EDITION DE DECEMBRE 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EDITION DE DECEMBRE 2015"

Transcription

1 REPUBLIQUE DU BENIN Fraternité Justice Travail MINISTERE DE L'ECONOMIE, DES FINANCES ET DES PROGRAMMES DE DENATIONALISATION DIRECTION GENERALE DES AFFAIRES ECONOMIQUES DIRECTION DE LA PREVISION ET DE LA CONJONCTURE Tableau 1 : Indices du chiffre d'affaires 2 déc-14 sept-15 oct-15 nov-15 déc-15 1 mois 3 mois ELEVAGE ,4 144,0 127,6 133,2 138,6 4,1-3,7 3,9 INDUSTRIES MANUFACTURIERES ,6 92,9 99,2 99,7 0,5-15,2 10,8 ENERGIE ,6 95,4 103,4 123,2 134,8 9,4 41,3-7,4 BTP ,0 86,2 87,9 114,5 128,4 12,1 48,8-23,6 COMMERCE ,0 132,8 126,8 127,7 147,3 15,3 10,9 19,8 TRANSPORT ET TELECOMS ,7 105,6 82,5 106,0 112,8 6,4 6,8 7,8 BANQUES ET ASSURANCES ,1 98,6 91,6 106,5 108,5 1,9 10,1-18,5 AUTRES SERVICES ,2 90,3 99,4 107,2 108,6 1,4 20,3-8,1 INDICE GLOBAL ,2 114,9 106,1 115,7 124,8 7,9 8,6 3,8 Source: DPC/DGAE, janvier 2016 Poids EDITION DE DECEMBRE 2015 ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL L économie mondiale poursuit sa croissance à un rythme modéré, dans un contexte marqué par une forte baisse des cours du pétrole. Quoique confortée par les perspectives de consolidation de l économie américaine et de dynamisation de la croissance européenne, la reprise reste toutefois menacée par les risques liés au ralentissement de l économie chinoise. Aux Etats-Unis, la croissance se poursuit à un rythme modéré, après un ralentissement au troisième trimestre (2,0% après 3,9% au deuxième trimestre), affectée par la faiblesse de la demande des économies émergentes et la hausse du cours du dollar. Les indicateurs conjoncturels montrent un ralentissement de l activité en fin En effet, la production industrielle a confirmé sa baisse en décembre 2015 (-0,4% après -0,9% en novembre 2015).Toutefois, le marché de l emploi continue de se redresser. Le taux de chômage reste situé à son plus bas niveau depuis plus de sept ans, soit 5,0% en décembre 2015 contre 5,6% un an plus tôt. Dans la zone euro, la croissance économique montre des signes de renforcement, après un ralentissement au troisième trimestre. La reprise de la demande interne est soutenue par la baisse du taux de chômage qui a atteint son plus bas niveau depuis quatre ans et le repli des cours du pétrole. Ainsi, l indice de la production manufacturière (PMI) composite s est affiché à 54,3 en décembre 2015 après 54,2 en novembre. Le taux d'inflation de la zone s est établi à 0,2% comme en novembre En Chine, la croissance du PIB a enregistré une progression de 6,8% au quatrième trimestre 2015 après 6,9% au troisième trimestre, son plus faible rythme depuis 2009, confirmant ainsi le scénario de ralentissement. Le taux d inflation s'est établi à 1,6% en décembre 2015 après 1,5% en novembre. ENVIRONNEMENT NATIONAL La situation économique à fin décembre 2015, appréciée à l'aide de l'indice global du chiffre d'affairs traduit une consolidation de l'activité de 3,8% par rapport à la même période de l'année Cette progression des activités est tirée par la plupart des secteurs, à l'exception des branches Energie, BTP, Banques, Assurances et Autres services. De même, l'indicateur a enregistré une hausse de 7,9% par rapport au mois de novembre 2015, soutenu principalement par la branche commerce, en liaison avec les festivités de fin d'année. Quant à la mobilisation des ressources au titre de l'année 2015, le taux de réalisation des recettes totales nettes des régies financières est de 99,9%, sur une prévision révisée de 791,04 milliards FCFA. Pour le mois de décembre 2015, ce taux est de 104,2% de l'objectif du mois. Indice du mois de Variation depuis 12 mois INDICE GLOBAL 1 Le glissement annuel est la variation par rapport à la même période de l'année précédente. 2 Indice hors activité agricole. Cet Indice est corrigé des variations saisonnières et est provisoire. 1

2 ELEVAGE Dans la branche "Elevage", la conjoncture 1 1 économique au mois de décembre 2015, mesurée par l'indice du chiffre d'affaires, s'est inscrite en hausse de 4,1% par rapport à novembre De même, l'activité a enregistré un accroissement de 3,9% en comparaison au même mois de l'année En revanche, l'indicateur affiche un repli de 3,7% en variation trimestrielle. L'indice du chiffre d'affaires du mois de décembre 2015 (138,6) est au-dessus de la moyenne de longue période de 126,6. 70,0 INDUSTRIES MANUFACTURIERES L'activité des industries manufacturières en décembre 2015 s'est renforcée de 10,8% par rapport à décembre 2014 et de 0,5% en comparaison au mois précédent. En revanche, elle a connu une baisse de 15,2% par rapport à son niveau trois (03) mois plus tôt. L'indice du mois de décembre 2015 (99,7) est au-dessus du seuil de référence de 93, ENERGIE L'activité de fourniture de l'énergie en décembre 2015 a affiché des regains 41,3% et 9,4% respectivement par rapport aux mois de septembre et novembre En revanche, l'indicateur affiche un recul de 7,4% en comparaison au même mois de décembre L'indice du chiffre d'affaires du mois (134,8) est au-dessus du seuil de référence de 119,2. 250,0 200,0 150,0 50,0 BTP Dans le secteur des BTP, l'indice du chiffre d'affaires a connu une hausse de 12,1% par rapport à son niveau de novembre 2015 et de 48,8% en variation trimestrielle. En revanche, l'indice s'est contracté de 23,6% par rapport à son niveau un (01) an plus tôt. L'indice du chiffre d'affaires du mois (125,8) est au-dessus du seuil de référence de 119,9. 0,0 2

3 COMMERCE Au niveau des activités commerciales, l'indice 1 150,0 du chiffre d'affaires du mois de décembre 2015 a enregistré d'importantes augmentations de 15,3% et 10,9% respectivement en variations mensuelle et trimestrielle en liaison notamment avec les festivités de fin d'année. De même, il s'est accru de 19,8% en comparaison au même mois de l'année précédente. 70,0 L'indice du chiffre d'affaires du mois (147,3) est au-dessus de la moyenne de longue période de 118,4. TRANSPORT ET TELECOMS L'indice du chiffre d'affaires de la branche 1 "Transport et Télécommunications" a connu 1 des regains respectifs de 6,4% et 7,8% en variation mensuelle et en glissement annuel. Il s'est également consolidé de 6,8% en variation trimestrielle. L'indice du chiffre d'affaires du mois (112,8) est 40,0 au-dessus du seuil de référence de 105,1. 20,0 BANQUES ET ASSURANCES L'activité de la branche "Banques et Assurances" a enregistré des hausses de 1,9% et 10,1% respectivement en comparaison au mois précédent et en variation trimestrielle. En revanche, l'indice a connu un recul 18,5% en comparaison au même mois de l'année précédente. L'indice du chiffre d'affaires du mois (108,5) est légèrement au-dessus du seuil de référence de 108,0. AUTRES SERVICES Au cours du mois sous revue, l'activité 1 économique dans les "Autres Services"(Hébergement, Restauration, Agences de sécurité, Cabinets d'études, etc.) s'est repliée de 8,1%, en comparaison au mois de décembre En revanche, l'indice a enregistré des accroissements respectifs de 1,4% et 20,9% en variations mensuelle et trimestrielle. 40,0 L'indice du chiffre d'affaires du mois (108,6) est au-dessus du seuil de référence de 100,9. 3

4 Tableau 2 : Indices détaillés du chiffre d'affaires Poids Indice du mois de déc-14 sept-15 oct-15 nov-15 déc-15 1 mois Variation depuis 3 mois 12 mois INDICE GLOBAL ,2 114,9 106,1 115,7 124,8 7,9 8,6 3,8 (hors Construction) 116,3 114,8 106,6 115,1 125,1 8,7 8,9 7,6 ELEVAGE ,4 144,0 127,6 133,2 138,6 4,1-3,7 3,9 INDUSTRIES MANUFACTURIERES ,6 92,9 99,2 99,7 0,5-15,2 10,8 (hors cotonnière et textile) ,2 100,9 86,0 95,0 103,3 8,8 2,4 13,2 Industries agroalimentaires ,0 112,7 73,0 98,9 99,6 0,8-11,6-6,9 Industries cotonnière et textile ,2 206,7 129,5 122,0 80,6-33,9-61,0-3,0 Industries chimiques 53 92,1 105,7 126,5 136,5 124,3-9,0 17,5 34,9 Industries cimentières ,5 87,0 91,1 100,4 110,4 10,0 26,9 29,2 Industries métalliques ,7 107,2 99,4 77,2 101,2 31,0-5,6 61,5 Autres industries ,9 85,0 65,0 52,8 69,6 31,9-18,1-38,4 ENERGIE ,6 95,4 103,4 123,2 134,8 9,4 41,3-7,4 BTP ,0 86,2 87,9 114,5 128,4 12,1 48,8-23,6 COMMERCE ,0 132,8 126,8 127,7 147,3 15,3 10,9 19,8 TRANSPORTS ET TELECOMS ,7 105,6 82,5 106,0 112,8 6,4 6,8 7,8 BANQUES ET ASSURANCES ,1 98,6 91,6 106,5 108,5 1,9 10,1-18,5 Banques et assimilés ,3 95,3 84,3 96,0 100,5 4,7 5,4-25,2 Assurances et assimilés ,9 113,9 126,1 156,1 146,6-6,1 28,7 14,6 AUTRES SERVICES ,2 90,3 99,4 107,2 108,6 1,4 20,3-8,1 (dont Hôtels et Restauration) ,6 83,4 91,5 101,3-11,2 7,9 7,6 EVOLUTION DU NIVEAU D'EMPLOI 3 Niveau des emplois en légère hausse au mois de décembre Au cours du mois de décembre 2015, le niveau général de l'emploi dans les grandes entreprises a enregistré une légère hausse de 1,1% par rapport au mois de novembre ,0% 6,9% 6,0% 4,0% 4,5% 3,2% 0,9% 2,0% 0,0% 1,1% 1,4% 0,2% 1,2% 0,1% 0,5% 1,1% 1,0% 1,0% 0,5% 0,0% 1,1% -2,0% -4,0% -6,0% -8,0% -3,1% -6,3% -0,6% -0,3% -0,2% -2,5% -0,1% -2,5% 3 Il s'agit des emplois permanents et occasionnels dans les grandes entreprises 4

5 PRIX ET INFLATION L Indice Harmonisé des Prix à la Consommation (IHPC), au mois de décembre 2015, s est établi à 113,7 contre 113,4 le mois précédent, soit une hausse de 0,2%. Cette augmentation est notamment liée au renchérissement des prix des produits alimentaires (+1,2%) et des combustibles (+0,6%). En glissement annuel, le niveau général des prix a enregistré une hausse de 2,3%. S'agissant de l'inflation sous jacente (hors énergie et produits frais), elle s'est inscrite en hausse de 0,6% en glissement annuel. Le taux d inflation, mesuré par l indicateur de convergence de l Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), situe l'évolution des prix à (0,3%), l'inscrivant au-dessous du plafond de 3,0% prévu dans le cadre de la surveillance multilatérale au sein des Etats membres. Tableau 3: Indice Harmonisé des Prix à la Consommation du mois de décembre 2015 FONCTION Produits alim., boissons et tabac Habillement et articles chaussants Logement, eau, électricité, autres comb. Ameubl., équip. ménager, entretien Santé Transports Loisirs, spectacles et culture Enseignement Hôtels, cafés, restaurants Autres biens et services ENSEMBLE IHPC Source: INSAE, janvier 2016 Indice du mois de: déc-14 sept-15 oct-15 nov-15 déc-15 1 mois 3 mois 12 mois 116,1 115,2 120,3 122,5 124,0 1,2 7,6 6,8 106,5 106, ,03 0,0 0,1 0,5 115,9 114,8 114,7 113,8 114,43 0,6-0,3-1,3 104,6 105,1 105, ,91-0,1-0,2 0, ,99 0,0 0,0 0,0 116,9 116,2 117,9 119,2 117,49-1,5 1,1 0,5 96,8 97,2 97,3 97,3 97,25-0,1 0,1 0,5 101,8 101,8 102,2 102,2 102,21 0,0 0,4 0,4 116, ,1 117,1 117,13 0,0 0,1 0,7 117,4 117,3 117,3 117,3 117,29 0,0 0,0-0,1 111,2 110,8 112,6 113,4 113,7 0,3 2,7 2,3 Base 100 : année 2008 Variation depuis 3,0 Taux d'inflation (en glissement annuel) Taux d'inflation (en critère de convergence) 2,5 2,0 1,5 1,0 0,5 0,0-0,5-1,0-1,5-2,0-2,5 2,3 2,3 1,3 1,0 0,6 0,4 0,1 0,3 0,0-0,1 mars -0,4 15 sept. -0,3 15 oct. -0,2 15-0,5-0,8-0,7-1,1-1,0-1,1-1,1-1,0-1,1-1,0-0,9-2,0 5

6 FINANCES PUBLIQUES Les recettes totales nettes des régies financières au titre du mois de décembre 2015 se sont établies à 83,70 milliards de FCFA contre 79,23 milliards de FCFA le même mois de l'année 2014, soit une hausse de 5,6%. Par rapport aux prévisions révisées de l'année 2015 qui s'élèvent à 791,04 milliards, le taux de réalisation de l'année 2015 est de 99,9%. Au niveau des recettes de la Douane, il a été recouvré un montant net de 29,38 milliards de FCFA en décembre 2015 contre 36,25 milliards de FCFA un an plus tôt, soit une baisse de 19,0%. L'administration des Impôts a mobilisé un montant net de 39,48 milliards de FCFA au cours du mois sous revue contre 38,85 milliards de FCFA au mois de décembre 2014, affichant ainsi un accroissement de 1,6%. Le Trésor a recouvré 14,83 milliards de FCFA au cours du mois de décembre 2015 contre 4,12 milliards de FCFA au même mois de l'année 2014, soit une hausse de 259,8%. Ce taux élévé est du au recouvrement sur l'opérateur SPACETEL BENIN, d'une provision de 12,5 milliards de FCFA au titre de redevances sur les communications GSM des mois d'octobre à décembre Par ailleurs, l'analyse du niveau de réalisation des recettes par régie financière montre que seul le Trésor a atteint l'objectif assigné pour le compte du mois de décembre Tableau 4: Recettes des régies financières (en millions de FCFA) Réalisations du mois de Objectif déc-14 sept-15 oct-15 nov-15 déc-15 déc-15 Réal. (%) DOUANES Droit Fiscal à l'importation 12987, , , , ,2 TVA 14657,0 9432,3 8836,4 8806,7 9389,3 Autres 10113,1 8348,2 8241,2 8265,6 7818,7 Total brut 37757, , , , ,3 MP3 Intrants agricoles et exonérations classiques 1506,0 556,2 265,7 171,7 281,5 Total Net 36251, , , , , ,4 90,9 Variation 9,2% -0,8% -4,3% -0,5% 4,5% Variation / mois de l'année précédente 7,7% -18,9% -23,8% -15,4% -19,0% IMPOTS Impôts directs 20566, , ,0 8687, ,2 Impôts indirects 21332, , , , ,1 Total brut 41988, , , , ,0 MP3 Intrants agricoles et exonérations classiques 3138,0 3560,6 2405,1 1649,1 739,8 Total Net 38850, , , , , ,0 96,3 Variation 69,4% 42,9% -21,8% -11,1% 58,6% Variation / mois de l'année précédente 32,9% 33,0% -3,4% 8,5% 1,6% TRESOR Recettes du trésor 4123,5 5018,3 5976,7 6497, ,9 7000,0 211,9 Variation 51,7% -8,5% 19,1% 8,7% 128,3% Variation / mois de l'année précédente 21,0% 49,8% 70,3% 139,1% 259,8% RECETTES TOTALES Recettes brutes 83869, , , , ,1 Variation 39,1% 21,2% -12,8% -5,5% 38,1% Variation / mois de l'année précédente 17,4% 5,7% -9,0% 1,7% 1,0% Recettes nettes 79225, , , , , ,4 104,2 Variation 34,6% 16,6% -11,5% -4,4% 40,7% Variation / mois de l'année précédente 19,5% 5,5% -10,5% 1,1% 5,6% Source: DGDDI/DGI/DGTCP-DGAE, janvier Recettes douanières Recettes des Impôts Recettes du Trésor

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Banque Centrale de Tunisie Août 2015 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Les statistiques préliminaires de la croissance dans les principaux

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015 Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 215 Banque Centrale de Tunisie Mars 215 1- ENVIRONMENT INTERNATIONAL - L environnement économique international a été marquée, ces derniers

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 215) Banque Centrale de Tunisie Avril 215 1- Environnement International 1-1. Croissance Economique - Selon les prévisions du Fonds monétaire international

Plus en détail

PREMIER TRIMESTRE 2012 Mai 2012

PREMIER TRIMESTRE 2012 Mai 2012 PREMIER TRIMESTRE 2012 Mai 2012 INSEED BP 453 N Djamena Tél : 252 31 64 Fax : 252 66 13 E-mail : inseed@intnet.td site : www.inseed-tchad.org TABLE DES MATIERES RUBRIQUES Pages SIGLES ET SIGNES CONVENTIONNELS

Plus en détail

INDICATEURS HEBDOMADAIRES

INDICATEURS HEBDOMADAIRES INDICATEURS HEBDOMADAIRES Semaine du 25 au 31 embre 214 RESERVES INTERNATIONALES NETTES Evolution en milliards de dirhams et en mois d importations de biens et services En MMDH En % Réserves Internationales

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 215) Banque Centrale de Tunisie Juillet 215 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL 1-1. Croissance Economique - La Banque Mondiale a révisé, au mois de

Plus en détail

INDICATEURS DE CONJONCTURE. Production, Finances Publiques, Monnaie et crédit, Commerce Extérieur, Indice des Prix Taux de change

INDICATEURS DE CONJONCTURE. Production, Finances Publiques, Monnaie et crédit, Commerce Extérieur, Indice des Prix Taux de change BANQUE DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI SERVICE DES ETUDES INDICATEURS DE CONJONCTURE Production, Finances Publiques, Monnaie et crédit, Commerce Extérieur, Indice des Prix Taux de change OCTOBRE 2013 I. INTRODUCTION

Plus en détail

PROGRAMME DE COOPERATION MONETAIRE DE LA CEDEAO RAPPORT SUR LA CONVERGENCE MACROECONOMIQUE 2007 - BENIN

PROGRAMME DE COOPERATION MONETAIRE DE LA CEDEAO RAPPORT SUR LA CONVERGENCE MACROECONOMIQUE 2007 - BENIN AGENCE MONETAIRE DE L AFRIQUE DE L OUEST (AMAO) PROGRAMME DE COOPERATION MONETAIRE DE LA CEDEAO RAPPORT SUR LA CONVERGENCE MACROECONOMIQUE 2007 - BENIN Freetown, juillet 2008 2 L année 2007 avait été placée

Plus en détail

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE pour l année 2014 Janvier 2014 1/12 Situation financière de l Assurance chômage pour l année 2014 14 janvier 2014 Cette note présente la prévision de la situation

Plus en détail

Les entreprises en Ile de France

Les entreprises en Ile de France Tendances régionales Les entreprises en Ile de France Contexte conjoncturel Bilan 1 Perspectives 1 lndicateur du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide et simplifiée

Plus en détail

Point mensuel de conjoncture

Point mensuel de conjoncture 28/09/2015 Point mensuel de conjoncture REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple - Un But Une Foi MINISTERE DE L ECONOMIE DES FINANCES ET DU PLAN DIRECTION GENERALE DE LA PLANIFICATION ET DES POLITIQUES ECONOMIQUES

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Janvier 211 15 1 5-5 -1-15 -2 - -3-35 21 22 23 24 26 27 28 29 21 211 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Evaluation de l impact à court terme de l application du " Gentelmen Agreement " sur l économie marocaine

Evaluation de l impact à court terme de l application du  Gentelmen Agreement  sur l économie marocaine Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Evaluation de l impact à court terme de l application du " Gentelmen Agreement " sur l économie marocaine Octobre 1996 Document de travail

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Janvier 212 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 212 Série dessaisonalisée

Plus en détail

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE pour les années 2014 et 2015 Mai 2014 1/14 Situation financière de l Assurance chômage pour les années 2014 et 2015 22 mai 2014 Cette note présente la prévision

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Décembre 211 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 21 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 Série dessaisonalisée

Plus en détail

La production des IAA ralentit encore en juillet. Prix à la consommation - Prix à la production - Prix d'achat des intrants

La production des IAA ralentit encore en juillet. Prix à la consommation - Prix à la production - Prix d'achat des intrants Agreste Conjoncture Industries agroalimentaires octobre Octobre Industries agroalimentaires La production des IAA ralentit encore en juillet Tableau de bord Sommaire Production en volume - Ipi la production

Plus en détail

Légère progression de la production des IAA en juillet 2014

Légère progression de la production des IAA en juillet 2014 Agreste Conjoncture Industries agroalimentaires octobre 2014 octobre 2014 Industries agroalimentaires Tableau de bord Légère progression de la production des IAA en juillet 2014 Sommaire Production en

Plus en détail

Principaux Indicateurs Conjoncturels

Principaux Indicateurs Conjoncturels BANQUE CENTRALE DE TUNISIE Direction Générale des Statistiques Principaux Indicateurs Conjoncturels 21 Mars 2015 2 FICHES : Fiche n 1 : Secteur réel Fiche n 2 : Evolution des principaux soldes de la balance

Plus en détail

Indice des prix à la consommation Bilan de l année 2009

Indice des prix à la consommation Bilan de l année 2009 Indice des prix à la consommation Bilan de l année 2009 indice des prix à la consommation diminue de 0,8 en 2009, après une année de forte inflation en 2008 (+3,4 ). Les évolutions sont contrastées en

Plus en détail

ANNEE 2004. Ainsi, le déficit courant est revenu à 1,6% du PIB au titre des onze premiers mois de 2004 contre 2,4% pour la même période de l'an passé.

ANNEE 2004. Ainsi, le déficit courant est revenu à 1,6% du PIB au titre des onze premiers mois de 2004 contre 2,4% pour la même période de l'an passé. ANNEE 2004 Décembre 2004 : Communiqué du Conseil d'administration de la Banque Centrale de Tunisie, réuni le 9 Décembre 2004 L'environnement international continue à être caractérisé par un ralentissement

Plus en détail

I nternational. N euchâtel. S uisse. Conjoncture économique - 2 e trimestre 2014

I nternational. N euchâtel. S uisse. Conjoncture économique - 2 e trimestre 2014 Conjoncture économique - 2 e trimestre 214 PIB PIB et Baromètre EUR PIB Baromètre conjoncturel Marche des affaires Perspectives - NE Emploi Entrée de commandes Production Exportations Chômage Poursuite

Plus en détail

«Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise»

«Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise» 1 «Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise» Par le biais de cette rubrique «Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise», la Chambre de Commerce souhaite familiariser les lecteurs du Merkur à l

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre AVRIL 215 Trimestriel N 1 LES PRINCIPAUX INDICATEURS ECONOMIQUES AU 4 ème TRIMESTRE 214 Mouvements d entreprises... 1 Emploi... 2 Chômage... 3 International... 4 Construction...

Plus en détail

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 Mars 2015 1/12 D ANS une conjoncture internationale marquée par une reprise globale fragile, une divergence accrue de croissance

Plus en détail

Très légère hausse de la confiance des chefs d entreprise en février

Très légère hausse de la confiance des chefs d entreprise en février 25-2-24 29-5-26 Liens: NBB.Stat Information générale Enquête mensuelle de conjoncture auprès des entreprises - février 25 Très légère hausse de la confiance des chefs d entreprise en février Le baromètre

Plus en détail

Date de publication : 1 er juin 2015 BULLETIN MENSUEL DE STATISTIQUES ECONOMIQUES DE L'UEMOA DU MOIS D'AVRIL 2015 (*)

Date de publication : 1 er juin 2015 BULLETIN MENSUEL DE STATISTIQUES ECONOMIQUES DE L'UEMOA DU MOIS D'AVRIL 2015 (*) BULLETIN MENSUEL DE STATISTIQUES ECONOMIQUES DE L'UEMOA AVRIL 2015 BULLETIN MENSUEL DE STATISTIQUES ECONOMIQUES DE L'UEMOA DU MOIS D'AVRIL 2015 (*) Date de publication : 1 er juin 2015 (*) : Le «Bulletin

Plus en détail

Indicateurs clés des statistiques monétaires Juin 2015

Indicateurs clés des statistiques monétaires Juin 2015 Indicateurs clés des statistiques monétaires Juin 2015 En glissement mensuel, l agrégat M3 a enregistré, en juin 2015, une hausse de 2,% pour atteindre 1 7,8 MMDH. Cette évolution est attribuable principalement

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 5 Juin 1 Tableau de bord d indicateurs macroéconomiques de l économie verte - 1 er trimestre 1 OBSERVATION ET STATISTIQUES ENVIRONNEMENT Introduction du

Plus en détail

ETAT DE L ENCOURS ET DES ECHEANCES DU SERVICE DE LA DETTE DE L ETAT

ETAT DE L ENCOURS ET DES ECHEANCES DU SERVICE DE LA DETTE DE L ETAT REPUBLIQUE DU BENIN Fraternité-Justice-Travail ----------- MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DES PROGRAMMES DE DENATIONALISATION PROJET DE LOI DE FINANCES POUR LA GESTION 2016 ETAT DE L ENCOURS

Plus en détail

Tableau de bord économique et démographique

Tableau de bord économique et démographique Ville de Lausanne 1er trimestre 2 Service des études générales et des relations extérieures Tableau de bord économique et démographique Données lausannoises et suisses Date d'impression : 26 avril 2 Sommaire

Plus en détail

BULLETIN MENSUEL DE STATISTIQUES ECONOMIQUES DE L'UEMOA DECEMBRE 2014 (*)

BULLETIN MENSUEL DE STATISTIQUES ECONOMIQUES DE L'UEMOA DECEMBRE 2014 (*) BULLE TIN MENSUEL DE STATISTIQUES ECONOMIQUES DE L'UEMOA DECEMBRE 2014 BULLETIN MENSUEL DE STATISTIQUES ECONOMIQUES DE L'UEMOA DECEMBRE 2014 (*) (*) : Ce bulletin, qui remplace celui dénommé «Bulletin

Plus en détail

PROGRAMME DE COOPERATION MONETAIRE DE LA CEDEAO RAPPORT SUR LA CONVERGENCE MACROECONOMIQUE 2007 GUINEE BISSAU

PROGRAMME DE COOPERATION MONETAIRE DE LA CEDEAO RAPPORT SUR LA CONVERGENCE MACROECONOMIQUE 2007 GUINEE BISSAU AGENCE MONETAIRE DE L AFRIQUE DE L OUEST (AMAO) PROGRAMME DE COOPERATION MONETAIRE DE LA CEDEAO RAPPORT SUR LA CONVERGENCE MACROECONOMIQUE 2007 GUINEE BISSAU Freetown, juillet 2008 2 La situation économique

Plus en détail

CONJONCTURE FRANÇAISE

CONJONCTURE FRANÇAISE CONJONCTURE FRANÇAISE Faiblesse de l investissement L amélioration récente du climat des affaires peine à se traduire par une augmentation de l activité. Dans le secteur industriel, la production reste

Plus en détail

Directeur de Publication Sogué DIARISSO Directeur de la Recherche et de la Statistique Email : courriers.drs@bceao.int

Directeur de Publication Sogué DIARISSO Directeur de la Recherche et de la Statistique Email : courriers.drs@bceao.int BULLETIN MENSUEL DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE DANS L'UEMOA A FIN NOVEMBRE 2011 Siège - Avenue Abdoulaye FADIGA BP : 3108 - DAKAR (Sénégal) Tél. : +221 33 839 05 00 Télécopie : +221 33 823 93 35 Télex :

Plus en détail

RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE

RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE N 29 / 2013 Document préparé pour le Conseil de Bank Al-Maghrib du 17 décembre 2013 Rapport sur la politique monétaire Document préparé pour le Conseil de Bank Al-Maghrib

Plus en détail

2014-2015. Perspectives économiques

2014-2015. Perspectives économiques 2014-2015 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

Tableau de bord mensuel du GFI

Tableau de bord mensuel du GFI Tableau de bord mensuel du GFI 1- Taux de change... page 1 2- Taux d intérêt... 2 3- Crédits aux sociétés non financières... 3 4- Matières premières et pétrole... 4 5- Croissance... 5 6- Activité industrielle...

Plus en détail

Chapitre 25 : COMPTABILITE NATIONALE

Chapitre 25 : COMPTABILITE NATIONALE Chapitre 25 : COMPTABILITE NATIONALE SOMMAIRE I. LISTE DES GRAPHIQUES... 341 II. LISTE DES TABLEAUX... 341 III. PRESENTATION... 342 IV. METHODOLOGIE... 342 V. DÉFINITIONS... 342 VI. SOURCES DE DOCUMENTATION...

Plus en détail

Conjoncture économique et marchés financiers. Octobre 2015

Conjoncture économique et marchés financiers. Octobre 2015 Conjoncture économique et marchés financiers Octobre 215 Page 1 l 6/1/215 Une croissance mondiale pénalisée par les émergents Prévisions de croissance mondiale du FMI de 3,3% en 215 et 3,8% en 216 La croissance

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Août 212 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 212 Série dessaisonalisée

Plus en détail

REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE, MONETAIRE ET FINANCIERE

REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE, MONETAIRE ET FINANCIERE REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE, MONETAIRE ET FINANCIERE Octobre 2 Le présent document a été préparé sur la base des données statistiques arrêtées le 7 octobre 2 Table des matières Vue d ensemble...5

Plus en détail

MALI RAPPORT ECONOMIQUE BI-ANNUEL

MALI RAPPORT ECONOMIQUE BI-ANNUEL MALI RAPPORT ECONOMIQUE BI-ANNUEL Janvier 2013 CGIAR Climate AFTP4 Région Afrique Banque mondiale Sommaire Préambule... 3 RESUME... 4 1. Contexte politique... 5 2. Situation économique en 2012... 5 Croissance...

Plus en détail

RAPPORT SUR L'EVOLUTION DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS L'UEMOA SUR LES DIX DERNIERES ANNEES

RAPPORT SUR L'EVOLUTION DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS L'UEMOA SUR LES DIX DERNIERES ANNEES RAPPORT SUR L'EVOLUTION DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS L'UEMOA SUR LES DIX DERNIERES ANNEES Siège - Avenue Abdoulaye FADIGA BP : 3108 - DAKAR (Sénégal) Tél. : +221 33 839 05 00 Télécopie : +221 33 823

Plus en détail

INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS

INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS N 17 TENDANCE GLOBALE DU MARCHÉ IMMOBILIER AU 4 ème TRIMESTRE 2013 1 1. Tendance globale du marché immobilier au cours du 4 ème trimestre 2013 En glissement trimestriel,

Plus en détail

ANNEXE : TABLEAUX STATISTIQUES

ANNEXE : TABLEAUX STATISTIQUES ANNEXE : TABLEAUX STATISTIQUES SOMMAIRE TABLEAU 1 : Origine et emploi des ressources aux prix courants..p.188 TABLEAU 2 TABLEAU 3 TABLEAU 4 TABLEAU 5 : Répartition sectorielle du PIB aux prix courants...p.189

Plus en détail

Tableau de bord de l industrie française

Tableau de bord de l industrie française Production et commandes industrielles 16 1 94 88 Production industrielle - (25=1 moyenne mobile sur 3 mois) Source : INSEE (y compris énergie et agroalimentaire) Tableau de bord de l industrie française

Plus en détail

Note de Conjoncture. Sommaire VUE D ENSEMBLE

Note de Conjoncture. Sommaire VUE D ENSEMBLE Note de Conjoncture N 211 Septembre 214 Direction des Etudes et des Prévisions Financières Ministère de l Economie et des Finances Quartier administratif, Entrée D, Rabat- Chellah Tél. : 5.37. 7.74.15/1

Plus en détail

La politique monétaire de la Banque du Canada

La politique monétaire de la Banque du Canada La politique monétaire de la Banque du Canada Conférence «Conjoncture et perspectives économiques 2011» Montréal, 9 décembre 2010 Laurent Martin Économiste et représentant principal Bureau du Québec, Banque

Plus en détail

La confiance des chefs d entreprise continue de se renforcer en mai

La confiance des chefs d entreprise continue de se renforcer en mai 25-5-27 29-5-26 Liens: NBB.Stat Information générale Enquête mensuelle de conjoncture auprès des entreprises - mai 25 La confiance des chefs d entreprise continue de se renforcer en mai Le baromètre de

Plus en détail

Tableau de bord mensuel du GFI

Tableau de bord mensuel du GFI Tableau de bord mensuel du GFI 1- Croissance... 1 2- Activité industrielle... 2 3- Enquêtes de conjoncture... 3 4- Echanges extérieurs... 4 5- Demande intérieure... 5 6- Investissement... 6 7- Coûts salariaux...

Plus en détail

La demande reste bien orientée, l activité progresse par à-coups La croissance des économies avancées est restée

La demande reste bien orientée, l activité progresse par à-coups La croissance des économies avancées est restée INSEE CONJONCTURE POINT DE CONJONCTURE OCTOBRE 2015 La demande reste bien orientée, l activité progresse par à-coups La croissance des économies avancées est restée solide au deuxième trimestre 2015. L

Plus en détail

mai 2011 conjoncture internationale Faiblesse du dollar conjoncture française Dynamisme de l activité Face à l accélération de l inflation

mai 2011 conjoncture internationale Faiblesse du dollar conjoncture française Dynamisme de l activité Face à l accélération de l inflation mai 2011 N 315 la vie économique et sociale Une politique monétaire résolument favorable à la croissance, Chicago, 27 avril 2011 conjoncture internationale Faiblesse du dollar conjoncture française Dynamisme

Plus en détail

Tendances financières et monétaires au premier semestre 2015

Tendances financières et monétaires au premier semestre 2015 Septembre 2015 Tendances financières et monétaires au premier semestre 2015 L objet de cette revue est de présenter les principaux éléments qui caractérisent l évolution de la situation de la position

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Avril 2012 ACTIVITE DANS L INDUSTRIE En mars, le climat des affaires s accroît légèrement après sept mois consécutifs de baisse : l indicateur correspondant augmente de 3 points mais

Plus en détail

II.5. MONNAIE ET CREDIT

II.5. MONNAIE ET CREDIT II.5. MONNAIE ET CREDIT La politique monétaire rigoureuse qui prévaut depuis 2004 dans le cadre du programme économique et financier 2004-2007 s est poursuivie en 2005 avec le même objectif de ralentir

Plus en détail

Tableau de bord mensuel du GFI

Tableau de bord mensuel du GFI Tableau de bord mensuel du GFI 1- Croissance... 1 2- Activité industrielle... 2 3- Enquêtes de conjoncture... 3 4- Echanges extérieurs... 4 5- Demande intérieure... 5 6- Investissement... 6 7- Coûts salariaux...

Plus en détail

Point de conjoncture économique et prévisions macroéconomiques du second semestre 2013 en zone CEMAC

Point de conjoncture économique et prévisions macroéconomiques du second semestre 2013 en zone CEMAC Point de conjoncture économique et prévisions macroéconomiques du second semestre 2013 en zone CEMAC Commission de la CEMAC Département des Politiques Economique, Monétaire et Financière Direction des

Plus en détail

Royaume du Maroc. Direction des Etudes et des Prévisions Financières

Royaume du Maroc. Direction des Etudes et des Prévisions Financières Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions Financières Tableau de bord des indicateurs macro-économiques mai 2011 Table des matières Présentation générale Principaux indicateurs macro-économiques.

Plus en détail

Tendances conjoncturelles Octobre 2013

Tendances conjoncturelles Octobre 2013 Tendances conjoncturelles Octobre 2013 Les illustrations et les tableaux du présent jeu de transparents sont issus de la publication du SECO «Tendances conjoncturelles, automne 2013» Pour toute question

Plus en détail

RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE

RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE N 35 / 2015 Document préparé pour le Conseil de Bank Al-Maghrib du 16 juin 2015 Rapport sur la politique monétaire Document préparé pour le Conseil de Bank Al-Maghrib

Plus en détail

Note de Conjoncture. Sommaire VUE D ENSEMBLE

Note de Conjoncture. Sommaire VUE D ENSEMBLE Note de Conjoncture N 215 Janvier 215 Direction des Etudes et des Prévisions Financières Ministère de l Economie et des Finances Quartier administratif, Entrée D, Rabat- Chellah Tél. : 5.37. 7.74.15/1

Plus en détail

Note de Conjoncture. Version provisoire. Sommaire VUE D ENSEMBLE

Note de Conjoncture. Version provisoire. Sommaire VUE D ENSEMBLE Note de Conjoncture < N 219 Mai 215 La croissance de l économie mondiale se poursuit à un rythme soutenu, dans un contexte Version provisoire marqué par des niveaux bas des cours de pétrole et par des

Plus en détail

Tableau de bord de l industrie française

Tableau de bord de l industrie française Tableau de bord de l industrie française Mars 11 Document réalisé par Coe-Rexecode Groupe des Fédérations Industrielles - 55 av. Bosquet - 7533 Paris Cedex 7 - Tél. 1 53 59 18 6 - Fax 1 53 59 18 88 - gfi@gfi.asso.fr

Plus en détail

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU QUATRIEME TRIMESTRE DE 2013

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU QUATRIEME TRIMESTRE DE 2013 TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU QUATRIEME TRIMESTRE DE 2013 L objet de cette note est d analyser les principales tendances financières et monétaires au cours de l année 2013, avec un accent particulier

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

REPUBLIQUE DU BENIN. Fraternité-Justice-Travail -@@@ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DES PROGRAMMES DE DENATIONNALISATION -@@@

REPUBLIQUE DU BENIN. Fraternité-Justice-Travail -@@@ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DES PROGRAMMES DE DENATIONNALISATION -@@@ REPUBLIQUE DU BENIN Fraternité-Justice-Travail -@@@ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DES PROGRAMMES DE DENATIONNALISATION -@@@ DIRECTION GENERALE DES AFFAIRES ECONOMIQUES -@@@ DIRECTION DE LA PREVISION

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques -20-40 -60-80 -100-120 -140-160 -180-200

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques -20-40 -60-80 -100-120 -140-160 -180-200 Dares Analyses JUILLET N 042 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques conjoncture de l EMPLOI ET DU CHÔMAGE AU 1 er TRIMESTRE POURSUITE DU RECUL DE L ACTIVITÉ,

Plus en détail

REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ÉCONOMIQUE, MONÉTAIRE ET FINANCIÈRE

REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ÉCONOMIQUE, MONÉTAIRE ET FINANCIÈRE REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ÉCONOMIQUE, MONÉTAIRE ET FINANCIÈRE Février 214 REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE, MONETAIRE ET FINANCIERE Février 214 Le présent document a été préparé sur

Plus en détail

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc Note d information au public (NIP) n 08/91 POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Le 23 juillet 2008 Fonds monétaire international 700 19 e rue, NW Washington, D. C. 20431 USA Le FMI conclut les consultations de 2008

Plus en détail

La grande déception. Krishen Rangasamy, économiste. Novembre 2010

La grande déception. Krishen Rangasamy, économiste. Novembre 2010 La grande déception Krishen Rangasamy, économiste Novembre 21 La grande déception 6 Croissance annuelle mondiale du PIB réel 5 5 % +4,4 % +3,9 % 4 +3,6 % 3 2 4 ans avant la récession 21 211 212 Prévision

Plus en détail

Cote du document: EB 2008/93/R.21 Point de l ordre du jour: 11 b) ii) Date: 24 avril 2008 Distribution: Publique

Cote du document: EB 2008/93/R.21 Point de l ordre du jour: 11 b) ii) Date: 24 avril 2008 Distribution: Publique Cote du document: EB 2008/93/R.21 Point de l ordre du jour: 11 b) ii) Date: 24 avril 2008 Distribution: Publique Original: Anglais F Rapport sur le portefeuille de placements du FIDA pour les deux premiers

Plus en détail

Quelles perspectives de croissance en 2014 et 2015? 23 octobre 2014

Quelles perspectives de croissance en 2014 et 2015? 23 octobre 2014 Quelles perspectives de croissance en 214 et 215? 23 octobre 214 1 Quelles perspectives de croissance en 214 et 215? 1. Croissance mondiale contrastée 2. ZE : croissance et inflation revues en baisse 3.

Plus en détail

Perspectives économiques 2015-2016 Octobre 2015 EDITORIAL 1

Perspectives économiques 2015-2016 Octobre 2015 EDITORIAL 1 Perspectives économiques 2015-2016 Octobre 2015 EDITORIAL 1 L économie belge s est raffermie de manière significative durant la première moitié de l année. Grâce au dynamisme de l économie américaine,

Plus en détail

L OBSERVATOIRE. des marchés de l ancien L ENVIRONNEMENT DU MARCHÉ. Lettre de conjoncture - N 48. Avril 2007 +6.5 % DE HAUSSE

L OBSERVATOIRE. des marchés de l ancien L ENVIRONNEMENT DU MARCHÉ. Lettre de conjoncture - N 48. Avril 2007 +6.5 % DE HAUSSE L OBSERVATOIRE des marchés de l ancien Avril 2007 Lettre de conjoncture - N 48 E N B R E F +6.5 % DE HAUSSE DES PRIX DE L ANCIEN AU 1 ER TRIMESTRE 2007. Doucement, le rythme annuel de progression des prix

Plus en détail

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 Regards sur la conjoncture internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 CONJONCTURE INTERNATIONALE & NATIONALE Reprise lente en ZONE EURO et à rythmes variables

Plus en détail

Au Japon, le premier semestre 2012 a été marqué par une très

Au Japon, le premier semestre 2012 a été marqué par une très FICHE PAYS JAPON : CROISSANCE EN SURSIS Département analyse et prévision Au Japon, le premier semestre 2012 a été marqué par une très forte reprise de la croissance, notamment au premier trimestre (+1,3

Plus en détail

Table des matières. Principaux indicateurs macro-économiques. 1

Table des matières. Principaux indicateurs macro-économiques. 1 Tableau de bord des indicateurs macro-économiques mai 2015 Table des matières Présentation générale Principaux indicateurs macro-économiques. 1 Comptes et agrégats de la nation.... 2 Valeur ajoutée réelle

Plus en détail

METHODOLOGIES DE CALCUL DU TAUX DE CHANGE EFFECTIF NOMINAL ET REEL DU BENIN

METHODOLOGIES DE CALCUL DU TAUX DE CHANGE EFFECTIF NOMINAL ET REEL DU BENIN 45 METHODOLOGIES DE CALCUL DU TAUX DE CHANGE EFFECTIF NOMINAL ET REEL DU BENIN Le Taux de Change Effectif Nominal (EN) d une monnaie se mesure généralement par l évolution moyenne pondérée des cours de

Plus en détail

CHAPITRE 6 LE TOURISME AU CANADA ET SES DIVERSES FACETTES ÉCONOMIQUES 1. Introduction

CHAPITRE 6 LE TOURISME AU CANADA ET SES DIVERSES FACETTES ÉCONOMIQUES 1. Introduction LE TOURISME AU CANADA ET SES DIVERSES FACETTES ÉCONOMIQUES 1 Jacques Delisle et Sylvain Venne, Division des comptes des revenus et dépenses Statistique Canada Introduction Le tourisme touche à plusieurs

Plus en détail

Prévisions de printemps pour 2011-2012: confirmation de la reprise en Europe malgré de nouveaux risques

Prévisions de printemps pour 2011-2012: confirmation de la reprise en Europe malgré de nouveaux risques IP/11/565 Bruxelles, le 13 mai 2011 Prévisions de printemps pour 2011-2012: confirmation de la reprise en Europe malgré de nouveaux risques La reprise progressive de l'économie européenne tend à se confirmer

Plus en détail

REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ÉCONOMIQUE, MONÉTAIRE ET FINANCIÈRE

REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ÉCONOMIQUE, MONÉTAIRE ET FINANCIÈRE REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ÉCONOMIQUE, MONÉTAIRE ET FINANCIÈRE Janvier 215 REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE, MONETAIRE ET FINANCIERE Janvier 215 Le présent document a été préparé sur

Plus en détail

L EVOLUTION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DANS LES PAYS AFRICAINS DE LA ZONE FRANC

L EVOLUTION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DANS LES PAYS AFRICAINS DE LA ZONE FRANC 2 L EVOLUTION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DANS LES PAYS AFRICAINS DE LA ZONE FRANC Taux de croissance du PIB en volume de 1995 à 2008 (en moyenne annuelle) 46 BANQUE DE France Rapport Zone franc 2008 2.1.

Plus en détail

LE BUDGET. Certaines dépenses sont incompressibles, comme le loyer, les impôts, les assurances.

LE BUDGET. Certaines dépenses sont incompressibles, comme le loyer, les impôts, les assurances. MDI LE BUDGET LA CONSTITUTION D UN BUDGET 1. Vocabulaire Dépenses incompressibles : dépenses que l'on ne peut pas réduire, contrairement aux dépenses compressibles, pouvant être réduites, comme l'habillement,

Plus en détail

RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONETAIRE DANS L'UEMOA

RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONETAIRE DANS L'UEMOA RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONETAIRE DANS L'UEMOA septembre 2013 Rapport sur la politique monétaire dans l'uemoa septembre 2013 Avenue Abdoulaye FADIGA BP 3108 Dakar - Sénégal Tél. : (221) 33 839 05 00

Plus en détail

PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES FRANCE

PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES FRANCE PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES FRANCE Juin 5 Selon les projections macroéconomiques pour la France effectuées dans le cadre de l Eurosystème, après trois années de croissance atone, le PIB croîtrait en moyenne

Plus en détail

Forte baisse des prix des produits laitiers en 2015

Forte baisse des prix des produits laitiers en 2015 Agreste Synthèses Lait Septembre 2015 n 2015/276 Septembre 2015 Lait Synthèses n 2015/276 Forte baisse des prix des produits laitiers en 2015 Au 1 er semestre 2015, le marché national du lait a subi les

Plus en détail

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE Le 20 janvier 2011 LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE ***La confiance des marchés asiatiques se rapproche de son niveau d avant la crise***

Plus en détail

Table des matières. Principaux indicateurs macro-économiques. 1

Table des matières. Principaux indicateurs macro-économiques. 1 Tableau de bord des indicateurs macro-économiques mai 2015 Table des matières Présentation générale Principaux indicateurs macro-économiques. 1 Comptes et agrégats de la nation.... 2 Valeur ajoutée réelle

Plus en détail

INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS

INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS N 20 TENDANCE GLOBALE DU MARCHÉ IMMOBILIER AU 3 ème TRIMESTRE 2014 1. Tendance globale du marché immobilier au cours du 3 ème trimestre 2014 En glissement trimestriel,

Plus en détail

RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONETAIRE DANS L'UEMOA

RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONETAIRE DANS L'UEMOA RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONETAIRE DANS L'UEMOA Mars 2013 Rapport sur la politique monétaire dans l'uemoa Mars 2013 Avenue Abdoulaye FADIGA BP 3108 Dakar - Sénégal Tél. : (221) 33 839 05 00 / Fax. (221)

Plus en détail

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE Juillet-août-septembre 2012 Note trimestrielle N 40 Lettre trimestrielle d information UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE CONJONCTURE Détérioration plus marquée au cours de

Plus en détail

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mai 2015

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mai 2015 L Tableau de bord mensuel Mai 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs qu avec la publication des résultats trimestriels : exemple = M est

Plus en détail

Tendances conjoncturelles Été 2015

Tendances conjoncturelles Été 2015 Tendances conjoncturelles Été 2015 Les illustrations et les tableaux du présent jeu de transparents sont issus de la publication du SECO «Tendances conjoncturelles, été 2015» Pour toute question technique

Plus en détail

Point de conjoncture économique et prévisions macroéconomiques du premier semestre 2014 en zone CEMAC

Point de conjoncture économique et prévisions macroéconomiques du premier semestre 2014 en zone CEMAC Point de conjoncture économique et prévisions macroéconomiques du premier semestre 2014 en zone CEMAC Commission de la CEMAC Département des Politiques Economique, Monétaire et Financière Direction des

Plus en détail

CONSOMMATION ETAT DE LA BRANCHE 2005

CONSOMMATION ETAT DE LA BRANCHE 2005 CONSOMMATION ETAT DE LA BRANCHE 2005 I. La consommation en Suisse en 2005 1) Contribution accrue de la consommation privée des ménages à la croissance économique La consommation privée en Suisse en 2005

Plus en détail

Rapport semestriel au 30 juin 2015

Rapport semestriel au 30 juin 2015 A nthologie Rapport semestriel au 30 juin 2015 Le fonds 1. L environnement économique et financier 2015 Au premier semestre 2015, l économie mondiale a globalement évolué à des niveaux légèrement inférieurs

Plus en détail

RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONETAIRE DANS L UEMOA LOIS DE FINANCES AU TITRE DE L EXERCICE 2014. Avril 2014

RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONETAIRE DANS L UEMOA LOIS DE FINANCES AU TITRE DE L EXERCICE 2014. Avril 2014 RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONETAIRE DANS L UEMOA LOIS DE FINANCES AU TITRE DE L EXERCICE 2014 Avril 2014 Juin 2014 RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONETAIRE DANS L'UEMOA Juin 2014 Dakar, le 04 juin 2014 Avenue

Plus en détail

Indicateurs clés des statistiques monétaires Mai 2014

Indicateurs clés des statistiques monétaires Mai 2014 Indicateurs clés des statistiques monétaires Mai 2014 En glissement mensuel, l agrégat M3 a enregistré en mai une hausse de 1,4% pour s établir à 1 026MMDH. Cette évolution résulte principalement de l

Plus en détail

supplément annuel 2015 RÉTROSPECTIVE 2014 ET PERSPECTIVES 2015 ÉCONOMIE MONDIALE ET ÉCONOMIE SUISSE : RÉTROSPECTIVE 2014

supplément annuel 2015 RÉTROSPECTIVE 2014 ET PERSPECTIVES 2015 ÉCONOMIE MONDIALE ET ÉCONOMIE SUISSE : RÉTROSPECTIVE 2014 supplément annuel 15 REFLETS conjoncturels RÉTROSPECTIVE 14 ET PERSPECTIVES 15 ÉCONOMIE MONDIALE ET ÉCONOMIE SUISSE : RÉTROSPECTIVE 14 A l échelon mondial, la conjoncture s est améliorée en 14 de manière

Plus en détail