Présentation de l activité de réadaptation Connaissance de soi

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présentation de l activité de réadaptation Connaissance de soi"

Transcription

1

2 Présentation de l activité de réadaptation Connaissance de soi Programmation de services d adaptation/réadaptation à la personne 6-12 ans présentant un trouble envahissant du développement (TED) du Centre de réadaptation La Myriade

3 Historique Besoins exprimés par les parents Protéger l estime de soi de leur(s) enfant(s) Améliorer les habiletés sociales Gérer les émotions Annoncer le diagnostic Participer à son cheminement «Mon fils se dévalorise. Il croit qu il est malade et il aimerait guérir.»

4 Préparation du programme Cibler les besoins de nos clients et les demandes des parents Faire ressortir les témoignages d adultes et d adolescents présentant un TED S informer sur les techniques d intervention qui sont préconisées par des professionnels réputés en TED Cibler l essence même de l activité, soit la Connaissance de soi en lien avec la compréhension du TED

5 Préparation du programme Discuter en équipe sur la façon d amener les informations aux enfants Élaborer le thème et la philosophie de l activité Convenir du contenu et de l information à transmettre Organiser et rédiger le contenu Créer le matériel de soutien à l apprentissage «Un an et demi de travail ardu!»

6 Participants Âge cible : entre 8 et 12 ans Enfants présentant un diagnostic de TED Ont une certaine maturité pour s autoanalyser et ont une compréhension suffisante Se questionnent sur leurs différences Sont accompagnés d au moins un parent

7 Objectifs de l activité Développer une meilleure compréhension du TED (parents-enfants) Aider les enfants à cibler leurs forces et leurs limites Aider les enfants à trouver des stratégies en lien avec leurs limites Outiller les parents Permettre aux parents d être témoins du vécu de leur(s) enfant(s) Aider l enfant à avoir du pouvoir sur sa vie

8 Programme Le thème de la piraterie a été pensé pour imager le cheminement de l enfant et pour rendre les rencontres ludiques Les thèmes abordés sont représentés par les îles «visitées» Le but est de se rendre au trésor (découverte de soi)

9 Pirates TED à l abordage!

10 Les rencontres Se déroulent les samedis Sont divisées en deux parties : 1 re partie : théorie et activités pour les enfants et les parents (1 heure) 2 e partie : rencontre avec les parents durant la période de jeux des enfants (environ 45 minutes) 4 enfants et parents par groupe. Les visiteurs sont acceptés Local de La Myriade, rue St-Louis à Joliette Durée : 10 mois à raison de +/- une rencontre par mois

11 Période parents et enfants

12 Matériel Contenu et dessins exclusifs Matériel imagé et dynamique pour le soutien à l apprentissage et à la compréhension : 1. Carte des îles 2. Casse-tête (théorie) 3. Activités de mise en situation 4. Cartable de l enfant et de l animateur 5. Horaire ou tout autre soutien visuel 6. Et beaucoup plus

13 Matériel

14 Contenu du programme La rencontre d information : parents et enfants Le port : survol du TED L île des esprits : le traitement de l information L île des messages : la communication L île des moussaillons : les relations sociales L île volcanique : la gestion des émotions L île de la bataille : le sensoriel L île sans fin : les repères de temps et d espace L île au trésor : le soulignement de leur parcours

15 Résultats selon le bilan Enfants : Ont une meilleure connaissance d eux Développent une plus grande compréhension de leur diagnostic Identifient leurs forces et leurs limites Participent à leur propre parcours Découvrent des stratégies (autonomie) Rencontrent d autres enfants présentant un TED Comprennent davantage les neurotypiques

16 Résultats Se sentent outillés pour expliquer leurs besoins aux autres Témoignage de certains enfants Se sentent sécurisés «Maman. aurais-tu préféré que je ne sois pas TED? Une chance parce que moi j aime ça être TED.»

17 Leur cheminement

18 Résultats Parents : Ont une meilleure compréhension du TED Découvrent leur(s) enfant(s) (personnalité et ce que les enfants ont exprimé) Se sentent mieux outillés pour intervenir Ont aimé discuter avec d autres parents Ont pu comparer leur(s) enfant(s) à d autres enfants présentant un TED Amène une plus grande autonomie au quotidien «C est simple, je l aime encore plus!»

19 La découverte

20 Résultats Intervenants : Rend les familles plus autonomes Les parents acceptent mieux les adaptations nécessaires (deuil) Les parents réalisent que leur(s) enfant(s) peut(peuvent) être heureux L enfant ne résiste plus à l intervention «Pourquoi moi j ai une intervenante et pas les autres?»

21 Résultats Le contexte de groupe permet de faire beaucoup plus qu en rencontre individuelle (ex. : le vécu de l un permet de travailler sur le vécu de l autre) Le contexte spontané offre maintes opportunités d interventions qui sont normalement difficiles à créer Le contexte réel aide les personnes présentant un TED à faire des liens plus solides et concrets Permet l apprentissage flexible

22 Le partage

23 Le «après» projet L expérience avec les nouveaux groupes nous démontre : Que le projet en est un «clé en main» (transportable et diffusable) Que les impacts sont les mêmes d un groupe à l autre Notre rêve de créateur : la publication.

24 Période de questions Pour en savoir plus Merci de votre attention

S informer Poser des questions Donner son opinion

S informer Poser des questions Donner son opinion Guide pratique pour aider les citoyennes et les citoyens à participer à une consultation publique S informer Poser des questions Donner son opinion Adaptation en texte simplifié Simplicom 2 L auteur a

Plus en détail

RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009»

RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009» RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009» Au départ, les participants du programme devaient remplir un questionnaire d entrée afin de nous faire part de leurs habitudes de vie

Plus en détail

J apprends à m affirmer. Programme d intervention en milieu scolaire visant à aider les enfants à faire face à l intimidation

J apprends à m affirmer. Programme d intervention en milieu scolaire visant à aider les enfants à faire face à l intimidation J apprends à m affirmer Programme d intervention en milieu scolaire visant à aider les enfants à faire face à l intimidation Conférence pour les parents Formation pour le personnel enseignant et les éducatrices

Plus en détail

Comment discuter de la mort

Comment discuter de la mort Chapitre 3 Comment discuter de la mort 1. Le questionnement de l enfant 2. Jusqu où aller dans la discussion? 3. La transmission par les parents de leur savoir et de leur expérience 4. Les questions majeures

Plus en détail

«Les parents, leurs ados et les écrans»

«Les parents, leurs ados et les écrans» «Les parents, leurs ados et les écrans» Une formation à d estination d es parents pour éc hanger, mieux c omprend re et apprend re RIVAGE CREATION DE LA FORMATION Rivage, espace d accueil, d écoute et,

Plus en détail

École de la Tortue-des-Bois St-Mathieu-du-Parc

École de la Tortue-des-Bois St-Mathieu-du-Parc École de la Tortue-des-Bois St-Mathieu-du-Parc Projet éducatif, plan de réussite et reddition de compte 742001-Planification-Juin 2012 DOC/CE/2011-2012/23 L école de la Tortue-des-Bois a évolué de façon

Plus en détail

Des images pour l accompagnement et le soutien à la parentalité

Des images pour l accompagnement et le soutien à la parentalité Rendre la santé accessible au plus grand nombre : un enjeu de santé publique Des images pour l accompagnement et le soutien à la parentalité Marie-Christine de Terwangne et Delphine Jouret Office de la

Plus en détail

Table des matières. Table des matières... 2. Remerciements... 2. Message de la responsable du projet... 3. Contexte du projet... 4

Table des matières. Table des matières... 2. Remerciements... 2. Message de la responsable du projet... 3. Contexte du projet... 4 Table des matières Table des matières... 2 Remerciements... 2 Message de la responsable du projet... 3 Contexte du projet... 4 Historique du projet... 4 Vers une transition secondaire-cégep réussie Édition

Plus en détail

RECONNAISSANCE PROGRAMME ÉDUCATIF Document de travail pour produire une plate-forme pédagogique

RECONNAISSANCE PROGRAMME ÉDUCATIF Document de travail pour produire une plate-forme pédagogique RECONNAISSANCE PROGRAMME ÉDUCATIF Document de travail pour produire une plate-forme pédagogique Vous êtes présentement dans le processus de reconnaissance pour devenir responsable d un service de garde

Plus en détail

Le livret des compétences relationnelles

Le livret des compétences relationnelles Le livret des compétences relationnelles Version janvier 2011 Un travail collectif, en croisant les regards Ce livret est le fruit d un travail collectif, réalisé par un groupe d employeurs, de demandeurs

Plus en détail

Détail des réponses. A - Vous. Êtes vous : Nombre de participants : 27

Détail des réponses. A - Vous. Êtes vous : Nombre de participants : 27 Détail des réponses Nombre de participants : 27 Questions posées : A Vous Êtes vous : Vous jouez à : B Votre utilisation de la Guilde Vous êtes informés des activités de la Guilde et de ses membres via

Plus en détail

ÊTRE PROCHE AIDANT DU DOMICILE AU CENTRE D HÉBERGEMENT: DES BESOINS ÉVOLUTIFS TOUT AU LONG DU PARCOURS

ÊTRE PROCHE AIDANT DU DOMICILE AU CENTRE D HÉBERGEMENT: DES BESOINS ÉVOLUTIFS TOUT AU LONG DU PARCOURS ÊTRE PROCHE AIDANT DU DOMICILE AU CENTRE D HÉBERGEMENT: DES BESOINS ÉVOLUTIFS TOUT AU LONG DU PARCOURS Francine Ducharme, Ph. D. Véronique Dubé, Ph. D. Université de Montréal 16 avril 2015 L APPUI Estrie

Plus en détail

Parrainée en Martinique par : Danielle RENE-CORAIL & Max TELEPHE

Parrainée en Martinique par : Danielle RENE-CORAIL & Max TELEPHE Parrainée en Martinique par : Danielle RENE-CORAIL & Max TELEPHE COMMUNIQUE Dans le cadre de la : Journée Mondiale de l Autisme le Lundi 02 avril 2012 «Ensemble pour l Autisme» Les associations concernées

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail

CUISINIÈRE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Corinne, cuisinière à Marseille (7ème arrondissement) Corinne

CUISINIÈRE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Corinne, cuisinière à Marseille (7ème arrondissement) Corinne Dossier n 2 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» CUISINIÈRE Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Corinne, cuisinière à Marseille (7ème arrondissement) Je l ai su tout

Plus en détail

Rapport sur le Sommet sur l intimidation

Rapport sur le Sommet sur l intimidation Rapport sur le Sommet sur l intimidation Éducation et Développement de la petite enfance Message du ministre Au nom du ministère de l Éducation et du Développement de la petite enfance, je suis heureux

Plus en détail

Les Parcours de Réussite Éducative à ORLEANS. 27 mai 2008

Les Parcours de Réussite Éducative à ORLEANS. 27 mai 2008 Les Parcours de Réussite Éducative à ORLEANS 27 mai 2008 La réussite: un projet et une organisation opérationnelle Direction de la Prévention, de la Réussite et de la Solidarité C.C.A.S Promotion de la

Plus en détail

MÉMOIRE TABLE DE PATRIMOINE-HISTOIRE

MÉMOIRE TABLE DE PATRIMOINE-HISTOIRE MÉMOIRE TABLE DE PATRIMOINE-HISTOIRE La table de patrimoine-histoire est heureuse de participer à cette réflexion dans le cadre de l élaboration d une vision de la Ville de Québec en soutien aux professionnels

Plus en détail

Le taux de prévalence des TSA est évalué à environ 1 % de la population. Les TSA touchent en moyenne trois à quatre garçons pour une fille.

Le taux de prévalence des TSA est évalué à environ 1 % de la population. Les TSA touchent en moyenne trois à quatre garçons pour une fille. utisme Québec est une association de parents, d amis et de proches des personnes ayant un TSA. Fondée en 1976 par un groupe de parents désireux de faire naître des services spécialisés, elle œuvre également

Plus en détail

Organisation générale du service

Organisation générale du service Organisation générale du service Le service est divisé en deux secteurs, dont les frontières sont floues dans la pratique. 4 médecins dont deux cancérologues (Dr. Hess et Dr. Sarda) et deux Infectiologues

Plus en détail

Quelles sont les questions associées aux problèmes de santé mentale?

Quelles sont les questions associées aux problèmes de santé mentale? Santé mentale Termes clés Maladie mentale : affection médicale qui perturbe les pensées d une personne, ses sensations, son humeur, sa capacité à établir des relations avec les autres et sa vie quotidienne.

Plus en détail

Communiqué Du 25 octobre 2013

Communiqué Du 25 octobre 2013 Communiqué Du 25 octobre 2013 DÉPART D ÉLISABETH Bonjour à vous tous et toutes, Depuis février dernier, j ai eu la chance de faire de beaux apprentissages et de belles rencontres au sein du CPE-BC Québec

Plus en détail

ENFANTS ADOLESCENTS ADULTES PERSONNES ÂGÉES

ENFANTS ADOLESCENTS ADULTES PERSONNES ÂGÉES ENFANTS ADOLESCENTS ADULTES PERSONNES ÂGÉES Centre d Évaluation Neuropsychologique et d Aide à l Apprentissage Programmation 2015 : ATELIERS/FORMATIONS/CONFÉRENCES 170, boul. Taschereau, bureau 250 La

Plus en détail

OUTIL 1A CONTENU DE LA FORMATION DAFA

OUTIL 1A CONTENU DE LA FORMATION DAFA CONTENU SOMMAIRE Module 1 : Le monde du loisir OUTIL 1A CONTENU DE LA FORMATION DAFA 1.1 Introduction 0 h 30 1.2 Les principes d une communication efficace 1 h 00 1.3 Le travail d équipe 1 h 30 TOTAL POUR

Plus en détail

10 UN ENFANT À DÉCOUVRIR

10 UN ENFANT À DÉCOUVRIR TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...13 CHAPITRE 1: MON ENFANT EST DIFFÉRENT DES AUTRES...19 Devenir parents...21 Devenir les parents d un enfant avec une déficience... 23 Réactions à cette situation...24

Plus en détail

Ecole des Parents et des Educateurs de la Loire Tél : 04 77 92 67 48 15 rue Léon Lamaizière Fax : 09 57 36 04 21 42000 Saint-Etienne Mail :

Ecole des Parents et des Educateurs de la Loire Tél : 04 77 92 67 48 15 rue Léon Lamaizière Fax : 09 57 36 04 21 42000 Saint-Etienne Mail : Ecole des Parents et des Educateurs de la Loire Tél : 04 77 92 67 48 15 rue Léon Lamaizière Fax : 09 57 36 04 21 42000 Saint-Etienne Mail : contact@epe42.org Site Internet : www.epe42.org Connaître les

Plus en détail

f or rib m on continue

f or rib m on continue Service de la formation continue Université de Fribourg Rue de Rome 6 1700 Fribourg P.P. 1701 Fribourg Une formation continue à l Université de Fribourg 28-30 juin 2012 ou 9-11 janvier 2013 Le programme

Plus en détail

Fanny ROCHE Elsa MASSABIE

Fanny ROCHE Elsa MASSABIE LE VECU AFFECTIF DE L ADOLESCENT DYS Fanny ROCHE Elsa MASSABIE PLURADYS Beaune 5 OCTOBRE 2013 Une petite histoire pour commencer celle de Léa «Je n ai jamais eu d image» Les grandes étapes du développement

Plus en détail

Autisme & TED. Les propositions de formations. à l IRTS Champagne-Ardenne

Autisme & TED. Les propositions de formations. à l IRTS Champagne-Ardenne Autisme & TED Les propositions de formations à l IRTS Champagne-Ardenne L IRTS Champagne-Ardenne propose différentes possibilités pour se former à l accompagnement de la personne autiste : è une formation

Plus en détail

Reddition de comptes Convention de gestion et de réussite 2011-2012 École Centrale et commission scolaire. 30 juin 2012

Reddition de comptes Convention de gestion et de réussite 2011-2012 École Centrale et commission scolaire. 30 juin 2012 Reddition de comptes Convention de gestion et de réussite 2011-2012 École Centrale et commission scolaire 30 juin 2012 École Centrale Commission scolaire de l Énergie «Une éducation qui t ouvre le monde»

Plus en détail

Les arts et le multimédia. Colloque école orientante 24 mars 2011

Les arts et le multimédia. Colloque école orientante 24 mars 2011 Les arts et le multimédia Colloque école orientante 24 mars 2011 Intentions de l atelier Informer les participants sur les programmes d arts et multimédia du secondaire Présenter quelques avenues professionnelles

Plus en détail

La Ludothèque, les Enfants de moins de 4 ans, et les Parents : un trio qui fonctionne!

La Ludothèque, les Enfants de moins de 4 ans, et les Parents : un trio qui fonctionne! La Ludothèque, les Enfants de moins de 4 ans, et les Parents : un trio qui fonctionne! Présentation de l association «Une Ludothèque à Pertuis». Créée en novembre 1991, l association «Une Ludothèque à

Plus en détail

Reconnaître et écouter

Reconnaître et écouter Pour aider son jeune à s orienter Reconnaître et écouter L E R Ô L E D E S P A R E N T S D A N S L O R I E N T A T I O N D E L E U R S J E U N E S! Une conférence offerte par: Diane Fortin, conseillère

Plus en détail

Travailler avec les enfants plus âgés et les adolescents

Travailler avec les enfants plus âgés et les adolescents Travailler avec les enfants plus âgés et les adolescents Résumé de la présentation donnée par Maggie Johnson pour l association SMIRA, en mars 2008 Par Valérie Marschall pour l association OUVRIR LA VOIX

Plus en détail

Programmation 2015-2016

Programmation 2015-2016 Programmation 2015-2016 Saint-Hyacinthe, le 18 août 2015 Chers membres, partenaires et collaborateurs, Voici de nouveau le temps de vous présenter notre nouvelle programmation! Avoir des activités rassembleuses,

Plus en détail

CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE *********** PRESENTATION De l Activité de FORMATION Pour l Année 2010-11

CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE *********** PRESENTATION De l Activité de FORMATION Pour l Année 2010-11 CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE *********** PRESENTATION De l Activité de FORMATION Pour l Année 2010-11 Sommaire Généralités Objectifs et moyens, Approche intégrative, Destinataires, Renseignements

Plus en détail

La Caravane 2014-2015, c est :

La Caravane 2014-2015, c est : BILAN CARAVANE 2014-2015 La Caravane 2014-2015, c est : 2 compagnies impliquées 3 structures partenaires 104h d ateliers 41 participants 3 restitutions réussies 200 personnes touchées par un parcours de

Plus en détail

Questionnaire pour les instructeurs du programme CLIC

Questionnaire pour les instructeurs du programme CLIC Annexe D 3 Page 1 Questionnaire pour les instructeurs du programme CLIC Question 12. Les lignes directrices sur le programme CLIC 1-5 (LINC 1-5 Curriculum Guidelines, 2000) sont-elles suffisantes pour

Plus en détail

Contenu et utilité d un forum de discussion sur internet destiné aux parents d enfants autistes

Contenu et utilité d un forum de discussion sur internet destiné aux parents d enfants autistes Contenu et utilité d un forum de discussion sur internet destiné aux parents d enfants autistes Catherine des Rivières, Ph D., Professeure au Département de sociologie, UQAM Isabelle Courcy, Doctorante

Plus en détail

Ateliers. de prévention du. suicide des jeunes

Ateliers. de prévention du. suicide des jeunes STOP SUiCiDE Ateliers de prévention du suicide des jeunes Pourquoi parler du suicide? le suicide est la première cause de mortalité des 15-29 ans en Suisse. c est un problème de santé publique qu on peut

Plus en détail

QUESTIONS-RÉPONSES GÉNÉRAL. 1. Que signifie l acronyme CRDS? Centre de Répartition des Demandes de Service (CRDS)

QUESTIONS-RÉPONSES GÉNÉRAL. 1. Que signifie l acronyme CRDS? Centre de Répartition des Demandes de Service (CRDS) QUESTIONS-RÉPONSES GÉNÉRAL 1. Que signifie l acronyme CRDS? Centre de Répartition des Demandes de Service (CRDS) 2. Pourquoi avoir mis un tel centre de répartition en place? Le CRDS de l Ouest a été mis

Plus en détail

LES BASES MARKETING Formation Durée: 4 jours

LES BASES MARKETING Formation Durée: 4 jours LES BASES DU MARKETING Formation Durée: 4 jours CLARITY, société de conseil en télécommunication, réalise principalement des missions de conseil pour ses clients, opérateurs et Autorités de Régulation

Plus en détail

Diagnostic éducatif. DU Education thérapeutique du Patient Université Bordeaux II 10 décembre 2011. A. Communier et D. Couralet

Diagnostic éducatif. DU Education thérapeutique du Patient Université Bordeaux II 10 décembre 2011. A. Communier et D. Couralet Diagnostic éducatif DU Education thérapeutique du Patient Université Bordeaux II 10 décembre 2011 A. Communier et D. Couralet Objectifs de la matinée Définir le diagnostic éducatif Analyser le déroulement

Plus en détail

Retrouvez toute l actualité sur notre site internet : http://acepp-rhone.fr

Retrouvez toute l actualité sur notre site internet : http://acepp-rhone.fr Année 2015 L I V R E T D E F O R M A T I O N Assistantes Maternelles & Animatrices R.A.M. Retrouvez toute l actualité sur notre site internet : http://acepp-rhone.fr www.acepp.asso.fr (ACEPP National)

Plus en détail

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE La formation s intitule «Développement personnel et professionnel». PUBLIC CIBLE Cette formation s adresse à toute personne qui souhaite développer ses compétences

Plus en détail

l atelier collectif : une nouvelle approche de la sante sexuelle des PVVIH

l atelier collectif : une nouvelle approche de la sante sexuelle des PVVIH l atelier collectif : une nouvelle approche de la sante sexuelle des PVVIH Mercredi 7 Octobre 2015 NANTES JF. Souchon, M. Laprevotte, N. Edeb, A. Simon, O Benveniste Département de Médecine Interne Pôle

Plus en détail

Formations offertes par. Vision Enfance et Famille

Formations offertes par. Vision Enfance et Famille Formations offertes par Vision Enfance et Famille Formations offertes par Vision Enfance et Famille Vision Enfance et Famille est un organisme qui regroupe des personnes-ressources du milieu des services

Plus en détail

DSM 5 : Enjeux et impacts

DSM 5 : Enjeux et impacts DSM 5 : Enjeux et impacts Résultats du sondage sur les préoccupations des membres du Réseau national d expertise en TED concernant le Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders DSM-5. Mars 2013

Plus en détail

Lettre d info n 11 page 2

Lettre d info n 11 page 2 FEDERATION DEPARTEMENTALE FAMILLES RURALES CHARENTE MARITIME LETTRE D INFOS De Septembre à Décembre 2011 Editorial: Edition N 11 Chers amis 2011 s est éteinte dans la nuit du 31 décembre, 2012 lui succède

Plus en détail

Chère lectrice, cher lecteur,

Chère lectrice, cher lecteur, Catalogue de cours 2006 Chère lectrice, cher lecteur, Vous êtes invité (e) à parcourir ce catalogue de cours. Ma principale préoccupation est de vous offrir des cours de qualité orientés sur la pratique

Plus en détail

Outil web de sensibilisation à la violence au travail : qu en disent les internautes 18 mois après son lancement?

Outil web de sensibilisation à la violence au travail : qu en disent les internautes 18 mois après son lancement? Montréal, le 27 mai 2016 Outil web de sensibilisation à la violence au travail : qu en disent les internautes 18 mois après son lancement? La violence au travail est une réalité quotidienne dans de nombreux

Plus en détail

Les pères sont ils de vrais parents pour l État québécois?

Les pères sont ils de vrais parents pour l État québécois? Regroupement pour la Valorisation de la Paternité Les pères sont ils de vrais parents pour l État québécois? Des services aux pères : un espace à créer Une présentation de Raymond Villeneuve Directeur

Plus en détail

La démarche Plan de service individualisé (PSI) Par Julie McIntyre Conseillère-cadre aux programmes Mai 2009

La démarche Plan de service individualisé (PSI) Par Julie McIntyre Conseillère-cadre aux programmes Mai 2009 La démarche Plan de service individualisé (PSI) Par Julie McIntyre Conseillère-cadre aux programmes Mai 2009 1 Le cadre conceptuel MSSS (Orientations) Plan d organisation (Mission et Orientations) Programmes-cadres

Plus en détail

Permettre au jeune d apprendre et de développer les qualités d un leader et les notions de base en animation.

Permettre au jeune d apprendre et de développer les qualités d un leader et les notions de base en animation. Introduction Présentation de la La JEUNE LEADER a pour objectif de préparer le jeune du 3 e cycle du primaire, soit de 5 e et 6 e années, à devenir un leader dans son milieu et à développer ses qualités

Plus en détail

L ILLETTRISME EN MOTS ET EN CHIFFRES

L ILLETTRISME EN MOTS ET EN CHIFFRES DISPOSITIF D ACCOMPAGNEMENT DES JEUNES DE 16 A 25 ANS EN SITUATION D ILLETTRISME L ILLETTRISME EN MOTS ET EN CHIFFRES Situation de personnes de plus de 16 ans ayant été scolarisées en France au moins 5

Plus en détail

Travail-famille-vie personnelle : ça nous préoccupe!

Travail-famille-vie personnelle : ça nous préoccupe! vol 7 no 1 Nov. 2015 fiqsante.qc.ca Bulletin du Réseau des jeunes de la fédération interprofessionnelle de la santé du québec Travail-famille-vie personnelle : ça nous préoccupe! Je suis fière et impressionnée,

Plus en détail

JOURNÉE ANNUELLE DE FORMATION DES SUPERVISEURS DE STAGE EN RÉADAPTATION. Hôtel Québec. 28 mai 2007

JOURNÉE ANNUELLE DE FORMATION DES SUPERVISEURS DE STAGE EN RÉADAPTATION. Hôtel Québec. 28 mai 2007 JOURNÉE ANNUELLE DE FORMATION DES SUPERVISEURS DE STAGE EN RÉADAPTATION Hôtel Québec 28 mai 2007 AIMER APPRENDRE ET FAIRE APPRENDRE Serge Talbot Directeur général du premier cycle PLAN DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

Activités proposées. - bénédiction des sacs d école - célébration du lancement -signature du contrat d engagement en choisissant des responsabilités

Activités proposées. - bénédiction des sacs d école - célébration du lancement -signature du contrat d engagement en choisissant des responsabilités Activités proposées Mois de septembre : Attitude visée : la responsabilité Visuel : l oeuf - bénédiction des sacs d école - célébration du lancement -signature du contrat d engagement en choisissant des

Plus en détail

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression.

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression. Roland CHARNAY, professeur honoraire de mathématiques en IUFM, chercheur associé à l'inrp «Apprentissage des tables : quelques étapes du CE1 au CM2» Roland Charnay pose un certain nombre de points de repères

Plus en détail

Stratégie yukonnaise de lutte contre le tabagisme

Stratégie yukonnaise de lutte contre le tabagisme Stratégie yukonnaise de lutte contre le tabagisme Le Yukon est au troisième rang parmi les provinces et territoires pour ce qui est du taux de fumeurs, derrière le Nunavut et les Territoires du Nord-Ouest.

Plus en détail

Comment t accueillir dans la classe?

Comment t accueillir dans la classe? Comment t accueillir dans la classe? Souvent, l accueil des élèves en début d année est limité à son strict minimum (visite, présentation rapide et informelle, quelques activités d échanges ) En plus de

Plus en détail

À l emploi! : un modèle d intégration et de maintien à l emploi Martin Prévost Coordonnateur du service À l emploi! Action main-d œuvre inc. Pourquoi mettre en place un projet d expérimentation avec un

Plus en détail

VIH et Pays en Développement Contribution de l éducation thérapeutique des patients

VIH et Pays en Développement Contribution de l éducation thérapeutique des patients Format Santé - 7 ème Journée de réflexion - 22 janvier 2007 VIH et Pays en Développement Contribution de l éducation thérapeutique des patients Education thérapeutique de l enfant et de sa famille Programme

Plus en détail

Le Défenseur des droits

Le Défenseur des droits Le Défenseur des droits SONDAGE SUR LA SCOLARISATION EN MILIEU ORDINAIRE DES ENFANTS EN SITUATION DE HANDICAP AU COLLEGE - Sondage de l'institut CSA - - Note des principaux enseignements En partenariat

Plus en détail

Cadarache. Le magazine du Centre de Cadarache / Numéro spécial JFA

Cadarache. Le magazine du Centre de Cadarache / Numéro spécial JFA Le magazine du Centre de / Numéro spécial JFA 28 2 500 2 500 repas servis visiteurs aux deux restaurants installations ouvertes aux visiteurs 600 véhicules contrôlés Podium des installations les plus visitées

Plus en détail

Activité AO 1 (dimensions de l identité)

Activité AO 1 (dimensions de l identité) Activité AO 1 (dimensions de l identité) Nom de l activité AO : Une pub changer les choses! Réalisation de l activité (mois/année) : Mars 2012 Discipline : Éthique et culture religieuse (thème de la Tolérance)

Plus en détail

L OUTIL «CLASSE ÉTAPE» UNE MODALITÉ DE COOPÉRATION MÉDICO-SOCIAL / EDUCATION NATIONALE

L OUTIL «CLASSE ÉTAPE» UNE MODALITÉ DE COOPÉRATION MÉDICO-SOCIAL / EDUCATION NATIONALE L OUTIL «CLASSE ÉTAPE» UNE MODALITÉ DE COOPÉRATION MÉDICO-SOCIAL / EDUCATION NATIONALE UN AGRÉMENT «Les Instituts Thérapeutiques, Educatifs et Pédagogiques accueillent les enfants adolescents ou jeunes

Plus en détail

PREMIÈRES JOURNÉES NATIONALES D ACTION CONTRE L ILLETTRISME. Discours de Mme George Pau-Langevin, Ministre des outre-mer. - Lundi 8 septembre 2014

PREMIÈRES JOURNÉES NATIONALES D ACTION CONTRE L ILLETTRISME. Discours de Mme George Pau-Langevin, Ministre des outre-mer. - Lundi 8 septembre 2014 PREMIÈRES JOURNÉES NATIONALES D ACTION CONTRE L ILLETTRISME Discours de Mme George Pau-Langevin, Ministre des outre-mer - Lundi 8 septembre 2014 - SEUL LE PRONONCÉ FAIT FOI L illettrisme : un handicap

Plus en détail

La première grande décision

La première grande décision ÉTUDE JUVENIR 2.0 1 ÉTUDE JUVENIR 2.0 La première grande décision Comment les jeunes Suisses choisissent une formation (professionnelle) 2 ÉTUDE JUVENIR 2.0 Sommaire Qu est-ce que Juvenir? 3 Pourquoi Juvenir?

Plus en détail

Autisme & TED. Les propositions de formations. à l IRTS Champagne-Ardenne

Autisme & TED. Les propositions de formations. à l IRTS Champagne-Ardenne Autisme & TED Les propositions de formations à l IRTS Champagne-Ardenne L IRTS Champagne-Ardenne propose différentes possibilités pour se former à l accompagnement de la personne autiste : è une formation

Plus en détail

LES ATELIERS DU PARLER VRAI

LES ATELIERS DU PARLER VRAI LES ATELIERS DU PARLER VRAI COMMUNICATION POUR ADULTES PROGRAMME SAISON 2012/2013 JEAN LUC COHEN 3 2 s é a n c e s d e 2 h e u r e s 1 9 s é q u e n c e s 5 m o d u l e s 1 b i l a n d e s a c q u i s

Plus en détail

Business. Intelligent. Formation de formateur. Stage inter. 2 jours. Entraîner vos équipes pour développer leurs compétences

Business. Intelligent. Formation de formateur. Stage inter. 2 jours. Entraîner vos équipes pour développer leurs compétences Entraîner vos équipes pour développer leurs compétences Stage inter Formation de formateur 2 jours Notre valeur ajoutée 1.La montée immédiate en compétence L assimilation rapide du savoirfaire L acquisition

Plus en détail

I- Qu'est-ce que la Constante Macabre?

I- Qu'est-ce que la Constante Macabre? De la constante macabre à l évaluation par contrat de confiance Conférence d André ANTIBI le mercredi 28 novembre 2012 I- Qu'est-ce que la Constante Macabre? Situation de science-fiction : Un nouveau professeur

Plus en détail

Autisme, Trisomie 21, Troubles Envahissants du Développement : Réinventons le droit à l Ecole pour nos enfants sans solution

Autisme, Trisomie 21, Troubles Envahissants du Développement : Réinventons le droit à l Ecole pour nos enfants sans solution Autisme, Trisomie 21, Troubles Envahissants du Développement : Réinventons le droit à l Ecole pour nos enfants sans solution Devant l absence de prises en charges ou de structures comportementales adaptées

Plus en détail

Section 1. Responsable: Le Conseil scolaire fransaskois et la direction de l éducation

Section 1. Responsable: Le Conseil scolaire fransaskois et la direction de l éducation SECTION 1: CONSEIL SCOLAIRE Titre de la procédure: Nouvelle école Communauté émergente Politique : 1.6 Buts du système scolaire 1. Le Conseil des écoles fransaskoises bénéficie d une gestion saine et efficace

Plus en détail

Des services aux pères : un espace à créer Exemple des cours prénataux au CLSC St-Henri

Des services aux pères : un espace à créer Exemple des cours prénataux au CLSC St-Henri Regroupement pour la Valorisation de la Paternité Les pères sont-ils de vrais parents pour l État québécois? Exemple des cours prénataux au CLSC St-Henri Une présentation de Raymond Villeneuve Directeur

Plus en détail

4èmes Rencontres d'education Thérapeutique SeFor Lyon, 14 novembre 2014

4èmes Rencontres d'education Thérapeutique SeFor Lyon, 14 novembre 2014 4èmes Rencontres d'education Thérapeutique SeFor Lyon, 14 novembre 2014 Hôpital TROUSSEAU (AP-HP) Alexia CHALLAN-BELVAL, Service de pneumologie Françoise LEFEVRE, Centre de l Asthme et des Allergies et

Plus en détail

Pour une préparation optimale des Journées Carrières

Pour une préparation optimale des Journées Carrières Pour une préparation optimale des Journées Carrières S E R V I C E C O N S E I L E N G E S T I O N D E C A R R I È R E S E R V I C E D E S S TA G E S E T D U P L A C E M E N T P O LY T E C H N I Q U E

Plus en détail

Au-delà de la formation :

Au-delà de la formation : Au-delà de la formation : Que peut-on faire pour favoriser l intégration des savoirs dans les pratiques et les décisions? Le forum de discussion comme stratégie Julie Dutil, M.A.P. et Stéfanie Rinfret,

Plus en détail

Typologie des programmes d apprentissage et des certifications

Typologie des programmes d apprentissage et des certifications QU EST - CE QUE LE CADRE EUROPÉEN COMMUN DE RÉFÉRENCE? - Il offre une base commune pour l élaboration de programmes de langues vivantes, de référentiels, d examens, de manuels - Il décrit ce que les apprenants

Plus en détail

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Gard développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Le L accueil du jeune enfant en situation de handicap la Charte www.mon-enfant.fr www.caf.fr Un partenariat essentiel Selon les

Plus en détail

Programmation AUTOMNE 2013

Programmation AUTOMNE 2013 CENTRE DE LA FAMILLE VALCARTIER Programmation AUTOMNE 2013 INSCRIPTIONS à partir du 26 aout Détails à l intérieur! ENFANCE Groupe parents-enfants Bébé jasette (0-12 mois) Un lieu chaleureux et sécuritaire

Plus en détail

«EDUCATEUR DE RUE.. UN METIER MECONNU»

«EDUCATEUR DE RUE.. UN METIER MECONNU» «EDUCATEUR DE RUE.. UN METIER MECONNU» Le journal de l Association accorde un article à chacune de ses parutions sur un métier de la Sauvegarde 56. Rencontre de Geneviève RALLE, Vice- Présidente de la

Plus en détail

Le magazine AIRES : «Handicap mental et recrutement»

Le magazine AIRES : «Handicap mental et recrutement» Le magazine AIRES : «Handicap mental et recrutement» N 1 Novembre 2015 Créée il y a 19 ans, la semaine européenne de l emploi des personnes handicapées a pour objectif de lutter contre les préjugés, et

Plus en détail

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard Rapport de stage Travail présenté à Mer et Monde Par Yohann Lessard Université Laval Le 25 octobre 2014 Formation préparatoire Nos formatrices étaient Amélie et Raphaelle. Nous avons abordé plusieurs thèmes,

Plus en détail

Contenu. Respect 6 Inclusion / Tous capables 7 Empathie 7 Joie 8 Discipline 8 Attention 9 Confiance 9 Clarté & transparence 10

Contenu. Respect 6 Inclusion / Tous capables 7 Empathie 7 Joie 8 Discipline 8 Attention 9 Confiance 9 Clarté & transparence 10 CHARTE 1 Dans Eis Schoul l idée de l inclusion, de la solidarité entre enfants et adultes provenant de contextes sociaux et ethniques différents et aux talents et compétences distincts est fondamentale.

Plus en détail

Appel à projets de l AFSSU pour 2011

Appel à projets de l AFSSU pour 2011 Appel à projets de l AFSSU pour 2011 Titre «Au théâtre de la citoyenneté, il fait bon vivre» Auteurs 1. Référent contact Responsable du projet: Mmes Cécile Leveugle, Aude Deneuville, Ghislaine Lubaska.

Plus en détail

PROGRAMMATION HIVER-PRINTEMPS 2016

PROGRAMMATION HIVER-PRINTEMPS 2016 PROGRAMMATION HIVER-PRINTEMPS 2016 Notre mission : Soutenir les aidants qui prennent soin d un proche âgé. Territoire desservi : Brossard, Saint-Lambert et Longueuil arrondissements Greenfield Park, Saint-

Plus en détail

Les échos de la Prépa

Les échos de la Prépa Juin 2009 Les échos de la Prépa Editorial : Avril, pour les ECT2, le temps des concours est venu Les échos de la prépa vous relatent leurs dernières impressions et les angoisses au moment de quitter l

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

«Projets Educatifs Locaux (PEL)» Année scolaire 2015-2016 / Année civile 2016

«Projets Educatifs Locaux (PEL)» Année scolaire 2015-2016 / Année civile 2016 «Projets Educatifs Locaux (PEL)» Année scolaire 2015-2016 / Année civile 2016 Dossier téléchargeable sur le site du Conseil départemental de l Oise et le Portail Educatif de l Oise http://www.oise.fr/mes-services/education-jeunesse/actions-educatives/les-projets-educatifs-locaux/

Plus en détail

Contribution de la Fédération des écoles Steiner-Waldorf en France. dans le cadre de la concertation pour la refondation de l école de la République

Contribution de la Fédération des écoles Steiner-Waldorf en France. dans le cadre de la concertation pour la refondation de l école de la République Contribution de la Fédération des écoles Steiner-Waldorf en France dans le cadre de la concertation pour la refondation de l école de la République Pédagogie Steiner-Waldorf 250.000 élèves dans 60 pays,

Plus en détail

Le programme de réussite éducative. Une nouvelle approche dans l accompagnement des enfants et de leur famille les plus en difficulté

Le programme de réussite éducative. Une nouvelle approche dans l accompagnement des enfants et de leur famille les plus en difficulté Le programme de réussite éducative Une nouvelle approche dans l accompagnement des enfants et de leur famille les plus en difficulté 01 Le PRE www.ecoledesparents.org Les Programmes de Réussite Éducative

Plus en détail

Musique Exprimer de façon détaillée, et sous diverses formes, sa réaction personnelle à l écoute de pièces musicales.

Musique Exprimer de façon détaillée, et sous diverses formes, sa réaction personnelle à l écoute de pièces musicales. Leçon : Trame sonore de la vie de Terry Lien avec le programme scolaire : Enseignement de la langue Niveau scolaire : 4 e, 5 e et 6 e années Durée : Environ 100 minutes Survol de la leçon Terry Fox a fait

Plus en détail

Rapport d étape final 2 e édition du projet de coopération internationale Destination Honduras

Rapport d étape final 2 e édition du projet de coopération internationale Destination Honduras Rapport d étape final 2 e édition du projet de coopération internationale Destination Honduras Présenté à Mer et Monde Octobre 2013 Préparé par Marie-Ange Niwemugeni et Caroline Desgagnés SOMMAIRE Ce rapport

Plus en détail

Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada (avril 2010)

Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada (avril 2010) L accueil et l accompagnement du parent dans les communautés francophones en contexte minoritaire : Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada

Plus en détail

La chaine cognitivocomportementale

La chaine cognitivocomportementale La chaine cognitivocomportementale comme outil clinique auprès de patients schizophrènes. Dans le cadre du colloque des techniciens en éducation spécialisés de Joliette Mai 2013 Contexte Gyslain Gaudet

Plus en détail

Catalogue 2015-2016. Formation continue. 8 cours pour renforcer les compétences des assistantes parentales et des gardes d enfant à domicile

Catalogue 2015-2016. Formation continue. 8 cours pour renforcer les compétences des assistantes parentales et des gardes d enfant à domicile Catalogue 2015-2016 Formation continue 8 cours pour renforcer les compétences des assistantes parentales et des gardes d enfant à domicile Comme chaque année maintenant, le Centre de formation Pro Juventute

Plus en détail

17 janvier 2014. Jean-François Desbiens, inf., Ph.D Gabrielle Fortin, T.S., étudiante au doctorat

17 janvier 2014. Jean-François Desbiens, inf., Ph.D Gabrielle Fortin, T.S., étudiante au doctorat 17 janvier 2014 Jean-François Desbiens, inf., Ph.D Gabrielle Fortin, T.S., étudiante au doctorat 1. Introduction o Mieux comprendre comment la formation continue peut contribuer au développement des compétences

Plus en détail

L APPHBM offre aux jeunes et aux

L APPHBM offre aux jeunes et aux Activités 2014-2015 L APPHBM offre aux jeunes et aux adultes vivant avec un trouble du spectre de l autisme et/ou une déficience intellectuelle des activités où ils peuvent socialiser, s amuser, apprendre,

Plus en détail