Etude quinquennale 2010 sur la consommation de vin en France

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etude quinquennale 2010 sur la consommation de vin en France"

Transcription

1 1

2 Etude quinquennale 2010 sur la consommation de vin en France 27 novembre

3 La consommation de vin dans le monde Evolution de la consommation de vin par habitant Source : Veille concurrentielle FranceAgriMer

4 Évolution de la consommation taxée individuelle 140 litre /an / personne plus de 14 ans population totale 56,6 litres Campagnes ,8 litres Source : DGI / DGDDI/INSEE 4

5 Recueil des données 4004 personnes âgées de 15 ans et plus ont été interviewées leur domicile en face face Enquête réalisée par l institut GFK/ISL du 5 mars au 11 mai ème enquête après celles réalisées en 1980, 1985, 1990, 1995, 1998, 2000 et

6 Premiers axes de dépouillement Actualiser le suivi de l évolution de la répartition des différentes catégories de consommateurs, Résituer le vin dans l ensemble des boissons en fonction des occasions de consommation Mesurer l évolution de certaines opinions et attitudes par rapport au vin, Approcher la relation «Consommation de vin/hygiène de vie-santé» 6

7 Consommation de vin : une approche par les fréquences Objectif de cette partie de l enquête : Permettre un suivi historique fiable de l évolution des différents catégories de consommateurs approchées par les déclarations de fréquences de consommation depuis Échantillon, méthodologie, traitement : Données redressées GFK-ISL sur individus âgés de 15 ans et plus. 7

8 Définition des fréquences de consommation Consommez vous du vin...? 5 Tous les jours 4 Presque tous les jours fois par semaine 2 Plus rarement 1 Jamais 0 Absolument jamais CONSOMMATEUR REGULIER CONSOMMATEUR OCCASIONNEL NON CONSOMMATEUR 8

9 100% Fréquence de consommation de vin : le poids des consommateurs occasionnels continue d augmenter 80% 60% 19% 30% 26% 32% 33% 31% 33% 38% 38% = NON CONSOMMATEURS 40% 37% 41% 43% 41% 45% CONSOMMATEURS OCCASIONNELS 20% 0% 51% 42% 30% 28% 24% 21% 17% CONSOMMATEURS REGULIERS Source : FranceAgriMer. Enquête sur la consommation du vin en France en 2010 (GFK-ISL interviews) 9

10 Fréquence de consommation de vin : projection démographique 2010 et % 80% 19% 26% 33% 31% 33% 39% 38% 41% 43% NON CONSOMMATEURS 60% 30% 32% 40% 37% 41% 43% 41% 45% 43% 43% CONSOMMATEURS OCCASIONNELS 20% 51% 42% 0% % 28% 24% 20% 17% 17% 13% * 2015* Source : FranceAgriMer - INRA - UM2 CREGO Enquêtes sur la consommation du vin en France CONSOMMATEURS REGULIERS *: projections issues de l enquête

11 Consommation de vin : une approche par les fréquences 2005 (en %) 2010 (en %) Var. (en %) 2005 (millions) 2010 (millions) Var. (millions) Ensemble ,7 51,3 +1,6 Réguliers 20,7 17,1-3,6 10,3 8,7-1,6 Occasionnels 41,3 44,6 +3,3 20,5 23,1 +2,6 Non consommateurs 38,0 38,4 +0,4 18,9 19,5 +0,6 dont Exceptionnels 10,2 9,6-0,6 5,1 5,1 = Non conso. Vins tranquilles 7,7 8,5 +0,8 3,8 4,1 +0,3 Non conso. Vins tous types 20,1 19,8-0,3 10,0 10,3 +0,3 dont Abstinents alcool 16,2 16,1-0,1 8,1 8,3 +0,2 Source : FranceAgriMer - Enquête sur la consommation du vin en France en 2010 ( 4004 interviewés) 11

12 Réguliers Occasionnels Non consommateurs Sur 38 non consommateurs : 28 sont des non consommateurs absolus 20 sont des non consommateurs absolus sur tous types de vin Définitivement jamais Champagne 17% 45% 70% 30% 38% 75% 25% Exceptionnellement Réellement jamais Source : FranceAgriMer - Enquête sur la consommation du vin en France en 2010 ( 4004 interviewés) 12

13 La consommation occasionnelle continue de prendre le pas sur la consommation régulière 100% 80% 60% 37% 44% 55% 60% 65% 67% 72% CONSOMMATEURS OCCASIONNELS 40% 20% 63% 56% 45% 40% 35% 33% 28% CONSOMMATEURS REGULIERS 0% Source : FranceAgriMer. Enquête sur la consommation du vin en France en 2010 (GFK-ISL interviews) 13

14 La fréquence de la consommation «occasionnelle fréquente» est en légère diminution 100% 80% 60% 63% 64% 67% 59% 59% 61% 63% CONSOMMATEURS OCCASIONNELS RARES 40% 20% 37% 36% 33% 41% 41% 39% 37% CONSOMMATEURS OCCASIONNELS FREQUENTS 0% Source : FranceAgriMer. Enquête sur la consommation du vin en France en 2010 (GFK-ISL interviews) 14

15 Fréquence de consommation de vin : Similitudes et disparités entre les sexes 100% 9% 80% 22% 22% 21% 24% 29% 28% 27% 43% 40% 41% 47% 47% NON CONSOMMATEURS 60% 40% 69% 34% 39% 40% 41% 46% 37% 40% 44% 47% 41% 42% CONSOMMATEURS OCCASIONNELS 20% 0% % 44% 40% 36% HOMMES 30% 26% % 26% 17% 17% 13% 12% 11% FEMMES CONSOMMATEURS REGULIERS Source : FranceAgriMer. Enquête sur la consommation du vin en France en 2010 (GFK-ISL interviews) 15

16 Fréquence de consommation de vin en 2010 : répartition en fonction de l âge 100% 80% NON CONSOMMATEURS 60% CONSOMMATEURS OCCASIONNELS 40% 20% 0% et + CONSOMMATEURS REGULIERS 16

17 % de consommateurs réguliers Répartition des consommateurs réguliers de vin par tranches d âge - Enquêtes >75 Total Source : FranceAgriMer. Enquêtes sur la consommation du vin en France personnes. 17

18 % de consommateurs réguliers Répartition des consommateurs occasionnels par tranches d âge - Enquêtes >75 Total Source : FranceAgriMer. Enquêtes sur la consommation du vin en France personnes. 18

19 % de consommateurs réguliers Répartition des non-consommateurs par tranches d âge - Enquêtes >75 Total Source : FranceAgriMer. Enquêtes sur la consommation du vin en France personnes. 19

20 Répartition des consommateurs par tranches d âge Consommateurs et et et Source : FranceAgriMer. Enquêtes sur la consommation du vin en France personnes et +

21 Répartition des types de consommateurs par tranches d âge Régulier Occasionnel et et et Source : FranceAgriMer. Enquêtes sur la consommation du vin en France personnes et +

22 Accès la consommation différé Au moins 70% de consommateurs dans une tranche d âge : 1980 : dès la tranche ans 1990 : partir de 30 ans 2000 : après 35 ans 2010 : au-del de 50 ans passage la régularité de plus en plus tardif Chez les consommateurs, les «réguliers» deviennent plus importants que les «occasionnels» : dès 25 ans en 1980 partir de 40 ans en 1980 après 55 ans en 2000 au-del de 65 ans en 2010 Source : FranceAgriMer. Enquêtes sur la consommation du vin en France personnes. 22

23 Fréquences de consommation Vin : Répartition géographique 2005 (en % de la population) 100% 90% 80% 70% % 50% 40% 30% % 10% % Ouest Sud Centre Sud Est IDF Nord Ouest Est Nord Réguliers Occasionnels Non consommateurs 23

24 Fréquences de consommation Vin : Répartition géographique 2010 (en % de la population) 100% 90% 80% 70% % 50% 40% 30% % 10% 0% Ouest Sud Centre Sud Est IDF Nord Ouest Est Nord Réguliers Occasionnels Non consommateurs 24

25 Consommation de vin et des autres boissons Objectif de cette partie de l enquête : Faire le point sur la consommation de boissons alcoolisées et de boissons non alcoolisées partir des déclarations de comportements habituels de consommation : de vins tranquilles, de vins effervescents, d apéritifs, de bière, de cidre, de digestifs, de Boissons Rafraîchissantes Sans Alcool (BRSA), d eau en bouteille et d eau du robinet. Échantillon, méthodologie, traitement : Données redressées GFK-ISL sur individus âgés de 15 ans et plus. Analyse des fréquences de consommation semaine, week-end et de la fréquence de consommation synthétique semaine+week-end. 25

26 Taux de consommation de boissons 2010 Consommation personnelle en semaine Réguliers Fréquents Digestifs, alcools Cidre Bière Vins effervescents 4% 11% Vins tranquilles 16% 12% Apéritifs 3% 15% Eau du réseau 62% 5% Jus sodas 42% 23% Eau en bouteille 57% 6% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Source : FranceAgriMer. Enquête sur la consommation du vin en France en 2010 (GFK-ISL interviews) 26

27 Taux de consommation de boissons 2010 Consommation personnelle le week-end Réguliers Fréquents Digestifs, alcools Cidre Bière Vins effervescents 10% 2% 9% 12% Vins tranquilles 26% 16% Apéritifs 17% 19% Eau du réseau Jus sodas Eau en bouteille 62% 56% 59% 4% 5% 14% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Source : FranceAgriMer. Enquête sur la consommation du vin en France en 2010 (GFK-ISL interviews) Enquête sur la consommation du vin en France

28 Taux de diffusion des boissons 2010 Consommation personnelle en semaine Réguliers Fréquents Rares Digestifs, alcools 20% Cidre 35% Bière 4% 11% 27% Vins effervescents 46% Vins tranquilles 16% 12% 27% Apéritifs 15% 33% Eau du réseau 62% 5% 11% Jus sodas 42% 23% 18% Eau en bouteille 57% 6% 13% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Source : FranceAgriMer. Enquête sur la consommation du vin en France en 2010 (GFK-ISL interviews) 28

29 Taux de diffusion des boissons 2010 Consommation personnelle le week-end Réguliers Fréquents Rares Digestifs, alcools 6% 19% Cidre 4% 31% Bière 10% 12% 21% Vins effervescents 9% 50% Vins tranquilles 26% 16% 21% Apéritifs 17% 19% 25% Eau du réseau 62% 5% 11% Jus sodas 56% 14% 13% Eau en bouteille 59% 4% 12% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Source : FranceAgriMer. Enquête sur la consommation du vin en France en 2010 (GFK-ISL interviews) 29

30 Fréquences synthétiques de consommation de boissons Consommation de semaine Consommation de WE tous les jours ou presque 1 2 fois par semaine 1 2 fois par mois + rarement jamais Tous les WE ou presque réguliers hebdo-madaires = fréquents hebdo-madaires = fréquents quasi hebdomadaires = fréquents quasi hebdomadaires = fréquents 1 2 WE/mois réguliers hebdo-madaires = fréquents mensuel mensuel mensuel + rarement réguliers hebdo-madaires = fréquents mensuel rares rares jamais réguliers hebdo-madaires = fréquents mensuel rares jamais Source : FranceAgriMer. Enquête sur la consommation du vin en France en 2010 (GFK-ISL interviews) 30

31 Fréquences synthétiques (semaine+week-end) de consommation de boissons 2010 Réguliers Fréquents Rares Non consommateurs Digestifs, alcools Cidre Bière Vins effervescents Vins tranquilles Apéro Eau du réseau Eau en bouteille Jus sodas 27% 41% 4% 12% 31% 62% 16% 16% 3% 21% 62% 57% 42% 69% 57% 53% 33% 41% 5% 11% 36% 35% 35% 22% 7% 14% 22% 25% 19% 14% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Source : FranceAgriMer. Enquête sur la consommation du vin en France en 2010 (GFK-ISL interviews) 31

32 BRSA Eau robinet Taux de diffusion des boissons en pourcentage des 15 ans et plus (semaine+week-end) Eau bouteille Vins Eff. Vins Tranqu. Apéritifs Bière Cidre Digestifs

33 Fréquence de consommation de bière : répartition en fonction de l âge Vin tranquille Bière 100% 100% 80% 60% % 60% % 20% 0% % 20% 0% et et + NON CONSOMMATEURS CONSOMMATEURS OCCASIONNELS CONSOMMATEURS REGULIERS Source : FranceAgriMer. Enquête sur la consommation du vin en France en 2010 (GFK-ISL interviews) 33

34 Fréquences de consommation de boissons Vins tranquilles Réguliers Fréquents Rares Non consommateurs ans 1% 11% 29% 59% ans 1% 11% 24% 64% ans 3% 15% 39% 43% ans 6% 18% 39% 37% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Source : Enquêtes sur la consommation du vin en France en (ISL environ 4000 interviews) 34

35 Fréquences de consommation de boissons Vins effervescents Réguliers Fréquents Rares Non consommateurs ans 3% 52% 45% ans 2% 47% 51% ans 3% 56% 41% ans 2% 60% 38% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Source : Enquêtes sur la consommation du vin en France en (ISL environ 4000 interviews) 35

36 Fréquences de consommation de boissons Boissons Rafraîchissantes Sans Alcool (BRSA) Réguliers Fréquents Rares Non consommateurs ans 66% 27% 6% 1% ans 66% 27% 6% 1% ans 62% 28% 8% 2% ans 50% 35% 12% 3% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Source : Enquêtes sur la consommation du vin en France en (ISL environ 4000 interviews) 36

37 Consommation de vin dans le contexte traditionnel des repas Objectif de cette partie de l enquête : Examiner le consommation de vin (et de boissons) travers les contextes de consommation traditionnels que sont les repas du midi et du soir, en semaine et le week-end. Échantillon, méthodologie, traitement : Données redressées GFK-ISL sur individus âgés de 15 ans et plus. Individus interrogés sur les boissons consommées au cours des 14 repas que compte une semaine. 37

38 Évolution des boissons bues aux repas (repas moyen, % de consommateurs) en en en % 11% 12% 24% 45% 48% 47% 35% 32% 50% 27% 25% en % en % 53% 43% 33% 44% 27% 24% Vin Eau du robinet Eau en bouteille BRSA Source : FranceAgriMer - Enquête quinquennale sur la consommation du vin en France (ISL environ 4000 interviews) 38

39 Évolution des boissons bues aux repas (repas moyen, % de consommateurs) Ensemble des français de 15 ans et + en % 53% 33% en % 43% 44% Jeunes de ans 27% en % 45% 24% en % 35% 32% 44% 9% 7% Vin Eau du robinet Eau en bouteille BRSA Source : ONIVINS/INRA - Enquêtes sur la consommation du vin en France (pondération ménage). VINIFLHOR/ CREGO - Enquête sur la consommation du vin en France en FranceAgriMer - Enquête sur la consommation du vin en France en 2010 (ISL interviews) 39

40 Consommateurs réguliers ou fréquents % de consommateurs 100% Jus et sodas 80% 60% % Vins tranquilles % % Classes d âge et plus Source : FranceAgriMer. Enquête sur la consommation de vin en France (environ 4000 interviews) 40

41 Consommation de vin en fonction des occasions de consommation Objectif de cette partie de l enquête : Etudier la consommation de vin, travers différents contextes de consommation en fonction de : la fréquence avec laquelle le répondant se trouve dans le contexte, la fréquence avec laquelle le vin est présent dans le contexte, la fréquence avec laquelle le vin est consommé dans le contexte. Echantillon, méthodologie, traitement : Données redressées GFK-ISL sur individus âgés de 15 ans et plus. 41

42 La consommation de vin lors des repas domicile en 2010 (vs 2005) Repas ordinaire Repas amélioré sans invité Repas amélioré avec invités (chiffres 2005 entre parenthèses) FREQUENCE D APPARITION DE L OCCASION Hebdomadaire (*) 36 % (35 %) 14 % (15 %) Mensuel 24 % (23 %) 49 % (49 %) Plus rarement 20 % (19 %) 28 % (27 %) Jamais 20 % (23 %) 9 % ( 9 %) PRESENCE DU VIN LORS DE CHAQUE OCCASION Quasiment toujours 18 % (22 %) 24 % (32 %) 63 % (68 %) Souvent 4 % ( 5 %) 7 % ( 7 %) 11 % (11 %) De temps en temps 14 % (17 %) 20 % (18 %) 15 % (11 %) Jamais 63 % (56 %) 50 % (43 %) 11 % (10 %) CONSOMMATION DE VIN LORSQUE CELUI-CI EST PRESENT Quasiment toujours 64 % (60 %) 67 % (65 %) 69 % (70 %) Au moins une fois sur deux 13 % (16 %) 13 % (16 %) 14 % (15 %) Plus rarement 13 % (13 %) 11 % (11 %) 9 % ( 8 %) Jamais 10 % (12 %) 8 % ( 8 %) 9 % ( 8 %) (* pas mesuré) 42

43 La consommation de vin lors des repas hors domicile en 2010 (vs 2005) Repas chez amis/famille Restaurant avec amis/famille (chiffres 2005 entre parenthèses) FREQUENCE D APPARITION DE L OCCASION Hebdomadaire 16 % (15 %) 4 % ( 4 %) Mensuel 53 % (54 %) 30 % (30 %) Plus rarement 26 % (25 %) 46 % (45 %) Jamais 5 % ( 6 %) 20 % (21 %) PRESENCE DU VIN LORS DE CHAQUE OCCASION Quasiment toujours 66 % (72 %) 56 % (63 %) Souvent 13 % (12 %) 16 % (14 %) De temps en temps 12 % ( 9 %) 16 % (14 %) Jamais 8 % ( 7 %) 12 % ( 9 %) CONSOMMATION DE VIN LORSQUE CELUI-CI EST PRESENT Quasiment toujours 67 % (67 %) 68 % (70 %) Au moins 1 fois sur 2 16 % (16 %) 16 % (14 %) Plus rarement 9 % ( 9 %) 8 % ( 8 %) Jamais 8 % ( 8 %) 8 % ( 7 %) 43

44 La consommation de vin hors repas en 2010 (vs 2000) : l Apéritif Apéritif FREQUENCE D APPARITION DE L OCCASION Au moins quotidien 9 % ( 4 %) Hebdomadaire 30 % (30 %) Plus rarement 44 % (43 %) Jamais 17 % (23 %) (chiffres 2000) PRESENCE DU VIN LORS DE CHAQUE OCCASION Variable selon le lieu CONSOMMATION DE VIN LORSQUE CELUI-CI EST PRESENT Quasiment toujours 12 % ( 9 %) Au moins 1 fois sur 2 20 % (15 %) Plus rarement 31 % (26 %) Jamais 36 % (50 %) (chiffres 2000) 44

45 Opinions et attitudes l égard du vin Objectif de cette partie de l enquête : Mesurer l évolution par rapport 2005 d un certain nombre d opinions et d attitudes des français par rapport au vin. Échantillon, méthodologie, traitement : Échantillon retenu pour cette partie de l enquête comprend individus âgés de 15 ans et plus. 45

46 Opinions et attitudes l égard du vin Je vais vous citer des opinions concernant le vin et pour chacune d elle, vous me direz si vous êtes... Tout fait d accord Plutôt d accord Plutôt pas d accord Pas du tout d accord Total accord Total désaccord 46

47 J'aime le goût du vin C est difficile de choisir un vin Opinions et attitudes l égard du vin D'accord Pas d'accord NSP % 20% 40% 60% 80% 100% 47

48 Conso. pour les grandes occasions Je ne conçois pas un repas sans vin Le vin, ça m intéresse Opinions et attitudes l égard du vin D'accord Pas d'accord NSP % 20% 40% 60% 80% 100% 48

49 A votre avis, une consommation modérée de vin peut-elle prévenir de certaines maladies? Le vin, c est bon pour la santé Opinions et attitudes l égard du vin D'accord Pas d'accord NSP % 20% 40% 60% 80% 100% 49

50 Comportements individuels et santé Objectif de cette partie de l enquête : Décrire certaines des relations qui peuvent exister entre les comportements, les facteurs de risques vis--vis de la santé, les opinions et les valeurs des individus en liaison avec leur consommation de boissons et notamment de vin. Méthodologie et exploitation des résultats : Données redressées GFK-ISL sur individus âgés de 18 ans et plus. Traitement et exploitation des résultats réalisés par Ch. Boizot-Szantai, INRA-ALISS (Ivry sur Seine). 50

51 Comportements individuels et santé Les hommes sont les plus exposés aux principaux facteurs de risques pour la santé : Qu il s agisse de consommation de tabac ou de consommation d alcool, les personnes qui prennent le plus de risque sont majoritairement des hommes. Les hommes sont également les plus touchés par le surpoids et l obésité confondue alors que les femmes sont atteintes dans une moindre proportion même si elles sont plus atteintes par l obésité que les hommes. Les hommes apparaissent moins averses aux risques que les femmes : Hommes et femmes privilégient les bonnes relations avec les autres et le fait de profiter de l existence Mais les femmes attachent plus d importance que les hommes des valeurs comme le respect de soi et la sécurité. 51

52 Comportements individuels et santé Estimation des risques plus faible chez les hommes que chez les femmes : Les hommes sont plus enclins que les femmes penser que la consommation de vin a un effet bénéfique sur la santé. Leur estimation d une consommation excessive de vin un même repas (un peu moins de 4 verres de 14 cl) est supérieure de ¾ de verre celle des femmes (3 verres de 14 cl). Estimation des risques différente en fonction des expositions aux facteurs de risques : Les personnes en excès de poids notamment les femmes expriment une quantité excessive de vin inférieure celles des personnes sans surpoids. Les fumeurs expriment une quantité excessive supérieure celles des non-fumeurs ou des anciens fumeurs. 52

53 Comportements individuels et santé Perception des messages santé et modération : / Effets protecteurs vis--vis de certaines maladies : Sur l effet protecteur du vin vis--vis des maladies cardiovasculaires, on observe qu 1/3 des individus estime que le vin peut prévenir de ces maladies. Le risque présenté par une consommation de vin même modérée vis--vis du cancer n est cité que par 16 % des individus. / Messages de consommation modérée («1 verre ça va, 3 verres bonjour les dégâts») : En moyenne, sur l ensemble de la population une consommation modérée par repas est estimée 14cl, soit un verre. La consommation excessive moyenne au cours d un repas est estimée 47 cl soit entre trois et quatre verres avec des disparités importantes selon les facteurs de risques et le sexe des individus (Hommes > Femmes). 53

54 Conclusions 54

55 Merci de votre attention 55

Alcool, consommations, comportements à risques et dépendance. Réseau Addictions Val de Marne Ouest

Alcool, consommations, comportements à risques et dépendance. Réseau Addictions Val de Marne Ouest Alcool, consommations, comportements à risques et dépendance Quelques définitions : qu est ce qu une drogue? la modification de l état de conscience Étymologie de «addict» une dette de plaisir La dépendance

Plus en détail

Institut de Recherches Scientifiques sur les Boissons

Institut de Recherches Scientifiques sur les Boissons Institut de Recherches Scientifiques sur les Boissons 19, avenue Trudaine 79 Paris Tél. : +33 (1) 48 74 82 19 Fax : +33 (1) 48 78 17 6 e-mail : ireb@ireb.com Base documentaire de l Ireb consultable sur

Plus en détail

Que boivent les français?

Que boivent les français? Que boivent les français? Consommation de vin par habitant (l./an/hab.) Source : Veille Concurrentielle FranceAgriMer 2014, données OIV La consommation taxée de vin recule en France Le marché 1960 1980

Plus en détail

Etude de consommation d alcool chez les jeunes de 16 à 34 ans

Etude de consommation d alcool chez les jeunes de 16 à 34 ans Département fédéral des finances DFF Régie fédérale des alcools RFA RCP Etude de consommation d alcool chez les jeunes de 16 à 34 ans Rapport final synthétisé Basé sur : Institut LINK, Comportements de

Plus en détail

Consensus Scientifique sur. l'alcool

Consensus Scientifique sur. l'alcool page 1/5 Consensus Scientifique sur l'alcool Source : OMS (2004) Résumé & Détails: GreenFacts Contexte - L alcool n est pas un produit ordinaire. Il fait partie de la civilsation humaine depuis des milliers

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT

LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT Enquête nationale Décembre 2015 Sommaire Objectifs page 3 Méthodologie page 4 Principaux enseignements page 5 Structure de l échantillon national

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT

LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT Enquête nationale Décembre 2015 Sommaire Objectifs page 3 Méthodologie page 4 Principaux enseignements page 5 Structure de l échantillon national

Plus en détail

L'alcool au volant: état de la situation

L'alcool au volant: état de la situation L'alcool au volant: état de la situation Benoit GODART Porte-parole de l IBSR 19 septembre 2008 Alcool au volant a) L'ampleur du phénomène: quelques chiffres b) Les risques pour les conducteurs c) Qui

Plus en détail

Alcoolémie Les risques d'une consommation excessive

Alcoolémie Les risques d'une consommation excessive Alcoolémie Les risques d'une consommation excessive Document non contractuel / Mod 3350/07-2012/ Imprimerie B.F.I - 03.28.52.69.42 Le partenaire santé qui vous change la vie Prévention L'alcool et ses

Plus en détail

Alcool et jeunes : un point de vue épidémiologique

Alcool et jeunes : un point de vue épidémiologique Alcool et jeunes : un point de vue épidémiologique «Alcool à l école secondaire et dans le supérieur» 25/02/2010 Valérie Wathieu OSH Secteur Information Sanitaire Contact : observatoire.sis@hainaut.be

Plus en détail

LES FRANÇAIS, L ALCOOL ET LA CONDUITE

LES FRANÇAIS, L ALCOOL ET LA CONDUITE LES FRANÇAIS, L ALCOOL ET LA CONDUITE Enquêtes réalisées dans les 22 régions françaises Rapport national auprès de 6 774 individus Décembre 2014 Contact étude : Giotto Mélanie Alexandre - m.alexandre@giotto-cr.com

Plus en détail

LES AUDIENCES COLLECTIVES DE RAPPEL A LA LOI EN MARTINIQUE Bilan 2001-2003

LES AUDIENCES COLLECTIVES DE RAPPEL A LA LOI EN MARTINIQUE Bilan 2001-2003 LES AUDIENCES COLLECTIVES DE RAPPEL A LA LOI EN MARTINIQUE Bilan 2001-2003 Décembre 2003 Immeuble Corniche 2 Centre Commercial de Bellevue Boulevard de La Marne 3 Etage 97200 Fortde-France Tet. : 05 96

Plus en détail

Conduites addictives dans l Oise

Conduites addictives dans l Oise Baromètre santé Les 1-34 ans en 1 Conduites addictives dans l Oise La santé des jeunes constitue l une des priorités du conseil général de l Oise. En effet, 7 % des Isariens ont moins de ans, ce qui place

Plus en détail

COMPORTEMENT DES FUMEURS EN BELGIQUE

COMPORTEMENT DES FUMEURS EN BELGIQUE COMPORTEMENT DES FUMEURS EN BELGIQUE Rapport adressé à la Fondation contre le Cancer GfK Significant 2013 Comportement des fumeurs en Belgique 14 August 2013 1 Introduction : Contexte et objectifs Méthode

Plus en détail

K3 - Facteurs socio-économiques associés à la consommation d alcool en France : une étude des différents modes de consommations

K3 - Facteurs socio-économiques associés à la consommation d alcool en France : une étude des différents modes de consommations Congrès national des Observatoires régionaux de la santé 2008 - Les inégalités de santé Marseille, 16-17 octobre 2008 K3 - Facteurs socio-économiques associés à la consommation d alcool en France : une

Plus en détail

Pourquoi un baromètre sur la qualité de vie au travail des indépendants?

Pourquoi un baromètre sur la qualité de vie au travail des indépendants? assurés à la RAM La RAM est spécialisée dans la gestion du régime obligatoire d assurance maladie des indépendants - artisans, commerçants et professions libérales, pour le compte du Régime Social des

Plus en détail

Fréquences de consommation du vin Évolutions 1980 2010 et lien avec les caractéristiques du consommateur. 21 juillet 2010 CS Vin.

Fréquences de consommation du vin Évolutions 1980 2010 et lien avec les caractéristiques du consommateur. 21 juillet 2010 CS Vin. Fréquences de consommation du vin Évolutions 1980 et lien avec les caractéristiques du consommateur 21 juillet CS Vin Caroline Blot Consommation de vin par habitant (l./an/hab.) 1975 2006 2008 Evolution

Plus en détail

Connaissances, consommations et habitudes alimentaires... p. 4. L alimentation au quotidien... p. 8. Les comportements d achat alimentaire...p.

Connaissances, consommations et habitudes alimentaires... p. 4. L alimentation au quotidien... p. 8. Les comportements d achat alimentaire...p. BAROMETRE SANTE NUTRITION 2008 Dossier de presse Janvier 2010 Sommaire Introduction... p. 3 Connaissances, consommations et habitudes alimentaires... p. 4 Fruits et légumes : une nette progression de la

Plus en détail

LA PATHOLOGIE ALCOOLIQUE

LA PATHOLOGIE ALCOOLIQUE Dr Muriel LANG / Février 2006 LA PATHOLOGIE ALCOOLIQUE I) Définitions : La maladie alcoolique correspond à une dépendance pathologique à l alcool liant le malade à l alcool. On notera deux types de catégories

Plus en détail

ALCOOLOMÉTRIE ALCOOLOMETRIE

ALCOOLOMÉTRIE ALCOOLOMETRIE ALCOOLOMÉTRIE ALCOOLOMETRIE... Gardez la mesure! www.cramif.fr LES BOISSONS ALCOOLIQUES Elles contiennent de l'éthanol (C2 H5 OH) qui se présente sous la forme d'un liquide incolore d'odeur faible obtenu

Plus en détail

pétillants de raisins, boissons aromatisées à base de raisin ou de pomme

pétillants de raisins, boissons aromatisées à base de raisin ou de pomme L alcool éthylique 1 er groupe La classification des boissons Boissons sans alcool Toutes les boissons faiblement alcoolisées, dans la limite d'un titre alcoométrique volumique de 1,2 %. Ex : bières sans

Plus en détail

Prévention par les pairs La prévention "par" et "pour" les jeunes

Prévention par les pairs La prévention par et pour les jeunes Prévention par les pairs La prévention "par" et "pour" les jeunes Année 1 20/2011 Collège des CHAUMES à AVALLON Synthèse réalisée par Elisabeth Copin et supervisée par Françoise Amelot juillet 2011 SOMMAIRE

Plus en détail

Observatoire Ireb 2014 «Les Français et l alcool» : Alcool au travail : un quart des actifs consomme occasionnellement

Observatoire Ireb 2014 «Les Français et l alcool» : Alcool au travail : un quart des actifs consomme occasionnellement Institut de Recherches Scientifiques sur les Boissons Observatoire Ireb 2014 «Les Français et l alcool» : Alcool au travail : un quart des actifs consomme occasionnellement Paris, le 9 septembre 2014 L

Plus en détail

«Recherche : il y a urgence» Rapport d enquête octobre 2011. Mediaprism 64, rue du Ranelagh -75 016 Paris Tél. : 01 53 29 10 00 www.mediaprism.

«Recherche : il y a urgence» Rapport d enquête octobre 2011. Mediaprism 64, rue du Ranelagh -75 016 Paris Tél. : 01 53 29 10 00 www.mediaprism. «Recherche : il y a urgence» Rapport d enquête octobre 2011 Mediaprism 64, rue du Ranelagh -75 016 Paris Tél. : 01 53 29 10 00 www.mediaprism.com Contexte et objectifs de l étude Après 3 ans de mobilisation

Plus en détail

PREVENTION DES RISQUES LIES A L ABSORPTION D ALCOOL

PREVENTION DES RISQUES LIES A L ABSORPTION D ALCOOL PREVENTION DES RISQUES LIES A L ABSORPTION D ALCOOL Anne Marie LANUSSE Éducatrice Spécialisée à l ADAPEI des Pyrénées Atlantiques INTERVENTION A LA 3ème JOURNEE SCIENTIFIQUE DE REZOPAU LES OBJECTIFS Mener

Plus en détail

Structure et environnement des repas en Ile-de-France

Structure et environnement des repas en Ile-de-France 28 Structure et environnement des repas en Le modèle alimentaire traditionnel français, tant selon la norme sociale qu individuelle, s organise autour de trois prises alimentaires quotidiennes : d une

Plus en détail

Apports de sucres simples

Apports de sucres simples XIII. BOISSONS En Normandie La Normandie est fière de ses pommiers, qui sont à l'origine de boissons délicieuses. Son verger cidricole produit chaque année entre 150 000 et 200 000 tonnes de fruits à cidre

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT PÉDAGOGIQUE ACCOMPAGNEMENT PÉDAGOGIQUE ADDICTIONS : L ALCOOL

ACCOMPAGNEMENT PÉDAGOGIQUE ACCOMPAGNEMENT PÉDAGOGIQUE ADDICTIONS : L ALCOOL lycée : physique-chimie (SVT ET mathématiques) Programme Enseignement d exploration MPS, thème «Sciences et aliments». Différentes entrées notamment : concentration massique d une espèce en solution, densité,

Plus en détail

Prévalence Incidence. Dr. Xavier Lainé. Maladie 1

Prévalence Incidence. Dr. Xavier Lainé. Maladie 1 Prévalence Incidence Dr. Xavier Lainé Maladie 1 A quoi ça sert?? Prévalence Connaître l importance de l affection a un instant donné Incidence Projection estimée de l importance de l affection sur l avenir

Plus en détail

La consommation de vin à l apéritif en France. Wine Intelligence Salon des vins de Loire, Angers, 2 février 2015

La consommation de vin à l apéritif en France. Wine Intelligence Salon des vins de Loire, Angers, 2 février 2015 La consommation de vin à l apéritif en France Wine Intelligence Salon des vins de Loire, Angers, 2 février 2015 Wine Intelligence 2015 Wine Intelligence: qui sommes-nous? Delaware Londres Avignon Francfort

Plus en détail

D une part. D autre part. Tout ce qu il faut savoir sur l alcool et les autres substances engendrant la dépendance au poste de travail.

D une part. D autre part. Tout ce qu il faut savoir sur l alcool et les autres substances engendrant la dépendance au poste de travail. D une part. D autre part. Tout ce qu il faut savoir sur l alcool et les autres substances engendrant la dépendance au poste de travail. Une campagne de la Suva en collaboration avec l Institut suisse de

Plus en détail

Perceptions et connaissances nutritionnelles en Ile-de-France

Perceptions et connaissances nutritionnelles en Ile-de-France 28 Perceptions et connaissances nutritionnelles en Le modèle alimentaire français accorde une importance particulière à la sociabilité et à la commensalité (le partage de la table), alors que pour les

Plus en détail

COMPORTEMENT DES FUMEURS EN BELGIQUE 2014

COMPORTEMENT DES FUMEURS EN BELGIQUE 2014 COMPORTEMENT DES FUMEURS EN BELGIQUE 2014 Rapport adressé à la Fondation contre le Cancer GfK Belgium 2014 Comportement des fumeurs en Belgique 20 August 2014 1 Introduction : Contexte et objectifs Méthode

Plus en détail

Impact du bouchon lors de la consommation de vin* *Etude IPSOS de septembre 09 menée auprès de consommateurs de vins haut de gamme (>>35 on trade)

Impact du bouchon lors de la consommation de vin* *Etude IPSOS de septembre 09 menée auprès de consommateurs de vins haut de gamme (>>35 on trade) Impact du bouchon lors de la consommation de vin* *Etude IPSOS de septembre 09 menée auprès de consommateurs de vins haut de gamme (>>35 on trade) Objectifs Une précédente étude réalisée par Ipsos a permis

Plus en détail

Livret métier Le risque alcool. Performance des organisations - Santé au travail Groupe Sofaxis

Livret métier Le risque alcool. Performance des organisations - Santé au travail Groupe Sofaxis Livret métier Le risque alcool Performance des organisations - Santé au travail Groupe Sofaxis Sommaire Quiz : connaissez-vous l alcool? 4 Infos pratiques : l alcoolémie 6 Infos pratiques : les équivalences

Plus en détail

Enquête auprès des médecins généralistes pour la FFC

Enquête auprès des médecins généralistes pour la FFC Fédération Française de Cardiologie Septembre 2011 Fédération Française de Cardiologie N 19792 Contact Damien Philippot Directeur de clientèle Département Opinion Damien.philippot@ifop.com Enquête auprès

Plus en détail

Perceptions et connaissances nutritionnelles en Languedoc-Roussillon

Perceptions et connaissances nutritionnelles en Languedoc-Roussillon Baromètre santé nutrition 2008 Perceptions et connaissances nutritionnelles en Languedoc-Roussillon Le modèle alimentaire français accorde une importance particulière à la sociabilité et à la commensalité

Plus en détail

Les Français et les sites et applications de rencontres

Les Français et les sites et applications de rencontres Les Français et les sites et applications de rencontres Février 2016 Sondage réalisé par pour LEVEE D EMBARGO : JEUDI 4 FEVRIER A 19H La méthodologie Fiche technique Recueil Echantillon Enquête réalisée

Plus en détail

Baromètre Santé. Consommation de tabac, d alcool. Le Baromètre santé. Depuis la fin des années 90, en lien avec la

Baromètre Santé. Consommation de tabac, d alcool. Le Baromètre santé. Depuis la fin des années 90, en lien avec la Baromètre Santé 21 Enquête auprès des Auvergnats âgés de 1-8 ans Consommation de tabac, d alcool et de drogues illicites Le Baromètre santé a été réalisé pour la première fois au début des années 199 par

Plus en détail

Avant-Propos. Objectifs. L Alcool & Le Médecin de 1 er recours. Après ce colloque, nous espérons que vous: Serez convaincus de l importance d aborder

Avant-Propos. Objectifs. L Alcool & Le Médecin de 1 er recours. Après ce colloque, nous espérons que vous: Serez convaincus de l importance d aborder L Alcool & Le Médecin de 1 er recours Avant-Propos Thierry Favrod-Coune Daniel Alhadeff Unité des dépendances SMPR BACK to BLACK Objectifs Après ce colloque, nous espérons que vous: Serez convaincus de

Plus en détail

Vivre sans. hypertension. Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle

Vivre sans. hypertension. Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle Vivre sans hypertension Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle Avez-vous un risque de devenir hypertendu? LE SAVIEZ-VOUS? L Vivre sans hypertension hypertension

Plus en détail

La consommation d alcool chez les jeunes

La consommation d alcool chez les jeunes La consommation d alcool chez les jeunes > Michaël Hogge, Eurotox 1 La consommation d alcool chez les jeunes charrie son lot de fantasmes. Même si les dommages liés au mésusage d alcool sont une réalité

Plus en détail

l Objectif général : Décrire, comparer et adapter sa consommation d alcool.

l Objectif général : Décrire, comparer et adapter sa consommation d alcool. Fiche pédagogique Thème : Alcool Niveau : Collège (4 ème, 3 ème ), lycée Durée : 45 Le Bar Personnes ressources : Enseignant, Infirmier scolaire, CESC l Référence au socle commun des connaissances et des

Plus en détail

Les Français et l apéritif estival. Mars 2015

Les Français et l apéritif estival. Mars 2015 Les Français et l apéritif estival Mars 2015 1 Méthodologie Méthodologie Echantillon de 1009 individus représentatif de la population française âgée de 18 et plus. L échantillon a été constitué selon la

Plus en détail

Comment les Français se soignent-ils? Opinions, comportements et attitudes. Résultats d enquête. Décembre 2015

Comment les Français se soignent-ils? Opinions, comportements et attitudes. Résultats d enquête. Décembre 2015 Comment les Français se soignent-ils? Opinions, comportements et attitudes Résultats d enquête Mediaprism Tour Cristal 7 quai André Citroën 75 015 Paris Tél. : 01 53 29 10 00 www.mediaprism.com Décembre

Plus en détail

Quelle prévention de la consommation d alcool en entreprise? Pr F. PAILLE

Quelle prévention de la consommation d alcool en entreprise? Pr F. PAILLE 1 Quelle prévention de la consommation d alcool en entreprise? Pr F. PAILLE Malgré une diminution de consommation depuis une quarantaine d années les Français restent parmi les plus gros consommateurs

Plus en détail

La perception de la santé et le sentiment d information chez les jeunes Champardennais

La perception de la santé et le sentiment d information chez les jeunes Champardennais Baromètre santé jeunes La perception de la santé et le sentiment d information chez les jeunes Champardennais La représentation de la maladie, des risques et de la santé de chacun, c est-à-dire de la perception

Plus en détail

Les Français et la perception du respect de l interdiction de fumer dans les cafés, bars et restaurants...p.3

Les Français et la perception du respect de l interdiction de fumer dans les cafés, bars et restaurants...p.3 Perception des Français du respect de l interdiction de fumer dans les cafés et bars, et dans les restaurants, un an après son application Résultats de deux enquêtes Dossier de presse 7 janvier 2009 1

Plus en détail

Les jeunes conducteurs en Europe

Les jeunes conducteurs en Europe Les jeunes conducteurs en Europe Association Prévention Routière Fédération française des sociétés d assurances - FFSA - - Introduction MÉTHODOLOGIE 2 Étude «Les jeunes conducteurs européens» Méthodologie

Plus en détail

Etude. du metier de responsable clientele

Etude. du metier de responsable clientele Etude du metier de responsable clientele decembre 2008 Sommaire Creation de l observatoire Outils de l observatoire prospectif des metiers et des qualifications... [ 3 ] Rappel des objectifs Logique de

Plus en détail

Les diabétiques et les édulcorants

Les diabétiques et les édulcorants CLIQUEZ POUR MODIFIER LE STYLE DU TITRE Les diabétiques et les édulcorants Etude n 1201364 Octobre 2012 Sommaire CLIQUEZ POUR MODIFIER LE STYLE DU TITRE Objectifs et méthodologie de l étude 3 Principaux

Plus en détail

La cigarette électronique : données d usage en France

La cigarette électronique : données d usage en France Aurélie Lermenier- Jeannet La cigarette électronique : données d usage en France 9 mai 2016 w w w. o f d t. f r 1. État des lieux des usages chez les adolescents : un risque d initiation au tabac? 2. État

Plus en détail

PERCEPTION DES DOMMAGES DE L ALCOOL EN POPULATION GÉNÉRALE. Philippe Batel MD, PhD

PERCEPTION DES DOMMAGES DE L ALCOOL EN POPULATION GÉNÉRALE. Philippe Batel MD, PhD PERCEPTION DES DOMMAGES DE L ALCOOL EN POPULATION GÉNÉRALE Philippe Batel MD, PhD Les enjeux Evaluer l écart des connaissances Comprendre les résistances à la connaissance Analyser la variation des représentations

Plus en détail

Enquête sur la médecine bucco-dentaire auprès du grand public. 18 novembre 2004

Enquête sur la médecine bucco-dentaire auprès du grand public. 18 novembre 2004 Enquête sur la médecine bucco-dentaire auprès du grand public 18 novembre 2004 Fiche technique Méthodologie : Taille de l'échantillon : Population de référence : Enquête omnibus multi-clients par téléphone

Plus en détail

res épidémiologiquespidémiologiques Quelques repères

res épidémiologiquespidémiologiques Quelques repères Quelques repères res épidémiologiquespidémiologiques Gwénaëlle Boscher 9 pl. du Général Koenig, 35 Rennes 2.23.2.14.6 cirdd@cirdd-bretagne.fr Les consommations d alcool chez les femmes en âge de procréer

Plus en détail

> EXPOSITION «LES RESEAUX SOCIAUX» Médiathèque du Lycée Jean- Piaget printemps 2014

> EXPOSITION «LES RESEAUX SOCIAUX» Médiathèque du Lycée Jean- Piaget printemps 2014 > EXPOSITION «LES RESEAUX SOCIAUX» Médiathèque du Lycée Jean- Piaget printemps 2014 Enquête sur l utilisation des réseaux sociaux à l Ecole Supérieure Numa Droz (LJP) de Neuchâtel (Suisse) 111 élèves ont

Plus en détail

Quizz s é c u r i t é

Quizz s é c u r i t é Quizz s é c u r i t é r o u t i è r e Selon vous, le nombre de personnes tuées sur les routes dans le monde chaque année représente environ : A. La population de l Estonie B. C. Les populations des villes

Plus en détail

L épargne réglementée, grande gagnante de la crise?

L épargne réglementée, grande gagnante de la crise? L épargne réglementée, grande gagnante de la crise? Critères de choix et perception des produits d épargne 17 novembre 2009 Contacts BVA Xavier PACILLY xavier.pacilly@bva.fr 01 71 16 88 55 Juliette PETROU

Plus en détail

Observatoire de la Prévention

Observatoire de la Prévention Observatoire de la Prévention ETUDE QUANTITATIVE VAGUE 5 - OCTOBRE 2008 Résultats détaillés Novembre 2008 Observatoire MACIF de la Prévention - Etude quantitative vague 5 - Octobre 2008 1 Rappel important

Plus en détail

Chapitre 1 : Le plan média (media planning)

Chapitre 1 : Le plan média (media planning) Chapitre 1 : Le plan média (media planning) Introduction Cela consiste à sélectionner les médias et à définir leurs modes d utilisation. Objectif : rechercher l efficacité maximum des médias dans la contrainte

Plus en détail

Journées de l inspection : mars 2010 Socle : compétence scientifique Atelier de mathématiques Taux d alcoolémie

Journées de l inspection : mars 2010 Socle : compétence scientifique Atelier de mathématiques Taux d alcoolémie Journées de l inspection : mars 2010 Socle : compétence scientifique Atelier de mathématiques Taux d alcoolémie Le but de l atelier : à partir d un problème «ordinaire» le transformer en tache complexe

Plus en détail

Sécurité routière : Alcool : Quand on tient à quelqu'un, on le retient!

Sécurité routière : Alcool : Quand on tient à quelqu'un, on le retient! 29/08/2014 Dossier de presse Sécurité routière : Alcool : Quand on tient à quelqu'un, on le retient! En cette fin de période estivale, le préfet souhaite que tous les acteurs restent pleinement mobilisés

Plus en détail

«Malentendants et appareils auditifs»

«Malentendants et appareils auditifs» «Malentendants et appareils auditifs» Contact UNSAF : Benoît ROY 02 47 60 60 08 benoit.roy@unsaf.net Contacts TNS Healthcare : Nadia AUZANNEAU 0 40 92 45 57 nadia.auzanneau@tns-global.com Céline LEROY

Plus en détail

Quelle utilisation d Internet dans la recherche d informations santé?

Quelle utilisation d Internet dans la recherche d informations santé? Téléphone, Internet, réseaux sociaux : quelle efficacité en prévention santé? Quelle utilisation d Internet dans la recherche d informations santé? Jean-Baptiste Richard Chargé d études et de recherche

Plus en détail

39 ème Olympiades des Métiers

39 ème Olympiades des Métiers 39 ème Olympiades des Métiers Finale Nationale - Métier de la Sommellerie N 54 SUJET ORGANISATION DE L EPREUVE Jeudi 29 mars 2007 De 8 h 45 à 11 h 30 Epreuve N 1- Epreuve de bar 20 minutes Le candidat

Plus en détail

CONTACTS PRESSE Inpes : Sandra Garnier Tél : 01 49 33 23 06 Email : sandra.garnier@inpes.sante.fr Agence Weber Shandwick : Lise Ardhuin Tel : 01 47

CONTACTS PRESSE Inpes : Sandra Garnier Tél : 01 49 33 23 06 Email : sandra.garnier@inpes.sante.fr Agence Weber Shandwick : Lise Ardhuin Tel : 01 47 Perception des Français du respect de l interdiction de fumer dans les cafés et bars, et dans les restaurants, un an après son application Résultats de deux enquêtes Dossier de presse 7 janvier 2009 CONTACTS

Plus en détail

Hadopi, biens culturels et usages d internet : pratiques et perceptions des internautes français. Dimanche 23 Janvier 2011

Hadopi, biens culturels et usages d internet : pratiques et perceptions des internautes français. Dimanche 23 Janvier 2011 Hadopi, biens culturels et usages d internet : pratiques et perceptions des internautes français. Dimanche 23 Janvier 2011 1 METHODOLOGIE Objectifs Afin de faire un état des lieux du niveau de familiarité

Plus en détail

DOCUMENT DE RESSOURCE POUR LES ÉTUDES DE CAS SUR LES FACTEURS DE RISQUE DU CANCER DU SEIN

DOCUMENT DE RESSOURCE POUR LES ÉTUDES DE CAS SUR LES FACTEURS DE RISQUE DU CANCER DU SEIN DOCUMENT DE RESSOURCE POUR LES ÉTUDES DE CAS SUR LES FACTEURS DE RISQUE DU CANCER DU SEIN Les étudiants travaillent en groupes, chaque groupe recevant une étude de cas différente (Erin, Jenny, Abby ou

Plus en détail

MORTALITE AUX ANTILLES GUYANE

MORTALITE AUX ANTILLES GUYANE MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES HANDICAPÉES N 12 - OCTOBRE 2003 MORTALITE AUX ANTILLES GUYANE Taux brut de Mortalité (décès pour 1.000 habitants) Guadeloupe Martinique Guyane Métropole

Plus en détail

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec -Sondage CROP réalisé pour l AQESSS -

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec -Sondage CROP réalisé pour l AQESSS - Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec -Sondage CROP réalisé pour l AQESSS - Présentation des résultats Par Alain Giguère Président, CROP inc. 21 Mai 2009 1

Plus en détail

Consommation de tabac et d alcool des personnes âgées en France

Consommation de tabac et d alcool des personnes âgées en France 24 Stéphanie Pin, sociologue, Institut national de prévention et d éducation pour la santé (INPES), à Saint-Denis (France). En présentant les résultats de l enquête française Baromètre santé sur la consommation

Plus en détail

Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes

Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes Résultats du Baromètre santé Inpes 2014 CONTACTS PRESSE Inpes : Vanessa Lemoine Tél : 01 49 33 22 42 Email : vanessa.lemoine@inpes.sante.fr

Plus en détail

Mardi 20 mars 2012. Aurélie ELOY - Claire GUILLOUËT - Céline LECLERC ORS Centre

Mardi 20 mars 2012. Aurélie ELOY - Claire GUILLOUËT - Céline LECLERC ORS Centre Mardi 20 mars 2012 Aurélie ELOY - Claire GUILLOUËT - Céline LECLERC ORS Centre Enquête réalisée à l initiative du Conseil régional de la région Centre, en partenariat avec l ARS du Centre, le Rectorat

Plus en détail

Rapport d étude. Dating et convivialité. Dating et convivialité TNS

Rapport d étude. Dating et convivialité. Dating et convivialité TNS Rapport d étude Sommaire Méthodologie 3 Synthèse Chiffres clés 4 1 De la rencontre virtuelle à la rencontre réelle 6 2 Le bar, principal lieu de rencontre 11 3 Des opinions partagées sur la boisson idéale

Plus en détail

Sommaire. 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude. A L image du vin B La consommation de vin C L intérêt pour le vin D- Taxes sur le vin

Sommaire. 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude. A L image du vin B La consommation de vin C L intérêt pour le vin D- Taxes sur le vin Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude A L image du vin B La consommation de vin C L intérêt pour le vin D- Taxes sur le vin 1 La méthodologie Note méthodologique Étude réalisée pour

Plus en détail

Communication Mars 2015

Communication Mars 2015 Le Baromètre 55 + Cogedim club Communication Mars 2015 Méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain 1 040 individus âgés de 55 ans et plus Rappel : 911 individus interrogés en 2014 Interviews

Plus en détail

Objectif 11 : Donner à chacun les moyens de réduire son risque de cancer

Objectif 11 : Donner à chacun les moyens de réduire son risque de cancer Objectif 11 : Donner à chacun les moyens de réduire son risque de cancer L activité physique régulière et la consommation de fruits et légumes réduisent le risque de cancers. À l inverse, le surpoids et

Plus en détail

La collation en maternelle / Encas dans les écoles

La collation en maternelle / Encas dans les écoles La collation en maternelle / Encas dans les écoles Historique, avis des experts et conséquences négatives de la collation Dr Hélène Thibault Groupe de travail «La collation en maternelle/encas dans les

Plus en détail

L impact des pots d entreprise sur les risques routiers auprès des salariés et des chefs d entreprise

L impact des pots d entreprise sur les risques routiers auprès des salariés et des chefs d entreprise pour Département Opinion et Stratégies d Entreprise L impact des pots d entreprise sur les risques routiers auprès des salariés et des chefs d entreprise 18 décembre 2008 1 La méthodologie 2 Note méthodologique

Plus en détail

Indicateur d activité de vente cavistes Enquête Email Janvier 2012

Indicateur d activité de vente cavistes Enquête Email Janvier 2012 Indicateur d activité de vente cavistes Le moral des cavistes est bon en ce début d année, suite de fêtes de fin d année apparemment réussies. Tous les indicateurs semblent particulièrement au vert début

Plus en détail

... l'alcool. l essentiel sur... Ξ Qu est-ce que c est? Ξ Le saviez-vous?

... l'alcool. l essentiel sur... Ξ Qu est-ce que c est? Ξ Le saviez-vous? l essentiel sur...... l'alcool Ξ Qu est-ce que c est? L alcool est un produit naturel issu de la fermentation ou de la distillation de fruits ou grains riches en glucides. Sa concentration peut être augmentée

Plus en détail

CHAPITRE 5 Famille et vie en société

CHAPITRE 5 Famille et vie en société CHAPITRE 5 Famille et vie en société Les faits saillants Enquête sur les conditions de vie en Haïti Instances de socialisation, confiance, perception par les individus de leur mode de vie Instances ou

Plus en détail

Substances engendrant la dépendance au poste de travail Infos pour les collaborateurs

Substances engendrant la dépendance au poste de travail Infos pour les collaborateurs Substances engendrant la dépendance au poste de travail Infos pour les collaborateurs Déroulement de la présentation Introduction Pourquoi faire de la prévention des dépendances? Consommation d'alcool

Plus en détail

Les Français et l arrêt cardiaque

Les Français et l arrêt cardiaque pour Les Français et l arrêt cardiaque Novembre 2010 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Fédération Française de Cardiologie Echantillon : Echantillon de 1007 personnes, représentatif

Plus en détail

9.1 Alcool. Christophe Palle

9.1 Alcool. Christophe Palle 9.1 Alcool Christophe Palle 204 Drogues et addictions, données essentielles Associé au plaisir de la table, à la richesse et la diversité des terroirs et des paysages de France, l alcool, consommé sous

Plus en détail

CONFÉRENCE DU 30/06/15

CONFÉRENCE DU 30/06/15 CONFÉRENCE DU 3/6/ Contact Presse ASSUREURS PRÉVENTION Benoît DANTON 1 42 47 93 8 6 48 24 77 81 b.danton@ffsa.fr DOSSIER DE PRESSE ASSUREURS PRÉVENTION - «4 ÈME BAROMÈTRE SUR LE NIVEAU D ACTIVITÉ PHYSIQUE

Plus en détail

Les Français et le pain

Les Français et le pain Mai 2013 N 111275 Contacts : 01 45 84 14 44 Frédéric Dabi Fabienne Gomant prénom.nom@ifop.com Les Français et le pain pour Note méthodologique Etude réalisée pour : L Observatoire du pain Echantillon :

Plus en détail

Le regard des Français sur les sondages politiques et les études marketing

Le regard des Français sur les sondages politiques et les études marketing Le regard des Français sur les sondages politiques et les études marketing 6 mars 2007 Note méthodologique Etude réalisée par l'ifop pour : Syntec Etudes Marketing & Opinion Echantillon : - 804 personnes,

Plus en détail

données et références Le gisement des emballages ménagers en France

données et références Le gisement des emballages ménagers en France données et références Le gisement des emballages ménagers en France Janvier 2002 LE TONNAGE GLOBAL DES EMBALLAGES MÉNAGERS S EST STABILISÉ EN 2000 AU MÊME NIVEAU QU EN 1994 En 2000, le tonnage des emballages

Plus en détail

LES FRANCAIS ET INTERNET

LES FRANCAIS ET INTERNET Les enjeux du quotidien LES FRANCAIS ET INTERNET Sondage réalisé pour : La Presse Quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale Qui est commanditaire des "enjeux

Plus en détail

L intention de se faire vacciner contre la grippe A

L intention de se faire vacciner contre la grippe A FD/BS N 1-18005 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Bénédicte Simon Tél : 01 45 84 14 44 benedicte.simon@ifop.com pour L intention de se faire vacciner contre la grippe A Résultats détaillés Le 4 septembre

Plus en détail

L outil d évaluation développé par l ANAé

L outil d évaluation développé par l ANAé L outil d évaluation développé par l ANAé Brice Mourer Administrateur, Trésorier de l ANAé Association des agences de communication événementielle 8 décembre 2010 Historique > 2003 : L ANAé souhaite doter

Plus en détail

Etude sur le marché du vin en Suisse : notoriété, habitudes de consommation et d achat, image

Etude sur le marché du vin en Suisse : notoriété, habitudes de consommation et d achat, image Etude sur le marché du vin en Suisse : notoriété, habitudes de consommation et d achat, image réalisée pour Swiss Wine Promotion Octobre - octobre Fiche technique 2 Date : du 25 août au 11 octobre Méthodologie

Plus en détail

Pour réduire sa consommation Ouvrons le dialogue

Pour réduire sa consommation Ouvrons le dialogue Alcool Pour réduire sa consommation Ouvrons le dialogue Pour réduire sa consommation Alcool Vous envisagez de réduire votre consommation de boissons alcoolisées, mais vous vous posez des questions : vous

Plus en détail

COMPORTEMENTS ET ATTITUDES FACE AUX CONTENANTS CONSIGNÉS DE BOISSONS GAZEUSES

COMPORTEMENTS ET ATTITUDES FACE AUX CONTENANTS CONSIGNÉS DE BOISSONS GAZEUSES COMPORTEMENTS ET ATTITUDES FACE AUX CONTENANTS CONSIGNÉS DE BOISSONS GAZEUSES À l été 2006, BGE a confié à Ad hoc recherche le mandat de sonder les comportements et attitudes des Québécois face à la récupération

Plus en détail

SANTE DES ETUDIANTS 2013. emevia - La santé des étudiants en 2013 1

SANTE DES ETUDIANTS 2013. emevia - La santé des étudiants en 2013 1 SANTE DES ETUDIANTS 2013 1 2 1. Contexte et objectifs Présentation d emevia et de ses missions Le premier réseau français de mutuelles étudiantes de proximité qui regroupe 10 mutuelles régionales Les mutuelles

Plus en détail

Biologie. Objectif disciplinaire : objectif sécurité routière :

Biologie. Objectif disciplinaire : objectif sécurité routière : Biologie 47 L Alcool Objectif disciplinaire : absorption de l alcool par le corps humain action de l alcool sur la commande des mouvements comprendre le processus de l élimination de l alcool objectif

Plus en détail

Bulletin d information en économie de la santé n 48 - février 2002. questions 2,6 1,9 1,0 1,0

Bulletin d information en économie de la santé n 48 - février 2002. questions 2,6 1,9 1,0 1,0 Bulletin d information en économie de la santé n 48 - février 2002 questions d économie de la santé analyses Repères Le CREDES a réalisé de septembre 1999 à mai 2000 une enquête sur l état de santé et

Plus en détail