D O S S I E R D E P R E S S E

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "D O S S I E R D E P R E S S E"

Transcription

1 La Fondation Lenval présente le bilan des réalisations financées grâce aux dons et lance sa campagne d information 2013 Mon ISF pour nos enfants Sommaire D O S S I E R D E P R E S S E 18 avril 2013 P 2/5 Communiqué de presse Les réalisations de la Fondation LENVAL grâce aux dons P6 Le détail des dons et libéralités 2012 P7 Les projets 2013 P 8 La Fondation LENVAL Contact presse Nadine BAUER Fondation Lenval. 57 avenue de la Californie 06 Nice. Tel

2 La Fondation Lenval lance sa campagne d information 2013 Communiqué de presse Mon ISF pour nos enfants Pour la cinquième année consécutive, la Fondation LENVAL lance une campagne d information auprès des contribuables assujettis à l Impôt de Solidarité sur la Fortune. En effet depuis 2008, la Loi permet à ces contribuables de déduire de leur impôt 75% du montant de leurs dons à une Fondation reconnue d utilité publique. Les azuréens assujettis à l ISF peuvent donc, s ils le souhaitent, faire bénéficier de leur générosité des enfants malades de la Côte d Azur, à travers une Fondation qui leur est proche depuis 125 ans. D où le thème : «Mon ISF pour nos enfants». Au cours de la conférence de presse, Pierre COSTA, Président, et Bernard LECAT, Directeur Général, présentent les principales réalisations de la Fondation LENVAL en 2012 financées grâce aux dons qu elle a reçus ainsi que le projet 2013, après avoir rappelé les dispositions de la loi TEPA. 2

3 M o n I S F Rappel des dispositions de loi TEPA Depuis 2008, la Loi permet aux contribuables assujettis à l ISF de déduire de leur impôt 75% du montant de leurs dons aux Fondations reconnues d utilité publique. Toutefois, si le montant de la réduction obtenue est supérieur à celui de l ISF dû, l excédent ne sera ni reporté sur les années ultérieures ni remboursé, étant précisé que la déduction est plafonnée conformément aux dispositions légales de la loi du 21 août Les dons doivent être réalisés entre la date limite de dépôt de la déclaration de l année précédente et la date limite de dépôt de l année d imposition. A réception de chaque don, la Fondation LENVAL adressera le reçu fiscal comprenant tous les éléments exigés par l Administration des Impôts. ISF 2013, de nouvelles modalités déclaratives Les dates de déclaration de l'isf 2013 Le calendrier de l'isf 2013 a été rendu public à la fin du mois de mars. Les contribuables assujettis à l ISF ont jusqu'au lundi 27 mai 2013 pour remplir leur déclaration d'isf s ils décident d'opter pour le format papier et si leur patrimoine est compris entre 1,3 et 2,57 millions d'euros. Leurs obligations déclaratives se limitent dans ce cas au remplissage d'une rubrique spécifique à la huitième page de la déclaration complémentaire de revenus (imprimé n 2042 C), ce formulaire devant être adressé au fisc en même temps que votre déclaration de revenus. Le calendrier est différent avec des délais supplémentaires accordés en cas de déclaration en ligne. Si la valeur du patrimoine taxable est au moins égale à 2,57 millions d'euros, la datelimite de dépôt de la déclaration d'isf est fixée au lundi 17 juin Déclarer son ISF sur Impots.gouv.fr (variables selon le département de résidence) La déclaration en ligne n'est pas possible pour les personnes disposant d'un patrimoine dont la valeur nette taxable est supérieure ou égale à 2,57 millions d'euros. Ce service est donc ouvert uniquement aux redevables de l'isf dont le patrimoine net taxable est compris entre à 1,3 million et 2,57 millions euros. Les avantages sont multiples : calcul automatique et instantané de l'isf exigible, délais de déclaration au-delà du 27 mai 2013 et variables selon votre département de résidence (3, 7 ou 11 juin 2013). La télé-déclaration sur le site internet Impots.gouv.fr est également possible pour les expatriés résidant à l'étranger qui doivent déclarer leurs revenus en France. Les dates-limites varient alors selon le pays de résidence : - Lundi 17 juin 2013 : Monaco, pays d'europe, pays du littoral méditerranéen, pays d'amérique du Nord et pays d'afrique - Lundi 1er juillet 2013 : Pays d'amérique centrale et d'amérique du Sud, pays d'asie (exception faite des pays situés en bordure de la mer Méditerranée), pays d'océanie et tous les autres pays. Les formulaires à utiliser selon leur situation 3

4 - si le patrimoine est inférieur à 2,57 millions d'euros : imprimé 2042 C de déclaration complémentaire de revenus - si le patrimoine est supérieur ou égal à 2,57 millions d'euros ou s il s agit d un contribuable non-résident soumis à l'isf : déclaration ISF normale n 2725 (notamment en cas de première déclaration de l'isf), déclaration normale pré-identifiée 2725 K, ou déclaration simplifiée et pré-identifiée 2725 SK concernant certains types de biens autres que des biens requérant une déclaration normale. - En cas de reliquat d un droit à restitution au titre du bouclier fiscal après imputation sur l'isf 2012 : imprimé 2041 DRBF qui permet d'imputer le solde de sa créance de bouclier fiscal acquise en 2011 ou 2012 sur la cotisation d'isf due en 2013 P o u r N o s e n f a n t s Depuis l origine, ses statuts donnent à la Fondation la mission de recevoir tous les enfants, sans condition de ressources et sans distinction de culte ou de nationalité. Chaque année, des enfants ne disposant d aucune couverture sociale, qu ils résident en France ou dans d autres pays, sont ainsi accueillis et soignés par les équipes de LENVAL. Cet esprit philanthropique qui est à la base de l œuvre du Baron de LENVAL bénéficie depuis l origine d un soutien permanent de tous les azuréens. Ainsi, c est grâce aux dons et legs faits à la Fondation que les locaux de LENVAL ont été progressivement reconstruits au cours des dernières années. Les libéralités (dons et legs) ont eu de tout temps une importance décisive dans le développement de LENVAL. En effet, c est grâce à la générosité des Niçois et des Azuréens que la Fondation a pu se développer et passer des deux lits d origine à la structure actuelle. A l origine les dons reçus permettaient même de fonder à perpétuité des lits supplémentaires! Par ailleurs, LENVAL a également reçu au cours de l histoire des dons et des legs parfois importants, soit en numéraire soit sous forme d immeubles. Dans la période récente, c est la vente des immeubles que la Fondation avait conservés qui a en grande partie permis de reconstruire l hôpital pour enfants de la Promenade des Anglais. La gestion des dons et libéralités : des règles précises et transparentes La gestion des dons et legs fait l objet d'une rigoureuse organisation, basée sur trois règles structurantes. - C'est le trésorier qui représente l'établissement, le président ne peut pas agir seul et le conseil d'administration a un pouvoir de contrôle. - Les ressources sous forme de dons doivent faire l'objet d'une publicité. - Les conseils d'administration successifs ont toujours voulu que les dons soient affectés à un objet précis. On donne pour une machine, pour des jouets. On le précise avec son chèque. Si rien n'est précisé, l'argent est affecté à la reconstruction. Les dons et legs ont représenté 10 millions d'euros entre 2006 et 2012, qu ils soient le fait de particuliers anonymes, riches ou modestes, de comités ou clubs service. 4

5 D'autres garanties interviennent dans la transparence. Depuis plus de vingt ans, les dons ouvrent droit à des déductions d'impôt et tout établissement bénéficiaire doit éditer, chaque fois, un reçu numéroté avec le nom du donateur, le montant et la forme du don. Même si le don n'est pas déductible, et c'est le cas pour les Monégasques, Lenval adresse un reçu. De plus, la Fondation Lenval appartient à une catégorie d'établissement percevant plus de minimum de libéralités par an. Aussi, elle établit un compte emploi ressources décrivant toutes les donations et tous les emplois qu'on en fait. Dernier rempart depuis juillet 2009, la publication des comptes est obligatoire.» Les réalisations financées en 2012 grâce aux dons Les dons collectés au titre de l ISF ont été affectés prioritairement au projet principal de 2012 Poursuite des aménagements et du financement du Centre Marina Picasso à Nice bd Maréchal Joffre La Maison de Adolescents, créée en 2007 bd Scaliero accueille gratuitement et sans rendez-vous, tous les jeunes du département des Alpes- Maritimes, âgés de 12 à 20 ans, ressentant le besoin de parler de leurs difficultés dans un lieu convivial, spécialement pensé pour eux. la Fondation LENVAL a transféré la Maison des Adolescents, appelée maintenant Centre Marina Picasso, au bd Maréchal Joffre, à Nice, dans de nouveaux locaux dont elle a fait l acquisition et qui ont été inaugurés le 28 mars 2012 sous le haut patronage de Mme Bernadette Chirac par Mme Marina Picasso.La nouvelle structure s étend sur 800 m2 de plancher en plein centre de Nice pour un investissement total de 2,7 millions d euros. En 2011, 657 adolescents (dont 483 nouveaux) ont été reçus en consultations, soit en consolidé 1461 personnes. Les équipes de la MDA ont réalisé plus de 3424 actes. Autres équipements et matériels Les dons en 2012 ont été utilisés pour l achat d équipements et de matériels : o 1 Moniteur euros o 2 Moteurs pour Bloc euros o 8 Moniteurs et accessoires euros o 1 Moniteur & ventilateur euros o 1 Réalisation de salle de bain handicapés euros o Travaux d aménagement d une véranda à euros L IME Henri GERMAIN Je souhaite souligner le remarquable investissement des DAMES DE LENVAL qui chaque année organisent le GALA ANNUEL DES DAMES DE LENVAL et dont les recettes sont au bénéfice des enfants de Lenval. Je remercie Mme SCOFFIER et son équipe qui œuvre sans relâche depuis plusieurs années.» Pierre Costa président de la Fondation Lenval. 5

6 OBJECTIF 2013 La Fondation s est dotée en 2013 d une nouvelle salle de radiologie (radiologie numérisée à très faible dose du rachis et des membres inférieurs) de type EOS. EOS : Une nouvelle salle de radiologie à Lenval EOS, est un système d imagerie qui réalise 2 images planes du corps du patient entier, puis reconstitue la structure tridimensionnelle du squelette, en position debout, avec une très faible dose d irradiation pour le patient. Basé sur des technologies brevetées de détection des particules (issues des travaux de George Charpak, Prix Nobel de physique 1992) et développé par la société EOS imaging, cette nouvelle salle de radiologie constitue une avancée majeure dans le diagnostic, le suivi des traitements et des pathologies comme la scoliose. Le fonctionnement d EOS Dans un premier temps, le patient est positionné debout dans le système EOS. Une radiographie simultanée de face et de profil du corps entier est alors effectuée ; l examen peut se limiter à une zone anatomique localisée comme par exemple la colonne vertébrale ou la jambe, si la radiographie du corps entier n est pas nécessaire. L examen EOS est réalisé par balayage de deux pinceaux très fins de rayons X *, et prend environ 20 secondes pour un corps entier. Dans un second temps, les deux images numériques basse dose ainsi obtenues sont traitées sur une station informatique stereos permettant la modélisation personnalisée du squelette du patient (rachis et/ou membres inférieurs) en 3D et le calcul automatique des mesures cliniques associées. Le système EOS permet de répondre à un besoin précis en imagerie médicale Pour les radiologues, EOS permet de réaliser en moins de 4 minutes un examen pour lequel les technologies concurrentes réclament 12 à 30 minutes. Cette capacité permet de minimiser les délais d attente des jeunes patients et d apporter un service adapté à des consultations souvent chargées. Une fois acquises, les images radiologiques 2D sont directement affichées sur le poste informatique du manipulateur où elles sont interprétées et peuvent immédiatement être exploitées pour effectuer la modélisation 3D. *Les doses de rayons X sont 6 à 10 fois moindres qu en radio conventionnelle Pour les chirurgiens, EOS est un outil puissant qui permet de mesurer avec précision, en tenant compte des compensations entre les articulations, les paramètres cliniques relatifs aux articulations. Les atouts d EOS ne se limitent cependant pas à la préparation de la chirurgie : 6

7 en postopératoire, il permet au chirurgien d évaluer le résultat de la correction chirurgicale et de suivre le patient régulièrement pour apprécier l évolution. L importance des libéralités pour LENVAL Demain, LENVAL devra encore réaliser de nouveaux projets. C est pourquoi les libéralités ont une importance considérable pour le développement de l hôpital LENVAL, même si elles ne représentent que en moyenne chaque année, à comparer à des dépenses et des recettes liées à l activité des établissements d environ Ces libéralités permettent à l hôpital Lenval de disposer de locaux parfaitement adaptés et d un plateau technique qui est à la pointe du progrès et c est ce qui garantit, conformément à la vocation de la Fondation, les meilleurs soins aux enfants malades. LEGS & DONATIONS ENCAISSES CHIFFRES euros ISF euros DONS (Investissements / équipements / matériels) euros Contact presse : Nadine Bauer Fondation Lenval 57 avenue de la Californie 06 Nice Tel Fax

8 LA FONDATION LENVAL Un établissement de référence pour les soins aux enfants en médecine et en chirurgie pédiatriques comme en psychiatrie infanto-juvénile. Cette excellence a été reconnue, une nouvelle fois en 2010, avec une 3 ème certification par la Haute Autorité de Santé sans aucune observation ni réserve. Pour continuer à progresser, une grande partie des services d hospitalisation de l hôpital Lenval ont été réunis avec le service de pédiatrie du CHU de Nice. Depuis la pédiatrie est regroupée sur le site de Lenval qui accueille désormais passages aux urgences, hospitalisations par an. Le fonctionnement de ces services s appuie pour l essentiel sur le plateau technique de la Fondation Lenval (imagerie entièrement numérisée, scanner, IRM, Pharmacie, stérilisation des dispositifs médicaux, etc ). Ce support médico-technique est régulièrement modernisé pour garantir aux enfants reçus en urgence, en hospitalisation ou en simple consultation, les meilleurs soins possibles. La Fondation anime aussi plusieurs centres sociaux et médico-sociaux pour enfants : la Pouponnière prend en charge les enfants en bas âge abandonnés ou retirés à leur famille ; l Institut Henri Germain accueille des enfants polyhandicapés en internat et en semi-internat ; l Institut Les Chanterelles assure la prise en charge d enfants souffrant de surdité ou de troubles graves du langage ; les Centres de protection maternelle et infantile dispensent des consultations de pédiatrie et de suivi de grossesse ; le Centre Marina Picasso donne une réponse aux problèmes spécifiques des jeunes de 12 à 20 ans. Fondation Lenval 57 avenue de la Californie 06 Nice Tel Fax

D O S S I E R D E P R E S S E

D O S S I E R D E P R E S S E La Fondation Lenval présente le bilan des réalisations financées grâce aux dons et lance sa campagne d information 2014 Mon ISF pour nos enfants D O S S I E R D E P R E S S E 16 avril 2014 Sommaire P 2/4

Plus en détail

Dossier de presse 16 avril 2015

Dossier de presse 16 avril 2015 Lancement de la campagne d appel à la générosité du public Présentation du programme mécénat auprès des entreprises Dossier de presse 16 avril 2015 Sommaire P2-4 Communiqué de presse P5 La fondation Lenval,

Plus en détail

Les modalités déclaratives concernant l impôt de solidarité sur la fortune - ISF

Les modalités déclaratives concernant l impôt de solidarité sur la fortune - ISF Les modalités déclaratives concernant l impôt de solidarité sur la fortune - ISF Si votre patrimoine net taxable : est inférieur ou égal à 1,3 million d euros : vous êtes exonérés d ISF ; est supérieur

Plus en détail

D O S S I E R D E P R E S S E

D O S S I E R D E P R E S S E D O S S I E R D E P R E S S E I N A U G U R A T I O N D U N O U V E A U B A T I M E N T D E L E N V A L Par Madame Simone VEIL Présidente d honneur du Groupement de Coopération Sanitaire Hôpitaux pédiatriques

Plus en détail

Les modalités déclaratives concernant l impôt de solidarité sur la fortune - ISF

Les modalités déclaratives concernant l impôt de solidarité sur la fortune - ISF Les modalités déclaratives concernant l impôt de solidarité sur la fortune - ISF Les contribuables dont le patrimoine net taxable : est inférieur ou égal à 1,3 million d euros sont exonérés d ISF ; est

Plus en détail

LES NOUVELLES MODALITES DECLARATIVES CONCERNANT L IMPOT DE SOLIDARITE SUR LA FORTUNE - ISF

LES NOUVELLES MODALITES DECLARATIVES CONCERNANT L IMPOT DE SOLIDARITE SUR LA FORTUNE - ISF _ LES NOUVELLES MODALITES DECLARATIVES CONCERNANT L IMPOT DE SOLIDARITE SUR LA FORTUNE - ISF NOUVELLES MODALITES DECLARATIVES 1. Pour les contribuables dont le patrimoine net taxable est supérieur ou égal

Plus en détail

Ce chiffre impactera naturellement les cases de la ligne 470 (même page).

Ce chiffre impactera naturellement les cases de la ligne 470 (même page). Déclaration annuelle des revenus : déduction des intérêts d emprunt I. Dates de déclaration des revenus La date limite de dépôt de la déclaration papier est fixée au lundi 27 mai 2013 à minuit. Les usagers

Plus en détail

SPECIAL FISCALITé 2013

SPECIAL FISCALITé 2013 SPECIAL FISCALITé 2013 ISF et impôt sur le revenu LA FONDATION MÉDECINS SANS FRONTIÈRES Innover et agir dans l humanitaire N. Vigilanti / MSF Donnez de l impact à votre ISF en renforçant notre capacité

Plus en détail

MODE D EMPLOI. Comment déclarer sa réduction d ISF pour l année 2014?

MODE D EMPLOI. Comment déclarer sa réduction d ISF pour l année 2014? DECLARATION DE L ISF 2014 MODE D EMPLOI Comment déclarer sa réduction d ISF pour l année 2014? Comment déclarer ses investissements ISF des années précédentes (FIP, Holdings et PME en direct)? Page [0]

Plus en détail

Quelles nouveautés & quelles solutions pour réduire son impôt?

Quelles nouveautés & quelles solutions pour réduire son impôt? Quelles nouveautés & quelles solutions pour réduire son impôt? La Loi de Finances pour 2013 a introduit de nombreuses modifications concernant l ISF : le barème d imposition a été entièrement repensé,

Plus en détail

SPÉCIAL FISCALITÉ 2014 ISF et Impôt sur le Revenu

SPÉCIAL FISCALITÉ 2014 ISF et Impôt sur le Revenu SPÉCIAL FISCALITÉ ISF et Impôt sur le Revenu CHOISISSEZ L IMPACT QUE VOUS DONNEZ À VOTRE ISF en vous associant à nos programmes d action humanitaire RÉDUIRE VOS IMPÔTS Vous êtes redevable de l Impôt sur

Plus en détail

DECLARATION ISF 2012

DECLARATION ISF 2012 MODE D EMPLOI DECLARATION ISF 2012 - Pour les patrimoines supérieurs à 3 millions d - Date limite de déclaration et de paiement : Le 15 juin 2012 1 LES REDEVABLES DE L ISF Les contribuables dont le patrimoine

Plus en détail

DECLARATION D ISF 2015 Mode d emploi

DECLARATION D ISF 2015 Mode d emploi DECLARATION D ISF 2015 Mode d emploi 1. Informations sur le barème et la déclaration d ISF 2015 Barème et seuil de déclenchement En 2015, le barème de l'isf n a pas été revisité et se trouve toujours composé

Plus en détail

ISF et IMPÔT SUR LE REVENU Choisissez l impact que vous donnez à votre générosité.

ISF et IMPÔT SUR LE REVENU Choisissez l impact que vous donnez à votre générosité. FONDATION MEDECINS SANS FRONTIERES DISPOSITIONS FISCALES 2015 ISF et IMPÔT SUR LE REVENU Choisissez l impact que vous donnez à votre générosité. Conjuguer générosité et logique patrimoniale L a générosité

Plus en détail

ISF 2015 MODE D EMPLOI. Comment déclarer sa réduction d ISF pour l année 2015?

ISF 2015 MODE D EMPLOI. Comment déclarer sa réduction d ISF pour l année 2015? DECLARATION DE L ISF 2015 ISF 2015 MODE D EMPLOI Comment déclarer sa réduction d ISF pour l année 2015? Comment exonérer ses investissements ISF des années précédentes (FIP, Holdings et PME en direct)?

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE MARS 2010 BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE Aout 2012 Une information de notre partenaire Texte phare de la session parlementaire extraordinaire convoquée en juin dernier par le nouveau président de

Plus en détail

CAMPAGNE 2014 D IMPOT SUR LE REVENU 2013 : DES DEMARCHES FACILITÉES POUR LES USAGERS NON-RÉSIDENTS

CAMPAGNE 2014 D IMPOT SUR LE REVENU 2013 : DES DEMARCHES FACILITÉES POUR LES USAGERS NON-RÉSIDENTS CAMPAGNE 2014 D IMPOT SUR LE REVENU 2013 : DES DEMARCHES FACILITÉES POUR LES USAGERS NON-RÉSIDENTS Les principales nouveautés 2014 La nouvelle présentation du site impot.gouv.fr Depuis avril 2014, l accès

Plus en détail

Calendrier impôt 2014

Calendrier impôt 2014 Calendrier impôt 2014 Janvier 15 / 01 / 2014 : 1ère mensualité Pour tous les impôts pour lesquels vous avez opté pour la mensualisation, le 1er prélèvement mensuel est opéré le 15 janvier. Février 17 /

Plus en détail

Comment innover et agir dans le domaine humanitaire, tout en réduisant vos impôts?

Comment innover et agir dans le domaine humanitaire, tout en réduisant vos impôts? LA FONDATION MÉDECINS SANS FRONTIÈRES Stimuler l innovation pour renforcer l action humanitaire N. Vigilanti / MSF Comment innover et agir dans le domaine humanitaire, tout en réduisant vos impôts? MSFF_1303_Mailing_Prospec_GDO_Guide.indd

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS N 56 DU 4 JUIN 2009 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 13 A-3-09 INSTRUCTION DU 2 JUIN 2009 PLAFONNEMENT DES IMPOSITIONS DIRECTES EN FONCTION DU REVENU. AUTOLIQUIDATION

Plus en détail

Votre livret fiscalité et générosité 2015

Votre livret fiscalité et générosité 2015 FDF-Prosp ISF2015-livret fiscalite125x197_11_fdf 19/03/15 17:26 Page1 SPÉCIAL ISF ET IMPÔT SUR LE REVENU Votre livret fiscalité et générosité 2015 Informations sur les réductions fiscales à l intérieur

Plus en détail

Réduction d I S F au titre des dons effectués au profit de certains organismes d intérêt général

Réduction d I S F au titre des dons effectués au profit de certains organismes d intérêt général Conférence ISF Paris, le 19 mai 2008 Réduction d I S F au titre des dons effectués au profit de certains organismes d intérêt général Article 885-0 V bis A du code général des impôts (CGI) Direction de

Plus en détail

REFORME DE LA FISCALITE DU PATRIMOINE (communication du 18/07/2011)

REFORME DE LA FISCALITE DU PATRIMOINE (communication du 18/07/2011) REFORME DE LA FISCALITE DU PATRIMOINE (communication du 18/07/2011) En l absence d un accord sur le projet de réforme du patrimoine, le Gouvernement a convoqué une commission mixte paritaire afin d établir

Plus en détail

Comment aider vos donateurs à optimiser leur don sur le plan fiscal. Nathalie Sauvanet BNP Paribas Wealth Management

Comment aider vos donateurs à optimiser leur don sur le plan fiscal. Nathalie Sauvanet BNP Paribas Wealth Management Comment aider vos donateurs à optimiser leur don sur le plan fiscal Nathalie Sauvanet BNP Paribas Wealth Management Qu est ce que la Philanthropie? Sens général La philanthropie est tout acte de générosité

Plus en détail

ISF 2015 quand Impôt rime avec Solidarité

ISF 2015 quand Impôt rime avec Solidarité Avril 2015 ISF 2015 quand Impôt rime avec Solidarité Contact presse : Fondation de France - Charlotte de Lattre T. 01 44 21 87 47 - charlotte.delattre@fdf.org www.fondationdefrance.org SOMMAIRE ISF 2015.

Plus en détail

Versions 7.1.0.2 7.2.1

Versions 7.1.0.2 7.2.1 Versions 7.1.0.2 7.2.1 Septembre 2012 Dernières évolutions 1. Loi de Finances rectificative 2012 Impacts edixit... 2 1.1. Transmission Droits de mutation à titre gratuit... 2 1.2. Contribution exceptionnelle

Plus en détail

Partage d expériences entre associations de solidarité internationale. Soutenu par:

Partage d expériences entre associations de solidarité internationale. Soutenu par: Partage d expériences entre associations de solidarité internationale Soutenu par: Ce que dit la loi Loi 2014-773 du 7 juillet 2014 relative à la politique de développement et de solidarité internationale

Plus en détail

Votre résidence fiscale est en France

Votre résidence fiscale est en France Votre résidence fiscale est en France B8 Impôt sur la fortune (Mise à jour 30 août 2011) En France, l impôt sur la fortune, appelé Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF), est un impôt qui frappe le patrimoine.

Plus en détail

NOTE FISCALE DU FIP ARKEON PRE COTATION REGIONS 2013

NOTE FISCALE DU FIP ARKEON PRE COTATION REGIONS 2013 NOTE FISCALE DU FIP ARKEON PRE COTATION REGIONS 2013 La présente note doit être considérée comme un résumé des aspects fiscaux du Fonds d Investissement de Proximité («FIP») dénommé «FIP ARKEON Pré-cotation

Plus en détail

Devenir acteur de santé

Devenir acteur de santé de cadres de santé d ambulanciers d auxiliaires de puériculture école d infirmiers de bloc opératoire des aides-soignants école d infirmiers anesthésistes Les écoles et instituts de formation aux professions

Plus en détail

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-PAT-ISF-40-40-20-20140616 DGFIP PAT - ISF - Calcul de l'impôt - Réduction

Plus en détail

SPÉCIAL ISF 2015 CALCULER, DÉCLARER, RÉDUIRE VOTRE ISF ( * ) * ) Impôt de solidarité sur la fortune

SPÉCIAL ISF 2015 CALCULER, DÉCLARER, RÉDUIRE VOTRE ISF ( * ) * ) Impôt de solidarité sur la fortune SPÉCIAL ISF 2015 CALCULER, DÉCLARER, RÉDUIRE VOTRE ISF ( * ) ( * ) Impôt de solidarité sur la fortune La valeur nette taxable de votre patrimoine est strictement inférieure à 1 300 000 Vous n êtes pas

Plus en détail

Ce guide a pour objectif de vous

Ce guide a pour objectif de vous La défiscalisation des dons aux fondations et associations déclarées d utilité publique Ce guide a pour objectif de vous permettre de déterminer au mieux la répartition des imputations de vos dons sur

Plus en détail

L impôt de solidarité sur la fortune ISF (cours)

L impôt de solidarité sur la fortune ISF (cours) L impôt de solidarité sur la fortune ISF (cours) Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 I Le champ d application de l ISF... 4 Les personnes imposables... 4 Les biens concernés par

Plus en détail

principales mesures du «paquet fiscal»

principales mesures du «paquet fiscal» principales mesures du «paquet fiscal» Loi en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat, publiée au Journal officiel le 22 août 2007. Les principales mesures en matière patrimoniale sont les

Plus en détail

BOI-PAT-ISF-50-10-20-20-20130614 PAT - ISF - - - 2,57 M I.

BOI-PAT-ISF-50-10-20-20-20130614 PAT - ISF - - - 2,57 M I. BOI-PAT-ISF-50-10-20-20-20130614 PAT - ISF - Obligations des redevables - Établissement d'une déclaration - Redevables dont la valeur nette taxable du patrimoine est supérieure ou égale à 2,57 M I. Champ

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SCI MISES A JOUR et COMPLEMENTS D'INFORMATIONS

GUIDE PRATIQUE DE LA SCI MISES A JOUR et COMPLEMENTS D'INFORMATIONS GUIDE PRATIQUE DE LA SCI MISES A JOUR et COMPLEMENTS D'INFORMATIONS Les présentes mises à jour concernent le quatrième tirage 2000. PACS ( Pacte civil de solidarité ) - Page 6 Le régime applicable entre

Plus en détail

Loi de Finances Rectificative 2012 : Impacts et stratégies fiscales à adopter

Loi de Finances Rectificative 2012 : Impacts et stratégies fiscales à adopter Loi de Finances Rectificative 2012 : Impacts et stratégies fiscales à adopter Loi de finances rectificative pour 2012 n 201-958 du 16 août 2012 Intervention au Medef Lyon-Rhône 6 septembre 2012 Nathalie

Plus en détail

La réforme de la fiscalité du patrimoine : la loi de finances rectificative du 29 juillet 2011

La réforme de la fiscalité du patrimoine : la loi de finances rectificative du 29 juillet 2011 L A LETTRE DROIT FISCAL La réforme de la fiscalité du patrimoine : la loi de finances rectificative du 29 juillet 2011 Cette année, la date limite de dépôt des déclarations d impôt de solidarité sur la

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 7 S-2-01 N 82 du 2 MAI 2001 7 E / 14 INSTRUCTION DU 20 AVRIL 2001 IMPÔT DE SOLIDARITE SUR LA FORTUNE. ORGANISATION DE LA CAMPAGNE 2001. (CGI,

Plus en détail

Réduire son impôt de solidarité sur la fortune en faisant un don

Réduire son impôt de solidarité sur la fortune en faisant un don Cette plaquette a été mise à jour par le Centre Français des Fonds et Fondations et par France générosités en mars 2012. Ont participé à la rédaction de la plaquette initiale publiée en mai 2008 : Isabelle

Plus en détail

Et si l impôt était le meilleur ami du fundraiser?

Et si l impôt était le meilleur ami du fundraiser? Et si l impôt était le meilleur ami du fundraiser? Daniel Bruneau, directeur de la recherche de fonds et la communication, petits frères des Pauvres Frédéric Théret, directeur du développement, Fondation

Plus en détail

BOI-PAT-ISF-50-10-20-20-20120912

BOI-PAT-ISF-50-10-20-20-20120912 BOI-PAT-ISF-50-10-20-20-20120912 PAT ISF Obligations des redevables Etablissement d'une déclaration Redevables dont la valeur nette taxable du patrimoine est supérieure à 3 M I. Champ d application 1 L

Plus en détail

CONVENTIONS FISCALES INTERNATIONALES Comparatif des conventions fiscales internationales.

CONVENTIONS FISCALES INTERNATIONALES Comparatif des conventions fiscales internationales. CONVENTIONS FISCALES INTERNATIONALES Comparatif des conventions fiscales internationales. FRANCE DETERMINATION DU LIEU DE RESIDENCE Allemagne, Autriche, Belgique, Brésil, Canada, Espagne, Etats-Unis, Inde,

Plus en détail

Le plafonnement des impôts directs : mise en place du «bouclier fiscal»

Le plafonnement des impôts directs : mise en place du «bouclier fiscal» Le plafonnement des impôts directs : mise en place du «bouclier fiscal» Ce qu il faut retenir Article 74 de la loi de finances pour 2006 Dans la situation actuelle, il peut arriver que le montant total

Plus en détail

Réduire son impôt de solidarité sur la fortune en faisant un don

Réduire son impôt de solidarité sur la fortune en faisant un don Réduire son impôt de solidarité sur la fortune en faisant un don Rappel des principes en matière d ISF et des réductions d impôts envisageables Rappels sur l ISF La loi n 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur

Plus en détail

BULLETIN DE SOUTIEN A LA FONDATION DES PROMOTEURS IMMOBILIERS DE FRANCE

BULLETIN DE SOUTIEN A LA FONDATION DES PROMOTEURS IMMOBILIERS DE FRANCE BULLETIN DE SOUTIEN A LA FONDATION DES PROMOTEURS IMMOBILIERS DE FRANCE Je fais un don à la Fondation de France / Fondation des promoteurs immobiliers de France de : 1.500 5.000 Engagement de soutien :

Plus en détail

FAITES DE NOS PROJETS UNE RÉALITÉ

FAITES DE NOS PROJETS UNE RÉALITÉ FAITES DE NOS PROJETS UNE RÉALITÉ MÉCÉNAT ET DÉVELOPPEMENT LA PREMIÈRE AMBITION DE LA FONDATION HEI-INGÉNIEURS POUR LE MONDE EST D ACCOMPAGNER L ECOLE ET SES ÉLÈVES DANS LEUR DÉVELOPPEMENT. GRÂCE À VOTRE

Plus en détail

BARÈME ET SEUIL DE DÉCLENCHEMENT

BARÈME ET SEUIL DE DÉCLENCHEMENT DÉCLARATION D ISF 2014 : MODE D EMPLOI 1/8 BARÈME ET SEUIL DE DÉCLENCHEMENT En 2014, le barème de l ISF n a pas été revisité et se trouve toujours composé de six tranches (cf. tableau de synthèse ci-après).

Plus en détail

II. - Dispositions du projet de loi

II. - Dispositions du projet de loi Le développement de l économie passe en priorité par la réhabilitation du travail comme moyen de procurer aux salariés un meilleur confort de vie et de relancer la machine économique. Le confort de vie,

Plus en détail

ISF 2012. Règles d imposition : la territorialité En France : imposition sur l ensemble des biens situés en France et hors de France.

ISF 2012. Règles d imposition : la territorialité En France : imposition sur l ensemble des biens situés en France et hors de France. ISF 2012 I. Principe L impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF) est un impôt déclaratif. Les personnes physiques possédant un patrimoine d une valeur nette supérieure à 1,3 million euros au 1 janvier 2012

Plus en détail

Mesures patrimoniales de la loi de finances 2014, de la loi de finances rectificatives pour 2013

Mesures patrimoniales de la loi de finances 2014, de la loi de finances rectificatives pour 2013 Sources : Mesures patrimoniales de la loi de finances 2014, de la loi de finances rectificatives pour 2013 Loi de finances 2014 : http://www.assembleenationale.fr/14/ta/ta0267.asp Loi de finances rectificatives

Plus en détail

L IMPÔT SUR LA FORTUNE

L IMPÔT SUR LA FORTUNE L IMPÔT SUR LA FORTUNE Cet impôt a succédé à l'«impôt sur les grandes fortunes» (IGF) créé en 1982. Créé par la loi de finances pour 1989, il reprend les mécanismes et la philosophie de l'igf, supprimé

Plus en détail

Ministère de la Culture et de la Communication Mission du Mécénat. Atelier «Fonds de dotation» 11 MARS 2009 V0209

Ministère de la Culture et de la Communication Mission du Mécénat. Atelier «Fonds de dotation» 11 MARS 2009 V0209 Ministère de la Culture et de la Communication Mission du Mécénat Atelier «Fonds de dotation» 11 MARS 2009 V0209 Sommaire Présentation Motivation Contexte Définition Caractéristiques juridiques Caractéristiques

Plus en détail

Recommandation d ARKEON Finance émise dans le cadre du mandat de conseil sur la réduction de l ISF

Recommandation d ARKEON Finance émise dans le cadre du mandat de conseil sur la réduction de l ISF Recommandation d ARKEON Finance émise dans le cadre du mandat de conseil sur la réduction de l ISF Le Mandant : Monsieur Madame Monsieur et/ou Madame Mademoiselle Nom : Nom de jeune fille :... Prénoms

Plus en détail

L IMPOT DE SOLIDARITE SUR LA FORTUNE

L IMPOT DE SOLIDARITE SUR LA FORTUNE L IMPOT DE SOLIDARITE SUR LA FORTUNE Introduction L impôt de solidarité sur la fortune est un impôt annuel dû par les personnes physiques détenant un patrimoine net supérieur à 790 000 au 1 er janvier

Plus en détail

- COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 -

- COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - REGROUPEMENT DE LA CLINIQUE ADASSA ET DE LA CLINIQUE DU DIACONAT DE STRASBOURG --- NAISSANCE DE LA CLINIQUE ADASSA - DIACONAT --- Strasbourg (Bas-Rhin), le 06 janvier 2011 la clinique Adassa et la clinique

Plus en détail

Newsletter - Mesures fiscales de la loi de Finances pour 2012

Newsletter - Mesures fiscales de la loi de Finances pour 2012 Newsletter - Mesures fiscales de la loi de Finances pour 2012 Octobre 2012 Sommaire 1. CONTRIBUTION EXCEPTIONNELLE SUR LA FORTUNE...2 2. DROITS DE SUCCESSION ET DE DONATION...2 2.1 Réduction de l abattement

Plus en détail

CE QU IL FAUT SAVOIR POUR GUIDER NOS INTERLOCUTEURS DANS LE DOMAINE DE LA SANTE

CE QU IL FAUT SAVOIR POUR GUIDER NOS INTERLOCUTEURS DANS LE DOMAINE DE LA SANTE CE QU IL FAUT SAVOIR POUR GUIDER NOS INTERLOCUTEURS DANS LE DOMAINE DE LA SANTE SE SOIGNER A MOINDRE FRAIS... 2 La CMU de BASE... 3 LA CMU COMPLEMENTAIRE... 5 L ACS... 7 TABLEAU... 8 L'AME... 9 LE CMP...

Plus en détail

ISF (2) : calcul de l'impôt

ISF (2) : calcul de l'impôt - 1 - ISF (2) : calcul de l'impôt Mots clés : Sommaire : Valeur vénale Résidence principale Abattement Foyer fiscal France Meubles Immeubles Inventaire Evaluation globale Valeur mobilière Stock Etranger

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES HOPITAUX EN BELGIQUE. Prof. G. DURANT

LE FINANCEMENT DES HOPITAUX EN BELGIQUE. Prof. G. DURANT LE FINANCEMENT DES HOPITAUX EN BELGIQUE Prof. G. DURANT La Belgique (11 millions d habitants) est un pays fédéral. Le financement est organisé au niveau national sauf le financement des infrastructures

Plus en détail

Ce tutoriel vous explique en détail les règles de fonctionnement utilisées par B-Association pour gérer les dons.

Ce tutoriel vous explique en détail les règles de fonctionnement utilisées par B-Association pour gérer les dons. B-ASSOCIATION Tutoriel de gestion des dons Ce tutoriel vous explique en détail les règles de fonctionnement utilisées par B-Association pour gérer les dons. B-Association Tutoriel gestion des dons Page

Plus en détail

Intérêt de la numérisation des demandes d examen et de son intégration dans le RIS/PACS

Intérêt de la numérisation des demandes d examen et de son intégration dans le RIS/PACS Intérêt de la numérisation des demandes d examen et de son intégration dans le RIS/PACS N.LABONNE (1), B.TAINE (1), C.DOUCHIN (2), A.BLUM (1) Service d Imagerie Guilloz C.H.U. Nancy (1) Direction Informatique

Plus en détail

Fiscalité Tout ce qu il faut savoir sur l ISF

Fiscalité Tout ce qu il faut savoir sur l ISF Conférence débat Mercredi 14 mai 2014 Fiscalité Tout ce qu il faut savoir sur l ISF L Impôt Sur la Fortune (ISF) est un impôt annuel dû par les personnes physiques dont le patrimoine net (actif - passif),

Plus en détail

Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 :

Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 : I.S.F. Patrimoine taxable Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 : Vous êtes redevable de l ISF si votre patrimoine net taxable excède 1,3 million au 1 er janvier

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 7 S-5-02 N 83 du 6 MAI 2002 IMPÔT DE SOLIDARITE SUR LA FORTUNE. ORGANISATION DE LA CAMPAGNE 2002. (CGI, art. 885 W) NOR : ECO L 02 00071 J Bureau

Plus en détail

1- LES PRINCIPAUX LIVRETS BANCAIRES 2- L ASSURANCE VIE / LE PLACEMENT PATRIMONIAL ROI

1- LES PRINCIPAUX LIVRETS BANCAIRES 2- L ASSURANCE VIE / LE PLACEMENT PATRIMONIAL ROI «TAUX-INDICES-CHIFFRESCHIFFRES» 1- LES PRINCIPAUX LIVRETS BANCAIRES Les livrets sans impôts TAUX Livret A, Livret Bleu 2,25 % Livret de développement durable 2,25 % Livret Jeunes (pour les 12 à 25 ans)

Plus en détail

Lundi 8 octobre 2007. Nancy. Comment optimiser l organisation de votre patrimoine grâce à la loi TEPA et au projet de Loi de Finances 2008?

Lundi 8 octobre 2007. Nancy. Comment optimiser l organisation de votre patrimoine grâce à la loi TEPA et au projet de Loi de Finances 2008? Lundi 8 octobre 2007 Nancy Comment optimiser l organisation de votre patrimoine grâce à la loi TEPA et au projet de Loi de Finances 2008? Frédéric Gros Directeur Nancy Élise Moras Ingénieur patrimonial

Plus en détail

DEFISCALISER SON ISF EN FAVEUR DE LA RECHERCHE MEDICALE, C EST POSSIBLE!

DEFISCALISER SON ISF EN FAVEUR DE LA RECHERCHE MEDICALE, C EST POSSIBLE! DEFISCALISER SON ISF EN FAVEUR DE LA RECHERCHE MEDICALE, C EST POSSIBLE! Journée de la Fondation Cœur et Artères 23 septembre 2009 Palais du Luxembourg Paris DEFISCALISER SON ISF EN FAVEUR DE LA RECHERCHE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION TELE IMAGERIE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE L HOPITAL DE NYONS L HOPITAL DE BUIS LES BARONNIES

DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION TELE IMAGERIE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE L HOPITAL DE NYONS L HOPITAL DE BUIS LES BARONNIES DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION TELE IMAGERIE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE & L HOPITAL DE NYONS L HOPITAL DE BUIS LES BARONNIES VENDREDI 14 JUIN 2013 A 15 heures Salle de visioconférence Centre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes.

DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes.fr DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES Crédit Photo : Nicolas MASSON Cannes, le 6 avril 2011

Plus en détail

2. FRANCE - Plus-values Cession de fonds de commerce et clientèles libérales

2. FRANCE - Plus-values Cession de fonds de commerce et clientèles libérales Lettre mensuelle Mai 2005 SOCIETES 1. UE FRANCE - Intégration fiscale Déduction des pertes subies par des filiales situées dans d autres Etats Membre de l UE 2. FRANCE - Plus-values Cession de fonds de

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS N 91 DU 27 OCTOBRE 2009 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 5 B-27-09 INSTRUCTION DU 16 OCTOBRE 2009 REFORME DU REGIME DE DEDUCTION DES CHARGES DE GROSSES REPARATIONS

Plus en détail

La Lettre fiscale n 1 / Juin 2008 Sommaire Editorial

La Lettre fiscale n 1 / Juin 2008 Sommaire Editorial La Lettre fiscale n 1 / Juin 2008 Sommaire Taxe professionnelle 2 Impôt de solidarité sur la fortune 4 Editorial Le cabinet Simon Associés s agrandit et développe un pôle fiscal en accueillant Pierrick

Plus en détail

Votre résidence fiscale est en France. B8 Impôt sur la fortune (Mise à jour mai 2013)

Votre résidence fiscale est en France. B8 Impôt sur la fortune (Mise à jour mai 2013) Votre résidence fiscale est en France B8 Impôt sur la fortune (Mise à jour mai 2013) En France, l impôt sur la fortune, appelé Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF), est un impôt qui frappe le patrimoine.

Plus en détail

NOUVELLES MESURES APPORTEES PAR LA LOI DE FINANCE RECTIFICATIVE POUR 2011

NOUVELLES MESURES APPORTEES PAR LA LOI DE FINANCE RECTIFICATIVE POUR 2011 NOUVELLES MESURES APPORTEES PAR LA LOI DE FINANCE RECTIFICATIVE POUR 2011 La loi de finance rectificative pour 2011, dite «réforme de la fiscalité du patrimoine», a été adoptée par le Parlement le 6 juillet

Plus en détail

La Mutualité. Française. Rhône. dans le. Des services de soins et d accompagnement mutualistes pour une santé solidaire

La Mutualité. Française. Rhône. dans le. Des services de soins et d accompagnement mutualistes pour une santé solidaire La Mutualité Française Rhône dans le Des services de soins et d accompagnement mutualistes pour une santé solidaire Des valeurs qui font la différence Edito La Mutualité Française Responsabilité CHACUN

Plus en détail

Loi de finances rectificative pour 2011

Loi de finances rectificative pour 2011 Loi de finances rectificative pour 2011 La loi de finances rectificative pour 2011 a été définitivement adoptée le 6 juillet dernier et devrait, sauf recours constitutionnel, être prochainement publiée

Plus en détail

Comment accompagner vos clients dans un projet philanthropique?

Comment accompagner vos clients dans un projet philanthropique? Conseillers en gestion de patrimoine Comment accompagner vos clients dans un projet philanthropique? sommaire Pourquoi recommander la Fondation de France à vos clients? Pour son expertise Pour son offre

Plus en détail

Fiscalité de l asbl - 2010 - Service Public Fédéral FINANCES

Fiscalité de l asbl - 2010 - Service Public Fédéral FINANCES L UNION FAIT LA FORCE Fiscalité de l asbl - 2010 - Service Public Fédéral FINANCES Contenu Impôt des personnes morales ou impôt des sociétés 4 Impôt des personnes morales 5 Impôt des sociétés 9 TVA 10

Plus en détail

Actualité Juridique & Fiscale

Actualité Juridique & Fiscale Assurance et Epargne long terme Sommaire 2009 N 1 Actualité Juridique & Fiscale Sommaire I. Loi de finances pour 2009 Revalorisation des tranches du barème de l IR 2008 et des tranches du barème de l ISF

Plus en détail

Sommaire. Les ateliers. Plan de la visite du circuit Patient p 4 & 5 Présentation du circuit Patient p 6 à 11

Sommaire. Les ateliers. Plan de la visite du circuit Patient p 4 & 5 Présentation du circuit Patient p 6 à 11 Sommaire Le circuit Patient Plan de la visite du circuit Patient p 4 & 5 Présentation du circuit Patient p 6 à 11 Le circuit Logistique Plan de la visite du circuit Logistique p 12 & 13 Présentation du

Plus en détail

HÔPITAL PRIVÉ SÉVIGNÉ INAUGURATION

HÔPITAL PRIVÉ SÉVIGNÉ INAUGURATION HÔPITAL PRIVÉ SÉVIGNÉ INAUGURATION DOSSIER DE PRESSE VENDREDI 2 OCTOBRE 2009 SOMMAIRE L INAUGURATION DU 2 OCTOBRE 2009 p 4 La nouvelle Maison des Consultations L extension du bloc opératoire L HÔPITAL

Plus en détail

Aperçu de la fiscalité française

Aperçu de la fiscalité française Aperçu de la fiscalité française AGENDA 1) Notion de domicile fiscal et de «résident» de France, 2) Principaux impôts français pour les «résidents» 3) Régime fiscal des retraités ONU et «institutions spécialisées»

Plus en détail

Un équipement de la dernière génération pour les examens de la Femme

Un équipement de la dernière génération pour les examens de la Femme Un équipement de la dernière génération pour les examens de la Femme Le Mammographe Numérique avec tomosynthèse» au Centre Hospitalier de Valenciennes 1 Sommaire Contexte...p. 3 Une technologie de pointe

Plus en détail

Programme ESSEC Gestion de patrimoine

Programme ESSEC Gestion de patrimoine Programme ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire «L investissement immobilier» Fiscalité de l immobilier François Longin 1 www.longin.fr Fiscalité de l immobilier Plusieurs niveaux de fiscalité (investissement

Plus en détail

SHAAD GUAPO PINCE YLM EVENT DE L AUBIER : retraités CAMPINO MiiSHKA : sont les deux chevaux «vitrine» du Cheval Bavard en activité

SHAAD GUAPO PINCE YLM EVENT DE L AUBIER : retraités CAMPINO MiiSHKA : sont les deux chevaux «vitrine» du Cheval Bavard en activité PARRAINER UN CHEVAL Pour ces chevaux qui resterons avec nous car ils sont nos compagnons, nous proposons des possibilités de parrainage. Nous vous proposons deux formules : SHAAD GUAPO PINCE YLM EVENT

Plus en détail

NOTE D INFORMATION SUR LA FISCALITE DU FIP HEXAGONE PATRIMOINE 1 AVERTISSEMENT

NOTE D INFORMATION SUR LA FISCALITE DU FIP HEXAGONE PATRIMOINE 1 AVERTISSEMENT NOTE D INFORMATION SUR LA FISCALITE DU FIP HEXAGONE PATRIMOINE 1 AVERTISSEMENT Il faut considérer la présente note comme un descriptif des caractéristiques fiscales (en vigueur à ce jour) du Fonds d Investissement

Plus en détail

FLASH Projet de loi de finances rectificative pour 2011 Conseil des Ministres du 11/ 05/2011

FLASH Projet de loi de finances rectificative pour 2011 Conseil des Ministres du 11/ 05/2011 FLASH Projet de loi de finances rectificative pour 2011 Conseil des Ministres du 11/ 05/2011 Actualisation du flash sur les dispositions présentées à la presse le 12/04/2011 Le PLFR 2011 sera examiné par

Plus en détail

MÉDECIN SPÉCIALISTE SOMMAIRE

MÉDECIN SPÉCIALISTE SOMMAIRE MÉDECIN SPÉCIALISTE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU MÉDECIN SPÉCIALISTE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU MÉDECIN SPÉCIALISTE... 4 L'ACTIVITÉ DU MÉDECIN SPÉCIALISTE... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DU MÉDECIN SPÉCIALISTE...

Plus en détail

L IMPÔT EN FRANCE. Vos relations avec les autorités fiscales françaises

L IMPÔT EN FRANCE. Vos relations avec les autorités fiscales françaises (03-2012) Inter région Rhône-Alpes Bourgogne Direction Départementale des Finances Publiques de la Haute-Savoie L IMPÔT EN FRANCE Vos relations avec les autorités fiscales françaises Intervenante: Christine

Plus en détail

La Fondation reconnue d utilité publique dans le domaine de la recherche. ondations. DÉVELOPPER LES FONDATIONS DE RECHERCHE pourquoi? comment?

La Fondation reconnue d utilité publique dans le domaine de la recherche. ondations. DÉVELOPPER LES FONDATIONS DE RECHERCHE pourquoi? comment? La Fondation reconnue d utilité publique dans le domaine de la recherche ondations DÉVELOPPER LES FONDATIONS DE RECHERCHE pourquoi? comment? FISCALITÉ La loi n 2003-709 du 1 er août 2003 relative au mécénat,

Plus en détail

Centre du sein. Tous les spécialistes Tous les équipements Un seul lieu

Centre du sein. Tous les spécialistes Tous les équipements Un seul lieu Centre du sein Tous les spécialistes Tous les équipements Un seul lieu Présentation Situé à la Maternité, le Centre du sein regroupe au même endroit toutes les expertises et tous les équipements nécessaires

Plus en détail

- Abrogation de la TVA «sociale» : La hausse de 1,6% de la TVA, qui devait entrer en vigueur le 1 er octobre 2012 devrait être abrogée.

- Abrogation de la TVA «sociale» : La hausse de 1,6% de la TVA, qui devait entrer en vigueur le 1 er octobre 2012 devrait être abrogée. - Abrogation de la TVA «sociale» : La hausse de 1,6% de la TVA, qui devait entrer en vigueur le 1 er octobre 2012 devrait être abrogée. - Contribution exceptionnelle sur la fortune : Une contribution exceptionnelle

Plus en détail

Loi de finances rectificative pour 2010 et Loi de finances pour 2011. Loi de finances pour 2011

Loi de finances rectificative pour 2010 et Loi de finances pour 2011. Loi de finances pour 2011 Loi de finances rectificative pour 2010 et Loi de finances pour 2011 Loi de finances pour 2011 La loi de finances pour 2011 ne bouleverse pas notre fiscalité. Les principales dispositions sont relatives

Plus en détail

A. HERICORD, M.-F. WILMOTTE

A. HERICORD, M.-F. WILMOTTE Chapitre 116 La Permanence d Accès aux Soins de Santé A. HERICORD, M.-F. WILMOTTE 1. La loi d orientation du 29 juillet 1998 La loi d orientation du 29 juillet 1998 relative à la lutte contre les exclusions

Plus en détail

MODULE D EXERCICE PROFESSIONNEL NOTION MÉDICO-ÉCONOMIQUE DES DE RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE. Dr F Lefèvre (1-2), Pr M Claudon (2)

MODULE D EXERCICE PROFESSIONNEL NOTION MÉDICO-ÉCONOMIQUE DES DE RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE. Dr F Lefèvre (1-2), Pr M Claudon (2) MODULE D EXERCICE PROFESSIONNEL NOTION MÉDICO-ÉCONOMIQUE DES DE RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE Dr F Lefèvre (1-2), Pr M Claudon (2) 1 - SCP Radiolor 2 - CHU de Nancy MODE D EXERCICE DU PRATICIEN Choix

Plus en détail

Cas pratique de synthèse BOND

Cas pratique de synthèse BOND Cas pratique de synthèse BOND I. L impôt sur le revenu M. BOND Jean est chef d entreprise. Il détient 60% d une SA assujettie à l impôt sur les sociétés dont le siège est à MONTPELLIER. Marié, M. BOND

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 3 I-1-04 N 87 du 24 MAI 2004 COPROPRIETES ET SYNDICATS D ETALONS. TVA. CHAMP D APPLICATION. TAUX. DROITS A DEDUCTION. (C.G.I., art. 256) NOR :

Plus en détail