HEURES SUPPLEMENTAIRES : DEFINITION, CONTINGENT ET REPOS OBLIGATOIRE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "HEURES SUPPLEMENTAIRES : DEFINITION, CONTINGENT ET REPOS OBLIGATOIRE"

Transcription

1 HEURES SUPPLEMENTAIRES : DEFINITION, CONTINGENT ET REPOS OBLIGATOIRE 1. Qu est ce que les heures supplémentaires? 2. Comment décompter les heures supplémentaires? 3. Lorsque la durée collective de travail est inférieure à 35 heures, comment se décomptent les heures supplémentaires? 4. Qu est ce que le contingent annuel d heures supplémentaires? 5. Peut-on négocier par accord d entreprise sur le contingent d heures supplémentaires? 6. Quelles sont les heures supplémentaires qui s imputent sur le contingent? 7. Quelles sont les heures supplémentaires qui donnent lieu à un repos obligatoire? 8. Comment est pris le repos obligatoire? 9. Comment est payée la période de prise d un repos obligatoire? 10. Que se passe-t-il si contrat de travail prend fin alors que la contrepartie obligatoire en repos n a pas été totalement utilisée par le salarié? 11. Quel est le rôle des institutions représentatives du personnel en matière d heures supplémentaires? 12. Peut-on déroger aux durées maximales de travail autorisées en faisant effectuer des heures supplémentaires? 1 1

2 1. Qu est-ce que les heures supplémentaires? Article L du code du travail Constituent des heures supplémentaires, les heures de travail effectuées au delà de la durée légale hebdomadaire. La durée du travail à prendre en compte est celle du temps de travail effectif et des temps assimilés à un temps de travail effectif pour la durée du travail. Les absences pour maladie, congés annuels ou encore repos compensateur conventionnel de jours fériés ne sont pas des absences assimilées par la loi ou la convention collective à un temps de travail effectif au regard de la législation sur la durée du travail. 2. Comment décompter les heures supplémentaires? Article L du code du travail Article L du code du travail Article D du code du travail En principe, les heures supplémentaires se décomptent par semaine civile, celle-ci débutant le lundi à 0 heures et se terminant le dimanche à 24 heures. Toutefois, un accord d entreprise ou d établissement peut prévoir une autre définition de la semaine civile (par exemple dimanche à 0 heures - samedi à 24 heures ou autre définition). Le principe de l appréciation des heures supplémentaires dans le cadre de la semaine civile subit des dérogations lorsque notamment le temps de travail est organisé sur plus d une semaine. Lorsque le temps de travail est réparti, par accord collectif sur une période supérieure à la semaine et au plus égale à l année, l accord doit définir les limites retenues pour le décompte des heures supplémentaires. Selon le cadre retenu par l accord, constituent des heures supplémentaires : - les heures effectuées au-delà de heures annuelles ou de la limite inférieure éventuellement fixée par l accord, déduction faite, le cas échéant, des heures supplémentaires effectuées au-delà d une limite haute hebdomadaire éventuellement fixée par l accord et déjà comptabilisées ; - les heures effectuées au-delà de la moyenne de trente-cinq heures calculée sur la période de référence fixée par l accord ou par le décret, déduction faite des heures supplémentaires effectuées au-delà de la limite haute hebdomadaire déterminée, le cas échéant, par l accord ou par le décret et déjà comptabilisées. En l absence d accord collectif, le temps de travail peut être organisé sous forme de période de travail chacune d une durée de quatre semaines au plus. Dans ce cas, les heures supplémentaires sont celles effectuées au-delà de 39 heures par semaine et celles effectuées au-delà de la durée moyenne de trente cinq heures calculée sur la période de référence de quatre semaines au plus, déduction faite le cas échéant des heures supplémentaires comptabilisées au titre du dépassement de la durée hebdomadaire. En cas d'arrivée ou départ en cours de période de quatre semaines au plus, les heures accomplies au-delà de trente-cinq heures hebdomadaires sont des heures supplémentaires. Les semaines où la durée de travail est inférieure à trente-cinq heures, le salaire est maintenu sur la base de trente-cinq heures hebdomadaires. 2 2

3 En cas d'absence rémunérée, le temps non travaillé n'est pas récupérable et est valorisé sur la base du temps qui aurait été travaillé si le salarié avait été présent, heures supplémentaires comprises. Dans les anciens dispositifs d aménagement du temps de travail (cycle, modulation, Jours RTT) les règles étaient les suivantes : Dans une organisation du temps de travail sur un cycle, les heures supplémentaires doivent être appréciées à la fin du cycle. Si le temps de travail d un salarié est organisé sous forme d un cycle de 2 semaines, les heures supplémentaires seront réalisées si ce dernier dépasse 70 heures de temps de travail (105 heures pour un cycle de 3 semaines, 140 heures pour un cycle de 4 semaines) Dans une organisation du temps de travail sous forme de modulation, les heures supplémentaires sont celles qui dépassent la limite hebdomadaire haute fixée par accord et celles qui en fin d année excédent le seuil de 1607 heures (ou seuil inférieur fixé par accord). Dans une organisation du temps de travail avec des jours de RTT (article 13 de l accord de branche du 1 er avril 1999), lorsque les salariés effectuent un temps de travail de 39 heures par semaine et bénéficient de jours de RTT, les heures supplémentaires sont celles effectuées : - au delà de 39 heures une semaine donnée - et à l exception des heures précédentes, celles excédant 1607 heures sur l année. 3. Lorsque la durée collective de travail est inférieure à 35 heures, comment se décomptent les heures supplémentaires? Certaines structures ont un temps de travail pour les salariés à temps complet qui s établit en deçà de la durée hebdomadaire légale, en vertu d un accord d entreprise. Dans ce cas, les heures effectuées au-delà de l horaire collectif mais dans la limite de la durée légale, ne doivent pas être majorées, sauf dispositions conventionnelles plus favorables (Cass. Soc. 15 février 1995). 4. Qu est ce que le contingent annuel d heures supplémentaires? Article L du code du travail Article 9 Accord de branche du 1 er avril 1999 Article D du code du travail La notion même de contingent d heures supplémentaires a été modifiée par la réforme du temps de travail. Le contingent ne constitue plus une limite quantitative au nombre d heures supplémentaires que les salariés peuvent effectuer mais seulement le seuil de déclenchement d une contrepartie obligatoire en repos. Le contingent annuel d heures supplémentaires est fixé, en principe, par une convention ou un accord d entreprise ou d établissement ou, à défaut, par un accord de branche. L accord du 1 er avril 1999 conclu sous l empire de l ancienne législation qui fixe à 110 heures le contingent d heures supplémentaires, produit des effets tant qu un accord d entreprise ne fixe pas un autre contingent. Il n est donc pas possible de se référer au contingent de 220 heures fixé par l article D du code du travail car l accord de branche ne peut être remis en cause que par un accord d entreprise. 3 3

4 5. Peut-on négocier par accord d entreprise sur le contingent d heures supplémentaires? Article L du code du travail Le contingent annuel d heures supplémentaires est fixé, en principe, par une convention ou un accord d entreprise ou d établissement ou, à défaut, par un accord de branche. La loi autorise de définir par accord d entreprise un contingent supérieur à celui fixé à 110 heures par l accord de branche. Nous avons élaboré un modèle d accord en ligne sur le site (cf. rubrique modèle type). 6. Quelles sont les heures supplémentaires qui s imputent sur le contingent? Article L du code du travail Dans les entreprises toutes les heures supplémentaires doivent être décomptées. Mais les heures supplémentaires donnant lieu à compensation intégrale sous forme de repos (portant sur le paiement de l heure et les majorations) ne sont pas décomptées du contingent. Par exemple deux heures supplémentaires majorées à 25 % ne seront pas décomptées du contingent annuel à condition que le salarié bénéficie d un repos de 2 heures 30 (2 heures majorées de 25 %). 7. Quelles sont les heures supplémentaires qui donnent lieu à un repos obligatoire? Article L du code du travail Le dispositif de repos compensateur obligatoire a été modifié par la loi portant réforme du temps de travail. Il se nomme désormais contrepartie obligatoire en repos. Seules les heures effectuées au-delà du contingent annuel d heures supplémentaires donne lieu à un repos obligatoire en sus des majorations de salaire applicable. Les heures supplémentaires effectuées au-delà du contingent annuel de 110 heures ou d un autre contingent fixé par accord d entreprise donnent lieu en plus des majorations de salaire, à un repos obligatoire égal à : - 50 % des heures supplémentaires effectuées dans les entreprises de 20 salariés et moins - 100% dans les entreprises de plus de 20 salariés Exemple 1 Dans une entreprise de plus de 20 salariés, un salarié effectue 43 heures une semaine, en ayant déjà dépassé le contingent annuel fixé dans un accord d entreprise à 180 heures. Les heures supplémentaires sont majorées comme suit : Les huit premières heures payées avec une majoration de salaire de 25 % : 8x125% = 10 heures. Le paiement peut être remplacé par un repos compensateur de remplacement de 8x125 % = 10 heures. Comme les heures sont effectuées hors contingent, il bénéficie en plus d un repos obligatoire de 100 % des heures réalisées soit un repos compensateur de 8 heures. 4 4

5 Les salariés doivent être tenus informés par un document annexe au bulletin de paie des heures portées à leur crédit et dès que ce nombre atteint 7 heures, du délai maximum dans lequel le repos devait être pris. 8. Comment est pris le repos obligatoire? Article D et suivants du code du travail Article 5 de l accord de branche du 31 avril 2001 Le repos obligatoire peut être pris par journée entière ou par demi-journée. Le choix de la formule est laissé à la convenance du salarié. La journée ou demi journée au cours de laquelle le repos est pris correspond au nombre d heures de travail que le salarié aurait effectuées pendant cette journée ou cette demi journée. Le délai de prise du repos obligatoire est fixé à six mois par l accord de branche du 3 avril 2001 (article 5). Le délai de 6 mois commence à courir lorsque le salarié totalise 7 heures de repos accumulées. Exemple un salarié a acquis 9 heures de repos et utilise 7 heures pour une journée de travail, le délai de 6 mois n est pas applicable aux deux heures restantes : il n est applicable que lorsque le salarié aura de nouveau accumulé 7 heures de repos, c'est-à-dire 5 heures de plus. L absence de demande de prise de repos par le salarié n entraîne pas la perte de son droit, l employeur est tenu de lui demander de le prendre effectivement dans un délai maximum de un an. La demande du bénéfice du repos doit être formulée au moins une semaine à l'avance. Elle doit préciser la date et la durée du repos. Dans les sept jours suivant la réception de la demande, l'employeur doit faire connaître à l'intéressé, soit son accord, soit, après consultation des délégués du personnel, les raisons relevant d'impératifs liés au fonctionnement de l'entreprise ou de l'exploitation qui motivent le report de la demande. Dans ce dernier cas, l'employeur doit proposer au salarié une autre date à l'intérieur d un délai de deux mois. En tout état de cause, la durée pendant laquelle le repos peut être différé par l'employeur ne peut excéder deux mois. Lorsque des impératifs liés au fonctionnement de l'entreprise ou de l'exploitation font obstacle à ce que plusieurs demandes soient simultanément satisfaites, les demandeurs doivent être départagés, selon l'ordre de priorité ci-après : demandes déjà différées ; situation de famille ; ancienneté dans l'entreprise. 9. Comment est payée la période de prise d un repos obligatoire? Article D du code du travail La période de repos est assimilée à une période de travail effectif pour le calcul des droits du salarié. Elle donne lieu à une indemnisation qui n'entraîne aucune diminution de rémunération par rapport à celle que le salarié aurait perçue s'il avait accompli son travail. L impossibilité de diminuer la rémunération du salarié du fait de la prise du repos abouti à inclure la durée de ce repos pour apprécier le nombre d heures de travail au cours de la période et ainsi déterminer les majorations des heures supplémentaires éventuellement applicables. 5 5

6 En revanche ce repos n est pas pris en compte pour vérifier le respect des durées maximales du travail ni pour le calcul des heures s imputant sur le contingent annuel, ni pour la détermination des droits à repos obligatoire (Circulaire DRT du 6 décembre 2000). Exemple Un salarié d une entreprise de plus de 20 salariés dont le temps de travail est de 35 heures par semaine réparties à raison de 7 heures par jour du lundi au vendredi. Le contingent annuel d heure supplémentaire n a pas été utilisé. Horaire théorique Horaires réels Lundi Mardi mercredi jeudi vendredi Samedi et dimanche 7 h 7 h 7 h 7 h 7 h Jours de repos hebdomadaire conventionnel et hebdomadaire légal 7 h Non 10 h 10 h 10 h 10 h Repos travaillées car hebdomadaire prise de repos conventionnel et obligatoire repos hebdo. légal Cette semaine le salarié a réellement travaillé 40 heures (4 x 10 heures) : Mais on tient compte de 47 heures pour déterminer le nombre d heures supplémentaires et la majoration applicable : 47 heures - 35 heures = 12 heures supplémentaires rémunérées 8 heures au taux de 25 % + 4 heures au taux de 50 % La durée maximale hebdomadaire de travail autorisée est bien respectée (40 heures travaillées). Les heures supplémentaires qui s imputent sur le contingent sont limitées à 5 heures (40h réellement travaillées - 35 h = 5 heures). Il n y a aucun repos obligatoire généré car les heures supplémentaires sont effectuées à l intérieur du contingent. 10. Que se passe t-il si le contrat de travail prend fin alors que la contrepartie obligatoire en repos n a pas été totalement utilisée par le salarié? Article D du code du travail Le salarié dont le contrat de travail prend fin avant qu'il ait pu bénéficier de la contrepartie obligatoire en repos à laquelle il a droit ou avant qu'il ait acquis des droits suffisants pour pouvoir prendre ce repos reçoit une indemnité en espèces dont le montant correspond à ses droits acquis. Cette indemnité est également due aux ayants droit du salarié dont le décès survient avant qu'il ait pu bénéficier de la contrepartie obligatoire en repos à laquelle il avait droit ou avant qu'il ait acquis des droits suffisants pour pouvoir prendre ce repos. Elle est alors versée à ceux des ayants droit qui auraient qualité pour obtenir le paiement des salaires arriérés. Cette indemnité a le caractère de salaire. 6 6

7 11. Quel est le rôle des institutions représentatives du personnel en matière d heures supplémentaires? Article L du code du travail Les heures supplémentaires sont accomplies dans la limite du contingent annuel applicable dans l entreprise après information du comité d entreprise ou à défaut des délégués du personnel s il en existe. Il en est de même pour les heures supplémentaires accomplies audelà du contingent. L autorisation de l inspection du travail pour l accomplissement d heures supplémentaires audelà du contingent est supprimée. 12. Peut-on déroger aux durées maximales de travail autorisées en faisant effectuer des heures supplémentaires? L accomplissement des heures supplémentaires ne permet de déroger ni à la durée maximale journalière de travail ni à la durée maximale hebdomadaire. 7 7

BULLETIN DE SALAIRE. Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant :

BULLETIN DE SALAIRE. Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant : BULLETIN DE SALAIRE Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant : l employeur (nom, adresse, numéro d immatriculation, code

Plus en détail

4. Paiement des heures supplémentaires

4. Paiement des heures supplémentaires 4. Paiement des heures Calcul des heures Calcul à la semaine civile... 52 Exceptions... 53 Tableau des exceptions... p. 41 Accomplissement des heures Un travail commandé... 57 Pouvoir de direction de l

Plus en détail

Le calcul de la durée du travail

Le calcul de la durée du travail 038 Les heures supplémentaires Partie 5 La durée et le temps de travail Chapitre 1 Le calcul de la durée du travail 038 ( ) Les heures supplémentaires SOMMAIRE (voir mode d emploi page IX) Référence Page

Plus en détail

5 - REPOS COMPENSATEUR OBLIGATOIRE (RCO) ET CONTINGENT ANNUEL D HEURES SUPPLEMENTAIRES (voir diagramme en annexe à l'article 5)

5 - REPOS COMPENSATEUR OBLIGATOIRE (RCO) ET CONTINGENT ANNUEL D HEURES SUPPLEMENTAIRES (voir diagramme en annexe à l'article 5) BRH 2001 RH 9 du 29.01.2001 5 - REPOS COMPENSATEUR OBLIGATOIRE (RCO) ET CONTINGENT ANNUEL D HEURES SUPPLEMENTAIRES (voir diagramme en annexe à l'article 5) Les heures supplémentaires déterminées au 42

Plus en détail

- les VRP, - les dirigeants de sociétés commerciales (gérants de société à responsabilité limitée

- les VRP, - les dirigeants de sociétés commerciales (gérants de société à responsabilité limitée La Durée du travail EN BREF Fixée à 35 heures par semaine (ou 1607 heures par an), applicable à la plupart des entreprises et des salariés, la durée légale du travail n est ni un minimum (les salariés

Plus en détail

LA JOURNEE DE SOLIDARITE

LA JOURNEE DE SOLIDARITE N 76 - SOCIAL n 36 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 6 mai 2009 ISSN 1769-4000 LA JOURNEE DE SOLIDARITE L essentiel La journée de solidarité a été mise en place par la loi du 30 juin 2004

Plus en détail

LE CONTRAT DE TRAVAIL INTERMITTENT

LE CONTRAT DE TRAVAIL INTERMITTENT LE CONTRAT DE TRAVAIL INTERMITTENT Article 4.5 de la CCNS Le contrat de travail intermittent est un contrat à durée indéterminée (CDI) qui permet de pourvoir des postes permanents de la structure qui comportent

Plus en détail

LOI DU 20 AOUT 2008 PORTANT RENOVATION DE LA DEMOCRATIE SOCIALE ET REFORME DU TEMPS DE TRAVAIL L essentiel

LOI DU 20 AOUT 2008 PORTANT RENOVATION DE LA DEMOCRATIE SOCIALE ET REFORME DU TEMPS DE TRAVAIL L essentiel N 113 SOCIAL n 42 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 26 septembre 2008 ISSN 1769-4000 LOI DU 20 AOUT 2008 PORTANT RENOVATION DE LA DEMOCRATIE SOCIALE ET REFORME DU TEMPS DE TRAVAIL L essentiel

Plus en détail

Que sont les conventions de forfait? Une convention de forfait peut-elle être imposée au salarié?

Que sont les conventions de forfait? Une convention de forfait peut-elle être imposée au salarié? Que sont les conventions de forfait? Il existe plusieurs types de conventions de forfait : le forfait hebdomadaire ou mensuel en heures de travail ; le forfait annuel en heures de travail ; le forfait

Plus en détail

«Travailler plus pour gagner plus» : modalités pratiques des dispositions sur les heures supplémentaires

«Travailler plus pour gagner plus» : modalités pratiques des dispositions sur les heures supplémentaires SYNTHESE Social Textes et références Loi n 2007-1233 du 21 août 2007 (JO 22 août) en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat (article 1) Décret n 2007-1380 du 24 septembre 2007 (JO 25 septembre)

Plus en détail

mode d emploi Le temps de travail

mode d emploi Le temps de travail mode d emploi Le temps de travail Dans son volet consacré au temps de travail, LA LOI DU 20 AOUT 2008 poursuit 4 objectifs principaux : p élargir l espace de la négociation collective, plus particulièrement

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF PROJET DE LOI TEMPS DE TRAVAIL (ARTICLES 16, 17 ET 18) ET COMMENTAIRES CFDT

TABLEAU COMPARATIF PROJET DE LOI TEMPS DE TRAVAIL (ARTICLES 16, 17 ET 18) ET COMMENTAIRES CFDT TABLEAU COMPARATIF PROJET DE LOI TEMPS DE TRAVAIL (ARTICLES 16, 17 ET 18) ET COMMENTAIRES CFDT PROJET DE LOI Version nor : mtsx0813468l/bleue-1 CE QUI CHANGE COMMENTAIRES DE LA CFDT ARTICLE 16 I. - L article

Plus en détail

LE VERSEMENT DE LA REMUNERATION

LE VERSEMENT DE LA REMUNERATION LE VERSEMENT DE LA REMUNERATION 1. Quels sont les modes de paiement du salaire? 2. Quelle est la méthode de calcul du salaire en cas d absence non rémunérée? 3. Comment est déterminé le salaire des salariés

Plus en détail

Région Ile-de-France. guide DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES LYCÉES

Région Ile-de-France. guide DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES LYCÉES Région Ile-de-France guide DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES LYCÉES GUIDE du temps de travail dans les lycées 2 GUIDE DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES LYCÉES 2012 RETROUVEZ L ESSENTIEL DURÉE ANNUELLE DU TRAVAIL...

Plus en détail

Les problèmes pratiques liés aux forfaits jours

Les problèmes pratiques liés aux forfaits jours Sylvie GIBERT Intervention du 26 mars 2012 Les problèmes pratiques liés aux forfaits jours Le forfait jours entraîne de nombreuses questions pratiques en droit du travail et en matière de sécurité sociale.

Plus en détail

1 Acquisition des congés payés

1 Acquisition des congés payés 1 Acquisition des congés payés Ouverture du droit à congés QUESTION N 1 Une période minimale de travail est-elle exigée pour disposer d un droit à congés payés? Le Code du travail exige du salarié qu il

Plus en détail

LES 35 HEURES après la loi du 19 janvier 2000 et ses textes d application (Loi AUBRY II)

LES 35 HEURES après la loi du 19 janvier 2000 et ses textes d application (Loi AUBRY II) SOCIAL Le 17 avril 2000 N 35 - SOCIAL N 13 LES 35 HEURES après la loi du 19 janvier 2000 et ses textes d application (Loi AUBRY II) La seconde loi sur les 35 heures du 19 janvier 2000, publiée au Journal

Plus en détail

circulaire du 19 avril 2000

circulaire du 19 avril 2000 267 année service téléphone document 2000 doigrh/rpg3 01 44 12 17 42 01 44 12 17 39 01 44 12 17 34 RH 22 permanent circulaire du 19 avril 2000 Réglementation afférente au temps de travail et aux congés

Plus en détail

Note d information Juin 2009. I Dates des congés scolaires. 1 er Degré 2 nd Degré. Rentrée des élèves Mercredi 2 septembre 2009

Note d information Juin 2009. I Dates des congés scolaires. 1 er Degré 2 nd Degré. Rentrée des élèves Mercredi 2 septembre 2009 Note d information Juin 2009 1 er Degré 2 nd Degré I Dates des congés scolaires Fin des cours (après la classe) Reprise des cours (le matin) Rentrée des élèves Mercredi 2 septembre 2009 Toussaint Samedi

Plus en détail

HEURES SUPPLEMENTAIRES : LE PAIEMENT

HEURES SUPPLEMENTAIRES : LE PAIEMENT HEURES SUPPLEMENTAIRES : LE PAIEMENT L avenant n 2014-01 du 4 février 2014 contient des dispositions ayant pour objet de restaurer à l identique les dispositions conventionnelles dénoncées ultérieurement

Plus en détail

DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL. Document REFLEXE RH - Mis à jour Août 2011

DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL. Document REFLEXE RH - Mis à jour Août 2011 DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL Document REFLEXE RH - Mis à jour Août 2011 DUREE LEGALE DU TRAVAIL Depuis le 1 er janvier 2002, la durée légale du travail est de 35 heures par semaine dans toutes les entreprises.

Plus en détail

HEURES SUPPLEMENTAIRES : NOUVELLES MESURES SOCIALES ET FISCALES

HEURES SUPPLEMENTAIRES : NOUVELLES MESURES SOCIALES ET FISCALES N 123 SOCIAL n 47 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le ISSN 1769-4000 HEURES SUPPLEMENTAIRES : NOUVELLES MESURES SOCIALES ET FISCALES L essentiel La loi n 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur

Plus en détail

Congés payés. Ouverture du droit à congés

Congés payés. Ouverture du droit à congés Congés payés Ouverture du droit à congés Désormais, l'ouverture des droits est effectif lorsque le salarié justifie avoir travaillé au minimum 10 jours chez le même employeur (Loi 2008-789 du 20 août 2008,

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE A L USAGE DES PARENTS POUR REDIGER LE CONTRAT DE TRAVAIL AVEC UN(E) ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) En partenariat avec :

GUIDE PRATIQUE A L USAGE DES PARENTS POUR REDIGER LE CONTRAT DE TRAVAIL AVEC UN(E) ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) En partenariat avec : GUIDE PRATIQUE A L USAGE DES PARENTS POUR REDIGER LE CONTRAT DE TRAVAIL AVEC UN(E) ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) 1 INTRODUCTION Vous êtes parent (communément désigné sous le terme de particulier employeur)

Plus en détail

«Travailler plus pour gagner plus» : les nouvelles dispositions sur les heures supplémentaires

«Travailler plus pour gagner plus» : les nouvelles dispositions sur les heures supplémentaires SYNTHESE Social Textes et références Loi n 2007-1233 du 21 août 2007 (JO 22 août) en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat (article 1) Décret n 2007-1380 du 24 septembre 2007 (JO 25 septembre)

Plus en détail

ACTUALISATION SOCIALE. REGIME SOCIAL ET FISCAL DES HEURES SUPPLEMENTAIRES (loi du 21 août 2007)

ACTUALISATION SOCIALE. REGIME SOCIAL ET FISCAL DES HEURES SUPPLEMENTAIRES (loi du 21 août 2007) FORMATION 2007.50 ACTUALISATION SOCIALE REGIME SOCIAL ET FISCAL DES HEURES SUPPLEMENTAIRES (loi du 21 août 2007) JEUDI 6 DECEMBRE 2007 SOMMAIRE Réforme sur les heures supplémentaires (loi du 21 août 2007)

Plus en détail

FICHE 1 LES CONGES PAYES

FICHE 1 LES CONGES PAYES LES CONGES PAYES Préambule : la présente note expose les principales dispositions applicables aux congés payés en vigueur à la Fondation telles qu issues : - de la CCN51, - de la recommandation patronale

Plus en détail

CCN des acteurs du lien social et familial (4 juin 1983) Mise à jour Janvier 2016 page 23

CCN des acteurs du lien social et familial (4 juin 1983) Mise à jour Janvier 2016 page 23 CHAPITRE IV DUREE ET CONDITIONS DE TRAVAIL Article 1 er Dispositions générales sur la durée et l organisation du travail 1.1 Durée conventionnelle du travail La durée conventionnelle du travail est fixée

Plus en détail

FICHE PRATIQUE Les jours fériés

FICHE PRATIQUE Les jours fériés FICHE PRATIQUE Les jours fériés Chaque année, il revient à l employeur de gérer les périodes comportant des jours fériés, c'est pourquoi il est important de connaitre les règles qui s'appliquent en la

Plus en détail

Temps de travail Fiche Technique N 15 Heures supplémentaires : Décompte, Paiement et Repos Compensateurs

Temps de travail Fiche Technique N 15 Heures supplémentaires : Décompte, Paiement et Repos Compensateurs Temps de travail RAISON D ETRE Les heures supplémentaires se définissent comme les heures effectuées au delà de la durée légale du travail, suite à la demande de l employeur. PERSONNEL CONCERNE Tous les

Plus en détail

LA DURÉE DU TRAVAIL DANS LES AMBULANCES

LA DURÉE DU TRAVAIL DANS LES AMBULANCES Fiche pratique LA DURÉE DU TRAVAIL DANS LES AMBULANCES Avril 2012 (Accord-cadre du 4 mai 2000 Avenant n 1 du 30 juin 2000 Avenant n 3 du 16 janvier 2008 Décret n 2001-679 du 30 juillet 2001 Décret n 2003-1242

Plus en détail

ZOOM TRANSPORT SOMMAIRE

ZOOM TRANSPORT SOMMAIRE Inspection du travail des transports SOMMAIRE ZOOM TRANSPORT F F F F F F 111 Longue distance + de 3,5 t... 2 113 Courte distance + de 3,5 t... 4 116 Personnel roulant messagerie... 6 117 Personnel sédentaire...

Plus en détail

AFFICHAGES ET CONTROLES DE LA DUREE DU TRAVAIL RAPPEL DES OBLIGATIONS ET MODELES

AFFICHAGES ET CONTROLES DE LA DUREE DU TRAVAIL RAPPEL DES OBLIGATIONS ET MODELES AFFICHAGES ET CONTROLES DE LA DUREE DU TRAVAIL RAPPEL DES OBLIGATIONS ET MODELES SOMMAIRE Affichages obligatoires et contrôles de la durée du travail - Rappel des obligations de l employeur Pages 2,3 -

Plus en détail

Durée de travail. Une convention collective peut cependant fixer des limites inférieures à ces seuils.

Durée de travail. Une convention collective peut cependant fixer des limites inférieures à ces seuils. Durée de travail 1. Base légale Code du travail : Livre II - Titre I - Durée de travail 2. Durée de travail légale 2.1. Définition La durée du travail est le temps pendant lequel le salarié est à la disposition

Plus en détail

Règle n 1 : Sécuriser l embauche

Règle n 1 : Sécuriser l embauche Date de mise à jour : février 2013 Cet article a pour objet de vous apporter un éclairage indispensable sur vos principales obligations en matière de gestion du personnel. En aucun cas elle ne constitue

Plus en détail

Annexe : document «Réponses aux questions techniques posées par les entreprises»

Annexe : document «Réponses aux questions techniques posées par les entreprises» Ministère du travail, des relations sociales et de la solidarité Ministère de la santé, de la jeunesse et des sports Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique Le directeur de

Plus en détail

FICHE de SYNTHESE La réduction Fillon au 1 er janvier 2012

FICHE de SYNTHESE La réduction Fillon au 1 er janvier 2012 L Site Internet : www.propaye.net FICHE de SYNTHESE La réduction Fillon au 1 er janvier 2012 Les changements liés à la réduction Fillon au 1 er janvier 2012 Incidence de la réévaluation du SMIC Le coefficient

Plus en détail

Chapitre 4 La durée du travail

Chapitre 4 La durée du travail Chapitre 4 La durée du travail I. Le temps de travail II. Les heures supplémentaires III. L organisation du travail Chapitre 3 La durée du travail I. Le temps de travail 1. Durée légale du travail 2. Temps

Plus en détail

Code du travail Dernière mise à jour 25 avril 2013

Code du travail Dernière mise à jour 25 avril 2013 Code du travail Dernière mise à jour 25 avril 2013 Article D3171-1 Lorsque tous les salariés d'un atelier, d'un service ou d'une équipe travaillent selon le même horaire collectif, un horaire établi selon

Plus en détail

Plan. Introduction. Conclusion Bibliographie

Plan. Introduction. Conclusion Bibliographie Plan Introduction I. Définition II.La durée légale du travail au Maroc III.Les heures supplémentaires IV.Les heures d'équivalences V.Les durées maximales de travail VI.Dispositions pénales Conclusion Bibliographie

Plus en détail

Fiche tirée de sites officiels du ministère de l emploi et de service public www.mlbs.fr

Fiche tirée de sites officiels du ministère de l emploi et de service public www.mlbs.fr Thème 5 CONGES ABSENCES En tant que salarié, à quels congés aurai je droit? Vous avez droit à des congés payés dès lors que vous avez travaillé au moins un mois dans l entreprise. Un salarié capitalise

Plus en détail

Le complément de main-d œuvre formé pour vos besoins

Le complément de main-d œuvre formé pour vos besoins Le complément de main-d œuvre formé pour vos besoins Nom Prénom :... Raison sociale de l exploitation :... Adresse complète :... Code Postal :... Commune :... Tél :... Fax :... Portable :... Mail : L ensemble

Plus en détail

COMMISSION DROIT DU TRAVAIL FORMATION LE FORFAITS JOURS DANS TOUS SES ETATS

COMMISSION DROIT DU TRAVAIL FORMATION LE FORFAITS JOURS DANS TOUS SES ETATS COMMISSION DROIT DU TRAVAIL FORMATION LE FORFAITS JOURS DANS TOUS SES ETATS FONCTIONNEMENT DU FORFAIT : CONDITIONS DE SUIVI ET DE CONTRÔLE Introduction : Le forfait jours s adresse à des salariés qui disposent

Plus en détail

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail.

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail. LES CONGES PAYES DES ASSISTANTS MATERNELS Il s'agit d'une période de repos rémunérée accordée obligatoirement chaque année au salarié par son employeur. Pendant cette période, l'employeur ne peut pas faire

Plus en détail

Fiche n 2 Mode de calcul de la réduction

Fiche n 2 Mode de calcul de la réduction Fiche n 2 Mode de calcul de la réduction La réduction est au plus égale à 26 % de la rémunération, maximum obtenu au niveau du salaire minimum de croissance. Ce taux d exonération décroît ensuite pour

Plus en détail

4. Les sommes versées lors de la rupture du contrat à durée indéterminée : l indemnité de licenciement

4. Les sommes versées lors de la rupture du contrat à durée indéterminée : l indemnité de licenciement 4. Les sommes versées lors de la rupture du contrat à durée indéterminée : l indemnité de licenciement Tout salarié titulaire d un contrat à durée indéterminée, licencié alors qu il compte 1and ancienneté

Plus en détail

II - Le repos des jours fériés. A) Le repos des jours fériés ordinaires. B) Le 1 er mai. III - La rémunération des jours fériés

II - Le repos des jours fériés. A) Le repos des jours fériés ordinaires. B) Le 1 er mai. III - La rémunération des jours fériés 051 Les jours fériés et les ponts II - Le repos des jours fériés A) Le repos des jours fériés ordinaires 1/ Le repos est en principe facultatif En principe, le repos des jours fériés autres que le 1 er

Plus en détail

Le contrat de travail a pour but de satisfaire la loi en matière d activités, de rémunération

Le contrat de travail a pour but de satisfaire la loi en matière d activités, de rémunération Fiche 1 Le contrat de travail et sa rémunération I. Les contraintes juridiques II. La fixation du salaire Définition Le contrat de travail est une «convention par laquelle une personne s engage à exécuter,

Plus en détail

Journée de solidarité

Journée de solidarité Pégase 3 Journée de solidarité Dernière révision le 21/03/2008 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...4 Mention sur le bulletin...4 Salariés concernés...4 Particularité des

Plus en détail

GUIDE N 3 LE CONTROLE DE LA DUREE DU TRAVAIL : LES REGLES DE BASE

GUIDE N 3 LE CONTROLE DE LA DUREE DU TRAVAIL : LES REGLES DE BASE GUIDE N 3 LE CONTROLE DE LA DUREE DU TRAVAIL : LES REGLES DE BASE DGT S O M M A I R E 5 3 14 13 18 19 17 21 19 27 25 30 28 33 47 51 Heures supplémentaires, RCR,COR Récupération des heures perdues Temps

Plus en détail

Le contingent d heures supplémentaires et les contreparties

Le contingent d heures supplémentaires et les contreparties Le contingent d heures supplémentaires et les contreparties La loi n 2008-789 du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail rénove les règles en matière de

Plus en détail

Fiche tirée de sites officiels du ministère de l emploi et de : service public www.mlbs.fr Thème 3 LA REMUNERATION

Fiche tirée de sites officiels du ministère de l emploi et de : service public www.mlbs.fr Thème 3 LA REMUNERATION Thème 3 LA REMUNERATION Comment le salaire est-il fixé? Généralement déterminé en fonction de la qualification du salarié et de l emploi occupé, le salaire peut être calculé : au temps, en fonction de

Plus en détail

Le Droit Individuel à la Formation (DIF)

Le Droit Individuel à la Formation (DIF) Le Droit Individuel à la Formation (DIF) Le droit individuel à la formation (DIF) a pour objectif de permettre à tout salarié de se constituer un crédit d heures de formation de 20 heures par an, cumulable

Plus en détail

«EN_raison_sociale» «EN_adresse1» «EN_adresse2» «EN_adresse3» «EN_code_postal» «EN_ville»

«EN_raison_sociale» «EN_adresse1» «EN_adresse2» «EN_adresse3» «EN_code_postal» «EN_ville» Toulon, le Le Proviseur à «EN_raison_sociale» «EN_adresse1» «EN_adresse2» «EN_adresse3» «EN_code_postal» «EN_ville» V/REF : N/REF : CT/CA/ «ANNEE_SCOLAIRE»-2TU- «EL_nom» OBJET : convention de formation

Plus en détail

Service juridique CSFV

Service juridique CSFV Service juridique QUESTIONS UESTIONS-REPONSES : LES HEURES SUPPLEMENTAIRES Inépuisable source de polémiques, les règles qui encadrent la durée du travail et plus particulièrement les heures supplémentaires

Plus en détail

Salaire des apprentis

Salaire des apprentis Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 35.13 20/12/2013 Salaire des apprentis Au 1 er janvier 2014 Le relèvement du SMIC au 1 er janvier 2014 entraine également des conséquences

Plus en détail

MISE A DISPOSITION TEMPORAIRE DE PERSONNEL A BUT NON LUCRATIF

MISE A DISPOSITION TEMPORAIRE DE PERSONNEL A BUT NON LUCRATIF MISE A DISPOSITION TEMPORAIRE DE PERSONNEL A BUT NON LUCRATIF La mise à disposition constitue un prêt de main d œuvre, lequel est strictement encadré par les articles L. 8231-1 et L. 8241-1 du Code du

Plus en détail

1.1. Le 15 août 2010, jour de repos hebdomadaire pour un salarié dont le repos hebdomadaire est toujours le dimanche

1.1. Le 15 août 2010, jour de repos hebdomadaire pour un salarié dont le repos hebdomadaire est toujours le dimanche Régulièrement les aléas du calendrier nous amène à réinterroger le régime légal et conventionnel sur les jours fériés. Après la coïncidence du Jeudi de l Ascension et du 8 mai en 2008, le calendrier 2010

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE 1er octobre 2015 AMENDEMENT

ASSEMBLÉE NATIONALE 1er octobre 2015 AMENDEMENT ASSEMBLÉE NATIONALE 1er octobre 2015 Rejeté PLF POUR 2016 - (N 3096) AMENDEMENT présenté par M. Le Fur, M. Wauquiez et Mme Dalloz ---------- ARTICLE ADDITIONNEL APRÈS L'ARTICLE 2, insérer l'article suivant:

Plus en détail

SOUS-SECTION 2 INDEMNISATION DU CHÔMAGE AIDE À LA CRÉATION D'ENTREPRISES PAR LES CHÔMEURS AIDE AU RETOUR DES TRAVAILLEURS IMMIGRÉS [DB 5F1122]

SOUS-SECTION 2 INDEMNISATION DU CHÔMAGE AIDE À LA CRÉATION D'ENTREPRISES PAR LES CHÔMEURS AIDE AU RETOUR DES TRAVAILLEURS IMMIGRÉS [DB 5F1122] CRÉATION D'ENTREPRISES PAR LES CHÔMEURS AIDE AU RETOUR DES Références du document 5F1122 Date du document 10/02/99 SOUS-SECTION 2 Indemnisation du chômage Aide à la création d'entreprises par les chômeurs

Plus en détail

LES HEURES SUPPLEMENTAIRES

LES HEURES SUPPLEMENTAIRES LES HEURES SUPPLEMENTAIRES Définition Les heures supplémentaires sont toujours celles effectuées au-delà de la durée légale hebdomadaire de 35 heures ou d une durée considérée comme équivalente dans certaines

Plus en détail

ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE

ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE 1- LE BULLETIN DE PAIE Document 1 : les mentions obligatoires du bulletin de paie Un bulletin de paie doit comporter les mentions obligatoires suivantes : - nom et adresse

Plus en détail

CONGES PAYES Les bulletins de paie doivent-il comporter des mentions particulières concernant les congés payés?

CONGES PAYES Les bulletins de paie doivent-il comporter des mentions particulières concernant les congés payés? CONGES PAYES Les bulletins de paie doivent-il comporter des mentions particulières concernant les congés payés? Ils doivent mentionner, les dates de congé et le montant de l'indemnité correspondante, lorsqu'une

Plus en détail

COMMERCE DE DÉTAIL ET DE GROS À PRÉDOMINANCE ALIMENTAIRE (GRANDE DISTRIBUTION)

COMMERCE DE DÉTAIL ET DE GROS À PRÉDOMINANCE ALIMENTAIRE (GRANDE DISTRIBUTION) COMMERCE DE DÉTAIL ET DE GROS À PRÉDOMINANCE ALIMENTAIRE (GRANDE DISTRIBUTION) Convention collective nationale N 3305 12 juillet 2001 IDCC 2216 CONVENTION COLLECTIVE LES 10 POINTS ESSENTIELS Mai 2013 SOMMAIRE

Plus en détail

Les salariés en contrat à durée déterminée (voir ci-dessous «Dispositions spécifiques aux salariés en CDD»).

Les salariés en contrat à durée déterminée (voir ci-dessous «Dispositions spécifiques aux salariés en CDD»). Le droit individuel à la formation Synthèse Le droit individuel à la formation (DIF) a pour objectif de permettre à tout salarié de se constituer un crédit d heures de formation de 20 heures par an, cumulable

Plus en détail

RÉSILIATION DU CONTRAT DE TRAVAIL

RÉSILIATION DU CONTRAT DE TRAVAIL TITRE TROIS RÉSILIATION DU CONTRAT DE TRAVAIL Article Treize - Dénonciation du contrat de travail Toute résiliation du contrat de travail implique de part et d autre un préavis, sauf cas de faute lourde,

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90 MODALITÉS DES EXONÉRATIONS D IMPÔTS ET DE COTISATIONS SALARIALES SUR LES HEURES SUPPLÉMENTAIRES

CIRCULAIRE CDG90 MODALITÉS DES EXONÉRATIONS D IMPÔTS ET DE COTISATIONS SALARIALES SUR LES HEURES SUPPLÉMENTAIRES CIRCULAIRE CDG90 13/08 MODALITÉS DES EXONÉRATIONS D IMPÔTS ET DE COTISATIONS SALARIALES SUR LES HEURES SUPPLÉMENTAIRES! Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives

Plus en détail

Déplacements BTP. Indemnités de petits déplacements:

Déplacements BTP. Indemnités de petits déplacements: Indemnités de petits déplacements: Indemnité de repas: Indemnise forfaitairement le salarié des suppléments de frais occasionnés par la prise du déjeuner en dehors de sa résidence habituelle. Indemnité

Plus en détail

ACCORD NATIONAL DU 28 JUILLET 1998, SUR L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LA MÉTALLURGIE MODIFIÉ PAR AVENANT DU 29 JANVIER 2000*

ACCORD NATIONAL DU 28 JUILLET 1998, SUR L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LA MÉTALLURGIE MODIFIÉ PAR AVENANT DU 29 JANVIER 2000* ACCORD NATIONAL DU 28 JUILLET 1998, SUR L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LA MÉTALLURGIE MODIFIÉ PAR AVENANT DU 29 JANVIER 2000* PRÉAMBULE La situation de l emploi est une préoccupation pour tous. Réduire

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL à durée indéterminée

CONTRAT DE TRAVAIL à durée indéterminée CONTRAT DE TRAVAIL à durée indéterminée En Mayenne, la profession étant le plus souvent exercée par des femmes, l utilisation du féminin a été privilégiée. Il est conclu un contrat de travail régi par

Plus en détail

P2C03 La dure e du temps de travail

P2C03 La dure e du temps de travail P2C03 La dure e du temps de travail I. Travail effectif et temps de présence A. Le décompte des heures Application 1 : M. Bob, directeur RH de l entreprise BTS vous demande, pour chaque salarié de dénombrer

Plus en détail

Avenant n 45 du 17 décembre 2008 relatif aux salaires minima des cadres

Avenant n 45 du 17 décembre 2008 relatif aux salaires minima des cadres Avenant n 45 du 17 décembre 2008 relatif aux salaires minima des cadres Article Le présent avenant se substitue à l'ancien chapitre X applicable aux cadres. Les partenaires sociaux conviennent d'engager

Plus en détail

LE FORFAIT DE SALAIRE

LE FORFAIT DE SALAIRE Juillet 2013 LE FORFAIT DE SALAIRE Le préambule de la constitution de 1946 et la déclaration universelle des droits de l homme proclament que «quiconque travaille a droit à une rémunération équitable et

Plus en détail

DECRET N 83-40 du 26 janvier 1983

DECRET N 83-40 du 26 janvier 1983 DECRET N 83-40 du 26 janvier 1983 Relatif aux modalités d'application des dispositions du code du travail concernant la durée du travail dans les entreprises de transport routier modifié par : - le décret

Plus en détail

EMPLOYEURS. HEURES SUPPLÉMENTAIRES : ce qui change au 1 er octobre 2007 pour les employeurs.

EMPLOYEURS. HEURES SUPPLÉMENTAIRES : ce qui change au 1 er octobre 2007 pour les employeurs. EMPLOYEURS HEURES SUPPLÉMENTAIRES : ce qui change au 1 er octobre 2007 pour les employeurs. SURCROÎT DE TRAVAIL, commandes exceptionnelles, délais restreints pour réagir, à-coups de production Pour faire

Plus en détail

La Journée de solidarité

La Journée de solidarité La Journée de solidarité En vue d assurer le financement des actions en faveur de l autonomie des personnes âgées ou handicapées, la loi du 30 juin 2004 a mis en place une journée de solidarité : les salariés

Plus en détail

Le Club de Gestion. Congés payés : mode d emploi. www.club gestion.fr

Le Club de Gestion. Congés payés : mode d emploi. www.club gestion.fr Les salariés ont droit chaque année à des congés payés d une durée maximale de 5 semaines depuis 1982. Les règles de calcul et d indemnisation de ces périodes non travaillées sont régies par le code du

Plus en détail

CONTRAT de TRAVAIL à DUREE DETERMINEE pour un remplacement d assistant maternel 1

CONTRAT de TRAVAIL à DUREE DETERMINEE pour un remplacement d assistant maternel 1 Janvier 2011 CONTRAT de TRAVAIL à DUREE DETERMINEE pour un remplacement d assistant maternel 1 Nom de l enfant : Prénom : Date de naissance : Date de début du contrat : Date de fin du contrat * : * la

Plus en détail

* fermeture le lendemain

* fermeture le lendemain MOIS DE JANVIER 2011 Samedi 1 01h35 08h43 14h09 21h14 Dimanche 2 02h41 09h42 15h15 22h09 Lundi 3 03h38 10h32 16h10 22h56 Mardi 4 04h26 11h15 16h57 23h37 Mercredi 5 05h07 11h54 17h37 *00h14 Jeudi 6 05h45

Plus en détail

La prime TVA dans les HCR en 2014, en synthèse

La prime TVA dans les HCR en 2014, en synthèse 1/5 La prime TVA dans les HCR en 2014, en synthèse Source Objet de cette prime Art. 5 de l avenant n 6 du 15 décembre 2009 à la CCN des Hôtels, Cafés, Restaurants étendu par arrêté publié au JO du 24 février

Plus en détail

ALERTE JURIDIQUE N 41 du 10 octobre 2014

ALERTE JURIDIQUE N 41 du 10 octobre 2014 ALERTE JURIDIQUE N 41 du 10 octobre 2014 Objet : Modifications apportées par les avenants n 148 et n 150 à la convention collective nationale de l animation relatifs au travail à temps partiel La loi n

Plus en détail

Heures supplémentaires et heures complémentaires

Heures supplémentaires et heures complémentaires INSTRUCTION n 2015-4 du 8 janvier 2015 Heures supplémentaires et heures complémentaires Emetteur : Direction des ressources humaines et des relations sociales - Direction gestion administrative du personnel

Plus en détail

Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique, Ministère du travail, des relations sociales et de la solidarité

Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique, Ministère du travail, des relations sociales et de la solidarité Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique, Ministère du travail, des relations sociales et de la solidarité Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement de la

Plus en détail

FICHE PRATIQUE La gestion des jours fériés, de la journée de solidarité et des congés payés

FICHE PRATIQUE La gestion des jours fériés, de la journée de solidarité et des congés payés FICHE PRATIQUE La gestion des jours fériés, de la journée de solidarité et des congés payés Peut-on imposer aux salariés de travailler un jour férié? Comment organiser les ponts dans l entreprise? Comment

Plus en détail

Intervenante : Nathalie Olivier-Bichard. Déjeuner technique du 13 novembre 2007

Intervenante : Nathalie Olivier-Bichard. Déjeuner technique du 13 novembre 2007 Intervenante : Nathalie Olivier-Bichard Déjeuner technique du 13 novembre 2007 Le temps de travail effectif La durée du travail effectif est le temps pendant lequel lesalariéestàladispositiondel employeuretdoit

Plus en détail

Objet : Question-Réponse relatif à la mise en œuvre de la journée de solidarité. Le Ministre de l emploi, du travail et de la cohésion sociale

Objet : Question-Réponse relatif à la mise en œuvre de la journée de solidarité. Le Ministre de l emploi, du travail et de la cohésion sociale Ministère de l emploi, du travail et de la cohésion sociale Le Ministre de l emploi, du travail et de la cohésion sociale Direction des relations du travail Sous-direction de la négociation collective

Plus en détail

Recueil des conditions de travail applicables au personnel politique de la Ville de Québec

Recueil des conditions de travail applicables au personnel politique de la Ville de Québec Service des ressources humaines Division des relations de travail Recueil des conditions de travail applicables au personnel politique de la Ville de Québec TABLE DES MATIÈRES ARTICLE 1.00 OBJET DU RECUEIL...

Plus en détail

LE POINT SUR LE DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION

LE POINT SUR LE DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION N 62 - FORMATION n 8 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 08 avril 2011 ISSN 1769-4000 L essentiel LE POINT SUR LE DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION Depuis sa création par l accord national interprofessionnel

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL DE REPRESENTANT DE COMMERCE A DUREE INDETERMINEE

CONTRAT DE TRAVAIL DE REPRESENTANT DE COMMERCE A DUREE INDETERMINEE CONTRAT DE TRAVAIL DE REPRESENTANT DE COMMERCE A DUREE INDETERMINEE Entre 1) M.... dûment mandaté(e) par... rue... n... localité code postal... nommé(e) ci-après l'employeur, et 2) M.... rue... n... localité

Plus en détail

MON JOURNAL HEBDOMADAIRE

MON JOURNAL HEBDOMADAIRE LUNDI DATE : vous avez présentés vous avez exercées MARDI DATE : vous avez présentés vous avez exercées MERCREDI DATE : vous avez présentés vous avez exercées JEUDI DATE : vous avez présentés vous avez

Plus en détail

I. DELIVRANCE OBLIGATOIRE D UN BULLETIN DE PAIE II. FORME ET CONTENU DU BULLETIN DE PAIE III. SANCTION IV. CONSERVATION DU BULLETIN DE PAIE V

I. DELIVRANCE OBLIGATOIRE D UN BULLETIN DE PAIE II. FORME ET CONTENU DU BULLETIN DE PAIE III. SANCTION IV. CONSERVATION DU BULLETIN DE PAIE V BULLETIN DE PAIE 29/01/2015 L'employeur doit délivrer à chaque salarié un bulletin de paie lors du versement de la rémunération sans que l intéressé ait à le lui demander. Cette obligation s étend à toute

Plus en détail

Heures supplémentaires : contingent et contrepartie obligatoire en repos

Heures supplémentaires : contingent et contrepartie obligatoire en repos Éditeur scolaire BP 109 01003 BOURG EN BRESSE Cédex Tél. : 04 74 50 41 70 Fax : 04 74 23 55 75 DÉCRET DU 4/11/2008 Heures supplémentaires : contingent et contrepartie obligatoire en repos http://www.fontainepicard.com

Plus en détail

Ministère des affaires sociales, du travail, et de la solidarité. Ministère de la santé, de la famille, et des personnes handicapées

Ministère des affaires sociales, du travail, et de la solidarité. Ministère de la santé, de la famille, et des personnes handicapées Ministère des affaires sociales, du travail, et de la solidarité Ministère de la santé, de la famille, et des personnes handicapées DSS SDFSS BUREAU 5B Mise en œuvre de la réduction générale de cotisations

Plus en détail

Ce que vous devez savoir

Ce que vous devez savoir LIVRET D ACCUEIL ET D INFORMATION Salarié(e)s d entreprises sous-traitantes françaises et étrangères Ce que vous devez savoir Connaître vos droits en matière de : salaires, contrat de travail, conditions

Plus en détail

Note d INFORMATIONS du 19 novembre 2009 Mise à jour du 12 septembre 2011 L ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL

Note d INFORMATIONS du 19 novembre 2009 Mise à jour du 12 septembre 2011 L ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL Note d INFORMATIONS du 19 novembre 2009 Mise à jour du 12 septembre 2011 L ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL Références : - Décret n 2001-623 du 12 juillet 2001 pris pour l application de l article 7-1

Plus en détail

GARDE D ENFANTS A DOMICILE

GARDE D ENFANTS A DOMICILE Contrat de travail GARDE D ENFANTS A DOMICILE MMe BENABDESSELAM Malika 06.38.45.56.45 gardeadomicileocom3pomes@gmail.com POUR L ENFAN T Prénoms : NOM : Date et lieu de naissance : 1 INTRODUCTION Les parents

Plus en détail

Dispositions de la convention collective des ouvriers de la Guadeloupe

Dispositions de la convention collective des ouvriers de la Guadeloupe Dispositions de la convention collective des ouvriers de la Guadeloupe CHAPITRE V-2 - CONGES PAYES Article V-2.1 -Prise des congés payés La période de prise des congés payés est fixée du 1er mai de l année

Plus en détail

Résumé des changements apportés à la convention collective des Opérations des enquêtes statistiques - Bureaux régionaux

Résumé des changements apportés à la convention collective des Opérations des enquêtes statistiques - Bureaux régionaux 10 avril 2015 Résumé des changements apportés à la convention collective des Opérations des enquêtes statistiques - Bureaux régionaux Article 53 Durée de la convention Le Conseil d arbitrage déclare que

Plus en détail