Hallucinations dans la maladie d Alzheimer et les maladies apparentées

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Hallucinations dans la maladie d Alzheimer et les maladies apparentées"

Transcription

1 Hallucinations dans la maladie d Alzheimer et les maladies apparentées «Persistance de la mémoire» Désintégration de la persistance de la mémoire» S. Dali (1931) Dali (1951) Pierre Krolak-Salmon Centre Mémoire Ressource Recherche de Lyon Hôpital des Charpennes - Hospices civils de Lyon

2 DEFINITION DES SYMPTOMES PSYCHOLOGIQUES ET COMPORTEMENTAUX DES DEMENCES «International Psychiatric Association» Signes et symptômes évocateurs de troubles : - la perception, - du contenu de la pensée, - de l humeur ou du comportement, Ce n est pas une confusion HAS mai 2009 Début brutal Troubles de la vigilance ou de l attention Fluctuations rapide des symptômes dans le temps

3 CLASSIFICATION DES SPCD Troubles affectifs et émotionnels ANXIÉTÉ / HYPOMANIE / PERTURBATIONS ÉMOTIONNELLES / APATHIE CONDUITES RÉGRESSIVES Troubles comportementaux proprement dits AGITATION (Déambulation ) /TASIKINÉSIE / SYNDROME DE GODOT/ AGRESSIVITÉ STÉRÉOTYPIES MOTRICES ET VOCALES (Activités compulsives) Signes psychotiques IDÉES DÉLIRANTES HALLUCINATIONS TROUBLES DE L IDENTIFICATION (Capgras ) Troubles des fonctions instinctuelles SOMMEIL ( Syndrome du coucher de soleil ) APPÉTIT SEXUALITÉ

4 Personnalité G.de La Tour (1665) Troubles cognitifs Histoire individuelle démence Retentissement affectif Dysfonctionnement cérébral SPCD Comorbités Déficits sensoriels Iatrogénie Relations interpersonnelles Environnement Concertation professionnelle Nov 2006,

5 Fréquence des SPCD évalués avec le NPI dans trois études européennes (d après Robert et al.) MAASBED MMSE (n = 1999) REAL-FR MMSE (n = 255) REAL-FR MMSE (n = 244) EADC MMSE 4-28 (n = 138) Moyenne pondérée (n = 836) Délires Hallucinations Agitation Dépression Anxiété Euphorie Apathie Déshinibition Irritabilité Comportements moteurs aberrants Sommeil Appétit MAASBED: Maastricht Study of Behavior in Dementia, REAL: Réseaux Alzheimer Français, EADC: European Alzheimer Disease Consortium.

6 Démences, maladie d Alzheimer et syndromes apparentés Visual halluc. (22%) Auditory halluc. (13%) Klatka et al, 1996, McKeith et al, 2005, Nagahama et al, 2007

7 Hallucinations / Délires DCL > MP + démence > MP Facteurs de risque : Age avancé Traitements, mais L dopa ou pas Déclin cognitif, surtout fonctions exécutives Sévérité et durée de la MP Dépression, anxiété Troubles du sommeil Troubles visuels Weintraub et al, 2007

8 Les symptômes psychotiques / 100 patients avec DCL (96 probables/ 4 possibles) Etude prospective Age (years) 77.2 (±6.5), Education (years) 9.3 (± 2.3), 6 16 MMSE 20.0 (± 4.9), 6 29 Hallucinations et apparentés 78 Hallucinations de personnes 65 Sentiment d une présence 23 Animaux/insectes 29 Objets 18 Hallucinations élémentaires 8 Métamorphopsies 2 Hallucinations auditives 8 Hallucinations cénesthésiques Nagahama et al, AJGP, 2007

9 Démence à corps de Lewy TEMP / DAT-scan Normal + apathie dépression délires Costa et al Roselli et al, 2009

10 Hypoperfusion cérébrale et hallucinations visuelles SPECT 100 DCL left ventral occipital gyrus and bilateral parietal areas Nagahama et al, Brain, 2010

11 Atrophie cérébrale focale et hallucinations 12 DCL dont 6 avec hallucinations visuelles 15 Maladie Parkinson Pre-cuneus Sanchez et al, 2010

12 Les symptômes psychotiques / 100 patients avec DCL, 96+4 Misidentifications et apparentés 56 Troubles d identification de personnes 17 Troubles d identification de lieux 14 Troubles d identification d objets 28 Syndrome du fantôme 11 Reduplication de personne 10 Reduplication de lieu 6 Syndrome de Capgras 6 Conviction que des proches décédés sont en vie 5 Conviction que des proches absents sont dans la maison 6 Troubles d identification à la télévision (# miroir) 3 Autres troubles d identification 3 Nagahama et al, 2007

13 Démences et troubles d identification Etude prospective 104 patients (70% femmes) MMSE 11 à 20 10% syndrome du miroir 1 syndrome de Capgras (littérature: 2-17%) Atteinte cognitive plus sévère Souffrance plus importante de l aidant Nedelec-Ciceri et al, Rev Neurol, MA et 40 DCL autopsiés MA 5% de délires d identité DCL 38% Ballard, Holmes, McKeith et al, Am J Psy, 1999

14 Délire d identité et démences Orbitofrontal/ cingulum antérieur Aires sensorielles associatives Cortex temporal sup parietal inf Mendis et al, Biol Psy, 1995 Sultzer et al, Am J Psy, 2003

15 Hypoperfusion cérébrale et et syndrome de misidendification SPECT 100 DCL left hippocampus, insula, ventral striatum and bilateral inferior frontal gyri Nagahama et al, Brain, 2010

16 SPECT 100 DCL Hypoperfusion cérébrale et syndromes délirants right rostral medial frontal cortex left medial superior frontal gyrus bilateral dorsolateral frontal Nagahama et al, Brain, 2010

17 Corrélations entre le score d hallucinations et les corps de Lewy dans le lobe temporal Atrophie cérébrale focale Whitewell et al, Brain, 2007 Harding et al, Brain 2002

18 DCL augmentation d anisotropie dans l amygdale et le faisceau longitudinal inférieur corrélations avec le score d hallucinations visuelles (p 0.007) Kantarci et al. Neurology 2009

19 Atrophie cérébrale focale Hallucinations visuelles Déséquilibre innervation cholinergique / sérotoninergique / dopaminergique? Whitewell et al, Brain, 2007, Josephs et al, Arch Neurol 2006

20 TRAITEMENTS

21 Traitements non médicamenteux Thérapies basées sur la cognition (stimulation cognitive) Clare L et al. Cochrane Database Syst Rev 2003;(4):CD négative Thérapie basées sur l aménagement de l environnement Spector A et al. Cochrane Database Syst Rev, 2000;(4):CD001119, British J. Psychiatry, 2005 Positive Thérapies basées sur la stimulation sensorielle Luminothérapie Etudes contrôlées et en ouvert amélioration des troubles du sommeil, de l agitation, et des troubles du rythme nycthéméral. Skjerve A,2004 Multisensoriel (Snozoelen) Méta-analyse négative Livingston G et al. Am J Psychiatry 2005;162(11): Thérapies basées sur l activité motrice Heyn P et al.the effects of exercise training on elderly persons with cognitive impairment and dementia: a meta-analysis. Arch Phys Med Rehabil 2004;85(10): Positif sur agressivité/agitation

22 Mémantine AchE TRAITEMENTS MEDICAMENTEUX McShane R et al. Cochrane Database Syst Rev 2006;(2):CD Effet sur l agressivité/agitation Effet modeste et inconstant La HAS ne recommande pas ces traitements dans la prévention ou le traitement des troubles du comportements Recommandations HAS mai 2009

23 Traitements médicamenteux (HAS 2009) Les antipsychotiques classiques et atypiques Risperidone 0.25 à 1 mg et Olanzapine 2.5 mg à 5mg Efficacité significative pour l agressivité Rispéridone aussi pour les symptômes psychotiques. Ballard C et al. Cochrane Database Syst Rev 2006;(1):CD Clozapine 12.5 mg. Les hypnotiques Hallucinations sous zolpidem.

24 Traitement des symptômes moteurs Dopathérapie? mg en moyenne - 6 points UPDRS G.de La Tour (1665) Seulement 22% de bénéfice moteur sans aggravation des symptômes psychotiques Goldman et al, Mov Disorders 2008

25

26

27 CONCLUSION ORGANIQUE ---- PSYCHIATRIQUE «Persistance de la mémoire» Désintégration de la persistance de la mémoire» S. Dali (1931) Dali (1951) Neuro-psycho-gériatrie Géronto-psychiatrie

Le recours aux psychotropes dans la maladie d Alzheimer. Denise Strubel Service de Gérontologie et Prévention du Vieillissement CHU Nîmes

Le recours aux psychotropes dans la maladie d Alzheimer. Denise Strubel Service de Gérontologie et Prévention du Vieillissement CHU Nîmes Le recours aux psychotropes dans la maladie d Alzheimer Denise Strubel Service de Gérontologie et Prévention du Vieillissement CHU Nîmes Comment se pose le problème Intérêt croissant pour les troubles

Plus en détail

Neuroleptiques et Maladie d Alzheimer

Neuroleptiques et Maladie d Alzheimer Neuroleptiques et Maladie d Alzheimer Pr. M Ceccaldi (Centre Mémoire de Ressources et de Recherche PACA Ouest, CHU Timone, APHM, Aix Marseille Université, Marseille) Dr. G Retali (Centre Mémoire de Ressources

Plus en détail

Les Symptômes Psychologiques et Comportementaux de la Démence (SPCD) Dr COFFY JM (Réseau MADO) 15/04/2014

Les Symptômes Psychologiques et Comportementaux de la Démence (SPCD) Dr COFFY JM (Réseau MADO) 15/04/2014 Les Symptômes Psychologiques et Comportementaux de la Démence (SPCD) Dr COFFY JM (Réseau MADO) 15/04/2014 Les Symptômes Psychologiques et Comportementaux de la Démence (SPCD) sont, avec les troubles cognitifs,

Plus en détail

Femme 52 ans amenée à l urgence par son mari. RC: problème mnésique / baisse fonctionnement (AVQ/AVD) / agitation / agressivité / accès de «colère»

Femme 52 ans amenée à l urgence par son mari. RC: problème mnésique / baisse fonctionnement (AVQ/AVD) / agitation / agressivité / accès de «colère» Démence et psychose Femme 52 ans amenée à l urgence par son mari RC: problème mnésique / baisse fonctionnement (AVQ/AVD) / agitation / agressivité / accès de «colère» Md.service consultation en psychiatrie:

Plus en détail

Symptômes psychologiques et comportementaux au cours de la maladie d Alzheimer

Symptômes psychologiques et comportementaux au cours de la maladie d Alzheimer Symptômes psychologiques et comportementaux au cours de la maladie d Alzheimer Des Difficultés De nombreux symptômes. De nombreuses significations. De nombreuses situations en fonction du lieu de vie,

Plus en détail

Troubles psychologiques et comportementaux au cours des démences. Dr Eric KILEDJIAN

Troubles psychologiques et comportementaux au cours des démences. Dr Eric KILEDJIAN 1 Troubles psychologiques et comportementaux au cours des démences Dr Eric KILEDJIAN 2 Particularités Non spécifiques de la maladie d Alzheimer, > autres démences, > pathologie psychiatrique, > syndrome

Plus en détail

Symptômes psycho-comportementaux p maladie d Alzheimer et les maladies apparentées. Evaluation Philippe Robert CMRR Nice. Jean-Philippe Flouzat

Symptômes psycho-comportementaux p maladie d Alzheimer et les maladies apparentées. Evaluation Philippe Robert CMRR Nice. Jean-Philippe Flouzat Symptômes psycho-comportementaux p dans la maladie d Alzheimer et les maladies apparentées Evaluation Philippe Robert CMRR Nice Critères d admissibilité ibilité dans les PASA et les UHR Jean-Philippe Flouzat

Plus en détail

Scintigraphies et TEPs cérébrales : Actualités et perspectives. Dr GONTIER E. Dr BASELY M. Médecine Nucléaire, HIA Val de Grace, Paris

Scintigraphies et TEPs cérébrales : Actualités et perspectives. Dr GONTIER E. Dr BASELY M. Médecine Nucléaire, HIA Val de Grace, Paris Scintigraphies et TEPs cérébrales : Actualités et perspectives Dr GONTIER E. Dr BASELY M. Médecine Nucléaire, HIA Val de Grace, Paris Février 2014 L imagerie en médecine nucléaire Molécule Isotope radioactif

Plus en détail

LA MALADIE D ALZHEIMER

LA MALADIE D ALZHEIMER LA MALADIE D ALZHEIMER Définition Maladie du cerveau Affection neurodégénérative Entraîne une détérioration progressive et définitive des cellules nerveuses Retentissement sur la vie quotidienne des malades

Plus en détail

TROUBLES COGNITIFS CHEZ LES AINÉS : LES COMPRENDRE POUR MIEUX AGIR

TROUBLES COGNITIFS CHEZ LES AINÉS : LES COMPRENDRE POUR MIEUX AGIR TROUBLES COGNITIFS CHEZ LES AINÉS : LES COMPRENDRE POUR MIEUX AGIR STÉPHANE LEMIRE, MD, FRCPC MSC INTERNATIONAL HEALTH MANAGEMENT INTERNISTE-GÉRIATRE HTTP://WWW.LINKEDIN.COM/IN/STEPHANELEMIRE Objectifs

Plus en détail

Les symptômes psycho-comportementaux. du sujet âgé

Les symptômes psycho-comportementaux. du sujet âgé Symptômes psycho-comportementaux du sujet âgé J. Roblin Service Hospitalo-Universitaire, Centre Hospitalier Sainte-Anne, 7, rue Cabanis, 75674 PARIS cedex 14 GÉNÉRALITÉS Les symptômes psycho-comportementaux

Plus en détail

FARAP 2011 SAINT-ETIENNE

FARAP 2011 SAINT-ETIENNE Qu attendre d une consultation de gérontopsychiatrie? FARAP 2011 SAINT-ETIENNE Dr Dorey JM CHS le Vinatier, BRON Pôle EST (Pr d Amato) Gérontopsychiatrie: définition Discipline médicale qui s intéresse:

Plus en détail

PASA et UNITES ALZHEIMER

PASA et UNITES ALZHEIMER PASA et UNITES ALZHEIMER Qu attendre d une unité Alzheimer? Quelle organisation est efficace? Doit-on revoir les critères d évaluation? Bonne nouvelle! Mesure 26 : poursuivre le déploiement des PASA et

Plus en détail

TROUBLES PSYCHO-COMPORTEMENTAUX DANS LA MALADIE D ALZHEIMER

TROUBLES PSYCHO-COMPORTEMENTAUX DANS LA MALADIE D ALZHEIMER TROUBLES PSYCHO-COMPORTEMENTAUX DANS LA MALADIE D ALZHEIMER Ben Romdhane Imen, Homri Wided, Bram Nesrine, Labbane Raja Service de Psychiatrie C, CHU Razi RÉSUMÉ Les symptômes psycho-comportementaux de

Plus en détail

Démarches dia2llostigues des syndromes. Démentiels.

Démarches dia2llostigues des syndromes. Démentiels. \ Démarches dia2llostigues des syndromes Démentiels. Introduction: Les démences constituent un problème de santé publique préoccupant du fait du retentissement majeur des maladies sur la santé des individus

Plus en détail

Traitements des états psychotiques - délirants. - du sujet âgé. M. Le Gal. Colmar 29/11/2007 10/01/2008 1

Traitements des états psychotiques - délirants. - du sujet âgé. M. Le Gal. Colmar 29/11/2007 10/01/2008 1 Traitements des états psychotiques - délirants - du sujet âgé ( hors les états démentiels) d M. Le Gal Colmar 29/11/2007 10/01/2008 1 Introduction Neuroleptiques, antipsychotiques Études peu nombreuses

Plus en détail

Maladie de Parkinson Diagnostic

Maladie de Parkinson Diagnostic Maladie de Parkinson Diagnostic M.Coustans CH Quimper Erreurs diagnostiques Fréquentes dans les études autopsiques 100 patients : 82 confirmés à l ana path (Hughes et al. 1992) Diagnostic clinique Réponse

Plus en détail

Maladie d Alzheimer et maladies apparentées : prise en charge des troubles du comportement perturbateurs

Maladie d Alzheimer et maladies apparentées : prise en charge des troubles du comportement perturbateurs Maladie d Alzheimer et maladies apparentées : prise en charge des troubles du comportement perturbateurs Mai 2009 Description des symptômes Démarche diagnostique Démarche d évaluation des troubles Sources

Plus en détail

Académie d ostéopathie de Montréal Cours de Sémiologie Mireille Aylwin

Académie d ostéopathie de Montréal Cours de Sémiologie Mireille Aylwin Académie d ostéopathie de Montréal Cours de Sémiologie Mireille Aylwin 1 Quelques fonctions cérébrales Lobe frontal Contrôle/inhibition des comportements sociaux Éveil et motivation Cortex moteur primaire

Plus en détail

Le suivi des «démences sévères» Hélène Villars, Fati Nourhashémi Gérontopôle, Hôpitaux de Toulouse Inserm 558, Toulouse

Le suivi des «démences sévères» Hélène Villars, Fati Nourhashémi Gérontopôle, Hôpitaux de Toulouse Inserm 558, Toulouse Le suivi des «démences sévères» Hélène Villars, Fati Nourhashémi Gérontopôle, Hôpitaux de Toulouse Inserm 558, Toulouse Evolution de la maladie Léger Modéré Sévère Terminal Temps - Perte de poids -Troubles

Plus en détail

Maladie de Parkinson : Troubles psychotiques et troubles du contrôle des impulsions

Maladie de Parkinson : Troubles psychotiques et troubles du contrôle des impulsions Centre Hospitalier Régional Universitaire de Lille Maladie de Parkinson : Troubles psychotiques et troubles du contrôle des impulsions Pr Luc Defebvre Service de Neurologie et Pathologie du Mouvement,

Plus en détail

Les syndromes démentiels chez le sujet âgé. Dr Ch. Arbus CHU Purpan

Les syndromes démentiels chez le sujet âgé. Dr Ch. Arbus CHU Purpan Les syndromes démentiels chez le sujet âgé Dr Ch. Arbus CHU Purpan Modifications neuro-psychologiques liées au vieillissement (1)! Modifications macroscopiques " Atrophie corticale! Modifications histologiques

Plus en détail

CHEZ LES RÉSIDENTS ATTEINTS DE LA MALADIE D ALZHEIMER

CHEZ LES RÉSIDENTS ATTEINTS DE LA MALADIE D ALZHEIMER RECOMMANDATIONS PRISE EN CHARGE MÉDICAMENTEUSE NEUROLEPTIQUES - BENZODIAZEPINES CHEZ LES RÉSIDENTS ATTEINTS DE LA MALADIE D ALZHEIMER Dr P. LEBAIN Centre Mémoire CMRR Mémorial de Caen - Septembre 2012

Plus en détail

Symptômes psychologiques et comportementaux de la maladie d Alzheimer

Symptômes psychologiques et comportementaux de la maladie d Alzheimer Symptômes psychologiques et comportementaux de la maladie d Alzheimer Thierry Gallarda Service de psychiatrie de l adulte âgé UF Centre d évaluation des troubles psychiques et du vieillissement Inserm

Plus en détail

Maladies Neuro dégénératives : de la sémiologie aux hypothèses diagnostiques. Dr RIVIERE Ch., Hôpital de Fourvière. FMC, Mai 2013.

Maladies Neuro dégénératives : de la sémiologie aux hypothèses diagnostiques. Dr RIVIERE Ch., Hôpital de Fourvière. FMC, Mai 2013. Maladies Neuro dégénératives : de la sémiologie aux hypothèses diagnostiques. Dr RIVIERE Ch., Hôpital de Fourvière. FMC, Mai 2013. Introduction : Quels repères anatomopathologiques en 2013? Les fondamentaux

Plus en détail

Place du MG dans la PEC de la maladie d Alzheimer. Recommandation de la HAS Décembre 2011 Dr Azizi Fatima

Place du MG dans la PEC de la maladie d Alzheimer. Recommandation de la HAS Décembre 2011 Dr Azizi Fatima Place du MG dans la PEC de la maladie d Alzheimer Recommandation de la HAS Décembre 2011 Dr Azizi Fatima Nous vivons dans des sociétés vieillissantes Les démences un réel problème de santé mondial. le

Plus en détail

INTRODUCTION. TROUBLES PSYCHOCOMPORTEMENTAUX du SUJET AGE DEMENT LES TROUBLES PSYCHOCOMPORTEMENTAUX. Evolution du concept. Intérêt

INTRODUCTION. TROUBLES PSYCHOCOMPORTEMENTAUX du SUJET AGE DEMENT LES TROUBLES PSYCHOCOMPORTEMENTAUX. Evolution du concept. Intérêt TROUBLES PSYCHOCOMPORTEMENTAUX du SUJET AGE DEMENT Dr. V. LEFEBVRE des NOETTES PSYCHIATRE des HOPITAUX C.H.E.R. AP-HP INTRODUCTION M.A. =850 000 CAS en France PREVALENCE = 1,5% à 65 ans 30% à 8O ans 45%>90

Plus en détail

Les médicaments de la maladie d Alzheimer

Les médicaments de la maladie d Alzheimer BON USAGE DES MÉDICAMENTS Les médicaments de la maladie d Alzheimer à visée symptomatique en pratique quotidienne Compte tenu de la gravité de la maladie d Alzheimer, de l enjeu de santé publique qu elle

Plus en détail

Clinique et traitement. des troubles comportementaux

Clinique et traitement. des troubles comportementaux Clinique et traitement des troubles comportementaux olivier.drunat@brt.aphp.fr Capacité de Gériatrie IDF, 13 avril 2015 Objectifs pédagogiques Reconnaître les symptômes comportementaux Utiliser des outils

Plus en détail

Maladie d Alzheimer et maladies apparentées : prise en charge des troubles du comportement perturbateurs

Maladie d Alzheimer et maladies apparentées : prise en charge des troubles du comportement perturbateurs RECOMMANDATIONS DE BONNE PRATIQUE Maladie d Alzheimer et maladies apparentées : prise en charge des troubles du comportement ARGUMENTAIRE Mai 2009 1 Les recommandations et la synthèse des recommandations

Plus en détail

DEPISTAGE DE LA DEMENCE ET DECLIN COGNITIF RAPIDE EN EHPAD. Dr I. DESORMAIS, Dr S. MEYER, Pr T. DANTOINE POLE DE GERONTOLOGIE CHU Limoges

DEPISTAGE DE LA DEMENCE ET DECLIN COGNITIF RAPIDE EN EHPAD. Dr I. DESORMAIS, Dr S. MEYER, Pr T. DANTOINE POLE DE GERONTOLOGIE CHU Limoges DEPISTAGE DE LA DEMENCE ET DECLIN COGNITIF RAPIDE EN EHPAD Dr I. DESORMAIS, Dr S. MEYER, Pr T. DANTOINE POLE DE GERONTOLOGIE CHU Limoges Démence en EHPAD? Très peu de données dans les publications scientifiques

Plus en détail

Médecine Nucléaire et démences : TEMP de perfusion et TEP au FDG. Mathieu Chastan

Médecine Nucléaire et démences : TEMP de perfusion et TEP au FDG. Mathieu Chastan Médecine Nucléaire et démences : TEMP de perfusion et TEP au FDG Mathieu Chastan Démence OMS : Syndrome associant dégradation de la mémoire, du raisonnement, du comportement et de l aptitude à réaliser

Plus en détail

L ÉVALUATION MÉDICALE ET DIAGNOSTIQUE : LES DIFFÉRENTES DÉMENCES ET LEUR TABLEAU CLINIQUE

L ÉVALUATION MÉDICALE ET DIAGNOSTIQUE : LES DIFFÉRENTES DÉMENCES ET LEUR TABLEAU CLINIQUE L ÉVALUATION MÉDICALE ET DIAGNOSTIQUE : LES DIFFÉRENTES DÉMENCES ET LEUR TABLEAU CLINIQUE RÉDIGÉ PAR Dre Catherine Brodeur MD, CSPQ, FRCPC Interniste et gériatre Centre Universitaire de Santé McGill Juillet

Plus en détail

GESTION DES TROUBLES DU COMPORTEMENT DANS LA DEMENCE:

GESTION DES TROUBLES DU COMPORTEMENT DANS LA DEMENCE: GESTION DES TROUBLES DU COMPORTEMENT DANS LA DEMENCE: au-del delà des médicamentsm DEMENCE & DEPRESSION: état des lieux et enjeux d avenird Université Pérolles Fribourg - 28 août t 2008 Dr Serge Zumbach

Plus en détail

Comment diagnostiquer la maladie d Alzheimer et les autres démences?

Comment diagnostiquer la maladie d Alzheimer et les autres démences? Comment diagnostiquer la maladie d Alzheimer et les autres démences? Réseau Hippocampes 10.02.2005 Anne-Sophie Rigaud Groupe Hospitalier Broca-La-Rochefoucauld, CHU Cochin-Port-Royal, Paris Prévalence

Plus en détail

Introduction à la Maladie d Alzheimer 27/09/2007. Olivier Martinaud Service de Neurologie CMRR

Introduction à la Maladie d Alzheimer 27/09/2007. Olivier Martinaud Service de Neurologie CMRR Introduction à la Maladie d Alzheimer 27/09/2007 Olivier Martinaud Service de Neurologie CMRR Maladie d Alzheimer : estimation 2004 Total 65-69 9.149 16.561 25.710 70-74 19.711 44.816 64.527 75-79 65.798

Plus en détail

Prise en charge des troubles psycho-comportementaux chez le sujet âgé

Prise en charge des troubles psycho-comportementaux chez le sujet âgé Prise en charge des troubles psycho-comportementaux chez le sujet âgé I. DEFINITION Chez le sujet âgé, les symptômes psychologiques et comportementaux peuvent se définir comme des conduites et des attitudes

Plus en détail

CONDUITE PRATIQUE DU CLINICIEN FACE

CONDUITE PRATIQUE DU CLINICIEN FACE Grande Soirée de Formation Médicale Continue Délégation Régionale Ile de France de la Société Française de Radiologie «TROUBLES COGNITIFS : DEMENCE / ALZHEIMER Paris, Jeudi 13 février 2014 CONDUITE PRATIQUE

Plus en détail

L insomnie Les thérapies cognitivo- comportementales

L insomnie Les thérapies cognitivo- comportementales L insomnie Les thérapies cognitivo- comportementales L. Beaudeaux Psychologue Centre de médecine du sommeil L insomnie Définitions Classification Épidémiologie Modèles théoriques Prise en charge Traitement

Plus en détail

Diagnostic et prise en charge de la démence à corps de Lewy

Diagnostic et prise en charge de la démence à corps de Lewy Diagnostic et prise en charge de la démence à corps de Lewy La démence avec corps de Lewy (DCL) est un dérèglement qui touche les fonctions cognitives complexes, psychiatriques et neurologiques, et qui

Plus en détail

Le conjoint du patient parkinsonien Le couple en danger

Le conjoint du patient parkinsonien Le couple en danger Troubles sexuels dans la Maladie de Parkinson Le conjoint du patient parkinsonien Le couple en danger dd DR PASCAL LACROIX HOPITAL TENON Dans un couple dont l un des partenaires est parkinsonien la satisfaction

Plus en détail

UNE TOXICOMANIE: LE CANNABIS

UNE TOXICOMANIE: LE CANNABIS UNE TOXICOMANIE: LE CANNABIS PRÉSENTÉ PAR Yves Dion, md Le 24 mai 2012 Objectifs d apprentissage: Comprendre les effets du cannabis Comprendre les effets du cannabis sur les apprentissages et le travail

Plus en détail

PLAN A. INTRODUCTION... 2 B. CLASSEMENT DES DEMENCES... 2 C. EVOLUTION DES DEMENCES... 5 D. CONCLUSION... 5

PLAN A. INTRODUCTION... 2 B. CLASSEMENT DES DEMENCES... 2 C. EVOLUTION DES DEMENCES... 5 D. CONCLUSION... 5 1 DEMENCES DES PERSONNES AGEES PLAN A. INTRODUCTION... 2 I. Historique... 2 II. Les démences :... 2 a) Définition... 2 b) Epidémiologie... 2 B. CLASSEMENT DES DEMENCES... 2 I. Les démences dégénératives...

Plus en détail

Claire Boutoleau- Bretonnière Neurologue, CMRR Laennec. cmrrneurologie@chu-nantes.fr

Claire Boutoleau- Bretonnière Neurologue, CMRR Laennec. cmrrneurologie@chu-nantes.fr Claire Boutoleau- Bretonnière Neurologue, CMRR Laennec cmrrneurologie@chu-nantes.fr 35% 30% 25% 20% 15% 10% 5% 0% 60-6 4 65-6 9 70-7 4 75-7 9 80-8 4 >85 Prévalence MA (Données PAQUID) Incidence: plus de

Plus en détail

PLAN. 1. Introduction. 2. Clinique des troubles anxieux. 3. Evaluation clinique. 4. Traitement

PLAN. 1. Introduction. 2. Clinique des troubles anxieux. 3. Evaluation clinique. 4. Traitement LES TROUBLES ANXIEUX CHEZ L ENFANT ET L ADOLESCENT DR PAULE GARROS PLAN 1. Introduction 2. Clinique des troubles anxieux 3. Evaluation clinique 4. Traitement 1. INTRODUCTION 1.1. Points de repère 1.2.

Plus en détail

Troubles du comportement positifs : évaluation et prise en charge. Julie Stolz, FAG novembre 2012

Troubles du comportement positifs : évaluation et prise en charge. Julie Stolz, FAG novembre 2012 Troubles du comportement positifs : évaluation et prise en charge Julie Stolz, FAG novembre 2012 PLAN Epidémiologie et généralités Troubles du comportement positifs Echelles d évaluation Prise en charge

Plus en détail

Thérapeutiques de la maladie d Alzheimer Place des médicaments anti-alzheimer Traitement des symptômes comportements et psychologiques de la démence (SCPD) Traitement non médicamenteux Le futur Pierre

Plus en détail

Imagerie cérébrale actuelle du sujet âgé. Service d'imagerie Morphologique et Fonctionnelle Pr MEDER CH Sainte-Anne Paris

Imagerie cérébrale actuelle du sujet âgé. Service d'imagerie Morphologique et Fonctionnelle Pr MEDER CH Sainte-Anne Paris Imagerie cérébrale actuelle du sujet âgé Service d'imagerie Morphologique et Fonctionnelle Pr MEDER CH Sainte-Anne Paris 1. Faut-il explorer une démence en imagerie? Imaging the brain in dementia : expensive

Plus en détail

SYNDROMES DEMENTIELS : IMPLICATIONS POUR LA PRATIQUE VÉRONIQUE CRESSOT PÔLE DE GÉRONTOLOGIE CLINIQUE CHU DE BORDEAUX

SYNDROMES DEMENTIELS : IMPLICATIONS POUR LA PRATIQUE VÉRONIQUE CRESSOT PÔLE DE GÉRONTOLOGIE CLINIQUE CHU DE BORDEAUX SYNDROMES DEMENTIELS : IMPLICATIONS POUR LA PRATIQUE VÉRONIQUE CRESSOT PÔLE DE GÉRONTOLOGIE CLINIQUE CHU DE BORDEAUX 1 LES DEMENCES : GÉNERALITÉS Démences vieillissement normal Vieillissement normal :

Plus en détail

Les Troubles Psychiatriques Majeurs. Mimi Israël M.D. Avril, 2007

Les Troubles Psychiatriques Majeurs. Mimi Israël M.D. Avril, 2007 Les Troubles Psychiatriques Majeurs Mimi Israël M.D. Avril, 2007 Objectif D apprendre à reconnaître certains troubles de santé mentale et de toxicomanie dans un contexte de concomitance. Qu est-ce qu un

Plus en détail

Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson. Comprendre la maladie de Parkinson

Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson. Comprendre la maladie de Parkinson Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson Comprendre la maladie de Parkinson La maladie de Parkinson se définit classiquement par des troubles moteurs. Néanmoins, de nombreux autres symptômes,

Plus en détail

La réévaluation des médicaments anti-alzheimer

La réévaluation des médicaments anti-alzheimer LES SYNTHÈSES DE LA TRANSPARENCE La réévaluation des médicaments anti-alzheimer Compte tenu de la gravité de la maladie d Alzheimer, de l enjeu de santé publique qu elle représente et des débats suscités

Plus en détail

Dyskinésies induites par neuroleptiques. Rappel de notions pharmacologiques Sémiologie des dyskinésies aigues et tardives Moyens thérapeutiques

Dyskinésies induites par neuroleptiques. Rappel de notions pharmacologiques Sémiologie des dyskinésies aigues et tardives Moyens thérapeutiques Dyskinésies induites par neuroleptiques Rappel de notions pharmacologiques Sémiologie des dyskinésies aigues et tardives Moyens thérapeutiques Définition Neuroleptique = antidopaminergique central 1) Antidopaminergique

Plus en détail

Hodges et al. (1992) Semantic dementia : progressive fluent aphasia with temporal lobe atrophy.

Hodges et al. (1992) Semantic dementia : progressive fluent aphasia with temporal lobe atrophy. Warrington EK (1975) The Selective Impairment of Semantic Memory. Quaterly Journal of Experimental Psychology, 27(4), 634-657 Mesulam MM (1982) Slowly progressive aphasia without generalized dementia.

Plus en détail

Dr Aloïs Alzheimer 1864-1915. Connaitre la maladie d'alzheimer : symptômes et évolution. http://www.geriatrie-albi.fr/

Dr Aloïs Alzheimer 1864-1915. Connaitre la maladie d'alzheimer : symptômes et évolution. http://www.geriatrie-albi.fr/ Connaitre la maladie d'alzheimer : symptômes et évolution Dr Bernard Pradines spécialiste en gériatrie bpradines@aol.com http://www.geriatrie-albi.fr/ Dr Aloïs Alzheimer Marssac 22 septembre 2012 Pas de

Plus en détail

imagerie en pratique courante hors recherche (CMRR)

imagerie en pratique courante hors recherche (CMRR) INTRODUCTION En préalable ab le cadre des recommandations o de l HAS juin 2008/ imagerie en pratique courante hors recherche (CMRR) Si démence de découverte récente: demander une imagerie par résonance

Plus en détail

Université René DESCARTES PARIS V. Docteur CHABANE-SARI ACHOURI Bahidja DIU «FORMATION DE MÉDECIN COORDONATEUR D EHPAD»

Université René DESCARTES PARIS V. Docteur CHABANE-SARI ACHOURI Bahidja DIU «FORMATION DE MÉDECIN COORDONATEUR D EHPAD» Université René DESCARTES PARIS V EVALUATION DE LA DEAMBULATION CHEZ LA PERSONNE AGEE DESORIENTEE EN EHPAD Docteur CHABANE-SARI ACHOURI Bahidja DIU «FORMATION DE MÉDECIN COORDONATEUR D EHPAD» Directeur

Plus en détail

J. Kozub, R. Chrzan, M. Binder**, M. Grzybek

J. Kozub, R. Chrzan, M. Binder**, M. Grzybek Suggestion hypnotique dans l étude de l activation douloureuse en IRMf A. Urbanik, J. Aleksandrowicz*, B. Sobiecka, J. Kozub, R. Chrzan, M. Binder**, M. Grzybek Département de Radiologie et Psychiatrie*

Plus en détail

Les troubles du sommeil

Les troubles du sommeil La nuit La nuit réveille les angoisses, et les besoins de chacun diffèrent : silence ou bruit rassurant ; lumière ou obscurité La nuit, le personnel est peu nombreux et non soumis à la vigilance collective

Plus en détail

Les aidants informels de

Les aidants informels de Les aidants informels de malades déments vivants à domicile Philippe Thomas Service Hospitalo-Universitaire de Psychogériatrie Limoges 28 janvier 2009 7,6% : 4 millions d accompagnants Soins & aide de

Plus en détail

Conduite à tenir devant des troubles mnésiques

Conduite à tenir devant des troubles mnésiques Conduite à tenir devant des troubles mnésiques 1ère partie : Dépister et diagnostiquer 2ième partie : Troubles du comportement Traitement Docteur Sylvie LEGRAND 12.06.2008 Troubles psycho comportementaux

Plus en détail

Maladie d Alzheimer et activités physiques

Maladie d Alzheimer et activités physiques Maladie d Alzheimer et activités physiques Dr Karim GALLOUJ Service de médecine gériatrique, CH Dron TOURCOING kgallouj@ch-tourcoing.fr La maladie d Alzheimer Pathologie neurodégénérative Touche plus de

Plus en détail

Les démences fronto-temporales (DFT) Critères diagnostiques cliniques

Les démences fronto-temporales (DFT) Critères diagnostiques cliniques Les démences fronto-temporales (DFT) Critères diagnostiques cliniques Conférence de consensus de 1998 (Neary et al., Frontotemporal lobar degeneration: A consensus on clinical diagnostic criteria, Neurology

Plus en détail

Par Peter N. McCracken, M.D., FRCPC, Leon Kagan, M.D. et Jasneet Parmar, MBBS

Par Peter N. McCracken, M.D., FRCPC, Leon Kagan, M.D. et Jasneet Parmar, MBBS Les défis problèmes de la prise reliés en à la charge prise en charge première ligne Reconnaître et traiter les symptômes comportementaux et psychologiques de la démence Les troubles du comportement se

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 1 er octobre 2008

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 1 er octobre 2008 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 1 er octobre 2008 Examen dans le cadre de la réévaluation du service médical rendu de la classe des IMAO B, en application de l article R 163-21 du code de la sécurité

Plus en détail

Expérience de l Unité Cognitivo- Comportementale du centre hospitalier de Lisieux. Caen, le 19 octobre 2012

Expérience de l Unité Cognitivo- Comportementale du centre hospitalier de Lisieux. Caen, le 19 octobre 2012 Expérience de l Unité Cognitivo- Comportementale du centre hospitalier de Lisieux Caen, le 19 octobre 2012 1 Mesure 17 du plan Alzheimer et maladies apparentées 2008-2012 Identification d unités cognitivocomportementales

Plus en détail

Plan de Présentation

Plan de Présentation Prévention du délirium chez des personnes âgées à domicile: Une étude pilote en Valais Henk VERLOO, Inf. Ph.D(c) Professeur HES HEdS-SO La Source, Lausanne Plan de Présentation Pertinence Délirium un problème

Plus en détail

Table des matières. Module 1 : «Apprentissage de l exercice médical» Question 1 I. LA RELATION MÉDECIN-MALADE 13 II. L ANNONCE D UNE MALADIE GRAVE 15

Table des matières. Module 1 : «Apprentissage de l exercice médical» Question 1 I. LA RELATION MÉDECIN-MALADE 13 II. L ANNONCE D UNE MALADIE GRAVE 15 Table des matières CHAPITRE 1: LA RELATION MÉDECIN-MALADE L ANNONCE 13 D UNE MALADIE GRAVE. L INFORMATION DU PATIENT ATTEINT DE MALADIE CHRONIQUE. LA PERSONNALISATION DE LA PRISE EN CHARGE MÉDICALE Module

Plus en détail

Prise en charge au quotidien du patient. M. Michel Mai 2009

Prise en charge au quotidien du patient. M. Michel Mai 2009 Prise en charge au quotidien du patient Alzheimer M. Michel Mai 2009 Beaucoup de publications Plan Douste, Plan Alzheimer présidentiel Collection Institut Alzheimer 33 rue Gallilée 75116 Paris Associations

Plus en détail

Psychologie et Sciences Contemporaines

Psychologie et Sciences Contemporaines Psychologie et Sciences Contemporaines CM DEUG 1 2ème semestre http://dartar.free.fr/deug2005 Dario Taraborelli taraborelli@ens.fr CM8 - L explication L en sciences cognitives: Analyser et localiser 1

Plus en détail

NECO Pr Nicole Fiori NEUROSCIENCES COGNITIVES DU LANGAGE

NECO Pr Nicole Fiori NEUROSCIENCES COGNITIVES DU LANGAGE Université Paris-Descartes M2 RECHERCHE PSYCHOLOGIE COGNITIVE NECO Pr Nicole Fiori NEUROSCIENCES COGNITIVES DU LANGAGE Ouvrage recommandé : Fiori N. (2006). Les Neurosciences Cognitives. Armand Colin,

Plus en détail

GERIATRIE UE ECN. en fiches. Collection dirigée par L. LE. Charles LOMBARD. Editions Vernazobres-Grego. classé 216 e à l ECN 2013

GERIATRIE UE ECN. en fiches. Collection dirigée par L. LE. Charles LOMBARD. Editions Vernazobres-Grego. classé 216 e à l ECN 2013 UE ECN en fiches Les Unités d Enseignement de l ECN en fiches Collection dirigée par L. LE GERIATRIE Charles LOMBARD classé 216 e à l ECN 2013 Editions Vernazobres-Grego 99 bd de l Hôpital 75013 PARIS

Plus en détail

Démences parkinsoniennes. Centre de gériatrie. Hôpital Pitié-Salpêtrière

Démences parkinsoniennes. Centre de gériatrie. Hôpital Pitié-Salpêtrière Démences parkinsoniennes i et avec corps de Lewy S. Greffard. M. Verny. Centre de gériatrie. Hôpital Pitié-Salpêtrière De quoi parle t on? Démences des «Parkinson +» : PSP, DCB Démences avec des corps

Plus en détail

PREMIÈRE PARTIE Vieillissement progressif et vieillesse harmonieuse Introduction... 25

PREMIÈRE PARTIE Vieillissement progressif et vieillesse harmonieuse Introduction... 25 SOMMAIRE Avant-propos... 15 Introduction générale. Présentation de la méthode de «causalité»... 19 PREMIÈRE PARTIE Vieillissement progressif et vieillesse harmonieuse Introduction... 25 CHAPITRE I Nous

Plus en détail

LES TROUBLES NEUROCOGNITIFS: LE TRAITEMENT PHARMACOLOGIQUE ET SON SUIVI EN GMF

LES TROUBLES NEUROCOGNITIFS: LE TRAITEMENT PHARMACOLOGIQUE ET SON SUIVI EN GMF LES TROUBLES NEUROCOGNITIFS: LE TRAITEMENT PHARMACOLOGIQUE ET SON SUIVI EN GMF RÉDIGÉ PAR Fadi Massoud MD, FRCPC, Gériatre Centre Hospitalier de l Université de Montréal Institut Universitaire de Gériatrie

Plus en détail

Troubles de l humeur et stress

Troubles de l humeur et stress Troubles de l humeur et stress Dr Cédric Lemogne UF de Psychologie et Psychiatrie de liaison et d urgence Service universitaire de Psychiatrie de l adulte et du sujet âge HUPO / INSERM UMR 894 / Université

Plus en détail

Dépression, thérapie interpersonnelle et rythmes. Dominique SERVANT Clinique de psychiatrie

Dépression, thérapie interpersonnelle et rythmes. Dominique SERVANT Clinique de psychiatrie Dépression, thérapie interpersonnelle et rythmes sociaux Dominique SERVANT Clinique de psychiatrie CHRU de Lille La psychothérapie réduit la récidive Seule ou associée à un antidépresseur est recommandée

Plus en détail

TROUBLES PSYCHOLOGIQUES

TROUBLES PSYCHOLOGIQUES TROUBLES PSYCHOLOGIQUES DANS LA SEP Pr Michèle Montreuil Professeur de psychologie Université Paris 8 La dépression, l anxiété et la labilité émotionnelle ne sont pas rares Dans la sclérose en plaques,

Plus en détail

La démence à corps de Lewy

La démence à corps de Lewy ENSEIGNEMENT La démence à corps de Lewy Lewy body dementia S. FERCHICHI*, M. GIRAUD*, A. SMAGGHE* RESUME La démence à corps de Lewy est une entité qui a été récemment identifiée, puisque la description

Plus en détail

LE VIEILLISSEMENT DES FONCTIONS COGNITIVES

LE VIEILLISSEMENT DES FONCTIONS COGNITIVES LE VIEILLISSEMENT DES FONCTIONS COGNITIVES Cécile Cimetière et Sophie Schumm Psychologues Neuropsychologues Hôpital Charles Foix, Ivry sur seine PLAN : I NEUROPSYCHOLOGIE? II FONCTIONS COGNITIVES? III

Plus en détail

Suspicion de maladie d Alzheimer chez une femme de 75 ans

Suspicion de maladie d Alzheimer chez une femme de 75 ans Enoncé Suspicion de maladie d Alzheimer chez une femme de 75 ans Vous recevez en consultation Mme D., âgée de 75 ans, accompagnée de son fils. Celui-ci vous explique qu il craint que sa mère n ait la maladie

Plus en détail

Stimulation Magnétique Transcrânienne répétitive en psychiatrie. Olivier Triffault MD Marie Eve Rondeau B.Sc inf. SMTr ou rtms

Stimulation Magnétique Transcrânienne répétitive en psychiatrie. Olivier Triffault MD Marie Eve Rondeau B.Sc inf. SMTr ou rtms Stimulation Magnétique Transcrânienne répétitive en psychiatrie Olivier Triffault MD Marie Eve Rondeau B.Sc inf 1 SMTr ou rtms Principes: induction d un courant électrique par le biais d un champs magnétique

Plus en détail

Hypertension artérielle et démences. Pr Olivier Hanon, Hôpital Broca, Paris

Hypertension artérielle et démences. Pr Olivier Hanon, Hôpital Broca, Paris Hypertension artérielle et démences Pr Olivier Hanon, Hôpital Broca, Paris Classification des démences Neurology 2009;72:368 374 Newer representation of the overlap and relative distribution of dementia

Plus en détail

Mild Cognitive Impairment (MCI) ou Déficit Cognitif Léger

Mild Cognitive Impairment (MCI) ou Déficit Cognitif Léger Mild Cognitive Impairment (MCI) ou Déficit Cognitif Léger Réunion du 19/11/2010 Équipe de Neuropsychologie Service de Neurologie CHU Rouen CHU_ Hôpitaux de Rouen - page 1 Historique du MCI 1837 : Pritchard

Plus en détail

Susceptibilité aux hallucinations visuelles dans la maladie de Parkinson : étude en IRMf

Susceptibilité aux hallucinations visuelles dans la maladie de Parkinson : étude en IRMf Susceptibilité aux hallucinations visuelles dans la maladie de Parkinson : étude en IRMf Journées nationales des internes en neurologie 12 décembre 2014 BAILLE Guillaume, LEFEBVRE S., PLOMHAUSE L., JARDRI

Plus en détail

Comprendre la maladie d Alzheimer. Dr Serge De NADAI Hôpital Médico-geriatrique «Le Kem» Thionville le 17/03/2010

Comprendre la maladie d Alzheimer. Dr Serge De NADAI Hôpital Médico-geriatrique «Le Kem» Thionville le 17/03/2010 Comprendre la maladie d Alzheimer Dr Serge De NADAI Hôpital Médico-geriatrique «Le Kem» Thionville le 17/03/2010 1 Définition : qu est ce que la démence? C est un handicap Altération progressive de la

Plus en détail

Dr Y Dananchet Neurologue Gap

Dr Y Dananchet Neurologue Gap Dr Y Dananchet Neurologue Gap Alzheimer Parkinson 30000 nouveaux cas par an en France Répondent toutes à la définition de maladie rares mais peuvent représenter jusqu à 20 % des patients suivis en neurologie.

Plus en détail

LES SYMPTOMES DE LA TRANSITION PSYCHOTIQUE. 1er Cours Intensif de psychiatrie 27-28 Février 2015 Hotel Dieu Toulouse Docteur Virginie Rouch

LES SYMPTOMES DE LA TRANSITION PSYCHOTIQUE. 1er Cours Intensif de psychiatrie 27-28 Février 2015 Hotel Dieu Toulouse Docteur Virginie Rouch LES SYMPTOMES DE LA TRANSITION PSYCHOTIQUE 1er Cours Intensif de psychiatrie 27-28 Février 2015 Hotel Dieu Toulouse Docteur Virginie Rouch INTRODUCTION Schizophrénie : Maladie psychiatrique sévère Fréquente

Plus en détail

11/ Syndromes névrotiques et syndromes anxieux

11/ Syndromes névrotiques et syndromes anxieux SEMESTRE 2 UE 2.6.S2 Processus psychopathologiques 11/ Syndromes névrotiques et syndromes anxieux Névrose et anxiété La névrose est une perturbation de l ensemble de la personnalité plus marquée au niveau

Plus en détail

Introduction Différentes approches conceptuelles des aphasies et des troubles du langage

Introduction Différentes approches conceptuelles des aphasies et des troubles du langage Introduction Différentes approches conceptuelles des aphasies et des troubles du langage Pascale Pradat-Diehl Service MPR de la Salpêtrière pascale.pradat@psl.aphp.fr PLAN Langage, aphasies et aphasiques

Plus en détail

Du bon usage des psychotropes dans la maladie d Alzheimer et maladies apparentées. Les antidépresseurs. Sylvie Bonin-Guillaume

Du bon usage des psychotropes dans la maladie d Alzheimer et maladies apparentées. Les antidépresseurs. Sylvie Bonin-Guillaume Du bon usage des psychotropes dans la maladie d Alzheimer et maladies apparentées Les antidépresseurs Sylvie Bonin-Guillaume Faculté de médecine Marseille, Assistance Publique des Hôpitaux de Marseille,

Plus en détail

DIAGNOSTIC PRÉCOCE EN BELGIQUE

DIAGNOSTIC PRÉCOCE EN BELGIQUE DIAGNOSTIC PRÉCOCE EN BELGIQUE Dr Christian Gilles Centre Hospitalier de l Ardenne Libramont POUR UN BON DIAGNOSTIC PRÉCOCE Équipe pluridisciplinaire dédiée Critères permettant un diagnostic précoce spécifique

Plus en détail

Denise STRUBEL, gériatre Cécile CAPPAÏ, IDE Pôle de gérontologie CHU Nîmes

Denise STRUBEL, gériatre Cécile CAPPAÏ, IDE Pôle de gérontologie CHU Nîmes Pourquoi proposer une ET aux aidants de malades Alzheimer? Denise STRUBEL, gériatre Cécile CAPPAÏ, IDE Pôle de gérontologie CHU Nîmes Introduction : la maladie d Alzheimer (MA) La maladie d Alzheimer est

Plus en détail

SUIVI DES ADULTES TRISOMIQUES 21 intérêt d un suivi «spécifique» prévention du sur-handicap

SUIVI DES ADULTES TRISOMIQUES 21 intérêt d un suivi «spécifique» prévention du sur-handicap SUIVI DES ADULTES TRISOMIQUES 21 intérêt d un suivi «spécifique» prévention du sur-handicap Dr Michel TILL CH St JOSEPH St LUC / REFLET21 LYON 6/6/2014 Suivi médical des adultes porteur de trisomie 21

Plus en détail

APPROCHES DES SYNDROMES DEMENTIELS Docteur DA SILVA Sofia Gériatrie CHAMPMAILLOT CHU DIJON Introduction Epidémiologie Problème majeur de santé publique Une des pathologies les plus fréquentes en gériatrie

Plus en détail

Aide aux aidants. Lara Fazio Psychologue Hôpital des Trois-Chêne. 4 Février 2015

Aide aux aidants. Lara Fazio Psychologue Hôpital des Trois-Chêne. 4 Février 2015 Aide aux aidants Lara Fazio Psychologue Hôpital des Trois-Chêne 4 Février 2015 Plan Définition et aspects épidémiologique Notion de fardeau Interventions, comment aider le proche aidant? Conclusions Réseau

Plus en détail

I. Troubles de l anxiété

I. Troubles de l anxiété I. Troubles de l anxiété Définition : - Réponse normale à une menace ou un changement inattendu dans l environnement (situations normales, maladie psychiatrique). - Un patient atteint d un trouble de l

Plus en détail

Le mythe de la maladie d Alzheimer: pour une approche postkraepelinienne. Martial Van der Linden

Le mythe de la maladie d Alzheimer: pour une approche postkraepelinienne. Martial Van der Linden Le mythe de la maladie d Alzheimer: pour une approche postkraepelinienne du vieillissement cérébral Martial Van der Linden Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education Universités de Liège et

Plus en détail

CAT dans les états d agitation du sujet âgé en EHPAD. EPU FMC Dr Fabrice Lorin Clinique Saint-Antoine Montarnaud

CAT dans les états d agitation du sujet âgé en EHPAD. EPU FMC Dr Fabrice Lorin Clinique Saint-Antoine Montarnaud CAT dans les états d agitation du sujet âgé en EHPAD EPU FMC Dr Fabrice Lorin Clinique Saint-Antoine Montarnaud Généralités L agitation : une des portes d entrée en psychogériatrie extrêmement fréquente

Plus en détail

Pathologies des confins neuropsycho-gériatriques

Pathologies des confins neuropsycho-gériatriques Pathologies des confins neuropsycho-gériatriques Dr. V. LEFEBVRE des NOETTES Psychiatre du sujet âgé C.H.E.Roux AP-HP Limeil LE SYNDROME DE CHARLES BONNET Le syndrome de Charles Bonnet doit son nom à un

Plus en détail