Démarche citoyenne pour les énergies renouvelables GRESI 21. SAS Centrales villageoises du Grésivaudan. Webinaire Jeudi 16 Juin.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Démarche citoyenne pour les énergies renouvelables GRESI 21. SAS Centrales villageoises du Grésivaudan. Webinaire Jeudi 16 Juin."

Transcription

1 Démarche citoyenne por les énergies renovelables GRESI 21 SAS Centrales villageoises d Grésivadan Webinaire Jedi 16 Jin Vincent Gay

2 Sommaire Le projet L origine et la méthode Les valers La place des collectivités

3 Le projet Projet collectif sr le Grésivadan por la transition énergétiqe : Energies renovelables (photovoltaïqe, hydraliqe ) Economie d énergie Investissements éthiqes et développement économiqe local Associer les acters d Grésivadan Citoyens Collectivités Associations, entreprises,

4 Origine et dérolement Lancement de l idée et formation d noya de collectivités Rénions pbliqes d information (pls de 170 personnes présentes) Annoncées largement par les collectivités Dex séries de rénion Constittion de gropes de travail (animation, commnication, stats, toitres) regropant 40 personnes Validation en plénière des options Constittion de la société (170 actionnaires 150 K de capital) Choix d brea d étdes et finalisation des toitres

5 Orientations prises Adhérer à la charte «centrales villageoises» (14 centrales à ce jor) Valers : Governance citoyenne - Lien ax collectivités locales - Respect d patrimoine natrel et bâti - Partage des richesses créées - Développement local Atres avantages : Valorisation locale des ressorces d territoire - Qalité par l approche collective - Appropriation citoyenne des enjex de la transition énergétiqe Nos bénéficions : Cadre Retors d expériences Résea Centrales Villageoises Contraintes : intégrées ax statts de la société Territoire de la société = Le Grésivadan (46 Commnes habitants) Déploiement sr le territoire Déploiement sr d atres énergies Participation des collectivités a capital de la société

6 Valers Transition énergétiqe Développement économiqe local / relocalisation de l économie Investissement éthiqe : rémnération modérée des actionnaires, réinvestissement des bénéfices sr le territoire, pas de spéclation Implication citoyenne : par la démarche elle-même, par la governance coopérative de la société, par les actions pédagogiqes Lien avec les collectivités d territoire

7 Statts Governance coopérative avec création de trois collèges (citoyens, collectivités, personnes morales) 1 personne = 1 voix Droits de vote : Citoyens : 70 %, collectivités : 25%, atres personnes morales : 5% Achat / revente a cot nominal des actions Mise en réserves de 40% d bénéfice en ss de la réserve légale (5%) Rentabilité maximm d capital : 5% Non distribtion de dividendes pendant 3 ans Pas de revente des parts avant 5 ans

8 La place des collectivités POINTS ESSENTIELS INITIER / AMORCER / ACCOMPAGNER LE PROJET LAISSER L INITIATIVE ET LA GOUVERNANCE CITOYENNE EMERGER METTRE A DISPOSITION DES TOITURES

9 La place des collectivités 1 A l origine d projet : lancement par les collectivités Volonté à l origine : Permettre le développement des ENR Sensibiliser la poplation d territoire à la transition énergétiqe / changement climatiqe Engager l ensemble des acters dans cette transition Maximiser l investissement et l impact sr le territoire Sotien techniqe pendant tot le projet Appi d n chargé de projet de la commnaté de commnes d Grésivadan (PCAET) Appi de l AGEDEN Appi por les spports de commnication et la commnication Mise à disposition des toitres Investissement financier (30 K por les 6 collectivités)

10 La place des collectivités 2 Logistiqe : prêt de salle Cation por les emprnts bancaires Place dans la governance (4 sièges sr 15 a conseil de gestion 3 sr 12 a démarrage) Appi techniqe por la recherche de financement (Région, Oser, BPI, ) Partie prenante de la convention Enedis / Sedi / Grési21 / Grésivadan

11 Premiers retors La mobilisation citoyenne est déjà n sccès La thématiqe des énergies renovelables est pls visible sr le territoire La prodction sera significative Les investissements seront spériers à ce qe les collectivités araient investi seles Le processs de déploiement géographiqe est en cors de constrction (forte demandes de commnes, processs à finaliser)

Guide de présentation

Guide de présentation Syndicat Centre Héralt Gide de présentation Activités et otils pédagogiqes Por sensibiliser vos élèves à la gestion des déchets, mettre en place des projets, réaliser ne visite o réserver nos otils...

Plus en détail

Feuille de route pour la diversité linguistique en Europe. Une nouvelle approche des langues dans le cadre de la stratégie Europe 2020

Feuille de route pour la diversité linguistique en Europe. Une nouvelle approche des langues dans le cadre de la stratégie Europe 2020 Feille de rote por la diversité lingistiqe en Erope Une novelle approche des langes dans le cadre de la stratégie Erope 2020 Por pls d informations, visitez : www.npld.e La proposition d Résea por la promotion

Plus en détail

Accompagner les familles d aujourd hui

Accompagner les familles d aujourd hui Mtalité Française et petite enfance Accompagner les familles d ajord hi ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mtalité Française en matière de petite enfance La Mtalité Française est

Plus en détail

Année budgétaire 2012

Année budgétaire 2012 Année bdgétaire 2012 2 Avant d aller pls loin Portée sr les fonds baptismax il y a 5 ans, l Académie de la Mobilité, cellle de formation d Grope TEC, pose ajord hi n premier bilan. Strctre reconne a sein

Plus en détail

MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DE L'ÉNERGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DE L'ÉNERGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DE L'ÉNERGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR, DE L'OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Connaître Rédire Aménager Informer

Plus en détail

16 février 2014. Le monde pourrait être entré dans une période de plus grande stabilité des prix du pétrole,

16 février 2014. Le monde pourrait être entré dans une période de plus grande stabilité des prix du pétrole, 16 février 2014 PGA / 8 ENTRETIEN Le monde porrait être entré dans ne période de pls grande stabilité des prix d pétrole, déclare a PGA Jean-Lois Schilansky, président de l UFIP Les marchés pétroliers

Plus en détail

Contribution des Chambres d'agriculture à l'agro-écologie

Contribution des Chambres d'agriculture à l'agro-écologie Contribtion des Chambres d'agricltre à l'agro-écologie a Edito de Gy Vasser Président des Chambres d'agricltre (APCA) Les acters de l agricltre française ont tojors œvré por moderniser ler activité. Ainsi,

Plus en détail

GDF SUEZ, le leader de l éolien en France

GDF SUEZ, le leader de l éolien en France GDF SUEZ, le leader de l éolien en France JUILLET 2014 Dossier de presse Photographie : Le parc éolien de Manneville Crédits Photo : LA COMPAGNIE DU VENT / JULIEN GAZEAU / VALÉRY JONCHERAY 2 SOMMAIRE Introdction

Plus en détail

Guides d installation 300-012-581 Rév. 03

Guides d installation 300-012-581 Rév. 03 EMC Matériel VNXe3300 dans les environnements compatibles NEBS Gides d installation 300-012-581 Rév. 03 Les composants d système de stockage EMC VNXe3300 sivants ont passé avec sccès la site de tests de

Plus en détail

L évaluation des risques professionnels. Guide d élaboration du document unique

L évaluation des risques professionnels. Guide d élaboration du document unique L évalation des risqes professionnels Gide d élaboration d docment niqe Évaler por prévenir La loi n 91-1414 d 31 décembre 1991, transposant la Directive Cadre Eropéenne d 12 jin 1989, a notamment introdit

Plus en détail

La DGFiP AU SERVICE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DES USAGERS. Un nouveau service pour faciliter les paiements

La DGFiP AU SERVICE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DES USAGERS. Un nouveau service pour faciliter les paiements La DGFiP AU SERVICE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DES USAGERS TIPI Titres Payables par Internet Un novea service por faciliter les paiements Un moyen de paiement adapté à la vie qotidienne TIPI :

Plus en détail

PGA / 7 1er août 2015

PGA / 7 1er août 2015 PA / 7 1er août 2015 ENTRETIEN 25 à 30% des raffineries porraient fermer dans l Union eropéenne dans les 20 prochaines années, déclare a PA Francis Dsex, président de l UFIP A cort terme, le prix d éqilibre

Plus en détail

schéma de cohérence territoriale

schéma de cohérence territoriale POPULATION MArseILLe NOrd - moter de croissance démographiqe doté d ne poplation jene. La part des diplômés (BAC+ et spérier) et des cadres dans la poplation progresse. MArseILLe NOrd : des rythmes de

Plus en détail

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2012 SOMMAIRE P.01 Message d président P.03 Profil d Grope P.04 P.06 Governance Développement Drable P.08 P.10 Données borsières Chiffres clés MESSAGE DU PRÉSIDENT Chers actionnaires,

Plus en détail

Être plus efficient pour mieux servir MTE 93 GRETA MTE 93. Manuel Qualité. Orientation et formation tout au long de la vie à l éducation nationale

Être plus efficient pour mieux servir MTE 93 GRETA MTE 93. Manuel Qualité. Orientation et formation tout au long de la vie à l éducation nationale MTE 93 Être pls efficient por miex servir GRETA MTE 93 Manel Qalité Orientation et formation tot a long de la vie à l édcation nationale P03/MQ/A/23.01.2014 SOMMAIRE I. La FORMATION CONTINUE à l EDUCATION

Plus en détail

Information aux citoyennes et citoyens

Information aux citoyennes et citoyens Un projet majer Votation cantonale 28 février 2016 Nechâtel Mobilité 2030 présentation de l objet PAGES 2-10 > position des autorités recommandations des partis politiques PAGES 11-12 > le texte soumis

Plus en détail

performances records engouement

performances records engouement MEMORABLES performances records engoement Eventeam a été nommée Agence de billetterie officielle d Comité National Olympiqe et Sportif Français por la vente des billets et séjors en France por les Jex

Plus en détail

Solidaires. Livret d'accueil. SUD Éducation Rhône. Solidaires Unitaires Démocratiques. Union syndicale. livret d'accueil. page 1

Solidaires. Livret d'accueil. SUD Éducation Rhône. Solidaires Unitaires Démocratiques. Union syndicale. livret d'accueil. page 1 Solidaires Unitaires Démocratiqes Livret d'acceil SUD Édcation SUD Édcation 10 re d Gazomètre 69003 Lyon 04 78 62 20 46 o 09 70 34 97 32 sdedc69@sd-arl.org et http://sd-arl.org Union syndicale Solidaires

Plus en détail

Dentaurum Boutique en ligne. www.dentaurum.fr. plus rapide plus ergonomique plus simple

Dentaurum Boutique en ligne. www.dentaurum.fr. plus rapide plus ergonomique plus simple FR Dentarm Botiqe en ligne www.dentarm.fr pls rapide pls ergonomiqe pls simple shop.dentarm.fr Votre adresse por l orthodontie, les implants et la prothèse dentaire sr Internet Décovrez la botiqe en ligne

Plus en détail

] sommaire. L'Alsace, territoire "VISION'AIR" > N 34 > Septembre 2012 >

] sommaire. L'Alsace, territoire VISION'AIR > N 34 > Septembre 2012 > > N 34 > Septembre 2012 > L'Alsace, territoire "VISION'AIR" «Un de ses principax objectifs est d'aider à s'élever por miex voir, à relier por miex comprendre et à siter por miex agir»* L abotissement d

Plus en détail

Rôle et évolution des Organismes Notifiés dans le cadre de la révision de la règlementation européenne

Rôle et évolution des Organismes Notifiés dans le cadre de la révision de la règlementation européenne Rôle et évoltion des Organismes Notifiés dans le cadre de la révision de la règlementation eropéenne Catherine HOLZMANN Responsable Département Dispositifs Médicax de Diagnostic in Vitro Pôle Certification

Plus en détail

Le choix de la société locale : SCIC ou SAS?

Le choix de la société locale : SCIC ou SAS? Le choix de la société locale : SCIC ou SAS? Comité de pilotage régional Centrales Villageoises Photovoltaïques 10 janvier 2012 Le Bourget-du-Lac Deux philosophies différentes SAS Société commerciale à

Plus en détail

Interventions sur des machines en imprimerie L utilisation de la vitesse réduite

Interventions sur des machines en imprimerie L utilisation de la vitesse réduite Interventions sr des machines en imprimerie L tilisation de la vitesse rédite Plsiers tâches en imprimerie nécessitent des interventions avec des protecters overts, retirés o netralisés tot en ayant besoin

Plus en détail

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Catalogue des formations

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Catalogue des formations Votre expert en flx docmentaires et logistiqes Cataloge des formations Qelles qe soient les entreprises, les salariés pevent sivre, a cors de ler vie professionnelle, des actions de formation professionnelle

Plus en détail

Education autour de l exposition Facing time

Education autour de l exposition Facing time Edcation ator de l exposition Facing time Tot pblic Visite gidée de l exposition Facing time a msée Rops Visite gidée de l exposition Facing time à la Maison de la Cltre Visite combinée des expositions

Plus en détail

La Communauté d Agglomération agit pour le Développement Durable. Petit guide des éco-gestes au bureau

La Communauté d Agglomération agit pour le Développement Durable. Petit guide des éco-gestes au bureau gide_eco:gide eco-gest 07/12/2010 10:40 Page 1 La Commnaté d Agglomération agit por le Développement Drable Petit gide des éco-gestes a brea gide_eco:gide eco-gest 07/12/2010 10:40 Page 2 Épisement des

Plus en détail

Centrales villageoises photovoltaïques

Centrales villageoises photovoltaïques Centrales villageoises photovoltaïques Le choix de la société locale : SAS ou SCIC? Mise à jour : novembre 2012 La société locale Un outil au service du territoire permettant d ancrer localement des projets

Plus en détail

Des acteurs au service des personnes âgées

Des acteurs au service des personnes âgées GUIDE C L I C Des acters a service des personnes âgées Résea de la Plate-Forme CLIC Gingamp des acters a service des personnes âgées Édito La solidarité en Côtes d Armor n est pas n vain mot. Les problématiqes

Plus en détail

COMMUNICATION EVENEMENTIELLE COMMUNICATION D ENTREPRISE RÉDACTIONNEL

COMMUNICATION EVENEMENTIELLE COMMUNICATION D ENTREPRISE RÉDACTIONNEL COMMUNICATION EVENEMENTIELLE COMMUNICATION D ENTREPRISE RÉDACTIONNEL VOUS Vos avez ne image/n message à faire connaître o à développer Vos devez fidéliser vos clients Vos volez commniqer avec vos prospects,

Plus en détail

ASp 60 L enseignement de l anglais juridique : quelle spécificité pour les futurs spécialistes de droit public? Géraldine Gadbin-George

ASp 60 L enseignement de l anglais juridique : quelle spécificité pour les futurs spécialistes de droit public? Géraldine Gadbin-George ASp 60 L enseignement de l anglais jridiqe : qelle spécificité por les ftrs spécialistes de droit pblic? Géraldine Gadbin-George Annexes Tablea 1. Réponses à la qestion 1 «Renseignements relatifs à l iversité

Plus en détail

Les jumelages institutionnels du programme PHARE

Les jumelages institutionnels du programme PHARE Les jmelages instittionnels d programme PHRE La contribtion française MINISTÈRE DES FFIRES ÉTRNGÈRES Le Programme PHRE PHRE est n programme commnataire de coopération créé en 1989 qi est deven, depis la

Plus en détail

PRESTATIONS CONFORMES AU CCTP Lot N 17 - Chauffage - Ventilation - Plomberie - Sanitaires

PRESTATIONS CONFORMES AU CCTP Lot N 17 - Chauffage - Ventilation - Plomberie - Sanitaires Virginie CABANES SEGUIER Architecte / Brea d étdes TECHNISPHERE novembre 2013 11-29/BM/ Constrction d n foyer por handicapés adltes à Castelna de Brassac Lot 17 - chaffage ventilation plomberie CDPGF DCE

Plus en détail

Le Colosse de l Université Laval

Le Colosse de l Université Laval Le Colosse de l Université Laval Mise en contexte Département de génie physiqe de l Université Laval reçoit le financement nécessaire por mettre sr pied ne infrastrctre de calcl hate performance sr le

Plus en détail

L approche territoriale de l énergie

L approche territoriale de l énergie L approche territoriale de l énergie Rhônalpénergie-Environnement accompagne depuis plus de quinze ans les Parcs naturels régionaux de la région Rhône-Alpes pour mettre en place des politiques énergétiques

Plus en détail

Cartographie de l Education au Développement et à la Solidarité Internationale

Cartographie de l Education au Développement et à la Solidarité Internationale Agence Française de Développement Cartographie de l Edcation a Développement et à la Solidarité Internationale Etde des projets cofinancés entre 2001 et 2011 par le Ministère des Affaires étrangères et

Plus en détail

EFFECTIFS DES BÉNÉFICIAIRES DE LA CMU COMPLÉMENTAIRE MOYENNES PAR RÉGION CNAMTS - RSI - CCMSA PÉRIODE : 2007-2012 INDICATIONS TECHNIQUES

EFFECTIFS DES BÉNÉFICIAIRES DE LA CMU COMPLÉMENTAIRE MOYENNES PAR RÉGION CNAMTS - RSI - CCMSA PÉRIODE : 2007-2012 INDICATIONS TECHNIQUES C M U Fonds de financement de la protection complémentaire de la covertre niverselle d risqe maladie EFFECTIFS DES BÉNÉFICIAIRES DE LA CMU DE BASE MOYENNES PAR RÉGION PÉRIODE : 20- EFFECTIFS DES BÉNÉFICIAIRES

Plus en détail

Prescriptions relatives à la construction des grands emballages et aux épreuves qu ils doivent subir

Prescriptions relatives à la construction des grands emballages et aux épreuves qu ils doivent subir Chapitre 6.6 Prescriptions relatives à la constrction des grands emballages et ax épreves q ils doivent sbir 6.6.1 Généralités 6.6.1.1 Les prescriptions d présent chapitre ne s'appliqent pas : - ax emballages

Plus en détail

Séminaire: Test des logiciels embarqués Formation de deux jours avec Jean-François PRADAT-PEYRE (docteur en informatique, professeur des universités)

Séminaire: Test des logiciels embarqués Formation de deux jours avec Jean-François PRADAT-PEYRE (docteur en informatique, professeur des universités) Séminaire: Test des logiciels embarqés Formation de dex jors avec Jean-François PRADAT-PEYRE (docter en informatiqe, professer des niversités) Évitez les logiciels défectex et rédisez les risqes et les

Plus en détail

Partir 13. (1.1.2) Place Sainctelette 2 1080 BRUXELLES 02/421 86 20 www.eurodyssee.net m.delsaux@mrw.wallonie.be

Partir 13. (1.1.2) Place Sainctelette 2 1080 BRUXELLES 02/421 86 20 www.eurodyssee.net m.delsaux@mrw.wallonie.be Partir Commission for Edcational Exchange (1.2.1) Bolevard de l Emperer 4 1000 BRUXELLES 02/519 57 72 www.flbright.be adviser@flbright.be Programme proposé Between the USA, Belgim and Lxemborg Programme

Plus en détail

«Toute question a le mérite de mettre en mouvement celui qui la pose»

«Toute question a le mérite de mettre en mouvement celui qui la pose» > N 15 > Septembre 2007 > STRASBOURG KARLSRUHE BÂLE Atmo-rhenA Qid de l'ozone dans le Rhin Spérier? «Tote qestion a le mérite de mettre en movement celi qi la pose» Depis la fin d siècle dernier, ne qestion

Plus en détail

Journal syndical. Sommaire. Mot du président 2. Les dossiers de l heure 3. Comité d évaluation et de catégorisation des emplois 5

Journal syndical. Sommaire. Mot du président 2. Les dossiers de l heure 3. Comité d évaluation et de catégorisation des emplois 5 Jornal syndical 2051 Sommaire Mot d président 2 Les dossiers de l here 3 Comité d évalation et de catégorisation des emplois 5 Comité de perfectionnement 6 Le point sr les griefs 9 Comité de retraite et

Plus en détail

Formation. Conseil AMDEC PROCESS EXAMPLE NOMENCLATURE TOOLS TIME QUALITY VALUE MUST TAILLE DÉVELOPPEMENT DES LOTS IMPROVEMENT PILOTAGE

Formation. Conseil AMDEC PROCESS EXAMPLE NOMENCLATURE TOOLS TIME QUALITY VALUE MUST TAILLE DÉVELOPPEMENT DES LOTS IMPROVEMENT PILOTAGE 2012/2013 Formation. Conseil STABILISATION LIGNES D'ASSEMBLAGE TOOLS LEAN PRODUCTION THINKING GAIN DE TEMPS LOGISTIQUE AMDEC PROCESS EXAMPLE NOMENCLATURE ERGO CUSTOMER PILOTAGE IMPLANTATION TIME PRODUCTIVITÉ

Plus en détail

Étudier si une famille est une base

Étudier si une famille est une base Base raisonnée d exercices de mathématiqes (Braise) Méthodes et techniqes des exercices Étdier si ne famille est ne base Soit E n K-espace vectoriel. Comment décider si ne famille donnée de vecters de

Plus en détail

Focus 4 Concertation locale et mobilisation citoyenne

Focus 4 Concertation locale et mobilisation citoyenne Focus 4 Concertation locale et mobilisation citoyenne Investissement solaire citoyen à Parthenay de Bretagne Alain FROGER, Maire, Parthenay de Bretagne Santha LENG, SAS Parthenay Energies Citoyennes Des

Plus en détail

Construire un projet d investissement citoyen dans le photovoltaïque

Construire un projet d investissement citoyen dans le photovoltaïque Construire un projet d investissement citoyen dans le photovoltaïque Contexte Les enjeux des énergies renouvelables Une transition énergétique nécessaire Les questions énergétiques représentent l un des

Plus en détail

Présentation SEM Nièvre Energies. «Les territoires au cœur de la transition énergétique»

Présentation SEM Nièvre Energies. «Les territoires au cœur de la transition énergétique» Présentation SEM Nièvre Energies «Les territoires au cœur de la transition énergétique» Clamecy, le 10 janvier 2014 Un engagement politique du territoire Une approche territorialisées De la co-construction

Plus en détail

Demande de subsides de formation

Demande de subsides de formation Service des sbsides de formation SSF Amt für Asbildngsbeitrage ABBA Rote-Neve 7, Case postale, 1701 Friborg T +41 26 305 12 51, F +41 26 305 12 54 borses@fr.ch, www.fr.ch/ssf Demande de sbsides de formation

Plus en détail

... Ill BLUESCOPE STEEL. Fiche produits. Accessoires & Finitions. Assistance technique. Accessoires Clôture. Solution métallique. Couverture & Bardage

... Ill BLUESCOPE STEEL. Fiche produits. Accessoires & Finitions. Assistance technique. Accessoires Clôture. Solution métallique. Couverture & Bardage ... BLUSCOP STL Covertre & Bardage Accessoires ôtre Ill Accessoires & Finitions Profilé de strctre Soltion métalliqe Assistance techniqe Fiche prodits Agir dans le respect de /'environnement est ajord'hi

Plus en détail

] sommaire. La pollution atmosphérique

] sommaire. La pollution atmosphérique > N 3 > Septembre 2004 > Nméro thématiqe La polltion atmosphériqe "L'air est capital por la vie et joe n rôle majer dans la protection contre les rayonnements solaires néfastes (coche d'ozone) et dans

Plus en détail

INFOCIMENTS 2011. la revue annuelle de l industrie cimentière PRODUIRE CONSTRUIRE VIVRE LE BÉTON, NATURELLEMENT UNE CAMPAGNE QUI MOBILISE LA FILIÈRE

INFOCIMENTS 2011. la revue annuelle de l industrie cimentière PRODUIRE CONSTRUIRE VIVRE LE BÉTON, NATURELLEMENT UNE CAMPAGNE QUI MOBILISE LA FILIÈRE PRODUIRE LE GRAND ENTRETIEN EN CIMENTERIE CONSTRUIRE LE PONT DE TÉRÉNEZ UN OUVRAGE D ART EXCEPTIONNEL EN BÉTON VIVRE LE BÉTON, NATURELLEMENT UNE CAMPAGNE QUI MOBILISE LA FILIÈRE INFOCIMENTS 2011 la reve

Plus en détail

Désignation des ouvrages U Quantités Prix U Montant H.T

Désignation des ouvrages U Quantités Prix U Montant H.T Désignation des ovrages U Qantités Prix U Montant H.T Bâtiment 1 : n 18 Cor Vathier : Pose et dépose d n échafadage Dépose de la covertre existante et évacation. m2 Démontage tiles y compris lattage, arêtiers,

Plus en détail

Un enjeu majeur : décrypter les codes neuronaux

Un enjeu majeur : décrypter les codes neuronaux Le cervea IRM (séqence DTI). Visalisation de la connectivité anatomiqe cérébrale. Un enje majer : décrypter les codes neronax D nerone à la cognition, d gène à la maladie, de l abeille a primate : l institt

Plus en détail

] sommaire. "De la réflexion à l'action" > N 17 > Février 2008 > 2007 / PERSPECTIVES 2008 P. 2 DOSSIER :

] sommaire. De la réflexion à l'action > N 17 > Février 2008 > 2007 / PERSPECTIVES 2008 P. 2 DOSSIER : > N 17 > Février 2008 > BILAN / PERSPECTIVES 2008 "De la réflexion à l'action" En, les responsables français ont pris le temps de se pencher sr le devenir de notre environnement et l avenir de notre planète.

Plus en détail

District 1640 Normandie

District 1640 Normandie DECEMBRE 2009 Rotary International - Pblication Menselle d District 1640 District 1640 Normandie Décembre 2009 Mois de la Famille : Décembre, le mois de la Famille, notion sociétale dans la natre, de l

Plus en détail

Référentiel de l accompagnement vers et dans le logement et de la gestion locative adaptée

Référentiel de l accompagnement vers et dans le logement et de la gestion locative adaptée Référentiel de l accompagnement vers et dans le logement et de la gestion locative adaptée Cet ovrage doble est ne co-édition de la DiHAL, (délégation à l hébergement et à l accès a logement) de la DHUP

Plus en détail

Modèles et perspectives de l éolien participatif en France et en Allemagne. Jeudi 3 juillet 2014

Modèles et perspectives de l éolien participatif en France et en Allemagne. Jeudi 3 juillet 2014 é Modèles et perspectives de l éolien participatif en France et en Allemagne Jeudi 3 juillet 2014 Enjeux et contexte La participation en question Montages sociétaires Autres dispositifs Freins et évolutions

Plus en détail

Téléphone analogique. Guide d utilisation. Téléphone analogique à touches pour le système de communication MD110

Téléphone analogique. Guide d utilisation. Téléphone analogique à touches pour le système de communication MD110 Téléphone analogiqe Téléphone analogiqe à toches por le système de commnication MD110 Gide d tilisation Cover Page Graphic Place the graphic directly on the page, do not care abot ptting it in the text

Plus en détail

Document d information communal sur les

Document d information communal sur les Docment d information commnal sr les risqes majers (DICRIM) LE POULIGUEN SIGNAL D ALERTE DECLENCHÉ PAR LES AUTORITES Coper le gaz, l électricité Ne pas aller chercher les enfants à l école (les professers

Plus en détail

Halte-garderie du Faubourg

Halte-garderie du Faubourg Halte-garderie d Faborg Plan d'affaires MODÈLE Noémie Dprès 1212, d Faborg Belleville (Qébec) Z2C 4Z4 Présenté à Monsier X Caisse Poplaire de Belleville Le 13 jin 2000 T able des matières 1. Le sommaire

Plus en détail

online-shop be - fr Dentaurum Boutique en ligne www.dentaurum.be plus rapide plus ergonomique plus simple

online-shop be - fr Dentaurum Boutique en ligne www.dentaurum.be plus rapide plus ergonomique plus simple online-shop be - fr Dentarm Botiqe en ligne www.dentarm.be pls rapide pls ergonomiqe pls simple shop.dentarm.be Votre adresse por l orthodontie et la prothèse dentaire sr Internet Décovrez la botiqe en

Plus en détail

Musique jeune public. Du vinyl au numérique

Musique jeune public. Du vinyl au numérique Msiqe jene pblic D vinyl a nmériqe Alain Schneider Hervé Shbiette «Le nmériqe permet n lien direct avec les gens, et n dialoge immédiat. Chose qi n existait pas à l écote d n disqe chez soi.» Paroles d

Plus en détail

VOTRE EPARGNE, VOTRE ENERGIE

VOTRE EPARGNE, VOTRE ENERGIE Sss ss VOTRE EPARGNE, VOTRE ENERGIE LES CLEANTECH ET LE CLIMAT, VERS LA COP21 @LumoFrance @CleanTuesday @ohoudaille #SolutionsCop21 #cleantech #GreenTech #crowdfunding #ENR /14 Situation et Enjeux 1. Augmentation

Plus en détail

N 3 Janvier 2016. L exploitation et la diffusion des analyses des messages clients au sein des entreprises

N 3 Janvier 2016. L exploitation et la diffusion des analyses des messages clients au sein des entreprises Les blletins de la relation client N 3 Janvier 2016 L exploitation et la diffsion des analyses des messages clients a sein des entreprises En 2015, IPSOS et ERDIL ont mené conjointement ne étde nationale

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P

Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P COMMUNE DE BONSON DIAGNOSTIC DE FONCTIONNEMENT ET SCHEMA D'AMENAGEMENT DES OUVRAGES D'ASSAINISSEMENT COLLECTIF - ZONAGE Cahier des Clases Techniqes Particlières C.C.T.P Direction Départementale de l Agricltre

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES DOSSIER CENTRE HOSPITALIER Re Jean-Baptiste Perret 69450 SAINT CYR AU MONT D'OR NATURE Réfection de l'étanchéité des toitres des bâtiments: DES Banderie, Cisine et Perce-neige. TRAVAUX Ordre de: CENTRE

Plus en détail

Musicothérapie. Fiches Pratiques. par Hervé Gautier / Consultant ACTIF. Les Cahiers de l'actif - N 260/261

Musicothérapie. Fiches Pratiques. par Hervé Gautier / Consultant ACTIF. Les Cahiers de l'actif - N 260/261 Msicothérapie Fiches Pratiqes Msicothérapie par Hervé Gatier / Consltant ACTIF 71 Fiches pratiqes de formation Avertissement Cet article des "fiches pratiqes de formation" n'est en acn cas n receil de

Plus en détail

Maires - Élus - Promoteurs. Des lieux de vie collectifs adaptés aux retraités : une solution attractive pour les territoires

Maires - Élus - Promoteurs. Des lieux de vie collectifs adaptés aux retraités : une solution attractive pour les territoires Maires - Éls - Promoters Des liex de vie collectifs adaptés ax retraités : ne soltion attractive por les territoires Sommaire Un logement adapté ax besoins des seniors Les différentes formles de liex de

Plus en détail

La gestion des déchets du BTP dans le Doubs. nécessité pour l environnement

La gestion des déchets du BTP dans le Doubs. nécessité pour l environnement La gestion des déchets d BTP dans le Dobs Une nécessité por l environnement La gestion des déchets d BTP le contexte et les enjex Les déchets d BTP constitent des enjex importants d fait des qantités en

Plus en détail

Ouvrir aux langues et valoriser les apprentissages

Ouvrir aux langues et valoriser les apprentissages Ovrir ax langes et valoriser les apprentissages N Conç par Francis Gollier, Anita Marchal, Corinne Marchois et Fabienne Petiard. Le point sr Les programmes de langes étrangères por l école primaire et

Plus en détail

Espace biodiversité Aménagement d un verger communal Mise en valeur d une zone humide Création d une liaison piétonne

Espace biodiversité Aménagement d un verger communal Mise en valeur d une zone humide Création d une liaison piétonne ECOLE VALENTIN Espace biodiversité Aménagement d n verger commnal Mise en valer d ne zone hmide Création d ne liaison piétonne DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES LOT 2 : Sols, Eqipement, Plantation

Plus en détail

Quels montages juridiques pour les projets citoyens d énergies renouvelables? AIX-EN-PROVENCE 23 avril 2015

Quels montages juridiques pour les projets citoyens d énergies renouvelables? AIX-EN-PROVENCE 23 avril 2015 Quels montages juridiques pour les projets citoyens d énergies renouvelables? AIX-EN-PROVENCE 23 avril 2015 Noémie Poize, Rhônalpénergie - Environnement CHAPITRE I Projets citoyens : contexte, définitions,

Plus en détail

le livret de soins avon Trouver les indispensables de vos clientes en un clin d œil!

le livret de soins avon Trouver les indispensables de vos clientes en un clin d œil! le livret de soins avon Trover les indispensables de vos clientes en n clin d œil! Soins anti-âge hate Choisir la ligne de soins Anew Progression des signes de vieillissement 25+ 30+ Prévention Correction

Plus en détail

Journal syndical. Sommaire. nous le savons... nous le disons! Volume 11 numéro 1510 // NOVEMBRE janvier 2009 2011. Mot de la vice-présidente 2

Journal syndical. Sommaire. nous le savons... nous le disons! Volume 11 numéro 1510 // NOVEMBRE janvier 2009 2011. Mot de la vice-présidente 2 nos le savons... nos le disons! Volme 11 nméro 1510 // NOVEMBRE janvier 2009 2011 Jornal syndical 2051 Sommaire Mot de la vice-présidente 2 J arriiiiive! 3 Hommage à Loise Provencher 4 Novelle chroniqe

Plus en détail

] sommaire. Sur un air intérieur déjà entendu? > N 16 > Décembre 2007 > DOSSIER : L air intérieur

] sommaire. Sur un air intérieur déjà entendu? > N 16 > Décembre 2007 > DOSSIER : L air intérieur > N 16 > Décembre 2007 > Sr n air intérier déjà entend? A siècle des Lmières, les hygiénistes de l air désignaient l air corromp comme facter principal des maladies. Ils avaient réssi à convaincre les

Plus en détail

Tarif prix publics. Roth systèmes énergétiques et écologiques 2012. Valable à partir du 15 juin 2012. Tarif prix publics

Tarif prix publics. Roth systèmes énergétiques et écologiques 2012. Valable à partir du 15 juin 2012. Tarif prix publics Tarif prix pblics Roth systèmes énergétiqes et écologiqes 202 Valable à partir d 5 jin 202 Tarif prix pblics ROTH WERKE GMBH Am Seerain 2, 35232 Datphetal Téléphone 00.49.6466.92.20 Fax 00.49.6466.922.00

Plus en détail

NOS PORTES. L ART DU raffinement MARTIN PORTES ET FENÊTRES L. MARTIN (1984) INC.

NOS PORTES. L ART DU raffinement MARTIN PORTES ET FENÊTRES L. MARTIN (1984) INC. MARIN PORES E FENÊRES L. MARIN (984) INC. NOS PORES L AR DU raffinement 05, chemin Fraserville C.P. 46 Rivière-d-Lop, (Qébec / Canada) G5R 4L9 éléphone : (48) 867- Sans frais: -800-46-0 élécopier : (48)

Plus en détail

Energie Partagée Une transition énergétique par les citoyens et pour les citoyens! ARENE, le 8 octobre 2015

Energie Partagée Une transition énergétique par les citoyens et pour les citoyens! ARENE, le 8 octobre 2015 Energie Partagée Une transition énergétique par les citoyens et pour les citoyens! ARENE, le 8 octobre 2015 Notre démarche La Transition Energétique PAR et POUR les citoyens, c est possible! Une preuve?

Plus en détail

Restructuration et extension de l institution

Restructuration et extension de l institution I Conseil Général d Nord I Restrctration d collège Val d'athie à Axi le Chatea l DCEl DPGF N 7 Electricité l Février 2008 Département d Nord Restrctration et extension de l instittion Ville de Saint Amand

Plus en détail

L essentiel du projet pédagogique

L essentiel du projet pédagogique COLLECTION Tip Top! Méthode de français por enfants de 9-11 ans L essentiel d projet pédagogiqe L esprit de la collection Conçe por des enfants à partir de 9 ans, la méthode Tip Top! s emploie à ler donner

Plus en détail

Centrale AMAX 4000. Systèmes d'alarme intrusion Centrale AMAX 4000. www.boschsecurity.fr. 64 zones à raccordement filaire / 16 groupes

Centrale AMAX 4000. Systèmes d'alarme intrusion Centrale AMAX 4000. www.boschsecurity.fr. 64 zones à raccordement filaire / 16 groupes Systèmes d'alarme intrsion Centrale AMAX 4000 Centrale AMAX 4000 www.boschsecrity.fr 64 zones à raccordement filaire / 16 gropes 64 codes tilisaters Jornal 3 x 254 événements horodatés Armement à distance

Plus en détail

Objectifs Zoom et Varifocaux avec correction IR

Objectifs Zoom et Varifocaux avec correction IR Vidéo Objectifs Zoom et Varifocax avec correction Objectifs Zoom et Varifocax avec correction www.boschsecrity.fr Correction por ne tilisation avec des caméras hates performances monochromes et Jor/Nit

Plus en détail

innove pour la ville durable

innove pour la ville durable innove por la ville drable PHOSPHORE III L innovation d EIFFAGE a service de la ville drable Por EIFFAGE, capable de constrire totes les infrastrctres d ne ville : bâtiments, ovrages d art, grands éqipements,

Plus en détail

Débuter avec Excel. Introduction

Débuter avec Excel. Introduction Débter avec Excel Introdction Dans ce chapitre Microsoft Excel 00 est n logiciel tabler qe vos povez employer dans n cadre personnel o professionnel, por sivre et analyser des ventes, créer des bdgets

Plus en détail

Commission Aménagement du territoire, Environnement et cadre de vie. De la COP21 au Plan climat du Département. enjeux et contributions

Commission Aménagement du territoire, Environnement et cadre de vie. De la COP21 au Plan climat du Département. enjeux et contributions Commission Aménagement du territoire, Environnement et cadre de vie De la COP21 au Plan climat du Département enjeux et contributions 20 octobre 2015 Salle du 5 ème étage Hôtel du Département Le changement

Plus en détail

Financement participatif et développement de projets participatifs et citoyens

Financement participatif et développement de projets participatifs et citoyens Financement participatif et développement de projets participatifs et citoyens 1 Une évolution du modèle classique «Les projets d énergie renouvelables dits citoyens ou participatifs relèvent d une recherche

Plus en détail

GUIDE DU PROPRIETAIRE SOLIDAIRE

GUIDE DU PROPRIETAIRE SOLIDAIRE GUIDE DU PROPRIETAIRE SOLIDAIRE En Rhône-Alpes les clés por ne location sereine et solidaire Edito «J ai n logement, qe je sohaite loer, mais je vex l assrance d ne bonne gestion par n organisme et srtot

Plus en détail

Access Professional Edition 2.1

Access Professional Edition 2.1 Engineered Soltions Access Professional Edition 2.1 Access Professional Edition 2.1 www.boschsecrity.fr Contrôle d'accès compact s'inspirant de la gamme innovante des contrôlers AMC Bosch Vérification

Plus en détail

Expériences d enseignement et de formation

Expériences d enseignement et de formation Claire EDEY GAMASSOU claire.edey-gamasso@niv-paris12.fr Maître de Conférences en Sciences de Gestion Université Paris Est/Paris 12 Val de IUT Sd Sénart-/Site de Normalienne, 31 ans, célibataire, française

Plus en détail

Cloisons Plafonds Doublages

Cloisons Plafonds Doublages Conception d ovrages sr ossatres étalliqes Cloisons Plafonds Doblages 1. PROFILÉS MÉTALLIQUES POUR CONSTRUCTION SÈCHE... 2 2. ENGAGEMENTS DU GIOFS : QUALITÉ ET PERFORMANCES... 3. RECOMMANDATIONS DU GIOFS...

Plus en détail

Maximisation du débit des systèmes OFDM multicast dans un contexte de courant porteur en ligne

Maximisation du débit des systèmes OFDM multicast dans un contexte de courant porteur en ligne MajecSTIC 2009 Avignon, France, d 6 a 8 novembre 2009 Maximisation d débit des systèmes OFDM mlticast dans n contexte de corant porter en ligne Ali Maiga, Jean-Yves Badais et Jean-François Hélard Laboratoire

Plus en détail

CHAÎNES ET GAINES PORTE-CÂBLES

CHAÎNES ET GAINES PORTE-CÂBLES Règles de constrction DETERMINATION DES DIMENSIONS ET DE L AGENCEMENT INTERNE Tot d abord il fadra déterminer la section tile de la chaîne porte-câbles en fonction des différents câbles o condites hydraliqes,

Plus en détail

MESURE DE LA PERFORMANCE GLOBALE DES AGENCES BANCAIRES : UNE APPLICATION DE LA MÉTHODE DEA

MESURE DE LA PERFORMANCE GLOBALE DES AGENCES BANCAIRES : UNE APPLICATION DE LA MÉTHODE DEA MESURE DE LA PERFORMANCE GLOBALE DES AGENCES BANCAIRES : UNE APPLICATION DE LA MÉTHODE DEA Ade Hbrecht, Fabienne Gerra To cite this version: Ade Hbrecht, Fabienne Gerra. MESURE DE LA PERFORMANCE GLOBALE

Plus en détail

Des acteurs au service des personnes âgées

Des acteurs au service des personnes âgées GUIDE C L I C Des acters a service des personnes âgées Résea d CLIC Sd Oest Côtes d Armor des acters a service des personnes âgées Édito La solidarité en Côtes d Armor n est pas n vain mot. Les problématiqes

Plus en détail

Centrale d'alarme AMAX 3000

Centrale d'alarme AMAX 3000 Systèmes d'alarme intrsion Centrale d'alarme AMAX 3000 Centrale d'alarme AMAX 3000 www.boschsecrity.fr Cette centrale est conçe por les systèmes résidentiels, locax de breax et commerces. Elle possède

Plus en détail

Statuts des sociétés. Comité de pilotage régional. Centrales Villageoises Photovoltaïques. 3 avril 2012 Pont-en-Royans. Certifié ISO 14001

Statuts des sociétés. Comité de pilotage régional. Centrales Villageoises Photovoltaïques. 3 avril 2012 Pont-en-Royans. Certifié ISO 14001 Statuts des sociétés Comité de pilotage régional Centrales Villageoises Photovoltaïques 3 avril 2012 Pont-en-Royans Sommaire Rappel des formes juridiques et choix des territoires Les avis exprimés suite

Plus en détail

Ser vice national famille et société

Ser vice national famille et société Ser vice national famille et société Conférence des évêqes de France Jillet 2012 Département environnement et modes de vie EFFET DE SERRE ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES Depis qelqes décennies, diverses observations

Plus en détail

Devoir surveillé n o 2 niveau 2 Mercredi 27 novembre de 13h à 17h. sint t + x dt.

Devoir surveillé n o 2 niveau 2 Mercredi 27 novembre de 13h à 17h. sint t + x dt. Lycée Ponts de Tyard 3/4 ECS Devoir srveillé n o nivea Mercredi 7 novembre de 3h à 7h La qalité de rédaction, de notation et de présentation prendra ne large part dans la note finale. Le sjet comporte

Plus en détail

Festival INTERCELTIQUE Lorient Découvrez le Club K

Festival INTERCELTIQUE Lorient Découvrez le Club K Festival INTERCELTIQUE Lorient Décovrez le Clb K Retrovez nos prestations Le Clb K Espace VIP Viex gréments Nits Interceltiqes Séminaires, Incentives Formles sr mesre «K» comme «Ker», qi signifie en breton

Plus en détail

ENTREPRISES EN DIFFICULTé LES DISPOSITIFS à votre disposition

ENTREPRISES EN DIFFICULTé LES DISPOSITIFS à votre disposition n 93-30 jin 2010 ENTREPRISES EN DIFFICULTé LES DISPOSITIFS à votre disposition Dans le contexte de crise actel, les entreprises sont de pls en pls confrontées à des difficltés de trésorerie, qi pevent,

Plus en détail