Vous êtes prêts? Et bien, on y va!

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Vous êtes prêts? Et bien, on y va!"

Transcription

1 Un projet... oui mais collectif : METHODO OUTILS... et plus encore Trêve de bavardages : ACCOMPAGNEMENT 5. Qui fait quoi? Quand? Comment? Nous voici au départ de la cinquième étape! Votre projet a pris forme ; vous savez ce que l école va réaliser. Il vous reste à déterminer comment le faire, à affiner votre plan d actions. On se concentre donc maintenant sur la planification du projet. Qui va se charger de quoi? A qui peut-on faire appel? Comment va-t-on procéder? A-t-on le budget nécessaire? Quand va-t-on démarrer? Quelles sont les échéances? Vous êtes prêts? Et bien, on y va! Pour cette 5 ème étape : 1. On fait le point sur le projet c est-à-dire sur son état d avancement et aussi sur l intérêt et la motivation des enfants. Plan d'actions 2. On planifie les idées retenues 1

2 1. On fait le point sur le projet Votre projet se concrétise. A priori, cela devrait être plutôt motivant pour tous. Pourtant, la mise en place d un projet n est jamais linéaire. Chacun traverse des phases d enthousiasme et de motivation variables qui peuvent parfois frôler le découragement. Il est alors important, à cette étape, de vérifier que tout le monde est satisfait de la manière dont cela avance et de s attarder sur les questions que chacun pourrait se poser. Pssitt une idée avant de démarrer! Pour ce bilan intermédiaire, pourquoi ne pas inviter une personne extérieure à la classe? Un parent, l infirmière PSE, un éducateur? Les enfants pourront lui raconter le projet et la manière dont il avance, ils pourront expliquer le rôle qu ils y jouent, exprimer leurs sources de fierté, de satisfaction, leurs déceptions, leurs mécontentements Cela sera très enthousiasmant pour eux et l intérêt que cette personne extérieure portera au projet sera incontestablement source de reconnaissance et de motivation! 1.1. La ligne du temps du projet Rien de tel que de réaliser une ligne du temps du projet pour visualiser le travail que vous avez déjà accompli et vous rendre compte de ce qui reste à faire! Cette ligne du temps permettra aux enfants d avoir une vision globale du projet et vous permettra, à vous, d estimer ce qu ils connaissent du projet Les enfants ne sont peut-être pas au courant de tout ce qui s est passé jusqu à présent. Ont-ils été informés de la rencontre entre la directrice et un parent architecte? Non? Eh bien, c est le moment! Récapitulez, avec vos élèves, ce qui a été fait jusqu à présent : l état des lieux, la recherche d informations, la collecte d idées, le tri des idées puis reportez ces différentes étapes sur une ligne du temps sur laquelle figurera quelques moments-clefs de l année : la rentrée des classes, Noël, Carnaval, les vacances scolaires Vous pouvez aussi y faire figurer des moments plus anecdotiques qui ont égayé ces étapes : le jour où un élève a improvisé une chanson sur les toilettes, le jour où un autre a raconté, en revenant d un voyage à l étranger, ce qu il a vu des toilettes 2

3 1.2. L intérêt et la motivation des élèves Ceci étant fait, demandez à vos élèves ce qu ils pensent du projet, comment ils se sentent par rapport à ce projet et par rapport à la manière dont il avance. Démarrez par des questions larges et demandez à chacun de se positionner, pour chaque question, sur une échelle de satisfaction. A savoir Vous trouverez les cartes des pouces en annexe Puis entamez une discussion pour en savoir un peu plus Qu est-ce qu ils apprécient, qu est-ce qui leur plaît, qu est-ce qui leur semble positif? Qu est-ce qui leur déplaît? Qu est-ce qui leur semble difficile, qu est-ce qui (leur) manque éventuellement? Se sentent-ils satisfaits? Ravis? Surpris? Déçus? Contrariés? Pourquoi? Quelles sont les questions qu ils se posent à cette étape? De quoi auraient-ils envie? Et pour la suite, se sentent-ils motivés, découragés? Cette étape est essentielle. Elle vous permettra d identifier les éventuelles sources de problème concernant la dynamique de classe, le projet en soit, l organisation Je ne suis pas tellement motivée car les autres, ils vont tout casser après. Est- ce qu il y aura des ouvriers? Ça finit quand? Ça va pas vite! J ai peur qu on n ait pas le temps. Comment on va faire? J aimerais bien qu on fasse plus de dessins. Comment on va faire pour que les autres ne s en fichent pas du projet? C est donc le moment de (re)booster si nécessaire vos élèves, de les rassurer, de répondre à leurs interrogations, pour poursuivre dans des conditions optimales. 3

4 2. Plan d actions La planification finale se fera au sein du groupe porteur car c est lui qui a tous les éléments en main (le budget notamment). Ici, nous vous proposons toutefois, de travailler cette étape avec les enfants puisque nous avons pris le parti (et vous aussi sans doute) de les associer à chaque étape du projet. Par exemple, l idée ici n est pas de réaliser un échéancier définitif mais de donner aux enfants une notion des délais envisagés pour chaque action et des contraintes dont il faut tenir compte. Et d ailleurs, les enfants sont souvent très pragmatiques : La peinture, il faudra la faire pendant les vacances parce que sinon, on ne pourra plus aller aux toilettes! 1.2. L intérêt et la motivation des élèves Vous avez sous les yeux le projet de l école avec les différentes actions à mettre en place (référez-vous, par exemple, à l arbre à projets qui se compose des idées validées). Reportez chaque action sur un post-it, en utilisant éventuellement des post-it de couleurs distinctes pour les travaux programmés, pour les changements d organisation prévus et pour les actions de sensibilisation à mettre en place. Décoration Changer les verrous Changer les lumières Photos avant et après Plus de lavabos Nettoyage deux fois par jour Du papier toilettes dans chaque wc Un article dans le journal de l école 4

5 Avec les enfants, repartissez les différents post-it en-dessous de la ligne du temps, en fonction de ce qui doit être réalisé tout de suite, dans les prochaines semaines ou avant la fin de l année. Au besoin Prolongez la ligne du temps par une seconde représentant l année scolaire prochaine. Il se pourrait que certaines actions doivent être entreprises à la rentrée: relance de la sensibilisation, information aux nouveaux parents Au besoin aussi Décomposez certaines idées en plusieurs tâches (et donc en plusieurs post-it!). Décoration Choisir les couleurs -> sondage auprès des élèves Décoration Projets de dessins pour les portes Décoration Acheter des plantes Établissez ensuite, avec les élèves, la liste des personnes impliquées dans le projet et associez à chaque groupe de personnes une pastille de couleur : enfants enseignants parents direction personnel ouvrier personnel entretien PSE équipe porteuse Si vous savez déjà quelle classe se charge de quelle partie du projet, vous pouvez alors distinguer les différentes classes par des jeux de gommettes différents. Positionnez les vignettes sur les post-it en fonction des tâches qui relèvent des uns et des autres. 5

6 Et voilà le résultat! Septembre Octobre Novembre Décembre Janvier Février Mars Avril Mai Juin Il ne manque pas quelque chose? Allez, encore un post-it pour le nerf de la guerre : l argent! Pour cela aussi, vous pouvezaussi vous répartir le travail. Vous avez peut-être reçu des fonds extérieurs ou vous travaillez sur fonds propres. Tout ça est alors dans les mains de la direction. Mais si votre budget est un peu serré ou tout simplement pour impliquer les enfants dans ce volet, pourquoi ne pas leur proposer des activités pour récolter des fonds supplémentaires : une marche parrainée? La vente de dessins? Vous pouvez maintenant visualiser en un clin d œil qui sera chargé de quoi et dans quels délais! 2.2. Et pour le projet dont va se charger votre classe Si vous savez déjà si votre classe va s occuper de tel ou tel projet, vous pouvez faire un travail similaire avec vos élèves, cela sera d autant plus concret et motivant pour eux. Vous êtes chargé du projet de fresque murale? Très bien! Quelles sont les étapes? A quoi faut-il penser? Trouver un thème. Comment faire pour trouver un thème? Travailler ensemble sur des propositions de dessins. Faire un vote pour choisir les dessins. Et d ailleurs, est ce qu on les choisit en classe ou est-ce qu on demande l avis aux autres classes? Léo, il dessine super bien les super- héros. On pourrait faire une fresque sur les héros! 6

7 Si on les choisit nous-mêmes, il faut prévoir de présenter les dessins aux autres classes. Comment va-t-on faire cela? Qui s en charge? Peindre. Quand? Avec l aide de qui? Et quand est-ce qu on fait tout ça? L idée est, vous l aurez compris, de scinder le projet en différentes tâches, de répartir le travail, de fixer des échéances Des idées en plus Si vous n en avez pas encore eu l occasion, proposez au responsable technique de se joindre à vous pour cette séquence. C est l occasion de confronter les idées des enfants à des impératifs de sécurité, d hygiène La fresque? Il pourra très certainement vous aider à déterminer son emplacement, vous conseiller pour les peintures Bref, du concret, du concret, du concret, Voilà de quoi (re)motiver les éventuels démotivés! La cinquième étape est terminée. Ça avance, ça avance. Vous êtes maintenant parfaitement organisés. Tout roule! 7

8 Et pour la suite? Il est temps d entreprendre les premières démarches pour la recherche de matériel : des nouvelles planches, des nouveaux verrous, de la peinture Pensez long terme et optez pour du costaud! Cela passe par du matériel de qualité mais aussi par des petites astuces : une école a par exemple imaginé de placer des messages de sensibilisation non pas sur des affiches mais directement sur les carrelages des toilettes. Malin, non? On continue à faire parler du projet! N hésitez pas à contacter la presse locale et à les inviter à venir voir les lieux avant les travaux! Ils auront d autant plus envie de venir faire quelques prises de vue pendant et après les travaux! Prochaine fiche : Retroussons nos manches Vous avez déjà fait énormément de choses pour ce projet. Vous avez donc déjà retroussé vos manches. Disons plutôt que vous rentrez maintenant dans une phase visuelle, celle où les travaux vont démarrer et où les toilettes de l école vont sans doute prendre une autre forme!

9 ANNEXE Trêve de bavardages : ACCOMPAGNEMENT Qui fait quoi? Quand? Comment? Un projet du Fonds BYX (géré par la Fondation Roi Baudouin), en partenariat avec l asbl Question Santé / 2016

«Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent.

«Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent. «Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent. Type d outil : Démarche visant le développement de la compétence «Entrer en contact avec le temps». Auteur(s)

Plus en détail

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE GUIDE D INTERVENTION DU PHILANTHROPE Préparer votre temps d échange avec les Petits Philanthropes Fondée en 2011 avec le soutien des Fondations Edmond de Rothschild, cette association se donne pour objectif

Plus en détail

DES CREPES POUR CONTEXTE, DANS UNE CLASSE DE CE1

DES CREPES POUR CONTEXTE, DANS UNE CLASSE DE CE1 DES CREPES POUR CONTEXTE, DANS UNE CLASSE DE CE1 Marie-Ange Côte, Ecole Albert Bezançon, Boulogne 92 Mireille Guillou, CPC Boulogne 92 Dominique Valentin A l occasion du Mardi-Gras, nous avons décidé de

Plus en détail

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5 Une interview avec la photographe et directrice artistique de la Chancelière allemande, Julia Fassbender Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer Le Grand méchant loup s est rendu

Plus en détail

Détendez-vous on s occupe de tout Pour les petites tâches et les grands projets Vous pouvez compter sur nous!

Détendez-vous on s occupe de tout Pour les petites tâches et les grands projets Vous pouvez compter sur nous! Détendez-vous on s occupe de tout Pour les petites tâches et les grands projets Vous pouvez compter sur nous! Imaginez l assurance totale de savoir que l intendance de votre propriété est entre les mains

Plus en détail

LE QUESTIONNAIRE 1PETITE APPRECIATION PERSONNELLE

LE QUESTIONNAIRE 1PETITE APPRECIATION PERSONNELLE LE QUESTIONNAIRE 1PETITE APPRECIATION PERSONNELLE Avant de vous y mettre, évaluez d emblée, sans trop réfléchir, combien d heures par semaine vous consacrez aux tâches nécessaires et utiles dans le ménage

Plus en détail

ENTRETIENS, VIE EN ENTREPRISE, VIE DE TOUS LES JOURS 5 CONSEILS EN OR POUR AVOIR LA SWISS ATTITUDE

ENTRETIENS, VIE EN ENTREPRISE, VIE DE TOUS LES JOURS 5 CONSEILS EN OR POUR AVOIR LA SWISS ATTITUDE Travailler- en- Suisse.ch ENTRETIENS, VIE EN ENTREPRISE, VIE DE TOUS LES JOURS 5 CONSEILS EN OR POUR AVOIR LA SWISS ATTITUDE A lire absolument si vous voulez avoir une approche professionnelle sur le marché

Plus en détail

4. Mes deux bilans séjour en entreprise

4. Mes deux bilans séjour en entreprise RAPPORT DE STAGE ENTREPRISE 1 : 1- Sommaire Page.1 2- Introduction Page.2 3- Présentation de l'entreprise Page.3 4- Fonctionnement de l'entreprise et l organisation de l entreprise Page.4 5- L'entreprise

Plus en détail

ELECTRICITE au CYCLE 2 et au DEBUT du CYCLE 3

ELECTRICITE au CYCLE 2 et au DEBUT du CYCLE 3 1 ELECTRICITE au CYCLE 2 et au DEBUT du CYCLE 3 A- PROGRESSION CLASSIQUE Allumage d'une ampoule 3,5 V avec la pile plate. Allumage «loin de la pile» (avec des fils) dans le but ultérieur de réaliser un

Plus en détail

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT CE DOCUMENT EST VOTRE LIVRET PARTICIPANT Lisez la première partie, puis complétez la 2 e. Reportez en début de 3 e partie les éléments clés de votre stratégie de mobilité 1 CETTE PREMIERE PARTIE EST A

Plus en détail

Ordre du jour. http://www.creer-sa-reussite.com

Ordre du jour. http://www.creer-sa-reussite.com Ordre du jour Qu'est-ce qu'une croyance? D'où proviennent les croyances? L'importance des croyances dans "votre monde". Comment trouver vos croyances limitantes? (Exercice proposé sur le sujet) Méthode

Plus en détail

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression.

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression. Roland CHARNAY, professeur honoraire de mathématiques en IUFM, chercheur associé à l'inrp «Apprentissage des tables : quelques étapes du CE1 au CM2» Roland Charnay pose un certain nombre de points de repères

Plus en détail

GUIDE D ACCUEIL DU MUSICIEN

GUIDE D ACCUEIL DU MUSICIEN GUIDE D ACCUEIL DU MUSICIEN *** Maintenant, devant la loge du concierge *** "Ah, bonjour! C'est vous le nouveau, hein? Mais rentrez, faites pas le timide hein... J'ai encore mangé personne! Alors, content

Plus en détail

Réussir son approche commerciale avec un prospect. Direction Marketing Clients Firme

Réussir son approche commerciale avec un prospect. Direction Marketing Clients Firme Réussir son approche commerciale avec un prospect 61 Réussir son approche commerciale avec un prospect Organisation de l atelier Durée Thème Pédagogie 20 Réussir un premier RDV avec un prospect (les 2

Plus en détail

La discussion en groupe : variantes pour les 6-8 ans

La discussion en groupe : variantes pour les 6-8 ans Référence 17 - A La discussion en groupe : variantes pour les 6-8 ans Comment varier la dynamique des discussions? Si vous animez souvent des discussions, il pourrait être intéressant de varier un peu

Plus en détail

Comment t accueillir dans la classe?

Comment t accueillir dans la classe? Comment t accueillir dans la classe? Souvent, l accueil des élèves en début d année est limité à son strict minimum (visite, présentation rapide et informelle, quelques activités d échanges ) En plus de

Plus en détail

Le studio télé (pour les 8-15 ans) Guide de préparation à l intention des enseignants

Le studio télé (pour les 8-15 ans) Guide de préparation à l intention des enseignants Le studio télé (pour les 8-15 ans) Guide de préparation à l intention des enseignants Au cours de l atelier «studio télé», vous serez invités, vous et vos élèves, à vous plonger dans l ambiance d un studio

Plus en détail

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Nous vous proposons de préparer votre prochain entretien avec votre conseiller en répondant aux différentes questions posées dans ce document. Cette réflexion

Plus en détail

L accueil social à la ferme

L accueil social à la ferme L accueil social à la ferme L accueil social à la ferme, tel que le réseau CIVAM le conçoit, consiste à recevoir à domicile et dans son eploitation agricole des personnes jeunes ou adultes dont les situations

Plus en détail

Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012. Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et

Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012. Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012 Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Je voudrais tout d abord

Plus en détail

Conception Annie LeBel agente de soutien pédagogique et technique Pour le centre de la petite enfance Magimuse

Conception Annie LeBel agente de soutien pédagogique et technique Pour le centre de la petite enfance Magimuse Conception Annie LeBel agente de soutien pédagogique et technique Pour le centre de la petite enfance Magimuse Papa, maman, Voici un petit survol de ce que j ai vécu cette année au centre de la petite

Plus en détail

Premiers résultats présentés par Karinne Guilloux et Stéphanie Guillemard Chaire de recherche sur la jeunesse

Premiers résultats présentés par Karinne Guilloux et Stéphanie Guillemard Chaire de recherche sur la jeunesse Journée «jeunesse, quartier populaires et pratiques participatives» RésO Villes 6 février 2015, Angers «Jeupart : participation formelle et informelle des jeunes» Premiers résultats présentés par Karinne

Plus en détail

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Avant tout j aimerais remercier tous les enfants qui ont fait l effort d avoir répondu au questionnaire (il y en a eu 16). Et même si ce questionnaire

Plus en détail

Script de vente Ruban pour la famille et les amis

Script de vente Ruban pour la famille et les amis Script de vente Ruban pour la famille et les amis Ce bref script de vente instructif vous est proposé à titre de référence. C est un complément au Guide de vente Ruban MD et aux autres outils de la Trousse

Plus en détail

Le Don d une Nouvelle Vie

Le Don d une Nouvelle Vie Le Don d une Nouvelle Vie Reçu par le Messager Marshall Vian Summers le 14 mai 2011, à Boulder, Colorado. La Nouvelle Révélation de Dieu n est pas simplement là pour valoriser votre existence actuelle

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps)

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps) PREMIÈRE SECTION Sensibilisation à la démarche d apprentissage La préparation (1 er temps) Motivation à l apprentissage Activation des connaissances antérieures Exploration de l objet d apprentissage La

Plus en détail

Personnes handicapées mentales : Citoyens à part entière

Personnes handicapées mentales : Citoyens à part entière A N A L Y S E S 2 0 0 8-1 Personnes handicapées mentales : Citoyens à part entière Contexte Lorsque l on évoque les personnes handicapées et le vote, l on pense presque systématiquement à l accessibilité

Plus en détail

CLAC Lyon 3 Le premier club d'art contemporain

CLAC Lyon 3 Le premier club d'art contemporain DOSSIER DE PRESSE CLAC Lyon 3 Le premier club d'art contemporain universitaire! A quand des CLAC sur tous les campus? SOMMAIRE 1, 2, 3... CLAC! Après Lyon 3, quelle université créera son Club d Art Contemporain?

Plus en détail

How-To : Organiser un évènement

How-To : Organiser un évènement How-To : Organiser un évènement Informations générales Ce dossier a pour but de vous donner des astuces pour organiser un évènement. Pas de méthode universelle, c est pour sûr! Ce dossier est principalement

Plus en détail

COMMENT FAIRE FACE À DIFFÉRENTES SITUATIONS VÉCUES EN STAGE

COMMENT FAIRE FACE À DIFFÉRENTES SITUATIONS VÉCUES EN STAGE COMMENT FAIRE FACE À DIFFÉRENTES SITUATIONS VÉCUES EN STAGE Comment réagir si vous Comment réagir si vous Comment réagir si vous Comment réagir si vous ne savez pas quelque chose en stage éprouvez des

Plus en détail

Promoteur : Pierre Arsenault, responsable et gestionnaire du Centre d accès communautaire internet (CACI)

Promoteur : Pierre Arsenault, responsable et gestionnaire du Centre d accès communautaire internet (CACI) Initiative A2 : École La Relève de Saint-Elzéar Promoteur : Pierre Arsenault, responsable et gestionnaire du Centre d accès communautaire internet (CACI) Intervenante : Édith Arsenault, conseillère pédagogique

Plus en détail

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ Quelques conseils 1 LA FINALITE, LA «PHILOSOPHIE» D UN RAPPORT D ACTIVITE Le rapport d activité a pour fonction de convaincre le jury que vous êtes

Plus en détail

Évaluation du séminaire de méthodologie pour les étudiants en étalement

Évaluation du séminaire de méthodologie pour les étudiants en étalement Mireille Houart Juillet 2013 Évaluation du séminaire de méthodologie pour les étudiants en étalement 1. Contexte En 2012-2013, suite à la réforme et à la demande de la Faculté de médecine, un séminaire

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Difficultés liées aux remédiations Commentaires sur les difficultés et les moyens d action proposés

Difficultés liées aux remédiations Commentaires sur les difficultés et les moyens d action proposés Difficultés liées aux remédiations Commentaires sur les difficultés et les moyens d action proposés Des heures de remédiations sont organisées dans tous les établissements et présentes dans toutes les

Plus en détail

Gérard Garouste, éloge du questionnement

Gérard Garouste, éloge du questionnement Peinture Entretien avec Philippe Piguet Gérard Garouste, éloge du questionnement Face à la critique radicale de l acte de peindre, reprendre la peinture à l origine. La confronter aux Maîtres du passé

Plus en détail

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption»

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» «Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» 1- Rejoindre le jeune sur son chemin : Les jeunes que je reçois en séance de méthodologie viennent me voir

Plus en détail

Trousse du présentateur 2014-2015. Écoles secondaires et cégeps (formations préuniversitaires)

Trousse du présentateur 2014-2015. Écoles secondaires et cégeps (formations préuniversitaires) Trousse du présentateur 2014-2015 Écoles secondaires et cégeps (formations préuniversitaires) _pager votre passion. Pros recherchés! Vous avez en main la trousse du présentateur de l Ordre des CPA du Québec.

Plus en détail

ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015

ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015 FR ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015 Ce que j attends de moi, je l attends aussi de vous K.R. Ravindran Président élu du Rotary Lorsque je me suis adressé

Plus en détail

Justifier financièrement un projet subventionné par le Relais Social. Vade-mecum à destination des partenaires

Justifier financièrement un projet subventionné par le Relais Social. Vade-mecum à destination des partenaires Justifier financièrement un projet subventionné par le Relais Social Vade-mecum à destination des partenaires Pour pouvoir réaliser des actions innovantes et toujours plus adaptées au public en grande

Plus en détail

Organisme en alphabétisation. Présentation du. par Nathalie Pomerleau, animatrice

Organisme en alphabétisation. Présentation du. par Nathalie Pomerleau, animatrice Organisme en alphabétisation Présentation du Projet Mini-bibliothèque 2006-2007 par Nathalie Pomerleau, animatrice Mai 2009 Ce projet a été développé par Nathalie Pomerleau (animatrice) avec la collaboration

Plus en détail

3. Prendre RDV avec un lead généré par les actions marketing firme. Direction Marketing Clients Firme

3. Prendre RDV avec un lead généré par les actions marketing firme. Direction Marketing Clients Firme 3. Prendre RDV avec un lead généré par les actions marketing firme 48 Prendre RDV avec un lead généré par les actions marketing Firme Organisation de l atelier Durée Thème Pédagogie 15 Présentation de

Plus en détail

Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1

Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1 Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1 Fiches séances Thème n 2 Concevoir une page à partir d activités vécues en classe Domaines S approprier le langage Découvrir l écrit Devenir élève Fonction

Plus en détail

Chapitre 1. Les cours. Vous n êtez pas un(e) scribe

Chapitre 1. Les cours. Vous n êtez pas un(e) scribe Chapitre 1 Les cours 1 Vous n êtez pas un(e) scribe Asseyez-vous et faites un bilan de vos dernières journées de cours. Vous avez certainement pris une grande quantité de notes, au moins autant que ce

Plus en détail

Foire aux questions :

Foire aux questions : Foire aux questions : DOSSIER DES ENFANTS : 1. Je viens d acheter la licence et j aurais aimé pouvoir reculer au début de l année avec le logiciel et il me dit que je ne peux pas. Est-ce possible de le

Plus en détail

Construire un référentiel de communication avec les élèves

Construire un référentiel de communication avec les élèves Construire un référentiel de communication avec les élèves Oser entrer en communication : Ø Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre Ø S exprimer

Plus en détail

Besoins, désirs et priorités

Besoins, désirs et priorités module 4 Besoins, désirs et priorités Aperçu les élèves devront : examiner leurs achats récents; déterminer s il s agit de besoins ou de désirs; discuter de l influence qu a la définition des besoins et

Plus en détail

RESULTATS ENQUETE CARRIERE

RESULTATS ENQUETE CARRIERE Rue Gabriel Péri 77527 Coulommiers cedex tél. : 01.64.65.37.15 ou 36.26 e-mail : syndicat-cgt@ch-coulommiers.fr internet : http://cgtchcoulommiers.free.fr Coulommiers, le 29 novembre 2010 RESULTATS ENQUETE

Plus en détail

Sondage : Modérer une page Fan FB?

Sondage : Modérer une page Fan FB? Sondage : Modérer une page Fan FB? Modération 2.0 et Relation Client Digitale Pourquoi ce sondage? Certaines Marques pensent que Facebook doit être un espace de liberté d expression, sans aucune contrainte.

Plus en détail

Activité Domaines Maîtrise de la langue Citoyenneté

Activité Domaines Maîtrise de la langue Citoyenneté FICHE ENSEIGNANT 1 Activité Domaines Maîtrise de la langue Citoyenneté Objectif général Sensibiliser les élèves aux dangers d une surconsommation de télévision. Objectif spécifique Réaliser une enquête.

Plus en détail

LIGNE DE CONDUITE POUR UN AVIS EN TECHNOPREVENTION OPTIMAL

LIGNE DE CONDUITE POUR UN AVIS EN TECHNOPREVENTION OPTIMAL LIGNE DE CONDUITE POUR UN AVIS EN TECHNOPREVENTION OPTIMAL Le présent document comprend une série de recommandations pouvant aider les conseillers en technoprévention dans le cadre de leur communication

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

Plusieurs façons de tracer deux parallèles CM1-CM2

Plusieurs façons de tracer deux parallèles CM1-CM2 Plusieurs façons de tracer deux parallèles CM1-CM2 Séance 1 : l écart constant entre deux droites parallèles donner une définition fonctionnelle du parallélisme de deux droites ; exhiber un procédé de

Plus en détail

ESTONIE : LE CLEAN UP DAY

ESTONIE : LE CLEAN UP DAY ESTONIE : LE CLEAN UP DAY Découvrez Rainer Nolvak et son défi, nettoyer la planète en un jour. À votre tour, adaptez ce défi à votre environnement proche! Date de mise en ligne : juin 2015 Thème : environnement,

Plus en détail

LE CAHIER DE VIE en maternelle

LE CAHIER DE VIE en maternelle LE CAHIER DE VIE en maternelle Synthèse des animations pédagogiques de 2002-2003 et 2003-2004. M.Pajean Cet article essaie de répondre aux questions fréquentes sur l intérêt et le contenu de ce support.

Plus en détail

LE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE

LE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE LE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE Comment faire appel à un psychologue? Demande du patient Orientation par un professionnel A quel moment de la prise en charge peut-on le solliciter? A tout moment de la maladie

Plus en détail

2.1 J approfondis ma réflexion

2.1 J approfondis ma réflexion Je sais ce que je veux faire, mais j ai besoin de mieux savoir comment m y prendre. Quelles sont les étapes? Quelles sont les questions à se poser? Qui va pouvoir m aider? 2.1 J approfondis ma réflexion

Plus en détail

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le Chapitre 1 être Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le monde, de nombreux salariés français souffrent réellement au sein des entreprises qui les emploient. Ce n est pas juste une question de

Plus en détail

DESCRIPTION. Introduction

DESCRIPTION. Introduction ANIMATION Fiche 7 Notre modèle de société, un modèle unique? Thèmes abordés Notre modèle de société Vivre en harmonie dans nos sociétés contemporaines Notre rapport à l argent D autres thématiques : la

Plus en détail

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE SYNTHÈSE GÉNÉRALE

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE SYNTHÈSE GÉNÉRALE 1 Date Titre présentation MUSIQUE ET POINTS DE VENTE SYNTHÈSE GÉNÉRALE Service études et prospective, Direction des ressources et de la stratégie, Juliette Delfaud Octobre 2014 www.sacem.fr SOMMAIRE RAPPEL

Plus en détail

Développer mon Réseau avec Frédéric M

Développer mon Réseau avec Frédéric M Réseau Frédéric M France Développer mon Réseau avec Frédéric M Missions et Qualités d un Distributeur qui veut réussir dans le Marketing de Réseaux Ce que je dois Savoir Ce que je dois Etre Ce que je dois

Plus en détail

Programme de prévention de la prise de risque sur la route des jeunes lycéens chalonnais. Programme inter-établissement.

Programme de prévention de la prise de risque sur la route des jeunes lycéens chalonnais. Programme inter-établissement. Programme de prévention de la prise de risque sur la route des jeunes lycéens chalonnais Programme inter-établissement Evaluation Sommaire 1 - Résultats de l enquête par questionnaire : début de programme...

Plus en détail

Couper en deux, encore et encore : la dichotomie

Couper en deux, encore et encore : la dichotomie Couper en deux, encore et encore : la dichotomie I : Jeu du nombre inconnu Un élève volontaire choisit un nombre entier compris entre 0 et 56. Un autre élève cherche à deviner ce nombre, en adoptant la

Plus en détail

Mettre des PC en réseau

Mettre des PC en réseau 1 sur 8 25/03/2010 14:24 Mettre des PC en réseau Informations sur le tutoriel Auteur : ShigeruM Visualisations : 1 852 613 Salut les Zér0s! Plus d'informations Ici je vais vous apprendre à mettre deux

Plus en détail

Voici un exemple de la page du PARAT que nous avons déjà utilisée pour préparer le plan d action. Dans cette page, cliquez sur le nom de l

Voici un exemple de la page du PARAT que nous avons déjà utilisée pour préparer le plan d action. Dans cette page, cliquez sur le nom de l Bienvenue à la Formation en gestion de cas dans le LaMPSS. Cette séance en salle de classe est offerte au personnel de gestion de cas qui se servira directement du cycle de gestion de cas dans le LaMPSS.

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps)

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps) PREMIÈRE SECTION Sensibilisation à la démarche d apprentissage La préparation (1 er temps) Motivation à l apprentissage Activation des connaissances antérieures Exploration de l objet d apprentissage La

Plus en détail

Chantier d écriture réflexive Esprit mathématique, es-tu là?» ESP Hainaut 2010/2011, module 3

Chantier d écriture réflexive Esprit mathématique, es-tu là?» ESP Hainaut 2010/2011, module 3 SUDOKU en images Règle : Dans une grille, positionner les images dans les cases vides de telle sorte que chaque illustration soit présente une seule fois dans chaque rangée, chaque colonne et chaque fenêtre

Plus en détail

Catalogue 2015-2016. Formation continue. 8 cours pour renforcer les compétences des assistantes parentales et des gardes d enfant à domicile

Catalogue 2015-2016. Formation continue. 8 cours pour renforcer les compétences des assistantes parentales et des gardes d enfant à domicile Catalogue 2015-2016 Formation continue 8 cours pour renforcer les compétences des assistantes parentales et des gardes d enfant à domicile Comme chaque année maintenant, le Centre de formation Pro Juventute

Plus en détail

. Connaître les critères de sélection : un préalable indispensable pour optimiser son dossier

. Connaître les critères de sélection : un préalable indispensable pour optimiser son dossier Partie 1. Connaître les critères de sélection : un préalable indispensable pour optimiser son dossier Certains élèves songent dès la seconde à poursuivre leurs études en classe préparatoire ou autre filière

Plus en détail

Site nivillac.fr : procédure de mise à jour du site internet

Site nivillac.fr : procédure de mise à jour du site internet Site nivillac.fr : procédure de mise à jour du site internet Commune de Nivillac tutoriel pour l administration du site internet Page 1 www.efficienceweb.com Sommaire 1. Préambule et prise en main p.3

Plus en détail

principe du compagnon TROUSSE 1 re ANNÉE Leçon d autoprotection GRATUITE

principe du compagnon TROUSSE 1 re ANNÉE Leçon d autoprotection GRATUITE Répond aux exigences éducatives provinciales Also available in English Le principe du compagnon TROUSSE 1 re ANNÉE Leçon d autoprotection GRATUITE MARTINNESORTPASSEUL.CA CENTRE CANADIEN DE PROTECTION DE

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

L animation des petits groupes dans le parcours Alpha

L animation des petits groupes dans le parcours Alpha L animation des petits groupes dans le parcours Alpha Le but de cette intervention est d introduire les principes de fonctionnement des petits groupes dans le parcours Alpha Planche 1: Animer des petits

Plus en détail

Coaching professionnel et life-coaching

Coaching professionnel et life-coaching Coaching professionnel et life-coaching Quelle est l origine de ces termes? Le terme anglais «coach» dérive en fait du mot français «cocher», qui désignait la personne qui conduisait une voiture tirée

Plus en détail

Incohérences au niveau de la modélisation

Incohérences au niveau de la modélisation Incohérences au niveau de la modélisation Software Group Claudio Grolimund: Il importe d identifier et éliminer les incohérences à l échelle des modèles, a souligné le professeur Alexander Egyed dans le

Plus en détail

Echange Dossier - septembre 2001 Numéro CGT-CFDT Contacts L ARTT A la DG

Echange Dossier - septembre 2001 Numéro CGT-CFDT Contacts L ARTT A la DG Echange Dossier - septembre 2001 Numéro CGT-CFDT Contacts L ARTT A la DG Septembre 2001 : Un mois avant la mise en place «anticipée» de l ARTT, l administration n a toujours pas consulté le personnel,

Plus en détail

comédie pour tout public, huit minutes environ Personnages : Sonia Sybille Quentin Serge Maryse

comédie pour tout public, huit minutes environ Personnages : Sonia Sybille Quentin Serge Maryse 1 de Genre : Personnages : Costumes : Décors : Synopsis : comédie pour tout public, huit minutes environ contemporains salle de réunion, tables et chaises Une maison de retraite va s ouvrir et une consultante

Plus en détail

Programme d amélioration du rendement scolaire en Alberta Cadre de référence Décembre 1999. Annexe A

Programme d amélioration du rendement scolaire en Alberta Cadre de référence Décembre 1999. Annexe A INTRODUCTION Annexe A «Questions et réponses» dans le contexte du cadre de référence Jusqu à maintenant, la conception et l élaboration du Programme d amélioration du rendement scolaire en Alberta ont

Plus en détail

CARRELEUSE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Claire, carreleuse dans le 15 eme arrondissement de Marseille

CARRELEUSE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Claire, carreleuse dans le 15 eme arrondissement de Marseille Dossier n 4 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» CARRELEUSE Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Claire, carreleuse dans le 15 eme arrondissement de Marseille Cela faisait

Plus en détail

Les Françaises et la création d entreprises

Les Françaises et la création d entreprises Les Françaises et la création d entreprises Cette note a été élaborée à partir des résultats d un sondage intitulé «Les femmes et la création d entreprise», produit en janvier 2012 par OpinionWay pour

Plus en détail

Comment discuter de la mort

Comment discuter de la mort Chapitre 3 Comment discuter de la mort 1. Le questionnement de l enfant 2. Jusqu où aller dans la discussion? 3. La transmission par les parents de leur savoir et de leur expérience 4. Les questions majeures

Plus en détail

Écrire le scénario d'une vidéo 1jour1question avec sa classe?

Écrire le scénario d'une vidéo 1jour1question avec sa classe? Écrire le scénario d'une vidéo 1jour1question avec sa classe? LE PROJET Tout au long de sa scolarité, l élève reçoit une éducation aux médias et à l information. Au cycle 3, les enseignants peuvent s appuyer

Plus en détail

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction 1. Bonjour, je m appelle et je suis un(e) policier(ière). (Présentez toute autre personne présente dans la pièce; idéalement, personne d

Plus en détail

Constats. Objectifs. - Mise en place, durant le stage, de projets de vie de stage (PVS) Modalités

Constats. Objectifs. - Mise en place, durant le stage, de projets de vie de stage (PVS) Modalités Constats - Les stagiaires n ont pas en charge de projet à gérer au long terme durant le stage, contrairement à un animateur d ACM qui devra gérer la vie quotidienne, l organisation logistique et matérielle

Plus en détail

Dans notre cadre, le référentiel d activités devra fournir une description de s activités du poste à partir de la situation observée.

Dans notre cadre, le référentiel d activités devra fournir une description de s activités du poste à partir de la situation observée. Fiche pratique N 3 «Analyse des activités d un poste de travail et référentiel d activités» De quoi s agit-il? 1 Il s agit de recueillir des données relatives au poste de travail qui devront être fidèles

Plus en détail

Événements. Introduction Types d événements Direction d événements. 1. Introduction aux événements

Événements. Introduction Types d événements Direction d événements. 1. Introduction aux événements Événements Ce guide vous donnera une meilleure idée du type d événements que vous pouvez diriger dans votre circonscription et vous aidera à les planifier. Introduction Types d événements Direction d événements

Plus en détail

La Semaine canadienne des adultes apprenants : «Apprendre, tout au long de la vie : une initiative à célébrer!»

La Semaine canadienne des adultes apprenants : «Apprendre, tout au long de la vie : une initiative à célébrer!» «Apprendre, tout au long de la vie : une initiative à célébrer» FCAF www.fcaf.net Cahier des activités de la semaine La Semaine canadienne des adultes apprenants Du 20 au 26 mars 2010 Les activités proposées

Plus en détail

Chanson pour les enfants l hiver. Dans la nuit de l hiver Galope un grand homme blanc Galope un grand homme blanc

Chanson pour les enfants l hiver. Dans la nuit de l hiver Galope un grand homme blanc Galope un grand homme blanc NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : ÉCOLE - COURS PRÉPARATOIRE MAÎTRISE DU LANGAGE LANGAGE EN SITUATION ET COMMUNICATION Comprendre des consignes avec un support écrit Barrer ; ; Entourer

Plus en détail

Le Planificateur de repas et les outils en ligne

Le Planificateur de repas et les outils en ligne Le Planificateur de repas et les outils en ligne Le Planificateur de repas est une application en ligne destinée aux membres du Club Bien Mincir qui permet d obtenir des menus quotidiens basés sur la bonne

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles 01 Cas n o 1 Thème : Annonce d une mauvaise nouvelle : Madame S. FICHE À REMETTRE AU «PROFESSIONNEL» Vous êtes aide-soignante dans un établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes. Mme S.

Plus en détail

Introduction. Pourquoi un ordinateur avec stylet? Quel ordinateur avec stylet?

Introduction. Pourquoi un ordinateur avec stylet? Quel ordinateur avec stylet? 1 Introduction Le projet avance, le monde des ordinateurs aussi! C est pour cette raison que nous ne parlons plus de l ordinateur mais des ordinateurs utilisés par l ordyscan. Nous ne citons en général

Plus en détail

Méthodes et astuces pour Mieux négocier

Méthodes et astuces pour Mieux négocier Richard Bourrelly Méthodes et astuces pour Mieux négocier, 2007 ISBN : 978-2-212-53907-3 Chapitre 3 Négocier pour gagner ou pour éviter de perdre? Dans ce chapitre vous apprendrez à : identifier les enjeux

Plus en détail

Comment vider son appareil photo numérique?

Comment vider son appareil photo numérique? Page 1 sur 21 Comment vider son appareil photo numérique? Avec un lecteur de cartes, car cette méthode n oblige pas l installation de l appareil photo sur le PC. 1- introduire la carte de l appareil photo

Plus en détail

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur.

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. CyCle 2 ProPosition de déroulé de visite (1 h 30) Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. Nous

Plus en détail

Matériel de dessin de l élève Matériel de peinture, pastels Feuilles A3, papier au rouleau ou drap blanc Tableau interactif (ou rétroprojecteur)

Matériel de dessin de l élève Matériel de peinture, pastels Feuilles A3, papier au rouleau ou drap blanc Tableau interactif (ou rétroprojecteur) Projet Art L objectif de ce scénario consiste à découvrir des artistes connus (peintres) du pays voisin et réaliser une exposition de peinture à l école. Ce scénario est composé de ces 3 phases: 1. La

Plus en détail

Annonce finale. 20 octobre 2012. Université de Moncton, Moncton N.-B. Édifice Rémi-Rossignol, local A-102

Annonce finale. 20 octobre 2012. Université de Moncton, Moncton N.-B. Édifice Rémi-Rossignol, local A-102 Annonce finale 4 e Journée mathématique du Nouveau-Brunswick francophone 20 octobre 2012 Université de Moncton, Moncton N.-B. Édifice Rémi-Rossignol, local A-102 Les Journées mathématiques du Nouveau-Brunswick

Plus en détail

Si Q1=non 2. Quelle est votre situation professionnelle?

Si Q1=non 2. Quelle est votre situation professionnelle? QUESTIONNAIRE Enquête sur le recours aux heures supplémentaires et complémentaires par les entreprises des secteurs concurrentiels non agricoles volet salariés 1. Travaillez-vous encore dans l entreprise

Plus en détail

Les démons de Deming

Les démons de Deming Les démons de Deming Le gourou du management pense que les entreprises américaines démotivent complètement leur personnel The Wall Street Journal, 1er juin 1990 Si vous demandez à W. Edwards Deming ce

Plus en détail

Groupes de parole sur l argent (GPA) :

Groupes de parole sur l argent (GPA) : Jean Beaujouan jean.beaujouan@free.fr Tel : 01 42 23 18 58 Groupes de parole sur l argent (GPA) : les enseignements d une expérience 1. Présentation Définition : dans un groupe de parole sur l argent (GPA),

Plus en détail