L accessibilité de la station Belle Plagne en fauteuil roulant

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L accessibilité de la station Belle Plagne en fauteuil roulant"

Transcription

1 Centre de Rééducation et de Réadaptation Fonctionnelles Spécialisées de Lille-Hellemmes 25, Pavé du Moulin B.P Hellemmes L accessibilité de la station Belle Plagne en fauteuil roulant Martin THIEFFRY Ergothérapeute FÉVRIER 2001

2 Pour une lecture rapide, veuillez lire les paragraphes qui sont soulignés d un trait rouge dans la marge.

3 SOMMAIRE I. INTRODUCTION 1 II. ETUDE DES DIFFERENTS QUARTIERS DE BELLE PLAGNE ET DE LEUR ACCESSIBILITE 3 A. LE QUARTIER HAUT 3 B. LE QUARTIER BAS 5 C. LE CENTRE COMMERCIAL ET LES AUTRES COMMERCES 7 1. LE CENTRE COMMERCIAL : 7 a) Accès au centre : 7 b) Accès aux magasins : 7 c) Accès à la route : 7 d) Accès aux hébergements : 8 2. LES AUTRES COMMERCES : 8 a) Le quartier haut : 8 b) Le quartier bas : 9 III. SYNTHÈSE 11 A. LES JONCTIONS STRATEGIQUES 11 B. LES BORDURES 13 C. POUR UNE TOTALE ACCESSIBILITE 14 D. REMARQUES 14 IV. PROPOSITIONS D AMÉNAGEMENTS 15 A. SOLUTIONS POUR LA JONCTION ENTRE LE QUARTIER HAUT ET LE CENTRE COMMERCIAL 15 B. SOLUTIONS POUR LA JONCTION ENTRE LE QUARTIER BAS ET LE CENTRE COMMERCIAL 16 C. SOLUTION POUR LA JONCTION ENTRE LA RUE HAUTE ET LA RUE BASSE DU CENTRE COMMERCIAL Le 1 er passage : Le 2 ème passage : 17 D. LES BORDURES DU CENTRE COMMERCIAL 18 E. POUR UNE EVOLUTION PLUS AGREABLE DANS LA STATION BELLE PLAGNE 19 V. CONCLUSION 20

4 I. INTRODUCTION Le centre L ESPOIR, Centre de Rééducation et de Réadaptation Fonctionnelles de la région lilloise, a proposé pour la deuxième année consécutive, un séjour de ski d une semaine à Belle Plagne. Six anciens patients paraplégiques ont ainsi découvert le ski et votre station. Les cours de ski étaient assurés par l E.S.F. et un thérapeute accompagnait chaque participant. Lors du premier séjour, le groupe s est rendu compte des difficultés rencontrées par les personnes en fauteuil roulant pour évoluer dans la station. Effectivement, il y a une pauvreté de l aménagement immobilier (location de logement accessible) et public qui est en contradiction avec la qualité des prestations de l ESF concernant les personnes à mobilité réduite. C est pourquoi, lors du second séjour, le centre a missionné un ergothérapeute pour étudier l accessibilité de la station Belle Plagne au fauteuil roulant et proposer des solutions d aménagement. Ce travail porte sur l accessibilité des différents quartiers, ainsi que des commerces, de Belle Plagne. Tout d abord, il s efforce de mettre en évidence les points stratégiques concernant l accessibilité. Ensuite, il propose des solutions d aménagements pour améliorer l accessibilité. Plan de la station Belle Plagne 1

5 Cette étude est faite pour mettre en évidence certains points problématiques à l évolution des fauteuils roulants et pour montrer que quelques modifications suffisent pour modifier ces paramètres. Il est important de prendre conscience que l accessibilité limitée concerne autant les personnes en fauteuil roulant que les parents avec une poussette, et plus généralement les vacanciers. De plus améliorer l accessibilité de la station, c est offrir les plaisirs de la montagne, la beauté de ses paysages à un public plus nombreux, et c est améliorer la renommée internationale de la station. 2

6 II. ETUDE DES DIFFERENTS QUARTIERS DE BELLE PLAGNE ET DE LEUR ACCESSIBILITE Ce chapitre, découpé en trois parties, est consacré à l accessibilité du quartier haut, puis du quartier bas, du centre commercial et des autres commerces de la station Belle Plagne. A. LE QUARTIER HAUT Le tableau page suivante, vérifie à partir de chaque hébergement du quartier haut l accessibilité pour une personne en fauteuil roulant non accompagnée : de l hébergement, des pistes de ski, du parking souterrain, du centre du village qui comprend la plupart des commerces, de la route pour les 2/3 des hébergements qui y ont accès. Quartier haut 3

7 Accessibilité Nom Hébergement Pistes Parking souterrain Centre LES BALCONS 3 marches son propre accès parking privé par le parking DE BELLE bas puis PLAGNE l ascenseur GÉNÉPI 5 à 8 marches par le parking difficile, le par le parking bas puis chemin pouvant bas puis l ascenseur être enneigé l ascenseur MONTAGNETTE 2 87 marches après PHŒNIX 12 marches 87 marches après par le plan 87 marches après incliné 12 marches 87 marches après Route 3 marches 5-8 marches selon sortie / la 32 marches CARÈNE 87 marches après 87 marches après / GÉMEAUX 87 marches après 87 marches après 18 marches HÔTEL 87 marches après / ELDORADOR CROIX DU SUD 10 marches 2 escaliers, marches 26 marches et 87 marches COMÈTE 87 marches CASSIOPÉE pente de la pente de la rampe pente de la rampe par rampe d accès d accès trop d accès trop l ascenseur trop importante importante importante du centre ANDROMÈDE 87 marches après / CALYSTO 10 marches 10 marches 87 marches après / NÉRÉIDE 87 marches après / MONTAGNETTE 5 marches 5 marches 87 marches après / 1 PÉGASE 87 marches après / THÉMIS 87 marches après / LICORNE marches marches 87 marches après / CENTAURE marches marches 87 marches après / Inaccessible pour une personne en fauteuil roulant. Accessible pour une personne en fauteuil roulant. En général, les hébergements du quartier haut sont accessibles en fauteuil roulant par l extérieur et/ou par le parking souterrain. Par contre sur les 18 hébergements, 13 ne donnent pas accès au centre du village. Cela est dû aux 87 marches après. 4

8 B. LE QUARTIER BAS Le tableau en bas de la page, vérifie à partir de chaque hébergement du quartier bas l accessibilité pour une personne en fauteuil roulant non accompagnée : de l hébergement, des pistes de ski, du parking souterrain, du centre du village qui comprend la plupart des commerces. Remarque : les hébergements du quartier bas n ont pas d accès à la route. Le quartier bas Accessibilité Nom Hébergement Pistes Parking souterrain Centre BÉRYL 4 marches CORAIL marches marches EMERAUDE trajet*+ 4 marches PIERRE DE SOLEIL marches marches AMÉTHYSTE 1 marche 1 marche marches traverser la neige AIGUE-MARINE trajet* + 4 marches TURQUOISE trajet* + 4 marches ONYX 1 marche 1 marche trajet* + 4 marches OPALE AGATHE QUARTZ Inaccessible pour une personne en fauteuil roulant. Accessible pour une personne en fauteuil roulant. trajet* + 4 marches trajet* + 4 marches trajet* + 4 marches 5

9 En général, les hébergements du quartier bas sont accessibles en fauteuil roulant par l extérieur et/ou par le parking souterrain. Par contre sur les 11 hébergements, 8 ne donnent pas accès au centre du village. Cela est dû aux 4 marches de la résidence Béryl. * Pour rejoindre le centre commercial à partir des hébergements bas, il y a deux possibilités de trajet pour les hébergements qui ne sont pas juxtaposés au centre commercial : Soit par l extérieur : ce parcours est impossible en fauteuil roulant étant donné qu il faut traverser les pistes de ski et il est dangereux pour les vacanciers. Soit par le parking souterrain : ce trajet est rendu inaccessible par quatre marches dans la résidence Béryl qui permettent de déboucher sur le centre commercial. Car du parking souterrain il faut rejoindre la résidence Agathe qu il faut traverser pour ensuite traverser la résidence Béryl. Là, il faut emprunter deux couloirs et deux ascenseurs différents. Ils débouchent sur quatre marches justes avant d arriver au centre commercial. Ces quatre marches rendent le trajet inaccessible. 6

10 C. LE CENTRE COMMERCIAL ET LES AUTRES COMMERCES 1. LE CENTRE COMMERCIAL : Le centre commercial a) Accès au centre : Le centre commercial est inaccessible et impraticable pour une personne en fauteuil roulant ou pour une poussette. Il nécessite un minimum de deux accompagnants. En effet, il est composé de deux rues piétonnes parallèles ; une haute et une basse, qui sont reliées entre-elles par deux passages composés d escaliers. Le grand nombre d escaliers rend pénible l utilisation des commerces par les vacanciers. b) Accès aux magasins : L accès aux magasins nécessite l aide d une tierce personne pour franchir les bordures des trottoirs pouvant atteindre 27 cm par endroit, de même pour la bordure de 15 cm d accès aux pistes de ski. c) Accès à la route : La rue piétonne haute possède un ascenseur qui permet de rejoindre le parking bas. Celui-ci est équipé de deux places de parking pour personnes à mobilité réduite. 7

11 d) Accès aux hébergements : Les hébergements des quartiers bas sont inaccessibles à la personne en fauteuil roulant, suite à quatre marches situées à l entrée de la résidence Béryl, qui permet de rejoindre le parking souterrain qui dessert les autres résidences. 2. LES AUTRES COMMERCES : a) Le quartier haut : Quartier haut Le centre de mise en forme : il est accessible par son ascenseur qui dessert les différents étages dont le parking souterrain. La supérette : accessible, elle possède un accès extérieur qui donne sur les pistes et sur l ascenseur du centre de mise en forme. Le magasin de ski : difficilement accessible car son seul accès donne sur les pistes. Le bowling : inaccessible en fauteuil roulant suite aux 10 marches qui le sépare de la rue piétonne haute. 8

12 Sur les quatre commerces et centre de loisirs du quartier haut, seul le magasin de ski et le bowling ne sont pas accessibles. Accès au bowling b) Le quartier bas : Quartier bas 9

13 L E.S.F. et la garderie : inaccessible en fauteuil roulant car elles possèdent un accès près des pistes et elles sont séparées de la rue piétonne basse par un escalier. Le centre médical : inaccessible lui aussi, il possède deux entrées. La 1 ère donne sur les pistes, ce qui le rend difficilement utilisable en fauteuil. La 2 ème donne sur le parking souterrain mais nécessite l utilisation d un escalier. Ces services importants, concernant presque la totalité des résidants, sont inaccessibles à la personne en fauteuil roulant. 10

14 III. SYNTHÈSE Bien que la station Belle Plagne soit composée d hébergements et de magasins qui sont pour la moitié accessible à la personne en fauteuil roulant (grâce aux parkings souterrains). Elle reste dans sa globalité inadaptée à ces personnes sans l aide d une, voire deux tierces personnes. Cette inaccessibilité de la station Belle Plagne est due essentiellement à quelques endroits stratégiques qui sont : A. LES JONCTIONS STRATEGIQUES Les jonctions entre les différents quartiers sont inaccessibles, ce qui rend l évolution de la personne en fauteuil roulant très difficiles. Il en est de même pour les parents accompagnés d enfants en poussette. La jonction entre le quartier haut et le centre commercial est faite d un escalier de 87 marches. Accès au quartier haut 11

15 La jonction entre le quartier bas et le centre commercial est faite d un escalier de 4 marches dans la résidence Béryl. 12

16 Les jonctions entre la rue haute et la rue basse du centre commercial sont faites d escaliers de 13 marches. Le premier passage du centre commercial Le deuxième passage Du fait de ces trois jonctions, l évolution de la personne en fauteuil roulant ou d enfant en poussette dans la station Belle Plagne est impossible sans l aide de plusieurs personnes. B. LES BORDURES Les bordures du centre commercial sont trop importantes pour permettre un changement de trottoir et pour accéder aux pistes de ski. 13

17 Bordure de 25 cm C. POUR UNE TOTALE ACCESSIBILITE D autres points plus localisés permettraient une totale liberté et une évolution plus agréable s ils étaient accessibles. Il s agit : de l E.S.F. et la garderie, du cabinet médical qui se situe dans la résidence «Pierre de Soleil», du bowling, du parking souterrain haut (ajouter plusieurs accès depuis ). D. REMARQUES Les points qui rendent l évolution de la personne en fauteuil roulant très difficile dans la station Belle Plagne le sont aussi pour les parents accompagnés d enfants en poussette. C est un vecteur d inconfort pour les vacanciers. Nous observons que certaines personnes empruntent l ascenseur de la résidence Cassiopée pour accéder plus facilement au parking souterrain haut (qui dessert les hébergements du quartier haut). En prenant cet ascenseur ils évitent l escalier de 87 marches. Si ce parcours est possible en fauteuil roulant, il demande toujours la présence d une tierce personne, car à l entrée de la résidence Cassiopée est infranchissable. De plus, ce trajet n est pas possible en permanence, puisque cette résidence est fermée de 20h à 8h et que seuls les résidents possèdent la clé. Selon le décret du 1 er février 1978, un tronçon de voirie urbaine est réputé accessible aux personnes handicapées lorsque le cheminement praticable par les fauteuils roulants, aménagé sur les trottoirs et passages piétonniers, donne accès à toutes les installations ouvertes au public et aux immeubles d habitation desservis par ce tronçon ainsi qu à la voirie automobile. 14

18 IV. PROPOSITIONS D AMÉNAGEMENTS Ce paragraphe essaie d apporter une ou plusieurs solutions à chaque site inadapté au passage des fauteuils. Ces solutions restent théoriques. Il faudrait d autres études complémentaires pour savoir si elles sont réalisables et pour chiffrer leur coût. Néanmoins, elles semblent les plus pratiques, les plus esthétiques et les moins coûteuses. Cette liste n est pas exhaustive. A. SOLUTIONS POUR LA JONCTION ENTRE LE QUARTIER HAUT ET LE CENTRE COMMERCIAL L obstacle des 87 marches : Il pourrait être envisagé de réaliser un deuxième passage composé d une plate-forme qui longe l escalier existant. Il devra être recouvert d un toit et bordé de murets pour permettre son utilisation par temps neigeux. La meilleure solution est de réaliser un couloir souterrain, à côté ou sous l escalier existant, qui déboucherait sur un ascenseur. Cet ascenseur desservirait deux niveaux ; un pour accéder au plan incliné qui longe le parking souterrain, le deuxième pour accéder au parking souterrain. Cette solution est certainement la plus coûteuse, mais aussi la plus esthétique. Elle a l avantage de pouvoir être utilisée quel que soit le temps et de desservir le parking. Elle s adresse à l ensemble des vacanciers en plus de la personne en fauteuil roulant. Quelle que soit la solution il ne doit plus exister de marches entre la rue du centre commercial et l ascenseur ou la plate forme desservant le parking. 15

19 B. SOLUTIONS POUR LA JONCTION ENTRE LE QUARTIER BAS ET LE CENTRE COMMERCIAL L obstacle des 4 marches : Il est possible d installer un ascenseur. C est une proposition d aménagement qui n est pas forcément la plus rentable en coût et en espace. En effet cet aménagement nécessitera de récupérer de l espace autour mais aussi au niveau des étages : supérieur et inférieur. Une autre possibilité d aménagement est la mise en place d une plate forme permettant de franchir les marches. Elle sera légèrement encastrée dans le sol pour ne pas gêner les piétons. L avantage est qu elle ne demande pas de place supplémentaire. Par contre lors de son utilisation les piétons devront attendre. La solution la plus simple et la moins onéreuse est de réaliser un plan incliné. Cette solution est envisageable dans la mesure où il est possible de récupérer de l espace autour du couloir pour permettre de faire une rampe en épingle. Pour réaliser une rampe de 4% nous avons besoin de 16 mètres ou de 13 mètres si la pente est comprise entre 4 et 5% avec un palier de repos de 1,40 mètres, pour correspondre aux normes de construction. De même pour une bonne utilisation la largeur de la rampe doit être de 1,20 mètres. S il n est pas possible de récupérer de la place autour, la solution de la rampe est impossible puisque nous possédons un dénivelé de 0,64 mètres pour 3,84 mètres d espace utile (avant et après les marches), ce qui représenterait une pente de 16,6%, infranchissable en fauteuil roulant. 16

20 C. SOLUTION POUR LA JONCTION ENTRE LA RUE HAUTE ET LA RUE BASSE DU CENTRE COMMERCIAL L obstacle des 18 marches : 1. Le 1 er passage : L aménagement du 1 er passage semble difficile vue son emplacement : escaliers fréquentés, commerces, dénivellation tout cela empêche l installation d un ascenseur, d une plate forme monte escaliers ou d une rampe (il faudrait 77,5 m pour réaliser une rampe de 4%). 2. Le 2 ème passage : L aménagement du 2 ème passage semble plus facile. Il est à l écart, accolé à un ascenseur qui dessert la route. Ce passage est composé de 2 séries de 9 marches (= 3,06 m de dénivelé) espacé de 1 m avec une ligne droite de 15 à 20m qui est interrompue par la descente de 3 marches puis une monté de 3 marches. Le plan incliné ne peut pas être envisagé faute de place suffisante pour réaliser la pente (3,06 m de dénivelé demande 76,5 mètres de pente à 4%). Une solution est d installer une plate forme monte escalier, mais lors de son utilisation elle ne permet pas le passage des piétons. L aménagement le plus adéquat serait de modifier l ascenseur 1 en installant un étage intermédiaire qui donne sur «une passerelle» permettant de rejoindre le 2 ème passage après les escaliers. La descente et la monté de 3 marches seront comblées (il faudra juste modifier l escalier pour piéton qui débouche sur le parking). 1 Ascenseur qui relie le parking du bas à la rue haute du centre commercial. 17

21 D. LES BORDURES DU CENTRE COMMERCIAL L aménagement consistera à installer des bateaux aux endroits important pour permettre le passage des fauteuils roulant. Il faudra compter en moyenne 3 à 4 bateaux par trottoir ainsi que des bateaux pour accéder aux pistes de ski. Cela fait environ 20 à 25 bateaux d une largeur de 1,2 m pour permettre le passage des fauteuils roulant. Selon l arrêté du 31 mai 1994, lorsque les ressauts ne peuvent être évités, ils doivent comporter des bords arrondis ou être munis de chanfreins. Leur hauteur maximale est de 2 centimètres ; toutefois, leur hauteur peut atteindre 4 cm lorsqu ils sont aménagés en chanfrein à un pour trois. Remarque : la distance minimale entre les 2 ressauts est de 2,50 mètres. 18

22 E. POUR UNE EVOLUTION PLUS AGREABLE DANS LA STATION BELLE PLAGNE Le cabinet médical : Inaccessible en fauteuil roulant par l escalier du parking souterrain et par l accès extérieur. Il serait utile d installer un ascenseur dans le parking souterrain donnant sur le cabinet médical permettant ainsi qu il soit accessible à toutes les personnes nécessitant des soins. Les parkings souterrains : Dans le même objectif, il serait intéressant que donne accès au fauteuil roulant en plusieurs endroit au parking haut. Ces autres accès peuvent être envisagés par un plan incliné. Ils devront être équipés de place de parking pour personnes à mobilité réduite, c est à dire plus large (3m30) et à proximité de l entrée des hôtels et résidence pour éliminer les déplacements superflux. Chemin couvert incliné longeant le parking souterrain haut L E.S.F. et la garderie : Elles sont accessibles uniquement par un escalier ou par les pistes de ski. Il serait intéressant qu elles soient desservies par un ascenseur se situant à proximité des escaliers pour réutiliser le même parcours. Le bowling : Inaccessible suite aux 10 marches qui le sépare de la rue piétonne haute. Pour le rendre accessible plusieurs solutions peuvent être possibles : plate forme élévatrice, ascenseur, plate forme monte escalier, plan incliné. Pour cela il faudra changer peut être la disposition des escaliers. Il sera choisi l aménagement le plus esthétique et le moins coûteux. 19

23 V. CONCLUSION Cette étude montre que la station Belle Plagne, qui ne permet pas à la personne en fauteuil roulant d évoluer seule, peut être rendue accessible en réalisant des modifications mineures et donc peu de travaux. De plus ces aménagements s adressent à l ensemble de la population (enfants en poussettes, personnes âgées ) et améliorent le confort des vacanciers. Toutefois, une solution majeure mais avec plus d impacts consisterait à créer un passage avec un ascenseur, reliant directement le parking souterrain bas au centre commercial. Cet aménagement éviterait les inconvénients d un passage accru de personne dans les couloirs des résidences Agathe et Béryl. Mais avant de prendre une telle décision, une réflexion sur l ensemble de la station Belle Plagne est à envisager. Il est peut être plus judicieux de délocaliser l ESF et d adapter des appartements sur le site de Belle Côte, plutôt que d aménager l ensemble de la station Belle Plagne. Les propositions d aménagements développées dans cette étude sont très théoriques, elles ont plus pour objectif de sensibiliser au problème de l accessibilité. Si des actions devaient être engagées quant à l accessibilité de Belle Plagne, ce dossier peut être utilisé comme outil de travail, mais il devra être complété par d autre corps de métiers (architecte, entrepreneur), pour étudier la faisabilité sur le plan architecturale, estimer les coûts... Handi Ski 20

24 LES COORDONNÉES : Auteur : THIEFFRY Martin, ergothérapeute D.E. 42, rue Baudouin IX Appt Villeneuve d Ascq Tél Le Centre : L ESPOIR Centre de Rééducation et de Réadaptation Fonctionnelles Spécialisées de Lille-Hellemmes 25, Pavé du Moulin B.P Hellemmes Tél Fax

Notice Descriptive Accessibilité aux personnes à mobilité réduite. Bâtiments collectifs d habitation neufs

Notice Descriptive Accessibilité aux personnes à mobilité réduite. Bâtiments collectifs d habitation neufs Notice Descriptive Accessibilité aux personnes à mobilité réduite Bâtiments collectifs d habitation neufs REGLEMENTATION : - Loi n 91.663 du 13.07.91 - Décret n 80.637 du 04.08.1980 - Décret n 94.86 du

Plus en détail

Guide de l Accessibilité des ERP

Guide de l Accessibilité des ERP Guide de l Accessibilité des ERP Comment rendre votre établissement accessible aux handicapés et assurer la continuité de votre accueil du public pendant les travaux de mise aux normes. Sommaire 1. Introduction

Plus en détail

Guide de l Accessibilité. des Etablissements. Recevant du Public

Guide de l Accessibilité. des Etablissements. Recevant du Public Guide de l Accessibilité des Etablissements Recevant du Public Direction du Développement Commerce Tourisme Réaliser un projet qui garantit l égalité d accès : S assurer que les entrées principales soient

Plus en détail

Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1

Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1 Accessibilité > voirie et espaces publics Réglementation et mise en oeuvre Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1 Les références réglementaires Le cadre législatif Loi n 2005-102 du 11 février

Plus en détail

CONFORT POUR TOUS. de la rue au logement DIAGNOSTIC, MÉTHODE GÉNÉRALE

CONFORT POUR TOUS. de la rue au logement DIAGNOSTIC, MÉTHODE GÉNÉRALE CONFORT POUR TOUS L accès à votre logement doit prendre en compte les besoins particuliers d un de ses occupants et ceux de ses visiteurs. Que vous habitiez un pavillon ou un immeuble, facilitez l accès

Plus en détail

accessibilité des maisons individuelles neuves

accessibilité des maisons individuelles neuves accessibilité des maisons individuelles neuves Conseil d Architecture, d urbanisme et de l environnement du Gard 2012 Depuis la loi de Février 2005, toutes les constructions neuves de type logement individuel

Plus en détail

Rappel des principaux éléments de la réglementation valable pour tous les commerces. Accessibilité des établissements recevant du public

Rappel des principaux éléments de la réglementation valable pour tous les commerces. Accessibilité des établissements recevant du public Rappel des principaux éléments de la réglementation valable pour tous les commerces Les handicapés doivent circuler, accéder et utiliser les établissements recevant du public au même titre que chaque citoyen.

Plus en détail

t-durable.gouv.fr/- L accessibilité Accessibilite-.html détails www.developpement-durable.gouv.fr/-accessibilite-.html

t-durable.gouv.fr/- L accessibilité Accessibilite-.html détails www.developpement-durable.gouv.fr/-accessibilite-.html t-durable.gouv.fr/- L accessibilité Accessibilite-.html en détails www.developpement-durable.gouv.fr/-accessibilite-.html La règlementation sur l'accessibilité dans les ERP et IOP, quels que soient leur

Plus en détail

Agir ensemble pour être plus fort

Agir ensemble pour être plus fort Agir ensemble pour être plus fort Les Journées de l accessibilité RESPECT DES NORMES Par Aurélie Digue, Expert Diagnostic à l APAVE Rennes I / LOI HANDICAP 2005 Loi n 2005-102 du 11 Février 2005 Décret

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE L ÉQUIPEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER Arrêté du 15 janvier 2007 portant application du décret n o 2006-1658 du 21 décembre 2006

Plus en détail

D E L I B E R A T I O N

D E L I B E R A T I O N REPUBLIQUE FRANCAISE TERRITOIRE DE LA NOUVELLE CALEDONIE PROVINCE SUD ASSEMBLEE PROVINCE AMPLIATIONS Com. Del. Sud... 2 Congrès... 1 N 13 91/APS APS... 32 SGPS... 4 du 14 mars 1991 SAPS... 4 Payeur sud...

Plus en détail

Nom et adresse :...Tél :... Nom et adresse :... Qualité :... Tél :...

Nom et adresse :...Tél :... Nom et adresse :... Qualité :... Tél :... Direction Départementale des Territoires et de la Mer Aude Service Habitat et Constructions Durables Unité Accessibilité et Réglementation de la Construction janvier 2010 NOTICE D ACCESSIBILITE ETABLISSEMENTS

Plus en détail

Direction des Services Techniques. Phase I : DIAGNOSTIC. de type «R, X, L» : Ile Fanac

Direction des Services Techniques. Phase I : DIAGNOSTIC. de type «R, X, L» : Ile Fanac Direction des Services Techniques Phase I : DIAGNOSTIC de type «R, X, L» : Ile Fanac Commission Communale d Accessibilité pour les Personnes Handicapées (CCAPH) Réunion n 4 du 13 février 2008 1 ère partie

Plus en détail

Château de Versailles, France : l accessibilité du public au coeur des enjeux du «Grand Versailles»

Château de Versailles, France : l accessibilité du public au coeur des enjeux du «Grand Versailles» Château de Versailles, France : l accessibilité du public au coeur des enjeux du «Grand Versailles» FICHE D IDENTITÉ Type d établissement : château - musée Localisation : France Principales interventions

Plus en détail

Transports publics. Problématiques traitées : FICHE

Transports publics. Problématiques traitées : FICHE Transports publics Lors de ses déplacements à l intérieur de sa commune, un piéton peut avoir régulièrement besoin des transports publics : afin de parcourir des distances qu il juge trop longues, pour

Plus en détail

Guide de bonnes pratiques pour l aménagement de cheminements piétons accessibles à tous

Guide de bonnes pratiques pour l aménagement de cheminements piétons accessibles à tous Les manuels du MET numéro 10 octobre 2006 Guide de bonnes pratiques pour l aménagement de cheminements piétons accessibles à tous Références légales CWATUP Articles 414/415 Art. 414. 1 er. Le présent chapitre

Plus en détail

HUMAIN SIMPLE LYON. ACCeSSIBLE FACILE. aménager A TOUS ACCUEILLANT. www.lyon.fr. Janvier 2009. Les clés de la réglementation

HUMAIN SIMPLE LYON. ACCeSSIBLE FACILE. aménager A TOUS ACCUEILLANT. www.lyon.fr. Janvier 2009. Les clés de la réglementation Janvier 2009 SIMPLE HUMAIN aménager ACCUEILLANT LYON FACILE A TOUS ACCeSSIBLE DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL ACCESSIBILITE LOGEMENT COLLECTIF Les clés de la réglementation www.lyon.fr Nos enjeux

Plus en détail

Nouveau règlement Accessibilité Handicapés

Nouveau règlement Accessibilité Handicapés Nouveau règlement Accessibilité Handicapés 1 Les principaux points à retenir en synthèse Prise en compte de tous les handicaps notamment physique, cognitif, mental ou psychique Exigences de performance

Plus en détail

IPP-0775 BAT-0745 Gîtes aux Ânes à Trooz Mars 2005 Page 1 sur 22

IPP-0775 BAT-0745 Gîtes aux Ânes à Trooz Mars 2005 Page 1 sur 22 Mars 2005 Page 1 sur 22 GÎTES AUX ÂNES Rue sur le Batty, 79 4870 TROOZ Tél. : 087/26 76 26 Fax : 087/26.67.07 E-Mail :info@gitesauxanes.be Web : www.gitesauxanes.be! 7 8 4 3 9 8 Avec le soutien financier

Plus en détail

Accessibilité d'un bâtiment d habitation collectif neuf

Accessibilité d'un bâtiment d habitation collectif neuf Accessibilité d'un bâtiment d habitation collectif neuf Points examinés R = 1. Généralités L opération de construction entre dans la définition des bâtiments d habitation collectifs ("oui" aux 2 critères

Plus en détail

CATALOGUE MARS 2015 BIENS A VENDRE STATION DE BELLE PLAGNE ET PLAGNE BELLECOTE

CATALOGUE MARS 2015 BIENS A VENDRE STATION DE BELLE PLAGNE ET PLAGNE BELLECOTE OFFICE IMMOBILIER DE LA PLAGNE Claudie AGUILLARD Service Transactions Bureau situé à côté du bowling Centre commercial BELLE PLAGNE 73210 MACOT LA PLAGNE Mobile : 00.33.(0)6.74.57.96.14 Fax : 00.33.(0).4.79.09.28.15

Plus en détail

Les clés de l'accessibilité

Les clés de l'accessibilité H Coordination Handicap Normandie Musée de l'horlogerie Les Papillons Blancs de l'agglomération rouennaise et du Pays de Caux Tourisme et Culture Les clés de l'accessibilité Maison du Parc - Notre Dame

Plus en détail

JOURNEES DEPARTEMENTALES D INFORMATION REGION BOURGOGNE NON-CONFORMITES RECURRENTES

JOURNEES DEPARTEMENTALES D INFORMATION REGION BOURGOGNE NON-CONFORMITES RECURRENTES JOURNEES DEPARTEMENTALES D INFORMATION REGION BOURGOGNE NON-CONFORMITES RECURRENTES L. R. P. C. d Autun Florian SEMENTA Février / Mars 2007 Résultats statistiques Résultats statistiques CHEMINEMENT ~ Pourquoi

Plus en détail

Commune de Clairfontaine

Commune de Clairfontaine Commune de Clairfontaine Pré diagnostic de l accessibilité L a loi de 2005 sur «l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées» oblige les communes à

Plus en détail

ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES

ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES Textes de référence : Champ d application : Code de la Construction et de

Plus en détail

t-durable.gouv.fr/- L accessibilité Accessibilite-.html pratique www.developpement-durable.gouv.fr/-accessibilite-.html

t-durable.gouv.fr/- L accessibilité Accessibilite-.html pratique www.developpement-durable.gouv.fr/-accessibilite-.html t-durable.gouv.fr/- L accessibilité Accessibilite-.html en pratique www.developpement-durable.gouv.fr/-accessibilite-.html Les locaux des professionnels de santé sont, pour leur grande majorité, des ERP

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE INCENDIE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE INCENDIE NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE INCENDIE Poteau incendie La sécurité incendie est assurée par une borne incendie existante en bordure de l opération. Afin de respecter les normes applicables en terme d

Plus en détail

PC39. NOTICE ACCESSIBILITE PMR

PC39. NOTICE ACCESSIBILITE PMR 89 SAINT SAUVEUR EN PUISAYE MAISON NATALE DE COLETTE RESTAURATION & REUTILISATION PC39. NOTICE ACCESSIBILITE PMR Maître d ouvrage Association «LA MAISON DE COLETTE» Maître d œuvre ARCHITECTE MANDATAIRE

Plus en détail

ARRETE DU 01 AOUT 2006

ARRETE DU 01 AOUT 2006 ARRETE DU 01 AOUT 2006 fixant les dispositions prises pour l application des articles R. 111-18 à R. 111-18-7 du code de la construction et de l habitation relatives à l accessibilité aux personnes handicapées

Plus en détail

Alignements et Accès garages dans bâtisses existantes

Alignements et Accès garages dans bâtisses existantes . Aménagement de garages individuels dans ou à côté de constructions existantes.1. L échéance d une deuxième procédure.1.1..1.2..1.3..1.3.1..1.3.1.1..1.3.1.2..1.3.2. Pour l aménagement de garages dans

Plus en détail

SECTEUR A. Commune de JULIÉNAS. PLAN DE MISE EN ACCESSIBILITÉ (Selon le constat du 10/03/2010) FICHE n 001. Illustration

SECTEUR A. Commune de JULIÉNAS. PLAN DE MISE EN ACCESSIBILITÉ (Selon le constat du 10/03/2010) FICHE n 001. Illustration Illustration Réglementation : Bandes d'éveil et de vigilance FICHE n 001 Constat et remarques : Préconisations : Absence de BEV Mettre des BEV Ce passage ne rejoint pas un espace réservé aux piétons mais

Plus en détail

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public NOM équipement Notice accessibilité pour les établissements recevant du public Textes de référence : Loi n 2005-102 du 11 février 2005 Décret n 2006-555 du 17 mai 2006 Arrêté du 1er Règles en vigueur considérées

Plus en détail

ACCESSIBILITE DANS LES ERP

ACCESSIBILITE DANS LES ERP ACCESSIBILITE DANS LES ERP SOMMAIRE 1 La législation SOMMAIRE 2 Règles générales applicables aux ERP existants 3 Les possibilités de dérogation 1ère partie La législation Accessibilité: le principe La

Plus en détail

Commerce et Services. L A.B.C. de l accessibilité des commerces

Commerce et Services. L A.B.C. de l accessibilité des commerces www.loir-et-cher.cci.fr Commerce et Services L A.B.C. de l accessibilité des commerces Au 1 er janvier 2015, tout commerce devra être accessible à toute personne souffrant de tout handicap (Loi du 11 février

Plus en détail

Les Cheminements piétons

Les Cheminements piétons Les Cheminements piétons 2 Les cheminements Le cheminement usuel doit être le plus court possible. Il lie entre eux tous les maillons de la vie sociale. Domicile Services publics Écoles Transports Travail

Plus en détail

Rampes, marches et escaliers

Rampes, marches et escaliers Rampes, marches et escaliers Marches et escaliers représentent un obstacle à la mobilité de nombreuses personnes, même si certaines solutions techniques telles que mains courantes et paliers - permettent

Plus en détail

RAPPORT MISE A L ACCESSIBILITE DE 6 ECOLES PRIMAIRES. Ecole de MIRANGO I

RAPPORT MISE A L ACCESSIBILITE DE 6 ECOLES PRIMAIRES. Ecole de MIRANGO I RAPPORT MISE A L ACCESSIBILITE DE 6 ECOLES PRIMAIRES Ecole de MIRANGO I Vincent DAVID Le 21 décembre 2010 Table des matières 1- Les outils d accessibilité principalement utilisés 1-1 Les rampes d accès

Plus en détail

Annexe 2 à l'arrêté du 22 mars 2007

Annexe 2 à l'arrêté du 22 mars 2007 Annexe 2 à l'arrêté du 22 mars 2007 ATTESTATION DE VÉRIFICATION DE L ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES Construction d un bâtiment d habitation collectif soumise à Permis de Construire À transmettre

Plus en détail

Accessibilité des ERP existants

Accessibilité des ERP existants CONSEIL D ARCHITECTURE D URBANISME ET DE L ENVIRONNEMENT DU TARN Accessibilité des ERP existants 27 janvier 2015 www.caue-mp.fr 188, rue de Jarlard 81000 ALBI - Tél : 05 63 60 16 70 - Fax : 05 63 60 16

Plus en détail

CARNET DE ROUTE HANDICAP

CARNET DE ROUTE HANDICAP CARNET DE ROUTE HANDICAP INTRODUCTION La commune de St Martin de Belleville dont dépend la station de Val Thorens a signé la charte «Pour une montagne de confort» le 20 août 2012. Elle s engage donc à

Plus en détail

LES HEBERGEMENTS. Locations meublées

LES HEBERGEMENTS. Locations meublées 1 LES HEBERGEMENTS Locations meublées GITE LE MOULIN 73630 LA COMPOTE - Tél.04.79.52.29.14 ou 06.72.49.72.23 - www.gite-le-moulin.com Location à La Compôte, 3 clés «Clévacances», Maison avec 3 chambres.

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE COMPLETANT LES DISPOSITIONS GENERALES

FICHE TECHNIQUE COMPLETANT LES DISPOSITIONS GENERALES FICHE TECHNIQUE COMPLETANT LES DISPOSITIONS GENERALES MOBILITE REDUITE I - ACCEDER - CHEMINER II - UTILISER LES EQUIPEMENTS III - SALLE DE REUNION, AMPHITHEATRE, ESPACE SOCIAL DE RESTAURATION. IV - INSTALLATIONS

Plus en détail

Théâtre-Auditorium de POITIERS Cote : 108,35. Haut rue de la Marne. Plain pied Parvis

Théâtre-Auditorium de POITIERS Cote : 108,35. Haut rue de la Marne. Plain pied Parvis Théâtre-Auditorium de POITIERS Cote : 108,35 Haut rue de la Marne Plain pied Parvis Entrée principale de l'établissement Plain pied depuis le parvis Ascenseurs depuis niveau cours cafétéria Escalier depuis

Plus en détail

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public NOM équipement Notice accessibilité pour les établissements recevant du public Textes de référence : Loi n 2005-102 du 11 février 2005 Décret n 2006-555 du 17 mai 2006 Arrêté du 1er Règles en vigueur considérées

Plus en détail

II. - Les établissements, installations, parties de bâtiment ou d installations que sont :

II. - Les établissements, installations, parties de bâtiment ou d installations que sont : ARRETE Arrêté du 21 mars 2007 fixant les dispositions prises pour l application des articles R. 111-19-8 et R. 111-19-11 du code de la construction et de l habitation, relatives à l accessibilité pour

Plus en détail

Loi du 11 février 2005. L accessibilité des ERP de 5 ème catégorie. Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie

Loi du 11 février 2005. L accessibilité des ERP de 5 ème catégorie. Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie Loi du 11 février 2005 L accessibilité des ERP de 5 ème catégorie Direction Départementale des Territoires des Yvelines Séance du 30 octobre 2012 Intervenant : François ALEMANY Chargé d opérations DREAL

Plus en détail

Rues sans voie piétonne

Rues sans voie piétonne Rues sans voie piétonne Les réseaux piétonniers ne sont pas toujours continus. En l absence de trottoir ou autre voie qui leur est réservée, les piétons sont contraints à longer le bord de la chaussée

Plus en détail

TOURISME CULTURE ACCESSIBLES. AIDE-MÉMOIRE RESTAURANT Pour une conception sans obstacles aux personnes à capacité physique restreinte

TOURISME CULTURE ACCESSIBLES. AIDE-MÉMOIRE RESTAURANT Pour une conception sans obstacles aux personnes à capacité physique restreinte TOURISME CULTURE ACCESSIBLES AIDE-MÉMOIRE RESTAURANT Pour une conception sans obstacles aux personnes à capacité physique restreinte MISE À JOUR MARS 2014 TABLE DES MATIÈRES STATIONNEMENT 3 ENTRÉE ET INTÉRIEUR

Plus en détail

Ajustement normatif : de nouvelles règles pour le cadre bâti existant

Ajustement normatif : de nouvelles règles pour le cadre bâti existant Ajustement normatif : de nouvelles règles pour le cadre bâti existant Commerces, professions libérales, artisanat, collectivités, administrations, établissements de santé, de loisirs, associations : Quelle

Plus en détail

Direction des Services Techniques. Phase I : DIAGNOSTIC. Mairie et Mairie annexe

Direction des Services Techniques. Phase I : DIAGNOSTIC. Mairie et Mairie annexe Direction des Services Techniques Phase I : DIAGNOSTIC Mairie et Mairie annexe Commission Communale d Accessibilité pour les Personnes Handicapées (CCAPH) Réunion n 6 du 11 septembre 2008 1 ère partie

Plus en détail

F3. NORMES TECHNIQUES RELATIVES A L ACCESSIBILITE AU CABINET MEDICAL

F3. NORMES TECHNIQUES RELATIVES A L ACCESSIBILITE AU CABINET MEDICAL Le pour les I - Les cheminements extérieurs Article 2 «[ ] Lorsqu une dénivellation ne peut être évitée, un plan incliné de pente inférieure ou égale à 5 % doit être aménagé afin de la franchir. Les valeurs

Plus en détail

AUTO-DIAGNOSTIC POUR LES ERP DE 5 e CATEGORIE DE TYPE COMMERCE, ARTISANAT OU SERVICE

AUTO-DIAGNOSTIC POUR LES ERP DE 5 e CATEGORIE DE TYPE COMMERCE, ARTISANAT OU SERVICE COMMERCE Accessibilité Auto-diagnostic Contact CCI Seine-et-Marne: Constance VANDERMARCQ 01 74 60 51 00 constance.vandermarcq@seineetmarne.cci.fr Evaluez votre accessibilité AUTO-DIAGNOSTIC POUR LES ERP

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE - ATTRAIT

AIDE-MÉMOIRE - ATTRAIT AIDE-MÉMOIRE - ATTRAIT STATIONNEMENT Éléments Espace(s) réservé(s) / nombre total de places de stationnement Dimension d un espace de stationnement réservé aux personnes handicapées Surface du stationnement

Plus en détail

ERP EXISTANTS. atténuation des règles d accessibilité du neuf

ERP EXISTANTS. atténuation des règles d accessibilité du neuf ERP EXISTANTS atténuation des règles d accessibilité du neuf ERP - IOP En résumé : arrêté du 21 mars 2007 établissements existants 1) Application des règles du neuf 2) Si contraintes structurelles empêchant

Plus en détail

L AMÉNAGEMENT DES LOCAUX DE TRAVAIL POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES

L AMÉNAGEMENT DES LOCAUX DE TRAVAIL POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES L AMÉNAGEMENT DES LOCAUX DE TRAVAIL POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES Gérard Dessein Ingénieur en chef Chef du Service Accessibilité et Constructions adaptées

Plus en détail

Plan d'aménagement général Partie écrite Règlement sur les bâtisses

Plan d'aménagement général Partie écrite Règlement sur les bâtisses Commune de Käerjeng Localités de Clemency Fingig Plan d'aménagement général Partie écrite Règlement sur les bâtisses Texte coordonné, approuvé en septembre 2013 Extraits 1/6 Art. 6 Secteurs d habitat à

Plus en détail

La prise en compte de l accessibilité par les services de la voirie et du stationnement ---

La prise en compte de l accessibilité par les services de la voirie et du stationnement --- La prise en compte de l accessibilité par les services de la voirie et du stationnement --- Le stationnement PMR Etat des lieux et prise en compte des évolutions réglementaires à Lille Métropole M. Courbot

Plus en détail

Direction des Services Techniques. Phase I : DIAGNOSTIC. de type «R» : écoles primaires et maternelles

Direction des Services Techniques. Phase I : DIAGNOSTIC. de type «R» : écoles primaires et maternelles Direction des Services Techniques Phase I : DIAGNOSTIC de type «R» : écoles primaires et maternelles Commission Communale d Accessibilité pour les Personnes Handicapées (CCAPH) Réunion n 2 du 19 septembre

Plus en détail

Ce guide se divise en six chapitres, dont quatre sont dédiés à une catégorie de bâtiment :

Ce guide se divise en six chapitres, dont quatre sont dédiés à une catégorie de bâtiment : INTRODUCTION Constructions de pointe et d usage courant, les escaliers métalliques doivent répondre à d autres exigences, que celle de pouvoir passer d un niveau à un autre. L un des principaux points

Plus en détail

La zone correspond à la partie centrale du Carré.

La zone correspond à la partie centrale du Carré. La zone correspond à la partie centrale du Carré. Il s agit d une zone en cours d urbanisation, destinée à recevoir des équipements publics ou privés, des activités tertiaires ou de bureaux ainsi que des

Plus en détail

- Grille d'autodiagnostic Restaurants

- Grille d'autodiagnostic Restaurants - Grille d'autodiagnostic Restaurants L objectif de ce document est de permettre aux exploitants de se forger un aperçu du niveau d accessibilité de leur établissement face aux obligations de mise en conformité

Plus en détail

Loi du 11 février 2005. L accessibilité des ERP de 5ème catégorie. Ministère de l'écologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement

Loi du 11 février 2005. L accessibilité des ERP de 5ème catégorie. Ministère de l'écologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement Loi du 11 février 2005 L accessibilité des ERP de 5ème catégorie Ministère de l'écologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement WWW.developpement-durable.gouv.fr SOMMAIRE Préambule I.

Plus en détail

Parking. Les places accessibles devront être les plus proches de l entrée.

Parking. Les places accessibles devront être les plus proches de l entrée. Parking Si vous avez un parking privé, 2% des places devront être accessibles : largeur minimum 3,30 m, place et devers de pente maxi 2%, signalétique horizontale et verticale. Les places accessibles devront

Plus en détail

- Grille d'autodiagnostic Cafés

- Grille d'autodiagnostic Cafés - Grille d'autodiagnostic Cafés L objectif de ce document est de permettre aux exploitants de se forger un aperçu du niveau d accessibilité de leur établissement face aux obligations de mise en conformité

Plus en détail

DIAGNOSTIC ACCESSIBILITE E.R.P. Rapport technique N 1-B

DIAGNOSTIC ACCESSIBILITE E.R.P. Rapport technique N 1-B DIAGNOSTIC ACCESSIBILITE E.R.P Rapport technique N 1-B MAIRIE ADMR, Initiatives Pour l Emploi, salles de réunions, salles associative Place du Cardinal Grente 50410 PERCY ERP 5 ème catégorie ADU Etudes

Plus en détail

- Grille d'autodiagnostic Restaurant

- Grille d'autodiagnostic Restaurant - Grille d'autodiagnostic Restaurant L objectif de ce document est de permettre aux exploitants de se forger un aperçu du niveau d accessibilité de leur établissement face aux obligations de mise en conformité

Plus en détail

Mise en Accessibilité du Cadre Bâti Existant Pour les ouvrages de Métallerie dans les Etablissements Recevant du Public

Mise en Accessibilité du Cadre Bâti Existant Pour les ouvrages de Métallerie dans les Etablissements Recevant du Public Mise en Accessibilité du Cadre Bâti Existant Pour les ouvrages de Métallerie dans les Etablissements Recevant du Public L accessibilité des bâtiments est l un des forts enjeux de la construction depuis

Plus en détail

NOUVEAU DISPOSITIF REGLEMENTAIRE Les ERP

NOUVEAU DISPOSITIF REGLEMENTAIRE Les ERP Loi pour l Égalité des Droits et des Chances, la Participation et la Citoyenneté des Personnes Handicapées (EDCPCPH) NOUVEAU DISPOSITIF REGLEMENTAIRE Les ERP 1 1 Quel classement pour les ERP? Le classement

Plus en détail

Normes techniques d'accessibilité

Normes techniques d'accessibilité Normes techniques d'accessibilité Informations tirées du site de la CRIPH (Cellule de Recrutement et d Insertion des Personnes Handicapées) La notion d accessibilité intègre plusieurs composantes : l accès

Plus en détail

André AUGST, Vice président

André AUGST, Vice président Ingénierie sociale Centre de bilan de compétences Centre de formation professionnelle Entreprise Adaptée Entreprise d Insertion par l Activité Economique Créée en 1987, le CEP CICAT est un véritable lieu

Plus en détail

Château des Ducs de Bretagne, France : l accessibilité permet la réappropriation par les habitants de Nantes du château-musée

Château des Ducs de Bretagne, France : l accessibilité permet la réappropriation par les habitants de Nantes du château-musée Château des Ducs de Bretagne, France : l accessibilité permet la réappropriation par les habitants de Nantes du château-musée Thierry Mezerette FICHE D IDENTITÉ Type d établissement : château - musée Localisation

Plus en détail

LIEUX D INTEGRATION MAISON COMMUNALE DE LA HULPE

LIEUX D INTEGRATION MAISON COMMUNALE DE LA HULPE LIEUX D INTEGRATION Maison communale de La Hulpe - entrée 1 marche de 6 cm MAISON COMMUNALE DE LA HULPE La commune de La Hulpe vient d aménager la place communale et de construire une nouvelle maison communale.

Plus en détail

Notice expliquant comment le projet prend en compte l'accessibilité aux personnes handicapées dans les ERP existants de 5 ème catégorie.

Notice expliquant comment le projet prend en compte l'accessibilité aux personnes handicapées dans les ERP existants de 5 ème catégorie. Notice expliquant comment le projet prend en compte l'accessibilité aux personnes handicapées dans les ERP existants de 5 ème catégorie. Commune du projet : Nom de l établissement : Nom, prénom, téléphone

Plus en détail

Critères du Logement adaptable

Critères du Logement adaptable s du logement s adaptable du Logement adaptable Paul Wagelmans Architecte- chargé de recherche CIFFUL 1 Guide d aide à la conception d un logement adaptable Un guide à l attention des décideurs locaux

Plus en détail

VOIRIE ACCESSIBLE Véronique IMBAULT Décembre 2011

VOIRIE ACCESSIBLE Véronique IMBAULT Décembre 2011 VOIRIE ACCESSIBLE Véronique IMBAULT Décembre 2011 Plan Rappels règlementaires Cheminements et trottoirs Escaliers Équipements et mobilier urbains Traversée de chaussée Feux de circulation permanents Emplacements

Plus en détail

Travaux d adaptation du logement pour les personnes handicapées moteur

Travaux d adaptation du logement pour les personnes handicapées moteur Fiche pratique Handicap moteur Travaux d adaptation du logement pour les personnes handicapées moteur Profiter de son logement - accéder - cheminer - voir - utiliser les équipements Faire sa toilette -

Plus en détail

STATIONNEMENT 02 SUJETS DE LA FICHE-CONSEILS

STATIONNEMENT 02 SUJETS DE LA FICHE-CONSEILS OBJECTIFS a. Permettre aux détenteurs de la vignette de stationnement de se stationner près d une porte d entrée. b. Permettre aux détenteurs de la vignette de stationnement de repérer facilement les places

Plus en détail

Annexe 1 à l'arrêté du 22 mars 2007

Annexe 1 à l'arrêté du 22 mars 2007 Vérificateur Adresse Téléphone Fax Mail/ site web Date N contrat N rapport Annexe 1 à l'arrêté du 22 mars 2007 ATTESTATION DE VÉRIFICATION DE L ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES Construction de Maison(s)

Plus en détail

GUIDE DE RECOMMANDATIONS NUMERIQUES

GUIDE DE RECOMMANDATIONS NUMERIQUES GUIDE DE RECOMMANDATIONS NUMERIQUES PLAN D ACCESSIBILITE DE LA VOIRIE ET DES ESPACES PUBLICS Version 1 octobre 2009 1 ARTICLE 1 - CONTEXTE Le présent guide de recommandations numériques a pour objet de

Plus en détail

Le pr i n ci p e d e l ac c es s i bi l ité

Le pr i n ci p e d e l ac c es s i bi l ité 4. LOGEMENT ACCESSIBLE Le pr i n ci p e d e l ac c es s i bi l ité Toute personne à mobilité réduite circulant en fauteuil roulant doit pouvoir rendre visite à un ami, un membre de sa famille ou un voisin.

Plus en détail

Guide Technique de Conception

Guide Technique de Conception Guide Technique de Conception SOMMAIRE L ACCESSIBILITÉ HORS CADRE BATI p.03 L accessibilité de la voirie et des espaces publics p.03 1 - Circulations extérieures horizontales p.03 Largueur du cheminement

Plus en détail

LES OBLIGATIONS DES OFFICES DE TOURISME EN TANT QU ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC

LES OBLIGATIONS DES OFFICES DE TOURISME EN TANT QU ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC LES OBLIGATIONS DES OFFICES DE TOURISME EN TANT QU ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC Les établissements recevant du public (ERP) sont définis aux articles R. 123-1 et suivants du Code de la construction

Plus en détail

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DE COMMERCE Édition Janvier 2015 FICHE N 2B RENDRE MON RESTAURANT ACCESSIBLE

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DE COMMERCE Édition Janvier 2015 FICHE N 2B RENDRE MON RESTAURANT ACCESSIBLE KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DE COMMERCE Édition Janvier 2015 FICHE N 2B RENDRE MON RESTAURANT ACCESSIBLE RAPPEL : Pour les ERP classés 1, 2, 3, 4e catégorie

Plus en détail

COMMERCES. Auto-évaluation accessibilité ERP existants 5 ème catégorie

COMMERCES. Auto-évaluation accessibilité ERP existants 5 ème catégorie Auto-évaluation(1) Accessibilité locaux existants ERP 5 ème catégorie (Est considéré comme Etablissement Recevant du Public de 5 ème catégorie tout magasin de vente dans lequel l effectif du public admis

Plus en détail

REGLEMENT REGIONAL D'URBANISME TITRE IV. Accessibilité des bâtiments par les personnes à mobilité réduite

REGLEMENT REGIONAL D'URBANISME TITRE IV. Accessibilité des bâtiments par les personnes à mobilité réduite Page : 1 REGLEMENT REGIONAL D'URBANISME TITRE IV. Accessibilité des bâtiments par les personnes à mobilité réduite Tables des matières * CHAPITRE 1 er : Généralités * CHAPITRE II : Normes relatives aux

Plus en détail

Journal Officiel de la République Tunisienne 6 juin 2006 N 45

Journal Officiel de la République Tunisienne 6 juin 2006 N 45 Arrêté du ministre de l agriculture et des ressources hydrauliques du 30 mai 2006, portant ouverture d un concours interne sur épreuves pour la promotion au grade de commis d administration. Le ministre

Plus en détail

ACCESSIBILITE DANS LES ERP

ACCESSIBILITE DANS LES ERP ACCESSIBILITE DANS LES ERP SOMMAIRE 1 La législation SOMMAIRE 2 Règles générales applicables aux ERP existants 3 Les possibilités de dérogation 4 Conclusion Accessibilité aux handicapés : un grand principe

Plus en détail

Conception universelle, méthodologie

Conception universelle, méthodologie Progettare per tutti senza barriere Facolta di Architettura Valle Giulia Roma 01.06.04 Conception universelle, méthodologie Louis-Pierre Grosbois, Architecte Ecole d Architecture de Paris la Villette SOMMAIRE

Plus en détail

Loi du 11 février 2005 relative à l égalité des droits et des chances

Loi du 11 février 2005 relative à l égalité des droits et des chances Loi du 11 février 2005 relative à l égalité des droits et des chances L ordonnance du 27 septembre 2014 relative à l élaboration des Agendas d Accessibilité programmé Information du 03/03/15 La Communauté

Plus en détail

Guide. l accessibilité. pour les manifestations événementielles. Préfecture de La Charente-Maritime 38, rue Réaumur 17017 La Rochelle

Guide. l accessibilité. pour les manifestations événementielles. Préfecture de La Charente-Maritime 38, rue Réaumur 17017 La Rochelle Guide de l accessibilité pour les manifestations événementielles Préfecture de La Charente-Maritime 38, rue Réaumur 17017 La Rochelle Sommaire Avant-propos...5 Préconisations et bonnes pratiques À destination

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DETAILLEE DE L ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE DESCRIPTIVE DETAILLEE DE L ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC NOTICE DESCRIPTIVE DETAILLEE DE L ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC Code de la Construction de l Habitation : articles L 111-7-1 à L 111-26, L 125-2-4, L 151-1, R 111-19, R 111-19-1 à

Plus en détail

SML Focus. Bien connaître les obligations qui vous concernent. Accessibilité des locaux aux personnes handicapées

SML Focus. Bien connaître les obligations qui vous concernent. Accessibilité des locaux aux personnes handicapées SML Focus Accessibilité des locaux aux personnes handicapées Bien connaître les obligations qui vous concernent Définition, types et catégories des ERP Les locaux des professionnels de santé ouverts aux

Plus en détail

DDTM du Morbihan. Les ERP EXISTANTS

DDTM du Morbihan. Les ERP EXISTANTS DDTM du Morbihan Les ERP EISTANTS Décret 2006-555 du 17 mai 2006 Arrêt du Conseil d Etat du 21 juillet 2009 Décret 2009-500 du 30 avril 2009 --------------- Arrêté du 21 mars 2009 Circulaire du 20 avril

Plus en détail

Outil d autodiagnostic du niveau d accessibilité - Les cabinets médicaux -

Outil d autodiagnostic du niveau d accessibilité - Les cabinets médicaux - Outil d autodiagnostic du niveau d accessibilité - Les cabinets médicaux - 17 septembre 2014 (mis à jour le 31 octobre 2014) Afin d avoir une idée du niveau d accessibilité de son cabinet et des principales

Plus en détail

IPP-0773 BAT-0743 Le Forum de Liège Janvier 2006 Page 1 sur 21

IPP-0773 BAT-0743 Le Forum de Liège Janvier 2006 Page 1 sur 21 Janvier 2006 Page 1 sur 21 LE FORUM Rue pont d Avroy, 14 4000 Liège Tél. : 04/ 223 18 18 Fax : 04/ 223 15 43 Web : www.leforum.be 0 3 0 2 1 8 Avec le soutien financier de la Ministre de la Santé, de l

Plus en détail

L accessibilité des commerces et des services de proximité (classés en 5 e catégorie au sens du règlement de sécurité)

L accessibilité des commerces et des services de proximité (classés en 5 e catégorie au sens du règlement de sécurité) L accessibilité des commerces et des services de proximité (classés en 5 e catégorie au sens du règlement de sécurité) La loi du 11 février 2005 exprime le principe «d accès à tout pour tous» qui implique

Plus en détail

Accessibilité des personnes handicapées et à mobilité réduite, aux installations et établissements recevant du public.

Accessibilité des personnes handicapées et à mobilité réduite, aux installations et établissements recevant du public. Conseil Départemental d Ille-et-Vilaine - 16 rue Saint-Hélier - 35000 RENNES 02 99 67 46 27 02 99 67 46 28 ille-et-vilaine@oncd.org www.odcd35.fr Accessibilité des personnes handicapées et à mobilité réduite,

Plus en détail

Métallerie. & Accessibilité EN ERP, HABITATIONS & LIEUX DE TRAVAIL

Métallerie. & Accessibilité EN ERP, HABITATIONS & LIEUX DE TRAVAIL Métallerie & Accessibilité EN ERP, HABITATIONS & LIEUX DE TRAVAIL. 1. Les grands principes de l accessibilité 2. Une réglementation par types de bâtiments 3. Les obligations du métallier 4. Les enjeux

Plus en détail

Brochure technique. Escaliers. bpa Bureau de prévention des accidents

Brochure technique. Escaliers. bpa Bureau de prévention des accidents Brochure technique Escaliers bpa Bureau de prévention des accidents Les escaliers remplissent depuis toujours la même fonction: ils permettent de passer confortablement d un niveau à un autre. En revanche,

Plus en détail