LA LETTRE DE L ETAT À LA RÉUNION // MARS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA LETTRE DE L ETAT À LA RÉUNION // MARS"

Transcription

1 L état aux côtés des entrepreneurs de La réunion LA LETTRE DE L ETAT À LA RÉUNION // ARS 2016 dispositifs d appui à L éconoie PORtés PaR L action PuBLIQuE L État à La Réunion, ce sont près de 422 millions de dépenses d'intervention dans l'économie et 288 millions de défiscalisation. Ces montants signalent combien l État s'investit dans le soutien à l'économie réunionnaise. Notre île peut se prévaloir de plus favorables, prenant en compte les particularités de son territoire, liées à l éloignement et à l insularité. Le CICE bénéficie par exemple d'un taux majoré favorisant la compétitivité des entreprises locales. Ainsi, les d'aide et d'accompagnement des entreprises sont renforcés à La Réunion. Il nous appartient désormais à tous de nous en saisir pour contribuer à la croissance et à l'emploi. Les services de l Etat s engagent pleinement en ce sens, aux côtés des chefs d entreprises et audelà de leur strict rôle d'instruction réglementaire. Ils sont là pour accompagner, faciliter, informer et ainsi favoriser le développement économique. Dans cet esprit vous trouverez au travers de ce document, une boîte à outils mise à la disposition des entreprises tout au long de leur vie : de leur création à leur transmission, dans les moments délicats comme dans les phases de réussite. Je les invite à s en emparer. Dominique Sorain Préfet de La Réunion

2 1 LanCeent et Création projet initiative Jeune (pij) U T RE- E R pour les jeunes créateurs ou repreneurs d entreprises (18-30 ans) : une aide financière pouvant aller jusqu à Financement de la faisabilité pour le développement d une innovation, portée par une jeune entreprise (1-3 ans) ou par une personne physique, prise en charge de la finalisation technique et/ou de la validation du contenu stratégique : subvention avance remboursable Création d entreprise en zone d aide à finalité régionale (afr) pour l ensemble du territoire de La réunion : Exonération totale ou partielle de l mpôt sur les bénéfices (sur une durée limitée et de manière dégressive) nacre (Nouvel accompagnement pour la création ou la Reprise d Entreprises) pour les publics éloignés de l emploi, appui par des opérateurs spécialisés (adie, Boutiques de gestion, ), dans le cadre d une création ou d une reprise d activité : appui méthodologique et accompagnement Prêt à taux zéro (limité à ) couplage avec prêt bancaire équivalent 145 entreprises créées ou reprises en 2015 pour une enveloppe de première embauche : protocole outre-mer de la convention agir pour l emploi et la création d activités U T RE- E R pour les tpe et pour l embauche du premier salarié en Cdi ou en Cdd : reversés sur 2 ans accompagnement en gestion administrative et sociale dans le cadre de ce recrutement Fonds de prêts création/reprise d entreprise pour les publics éloignés de l emploi, appui par des opérateurs spécialisés (adie, Boutiques de gestion, initiative réunion entreprendre, ), dans le cadre d une création ou d une reprise d activité : Prêts d honneur, de à , sur 3 à 5 ans, selon les Possibilité de couplage bancaire accompagnement du business plan et suivi de l activité 14,6 mobilisés au profit de entreprises en 2015

3 2 CroissanCe et développeent soutien à la formation et à la professionnalisation Contrat de génération : pole eploi Prise en charge des coûts d étude gestion des âges (plafond à 80% des frais engagés et/ou ) En cas d embauche, prime annuelle de doublée si recrutement jeune et senior Contrats d apprentissage : pour les tpe recrutant un apprenti mineur - plan /mois sur les 12 premiers mois du contrat d apprentissage s formation Contrats de professionnalisation : soutien plafonné à dans le cadre d une formation qualifiante reconnue par l Etat et/ou la branche professionnelle Validation des acquis de l expérience : pour toute personne justifiant de 3 ans d expérience, ou plus : Processus d obtention d un diplôme, d un titre professionnel, d un certificat de qualification professionnel, dans le cadre de l activité de son entreprise aide au conseil GpeC pour toutes les entreprises, prise en charge de l analyse de la gestion des ressources humaines et de ses enjeux dans le développement de l activité de l entreprise aide plafonnée à et/ou 80% de la dépense engagée emplois aidés du secteur marchand Cui-Cie : pour les demandeurs d emploi : aide mensuelle (plafonnée, de 25% à 40% du sic, en fonction de critères d éligibilité), versée à l entreprise aide couplée à la formation contrats de 20h à 35h Durée de l aide : - CDD 6 à 12 mois 3 mois - CDD 12 mois et plus 8 mois - CDI 14 mois Cui-starter : pour les jeunes (-30 ans), avec critères de difficulté d insertion : aide mensuelle (plafonnée à 45% du sic), versée à l entreprise aide couplée à la formation contrats de 20h à 35h Durée de l aide : - CDD 6 à 12 mois 3 mois - CDD 12 mois et plus 8 mois - CDI 14 mois emplois d avenir : pour les jeunes sans emploi de 16 à 25 ans, de peu qualifiés à BaC+3, pour les entreprises éligibles (sur arrêté préfectoral) : innovation et recherche aide à l emploi à hauteur de 35% du sic sur 36 mois maximum, versée directement à l employeur Crédit d impôt innovation : pour les pe dans le cadre de programmes de conception de prototypes industriels et/ou de produits nouveaux : Prise en charge des investissements réalisés à hauteur de 40% du montant total (plafonné à ) Crédit d impôt recherche : pour toutes les entreprises de La réunion, dans le cadre des dépenses de recherche fondamentale et/ou appliquée drrt 50% des dépenses engagées remboursées (assiette d éligibilité limitée à 100 ) 5% pour les dépenses engagées au-delà de 100 prêt à taux Zéro pour l innovation (ptzi) : pour les entreprises de plus de 3 ans, dans le cadre d un projet innovant défiscalisation de l investissement productif 40% des dépenses éligibles versées sous forme d avance complète à la signature de la convention pour toutes les entreprises de La réunion, dans le cadre d un investissement productif crédit d impôts ou déduction fiscale, calculés hors taxes et frais (taux et régimes différenciés en fonction du secteur d activité et de son éligibilité)

4 aide à l internationalisation des entreprises pour les entreprises de La réunion, quelque soit leur taille, leur antériorité, leur secteur d activité et qui souhaitent exporter : appui à la prospection grâce au réseau BusINEss FRaNcE au travers de nos ambassades à l étranger Prêt export de BPI France (prise en charge de 100% des dépenses éligibles d exportation ou d implantation) Garantie pour l international permet à BPI FRaNcE de porter sa caution à l entreprise qui porte des fonds propres dans ses filiales à l étranger Garanties financières apportées par coface sur la prospection et/ou l exportation Financement de la croissance pour les entreprises en forte croissance, accompagnées par un partenaire bancaire depuis moins de 6 mois. Hors secteur agricole et promotion immobilière. pour les pe de La réunion, situées dans des périmètres urbains délimités (selon les rues, ste-clotilde-chaudron-oufia, st-andré, Bras-panon et st-benoît), selon leurs secteurs d activité : (Zone Franche urbaine) abattement sur l impôt sur les bénéfices (limité à 80%, plafonnée à /an) abattement sur la cfe (limité à 100%, plafonnée à /an) abattement sur la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises abattement sur la taxe foncière sur les propriétés bâties et non bâties ZFu engagés en 2015 pour les pe de la réunion, avec critères particuliers dans les Hauts de l île et selon les secteurs d activités. ZFa (Zones Franches d activité) Prêt croissance Jusqu à 5 22 (non perçue récupérable) pour toutes les entreprises assujetties à la tva, sur certains biens d investissement neufs : ajoration du droit à déduction de tva pour toutes les entreprises, sans limite de taille, de lieu ou d ancienneté : pour toutes les entreprises prêts moyen et long termes afd Prise de participation minoritaire au capital de l entreprise pour accompagner son développement (montant minimum de l engagement : 3 ) proparco renforcement du haut de bilan tva npr Exonération dégressive à l impôt sur les bénéfices Dispositifs propres aux outre-mer ou bénéficiant de caractéristiques spécifiques Financement des investissements des entreprises de taille moyenne en cofinancement avec les banques commerciales locales pour des besoins d emprunt supérieurs à 5 Financement des investissements des entreprises de toutes tailles en partenariat avec les banques dcommerciales afd

5 3 utations Fne Formation pour toutes les entreprises, dans le cadre de leur plan de formation des salariés pour répondre à des besoins de mutations économiques ou technologiques : accompagnement OPca et Etat Prise en charge financière à hauteur de 20% à 70% du projet allocation temporaire dégressive pour les salariés licenciés et reclassés dans des emplois moins bien rémunérés : compensation financière plafonnée à 200 /mois sur 2 ans activité partielle et accords de maintien de l emploi pour les entreprises connaissant des difficultés conjoncturelles : aménagement du temps de travail de tout ou partie de l effectif aménagement de la rémunération soutien financier de l Etat à hauteur de 7 par heure chômée CCsF (commission des chefs des services financiers) pour les entreprises en difficulté, ayant contracté des dettes sociales et fiscales (hors part salariale) : Dispositif d appui permettant d obtenir un étalement maximum sur 24 mois CodeFi (comité départemental d examen des problèmes de financement des entreprises) pour les entreprises en difficulté, structurantes pour le territoire ou avec un fort enjeu en matière d emploi : Recherche de solutions financières en faveur du redressement de l entreprise et de la restructuration de sa dette Cesaar pour les entreprises en difficulté et/ou en croissance ; quelle que soit leur taille ou leur secteur d activité : Intervention conseil avec analyse de la situation technique, financière et organisationnelle de l entreprise 4 transversal... Fonds d intervention pour les services, l artisanat et le commerce (FisaC) pour les petites entreprises (Ca<1 ) de proximité dans les secteurs du commerce, de l artisanat et des services afin de favoriser leur création, leur maintien, leur modernisation et leur transmission : aide d Etat à hauteur de 30% maximum des dépenses éligibles hors taxes (plafonnées à ) Garantie et caution pour les entreprises sollicitant leurs partenaires bancaires : BPI France apporte sa garantie à la banque commerciale qui le souhaite pour faciliter l octroi du prêt à l entreprise Financement de la trésorerie, avance plus, préfinancement CiCe pour toute taille d entreprises, Bpi France avance la trésorerie aux entreprises qui détiennent des créances de collectivités locales sur le cice, à hauteur de 80%

6 4 transversal (suite) CiCe (spécifique DO pour les taux) U T RE- E R pour toutes les entreprises de La réunion, déclarant au moins un salarié Octroi d un crédit d impôt sur les bénéfices de 9% en 2016 sur les rémunérations versées inférieures à 2,5 sic mensuel 98 versés en 2015 à plus de entreprises pia Volet financement des entreprises pour les pe et eti indépendantes en bonne santé financière, engagées dans la transition de leur industrialisation, l éco-conception et l éco-production investissements en fonds propres sur des opérations structurantes pour le développement du territoire FoGap (fonds de garantie pour le secteur agricole, la pêche, la filière bois et l aquaculture dans les régions ultrapériphériques françaises) dispositif embauche pe Vos interlocuteurs : d.r.f.i.p. (services instructeurs) Prêt compris entre 0, 1 et 3 remboursable sur 7 ans avec un différenciel de 2 ans Il est bonifié par l état à hauteur de 200 points de base maximum. ce prêt s exerce nécessairement avec un financement privé (1 pour 1 minimum) pour des projets structurants (transition démographique, numérique, énergétique, ) et/ou complexes Investissement en fonds propres (à hauteur maximale de 49%) Effet levier sur l investissement privé pour les entreprises agricoles des secteurs aquacole, halieutique et sylvicole et pour le développement des filières : Garantie sur prêts bancaires pouvant aller à 80% du montant du prêt (plafonné à ) pour les pe (- de 250 salariés). pour les Cdi, les Cdd de + de 6 mois, les passages de Cdd en Cdi et pour les contrats de professionnalisation de plus de 6 mois. Prime trimestrielle de 500 pendant 2 ans, pour tous les salaires jusqu à 1.3 x smic (soit ) cumulable avec les exonérations de la LOO, du Pacte de Responsabilité et du cice a.f.d. tél. : C.d.C. B.p.i. France d.i.e.c.c.t.e. U T RE- E R afd préfecture de La réunion secrétariat Général pour les affaires régionales Commissariat à la vie des entreprises & au développement productif toutes Les inforations sur Ces dispositifs : Ne pas jeter sur la voie publique. crédit Photos : Fotolia. Impression PRINt Papier issu de forêts gérées durablement. PE (Suivant la définition européenne de la PE) : entreprise de moins de 250 salariés, déclarant soit un chiffre d affaires annuel inférieur à 50 millions d euros, soit un total de bilan n excédant pas 43 millions d euros. Elle doit être indépendante, c est-à-dire ne pas être détenue à plus de 25 % par une ou plusieurs entités qui ne sont pas des PE. préfecture de La réunion 6, rue des essageries - cs saint-denis cedex tél La Lettre de l Etat à La Réunion est une publication des services de l Etat à La Réunion. Directeur de la publication : Dominique sorain, Préfet de La Réunion - conception : sgar

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014)

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) CATEGORIE AIDE CONDITIONS/MODALITES/FORMALITES EXONERATION/REDUCTION DE COTISATIONS SOCIALES Réduction générale de cotisations dite «FILLON» Réduction

Plus en détail

Le pacte de responsabilité et de solidarité

Le pacte de responsabilité et de solidarité Le pacte de responsabilité et de solidarité Direccte CENTRE Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi Qu est ce que le pacte de responsabilité

Plus en détail

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS Edition 2014 SOMMAIRE Editorial de Monsieur le préfet. 1 Le pacte est au service des entreprises et des ménages 2-3

Plus en détail

DOSSIER D INFORMATION

DOSSIER D INFORMATION DOSSIER D INFORMATION PRÉSENTATION DU PACTE NATIONAL POUR LA CROISSANCE, LA COMPÉTITIVITÉ ET L EMPLOI Mardi 5 mars 2013, à 9 heures 30 Préfecture de l Ardèche - Salle Jean Moulin CONTACTS PRESSE : Cabinet

Plus en détail

Les aides régionales pour les ENTREPRISES

Les aides régionales pour les ENTREPRISES Les aides régionales pour les ENTREPRISES Regroupement Développement Financement Immobilier Embauche Conseil Difficulté Export Reprise Cession Création Accompagner l entreprise dans les différentes phases

Plus en détail

EXONERATIONS. Employeur concerné

EXONERATIONS. Employeur concerné EXONERATIONS Type d exonération Intitulé de Caractéristiques de Allégements généraux sur les bas salaires et en 1. Exonération Fillon Réduction dégressive des faveur de la RTT et du temps partiel sociale

Plus en détail

LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE

LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE 21/10/2014 Unité territoriale de Paris 21/10/2014 2 Qu est ce que le pacte de responsabilité et de solidarité? Un engagement réciproque de l Etat et des partenaires

Plus en détail

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir Définition Champ d application Conclusion du contrat Formalités Durée du contrat et conditions d emploi Rémunération Aides et avantages sociaux particuliers Contrat de professionnalisation Contrat de formation

Plus en détail

LE CONTRAT DE GÉNÉRATION

LE CONTRAT DE GÉNÉRATION SOMMAIRE Le contrat de génération p 3 Le crédit impôt compétitivité emploi p 4 Le contrat initiative emploi / emploi d avenir p 5 Le contrat unique d insertion contrat intitiative emploi p 6 L apprentissage

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été mis à jour en septembre 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction

Plus en détail

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération L emploi d avenir 1 Le 03 mars 2013, la loi sur le contrat de génération est entrée en vigueur. Des entreprises de la Région Nord Pas-de-Calais

Plus en détail

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi LE CREDIT D IMPOT POUR LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI Les bénéficiaires Toutes les entreprises employant des salariés et imposées à l

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

FICHE PRATIQUE Le point sur les contrats aidés

FICHE PRATIQUE Le point sur les contrats aidés FICHE PRATIQUE Le point sur les contrats aidés Les employeurs peuvent conclure sous certaines conditions des contrats aidés pour lesquels l embauche et l accompagnement sont encadrés et appuyés financièrement

Plus en détail

Panorama des exonérations

Panorama des exonérations À jour au 1 er juillet 2013 ( ) Panorama des exonérations et des aides à l emploi Services aux cotisants Études et statistiques Services aux partenaires Contrôle Ressources informatiques 2 EXONÉRATIONS

Plus en détail

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Construisons ensemble le nouveau modèle français La crise économique mondiale, d une ampleur sans précédent depuis 80 ans, ralentit la consommation,

Plus en détail

www.haute-vienne.gouv.fr @prefet87

www.haute-vienne.gouv.fr @prefet87 1 www.haute-vienne.gouv.fr @prefet87 2 Pacte de responsabilité et de solidarité: Bilan et perspectives 3 SOMMAIRE Communiqué de synthèse page 4 Une mesure, un interlocuteur : Le pacte baisse le coût du

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité

Pacte de responsabilité et de solidarité Pacte de responsabilité et de solidarité Et mesures pour l accélération de l investissement Le premier ministre vient d annoncer des mesures pour soutenir l investissement public et privé qui complètent

Plus en détail

de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif * Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du

Plus en détail

Selon la Dares, les personnes handicapées connaissent un taux de chômage largement

Selon la Dares, les personnes handicapées connaissent un taux de chômage largement - N 33/2009! LSQ n 15302 HANDICAPÉS Emploi 02/09 LÉGISLATION SOCIALE Les aides à l emploi en faveur des personnes handicapées Tableau à jour au 1 er février 2009 (*) Selon la Dares, les personnes handicapées

Plus en détail

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 PRÉFET DES LANDES Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 1 La Huitième édition de ce forum organisé par les

Plus en détail

DOSSIER D INFORMATION

DOSSIER D INFORMATION DOSSIER D INFORMATION MESURES POUR LA CROISSANCE, LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI PREFECTURE DE L ARDECHE Secrétariat Général de l Administration Départementale Mission veille économique et emploi 1/9 1 -

Plus en détail

Les aides publiques au commerce de proximité. Les aides publiques au commerce de proximité, FECD, 16 septembre 2009 www.aides-entreprises.

Les aides publiques au commerce de proximité. Les aides publiques au commerce de proximité, FECD, 16 septembre 2009 www.aides-entreprises. Les aides publiques au commerce de proximité L Institut Supérieur des Métiers Centre de ressources sur l Artisanat et la TPE Etudes et recherches sur la petite entreprise Observatoire des aides aux entreprises

Plus en détail

LES MESURES SENIORS DISPOSITIONS DE L ACCORD RELATIF À L EMPLOI DES SENIORS DANS L IMPORT-EXPORT GUIDE PRATIQUE

LES MESURES SENIORS DISPOSITIONS DE L ACCORD RELATIF À L EMPLOI DES SENIORS DANS L IMPORT-EXPORT GUIDE PRATIQUE SIMPLIFIER LA FORMATION FACILITER L EMPLOI Convention Collective Nationale de l Import-Export (CCN N 3100) LES MESURES SENIORS DISPOSITIONS DE L ACCORD RELATIF À L EMPLOI DES SENIORS DANS L IMPORT-EXPORT

Plus en détail

FAVORISER LA CROISSANCE, L EMPLOI ET L ACTIVITE

FAVORISER LA CROISSANCE, L EMPLOI ET L ACTIVITE Un ensemble de mesures conçu pour répondre aux préoccupations quotidiennes et aux besoins concrets des TPE et PME afin de : lever les freins à l emploi ; développer l activité ; faciliter la création et

Plus en détail

Note à l attention des OPCA relative aux incitations financières en contrat de professionnalisation

Note à l attention des OPCA relative aux incitations financières en contrat de professionnalisation Note à l attention des OPCA relative aux incitations financières en contrat de professionnalisation Depuis la parution de la circulaire du 23 juillet 2007, le paysage des incitations financières a fortement

Plus en détail

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs?

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs? Fiche pratique A qui s adresse l'emploi d'avenir? Quels employeurs? Quel type de contrat de travail? Quelle durée de contrat dans le cas du CDD? Quels engagements? Quel suivi? Quel financement du contrat?

Plus en détail

Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE)

Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) Le crédit d impôt compétitivité emploi (CICE) est la première mesure prévue par le Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Plus en détail

PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI

PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI DOM JANVIER 2015 PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI POLE-EMPLOI.FR FORMER AVANT L EMBAUCHE ACTION DE FORMATION PRÉALABLE AU RECRUTEMENT (AFPR) Demandeurs d emploi inscrits auprès de Pôle emploi, indemnisés

Plus en détail

Zoom Mesures pour l emploi Introduction : M. Alain BRETTES M. Olivier DANGELSER, Cap Emploi Mme Joelle JACQUEMENT, DIRECCTE Contrat de génération, CICE M. Jean-Christophe BUONO, POLE EMPLOI Contrats aidés

Plus en détail

L intergénérationnel, un enjeu pour tous

L intergénérationnel, un enjeu pour tous www.limousin.gouv.fr 1 2 L intergénérationnel, un enjeu pour tous 3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE SYNTHESE page 4 CONTEXTE page 6 Le contrat de génération en Limousin L appui-conseil au contrat de génération

Plus en détail

Bac Professionnel PLP Pilote de Ligne de Production

Bac Professionnel PLP Pilote de Ligne de Production Formation co-financée par le Fonds Social Européen Bac Professionnel PLP Pilote de Ligne de Production en apprentissage ou en contrat de professionnalisation en 12 ou 24 mois Diplôme de l Education Nationale

Plus en détail

Ce dont vous avez besoin : Les structures à votre disposition : Bretagne Capital Solidaire Cigales

Ce dont vous avez besoin : Les structures à votre disposition : Bretagne Capital Solidaire Cigales Comment financer votre projet? Vos apports personnels sont insuffisants? Prenez contact avec les structures suivantes en fonction de vos besoins Quelles sont les principales aides à la création ou reprise

Plus en détail

Professionnalisation des emplois aidés CUI CAE et Emploi d Avenir. 12 février 2013

Professionnalisation des emplois aidés CUI CAE et Emploi d Avenir. 12 février 2013 Professionnalisation des emplois aidés CUI CAE et Emploi d Avenir 12 février 2013 1 LE CONTRAT UNIQUE D INSERTION Simplification et rationalisation des contrats du plan de cohésion sociale depuis le 1

Plus en détail

des dispositifs sont à votre disposition pour développer vos projets

des dispositifs sont à votre disposition pour développer vos projets Micro-entrepreneurs* en milieu rural : des dispositifs sont à votre disposition pour développer vos projets * Entreprise qui occupe moins de 10 personnes et dont le chiffre d affaires annuel ou le total

Plus en détail

PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI

PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI MÉTROPOLE JANVIER 2015 PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI POLE-EMPLOI.FR FORMER AVANT L EMBAUCHE ACTION DE FORMATION PRÉALABLE AU RECRUTEMENT (AFPR) Demandeurs d emploi inscrits auprès de Pôle emploi,

Plus en détail

Formes alternatives d emploi

Formes alternatives d emploi Formes alternatives d emploi Nouvelles mesures favorisant la reprise d activité Trois mesures simplifient la réglementation et encouragent les demandeurs d emploi à reprendre une activité même de courte

Plus en détail

AIDES A LA CREATION REPRISE D ENTREPRISE

AIDES A LA CREATION REPRISE D ENTREPRISE AIDES A LA CREATION REPRISE D ENTREPRISE FINANCEMENT SUBVENTIONS COTISATIONS SOCIALES DE L EXPLOITANT AIDES A L EMPLOI EXONERATIONS FISCALES AIDES AU CONSEIL PCE (Prêt à la Création d Entreprise) FINANCEMENT

Plus en détail

Adhérez et déclarez vos salariés

Adhérez et déclarez vos salariés Adhérez et déclarez vos salariés sur www.letese.urssaf.fr @ Mode d emploi Sommaire Page d accueil 3 Accès à la demande d adhésion 3 L adhésion 4 Coordonnées de votre entreprise 4 Mode de paiement 5 Questions

Plus en détail

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie Form tion Magazine Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie spécial emploi Région Haute-Normandie Édito P 3 P 4 P 6 P 7 P 8 P 10 P 11 Engagé dans

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation Le contrat de professionnalisation Objectif Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. Son objectif est l insertion ou le retour à l emploi des

Plus en détail

www.mcte-angers.fr édition 2013 «La MCTE un lieu UNIQUE pour concrétiser votre PROJET!»

www.mcte-angers.fr édition 2013 «La MCTE un lieu UNIQUE pour concrétiser votre PROJET!» ANGERS Lesaides ducréateur Repreneur édition 2013 «La MCTE un lieu UNIQUE pour concrétiser votre PROJET!» www.mcte-angers.fr Maison de la Création et de la Transmission d Entreprises d Angers Centre Pierre

Plus en détail

Nouvelle aide à l apprentissage pour les entreprises de moins de onze salariés

Nouvelle aide à l apprentissage pour les entreprises de moins de onze salariés les infos DAS - n 081 16 juillet 2015 Nouvelle aide à l apprentissage pour les entreprises de moins de onze salariés Conformément au décret n 2015-773 du 29 juin 2015, est créée une aide en faveur des

Plus en détail

Atelier N 3 : Les outils financiers

Atelier N 3 : Les outils financiers Atelier N 3 : Les outils financiers 8 septembre 2014 Melle «Bourse Régionale Désir d Entreprendre» Subvention de 1 000 à 10 000 conditionnée à un financement complémentaire : prêt bancaire, familial, etc

Plus en détail

«Le Financement des entreprises, une problématique majeure aujourd'hui»

«Le Financement des entreprises, une problématique majeure aujourd'hui» «Le Financement des entreprises, une problématique majeure aujourd'hui» Crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi (CICE) 23 mai 2013 Les étapes de la création du crédit d impôt en faveur de la compétitivité

Plus en détail

Contrats aidés : Bénéficiaires, rémunérations, cotisations

Contrats aidés : Bénéficiaires, rémunérations, cotisations Fiche pratique RCAA 26, complète Rédacteurs : Laurence Nicolas, Betty Sanchez Contrats aidés : Bénéficiaires, rémunérations, cotisations La présente fiche pratique a pour objet de faire le point, sous

Plus en détail

et de solidarité Châteauroux Jeudi 26 juin 2014

et de solidarité Châteauroux Jeudi 26 juin 2014 Pacte de responsabilité et de solidarité Châteauroux Jeudi 26 juin 2014 1 Une volonté gouvernementale réaffirmée é «Quevontfaireleschefsd entreprise de ce soutien qui n est pas une mesure ponctuelle mais

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord national interprofessionnel EXPLOITATIONS ET ENTREPRISES AGRICOLES ACCORD DU 17 MARS 2015 RELATIF À UN PACTE

Plus en détail

Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement de la sécurité sociale Bureau de la législation financière - 5B

Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement de la sécurité sociale Bureau de la législation financière - 5B Ministère du travail, des relations sociales et de la solidarité Ministère de la santé, de la Jeunesse et des sports Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique Direction de la

Plus en détail

RECRUTER. un collaborateur handicapé. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015

RECRUTER. un collaborateur handicapé. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 RECRUTER un collaborateur handicapé Les bonnes questions à se poser Quelles démarches? Les aides de l Agefiph dont vous pouvez bénéficier Les clés pour

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION FSE

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION FSE Programmes Opérationnels Européens Page 1 Mesure Axe 1 - Répondre aux nouveaux défis en développant une offre de formation innovante et ouverte sur l extérieur Service instructeur Conseil Général de la

Plus en détail

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 PLAN DE FINANCEMENT DU PROJET FONDS PROPRES = APPORT PERSONNEL CREDIT AIDES FINANCIERES - SUBVENTIONS Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois

Plus en détail

Formation Repreneurs MODULE BANCAIRE

Formation Repreneurs MODULE BANCAIRE Formation Repreneurs MODULE BANCAIRE SOMMAIRE I. Un financement, pour quels besoins? II. Les apports III. Les aides financières IV. Les prêts professionnels V. Les garanties VI. Le crédit à court terme

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 6 juin 2014 AGEN

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 6 juin 2014 AGEN Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du 6 juin 2014 AGEN 5 années de croissance perdues 1 850 Volume de la production nationale en milliard d'euros constants (valeur 2005) 1 800 1 750 1 700

Plus en détail

Conseil Régional d Aquitaine. Service Artisanat Commerce Création Transmission d Entreprise

Conseil Régional d Aquitaine. Service Artisanat Commerce Création Transmission d Entreprise Conseil Régional d Aquitaine ~ Service Artisanat Commerce Création Transmission d Entreprise Création d entreprised Le contexte de l intervention du Conseil régional d Aquitaine : Avec 11 500 créations

Plus en détail

Newsletter Sociale AVRIL 2014

Newsletter Sociale AVRIL 2014 Newsletter Sociale AVRIL 2014 Sommaire 1. Fixation du montant de la cotisation GMP pour l année 2014 2. Taxe sur les salaires : rectificatif de l Administration 3. Annexe : Tableau récapitulatif des charges

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE»

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE» GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier MISSION FORMATION CONTINUE ET APPRENTISSAGE «POLE ALTERNANCE» LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Le système de la formation professionnelle en France. Mars 2010 AEFP Bruxelles

Le système de la formation professionnelle en France. Mars 2010 AEFP Bruxelles Le système de la formation professionnelle en France Mars 2010 AEFP Bruxelles sommaire La formation tout au long de la vie Le cadre réglementaire L historique La réforme de 2009 Les principaux dispositifs

Plus en détail

Panorama des exonérations

Panorama des exonérations À jour au 1 er avril 2014 ( ) Panorama des exonérations et des aides à l emploi Services aux cotisants Études et statistiques Services aux partenaires Contrôle Ressources informatiques 2 EXONÉRATIONS et

Plus en détail

GUIDE DE L EMPLOYEUR

GUIDE DE L EMPLOYEUR Unité Territoriale de Paris GUIDE DE L EMPLOYEUR Actualisé le 12 août 2014 CONTRAT UNIQUE D INSERTION(CUI) : 1. CONTRAT D ACCOMPAGNEMENT DANS L EMPLOI (CUI-CAE) 2. CONTRAT INITIATIVE EMPLOI (CUI-CIE) 3.

Plus en détail

ENTREPRENDRE. Guide. des aides aux entreprises. Communauté de Communes de l île de Noirmoutier. Office de Tourisme

ENTREPRENDRE. Guide. des aides aux entreprises. Communauté de Communes de l île de Noirmoutier. Office de Tourisme Guide des aides aux entreprises Communauté de Communes de l île de Noirmoutier 2014 Office de Tourisme Guide des aides aux entreprises instruites par la Communauté de Communes de l île de Noirmoutier «MOCA»

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 10 juin 2014 Salons de Blossac de Poitiers

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 10 juin 2014 Salons de Blossac de Poitiers Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du 10 juin 2014 Salons de Blossac de Poitiers 1 Thème 1 : les outils financiers Crédit d'impôt en faveur de la compétitivité et de l'emploi 2 Crédit d'impôt

Plus en détail

04/02/2015. Reprendre un commerce, un restaurant, un hôtel, une entreprise de service : quels financements?

04/02/2015. Reprendre un commerce, un restaurant, un hôtel, une entreprise de service : quels financements? 04/02/2015 Reprendre un commerce, un restaurant, un hôtel, une entreprise de service : quels financements? 1 Intervenants: Gilles Fontanet- Caisse d Epargne Rhône-Alpes Naïma Riberolles- Pôle Aménagement

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunions des 12, 17 et 19 juin 2014 Allier

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunions des 12, 17 et 19 juin 2014 Allier Pacte de responsabilité et de solidarité Réunions des 12, 17 et 19 juin 2014 Allier 1 2 Le Pacte : quels bénéficiaires? Les entreprises Toutes les entreprises, quelle que soit leur taille.. Petites et

Plus en détail

GPEC & Formation. Module 3 Les dispositifs

GPEC & Formation. Module 3 Les dispositifs GPEC & Formation Module 3 Les dispositifs La traduction de la réflexion GPEC A Stratégie B Emplois / Métiers Effectif Carrière Compétences C Quantitatif Qualitatif D Mobilités Formation Géographiques Professionnelles

Plus en détail

COMPÉTITIVITÉ EMPLOI EN AGRICULTURE

COMPÉTITIVITÉ EMPLOI EN AGRICULTURE Pour mieux comprendre COMPÉTITIVITÉ EMPLOI EN AGRICULTURE LE GOUVERNEMENT S ENGAGE L agriculture est un secteur stratégique pour l économie française et dispose d atouts considérables. Avec ses 450 000

Plus en détail

EMPLOI DES SENIORS PORTABILITE DES GARANTIES COMPLEMENTAIRES EMPLOI DES JEUNES : NOUVELLES AIDES

EMPLOI DES SENIORS PORTABILITE DES GARANTIES COMPLEMENTAIRES EMPLOI DES JEUNES : NOUVELLES AIDES N-Nour JUIN 2009 EMPLOI DES SENIORS La loi de financement de la sécurité sociale pour 2009 impose aux entreprises l obligation d élaborer un plan ou de conclure un accord collectif incitant l embauche

Plus en détail

Les principaux dispositifs de soutien à la création d entreprise à La Réunion sur la période 2006-2009

Les principaux dispositifs de soutien à la création d entreprise à La Réunion sur la période 2006-2009 Les principaux dispositifs de soutien à la création d entreprise à La Réunion sur la période 2006-2009 L accompagnement des nouvelles entreprises intervient dès leur création et pendant les trois à cinq

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

Emplois d avenir GUidE de l EmploYEUr

Emplois d avenir GUidE de l EmploYEUr Emplois d avenir GUIDE DE L EMPLOYEUR GUIDE DE L EMPLOYEUR La jeunesse est la priorité du quinquennat qui s ouvre. Son avenir mobilisera le Gouvernement dans de nombreux domaines et notamment ceux de l

Plus en détail

LE CONTRAT UNIQUE D INSERTION CONTRAT D ACCOMPAGNEMENT DANS L EMPLOI 1 CUI -CAE

LE CONTRAT UNIQUE D INSERTION CONTRAT D ACCOMPAGNEMENT DANS L EMPLOI 1 CUI -CAE LE CONTRAT UNIQUE D INSERTION CONTRAT D ACCOMPAGNEMENT DANS L EMPLOI 1 CUI -CAE Issu de la loi sur le revenu de solidarité de décembre 2008, le Contrat Unique d Insertion (CUI) est entré en vigueur au

Plus en détail

I- Les dispositifs sans critères géographiques

I- Les dispositifs sans critères géographiques LE MEMENTO DES AIDES A LA CRÉATION ET A LA REPRISE D ENTREPRISE Plusieurs dispositifs ont été mis en place par les Pouvoirs Publics et les Collectivités Territoriales pour faciliter la création et la reprise

Plus en détail

Adhérez et déclarez vos salariés. sur www.cea.urssaf.fr. Mode d emploi

Adhérez et déclarez vos salariés. sur www.cea.urssaf.fr. Mode d emploi Adhérez et déclarez vos salariés sur www.cea.urssaf.fr @ Mode d emploi Sommaire Page d accueil 3 Accès à la demande d adhésion 3 Création adhésion 4 Association employeur 4 Autorisation de prélèvement

Plus en détail

Art. L122-4 Code de la propriété intellectuelle. www.aprz.eu

Art. L122-4 Code de la propriété intellectuelle. www.aprz.eu Sommaire 1. Avantages fiscaux et sociaux de la France 2. Obligations comptables en France Sociaux Embauches de courte durée Contrats de travail aidés à couts réduits Durée effective du travail Procédures

Plus en détail

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI)

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) 1 Définition du CDDI un contrat de travail à durée déterminée dont le motif de recours est spécifique : favoriser le recrutement de certaines catégories

Plus en détail

Code NAF / APE : Libellé : Activité : Date de création :

Code NAF / APE : Libellé : Activité : Date de création : DEMANDE D INTERVENTION au titre du Fonds de Revitalisation de Giraud Nord pour le soutien à la création d emplois et d activités sur la zone d emploi de Chauny (Vous pouvez télécharger la version électronique

Plus en détail

DISPOSITIFS Aides à la création d'entreprises

DISPOSITIFS Aides à la création d'entreprises DISPOSITIFS Aides à la création d'entreprises JUILLET 2014 ACCRE - AIDE AUX CHÔMEURS CRÉATEURS OU REPRENEURS D'ENTREPRISE Web : http://vosdroits.service-public.fr/pme/r17122.xhtml Type d'aide : Aide à

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

PRÊT D HONNEUR / PRÊT NACRE DOSSIER DE DEMANDE

PRÊT D HONNEUR / PRÊT NACRE DOSSIER DE DEMANDE PRÊT D HONNEUR / PRÊT NACRE DOSSIER DE DEMANDE NOM, Prénom : Activité : Commune : Tél. personnel : Tél. entreprise : E-mail : LE DEMANDEUR NOM, Prénom : Organisme : Téléphone : E-mail : L ACCOMPAGNATEUR

Plus en détail

Financement des PME Outils de la période de crise. Atelier des pôles de compétitivité 28 mai 2009

Financement des PME Outils de la période de crise. Atelier des pôles de compétitivité 28 mai 2009 Financement des PME Outils de la période de crise Atelier des pôles de compétitivité 28 mai 2009 Un besoin de financement face à une crise financière Plan de financement de l économie 320 Mds : plafond

Plus en détail

La création reprise d entreprise artisanale. Comment financer une création reprise d entreprise artisanale?

La création reprise d entreprise artisanale. Comment financer une création reprise d entreprise artisanale? La création reprise d entreprise artisanale Comment financer une création reprise d entreprise artisanale? Comment financer une création reprise d entreprise artisanale? 2 Editorial L artisanat, première

Plus en détail

La formation professionnelle continue en 2013

La formation professionnelle continue en 2013 La formation professionnelle continue en 2013 UNIFORMATION : OPCA de l économie sociale La contribution «Formation» Les dispositifs de la formation professionnelle continue : Financement du plan de formation

Plus en détail

Édition du 3 mars 2014

Édition du 3 mars 2014 1 Édition du 3 mars 2014 LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN FAVEUR DES EMPLOYEURS 2 TOUT SAVOIR SUR LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN FAVEUR DES EMPLOYEURS SOMMAIRE Ce qui est dû à l apprenti

Plus en détail

Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013

Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013 Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013 L Icam en Bref De 1898 à nos jours 1898 : création de l Institut Catholique des Arts et Métiers à Lille 1903 : création de la formation professionnelle

Plus en détail

Le Pacte de responsabilité et de solidarité

Le Pacte de responsabilité et de solidarité Le Pacte de responsabilité et de solidarité La France est à un moment décisif. Depuis plus de dix ans, l appareil de production s est affaibli, la compétitivité s est détériorée et le niveau de chômage

Plus en détail

Les évolutions du financement de la sécurité sociale

Les évolutions du financement de la sécurité sociale Les évolutions du financement de la sécurité sociale A la différence de l assurance chômage et des retraites complémentaires, l évolution du financement de la sécurité sociale est marquée par une forte

Plus en détail

Il est fixé à 6% de la masse salariale en 2014 (contre 4% en 2013) de l entreprise selon un mode de calcul présenté ci-après.

Il est fixé à 6% de la masse salariale en 2014 (contre 4% en 2013) de l entreprise selon un mode de calcul présenté ci-après. Crédit d Impôt Compétitivité et Emploi (CICE) : Base de calcul et Montant N hésitez pas à consulter la circulaire ci-jointe intitulée «CICE COMMENT L OBTENIR» celle-ci vous informant sur les modalités

Plus en détail

Lettre d information des services de l État en Isère

Lettre d information des services de l État en Isère Lettre d information des services de l État en Isère Numéro 03 - Juin 2014 Édito Face à la hausse du chômage qui touche l Isère, comme le reste de notre pays, l investissement des entreprises et la création

Plus en détail

CADRE D INTERVENTION «AIDE A LA CREATION D EMPLOI»

CADRE D INTERVENTION «AIDE A LA CREATION D EMPLOI» Page 1 I. Objectifs et descriptif de la mesure / dispositif a) Objectifs La Prime Régionale à l Emploi est accordée par la Région Réunion aux Petites et Moyennes Entreprises qui créent un ou plusieurs

Plus en détail

Les dispositifs d aide à la création d entreprises dans le Gard

Les dispositifs d aide à la création d entreprises dans le Gard Les dispositifs d aide à la création d entreprises dans le Gard Document réalisé par le Conseil général du Gard Direction du Développement de l Economie et de l Emploi Juin 2012 Conseil Conseil PACTE NACRE

Plus en détail

BACE BDE Expertise Conseils

BACE BDE Expertise Conseils BACE BDE Expertise Conseils Exclusivité BNI B&B Quelques optimisations fiscales pour vos sociétés (PME) avant la fin de l année Décembre 2014 SOMMAIRE 1. Acquisition d œuvre d art 2. Mécénat d entreprise

Plus en détail

SOUTIEN EXCEPTIONNEL A L ACTIVITE

SOUTIEN EXCEPTIONNEL A L ACTIVITE CIACT du 2 février 2009 «Plan de relance de l économie» - B - SOUTIEN EXCEPTIONNEL A L ACTIVITE ECONOMIQUE ET A L EMPLOI Enveloppes du plan de relance de l économie : 600 M pour le financement des PME

Plus en détail

Crédit d impôt en faveur de la compétitivité et de. Chambre d'agriculture - Moulins - 18 juin 2013

Crédit d impôt en faveur de la compétitivité et de. Chambre d'agriculture - Moulins - 18 juin 2013 Crédit d impôt en faveur de la compétitivité et de l emploi (CICE) Chambre d'agriculture - Moulins - 18 juin 2013 Les étapes de la création du crédit d impôt en faveur de la compétitivité et de l emploi

Plus en détail

CDD à temps plein ou à temps partiel d une durée minimum de 6 mois, jusque 24 mois maximum.

CDD à temps plein ou à temps partiel d une durée minimum de 6 mois, jusque 24 mois maximum. Le CDD L employeur souhaite vous embaucher en CDD. Dans le cadre des mesures exceptionnelles de prise en charge pour l année 2009, l OPCA-PL finance une partie de vos semestrialités dans le PLAN DE FORMATION.

Plus en détail

Dispositif de soutien à l emploi des jeunes en entreprise

Dispositif de soutien à l emploi des jeunes en entreprise Formulaire de demande Attention : cette demande d aide doit être déposée auprès de l Assédic ou du au plus tard dans un délai de 3 mois suivant l embauche du salarié. Contrat jeunes - Contrat de professionnalisation

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Observatoire de l économie de Seine-et-Marne Melun, le 16 juin 2014

Pacte de responsabilité et de solidarité. Observatoire de l économie de Seine-et-Marne Melun, le 16 juin 2014 Pacte de responsabilité et de solidarité Observatoire de l économie de Seine-et-Marne Melun, le 16 juin 2014 1 2 Le Pacte : quels bénéficiaires? Les entreprises Toutes les entreprises, quelle que soit

Plus en détail

LES AIDES A L EMPLOI DIECCTE -M. JOEL DUMONT POLE EMPLOI - M. MICHEL ALIBART REGION REUNION M. JEAN FRANCOIS GALDIN

LES AIDES A L EMPLOI DIECCTE -M. JOEL DUMONT POLE EMPLOI - M. MICHEL ALIBART REGION REUNION M. JEAN FRANCOIS GALDIN LES AIDES A L EMPLOI DIECCTE -M. JOEL DUMONT POLE EMPLOI - M. MICHEL ALIBART REGION REUNION M. JEAN FRANCOIS GALDIN Les Aides de l Etat à la Création d Entreprises Deux dispositifs coexistent àce jour

Plus en détail

Financer sa formation professionnelle : Mode d emploi

Financer sa formation professionnelle : Mode d emploi Financer sa formation professionnelle : Mode d emploi Je suis travailleur non salarié Je suis salarié Je suis en recherche d emploi Je souhaite devenir entrepreneur 1 Travailleur non salarié Vous être

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA COMPÉTITIVITÉ ET L EMPLOI. Mercredi 4 septembre 2013

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA COMPÉTITIVITÉ ET L EMPLOI. Mercredi 4 septembre 2013 CRÉDIT D IMPÔT POUR LA COMPÉTITIVITÉ ET L EMPLOI Mercredi 4 septembre 2013 SOMMAIRE! Présentation du CICE! Entreprises concernées! Dépenses éligibles au CICE! Assiette du CICE! Détermination du CICE! Utilisation

Plus en détail