Sur Mesure. La fiche des politiques régionales

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sur Mesure. La fiche des politiques régionales"

Transcription

1 Sur Mesure La fiche des politiques régionales Publication de la Région Poitou-Charentes N 06, mars 2009 ENVIRONNEMENT 186 maisons bois économes en énergie aidées en 2008 par la Région Poitou-Charentes En 2008, 186 maisons bois économes en énergie ont été construites grâce à une aide de la Région Poitou-Charentes d'un de euros, soient 126 maisons pour les ménages et 60 logements sociaux. Faire de Poitou-Charentes une région d'excellence environnementale est une des priorités de la Région. A ce titre, elle s'est engagée depuis 2004 en faveur d'un habitat durable économe en énergie, par la promotion de la construction bois, l'appui aux éco-industries, la maîtrise de l'énergie et le développement des énergies renouvelables. Le bâtiment, qui représente 29 % des émissions de gaz à effet de serre, est un secteur clef pour atteindre l'objectif d'une réduction de tonnes équivalent CO2 d'ici 2010 en Poitou-Charentes. A la fois matériau naturel et renouvelable, outil architectural innovant, le bois est aussi un facteur de création de nouveaux emplois durables en région. Ainsi, depuis 2006, la Région a t- elle soutenu 453 maisons bois économes en énergie pour un de euros. En Poitou-Charentes, la maison individuelle concerne quatre logements sur cinq contre un peu plus de 50 % au niveau national. Sur résidences principales, 80 % sont des logements individuels avec une augmentation annuelle de nouvelles maisons dont environ logements sociaux (Source : Direction Régionale de l'équipement). Les enjeux environnementaux actuels, et en premier lieu la lutte contre le réchauffement climatique et la raréfaction des énergies fossiles, imposent la recherche de solutions alternatives innovantes pour répondre aux besoins des habitants de Poitou- Charentes. C'est pourquoi, dans le cadre de sa politique d'excellence environnementale, la Région s'engage pour le développement d'un habitat durable économe en énergie. L'habitat durable, c'est une maison qui consomme peu d'énergie et peu d'eau lors de sa construction puis dans son fonctionnement quotidien. C'est également un habitat qui préserve la santé : les matériaux qui la composent ne rejettent pas de produits toxiques, l'air y est renouvelé et l'humidité ne s'y accumule pas. C'est enfin une construction dont les matériaux pourront être recyclés lors de sa réhabilitation ou destruction. La construction durable, passe par le recours à des matériaux comme le bois, à des techniques environnementales mais également par une conception architecturale de qualité. En effet, le bois est un matériau naturel et totalement recyclable. Il joue un rôle important dans la réduction des gaz à effet de serre en stockant le CO2 : 1m 3 de bois équivaut à 1 tonne de CO2 stockée. Par ailleurs, il nécessite peu d'énergie pour son utilisation : 1m 3 de bois utilisé représente 1 tonne de CO2 stockée et 0,8 tonne de CO2 économisée. La Région a donc décidé d'encourager la construction bois via la mise en oeuvre d'un programme d'actions «maisons bois à basse consommation d'énergie» décliné au travers : du plan «1 000 maisons bois économes en énergie» pour soutenir les ménages aux revenus modestes faisant construire, de l'appel à projets pour la construction de «maisons bois à basse consommation d'énergie en logement social» en faveur des ménages en location. Région Poitou-Charentes Rédacteurs : Pascal Bernard, Lydie Joyeux, Service paysages, urbanisme et habitat durables, Emilie Gauter, Service Maîtrise de l'energie, Energies renouvelables, air Chantal Barraud, Stéphane Calviac, Direction Innovation, Développement, Évaluation Évolution du programme «Maisons bois à basse consommation d'énergie» Maisons bois en accession à la propriété Maisons bois locatives TOTAL nombre nombre nombre nom bre m ontant TOTAL

2 L'aide régionale à l'habitat durable Le développement de l'habitat durable, particulièrement à travers les maisons bois, est une priorité régionale qui répond aux attentes du public pour un habitat sain et respectueux de l'environnement et des paysages, faisant baisser de manière significative les charges liées à la consommation d'énergie et améliorant le confort de vie. Dans ce cadre, l'attribution d'une aide régionale incite les ménages mais également les organismes de logement social à «construire bois» en respectant des critères précis. Les objectifs du dispositif régional sont multiples : un développement de la demande et une structuration de l'offre des professionnels de la construction bois, une élévation des compétences à tous les niveaux : maîtres d'ouvrages, architectes et maîtres d'oeuvre, entreprises, la constitution d'un parc de logements sociaux de qualité et l'accompagnement des ménages qui en ont le plus besoin. «1 000 maisons bois économes en énergie» à l'attention des ménages Est éligible à ce dispositif d'aide tout ménage désirant faire construire en Poitou-Charentes une maison individuelle dont il sera propriétaire, occupant en résidence principale. Son revenu imposable, par part fiscale, doit être inférieur à euros. La conception et la réalisation de la maison doivent être garanties par un professionnel via : un «contrat de construction» avec un constructeur de maisons individuelles, ou un «contrat de maîtrise d'oeuvre» avec un maître d'oeuvre ou un architecte en mission complète (conception et suivi de la réalisation), ou encore un «contrat d'acquisition» d'un immeuble neuf avec un promoteurconstructeur. Le professionnel doit s'engager sur les objectifs de haute performance énergétique de la maison et sur la qualité globale de sa réalisation. En effet, les maisons bois construites doivent consommer pour le chauffage moins de 45 kwh par m 2 de surface habitable et par an. Elles doivent également comprendre plus de 100 dm 3 de bois par m 2 de surface hors oeuvre nette (SHON). La Région accorde une aide forfaitaire à hauteur de euros dans la limite du budget affecté à l'opération «1 000 maisons bois économes en énergie». Appel à projets «Maisons bois à basse consommation d'énergie» en logement social Dans le cadre de cet appel à projets, les organismes de logement social de Poitou-Charentes sont invités à privilégier la construction de maisons individuelles locatives à ossature-bois et à basse consommation d'énergie. 2 Cette action vise à contribuer à la relance du logement social et à permettre aux locataires de bénéficier de réduction de charges et d'un accroissement de leur confort de vie. En conséquence, les projets doivent opter pour un système constructif à structure bois et comprendre plus de 100 dm 3 de bois par m 2 de SHON en logements individuels et plus de 70 dm 3 en logements collectifs. Elles doivent par ailleurs consommer moins de 45 kwh d'énergie finale par m 2 de surface habitable et par an pour le chauffage. Enfin, le recours au chauffe-eau solaire est fortement encouragé pour l'eau chaude sanitaire. La subvention forfaitaire de la Région de euros par logement attribuée aux maîtres d'ouvrage peut être complétée par un soutien de euros pour les opérations traitant de manière intégrée l'économie et la réutilisation de l'eau pluviale. Les sept clefs pour concevoir une maison économe - Choisir un terrain dont la localisation minimise les déplacements en voiture (proximité des commerces, des écoles, des lieux de travail, d'un réseau de transport en commun...) et dont la configuration permet de présenter une exposition plein sud, - Organiser les espaces chauffés de la maison en un volume compact, - Exposer une façade plein sud avec de grands vitrages, - Isoler fortement toiture, murs, planchers et choisir des vitrages et des menuiseries extérieures performantes, - Assurer l'étanchéité à l'air et optimiser le renouvellement d'air, - Assurer une régulation précise des apports énergétiques (sondes, robinets thermostatiques) permettant de minimiser les consommations, - Faire appel aux énergies renouvelables pour l'eau chaude (solaire), le chauffage (solaire, bois) et pour la production d'électricité (panneaux photovoltaïques).

3 Le bilan 2008 du programme régional «maisons bois à basse consommation d'énergie» La demande de construction de maisons bois individuelles progresse chez les ménages Après une demande émergente en 2006 de 50 habitations, l'année 2007 a connu une évolution significative avec 113 réalisations soutenues par la Région puis 126 en L'aide régionale en 2008 s'élève au total à euros. La répartition des 126 constructions «maisons bois» sur le territoire régional en 2008 fait apparaître une part plus importante dans le département des Deux-Sèvres, à rapprocher du rythme de construction de maisons individuelles plus important dans ce département : Deux-Sèvres : 40 constructions bois (32 % du total), Charente-Maritime : 38 (30 %), Charente : 21 (17 %), Vienne : 27 (21 %). Concernant le choix du professionnel prestataire, les ménages font principalement appel à un maître d'oeuvre (56,3 %), puis à un constructeur de maisons individuelles (39,7 %) ou à un promoteur (4 %). 51 % des constructions ont une superficie habitable comprise entre 100 et 150 m 2. Elles comprennent en moyenne 157 dm 3 de bois par m 2 de surface hors oeuvre nette et jusqu'à 429 dm 3 au maximum. En termes d'équipement énergétique, les ménages ont prioritairement fait le choix du chauffage au bois et à l'appoint électrique. Concernant le chauffage au bois, le poêle à bûches est privilégié (72 %), suivi du poêle à granulés (26 %) et de la chaudière à plaquettes (2 %). 53% *SHON : surface hors oeuvre nette 42% bi-énergie : bois et électricité en appoint 21% Nombre de dm3 de bois utilisé par m² de SHON * dans les maisons bois des ménages Consommation de chauffage en kwh par m² de surface habitable et par an (maisons bois des ménages) 14% 13% 34% Type d'équipement de chauffage dans les maisons bois des ménages 6% 2% Source Région : Poitou-Charentes 20% 30% 37% 100 à 150 dm³ 150 à 200 dm³ >200 dm³ Gaz Planchers chauffants Bois et biénergie* Electricité Pompes à Chaleur 10 à 20 kwh 20 à 30 kwh 30 à 40 kwh 40 à 45 kwh 28% 3

4 En termes d'équipement énergétique, les ménages ont prioritairement fait le choix du chauffage au bois et à l'appoint électrique. Concernant le chauffage au bois, le poêle à bûches est privilégié (72 %), suivi du poêle à granulés (26 %) et de la chaudière à plaquettes (2 %). Grâce à ces équipements, la consommation de chauffage de ces résidences est estimée à 33 kwh par m 2 habitable et par an en moyenne. Globalement l'investissement moyen des ménages dans la conception et la réalisation d'une maison bois est de l'ordre de euros : inférieur à euros : 8 %, de à euros : 58 %, de à euros : 22 %, supérieur à euros : 12 %. La demande progresse également dans les logements sociaux Bien que le nombre de construction de maisons bois individuelles locatives par les organismes sociaux soit moindre par rapport aux demandes des ménages, il a progressé, passant de 41 logements en 2006 à 63 en 2007 et 60 en La Région a attribué un global de euros en Sur les 60 maisons bois considérées, les types de logement sont plus particulièrement des T3 (25) et des T4 (23). Seuls 4 T2 et 8 T5 sont comptabilisés. Ces données sont à rapprocher du nombre moyen d'occupants et de pièces par logement en Poitou-Charentes qui est respectivement de 2,2 personnes et 4,3 pièces. Opérations réalisées dans le cadre de l'appel à projets «maisons bois à basse consommation d'énergie» en logement social en 2008 Organismes de logement social SA HLM des Deux-Sèvres SA HLM des Deux-Sèvres Nombres Montant de Département Communes de la T2 T3 T4 T5 maisons subvention 79 St Georges de Rex Aiffres Logiparc 86 Tercé Logélia Charente 16 Vouthon Logélia Charente 16 Chirac Bilan des tonnes de CO 2 évitées dans le cadre du programme «maisons bois à basse consommation d'énergie» mis en place par la Région Poitou-Charentes (source : Observatoire régional des émissions de gaz à effet de serre) Le calcul du nombre de tonnes de CO 2 évitées prend en compte trois principaux critères, à savoir : - 1 m 3 de bois stocke durablement 1 tonne de CO 2 («c'est l'effet puits de carbone») ; - 1 m 3 de bois permet d'éviter l'émission de 0,8 tonne de CO 2 comparé à l'utilisation d'un autre matériau de construction ; - l'économie d'énergie réalisée à la consommation chaque année, du fait que la maison bois soit à basse consommation d'énergie. Pour sa croissance, l'arbre capte par la photosynthèse le Carbone (C) contenu dans les molécules de dioxyde de carbone (CO2) présentes dans l'air que nous respirons. C'est le CO2 notamment qui provoque le réchauffement climatique de notre planète. Ainsi, on peut estimer que, grâce aux 126 maisons bois en accession à la propriété des ménages, tonnes de CO 2 ont été évitées en 2008 (contre en 2007 et en 2006). Sur la même période, la construction des 60 maisons individuelles locatives à ossature bois en logement social a permis d'éviter tonnes de CO 2 (contre en 2007 et 761 tonnes en 2006). 4

5 Pour en savoir plus Région Poitou-Charentes Service Paysages, Urbanisme et Habitat durables Lydie Joyeux - tel : Vous trouverez tous ces éléments sur le site Internet de la Région : Rubrique Environnement / Mille maisons bois Habitat durable 5

REGLEMENT RELATIF AUX AIDES MUNICIPALES POUR L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ECONOMES EN ENERGIE

REGLEMENT RELATIF AUX AIDES MUNICIPALES POUR L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ECONOMES EN ENERGIE REGLEMENT RELATIF AUX AIDES MUNICIPALES POUR L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ECONOMES EN ENERGIE Pour réduire sa dépendance à la fois sur le plan énergétique et de l'approvisionnement en matières premières,

Plus en détail

Grenelle de l'environnement. Bâtiment Grenelle 2 et réglementation

Grenelle de l'environnement. Bâtiment Grenelle 2 et réglementation 28 avril 2011 Grenelle de l'environnement Bâtiment Grenelle 2 et réglementation Assises nationales de l'aménagement et de l'économie durables en Montagne Commissariat Général au Développement durable Direction

Plus en détail

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire.

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire. Maison individuelle exemplaire : éco-innovante et reproductible Règlement de l appel à projets Date limite de réception des dossiers : 1 er octobre 2009 12 h Objectifs de l appel à projets Le secteur du

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Contact presse

DOSSIER DE PRESSE Contact presse DOSSIER DE PRESSE Contact presse BOSQ Christine Chargée de Communication Tél 04 68 68 26 14 c.bosq@congres-perpignan.com Communiqué de presse Le salon ECO-MAISON et des énergies renouvelables aura lieu

Plus en détail

Le crédit d'impôt dédié au développement durable (économies d'énergie, énergies renouvelables). DGEC-SC

Le crédit d'impôt dédié au développement durable (économies d'énergie, énergies renouvelables). DGEC-SC Le crédit d'impôt dédié au développement durable (économies d'énergie, énergies renouvelables). DGEC-SC Avertissement : le document ci-après a été rédigé pour apporter une aide aux lecteurs pour une meilleure

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION

DEMANDE DE SUBVENTION Aide régiona onale aux 1000 premiers ers logements à énergie passi ssive et à énergie positi sitive «effinergie+» et «BEPOS effinergiefinergie» DEMANDE DE SUBVENTION 7 Pièces à retourner à : Maison de

Plus en détail

Chauffage, isolation et ventilation écologiques

Chauffage, isolation et ventilation écologiques Chauffage, isolation et ventilation écologiques Paul de haut Deuxième édition 2011 Groupe Eyrolles 2007, 2011 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12998-4 PARTIE 1 BILAN ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS

Plus en détail

La performance énergétique des bâtiments en France

La performance énergétique des bâtiments en France La performance énergétique des bâtiments en France 10 ans EPB ROGER Marie-Christine Cheffe du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction Ministère du logement et de l habitat

Plus en détail

La réglementation thermique 2012 Les principes généraux et quelques définitions

La réglementation thermique 2012 Les principes généraux et quelques définitions La réglementation thermique 2012 Les principes généraux et quelques définitions 15 septembre 2011 à LIMOGES - ESTER TECHNOPOLE Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement du

Plus en détail

Quelles aides pour mes travaux de rénovation énergétique

Quelles aides pour mes travaux de rénovation énergétique Ségolène Royal soutient la rénovation énergétique des logements et la création d emplois pour la croissance verte en permettant le cumul de l éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) et du crédit d impôt transition

Plus en détail

LE CREDIT D'IMPOT RELATIF AU DEVELOPPEMENT DURABLE, ECONOMIES D'ENERGIE, ENERGIES RENOUVELABLES)

LE CREDIT D'IMPOT RELATIF AU DEVELOPPEMENT DURABLE, ECONOMIES D'ENERGIE, ENERGIES RENOUVELABLES) Fiche Pratique LE CREDIT D'IMPOT RELATIF AU DEVELOPPEMENT DURABLE, ECONOMIES D'ENERGIE, ENERGIES RENOUVELABLES) * Avertissement : le document ci-après a été rédigé pour apporter une aide aux lecteurs pour

Plus en détail

DPE v/s règles Th et audit

DPE v/s règles Th et audit DPE v/s règles Th et audit DPE Règles Th (Th-C-E en neuf ; Th-C-E ex en existant) Audit énergétique 1 - chauffage 2 - refroidissement 3 - ECS 4 - auxiliaires 5 - éclairage contenu + bureautique ascenseurs,

Plus en détail

HABITAT : De la forêt vers un habitat moderne et bioclimatique

HABITAT : De la forêt vers un habitat moderne et bioclimatique HABITAT : De la forêt vers un habitat moderne et bioclimatique Augmenter la part du bois alpin dans la construction afin de favoriser la filière bois alpine, relocaliser l économie forestière Union Régionale

Plus en détail

Les indices d une révolution

Les indices d une révolution RT 2012 Les indices d une révolution ÉRIC FeLICE [1] La RT 2012, en rendant obligatoire la conception bioclimatique des bâtiments, bouleverse les règles de construction. Le recours aux énergies renouvelables

Plus en détail

PLAN D ACTIONS HABITER

PLAN D ACTIONS HABITER AGENDA 21-PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU PAYS D AUBAGNE ET DE L ETOILE PLAN D ACTIONS HABITER Octobre 2012 932, avenue de la Fleuride ZI les Paluds - BP 1415 13785 Aubagne

Plus en détail

La maison basse consommation. Les Fondamentaux. N 4 Août 2009 Information Presse

La maison basse consommation. Les Fondamentaux. N 4 Août 2009 Information Presse La maison basse consommation Les Fondamentaux N 4 Août 2009 Information Presse La maison basse consommation La maison basse consommation Les Réglementations Thermiques pour le neuf et l'existant ainsi

Plus en détail

MONTFORT-LE-GESNOIS Rencontre Riverains

MONTFORT-LE-GESNOIS Rencontre Riverains MONTFORT-LE-GESNOIS Rencontre Riverains 15 logements BEPAS (Bâtiment à énergie passive) Le Champ de Foire Architecte : V. Legrand, Cabinet GERA Puteaux Mardi 8 juillet 2014 à 18 heures 1 15 logements BEPAS

Plus en détail

L application de la réglementation thermique RT 2012

L application de la réglementation thermique RT 2012 L application de la réglementation thermique RT 2012 Présentation du 30 mai 2013 à l ASDER Alain GUILLOT Service Habitat et Construction de la DDT Savoie 1 La réglementation RT 2012 à compter du 1 er janvier

Plus en détail

QUI ET POURQUOI LA RT2012?

QUI ET POURQUOI LA RT2012? QUI ET POURQUOI LA RT2012? La réglementation thermique 2012 s applique à la quasi-totalité des bâtiments dont le permis de construire a été déposé après 01 janvier 2013, à quelques exceptions près. La

Plus en détail

PROGRAMME «HABITER MIEUX» DOSSIER DE PRESSE

PROGRAMME «HABITER MIEUX» DOSSIER DE PRESSE PROGRAMME «HABITER MIEUX» DOSSIER DE PRESSE Le Programme «Habiter Mieux» en FRANCE Etat des lieux Contexte National : La précarité énergétique pèse sur les ménages les plus fragiles depuis de nombreuses

Plus en détail

Rénovation énergétique de l habitat OPAH cœur de Maurienne. Jean Luc DOL

Rénovation énergétique de l habitat OPAH cœur de Maurienne. Jean Luc DOL Rénovation énergétique de l habitat OPAH cœur de Maurienne Jean Luc DOL L ASDER Association Savoyarde pour le Développement des Energies Renouvelables Association sans but lucratif créée en 1981, 20 salariés

Plus en détail

Grenelle Environnement

Grenelle Environnement Grenelle Environnement Convention d engagements pour l accélération de la construction de «Bâtiments Basse Consommation» (BBC) Entre L Etat, représenté par Jean-Louis Borloo, ministre d Etat, ministre

Plus en détail

City Zed : vivre aujourd'hui dans la maison de demain. Photovoltaïque : le moratoire rabaissé à 3 mois Construire

City Zed : vivre aujourd'hui dans la maison de demain. Photovoltaïque : le moratoire rabaissé à 3 mois Construire Page 1/6 Des constructions neuves exemplaires Le palmarès des trophées Habitat Bleu Ciel d'edf vient d'être dévoilé. Pour la deuxième année consécutive, une quinzaine de constructeurs de maisons EDF Bleu

Plus en détail

1. Celui qui engage les travaux dans son lieu d habitation principale, soit le propriétaire, le locataire ou l occupant à titre gratuit.

1. Celui qui engage les travaux dans son lieu d habitation principale, soit le propriétaire, le locataire ou l occupant à titre gratuit. Crédit d impôt, ce qui change en 2010 L Etat s est engagé à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à valoriser de plus en plus les énergies renouvelables pour moins polluer et mieux consommer

Plus en détail

LES AIDES LOCALES. Collectivité Nature Bénéficiaires Montant Conditions AIDES A L ACCESSION A LA PROPRIETE

LES AIDES LOCALES. Collectivité Nature Bénéficiaires Montant Conditions AIDES A L ACCESSION A LA PROPRIETE LES AIDES LOCALES Collectivité Nature Bénéficiaires Montant Conditions AIDES A L ACCESSION A LA PROPRIETE Région Poitou- Charentes Aide directe pour la construction ou l achat d un logement neuf à énergie

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012. Réunion Publique du 3 juillet 2013

Réglementation Thermique 2012. Réunion Publique du 3 juillet 2013 Réglementation Thermique 2012 Réunion Publique du 3 juillet 2013 Déroulement de la présentation Présentation de l Espace Info Energie La RT 2012 : les enjeux nationaux Conciliation enjeux énergétiques

Plus en détail

La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment. Sophie LE GARREC MEEDDM DGALN DHUP

La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment. Sophie LE GARREC MEEDDM DGALN DHUP Club des utilisateurs Display en France La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment Sophie LE GARREC Chef de projet DPE & Performance énergétique des bâtiments existants

Plus en détail

PLAN D ACTIONS HABITER

PLAN D ACTIONS HABITER AGENDA 21-PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU PAYS D AUBAGNE ET DE L ETOILE PLAN D ACTIONS HABITER Octobre 2012 932, avenue de la Fleuride ZI les Paluds - BP 1415 13785 Aubagne

Plus en détail

Appel à Projets «conception et réalisation de petites unités de méthanisation à la ferme» (Fonds Régional d'excellence Environnementale PC)

Appel à Projets «conception et réalisation de petites unités de méthanisation à la ferme» (Fonds Régional d'excellence Environnementale PC) APPEL À PROJETS «CONCEPTION ET RÉALISATION DE PETITES UNITÉS DE MÉTHANISATION À LA FERME» (Inférieure à 1 500 tonnes de matière brute par an soit 400 tonnes de matière sèche) RÉGION POITOU-CHARENTES Date

Plus en détail

V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE LA SITUATION À PARIS V.1 - FAVORISER LA SOBRIÉTÉ ÉNERGÉTIQUE La maîtrise de l énergie et plus largement la politique de lutte contre les changements

Plus en détail

L éco prêt à taux zéro :

L éco prêt à taux zéro : L éco prêt à taux zéro : - Description et objectif : Destiné à financer les rénovations thermiques représentant des montants importants, c est l une des principales mesures financières du Grenelle Environnement

Plus en détail

LA PLATEFORME BÂTIMENT DURABLE «TIPEE» ET UNE ILLUSTRATION DE RÉHABILITATION DE LOGEMENTS SOCIAUX

LA PLATEFORME BÂTIMENT DURABLE «TIPEE» ET UNE ILLUSTRATION DE RÉHABILITATION DE LOGEMENTS SOCIAUX COMITÉ RÉGIONAL PLAN BÂTIMENT DURABLE SÉANCE PLÉNIÈRE DU 2 JUILLET 2014 LYCÉE ST-JACQUES DE COMPOSTELLE - POITIERS LA PLATEFORME BÂTIMENT DURABLE «TIPEE» ET UNE ILLUSTRATION DE RÉHABILITATION DE LOGEMENTS

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 L élaboration de la RT 2012 Une concertation large et structurée 2 ans de travaux depuis septembre 2008 13 groupes de travail thématiques

Plus en détail

Habitat & Économies d énergie. Conseils & Aides financières

Habitat & Économies d énergie. Conseils & Aides financières Habitat & Économies d énergie Conseils & Aides financières Le Programme Local de l'habitat (PLH) de l Agglomération du Bocage Bressuirais vise notamment à renforcer l attractivité des coeurs de bourg du

Plus en détail

Atelier 4. Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire

Atelier 4. Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire Atelier 4 Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire 26 Février 2010 UNE AEU DANS LE CADRE DU PLU 10 thématiques en quatre ateliers Atelier n 1 Biodiversité Paysages et patrimoine Atelier

Plus en détail

Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo

Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo Rofaïda LAHRECH rofaida.lahrech@cstb.fr Les dispositifs réglementaires pour l amélioration de la performance énergétique des bâtiments en France Maîtrise

Plus en détail

Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS

Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS 2.1 RÉCAPITULATIF 2.2 VERSION DE BASE 2.3 OPTION N 1 2.4 OPTION

Plus en détail

Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013

Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013 Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013 Qu'est-ce que le crédit d'impôt développement durable? C'est une disposition fiscale permettant aux ménages de déduire de leur impôt sur le revenu une partie

Plus en détail

adaptations urbaines en Île-de-France

adaptations urbaines en Île-de-France Atelier de prospective Contrainte énergétique et Habitat et tertiaire face aux enjeux énergétiques Enjeux et instruments Pierre HERANT Chef du Département Bâtiment et Urbanisme Agence de l Environnement

Plus en détail

Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012. Réglementation thermique

Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012. Réglementation thermique Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012 Réglementation thermique Avec Maison DTT Avec Maisons CTVL www.maison-dtt.fr La réglementation

Plus en détail

La Communauté de Communes montre l exemplel LA MAISON A ENERGIE POSITIVE

La Communauté de Communes montre l exemplel LA MAISON A ENERGIE POSITIVE La Communauté de Communes montre l exemplel LA MAISON A ENERGIE POSITIVE Objectif Encourager la construction de bâtiments «exemplaires» sur le Pays des Herbiers : - consommant très peu d énergie - utilisant

Plus en détail

Selon les prescriptions de l article L. 111-9 du code de la construction et de l habitation, au moment du dépôt de permis de construire :

Selon les prescriptions de l article L. 111-9 du code de la construction et de l habitation, au moment du dépôt de permis de construire : RAPPORT Formulaire d attestation de la réalisation de l étude de faisabilité pour les bâtiments de plus de 1000 m 2 et de la prise en compte de la réglementation thermique au dépôt de la demande de permis

Plus en détail

Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle

Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle Les chocs pétroliers des années 70 nous ont fait réaliser que si nos logements étaient confortables, c était au prix d une utilisation

Plus en détail

Eco ptz : nouveau dispositif gouvernemental

Eco ptz : nouveau dispositif gouvernemental Page 1 of 6 Eco ptz : nouveau dispositif gouvernemental Une mesure du Grenelle de l'environnement en faveur des travaux d'économie d'énergie : jusqu'à 30 000 de travaux. Le 26 février 2009, Jean-Louis

Plus en détail

DÉLIBÉRATION N 2015CR076 DU 16/10/2015. FREE - Poêles et chaudières hydrauliques particuliers

DÉLIBÉRATION N 2015CR076 DU 16/10/2015. FREE - Poêles et chaudières hydrauliques particuliers DÉLIBÉRATION N 2015CR076 DU 16/10/2015 FREE - Poêles et chaudières hydrauliques particuliers Montant de l'aide régionale Territoire d'intervention : Poitou-Charentes Date de fin de validité du dispositif

Plus en détail

Dossier de presse. CMB lutte contre les passoires thermiques! www.cmb-bois.fr. CMB présente à H Expo Hall 8 Allée A - Stand A 37

Dossier de presse. CMB lutte contre les passoires thermiques! www.cmb-bois.fr. CMB présente à H Expo Hall 8 Allée A - Stand A 37 CMB présente à H Expo Hall 8 Allée A - Stand A 37 Communiqué de presse - septembre 2012 En ligne sur CMB lutte contre les passoires thermiques! Dossier de presse CMB, depuis près de 30 ans, travaille à

Plus en détail

Energies renouvelables en Nord-Pas de Calais : Quel gisement et quels modèles de

Energies renouvelables en Nord-Pas de Calais : Quel gisement et quels modèles de Energies renouvelables en Nord-Pas de Calais : Quel gisement et quels modèles de développement? Contexte Depuis le début des années 1990, l Etat, l ADEME et la Région travaillent sur le développement des

Plus en détail

SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE. 100 /kwc installé en panneaux photovoltaîques jusqu'à 3 kwc. 100 /kwc installé en panneaux photovoltaîques jusqu'à 3 kwc

SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE. 100 /kwc installé en panneaux photovoltaîques jusqu'à 3 kwc. 100 /kwc installé en panneaux photovoltaîques jusqu'à 3 kwc LES AIDES A L'INSTALLATION D'ENERGIES RENOUVELABLES, A LA MAITRISE DE L'ENERGIE ET A L'ECOCONSTRUCTION POUR LES PARTICULIERS LORRAINS. Les informations suivantes sont données à titre indicatif et doivent

Plus en détail

1 er Contrat de Performance Energétique en logement social. Présentation des résultats 14 novembre 2013

1 er Contrat de Performance Energétique en logement social. Présentation des résultats 14 novembre 2013 1 er Contrat de Performance Energétique en logement social Présentation des résultats 14 novembre 2013 Introduction Daniel BIARD Président du Comité Exécutif Pourquoi un CPE? François GUIDOT, Directeur

Plus en détail

"Les incitations fiscales, les certificats d'économie d'énergie, la fiscalité verte?

Les incitations fiscales, les certificats d'économie d'énergie, la fiscalité verte? "Les incitations fiscales, les certificats d'économie d'énergie, la fiscalité verte? ingéniosité Crédit images J. DOMEAU Quelles sont les vraies opportunités de développement pour vos entreprises?" 1 Contexte

Plus en détail

Les notions essentielles. Ses domaines d application. Pour tout contribuable, Qu est-ce que le crédit d impôt?

Les notions essentielles. Ses domaines d application. Pour tout contribuable, Qu est-ce que le crédit d impôt? Pour tout contribuable, le crédit d impôt Le crédit d impôt «développement durable» est sans doute l aide que les particuliers connaissent le mieux. Mais attention, il ne s applique pas de façon identique

Plus en détail

Rencontre de l habitat l

Rencontre de l habitat l Rencontre de l habitat l durable Les aides financières pour l habitat ancien Réunion du 27 Mai 2010 Arehn Daniel LEHUE ANAH Alain DEBADIER Notaire Romain DANTEL Catherine OTRAL-VOLLMER Espace Info Energie

Plus en détail

Action 1 : Economiser les flux (énergie et eau)

Action 1 : Economiser les flux (énergie et eau) Objectif 1.1 Diminuer les consommations énergétiques de la commune et des services municipaux Services partenaires Tous les services Lutte contre le changement climatique et protection Partenaires à associer

Plus en détail

La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? COPARY Le Dimanche 07/04/2013

La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? COPARY Le Dimanche 07/04/2013 La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? COPARY Le Dimanche 07/04/2013 Sommaire 1- Les enjeux de la transition énergétique 2- Etat des lieux des consommations et des modes de production

Plus en détail

Réunion publique Charente-Arnoult Cœur de Saintonge Fédération Française du Bâtiment RGE Dupré ambassadeurs

Réunion publique Charente-Arnoult Cœur de Saintonge Fédération Française du Bâtiment RGE Dupré ambassadeurs Réunion publique Organisée par la Communauté de Communes Charente-Arnoult Cœur de Saintonge avec les participations de la Fédération Française du Bâtiment, de l entreprise RGE Dupré et des ambassadeurs

Plus en détail

Le régime des primes. Energie 2010-2011

Le régime des primes. Energie 2010-2011 Primes à l énergie Le régime des primes Dispositions pour 2010 et 2011 Energie 2010-2011 Bernard Monnier Chef de Cabinet adjoint Cabinet de Jean-Marc NOLLET Vice-Président et Ministre wallon du Développement

Plus en détail

REGLEMENT 2014 DU CONTRAT CLIMAT ENERGIE

REGLEMENT 2014 DU CONTRAT CLIMAT ENERGIE REGLEMENT 2014 DU CONTRAT CLIMAT ENERGIE OBJECTIFS Le Contrat Climat Energie a pour objectifs de : - faciliter l accès des particuliers à la rénovation «BBC» de leur maison individuelle par un accompagnement

Plus en détail

Création de «l Eco-prêt à taux zéro» pour la rénovation thermique des logements

Création de «l Eco-prêt à taux zéro» pour la rénovation thermique des logements Création de «l Eco-prêt à taux zéro» pour la rénovation thermique des logements 20 partenaires se mobilisent pour mettre en œuvre l engagement du Grenelle Environnement Partenaires L Etat, représenté par

Plus en détail

Le bâtiment à énergie positive (BEPOS)

Le bâtiment à énergie positive (BEPOS) Le bâtiment à énergie positive (BEPOS) Les économies d énergie dans le bâtiment sont aujourd hui une priorité : comme nous l avons vu, les secteurs résidentiel et tertiaire représentent 44% de la consommation

Plus en détail

Convention Qualité de réhabilitation du parc privé

Convention Qualité de réhabilitation du parc privé Convention Qualité de réhabilitation du parc privé Version 16 juin 2011 1 Sommaire Préambule 3 1 - Périmètre d application 4 2 - Préconisations générales 4 Le diagnostic préalable 4 Le projet de réhabilitation

Plus en détail

Le programme d aides publiques pour l amélioration de l habitat. La Communauté d Agglomération Périgourdine et ses partenaires présentent :

Le programme d aides publiques pour l amélioration de l habitat. La Communauté d Agglomération Périgourdine et ses partenaires présentent : La Communauté d Agglomération Périgourdine et ses partenaires présentent : Le programme d aides publiques pour l amélioration de l habitat Contact presse : Martine Chauvineau - Tél. 05 53 35 86 37 m.chauvineau@agglo-perigueux.fr

Plus en détail

COMPTE RENDU DEMARCHE ENVIRONNEMENTALE

COMPTE RENDU DEMARCHE ENVIRONNEMENTALE COMPTE RENDU DEMARCHE ENVIRONNEMENTALE MAITRE D OUVRAGE EHPAD Debrou - Joué-lès-Tours (37) OPERATION PHASE Projet de construction et restructuration de l établissement Profil et incidences de la démarche

Plus en détail

Newsletter 3 Des projets pilotes dans chacune des cinq collectivités partenaires du projet Class 1

Newsletter 3 Des projets pilotes dans chacune des cinq collectivités partenaires du projet Class 1 Cost-effective Low-energy Advanced Sustainable Solutions www.class1.dk Newsletter 3 Des projets pilotes dans chacune des cinq collectivités partenaires du projet Class 1 Le rapport complet est disponible

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue Jean Haust N : 122 Boîte : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue Jean Haust N : 122 Boîte : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Type de bâtiment : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Construction : avant 1971 ou inconnu Version du protocole:

Plus en détail

FONDS ENERGIE HABITAT + BOUQUET DE TRAVAUX

FONDS ENERGIE HABITAT + BOUQUET DE TRAVAUX FONDS ENERGIE HABITAT + BOUQUET DE TRAVAUX Formulaire de demande de subvention 2016 FEH+ Données relatives au demandeur (à remplir par le demandeur/bénéficiaire) NOM, Prénom... Adresse...... Code postal,

Plus en détail

PLU Grenelle : Fiches pratiques

PLU Grenelle : Fiches pratiques PLU Grenelle : Fiches pratiques 4. Performances environnementales. Fiche :Performances environnementales renforcées Fiche alimentée par le travail réalisé dans le cadre d une démarche engagée avec Saint-Etienne-

Plus en détail

et l identification du potentiel l agglomération du Grand Lyon Colloque Franco-Danois Energies d avenir Avril 2008 ML Gagne

et l identification du potentiel l agglomération du Grand Lyon Colloque Franco-Danois Energies d avenir Avril 2008 ML Gagne Le Plan climat à Lyon et l identification du potentiel d énergies renouvelables dans l agglomération du Grand Lyon Les engagements du Grand Lyon Le Grand Lyon, entité géographique et politique de 2,6 M

Plus en détail

Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement. Les orientations de la RT2012. Une RT2012 pour quels bâtiments?

Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement. Les orientations de la RT2012. Une RT2012 pour quels bâtiments? Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement Hôtel de la Région Rhône-Alpes Sylvain Charlot 27 avril 2012 Une RT2012 pour quels bâtiments? Les orientations de la RT2012 Les bâtiments visés Tous

Plus en détail

Aides financières de la part de l Etat. maison basse consommation d énergie et maison basse énergie.

Aides financières de la part de l Etat. maison basse consommation d énergie et maison basse énergie. Aides financières de la part de l Etat maison basse consommation d énergie et maison basse énergie. Maison à performance énergétique élevée Lors de la conception d une maison à performance énergétique

Plus en détail

Plan climat de la ville de Lille. Objectifs & résultats 2010

Plan climat de la ville de Lille. Objectifs & résultats 2010 Plan climat de la ville de Lille Objectifs & résultats 2010 EDITORIAL Martine Aubry Maire de Lille Philippe Tostain Conseiller municipal délégué à l énergie et à la gestion des bâtiments municipaux 2 En

Plus en détail

«Ma première pierre» DE PRESENTATION DOSSIER 8 JANVIER 2013

«Ma première pierre» DE PRESENTATION DOSSIER 8 JANVIER 2013 DOSSIER DE PRESENTATION 8 JANVIER 2013 «Ma première pierre» Reconduction et actualisation en 2013 du dispositif d aide aux primo-accédants modestes, acquéreurs d un logement neuf ou ancien avec travaux,

Plus en détail

Pour 2012, selon la Loi de. Investissements bénéficiant du crédit d'impôt Equipements de production d'énergie utilisant éolienne ou hydraulique

Pour 2012, selon la Loi de. Investissements bénéficiant du crédit d'impôt Equipements de production d'énergie utilisant éolienne ou hydraulique Petit Rappel Quelles sont les conditions pour en bénéficier en 2012? Votre situation : Vous êtes locataire, propriétaire occupant ou occupant à titre gratuit ; Vous êtes fiscalement domicilié en France.

Plus en détail

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES Cahier des charges 2012 et 2013

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES Cahier des charges 2012 et 2013 APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES Cahier des charges 2012 et 2013 L appel à projets pluriannuel s inscrit dans le cadre du PRELUDDE 2 (Programme REgional de

Plus en détail

DÉLIBÉRATION N 2015CR076 DU 16/10/2015. FREE - Chauffe-Eau Solaires Individuels

DÉLIBÉRATION N 2015CR076 DU 16/10/2015. FREE - Chauffe-Eau Solaires Individuels DÉLIBÉRATION N 2015CR076 DU 16/10/2015 FREE - Chauffe-Eau Solaires Individuels Montant de l'aide régionale Territoire d'intervention : Poitou-Charentes Date de fin de validité du dispositif : 31/12/2016

Plus en détail

Dijon, jeudi 13 septembre 2012. Inauguration du premier programme mixte de logements éco-quartier Hyacinthe-Vincent

Dijon, jeudi 13 septembre 2012. Inauguration du premier programme mixte de logements éco-quartier Hyacinthe-Vincent Dijon, jeudi 13 septembre 2012 Inauguration du premier programme mixte de logements éco-quartier Hyacinthe-Vincent Le 13 septembre 2012, François Rebsamen, Sénateur-Maire de Dijon, président du Grand Dijon

Plus en détail

SOLUTION CHAUFFAGE & EAU CHAUDE SANITAIRE

SOLUTION CHAUFFAGE & EAU CHAUDE SANITAIRE SOLUTION CHAUFFAGE & EAU CHAUDE SANITAIRE kw 9 12 14 16 Unités Extérieures s s L 200 / 300 200 / 300 200 / 300 200 / 300 Ballon ECS m 2 Panneaux Compatibles Ballon ECS Panneaux Solaires Fiable et très

Plus en détail

Contribuer à Solvabiliser les ménages modestes par la réduction des dépenses en énergie dans le logement

Contribuer à Solvabiliser les ménages modestes par la réduction des dépenses en énergie dans le logement Contribuer à Solvabiliser les ménages modestes par la réduction des dépenses en énergie dans le logement Permettre la réduction des besoins énergétiques des logements grâce à des constructions performantes

Plus en détail

La Communauté Urbaine de Bordeaux (CUB)

La Communauté Urbaine de Bordeaux (CUB) La Communauté Urbaine de Bordeaux (CUB) Situation géographique Un territoire Ville centre : Bordeaux La 7ème agglomération française (poids démographique) Découpage administratif de la France La France

Plus en détail

RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 : LES SOLUTIONS CHAFFOTEAUX

RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 : LES SOLUTIONS CHAFFOTEAUX Gaz Solaire Air Électricité RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 : LES SOLUTIONS CHAFFOTEAUX DOSSIER DE PRESSE Septembre 2012 LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 La Réglementation Thermique 2012 est applicable à

Plus en détail

APPEL A PROJETS REGIONAL 2009 «Intégration architecturale des systèmes photovoltaïques»

APPEL A PROJETS REGIONAL 2009 «Intégration architecturale des systèmes photovoltaïques» APPEL A PROJETS REGIONAL 2009 «Intégration architecturale des systèmes photovoltaïques» La Région Centre a inscrit la lutte contre les gaz à effet de serre et contre le changement climatique parmi ses

Plus en détail

Saint-Etienne Châteaucreux.

Saint-Etienne Châteaucreux. Saint-Etienne Châteaucreux. Un nouveau quartier au cœur naturellement chaleureux! Châteaucreux : quand tout un quartier fait le choix de l avenir. Projet ambitieux, le nouveau Châteaucreux a pour objectif

Plus en détail

LES PROBLEMES ÉNERGETIQUES DE NOTRE IMMEUBLE. (Synthèse de l audit énergétique)

LES PROBLEMES ÉNERGETIQUES DE NOTRE IMMEUBLE. (Synthèse de l audit énergétique) LES PROBLEMES ÉNERGETIQUES DE NOTRE IMMEUBLE (Synthèse de l audit énergétique) 1 Un constat alarmant Une consommation en augmentation légère mais régulière 195 190 185 180 175 170 165 160 Consommation

Plus en détail

Top départ pour la RT 2012!

Top départ pour la RT 2012! Top départ pour la RT 2012! La poursuite du Grenelle de L'Environnement dans sa volonté de pérenniser la dynamique impulsée par les "bâtiments basse consommation" : De tous les secteurs économiques, celui

Plus en détail

Aide à la production de logements sociaux 3 Aide à la production de logements privés à loyers maîtrisés _ 5

Aide à la production de logements sociaux 3 Aide à la production de logements privés à loyers maîtrisés _ 5 Sommaire Production de logements Aide à la production de logements sociaux 3 Aide à la production de logements privés à loyers maîtrisés _ 5 Amélioration des conditions de logement Aide à la réhabilitation

Plus en détail

efficacité ÉnergÉtique des bâtiments

efficacité ÉnergÉtique des bâtiments efficacité ÉnergÉtique des bâtiments La nécessité de maîtriser l énergie et de diminuer la consommation annuelle par quatre d ici 2050 a ouvert une nouvelle page de l histoire de l innovation dans le bâtiment.

Plus en détail

UN HABITAT ÉCONOME EN ÉNERGIE

UN HABITAT ÉCONOME EN ÉNERGIE LES FICHES D INFORMATION pour les consommateurs d énergies de la Loire ÉCONOMISER SON ÉNERGIE 5 UN HABITAT ÉCONOME EN ÉNERGIE RÉNOVER OU CONSTRUIRE PERFORMANT L énergie est de plus en plus chère et la

Plus en détail

Transition énergétique des collectivités. Comité de pilotage Conseil Energie Partagé

Transition énergétique des collectivités. Comité de pilotage Conseil Energie Partagé Transition énergétique des collectivités Comité de pilotage Conseil Energie Partagé PAYS RUTHENOIS / CEP Pays Ruthénois: 8 salariés 57 communes 93 000 habitants 5 M /an d énergie Programme Matin (09:00)

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 OCTOBRE 2007 DELIBERATION N CR-07/15.207 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Lutte contre le changement climatique : vers un Plan Climat Languedoc- Roussillon LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

Alain CROMBEZ Chef du Service Construction, Habitat & Ville (DDE)

Alain CROMBEZ Chef du Service Construction, Habitat & Ville (DDE) Conférence débat sur la rénovation énergétique des bâtiments publics Saint-Pourçain/Sioule 13 octobre 2009 La réglementation thermique en vigueur L expérience de la Direction Départementale de l Équipement

Plus en détail

Habiter mieux. un programme de lutte contre la précarité énergétique

Habiter mieux. un programme de lutte contre la précarité énergétique Habiter mieux un programme de lutte contre la précarité énergétique La communauté de communes du pays de Gueugnon vient élargir le cercle des partenaires «Habiter mieux» Conception-réalisation : DDT 71

Plus en détail

Direction Départementale des Territoires. Unité Performance du Bâtiment. Pré-diagnostic. Parc immobilier de la commune.

Direction Départementale des Territoires. Unité Performance du Bâtiment. Pré-diagnostic. Parc immobilier de la commune. Direction Départementale des Territoires Unité Performance du Bâtiment Parc immobilier de la commune de Date : 17 mai 2011 Rédacteur : Sommaire 1.CONTEXTE DE LA MISSION...3 2.FICHES D'IDENTITE DES BATIMENTS...3

Plus en détail

PLAN GLOBAL EN EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE BUDGET 2011

PLAN GLOBAL EN EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE BUDGET 2011 PLAN GLOBAL EN EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE BUDGET 0 Révisé : 0--0 Page de 0 commercialisation, il assurera une présence aux événements et dans les médias pertinents. De plus, il poursuivra, avec la Société

Plus en détail

Construction d une maison Passive écologique. Le Stanco 22300 LANNION. Maitres d ouvrage : Gael et Gwen DUBOUAYS

Construction d une maison Passive écologique. Le Stanco 22300 LANNION. Maitres d ouvrage : Gael et Gwen DUBOUAYS Construction d une maison Passive écologique Le Stanco 22300 LANNION Maitres d ouvrage : Gael et Gwen DUBOUAYS Architecte : Atelier Rubin / tonquedec Constructeur : Tycoat construction / Plestin les grèves

Plus en détail

Neuf et existant : Les performances énergétiques dans le bâti

Neuf et existant : Les performances énergétiques dans le bâti Neuf et existant : Les performances énergétiques dans le bâti Cycle de conférences - visite 2012 Conseil de développement du Pays du Centre Bretagne À l aune des mutations énergétiques, il a semblé important

Plus en détail

Charte de confiance et d engagement dans la Rénovation Globale Performante pour les entreprises générales du bâtiment

Charte de confiance et d engagement dans la Rénovation Globale Performante pour les entreprises générales du bâtiment Charte de confiance et d engagement dans la Rénovation Globale Performante pour les entreprises générales du bâtiment Enjeux énergétiques de l habitat - Le secteur du bâtiment est responsable de 45% des

Plus en détail

L écoquartier et l habitat collectif durable : des plateformes pour mettre en oeuvre des collectivités viables

L écoquartier et l habitat collectif durable : des plateformes pour mettre en oeuvre des collectivités viables L écoquartier et l habitat collectif durable : des plateformes pour mettre en oeuvre des collectivités viables Par Paul Dupas, Coordonnateur de projets, Ing.Jr Rencontre municipale de l énergie - AQME

Plus en détail

SOMMAIRE. Communiqué de presse P. 2. Introduction P. 3. Principes de fonctionnement du pass-foncier P. 4 et 5. Organisation du pass-foncier. P.

SOMMAIRE. Communiqué de presse P. 2. Introduction P. 3. Principes de fonctionnement du pass-foncier P. 4 et 5. Organisation du pass-foncier. P. SOMMAIRE Communiqué de presse P. 2 Introduction P. 3 Principes de fonctionnement du pass-foncier P. 4 et 5 Organisation du pass-foncier. P. 6 Annexes. P. 7 à 19 Accession Sociale Pass -Foncier Page 1 COMMUNIQUE

Plus en détail

Problème à résoudre. Activités à réaliser

Problème à résoudre. Activités à réaliser Document ressource Page 1/6 Problème à résoudre Comment Comment choisir choisir type type pour pour e e 100 100 m² m² qui qui respecte respecte les les règles règles d'isolation d'isolation actuelles actuelles??

Plus en détail

Les étiquettes «énergie» et «GES» D ou E sont les plus fréquentes

Les étiquettes «énergie» et «GES» D ou E sont les plus fréquentes COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 534 Juillet 214 Le parc des logements en France métropolitaine, en 212 : plus de la moitié des résidences principales ont une étiquette énergie D ou E OBSERVATION

Plus en détail

Sur Mesure La fiche des politiques régionales

Sur Mesure La fiche des politiques régionales Sur Mesure La fiche des politiques régionales Publication de la Région Poitou-Charentes Juillet N 28-15 EMPLOI 1 933 Bourses Régionales Tremplins pour l'emploi attribuées en 27 par la Région Poitou-Charentes

Plus en détail