Prescriptions suisses de protection incendie (AEAI) dans l agriculture

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Prescriptions suisses de protection incendie (AEAI) dans l agriculture"

Transcription

1 Formation continue en construction rurale 14/15 novembre 2006 Grangeneuve, Posieux Prescriptions suisses de protection incendie (AEAI) dans l agriculture Renzo Bianchi Responsable du département de la prévention Association des établissements cantonaux d assurance incendie, Berne

2 Agenda Hiérarchie des prescriptions suisses de protection incendie AEAI Systèmes porteurs, compartiments coupe-feu Bâtiments réservés aux animaux Affectations spéciales Restauration Tourisme en milieu rural Voies d évacuation et de sauvetage Mesures techniques Installations de protection contre la foudre Installations de ventilation de foin Installations d extinction Formation continue en construction rurale 14./

3 Hiérarchies dans la paperasse des lois (pas exhaustif) Lois, ordonnances, décrets au niveau fédéral (p.e. loi sur le travail, lois sur les produits de construction, etc.) Lois, ordonnances, décrets au niveau cantonal (p.e. loi sur les constructions*, prescriptions de protection incendie*, etc.) Règles de la construction état de la technique (p.e. normes SIA, -ASE, directives d application des associations, etc.) Où se situent les normes européennes dans la hiérarchie suisse des lois? *compétence de l AIETC (but: coordination et standardisation des prescriptions cantonales) Formation continue en construction rurale 14./

4 Hiérarchie des PPI.03 I Partie loi (Classeur A) Norme de protection incendie 18 directives de protection incendie (texte) Définitions Autres dispositions Formation continue en construction rurale 14./

5 Hiérarchie des PPI.03 I Partie loi (Classeur A) Norme de protection incendie 18 directives de protection incendie (texte) Définitions Autres dispositions A part 2 directives de protection incendie Conditions d examen Procédure d homologation et certification Formation continue en construction rurale 14./

6 Hiérarchie des PPI.03 II Partie d application (état de la technique) Annexes et dessins des directives de protection incendie (dans classeur A) 14 notes explicatives de protection incendie (dans classeur B) 7 aides de travail (dans classeur B) xx documents de l état de la technique (édités par des associations p.e. SN ASE 4022:2004, LIGNUM, SZS etc.) Formation continue en construction rurale 14./

7 Formation continue en construction rurale 14./

8 Exigences pour l agriculture Concept de protection incendie pour les constructions

9 Exigences pour l agriculture Concept de protection incendie pour les constructions

10 Exigences pour l agriculture Concept de protection sprinklers

11 [1] Pour les bâtiments, ouvrages et installations avec des systèmes porteurs incombustibles, la limite est portée à 1200 m 2. [2] Dimensions suffisantes. [4] Les projets de bâtiments comportant 5 ou 6 niveaux avec systèmes porteurs combustibles doivent être suivis par un ingénieur spécialisé diplômé. Un concept de protection incendie doit être disponible avant le début des travaux. L'entreprise mandatée pour l'exécution doit disposer d'un système d'assurance qualité. Formation continue en construction rurale 14./

12 Compartiments coupe-feu Formation continue en construction rurale 14./

13 Compartiments coupe-feu Concept de protection incendie pour les constructions Parois et planchers formant compartiment coupe-feu en matériaux incombustibles Parois et planchers formant compartiment coupe-feu en matériaux comb.

14 Compartiments coupe-feu Concept de protection sprinklers (comp. coupe-feu) Gras: Exigences réduites si installations sprinklers Parois et planchers formant compartiment coupe-feu en matériaux incombustibles Parois et planchers formant compartiment coupe-feu en matériaux comb.

15 Agrandissement de la surface de compartiment coupe-feu sans justification par le calcul Bâtiments administratifs, artisanaux et industriels Compartiment coupe-feu sans justification particulière par ex m 2 Compartiment coupe-feu sans justification particulière par ex m 2 La surface d un compartiment coupe-feu est déterminée en fonction du danger d incendie. Sans justification par le calcul, la surface des compartiments coupe-feu contigus ne doit pas dépasser m 2. Pour les bâtiments, ouvrages et installations combustibles à plusieurs niveaux, la surface maximale est de m 2.

16 Exigences générales x 10,0 m x 7,5 m x 5,0 m lorsque les deux parois extérieures présentent une surface combustible lorsqu'une paroi extérieure présente une surface combustible et l'autre une surface incombustible lorsque deux parois extérieures présentent une surface incombustible. x pour les maisons individuelles voir chiffre 2.4.1

17 Bâtiments agricoles Bâtiments réservés aux animaux, de construction combustible grisé: surface déterminante pour les bâtiments réservés aux animaux avec distances de sécurité réduites 2400 m 2 bâtiments, ouvrages et installations à un niveau 1200 m 2 pour les bâtiments, ouvrages et installations à plusieurs niveaux X = distance de sécurité selon chiffre 2.3 ou mesures compensatoires selon chiffre 2.5

18 Zone grisée < X < X Formation continue en construction rurale 14./

19 Bâtiments réservés aux animaux, de construction combustible Formation continue en construction rurale 14./

20 Formation continue en construction rurale 14./

21 Formation continue en construction rurale 14./

22 Formation continue en construction rurale 14./

23 Formation continue en construction rurale 14./

24 Mur coupe-feu REI 180 Formation continue en construction rurale 14./

25 Murs coupe-feu

26 Résistance au feu Murs coupe-feu REI 90 (icb) / REI 180 (icb) d = enrobage de l'armature sous charge maximum REI 60 (icb) d = 20 mm REI 90 (icb) d = 30 mm REI 180 (icb) d = 50 mm (armature additionnelle)

27 Stabilité Mur coupe-feu renforcé par piliers en béton armé Mur coupe-feu renforcé par parois ou raidissements transversaux maçonnés

28 Stabilité Mur coupe-feu renforcé par dalles d'étage en béton armé

29 Stabilité Murs homogènes mur coupe-feu REI 90 (icb) REI 180 (icb) avec revêtement EI 60 (icb) EI 90 (icb) avec peinture intumescente EI 60 (icb) non admis

30 Stabilité A double paroi mur coupe-feu pour les bâtiments, ouvrages et installations à deux ou REI 90 (icb) REI 180 (icb) plusieurs niveaux = 2 x REI 60 (icb) = 2 x REI 90 (icb) avec revêtement EI 60 (icb) EI 90 (icb) avec peinture intumescente EI 60 (icb) non admis

31 Avant-toits Grands avant-toits des bâtiments à charge thermique élevée

32 Avant-toits Avant-toit avec espace vide (corniche en coffrage, espace vide entre l'avant-toit et son habillage)

33 Appui des parties de construction en bois et en métal Appui des poutres

34 Conduits de fumée, gaines techniques, installations Disposition des installations Passages à travers le mur coupe-feu Le passage de conduites combustibles n'est pas admis. Si des canaux de ventilation traversent le mur coupe-feu, il faut installer des clapets coupe-feu EI 30-S. mur coupe-feu Les conduites incombustibles d'eau froide et chaude, d'eaux usées, de gaz, de chauffage et analogues peuvent traverser le mur coupe-feu. Les isolations combustibles de tuyaux doivent être interrompues au passage du mur coupe-feu.

35 Obturations en EI 30 Obturation de conduites pour conduite incombustible Manchette coupe-feu pour conduite combustible Obturation de câbles, valable aussi pour clapets-coupe feu

36 Obturations en EI 30 Obturation de conduites pour conduite incombustible Manchette coupe-feu pour conduite combustible Obturation de câbles, valable aussi pour clapets-coupe feu Pas admis dans les murs coupe-feu

37 Portes EI 30 ou E 30 Seuls des produits homologués sont autorisés à titre de portes coupe-feu EI 30 ou E 30. Ces portes doivent être munies d un marquage avec les informations suivantes: fabricant de la porte, la résistance au feu et numéro d homologation de l AEAI. Les portes sans certificat d examen (par ex. panneaux de particules 40mm avec baguette de lisière en chêne, cadre en chêne, etc.) ne sont plus autorisées!

38 Cages d escaliers dans des bâtiments de trois niveaux au maximum Dans les bâtiments de trois niveaux au maximum, pour lesquels un type de construction combustible est admis, une résistance au feu REI 60 avec isolation thermique incombustible et revêtement EI 30 (icb) des deux côtés suffit pour les cages d escaliers.

39 Systèmes porteurs métalliques La résistance au feu requise pour les colonnes, poutres et éléments de parois est fonction de calculs statiques: utilisation de la section du profilé valeurs U/A (pourtour intérieur / section du profilé) et du type de protection: plaques de recouvrement peintures ou crépis ignifuges Formation continue en construction rurale 14./

40 Peintures intumescentes R30 (icb( icb) ) et nouvellement R60 (icb( icb) Formation continue en construction rurale 14./

41 Peintures intumescentes R 30(icb) ou R 60(icb) Les peintures intumescentes peuvent être utilisées lorsque il n y a pas de risque de dommages mécaniques; elles ne sont pas soumises à un contrôle périodique par la police du feu (l utilisation n est pas autorisée dans les bâtiments d habitation); la maintenance est garantie (réparation et renouvellement périodiques de la peinture par l entreprise responsable, conformément aux indications du fournisseur) Formation continue en construction rurale 14./

42 Systèmes porteurs en bois: définition de la résistance au feu Section de poutres et piliers R 30 resp. R 60: a = section consumée sapin/épicéa env. 1.0 mm/min. chêne env. 0.7 mm/min. a a a Section restant efficace a a a a a Formation continue en construction rurale 14./

43 Systèmes porteurs en bois: définition de la résistance au feu Sections assemblées R 30, EI 30, REI 30: Revêtement EI 30 (icb) R 30 EI 30 REI 30 R 30 (icb) EI 30 (icb) REI 30 (icb) Formation continue en construction rurale 14./

44 Systèmes porteurs en bois: définition de la résistance au feu Sections assemblées R 60, EI 60, REI 60 Revêtement EI 60 (icb) Revêtement EI 60 (icb) Isolation thermique combustible Revêtement EI 30 Isolation thermique icb Revêtement EI 30 (icb) R 60 EI 60 REI 60 R 60 EI 60 REI 60 R 60 / EI 30 (icb) EI 60 / EI 30 (icb) REI 60 / EI 30 (icb) Formation continue en construction rurale 14./

45 Systèmes porteurs en bois: définition de la résistance au feu Sections assemblées dans des couloirs (revêtements) R 30, EI 30, REI 30: R 60, EI 60, REI 60: Revêtement incombustible dans le corridor Revêtement EI 30 (icb) dans le corridor Revêtement EI 30 (icb) EI 30 - icb REI 30 - icb EI 60 EI 30(icb) REI 60 EI 30(icb) Formation continue en construction rurale 14./

46 Constructions en bois: raccordements en façade Avec bande de protection Eviter le passage d un feu ou de la fumée

47 Affectations spéciales: restauration (brunch, 1er août, courses organisées) Dépendant du nombre de personnes (voir aide de travail Bâtiments avec locaux prévus pour un grand nombre d occupants ): Compartimentage coupe-feu REI 60/EI 60 Largeur des voies d évacuation Eclairage de sécurité Installations d extinction Formation continue en construction rurale 14./

48 Affectations spéciales: Tourisme en milieu rural Dépendant du nombre de personnes: jusqu à 10 personnes: voir note explicative Tourisme en milieu rural > 10 personnes: exigences de protection incendie plus sévères (voir hôtels, hômes) Formation continue en construction rurale 14./

49 Mesures techniques: Protection contre la foudre Obligation > m 3 de volume bâti Protection contre la foudre intérieure et extérieure: Mise à terre par liaison de l équipotentiel Installations métalliques (balustrades, abreuvoirs, etc. Rails des grues, engins fixes (ventilation de foin, installations aérauliques, chauffages, etc.) Intégrer tous les bâtiments qui se trouvent dans la zone de solutions pour bâtiments réservés aux animaux, silos et arbres. Formation continue en construction rurale 14./

50 Protection contre la foudre extérieure: capteur et descentes, mise à la terre Protection contre la foudre intérieure Formation continue en construction rurale 14./

51 Protection contre la foudre intérieure: raccorder tous les éléments de construction métalliques au système paratonnerre Formation continue en construction rurale 14./

52 Incendie au Hasliberg (BE)

53

54

55

56

57 Mesures techniques: installation de ventilation du foin à air chaud Il faut distinguer, entre Réchauffeurs d air mobile Réchauffeurs d air fixe Installation avec chauffage à eau chaude et échangeur de chaleur Formation continue en construction rurale 14./

58 Installations de ventilation de foin à air chaud Réchauffeur d'air mobile En cas d'utilisation de combustibles gazeux, les gaz de combustion peuvent être évacués à travers la matière à sécher

59 Installations de ventilation de foin à air chaud Réchauffeur d'air fixe

60 Installations de ventilation de foin à air chaud Installation avec chauffage à eau chaude et échangeur de chaleur

61 Installations d extinction Extincteurs portatifs En nombre suffisant Contenu min. 6 kg (poudre, mousse) Postes incendie 1 ¼ pouces d adduction min. 3 bar de pression à la vanne avec max. 40 m de tuyau en caoutchouc à haute pression Formation continue en construction rurale 14./

62 Bibliographie Prescriptions de protection incendie, édition 2003 Norme Directives Notes explicatives Aide de travail Centre suisse de la construction métallique (SZS) Lignatec Informations techniques du bois de la LIGNUM Zurich Construire en bois Exigences de protection incendie Construire en bois Durée de la résistance au feu de 30 et 60 minutes Eléments de construction Murs coupe-feu REI 90 Construire en bois Assurance qualité et protection incendie Formation continue en construction rurale 14./

NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION INCENDIE

NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION INCENDIE Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION

Plus en détail

Résistance au feu de construction et systèmes porteurs en béton et en acier

Résistance au feu de construction et systèmes porteurs en béton et en acier Résistance au feu de construction et systèmes porteurs en béton et en acier Cours pour experts cantonaux en protection incendie Module B Renzo Bianchi Bianchi Conseils S.à.r.l. Berthoud Table des matières

Plus en détail

Liste des produits soumis à la procédure de reconnaissance conditions et normes d essai applicables

Liste des produits soumis à la procédure de reconnaissance conditions et normes d essai applicables QHB Edition juin 2013 remplace édition de septembre 2011 Liste des produits soumis à la procédure de reconnaissance conditions et normes d essai applicables Anerkennungspflichtige Produkte und Prüfnormen_2013-07-08_V1-1_f.docx

Plus en détail

QUESTIONNAIRE PARTICULIER POUR DEMANDE D AUTORISATION

QUESTIONNAIRE PARTICULIER POUR DEMANDE D AUTORISATION Domaine de la prévention Etablissement cantonal d assurance et de prévention Place de la Gare 4, Case postale, 2002 Neuchâtel Tél. 032 889 62 22 www.ecap-ne.ch Fax 032 889 62 33 ecap@ne.ch QUESTIONNAIRE

Plus en détail

DOCUMENT FIXANT L ETAT DE LA TECHNIQUE ( DET ) CONSTRUCTION DE POELES ET DE CHEMINEES DE SALON

DOCUMENT FIXANT L ETAT DE LA TECHNIQUE ( DET ) CONSTRUCTION DE POELES ET DE CHEMINEES DE SALON DOCUMENT FIXANT L ETAT DE LA TECHNIQUE ( DET ) CONSTRUCTION DE POELES ET DE CHEMINEES DE SALON Version 1.2, édition 2011 Le présent document fixant l'état de la technique pour la construction de poêles

Plus en détail

Notice technique. Traversées de façade. 1 Aperçu des types de façade. Septembre 2013. Domaine ferblanterie / enveloppe du bâtiment

Notice technique. Traversées de façade. 1 Aperçu des types de façade. Septembre 2013. Domaine ferblanterie / enveloppe du bâtiment Schweizerisch-Liechtensteinischer Gebäudetechnikverband ssociation suisse et liechtensteinoise de la technique du bâtiment ssociazione svizzera e del Liechtenstein della tecnica della costruzione ssociaziun

Plus en détail

Chauffages à plaquettes de bois

Chauffages à plaquettes de bois Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION

Plus en détail

Distances de sécurité Compartiments coupe-feu

Distances de sécurité Compartiments coupe-feu Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio Distances de sécurité Compartiments

Plus en détail

Bâtiments à façades double-peau

Bâtiments à façades double-peau Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION

Plus en détail

Dispositifs d'extinction

Dispositifs d'extinction Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio Dispositifs d'extinction 26.03.2003

Plus en détail

Installations désenfumage DPI 21-15f

Installations désenfumage DPI 21-15f Installations désenfumage DPI 21-15f ASTEC Genève - 20 novembre 2015 Organisation : - ASTECH section genevoise Contact : - Schako Givisiez Présentation : - Richard Conseils Givisiez 2 Buts du désenfumage

Plus en détail

OCF // KAF. Ar t / 22

OCF // KAF. Ar t / 22 1 2 OCF OCF // KAF KAF Loi cons sur le truc s tion Ar t s 10 / 22 3 OCF OCF / KAF / KAF Loi sur les constructions du 8 février 1996, état au 01.07.2004 Hauteur 1/3 H min 3 m Distances 4? Loi sur les constructions

Plus en détail

fermacell Bodensysteme

fermacell Bodensysteme fermacell Bodensysteme Utilisation des plaques AESTUVER dans les installations thermiques Planung und Verarbeitung n Gaine technique AA EI 90 (icb) n Parois situées derrière les appareils de chauffage

Plus en détail

AESTUVER. Systèmes de protection incendie

AESTUVER. Systèmes de protection incendie AESTUVER Systèmes de protection incendie AESTUVER La protection futée contre le feu Aestuver FERMACELL propose une vaste gamme de produits pour le domaine de la protection préventive des bâtiments contre

Plus en détail

NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION INCENDIE

NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION INCENDIE Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION

Plus en détail

Matériaux et éléments de construction

Matériaux et éléments de construction Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio Matériaux et éléments de construction

Plus en détail

QUESTIONNAIRE PARTICULIER POUR DEMANDE D'AUTORISATION. BATIMENT SIS : Commune : Localité : Article cadastral : Rue et n : Affectation de l'ouvrage :

QUESTIONNAIRE PARTICULIER POUR DEMANDE D'AUTORISATION. BATIMENT SIS : Commune : Localité : Article cadastral : Rue et n : Affectation de l'ouvrage : Secteur prévention Etablissement cantonal d'assurance et de prévention Place de la Gare 4, Case postale, 2002 Neuchâtel Tél. 032 889 62 22 www.ecap-ne.ch Fax 032 889 62 33 ecap.prevention@ne.ch QUESTIONNAIRE

Plus en détail

Fiche de travail Protection incendie installations aérauliques

Fiche de travail Protection incendie installations aérauliques Fiche de travail Protection incendie installations aérauliques Bases légales Les normes et directives suivantes sont à respecter: Norme de protection incendie de l AEAI Directive de protection incendie

Plus en détail

Installations d'extraction de fumée et de chaleur

Installations d'extraction de fumée et de chaleur Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio Installations d'extraction de

Plus en détail

Utilisation de matériaux de construction combustibles Parois extérieures, toitures, aménagements intérieurs

Utilisation de matériaux de construction combustibles Parois extérieures, toitures, aménagements intérieurs Utilisation de matériaux de construction combustibles Parois extérieures, toitures, aménagements intérieurs Cours pour experts cantonaux en protection incendie 2007 / 2008 Module B Renzo Bianchi Bianchi

Plus en détail

Documentation Protection incendie Lignum

Documentation Protection incendie Lignum Documentation Protection incendie Lignum 2005 2007 La mise en œuvre spécifiques des prescriptions de protection incendie pour les constructions en bois dans une documentation de l'utilisateur. 1 Documentation

Plus en détail

Tuyauterie combustible ou incombustible

Tuyauterie combustible ou incombustible CT HC H N Q U C T H C H N Q U CT HC N M Coupe-feu dans vide sanitaire Matériaux servant de coupe-feu NTRACTONS Si non protégé par gicleurs ou non considéré comme sous-sol. Utilisés pour diviser en compartiments.

Plus en détail

Les normes et les directives de l'association des établissements cantonaux d'assurance incendie (AEAI)

Les normes et les directives de l'association des établissements cantonaux d'assurance incendie (AEAI) Commentaire de protection incendie de l Assurance immobilière Berne CPI 10 État 11/2010 Manifestations temporaires 1. Généralités 1.1. But et objectif Des manifestations temporaires ont souvent lieu dans

Plus en détail

Utilisation de produits de construction en protection incendie Reconnaissance d entreprises en protection incendie

Utilisation de produits de construction en protection incendie Reconnaissance d entreprises en protection incendie Utilisation produits construction en protection incendie Reconnaissance d entreprises en protection incendie Approuvé par la commission technique pour la protection incendie le 10.09.2015. Date : 10.09.2015

Plus en détail

Protection incendie lors de manifestations Version 2013

Protection incendie lors de manifestations Version 2013 Protection incendie lors de manifestations Version 2013 Genre de manifestation : Lieu (bâtiment, parcelle, lieu-dit) : Responsable civil de la manifestation : Responsable de la protection incendie : Assurance

Plus en détail

Systèmes porteurs DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE. 26.03.2003 / 14-03f

Systèmes porteurs DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE. 26.03.2003 / 14-03f Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio Systèmes porteurs 26.03.2003

Plus en détail

Concept protection incendie Géothermie profonde Haute-Sorne

Concept protection incendie Géothermie profonde Haute-Sorne swissi Concept protection incendie Géothermie profonde Haute-Sorne Entreprise Geo Energie Suisse Numéro de projet 5100371 Objet Projet-Pilote Géothermie Haute-Sorne Geo Energie Suisse Peter Meier, directeur

Plus en détail

Bâtiments d'habitation

Bâtiments d'habitation Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio AIDE DE TRAVAIL DE PROTECTION

Plus en détail

BELFOR (Suisse) SA. Succursales en Europe. Daniel Schneider. Directeur de la division Suisse Protection incendie

BELFOR (Suisse) SA. Succursales en Europe. Daniel Schneider. Directeur de la division Suisse Protection incendie BELFOR (Suisse) SA Daniel Schneider Directeur de la division Suisse Protection incendie Jean Mauricio Direction BELFOR Suisse Romande Protection incendie, Elimination d'amiante. Sascha Püerro Gérant régional

Plus en détail

Chauffages à copeaux

Chauffages à copeaux Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION

Plus en détail

Contenu de la présentation. 1. Historique et évolution future 2. Structure du projet d Annexe 6 3. Les exigences pour bâtiments industriels

Contenu de la présentation. 1. Historique et évolution future 2. Structure du projet d Annexe 6 3. Les exigences pour bâtiments industriels Contenu de la présentation Projet d Annexe 6 Bâtiments industriels Yves Martin, Chef de Laboratoire, CSTC Antenne Normes Prévention Incendie http://www.normes.be/feu 2. Structure du projet d Annexe 6 3.

Plus en détail

TECHNIQUE DE CHEMINEES TRAITEMENT DES FUMEES PROTECTION INCENDIE. Prescriptions suisses de protection AEAI

TECHNIQUE DE CHEMINEES TRAITEMENT DES FUMEES PROTECTION INCENDIE. Prescriptions suisses de protection AEAI 2015 TECHNIQUE DE CHEMINEES TRAITEMENT DES FUMEES PROTECTION INCENDIE Prescriptions suisses de protection AEAI SOMMAIRE PRODUIT N HOMOLOGATION PAGE DP-SPGI N 14380 3-5 DP-SPG N 14382 6-8 DPC N 19791 9-11

Plus en détail

OCF / KAF 01.06.2011

OCF / KAF 01.06.2011 01.06.2011 Détecteurs Lampe témoin Centrale, tableau de rappel Feu flash Signal acoustique Dispositif manuel de déclanchement Arrêt du signal acoustique et activation de la 2ème temporisation Détection

Plus en détail

6 juin 11.00 11.20 De la maison unifamiliale au bâtiment collectif: les exigences de sécurité contre l incendie Y. Martin CSTC

6 juin 11.00 11.20 De la maison unifamiliale au bâtiment collectif: les exigences de sécurité contre l incendie Y. Martin CSTC 6 juin 11.00 11.20 De la maison unifamiliale au bâtiment collectif: les exigences de sécurité contre l incendie Y. Martin CSTC 1 Contenu de la présentation 1. Les principes de base Réaction au feu Résistance

Plus en détail

Implantation des pompes à chaleur gaz naturel à absorption Note d informations

Implantation des pompes à chaleur gaz naturel à absorption Note d informations Implantation des pompes à chaleur gaz naturel à absorption Note d informations Préambule général Le présent document constitue une note d information relative aux règles d implantation de pompes à chaleur

Plus en détail

Utilisation de matériaux de construction combustibles

Utilisation de matériaux de construction combustibles Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio Utilisation de matériaux de construction

Plus en détail

DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES Immeubles mixtes

DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES Immeubles mixtes Luxembourg, mars 2009 Le présent document a été établi par le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg et la Commission de Sécurité, de Prévention et de Prévision Incendie de la «Fédération

Plus en détail

Comparaison des coûts de construction entre CH-A-D-F

Comparaison des coûts de construction entre CH-A-D-F Station fédérale de recherches en économie et technologie agricoles CH-8356 Tänikon Comparaison des coûts de construction entre CH-A-D-F L. Van Caenegem, B. Dudant, H. Schmitt, A. Weratschnig, +W. Zortea

Plus en détail

C O N D U I T S D E F U M É E F O N C T I O N N A N T E N S U R P R E S S I O N

C O N D U I T S D E F U M É E F O N C T I O N N A N T E N S U R P R E S S I O N Berne, Buchs, Zurich, avril 2012 C O N D U I T S D E F U M É E F O N C T I O N N A N T E N S U R P R E S S I O N Mesdames, Messieurs, 1. Situation initiale Les températures extrêmement froides de l'hiver

Plus en détail

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPECIFIQUES Etablissements d hébergement

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPECIFIQUES Etablissements d hébergement GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, septembre 2012 Le présent texte a été établi par l Inspection du travail et des mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. Prescriptions de

Plus en détail

Entrepôts de munitions

Entrepôts de munitions Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION

Plus en détail

18 mai 2013. Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Annexe 7 Dispositions communes

18 mai 2013. Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Annexe 7 Dispositions communes 18 mai 2013 Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Annexe 7 Dispositions communes Annexe 7 Dispositions communes Contenu de la présentation 1. Introduction à la problématique 2. Principes généraux

Plus en détail

POUR L INSTALLATION TEMPORAIRE DE TRIBUNES ET GRADINS EXTERIEURS ET INTERIEURS

POUR L INSTALLATION TEMPORAIRE DE TRIBUNES ET GRADINS EXTERIEURS ET INTERIEURS RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES POUR L INSTALLATION TEMPORAIRE DE TRIBUNES ET GRADINS EXTERIEURS ET INTERIEURS 1. Base Les prescriptions de protection incendie AEAI sont la

Plus en détail

Éclairage de secours. Yves Flecher. Marquage des chemins d évacuation, éclairage et alimentation de sécurité. Responsable Suisse Romande

Éclairage de secours. Yves Flecher. Marquage des chemins d évacuation, éclairage et alimentation de sécurité. Responsable Suisse Romande Éclairage de secours Marquage des chemins d évacuation, éclairage et alimentation de sécurité Yves Flecher Responsable Suisse Romande Eclairage de secours et système de gestion Genève septembre 2015 1

Plus en détail

CPI 14 Mesures de protection incendie pour hébergements de requérants d asile

CPI 14 Mesures de protection incendie pour hébergements de requérants d asile CPI 14 Mesures de protection incendie pour hébergements de requérants d asile Commentaire de protection incendie de l Assurance immobilière Berne (AIB) Édition 09/2012 Contenu 1 Champ d application...

Plus en détail

LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES

LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES 1. Base Les prescriptions de protection incendie AEAI sont la base

Plus en détail

fermacell Conseil de pro

fermacell Conseil de pro Conseil de pro Revêtements coupe-feu de 0 à 0 minutes en plaques fibres-gypse pour piliers et poutres en acier Version avril 0 Si les éléments de construction en acier tels que les piliers ou les poutres

Plus en détail

Association d installations d'extinction à eau et d installations d évacuation de fumée et de chaleur

Association d installations d'extinction à eau et d installations d évacuation de fumée et de chaleur Association d installations d'extinction à eau et d installations d évacuation de 1 Objectifs de la protection incendie La protection incendie a pour objet de préserver des intérêts divers, tels que la

Plus en détail

Dispositifs d extinction

Dispositifs d extinction Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio Dispositifs d extinction 01.01.2015

Plus en détail

OCF / KAF OCF / KAF OCF / KAF

OCF / KAF OCF / KAF OCF / KAF Champ d'application 1 La présente directive de protection incendie s'applique à la construction et l'exploitation d'installations thermiques de toute nature et, pour autant que cela ne soit pas réglé ailleurs,

Plus en détail

Utilisation des produits de construction dans la protection incendie

Utilisation des produits de construction dans la protection incendie Utilisation des produits de construction dans la protection incendie Michael Binz, responsable du département Protection incendie Association des établissements cantonaux d'assurance incendie AEAI, Berne

Plus en détail

Attestation d'utilisation AEAI n 20743

Attestation d'utilisation AEAI n 20743 Attestation d'utilisation AEAI n 20743 Groupe 401 Gaines techniques pour l'installation de conduits de fumée Fermacell GmbH Fermacell GmbH Deutschland 47119 Duisburg FERMACELL AESTUVER EI 90-RF1 Description

Plus en détail

Protection contre l incendie

Protection contre l incendie Protection contre l incendie Prévient les risques d incendie Point de fusion > 1000 C Solutions Flumroc pour la protection incendie. La force naturelle de la pierre Protection contre l incendie Introduction

Plus en détail

RAPPELS ET PRESCRIPTIONS INSTALLATIONS DE BRANCHEMENT

RAPPELS ET PRESCRIPTIONS INSTALLATIONS DE BRANCHEMENT RAPPELS ET PRESCRIPTIONS INSTALLATIONS DE BRANCHEMENT Local technique électrique : Le local technique devra respecter les dimensions prescrites ci-dessous, être équipé d un point lumineux et d une porte

Plus en détail

Attestation d'utilisation AEAI n 20743

Attestation d'utilisation AEAI n 20743 Attestation d'utilisation AEAI n 20743 Groupe 401 Gaines techniques pour l'installation de conduits de fumée Fermacell GmbH FERMACELL AESTUVER EI 90-RF1 Description Système de gaine continue à 4 côtés,

Plus en détail

Un guide pratique sur les règles de la sécurité incendie à l usage du menuisier-agenceur

Un guide pratique sur les règles de la sécurité incendie à l usage du menuisier-agenceur Un guide pratique sur les règles de la sécurité incendie à l usage du menuisier-agenceur S il est un sinistre du bâtiment qui marque particulièrement les esprits, c est l incendie. Au-delà de l impact

Plus en détail

Notice de sécurité. Etablissements recevant du public de 5 ème catégorie Sans locaux à sommeil

Notice de sécurité. Etablissements recevant du public de 5 ème catégorie Sans locaux à sommeil Notice de sécurité Etablissements recevant du public de 5 ème catégorie Sans locaux à sommeil L'article R 123-14 du Code de la Construction et de l'habitation stipule que: " les établissements, dans lesquels

Plus en détail

Nettoyage de composants anti-incendie d installations de ventilation

Nettoyage de composants anti-incendie d installations de ventilation Nettoyage de composants anti-incendie d installations de ventilation 1 Généralités Cette fiche de travail est destinée aux spécialistes de l entretien, mais peut aussi servir pour la formation. Elle ne

Plus en détail

steeldoc 02/06 tec 02 Protection incendie des structures Construire en acier Documentation technique du Centre suisse de la construction métallique

steeldoc 02/06 tec 02 Protection incendie des structures Construire en acier Documentation technique du Centre suisse de la construction métallique Construire en acier Documentation technique du Centre suisse de la construction métallique 02/06 steeldoc Protection incendie des structures Principes Conception Dimensionnement tec 02 Table des matières

Plus en détail

INTRODUCTION à la TECHNOLOGIE du BATIMENT TOME I

INTRODUCTION à la TECHNOLOGIE du BATIMENT TOME I INTRODUCTION à la TECHNOLOGIE du BATIMENT TOME I 12/11/2010 REGLEMENTATION INCENDIE Documents de référence ANNEXE 1 les principaux textes à la base de la règlementation contre l incendie Les principaux

Plus en détail

Concept de formation. - spécialistes en protection incendie AEAI - spécialistes en protection des bâtiments contre les dangers naturels AEAI

Concept de formation. - spécialistes en protection incendie AEAI - spécialistes en protection des bâtiments contre les dangers naturels AEAI Concept de formation pour les - spécialistes en protection AEAI - spécialistes en protection des bâtiments contre les dangers naturels AEAI Association des établissements cantonaux d'assurance AEAI Formation

Plus en détail

Economie d énergie et respect de l environnement de série. Chaudières bois. Chaudières à combustion inversée BVG-Lambda / BVG

Economie d énergie et respect de l environnement de série. Chaudières bois. Chaudières à combustion inversée BVG-Lambda / BVG Economie d énergie et respect de l environnement de série Chaudières bois Chaudières à combustion inversée BVG-Lambda / BVG Chaudière bois à combustion inversée BVG-Lambda Chaudière à combustion inversée

Plus en détail

BLOC OPERATOIRE. sécurité incendie. Stephan SORIANO Chef de Service Sécurité Incendie Association des Chargés de Sécurité des Etablissements de Soins

BLOC OPERATOIRE. sécurité incendie. Stephan SORIANO Chef de Service Sécurité Incendie Association des Chargés de Sécurité des Etablissements de Soins BLOC OPERATOIRE sécurité incendie Stephan SORIANO Chef de Service Sécurité Incendie Association des Chargés de Sécurité des Etablissements de Soins REGLEMENT DE SECURITE CONTRE L INCENDIE Etablissements

Plus en détail

Mousse polyuréthanne Rf avec pipette ou pour pistolet doseur

Mousse polyuréthanne Rf avec pipette ou pour pistolet doseur PromaFOAM -C Mousse polyuréthanne Rf avec pipette ou pour pistolet doseur Seul Promat garantit une telle gamme de solutions testées! F1 1 PROMAFOAM -C Obturation des joints et jonctions entre différents

Plus en détail

Sécurité des bâtiments : Protection contre l incendie. Liste de contrôle

Sécurité des bâtiments : Protection contre l incendie. Liste de contrôle 1 Conformément à l article 3a en association avec l article 6 de la loi sur le travail et à l ordonnance 3 relative à la loi sur le travail, l employeur (canton) est tenu d adopter des mesures appropriées

Plus en détail

Manifestations temporaires

Manifestations temporaires Etablissement cantonale d'assurance des bâtiments, Fribourg Manifestations temporaires Exigences de protection incendie Table des matières 1 Base... 3 2 Principe... 3 3 Règles générales de prévention incendie...

Plus en détail

Chauffages à pellets

Chauffages à pellets Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION

Plus en détail

Commission pour la technique de construction

Commission pour la technique de construction Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Commission pour la technique de Récapitulation des concordances admissibles entre la classification

Plus en détail

UNE CHALEUR RAYONNANTE COMME CELLE DU SOLEIL

UNE CHALEUR RAYONNANTE COMME CELLE DU SOLEIL UNE CHALEUR RAYONNANTE COMME CELLE DU SOLEIL Panneau climatisant WEM pour construction récente Habitation individuelle près de Coblence, Allemagne Tuyau préformé WEM pour rénovation Musée Paulinzella,

Plus en détail

Parkings et garages pour véhicules à moteur

Parkings et garages pour véhicules à moteur Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio AIDE DE TRAVAIL DE PROTECTION

Plus en détail

Arrêtons: Art. 2. Définitions.

Arrêtons: Art. 2. Définitions. Etablissements classés - Garages/parkings de 5 à 20 places Règlement grand-ducal du 26 juillet 1999 fixant les prescriptions générales pour les garages et parkings couverts pouvant recevoir entre 5 et

Plus en détail

Notice technique. Pénétrations dans les toitures inclinées. Juillet 2015. Domaine Ferblanterie enveloppe du bâtiment

Notice technique. Pénétrations dans les toitures inclinées. Juillet 2015. Domaine Ferblanterie enveloppe du bâtiment Schweizerisch-Liechtensteinischer Gebäudetechnikverband Association suisse et liechtensteinoise de la technique du bâtiment Associazione svizzera e del Liechtenstein della tecnica della costruzione Associaziun

Plus en détail

LA PROTECTION INCENDIE

LA PROTECTION INCENDIE Roger Cadiergues MémoCad ma35.a LA PROTECTION INCENDIE SOMMAIRE ma35.1. La protection incendie ma35.2. Les composants de la protection incendie ma35.3. L organisation du compartimentage ma35.4. Les concepts

Plus en détail

Prescriptions relatives au montage d installations temporaires de gaz de pétrole liquéfié à l extérieur, dans des chalets et sous chapiteaux

Prescriptions relatives au montage d installations temporaires de gaz de pétrole liquéfié à l extérieur, dans des chalets et sous chapiteaux Note préliminaire : La norme NBN D 51-006 est d application et sert de document de base pour notre examen. Les prescriptions ci-après reprennent certains points de la NBN D 51-006. Cependant, dans un but

Plus en détail

Modifications principales des prescriptions de protection incendie 2015. Débat urbanités. Nous protégeons l essentiel

Modifications principales des prescriptions de protection incendie 2015. Débat urbanités. Nous protégeons l essentiel Modifications principales des prescriptions de protection incendie 2015 Débat urbanités Didier Guignard, 6 octobre 2014 Sommaire Modifications principales des prescriptions AEAI 1. Allègements, simplifications,

Plus en détail

Étanchéité à l air. Sessions d information pratiques Électriciens, sanitaristes, chauffagistes

Étanchéité à l air. Sessions d information pratiques Électriciens, sanitaristes, chauffagistes Étanchéité à l air Sessions d information pratiques Électriciens, sanitaristes, chauffagistes Lassoie Laurent CSTC - Centre Scientifique et Technique de la Construction 2012 Introduction Mesure de l étanchéité

Plus en détail

Corrigendum 2010-09 E+C. 5.6 Alimentations pour services de sécurité

Corrigendum 2010-09 E+C. 5.6 Alimentations pour services de sécurité 5.6 Alimentations pour services de sécurité 5.6 Alimentations pour services de sécurité.1 Selon les prescriptions de l'aeai (4Norme de protection incendie de l'association des établissements cantonaux

Plus en détail

Capteurs et panneaux solaires

Capteurs et panneaux solaires Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio Capteurs et panneaux solaires

Plus en détail

La prédalle de qualité avec armature integrée

La prédalle de qualité avec armature integrée I n s t r u c t i o n s d e p o s e La prédalle de qualité avec armature integrée Le plan de pose On établit pour chaque plafond un plan de pose (figure 1). Il contient toutes les indications importantes

Plus en détail

Tchad. Loi relative à la construction

Tchad. Loi relative à la construction Loi relative à la construction Loi n 004/PR/2010 de 2010 [NB - Loi n 004/PR/2010 fixant les principes fondamentaux applicables en matière de construction] Chapitre 1 - Dispositions générales Art.1.- La

Plus en détail

Distances entre les bâtiments selon les règles sur la police du feu

Distances entre les bâtiments selon les règles sur la police du feu Etablissement cantonal d assurance des bâtiments, Fribourg Kantonale Gebäudeversicherung, Freiburg Inspection cantonale du feu Kantonales Feuerinspektorat Distances entre les bâtiments selon les règles

Plus en détail

2. Appareil non raccordé: un appareil est non raccordé lorsqu'il ne répond pas aux dispositions indiquées au paragraphe 1 ci-dessus.

2. Appareil non raccordé: un appareil est non raccordé lorsqu'il ne répond pas aux dispositions indiquées au paragraphe 1 ci-dessus. CHAPITRE VI INSTALLATIONS AUX GAZ COMBUSTIBLES ET AUX HYDROCARBURES LIQUÉFIÉS Section V Aération et ventilation des locaux, évacuation de produits de la combustion Article GZ 20 Définitions 1. Appareil

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE 1 Ŕ REMARQUE PRELIMINAIRE

NOTICE DE SECURITE 1 Ŕ REMARQUE PRELIMINAIRE PREFECTURE DE LA HAUTE-GARONNE Service Départemental d Incendie et de Secours de la Haute-Garonne Bureau Prévention 49 Chemin de l Armurié BP 123 31776 COLOMIERS CEDEX Tél.: 05.61.06.37.60 Fax : 05.61.06.37.64

Plus en détail

Voies d évacuation et de sauvetage

Voies d évacuation et de sauvetage Institut de Sécurité Voies d évacuation et de sauvetage Jean-Paul Bassin Institut de Sécurité Institut de Sécurité INSTITUT SUISSE DE PROMOTION DE LA SÉCURITÉ Evacuation_Lignum_2010 1 Histoire 1995 1945

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Arrêté du 17 octobre 2007 modifiant l arrêté du 2 mai 2002 modifié relatif aux prescriptions

Plus en détail

Avis technique ARGB relative au raccordement de plusieurs générateurs de chaleur gaz naturel à un collecteur de gaz de combustion

Avis technique ARGB relative au raccordement de plusieurs générateurs de chaleur gaz naturel à un collecteur de gaz de combustion AVIS TECHNIQUE ARGB n 07/02 29-01-2008 Avis technique ARGB relative au raccordement de plusieurs générateurs de chaleur gaz naturel à un collecteur de gaz de combustion 1. Problématique Nous constatons

Plus en détail

Bâtiments à façades double-peau

Bâtiments à façades double-peau Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION

Plus en détail

INSTRUCTION DE SÉCURITÉ SAFETY INSTRUCTION Ayant force d obligation selon SAPOCO/42

INSTRUCTION DE SÉCURITÉ SAFETY INSTRUCTION Ayant force d obligation selon SAPOCO/42 CERN INSTRUCTION DE SÉCURITÉ SAFETY INSTRUCTION Ayant force d obligation selon SAPOCO/42 Edms 335813 TIS IS 48 Publié par : TIS/GS Date de Publication : juin 2001 Original : Anglais PREVENTION DES INCENDIES

Plus en détail

Suggestion CS/1392/ 11 007 Stabilité au feu des faux - plafonds

Suggestion CS/1392/ 11 007 Stabilité au feu des faux - plafonds 1392 S F Service public fédéral Intérieur Direction générale Sécurité et Prévention Conseil supérieur de la sécurité contre l'incendie et l'explosion Suggestion CS/1392/ 11 007 Stabilité au feu des faux

Plus en détail

Soirée d information. 1. Introduction à la problématique. 2. Exigences en vigueur en Belgique

Soirée d information. 1. Introduction à la problématique. 2. Exigences en vigueur en Belgique Soirée d information ir. Y. Martin ing. S. Eeckhout CSTC/WTCB Traversées de parois résistant au feu Législation et mise en œuvre (consigne de pose) Antenne-Normes Prévention Incendie www.normes.be/feu

Plus en détail

6 juin 12.00 12.20 Points d attention pour la conception et la mise en œuvre de constructions en bois résistant au feu Y.

6 juin 12.00 12.20 Points d attention pour la conception et la mise en œuvre de constructions en bois résistant au feu Y. 6 juin 12.00 12.20 Points d attention pour la conception et la mise en œuvre de constructions en bois résistant au feu Y. Martin CSTC 1 Comment assurer la résistance au feu? R 60 (éléments structuraux)

Plus en détail

Installations aérauliques

Installations aérauliques Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio Installations aérauliques 26.03.2003

Plus en détail

Protection incendie dans la construction en bois

Protection incendie dans la construction en bois Protection incendie dans la construction en bois Principes de base Solutions pratiques Eléments de construction Manuel de planification La force naturelle de la pierre Sommaire Planifier la sécurité de

Plus en détail

Installations sprinklers

Installations sprinklers Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio Installations sprinklers 01.01.2015

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) sans locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié)

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) sans locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié) NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) sans locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié) La présente notice descriptive (article R.123-22 du

Plus en détail

SERVICES INDUSTRIELS. Bienvenue

SERVICES INDUSTRIELS. Bienvenue Bienvenue Directive G1 Directives SIN Le gaz à Nyon Rénovation But de la présentation : La «nouvelle»g1 Les changements principaux, (non exhaustifs) Donner des pistes pour appliquer ces nouvelles prescriptions

Plus en détail

SECURITE INCENDIE. La prévention de l'incendie est une discipline dont la finalité est la protection de la vie humaine et la sauvegarde des biens.

SECURITE INCENDIE. La prévention de l'incendie est une discipline dont la finalité est la protection de la vie humaine et la sauvegarde des biens. SECURITE INCENDIE La prévention de l'incendie est une discipline dont la finalité est la protection de la vie humaine et la sauvegarde des biens. Elle est régie par un ensemble conséquent de règlements

Plus en détail

Appareils d'extinction Immobilier

Appareils d'extinction Immobilier Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS armasuisse Immobilier Instruction technique (tv) Appareils d'extinction Immobilier ID du document: 70214 Version:

Plus en détail

Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution

Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution 75 P.4.0.6 Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution Les prescriptions de pose et les détails d exécution repris dans cette documentation sont

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DES TRAVAUX. 1. Caractéristiques techniques de l Immeuble

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DES TRAVAUX. 1. Caractéristiques techniques de l Immeuble NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DES TRAVAUX 1. Caractéristiques techniques de l Immeuble 1.1 Infrastructures 1.1.1 Fouilles Excavation selon rapport géotechnique 1.1.2 Fondations Semelles et massifs béton,

Plus en détail