Thérapies basées sur la mentalisation (TBM) Session d initiation et ateliers pratiques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Thérapies basées sur la mentalisation (TBM) Session d initiation et ateliers pratiques"

Transcription

1 F O R M AT I O N C O N T I N U E U N I V E R S I TA I R E Thérapies basées sur la metalisatio (TBM) Sessio d iitiatio et ateliers pratiques PARIS mercredi 11 > samedi 14 javier 2017 f o r m a t i o e c o u r s d e m p l o i FACULTÉ DE PSYCHOLOGIE ET DES SCIENCES DE L ÉDUCATION

2 Directio Professeur Marti Debbaé, Faculté de psychologie et des scieces de l éducatio (FPSE), Uiversité de Geève Coordiatio Professeur Marti Debbaé, Uité de psychologie cliique et développemetale, FPSE, Uiversité de Geève Professeur Mario Speraza, Cetre hospitalier de Versailles et Uiversité de Versailles, Sait-Queti-e-Yvelies Iterveats Professeurs et experts das le domaie de la metalisatio Professeur Marti Debbaé, Uiversité de Geève Professeur Athoy Batema, Cetre Aa Freud et Uiversity College Lodo Professeur Peter Foagy, Cetre Aa Freud et Uiversity College Lodo Parteariat Ce programme est proposé e parteariat avec l Uiversité de Versailles Sait-Queti-e-Yvelies (Versailles, Frace). Il bééfice du soutie du Cetre Aa Freud (Lodres, Royaume-Ui) et de l Uiversity College Lodo (Lodres, Royaume-Ui). 2

3 La metalisatio géère le chagemet thérapeutique; elle costitue u igrédiet commu à la vaste majorité des approches psychothérapeutiques. Les thérapies basées sur la metalisatio proposet u modèle géérique de prises e charge empiriquemet fodées, ayat comme objectif spécifique d accroître la capacité du patiet et du thérapeute à metaliser esemble, c est-à-dire de compredre l expériece humaie comme état sous-tedue par des états metaux relevat des besois, émotios, motivatios et des itetios de chacu. D abord destiée au traitemet des adultes aux prises avec u Trouble de la Persoalité Limite, cette approche propose aujourd hui ue méthode d itervetio qui s adapte à de ombreux cotextes cliiques, otammet das le cotexte de l efat, de l adolescet et de sa famille. La sessio Formatio iitiale aux thérapies basées sur la metalisatio proposée par la Faculté de psychologie et des scieces de l éducatio, Sectio psychologie de l Uiversité de Geève s iscrit das les eseigemets et les recherches meées par le professeur Marti Debbaé et so équipe, e collaboratio avec les professeurs Peter Foagy et Athoy Batema du Cetre Aa Freud et Uiversity College Lodo, fodateurs de l approche basée sur la metalisatio. La sessio proposée par l Uiversité de Geève iaugure ue trajectoire de formatio qui s éted jusqu aux iveaux d expertises et de supervisio. 3

4 Public Psychologue cliicie, psychiatre, psychothérapeute, ifirmier, éducateur, travailleur social, travaillat auprès de populatios psychiatriques, possédat de boes coaissaces du développemet du trouble de la persoalité (psychodyamique, cogitivo-comportemetal, biologique et social), attestat au miimum d ue aée d expériece de prise e charge thérapeutique (idividuelle ou e groupe), ayat bééficié de supervisios, et de préférece, ayat fait u travail sur soi. Objectifs S iitier aux thérapies basées sur la metalisatio au moye d élaboratios théoriques, de réflexios critiques, de cas cliiques et de méthodes pédagogiques iovates. S approprier les compéteces cliiques et techiques permettat d utiliser cette approche auprès d adultes aux prises avec u trouble de la persoalité, avec troubles atisociaux et auprès des familles et des adolescets. Accroître la capacité du patiet à metaliser, c est-à-dire compredre l expériece humaie comme état sous-tedue par les besois, émotios, motivatios, et itetios propres à chacu. 4

5 Programme 11 javier 10h00 > 17h00 Fodemets théoriques de l approche basée sur la metalisatio Posture du thérapeute Idetificatios des modes de pré-metalisatio Professeurs Athoy Batema, Peter Foagy et Marti Debbaé, Uiversité de Geève Traductio simultaée aglais > fraçais 12 javier 9h00 > 16h00 Itervetios de base Jeux de rôles Professeur Marti Debbaé et collaborateurs 13 javier 9h00 > 16h00 Itervetios face à des comportemets à risque Mise e situatio Professeur Marti Debbaé et collaborateurs 14 javier 9h00 > 16h00 Travail e groupe Supervisio vidéo Évaluatio de l adhérece et des compéteces Professeur Marti Debbaé et collaborateurs 5

6 Reseigemets pratiques Iscriptio e lige avat le 23 décembre Places limitées à 50 participats. Les iscriptios au programme DPC e marge de la formatio serot ouvertes sur le site CNQSP à partir du 2 mai Fiace d iscriptio CHF / pour la sessio La directio du cours se réserve le droit d ajuster les fiaces d iscriptio e Euros e foctio des fluctuatios du taux de chage. Lieu Paris > Les détails serot commuiqués ultérieuremet. Attestatio Accréditatio Ue attestatio cojoite aux istitutios parteaires sera délivrée à chaque participat. Accréditatio Programme DPC e parteariat avec le Collège Natioal pour la Qualité des Sois e Psychiatrie (CNQSP). Iformatios géérales Jasmie Lachat +41 (0) Cetre de formatio cotiue et à distace CFCD U i v e r s i t é d e G e è v e C H G e è v e 4 Tél: +41 (0)

AUX PROJETS. Soutenue par la Ville d'illkirch-graffenstaden. Service Jeunesse

AUX PROJETS. Soutenue par la Ville d'illkirch-graffenstaden. Service Jeunesse BOURSE Illkirch-Graffestade AUX PROJETS JEUNES Souteue par la Ville d'illkirch-graffestade Service Jeuesse 2 rue des Soeurs 67400 Illkirch-Graffestade Tél. 03 88 66 80 18 / 06 99 07 64 18 Cadre réservé

Plus en détail

Les salaires équitables et la responsabilité sociale des entreprises

Les salaires équitables et la responsabilité sociale des entreprises C y c l e d e 7 c o f é r e c e s Les salaires équitables et la resposabilité sociale des etreprises 18 avril 20 jui 2012 Faculté des scieces écoomiques et sociales Départemets d écoomie de sociologie

Plus en détail

FORMATION CONTINUE RÉPERTOIRE FORMATIONS ET SERVICES. Un monde de possibilités CENTRE DE SERVICES AUX ENTREPRISES CENTRE D ÉDUCATION MULTICULTUREL

FORMATION CONTINUE RÉPERTOIRE FORMATIONS ET SERVICES. Un monde de possibilités CENTRE DE SERVICES AUX ENTREPRISES CENTRE D ÉDUCATION MULTICULTUREL FORMATION CONTINUE RÉPERTOIRE FORMATIONS ET SERVICES U mode de possibilités ÉDUCATION PERMANENTE CENTRE D ÉDUCATION MULTICULTUREL CENTRE DE SERVICES AUX ENTREPRISES BUREAU DE LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS

Plus en détail

G U I D E DE LA CANDIDATE ET DU CANDIDAT 2016 FORMATION INITIALE POUR LES CLASSES ENFANTINES ET PRIMAIRES. www.hepvs.ch. e a p. r e nd. n e.

G U I D E DE LA CANDIDATE ET DU CANDIDAT 2016 FORMATION INITIALE POUR LES CLASSES ENFANTINES ET PRIMAIRES. www.hepvs.ch. e a p. r e nd. n e. t e x t e a p s b p z f y l r e d e r e FORMATION INITIALE POUR LES CLASSES ENFANTINES ET PRIMAIRES G U I D E DE LA CANDIDATE ET DU CANDIDAT 2016 u r r e c d i d m La Haute Ecole Pédagogique du Valais

Plus en détail

1 ère année > Programme

1 ère année > Programme Istitut Supérieur de Plasturgie d Aleço 1 ère aée > Programme Igéieur Polymères & Composites L igéieur ISPA est u expert e Polymères et Composites ayat ue visio globale de l etreprise lui permettat de

Plus en détail

Divorce et séparation

Divorce et séparation Coup d oeil sur Divorce et séparatio Être attetif aux besois de votre efat Divorce et séparatio «Les premiers mois suivat u divorce ou ue séparatio sot très stressats. Votre patiece, votre cohérece et

Plus en détail

Le chef d entreprise développe les services funéraires de l entreprise, en

Le chef d entreprise développe les services funéraires de l entreprise, en Le chef d etreprise développe les services fuéraires de l etreprise, e assurat lui-même tout ou partie des activités de vete et e ecadrat directemet le persoel techique et commercial et d exploitatio.

Plus en détail

Plan éducatif personnalisé. Guide d élaboration et de mise en œuvre d un PEP

Plan éducatif personnalisé. Guide d élaboration et de mise en œuvre d un PEP Pla éducatif persoalisé Guide d élaboratio et de mise e œuvre d u PEP P la éducatif Persoalisé Guide d élaboratio et de mise e œuvre d u PeP 2010 éducatio Maitoba Doées de catalogage avat publicatio Éducatio

Plus en détail

É C O L E N A T I O N A L E D A D M I N I S T R A T I O N RAPPORT ANNUEL 2014

É C O L E N A T I O N A L E D A D M I N I S T R A T I O N RAPPORT ANNUEL 2014 É C O L E N A T I O N A L E D A D M I N I S T R A T I O N RAPPORT ANNUEL 2014 Documet édité par l École atioale d admiistratio Directrice de la publicatio : Nathalie Loiseau Coordiatio : Service commuicatio

Plus en détail

La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte un total de 5 exercices. ( ) ( ) ( )

La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte un total de 5 exercices. ( ) ( ) ( ) Aée 01-013 Mathématiques Décembre 01 Durée : 3 heures BAC blac N 1 La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte u total de 5 exercices. Les élèves e suivat pas l eseigemet de spécialité traiterot les

Plus en détail

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe 1/5 Trois objectifs poursuivis par le gouveremet : > améliorer la compétitivité fiscale de la Frace > péreiser les activités de R&D > faire de la Frace u territoire attractif pour l iovatio Les icitatios

Plus en détail

CLUB ENTREPRISES FRANCE OLYMPIQUE. «Sport & Entreprises : un enjeu de performance économique et sociale»

CLUB ENTREPRISES FRANCE OLYMPIQUE. «Sport & Entreprises : un enjeu de performance économique et sociale» CLUB ENTREPRISES FRANCE OLYMPIQUE «Sport Etreprises : u ejeu de performace écoomique et sociale» LE COMITÉ NATIONAL OLYMPIQUE ET SPORTIF FRANÇAIS, ACTEUR RÉFÉRENT ET D AVANT-GARDE Le Comité Natioal Olympique

Plus en détail

Accor recrute chaque année plusieurs milliers de collaborateurs dans le monde. É v o l u t i o. t é. C o n v i v i

Accor recrute chaque année plusieurs milliers de collaborateurs dans le monde. É v o l u t i o. t é. C o n v i v i Votre sourire a de l aveir 38 Accor est préset das près de 100 pays avec 160 000 collaborateurs. Il met au service de ses cliets, particuliers et etreprises, le savoir-faire acquis depuis près de quarate

Plus en détail

Après les années MEP, les années mis. Pour ma mutuelle, je sais où je vais

Après les années MEP, les années mis. Pour ma mutuelle, je sais où je vais 2013 / 2014 Après les aées MEP, les aées mis Pour ma mutuelle, je sais où je vais Bieveue das vos aées mis Vos études sot termiées, il vous faut doc passer de votre mutuelle étudiate à ue mutuelle spécialisée

Plus en détail

Parlez l anglais Tout simplement! Formations 2014/2015

Parlez l anglais Tout simplement! Formations 2014/2015 Parlez l aglais Tout simplemet! Formatios 2014/2015 sommaire L équipe.... 4 Modalités de suivi et évaluatio.... 4 Nos formules.... 6 Cours idividuels et cours collectifs....6 Speak Eglish Luch/Breakfast

Plus en détail

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met ,QIRUPDWLTXHQRUPHHWWHPSV,VDEHOOH%R\GHQV Présetatio par Marie-Ae Chabi Réuio PIN 15 javier 2004 /HVEDVHVGHGRQQpHVHPSLULTXHV Collectio fiie et structurée de doées codifiées, textuelles ou multimédia, destiées

Plus en détail

TARIFS BANCAIRES. Opérations bancaires avec l étranger Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2014. Opérations à destination de l étranger

TARIFS BANCAIRES. Opérations bancaires avec l étranger Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2014. Opérations à destination de l étranger Opératios bacaires avec l étrager Extrait des coditios bacaires au 1 er juillet Opératios à destiatio de l étrager Viremets émis vers l étrager : Frais d émissio de viremets e euros (3) vers l Espace écoomique

Plus en détail

PLAN D ORGANISATION RÉGIONALE DE SÉCURITÉ CIVILE du SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN MISSION SANTÉ

PLAN D ORGANISATION RÉGIONALE DE SÉCURITÉ CIVILE du SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN MISSION SANTÉ PLAN D ORGANISATION RÉGIONALE DE SÉCURITÉ CIVILE du SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN MISSION SANTÉ Adopté par le coseil d admiistratio le jr/ms/2004 AVANT-PROPOS Pour le réseau de la saté et des services sociaux

Plus en détail

assainissement DURABLE assainissement pour un pour un INSCRIPTION AVANT LE 17 OCTOBRE 2014 assainissele DURABLE d

assainissement DURABLE assainissement pour un pour un INSCRIPTION AVANT LE 17 OCTOBRE 2014 assainissele DURABLE d TÉS PE TIT ES CO LLE CT IVI met assaiissele DURAB d pour u 2 JOURS POUR EN DÉBATTRE L assaiissemet des petites collectivités est u ejeu pour la recoquête de la qualité des cours d eau. Sur le bassi Rhi-Meuse,

Plus en détail

le billet vert Autocall EUR/USD investir n Profiter d une possible appréciation du dollar américain

le billet vert Autocall EUR/USD investir n Profiter d une possible appréciation du dollar américain ivestir Autocall EUR/USD Feu vert pour le billet vert Profiter d ue possible appréciatio du dollar américai U coupo uique évetuel de 8% brut la 1 re aée à 40% brut la 5 e aée U capital garati à 100% à

Plus en détail

Un système d enseignement supérieur de renommée internationale

Un système d enseignement supérieur de renommée internationale 1/6 Des uiversités et ue recherche plus fortes et plus attractives pour les étudiats et chercheurs étragers Attirer les compéteces et les talets étragers das os uiversités et os cetres de recherche costitue

Plus en détail

www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Handling France

www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Handling France www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Hadlig Frace SOLUTIONS DE FINANCEMENT TOYOTA MATERIAL HANDLING Parce qu avat tout ous sommes Toyota NOS SOLUTIONS DE FINANCEMENT Coçues

Plus en détail

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. Seniors. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. Seniors. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB MUTUELLE D&O pour toute souscriptio (Offre soumise à coditios) MUTUELLE D&O Copilote de votre saté Seiors AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyace CRC CRIS CRPB-AFB DOMISSIMO-Assuraces DOMISSIMO-Services

Plus en détail

Correction Bac ES France juin 2010

Correction Bac ES France juin 2010 Correctio Bac ES Frace jui 010 Exercice 1 (4 poits) (Commu à tous les cadidats) Pour ue meilleure compréhesio, les réposes serot justifiées das ce corrigé. Questio 1 Le ombre 3 est solutio de l équatio

Plus en détail

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O Copilote de votre saté AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyace CRC CRIS CRPB-AFB DOMISSIMO-Assuraces DOMISSIMO-Services FONGECFA-Trasport IPRIAC MUTUELLE D&O OREPA-Prévoyace

Plus en détail

ACTUalités. Agenda 10/02 Paris Les infirmiers et la recherche face au défi de la qualité www.ehesp.fr - www.anfh.fr

ACTUalités. Agenda 10/02 Paris Les infirmiers et la recherche face au défi de la qualité www.ehesp.fr - www.anfh.fr cotact : c.bohomme@fhf.fr Das u service hospitalier de éoatalogie, au Vietam. Ageda 10/02 Paris Les ifirmiers et la recherche face au défi de la qualité www.ehesp.fr - www.afh.fr 26-27/03 La Rochelle Le

Plus en détail

Guide du suivi et de l évaluation axés sur les résultats P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE L É VA L UATION

Guide du suivi et de l évaluation axés sur les résultats P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE L É VA L UATION Guide du suivi et de l évaluatio axés sur les résultats P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE L É VA L UATION P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE

Plus en détail

Deuxième partie: Les évolutions des dispositifs de recherche agricole

Deuxième partie: Les évolutions des dispositifs de recherche agricole Deuxième partie: Les évolutios des dispositifs de recherche agricole 2 frace ad the cgiar: parterig i agricultural research ad developmet 119 Itroductio La recherche agricole s isère das des systèmes de

Plus en détail

La Participation accrue des Personnes Vivant avec le VIH (GIPA)

La Participation accrue des Personnes Vivant avec le VIH (GIPA) Soutiet l actio des commuautés das les pays e voie de développemet La Participatio accrue des Persoes Vivat avec le VIH (GIPA) itroductio 1 Les guides de boe pratique Ce guide fait partie d ue série de

Plus en détail

ACTUalités. Comment transformer notre modèle? 29-30/08 Lille Comment réussir la mobilisation des professionnels? www.anap.fr

ACTUalités. Comment transformer notre modèle? 29-30/08 Lille Comment réussir la mobilisation des professionnels? www.anap.fr cotact : c.bohomme@fhf.fr Jourée d étude Ue stratégie de groupe pour la chirurgie ambulatoire La chirurgie ambulatoire progresse das les hôpitaux publics (cf. os précédetes éditios). Elle est aussi très

Plus en détail

CPNEFP Commission Paritaire Nationale pour l'emploi et la Formation Professionnelle de la branche des services funéraires

CPNEFP Commission Paritaire Nationale pour l'emploi et la Formation Professionnelle de la branche des services funéraires Coceptio : Boréal > 01 48 03 99 99 CPNEFP Commissio Paritaire Natioale pour l'emploi et la Formatio Professioelle de la brache des services fuéraires Sommaire Maagemet gééral du fuéraire Chef d etreprise

Plus en détail

Demandes de prêt REER FAQ

Demandes de prêt REER FAQ Demades de prêt REER FAQ Commet soumettre des demades de prêt REER e lige 1. Commet puis-je accéder à l outil e lige? Pour accéder à l outil e lige, redez-vous à l adresse mauvie.ca/pretreer. Etrez votre

Plus en détail

RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE

RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE Cetre de saté et de services sociaux des Pays-d e-haut 30 javier 2013 Table des matières 1. Présetatio du rapport... p.5 1.1. Cosidératios prélimiaires...

Plus en détail

Bienvenue! Conditions d acces

Bienvenue! Conditions d acces Coditios d acces Bieveue! Etudiats et persoels de l ub : vous êtes iscrits automatiquemet pour l aée uiversitaire e cours. Votre carte multiservices vous sert de carte de bibliothèque. Autres lecteurs

Plus en détail

Une action! Un message!

Une action! Un message! Ue actio! U message! Cotact Master est u service exclusif de relaces automatiques de vos actes vers vos cliets, par SMS, messages vocaux, e-mails, courrier... Il se décleche lorsque vous réalisez ue actio

Plus en détail

Architecture de l E.N.T. ENCORA

Architecture de l E.N.T. ENCORA Architecture de l E.N.T. ENCORA Christia ENNE (C.I.C.G. / Uiv. Joseph Fourier) Domiique MERE (SUN Microsystems) Stéphae PICHEVIN (SUN Microsystems) Christia.ee AT greet.fr Domiique.Merle AT su.com Stephae.Pichevi

Plus en détail

École de technologie supérieure

École de technologie supérieure École de techologie supérieure Mat 165-04 Algèbre liéaire et aalyse vectorielle A-015 Michel Beaudi michel.beaudi@etsmtl.ca Liste d exercices à faire e T.P./Caledrier des évaluatios Itroductio au cours

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES Accès à l emploi Pour les personnes en situation de handicap,

RESSOURCES HUMAINES Accès à l emploi Pour les personnes en situation de handicap, CONTACT : C.BONHOMME@FHF.FR AGENDA 14-15-16/10 Arcacho Maager sereiemet quad tout bouge www.directeurdessois-afds.com 15-17/10 Aix-e-Provece Saté coectée GRAPH Méditerraée www.le-graph.com 15-16-17/10

Plus en détail

3 e Document de suivi du Vade-mecum. relatif à l usage de la langue française dans les organisations internationales

3 e Document de suivi du Vade-mecum. relatif à l usage de la langue française dans les organisations internationales 3 e Documet de suivi du Vade-mecum relatif à l usage de la lague fraçaise das les orgaisatios iteratioales Octobre 2012 Documet réalisé par l Observatoire de la lague fraçaise de la Directio de la lague

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX DU PATRIMOINE DES INSTITUTIONS MUSÉALES ET DES ARCHIVES. Les archives au Québec, des ressources documentaires à découvrir

ÉTAT DES LIEUX DU PATRIMOINE DES INSTITUTIONS MUSÉALES ET DES ARCHIVES. Les archives au Québec, des ressources documentaires à découvrir ÉTAT DES LIEUX DU PATRIMOINE DES INSTITUTIONS MUSÉALES ET DES ARCHIVES cahier 6 Les archives au Québec, des ressources documetaires à découvrir Pour tout reseigemet cocerat l'isq et les doées statistiques

Plus en détail

mis SANTÉ En toute simplicité. En toute liberté. Pour ma mutuelle, je sais où je vais

mis SANTÉ En toute simplicité. En toute liberté. Pour ma mutuelle, je sais où je vais 2014 mis SANTÉ E toute simpicité. E toute iberté. Pour ma mutuee, je sais où je vais Bieveue à a mis mis SANTÉ cojugue a simpicité pour vous offrir ue gamme de garaties simpes et adaptées aux désirs de

Plus en détail

Régime d encouragement à l éducation permanente (REEP)

Régime d encouragement à l éducation permanente (REEP) Régime d ecouragemet à l éducatio permaete (REEP) RC4112(F) Rev. 01 Avat de commecer Ce guide s adresse-t-il à vous? Ce guide vous itéressera si vous voulez participer au Régime d ecouragemet à l éducatio

Plus en détail

Université Victor Segalen Bordeaux 2 Institut de Santé Publique, d Épidémiologie et de Développement (ISPED) Campus Numérique SEME

Université Victor Segalen Bordeaux 2 Institut de Santé Publique, d Épidémiologie et de Développement (ISPED) Campus Numérique SEME Uiversité Victor Segale Bordeaux Istitut de Saté Publique, d Épidémiologie et de Développemet (ISPED) Campus Numérique SEME MODULE Pricipaux outils e statistique Versio du 8 août 008 Écrit par : Relu par

Plus en détail

La Journée de la Famille en Entreprise Son Guide Pratique

La Journée de la Famille en Entreprise Son Guide Pratique La Jourée de la Famille e Etreprise So Guide Pratique Le 7 mai 2009, sous le haut patroage et e présece de Nadie Morao, Secrétaire d Etat chargée de la Famille, Jérôme Ballari, Présidet de l Observatoire

Plus en détail

Une approche stratégique à la planification de la main-d œuvre dans l industrie minière

Une approche stratégique à la planification de la main-d œuvre dans l industrie minière Gestio tout au log du cycle Ue approche stratégique à la plaificatio de la mai-d œuvre das l idustrie miière Gestio tout au log du cycle Ue approche stratégique à la plaificatio de la mai-d œuvre das l

Plus en détail

Penser pour agir, agir en pensant

Penser pour agir, agir en pensant Peser pour agir, agir e pesat Claisse & associés est u Cabiet d avocats dédié aux droits de l etreprise et des persoes publiques. SPECIALISATION Fort de sa vigtaie d avocats spécialisés, Claisse & associés

Plus en détail

Kaizen & Kanban. Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club industrielle AIAC

Kaizen & Kanban. Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club industrielle AIAC Kaize & Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club idustrielle AIAC Itroducti o Itroductio: vidéo Kai ze coclusio 1 Itroducti o Kai ze La méthode du coclusio 2 Itroducti o Kai ze A- Les types d étiquettes

Plus en détail

GUIDE DE RÉFÉRENCE POUR UNE MEILLEURE GOUVERNANCE DES SOCIÉTÉS D ÉTAT. Les devoirs et les responsabilités d un conseil d administration

GUIDE DE RÉFÉRENCE POUR UNE MEILLEURE GOUVERNANCE DES SOCIÉTÉS D ÉTAT. Les devoirs et les responsabilités d un conseil d administration GUIDE DE RÉFÉRENCE POUR UNE MEILLEURE GOUVERNANCE DES SOCIÉTÉS D ÉTAT Les devoirs et les resposabilités d u coseil d admiistratio RÉALISATION École atioale d admiistratio publique Jea Asseli, professeur

Plus en détail

Économie sociale Pour des communautés plus solidaires PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR L ENTREPRENEURIAT COLLECTIF

Économie sociale Pour des communautés plus solidaires PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR L ENTREPRENEURIAT COLLECTIF Écoomie sociale Pour des commuautés plus solidaires PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR L ENTREPRENEURIAT COLLECTIF Ce documet a été réalisé par le miistère des Affaires muicipales et des Régios (MAMR) e

Plus en détail

Faites prospérer vos affaires grâce aux solutions d épargne et de gestion des dettes

Faites prospérer vos affaires grâce aux solutions d épargne et de gestion des dettes Faites prospérer vos affaires grâce aux solutios d éparge et de gestio des dettes Quelques excelletes raisos d offrir des produits bacaires et de fiducie à vos cliets Vous avez la compétece écessaire pour

Plus en détail

Création et développement d une fonction audit interne*

Création et développement d une fonction audit interne* Créatio et développemet d ue foctio audit itere* Ue démarche e 10 étapes [ Sommaire] Dix étapes pour réussir... 7 Étapes 1 à 4 Défiitio du cadre d itervetio... 9 1 Idetifier les attetes des parties preates...

Plus en détail

Recherche et innovation en France : les facteurs clefs de l'attractivité

Recherche et innovation en France : les facteurs clefs de l'attractivité 1/6 Recherche et iovatio e Frace : les facteurs clefs de l'attractivité La Frace se place aux tout premiers rags, e Europe et das le mode, e matière de recherche et d iovatio : > 2 ème rag europée, derrière

Plus en détail

Questions Chapitre 2 L approche statistique de la réalité 1

Questions Chapitre 2 L approche statistique de la réalité 1 Questios Chapitre 2 L approche statistique de la réalité 1 Expliquer la otio de variable et défiir les différets types de variables Décrire les échelles de classificatio et trasformer les doées pour passer

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE INDUSTRIES, OUVREZ VOS PORTES

GUIDE METHODOLOGIQUE INDUSTRIES, OUVREZ VOS PORTES GUIDE METHODOLOGIQUE INDUSTRIES, OUVREZ VOS PORTES SOMMAIRE Les visites d etreprises : pourquoi ouvrir ses portes?.... 8 1.1 Des motivatios variées pour les etreprises... 8 1.2 Les freis à l ouverture

Plus en détail

La maladie rénale chronique

La maladie rénale chronique La maladie réale chroique Qu est-ce que cela veut dire pour moi? Natioal Kidey Disease Educatio Program La maladie réale chroique: l essetiel Vous avez été iformé(e) que vous êtes atteit(e) de la maladie

Plus en détail

Guide pratique. d intégration de la santé en matière de reproduction et du VIH dans les propositions de subvention à adresser au Fonds mondial

Guide pratique. d intégration de la santé en matière de reproduction et du VIH dans les propositions de subvention à adresser au Fonds mondial Guide pratique d itégratio de la saté e matière de reproductio et du VIH das les propositios de subvetio à adresser au Fods modial Kare Hardee Jill Gay Elisha Du-Georgiou March 2010 Guide pratique d itégratio

Plus en détail

omme dans tous les milieux de vie, une

omme dans tous les milieux de vie, une la gestio des sois 1 itroductio omme das tous les milieux de vie, ue C équipe d aimatio peut être ameée à devoir gérer des icidets de saté plus ou mois importats. Il faudra être capable de predre les boes

Plus en détail

Construction d un bâtiment à faible empreinte environnementale et sanitaire

Construction d un bâtiment à faible empreinte environnementale et sanitaire Costructio d u bâtimet à faible empreite eviroemetale et saitaire Famille DENIS 66 200 ELNE Efats de la Mer Argelès sur mer septembre 2009 Cotexte du projet Istallatio e 2007 das les PO Expériece précédete

Plus en détail

Lignes directrices applicables aux régimes de capitalisation

Lignes directrices applicables aux régimes de capitalisation Solutios Retraite collectives Liges directrices applicables aux régimes de capitalisatio RÉPONDEZ AUX EXIGENCES ÉNONCÉES DANS LES LIGNES DIRECTRICES GRÂCE AUX EXCELLENTS OUTILS DE LA FINANCIÈRE MANUVIE

Plus en détail

Sommaire. Production de logements. Amélioration des conditions de logement. Accession. Planification et ingénierie

Sommaire. Production de logements. Amélioration des conditions de logement. Accession. Planification et ingénierie Sommaire w w w w Productio de logemets Favoriser la productio de logemets sociaux Développemet d ue offre ouvelle de logemets d isertio Aide à la productio de logemets privés à loyers maîtrisés Amélioratio

Plus en détail

Opérations bancaires avec l étranger *

Opérations bancaires avec l étranger * Opératios bacaires avec l étrager * Coditios bacaires au 1 er juillet 2011 Etreprises et orgaismes d itérêt gééral Opératios à destiatio de l étrager Viremets émis vers l étrager : viremet e euros iférieur

Plus en détail

Le bulletin du réseau des élus MSA et de l échelon local

Le bulletin du réseau des élus MSA et de l échelon local mare ardees meuse avril 2013-71 Le bulleti du réseau des élus MSA et de l échelo local Tout au log de l aée 2012, vous avez été ombreux à vous mobiliser sur les territoires ruraux. Votre egagemet e tat

Plus en détail

Une France riche de tous ses habitants

Une France riche de tous ses habitants Ue Frace riche de tous ses habitats Cotre la fatalité, cotre la culpabilité et la stigmatisatio, cotre le gâchis humai que représetet la misère et la grade pauvreté das otre pays, ATD Quart Mode dresse

Plus en détail

Sommaire Chapitre 1 - L interface de Windows 7 9

Sommaire Chapitre 1 - L interface de Windows 7 9 Sommaire Chapitre 1 - L iterface de Widows 7 9 1.1. Utiliser le meu Démarrer et la barre des tâches de Widows 7...11 Démarrer et arrêter des programmes...15 Épigler u programme das la barre des tâches...18

Plus en détail

Se former, Progresser, Evoluer...

Se former, Progresser, Evoluer... Se former, Progresser, Evoluer... CCI HAUTE-SAVOIE www.formatio-cci.fr Des formatios qui preet e compte les besois de chacu Deuxième orgaisme de formatio après l Educatio Natioale, les Chambres de Commerce

Plus en détail

Application «Calculs» Application «Graphiques» Application «Tableur et listes» FR

Application «Calculs» Application «Graphiques» Application «Tableur et listes» FR TI Nspire Documet de Formatio T3 Walloie TI-Nspire Le tout e u des mathématiques Suites umériques La loi de Verhulst Applicatio «Calculs» Applicatio «Graphiques» Applicatio «Tableur et listes» FR Formatios

Plus en détail

UNHCR Kit destiné aux établissements de santé publique

UNHCR Kit destiné aux établissements de santé publique UNHCR Kit destié aux établissemets de saté publique Outils destiés au cotrôle, au moitorig et à l évaluatio de la qualité des services de saté publique Avec le soutie de l UNHCR Mai 2009 Table des matières

Plus en détail

Sommaire. Edito. Préface. Bien vivre en ville avec un chien Le ramassage individuel Les espaces chiens Les interventions des services municipaux

Sommaire. Edito. Préface. Bien vivre en ville avec un chien Le ramassage individuel Les espaces chiens Les interventions des services municipaux Sommaire Edito Préface Bie vivre e ville avec u chie Le ramassage idividuel Les espaces chies Les itervetios des services muicipaux A l école de la vie caie Où promeer so chie L idetité du chie So alimetatio

Plus en détail

Pour l inclusion : Appuyer les comportements positifs dans les classes du Manitoba

Pour l inclusion : Appuyer les comportements positifs dans les classes du Manitoba Pour l iclusio : Appuyer les comportemets positifs das les classes du Maitoba P o u r l i c l u s i o : A P P u y e r l e s c o m P o r t e m e t s P o s i t i f s d A s l e s c l A s s e s d u m A i t

Plus en détail

Renseignements importants pour nos clients

Renseignements importants pour nos clients Reseigemets importats pour os cliets Placemets Mauvie Icorporée Table des matières A. INFORMATION SUR LA RELATION AVEC LES CLIENTS 5 1. Qui ous sommes 5 a) Placemets Mauvie icorporée 5 b) Relatios etre

Plus en détail

Les principales pratiques exemplaires des campagnes efficaces de prévention de la violence à caractère sexuel : Sommaire

Les principales pratiques exemplaires des campagnes efficaces de prévention de la violence à caractère sexuel : Sommaire Les pricipales pratiques exemplaires des campages efficaces de prévetio de la violece à caractère sexuel : Sommaire LES PRINCIPALES PRATIQUES EXEMPLAIRES DES CAMPAGNES EFFICACES DE PRÉVENTION DE LA VIOLENCE

Plus en détail

Remise à Niveau Mathématiques

Remise à Niveau Mathématiques Mathématiques RAN - Calcul et raisoemet Remise à Niveau Mathématiques Première partie : Calcul et raisoemet Exercices Page sur 9 RAN Calcul et raisoemet Ex - Rev 04 Mathématiques RAN - Calcul et raisoemet

Plus en détail

n tr tr tr tr tr tr tr tr tr tr n tr tr tr Nom:... Prénom :...

n tr tr tr tr tr tr tr tr tr tr n tr tr tr Nom:... Prénom :... Nom:... Préom :... Chaque répose peut valoir : c) 2 poits si le choix est totalemet exact + poit si le choix est partiellemet exact + 0 poit si le choix est erroé + -i poit si le choix est u coeses Ue

Plus en détail

Bienvenue à notre deuxième édition des Systèmes de réussite de l année!

Bienvenue à notre deuxième édition des Systèmes de réussite de l année! BULLETIN DES SYSTEMES D AFFAIRES DE LA GISC 2 e uméro 2012 Mot du directeur de la rédactio Bieveue à otre deuxième éditio des Systèmes de réussite de l aée! des FSLD frachit des étapes importates 3 Tour

Plus en détail

La classification de données quantitatives avec SPAD

La classification de données quantitatives avec SPAD La classificatio de doées quatitatives avec SPAD SPAD effectue toujours ue ACP de la matrice des doées quatitatives X " p avat de faire la classificatio des idividus. Les méthodes de classificatio s appliquet

Plus en détail

3.1 Différences entre ESX 3.5 et ESXi 3.5 au niveau du réseau. Solution Cette section récapitule les différences entre les deux versions.

3.1 Différences entre ESX 3.5 et ESXi 3.5 au niveau du réseau. Solution Cette section récapitule les différences entre les deux versions. 3 Réseau Le réseau costitue u aspect essetiel d u eviroemet virtuel ESX. Il est doc importat de compredre la techologie, y compris ses différets composats et leur coopératio. Das ce chapitre, ous étudios

Plus en détail

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI FEUILLE D EXERCICES 7 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI Exercice - Lacer de dés O lace deux dés à 6 faces équilibrés. Calculer la probabilité d obteir : u double ; ue somme des deux dés égale à 8 ; ue

Plus en détail

Newsletter du Syndicat Intercommunal de Gestion Informatique www.sigi.lu. Edition Juillet-Août 2012

Newsletter du Syndicat Intercommunal de Gestion Informatique www.sigi.lu. Edition Juillet-Août 2012 Newsletter du Sydicat Itercommual de Gestio Iformatique www.sigi.lu Editio Juillet-Août 2012 VIEW «La formatio : pour ue admiistratio modere et efficace» Page 3 «Nouveaux services iteractifs grâce à la

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Commet utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Mauvie U La majorité des Caadies gèret leurs fiaces comme suit : 1. Ils déposet leur reveu et autres actifs à court

Plus en détail

Intégration et optimisation des méthodes KANSEI dans le processus de conception de produits nouveaux

Intégration et optimisation des méthodes KANSEI dans le processus de conception de produits nouveaux Itégratio et optimisatio des méthodes KANSEI das le processus de coceptio de produits ouveaux Fabrice MANTELET, Carole BOUCHARD, Améziae AOUSSAT Ecole Natioale Supérieure des Arts et Métiers 151 boulevard

Plus en détail

Extrait du Guide Pratique des Représentants du Personnel

Extrait du Guide Pratique des Représentants du Personnel Extrait du Guide Pratique des Représetats du Persoel Partie 5 - Moyes mis à dispositio des ititutios représetatives du persoel 5-4 Les heures de délégatio et la liberté de déplacemet A) Les heures de délégatio

Plus en détail

Intégration de la Gestion du risque de sécheresse

Intégration de la Gestion du risque de sécheresse Itégratio de la Gestio du risque de sécheresse Le PNUD est le réseau modial de développemet dot dispose le système des Natios Uies. Il prôe le chagemet, et relie les pays aux coaissaces, expérieces et

Plus en détail

Evaluation de la Délivrance de Méthadone en Belgique

Evaluation de la Délivrance de Méthadone en Belgique 1 SERVICE PUBLIC FEDERAL DE PROGRAMMATIO POLITIQUE SCIETIFIQUE rue de la Sciece 8 B-1000 BRUXELLES Tél. 02 238 34 11 Fax 02 230 59 12 URL : www.belspo.be Evaluatio de la Délivrace de Méthadoe e Belgique

Plus en détail

Saisie informatique Opérateur de production Restauration physique des films, nettoyage des bandes. Rigueur, Agilité manuelle. informatique.

Saisie informatique Opérateur de production Restauration physique des films, nettoyage des bandes. Rigueur, Agilité manuelle. informatique. Secteurs Postes à pourvoir Activités domiates Compéteces Formatio Expériece Coditios Gestio du courrier et de l'archivage, mise sous pli, saisie Aget Admiistratif Sous-traitace adaptée iformatique. Saisie

Plus en détail

Les Livres Blancs. www.usf.fr. L USF réalise pour vous des études pour répondre à vos problématiques métiers!

Les Livres Blancs. www.usf.fr. L USF réalise pour vous des études pour répondre à vos problématiques métiers! U NOUVbElaAc livre Les Livres Blacs à votre dispositio* L USF réalise pour vous des études pour répodre à vos problématiques métiers! Retrouvez-les sur le site iteret www.usf.fr Parus précédemmet : Livre

Plus en détail

Bulletin officiel spécial n 8 du 13 octobre 2011

Bulletin officiel spécial n 8 du 13 octobre 2011 Aexe Programme de l eseigemet spécifique et de spécialité de mathématiques de la série écoomique et sociale et de l eseigemet de spécialité de mathématiques de la série littéraire L eseigemet des mathématiques

Plus en détail

LES RÉSEAUX INSTITUTIONNELS DE LA FRANCOPHONIE

LES RÉSEAUX INSTITUTIONNELS DE LA FRANCOPHONIE DIRECTION DE LA PAIX, DE LA DÉMOCRATIE ET DES DROITS DE L HOMME LES RÉSEAUX INSTITUTIONNELS DE LA FRANCOPHONIE Vigies, leviers, viviers de la démocratie Produit par la Directio de la paix de la démocratie

Plus en détail

Biomarqueurs 2011-2012

Biomarqueurs 2011-2012 Coférece Auelle Quels sot les risques et opportuités d u marché estimé à 20 milliards de dollars d ici 2014? Le 24 ovembre 2011, Hôtel Napoléo, Paris Visitez otre ouveau site iteret www.developmet-istitute.com

Plus en détail

CHARTE GRAPHIQUE POUR L UNIVERSITÉ P ARIS SORBONNE P ARIS IV

CHARTE GRAPHIQUE POUR L UNIVERSITÉ P ARIS SORBONNE P ARIS IV CHARTE GRAPHIQUE POUR L UNIVERSITÉ P ARIS SORBONNE P ARIS IV Charte réalisée par DAWANT PRODUCTION GRAPHIQUE 26, rue Marsoula - 75012 PARIS Tél : 01 44 75 85 85 - Fax : 01 44 75 01 11 - e-mail : dawat@microet.fr

Plus en détail

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers.

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers. Reseigemets et moitorig. Reseigemets commerciaux et de solvabilité sur les etreprises et les particuliers. ENSEMBLE CONTRE LES PERTES. Reseigemets Creditreform. Pour plus de trasparece. Etreteir des rapports

Plus en détail

Éducation physique et sportive Langues vivantes

Éducation physique et sportive Langues vivantes Sommaire 2 4 5 Titres gééraux Fraçais Ouvrages gééraux Lagage oral Lecture et écriture Rédactio Vocabulaire Grammaire Orthographe Littérature Bade dessiée Poésie, récitatio BCD 21 Mathématiques Ouvrages

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DEPARTEMENTALES 2015

RECOMMANDATIONS DEPARTEMENTALES 2015 ACCUEILS COLLECTIFS DE MINEURS RECOMMANDATIONS DEPARTEMENTALES 2015 Directio départemetale de la cohésio sociale Service Sport, jeuesse, vie associative et politique de la ville 10 rue Claudius Buard-

Plus en détail

Comportement individuel face au risque : nouveaux apports dans le cadre de la Prospect Theory

Comportement individuel face au risque : nouveaux apports dans le cadre de la Prospect Theory Comportemet idividuel face au risue : ouveaux apports das le cadre de la Prospect Theory Jacues Pelleta Fodatio du Risue Email : jacues.pelleta@dauphie.fr Avril 009 Résumé Appréheder le comportemet des

Plus en détail

Votre compte Manuvie Un peut continuer à travailler... même lorsque vous ne le pouvez pas L ASSURANCE CRÉDIT MANUVIE UN

Votre compte Manuvie Un peut continuer à travailler... même lorsque vous ne le pouvez pas L ASSURANCE CRÉDIT MANUVIE UN Votre compte Mauvie U peut cotiuer à travailler... même lorsque vous e le pouvez pas L ASSURANCE CRÉDIT MANUVIE UN Sas reveu, auriez-vous ecore ue maiso? Si vous avez des dettes à rembourser, ue blessure

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités conditionnelles - Suites géométriques - fonctions exponentielles Calculatrice autorisée

DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités conditionnelles - Suites géométriques - fonctions exponentielles Calculatrice autorisée DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités coditioelles - Suites géométriques - foctios epoetielles Calculatrice autorisée Termiale ES123 Eercice 1 : 5 poits Partie A : Ue agece de locatio

Plus en détail

Le groupement d intérêt public pour la rénovation urbaine UNE GOUVERNANCE LOCALE AU SERVICE DU RELOGEMENT. F i c h e d e x p é r i e n c e

Le groupement d intérêt public pour la rénovation urbaine UNE GOUVERNANCE LOCALE AU SERVICE DU RELOGEMENT. F i c h e d e x p é r i e n c e F i c h e d e x p é r i e c e FÉVRIER 2012 MOTS CLÉS : accompagemet social, relogemet, habitat, cadre de vie, gouverace LILLE MÉTROPOLE GIP LMRU 1, rue du Ballo, BP 749 59034 Lille Cedex Tél.: 03 20 21

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules est à dispositio olie et sera doé aux cadidats lors des exames oraux

Plus en détail

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Qu est-ce que l Écoomie sociale et solidaire? Coopératives Etreprises sociales Scop Fiaceurs sociaux Scic CAE Mutuelles Coopératives d etreprises

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules sera mis à dispositio des cadidats, si écessaire. Etat au 1er mars

Plus en détail

Conditions Tarifaires

Conditions Tarifaires Votre baque au quotidie Coditios Tarifaires Mars 2013 www.alliazbaque.fr Sommaire 3 Sommaire Les présetes Coditios Tarifaires sot applicables à compter du 1er javier 2013 aux particuliers exclusivemet.

Plus en détail