une ou deux fractions. Il n'est pas automatiquement reconductible d une année sur l autre. B. La transition entre l ancien et le nouveau régime indemnitaire 1/ Le cumul avec d autres régimes indemnitaires La circulaire du 5 décembre 2014 précise, de manière non exhaustive, les primes et indemnités de même nature non cumulables avec l'ifse : - L'indemnité forfaitaire pour travaux supplémentaires, - La prime de rendement, - L'indemnité de fonctions et de résultats, - La prime de fonctions informatiques, - L indemnité d'administration et de technicité, - L'indemnité d'exercice de mission des préfectures, - Et toute autre prime liée aux fonctions et à la manière de servir. En revanche, le RIFSEEP est cumulable avec : - L'indemnisation des dépenses engagées au titre des fonctions exercées (frais de déplacement, etc.) ; - Les dispositifs d'intéressement collectif; - Les dispositifs compensant les pertes de pouvoir d'achat (GIPA, etc.) ; - Les sujétions ponctuelles directement liées à la durée du travail (heures supplémentaires, astreintes ), - La Nouvelle Bonification Indiciaire (la NBI est un élément de rémunération encadré par des dispositions spécifiques et n est pas considérée comme du régime indemnitaire). 2/ La garantie accordée aux agents L article 6 du décret instituant le RIFSEEP dispose que «lors de la première application des dispositions du présent décret, le montant indemnitaire mensuel perçu par l'agent au titre du ou des régimes indemnitaires liés aux fonctions exercées ou au grade détenu et, le cas échéant, aux résultats, à l'exception de tout versement à caractère exceptionnel, est conservé au titre de l'indemnité de fonctions, de sujétions et d'expertise jusqu'à la date du prochain changement de fonctions de l'agent».

6 6 Ainsi, cet article garantit aux personnels le montant indemnitaire qu ils percevaient mensuellement avant le déploiement du RIFSEEP. Les primes et indemnités concernées sont celles susceptibles d'être versées au fonctionnaire au titre du grade détenu, des fonctions exercées, des sujétions correspondant à l'emploi ainsi que de sa manière de servir. Sont notamment exclus de la détermination de ce montant : - La garantie individuelle du pouvoir d'achat, ainsi que les indemnités compensatrices ou différentielles destinées à compléter le traitement indiciaire ; - Les compléments de rémunération mentionnés à l article 20 de la loi du 13 juillet 1983 (indemnité de résidence et supplément familial de traitement) ; - Les remboursements de frais ainsi que les indemnités d'enseignement ou de jury ; - Les primes et indemnités liées à l'organisation et au dépassement du cycle de travail, cumulables avec l IFSE ; - Les versements exceptionnels liés à la manière de servir (reliquats de fin d année ou bonus). Ce positionnement indemnitaire individuel perdure jusqu à ce que l agent change de fonctions. Cette garantie mensuelle ne fait toutefois pas obstacle à une revalorisation du montant de l IFSE perçu par l intéressé notamment si celui-ci voit sa charge de travail s accroître, le champ de ses compétences s élargir ou son «bagage fonctionnel» s enrichir. A retenir : A compter du 1 er janvier 2016, la Prime de fonctions et de résultats (PFR) est abrogée. Postérieurement à cette date, les délibérations relatives à cette prime n auront donc plus de base légale. L IFSE sera applicable : - à certains cadres d emplois à compter du 1 er janvier 2016 : o en catégorie C : adjoints administratifs territoriaux, agents sociaux territoriaux, agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles, opérateurs territoriaux des activités physiques et sportives, adjoints territoriaux d animation, adjoints techniques territoriaux, agents de maitrise territoriaux ; o en catégorie B : rédacteurs territoriaux, éducateurs des activités physiques et sportives, animateurs territoriaux, assistants socio-éducatifs ; o en catégorie A : administrateurs territoriaux, attachés territoriaux, secrétaires de mairie, conseillers territoriaux socio-éducatifs ; Pour tous les autres cadres d emplois, aucun arrêté n est encore paru au niveau de l État. Il n est pas encore possible de délibérer pour mettre en place l intégralité du nouveau régime indemnitaire à l ensemble des cadres d emplois, sauf parution d ici le 1 er janvier 2016 de l ensemble des textes manquants. - Généralisation à l'ensemble des fonctionnaires, sauf exceptions, à compter du 1 er janvier Deux solutions s offrent aux collectivités : - Délibérer uniquement sur la PFR au 1 er janvier 2016 et laisser le reste du régime indemnitaire intact dans l attente des autres textes (annexe 1), - Anticiper cette réforme et prendre une délibération pour instaurer le RIFSEEP au 1 er janvier 2016 pour les cadres d emplois transposables (annexe 2).

7 7 ANNEXE 1 : Délibération instituant le régime Indemnitaire tenant compte des Fonctions Sujétions Expertise Engagement Professionnel (RIFSEEP) pour les cadres d emplois de catégorie A de la filière administrative percevant la PFR Les mentions en italiques constituent des commentaires destinés à faciliter la rédaction de la délibération. Ils doivent être supprimés de la délibération définitive. Le... (date), à... (heure), en... (lieu) se sont réunis les membres du Conseil Municipal (ou autre assemblée), sous la présidence de..., convoqués le, Etaient présents :... Etaient absent(s) excusé(s) :... Le secrétariat a été assuré par :... Le Conseil Municipal (ou d Administration ou autre assemblée), Sur rapport de Monsieur le Maire (ou le Président), Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Vu la loi n du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires, et notamment son article 20, Vu la loi n du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale et notamment son article 88, Vu la loi n du 5 juillet 2010 relative à la rénovation du dialogue social et comportant diverses dispositions relatives à la fonction publique ; Vu le décret n du 6 septembre 1991 modifié pris pour l application du premier alinéa de l article 88 de la loi du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale ; Vu le décret n modifié du 20 mai 2014 portant création du régime Indemnitaire tenant compte des Fonctions Sujétions Expertise et de l Engagement Professionnel (RIFSEEP) dans la Fonction Publique d Etat ; VU l avis du Comité Technique en date du. A compter du 1 er janvier 2016 et compte tenu de l abrogation du décret n du 22 décembre 2008 relatif à la prime de fonctions et de résultats par l article 7 III du décret n modifié du 20 mai 2014, il est proposé à l assemblée délibérante d instituer comme suit la mise en œuvre du RIFSEEP. Ce régime indemnitaire se compose de deux parties : - une indemnité liée aux fonctions, aux sujétions et à l expertise (IFSE) ; - (facultatif) un complément indemnitaire annuel tenant compte de l engagement professionnel et de la manière de servir (CIA). Il a pour finalité de :

8 8 - prendre en compte la place des agents dans l organigramme de la collectivité (établissement public) et reconnaître les spécificités de certains postes ; - susciter l engagement et valoriser l expérience professionnelle des agents ; - donner une lisibilité et davantage de transparence ; - renforcer l attractivité de la collectivité (établissement public) ; - fidéliser les agents ; - favoriser une équité de rémunération entre filières ; - (à compléter si nécessaire) I. Bénéficiaires (à préciser selon les choix de la collectivité) - Agents titulaires et stagiaires à temps complet, temps non complet, temps partiel, - Le cas échéant : Agents non titulaires de droit public à temps complet, à temps non complet et à temps partiel (possibilité de définir une condition d ancienneté) Pour les agents non titulaires, ils bénéficieront du RIFSEEP correspondant au groupe de fonctions afférent à leur emploi. Les agents de droit privé ne sont pas concernés par le régime indemnitaire. II. Détermination des groupes de fonctions et des montants plafonds : Chaque part du RIFSEEP (IFSE et CIA) correspond à un montant fixé dans la limite des plafonds déterminés dans la présente délibération et applicables aux fonctionnaires de l Etat. Ces montants plafonds évoluent selon les mêmes conditions que les montants applicables aux fonctionnaires de l Etat. Les montants sont établis pour un agent exerçant à temps complet. Ils sont réduits au prorata de la durée effective du temps de travail pour les agents exerçant à temps partiel ou occupés sur un emploi à temps non complet. Le montant annuel attribué individuellement est fixé par arrêté de l autorité territoriale. Chaque cadre d emplois est réparti en groupes de fonctions suivant le niveau de responsabilité et d expertise requis ou les sujétions auxquelles les agents peuvent être exposés : Cadre d emplois des administrateurs territoriaux Arrêté du 29 juin 2015 pris pour l'application au corps des administrateurs civils des dispositions du décret n du 20 mai 2014 dont le régime indemnitaire est pris en référence pour les administrateurs territoriaux. Chaque agent est classé dans un groupe de fonctions correspondant à son emploi suivant le niveau de fonctions, d expertise et de sujétions auquel il est exposé. Le cadre d emploi des administrateurs territoriaux est réparti en 3 groupes de fonctions auxquels correspondent les montants plafonds suivants :

9 9 Indemnité de fonctions, de sujétions et d expertise (IFSE) : Montants plafonds annuels Direction d une collectivité Direction d un groupe de services Groupe 3 Direction d un service Direction d une collectivité Direction d un groupe de services Groupe 3 Direction d un service Cadre d emplois des attachés territoriaux et des secrétaires de mairie de catégorie A Arrêté du 3 juin 2015 pris pour l'application au corps interministériel des attachés d'administration de l'etat des dispositions du décret n du 20 mai 2014 dont le régime indemnitaire est pris en référence pour les attachés territoriaux et les secrétaires de mairie de catégorie A. Chaque agent est classé dans un groupe de fonctions correspondant à son emploi suivant le niveau de fonctions, d expertise et de sujétions auquel il est exposé. Le cadre d emploi des attachés territoriaux et des secrétaires de mairie de catégorie A est réparti en 4 groupes de fonctions auxquels correspondent les montants plafonds suivants : Indemnité de fonctions, de sujétions et d expertise (IFSE) : Logé pour nécessité Non logé absolue de service Direction d une collectivité / secrétariat de mairie catégorie A Direction adjointe d une collectivité Responsable de plusieurs services Groupe 3 Responsable d un service Groupe 4 Adjoint responsable de service /

10 10 expertise / fonction de coordination ou de pilotage Groupe 3 Groupe 4 Direction d une collectivité / secrétariat de mairie Direction adjointe d une collectivité Responsable de plusieurs services Responsable d un service Adjoint responsable de service / expertise / fonction de coordination ou de pilotage III. Modulations individuelles : Part fonctionnelle (IFSE) : La part fonctionnelle peut varier selon le niveau de responsabilités, le niveau d expertise ou les sujétions auxquelles les agents sont confrontés dans l exercice de leurs missions. Le montant individuel dépend du rattachement de l emploi occupé par un agent à l un des groupes fonctionnels définis ci-dessus. Ce montant fait l objet d un réexamen : - en cas de changement de fonctions ou d emploi ; - en cas de changement de grade ou de cadre d emplois à la suite d une promotion, d un avancement de grade ou de la nomination suite à la réussite d un concours ; - (le cas échéant) pour tenir compte de l expérience professionnelle acquise par l agent et notamment l approfondissement de sa connaissance de l environnement de travail et des procédures ; l amélioration des savoirs techniques et de leur utilisation ; la gestion d un évènement exceptionnel permettant de renforcer ses acquis ; - au moins tous les quatre ans en fonction de l expérience acquise par l agent. La part fonctionnelle de la prime sera versée mensuellement sur la base d un douzième du montant annuel individuel attribué. Part liée à l engagement professionnel et à la manière de servir (CIA) : Il est proposé d attribuer individuellement aux agents un cœfficient de prime appliqué au montant de base et pouvant varier de 0 à 100%. (Il est possible d ajuster les paramètres de modulation de la part liée aux résultats). Le pourcentage du montant plafond déterminant le montant individuel est fixé par arrêté de l autorité territoriale.

11 11 Ce pourcentage est apprécié notamment à partir des résultats de l évaluation professionnelle selon les critères fixés dans le formulaire de fiche d entretien professionnel applicable dans la collectivité. Le pourcentage attribué sera revu annuellement à partir des résultats des entretiens d évaluation. La part liée à la manière de servir sera versée annuellement. IV. La transition entre l ancien et le nouveau régime indemnitaire : Le cumul avec d autres régimes indemnitaires : Selon l article 5 du décret n du 20 mai 2014 : «l'indemnité de fonctions, de sujétions et d'expertise et le complément indemnitaire annuel sont exclusifs de toutes autres primes et indemnités liées aux fonctions et à la manière de servir, à l'exception de celles énumérées par arrêté du ministre chargé de la fonction publique et du ministre chargé du budget». Ainsi, il convient donc d abroger la délibération n en date du instaurant la prime de fonctions et de résultats, En revanche, le RIFSEEP est cumulable avec : - L'indemnisation des dépenses engagées au titre des fonctions exercées (frais de déplacement, etc.) ; - Les dispositifs d'intéressement collectif ; - Les dispositifs compensant les pertes de pouvoir d'achat (GIPA, etc.) ; - Les sujétions ponctuelles directement liées à la durée du travail (heures supplémentaires, astreintes ). La garantie accordée aux agents : Conformément à l article 6 du décret n du 20 mai 2014 «lors de la première application des dispositions du présent décret, le montant indemnitaire mensuel perçu par l'agent au titre du ou des régimes indemnitaires liés aux fonctions exercées ou au grade détenu et, le cas échéant, aux résultats, à l'exception de tout versement à caractère exceptionnel, est conservé au titre de l'indemnité de fonctions, de sujétions et d'expertise jusqu'à la date du prochain changement de fonctions de l'agent». Les agents relevant des cadres d emplois énumérés ci-dessus conserveront le montant indemnitaire qu ils percevaient mensuellement avant la mise en place du RIFSEEP au titre de l IFSE. Ce maintien indemnitaire individuel perdure jusqu à ce que l agent change de fonctions. Cette garantie ne fait pas obstacle à une revalorisation du montant de l IFSE perçu par l intéressé. V. Modalités de maintien ou de suppression :

12 12 En cas de congé de maladie ordinaire, les primes suivent le sort du traitement. Elles sont conservées intégralement pendant les trois premiers mois puis réduite de moitié pendant les neuf mois suivants. Durant les congés annuels et les congés pour maternité, paternité ou adoption et accident de travail les primes sont maintenues intégralement ainsi qu en cas de travail à temps partiel thérapeutique. En cas de congé de longue maladie, grave maladie, longue durée le versement du régime indemnitaire est suspendu. Toutefois, lorsque l agent est placé en congé de longue maladie, de grave maladie ou de longue durée à la suite d une demande présentée au cours d un congé antérieurement au titre de la maladie ordinaire, les primes et indemnités qui lui ont été versées durant son congé de maladie ordinaire lui demeurent acquises. (La collectivité peut décider que le versement du régime indemnitaire suivra le sort du traitement en cas de congé longue maladie ; longue durée ou grave maladie). VI. Date d effet : Les dispositions de la présente délibération prendront effet après transmission aux services de l Etat et publication et ou notification. VII. Crédits budgétaires : Les crédits correspondants seront prévus et inscrits au budget, chapitre 012 VIII. Voies et délais de recours : Le Maire (ou le Président) certifie sous sa responsabilité le caractère exécutoire de cet acte qui pourra faire l objet d un recours pour excès de pouvoir devant le tribunal administratif dans un délai de deux mois à compter de sa transmission au représentant de l Etat et de sa publication. L Assemblée Délibérante Après en avoir délibéré, DECIDE : - d instaurer à compter du 1 er janvier 2016 (ou autre date d effet à la convenance de la collectivité et de l établissement public) pour les fonctionnaires (ou agents) relevant des cadres d emploi énumérés ci-dessus : - une indemnité liée aux fonctions, aux sujétions et à l expertise (IFSE) - un complément indemnitaire annuel (CIA) (si la collectivité souhaite le mettre en œuvre) - d inscrire chaque année les crédits correspondants au budget de l exercice courant, chapitre 012.

13 13 ANNEXE 2 : Délibération instituant le régime Indemnitaire tenant compte des Fonctions Sujétions Expertise Engagement Professionnel (RIFSEEP) Modèle de délibération à adapter pour tous les cadres d emplois transposables au 1 er janvier 2016 Les mentions en italique constituent des commentaires destinés à faciliter la rédaction de la délibération. Ils doivent être supprimés de la délibération définitive. Le... (date), à... (heure), en... (lieu) se sont réunis les membres du Conseil Municipal (ou autre assemblée), sous la présidence de..., convoqués le, Etaient présents :... Etaient absent(s) excusé(s) :... Le secrétariat a été assuré par :... Le Conseil Municipal (ou d Administration ou autre assemblée), Sur rapport de Monsieur le Maire (ou le Président), Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Vu la loi n du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires, et notamment son article 20, Vu la loi n du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale et notamment son article 88, Vu la loi n du 5 juillet 2010 relative à la rénovation du dialogue social et comportant diverses dispositions relatives à la fonction publique ; Vu le décret n du 6 septembre 1991 modifié pris pour l application du premier alinéa de l article 88 de la loi du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale ; Vu le décret n modifié du 20 mai 2014 portant création du régime Indemnitaire tenant compte des Fonctions Sujétions Expertise et de l Engagement Professionnel (RIFSEEP) dans la Fonction Publique d Etat ; VU l avis du Comité Technique en date du A compter du 1 er janvier 2016 (ou autre date d effet à la convenance de la collectivité et de l établissement public) il est proposé à l assemblée délibérante d instituer comme suit la mise en œuvre du RIFSEEP. Ce régime indemnitaire se compose de deux parties : - une indemnité liée aux fonctions, aux sujétions et à l expertise (IFSE) ; - (facultatif) un complément indemnitaire annuel tenant compte de l engagement professionnel et de la manière de servir (CIA). Il a pour finalité de :

14 14 - prendre en compte la place des agents dans l organigramme de la collectivité (établissement public) et reconnaître les spécificités de certains postes ; - susciter l engagement et valoriser l expérience professionnelle des agents ; - donner une lisibilité et davantage de transparence ; - renforcer l attractivité de la collectivité (établissement public) ; - fidéliser les agents ; - favoriser une équité de rémunération entre filières ; - (à compléter si nécessaire) I. Bénéficiaires (à préciser selon les choix de la collectivité) - Agents titulaires et stagiaires à temps complet, temps non complet, temps partiel, - Le cas échéant : Agents non titulaires de droit public à temps complet, à temps non complet et à temps partiel (possibilité de définir une condition d ancienneté) Pour les agents non titulaires, ils bénéficieront du RIFSEEP correspondant au groupe de fonctions afférent à leur emploi. Les agents de droit privé ne sont pas concernés par le régime indemnitaire. II. Détermination des groupes de fonctions et des montants plafonds : Chaque part du RIFSEEP (IFSE et CIA) correspond à un montant fixé dans la limite des plafonds déterminés dans la présente délibération et applicables aux fonctionnaires de l Etat. Ces montants plafonds évoluent selon les mêmes conditions que les montants applicables aux fonctionnaires de l Etat. Les montants sont établis pour un agent exerçant à temps complet. Ils sont réduits au prorata de la durée effective du temps de travail pour les agents exerçant à temps partiel ou occupés sur un emploi à temps non complet. Le montant annuel attribué individuellement est fixé par arrêté de l autorité territoriale. Chaque cadre d emplois est réparti en groupes de fonctions suivant le niveau de responsabilité et d expertise requis ou les sujétions auxquelles les agents peuvent être exposés : Pour les catégories A : Cadre d emplois des administrateurs territoriaux Arrêté du 29 juin 2015 pris pour l'application au corps des administrateurs civils des dispositions du décret n du 20 mai 2014 dont le régime indemnitaire est pris en référence pour les administrateurs territoriaux. Chaque agent est classé dans un groupe de fonctions correspondant à son emploi suivant le niveau de fonctions, d expertise et de sujétions auquel il est exposé.

15 15 Le cadre d emploi des administrateurs territoriaux est réparti en 3 groupes de fonctions auxquels correspondent les montants plafonds suivants : Indemnité de fonctions, de sujétions et d expertise (IFSE) : Montants plafonds annuels Direction d une collectivité Direction d un groupe de services Groupe 3 Direction d un service Direction d une collectivité Direction d un groupe de services Groupe 3 Direction d un service Cadre d emplois des attachés territoriaux et des secrétaires de mairie de catégorie A Arrêté du 3 juin 2015 pris pour l'application au corps interministériel des attachés d'administration de l'etat des dispositions du décret n du 20 mai 2014 dont le régime indemnitaire est pris en référence pour les attachés territoriaux et les secrétaires de mairie de catégorie A. Chaque agent est classé dans un groupe de fonctions correspondant à son emploi suivant le niveau de fonctions, d expertise et de sujétions auquel il est exposé. Le cadre d emploi des attachés territoriaux et des secrétaires de mairie de catégorie A est réparti en 4 groupes de fonctions auxquels correspondent les montants plafonds suivants : Indemnité de fonctions, de sujétions et d expertise (IFSE) : Direction d une collectivité / secrétariat de mairie catégorie A Direction adjointe d une collectivité Responsable de plusieurs services Logé pour nécessité Non logé absolue de service

16 16 Groupe 3 Responsable d un service Groupe 4 Adjoint responsable de service / expertise / fonction de coordination ou de pilotage Groupe 3 Groupe 4 Direction d une collectivité / secrétariat de mairie Direction adjointe d une collectivité Responsable de plusieurs services Responsable d un service Adjoint responsable de service / expertise / fonction de coordination ou de pilotage Cadre d emplois des conseillers territoriaux socio-éducatifs Arrêté du 3 juin 2015 pris pour l application du décret n au corps des conseillers techniques de service social des administrations de l Etat transposable aux conseillers territoriaux socio-éducatifs. Chaque agent est classé dans un groupe de fonctions correspondant à son emploi suivant le niveau de fonctions, d expertises et de sujétions auquel il est exposé. Le cadre d emploi des conseillers territoriaux socio-éducatifs est réparti en 2 groupes de fonctions auxquels correspondent les montants plafonds suivants : Indemnité de fonctions, de sujétions et d expertise (IFSE) : Direction d une structure / responsable d un ou plusieurs services

17 17 Direction d une structure / responsable d un ou plusieurs services Pour les catégories B : Cadre d emplois des rédacteurs territoriaux Arrêté du 19 mars 2015 pris pour l application du décret n aux corps des secrétaires administratifs des administrations d Etat dont le régime indemnitaire est pris en référence pour les rédacteurs territoriaux. Chaque agent est classé dans un groupe de fonction correspondant à son emploi suivant le niveau de fonctions, d expertise et de sujétions auquel il est exposé. Le cadre d emploi des rédacteurs territoriaux est réparti en 3 groupes de fonctions auxquels correspondent les montants plafonds suivants : Groupe 3 Indemnité de fonctions, de sujétions et d expertise (IFSE) : Direction d une structure / responsable de pôle, d un ou plusieurs services / secrétaire de mairie Adjoint au responsable de structure / expertise / fonction de coordination ou de pilotage /chargé de mission Encadrement de proximité, d usagers / Logé pour Non logé nécessité absolue de service assistant de direction / gestionnaire Groupe 3 Direction d une structure / responsable de pôle, d un ou plusieurs services / secrétaire de mairie Adjoint au responsable de structure / expertise / fonction de coordination ou de pilotage /chargé de mission Encadrement de proximité, d usagers / assistant de direction / gestionnaire

18 18 Cadre d emplois des animateurs territoriaux Arrêté du 19 mars 2015 pris pour l application du décret n aux corps des secrétaires administratifs des administrations d Etat dont le régime indemnitaire est pris en référence pour les animateurs territoriaux. Chaque agent est classé dans un groupe de fonctions correspondant à son emploi suivant le niveau de fonctions, d expertises et de sujétions auquel il est exposé. Le cadre d emploi des animateurs territoriaux est réparti en 3 groupes de fonctions auxquels correspondent les montants plafonds suivants : Indemnité de fonctions, de sujétions et d expertise (IFSE) : Logé pour Non logé nécessité absolue de service Direction d une structure / responsable de pôle, d un ou plusieurs services Adjoint au responsable de structure / expertise / fonction de coordination ou de pilotage /chargé de mission Groupe 3 Encadrement de proximité, d usagers Groupes fonctions Direction d une structure / responsable de pôle, d un ou plusieurs services Adjoint au responsable de structure / expertise / fonction de coordination ou de pilotage /chargé de mission Groupe 3 Encadrement de proximité, d usagers Cadre d emplois des éducateurs territoriaux des activités physiques et sportives Arrêté du 19 mars 2015 pris pour l application du décret n aux corps des secrétaires administratifs des administrations d Etat dont le régime indemnitaire est pris en référence pour les activités physiques et sportives. Chaque agent est classé dans un groupe de fonction correspondant à son emploi suivant le niveau de fonctions, d expertises et de sujétions auquel il est exposé. Le cadre d emploi des éducateurs territoriaux des activités physiques et sportives est réparti en 3 groupes de fonctions auxquels correspondent les montants plafonds suivants :

19 19 Indemnité de fonctions, de sujétions et d expertise (IFSE) : Direction d une structure / responsable de pôle, d un ou plusieurs services Adjoint au responsable de structure / expertise / fonction de coordination ou de pilotage /chargé de mission Logé pour nécessité absolue Non logé de service Groupe 3 Encadrement de proximité, d usagers Direction d une structure / responsable d un ou plusieurs services Adjoint au responsable de structure / expertise / fonction de coordination ou de pilotage /chargé de mission Groupe 3 Encadrement de proximité, d usagers Cadre d emplois des assistants territoriaux socio-éducatifs Arrêté du 3 juin 2015 pris pour l'application au corps des assistants de service social des administrations de l'etat dont le régime indemnitaire est pris en référence pour les assistants territoriaux socio-éducatifs. Chaque agent est classé dans un groupe de fonctions correspondant à son emploi suivant le niveau de fonctions, d expertises et de sujétions auquel il est exposé. Le cadre d emploi des assistants territoriaux socio-éducatifs est réparti en 2 groupes de fonctions auxquels correspondent les montants plafonds suivants : Indemnité de fonctions, de sujétions et d expertise (IFSE) : Responsable de structure / expertise / fonction de coordination ou de pilotage

20 20 Responsable de structure / expertise / fonction de coordination ou de pilotage Pour les catégories C : Cadre d emplois des adjoints administratifs territoriaux Arrêtés du 20 mai 2014 et du 26 novembre 2014 pris pour l application du décret n aux corps des adjoints administratifs des administrations dont le régime indemnitaire est pris en référence pour les adjoints administratifs territoriaux. Chaque agent est classé dans un groupe de fonctions correspondant à son emploi suivant le niveau de fonctions, d expertises et de sujétions auquel il est exposé. Le cadre d emploi des adjoints administratifs territoriaux est réparti en 2 groupes de fonctions auxquels correspondent les montants plafonds suivants : Indemnité de fonctions, de sujétions et d expertise (IFSE) : secrétaire de mairie / assistant de direction / Exécution / horaires atypiques, Logé pour Non logé nécessité absolue de service déplacements fréquents / agent d accueil secrétaire de mairie / assistant de direction / Exécution/ horaires atypiques, déplacements fréquents / agent d accueil Cadre d emplois des adjoints techniques territoriaux

21 21 Arrêté du 28 avril 2015 pris pour l application du décret n aux corps d adjoints techniques des administrations d Etat dont le régime indemnitaire est pris en référence pour les adjoints techniques territoriaux. Chaque agent est classé dans un groupe de fonctions correspondant à son emploi suivant le niveau de fonctions, d expertises et de sujétions auquel il est exposé. Le cadre d emploi des adjoints techniques territoriaux est réparti en 2 groupes de fonctions auxquels correspondent les montants plafonds suivants : Indemnité de fonctions, de sujétions et d expertise (IFSE) : Logé pour Non logé nécessité absolue de service Exécution/ horaires atypiques, déplacements fréquents Exécution/ horaires atypiques, déplacements fréquents Cadre d emplois des agents de maîtrise territoriaux Arrêté du 28 avril 2015 pris pour l application du décret n aux corps d adjoints techniques des administrations d Etat dont le régime indemnitaire est pris en référence pour les agents de maîtrise territoriaux. Chaque agent est classé dans un groupe de fonctions correspondant à son emploi suivant le niveau de fonctions, d expertises et de sujétions auquel il est exposé. Le cadre d emploi des agents de maîtrise territoriaux est réparti en 2 groupes fonctions auxquels correspondent les montants plafonds suivants : Indemnité de fonctions, de sujétions et d expertise (IFSE) : Logé pour Non logé nécessité absolue de service

22 Exécution/ horaires atypiques, déplacements fréquents Exécution / horaires atypiques, déplacements fréquents Cadre d emplois des agents sociaux territoriaux Arrêtés du 20 mai 2014 et du 26 novembre 2014 pris pour l application du décret n aux corps des adjoints administratifs des administrations d Etat dont le régime indemnitaire est pris en référence pour les agents sociaux territoriaux. Chaque agent est classé dans un groupe de fonctions correspondant à son emploi suivant le niveau de fonctions, d expertises et de sujétions auquel il est exposé. Le cadre d emploi des agents sociaux territoriaux est réparti en 2 groupes de fonctions auxquels correspondent les montants plafonds suivants : Indemnité de fonctions, de sujétions et d expertise (IFSE) : Logé pour Non logé nécessité absolue de service Exécution/ horaires atypiques, déplacements fréquents Exécution/ horaires atypiques, déplacements fréquents Cadre d emplois des agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles

23 23 Arrêtés du 20 mai 2014 et du 26 novembre 2014 pris pour l application du décret n aux corps des adjoints administratifs des administrations d Etat dont le régime indemnitaire est pris en référence pour les agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles. Chaque agent est classé dans un groupe fonction correspondant à son emploi suivant le niveau de fonctions, d expertises et de sujétions auquel il est exposé. Le cadre d emploi des agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles est réparti en 2 groupes de fonctions auxquels correspondent les montants plafonds suivants : Indemnité de fonctions, de sujétions et d expertise (IFSE) : Logé pour Non logé nécessité absolue de service Exécution / horaires atypiques, déplacements fréquents Exécution/ horaires atypiques, déplacements fréquents Cadre d emplois des opérateurs des activités physiques et sportives Arrêtés du 20 mai 2014 et du 26 novembre 2014 pris pour l application du décret n aux corps des adjoints administratifs des administrations d Etat dont le régime indemnitaire est pris en référence pour les opérateurs des activités physiques et sportives. Chaque agent est classé dans un groupe de fonctions correspondant à son emploi suivant le niveau de fonctions, d expertises et de sujétions auquel il est exposé. Le cadre d emploi des opérateurs des activités physiques et sportives est réparti en 2 groupes de fonctions auxquels correspondent les montants plafonds suivants : Indemnité de fonctions, de sujétions et d expertise (IFSE) : Logé pour Non logé nécessité absolue de service

24 Exécution/ horaires atypiques, déplacements fréquents Exécution / horaires atypiques, déplacements fréquents Cadre d emplois des adjoints territoriaux d animation Arrêtés du 20 mai 2014 et du 26 novembre 2014 pris pour l application du décret n aux corps des adjoints administratifs des administrations d Etat transposables aux adjoints territoriaux d animation de la filière animation. Chaque agent est classé dans un groupe de fonction correspondant à son emploi suivant le niveau de fonctions, d expertises et de sujétions auquel il est exposé. Le cadre d emploi des adjoints territoriaux d animation est réparti en 2 groupes de fonctions auxquels correspondent les montants plafonds suivants : Indemnité de fonctions, de sujétions et d expertise (IFSE) : Montants annuels plafond Groupes fonctions Logé pour Non logé nécessité absolue de service Exécution/ horaires atypiques, déplacements fréquents Groupes fonctions Exécution/ horaires atypiques, déplacements fréquents Montants annuels plafond

25 25 III. Modulations individuelles : Part fonctionnelle (IFSE) : La part fonctionnelle peut varier selon le niveau de responsabilités, le niveau d expertise ou les sujétions auxquelles les agents sont confrontés dans l exercice de leurs missions. Le montant individuel dépend du rattachement de l emploi occupé par un agent à l un des groupes fonctionnels définis ci-dessus. Ce montant fait l objet d un réexamen : - en cas de changement de fonctions ou d emploi ; - en cas de changement de grade ou de cadre d emplois à la suite d une promotion, d un avancement de grade ou de la nomination suite à la réussite d un concours ; - (le cas échéant) pour tenir compte de l expérience professionnelle acquise par l agent et notamment l approfondissement de sa connaissance de l environnement de travail et des procédures ; l amélioration des savoirs techniques et de leur utilisation ; la gestion d un évènement exceptionnel permettant de renforcer ses acquis ; - au moins tous les quatre ans en fonction de l expérience acquise par l agent. La part fonctionnelle de la prime sera versée mensuellement sur la base d un douzième du montant annuel individuel attribué. Part liée à l engagement professionnel et à la manière de servir (CIA) : Il est proposé d attribuer individuellement aux agents un cœfficient de prime appliqué au montant de base et pouvant varier de 0 à 100%. (Il est possible d ajuster les paramètres de modulation de la part liée aux résultats). Le pourcentage du montant plafond déterminant le montant individuel est fixé par arrêté de l autorité territoriale. Ce pourcentage est apprécié notamment à partir des résultats de l évaluation professionnelle selon les critères fixés dans le formulaire de fiche d entretien professionnel applicable dans la collectivité. Le pourcentage attribué sera revu annuellement à partir des résultats des entretiens d évaluation. La part liée à la manière de servir sera versée annuellement. IV. La transition entre l ancien et le nouveau régime indemnitaire : Le cumul avec d autres régimes indemnitaires : Selon l article 5 du décret n du 20 mai 2014 : «l'indemnité de fonctions, de sujétions et d'expertise et le complément indemnitaire annuel sont exclusifs de toutes autres primes et indemnités liées aux fonctions et à la manière de servir, à l'exception de celles énumérées par arrêté du ministre chargé de la fonction publique et du ministre chargé du budget».

DELEGATION DE Monsieur Jean Charles PALAU

DELEGATION DE Monsieur Jean Charles PALAU DELEGATION DE Monsieur Jean Charles PALAU 486 487 Séance du lundi 7 décembre 202 D-202/707 Mise en oeuvre du nouveau régime indemnitaire de la Ville de Bordeaux. Décision. Autorisation. Monsieur Jean-Charles

Plus en détail

La fiche info12 a été remplacée par le CDG-INFO2011-8

La fiche info12 a été remplacée par le CDG-INFO2011-8 Réf. : FICHE-INFO12/CDE Date : le 17 mars 2009 MISE A JOUR DU 19 MAI 2011 Personnes à contacter : Christine DEUDON et Sylvie TURPAIN : 03.59.56.88.48/58 Suite à la parution du décret 2010-1357 du 09/11/2010

Plus en détail

LE REGIME INDEMNITAIRE DES AGENTS TERRITORIAUX

LE REGIME INDEMNITAIRE DES AGENTS TERRITORIAUX Circulaire d'informations n 2015/04 du 23 janvier 2015 Annule et remplace la circulaire n 2014/07 du 10 juillet 2014 LE REGIME INDEMNITAIRE DES AGENTS TERRITORIAUX Cette mise à jour concerne le coefficient

Plus en détail

Elément proportionnel au traitement de l IM. 1 enfant 2.29 0 % 2.29 2.29. 2 enfants 10.67 3 % 73.04 110.27. 3 enfants 15.24 8 % 181.56 280.

Elément proportionnel au traitement de l IM. 1 enfant 2.29 0 % 2.29 2.29. 2 enfants 10.67 3 % 73.04 110.27. 3 enfants 15.24 8 % 181.56 280. Circulaire n 2016-02 R du 7 janvier 2016 Sandrine BERGER - 04 77 42 67 28 - finances@cdg42.org Anaïs BERNARD - 04 77 01 01 74 - finances2@cdg42.org 1 er janvier 2016 Salaires et charges sociales Régime

Plus en détail

Le projet de circulaire sur la nouvelle indemnité des fonctionnaires

Le projet de circulaire sur la nouvelle indemnité des fonctionnaires Le SNASUB-FSU Amiens vous informe Le projet de circulaire sur la nouvelle indemnité des fonctionnaires Acteurs publics s est procuré le projet de circulaire relatif à l instauration d un nouveau régime

Plus en détail

METTRE EN PLACE LE R.I.F.S.E.E.P.

METTRE EN PLACE LE R.I.F.S.E.E.P. Mise à jour : 3 février 2016 METTRE EN PLACE LE R.I.F.S.E.E.P. Guide méthodologique CDG 84-80 rue Marcel Demonque - AGROPARC CS 60508-84908 AVIGNON Cedex 9 - Tél. : 04.32.44.89.30. carriere@cdg84.fr 0

Plus en détail

REGIME INDEMNITAIRE. Ce livret se compose de deux parties :

REGIME INDEMNITAIRE. Ce livret se compose de deux parties : REGIME INDEMNITAIRE Ce livret se compose de deux parties : - 1 ère partie : donne pour chaque filière de la Fonction Publique Territoriale (FPT) le montant des indemnités de la Fonction Publique d Etat

Plus en détail

OBJET : Circulaire relative au nouveau régime indemnitaire des heures et travaux supplémentaires dans la fonction publique territoriale.

OBJET : Circulaire relative au nouveau régime indemnitaire des heures et travaux supplémentaires dans la fonction publique territoriale. DIRECTION GENERALE DES COLLECTIVITES LOCALES SOUS-DIRECTION DES ELUS LOCAUX ET DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE AFFAIRE SUIVIE PAR : R.HUGOT 01.40.07.24.09 FAX : 01.49.27.38.93 11 OCTOBRE DGCL-FPT3N

Plus en détail

Groupe de travail rémunérations. 23 septembre et 17 octobre 2014

Groupe de travail rémunérations. 23 septembre et 17 octobre 2014 Groupe de travail rémunérations 23 septembre et 17 octobre 2014 1 28/10/2014 SOMMAIRE Eléments de rémunération des fonctionnaires et agents statutaires CANSSM Eléments de rémunération agents sous convention

Plus en détail

C D G 59 I N F O MAISON DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. 14 rue Jeanne Maillotte B.P. 1222 59013 LILLE CEDEX Réf. : CDG-INFO2002-6/CDE

C D G 59 I N F O MAISON DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. 14 rue Jeanne Maillotte B.P. 1222 59013 LILLE CEDEX Réf. : CDG-INFO2002-6/CDE C D G 59 I N F O MAISON DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE PLAN DE CLASSEMENT 1-35-10 Le 5 juillet 2002 14 rue Jeanne Maillotte B.P. 1222 59013 LILLE CEDEX Réf. : CDG-INFO2002-6/CDE LE NOUVEAU REGIME

Plus en détail

La Prime de fonctions et de résultats (PFR) des directeurs d'hôpital (DH)

La Prime de fonctions et de résultats (PFR) des directeurs d'hôpital (DH) 05/07/2012 La Prime de fonctions et de résultats (PFR) des directeurs d'hôpital (DH) Suite à la publication de la circulaire du 19 juin 2012 relative à la PFR des corps de direction de la FPH, le CH-FO

Plus en détail

NOR : DEVK1129140D 1/17

NOR : DEVK1129140D 1/17 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l'écologie, du développement durable et de l énergie Décret n du fixant les conditions d intégration dans les cadres d emplois de la fonction publique territoriale des

Plus en détail

REGIME INDEMNITAIRE. Elle récapitule par filière les primes (montants et coefficients) selon les cadres d emplois et les grades.

REGIME INDEMNITAIRE. Elle récapitule par filière les primes (montants et coefficients) selon les cadres d emplois et les grades. REGIME INDEMNITAIRE CADRES D EMPLOIS DE CATEGORIE A Cette est spécifique au régime indemnitaire des cadres d emplois de catégorie A. Elle récapitule par filière les primes (montants et coefficients) selon

Plus en détail

PRIME DE SERVICE ET DE RENDEMENT

PRIME DE SERVICE ET DE RENDEMENT CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 6 bis rue Olivier De Clisson B.P. 161 56005 VANNES CEDEX Tél. : 02.97.68.16.00 Fax : 02.97.68.16.01 Site internet : www.cdg56.fr Circulaire n 11 23

Plus en détail

LA REMUNERATION DES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX

LA REMUNERATION DES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX LA REMUNERATION DES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX PRINCIPES GENERAUX La rémunération des fonctionnaires est définie par l article 20 de la loi du 13 juillet 1983 auquel se réfère l article 87 de la loi du

Plus en détail

Prime de service et de rendement (P.S.R.)

Prime de service et de rendement (P.S.R.) Prime de service et de rendement (P.S.R.) 85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Mise à jour le 15 janvier 2014 Références : Décret

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 décembre 2012

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 décembre 2012 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 décembre 2012 L an deux mil douze et le vingt du mois de décembre, le Conseil Municipal de la commune de CASTETS-DES-LANDES s est réuni en séance ordinaire

Plus en détail

LA GESTION DES TRAVAUX SUPPLEMENTAIRES

LA GESTION DES TRAVAUX SUPPLEMENTAIRES Fiches statut Temps de travail / Rémunération 1/30/MA Direction Expertise statutaire et ressources humaines 05 59 90 03 94 statut@cdg-64.fr LA GESTION DES TRAVAUX SUPPLEMENTAIRES Les organes délibérants

Plus en détail

LA REMUNERATION. Textes : art 20 de la loi n 83-634 du 13 juillet 1983. I. Composition de la rémunération. A. Les éléments obligatoires

LA REMUNERATION. Textes : art 20 de la loi n 83-634 du 13 juillet 1983. I. Composition de la rémunération. A. Les éléments obligatoires LA REMUNERATION Textes : art 20 de la loi n 83-634 du 13 juillet 1983 I. Composition de la rémunération A. Les éléments obligatoires 1) Le traitement indiciaire Pour chaque grade, un texte réglementaire,

Plus en détail

REFORME DES CATEGORIE B : STATUT PARTICULIER DU CADRE D'EMPLOIS DES REDACTEUR TERRITORIAUX. Date d effet : 1 er août 2012

REFORME DES CATEGORIE B : STATUT PARTICULIER DU CADRE D'EMPLOIS DES REDACTEUR TERRITORIAUX. Date d effet : 1 er août 2012 Référence : REFORME DES CATEGORIE B : STATUT PARTICULIER DU CADRE D'EMPLOIS DES REDACTEUR TERRITORIAUX Date d effet : 1 er août 2012 - Décret n 2010-329 du 22 mars 2010 portant dispositions statutaires

Plus en détail

CADRE D'EMPLOIS DES ADJOINTS ADMINISTRATIFS TERRITORIAUX

CADRE D'EMPLOIS DES ADJOINTS ADMINISTRATIFS TERRITORIAUX SUD ct CG 93 CADRE D'EMPLOIS DES ADJOINTS ADMINISTRATIFS TERRITORIAUX I STRUCTURE ET MISSIONS II RECRUTEMENT III STAGE ET TITULARISATION IV FORMATION STATUTAIRE OBLIGATOIRE V REMUNERATION VI AVANCEMENT

Plus en détail

Autorisation budgétaire avant le vote du budget primitif 2015

Autorisation budgétaire avant le vote du budget primitif 2015 L an deux mil quatorze, le dix sept novembre, à dix neuf heures trente, le Conseil Municipal de cette Commune, régulièrement convoqué, s est réuni au nombre prescrit par la loi, dans le lieu habituel de

Plus en détail

L Huisserie, le 17 janvier 2014

L Huisserie, le 17 janvier 2014 L Huisserie, le 17 janvier 2014 L an deux mil quatorze, le dix-sept janvier à vingt heures trente, le Conseil Municipal légalement convoqué s est réuni en session ordinaire sous la présidence de Monsieur

Plus en détail

NOUVEAU RÉGIME INDEMNITAIRE :

NOUVEAU RÉGIME INDEMNITAIRE : M A A F 7 8, r u e d e V a r e n n e 7 5 3 4 9 P A R I S 0 7 S P Paris, le 21 novembre 2013 Tél : 01.49.55.55.31 - Fax : 01.49.55.83.29 unsa-agrifor.syndicats@agriculture.gouv.fr Site internet : http://agrifor.unsa.org/

Plus en détail

SEANCE DU 6 MARS 2013

SEANCE DU 6 MARS 2013 DEPARTEMENT des BOUCHES-du-RHONE COMMUNE d ' A U B A G N E Convocation du 28.02.13 Date de publication : 08.03.13 Conseillers en exercice : 43 Présents : 35 Quorum : 22 N 24-060313 OBJET : Délibération

Plus en détail

MAIRIE DE CHAMALIERES

MAIRIE DE CHAMALIERES République Française Département du Puy de Dôme MAIRIE DE CHAMALIERES Procès-verbal de la séance du Conseil municipal du 24 AVRIL 2015 L an deux mille quinze le vingt-quatre du mois d'avril, Les Membres

Plus en détail

LA MISE EN PLACE DE LA PRIME DE FONCTIONS ET DE RESULTATS

LA MISE EN PLACE DE LA PRIME DE FONCTIONS ET DE RESULTATS Réf. : CDG-INFO2011-2/CDE Date : le 21 février 2011 MISE A JOUR DU 20 NOVEMBRE 2014 Personnes à contacter : Christine DEUDON - Sylvie TURPAIN : 03.59.56.88.48/58 Suite à la parution de l arrêté du 23/10/2014

Plus en détail

CONSEQUENCES SUR LES PERSONNELS DE LA FUSION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPERATION INTERCOMMUNALE A FISCALITE PROPRE

CONSEQUENCES SUR LES PERSONNELS DE LA FUSION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPERATION INTERCOMMUNALE A FISCALITE PROPRE CONSEQUENCES SUR LES PERSONNELS DE LA FUSION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPERATION INTERCOMMUNALE A FISCALITE PROPRE L article L. 5211-41-3 du CGCT garantit que «l ensemble des personnels des EPCI

Plus en détail

Centre de Gestion FPT 49. Heures complémentaires et Heures supplémentaires. 9 rue du Clon 49000 ANGERS

Centre de Gestion FPT 49. Heures complémentaires et Heures supplémentaires. 9 rue du Clon 49000 ANGERS Centre de Gestion FPT 49 9 rue du Clon 49000 ANGERS Téléphone : 02 41 24 18 80 Télécopie : 02 41 24 18 99 Heures complémentaires et Heures supplémentaires CREE EN : octobre 2014 Messagerie : documentation@cdg49.fr

Plus en détail

Note sur la Formation Professionnelle tout au Long de la Vie (couramment nommée FPTLV) Mise à jour Juin 2009

Note sur la Formation Professionnelle tout au Long de la Vie (couramment nommée FPTLV) Mise à jour Juin 2009 Ministère du travail des relations sociales, de la famille et de la solidarité Ministère de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative Note sur la Formation Professionnelle tout au Long

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Décret n o 2014-1585 du 23 décembre 2014 portant statut particulier des sages-femmes

Plus en détail

Le Chef du gouvernement

Le Chef du gouvernement REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Le Chef du gouvernement Instruction n 10 du 14 janvier 2008 relative à la mise en œuvre du nouveau dispositif de classification et de rémunération des agents

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Circulaire du 1er octobre 2013 relative au régime indemnitaire de l ensemble des personnels des services déconcentrés de l administration pénitentiaire, de l Ecole nationale d administration pénitentiaire

Plus en détail

CADRE D EMPLOIS DES INFIRMIERS TERRITORIAUX EN SOINS GENERAUX

CADRE D EMPLOIS DES INFIRMIERS TERRITORIAUX EN SOINS GENERAUX MISE A JOUR DU 1ER JANVIER 2013 CADRE D EMPLOIS DES INFIRMIERS TERRITORIAUX EN SOINS GENERAUX DATE D EFFET : 1 ER JANVIER 2013 TEXTES DE REFERENCE : Article 37 de la loi n 2010-751 du 5 juillet 2010 relative

Plus en détail

Le point. sur... L essentiel. L Indemnité d Exercice de Missions des Préfectures (IEMP) Indemnités. Mot-clé : Jan. 2013 N 2013/03

Le point. sur... L essentiel. L Indemnité d Exercice de Missions des Préfectures (IEMP) Indemnités. Mot-clé : Jan. 2013 N 2013/03 Le point Jan. 2013 N 2013/03 sur... Mot-clé : Indemnités L Indemnité d Exercice de Missions des Préfectures (IEMP) L essentiel Références : Décret n 97-1223 du 26 décembre 1997 portant création d une indemnité

Plus en détail

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières

Plus en détail

Montant de l indemnité

Montant de l indemnité INDEMNITÉ SPÉCIFIQUE DE SERVICE s Décret n 2003-799 du 25/08/03 modifié par le décret n 2012-1494 du 27 décembre 2012 Arrêté du 25/08/2003 modifié par l arrêté du 31 mars 2011 Date effet revalorisation

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90 LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

CIRCULAIRE CDG90 LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX CIRCULAIRE CDG90 15/11 LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX Loi n 83-634 du 13 juillet 1983, portant droits et obligations des fonctionnaires ; Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires

Plus en détail

PREFET DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES

PREFET DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES PREFET DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES CONSEQUENCES DE LA FUSION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPERATION INTERCOMMUNALE (EPCI) A FISCALITE PROPRE SUR LES PERSONNELS EMPLOYES PAR CES ETABLISSEMENTS L article

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2013-176 du 27 février 2013 portant statut particulier du corps des techniciens sanitaires et de

Plus en détail

Cadre d emplois des attachés territoriaux

Cadre d emplois des attachés territoriaux Sommaire 1) Cadre d emplois des attachés et grade d attaché principal a. Présentation du cadre d emplois p.3 b. Principales fonctions p.3 Cadre d emplois des attachés territoriaux 2) Avancement de grade

Plus en détail

NOTE D INFORMATION N 35

NOTE D INFORMATION N 35 Pôle RESSOURCES HUMAINES Tél. : 03 83 67 48 19 Service Carrière Email : carriere@cdg54.fr Fax : 03 83 97 88 44 NOTE D INFORMATION N 35 LE TEMPS PARTIEL REFERENCES : Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 006-210600656-20100708-100708_D0401-DE Acte certifié exécutoire Réception par le préfet : 23/07/2010 Publication : 23/07/2010 Pour l'"autorité Compétente"

Plus en détail

DELIBERATIONS ORDRE DU JOUR

DELIBERATIONS ORDRE DU JOUR DELIBERATIONS L an deux mille quatorze, le 26 juin; Le Conseil Municipal de la commune de Salaunes dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire à la mairie, sous la présidence de Monsieur Jean Marie

Plus en détail

2 ème PARTIE : LES DÉLÉGATIONS DE FONCTION

2 ème PARTIE : LES DÉLÉGATIONS DE FONCTION 2 ème PARTIE : LES DÉLÉGATIONS DE FONCTION DÉLÉGATION DES FONCTIONS DU CONSEIL MUNICIPAL AU MAIRE Le conseil municipal peut charger le maire, en tout ou partie, de prendre par délégation certaines décisions

Plus en détail

LE RÉGIME INDEMNITAIRE DE LA FONCTION PUBLIQUE DES COMMUNES DE LA POLYNÉSIE FRANCAISE (Mode d emploi)

LE RÉGIME INDEMNITAIRE DE LA FONCTION PUBLIQUE DES COMMUNES DE LA POLYNÉSIE FRANCAISE (Mode d emploi) République française Polynésie française www.cgf.pf LE RÉGIME INDEMNITAIRE DE LA FONCTION PUBLIQUE DES COMMUNES DE LA POLYNÉSIE FRANCAISE (Mode d emploi) (Applicable à compter du 1 er Août 2012. L ensemble

Plus en détail

LA PRIME DE SERVICE ET DE RENDEMENT (P.S.R.) (DISPOSITIONS APPLICABLES JUSQU AU 16/12/2009)

LA PRIME DE SERVICE ET DE RENDEMENT (P.S.R.) (DISPOSITIONS APPLICABLES JUSQU AU 16/12/2009) Réf. : FICHE-INFO13/CDE Date : le 18 mars 2009 Personnes à contacter : Christine DEUDON et Sylvie TURPAIN : 03.59.56.88.48/58 LA PRIME DE SERVICE ET DE RENDEMENT (P.S.R.) (DISPOSITIONS APPLICABLES JUSQU

Plus en détail

Elément proportionnel au traitement de l IM. 1 enfant 2.29 0 % 2.29 2.29. 2 enfants 10.67 3 % 73.04 110.27. 3 enfants 15.24 8 % 181.56 280.

Elément proportionnel au traitement de l IM. 1 enfant 2.29 0 % 2.29 2.29. 2 enfants 10.67 3 % 73.04 110.27. 3 enfants 15.24 8 % 181.56 280. Circulaire n 2015-01 R du 7 janvier 2015 Sandrine BERGER - 04 77 42 67 28 - finances@cdg42.org Anaïs BERNARD - 04 77 01 01 74 - finances2@cdg42.org 1 er janvier 2015 Salaires et charges sociales Régime

Plus en détail

VERSION ADMINISTRATIVE

VERSION ADMINISTRATIVE VERSION ADMINISTRATIVE RÈGLES CONCERNANT LA RÉMUNÉRATION ET LES AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL DES TITULAIRES D UN EMPLOI SUPÉRIEUR À TEMPS PLEIN (Décret no 450-2007 du 20 juin 2007 modifié par les décrets

Plus en détail

29 Rajab 1430 22 juillet 2009 10 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 43

29 Rajab 1430 22 juillet 2009 10 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 43 10 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 43 29 Rajab 1430 Décret exécutif n 09-239 du 29 Rajab 1430 correspondant au portant statut particulier des fonctionnaires appartenant aux corps spécifiques

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DE LA COMMUNE DE LA TRINITE SUR MER --------------------------

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DE LA COMMUNE DE LA TRINITE SUR MER -------------------------- EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DE LA COMMUNE DE LA TRINITE SUR MER -------------------------- Séance du Conseil Municipal du 21 juillet 2011 L an deux mille onze, le 21 juillet à 19h05, les membres

Plus en détail

AGENT SPECIALISE DE 1 ère CLASSE DES ECOLES MATERNELLES

AGENT SPECIALISE DE 1 ère CLASSE DES ECOLES MATERNELLES LES GUIDES PRATIQUES DES CENTRES DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE AGENT SPECIALISE DE 1 ère CLASSE DES ECOLES MATERNELLES Filière médico-sociale - Catégorie C 1 La fonction publique territoriale

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE INDUSTRIE, ÉNERGIE ET ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Décret n o 2012-279 du 28 février 2012 relatif à l Institut

Plus en détail

COMPENSATION OU INDEMNISATION DES TRAVAUX ELECTORAUX

COMPENSATION OU INDEMNISATION DES TRAVAUX ELECTORAUX PAIES INFORMATISEES MARS 2014 Travaux électoraux Notice explicative COMPENSATION OU INDEMNISATION DES TRAVAUX ELECTORAUX Références : - Décret n 2002-60 du 14 janvier 2002 modifié relatif aux indemnités

Plus en détail

NOTE DE SERVICE RELATIVE AUX CONGES ET AUX AUTORISATIONS D ABSENCES

NOTE DE SERVICE RELATIVE AUX CONGES ET AUX AUTORISATIONS D ABSENCES ASNIÈRES-SUR-SEINE, LE 19 FEVRIER 2010 NOTE DE SERVICE RELATIVE AUX CONGES ET AUX AUTORISATIONS D ABSENCES Cette note a pour objet de rappeler les règles applicables en matière de congés annuels et d autorisations

Plus en détail

Rédacteur territorial

Rédacteur territorial Filière administrative Catégorie B Rédacteur territorial Concours externe, interne et 3 ème voie CENTRE DE GESTION DU HAUT-RHIN FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 22, rue Wilson 68027 COLMAR Cedex 03.89.20.36.00

Plus en détail

Le nouveau corps des sages-femmes

Le nouveau corps des sages-femmes FICHE DE SYNTHESE Manon QUILLEVERE Consultante Centre de droit JuriSanté - CNEH Le nouveau corps des sages-femmes Décret n 2014-1585 du 23 décembre 2014 portant statut particulier des sages-femmes des

Plus en détail

Les stagiaires de l enseignement secondaire ou supérieur dans les collectivités locales

Les stagiaires de l enseignement secondaire ou supérieur dans les collectivités locales Non titulaires Note d information n 15-10 du 03/03/2015 Les stagiaires de l enseignement secondaire ou supérieur dans les collectivités locales Références Loi n 2013-660 du 22 juillet 2013 relative à l'enseignement

Plus en détail

DISPOSITIF ACCÈS À L'EMPLOI TITULAIRE

DISPOSITIF ACCÈS À L'EMPLOI TITULAIRE DOCUMENTATION / CONSEIL 04/03/2013 Foire aux questions DISPOSITIF ACCÈS À L'EMPLOI TITULAIRE Attention : Certaines des réponses qui suivent ne trouvent pas leur fondement dans un texte législatif ou règlementaire.

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières

Plus en détail

OBJET : Avantages en nature attribués aux titulaires de certains emplois fonctionnels des collectivités locales.

OBJET : Avantages en nature attribués aux titulaires de certains emplois fonctionnels des collectivités locales. DIRECTION GENERALE DES COLLECTIVITES LOCALES SOUS-DIRECTION DES ELUS LOCAUX ET DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE PREFECTU/PREFETS5 AFFAIRE SUIVIE PAR : MELLE HUGOT/PP/RB 01.40.07.24.10 01.47.42.39.07

Plus en détail

ASTREINTES REMUNERATION ET COMPENSATION INTERVENTION ET PERMANENCES

ASTREINTES REMUNERATION ET COMPENSATION INTERVENTION ET PERMANENCES REGIME INDEMNITAIRE ASTREINTES Note d information N 2005-23 du 1 er octobre 2005 ASTREINTES REMUNERATION ET COMPENSATION INTERVENTION ET PERMANENCES REFERENCES Décret n 2015-415 du 14 avril 2015 relatif

Plus en détail

Les fonctionnaires stagiaires Nomination Rémunération - Discipline

Les fonctionnaires stagiaires Nomination Rémunération - Discipline Fiches statut 1/30/MA Service «Gestion des carrières - Protection sociale» 05 59 90 03 94 statut@cdg-64.fr Les fonctionnaires stagiaires Nomination Rémunération - Discipline. L'accès au statut de fonctionnaire

Plus en détail

COMPTE RENDU du CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 20 mars 2013

COMPTE RENDU du CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 20 mars 2013 COMPTE RENDU du CONSEIL MUNICIPAL Séance du 20 mars 2013 L'an deux mille treize, le 20 mars 2013 à 21 heures, le Conseil Municipal, légalement convoqué s'est réuni à la Mairie en séance publique, sous

Plus en détail

Organisation du temps de travail

Organisation du temps de travail Organisation du temps de travail A) DUREE DU TRAVAIL : La durée hebdomadaire du travail est fixée à 35 heures. Le décompte du temps de travail est réalisé sur la base d une durée annuelle de travail effectif

Plus en détail

LOT UNIQUE - ASSURANCES RISQUES STATUTAIRES DU PERSONNEL TITULAIRE (CNRACL) Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP)

LOT UNIQUE - ASSURANCES RISQUES STATUTAIRES DU PERSONNEL TITULAIRE (CNRACL) Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) LOT UNIQUE - ASSURANCES RISQUES STATUTAIRES DU PERSONNEL TITULAIRE (CNRACL) Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) CES EVENEMENTS SERONT ASSURES SELON LES CONDITIONS GENERALES, ET CONVENTIONS

Plus en détail

Dispositions relatives aux attributions et au fonctionnement des comités techniques NOR : RDFF1221624C

Dispositions relatives aux attributions et au fonctionnement des comités techniques NOR : RDFF1221624C RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la réforme de l Etat, de la décentralisation et de la fonction publique Circulaire d application du décret n 2011-184 du 15 février 2011 relatif aux comités techniques

Plus en détail

LE REGIME INDEMNITAIRE applicable aux Techniciens Supérieurs Territoriaux

LE REGIME INDEMNITAIRE applicable aux Techniciens Supérieurs Territoriaux LE REGIME INDEMNITAIRE applicable aux Techniciens Supérieurs Territoriaux LE CADRE LEGISLATIF LE CADRE REGLEMENTAIRE CALCUL DES PRIMES ET INDEMNITES TABLEAU JURISPRUDENCE TEXTES DE REFERENCE LE CADRE LEGISLATIF

Plus en détail

LE DROIT SYNDICAL DANS LES COLLECTIVITES TERRITORIALES

LE DROIT SYNDICAL DANS LES COLLECTIVITES TERRITORIALES CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE LA VENDEE Maison des Communes 65 rue Kepler B.P.239 85006 LA ROCHE-SUR-YON CEDEX : 02.51.44.50.60 : 02.51.37.00.66 Email : maison.des.communes@cdg85.fr

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS. 11 mai 2016 TEXTE SUR LEQUEL LE GOUVERNEMENT ENGAGE SA RESPONSABILITÉ

ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS. 11 mai 2016 TEXTE SUR LEQUEL LE GOUVERNEMENT ENGAGE SA RESPONSABILITÉ Le présent document est établi à titre provisoire. Seule la «Petite loi», publiée ultérieurement, a valeur de texte authentique. ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS 11 mai 2016 TEXTE

Plus en détail

Filière médico-sociale

Filière médico-sociale Filière médico-sociale LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Notice d information Mise à jour le : 03/06/201 /2015 Concours de Conseiller Territorial Socio-Educatif Textes de référence : - Décret n 2013-489

Plus en détail

Le Chef du gouvernement

Le Chef du gouvernement REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Le Chef du gouvernement Instruction n 9 du 14 janvier 2008 relative à la mise en œuvre du nouveau système de rémunération des postes supérieurs Mesdames

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CET (COMPTE EPARGNE TEMPS)

REGLEMENT INTERIEUR DU CET (COMPTE EPARGNE TEMPS) Ville et CCAS REGLEMENT INTERIEUR DU CET (COMPTE EPARGNE TEMPS) page 1/8 Sommaire OUVERTURE DU COMPTE EPARGNE TEMPS ALIMENTATION DU COMPTE EPARGNE TEMPS CAS PARTICULIER DES AGENTS ANNUALISÉS UTILISATION

Plus en détail

Les logements de fonction

Les logements de fonction Les logements de fonction Mise à jour au 04/10/2013 Références juridiques : Loi n 90-1067 du 28 novembre 1990 relative à la FPT et portant modification de certains articles du Code des Communes, notamment

Plus en détail

INDEMNITE HORAIRE POUR TRAVAUX SUPPLEMENTAIRES

INDEMNITE HORAIRE POUR TRAVAUX SUPPLEMENTAIRES FF II CC HH EE PP RR AA TT I QQ UU EE CC DD GG 55 00 INDEMNITE HORAIRE POUR TRAVAUX SUPPLEMENTAIRES L E S S E N T I E L Les agents de catégorie B ou C dès lors qu'ils exercent des fonctions ou appartiennent

Plus en détail

FONCTIONNEMENT DU MINISTÈRE AVIS DE CONCOURS

FONCTIONNEMENT DU MINISTÈRE AVIS DE CONCOURS FONCTIONNEMENT DU MINISTÈRE AVIS DE CONCOURS Administration centrale Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle Gestion des ressources humaines Ministère du travail, de l emploi,

Plus en détail

Loi «déprécarisation» Titularisation dans le corps des ingénieurs des travaux publics de l'etat (ITPE) 1er niveau de grade

Loi «déprécarisation» Titularisation dans le corps des ingénieurs des travaux publics de l'etat (ITPE) 1er niveau de grade SG/DRH/MGS3 18/02/2013 Loi «déprécarisation» Titularisation dans le corps des ingénieurs des travaux publics de l'etat (ITPE) 1er niveau de grade Texte statutaire : décret n 2005-631 du 30 mai 2005 portant

Plus en détail

LA RÉFORME STATUTAIRE DE LA CATEGORIE A

LA RÉFORME STATUTAIRE DE LA CATEGORIE A Circulaire d'informations n 2007/11 du 14 mars 2007 MAJ le 20 avril 2009 LA RÉFORME STATUTAIRE DE LA CATEGORIE A Références : - Décret n 2006-1460 du 28 novembre 2006 modifiant le décret n 87-1099 du 30

Plus en détail

Voir le modèle de délibération en bas de ce document

Voir le modèle de délibération en bas de ce document LE TEMPS DE TRAVAIL : les heures supplémentaires et les heures complémentaires L indemnisation des heures supplémentaires est régie : - par le décret n 2002-60 du 14 janvier 2002 relatif aux indemnités

Plus en détail

REMUNERATION ET COMPENSATION DES ASTREINTES ET PERMANENCES DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

REMUNERATION ET COMPENSATION DES ASTREINTES ET PERMANENCES DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DES PYRENEES-ATLANTIQUES Maison des Communes - B.P. 609 64006 PAU CEDEX Tél : 05 59 84 59 44 Télécopie : 05 59 84 11 98 Internet : www.cdg-64.fr GA/2/12

Plus en détail

85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr

85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Logement de fonction 85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Note d information du 1 er octobre 2012 Mise à jour le 10 décembre

Plus en détail

NOR : RDFF1228702C. La ministre de la réforme de l Etat, de la décentralisation et de la fonction publique

NOR : RDFF1228702C. La ministre de la réforme de l Etat, de la décentralisation et de la fonction publique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la réforme de l Etat, de la décentralisation et de la fonction publique Circulaire du 26 juillet 2012 relative à la mise en œuvre du dispositif d accès à l emploi titulaire

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE. Ainsi, un salarié occupé 5 jours par semaine, pourra être en situation de télétravail au plus 3 jours par semaine.

NOTE TECHNIQUE. Ainsi, un salarié occupé 5 jours par semaine, pourra être en situation de télétravail au plus 3 jours par semaine. NOTE TECHNIQUE L accord du 4 mars 2014 est conclu à durée déterminée. Il s applique pour une durée de 3 ans à compter de sa date d agrément, soit du 3 juillet 2014 au 2 juillet 2017. 1 Définition du télétravail

Plus en détail

La gestion des fonctionnaires stagiaires La protection sociale

La gestion des fonctionnaires stagiaires La protection sociale Fiches statut 1/19/SSO Direction Expertise statutaire et ressources humaines Pôle Protection sociale et retraite 05 59 90 03 90 social@cdg-64.fr La gestion des fonctionnaires stagiaires La protection sociale

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE N 03.01 DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE BONIFACIO. SEANCE DU 15 avril 2014

EXTRAIT DU REGISTRE N 03.01 DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE BONIFACIO. SEANCE DU 15 avril 2014 EXTRAIT DU REGISTRE N 03.01 DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE BONIFACIO SEANCE DU 15 avril 2014 Date de la Convocation : 7 Avril 2014 Date d Affichage : 22 Avril 2014 Objet de la

Plus en détail

PROJET DE STATUT PARTICULIER RELATIF AUX PERSONNELS DE CATEGORIE A DE LA DGFIP

PROJET DE STATUT PARTICULIER RELATIF AUX PERSONNELS DE CATEGORIE A DE LA DGFIP PROJET DE DECRET RELATIF AU STATUT PARTICULIER DES PERSONNELS DE CATEGORIE A DE LA DGFIP POSITION DE L ADMINISTRATION Le Premier ministre, Sur le rapport du ministre du budget, des comptes publics, de

Plus en détail

La réforme de la catégorie B s'applique aux rédacteurs à compter du 1er août

La réforme de la catégorie B s'applique aux rédacteurs à compter du 1er août La réforme de la catégorie B s'applique aux rédacteurs à compter du 1er août REFERENCES JURIDIQUES - Décret n 2012-924 du 30 juillet 2012 portant statut particulier du cadre d emplois des rédacteurs territoriaux

Plus en détail

CONCOURS D AGENT TERRITORIAL SPECIALISE DES ECOLES MATERNELLES DE 1 ère CLASSE

CONCOURS D AGENT TERRITORIAL SPECIALISE DES ECOLES MATERNELLES DE 1 ère CLASSE FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CONCOURS D AGENT TERRITORIAL SPECIALISE DES ECOLES MATERNELLES DE 1 ère CLASSE CENTRE DE GESTION DU JURA 5 avenue de la République BP 86 39303 CHAMPAGNOLE CEDEX Tél : 03

Plus en détail

Références : le présent décret sera consultable sur le site Légifrance (http://www.legifrance.gouv.fr).

Références : le présent décret sera consultable sur le site Légifrance (http://www.legifrance.gouv.fr). RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie NOR : Publics concernés : inspecteurs du permis de conduire et de la sécurité routière (IPCSR). Objet : nouveau statut

Plus en détail

RÉGIME INDEMNITAIRE DE LA VILLE DE DIGNE-LES-BAINS

RÉGIME INDEMNITAIRE DE LA VILLE DE DIGNE-LES-BAINS DOC. N 2 RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RÉGIME INDEMNITAIRE DE LA VILLE DE DIGNE-LES-BAINS En vertu de la délibération n 11 du conseil municipal du 6 février 2014 1 SOMMAIRE Article 1 : objet 3_ Article 2 : bénéficiaires

Plus en détail

La réduction. des cotisations patronales. À jour au 1 er janvier 2014

La réduction. des cotisations patronales. À jour au 1 er janvier 2014 Le point sur ( ) La réduction des cotisations patronales À jour au 1 er janvier 2014 Services aux cotisants Études et statistiques Services aux partenaires Contrôle Ressources informatiques 2 La réduction

Plus en détail

INDEMNITES POUR ELECTIONS

INDEMNITES POUR ELECTIONS NOTE D INFORMATION INDEMNITES POUR ELECTIONS Pôle : CARRIERE RETRAITE Auteur(s) : SG / SB Réf : INT/Base doc/indemnités et Primes/Travaux supplémentaires MAJ : Mars 2014 REGIME INDEMNITAIRE Principales

Plus en détail

STATUT GÉNÉRAL DES FONCTIONNAIRES TITRE III

STATUT GÉNÉRAL DES FONCTIONNAIRES TITRE III STATUT GÉNÉRAL DES FONCTIONNAIRES TITRE III Dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale (Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée) Dernière MAJ : la loi n 2014-1554 du 22 décembre

Plus en détail

CONCOURS DE PUERICULTRICE TERRITORIALE CADRE DE SANTE

CONCOURS DE PUERICULTRICE TERRITORIALE CADRE DE SANTE CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE VAUCLUSE CONCOURS DE PUERICULTRICE TERRITORIALE CADRE DE SANTE 80, Rue Marcel Demonque AGROPARC CS 60508 84908 AVIGNON Cedex 9 Téléphone : 04.32.44.89.30

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS - 25 MARS 2009 -

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS - 25 MARS 2009 - EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS - 25 MARS 2009 - N 10-2009 MODIFICATION DU REGIME INDEMNITAIRE L An Deux Mille Neuf, le 25 Mars à 14 Heures, Le Conseil d Administration, dûment convoqué, s est réuni

Plus en détail

CRÉATION D UN NOUVEAU CADRE D EMPLOIS DE CATÉGORIE A : INFIRMIERS TERRITORIAUX EN SOINS GÉNÉRAUX

CRÉATION D UN NOUVEAU CADRE D EMPLOIS DE CATÉGORIE A : INFIRMIERS TERRITORIAUX EN SOINS GÉNÉRAUX Notice explicative DOCUMENTATION / CONSEIL MARS 2013 DC2013_CIRC_REFINFIRMIERA CRÉATION D UN NOUVEAU CADRE D EMPLOIS DE CATÉGORIE A : INFIRMIERS TERRITORIAUX EN SOINS GÉNÉRAUX Références : - Décret n 2006-1695

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2010 COMPTE RENDU DETAILLE

CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2010 COMPTE RENDU DETAILLE CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2010 COMPTE RENDU DETAILLE VOTE : APPROUVE Approbation du procès verbal de la séance précédente Rappel des Arrêtés du Maire pris en application des articles L 2122-22 et L

Plus en détail

CONCOURS. sur épreuves. Rédacteur territorial. 1 er grade d'accès au cadre d'emplois

CONCOURS. sur épreuves. Rédacteur territorial. 1 er grade d'accès au cadre d'emplois CONCOURS sur épreuves Rédacteur territorial 1 er grade d'accès au cadre d'emplois Mai 2016 2 SOMMAIRE I. L EMPLOI... 4 Le cadre d emplois des rédacteurs territoriaux... 4 Les fonctions exercées... 4 II.

Plus en détail

MODELE DE DELIBERATION

MODELE DE DELIBERATION MODELE DE DELIBERATION OBJET : INSTAURATION OU MODIFICATION D UN REGIME INDEMNITAIRE dans.(nom de la collectivité) au profit des filières administrative, technique, police municipale, Le... (date), à...

Plus en détail

REPONSES AUX QUESTIONS LES PLUS FREQUEMMENT POSEES - Corps des DH D3S DS - TABLE DES MATIERES

REPONSES AUX QUESTIONS LES PLUS FREQUEMMENT POSEES - Corps des DH D3S DS - TABLE DES MATIERES REPONSES AUX QUESTIONS LES PLUS FREQUEMMENT POSEES - Corps des DH D3S DS - Cette annexe est régulièrement actualisée, vous pouvez la retrouver sur notre site internet : http://www.cng.sante.fr TABLE DES

Plus en détail