Syndrome du canal carpien

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Syndrome du canal carpien"

Transcription

1 Syndrome du canal carpien Diagnostic positif : clinique +++ acroparesthésies nocturnes des 4 derniers doigts Diagnostic de gravité : hypoesthésie déficit moteur : opposition pouce-index impossible (aspect en O) Diagnostic étiologique: idiopathique ++ causes générales (PR, dépôts intra-canalaires) causes locales (fracture, lipome, arthrose, sport, métiers) EMG : diagnostic difficile signes cliniques de gravité faux négatifs Diagnostic différentiel : compression radiculaire C6 ou C7 défilés cervico-axillaires mononévrite, myélopathie cervicale chronique, syringomyélie Traitement médical : formes sensitives subjectives pures infiltrations locales (<3) physiothérapie mésothérapie, acupuncture Traitement chirurgical : formes avec troubles objectifs sensitifs et/ou moteurs ou atypiques (EMG sévère) ou échec du traitement médical résection endoscopique

2 Canal carpien anatomie innervation sensitive du nerf médianm

3

4 Canal carpien : traitement endoscopique

5 Canal carpien Formes Formessensitives sensitives subjectives subjectives pures puresou oudébutantes débutantes Stase Stasede desang sang points points ashi ashilocaux locaux 6MC 6MCet et7mc 7MC dispersion dispersion électroélectroacupuncture acupuncture guérison guérison Formes Formesdéficitaires déficitaires objectives objectives sensitives sensitiveset/ou et/oumotrices motrices Bi BiFroid/humidité Froid/humidité 23V, 23V,4VG 4VG moxa moxa Chirurgie Chirurgie:: ààciel cielouvert ouvert endoscopie endoscopie Echec Echecou ourécidives récidives au autraitement traitement médical médical

6 Syndrome du canal carpien (SCC) Chen GS (clinique d acupuncture, Birmingham, Alabama, USA) The effect of acupuncture treatment on carpal tunnel syndrome.american Journal of acupuncture (1), [81175] Objectif : efficacité suggérée de l acupuncture dans le SCC Plan expérimental : essai ouvert : acupuncture ± électro-acupuncture Patients : 22 hommes et 14 femmes. Critères d inclusion : diagnostic >0 par EMG. 9 fractures. 14 cas opérés avant le traitement. Age moyen : 54 ans. Intervention : 7MC et 6MC profondeur : 0,5-1 cun (7MC), 1-1,5 cun (6MC) manipulation manuelle, de qi électro-acupuncture à BF (30Hz) sur 7MC ( ) et 6MC (+) si échec après 5 séances ou patients opérés 1 séance de 30 mn /j ou /2j ou 2x/semaine selon les symptômes Critères de jugement : Critè court terme : EVA (excellent, très bon, bon, échec) de 1-3 mois et force de serrement du poignet (7 patients) avant et après traitement. long terme : questionnaire envoyé > 6 mois après la fin du traitement. 29 cas répondent, puis suivi téléphonique pendant 2 ans (douleur et symptômes) Résultats : court terme :TEG 97,2%, amélioration dès la 1ère séance. Force de serrement améliorée au fil des séances dans tous les cas. long terme : TEG 82,8%, 1 échec - 4 améliorations sur plusieurs mois - 24 soulagements de 5,1 ans de moyenne (2,5 à 8,5 ans).

7 Syndrome du canal carpien (SCC) Gagnard-Landra C et Al (CHU nîmes, Fra) Evaluation électrophysiologique des effets de l acupuncture sur la conduction nerveuse dans le traitement d un syndrome du canal carpien (étude sur 20 cas). Actes du XIIIème congrès d acupuncture,afera,nîmes , [72292] Objectif : objectiver les effets de l acupuncture sur la conduction nerveuse Plan expérimental : EMG avant et après acupuncture sujets atteints et sujets sains Patients : 20 sujets atteints et 6 sujets sains. EMG systématique. Critères d inclusion : diagnostic >0 par EMG, pas d indication chirurgicale pas de traitement antérieur. Intervention : 5MC et 6MC toujours groupe sain : uniquement groupe atteint : autres points fonction du diagnostic en MTC Critères de jugement : mesure des latences sensitive et motrice du nerf médian après 2 séances et plus. Résultats : 65% d amélioration des latences sensitives et motrices après 2 séances 15% : aucun changement 85% améliorent l un des 2 paramètres, 45% les 2 paramètres.

8 Syndrome du canal carpien (SCC) Marco A et Al (Clinique neurophysiologique, Université de Turin, Ita) Etude électroneurographique dans le syndrome du canal carpien avant et après acupuncture. Revue Française de MTC , [69956] Objectif : objectiver les effets de l acupuncture sur la conduction nerveuse et sélectionner par EMG les patients destinés au traitement par acupuncture Plan expé expérimental : EMG avant et après acupuncture sujets atteints, EMG basal sujets sains. Patients : 4 sujets atteints. EMG systématique.critères d inclusion : diagnostic >0 par EMG (3 en phase irritative et sensitivo-motrice, 1 en phase paralytique), âge moyen : 57 ans. Intervention : 7MC, 8MC, 9MC, 5TR et points ashi locaux dispersion ou moxibustion des points ashi selon les symptômes 2 séance/semaine pendant 1 mois Critères de jugement : mesure des latences sensitive et motrice et de la vitesse de conduction motrice du nerf médian après 2 séances et plus. 3 phases EMG : irritative, sensitivo-motrice et paralytique Résultats : TEG clinique : 75% TEG EMG : 75% un échec : EMG de base indiquant une indication chirurgicale facteurs de bon pronostic pour l acupuncture : temps (phase aiguë+), EMG : phase irritative ou sensitivo-motrice facteur de mauvais pronostic : chronologie de la douleur (nocturne à nocturne-diurne), EMG : phase paralytique (chirurgie+).

9

Syndrome du canal carpien : notion de risque attribuable à l'activité professionnelle

Syndrome du canal carpien : notion de risque attribuable à l'activité professionnelle Syndrome du canal carpien : notion de risque attribuable à l'activité professionnelle Yves Roquelaure 1, Catherine Ha 2, Natacha Fouquet 1,2 1 Laboratoire d ergonomie et de santé au travail, Unité associée

Plus en détail

Pathologie professionnelle : Point de vue du Chirurgien de la Main

Pathologie professionnelle : Point de vue du Chirurgien de la Main Pathologie professionnelle : Point de vue du Chirurgien de la Main R. LEGRE Service de Chirurgie de la Main, Chirurgie Plastique et Réparatrice des Membres Hôpital de la Conception Marseille 1 Pathologie

Plus en détail

Syndrome du canal carpien

Syndrome du canal carpien Syndrome du canal carpien Dr Xavier Martinache Qu est ce que le syndrome du canal carpien? Le syndrome du canal carpien correspond à une compression d un gros nerf situé dans la paume de votre main :le

Plus en détail

Douleurs des membres. DCEM 3 Dr C Duru

Douleurs des membres. DCEM 3 Dr C Duru Douleurs des membres DCEM 3 Dr C Duru Cas clinique n 1 Femme 80 ans consulte pour douleurs du membre supérieur droit Antcdts: arthrose cervicale, diabète Depuis deux mois elle ne peut plus coudre en raison

Plus en détail

Les Syndromes canalaires d effort. Francis CHAISE

Les Syndromes canalaires d effort. Francis CHAISE Les Syndromes canalaires d effort Francis CHAISE Circonstances de survenue excès d'efforts prolongés ou répétitifs manque de préparation matériel défectueux ou mal adapté Les 3 mécanismes de la souffrance

Plus en détail

Le traitement endoscopique du canal carpien. Dr Jean Luc PELLAT

Le traitement endoscopique du canal carpien. Dr Jean Luc PELLAT Le traitement endoscopique du canal carpien Dr Jean Luc PELLAT Généralités 2 Intervention la plus pratiquée après la chirurgie de la cartaracte À l Instititut : 7 000 interventions endoscopiques en 10

Plus en détail

Syndrome du canal carpien. Marie-Noémie PLAT

Syndrome du canal carpien. Marie-Noémie PLAT Syndrome du canal carpien Marie-Noémie PLAT ANATOMIE Canal ostéofibreux INEXTENSIBLE Formé par: Une gouttière osseuse postérieure Le ligament annulaire antérieur en avant Contenant: Les tendons des muscles

Plus en détail

Les critères du diagnostic de névralgie pudendale par syndrome canalaire (critères de Nantes)

Les critères du diagnostic de névralgie pudendale par syndrome canalaire (critères de Nantes) Les critères du diagnostic de névralgie pudendale par syndrome canalaire (critères de Nantes) JJ Labat. Centre fédératif de pelvi périnéologie CHU Nantes T Riant, R Robert, M Guérineau, J Rigaud Et le

Plus en détail

Syndrome du canal carpien Pr. Philippe PELISSIER

Syndrome du canal carpien Pr. Philippe PELISSIER Syndrome du canal carpien Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Anatomie Clinique Traitement Etiologies Récidive Anatomie Clinique

Plus en détail

CANAL LOMBAIRE ÉTROIT ET RÉTRECI. Institut Du Rachis Parisien

CANAL LOMBAIRE ÉTROIT ET RÉTRECI. Institut Du Rachis Parisien CANAL LOMBAIRE ÉTROIT ET RÉTRECI Institut Du Rachis Parisien SÉMANTIQUE canal lombaire étroit état / congénital canal rétréci / sténose canalaire évolution acquise / dégénératif NB : rétrécissement peu

Plus en détail

LE COUDE DU SPORTIF. G Saillant. Saint Tropez- 2005

LE COUDE DU SPORTIF. G Saillant. Saint Tropez- 2005 LE COUDE DU SPORTIF G Saillant Saint Tropez- 2005 Le coude du sportif! Sports spécifiques (force, mobilité, stabilité du coude)! Gestes stéréotypés et répétés (amplitude, vitesse, force)! Facteurs extrinsèques

Plus en détail

LES POLYNEUROPATHIES DIABETIQUES UNE NOUVELLE APPROCHE THÉRAPEUTIQUE

LES POLYNEUROPATHIES DIABETIQUES UNE NOUVELLE APPROCHE THÉRAPEUTIQUE LES POLYNEUROPATHIES DIABETIQUES UNE NOUVELLE APPROCHE THÉRAPEUTIQUE Dr Nadia BOUAMRANE Unité Douleur Sce de Médecine Interne Pr Brouri (H.Birtraria) PNP diabétiques Définition, généralités NEUROPATHIES

Plus en détail

L appareil locomoteur

L appareil locomoteur L appareil locomoteur Plan Introduction Anatomie physiologie Orthopédie - Traumatologie Rhumatologie Pathologies infectieuses Pathologies tumorales Pathologies neuro- dégénératives Répercussions de ces

Plus en détail

LES SCIATALGIES ET LES CRURALGIES

LES SCIATALGIES ET LES CRURALGIES LES SCIATALGIES ET LES CRURALGIES Les sciatalgies (sciatiques) et les cruralgies sont des atteintes des nerfs périphériques. Ces atteintes peuvent soit provenir d une irritation au niveau de la racine

Plus en détail

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable EPAULE DOULOUREUSE Une épaule douloureuse peut se rencontrer dans au moins 5 tableaux : douloureuse et instable, douloureuse avec diminution de la force, douloureuse et raide, arthrose douloureuse, douloureuse

Plus en détail

Place de l arthroplastie (Prothèse totale de disque) dans le traitement de la hernie discale

Place de l arthroplastie (Prothèse totale de disque) dans le traitement de la hernie discale Place de l arthroplastie (Prothèse totale de disque) dans le traitement de la hernie discale Dr Lecomte Yves Chirurgie orthopédique Clinique de l Espérance CHC-Liège Replacer la hernie discale dans l histoire

Plus en détail

Le syndrome du canal carpien : apports de l exploration des microcirculations cutanées et nerveuses

Le syndrome du canal carpien : apports de l exploration des microcirculations cutanées et nerveuses Le syndrome du canal carpien : apports de l exploration des microcirculations cutanées et nerveuses J L Saumet*, B Fromy*, D Sigaudo-Roussel*, P Abraham**, G lefthériotis**, D.Penneau Fontbonne** *Université

Plus en détail

SOFARTHRO.com. Chirurgie du canal carpien: techniques endoscopiques CTRS versus chirurgie à ciel ouvert (à propos de 100 cas) Pas de conflit d interêt

SOFARTHRO.com. Chirurgie du canal carpien: techniques endoscopiques CTRS versus chirurgie à ciel ouvert (à propos de 100 cas) Pas de conflit d interêt Chirurgie du canal carpien: techniques endoscopiques CTRS versus chirurgie à ciel ouvert (à propos de 100 cas) Pas de conflit d interêt N.Alidrissi, J.North, M.Elyaacoubi, A.Elbardouni, MS.berrada, D.Bledea,

Plus en détail

Peut-on aller plus loin que «polyneuropathie axonale chronique»? Thierry Maisonobe. Hôpital Pitié-Salpêtrière. Paris.

Peut-on aller plus loin que «polyneuropathie axonale chronique»? Thierry Maisonobe. Hôpital Pitié-Salpêtrière. Paris. Peut-on aller plus loin que «polyneuropathie axonale chronique»? Thierry Maisonobe. Hôpital Pitié-Salpêtrière. Paris. Polyneuropathie axonale : aspects électrophysiologiques (1) Réduction marquée des amplitudes

Plus en détail

Dysfonctions et douleurs myofasciales. Par Dre Patricia Ringuette Anesthésiologiste

Dysfonctions et douleurs myofasciales. Par Dre Patricia Ringuette Anesthésiologiste Dysfonctions et douleurs myofasciales Par Dre Patricia Ringuette Anesthésiologiste Conflits d intérêt Conférencière pour Purdue et Pfizer Objectifs Définir le syndrome myofascial et ses principales causes.

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION POUR LE PATIENT SUR LES CONFLITS DE LA CHEVILLE

DOCUMENT D INFORMATION POUR LE PATIENT SUR LES CONFLITS DE LA CHEVILLE QU EST-CE QUE C EST? Il existe de nombreux types de «conflits» au niveau de la cheville : un tissu (os ou «parties molles») vient «se coincer» dans l articulation. La localisation peut être en avant de

Plus en détail

Item 231: Compression médullaire non traumatique et syndrome de la queue de cheval

Item 231: Compression médullaire non traumatique et syndrome de la queue de cheval Item 231: Compression médullaire non traumatique et syndrome de la queue de cheval Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Signes cliniques du syndrome de la queue de cheval... 1 1.

Plus en détail

Prise en charge rééducative après traumatisme crânien grave de l enfant Géraldine Gambart Geneviève Abada Jeanne Vassel-Hitier Pauline Notteghem HÔPITAL NATIONAL DE SAINT MAURICE DU Réhabilitation Neuropsychologique

Plus en détail

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90.

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90. Lésions des parties nobles de la moelle épinière Eléments osseux : corps vertébral articulaires lames épineuses transverses pédicules vertébraux Eléments non osseux (sagittal) : disques ligaments capsules

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES EPICONDYLITES. R. Legré -Sébastien Parratte Service de Chirurgie de la Main Hopital de la Conception

PRISE EN CHARGE DES EPICONDYLITES. R. Legré -Sébastien Parratte Service de Chirurgie de la Main Hopital de la Conception PRISE EN CHARGE DES EPICONDYLITES R. Legré -Sébastien Parratte Service de Chirurgie de la Main Hopital de la Conception DEFINITIONS «TENNIS ELBOW» / «EPICONDYLITE latérale» Enthésopathie = tendinopathie

Plus en détail

Principes du traitement des cancers Consultation oncologique multidisciplinaire G. JERUSALEM. Oncologie médicale CHU Sart Tilman - Liège

Principes du traitement des cancers Consultation oncologique multidisciplinaire G. JERUSALEM. Oncologie médicale CHU Sart Tilman - Liège Principes du traitement des cancers Consultation oncologique multidisciplinaire G. JERUSALEM Oncologie médicale CHU Sart Tilman - Liège Principes généraux Importance du diagnostic d un cancer au stade

Plus en détail

Chirurgie ouverte du canal carpien

Chirurgie ouverte du canal carpien Relecture scientifique Société française de chirurgie orthopédique et traumatologique (SOFCOT) Relecture juridique Médecins experts SOFCOT Relecture déontologique Médecins Conseil national de l ordre des

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES DOULEURS NEUROPATHIQUES LOCALISÉES

PRISE EN CHARGE DES DOULEURS NEUROPATHIQUES LOCALISÉES PRISE EN CHARGE DES DOULEURS NEUROPATHIQUES LOCALISÉES LES JEUDIS DE LA DOULEUR Comité de lutte de lutte contre la Douleur Centre hospitalier de Châteauroux 12 mai 2011 Docteur Florentin CLERE Consultation

Plus en détail

Efficacité des infiltrations péri radiculaires et péridurales de corticoïdes scano-guidées dans le traitement des lombo- sciatalgies

Efficacité des infiltrations péri radiculaires et péridurales de corticoïdes scano-guidées dans le traitement des lombo- sciatalgies CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE HOPITAL IBN ROCHD ANNABA ALGERIE SERVICE DE RADIOLOGIE ET D IMAGERIE MEDICALE Journées françaises de Radiologie Paris Octobre 2011 Efficacité des infiltrations péri radiculaires

Plus en détail

CHIRURGIE DES LOMBO SCIATALGIES INDICATIONS OPERATOIRES

CHIRURGIE DES LOMBO SCIATALGIES INDICATIONS OPERATOIRES CHIRURGIE DES LOMBO SCIATALGIES INDICATIONS OPERATOIRES Soirée du 10/05/2010 AFMC Lagny sur Marne Intervenant Gaëlle MOUTON PARADOT Organisateur Francis ABRAMOVICI LOMBO SCIATALGIES Soirée du 10/05/2010

Plus en détail

NE VOUS JETEZ PAS SUR L ICONOGRAPHIE

NE VOUS JETEZ PAS SUR L ICONOGRAPHIE NCB OU TENDINITE? Causes les plus fréquentes de douleur récente de l épaule et du MS PRISE EN CHARGE D UNE NCB ET D UNE TENDINOPATHIE D ÉPAULE? Emmanuel Hoppé Service de Rhumatologie 17 janvier 2013 De

Plus en détail

Traitement conservateur et chirurgical des talalgies et aponévrosites plantaires

Traitement conservateur et chirurgical des talalgies et aponévrosites plantaires Traitement conservateur et chirurgical des talalgies et aponévrosites plantaires Dr. Marino Delmi Clinique des Grangettes / Genève Suisse Médecin associé consultant Clinique Universitaire d Orthop d Orthopédie

Plus en détail

La carpectomie proximale dans les luxations et fractures-luxations péri lunaires du carpe méconnues.

La carpectomie proximale dans les luxations et fractures-luxations péri lunaires du carpe méconnues. La carpectomie proximale dans les luxations et fractures-luxations péri lunaires du carpe méconnues. YAKOUBI. M MEZIANI. N YAHIA CHERIF. M ZEMMOURI. A BENBAKOUCHE. R CHU BAB EL OUED FACULTE DE MEDECINE

Plus en détail

Didier BLANQUART Patrick LEBRUN LES PATHOLOGIES DE L EPAULE

Didier BLANQUART Patrick LEBRUN LES PATHOLOGIES DE L EPAULE Didier BLANQUART Patrick LEBRUN LES PATHOLOGIES DE L EPAULE Maizières - 19 mars 2005 DEMARCHE DIAGNOSTIQUE CONTEXTE EXAMEN CLINIQUE STANDARDISE RADIOGRAPHIES ANORMALES - Tendinopathie calcifiante - Omarthrose,

Plus en détail

SYNDROME DU TUNNEL CARPIEN, EPICONDYLITE ET TRAVAIL : POINT DE VUE DU RHUMATOLOGUE

SYNDROME DU TUNNEL CARPIEN, EPICONDYLITE ET TRAVAIL : POINT DE VUE DU RHUMATOLOGUE SYNDROME DU TUNNEL CARPIEN, EPICONDYLITE ET TRAVAIL : POINT DE VUE DU RHUMATOLOGUE D. VAN LINTHOUDT La Chaux-de-Fonds Lausanne, le 19.11.2004 SYNDROMES DOULOUREUX PAR SURCHARGE DU MEMBRE SUPERIEUR épaule

Plus en détail

Les Neuropathies Compressives De la cheville et du Pied (Hors MORTON)

Les Neuropathies Compressives De la cheville et du Pied (Hors MORTON) Les Neuropathies Compressives De la cheville et du Pied (Hors MORTON) Philippe MEYER Xavier DEMONDION (Lille) Thierry FABRE (Bordeaux) Thierry TAVERNIER (Lyon) Cafcim 17 janvier 2015 Généralités Pathologie

Plus en détail

Pour en savoir plus sur la douleur chronique. Nicole Brunet Aline Boulanger

Pour en savoir plus sur la douleur chronique. Nicole Brunet Aline Boulanger Pour en savoir plus sur la douleur chronique Nicole Brunet Aline Boulanger Jeu-questionnaire Vrai ou faux La cause de la douleur chronique est toujours connue Jeu-questionnaire Vrai ou faux Le stress et

Plus en détail

METASTASES OSSEUSES : DIAGNOSTIC ET TRAITEMENTS. Oncologie Médicale M Centre Jean Perrin

METASTASES OSSEUSES : DIAGNOSTIC ET TRAITEMENTS. Oncologie Médicale M Centre Jean Perrin METASTASES OSSEUSES : DIAGNOSTIC ET TRAITEMENTS Dr Marie-Ange Mouret-Reynier Oncologie Médicale M Centre Jean Perrin QU EST CE QU UNE UNE METASTASE OSSEUSE? Foyer tumoral dans les structures osseuses Multiplication

Plus en détail

Quand les anti- douleurs classiques ne suffisent plus...

Quand les anti- douleurs classiques ne suffisent plus... Quand les anti- douleurs classiques ne suffisent plus... Dr Patrice FORGET Service d Anesthésiologie Unité de douleur chronique Cliniques universitaires Saint-Luc. Université catholique de Louvain, Bruxelles,

Plus en détail

J ai mal à la main, j en parle INFORMER

J ai mal à la main, j en parle INFORMER j en parle INFORMER Les maux de mains Qu elle soit d origine tendineuse, osseuse ou musculaire, artérielle ou veineuse, la douleur de la main chez l adulte doit être médicalement suivie afin d en déterminer

Plus en détail

Faut-il toujours faire un bilan endoscopique? Dr JM Rouillon -Service Gastro Polyclinique Montréal

Faut-il toujours faire un bilan endoscopique? Dr JM Rouillon -Service Gastro Polyclinique Montréal SOFOMEC - Jeudi 17 mars 2011 1 Faut-il toujours faire un bilan endoscopique? Dr JM Rouillon -Service Gastro Polyclinique Montréal OUI!... Puisque Sine materia... En fait : NON But de cette présentation

Plus en détail

Lésion traumatique des nerfs périphériques

Lésion traumatique des nerfs périphériques Lésion traumatique des nerfs périphériques Classification, Principes et indications des techniques réparation nerveuse Emmanuel MASMEJEAN Unité de Chirurgie de la Main & des nerfs périphériques Hôpital

Plus en détail

Prévention du risque d ischémie médullaire

Prévention du risque d ischémie médullaire Prévention du risque d ischémie médullaire Philippe Piquet, Jean-Michel Bartoli Services de Chirurgie Vasculaire et d imagerie médicale Hôpital de la Timone, Marseille Ischémie médullaire après TEVAR L

Plus en détail

I. Polyarthrite rhumatoïde

I. Polyarthrite rhumatoïde I. Polyarthrite rhumatoïde Définition : - maladie systémique courante - maladie inflammatoire chronique - polyarthrite bilatérale Épidémiologie : - 1 % de la population - ratio femme/homme de 3 / 1 Etiologie

Plus en détail

Syndrome du canal carpien Optimiser la pertinence du parcours patient

Syndrome du canal carpien Optimiser la pertinence du parcours patient Analyse et amélioration des pratiques Syndrome du canal carpien Optimiser la pertinence du parcours patient Février 2013 Messages clés Définitions Choix du thème Patient avec signes de syndrome du canal

Plus en détail

Les techniques diploïques, en première intention, peuvent-elles anesthésier les dents présentant une pulpite?

Les techniques diploïques, en première intention, peuvent-elles anesthésier les dents présentant une pulpite? Alain Villette*, Thierry Collier**, Thierry Delannoy*** *DSO **docteur en chirurgie dentaire ***docteur en chirurgie dentaire Les techniques diploïques, en première intention, peuvent-elles anesthésier

Plus en détail

Le poignet douloureux chronique. Philippe SAMSON Institut de la Main et du Membre Supérieur Clinique Monticelli - Marseille

Le poignet douloureux chronique. Philippe SAMSON Institut de la Main et du Membre Supérieur Clinique Monticelli - Marseille Le poignet douloureux chronique Philippe SAMSON Institut de la Main et du Membre Supérieur Clinique Monticelli - Marseille Squelette Squelette! Avant-bras: -! Radius Squelette! Avant-bras: -! Radius -!

Plus en détail

Complications des Bandelettes Sous-Urétrales. Ph. Ballanger

Complications des Bandelettes Sous-Urétrales. Ph. Ballanger Complications des Bandelettes Sous-Urétrales Ph. Ballanger IU et Bandelettes sous urétrales La Révolution de 1995 - Ulmsten Bandelette de Polypropylène Objectif Position sous-urétrale corriger la défaillance

Plus en détail

Conseil de pratique. Prise en charge du reflux gastro-oesophagien

Conseil de pratique. Prise en charge du reflux gastro-oesophagien Conseil de pratique Prise en charge du reflux gastro-oesophagien Rédacteur : Frank Zerbib Relecteurs : Stanislas Bruley des Varannes, Guillaume Cadiot, Philippe Ducrotté, François Mion, Michel Dapoigny,

Plus en détail

Institut Yang Ming. Cabinet de médecine traditionnelle chinoise CANCER, TRAITEMENTS ET EFFETS SECONDAIRES. Agrée par le C.S.NA.T.

Institut Yang Ming. Cabinet de médecine traditionnelle chinoise CANCER, TRAITEMENTS ET EFFETS SECONDAIRES. Agrée par le C.S.NA.T. CANCER, TRAITEMENTS ET EFFETS SECONDAIRES CANCER, TRAITEMENTS ET EFFETS SECONDAIRES La radiothérapie et la chimiothérapie font partie des traitements ayant des effets secondaires particulièrement difficiles

Plus en détail

Guillain Barré syndrome

Guillain Barré syndrome Guillain Barré syndrome GB et Strohl: il y a 1 siècle (mais avant eux Landry en 1859!) Paralysie aiguë avec aréflexie Récupération spontannée Dissociation albubinocytologique Epidemiologie Incidence: 1.2

Plus en détail

Cet article a été remis à EndoFrance par le Pr Canis pour une utilisation strictement réservée à l association EndoFrance

Cet article a été remis à EndoFrance par le Pr Canis pour une utilisation strictement réservée à l association EndoFrance ENDOMETRIOSE ET INFERTILITE Dr. Michel CANIS On admet classiquement que 20 à 50 % des patientes qui consultent pour une infertilité ont une endométriose et que 30 à 40 % des patientes qui ont une endométriose

Plus en détail

Douleur et Troubles somatoformes

Douleur et Troubles somatoformes Douleur et Troubles somatoformes Françoise Radat Bordeaux Eric Serra Amiens Caen le 15 octobre 2013 Plan La douleur en médecine La somatisation Les diagnostics psychiatriques Pas de conflit d intérêt Les

Plus en détail

Il n y a pas d âge pour souffrir d arthrite!

Il n y a pas d âge pour souffrir d arthrite! Il n y a pas d âge pour souffrir d arthrite! Dr. Sarah Campillo Rhumatologue pédiatrique, Hôpital de Montréal pour enfants Juvenile rheumatoid arthritis: growth retardation Savez-vous que L arthrite touche

Plus en détail

C. Rachis. Sommaire 01 C 02 C 03 C 04 C 05 C 06 C 07 C 08 C 09 C 10 C

C. Rachis. Sommaire 01 C 02 C 03 C 04 C 05 C 06 C 07 C 08 C 09 C 10 C C. Rachis Sommaire 1 C 2 C 3 C 4 C 5 C 6 C 7 C 8 C 9 C 1 C Affections congénitales... 1 Syndrome médullaire... 1 Possibilité de subluxation atloïdo-axoïdienne... 1 Cervicalgie commune... 1 Névralgie cervico-brachiale...

Plus en détail

Place du bilan urodynamique dans les explorations de l incontinence urinaire. Dr Béatrice DAVENNE

Place du bilan urodynamique dans les explorations de l incontinence urinaire. Dr Béatrice DAVENNE 1 Place du bilan urodynamique dans les explorations de l incontinence urinaire Dr Béatrice DAVENNE Médecin de Médecine Physique et de Réadaptation. Chef de service Rééducation Neurologique et Urodynamique

Plus en détail

Le dépistage organisé du cancer colorectal. Présentation aux médecins généralistes

Le dépistage organisé du cancer colorectal. Présentation aux médecins généralistes Le dépistage organisé du cancer colorectal Présentation aux médecins généralistes Sommaire Pourquoi cette réunion? Les conditions de la généralisation La dynamique en France Les acteurs du dépistage organisé

Plus en détail

Compression Nerf ulnaire coude

Compression Nerf ulnaire coude Compression Nerf ulnaire coude site de compression Arcade du cubital antérieur Défile epitrochléoolécranien Atteinte Nerf ulnaire Parésthésie D4-D5 Perte de force : interosseux 1 Compression Nerf ulnaire

Plus en détail

QCM. Quelles sont les affirmations exactes sur le SII?

QCM. Quelles sont les affirmations exactes sur le SII? QCM Quelles sont les affirmations exactes sur le SII? - Prédominance féminine - C est une pathologie psychiatrique - C est une pathologie psycho-somatique - Son étiologie n est jamais retrouvée - 10 à

Plus en détail

Congrès National des Réseaux de Cancérologie 2 et 3 Octobre 2014 à Poitiers. Alexandre QUILLET 1, Gautier DEFOSSEZ 1, Pierre INGRAND 1 1

Congrès National des Réseaux de Cancérologie 2 et 3 Octobre 2014 à Poitiers. Alexandre QUILLET 1, Gautier DEFOSSEZ 1, Pierre INGRAND 1 1 Étude TRAJAN : Facteurs associés aux délais d accès aux traitements du cancer du sein à partir d une représentation temporelle automatisée du parcours de soins Alexandre QUILLET 1, Gautier DEFOSSEZ 1,

Plus en détail

En quoi le syndrome du canal carpien constitue-t-il un message d alerte? Quels sont les signes à prendre en compte? Quels sont les impacts sur ma

En quoi le syndrome du canal carpien constitue-t-il un message d alerte? Quels sont les signes à prendre en compte? Quels sont les impacts sur ma En quoi le syndrome du canal carpien constitue-t-il un message d alerte? Quels sont les signes à prendre en compte? Quels sont les impacts sur ma santé? Qu est-ce que je peux faire? «Ma main est engourdie,

Plus en détail

LYSES ISTHMIQUES ET SPONDYLOLISTHESIS PAR LYSE ISTHMIQUE

LYSES ISTHMIQUES ET SPONDYLOLISTHESIS PAR LYSE ISTHMIQUE LYSES ISTHMIQUES ET SPONDYLOLISTHESIS PAR LYSE ISTHMIQUE Aspects cliniques et radiologiques P. Guigui, Hôpital Beaujon Paris Introduction Affection fréquente 5% à 7% Homme 2% à 5% Femme Le plus souvent

Plus en détail

Les polyradiculonévrites chroniques de l enfant : particularités cliniques et évolutives J.M PEDESPAN NEUROPEDIATRIE C.H.

Les polyradiculonévrites chroniques de l enfant : particularités cliniques et évolutives J.M PEDESPAN NEUROPEDIATRIE C.H. Les polyradiculonévrites chroniques de l enfant : particularités cliniques et évolutives J.M PEDESPAN NEUROPEDIATRIE C.H.U BORDEAUX Polyradiculonévrites chroniques de l enfant Neuropathies acquises Evolution

Plus en détail

SUIVI DES FEMMES AYANT EU UN CANCER DU SEIN Dr Jocelyne Chiquette 26 septembre 2008 1 SUIVI DES CANCERS POURQUOI????? 2 3 Suivi Cancers: infiltrants - 80% DCIS (CCIS) - 20% 4 CCIS et cancer infiltrant

Plus en détail

Prothèse de disque lombaire: indications et résultats 100 patients (4 ans d expérience)

Prothèse de disque lombaire: indications et résultats 100 patients (4 ans d expérience) Prothèse de disque lombaire: indications et résultats 100 patients (4 ans d expérience) Dr Yves LECOMTE Service de Chirurgie orthopédique CHC Liège (Belgique) reproduction interdite - Dr Y. Lecomte (CHC)

Plus en détail

Syndrome du canal carpien

Syndrome du canal carpien Syndrome du canal carpien Le très fréquent syndrome du canal carpien désigne des douleurs, fourmillements, insensibilités dans les 4 premiers doigts de la main, secondaires à une irritation du nerf médian

Plus en détail

32 Syndrome du tunnel cubital

32 Syndrome du tunnel cubital 32. Syndrome du tunnel cubital 201 32 Syndrome du tunnel cubital SYNDROME CLINIQUE Le syndrome du tunnel cubital est une cause rare de douleur et de faiblesse de la partie latérale de l avant-bras qui

Plus en détail

Pht-1006 Démarche clinique en physiothérapie

Pht-1006 Démarche clinique en physiothérapie Pht-1006 Démarche clinique en physiothérapie Marc Perron, M.Sc., pht. Chargé d enseignement Résumé de la démarche clinique Département de réadaptation Université Laval L élaboration d hypothèses est l

Plus en détail

UNIVERSITE DE STRASBOURG SYNDROME DU CANAL CARPIEN : EVALUATION DE L IMPACT DE LA METHODE DE RECONSTRUCTION POSTURALE SUR 2 PATIENTS

UNIVERSITE DE STRASBOURG SYNDROME DU CANAL CARPIEN : EVALUATION DE L IMPACT DE LA METHODE DE RECONSTRUCTION POSTURALE SUR 2 PATIENTS UNIVERSITE DE STRASBOURG SYNDROME DU CANAL CARPIEN : EVALUATION DE L IMPACT DE LA METHODE DE RECONSTRUCTION POSTURALE SUR 2 PATIENTS Mémoire présenté par Julien SAUGE Masseur kinésithérapeute en vue de

Plus en détail

L ALGODYSTROPHIE. Item 221. I Laffont, E Galano, C Hérisson, J Pélissier. Fédération de MPR Montpellier-Nîmes

L ALGODYSTROPHIE. Item 221. I Laffont, E Galano, C Hérisson, J Pélissier. Fédération de MPR Montpellier-Nîmes L ALGODYSTROPHIE Item 221 Fédération de MPR Montpellier-Nîmes Algodystrophie ou «Syndrome Douloureux Régional Complexe» Syndrome douloureux articulaire et péri-articulaire, Caractérisé par des modifications

Plus en détail

Laure Elkrief Séminaire DES 13 février 2010

Laure Elkrief Séminaire DES 13 février 2010 Laure Elkrief Séminaire DES 13 février 2010 Les hémorroïdes : A. Sont des formations vasculaires physiologiques B. Participent à la continence anale C. Les hémorroïdes internes sont constitués de 5 paquets

Plus en détail

LE COUDE PATHOLOGIE NERVEUSE

LE COUDE PATHOLOGIE NERVEUSE LE COUDE PATHOLOGIE NERVEUSE DIU de Pathologie Locomotrice liée à la Pratique du Sport Sophie GROSCLAUDE Clinique du Parc LYON Jérôme Garret-Christophe Lévigne PATHOLOGIE MICROTRAUMATIQUE SPORT Compression

Plus en détail

FYBROMYALGIE ET MICROKINESITHERAPIE La Microkinésithérapie. La Fibromyalgie syndrome polyalgique idiopathique diffus.

FYBROMYALGIE ET MICROKINESITHERAPIE La Microkinésithérapie. La Fibromyalgie syndrome polyalgique idiopathique diffus. FYBROMYALGIE ET MICROKINESITHERAPIE La Microkinésithérapie Technique de massage manuelle, basée sur la micropalpation des différents tissus du corps, afin de recueillir des informations spécifiques, quand

Plus en détail

- 1 - POUR MIEUX COMPRENDRE LE SYNDROME POST-POLIO

- 1 - POUR MIEUX COMPRENDRE LE SYNDROME POST-POLIO - 1 - POUR MIEUX COMPRENDRE LE SYNDROME POST-POLIO Association Polio Québec Visitez notre site internet : www.polioquebec.org Appelez-nous : 514-489-1143 / 1-877-765-4672 Écrivez-nous : association@polioquebec.org

Plus en détail

Hernie pariétale chez l enfant et l adulte

Hernie pariétale chez l enfant et l adulte Hernie pariétale chez l enfant et l adulte I. Anatomie - Définitions II. Diagnostic d une hernie de l aine III. Argumenter l attitude thérapeutique OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Diagnostiquer une hernie inguinale

Plus en détail

Traitement de la rhizarthrose par prothèse

Traitement de la rhizarthrose par prothèse Relecture scientifique Société française de chirurgie orthopédique et traumatologique (SOFCOT) Relecture juridique Médecins experts SOFCOT Relecture déontologique Médecins Conseil national de l ordre des

Plus en détail

OSTEOPOROSE. Dr TSINGAING KAMGAING Jacques Gynécologue-Obstétricien Hôpital Général de Douala. 25 JUIN 2004 Ostéoporose 1

OSTEOPOROSE. Dr TSINGAING KAMGAING Jacques Gynécologue-Obstétricien Hôpital Général de Douala. 25 JUIN 2004 Ostéoporose 1 OSTEOPOROSE Dr TSINGAING KAMGAING Jacques Gynécologue-Obstétricien Hôpital Général de Douala 25 JUIN 2004 Ostéoporose 1 PLAN 1- Définition 2- Prévalence 3- Facteurs de risques 4- Classification 5- Pathogenèse

Plus en détail

APPROCHE DE LA PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR NEUROPATHIQUE EN MEDECINE GENERALE

APPROCHE DE LA PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR NEUROPATHIQUE EN MEDECINE GENERALE APPROCHE DE LA PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR NEUROPATHIQUE EN MEDECINE GENERALE Céline Poncin-Mattioda Président: Pr GEORGE Bernard Directeur: Pr HUAS Dominique INTRODUCTION La douleur est le motif de

Plus en détail

Le pied diabétique. Dre Nadesh Morissette Médecine interne, Hôtel-Dieu de Québec Colloque annuel du REINQ 7 octobre 2015

Le pied diabétique. Dre Nadesh Morissette Médecine interne, Hôtel-Dieu de Québec Colloque annuel du REINQ 7 octobre 2015 1 Le pied diabétique Dre Nadesh Morissette Médecine interne, Hôtel-Dieu de Québec Colloque annuel du REINQ 7 octobre 2015 2 Objectifs Décrire la physiopathologie de l ulcère diabétique et les déformations

Plus en détail

Présentation du programme de dépistage du Cancer Colo-Rectal CREDEP. par le Dr Jean-Louis DUJARDIN. FMC La Châtre. Mardi 06 octobre 2009

Présentation du programme de dépistage du Cancer Colo-Rectal CREDEP. par le Dr Jean-Louis DUJARDIN. FMC La Châtre. Mardi 06 octobre 2009 Présentation du programme de dépistage du Cancer Colo-Rectal CREDEP par le Dr Jean-Louis DUJARDIN FMC La Châtre Mardi 06 octobre 2009 Programme de dépistage du Cancer Colo Rectal (CCR) CREDEP La Châtre

Plus en détail

VIIIème journée normande d'anesthésie-réanimation. Traumatismes graves du rachis : Evaluation clinique par le neurochirurgien

VIIIème journée normande d'anesthésie-réanimation. Traumatismes graves du rachis : Evaluation clinique par le neurochirurgien Département d'anesthésie, Réanimation Chirurgicale, SAMU VIIIème journée normande d'anesthésie-réanimation Traumatismes graves du rachis : Evaluation clinique par le neurochirurgien Bertrand DEBONO, François

Plus en détail

Genre et reconnaissance des maladies professionnelles en Suisse: le cas des TMS (troubles musculo-squelettiques)

Genre et reconnaissance des maladies professionnelles en Suisse: le cas des TMS (troubles musculo-squelettiques) Genre et reconnaissance des maladies professionnelles en Suisse: le cas des TMS (troubles musculo-squelettiques) Isabelle Probst doctorante, université de Lausanne chargée de recherches, Haute école du

Plus en détail

Prévention des cancers. Pr GANRY

Prévention des cancers. Pr GANRY Prévention des cancers Pr GANRY Pourquoi mettre en place une politique de prévention? Cancers de mauvais pronostic: ORL, œsophage, estomac. effet connu de l arrêt du tabagisme, de l alcoolisme Efficacité

Plus en détail

Syndrome de la queue de cheval et délai optimal de chirurgie de décompression Arnaud GILLE Symposium octobre 2014

Syndrome de la queue de cheval et délai optimal de chirurgie de décompression Arnaud GILLE Symposium octobre 2014 Syndrome de la queue de cheval et délai optimal de chirurgie de décompression Arnaud GILLE Symposium octobre 2014 ATCD : Cas clinique Mlle M. 29 ans Hernie discale lombaire ancienne (niveau indéterminé)

Plus en détail

Brochure d information

Brochure d information Brochure d information La Néoplasie Endocrinienne Multiple de type 1 1 Question 1 : qu est-ce que la néoplasie endocrinienne multiple de type 1? Pour répondre à cette question, il faut d abord connaître

Plus en détail

Diagnostic du SAOS et des TRS. E. Frija-Orvoën Cours DES pneumologie 2 décembre 2011

Diagnostic du SAOS et des TRS. E. Frija-Orvoën Cours DES pneumologie 2 décembre 2011 Diagnostic du SAOS et des TRS E. Frija-Orvoën Cours DES pneumologie 2 décembre 2011 Troubles respiratoires du sommeil Syndrome d apnées-hypopnées (SAHS) du sommeil: obstructif, le plus fréquent +++ central,

Plus en détail

Douleurs radiculaires

Douleurs radiculaires Douleurs radiculaires Thierry Schaeverbeke On distingue, selon l étage létage : Cervical : Névralgies cervicobrachiales Lombaire : Cruralgie Sciatique La compression nerveuse peut être : Intrarachidienne

Plus en détail

La main au travail : exemple du syndrome du canal carpien

La main au travail : exemple du syndrome du canal carpien La main au travail : exemple du syndrome du canal carpien 27 Mars 2015 Dr Emilie Chazelle, coordonnateur du programme TMS Institut de veille sanitaire Journées d étude de la Société de Réadaptation du

Plus en détail

LES ORTHÈSES DE LA MAIN

LES ORTHÈSES DE LA MAIN DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR et Appareillage Nancy : 18-19-20 mars 2009 Coordonnateurs : Pr JM André, Pr J. Paysant, Dr N. Martinet Titre : Orthèses

Plus en détail

Vestibulodynie et grossesse

Vestibulodynie et grossesse Vestibulodynie et grossesse existe-t-il un traitement? Dre Chantal Rivard, MD Le syndrome de douleur vulvaire A nciennement nommée «vestibulite», la vestibulodynie est un syndrome de douleur vulvaire,

Plus en détail

Éducation thérapeutique du lombalgique chronique

Éducation thérapeutique du lombalgique chronique Éducation thérapeutique du lombalgique chronique B. Mazières Centre de Rhumatologie CHU Toulouse 7 e journée du CLUD Hôpitaux de Toulouse 14 novembre 2012 Prévalence lombalgies 80 % sur vie entière 7 %

Plus en détail

Consommation conjointe cigarette et cannabis Quelles implications pour le sevrage?

Consommation conjointe cigarette et cannabis Quelles implications pour le sevrage? Consommation conjointe cigarette et cannabis Quelles implications pour le sevrage? Isabelle Jacot Sadowski Policlinique médicale universitaire Lausanne Berne, 03.12.2009 1 Problématique Décision d arrêt

Plus en détail

RADIO-ANATOMIE ET LESIONS ARTERIO- VEINEUSES MEDULLAIRES

RADIO-ANATOMIE ET LESIONS ARTERIO- VEINEUSES MEDULLAIRES RADIO-ANATOMIE ET LESIONS ARTERIO- VEINEUSES MEDULLAIRES F TOULGOAT Neuroradiologie diagnostique et interventionnelle CHU NANTES DES NEUROLOGIE 29 MARS 2013 MENINGES Même agencement qu à l étage encéphalique

Plus en détail

Diagnostic, bilan et techniques de réduction de la luxation antérieure aiguë de l épaule. Christian Dumontier SOS Mains Saint Antoine, Paris

Diagnostic, bilan et techniques de réduction de la luxation antérieure aiguë de l épaule. Christian Dumontier SOS Mains Saint Antoine, Paris Diagnostic, bilan et techniques de réduction de la luxation antérieure aiguë de l épaule Christian Dumontier SOS Mains Saint Antoine, Paris Les luxations? Antérieure Sous-claviculaire ou intra-coracoïdienne

Plus en détail

Blessure neurologique : qui, que, quoi??

Blessure neurologique : qui, que, quoi?? Blessure neurologique : qui, que, quoi?? Présenté par le Dr Aroussen Laflamme Chiropraticien Il y a quelques semaines sur cyclingnews, ont pouvait lire l histoire de Bobbie Traksel, un jeune coureur de

Plus en détail

Cas clinique Hopital Mahosot Service de pédiatrie générale. Malaychanh, Hué, Todisoa

Cas clinique Hopital Mahosot Service de pédiatrie générale. Malaychanh, Hué, Todisoa Cas clinique Hopital Mahosot Service de pédiatrie générale Malaychanh, Hué, Todisoa 1 Données générales Un garçon, 14 ans, collégien Habitant à Salakham, district Hadsayphong, capitale Vientiane Date entrée:10/

Plus en détail

INTERET DES INFILTRATIONS CERVICALES ET LOMBAIRES FORAMINALES SCANOGUIDEES DANS LE TRAITEMENT DES RADICULALGIES (NCB ET SCIATIQUES)

INTERET DES INFILTRATIONS CERVICALES ET LOMBAIRES FORAMINALES SCANOGUIDEES DANS LE TRAITEMENT DES RADICULALGIES (NCB ET SCIATIQUES) INTERET DES INFILTRATIONS CERVICALES ET LOMBAIRES FORAMINALES SCANOGUIDEES DANS LE TRAITEMENT DES RADICULALGIES (NCB ET SCIATIQUES) Dr AJ BARAZA Priam 07/06/07 Rappels Les infiltrations de glucocorticoïdes

Plus en détail

TMS : LES TENDINOPATHIES DU POIGNET ET DE LA MAIN

TMS : LES TENDINOPATHIES DU POIGNET ET DE LA MAIN TMS : LES TENDINOPATHIES DU POIGNET ET DE LA MAIN Dr D. Guinard, Pr Régis LEGRE Service de chirurgie de la main et réparatrice des membres APHM. CHU Conception Marseille SOS MAINS MARSEILLE TENDINOPATHIES

Plus en détail

RECHERCHE EN GYNÉCOLOGIE ET OBSTÉTRIQUE

RECHERCHE EN GYNÉCOLOGIE ET OBSTÉTRIQUE COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS & GROUPE DE RECHERCHE EN OBSTÉTRIQUE ET GYNÉCOLOGIE RECHERCHE EN GYNÉCOLOGIE ET OBSTÉTRIQUE SESSION CONJOINTE DES JOURNÉES NATIONALES DU CNGOF

Plus en détail

Les fractures du sujet âgé

Les fractures du sujet âgé Les fractures du sujet âgé Les Fractures du sujet âgé constituent un problème majeur de santé publique - La première considération est l état mental - état physique et degré d autonomie antérieur - score

Plus en détail