«Etablissements d hébergement pour personnes âgées» Enquête EHPA 2011

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Etablissements d hébergement pour personnes âgées» Enquête EHPA 2011"

Transcription

1 «Etablissements d hébergement pour personnes âgées» Enquête EHPA 2011 Premiers résultats Juillet 2014 O BSERVATION & STATISTIQUES

2

3 Sommaire - La région Rhône-Alpes page 1 - Les départements - L'Ain page 2 - L'Ardèche page 3 - La Drôme page 4 - L'Isère page 5 - La Loire page 6 - Le Rhône page 7 - La Savoie page 8 - La Haute-Savoie page 9 - France métropolitaine et DOM page 10

4 Enquête auprès des établissements d hébergement pour personnes âgées en 2011 (EHPA DREES, ARS Rhône-Alpes) Premiers résultats Champ de l enquête Réalisée à un rythme quadriennal, l enquête EHPA permet de collecter des données sur l ensemble des structures accueillant des personnes âgées en France métropolitaine et dans les DOM. Le champ est celui des maisons de retraite, des logements-foyers, des unités de soins de longue durée, ainsi que les établissements dédiés à l accueil temporaire, les structures expérimentales et les centres d accueil de jour. Dans ce document, les données relatives aux centres d accueil de jour ne sont pas présentées. Les données décrivent les caractéristiques des établissements du champ et leur activité (notamment les capacités, le statut, les groupes iso-ressources, les aspects tarifaires, l existence d un conventionnement, l habilitation à recevoir des bénéficiaires de l aide sociale, les caractéristiques du bâti) ; mais également les caractéristiques du personnel qui y travaille et le profil des résidents. L édition 2011 de l enquête a fait l objet, pour la première fois, d une collecte multimode (Internet et questionnaire papier). Malgré la complexité de ce mode de collecte, le taux de réponse s élève à 84 % d établissements répondants au niveau national et 92 % pour les structures de la région Rhône-Alpes. Premiers constats Au 31 décembre 2011, la région Rhône-Alpes compte établissements d'hébergement pour personnes âgées, et places installées, soit environ 10 % de l'offre au niveau de la France entière. La part des structures ayant signé une convention tripartite (Etablissements d'hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) dans l'ensemble des structures d'hébergement pour personnes âgées est plus faible au niveau de la région Rhône-Alpes (71,7 % des structures) qu'au niveau de la France métropolitaine et des DOM (74,0 % des structures). Cependant au niveau des places installées, la région Rhône-Alpes, avec 82,3 % de places d', est représentative de la France entière. Dans la région Rhône-Alpes, entre 2007 et 2011, le nombre de structures a augmenté de 10 % en nombre de structures et de 14 % selon les capacités d accueil. La taille moyenne des a augmenté de 3 places et situe à 78 places au 31 décembre En 2007, la majorité des de la région étaient des structures publiques (56 % des capacités). En 2011, ce constat est toujours vrai mais dans une moindre mesure (51 % des capacités en région Rhône-Alpes contre 53 % des capacités au niveau France entière). Entre 2007 et 2011, les logements foyers non de la région Rhône-Alpes ont diminué en nombre de structures, et encore plus fortement en nombre de places. La taille moyenne est passée de 47 places à 45. Les logements foyers non de la région Rhône-Alpes ont, en moyenne, une capacité d'accueil plus faible que la moyenne nationale (49 places). En 2007 en région Rhône-Alpes, il y avait près de 70 maisons de retraite non. En 2011, il en reste moins de 30. L'offre de ces structures a également diminué au niveau de la capacité d'accueil. En 2011, elles offrent en moyenne 26 places contre 38 places en Les structures non, autres que les logements foyers et les maisons de retraite, ne représentent qu'une dizaine de structures dans la région Rhône-Alpes.

5 Dans la suite du document, une première synthèse est produite pour l'ensemble de la région Rhône-Alpes puis pour chaque département. Il est joint la synthèse effectué au niveau national. - Un premier tableau ventile le nombre de structures ainsi que le nombre de places installées selon les différentes catégories d établissement enquêté. - Un second tableau répartit plus précisément les structures et les capacités entre les établissements qui ont signé une convention tripartite () et ceux qui restent hors convention. - Le taux d équipement en pour habitants âgés de 75 ans et plus complète ces tableaux. La moyenne régionale est de 107 places pour 1 000, contre 101 au niveau national.

6 la région Rhône-Alpes structures d installées d Logement foyer Privé à but lucratif Logement foyer Privé à but non lucratif 77 7, ,5 Logement foyer Public 174 3, ,5 Total logements-foyers 266 4, ,2 Maison de retraite Privé à but lucratif , ,2 Maison de retraite Privé à but non lucratif , Maison de retraite Public , ,8 Total maisons de retraite , ,7 USLD ,3 Autres établissements* 8 12, , ,3 Lecture : Au 31 décembre 2011 en Rhône-Alpes 704 maisons de retraite disposent de places d accueil. Nombre de structures Places installées privés à but lucratif publics* ** dont publics hospitaliers dont publics non hospitaliers Maisons de retraite non USLD non ** Autres non *** * Dans l'ain, un seul questionnaire a été complété pour un public non hospitalier et public hospitalier, les places installées ont été comptabilisées dans les catégories respectives. ** Dans le Loire, un seul questionnaire a été complété pour un USLD public hospitalier et un USLD non, les places installées ont été comptabilisées dans les catégories respectives. ** Lecture : Au 31 décembre 2011 en Rhône-Alpes 742 disposent de places d accueil. Taux d'équipement en pour habitants âgés de 75 ans et plus 107 Champ : Établissements d'hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (), hors centres d accueil de jour. structure ayant signé une convention, l'ensemble des places de la structure est comptabilisé en. 1

7 le département de l'ain structures d installées d Logement foyer Privé à but lucratif Logement foyer Privé à but non lucratif Logement foyer Public Total logements-foyers 37 0, ,0 Maison de retraite Privé à but lucratif Maison de retraite Privé à but non lucratif 19 84, ,6 Maison de retraite Public 35 94, ,7 Total maisons de retraite 71 93, ,4 USLD Autres établissements* , ,1 Lecture : Au 31 décembre 2011 dans l'ain, 71 maisons de retraite disposent de places d accueil. privés à but lucratif publics* dont publics hospitaliers Nombre de structures Places installées dont publics non hospitaliers Maisons de retraite non USLD non Autres non ** * Dans l'ain, un seul questionnaire a été complété pour un public non hospitalier et public hospitalier, les places installées ont été comptabilisées dans les catégories respectives. * Lecture : Au 31 décembre 2011 dans l'ain, 72 disposent de places d accueil. Taux d'équipement en pour habitants âgés de 75 ans et plus 130 Champ : Établissements d'hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (), hors centres d accueil de jour. structure ayant signé une convention, l'ensemble des places de la structure est comptabilisé en. 2

8 le département de l'ardèche structures d installées d Logement foyer Privé à but lucratif Logement foyer Privé à but non lucratif Logement foyer Public Total logements-foyers 12 0, ,0 Maison de retraite Privé à but lucratif Maison de retraite Privé à but non lucratif 18 94, ,9 Maison de retraite Public Total maisons de retraite 67 98, ,5 USLD ,6 Autres établissements* 81 82, ,8 Lecture : Au 31 décembre 2011 en Ardèche, 67 maisons de retraite disposent de places d accueil. privés à but lucratif publics dont publics hospitaliers Nombre de Places structures installées dont publics non hospitaliers Maisons de retraite non USLD non Autres non * Lecture : Au 31 décembre 2011 en Ardèche, 67 disposent de places d accueil. Taux d'équipement en pour habitants âgés de 75 ans et plus 166 Champ : Établissements d'hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (), hors centres d accueil de jour. structure ayant signé une convention, l'ensemble des places de la structure est comptabilisé en. 3

9 le département de la Drôme structures d installées d Logement foyer Privé à but lucratif Logement foyer Privé à but non lucratif ,3 Logement foyer Public ,6 Total logements-foyers 22 22, ,2 Maison de retraite Privé à but lucratif 15 86, ,4 Maison de retraite Privé à but non lucratif 33 75, ,9 Maison de retraite Public Total maisons de retraite 66 84, ,1 USLD Autres établissements* 92 70, ,1 Lecture : Au 31 décembre 2011 dans la Drôme, 66 maisons de retraite disposent de places d accueil. privés à but lucratif publics dont publics hospitaliers dont publics non hospitaliers Nombre de Places structures installées Maisons de retraite non USLD non Autres non * Lecture : Au 31 décembre 2011 dans la Drôme, 65 disposent de places d accueil. Taux d'équipement en pour habitants âgés de 75 ans et plus 96 Champ : Établissements d'hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (), hors centres d accueil de jour. structure ayant signé une convention, l'ensemble des places de la structure est comptabilisé en. 4

10 le département de l'isère structures d installées d Logement foyer Privé à but lucratif Logement foyer Privé à but non lucratif 6 16, ,7 Logement foyer Public ,5 Total logements-foyers 46 10, ,4 Maison de retraite Privé à but lucratif 6 83, Maison de retraite Privé à but non lucratif 37 97, ,1 Maison de retraite Public Total maisons de retraite 96 97, ,5 USLD Autres établissements* , , ,7 Lecture : Au 31 décembre 2011 en Isère, 96 maisons de retraite disposent de places d accueil. privés à but lucratif publics dont publics hospitaliers dont publics non hospitaliers Nombre de Places structures installées Maisons de retraite non USLD non Autres non * Lecture : Au 31 décembre 2011 en Isère, 110 disposent de places d accueil. Taux d'équipement en pour habitants âgés de 75 ans et plus 87 Champ : Établissements d'hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (), hors centres d accueil de jour. structure ayant signé une convention, l'ensemble des places de la structure est comptabilisé en. 5

11 le département de la Loire structures d installées d Logement foyer Privé à but lucratif Logement foyer Privé à but non lucratif 8 12, ,7 Logement foyer Public ,8 Total logements-foyers 30 6, ,3 Maison de retraite Privé à but lucratif ,3 Maison de retraite Privé à but non lucratif 38 94, ,4 Maison de retraite Public Total maisons de retraite , ,2 USLD 8 87, ,6 Autres établissements* , ,9 Lecture : Au 31 décembre 2011 dans la Loire, 114 maisons de retraite disposent de places d accueil. privés à but lucratif publics * dont publics hospitaliers dont publics non hospitaliers Nombre de Places structures installées Maisons de retraite non USLD non * Autres non ** * Dans la Loire, un seul questionnaire a été complété pour un USLD public hospitalier et un USLD non, les places installées ont été comptabilisées dans les catégories respectives. * Lecture : Au 31 décembre 2011 dans la Loire, 120 disposent de places d accueil. Taux d'équipement en pour habitants âgés de 75 ans et plus 127 Champ : Établissements d'hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (), hors centres d accueil de jour. structure ayant signé une convention, l'ensemble des places de la structure est comptabilisé en. 6

12 le département du Rhône structures d installées d Logement foyer Privé à but lucratif Logement foyer Privé à but non lucratif Logement foyer Public Total logements-foyers 84 0, ,0 Maison de retraite Privé à but lucratif 46 97, Maison de retraite Privé à but non lucratif 77 94, ,4 Maison de retraite Public 46 97, ,5 Total maisons de retraite , ,2 USLD Autres établissements* , ,7 Lecture : Au 31 décembre 2011 dans le Rhône, 169 maisons de retraite disposent de places d accueil. privés à but lucratif publics dont publics hospitaliers dont publics non hospitaliers Nombre de Places structures installées Maisons de retraite non USLD non Autres non * Lecture : Au 31 décembre 2011 dans le Rhône, 178 disposent de places d accueil. Taux d'équipement en pour habitants âgés de 75 ans et plus 96 Champ : Établissements d'hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (), hors centres d accueil de jour. structure ayant signé une convention, l'ensemble des places de la structure est comptabilisé en. 7

13 le département de la Savoie structures d installées d Logement foyer Privé à but lucratif Logement foyer Privé à but non lucratif Logement foyer Public Total logements-foyers 20 0, ,0 Maison de retraite Privé à but lucratif Maison de retraite Privé à but non lucratif Maison de retraite Public Total maisons de retraite , ,0 USLD Autres établissements* 80 75, ,6 Lecture : Au 31 décembre 2011 en Savoie, 55 maisons de retraite disposent de places d accueil. privés à but lucratif publics dont publics hospitaliers dont publics non hospitaliers Nombre de Places structures installées Maisons de retraite non USLD non Autres non * Lecture : Au 31 décembre 2011 en Savoie, 60 disposent de places d accueil. Taux d'équipement en pour habitants âgés de 75 ans et plus 99 Champ : Établissements d'hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (), hors centres d accueil de jour. structure ayant signé une convention, l'ensemble des places de la structure est comptabilisé en. 8

14 le département de la Haute-Savoie structures d installées d Logement foyer Privé à but lucratif Logement foyer Privé à but non lucratif Logement foyer Public Total logements-foyers 15 0, ,0 Maison de retraite Privé à but lucratif Maison de retraite Privé à but non lucratif Maison de retraite Public Total maisons de retraite 66 98, ,7 USLD 7 71, Autres établissements* , ,5 Lecture : Au 31 décembre 2011 en Haute-Savoie, 66 maisons de retraite disposent de places d accueil. privés à but lucratif publics dont publics hospitaliers dont publics non hospitaliers Nombre de Places structures installées Maisons de retraite non USLD non Autres non * Lecture : Au 31 décembre 2011 en Haute-Savoie, 70 disposent de places d accueil. Taux d'équipement en pour habitants âgés de 75 ans et plus 100 Champ : Établissements d'hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (), hors centres d accueil de jour. structure ayant signé une convention, l'ensemble des places de la structure est comptabilisé en. 9

15 la France métropolitaine et dans les DOM structures d installées d Logement foyer Privé à but lucratif 89 6, ,4 Logement foyer Privé à but non lucratif ,1 Logement foyer Public , ,7 Total logements-foyers , ,4 Maison de retraite Privé à but lucratif , ,7 Maison de retraite Privé à but non lucratif , ,7 Maison de retraite Public , ,4 Total maisons de retraite* , ,4 USLD , ,8 Autres établissements* 89 27, , , ,3 Lecture : Au 31 décembre 2011, maisons de retraite disposent de places d accueil. Source : Premières données - juillet DREES, données FINESS et données enquête EHPA 2011 corrigées par les ARS. privés à but lucratif publics dont publics hospitaliers dont publics non hospitaliers Maisons de retraite non Nombre de structures USLD non Autres non * Lecture : Au 31 décembre 2011, disposent de places d accueil. Source : Premières données - juillet DREES, Enquête EHPA 2011 Places installées Taux d'équipement en pour habitants âgés de 75 ans et plus 101 Champ : Établissements d'hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (), hors centres d accueil de jour. Source : Premières données - juillet DREES, données FINESS et données enquête EHPA 2011 corrigées par les ARS. Estimations de 10

16 Cahier des charges Parcours professionnel et mutualisation des ressources Agence régionale de santé Rhône-Alpes 241 rue Garibaldi CS Lyon cedex Direction de la stratégie et des projets Agence régionale de santé Rhône-Alpes Statistiques

Enquête auprès des établissements d hébergement pour personnes âgées en 2011 (EHPA 2011, DREES)

Enquête auprès des établissements d hébergement pour personnes âgées en 2011 (EHPA 2011, DREES) Ministère de l'économie et des finances Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Enquête auprès des établissements

Plus en détail

Document N 13 Document de travail, n engage pas le Conseil L offre en établissements d hébergement pour personnes âgées en 2011

Document N 13 Document de travail, n engage pas le Conseil L offre en établissements d hébergement pour personnes âgées en 2011 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 14 octobre 2015 à 9 h 30 «Le pouvoir d achat des retraités» Document N 13 Document de travail, n engage pas le Conseil Sabrina VOLANT (DREES) Etudes

Plus en détail

A u 1er janvier 2012, en France métropolitaine, on compte près de 712 000 places d accueil

A u 1er janvier 2012, en France métropolitaine, on compte près de 712 000 places d accueil PERSONNES ÂGÉES CAPACITÉS D ACCUEIL ET SERVICES POUR PERSONNES ÂGÉES Contexte A u 1er janvier 2012, en France métropolitaine, on compte près de 712 000 places d accueil dans les établissements d hébergement

Plus en détail

Etudes et Statistiques

Etudes et Statistiques Etudes et Statistiques Picardie N 7 JUIN 2007 Enquête EHPA 2003 concernant les établissements d hébergement pour personnes âgées ( maisons de retraite, foyers, établissements de soins longue durée) Le

Plus en détail

MSI. Les Établissements pour Personnes Âgées en France 2015. Nouvelles tendances et prévisions. Décembre 2015

MSI. Les Établissements pour Personnes Âgées en France 2015. Nouvelles tendances et prévisions. Décembre 2015 Les Établissements pour Personnes Âgées en France 2015 Nouvelles tendances et prévisions Décembre 2015 Le marché des établissements pour personnes âgées a connu de nombreuses évolutions au cours des cinq

Plus en détail

Revenus fiscaux déclarés par les ménages

Revenus fiscaux déclarés par les ménages 4. FOCUS SUR LES PERSONNES ÂGÉES. Des revenus plutôt favorables pour les ménages âgés L fait partie des départements français relativement favorisés pour les revenus des ménages. Au 27 e rang pour le revenu

Plus en détail

LES AIDES-SOIGNANTS EN POITOU-CHARENTES

LES AIDES-SOIGNANTS EN POITOU-CHARENTES LES AIDES-SOIGNANTS EN POITOU-CHARENTES PORTRAIT DE LA PROFESSION ET PERSPECTIVES D EVOLUTION Rapport n 105 Août 2006 Action réalisée avec le concours financier de la Région Poitou-Charentes et de la DRASS

Plus en détail

Carte à requête sur les structures d accueil pour personnes âgées

Carte à requête sur les structures d accueil pour personnes âgées Carte à requête sur les structures d accueil pour personnes âgées Description Cette carte à requête présente l ensemble de l offre en structures d accueil pour les personnes âgées en 2010. L Île-de-France

Plus en détail

Séminaire Gérontologie sociale et coordination en EHPAD

Séminaire Gérontologie sociale et coordination en EHPAD Séminaire Gérontologie sociale et coordination en EHPAD Attentes et relations entre le département et les EHPAD et USLD 20 mars 2014 1 Véronique COLIN responsable du service OARES, direction PA/PH, CG35

Plus en détail

Santé. Tableaux Économiques de Midi-Pyrénées 2008

Santé. Tableaux Économiques de Midi-Pyrénées 2008 7 Santé Présentation Au 1 er janvier 2006, Midi-Pyrénées compte 54 établissements de soins dans le secteur public et 100 dans le privé. La part du secteur privé (48 % en lits), supérieure de huit points

Plus en détail

**** QUESTIONNAIRE D AUTOEVALUATION DES PRATIQUES DE BIENTRAITANCE EN Ehpad 2009

**** QUESTIONNAIRE D AUTOEVALUATION DES PRATIQUES DE BIENTRAITANCE EN Ehpad 2009 Analyse nationale de l état du déploiement des pratiques professionnelles concourant à la Bientraitance des résidents en établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes et perception de leurs

Plus en détail

ANALYSE STATISTIQUE DES DONNÉES ISSUES DES RAPPORTS D ACTIVITÉ DES ÉTABLISSEMENTS ET SERVICES MÉDICOSOCIAUX ANNEE 2012

ANALYSE STATISTIQUE DES DONNÉES ISSUES DES RAPPORTS D ACTIVITÉ DES ÉTABLISSEMENTS ET SERVICES MÉDICOSOCIAUX ANNEE 2012 ANALYSE STATISTIQUE DES DONNÉES ISSUES DES RAPPORTS D ACTIVITÉ DES ÉTABLISSEMENTS ET SERVICES MÉDICOSOCIAUX ANNEE 2012 Septembre 2013 Page 2 Table des matières I Contexte et objectif de l étude... 5 II

Plus en détail

Programme handicap et perte d autonomie Appel à recherches 2015 - Session 6

Programme handicap et perte d autonomie Appel à recherches 2015 - Session 6 Programme handicap et perte d autonomie Appel à recherches 2015 - Session 6 09/03/2015 L IReSP lance une sixième session de l appel à recherches «Handicap et perte d autonomie». Cette nouvelle session

Plus en détail

Maison de retraite 2012-2013

Maison de retraite 2012-2013 Maison de retraite 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 7 1. Définition...7 2. Accès à la profession...7 a. Conditions de qualification professionnelle... 7 b. Personnel médical

Plus en détail

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE?

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? LE RÔLE DES CONTRATS COLLECTIFS D ENTREPRISE La dépendance se caractérise par des restrictions dans la réalisation des activités de la vie quotidienne et sociale.

Plus en détail

LES ÉTABLISSEMENTS POUR PERSONNES ÂGÉES ET POUR ADULTES HANDICAPÉS Au niveau national, quelle place pour les établissements médico-sociaux?

LES ÉTABLISSEMENTS POUR PERSONNES ÂGÉES ET POUR ADULTES HANDICAPÉS Au niveau national, quelle place pour les établissements médico-sociaux? . LES ÉTABLISSEMENTS POUR PERSONNES ÂGÉES ET POUR ADULTES HANDICAPÉS Au niveau national, quelle place pour les établissements médico-sociaux? Des crédits en augmentation pour financer les établissements

Plus en détail

NOTE DE CONTEXTE SECTORIELLE

NOTE DE CONTEXTE SECTORIELLE janvier 2014 Décembre 2015 NOTE DE CONTEXTE SECTORIELLE En bref Le Centre de ressources DLA (CRDLA) du champ social, médico-social et santé propose aux acteurs de l acccompagnement des structures une série

Plus en détail

État des lieux des médecins coordonnateurs d EHPAD en zones fragiles dans la région des Pays de la Loire

État des lieux des médecins coordonnateurs d EHPAD en zones fragiles dans la région des Pays de la Loire 2014 État des lieux des médecins coordonnateurs d EHPAD en zones fragiles dans la région des Pays de la Loire Avec le soutien de l ARS Pays de la Loire et le financement du FIR REMERCIEMENTS L URPS Médecins

Plus en détail

La mise en œuvre de l évaluation interne dans les ESSMS visés à l article L.312-1 du CASF

La mise en œuvre de l évaluation interne dans les ESSMS visés à l article L.312-1 du CASF La mise en œuvre de l évaluation interne dans les ESSMS visés à l article L.312-1 du CASF Le contexte du rapport Publié en février 2013, ce rapport est issu d une enquête par questionnaire, réalisée par

Plus en détail

MODE DE FIXATION DES TARIFS (MFT)

MODE DE FIXATION DES TARIFS (MFT) DOCUMENTATION FINESS DREES/DMSI MODE DE FIXATION DES TARIFS () code libellé court libellé long autorité mode financement établissements auxquels s'appliquent le tarif 01 Tarif libre Sans Sans tarif ou

Plus en détail

Connaissance de la population des personnes âgées dépendantes Mesure administrative, enquêtes en établissement, enquêtes en population générale

Connaissance de la population des personnes âgées dépendantes Mesure administrative, enquêtes en établissement, enquêtes en population générale Connaissance de la population des personnes âgées dépendantes Mesure administrative, enquêtes en établissement, enquêtes en population générale Le système d informations statistiques piloté par la DREES

Plus en détail

Cahier des charges Mesure d Accompagnement Social personnalisé (MASP) de niveau 2

Cahier des charges Mesure d Accompagnement Social personnalisé (MASP) de niveau 2 Département de Seine-Maritime Direction de l Action Sociale et de l Insertion Service Accompagnement Cahier des charges Mesure d Accompagnement Social personnalisé (MASP) de niveau 2 1 Mars 2015 Sommaire

Plus en détail

«L efficacité des EHPAD en France» auteurs: Brigitte DORMONT et Cécile MARTIN

«L efficacité des EHPAD en France» auteurs: Brigitte DORMONT et Cécile MARTIN «L efficacité des EHPAD en France» auteurs: Brigitte DORMONT et Cécile MARTIN JESF 2011 1 er et 2 décembre à Clermont-Ferrand Discutant: Charline Mourgues (CERDI- PhD Student). Introduction 1. Présentation

Plus en détail

L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F PRIVÉE. Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des infirmiers diplômés d Etat

L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F PRIVÉE. Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des infirmiers diplômés d Etat F11.11 I L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F I 0 N PRIVÉE Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des infirmiers diplômés d Etat Note documentaire Direction des Ressources Documentaires

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE déplacements professionnels temporaires en France et à l étranger

GUIDE PRATIQUE déplacements professionnels temporaires en France et à l étranger GUIDE PRATIQUE déplacements professionnels temporaires en France et à l étranger SOMMAIRE GUIDE PRATIQUE déplacements professionnels temporaires en France et à l étranger o o o o o o o o o o o o

Plus en détail

Synthèse. Intensité du travail et usages des technologies de l information et de la communication. Enquêtes Conditions de travail

Synthèse. Intensité du travail et usages des technologies de l information et de la communication. Enquêtes Conditions de travail Synthèse Direction de l animation de la recherche, des études et des statistiques Numéro 14 Juin 2015 Intensité du travail et usages des technologies de l information et de la communication Enquêtes Conditions

Plus en détail

santé L hébergement offert en établissements pour personnes âgées

santé L hébergement offert en établissements pour personnes âgées et DOSSIERS L hébergement offert en établissements pour personnes âgées N 29 2012 Les deux articles de ce dossier s intéressent plus particulièrement aux structures des établissements d hébergement pour

Plus en détail

document de travail Les bénéficiaires de l aide sociale départementale en 2011 SÉRIE STATISTIQUES N 176 FÉVRIER 2013

document de travail Les bénéficiaires de l aide sociale départementale en 2011 SÉRIE STATISTIQUES N 176 FÉVRIER 2013 Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques DREES document de travail SÉRIE STATISTIQUES N 176 FÉVRIER 2013 Les bénéficiaires de l aide sociale départementale en 2011 Françoise

Plus en détail

L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F PRIVÉE. Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des aides-soignants diplômés d Etat

L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F PRIVÉE. Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des aides-soignants diplômés d Etat F11.11 I L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F I N PRIVÉE Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des aides-soignants diplômés d Etat Note documentaire Direction des Ressources Documentaires

Plus en détail

Les techniciens de laboratoire médical En région Centre -Val de Loire

Les techniciens de laboratoire médical En région Centre -Val de Loire Les techniciens de laboratoire médical En région Centre -Val de Loire La profession en quelques mots «Le technicien de laboratoire médical participe à la réalisation technique d'un examen de biologie médicale

Plus en détail

L accueil des personnes âgées en établissement. janvier 2014

L accueil des personnes âgées en établissement. janvier 2014 L accueil des personnes âgées en établissement janvier 2014 1 1. Démographie D : quelques données clés Un nombre croissant de personnes âgées : INSEE, RP 2008 et projections OMPHALE (2011, 2016, 2021)

Plus en détail

D. Le secteur tertiaire

D. Le secteur tertiaire D. Le secteur tertiaire 5. L'action sociale et médico-sociale L action sociale désigne l ensemble des moyens par lesquels une société agit sur elle-même pour préserver sa cohésion, notamment par des dispositifs

Plus en détail

Hébergement en structure collective des malades jeunes : état des lieux

Hébergement en structure collective des malades jeunes : état des lieux Aider à anticiper Aider à vivre avec la maladie des malades jeunes : état des lieux Premiers résultats de l enquête nationale 2011, réalisée en collaboration avec le CNR-MAJ Danièle Fontaine, responsable

Plus en détail

AVENANT A LA CONVENTION TRIPARTITE DE L EHPAD DU CANTON DE

AVENANT A LA CONVENTION TRIPARTITE DE L EHPAD DU CANTON DE miedd Délégation territoriale de Seine et Marne Accusé de réception Ministère de l intérieur 87518115 Acte Certifié exécutoire AVENANT A LA CONVENTION TRIPARTITE DE L EHPAD DU CANTON DE Envoi Préfecture

Plus en détail

DIRECTION DES SOLIDARITES

DIRECTION DES SOLIDARITES 1032 DIRECTION DES SOLIDARITES AVIS DU PRESIDENT DU CONSEIL GENERAL relatif à la direction de la mini-crèche Mialaret à CHARLEVILLE MEZIERES LE PRESIDENT DU CONSEIL GENERAL DES ARDENNES, VU l article L.

Plus en détail

DIPLÔMÉ ET PLEIN D IDÉES : CAHIER DES CHARGES

DIPLÔMÉ ET PLEIN D IDÉES : CAHIER DES CHARGES Diplômé et plein d idées : Cahier des Charges Auteur : MAINTIEN A DOM Version : 1.0 DIPLÔMÉ ET PLEIN D IDÉES : CAHIER DES CHARGES Entreprise : MAINTIEN A DOM La Briquetterie 53810 CHANGÉ 02-43-49-56-16

Plus en détail

SOLIDARITÉS ETABLISSEMENTS SOCIAUX ET MÉDICO-SOCIAUX

SOLIDARITÉS ETABLISSEMENTS SOCIAUX ET MÉDICO-SOCIAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ Direction générale de l action sociale Sous-direction des âges de la vie SOLIDARITÉS ETABLISSEMENTS SOCIAUX ET MÉDICO-SOCIAUX Note d information

Plus en détail

«Humaniser : rendre quelque chose plus humain, plus supportable à l homme»

«Humaniser : rendre quelque chose plus humain, plus supportable à l homme» programme d humanisation des centres d hébergement Approche quantitative «Humaniser : rendre quelque chose plus humain, plus supportable à l homme» Cinq ans après le lancement du programme d humanisation

Plus en détail

Les équipements sanitaires publics et privés au 01/01/2014 Nombre de lits et places installés en court séjour hospitalier :

Les équipements sanitaires publics et privés au 01/01/2014 Nombre de lits et places installés en court séjour hospitalier : Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Edition novembre 2015 4 bis, rue Jules Favre BP 41028 37010 Tours Cedex 1 Tél : 02.47.47.20.45 Fax : 02.47.66.41.54 www.economie-touraine.com SANTE ET SOCIAL

Plus en détail

Les dépenses de santé 2013 en Rhône-Alpes. une part stable des dépenses nationales. 6,3 millions d habitants soit 9.7% de la population française

Les dépenses de santé 2013 en Rhône-Alpes. une part stable des dépenses nationales. 6,3 millions d habitants soit 9.7% de la population française INDICATEURS n 8 Les dépenses de santé 2013 une part stable des dépenses nationales Conformément aux dispositions de l article L1432-3 du code de la santé publique, un état fi nancier est édité chaque année

Plus en détail

N 38 - MARS 2007. IMPLANTATION DES CHRS au 01/01/2005. IGN - GEoFLA Æ2000. Source : DRASS-Finess

N 38 - MARS 2007. IMPLANTATION DES CHRS au 01/01/2005. IGN - GEoFLA Æ2000. Source : DRASS-Finess N 38 - MARS 2007 LES CENTRES D HÉBERGEMENT ET DE RÉINSERTION SOCIALE : la situation en Midi-Pyrénées au 1 er janvier 2005 Anne ARDITI * - Valérie GIBEL* - Bernard MAGNIER** - Anne PHILIPPE ** A u jour

Plus en détail

5.2. handicapés. Les adultes. La santé observée dans les régions de France

5.2. handicapés. Les adultes. La santé observée dans les régions de France La santé observée dans les régions de France Les adultes handicapés 5.2 Le contexte L'enquête décennale sur la santé effectuée par l INSEE en 1991 auprès des ménages ordinaires, estime à 5 48 (tous âges

Plus en détail

Intervention URIOPSS 19.05.2011

Intervention URIOPSS 19.05.2011 Intervention URIOPSS 19.05.2011 1 2 Le deuxième schéma de l accueil de la petite enfance 29 juillet 2004 : Premier schéma adopté conjointement par la CAF et le Conseil général 11 avril 2005 : signature

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS N 155 - DECEMBRE 2015 ARRETE N 2015 2940 Portant réactualisation du PRogramme Interdépartemental d ACcompagnement des handicaps et de la perte d autonomie en LANGUEDOC-ROUSSILLON

Plus en détail

Les établissements d hébergement pour personnes âgées à La Réunion en 2011. Résultats de l enquête EHPA 2011 à La Réunion. N 26 Nov.

Les établissements d hébergement pour personnes âgées à La Réunion en 2011. Résultats de l enquête EHPA 2011 à La Réunion. N 26 Nov. N 26 Nov. 2014 Au 31 décembre 2011, 22 établissements hébergent des personnes âgées à La Réunion dont 5 maisons de retraite non médicalisées, 15 maisons de retraite médicalisées et 2 USLD. Les établissements

Plus en détail

Encadré 3. Graphique A Nombre de demandeurs d emploi de catégorie A et nombre de chômeurs au sens du BIT

Encadré 3. Graphique A Nombre de demandeurs d emploi de catégorie A et nombre de chômeurs au sens du BIT Encadré 3 Chômeurs au sens du BIT et demandeurs d emploi inscrits sur les listes de Pôle emploi Les différences conceptuelles entre chômage au sens du BIT et inscription à Pôle emploi Le chômage au sens

Plus en détail

LES RÉDACTEURS TERRITORIAUX

LES RÉDACTEURS TERRITORIAUX FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE LES RÉDACTEURS TERRITORIAUX EN BRETAGNE COLLECTION & Etat des lieux Prospective BRETAGNE Octobre 2002 Gestion Prévisionnelle des Effectifs, des Emplois et des Compétences

Plus en détail

DIRECCTE IDF UT des Yvelines. Le marché du travail et les politiques de l emploi dans les Yvelines. Edition du 14 octobre 2014

DIRECCTE IDF UT des Yvelines. Le marché du travail et les politiques de l emploi dans les Yvelines. Edition du 14 octobre 2014 DIRECCTE IDF UT des Yvelines Le marché du travail et les politiques de l emploi dans les Yvelines Edition du 14 octobre La demande d emploi : Fin août, le nombre d inscrits à Pôle emploi en catégorie A

Plus en détail

En octobre, la demande d emploi à Paris augmente de + 1,1 % en catégorie A (IDF : + 0,8 % ; FM : + 1,2 %) et augmente de + 0,2 % en catégorie ABC.

En octobre, la demande d emploi à Paris augmente de + 1,1 % en catégorie A (IDF : + 0,8 % ; FM : + 1,2 %) et augmente de + 0,2 % en catégorie ABC. Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi Unité territoriale de Direction de l'emploi et du développement économique 35 rue de la Gare CS 60003

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Action Collective Régionale 2015

CAHIER DES CHARGES Action Collective Régionale 2015 CAHIER DES CHARGES Action Collective Régionale 2015 "Les nouveaux outils pédagogiques en formation ouverte et à distance " COMMANDITAIRE UNIFAF est l Organisme Paritaire Collecteur Agréé de la Branche

Plus en détail

Bilan de l activité d accueil de jour et d hébergement temporaire en direction des personnes âgées dépendantes en 2010

Bilan de l activité d accueil de jour et d hébergement temporaire en direction des personnes âgées dépendantes en 2010 Bilan de l activité d accueil de jour et d hébergement temporaire en direction des personnes âgées dépendantes en 2010 Le suivi de l activité des établissements ayant une activité d accueil de jour et

Plus en détail

Observatoire régional des données médico-sociales : ADULTES EN SITUATION DE HANDICAP

Observatoire régional des données médico-sociales : ADULTES EN SITUATION DE HANDICAP Observatoire régional des données médico-sociales : ADULTES EN SITUATION DE HANDICAP Monographie CRP - Centre Rééducation Professionnelle, Centre de préorientation, UEROS - Unité d Evaluation, de Réentrainement

Plus en détail

La COG en facile à lire et à comprendre

La COG en facile à lire et à comprendre La COG en facile à lire et à comprendre Texte en facile à lire et à comprendre réalisé grâce à la collaboration d Elisabeth Bachelot, Louis Jurine et Béatrice Santarelli. La CNSA est la caisse nationale

Plus en détail

> Convention collective nationale de l animation

> Convention collective nationale de l animation DROIT > Convention collective nationale de l animation Janvier 2010 > DÉPARTEMENT RESSOURCES PROFESSIONNELLES 1 rue Victor-Hugo 93507 Pantin cedex T 01 41 839 839 (accueil) F 01 41 839 841 ressources@cnd.fr

Plus en détail

Accessibilité des cinémas aux personnes handicapées

Accessibilité des cinémas aux personnes handicapées Accessibilité des cinémas aux personnes handicapées Novembre 2004 Cette étude a été réalisée par : Centre national de la cinématographie Service des études, des statistiques et de la prospective Benoît

Plus en détail

Des évolutions importantes annoncées en décembre 2016... 3

Des évolutions importantes annoncées en décembre 2016... 3 Dossier de presse juin 2016 Sommaire Des évolutions importantes annoncées en décembre 2016... 3 Favoriser des choix de filières par la création de «vœux groupés» sur une filière donnée d un territoire...

Plus en détail

ENQUETE RESIDENTS 2007. Dictionnaire des codes

ENQUETE RESIDENTS 2007. Dictionnaire des codes ENQUETE RESIDENTS 2007 Dictionnaire des codes BASE : GEST QUESTIONNAIRE GESTIONNAIRE Données relatives à l établissement d hébergement IDENTIFICATION DE L ETABLISSEMENT MATRICULE : numéro d ordre attribué

Plus en détail

ACCORD FRAIS DE SANTÉ

ACCORD FRAIS DE SANTÉ CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INDUSTRIES CHIMIQUES ACCORD FRAIS DE SANTÉ POUR LES SALARIÉS Le 14 mars 2014, les partenaires sociaux de la branche des Industries chimiques ont signé un accord portant

Plus en détail

Synthèse des fiches d évaluation des assises régionales Alzheimer

Synthèse des fiches d évaluation des assises régionales Alzheimer FICHE DE SUIVI Ministère de la Santé et des Sports Direction générale de la santé / MC3 Synthèse des fiches d évaluation des assises régionales Alzheimer L ensemble des DRASS a informé et transmis la fiche

Plus en détail

Les conseillers en économie sociale et familiale En région Centre -Val de Loire

Les conseillers en économie sociale et familiale En région Centre -Val de Loire Les conseillers en économie sociale et familiale En région Centre -Val de Loire La profession en quelques mots «Le conseiller en économie sociale familiale (CESF) est un travailleur social qualifié dont

Plus en détail

Maisons de Retraite Etablissements sanitaires Etablissements pour Personnes Agées

Maisons de Retraite Etablissements sanitaires Etablissements pour Personnes Agées Les Ateliers Mémoire 5 mai 2014 Maisons de Retraite Etablissements sanitaires Etablissements pour Personnes Agées Serge PALANQUE Parcours de Vie Moyen d une personne ARCEA- Saclay: Nombre total d adhérents:

Plus en détail

Personnes âgées dépendantes : bâtir le scénario du libre choix

Personnes âgées dépendantes : bâtir le scénario du libre choix Personnes âgées dépendantes : bâtir le scénario du libre choix Présentation du second rapport de la mission «Prospective des équipements et services pour les personnes âgées dépendantes» D un rapport à

Plus en détail

Universitarisation des formations infirmières en France: bilan d étape

Universitarisation des formations infirmières en France: bilan d étape Séminaire européen du SIDIIEF Lausanne, 2 septembre 2013 Universitarisation des formations infirmières en France: bilan d étape. Christophe Debout, Inf, PhD Département des Sciences Infirmières et Paramédicales

Plus en détail

Enquête de satisfaction 2015

Enquête de satisfaction 2015 Dans le cadre de sa démarche qualité, la société SADP met en place une enquête de satisfaction chaque année depuis 2012. Elle permet aux usagers de donner leur avis sur l organisation et la qualité de

Plus en détail

De la nécessité de produire du logement locatif social en Haute- Savoie...

De la nécessité de produire du logement locatif social en Haute- Savoie... De la nécessité de produire du logement locatif social en Haute- Savoie... Les pros de l'aménagement "Construction de logements : regards croisés d'acteurs" Mardi 28 avril 2015 SOMMAIRE Constat et enjeux

Plus en détail

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux Cahier des charges relatif à la création de structures expérimentales spécialisées dans

Plus en détail

dans la région Pays de la Loire

dans la région Pays de la Loire MINISTERE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHESION SOCIALE MINISTERE DE LA SANTE ET DE LA PROTECTION SOCIALE MINISTERE DE LA FAMILLE ET DE L ENFANCE MINISTERE DE LA PARITE ET DE L EGALITE PROFESSIONNELLE

Plus en détail

1ère ETUDE NATIONALE DE COÛTS du dispositif Accueil, Hébergement, Insertion

1ère ETUDE NATIONALE DE COÛTS du dispositif Accueil, Hébergement, Insertion 1ère ETUDE NATIONALE DE COÛTS du dispositif Accueil, Hébergement, Insertion étude réalisée sur 120 établissements par le cabinet ACCENTURE juin 2011 Ministère de l Ecologie, du Développement Durable, des

Plus en détail

46 280 places destinées aux personnes âgées dans la région Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003

46 280 places destinées aux personnes âgées dans la région Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 N 2 - Octobre 2005 46 280 places destinées aux personnes âgées dans la région Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 Au 31 décembre 2003, la région Provence-Alpes-Côte d Azur dispose de 46 280 places installées

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE DE READAPTATION FONCTIONNELLE DE QUINGEY. Route de Lyon B.P.

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE DE READAPTATION FONCTIONNELLE DE QUINGEY. Route de Lyon B.P. ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE CENTRE DE READAPTATION FONCTIONNELLE DE QUINGEY Route de Lyon B.P. 5 25440 QUINGEY Juin 2011 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

RAPPORT D'OBSERVATIONS DEFINITIVES SUR LA GESTION DE LA MAISON DE RETRAITE DE SAINT-SAËNS

RAPPORT D'OBSERVATIONS DEFINITIVES SUR LA GESTION DE LA MAISON DE RETRAITE DE SAINT-SAËNS RAPPORT D'OBSERVATIONS DEFINITIVES SUR LA GESTION DE LA MAISON DE RETRAITE DE SAINT-SAËNS Rapport d observations définitives de la Chambre régionale des comptes de Haute-Normandie sur la gestion de la

Plus en détail

Accompagnement des personnes handicapées mentales âgées en Dordogne

Accompagnement des personnes handicapées mentales âgées en Dordogne CREAHI d Aquitaine Accompagnement des personnes handicapées mentales âgées en Dordogne Modalités d accueil, perspectives et limites Espace Rodesse 103 ter, rue Belleville 33063 BORDEAUX CEDEX Téléphone

Plus en détail

FRAIS DE GESTION des mutuelles

FRAIS DE GESTION des mutuelles FRAIS DE GESTION des mutuelles Décembre 2015 PARLONS-EN EN TOUTE TRANSPARENCE Pour fonctionner, toute entreprise doit consacrer des ressources à sa gestion. Les frais de gestion des mutuelles représentent

Plus en détail

Diversité des lycées d enseignement professionnel de l Éducation nationale

Diversité des lycées d enseignement professionnel de l Éducation nationale Diversité des lycées d enseignement professionnel de l Éducation nationale Les lycées professionnels et polyvalents publics ou privés de la métropole et des DOM, au sein du ministère de l Éducation nationale,

Plus en détail

SOMMAIRE B. STRUCTURES D HEBERGEMENT, TARIFICATION ET MODALITES DE PRISE EN CHARGE... 17

SOMMAIRE B. STRUCTURES D HEBERGEMENT, TARIFICATION ET MODALITES DE PRISE EN CHARGE... 17 3 SOMMAIRE Pages INTRODUCTION... 7 I. UN CONSTAT : L IMPORTANCE DU NOMBRE DES ACTEURS INSTITUTIONNELS ENGAGÉS DANS LE SECTEUR DE L HÉBERGEMENT DES PERSONNES ÂGÉES ET LA FORTE DISPARITÉ DES CONDITIONS DE

Plus en détail

COMPLEMENTAIRE SANTE un accord interbranches pour les salariés des établissements privés d'enseignement général et agricole

COMPLEMENTAIRE SANTE un accord interbranches pour les salariés des établissements privés d'enseignement général et agricole COMPLEMENTAIRE SANTE un accord interbranches pour les salariés des établissements privés d'enseignement général et agricole Pourquoi une complémentaire santé? Aujourd hui, 84% de la population souscrit

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE

CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE 4/04 1 CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE Séance du 24 octobre 2008 Commission n 4 - Solidarités, Santé Publique et Logement Commission n 7 - Finances DIRECTION DES PERSONNES AGÉES ET DES ADULTES HANDICAPÉS

Plus en détail

Direction générale de l'habitat, de l'urbanisme et de la construction. Direction générale de l'action sociale

Direction générale de l'habitat, de l'urbanisme et de la construction. Direction générale de l'action sociale Ministère délégué au logement et à la ville Direction générale de l'action sociale Direction générale de l'habitat, de l'urbanisme et de la construction Juin 2005 2 1. PREAMBULE : A la suite des travaux

Plus en détail

Piloter la prévention des risques professionnels dans les EHPAD :

Piloter la prévention des risques professionnels dans les EHPAD : Conférence Piloter la prévention des risques professionnels dans les EHPAD : démarches et outils Entre attentes sociales et contraintes institutionnelles Exposé Etat des lieux de la santé au travail dans

Plus en détail

Rien n est plus respectable que la personne humaine dans toutes les dimensions de son être.

Rien n est plus respectable que la personne humaine dans toutes les dimensions de son être. Rien n est plus respectable que la personne humaine dans toutes les dimensions de son être. Résidence Hôtelière à Vocation Sociale L ACADEMIE DE MONTPELLIER À Vendargues INAUGURATION LE 20 MAI 2010 LE

Plus en détail

Schéma départemental en faveur des personnes âgées 2014-2018

Schéma départemental en faveur des personnes âgées 2014-2018 Schéma départemental en faveur des personnes âgées 2014-2018 1 Editorial... 4 I. Eléments de cadrage...5 A. le contexte institutionnel de la politique gerontologique...5 a) Un renouvellement du cadre réglementaire

Plus en détail

Les bénéficiaires de l APL dans le parc de logements-foyers en Ile-de-France en 2007

Les bénéficiaires de l APL dans le parc de logements-foyers en Ile-de-France en 2007 Cellule Technique de Réflexion et d Aide à la Décision (CTRAD) Service Commun d Action Sociale des Caisses d Allocations Familiales Les bénéficiaires de l APL d le parc de logements-foyers en Ile-de-France

Plus en détail

Le village répit familles, VRF Touraine

Le village répit familles, VRF Touraine Présentation destinée des acteurs œuvrant dans le champs de l aide aux aidants Innovation dans l accueil temporaire et le soutien aux aidants Le village répit familles, Partir en vacances avec un proche

Plus en détail

L offre d accueil collectif des enfants de moins de 6 ans en 2007

L offre d accueil collectif des enfants de moins de 6 ans en 2007 études résultats et N 681 février 2009 L offre d accueil collectif des enfants de moins de 6 ans en 2007 Fin 2007, la France métropolitaine compte près de 10 000 établissements d accueil collectif (crèches

Plus en détail

Les enquêtes statistiques sur les conditions de travail et les risques psychosociaux au travail

Les enquêtes statistiques sur les conditions de travail et les risques psychosociaux au travail Les enquêtes statistiques sur les conditions de travail et les risques psychosociaux au travail Olivier Filatriau DGAFP - Département des études et des statistiques Rencontres économiques de la défense

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES D APPEL À PROJETS CAHIER DES CHARGES. Avis d appel à projets n CPH 2015

CAHIER DES CHARGES D APPEL À PROJETS CAHIER DES CHARGES. Avis d appel à projets n CPH 2015 Annexe 3 CAHIER DES CHARGES D APPEL À PROJETS CAHIER DES CHARGES Avis d appel à projets n CPH 2015 Pour la création de places en Centres provisoires d hébergement (CPH) DESCRIPTIF DU PROJET NATURE PUBLIC

Plus en détail

Délibération de l Assemblée Plénière

Délibération de l Assemblée Plénière Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 045-234500023-20150618-15_03_05-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 19/06/2015 Publication : 19/06/2015 Conseil régional du Centre Val

Plus en détail

Tendances de l emploi territorial et politiques RH des collectivités

Tendances de l emploi territorial et politiques RH des collectivités 1 Tendances de l emploi territorial et politiques RH des collectivités Enquête CSA pour le CNFPT Présentation du mardi 15 décembre 2015 n 1500692 Rappels méthodologiques Cible 811 responsables (DGS, DRH,

Plus en détail

L hébergement temporaire

L hébergement temporaire L hébergement temporaire Rapporteur : Claude FAGES Juin 2007 1 PARTICIPANTS AU GROUPE DE TRAVAIL : AUGEREAU Marie-Thérèse, assistante sociale, Clinique Mutualiste BASTIAN Monique, assistante sociale, CCAS

Plus en détail

Convention Aeras : statistiques 2011

Convention Aeras : statistiques 2011 Assurances de personnes Dossier Septembre 2012 Convention Aeras : statistiques 2011 Ce document est la propriété exclusive de la FFSA et du GEMA et est protégé par le droit d'auteur. La reproduction, la

Plus en détail

LES DOSSIERS TECHNIQUES DE L OBSERVATOIRE

LES DOSSIERS TECHNIQUES DE L OBSERVATOIRE Portraits de territoires Septembre 2011 Observatoire Local des Territoires ATLAS SOCIO-DÉMOGRAPHIQUE DES CUCS REMIRE-MONTJOLY LES DOSSIERS TECHNIQUES DE L OBSERVATOIRE Centre de Ressources Politique de

Plus en détail

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination Mardi 3 ème rencontre nationale des Réseaux de santé Personnes Agées CLIC, Réseaux, MAI CLIC et développement de la coordination Intervention : Yvelise ABECASSIS, présidente A.N.C.CLIC - Association Nationale

Plus en détail

Bulletin mensuel sur le marché du travail

Bulletin mensuel sur le marché du travail Voyages entre le Canada et les autres pays, décembre 2013 Les résidents canadiens ont effectué 1,2 million de voyages d'une nuit ou plus en automobile aux États-Unis en décembre, en hausse de 8,7 % par

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 16-DCC-38 du 10 mars 2016 relative à la création d ARPAVIE par la fusion-absorption de l Association des Résidences pour Personnes Âgées, l Association Résidences et Foyer,

Plus en détail

La réforme tarifaire des EHPAD

La réforme tarifaire des EHPAD DIRECTION GENERALE DE LA COHESION SOCIALE Sous-direction des affaires financières et de la modernisation La réforme tarifaire des EHPAD Groupe Contact du 5 avril 2016 Sommaire 1. Rappel succinct des dispositions

Plus en détail

Les équipements culturels du Pays de Brest, Vers une analyse des publics : synthèse

Les équipements culturels du Pays de Brest, Vers une analyse des publics : synthèse Les équipements culturels du Pays de Brest, Vers une analyse des publics : synthèse Etude réalisée par : Camille Detoisien Pauline Euzen Amandine Giguet Julia Joly Erwan Le Drezen Manon Rozat Mars 2013

Plus en détail

SOMMAIRE OBJECTIF STRATEGIQUE 1 16 ORGANISER ET STRUCTURER UNE OFFRE MEDICO-SOCIALE ADAPTEE ET DE PROXIMITE. Objectifs opérationnels 1-1 16

SOMMAIRE OBJECTIF STRATEGIQUE 1 16 ORGANISER ET STRUCTURER UNE OFFRE MEDICO-SOCIALE ADAPTEE ET DE PROXIMITE. Objectifs opérationnels 1-1 16 SOMMAIRE OBJECTIF STRATEGIQUE 1 16 ORGANISER ET STRUCTURER UNE OFFRE MEDICO-SOCIALE ADAPTEE ET DE PROXIMITE Objectifs opérationnels 1-1 16 Réduire les inégalités territoriales pour une accessibilité de

Plus en détail

Veuillez agréer, Madame, Monsieur le directeur, l'expression de ma considération distinguée.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur le directeur, l'expression de ma considération distinguée. Le, 29/09/2011 CIRCULAIRE 2011-16 - DRE Objet : Évolution de la durée pour les assurés nés en 1955 Actualisation des annexes 3, 4, 5 et 6 de la circulaire Agirc-Arrco n 2011-6-DRE du 19 mai 2011 Madame,

Plus en détail

Convention Aeras : statistiques 2013

Convention Aeras : statistiques 2013 Assurances de personnes Dossier Octobre 2014 Convention Aeras : statistiques 2013 Ce document est la propriété exclusive de la FFSA et du GEMA et est protégé par le droit d'auteur. La reproduction, la

Plus en détail

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 N 5 Février 2008 La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 Le nombre d infirmiers exerçant à la Réunion ne cesse d augmenter,

Plus en détail