Création d une chaufferie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Création d une chaufferie"

Transcription

1 Création d une chaufferie bois avec réseau de chaleur Ville de Bayonne - Direction du Patrimoine ti i Immobilier - Service Etudes

2 Un projet de développement durable Inscrit dans une démarche globale menée par la Ville en faveur du développement durable : AGENDA 21: Ati Action n 16 Plan Climat Territorial i Amélioration de la performance énergétique et recours aux Énergies Renouvelables. «Etudier le développement d un dun réseau de chaleur Biomasse à Bayonne». Destiné à diminuer les émissions de gaz à effet de serre. Qui fait appel à une ressource locale et renouvelable, lebois,pour remplacer les énergies fossiles actuellement utilisées (gaz et fioul). Qui assure un prix de la chaleur compétitif et stable sur le long terme. Projet: réalisation d une chaufferie bois et d un réseau de chaleur pour desservir en chauffage et en Eau Chaude Sanitaire (ECS) : - les bâtiments du quartier Hauts de Bayonne, - les logements de l OPH. 2

3 Principe du réseau de chaleur 450 réseaux de chaleur recensés en France 4 % alimentés par de la biomasse (44 % gaz, 22 % Usines d Incinération d Ordures Ménagères, 9% Charbon, 9% Fioul, 3 % Géothermie, 1 % Chaleur Industrielle ) Principe Une unité de production de chaleur centralisée Le réseau de distribution primaire 3

4 Présentation du projet Les sous-stations d échange: transfert de chaleur au moyen d un échangeur entre le réseau de distribution primaire et le réseau de distribution secondaire Arrivée du réseau primaire Départ du réseau secondaire Échangeur à plaques Aménagement d une sous-station pour raccordement au réseau 4

5 Projet ZONE NORD B < 100 MWh 100 < B < 500 MWh 500 < B < MWh < B < MWh < B Chauffage gaz collectif ZONE SUD 5

6 Etude technique - Dimensionnement Besoins MWh P bois MW P gaz MW P total MW Couverture bois Projet % Équivalent MWh : Un appartement de 90 m 2 10,8 MWh Nota: en Aquitaine, il n existe pas de réseau de chaleur Biomasse de cette importance 6

7 Etude technique - Dimensionnement Courbe horaire des besoins Mode dégradé Besoins ECS 7

8 Etude technique - Combustibles Bois Bois consommés: tonnes par an Volume utile du silo (autonomie 3 jours): 631 m 3 Nombre de camions (90 m 3 ) par an: 297 Dans un rayon de 55 kms, 4 entreprises, au moins, ont les capacités de fournir en combustibles notre projet en plaquettes forestières principalement. Bourges 7,5 MW 8

9 Photos de chaufferies bois Besançon 6 MW Mazamet - 2.5MW bois 9

10 Photos de chaufferies bois Château Blanc 5 MW Andrezieux 6 MW bois 10

11 Tracé Réseau DIMENSIONNEMENT Linéaire: ml mini Rendement: 92 % Densité: 4,1 MWh / ml mini 11

12 Investissement prévisionnel Postes consécutifs Montant { Bâtiment, process bois, process gaz Equipements connexes { } entre 4 et 4,5 millions d' { Réseau de chaleur } entre Sous stations, stations comptage 3 et 4 millions d' Budget total ingénierie travaux entre 1 et 1,5 millions d' Budget global de l'opération entre 8 et 10 millions d' Subventions Fond Chaleur (gérées par l ADEME) jusqu à 40 % maxi 12

13 Intérêts / Atouts Stabilité des coûts et compétitivité à long terme Valorisation de ressources locales et indépendance énergétiqueéti Performance environnementale Economie d énergie fossile (substitution de MWh minimum d énergie finale par de l énergie renouvelable soit m 2 minimum de panneaux solaires thermiques ou 10 éoliennes minimum de 50 m de diamètre) Lutte contre les gaz à effet de serre (4 110 tonnes de CO2 évités /an soit l émission de habitants ou 27 millions de kms parcourus par une voiture) Création d emplois stables Engagement t de la Ville de Bayonne 13

14 Modalités Pratiques Mode de gestion La décision sera prise par le Conseil Municipal après avis de la C.C.S.P.L (Commission Consultative des Services Publics Locaux) et du C.T.P (Comité Technique Paritaire). D.S.P (Délégation de Service Public) Calendrier: Mise en service possible en Automne

Réseau de chaleur de Beauvais

Réseau de chaleur de Beauvais Réseau de chaleur de Beauvais Témoignage d un d abonné Gabriel CANTEINS Chargé de mission développement durable 22/11/2010 (v2) 1/13 Réseau de chaleur de Beauvais (témoignage) Rendez-vous de l ADEME 25

Plus en détail

Se raccorder à un réseau de chaleur

Se raccorder à un réseau de chaleur L habitat COMPRENDRE Se raccorder à un réseau de chaleur Le chauffage urbain peut-il être un moyen de diminuer la facture énergétique? Édition : décembre 2013 Pourquoi pas le raccordement À UN RÉSEAU DE

Plus en détail

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel 1 Contexte énergétique Les engagements nationaux et européens 2050 : Facteur 4 réduction par 4 des émissions des GES (Gaz à Effet de Serre)

Plus en détail

Réseau de chaleur Cantagrelh. Commune d Onet-le-Château

Réseau de chaleur Cantagrelh. Commune d Onet-le-Château Réseau de chaleur Cantagrelh Commune d Onet-le-Château Maître d ouvrage : Mairie d Onet-le-château 12, rue des Coquelicots BP 5-12850 Onet le Château Télécopie : 05 65 78 00 91 - www.onet-le-chateau.fr

Plus en détail

Pré-étude. d un Réseau de Chaleur bois. sur la commune de Luc-la-Primaube

Pré-étude. d un Réseau de Chaleur bois. sur la commune de Luc-la-Primaube Pré-étude d un Réseau de Chaleur bois sur la commune de Luc-la-Primaube Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6 avenue de l Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 Page 1 sur 12 Table

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DE PERIGUEUX CHAUFFERIE BIOMASSE -

CENTRE HOSPITALIER DE PERIGUEUX CHAUFFERIE BIOMASSE - CENTRE HOSPITALIER DE PERIGUEUX CHAUFFERIE BIOMASSE - Définition des enjeux - Disposer à la fin des grosses opérations de construction en cours (Tranche 1 et 2 du Plan Directeur MCO-Plateau Technique/Pôle

Plus en détail

Le Contrat de Performance Energétique (CPE) Rencontre du 01 octobre 2013

Le Contrat de Performance Energétique (CPE) Rencontre du 01 octobre 2013 Le Contrat de Performance Energétique (CPE) Rencontre du 01 octobre 2013 1-4ème rencontre internationale des PPP - Table Ronde Contrat de Performance Energétique - 13 octobre 2010 EDF Optimal Une annéesolutions

Plus en détail

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Stéphane COUSIN CIBE 5 mars 2015 Salon ENR / Be Positive Lyon Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire I. Atouts

Plus en détail

La filière bois énergie en Bretagne

La filière bois énergie en Bretagne La filière bois énergie en Bretagne 2012 En Bretagne, une ressource àla fois abondante et limitée Total : 3.8 millions de tep la ressource en bois couvre entre 5 et 10% des besoins actuels en énergie :

Plus en détail

Le bois, la première des énergies renouvelables

Le bois, la première des énergies renouvelables Le bois, la première des énergies renouvelables Chiffres clés du bois-énergie en France La France dispose de l un des plus importants massifs européens avec une forêt qui couvre près de 1/3 du territoire

Plus en détail

Le réseau de chaleur Bellevue SAISON 2011 (du 01/01/2011 au 31/12/2011) Commission des usagers

Le réseau de chaleur Bellevue SAISON 2011 (du 01/01/2011 au 31/12/2011) Commission des usagers S U I V I D E X P L O I T A T I O N Le réseau de chaleur Bellevue SAISON 2011 (du 01/01/2011 au 31/12/2011) Commission des usagers Nantes-métropole Gestion Equipements/ exercice 2011 1 SOMMAIRE Présentation

Plus en détail

Les énergies renouvelables en Ile-de-France. Philippe SALVI ARENE Ile-de-France

Les énergies renouvelables en Ile-de-France. Philippe SALVI ARENE Ile-de-France Les énergies renouvelables en Ile-de-France Philippe SALVI ARENE Ile-de-France Les énergies renouvelables : définition Les nergies renouvelables par opposition aux nergies de stock (fioul, charbon, gaz,

Plus en détail

Le bois énergie : Economie

Le bois énergie : Economie Le bois énergie Le bois énergie : Economie Pour les maîtres d ouvrages: Une décote d au moins 5% du coût de la chaleur Une facture plus stable Des projets bientôt rentabilisés : Vendresse, Sécheval, Atelier

Plus en détail

13-14 - 15 novembre 2013. Yann GIBORY : EDF Optimal Solutions Didier-Benoît DELAGE : Dalkia Nord

13-14 - 15 novembre 2013. Yann GIBORY : EDF Optimal Solutions Didier-Benoît DELAGE : Dalkia Nord 13-14 - 15 novembre 2013 Yann GIBORY : EDF Optimal Solutions Didier-Benoît DELAGE : Dalkia Nord L Association Syndicale Libre du Réseau de la Divette Objet : Gestion et entretien du réseau de chaleur Composition

Plus en détail

Vous accompagner vers un habitat plus économe en énergie

Vous accompagner vers un habitat plus économe en énergie Vous accompagner vers un habitat plus économe en énergie Les Services d Efficacité Energétique et Environnementale Leader européen des services en efficacité énergétique et environnementale, Cofely conçoit,

Plus en détail

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT Dans un avenir marqué par : des incertitudes importantes de nature économique, énergétique et technologique, à l échelle mondiale, européenne

Plus en détail

GLEIZE ENERGIE SERVICE

GLEIZE ENERGIE SERVICE GLEIZE ENERGIE SERVICE Page 1 sur 17 #/ -#0/.1# 2 1# 11 - " 1 GLEIZE ENERGIE SERVICE -1 " " #/ / &3 %$". 1! "#$$ %" & "# '%# () *+, -". GLEIZE ENERGIE SERVICE Page 2 sur 17 SOMMAIRE 1. Introduction - Rappel...

Plus en détail

Réseaux de chaleur. une solution économique et durable. www.cofely-gdfsuez.fr. Tour Voltaire 1 place des Degrés 92 059 Paris La Défense CEDEX

Réseaux de chaleur. une solution économique et durable. www.cofely-gdfsuez.fr. Tour Voltaire 1 place des Degrés 92 059 Paris La Défense CEDEX Tour Voltaire 1 place des Degrés 92 059 Paris La Défense CEDEX Réseaux de chaleur une solution économique et durable www.cofely-gdfsuez.fr L Ef f icacité Énergétique et Environnementale en action Leader

Plus en détail

Tables des figures et des tableaux

Tables des figures et des tableaux Tables des figures et des tableaux 1. Table des figures Figure 1 : Priorités de la démarche négawatt... 7 Figure 2 : Démarche de modélisation du scénario négawatt 2011... 11 Figure 3 : Diagramme de Sankey

Plus en détail

IVRY-SUR-SEINE DIAGNOSTIC ÉNERGIE ET GAZ À EFFET DE SERRE Volet Territoire

IVRY-SUR-SEINE DIAGNOSTIC ÉNERGIE ET GAZ À EFFET DE SERRE Volet Territoire IVRY-SUR-SEINE DIAGNOSTIC ÉNERGIE ET GAZ À EFFET DE SERRE Volet Territoire Synthèse des principaux résultats Deux secteurs clés : le bâtiment et le transport de personnes 238 500 teq CO2 / an Le bâtiment

Plus en détail

PREAVIS MUNICIPAL No 19/2013 Demande de crédit pour alimenter en énergie les 6 appartements de l ancienne porcherie

PREAVIS MUNICIPAL No 19/2013 Demande de crédit pour alimenter en énergie les 6 appartements de l ancienne porcherie Cuarnens, le 25 novembre 2013 Municipalité de Cuarnens PREAVIS MUNICIPAL No 19/2013 Demande de crédit pour alimenter en énergie les 6 appartements de l ancienne porcherie Monsieur le Président, Mesdames

Plus en détail

Source des données : statistiques et cas réels. Découvrez les sources et les exemples ayant servi à définir les données chiffrées d Ecoville.

Source des données : statistiques et cas réels. Découvrez les sources et les exemples ayant servi à définir les données chiffrées d Ecoville. Source des données : statistiques et cas réels Découvrez les sources et les exemples ayant servi à définir les données chiffrées d Ecoville. Logements Surfaces et nombre d habitants Logements : surface

Plus en détail

Ses objectifs sont à l'horizon 2020 : une réduction de 30 % des émissions

Ses objectifs sont à l'horizon 2020 : une réduction de 30 % des émissions Décision 2015CP0247 de la Commission Permanente du 25 septembre 2015 Publication de la Région Poitou-Charentes / n 13, septembre 2015 ENVIRONNEMENT Le soutien régional au développement des énergies renouvelables

Plus en détail

DIMENSIONNEMENT D UNE COGÉNÉRATION BIOMASSE

DIMENSIONNEMENT D UNE COGÉNÉRATION BIOMASSE DIMENSIONNEMENT D UNE COGÉNÉRATION BIOMASSE Jacques Haushalter Responsable Commercial France et Suisse, Correspondant pour la Belgique francophone Wärtsilä France sas - Power 1 rue de la Fonderie BP1210

Plus en détail

une énergie d avenir dans le Puy-de-Dôme

une énergie d avenir dans le Puy-de-Dôme une énergie d avenir dans le Puy-de-Dôme Les atouts du bois énergie Une énergie renouvelable Le bois est considéré comme une énergie renouvelable dans la mesure où la forêt est gérée de façon durable.

Plus en détail

Les coûts de la chaleur issue d une chaudière collective au gaz et d un réseau de chaleur au bois

Les coûts de la chaleur issue d une chaudière collective au gaz et d un réseau de chaleur au bois Les coûts de la chaleur issue d une chaudière collective au gaz et d un réseau de chaleur au bois La question des charges récupérables et non récupérables dans les logements collectifs CIBE Commission

Plus en détail

Club Chaleur renouvelable. Les propositions pour le développement de la chaleur renouvelable

Club Chaleur renouvelable. Les propositions pour le développement de la chaleur renouvelable Comité opérationnel énergies renouvelables 1 Club Chaleur renouvelable Les propositions pour le développement de la chaleur renouvelable ASSOCIATION DES MAITRES D OUVRAGE EN GEOTHERMIE AGEMO Préambule

Plus en détail

La chaufferie bois du Bout des Landes Diversification des ressources énergétiques

La chaufferie bois du Bout des Landes Diversification des ressources énergétiques La chaufferie bois du Bout des Landes Diversification des ressources énergétiques Nantes Habitat diversifie ses ressources énergétiques. En complément des réseaux de chaleur, des panneaux photovoltaïques,

Plus en détail

2775GR005.doc. L Orée de Crissier. Concept énergétique. Avril 2014. Genève, le 11 avril 2014 Réf. D. Kaba / E. Seoane

2775GR005.doc. L Orée de Crissier. Concept énergétique. Avril 2014. Genève, le 11 avril 2014 Réf. D. Kaba / E. Seoane L Orée de Crissier Concept énergétique Avril 2014 Genève, le 11 avril 2014 Réf. D. Kaba / E. Seoane Résumé Le projet l Orée de Crissier se situe sur la commune de Crissier et prévoit la construction d

Plus en détail

Fabricant français d équipements thermiques pour réseaux de chaleur et froid.

Fabricant français d équipements thermiques pour réseaux de chaleur et froid. Fabricant français d équipements thermiques pour réseaux de chaleur et froid. Spécialiste des applications standard ou sur-mesure en réseau secondaire, notamment en sous-stations thermiques, de 10 kw à

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Etude de faisabilité : Version septembre 2011. Chaufferie bois. Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie

CAHIER DES CHARGES. Etude de faisabilité : Version septembre 2011. Chaufferie bois. Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie CAHIER DES CHARGES Etude de faisabilité : Version septembre 2011 Chaufferie bois Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie Direction Régionale Ile de France Page 1/8 SOMMAIRE A.- OBJECTIFS

Plus en détail

Pourquoi? Faire connaître le chauffage aux granulés, Pour les projets collectifs et tertiaires

Pourquoi? Faire connaître le chauffage aux granulés, Pour les projets collectifs et tertiaires Pourquoi? Faire connaître le chauffage aux granulés, Pour les particuliers, Pour les projets collectifs et tertiaires Etre un outil de communication pour l ensemble de la filière granulés Objectifs Apporter

Plus en détail

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E De l estimation des besoins / critères et exemple Février 2012 Présentation : Jérôme DIOT Directeur Technique EGIS Centre Ouest 1 Sommaire Conception

Plus en détail

Etude des possibilités de remplacement de la source centralisée d énergie du campus Valrose

Etude des possibilités de remplacement de la source centralisée d énergie du campus Valrose Etude des possibilités de remplacement de la source centralisée d énergie du campus Valrose 1.Présentation du sujet 2.Etat des lieux 3.Les solutions de remplacement retenues I Présenta9on du sujet d étude

Plus en détail

Quelle place pour le. bois énergie. dans le logement social? Réalisé par : En collaboration avec :

Quelle place pour le. bois énergie. dans le logement social? Réalisé par : En collaboration avec : Quelle place pour le bois énergie dans le logement social? Réalisé par : En collaboration avec : Quelle place pour le bois énergie dans le logement social? UN OUTIL pour la maîtrise des charges locatives

Plus en détail

Présentation et proposition d engagement. Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013

Présentation et proposition d engagement. Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013 COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MARNE ET CHANTEREINE AGENDA 21 - DEVELOPPEMENT DURABLE PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL Présentation et proposition d engagement Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013 DE QUOI

Plus en détail

1.1. Economies d'énergie - Aide à la décision - Diagnostic

1.1. Economies d'énergie - Aide à la décision - Diagnostic Sommaire 1. AIDES NATIONALES... 2 1.1. Economies d'énergie - Aide à la décision - Diagnostic... 2 1.2. Economies d'énergie - Aide à la décision - Etude de faisabilité... 4 1.3. Economies d'énergie - Aide

Plus en détail

Le logement social. Colloque du CIBE le 9 octobre 2012 à Toulouse. Fabrice BOUZEREAU

Le logement social. Colloque du CIBE le 9 octobre 2012 à Toulouse. Fabrice BOUZEREAU Le logement social et le bois énergie Colloque du CIBE le 9 octobre 2012 à Toulouse Fabrice BOUZEREAU Sommaire 1. Le groupe SNI 2. Bases juridiques 3. Les montages juridiques envisageables 4. Les propositions

Plus en détail

FONCTIONNEMENT TECHNIQUE DU BATIMENT EDF OPTIMAL SOLUTIONS : SOLUTIONS TECHNIQUES POUR RÉDUIRE LES CONSOMMATIONS D EAU ET D ENERGIE

FONCTIONNEMENT TECHNIQUE DU BATIMENT EDF OPTIMAL SOLUTIONS : SOLUTIONS TECHNIQUES POUR RÉDUIRE LES CONSOMMATIONS D EAU ET D ENERGIE PARTIE 2 CHAPITRE 7 FONCTIONNEMENT TECHNIQUE DU BATIMENT EDF OPTIMAL SOLUTIONS : SOLUTIONS TECHNIQUES POUR RÉDUIRE LES CONSOMMATIONS D EAU ET D ENERGIE EDF OPTIMAL SOLUTIONS : L ÉNERGIE DE VOTRE PISCINE

Plus en détail

La Géothermie arrive à Bagneux. En 2016, un nouveau réseau de chaleur écologique et économique près de chez vous

La Géothermie arrive à Bagneux. En 2016, un nouveau réseau de chaleur écologique et économique près de chez vous La Géothermie arrive à Bagneux En 2016, un nouveau réseau de chaleur écologique et économique près de chez vous Le réseau de chaleur géothermique arrive à Bagneux La ville de Bagneux a fait le choix de

Plus en détail

Réseau de Chaleur Biomasse Val de Ranguin chaufferie bois de l est la région PACA. INAUGURATION le 30 mars 2012

Réseau de Chaleur Biomasse Val de Ranguin chaufferie bois de l est la région PACA. INAUGURATION le 30 mars 2012 Réseau de Chaleur Biomasse Val de Ranguin La plus importante chaufferie bois de l est la région PACA INAUGURATION le 30 mars 2012 1 1 réseau de chaleur pour 900 équivalents logements Au sein du quartier

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITE D UNE CHAUFFERIE BOIS

ETUDE DE FAISABILITE D UNE CHAUFFERIE BOIS ETUDE DE FAISABILITE D UNE CHAUFFERIE BOIS Bâtiments communaux de la commune d ALLAIRE 56 350 ALLAIRE Ref : 12-012_ND 12/03/2013 1/18 Mise à Jour du 12/03/2013 Prise en compte d un nouveau bâtiment «Pôle

Plus en détail

La cogénération biomasse en France et en Europe. Réalisations DALKIA Risques et opportunités Y.Flandin Resp. Departement EnR

La cogénération biomasse en France et en Europe. Réalisations DALKIA Risques et opportunités Y.Flandin Resp. Departement EnR La cogénération biomasse en France et en Europe Réalisations DALKIA Risques et opportunités Y.Flandin Resp. Departement EnR Biomasse valorisée en France par DALKIA LES APPELS D OFFRE CRE (Commission de

Plus en détail

L énergie durable. Le climat se réchauffe, les ressources

L énergie durable. Le climat se réchauffe, les ressources L énergie Déjà près de 30 ans de géothermie et ça se renouvelle! Engagée en faveur du développement et contre la précarité énergétique, la Ville lance ce mois-ci des travaux pour améliorer et augmenter

Plus en détail

ENQUÊTE. Comparatif des modes de chauffage & Prix de vente de la chaleur en 2011. Série Économique RCE 15. Février 2013

ENQUÊTE. Comparatif des modes de chauffage & Prix de vente de la chaleur en 2011. Série Économique RCE 15. Février 2013 ENQUÊTE Comparatif des modes de chauffage & Prix de vente de la chaleur en 2011 Série Économique Réalisé avec le soutien technique et financier de RCE 15 Février 2013 AMORCE/ADEME SOMMAIRE Prix de vente

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Nouvel internat Lumière livré en 214 : Alexa Brunet Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année

Plus en détail

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009 Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement Le Grenelle de l Environnement La genèse, les lois, les objectifs 2 Du Grenelle de l Environnement Juillet 2007 : 6 Groupes

Plus en détail

Conversion biomasse et production énergétique

Conversion biomasse et production énergétique Conversion biomasse et production énergétique Actionnariat S.I.D.E.S.U.P. 15 % S.V.I 5 % Naples Investissement 80 % Planteurs de betteraves Historique Création en 1970 Pour déshydrater les pulpes de la

Plus en détail

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz «Transition énergétique» vs «Energiewende» Rencontre de collectivités territoriales françaises et allemandes Stuttgart, 19 mars 2013 Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Plus en détail

AVENANT N 2 A LA DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DU RESEAU DE CHALEUR DU QUARTIER DES PROVINCES

AVENANT N 2 A LA DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DU RESEAU DE CHALEUR DU QUARTIER DES PROVINCES POLE OPERATIONS ET SERVICES TECHNIQUES RAPPORTEUR : M. BAUDIN DÉLIBÉRATION D_2015_138 SÉANCE DU 26 JUIN 2015 AVENANT N 2 A LA DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DU RESEAU DE CHALEUR DU QUARTIER DES PROVINCES

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

Performance Énergétique et Bâtiments Existants

Performance Énergétique et Bâtiments Existants Performance Énergétique et Bâtiments Existants LE CONSTAT??? IL EST FAIT!!! Enjeux Outils Concepts Méthodes Exemples LES SOLUTIONS??? ELLES EXISTENT!!! ALTERÉCO 1 Performance énergétique et patrimoine

Plus en détail

Cofely Services et la condensation biomasse Journée technique CIBE ATEE Lorraine Forbach-Farébersviller 1 er avril 2014

Cofely Services et la condensation biomasse Journée technique CIBE ATEE Lorraine Forbach-Farébersviller 1 er avril 2014 Journée technique CIBE ATEE Lorraine Forbach-Farébersviller 1 er avril 2014 Condensation biomasse Journée technique CIBE ATEE Lorraine Cofely Services Le choix de la condensation biomasse Fonctionnement

Plus en détail

ENQUÊTE. Comparatif des modes de chauffage & Prix de vente de la chaleur en 2012. Série Économique RCE 19 & ENE 05.

ENQUÊTE. Comparatif des modes de chauffage & Prix de vente de la chaleur en 2012. Série Économique RCE 19 & ENE 05. ENQUÊTE Comparatif des modes de chauffage & Prix de vente de la chaleur en 2012 Série Économique Réalisé avec le soutien technique et financier de RCE 19 & ENE 05 Février 2014 AMORCE/ADEME Comparatif modes

Plus en détail

L énergie sur l Aubrac

L énergie sur l Aubrac L énergie sur l Aubrac Consommations d énergie Productions d énergie Actions de préfiguration de l Association d Emergence CONSOMMATIONS SUR LE TERRITOIRE Consommations électriques Chauffage Transports

Plus en détail

Etude de faisabilité

Etude de faisabilité Etude de faisabilité Modèle de cahier des charges pour chaufferie dédiée Ce modèle de cahier des charges d étude de faisabilité a été réalisé dans le cadre de la Mission Régionale Bois-Energie Il est un

Plus en détail

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014 DE TABLEAU de bord l énergie en île-de-france Énergies renouvelables Superficie Produits pétroliers Habitat 78-yvelines 95-val-d oise Électricité 92-hauts-de-seine m 2 93-seine-saint-denis Tep 75-paris

Plus en détail

Océane : Fruit et Légume nantais

Océane : Fruit et Légume nantais Page1 Océane : Fruit et Légume nantais Date de création : 16/01/2010 Date de mise à jour : 02/03/2010 Rédacteur : Inès Dassonville Alice Lemasson Contact :Chantemerle 44118LA CHEVROLIERE : 02 51 72 93

Plus en détail

Jean-Yves RICHARD ADEME

Jean-Yves RICHARD ADEME «Matériau de structure,isolant et biocombustible, le bois, une matière au service de la construction durable» - le 12 janvier 2009 Les enjeux environnementaux du bâtiment Jean-Yves RICHARD ADEME Le réchauffement

Plus en détail

Conseil en Orientation Énergétique du Patrimoine de Rians

Conseil en Orientation Énergétique du Patrimoine de Rians Conseil en Orientation Énergétique du Patrimoine de Rians Restitution Finale 12 février 2013 ADEV Énergie, 2 rue Jules Ferry -36300 Le Blanc Tél: 02 54 37 19 68 Fax: 02 54 37 99 27 Port: 06.67.29.44.35

Plus en détail

Notions de puissance et bâtiment durable

Notions de puissance et bâtiment durable Notions de puissance et bâtiment durable La gestion de la puissance électrique La notion de puissance en physique représente une quantité d énergie par unité de temps. La puissance électrique se mesure

Plus en détail

Le secteur hospitalier en France

Le secteur hospitalier en France Jeudi 12 juin 2008 - Région Basse-Normandie Le chauffage au bois dans les hôpitaux Témoignage Marie-France Clave, Biomasse Normandie Le secteur hospitalier en France Nombre d établissements (2 856) Nombre

Plus en détail

1 er réseau de chaleur en France

1 er réseau de chaleur en France 1 er réseau de chaleur en France CPCU, une Entreprise Publique Locale avec pour actionnariat : 64,39% : GDF Suez Energie Services 33,50% : Ville de Paris 2,11% : public 396 ME de chiffre d affaires La

Plus en détail

ÉTUDES DES TENSIONS SUR LES ÉNERGIES DE RÉSEAU LORS DE LA POINTE DE CONSOMMATION HIVERNALE

ÉTUDES DES TENSIONS SUR LES ÉNERGIES DE RÉSEAU LORS DE LA POINTE DE CONSOMMATION HIVERNALE ÉTUDES DES TENSIONS SUR LES ÉNERGIES DE RÉSEAU LORS DE LA POINTE DE CONSOMMATION HIVERNALE Présenté par Benoît Lemaignan / Jean-Yves Wilmotte / Nicolas Gault SOMMAIRE 1 UN EXEMPLE DE POINTE HISTORIQUE

Plus en détail

ENQUÊTE. Le prix de vente de la chaleur. en 2010. Série Économique RCE 14. Mars 2012. Réalisé avec le soutien technique et financier de

ENQUÊTE. Le prix de vente de la chaleur. en 2010. Série Économique RCE 14. Mars 2012. Réalisé avec le soutien technique et financier de ENQUÊTE Le prix de vente de la chaleur en 2010 Série Économique Réalisé avec le soutien technique et financier de RCE 14 Mars 2012 AMORCE/ADEME SOMMAIRE Prix de vente de la chaleur en 2010 mars 2012 1/51

Plus en détail

Cahier des charges pour le diagnostic d un réseau de chaleur

Cahier des charges pour le diagnostic d un réseau de chaleur Union sociale pour l habitat - ADEME AMORCE HABITAT ET TERRITOIRES CONSEIL Cahier des charges pour le diagnostic d un réseau de chaleur CONTRAT N T266 01 887 HABITAT ET TERRITOIRES CONSEIL Affaire suivie

Plus en détail

Le Granulés de Bois dans l aggloméra3on grenobloise

Le Granulés de Bois dans l aggloméra3on grenobloise Le Granulés de Bois dans l aggloméra3on grenobloise Jérôme BUFFIERE ALEC 04 76 00 19 09 Jerome.buffiere@alec- grenoble.org Pont de Claix le 18/04/2012 1 Données générales : impact environnemental, prix,

Plus en détail

Réseaux de chaleur, quel potentiel pour Bruxelles? Quel soutien régional? Bruxelles Environnement. Yves LEBBE

Réseaux de chaleur, quel potentiel pour Bruxelles? Quel soutien régional? Bruxelles Environnement. Yves LEBBE Réseaux de chaleur, quel potentiel pour Bruxelles? Bruxelles Environnement Quel soutien régional? Yves LEBBE Spécialiste Cogénération Service du Facilitateur Bâtiment Durable Bruxelles Environnement soutient

Plus en détail

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Cahier des charges «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Avertissement : les méthodes et ratios utilisés dans ce cahier des charges

Plus en détail

Grand Paris Seine Ouest. Synthèse du diagnostic énergétique et gaz à effet de serre du territoire

Grand Paris Seine Ouest. Synthèse du diagnostic énergétique et gaz à effet de serre du territoire Grand Paris Seine Ouest Synthèse du diagnostic énergétique et gaz à effet de serre du territoire Novembre 2009 La communauté d agglomération Grand Paris Seine Ouest, issue de la fusion d Arc de Seine et

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN QU EST-CE QUE LE CHAUFFAGE URBAIN? Tout simplement un chauffage central, mais à l échelle d un quartier! La chaufferie urbaine de Nemours assure la production et la

Plus en détail

solaire en énergie thermique qui

solaire en énergie thermique qui Élé Des capteurs thermiques sur votre maison? Quelques explications! Le solaire thermique, qu est-ce? C est la transformation de l énergie solaire en énergie thermique qui servira au chauffage de votre

Plus en détail

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités Ludovic THIEBAUX ludovic@elan-herblay.fr XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09 Les énergies renouvelables : mythes et réalités L impact sur l environnement COMBUSTIBLE Émissions

Plus en détail

énergie et climat : l essentiel du bilan énergétique et des émissions de gaz à effet de serre en seine-et-marne

énergie et climat : l essentiel du bilan énergétique et des émissions de gaz à effet de serre en seine-et-marne énergie et climat : l essentiel du bilan énergétique et des émissions de gaz à effet de serre en seine-et-marne seine-et-marne.fr fo p03 Édito p04 Les émissions de gaz à effet de serre (GES) en Seine-et-Marne

Plus en détail

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Plan d actions Bilan Carbone Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Patrimoine et services communaux Territoire d Uccle 1) Energie 8 2) Déplacements de personnes 5 3) Transport de marchandise

Plus en détail

Bois-énergie. Bois-Énergie PBE &DR PBE &DR QUELQUES CERTITUDES

Bois-énergie. Bois-Énergie PBE &DR PBE &DR QUELQUES CERTITUDES Plan Bois-Énergie & Développement Rural pour la Wallonie Bois-Énergie POPULATION MONDIALE en 1950 10 2.5 milliards d'habitants UE 25 9 USA 14% 6% Autres Japon 8 36% 3% en 2008 6.7 milliards d'habitants

Plus en détail

Contrat de partenariat public-privé de performance énergétique

Contrat de partenariat public-privé de performance énergétique TH 734 juillet-août 2012 Développement durable Serge Grignon Directeur Adjoint en charge des Services ÉCONOMIQUES et Techniques Centre Hospitalier Henri-Laborit, POITIERS 21 Dossier Contrat de partenariat

Plus en détail

STRATEGIES DE REHABILITATION ENERGETIQUE EN VUE DES FACTEURS 4 ET 10. Rapport final PHASE 1. Février 2012

STRATEGIES DE REHABILITATION ENERGETIQUE EN VUE DES FACTEURS 4 ET 10. Rapport final PHASE 1. Février 2012 CEBATRAMA ANALYSE DU BATI AQUITAIN ET ELABORATION DE STRATEGIES DE REHABILITATION ENERGETIQUE EN VUE DES FACTEURS 4 ET 10 Rapport final PHASE 1 Février 2012 La Calade Conseil, étude et recherche en aménagement

Plus en détail

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Direction du patrimoine Le 12/12/2014 SNI - 125 avenue de Lodève - CS 70007-34074 Montpellier Cedex 3 Tél. : 04 67 75 96 40 - www.groupesni.fr Siège social

Plus en détail

La Politique. ÉNERGÉTIQUE de la Région Martinique. Un projet concerté, organisé, maîtrisé

La Politique. ÉNERGÉTIQUE de la Région Martinique. Un projet concerté, organisé, maîtrisé DOSSIER DE PRESSE - 2012 La Politique ÉNERGÉTIQUE de la Région Martinique Un projet concerté, organisé, maîtrisé Création de l Agence Martiniquaise de l Energie Étape cruciale dans la mise en place du

Plus en détail

Le résidentiel Scénario tendanciel régional

Le résidentiel Scénario tendanciel régional Le résidentiel Scénario tendanciel régional 999 :,8 (% du bilan),5,5,5 Chauffage : RT/5 ; pas de réhabilitation Chauffage urbain Bois Electricité GPL Gaz naturel Fioul Charbon CU d ECS : +5% entre 5 et

Plus en détail

Les réseaux de chaleur en Île-de-France Marguerite MUHLHAUS DRIEE/SECV 13/06/2014

Les réseaux de chaleur en Île-de-France Marguerite MUHLHAUS DRIEE/SECV 13/06/2014 Les réseaux de chaleur en Île-de-France Marguerite MUHLHAUS DRIEE/SECV 13/06/2014 Direction Régionale et Interdépartementale de l'environnement et de l'énergie d'île-de-france www.driee.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 *

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * * La limitation du réchauffement climatique implique dans les pays développés une division par 4 des émissions de gaz à effet de serre par rapport

Plus en détail

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée Dalkia, le leader européen des services énergétiques Dalkia filiale de EDF et de Veolia Environnement, place les enjeux environnementaux au cœur

Plus en détail

d études Etude comparative des choix de Master 2 Gestion des Ressources Naturelles et de l Environnement

d études Etude comparative des choix de Master 2 Gestion des Ressources Naturelles et de l Environnement Rapport de stage de fin d études Etude comparative des choix de desserte énergétique Antoine GEFFROY Master 2 Gestion des Ressources Naturelles et de l Environnement Plan de la soutenance Introduction

Plus en détail

OBSERVATOIRE BAS-NORMAND DE L ENERGIE ET DU CLIMAT - OBNEC

OBSERVATOIRE BAS-NORMAND DE L ENERGIE ET DU CLIMAT - OBNEC OBSERVATOIRE BAS-NORMAND DE L ENERGIE ET DU CLIMAT - OBNEC Production d énergie et consommations finales en Basse-Normandie Etat des lieux 2010 Evolution 2004-2010 Unité de méthanisation de Cavigny (50),

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

pour systèmes collectifs

pour systèmes collectifs Analyse économique et dimensionnement d un système solaire thermique pour systèmes collectifs Les avantages du drainage gravitaire pour systèmes collectifs Dimensionnement économiquement optimal Le dimensionnement

Plus en détail

ENQUÊTE. Le prix de vente de la chaleur. en 2009. Série Economique RCE 10. Octobre 2010. Réalisé avec le soutien financier de :

ENQUÊTE. Le prix de vente de la chaleur. en 2009. Série Economique RCE 10. Octobre 2010. Réalisé avec le soutien financier de : ENQUÊTE Le prix de vente de la chaleur en 2009 Série Economique Réalisé avec le soutien financier de : RCE 10 Octobre 2010 AMORCE/ADEME Prix de vente de la chaleur en 2009 - RCE10 Oct. 2010 (actualisation

Plus en détail

Le chauffage automatique au bois

Le chauffage automatique au bois Le chauffage automatique au bois Un chauffage aux multiples avantages De hauts renments pour une combustion propre Une autonomie comparable aux autres énergies Une énergie renouvelable ne mettant pas en

Plus en détail

Rencontres Bois Energie Intervention réalisée par ProfessionsBois lors du Mois du Bois. Avec le soutient de

Rencontres Bois Energie Intervention réalisée par ProfessionsBois lors du Mois du Bois. Avec le soutient de Rencontres Bois Energie Intervention réalisée par ProfessionsBois lors du Mois du Bois Avec le soutient de Les atouts du bois-énergie Une combustion neutre vis-à-vis des émissions de gaz à effet de serre

Plus en détail

LA STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE? Simple volet d une Stratégie d Entreprise

LA STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE? Simple volet d une Stratégie d Entreprise LA STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE? Simple volet d une Stratégie d Entreprise REVE PROJET Objectifs Moyens Actions Freins Indicateurs Résultats Attentes des parties prenantes Bilan global Diagnostic stratégique

Plus en détail

Communes forestières LE BOIS, VOTRE SOLUTION DE CHAUFFAGE ECONOMIQUE ET RENOUVELABLE CONFORT ECONOMIE RENOUVELABLE. L essentiel du bois énergie

Communes forestières LE BOIS, VOTRE SOLUTION DE CHAUFFAGE ECONOMIQUE ET RENOUVELABLE CONFORT ECONOMIE RENOUVELABLE. L essentiel du bois énergie Communes forestières LE BOIS, VOTRE SOLUTION DE CHAUFFAGE ECONOMIQUE ET RENOUVELABLE AUTOMATISME CIRCUIT COURT CONFORT ECONOMIE RENOUVELABLE L essentiel du bois énergie Je construis un nouveau bâtiment,

Plus en détail

L essentiel du Bois énergie en Pays Grand Briançonnais

L essentiel du Bois énergie en Pays Grand Briançonnais L essentiel du Bois énergie en Pays Grand Briançonnais Economiie Automatisme Circuit court Confort Renouvelable Votre partenaire qui fait le relais Tél. : 04 92 53 98 61 Courriel : info@paysgrandbrianconnais.fr

Plus en détail

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté Fonds chaleur renouvelable de l ADEME Florence MORIN ADEME Franche-Comté LE FONDS CHALEUR DÉFINITION 2 Le Fonds Chaleur est un engagement majeur du Grenelle de l environnement et l une des 50 mesures pour

Plus en détail

* * * Pour la promotion du véhicule électrique, Monaco organise désormais chaque année le rendez-vous des véhicules électriques.

* * * Pour la promotion du véhicule électrique, Monaco organise désormais chaque année le rendez-vous des véhicules électriques. La Principauté de Monaco a signé, à Rio de Janeiro, la Convention Cadre sur les Changements Climatiques ; cette Convention est entrée en vigueur par la publication de l Ordonnance Souveraine n 11.260 du

Plus en détail

«La lutte contre le rećhauffement climatique, une chance pour les PME» Energie Solaire SA. Wolfgang Thiele CEO Energie Solaire SA

«La lutte contre le rećhauffement climatique, une chance pour les PME» Energie Solaire SA. Wolfgang Thiele CEO Energie Solaire SA «La lutte contre le rećhauffement climatique, une chance pour les PME» Energie Solaire SA Wolfgang Thiele CEO Energie Solaire SA Energie Solaire SA - Histoire Plus de 40 années d expérience dans le domaine

Plus en détail

Etude de faisabilité

Etude de faisabilité Etude de faisabilité Modèle de cahier des charges pour réseaux de chaleur Ce modèle de cahier des charges d étude de faisabilité a été réalisé dans le cadre de la Mission Régionale Bois-Energie Il est

Plus en détail

L EXEMPLE DE CHATEAUROUX (36) Colloque Bois-Energie «Montage de projets et accompagnement des Maîtres d ouvrage»

L EXEMPLE DE CHATEAUROUX (36) Colloque Bois-Energie «Montage de projets et accompagnement des Maîtres d ouvrage» L EXPLOITATION D UNE CHAUFFERIE BOIS L EXEMPLE DE CHATEAUROUX (36) Colloque Bois-Energie «Montage de projets et accompagnement des Maîtres d ouvrage» Lempdes, le 13 octobre 2006 Landry GROSSIN - ELYO SES

Plus en détail

1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT ARRÊTÉ

1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT ARRÊTÉ 1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT NOR : SOCU 00611881A ARRÊTÉ relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments existants proposés à

Plus en détail