L ALUMINIUM. Il s agit d un métal dont la découverte attribuée

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L ALUMINIUM. Il s agit d un métal dont la découverte attribuée"

Transcription

1 Dans la conception d une chaudière gaz à condensation il est important de choisir le matériau qui réunit le plus grand nombre d avantages pour la fabrication de l échangeur de chaleur. L aluminium silicium réunit aujourd hui le maximum de caractéristiques favorables pour répondre aux enjeux de la construction de chaudières monobloc de moyenne et forte puissance. L ALUMINIUM le matériau d avenir pour les échangeurs de chaleur des chaudières gaz à condensation de grande puissance Il s agit d un métal dont la découverte attribuée au danois Christian Oersted, est relativement récente (XIXème siècle). En 1827, Friedrich Wöhler ( ) a produit pour la première fois de l aluminium pur par réduction de chlorite d aluminium à l aide de potassium. L aluminium, après des mises au point successives, fut exposé comme nouveau métal lors de l Exposition Universelle de Paris en C est le métal le plus fréquemment rencontré sur la croute terrestre et qui présente des caractéristiques telles qu il retient l attention de domaines industriels les plus divers (Emballage, Aéronautique, Automobile, Artificier, Peintures antirouille). L industrie de l emballage exploite tout particulièrement ses qualités de dilatation pour la réalisation de feuilles d emballage d une épaisseur de 0,004 mm (laminé) voire même de 0,0004 mm (martelé) pour le conditionnement de tablettes de chocolat. L aéronautique, l automobile et d autres tirent un grand avantage de sa légèreté (2,702 g/cm 3 ) sous forme pure ou en alliage qui permet d obtenir des pièces environ trois fois moins lourdes que si elles étaient réalisées en acier ou en cuivre. Selon les utilisations et les caractéristiques recherchées il existe des alliages à base de Zinc, Cuivre, Silicium ou Magnésium. l Aluminium-Silicium et le chauffage Dans les alliages cités ci-avant, l aluminium-silicium présente des caractéristiques particulièrement favorables à une utilisation dans le chauffage. Ces alliages du groupe AlSi (Aluminium-Silicium) ont une composition proche de l eutectique qui leur confère une excellente aptitude à la coulée. Un Eutectique est un mélange de deux corps purs qui fond et se solidifie à une température constante, contrairement à d autres mélanges. Cet alliage se comporte en fait comme un corps pur du point de vue de la fusion avec de très bonnes caractéristiques de coulabilité. Cette aptitude à la coulée trouve toute son application dans la réalisation de corps de chaudières avec des géométries très complexes qui augmentent les surfaces d échange et améliorent le passage du fluide caloporteur. L objectif étant de favoriser le transfert de chaleur dans un volume très compact.

2 Excellent coefficient de conductivité Conductivité thermique Matériaux (W.m-1.K-1) Valeurs pour une température de 20 C Acier 46 Acier inoxydable (18% 26 Chrome, 8% Nickel) Aluminium (pureté de ,9%) Pour l aluminium, le coefficient de transmission de la chaleur est 5 fois meilleur que celui de l acier, et 7 fois supérieur à celui de l inox. L aluminium conduisant nettement mieux la chaleur, en choisissant ce matériau, on peut notablement réduire les surfaces d échange pour une même puissance transmise au circuit de chauffage. A puissance équivalente les corps de chauffe aluminium sont donc nettement plus compacts. POIDS RÉDUIT Matériaux Masse volumique (g/cm3) Acier 7,3 Acier inoxydable 8 Aluminium (alliage) 2,7 L aluminium, très léger, est souvent choisi dans l aéronautique ou l automobile pour réduire le poids des équipements : il est en effet 3x plus léger que l acier inoxydable ou le cuivre. Au-delà de la compacité des échangeurs aluminium, lié à la bonne conductibilité thermique du matériau, on bénéficie donc également de réductions de poids significatives par rapport à l emploi d autres matériaux. Il devient donc possible de concevoir des chaudières peu encombrantes et avec des poids au mur ou au sol très réduits, d où une plus grande latitude de configuration d installation en chaufferie. Exemple de caractéristiques dimensionnelles et de poids de C 230 C ECO -... K3/DIEMATIC-m3 ECO K3/DIEMATIC-m3 la gamme C 230 Eco de De Dietrich 0,54 M² au sol Poids à vide = 200kg / 217 kw Soit moins de 1 kg / kw A 1200 A

3 Une résistance physique inégalée Absence de points faibles qui assure la longévité du corps de chauffe Dans la construction des corps de chauffe en acier ou en acier inoxydable les assemblages par soudure, les pliages, les parties embouties sont autant de zones sensibles qui sont exposées aux contraintes liées au fonctionnement d une chaudière. Les changements de températures liés au fonctionnement de la chaudière sont à l origine de tensions dans les matériaux. Ces contraintes physiques, plus particulièrement localisées aux soudures et sertissages, fragilisent les métaux. Un corps de chaudière par éléments en Aluminium-Silicium avec une épaisseur de matériau homogène ne comporte ni pliages, ni soudures et présente en conséquence des caractéristiques de résistance à la corrosion particulièrement favorables à une utilisation en condensation. Ceci est d autant plus apprécié que le principe de condensation amène à mettre en contact les surfaces métalliques avec les condensats, par nature acides et donc particulièrement corrosifs pour les métaux, surtout s ils sont sollicités ou fragilisés. Résistance mécanique idéale pour optimiser le principe de retour basse température L homogénéité du matériau AlSi et sa flexibilité autorisent une utilisation avec des différentiels de températures importants (jusqu à 30 K) entre le départ et le retour de la chaudière sans risque de fatigue du matériau dû à ces chocs thermiques répétés tout au long d une saison de chauffe et qui pourraient provoquer des ruptures d éléments. Ce phénomène de différentiel de température entre le départ et le retour est souvent le résultat d un fonctionnement au quotidien d une installation où le changement de débit dans les circuits secondaires est occasionné par des ouvertures-fermetures de vannes trois voies. Cela permet une exploitation maximale du rendement de la chaudière : ne craignant pas les chocs thermiques, on peut définir des retours basse température favorisant la condensation des gaz de combustion à l intérieur de l échangeur, donc l effet de récupération de chaleur. Une résistance chimique le destinant à la condensation Dans une chaudière à condensation, tous les points singuliers sont d autant plus exposés qu ils sont en contact avec les condensats, acides et donc particulièrement corrosifs pour les métaux. La bonne résistance de l aluminium à la corrosion est due à la capacité de sa surface à devenir passive, c est-à-dire inerte à la corrosion. Naturellement, au contact de l eau ou de l oxygène, une couche d oxyde d aluminium protectrice et non poreuse se forme: l alumine, ou «couche de passivation». C est cette propriété de l aluminium qui protège la surface d échange du corps de chauffe en contact des fumées contre l agressivité des condensats et rend ce métal très adapté au principe de condensation. Dans la phase de condensation, le ruissellement des condensats sur la surface d échange assure un auto-nettoyage du corps en AlSi en évitant les dépôts de résidus et d imbrûlées qui pourraient faire obstacle au bon transfert de chaleur, tout en préservant la couche auto-protectrice de l aluminium qui garantit sa bonne résistance à la corrosion. De plus, l aluminium est peu sensible aux corrosions par piquage souvent liées à l utilisation d eau de remplissage fortement minéralisée. L inox par exemple craint les concentrations en chlorures supérieures à 100mg/L (selon son type). Le cuivre quant à lui, craint particulièrement les sulfates qui engendrent des percements rapides. L aluminium est également inerte à l air, la couche d alumine permettant de le protéger efficacement de l oxydation par l oxygène.

4 La chaudière en Aluminium-Silicium et la qualité de l eau de l installation de chauffage Pour fonctionner de manière optimale, une chaudière nécessite une eau propre et de qualité compatible avec le contact aux métaux la constituant. Cela est commun à toutes les chaudières utilisant l eau comme fluide caloporteur, quelque que soit leur principe (classique, eau surchauffée, vapeur, condensation ) et leur matériau constitutif (acier, inox, cuivre ou aluminium). La qualité de l eau d une installation de chauffage se mesure via des paramètres spécifiques, tels que (entres autres) : le ph (niveau d acidité ou d alcalinité de l eau), la dureté (teneur en calcaire dissout), la conductivité (approximation de sa minéralisation totale), le taux de chlorures, de sulfates, etc Ces éléments peuvent varier selon les régions, le moyen d approvisionnement en eau (réseau de distribution public, forage, eau de pluie ) ainsi que les matériaux et l état des canalisations la véhiculant. Certains paramètres sont à vérifier systématiquement quel que soit le matériau constitutif de la chaudière (absence de particules abrasives en suspension dans l eau, éviter les eaux trop calcaires, etc). A l inverse, le contrôle du ph est essentiel mais les valeurs à respecter varient. En effet, de manière générale les métaux se corrodent en présence d acide, mais chaque métal a une résistance particulière, et une plage de ph définie doit être respectée pour éviter sa corrosion rapide et irréversible. L utilisation de l aluminium ainsi que le principe de récupération de chaleur par condensation sont cependant des avancées techniques récentes. Les préconisations de ph élevés, ancrées dans les habitudes d exploitation et dans les textes de bonnes pratiques, ont été établies avant ces orientations techniques et n ont pas pu les prendre en compte. La recommandation d un ph supérieur à 9,7 -critère simple à contrôler, et de mise en œuvre facile (ajout de soude dans l eau du réseau, par exemple)- est toutefois incompatible avec l aluminium : sa couche de passivation se dissout quand le ph dépasse 8,5. Il devient alors sensible à la corrosion et se dégrade d autant plus vite que le milieu est alcalin. C est donc en souhaitant protéger les autres matériaux de l installation de chauffage que l on fragilise l aluminium, parfois jusqu au percement. Heureusement, la méthode ancestrale de traitement à la soude et/ou aux tanins des réseaux de chauffage est révolue. Des avancées techniques dans le domaine du traitement de l eau ont vu le jour avec des inhibiteurs de corrosion bien plus performants pour les alliages de fer (fonte, acier ) ainsi que pour le cuivre. Les installations modernes sont d ailleurs de plus en plus «multi-matériaux» et les traitements ont évolué en ce sens. Les molécules actuelles, telles que phosphates et molybdates, bien démocratisées actuellement, sont totalement compatibles avec un corps de chauffe en aluminium. On voit sur ce tableau pourquoi il est habituel de mettre en place un traitement de l eau protecteur sur un réseau de chauffage : l acier et la fonte, classiquement utilisés en plomberie et chauffage, se corrodent facilement au contact de l eau, le ph de l eau de ville (compris entre 6,5 et 9 par obligation de potabilité, mais dépasse très rarement 8,5) n étant pas naturellement compatible avec ces alliages. A l inverse, l aluminium présente une bonne résistance à des ph neutres voir acides. C est un des métaux les plus résistants à la corrosion, sa plage de tolérance au ph est vaste. Il supporte bien le contact avec l eau, y compris en l absence de traitement. Les préconisations de traitement de l eau pour l emploi d une chaudière en aluminium-silicium restent donc de l ordre du bon sens : Comme pour toutes les autres chaudières, une eau peu dure et moyennement minéralisée évitera la formation de dépôts nuisant au bon échange thermique. Quant à la corrosion, ce type d équipement supporterait tout à fait une eau non traitée, mais les autres métaux constitutifs du réseau en pâtiraient. Il faut donc simplement choisir un traitement compatible avec l aluminium (n augmentant pas le ph de l eau).

5 Pour une installation sur réseau existant, vérifier la compatibilité du traitement (simple mesure du ph). S il s avère supérieur à 8,5 une simple vidange suivie d un reconditionnement suffit, ce qui est dans tous les cas fortement recommandé pour éviter d embouer la nouvelle chaudière avec les particules et résidus présents dans l installation ancienne. Par le respect d une mise en œuvre dans les règles de l art il sera possible d exploiter pleinement les avantages d une installation performante avec un générateur en aluminium-silicium. Les propriétés principales qui font de l aluminium-silicium un matériau de choix sont sa faible densité, sa résistance mécanique, sa résistance à la corrosion, sa longévité, sa ductilité, sa formabilité et sa conductivité. Par ailleurs, sa recyclabilité pratiquement à l infini et sans pertes de caractéristiques, couronne ses nombreuses caractéristiques particulièrement avantageuses dans le domaine de l échange de chaleur et tout particulièrement au déploiement de la technologie de la condensation gaz. L ALUMINIUM PRÉSENTE UNE BONNE RÉSISTANCE A DES PH NEUTRES VOIRE ACIDES En raison de cette combinaison unique de propriétés, bon nombre de fabricants de chaudières auparavant fidèles à d autres matériaux, commencent à l adopter. Il s agit donc bien d un matériau d avenir dans le monde du chauffage.

GT 330-430 - 530 / DTG 230-330

GT 330-430 - 530 / DTG 230-330 GT 330-430 - 530 / DTG 230-330 C H A U D I È R E S A U S O L B A S S E T E M P É R A T U R E GT 330 - GT 430 - GT 530 CHAUDIÈRE FIOUL / GAZ EN FONTE DE 55 À 1450 KW DTG 230 - DTG 330 CHAUDIÈRE GAZ EN FONTE

Plus en détail

Pourquoi traiter l eau des réseaux de chauffage Les principales causes de dégradation du réseau La mise en œuvre Les recommandations Saunier Duval

Pourquoi traiter l eau des réseaux de chauffage Les principales causes de dégradation du réseau La mise en œuvre Les recommandations Saunier Duval Pourquoi traiter l eau des réseaux de chauffage Les principales causes de dégradation du réseau La mise en œuvre Les recommandations Saunier Duval Guide de la Qualité de l eau Analyses Causes Contrôle

Plus en détail

Varino et Varino Grande

Varino et Varino Grande Varino et Varino Grande Chaudières gaz à condensation modulantes de 8 % à 100 % Très Bas NOx De 65 kw à 600 kw Varino et Varino Grande L excellence en matière de chauffage La VARINO, comme la VARINO GRANDE,

Plus en détail

>> Modularité et facilité d intégration >> Un rendement d exploitation élevé >> Une large plage de puissance

>> Modularité et facilité d intégration >> Un rendement d exploitation élevé >> Une large plage de puissance SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ GTU C 220 GTU C 330 CHAUDIÈRE FIOUL AU SOL À CONDENSATION PROJECT **** La solution fi oul condensation pour le collectif >> Modularité et facilité d

Plus en détail

OBJECTIFS DU MODULE DE FORMATION

OBJECTIFS DU MODULE DE FORMATION SKILLS LA CORROSION OBJECTIFS DU MODULE DE FORMATION Connaître le mécanisme de corrosion et ses facteurs Connaître les dispositifs de protection existants Comment adapter les protections et concevoir des

Plus en détail

La formulation du FRIOGEL NEO est exempte de Borax, additif classé Toxique selon la 30 ème ATP européenne (Adaptation to Technical Progress)

La formulation du FRIOGEL NEO est exempte de Borax, additif classé Toxique selon la 30 ème ATP européenne (Adaptation to Technical Progress) Le, à base de Mono Propylène Glycol et d'inhibiteurs de corrosion, est un fluide caloporteur antigel concentré particulièrement étudié pour les circuits des installations frigorifiques travaillant à basse

Plus en détail

INFO HTK-SE. Refroidisseur sec hybride auto-vidangeable. - L alternative à la tour de refroidissement - Pour les systèmes sans glycol.

INFO HTK-SE. Refroidisseur sec hybride auto-vidangeable. - L alternative à la tour de refroidissement - Pour les systèmes sans glycol. INFO HTK-SE Refroidisseur sec hybride auto-vidangeable - L alternative à la tour de refroidissement - Pour les systèmes sans glycol 2 kw JAEGGI L original JAEGGI se consacre depuis 929 au développement,

Plus en détail

Des solutions Frigoporteurs / Caloporteurs pour Réfrigération / Chauffage / EnR Greenway, une innovation durable

Des solutions Frigoporteurs / Caloporteurs pour Réfrigération / Chauffage / EnR Greenway, une innovation durable Des solutions Frigoporteurs / Caloporteurs pour Réfrigération / Chauffage / EnR Greenway, une innovation durable Sommaire 1. Innovation Greenway L être humain et les ressources naturelles Pourquoi changer?

Plus en détail

QUALITÉ DE L EAU DANS LES INSTALLATIONS TECHNIQUES DU BÂTIMENT

QUALITÉ DE L EAU DANS LES INSTALLATIONS TECHNIQUES DU BÂTIMENT Remplissage des eaux de chauffage et traitement d'eau QUALITÉ DE L EAU DANS LES INSTALLATIONS TECHNIQUES DU BÂTIMENT SA Route du Madelain 6 1753 Matran Association des techniciens en chauffage, climatisation

Plus en détail

Une ère nouvelle pour les chaudières commence dès maintenant avec la chaudière Domotec A1

Une ère nouvelle pour les chaudières commence dès maintenant avec la chaudière Domotec A1 Des tuyaux pour les professionnels Domotec SA Aarburg Édition 16.19 07/2011 Une ère nouvelle pour les chaudières commence dès maintenant avec la chaudière Domotec A1 Encombrement au sol extrêmement réduit:

Plus en détail

L anodisation. en milieu sulfurique

L anodisation. en milieu sulfurique Les traitements de surface de l aluminium et de ses alliages L anodisation en milieu sulfurique A.Steyer AVANT-PROPOS. L ensemble des opérations devant concourir à l accomplissement de l anodisation en

Plus en détail

- 1 - L&B Protekt GmbH Neuhofstrasse 86 b CH-8590 Romanshorn Tel. +41 71 414 04 38 Fax. +41 71 414 04 34 - info@protekt.ch www.protekt.

- 1 - L&B Protekt GmbH Neuhofstrasse 86 b CH-8590 Romanshorn Tel. +41 71 414 04 38 Fax. +41 71 414 04 34 - info@protekt.ch www.protekt. Antigel Antigel mélangé à la quantité d'eau appropriée est utilisé dans divers domaines en tant que liquide de transmission frigorifique et calorifique. Le produit Antigel à base de propylène glycol (resp.

Plus en détail

LE SOLEIL. Source d énergie gratuite, pour tout le monde

LE SOLEIL. Source d énergie gratuite, pour tout le monde LE SOLEIL Source d énergie gratuite, pour tout le monde Petite histoire. - Le soleil est, depuis des millions d années, la source d énergie la plus importante sur terre. Les rayons solaires qui parviennent

Plus en détail

"NP" & "RG" AIRFLO. Brûleur en veine d air

NP & RG AIRFLO. Brûleur en veine d air "NP" & "RG" AIRFLO Brûleur en veine d air Brûleurs en veine d air - NP & RG AIRFLO 4-21.5-1 Pour des applications de chauffage d air frais en direct Fonctionnement économique (100 % de rendement thermique)

Plus en détail

Matériaux utilisés dans la conception de disques de freins

Matériaux utilisés dans la conception de disques de freins Page 1 sur 6 Matériaux utilisés dans la conception de disques de freins Introduction Un véhicule en mouvement possède une énergie cinétique, fonction de la masse et de la vitesse, soit E = 1/2 m v 2. Le

Plus en détail

Chaudière à condensation à gaz murale ROTEX. Chaudement recommandée pour son fonctionnement efficace, sûr et économique.

Chaudière à condensation à gaz murale ROTEX. Chaudement recommandée pour son fonctionnement efficace, sûr et économique. Chaudière à condensation à gaz murale ROTEX Chaudement recommandée pour son fonctionnement efficace, sûr et économique. Chaudière à condensation à gaz murale ROTEX «Nous n'entendons quasiment pas notre

Plus en détail

ANTIGEL CHAUFAGEL M. Domaine d'emploi. Propriétés

ANTIGEL CHAUFAGEL M. Domaine d'emploi. Propriétés ANTIGEL CHAUFAGEL M Fluide caloporteur concentré à diluer.inhibé contre la corrosion, empêche la prolifération bactérienne et l'altération des solutions eau/chaufagel M.Base MEG (monoéthylène glycol);

Plus en détail

Chaudement recommandée : la plus haute efficacité en production d eau chaude sanitaire

Chaudement recommandée : la plus haute efficacité en production d eau chaude sanitaire Chaudière murale gaz à condensation ROTEX GW Full Condens Chaudement recommandée : la plus haute efficacité en production d eau chaude sanitaire Chaudière murale gaz à condensation avec production d eau

Plus en détail

Texte cahier des charges HEATMASTER 25 C

Texte cahier des charges HEATMASTER 25 C Pagina 1 van 6 Texte cahier des charges HEATMASTER 25 C PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT Le HeatMaster C est une chaudière gaz à condensation, posée au sol, qui produit de l eau chaude sanitaire, avec un rendement

Plus en détail

Le rendement de la combustion

Le rendement de la combustion Le rendement de la combustion Les chaufferies des immeubles équipés d un chauffage collectif par chaudières fioul lorsqu'elles sont rénovées vers le gaz naturel comprennent le plus souvent deux voire un

Plus en détail

La construction massive passive La solution de terre cuite pour la maison passive

La construction massive passive La solution de terre cuite pour la maison passive 20 Terre CuiTe et ConsTruCTion La construction massive passive La solution de terre cuite pour la maison passive Habitation à Gand Architecte: Kristof Cauchie - Bureau d études: 3DB Alors que, jusqu il

Plus en détail

Le Caloporteur. La solution intelligente

Le Caloporteur. La solution intelligente Le Caloporteur La solution intelligente 1. Temper Le produit Fluide frigoporteur et caloporteur sans glycol, non toxique et non polluant LES AVANTAGES Non toxique, ininflammable, non explosif Exempt de

Plus en détail

FLUIDES CALOPORTEURS

FLUIDES CALOPORTEURS FLUIDES CALOPORTEURS CLOGEL* CHIMAGEL* CHIMIPHAR 13 Boulevard Nominoë BP 54 107 35 741 Pacé CEDEX Tel : 02 99 60 68 87 - Fax : 02 99 60 24 08 chimiphar.france@chimiphar.fr * Marques déposées. 1 Chimiphar

Plus en détail

Assemblage des métaux. Assemblage des métaux

Assemblage des métaux. Assemblage des métaux Assemblage des métaux La fonction principale d un assemblage est de transmettre correctement des efforts qui peuvent être très importants et qui sont le plus généralement statiques ou quasi-statiques (actions

Plus en détail

Perfinox. Perfinox 4024 BVI R - 4028 BVI R - 4034 BVI R. Perfinox 4024 VI R - 4034 VI R CHAUDIÈRE GAZ À CONDENSATION

Perfinox. Perfinox 4024 BVI R - 4028 BVI R - 4034 BVI R. Perfinox 4024 VI R - 4034 VI R CHAUDIÈRE GAZ À CONDENSATION CHAUDIÈRE GAZ À CONDENSATION Perfinox CHAUDIÈRE GAZ À CONDENSATION MODULANTE Perfinox 4024 BVI R - 4028 BVI R - 4034 BVI R Chauffage et production d eau chaude sanitaire accumulée (ballon ACI 105 ou 131

Plus en détail

Confort optimisé PLANÈTE PRÉSERVÉE

Confort optimisé PLANÈTE PRÉSERVÉE d énergie et la protection de l environnement, tout en vous garantissant le meilleur du confort. La nouvelle gamme de chaudières fioul condensation De Dietrich vous permet Particulièrement adaptées la rénovation,

Plus en détail

Par ners. We will be under the same roof. Ingénierie des Procédés- Etudes Générales Audits Energétiques- Cogénération

Par ners. We will be under the same roof. Ingénierie des Procédés- Etudes Générales Audits Energétiques- Cogénération Ingénierie des Procédés- Etudes Générales Audits Energétiques- Cogénération GUIDE DU FROID Date : 01/2008 Rév. : 0 Par : PARTNERS 18, rue Nelson Mandela2045 L Aouina-Tunis Tél. : (00 216) 71 724 032/760

Plus en détail

Chaudières sol gaz à condensation

Chaudières sol gaz à condensation Condens 8000 F Chaudières sol gaz à condensation La première solution de rénovation 100 % interchangeable. Flexible, compatible, évolutive... La conception de la Condens 8000 F repose sur une capacité

Plus en détail

Les chaudières à condensation au fioul domestique

Les chaudières à condensation au fioul domestique Les chaudières à condensation au fioul domestique Édition juin 2014 Fiche technique SOMMAIRE Pages 2 : Le principe Pages 3 : L écoconception Pages 4 : La technologie Pages 5 : Les brûleurs fioul domestique

Plus en détail

Les rendez-vous technologiques «Les traitements de surface des alliages légers» Comparaison OAS OAST en terme de faïençage, corrosion, fatigue.

Les rendez-vous technologiques «Les traitements de surface des alliages légers» Comparaison OAS OAST en terme de faïençage, corrosion, fatigue. Les rendez-vous technologiques «Les traitements de surface des alliages légers» Comparaison OAS OAST en terme de faïençage, corrosion, fatigue. 1 Rappel sur l anodisation sulfurique (OAS) Gamme opératoire

Plus en détail

NeOvo. << easylife.dedietrich-thermique.fr >> >> Des rendements élevés >> Une robustesse à toute épreuve >> Solutions tout confort

NeOvo. << easylife.dedietrich-thermique.fr >> >> Des rendements élevés >> Une robustesse à toute épreuve >> Solutions tout confort Eco-conception by Chaudières fioul condensation basse température EASYLIFE > La performance du fioul au meilleur prix >> Des rendements élevés >> Une robustesse à toute

Plus en détail

élidens élidens élidens LA CONDENSATION HAUTES PERFORMANCES POUR LONGTEMPS L écologie : ESSENTIEL ET ACTUEL L énergie consommée :

élidens élidens élidens LA CONDENSATION HAUTES PERFORMANCES POUR LONGTEMPS L écologie : ESSENTIEL ET ACTUEL L énergie consommée : Chaudière au Sol DTG 130-5 de 4,5 à 4,9 kw DTG 130 L 100 DTG 1300 / B 150 DTG 1300 / H 150 équipés : circulateur réglable, DTG 1300 /V 130 L 130 19 kg DTG 1300-35 BA 150 à SKU D5003 - Réf. 300 000 600-3/009.

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15 DOSSIER Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15 CCTP : CONSTRUCTION DU NOUVEAU CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL Traitement d eau. Fourniture et pose d un traitement d eau destiné à l alimentation d eau froide

Plus en détail

ROTEX Monopex : Le chauffage par le sol basse température. Confort thermique avec chauffage par le sol.

ROTEX Monopex : Le chauffage par le sol basse température. Confort thermique avec chauffage par le sol. ROTEX Monopex : Le chauffage par le sol basse température. ROTEX Monopex : Confort thermique avec chauffage par le sol. Confort thermique avec chauffage par le sol. Une décision fondamentale Quel émetteur

Plus en détail

Chaudière à granulés. La fiabilité accessible à tous. Licensed by ÖkoFEN

Chaudière à granulés. La fiabilité accessible à tous. Licensed by ÖkoFEN Chaudière à granulés La fiabilité accessible à tous Licensed by ÖkoFEN Le confort sans compromis Avec la chaudière à granulés Easypell vous profitez d un chauffage central confortable et simple d utilisation.

Plus en détail

Le terme de corrosion est plus spécifiquement réservé à la dégradation des métaux.

Le terme de corrosion est plus spécifiquement réservé à la dégradation des métaux. FICHE THEMATIQUE LA CORROSION Qu est ce que la corrosion? : Le terme de corrosion est plus spécifiquement réservé à la dégradation des métaux. La corrosion peut avoir les conséquences suivantes: Dégradation

Plus en détail

Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville

Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville Bâtiments Matériaux Opérations Installations Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville B ÂTIMENTS Soucieux de réaliser une habitation thermiquement performante, des propriétaires

Plus en détail

OXYDE D ETHYLENE OXIDE

OXYDE D ETHYLENE OXIDE OXYDE D ETHYLENE OXIDE PERFORMANCES L Oxyde d Ethylène (C 2 H 4 O) est un gaz liquéfié largement utilisé dans l industrie chimique comme intermédiaire dans la synthèse de certains produits. Ce gaz est

Plus en détail

ELEMENTS COMPLEMENTAIRES D UNE CHAUFFERIE

ELEMENTS COMPLEMENTAIRES D UNE CHAUFFERIE ELEMENTS COMPLEMENTAIRES D UNE CHAUFFERIE 1. ALIMENTATION EN EAU Lorsque le circuit de chauffage est alimenté par le réseau d eau potable, l alimentation en eau doit comporter un réservoir de coupure,

Plus en détail

BALLON ECS. MIXTE 300 À 6 000 Litres

BALLON ECS. MIXTE 300 À 6 000 Litres BALLON S MIXTE 00 À 6 000 Litres Le ballon mixte (thermoplongeur électrique + réchauffeur tubulaire) est une solution permettant de combiner plusieurs énergies, afin d optimiser les coûts d exploitation

Plus en détail

L isolation thermique du bâtiment. Mai 2016

L isolation thermique du bâtiment. Mai 2016 L isolation thermique du bâtiment Mai 2016 L isolation thermique du bâtiment Ce guide est une introduction à l isolation thermique du bâtiment. Il permet de saisir les principales notions techniques entourant

Plus en détail

CatoCool. Traitement de l eau pour systèmes de refroidissement

CatoCool. Traitement de l eau pour systèmes de refroidissement CatoCool Traitement de l eau pour systèmes de refroidissement Eau de refroidissement Avantages et défauts En plus d être un produit de base facilement disponible, l eau a également la propriété d être

Plus en détail

PRODUITS CHIMIQUES POUR EAU DE CHAUDIÈRE

PRODUITS CHIMIQUES POUR EAU DE CHAUDIÈRE Produits détartrants pour lavages chimiques NYTRA LC 1430 Détartrant pour chaudières PRODUITS CHIMIQUES POUR EAU DE CHAUDIÈRE Produit acide constitué d un mélange d acides inorganiques et organiques, d

Plus en détail

INFO HTK. Refroidisseur sec hybride. La référence pour le refroidissement hybride. 100 4000 kw

INFO HTK. Refroidisseur sec hybride. La référence pour le refroidissement hybride. 100 4000 kw INFO HTK Refroidisseur sec hybride La référence pour le refroidissement hybride 4 kw JAEGGI L original JAEGGI se consacre depuis 929 au développement, à la production et à la commercialisation d échangeurs

Plus en détail

Les chaudières à condensation

Les chaudières à condensation Les chaudières à condensation Combustion du gaz naturel : CH 4 + 2 O 2 CO 2 + 2 H 2 O + chaleur CH4 : Le méthane qui est le combustible O2 : L oxygènede l air qui est le comburant comburant CO2 : Le dioxyde

Plus en détail

3,5 millions de ces chaudières ont 20 ans ou plus.

3,5 millions de ces chaudières ont 20 ans ou plus. les chaudières performantes Depuis 20 ans... hier... ++ Des chiffres révélateurs Le chauffage et la production d eau chaude représentent les deux tiers de la facture d énergie des ménages. Par ailleurs,

Plus en détail

Toujours au top. Evonik, votre partenaire fiable pour le PLEXIGLAS depuis plus de 70 ans.

Toujours au top. Evonik, votre partenaire fiable pour le PLEXIGLAS depuis plus de 70 ans. s et EUROPLEX Toujours au top Chaque jour de votre vie, vous rencontrez du. Il apporte de la transparence et confère forme et éclat à une grande variété d objets ; il protège de la pluie, de la grêle et

Plus en détail

NEW. Réservoirs de stockage QUADROLINE. Bien vivre l énergie. La nouvelle génération de réservoirs en matériau de synthèse.

NEW. Réservoirs de stockage QUADROLINE. Bien vivre l énergie. La nouvelle génération de réservoirs en matériau de synthèse. NEW Système d énergie Réservoirs de stockage QUADROLINE La nouvelle génération de réservoirs en matériau de synthèse Bien vivre l énergie L eau est le fondement de notre vie. L eau transmet la chaleur

Plus en détail

Chaudières fioul à condensation COB:

Chaudières fioul à condensation COB: Chaudières fioul à condensation COB: à vos marques, prêt en route pour l avenir! TESTSIEGER GUT (1,6) Ölbrennwertkessel COB-20 Im Test: 10 Ölbrennwertkessel, davon zwei Testsieger mit Note 1,6 Ausgabe

Plus en détail

>> >> >> La technologie condensation au service du fi oul

>> >> >> La technologie condensation au service du fi oul Chaudière fioul à condensation ADVANCE La technologie condensation au service du fi oul >> >> >> La maîtrise de l énergie pour plus d économie L innovation pour votre confort et pour la planète La solution

Plus en détail

Streamline. Chaudière gaz à condensation murale. 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash. MHG Mieux, tout simplement.

Streamline. Chaudière gaz à condensation murale. 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash. MHG Mieux, tout simplement. Streamline Chaudière gaz à condensation murale 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash MHG Mieux, tout simplement. Streamline Streamline : technique et rendement au meilleur prix Avec la série Streamline,

Plus en détail

combimix groupe de réglage pour les installations de planchers chauffants

combimix groupe de réglage pour les installations de planchers chauffants combimix groupe de réglage pour les installations de planchers chauffants member of combimix Le groupe combimix a pour fonction de réguler la température du fluide du circuit primaire (la chaudière) à

Plus en détail

VDI 2035 / WÜ 100 (TRD 611) / DIN EN

VDI 2035 / WÜ 100 (TRD 611) / DIN EN Heyl Réduction des coûts énergétiques grâce à la surveillance en ligne de la qualité de l eau Conformément aux normes VDI 2035 / WÜ 100 (TRD 611) / DIN EN 12952-7 Chefs de produit : Michael Bukowski, Petra

Plus en détail

La pompe à chaleur : une technique de chauffage d'actualité

La pompe à chaleur : une technique de chauffage d'actualité La pompe à chaleur : une technique de chauffage d'actualité La récente augmentation de prix du fuel domestique et les primes octroyées par les compagnies d'électricité et, dans certains cas, par les régions,

Plus en détail

ELIDENS CHAUDIÈRE GAZ AU SOL À CONDENSATION ECONOMIES D ÉNERGIE RESPECT DE L ENVIRONNEMENT CONFORT EN EAU CHAUDE SANITAIRE

ELIDENS CHAUDIÈRE GAZ AU SOL À CONDENSATION ECONOMIES D ÉNERGIE RESPECT DE L ENVIRONNEMENT CONFORT EN EAU CHAUDE SANITAIRE ELIDENS CHAUDIÈRE GAZ AU SOL À CONDENSATION ECONOMIES D ÉNERGIE RESPECT DE L ENVIRONNEMENT CONFORT EN EAU CHAUDE SANITAIRE UN MAXIMUM DE PERFORMANCES DANS UN MINIMUM D ESPACE LES 6 POINTS CLÉS DE L INNOVATION

Plus en détail

Pompe à chaleur au CO2

Pompe à chaleur au CO2 Document SANYO date mai 9 tous droits réservés Pompe à chaleur au CO La problématique Le COP de 3 qui diminue fortement quand les besoins de chauffage augmentent, n est pas une fatalité. L utilisation

Plus en détail

ALFÉA HYBRID DUO GAZ

ALFÉA HYBRID DUO GAZ DUO GAZ Technologie Hybride POMPE À CHALEUR HYBRIDE AVEC APPOINT GAZ CONDENSATION INTÉGRÉ HAUTE TEMPÉRATURE 80 C DÉPART D EAU JUSQU À 60 C EN THERMODYNAMIQUE SOLUTION RÉNOVATION EN REMPLACEMENT DE CHAUDIÈRE

Plus en détail

GAMME ALFÉA HYBRID DUO GAZ

GAMME ALFÉA HYBRID DUO GAZ Fabriqué en France GAMME GAZ POMPE À CHALEUR HYBRIDE AVEC APPOINT GAZ CONDENSATION INTÉGRÉ Haute température 80 C Départ d eau jusqu à 60 C en thermodynamique Solution rénovation en remplacement de chaudière

Plus en détail

La technologie de l énergie

La technologie de l énergie La technologie de l énergie CONSTRUCTEUR DE CHAUDIERE INDUSTRIELLES Chaudière à vapeur Chaudière eau chaude Chaudière eau surchauffée Générateur d eau chaude Maintenance et service après-vente CONSTRUCTEUR

Plus en détail

>> >> >> La technologie au service de votre bien-être. De l eau chaude pour longtemps Une sécurité à toute épreuve Encore plus d économies d énergie

>> >> >> La technologie au service de votre bien-être. De l eau chaude pour longtemps Une sécurité à toute épreuve Encore plus d économies d énergie Eco-conception by Cor-émail C H A U F F E - E A U É L E C T R I Q U E ADVANCE La technologie au service de votre bien-être >> >> >> De l eau chaude pour longtemps Une sécurité à toute épreuve Encore plus

Plus en détail

OBTENTION DES PIECES BRUTES

OBTENTION DES PIECES BRUTES A. Le moulage A.I.Moulage au sable OBTENTION DES PIECES BRUTES La pièce à obtenir le modèle en bois C) l empreinte supérieure en Sable D) l empreinte inférieure F) système de remplissage et d alimentation

Plus en détail

L HYDRAULIQUE. 1) Formules de notions de base. Différence de température départ/retour en K

L HYDRAULIQUE. 1) Formules de notions de base. Différence de température départ/retour en K L HYDRAULIQUE 1) Formules de notions de base Puissance nécessaire pour élever une certaine quantité d eau d un différentiel de température Puissance (W) = 1.163 x Volume (l) x T ( C) Débit nécessaire en

Plus en détail

BALLON ECS. RÉCHAUFFEUR TUBULAIRE 300 À 6 000 Litres. Le ballon avec réchauffeur tubulaire est adapté pour des systèmes de production semiinstantanée

BALLON ECS. RÉCHAUFFEUR TUBULAIRE 300 À 6 000 Litres. Le ballon avec réchauffeur tubulaire est adapté pour des systèmes de production semiinstantanée BALLON S RÉCHAUFFEUR TUBULAI 00 À 000 Litres Le ballon avec réchauffeur tubulaire est adapté pour des systèmes de production semiinstantanée d eau chaude sanitaire (S), destinés au collectif ou à l industrie.

Plus en détail

LA CORROSION SOUS CONTRAINTE (CSC) :

LA CORROSION SOUS CONTRAINTE (CSC) : 1 - Définition: COURS ENSITM LA CORROSION SOUS CONTRAINTE (CSC) : La corrosion sous contrainte résulte de l action conjuguée d une contrainte mécanique de tension et d un milieu corrosif généralement aqueux,

Plus en détail

C.C.T.P. Remplacement de deux chaufferies communales. Maître d'ouvrage : Commune de Fismes

C.C.T.P. Remplacement de deux chaufferies communales. Maître d'ouvrage : Commune de Fismes Organisme qui passe le marché : Commune de Fismes - Monsieur le Maire de Fismes Place de l Hôtel de Ville 51170 FISMES Tél. : 0326480550 Fax. : 0326488225 courriel : contact@fismes.fr C.C.T.P Remplacement

Plus en détail

ALFÉA HYBRID DUO GAZ

ALFÉA HYBRID DUO GAZ DUO GAZ POMPE À CHALEUR HYBRIDE AVEC APPOINT GAZ CONDENSATION INTÉGRÉ HAUTE TEMPÉRATURE 80 C DÉPART D EAU JUSQU À 60 C EN THERMODYNAMIQUE SOLUTION RÉNOVATION EN REMPLACEMENT DE CHAUDIÈRE FAITES CONNAISSANCE

Plus en détail

La conception du logement

La conception du logement La conception du logement L habitat est le premier poste d utilisation d énergie des ménages, à égalité avec les transports. Le niveaux de consommation par usage direct (chauffage, eau chaude, électricité

Plus en détail

1/6. Cycle de vie des matériaux: élimination-recyclage

1/6. Cycle de vie des matériaux: élimination-recyclage 1/6 Les matériaux Un matériau est une matière que l homme façonne pour en faire des objets. L usage des matériaux est extrêmement diversifié : construction, textile, objets techniques, décoration, emballages...

Plus en détail

CHAUDIÈRE AU SOL À MAZOUT À CONDENSATION AVEC BRÛLEUR MODULANT OERTLI OSCR

CHAUDIÈRE AU SOL À MAZOUT À CONDENSATION AVEC BRÛLEUR MODULANT OERTLI OSCR CHAUDIÈRE AU SOL À MAZOUT À CONDENSATION AVEC BRÛLEUR MODULANT OERTLI OSCR Rendement maximal et puissance thermique variable pour une très grande efficacité allant de 10 à 30 kw 2 CHAUDIÈRE AU SOL À MAZOUT

Plus en détail

produit L énergie de l air Pompe à chaleur air/eau split pour le chauffage et le refroidissement Information sur les pompes à chaleur

produit L énergie de l air Pompe à chaleur air/eau split pour le chauffage et le refroidissement Information sur les pompes à chaleur produit Information sur les pompes à chaleur L énergie de l air Pompe à chaleur air/eau split pour le chauffage et le refroidissement Utilisez la chaleur de l air pour le neuf et la rénovation Unité extérieure

Plus en détail

TOTALECO. Récupérateur à condensation. Documentation technique. Simple et double étage pour chaudière gaz et fioul de 95 kw à 6 470 kw

TOTALECO. Récupérateur à condensation. Documentation technique. Simple et double étage pour chaudière gaz et fioul de 95 kw à 6 470 kw TOTALECO Documentation technique Récupérateur à condensation Simple et double étage pour chaudière gaz et fioul de 95 kw à 6 470 kw SOMMAIRE 3 TOTALECO simple étage 4 Principe de récupération 4 Conception

Plus en détail

Chauffe-eau Thermodynamique Daikin ECH 2. Économies d énergie Performances Confort. Efficacité énergétique SC R É D IT S D I M P ÔT L A XL A

Chauffe-eau Thermodynamique Daikin ECH 2. Économies d énergie Performances Confort. Efficacité énergétique SC R É D IT S D I M P ÔT L A XL A SC R É D IT S D I M P ÔT Chauffe-eau Thermodynamique Daikin ECH 2 Économies d énergie Performances Confort Efficacité énergétique L A XL A - ÉLIGIBLE - Modèle 300 L Modèle 500 L Le groupe Daikin, acteur

Plus en détail

Hightech by Gerster.

Hightech by Gerster. Hightech by Gerster. Hightech by Gerster: Le spécialiste. Les produits fabriqués en acier, fonte, aluminium ou métaux non ferreux, se comptent par milliers. Les exigences en matière de sécurité, de fiabilité,

Plus en détail

CHAUDIÈRE À GAZÉIFICATION DU BOIS ATTACK DPX PROFI

CHAUDIÈRE À GAZÉIFICATION DU BOIS ATTACK DPX PROFI CHAUDIÈRE À GAZÉIFICATION DU BOIS ATTACK DPX PROFI W W W. A T T A C K. S K CHAUDIÈRE À GAZÉIFICA- TION DU BOIS ATTACK DPX Chaudière à gazéification ATTACK DPX est disponible en trois versions: STRANDARD,

Plus en détail

Les systèmes collectifs Poujoulat

Les systèmes collectifs Poujoulat Les systèmes collectifs Poujoulat SÉCURITÉ ET PERFORMANCE Le sens du collectif Depuis plus de 50 ans, Cheminées Poujoulat conçoit et développe des systèmes complets d évacuation de fumées pour la maison

Plus en détail

DHP-AQ Pompe à chaleur air/eau La performance et la fiabilité au sommet pour vous et vos clients www.danfoss.com

DHP-AQ Pompe à chaleur air/eau La performance et la fiabilité au sommet pour vous et vos clients www.danfoss.com LA VIE MODERNE À PORTÉE DE MAIN DHP-AQ Pompe à chaleur air/eau La performance et la fiabilité au sommet pour vous et vos clients www.danfoss.com Une performance irréprochable qui garantit le meilleur retour

Plus en détail

Chaudière à gaz haute efficacité CompactGas

Chaudière à gaz haute efficacité CompactGas Chaudière à gaz haute efficacité CompactGas Responsabilité énergétique et environnementale AluFer breveté pour un haut degré d'efficacité et des niveaux d'émission extrêmement bas. 1 CompactGas (1000-2800)

Plus en détail

Groupes d eau glacée Arcoa

Groupes d eau glacée Arcoa Groupes d eau glacée Arcoa groupes de production d eau glacée de 45 à 160 kw - Échangeurs côté eau : à plaques en inox avec isolation en mousse polyuréthane expansée à cellules fermées, équipés de pressostat

Plus en détail

MANUEL UTILISATEUR POUR POMPE A CHALEUR. 1. Application du produit

MANUEL UTILISATEUR POUR POMPE A CHALEUR. 1. Application du produit MANUEL UTILISATEUR POUR POMPE A CHALEUR 1. Application du produit Les säries de pompes Å chaleur s appliquent au chauffage de l eau de piscine et Å son maintien Å une tempärature confortable de faéon Äconomique.Selon

Plus en détail

Aides financières de la part de l Etat. maison basse consommation d énergie et maison basse énergie.

Aides financières de la part de l Etat. maison basse consommation d énergie et maison basse énergie. Aides financières de la part de l Etat maison basse consommation d énergie et maison basse énergie. Maison à performance énergétique élevée Lors de la conception d une maison à performance énergétique

Plus en détail

Vue d ensemble de la gamme de poutres climatiques OKN de Solid Air

Vue d ensemble de la gamme de poutres climatiques OKN de Solid Air Poutres climatiques 2012 2.9 Vue d ensemble de la gamme de poutres climatiques OKN de Solid Air poutre climatique active standard Unité confort poutre climatique passive poutre climatique sur demande Modèle

Plus en détail

FLASH GEMER - MERCREDI 21 MAI 2014 CORROSION MICROBIENNE D UN ECHANGEUR INOX. Unité d hydrodésulfuration, Raffinerie de Normandie

FLASH GEMER - MERCREDI 21 MAI 2014 CORROSION MICROBIENNE D UN ECHANGEUR INOX. Unité d hydrodésulfuration, Raffinerie de Normandie FLASH GEMER - MERCREDI 21 MAI 2014 CORROSION MICROBIENNE D UN ECHANGEUR INOX Unité d hydrodésulfuration, Raffinerie de Normandie CONTEXTE Raffinerie de Normandie, pendant le grand arrêt de 2012 Echangeur

Plus en détail

La plus large gamme de radiateurs connectés

La plus large gamme de radiateurs connectés Dossier de presse Une solution d efficience énergétique La plus large gamme de radiateurs connectés Une application simple à utiliser pour tout visualiser et piloter à distance pour bénéficier en plus

Plus en détail

Les kits solaires thermiques

Les kits solaires thermiques ÉQUIPEMENT 1 Les kits solaires thermiques L équipement solaire pour les particuliers a le vent en poupe si l on ose dire. En quelques années l offre de matériel s est dès lors considérablement étoffée.

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Chauffage et eau chaude sanitaire: conception et régulation Bruxelles Environnement Flux énergétiques dans le système de chauffage/ecs sur base de trois exemples Jonathan FRONHOFFS

Plus en détail

On peut classer les différents matériaux par familles. Les principales sont :

On peut classer les différents matériaux par familles. Les principales sont : 1 DEFINITION D UN MATERIAU Un matériau est une substance, une matière destinée à être mise en forme. Un objet peut être fabriqué avec des matériaux différents. Un même matériau peut être utilisé pour fabriquer

Plus en détail

Le programme international Phébus PF (produits

Le programme international Phébus PF (produits 1La sûreté des réacteurs 1 6 Résultats des deux premiers essais PhébuS PF, FTP-0 et FTP-1 S. BOURDON (IRSN) D. JACQUEMAIN (IRSN) R. ZEYEN (JRC/PETTEN) Le programme international Phébus PF (produits de

Plus en détail

ÉTUDE DE LA QUALITÉ DE L AIR EN PROXIMITÉ DU TR AFIC ROUTIER AVENUE SARRAIL À SAINT-DIZIER ANNÉE 2011

ÉTUDE DE LA QUALITÉ DE L AIR EN PROXIMITÉ DU TR AFIC ROUTIER AVENUE SARRAIL À SAINT-DIZIER ANNÉE 2011 ÉTUDE DE LA QUALITÉ DE L AIR EN PROXIMITÉ DU TR AFIC ROUTIER AVENUE SARRAIL À SAINT-DIZIER ANNÉE 211 ATMO Champagne-Ardenne dispose en 211, sur la région de stations fixes de fond mesurant en continu les

Plus en détail

I) GENERALITES II) LE CHAUFFAGE CENTRAL.

I) GENERALITES II) LE CHAUFFAGE CENTRAL. LE CHAUFFAGE DES LOCAUX Introduction : Le chauffage est en hôtellerie un élément de confort ; il joue un rôle sur la santé du personnel et des clients. Il a également un rôle vis à vis de l entretien des

Plus en détail

Dessiccatif NORKOOL DESITHERM

Dessiccatif NORKOOL DESITHERM Dessiccatif NORKOOL DESITHERM Présentation d un nouveau dessiccatif haut de gamme conçu pour combattre la corrosion 2 Vous recherchez un triéthylène glycol (TEG) haute performance pour un système de séchage

Plus en détail

A1 BO. Chaudière fioul au sol à haute efficacité énergétique. 15 ans. Une efficacité maximale pour tous les types de fioul. 30% A + XL A ++ Garantie

A1 BO. Chaudière fioul au sol à haute efficacité énergétique. 15 ans. Une efficacité maximale pour tous les types de fioul. 30% A + XL A ++ Garantie Chaudière fioul au sol à haute efficacité énergétique A1 BO Garantie 15 ans corps de chauffe - ÉLIGIBLE 30% - SC R É D IT S D I M P ÔT Une efficacité maximale pour tous les types de fioul. Efficacité énergétique

Plus en détail

PYRONOX LR - LRR. Chaudière Triple Parcours. Acier monobloc. PYRONOX LR À équiper gaz ou fioul domestique 6 modèles de 550 à 1300 kw

PYRONOX LR - LRR. Chaudière Triple Parcours. Acier monobloc. PYRONOX LR À équiper gaz ou fioul domestique 6 modèles de 550 à 1300 kw PYRONOX LR - LRR Chaudière Triple Parcours Acier monobloc PYRONOX LR À équiper gaz ou fioul domestique 6 modèles de 550 à 1300 kw PYRONOX LRR À équiper gaz ou fioul domestique 7 modèles de 1400 à 5400

Plus en détail

V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE LA SITUATION À PARIS V.1 - FAVORISER LA SOBRIÉTÉ ÉNERGÉTIQUE La maîtrise de l énergie et plus largement la politique de lutte contre les changements

Plus en détail

Générateurs d air chaud

Générateurs d air chaud WARMLUFTHEIZUNGEN Générateurs d air chaud Modèles Prestige-SE et Optimal-E La technologie moderne du chauffage à air chaud Montée en température rapide Générateurs d air chaud selon le principe modulaire

Plus en détail

Itho Daalderop Chauffe-eau pour salles de bains et cuisines. Catalogue

Itho Daalderop Chauffe-eau pour salles de bains et cuisines. Catalogue Itho Daalderop Chauffe-eau pour salles de bains et cuisines Catalogue 2 Ce catalogue contient de nombreuses informations sur les chauffe-eau Itho Daalderop. Ces données vous permettront de choisir le produit

Plus en détail

Fiche commerciale. Pompes à chaleur. Arcoa duo Arcoa bi-bloc MT pompes a chaleur bi-bloc INNOVATION 2010. bi-bloc MT

Fiche commerciale. Pompes à chaleur. Arcoa duo Arcoa bi-bloc MT pompes a chaleur bi-bloc INNOVATION 2010. bi-bloc MT Fiche commerciale Pompes à chaleur Arcoa duo Arcoa bi-bloc MT pompes a chaleur bi-bloc INNOVATION 2010 bi-bloc MT INNOVATION 2010 Arcoa Nouvelle gamme de pompes à chaleur bi-bloc Des solutions pour le

Plus en détail

Novocanto Acier Inoxydable

Novocanto Acier Inoxydable Novocanto Acier Inoxydable h: 6, 8, 10, 12, 15 mm. Longueur: 250 cm. Matériau: Acier Inox NOVOCANTO Profilé en acier inoxydable. Protège et décore tout en apportant la qualité, la résistance, la durabilité

Plus en détail

NOUVEAU. Chaudagaz DE 40KW À 300KW FONCTIONNEMENT GAZ. Générateur ECS Chaudagaz Écondense

NOUVEAU. Chaudagaz DE 40KW À 300KW FONCTIONNEMENT GAZ. Générateur ECS Chaudagaz Écondense NOUVEAU Chaudagaz DE 40KW À 300KW FONCTIONNEMENT GAZ Générateur ECS Chaudagaz Écondense LES AVANTAGES L ÉCONOMIE D ÉNERGIE Rendement minimum 105 % PCI - l eau étant réchauffée à 65 C. NOTA : les valeurs

Plus en détail

GRANE Acier pour outils et moules

GRANE Acier pour outils et moules D ONNEES TECHNIQUES GRANE Acier pour outils et moules Partout où l on fabrique des outils Partout où l on se sert d outils Cette information est basée sur l état actuel de nos connaissances et est destinée

Plus en détail

IV. PHÉNOMÉNES DE CORROSION

IV. PHÉNOMÉNES DE CORROSION IV. PHÉNOMÉNES DE CORROSION 1. Nature de la corrosion a. Définition La corrosion d'un métal est l'oxydation de cet élément à l'état d'ion métallique : il s'agit donc d'une réaction d'oxydo - réduction.

Plus en détail