Label GretaPlus. Norme qualité Éducation nationale en formation d'adultes

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Label GretaPlus. Norme qualité Éducation nationale en formation d'adultes"

Transcription

1 Label GretaPlus Textes de référence Norme qualité Éducation nationale en formation d'adultes Texte officiel Version mars 2003 Ministère de la Jeunesse, de l'éducation nationale et de la Recherche Direction de l Enseignement scolaire eduscol.education.fr/d0035/r_gretus.htm

2 NORME QUALITE EDUCATION NATIONALE EN FORMATION D ADULTES POUR LA DELIVRANCE DU LABEL GRETAPLUS VERSION Mars 2003 Ministère de la Jeunesse, de l Education nationale et de la Recherche Direction de l enseignement scolaire Formation des adultes DESCO A8

3 NORME QUALITE EDUCATION NATIONALE EN FORMATION D ADULTES POUR LA DELIVRANCE DU LABEL GRETAPLUS Ministère de la Jeunesse, de l Education nationale et de la Recherche, mars 2003 ISBN Dépôt légal, mars 2003 Toute reproduction intégrale ou partielle du présent document est illicite sauf autorisation du propriétaire (article L CPI.) DESCO A8 Norme GretaPlus mars /22

4 S O M M A I R E AVANT-PROPOS Exigence I : Responsabilités et organisation 1. Décrire l aire de labellisation 2. Mettre en oeuvre la politique qualité 3. Définir les responsabilités Exigence II : Définition de stratégies et mise en œuvre d une politique de développement 1. Se situer dans l environnement externe et interne 2. Arrêter les axes et objectifs prioritaires et construire des plans d action 3. Mettre en œuvre l action commerciale 4. Créer les conditions du pilotage 5. Garantir la gestion Exigence III : Conception des produits 1. Identifier les données d entrée 2. Analyser l opportunité et la faisabilité 3. Gérer la conception Exigence IV : Réalisation du service «formation sur mesure» 1. Aider à l élaboration du projet du bénéficiaire 2. Construire un plan de formation sur mesure 3. Contractualiser les engagements 4. Mettre en œuvre le plan de formation 5. Suivre et accompagner 6. Reconnaître et évaluer les acquis et préparer leur validation Exigence V : Mobilisation des moyens 1. Disposer de locaux adaptés 2. Disposer d équipements adaptés 3. Organiser les ressources pédagogiques 4. Identifier les fonctions 5. Mobiliser les compétences Exigence VI : Evaluation de la qualité 1. Assurer l évaluation et le suivi de la qualité du service rendu 2. Améliorer la qualité du service rendu Exigence VII : Gestion du système de documentation et d information 1. Gérer le manuel qualité 2. Définir et mettre en œuvre un système de diffusion, de classement des documents et d enregistrement des données. GLOSSAIRE DES TERMES EN ITALIQUES AVANT - PROPOS DESCO A8 Norme GretaPlus mars /22

5 L'Éducation nationale garantit depuis plusieurs années à ses clients la qualité des services qu'elle rend en formation professionnelle continue. Cet engagement s est d abord traduit par quatre labels (CPEN, DPFI, ELEN, SRIF) qui ont coexisté jusqu en L évolution de l environnement et des outils de la qualité a conduit à élaborer une norme qualité unique, applicable à tout ou partie d un GRETA pour l aire de labellisation qu il a déterminée. En référence à cette norme, le label qualité Éducation nationale est attribué aux GRETA qui proposent des formations sur mesure en réponse aux attentes et aux besoins de leurs clients, qu il s agisse d individus ou d organisations. Le référentiel de la norme a été élaboré par un groupe interacadémique piloté par le bureau de la formation continue des adultes au Ministère de l Éducation nationale. Il a été expérimenté, en , dans douze académies et validé par un comité de pilotage national. Ses exigences portent sur l organisation et sur la réalisation du service. En 2002 a commencé la phase de généralisation de la démarche. Conçue par des professionnels de la formation, en articulation étroite avec les normes ISO et NF, cette norme qualité met l accent sur les savoirfaire spécifiques de l Éducation nationale en matière de formation sur mesure, de plus en plus sollicités notamment en raison du développement de la Validation des acquis de l expérience (VAE) et des Formations ouvertes et à distance (FOAD). Elle s inscrit également dans le droit fil des préoccupations européennes en matière de qualité et d efficacité des systèmes de formation. DESCO A8 Norme GretaPlus mars /22

6 Exigence I : Responsabilités et organisation 1 Décrire l aire de labellisation 1.a Au sein de la structure concernée, l aire de labellisation est délimitée et ses unités constitutives, le cas échéant, sont formalisées. 1.b Les services de l entité ainsi constituée sont formalisés. 2 Mettre en oeuvre la politique qualité 1.c Son organigramme fonctionnel est formalisé. 1.d Les liaisons fonctionnelles sont définies : entre les unités constitutives de l entité entre l entité et la structure concernée. 2.a La politique, les objectifs et les engagements concernant la qualité des services à rendre aux clients sont formalisés par l instance de décision compétente. 2.b Les personnels en sont informés. 2.c Les modalités d évaluation de l application de la politique qualité sont définies. 2.d Les résultats de ces évaluations sont pris en compte. 2.e La politique qualité fait l objet d un plan d action. 2.f Celui-ci est communiqué à l ensemble des acteurs impliqués. 2.g La mise en œuvre du plan d action fait l objet d un suivi et d une évaluation. 3 Définir les responsabilités 3.a Les responsabilités et pouvoir de décision (dont délégation) de chaque acteur, catégorie d acteurs et instances, au sein de la structure concernée, sont définis et écrits. 3.b La responsabilité technique et/ou la coordination technique de l entité sont affectées et les moyens afférents sont attribués. DESCO A8 Norme GretaPlus mars /22

7 Exigence II : Définition de stratégies et mise en œuvre d une politique de développement 1 Se situer dans l environnement externe 1.a Les données relatives à l environnement économique, institutionnel, commercial et professionnel (marché de l offre et de la demande), aux attentes et besoins des clients, sont recueillies et analysées. 1.b Les analyses de ces données sont communiquées à l instance de décision compétente. 1.c Les relations avec les partenaires externes sont identifiées et formalisées. interne 1.d Les choix stratégiques s inscrivent dans les orientations politiques nationales et académiques. 1.e Les relations avec les partenaires internes à l Education nationale sont identifiées et formalisées. 1.f Les liaisons avec les unités de production hors de l entité sont prévues et formalisées. 2 Arrêter les axes et objectifs prioritaires et construire des plans d action 2.a L instance de décision compétente arrête et formalise les axes et objectifs prioritaires, en fonction des analyses de l environnement interne et externe, et en cohérence avec la politique générale de la structure concernée. 2.b Les axes et objectifs prioritaires sont déclinés en objectifs opérationnels. 2.c Les actions à conduire et les moyens mobilisés pour les atteindre sont formalisés et planifiés. 2.d Leur réalisation fait l objet d un suivi formalisé. DESCO A8 Norme GretaPlus mars /22

8 Exigence II : Définition de stratégies et mise en œuvre d une politique de développement (suite) 3 Mettre en œuvre l action commerciale 3.a Une politique d affichage et de promotion de l offre est mise en oeuvre de façon permanente. 3.b Une politique de prospection, de veille et de relation clientèle est mise en œuvre et fait l objet d un suivi. 3.c L offre de service satisfait a minima aux exigences de la norme NF X Créer les conditions du pilotage 4.a Les éléments d information nécessaires au pilotage sont définis par l instance de décision compétente et formalisés. 4.b Les destinataires, la fréquence et les modalités de communication de ces informations sont formalisés. 5 Garantir la gestion L organisation permet de : 5.a s assurer du respect de l exécution des conventions sur le plan administratif et financier. 5.b suivre la réalisation des produits et la consommation des moyens. DESCO A8 Norme GretaPlus mars /22

9 Exigence III : Conception des produits 1 Identifier les données d entrée 1.a Les informations sur les besoins, la demande, la commande, sont recueillies et traitées. 1.b Les données d entrée sont identifiées et répertoriées. Elles concernent : l opportunité les objectifs le public les attentes et exigences du système client les contraintes structurelles et financières les contraintes réglementaires et juridiques les données complémentaires éventuelles. 2 Analyser l opportunité et la faisabilité 2.a Une analyse des éléments d opportunité est conduite. 2.b Les moyens humains, matériels et financiers qui garantissent la capacité de développement du produit sont recensés. DESCO A8 Norme GretaPlus mars /22

10 Exigence III : Conception des produits (suite) 3 Gérer la conception 3.a Le processus de conception est adapté à la nature et à la complexité des produits. 3.b La conception des produits est planifiée : le chef de projet est identifié la responsabilité de la vérification et de la validation est identifiée les tâches sont définies et affectées les moyens sont définis et affectés en cas de sous-traitance, un cahier des charges est établi. 3.c La conception est finalisée : des documents descriptifs précisent les éléments constitutifs de l offre, conformément aux exigences du client et à la norme NF X d La vérification et la validation de la conception sont prévues. Elles portent sur : l adéquation avec les données d entrée la compatibilité de l organisation avec le produit conçu le respect des textes et règlements en vigueur. 3.e La modification et l évolution du produit sont prévues. Les informations modifiant les données d entrée sont recueillies et analysées : évaluations internes et externes évolution de l environnement. DESCO A8 Norme GretaPlus mars /22

11 Exigence IV : Réalisation du service «formation sur mesure» 1.a L accueil et l information sont organisés de manière permanente. 1 Aider à l élaboration du projet du 1.b Le traitement de chaque demande d information est assuré dans un délai acceptable pour le système client. bénéficiaire 1.c Une information sur les conditions de réalisation du service est disponible. 1.d Le besoin du bénéficiaire est explicité. 1.e Les certifications et modes de validation adaptés à la situation du bénéficiaire sont proposés. 1.f La pertinence du projet du bénéficiaire est vérifiée. 2 Construire un plan de formation sur mesure 2.a Les objectifs pédagogiques sont définis. 2.b Les contraintes du système client sont identifiées. 2.c Un positionnement pédagogique est réalisé si besoin est. 2.d La faisabilité du projet est vérifiée. 2.e Un plan de formation est proposé. 3 Contractualiser les engagements 3.a La commande est contractualisée conformément aux exigences du chapitre 5.4 de la norme NF X b Un contrat pédagogique est établi avec le bénéficiaire. Il aborde : les objectifs de la formation le plan de formation : contenu, durée, rythme, calendrier, modalités de formation, organisation de l alternance si besoin est, modalités de reconnaissance des acquis, modalités d accompagnement et de suivi, modalités d'aménagement et de modification le parcours de validation, si besoin est. DESCO A8 Norme GretaPlus mars /22

12 Exigence IV : Réalisation du service «formation sur mesure» (suite) 4 Mettre en œuvre le plan de 4.a Un livret d accueil et un livret de formation sont présentés et remis au bénéficiaire dès le début de la prestation : formation le livret d accueil comprend a minima des informations sur les obligations légales, sur les modalités pratiques, les règles de fonctionnement, le règlement intérieur et le déroulement de la prestation le livret de formation comprend les éléments pédagogiques et les engagements mutuels qui permettent le pilotage du parcours par le bénéficiaire et l équipe pédagogique. 4.b L ensemble des informations nécessaires à la conduite de la prestation est communiqué en temps utile à l équipe pédagogique pour chaque bénéficiaire. 4.c Des situations de formation et des modalités d apprentissage diversifiées sont organisées. 4.d Les situations et modalités proposées visent le développement de comportements autonomes d apprentissage. 4.e Le parcours de formation inclut l accès à un système de ressources repérées. 4.f Le formateur met en place des situations d évaluation qui permettent de proposer, pour chaque bénéficiaire, d éventuelles mesures de régulation. 4.g Le bénéficiaire dispose de moyens d auto-évaluation qui lui permettent de mesurer les résultats de son activité et d expliciter régulièrement ses besoins. 4.h Le parcours de formation est flexible et susceptible de modifications. DESCO A8 Norme GretaPlus mars /22

13 Exigence IV : Réalisation du service «formation sur mesure» (suite) 5 Suivre et accompagner 5.a Un référent est identifié pour chaque bénéficiaire. 5.b Selon les modalités définies dans le contrat pédagogique, des entretiens entre le référent et le bénéficiaire sont réalisés. 5.c L accompagnement vers l emploi est assuré si besoin est. 5.d L accompagnement fait l objet d enregistrements dans le livret de formation. 5.e La coordination pédagogique est assurée. Elle permet : la mise en œuvre par l équipe pédagogique des mesures de régulation ou d harmonisation nécessaires l information du système client sur la réalisation de l action et le traitement des problèmes. 5.f Le suivi des présences est assuré. 5.g. Les documents de fin de formation sont remis au système client, conformément aux exigences contractuelles et/ou réglementaires. 6 Reconnaître et évaluer les acquis et préparer leur validation 6.a Les acquis de formation sont évalués et leur reconnaissance donne lieu a minima à la délivrance de relevés qualitatifs et/ou quantitatifs. 6.b L information sur les procédures d'accès aux diplômes de l'education nationale est tenue à jour et mise à la disposition des demandeurs en temps utile. 6.c Le cas échéant, la validation est préparée en fonction des règlements et procédures s appliquant : aux diplômes de l Education nationale aux titres et diplômes homologués aux certificats de branches. DESCO A8 Norme GretaPlus mars /22

14 Exigence V : Mobilisation des moyens 1 Disposer de locaux adaptés 1.a Les locaux sont identifiés et font l objet d une signalisation. 1.b Les obligations en matière d hygiène et sécurité sont respectées. 1.c Les périodes d ouverture sont en adéquation avec les contraintes du système client. 1.d La mise à disposition des locaux est contractualisée ou formalisée par un engagement écrit. 1.e Les locaux sont adaptés : aux champs d intervention aux activités aux services proposés aux choix pédagogiques. 1.f La maintenance est prévue et assurée dans des délais acceptables pour les clients. 1.g Les locaux ont une capacité d accueil suffisante eu égard à l activité programmée et leur utilisation est planifiée. 1.h En cas de sous-traitance, le respect des exigences ci-dessus est vérifié. 2 Disposer d équipements adaptés 2.a Les équipements sont adaptés aux objectifs, aux choix pédagogiques et à la commande. 2.b Les équipements sont en nombre suffisant. 2.c Les équipements sont actualisés et respectent les préconisations des guides spécifiques aux diplômes. 2.d La veille technologique est assurée. 2.e Les obligations réglementaires en matière de sécurité des matériels et machines sont respectées. 2.f Les équipements sont compatibles avec les exigences professionnelles. 2.g La maintenance des équipements est assurée dans des délais acceptables pour les clients. 2.h En cas de sous-traitance, le respect des exigences ci-dessus est vérifié. DESCO A8 Norme GretaPlus mars /22

15 Exigence V : Mobilisation des moyens (suite) 3 Organiser les ressources pédagogiques 3.a Les ressources pédagogiques produites ou achetées sont répertoriées, capitalisées et accessibles. 3.b La commande de production de ressources fait l objet d une contractualisation. 3.c Le maintien, l adaptation, la sauvegarde et la qualité matérielle des ressources sont assurés. 3.d La veille documentaire est assurée. 3.e L engagement de l entité à respecter la législation en vigueur sur la propriété intellectuelle est formalisé. 4 Identifier les fonctions 4.a Les fonctions nécessaires à l activité, à la réalisation du service sont assurées : management gestion des ressources humaines administration gestion financière fonction commerciale coordination et/ou responsabilité technique accueil et information coordination pédagogique fonction formation accompagnement gestion matérielle maintenance production de ressources management de la qualité DESCO A8 Norme GretaPlus mars /22

16 communication interne et externe. 4.b Les acteurs exerçant ces fonctions sont désignés. Leurs activités sont précisées et formalisées. 5 Mobiliser les compétences 5.a Le recrutement des personnels permanents et vacataires se fait dans le respect de la réglementation et des procédures en vigueur. 5.b La compétence des personnels est vérifiée par rapport au service contractualisé avec le système client. 5.c La gestion des ressources humaines intègre les données produites par les évaluations de la qualité. 5.d Des dispositions sont prises pour actualiser et développer les compétences. 5.e En cas de sous-traitance, d intervention ponctuelle ou de partenariat pédagogique, sont vérifiées : la compétence des intervenants l aptitude à assurer la prestation le respect de la réglementation et des procédures en vigueur. DESCO A8 Norme GretaPlus mars /22

17 Exigence VI : Evaluation de la qualité 1 Assurer l évaluation et le suivi de la qualité du service rendu 1.a Des modalités d évaluation de la qualité du service rendu au système client sont définies, planifiés et mis en œuvre. 1.b Il existe un système de traitement des dysfonctionnements, des écarts par rapport aux cahiers des charges, et des insatisfactions du client. 2 Améliorer la qualité du service rendu 2.a Des mesures correctives sont prises pour éviter le renouvellement des dysfonctionnements constatés. 2.b Des démarches d amélioration de la qualité sont prévues et mises en œuvre, parmi lesquelles la réalisation régulière d audits internes. 2.c Les résultats des évaluations sont utilisés dans la redéfinition annuelle de la politique et des objectifs. DESCO A8 Norme GretaPlus mars /22

18 Exigence VII : Gestion du système de documentation et d information 1 Gérer le manuel qualité 1.a Une procédure prévoit l élaboration du manuel qualité, sa déclinaison pour l entité, son actualisation, sa diffusion et la désignation d un responsable de sa mise en œuvre. 1.b Le manuel qualité inclut : la présentation de la politique qualité et de l organisation la description des dispositions prises pour atteindre les objectifs qualité et répondre de façon permanente aux exigences de la norme les procédures ou références des procédures en usage. 2 Définir et mettre en œuvre un système de diffusion, de classement des documents et d enregistrement des données 2.a Le système documentaire est organisé et tenu à jour : datation des documents validation identification diffusion qualité matérielle classement. 2.b Des dispositions sont prises pour assurer l archivage, la conservation et l accessibilité des documents, enregistrements et données. 2.c Des dispositions sont prises pour assurer que la documentation à caractère réglementaire liée à l activité de l entité est à jour et accessible. DESCO A8 Norme GretaPlus mars /22

19 G L O S S A I R E Aire de labellisation L aire de labellisation est définie par le GRETA candidat. Elle est constituée par l ensemble des formations concernées, mais aussi par les services qui concourent à leur réalisation (tant au niveau de la direction et des services communs du GRETA qu à celui d une unité de production donnée. C est cet ensemble qui constitue l entité à auditer. Coordination technique Activité de la personne désignée par la Direction pour assurer le fonctionnement quotidien de l entité (ou de l unité de production) dans le cadre de son cahier des charges et/ou de sa réglementation. (EN) Demande Expression d un besoin de prestation formulée par un client utilisateur, commanditaire ou financeur. (NF X , EN) Données d'entrée Ensemble des caractéristiques à prendre en compte pour assurer un processus de conception du produit qui permettra de répondre aux exigences du marché, d en saisir les opportunités afin de fournir au client la qualité du service attendu, ou de répondre à la demande particulière d un client. (EN) Entité Voir «aire de labellisation». (EN) Enregistrement Voir «Formaliser» et «Relevés». Formaliser Présenter sous la forme d un document écrit. Tout document existant utilisé par l entité peut convenir. Il ne doit pas être rédigé pour la circonstance. DESCO A8 Norme GretaPlus mars /22

20 Guide d équipement conseillé Document de référence, élaboré dans des commissions réunissant administration, inspection générale et spécialistes du domaine concerné. Pour une formation ou une filière donnée, ils indiquent les locaux et les équipements les plus appropriés, eu égard aux impératifs pédagogiques, techniques et économiques. (EN) Guide spécifique aux diplômes Voir «guide d équipement conseillé». Label Signe distinctif relatif à la qualification du produit ou du service. Il informe les consommateurs sur les caractéristiques du produit et du service et sur son niveau de qualité. (Loi du 3 juin 1994) (NF X ) Label GretaPlus Il est attribué au GRETA pour tout ou partie de ses formations (voire «aire de labellisation») Livret d'accueil Document écrit remis au client utilisateur en début de prestation comprenant a minima les informations réglementaires définies dans l article du code du travail. (EN) Livret de formation Document écrit individuel permettant au client utilisateur et à l équipe pédagogique de suivre le déroulement de la prestation et d en évaluer la pertinence et/ou l efficacité en fonction des objectifs intermédiaires et terminaux. (EN) Manuel qualité Document spécifiant le système de management de la qualité d un organisme. Le degré de détail et la forme d un manuel qualité peuvent varier pour s adapter à la taille et à la complexité d un organisme particulier. (ISO 9000 : 2000, 3.7.4) DESCO A8 Norme GretaPlus mars /22

21 Modes de validation La validation est un acte officiel qui consiste à certifier, au nom de l autorité compétente, habilitée par l état, qu un individu a fait la preuve, par des moyens codifiés à l avance, qu il maîtrise les connaissances et les compétences requises pour un diplôme ou un titre homologué donné. On valide par des diplômes nationaux, des titres, ou par des certificats de qualification définis dans des conventions collectives de branches, reconnues par la Commission paritaire de l Emploi de la branche. Objectifs opérationnels Actions planifiées et suivies permettant la réalisation des objectifs prioritaires définis par la Direction. (EN) Objectifs prioritaires Décisions hiérarchisées de la Direction concernant l évolution de l organisme. (EN) Organigramme fonctionnel Représentation graphique décrivant les relations entre toutes les fonctions présentes dans la structure et les différentes unités. (relations d ordre pratique, éventuellement distinctes des liens hiérarchiques) (EN) Parcours (de formation) Cursus organisé d acquisition de connaissances dans un domaine donné. Il comporte souvent des évaluations et peut déboucher sur une validation. (NF X ) Partenaire externe Partenariat : Relation contractuelle entre deux ou plusieurs personnes physiques ou morales concourant à réaliser un projet par la mise en commun de moyen matériels, intellectuels, humains ou financiers. (NF X avril 1992). Exemples de partenaires externes : ANPE, mission locale Partenaire interne à l Éducation nationale Par exemple autre GRETA, CIO, DAVA, université DESCO A8 Norme GretaPlus mars /22

22 Politique qualité Orientations et intentions générales d un organisme relatives à la qualité telles qu elles sont officiellement formulées par la direction. (ISO 9000 : 2000, 3.2.4) Positionnement pédagogique Mesure des écarts entre les acquis du client utilisateur au début de la prestation et les objectifs terminaux de la prestation. (EN) Procédure Manière spécifiée d effectuer une activité. ou un processus (ISO 9000 : 2000, 3.4.5) Processus Ensemble d activités corrélées ou interactives qui transforment des éléments d entrée en éléments de sortie (ISO 9000 : 2000, 3.4.1) Produit Résultat d un processus. (ISO 9000 : 2000, 3.4.2) Par exemple, peuvent être appelés produit : une action de formation, un outil pédagogique, la réponse simple ou complexe à un besoin implicite ou explicite, à un appel d offres. Relevés (enregistrements) Documents faisant état de résultats obtenus ou apportant la preuve de la réalisation d une activité. (ISO 9000 : 2000,3.7.6) Référent Membre de l équipe pédagogique désigné pour aider un client utilisateur (bénéficiaire) à réfléchir à l évolution de sa formation. (fonction accompagnement) (EN) Responsabilité technique Activité de la personne désignée par la Direction pour mettre en œuvre les décisions politiques et stratégiques concernant l entité. (EN) Service Résultat d au moins une activité nécessairement réalisée à l interface entre le fournisseur et le client et est généralement immatériel. (ISO 9000 : 2000, 3.4.2) DESCO A8 Norme GretaPlus mars /22

23 Sous-traitance Action de déléguer à un dispensateur qualifié tout ou partie de l exécution d une action de formation selon les directives et sous la responsabilité du donneur d ordre. (NF X avril 1992) Structure Organisation réglementaire constituée pour assurer la formation professionnelle des adultes au sein de l Éducation nationale. Elle est composée de la Direction et des services communs de l organisation. (EN) Système client Le système client peut être constitué de l utilisateur (bénéficiaire), du commanditaire et du financeur. (EN) Système documentaire Dispositions prises par la structure afin de maîtriser ses documents et données. Les documents et les données peuvent se présenter sur tout type de support. (papier, informatique ) (ISO 9000 : 2000, 3.7.2, EN) Unité constitutive Voir «unités de production». (EN) Unité de production Etablissement ou centre qui regroupe des moyens humains et techniques autour d un responsable. Ex : EPLE, APP, centre de langues, (EN) DESCO A8 Norme GretaPlus mars /22

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-direction des établissements et de la politique contractuelle Suivi par : Yves SCHENFEIGEL 1 ter avenue

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Arrêté du 4 mai 2011 fixant le cahier des charges relatif au label national «Orientation pour tous - pôle

Plus en détail

CHARTE NATIONALE D ENGAGEMENTS DES CFA ET DES CFPPA

CHARTE NATIONALE D ENGAGEMENTS DES CFA ET DES CFPPA COMMISSION EUROPEENNE Fonds social européen Action réalisée avec le soutien du Fonds social européen CHARTE NATIONALE D ENGAGEMENTS DES CFA ET DES CFPPA Référentiel de Certification de Service AFAQ Service

Plus en détail

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE I - OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDÉE

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE I - OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDÉE Commission paritaire nationale de l'emploi de la Métallurgie Qualification : MQ 92 11 89 0101 (1) FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE TITRE DE LA QUALIFICATION : Technicien de la qualité I - OBJECTIF

Plus en détail

Réunion de lancement de la certification. pour les Espaces Numériques de Travail. Réunion de lancement de la certification

Réunion de lancement de la certification. pour les Espaces Numériques de Travail. Réunion de lancement de la certification pour les Espaces Numériques de Travail 1 Sommaire Présentation du contexte Objectifs, contraintes / opportunités et limites Processus général de certification Fichier de critères Organisation des groupes

Plus en détail

Norme ISO 9001 version 2000

Norme ISO 9001 version 2000 Norme ISO 9001 version 2000 Page 1 Plan Introduction : QQOQCP «comprendre les enjeux pour l organisme» 1.Les 8 principes du Management de la Qualité 2.ISO 9001 : 2000 et cycle PDCA 3.Le système documentaire

Plus en détail

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles Synthèse Recommandations de bonnes pratiques professionnelles Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service OBJET Les propositions de cette recommandation visent à : définir

Plus en détail

PROJET (propositions du groupe de travail)

PROJET (propositions du groupe de travail) APPUI OPERATIONNEL A L ELABORATION DES OUTILS PRATIQUES DE MISE EN PLACE DES CLASSIFICATIONS AU SEIN DE LA BRANCHE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE PROJET (propositions du groupe de travail) Préambule Pourquoi

Plus en détail

REFERENTIEL D ACTIVITES DU TITRE

REFERENTIEL D ACTIVITES DU TITRE Code APE : 804CN SIREN : 183 109 073N déclaration d existence : 73 31 P00063 31 G:\COMMUN-DAVA\Doc-DAVA - En Vigueur\RESSOURCES DOCUMENTAIRES DU DAVA\FRP - Référentiel.doc MAJ12/11/2010 version 2007 adaptation

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E

CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E CHAMP D APPLICATION Ce cahier des charges s adresse à l ensemble des structures qui interviennent dans la phase d accompagnement à la VAE et qui

Plus en détail

Label qualité Aide en santé

Label qualité Aide en santé Label qualité Aide en santé La qualité de service rendu aux usagers des dispositifs d aide à distance Octobre 2014 2 Label qualité Aide en santé / octobre 2014 Table des matières PRÉAMBULE... 3 CONTEXTE

Plus en détail

PLAN DETAILLE PROJET D ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL SUR LA PROFESSIONNALISATION TOUT AU LONG DE LA VIE ET LA PROMOTION SOCIALE

PLAN DETAILLE PROJET D ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL SUR LA PROFESSIONNALISATION TOUT AU LONG DE LA VIE ET LA PROMOTION SOCIALE 20/11/2008 vf PLAN DETAILLE PROJET D ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL SUR LA PROFESSIONNALISATION TOUT AU LONG DE LA VIE ET LA PROMOTION SOCIALE Texte n intégrant pas à ce stade les thèmes faisant l

Plus en détail

RECTORAT DE L ACADEMIE DE GRENOBLE - Service Académique de l Inspection de l Apprentissage 7 place Bir-Hakeim B.P. 1065 38021 GRENOBLE Cedex

RECTORAT DE L ACADEMIE DE GRENOBLE - Service Académique de l Inspection de l Apprentissage 7 place Bir-Hakeim B.P. 1065 38021 GRENOBLE Cedex SERVICE ACADEMIQUE DE L INSPECTION DE L APPRENTISSAGE GUIDE DES ACTIVITES D UN ENSEIGNANT DE CENTRE DE FORMATION D APPRENTIS D UNITE DE FORMATION EN APPRENTISSAGE DE SECTION D APPRENTISSAGE RECTORAT DE

Plus en détail

ACCORD DU 24 NOVEMBRE 2010 RELATIF À LA CLASSIFICATION DES EMPLOIS, AUX RÉMUNÉRATIONS ET À LA CRÉATION D UNE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE

ACCORD DU 24 NOVEMBRE 2010 RELATIF À LA CLASSIFICATION DES EMPLOIS, AUX RÉMUNÉRATIONS ET À LA CRÉATION D UNE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel OFFICES PUBLICS DE L HABITAT ACCORD DU 2 NOVEMBRE 2010 RELATIF À LA CLASSIFICATION DES EMPLOIS, AUX RÉMUNÉRATIONS

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé (e) de projets industriels OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé (e) de projets industriels OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 08/11/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Chargé (e) de projets industriels I OBJECTIF

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat CQP Inter-branches Technicien de la Qualité Préparation de l évaluation des compétences par le candidat Vous souhaitez obtenir le Certificat de Qualification Professionnelle Inter-branches (CQPI) «Technicien

Plus en détail

Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES

Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES Fongecif Bretagne / Cahier des charges VAE page 1 /9 Mise à jour mai 2015 Préambule Le Fongecif Bretagne

Plus en détail

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001,

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, BC 05.03.02 Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, Spécialité(s) : Toutes concernées Disciplines concernées : Toutes spécialités Titre : Guide de lecture de la norme NF

Plus en détail

Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI)

Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI) Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI) sommaire 1 Préambule P. 4 2 Champ d application P. 6 3 Système

Plus en détail

SOMMAIRE GUIDE DU JURY

SOMMAIRE GUIDE DU JURY SOMMAIRE GUIDE DU JURY Certificat de Qualification Professionnelle Peintre - Confirmé Les Candidats La Formation...2 Evaluations en Cours de Formation...4 Examen Final...7 Le Jury La Délibération...12

Plus en détail

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux Cahier des charges relatif à la création de structures expérimentales spécialisées dans

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S, E (Qualité, Sécurité, Environnement)

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S, E (Qualité, Sécurité, Environnement) COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 09/01/2007 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S,

Plus en détail

~'. APAJH ~ Manuel Qualité. APAJH du TARN DU TARN ANN EE 2014. Code 5-105-2 Manuel Qualité. Page 1/14. Version 2

~'. APAJH ~ Manuel Qualité. APAJH du TARN DU TARN ANN EE 2014. Code 5-105-2 Manuel Qualité. Page 1/14. Version 2 -. ~'. APAJH ~ DU TARN Manuel Qualité APAJH du TARN ANN EE 2014 Code 5-105-2 Manuel Qualité Page 1/14 Version 2 DIFF : Siège/Etablissements APAJH du TARN p.1/14 SOMMAIRE AVANT PROPOS... 3 INTRODUCTION......

Plus en détail

SOCLE DE CONNAISSANCES ET DE COMPETENCES PROFESSIONNELLES CAHIER DES CHARGES APPEL A PROPOSITIONS

SOCLE DE CONNAISSANCES ET DE COMPETENCES PROFESSIONNELLES CAHIER DES CHARGES APPEL A PROPOSITIONS SOCLE DE CONNAISSANCES ET DE COMPETENCES PROFESSIONNELLES CAHIER DES CHARGES APPEL A PROPOSITIONS SOCLE DE CONNAISSANCES ET DE COMPETENCES PROFESSIONNELLES I. CAHIER DES CHARGES SOCLE DE CONNAISSANCES

Plus en détail

FICHE ACTEUR FICHE QUALITÉ

FICHE ACTEUR FICHE QUALITÉ AGENCE NATIONALE DE LUTTE CONTRE L'ILLETTRISME GRETA LITTORAL PICARD 1 rue Paul DELIQUE, 80100, ABBEVILLE, Picardie email: greta.lp@ac-amiens.fr www.gretalp.com Tel: 03.22.25.41.01 Fax: 03.22.25.41.01

Plus en détail

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI REGLES GENERALES POUR LA GESTION DES EVALUATEURS ET EXPERTS GEN EVAL REF 01 Révision 03 SOMMAIRE 1 OBJET DU DOCUMENT... 3 2 REFERENCES ET DEFINITIONS... 3 3 DOMAINE D APPLICATION... 5 4 MODALITES D APPLICATION...

Plus en détail

GRILLE GENERIQUE D INVESTIGATION PAR AUDIT PROCESSUS

GRILLE GENERIQUE D INVESTIGATION PAR AUDIT PROCESSUS Méthode de visite Réalisation d un audit de processus dans le cadre des visites de certification des établissements de santé GRILLE GENERIQUE D INVESTIGATION PAR AUDIT PROCESSUS Définitions Processus :

Plus en détail

Identifier les compétences et élaborer le plan de formation Fiches outils. Employeurs. + métiers de l événement. + études + conseil

Identifier les compétences et élaborer le plan de formation Fiches outils. Employeurs. + métiers de l événement. + études + conseil Identifier les compétences et élaborer le plan de formation Fiches outils Employeurs ingénierie + numérique + études + conseil + métiers de l événement ingénierie + numérique + études + conseil + métiers

Plus en détail

Appel d offre publié sur le site du FPSPP le 17 Juillet 2015

Appel d offre publié sur le site du FPSPP le 17 Juillet 2015 Appel d offre publié sur le site du FPSPP le 17 Juillet 2015 Cahier des charges concernant la réalisation d une campagne de communication et la réalisation de supports graphiques relatifs au Socle des

Plus en détail

DÉFINITION DES ÉPREUVES

DÉFINITION DES ÉPREUVES DÉFINITION DES ÉPREUVES EP1 techniques esthétiques Épreuve pratique et écrite Coefficient 7 (+ coefficient 1 pour l évaluation de la VSP) - Durée : 3h 30 Objectif de l épreuve Cette épreuve a pour but

Plus en détail

Schéma de développement des achats socialement responsables

Schéma de développement des achats socialement responsables Schéma de développement des achats socialement responsables Historique des clauses sociales et enjeux cadre législatif Les décrets de 2001, 2004 et enfin 2006 portant code des marchés publics, ont introduit

Plus en détail

Évaluation de la conception et de la réalisation de systèmes ou sous-systèmes ferroviaires nouveaux ou substantiellement modifiés.

Évaluation de la conception et de la réalisation de systèmes ou sous-systèmes ferroviaires nouveaux ou substantiellement modifiés. Évaluation de la conception et de la réalisation de systèmes ou sous-systèmes ferroviaires nouveaux ou substantiellement modifiés. Guide à l usage des candidats à l agrément d experts ou d organismes qualifiés

Plus en détail

CHAPITRE III: L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE

CHAPITRE III: L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE CHAPITRE III: L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.1 : L ENSEIGNEMENT SOUS-SECTION 3.1.1 : LES ÉTUDES DE PREMIER CYCLE PROCÉDURE RELATIVE À L ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DES ENSEIGNEMENTS AU PREMIER CYCLE

Plus en détail

ANNEXE II. b. Définition des épreuves

ANNEXE II. b. Définition des épreuves ANNEXE II. b Définition des épreuves Définitions des épreuves ÉPREUVE EP1 Activités de logistique et de transport (coefficient 8 + 1 pour PSE) Objectif de l épreuve Cette épreuve vise à apprécier l aptitude

Plus en détail

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Organisation du Référentiel d Activités et de Compétences Le référentiel

Plus en détail

Infodoc. n 95. Février 2015. Législation/Réglementation. Réforme de la Formation Professionnelle

Infodoc. n 95. Février 2015. Législation/Réglementation. Réforme de la Formation Professionnelle Infodoc Législation/Réglementation Réforme de la Formation Professionnelle Février 2015 n 95 michele.wendling@univ-paris-diderot.fr Service de la Formation Continue, Professionnelle et Permanente (SeFoCoPP)

Plus en détail

ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN. U. 1 3 écrite 4 h CCF 3 situations d évaluatio n. 2h + 20 min* orale. 3 situations d évaluatio n

ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN. U. 1 3 écrite 4 h CCF 3 situations d évaluatio n. 2h + 20 min* orale. 3 situations d évaluatio n BTS Management des unités commerciales ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN Voie scolaire dans un établissement public ou privé sous contrat, CFA ou section d apprentissage habilité. Formation professionnelle

Plus en détail

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL Décembre 2008 Sommaire 4 4 5 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle

Plus en détail

Vous pouvez naviguer dans le présent document en utilisant l'onglet ou l'icône "signet". Sommaire

Vous pouvez naviguer dans le présent document en utilisant l'onglet ou l'icône signet. Sommaire Vous pouvez naviguer dans le présent document en utilisant l'onglet ou l'icône "signet". Sommaire Note de présentation... p. 1 Règlement général du brevet professionnel (Décret du 31.08.01)... p. 4 Organisation

Plus en détail

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous?

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous? Cahier des charges - Appel à propositions Mise en œuvre de prestations d assistance technique à la mise en œuvre de la formation professionnelle dans les petites et moyennes entreprises du travail temporaire

Plus en détail

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES CONSEIL REGIONAL RHONE-ALPES Délibération n 09.02.780 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES Le Conseil régional

Plus en détail

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe III Définition des épreuves

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe III Définition des épreuves Annexe III Définition des épreuves EP1 : Épreuve professionnelle liée au contact avec le client et/ou l usager Coefficient : 4 Objectif de l épreuve : Cette épreuve vise à apprécier la maîtrise des techniques

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification: 1992 11 89 0101 Catégorie: C Dernière modification : 18/04/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Technicien de la qualité

Plus en détail

SECRETARIAT BELAC : MISSIONS ET RESPONSABILITES, ORGANISATION ET PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT

SECRETARIAT BELAC : MISSIONS ET RESPONSABILITES, ORGANISATION ET PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT BELAC 3-02 Rev 4 2015 SECRETARIAT BELAC : MISSIONS ET RESPONSABILITES, ORGANISATION ET PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT Les versions des documents du système de management de BELAC telles que disponibles sur

Plus en détail

Dispositifs de formation à la prévention des risques professionnels

Dispositifs de formation à la prévention des risques professionnels Dispositifs de formation à la prévention des risques professionnels DEMANDE D HABILITATION D UN ORGANISME DE FORMATION Dispositif EvRP Processus et dossier de demande 1 Dossier habilitation EvRP septembre

Plus en détail

Le métier de formateur

Le métier de formateur Le métier de formateur Le formateur serait celui qui prendrait en considération la globalité de l acte éducatif dépassant le cloisonnement des différentes disciplines pour s attacher à l étude des problèmes

Plus en détail

BAC PRO DEFINITION DES EPREUVES E3 «EPREUVE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE»

BAC PRO DEFINITION DES EPREUVES E3 «EPREUVE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE» BAC PRO DEFINITION DES EPREUVES E3 «EPREUVE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE» 1/9 L objectif de cette épreuve est de valider des compétences acquises au cours de la formation en établissement de formation ainsi

Plus en détail

PASSEPORT CACES 1,3,5

PASSEPORT CACES 1,3,5 Union européenne Fonds social européen PASSEPORT CACES 1,3,5 1- Objectifs Ce dispositif vise l acquisition : des compétences techniques sur la conduite d engins mobiles automoteurs de chantiers ou d équipements

Plus en détail

APPEL d OFFRE AUDIT DU DISPOSITIF CHARTE DES BONNES PRATIQUES D ELEVAGE

APPEL d OFFRE AUDIT DU DISPOSITIF CHARTE DES BONNES PRATIQUES D ELEVAGE Confédération Nationale de l Elevage 149, Rue de Bercy 75 595 PARIS CEDEX 12 Tél. 01.40.04.51.10 Fax. 01.40.04.51.22 c.allo@cne.asso.fr delphine.neumeister@idele.fr simon.fourdin@idele.fr APPEL d OFFRE

Plus en détail

NOR : La ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, la ministre du logement et de l égalité des territoires

NOR : La ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, la ministre du logement et de l égalité des territoires RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l égalité des territoires et du logement Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie ARRÊTÉ du XXX relatifs aux critères de qualifications requis

Plus en détail

LIAISON BAC GA BTS AG PME-PMI

LIAISON BAC GA BTS AG PME-PMI Les cordées «Bac Pro/BTS» Fiche-conseils Matières professionnelles BAC GA LIAISON BAC GA BTS AG PME-PMI BTS AG PME-PMI Résultats Compétences Activités Tâches 1.1.1 Tenue des dossiers fournisseurs et sous

Plus en détail

Référentiel Engagement de service

Référentiel Engagement de service Toute reproduction intégrale ou partielle faite en dehors d une demande expresse d AFNOR Certification ou de ses ayants droits ou ayants cause est illicite (code de la propriété intellectuelle art. L122-4

Plus en détail

LES CONNAISSANCES ASSOCIEES

LES CONNAISSANCES ASSOCIEES LES CONNAISSANCES ASSOCIEES F 1 : / / Clas 1.1 Conduite d'un de Compétence générale : C11 Préparer le de 1.1.1 Prise en charge du dossier de l annonceur C11.1. S approprier la demande de l annonceur -

Plus en détail

CIEP. Centre international d études pédagogiques. La démarche qualité en évaluation

CIEP. Centre international d études pédagogiques. La démarche qualité en évaluation CIEP Centre international d études pédagogiques La démarche qualité en évaluation Christine Tagliante Colloque ALTE 20 avril 2007 Le CIEP «est chargé de l organisation des examens institués par le ministère

Plus en détail

Filière éducation et insertion

Filière éducation et insertion . Filière éducation et insertion La filière «Éducation et Insertion» rassemble les équipes de professionnels chargés de conduire les projets personnalisés dans leur triple dimension : éducative, thérapeutique

Plus en détail

Référentiel d activités professionnelles

Référentiel d activités professionnelles Bac pro de la 20éme CPC Référentiel d activités professionnelles Les titulaires de ce baccalauréat professionnel 20 ème CPC exercent leurs activités : - dans le souci constant de la bientraitance des personnes,

Plus en détail

Référentiel de certification

Référentiel de certification Référentiel de certification Compétences Fonctions Capacités Compétences terminales F1, F2, F3 C1 Analyser F3, F4 C2 Concevoir F2, F4 C3 Réaliser Toutes fonctions Toutes fonctions C4 S informer, informer,

Plus en détail

Politique linguistique

Politique linguistique SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Politique linguistique Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s) Conseil d administration 25 octobre 2004 281-CA-4048 Modification(s)

Plus en détail

1 CONTEXTE ET DEFINITION

1 CONTEXTE ET DEFINITION REFERENCEMENT DE CABINETS CONSEILS POUR LA REALISATION DE PRESTATIONS DE DIAGNOSTIC RH et FORMATION TPME EXERCICES 2016-2017 DOSSIER DE CONSULTATION Dossier de consultation : DC /14 / N 1/2016 Date de

Plus en détail

Fiches emplois communautaires. Réseau Cicas Version Collaborateurs 07/10/2015

Fiches emplois communautaires. Réseau Cicas Version Collaborateurs 07/10/2015 Fiches emplois communautaires Réseau Cicas Version Collaborateurs 07/10/2015 l[ NOTICE MÉTHODOLOGIQUE Utilisation des fiches emplois communautaires LES OBJECTIFS DES FICHES EMPLOIS COMMUNAUTAIRES Les fiches

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ Arrêté du 19 décembre 2014 modifiant les modalités de validation d une démarche qualité

Plus en détail

Label lycée des métiers

Label lycée des métiers Encart : Mise en oeuvre de la loi d orientation et de programme pour l avenir de l école Label lycée des métiers C. n 2005-204 du 29-11-2005 NOR : MENE0502572C RLR : 520-2 MEN - DESCO Texte adressé aux

Plus en détail

RESEAU ARCHITECTES CERTIFIE QUALITE

RESEAU ARCHITECTES CERTIFIE QUALITE RESEAU ARCHITECTES CERTIFIE QUALITE 109 rue Yvon Morandat 73000 CHAMBERY MANUEL QUALITE conception et realisations architectecturales conformément à la norme ISO 9001 V 2008 Certifié par: 2007 création

Plus en détail

Mise à jour le 15.04.15 BILAN DE COMPETENCES DES SALARIES CAHIER DES CHARGES

Mise à jour le 15.04.15 BILAN DE COMPETENCES DES SALARIES CAHIER DES CHARGES Mise à jour le 15.04.15 BILAN DE COMPETENCES DES SALARIES CAHIER DES CHARGES Pour l inscription sur la liste de l année 2016 Préambule Le Fongecif Rhône-Alpes propose aux salariés relevant de son champ

Plus en détail

APPEL A PROJETS ACTION DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN FAVEUR DES PUBLICS DETENUS RELEVANT DE LA MAISON D ARRET DE RIOM «RENOVATION DECORATION»

APPEL A PROJETS ACTION DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN FAVEUR DES PUBLICS DETENUS RELEVANT DE LA MAISON D ARRET DE RIOM «RENOVATION DECORATION» Direction Générale Adjointe Formation, Qualité de la Vie, Education Pôle Formation Professionnelle Continue APPEL A PROJETS ACTION DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN FAVEUR DES PUBLICS DETENUS RELEVANT DE

Plus en détail

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE NOTICE DESCRIPTIVE DE AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE RENTREE DE NOVEMBRE 2015 1. Le métier d Aide- Médico-Psychologique L aide médico-psychologique (A.M.P.) exerce une fonction d accompagnement et d aide dans

Plus en détail

La Qualité RE.S.E.A-U en Provence-Alpes-Côte d Azur

La Qualité RE.S.E.A-U en Provence-Alpes-Côte d Azur La Qualité RE.S.E.A-U en Provence-Alpes-Côte d Azur Journées d information et d échanges de pratique pour les Conseils régionaux Strasbourg, 13-14 décembre 2012 Trois étapes de construction d un positionnement

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3150 Convention collective nationale IDCC : 2162. PROFESSIONS DE LA PHOTOGRAPHIE (9 e édition. Décembre

Plus en détail

Chargé de gestion administrative et d aide au pilotage

Chargé de gestion administrative et d aide au pilotage Chargé de gestion administrative et d aide au pilotage J2C24 Administration et pilotage - IE Domaine d application - Support au pilotage des unités Il/elle réalise des études ou des analyses permettant

Plus en détail

Cahier des charges - cadre. Volet 1 : Contexte et Orientations. Plan académique de la. formation continue. des personnels.

Cahier des charges - cadre. Volet 1 : Contexte et Orientations. Plan académique de la. formation continue. des personnels. Délégation académique à la formation des personnels de l Éducation nationale [Dafpen] Cahier des charges - cadre Volet 1 : Contexte et Orientations ************* Plan académique de la formation continue

Plus en détail

Les certifications professionnelles enregistrées au RNCP dans les métiers de l accompagnement vers l emploi et dans l emploi : une offre plurielle

Les certifications professionnelles enregistrées au RNCP dans les métiers de l accompagnement vers l emploi et dans l emploi : une offre plurielle Les certifications professionnelles enregistrées au RNCP dans les métiers de l accompagnement vers l emploi et dans l emploi : une offre plurielle Depuis le Loi du 17 janvier 2002, le Répertoire national

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DE MÉTIER 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

Règles de certification

Règles de certification N d identification : NF214 N de révision : 2.1 Date de mise à jour : 20/06/2005 Date de mise en application : 01/02/2005 Règles de certification Formation Organisme Certificateur : AFAQ AFNOR Certification

Plus en détail

«LABEL DIVERSITE» Cahier des charges de labellisation Version 3

«LABEL DIVERSITE» Cahier des charges de labellisation Version 3 «LABEL DIVERSITE» Label relatif à la prévention des discriminations et à la promotion de la diversité dans le cadre de la gestion des ressources humaines Cahier des charges de labellisation Version 3 Applicable

Plus en détail

Certificat de qualification professionnelle Gestionnaire conseil de la Sécurité sociale

Certificat de qualification professionnelle Gestionnaire conseil de la Sécurité sociale Certificat de qualification professionnelle Gestionnaire conseil de la Sécurité sociale CQP gestionnaire conseil de la Sécurité sociale - CPNEFP 13 juin 2012 1 Sommaire 1. Origine de la demande 2. Opportunité

Plus en détail

PLAN PLURIANNUEL D ÉVALUATION 2014 2016 DES PROGRAMMES D INTERVENTION DE L AGENCE ------ Rapport de présentation

PLAN PLURIANNUEL D ÉVALUATION 2014 2016 DES PROGRAMMES D INTERVENTION DE L AGENCE ------ Rapport de présentation CONSEIL D'ADMINISTRATION PLAN PLURIANNUEL D ÉVALUATION 2014 2016 DES PROGRAMMES D INTERVENTION DE L AGENCE ------ Rapport de présentation L évaluation des politiques publiques a été introduite au sein

Plus en détail

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 1 Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 2015-020-CTST-PRO-1 Approbation du 5 juin 2015 Annule et remplace l édition du 3 octobre 2014 2 Sommaire 1. Préambule...

Plus en détail

Notice d accompagnement. Diplôme d Etat d Educateur Spécialisé DEES

Notice d accompagnement. Diplôme d Etat d Educateur Spécialisé DEES Notice d accompagnement Diplôme d Etat d Educateur Spécialisé DEES ((( Cette notice a pour objectif principal de vous aider à remplir votre demande de validation des acquis de l'expérience pour le diplôme

Plus en détail

La Validation des Acquis de l ExpÄrience

La Validation des Acquis de l ExpÄrience La Validation des Acquis de l ExpÄrience Votre expärience, l autre voie d accés au diplñme Dispositif AcadÄmique de Validation des Acquis (DAVA) Nantes TÄl : 02.51.86.31.60 LE CADRE REGLEMENTAIRE DE LA

Plus en détail

Politique de la langue française 91.11.26.08 amendée 09.11.25.17

Politique de la langue française 91.11.26.08 amendée 09.11.25.17 Politique de la langue française 91.11.26.08 amendée 09.11.25.17 Introduction Le Cégep de Sherbrooke est un établissement d enseignement francophone dont la mission première est d œuvrer au développement

Plus en détail

Livret d accueil des Auxiliaires de Vie Scolaire

Livret d accueil des Auxiliaires de Vie Scolaire Livret d accueil des Auxiliaires de Vie Scolaire Inspection Académique d Ille-et-Vilaine 1, quai Dujardin B.P.3145 35031 Rennes cedex Inspectrice de l Education Nationale chargée de l Adaptation Scolaire

Plus en détail

CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement

CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement Salariés ou futurs salariés des entreprises qui auront pour missions d animer et/ou participer à la mise en œuvre de la politique prévention, sécurité,

Plus en détail

Entretien professionnel Guide pratique. Salariés. + métiers de l événement. + études + conseil. ingénierie + numérique

Entretien professionnel Guide pratique. Salariés. + métiers de l événement. + études + conseil. ingénierie + numérique Entretien professionnel Guide pratique Salariés ingénierie + numérique + études + conseil + métiers de l événement ingénierie + numérique + études + conseil + métiers de l événement www.fafiec.fr 2/12

Plus en détail

Document de consultation des entreprises. Formation des acteurs de la formation. Volet apprentissage

Document de consultation des entreprises. Formation des acteurs de la formation. Volet apprentissage Achat de prestations de formation par le GIP Corse Compétences dans le cadre de son dispositif de professionnalisation des acteurs du champ emploi - formation - insertion Document de consultation des entreprises

Plus en détail

Circulaire de la CNAMTS relative au SST

Circulaire de la CNAMTS relative au SST ANNEXE N 1 Circulaire de la CNAMTS relative au SST Annexe visée à l article 2 des conventions conclues avec la CRAM ou la CGSS Sommaire CIRCULAIRE Circulaire CIR-150/2003 7 INTRODUCTION 8 ORGANISATION

Plus en détail

Référentiel Ergonome conseil Proposé par le CICF-SNCE (Syndicat National des cabinets- Conseil en Ergonomie)

Référentiel Ergonome conseil Proposé par le CICF-SNCE (Syndicat National des cabinets- Conseil en Ergonomie) Référentiel Ergonome conseil Proposé par le CICF-SNCE ( des cabinets- Conseil ) Préambule : Ce référentiel est destiné aux sociétés de conseil en ergonomie employant des consultants salariés, aussi bien

Plus en détail

Coefficient 3 Épreuve écrite et orale : durée 2h15 ou contrôle en cours de formation

Coefficient 3 Épreuve écrite et orale : durée 2h15 ou contrôle en cours de formation Deuxième partie : un travail personnel écrit noté sur 7 points Ce travail permet d évaluer la maîtrise de quelques compétences du programme à travers la rédaction d un document de 2 pages maximum par le

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS Introduction (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE

Plus en détail

Cahier des charges. Consultation pour la réalisation d une étude sur :

Cahier des charges. Consultation pour la réalisation d une étude sur : 12/10/2015 Cahier des charges Consultation pour la réalisation d une étude sur : «Évolution de l ingénierie française de la Construction liée au BIM (Building Information Modeling)» CDC ETUDE BIM COPIIEC

Plus en détail

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE NOTICE DESCRIPTIVE DE FORMATION AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE RENTREE DE JANVIER 2015 Structure d Aide à Domicile 1. Le métier d Aide- Médico-Psychologique L aide médico-psychologique (A.M.P.) exerce une fonction

Plus en détail

FICHE DEMARCHE METHODOLOGIQUE La clause d insertion dans les marchés de travaux et de services

FICHE DEMARCHE METHODOLOGIQUE La clause d insertion dans les marchés de travaux et de services FICHE DEMARCHE METHODOLOGIQUE La clause d insertion dans les marchés de travaux et de services Cette fiche a été réalisée dans le cadre du groupe de collectivités franciliennes pour une commande publique

Plus en détail

Conseil et formation en création, reprise et développement d entreprise OBJECTIFS DE LA FORMATION :

Conseil et formation en création, reprise et développement d entreprise OBJECTIFS DE LA FORMATION : Conseil et formation en création, reprise et développement d entreprise FORMATION «GESTIONNAIRE DE PETITES ET MOYENNES STRUCTURES» CODE CPF 2593 448 HEURES SOIT 56 JOURS DE FORMATION DE LA FORMATION :

Plus en détail

CAP OPÉRATEUR/OPÉRATRICE LOGISTIQUE

CAP OPÉRATEUR/OPÉRATRICE LOGISTIQUE 25 Mars 2015 GUIDE D ACCOMPAGNEMENT PÉDAGOGIQUE CAP OPÉRATEUR/OPÉRATRICE LOGISTIQUE Page 1 sur 73 SOMMAIRE LE RÉFÉRENTIEL 3 1- LE CAP OPÉRATEUR/OPÉRATRICE LOGISTIQUE : TROIS ACTIVITÉS 3 ACTIVITÉ 1 : LA

Plus en détail

Référentiel de certification

Référentiel de certification Référentiel de certification Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) Administrateur(trice) des Ventes Commission Paritaire Nationale de l Emploi et de la Formation Professionnelle des commerces

Plus en détail

TRANSPORTS SPECIALISES DE PERSONNES A MOBILITE REDUITE ADAPTATION DU CAHIER DES CHARGES. DECISION n 790 3. prise dans sa séance du 13 Février 2004

TRANSPORTS SPECIALISES DE PERSONNES A MOBILITE REDUITE ADAPTATION DU CAHIER DES CHARGES. DECISION n 790 3. prise dans sa séance du 13 Février 2004 SYNDICAT DES TRANSPORTS D'ILE DE FRANCE CONSEIL D'ADMINISTRATION TRANSPORTS SPECIALISES DE PERSONNES A MOBILITE REDUITE ADAPTATION DU CAHIER DES CHARGES DECISION n 790 3 prise dans sa séance du 13 Février

Plus en détail

REFERENTIEL RESPONSABLE D'ATELIER

REFERENTIEL RESPONSABLE D'ATELIER REFERENTIEL RESPONSABLE D'ATELIER Référentiel métier RESPONSABLE ATELIER 1. Intitulé métier & autres appellations Responsable atelier Chef d atelier 2. Définition et description synthétique du métier Définition

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR. Innovation textile

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR. Innovation textile MINISTÈRE DE L EDUCATION NATIONALE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR Innovation textile option A «structures» option B «traitements» Septembre 2013 RÉPUBLIQUE

Plus en détail

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004 Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité Ébauche septembre 2004 Le présent guide a été conçu dans le but d aider les petits exploitants du domaine de l aviation

Plus en détail

LA QUALITE DANS LES ORGANISMES DE FORMATION Sylvain GOIZE Expert Qualité AFNOR compétences

LA QUALITE DANS LES ORGANISMES DE FORMATION Sylvain GOIZE Expert Qualité AFNOR compétences LA QUALITE DANS LES ORGANISMES DE FORMATION Sylvain GOIZE Expert Qualité AFNOR compétences Projet de décret relatif à la qualité des actions de la formation professionnelle continue DECRET Chapitre V Qualité

Plus en détail