Baccalauréat S Métropole 20 juin 2013

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Baccalauréat S Métropole 20 juin 2013"

Transcription

1 Baccalauréat S Métropol 0 juin 0 EXERCICE Commun à tous ls candidats 4 points Puisqu l choix d l arbr s fait au hasard dans l stock d la jardinri, on assimil ls proportions donnés à ds probabilités.. a. L arbr pondéré traduisant ctt situation st : Stock 0,5 0,5 0,4 H H H 0,8 0, 0,5 0,5 0, 0,7 C F C F C F b. On chrch à calculr la probabilité d l intrsction H C, donc : P(H C )P(H ) P H (C )0,4 0,. On a donc P(H C )0,. c. Puisqu la jardinri n s fournit qu auprès d trois horticulturs, ls événmnts H, H t H formnt un partition d l univrs. On put donc appliqur la loi ds probabilités totals, t on n déduit : P(C )P(H ) P H (C )+P(H ) P H (C )+P(H ) P H (C ) 0,5 0,8+0,5 0,5+0,4 0, 0,55. d. On chrch ctt fois à calculr un probabilité conditionnll : P C (H ) P(H C ) 0,5 0,8 0,5. P(C ) 0,55. a. Nous avons un schéma d Brnoulli (l arbr choisi st-il un conifèr?), avc un probabilité d succès d 0, 55 qui st répété 0 fois d façon indépndant (puisqu l on suppos qu ls choix succssifs puvnt êtr assimilés à un tirag au sort avc rmis), donc la variabl aléatoir X suit bin un loi binomial d paramètrs 0 t 0, 55. b. La probabilité ( ) dmandé ici st cll d l événmnt X 5, t donc : 0 P(X 5) 0,55 5 ( 0,55) 5 Finalmnt P(X 5) 0,4. 5 c. Ctt fois, la probabilité dmandé st cll d X 8, qui st l événmnt contrair d la réunion ds événmnts disjoints X 9 t X 0. On a alors : P(X 8) P(X 9) P(X 0) 0,984.

2 EXERCICE Commun à tous ls candidats 7 points. a. On lit f () y B t pour f (), on lit l cofficint dirctur d la tangnt à la courb C au point d absciss, c st à dir l cofficint dirctur d la droit (C B), qui st horizontal, donc f ()0. b. La fonction f st dérivabl sur ]0 ; + [, n tant qu quotint d fonctions dérivabls sur ct intrvall (l dénominatur n s annulant pas sur ct intrvall). On a : ( ) 0+b x (a+ b ln x) f x b (a+ b ln x) (x) x x Soit ffctivmnt : f (b a) b ln x (x) x. a+ b ln() c. On n déduit : f () a+ 0a, or d après l. a., f (), donc a. Du coup, on a f (b ) b ln() () b, or d après l. a., f () 0, donc b.. a. On rprnd la form d f obtnu précédmmnt, n rmplaçant a t b par, t on a : f lnx (x) x ( ln x). x Puisqu pour tout x élémnt d ]0 ; + [, st un nombr strictmnt positif, on n déduit qu la dérivé d f a bin l mêm sign x qu ln x pour tout x élémnt d ]0 ; + [. b. Quand x tnd vrs 0 : lim ln x donc, par limit d un produit t x 0 d un somm : lim + lnx. Comm par aillurs lim x 0 +, x 0 x 0 alors, par limit d un quotint, on a lim f. 0 Quand x tnd vrs +, on va utilisr la form d f présnté dans la qustion : lim 0, t x + x lim 0, d après la propriété ds x + x croissancs comparés, t donc par limit d un somm, puis par produit par : lim f 0. + c. On put donc drssr l tablau ds variations d f : ln x x 0 + ln x + 0 f (x) 0. a. La fonction f st continu t strictmnt croissant sur l intrvall ]0 ; ] t st un valur strictmnt compris ntr lim 0 f t f (), Métropol 0 juin 0

3 donc l application du corollair au théorèm ds valurs intrmédiairs garantit l xistnc d un uniqu solution à l équation f (x) sur l intrvall ]0 ; ], qui sra noté α. b. Par balayag à la calculatric, on obtint f (5) > t f (6) <, donc comm la fonction f st continu sur [5 ; 6], l théorèm ds valurs intrmédiairs garantit l xistnc d au moins un solution à l équation f (x) sur l intrvall [5 ; 6], t puisqu l on avait admis qu il n y avait qu un sul solution β à ctt équation sur ] ; + [, ctt solution st donc ntr 5 t 6. Enfin, puisqu ni 5 ni 6 n ont un imag xactmnt égal à, on put dir qu β st strictmnt ntr 5 t 6. L nombr ntir n chrché st donc a. On obtint : étap étap étap étap 4 étap 5 a 0 0 0,5 0,75 0,475 b 0,5 0,5 0,5 0,5 b a 0,5 0,5 0,5 0,065 m 0,5 0,5 0,75 0,475 f (m),,09 0,0 0,79,0 L tablau a été complété par la lign «f (m)» pour montrr ls affctations à a ou à b. L tablau précédnt sra probablmnt considéré comm corrct, mais si on intrprèt la qustion très rigourusmnt, d un point d vu algorithmiqu, on doit supposr qu l étap st l initialisation, t ls étaps d à 5 corrspondant aux itérations d à 4. Dans c cas, pour l étap n a pas d valur m, t la valur b a va srvir à savoir si l itération suivant va êtr util ou non. Dans c cas, on va écrir dans la colonn ls valurs n mémoir à la fin d l itération d la boucl «Tant qu», c qui donn l tablau suivant : étap étap étap étap 4 étap 5 a 0 0 0,5 0,75 0,475 b 0,5 0,5 0,5 0,5 b a 0,5 0,5 0,5 0,065 m 0,5 0,5 0,75 0,475 b. Ct algorithm rnvoi ls dux borns obtnus pour ncadrr l nombr α par dichotomi, avc un amplitud au plus égal à 0,. c. Pour qu l algorithm donn un ncadrmnt d β avc la mêm précision, il faut modifir l initialisation, n mttant : Affctr à a la valur 5. Affctr à b la valur 6. Puis, dans l traitmnt, modifir l tst «Si» pour qu il soit : "Si f (m)>", afin d prndr n compt la décroissanc d f sur l intrvall [5 ; 6]. (Un autr possibilité srait d affctr 6 à a t 5 à b, t d modifir l «tant qu» pour avoir «tant qu a b> 0,» t alors a srait la born haut d l ncadrmnt, t b la born bass). Métropol 0 juin 0

4 5. a. Pour répondr à ctt qustion, on commnc par détrminr l air du rctangl, d largur t d hautur : son air st donc d unités d air. Il faut nsuit détrminr l air délimité par la courb C dans l rctangl OABC, t pour cla, il faut commncr par détrminr qu ll st l absciss d l intrsction d la courb avc l ax ds abscisss, t donc résoudr : f (x)0 (+ln x)0, c st à dir résoudr : ln x, qui par application d la fonction xponntill, donn un uniqu solution, qui st. [ ] Sur l intrvall ;, la fonction f st positiv t continu, t donc l air délimité par la courb C, l ax ds abscisss t ls droits d équations x t x st donné par : f (x) dx, n unités d air. Pour qu la courb C partag l rctangls n dux domains d airs égals, il faut alors qu l air sous ctt courb soit la moitié d l air du rctangl, c st à dir un unité d air. La résolution du problèm rvindra bin à démontrr : f (x) dx. b. On a f (x) x + ln x. En posant u ln, on rconnait alors : x f u + u u. Un primitiv d f sur ]0 ; + [ st donc : F u+ u, c st à dir F (x) ln x+ (ln x). [ ] ( ) On a alors f (x) dx F (x) F () F [ ( ) ( ( )) ] f (x) dx ln+(ln) ln + ln 0 ( +). On arriv donc bin à la conclusion qu l rctangl OABC st bin partagé n dux domains d mêm air par la courb C. EXERCICE Commun à tous ls candidats 4 points. Vrai : Si on pos A, l point d affix i t B l point d affix dans l plan complx, alors puisqu M st l point d affix z, on a : z i z M z A AM. D mêm z+ MB, t donc l nsmbl ds points M rchrché st l nsmbl ds points équidistants d A t d B, c st à dir la médiatric du sgmnt [AB], c st donc bin un droit.. Faux : On rmarqu qu +i ( ) + i ( cos π + isin π ) i π. En utilisant ls propriétés ds moduls t ds argumnts ds nombrs Métropol 4 0 juin 0

5 . complxs, on a : ( +i ) 4 4 4iπ. Un argumnt du nombr complx étudié st donc 4π l nombr n st pas rél. qui n st congru ni a 0 ni à π modulo π, donc Méthod Vrai : Après avoir choisi un rpèr orthonormé, calculons l produit scalair p ds dux vcturs : p EC ( ) BG E F + FC BG, d après la rlation d Chasls. p E F BG + FC BG, par distributivité du produit scalair sur l addition d vcturs. Par aillurs, ls vcturs BG t E F sont orthogonaux, car c drnir st orthogonal à la fac BCGF qui contint l prmir vctur. D plus ls vcturs BG t FC sont égalmnt orthogonaux, car ils sont construits sur ls diagonals d un carré BCGF, qui sont prpndiculairs ntr lls (comm touts ls diagonals d losangs). Finalmnt, p st la somm d dux produits scalairs nuls, donc p st lui mêm nul, c qui, par définition signifi qu ls droits (BC ) t (CG) sont orthogonals. Méthod : Ls facs BCGF t AE HD sont ds carrés, donc ls sgmnts [BG] t [FC ] d un part, [E D] t [AH] d autr part sont prpndiculairs. L plan médiatur d [BG] contint donc ls points E, D,C, F. Donc n particulir (BC ) t (CG) sont orthogonals ( Méthod : En prnant l rpèr A ; AB, AD, ) AE, on trouv qu EC t 0 BG. D où EC BG 0 t la conclusion. 4. Vrai : La droit dont on nous propos un rprésntation paramétriqu st dirigé par un vctur n d coordonnés ( ; ; ), c st à dir par un vctur qui st normal à P, d après l équation d clui-ci. Comm d plus, l point S st sur ctt droit dont on nous donn la rprésntation paramétriqu (c st l point d paramètr sur ctt droit), on put n déduir qu la rprésntation paramétriqu donné st bin cll d la droit décrit. x + t x ++ t Autr méthod : Avc t R, y + t y ++ t x +(+ t) y +(+ t) z +(+ t) z +t z ++t x + t ) y + t (n posant z +t t + t) qui traduit bin la rlation SM t n soit un équation d la prpndiculair à P contnant S. Métropol 5 0 juin 0

6 EXERCICE 4 Pour ls candidats n ayant pas suivi l nsignmnt d spécialité 5 points. a. On calcul ls prmirs trms, par xmpl n utilisant l mod récurrnc d la calculatric, t on obtint : u +, u + 8 9,89 u + 6 7,59 u i ,40 b. On put donc émttr la conjctur qu la suit st croissant. On pourra n tout cas affirmr qu ll n st pas décroissant.. a. Nous allons procédr par récurrnc : Idntification d la propriété : Pour tout ntir naturl n, posons la propriété P n suivant : u n n+. Initialisation : Puisqu l on a u 0 t 0+, on vérifi bin : u 0 0+ : la propriété P 0 st bin vrai. Hérédité : Pour un ntir k naturl donné, on suppos la propriété P k vrai. On a u k+ u k+ k+. Par hypothès d récurrnc : u k k+ En multipliant par un nombr positif : u k (k+ ) Soit u k k+ Puis, n ajoutant un mêm nombr dans chaqu mmbr : u k+ k+ k+ + k+ C qui donn : u k+ k+ k+4. On a donc u k+ (k+)+, c st à dir qu la propriété P k+ st vrai. Nous avons donc démontré l caractèr héréditair d la véracité ds propriétés P n. Conclusion : Puisqu la propriété P 0 st vrai t qu nous avons prouvé l hérédité, on put n déduir qu pour tout ntir naturl n, on a P n vrai, c st à dir qu pour tout ntir naturl n, on a bin u n n+. b. u n+ u n u n+ n+ u n u n+ n+ On a donc bin u n+ u n ( u n+n+) (n+ u n). Comm on l a montré à la qustion précédnt, pour tout n naturl, on a u n n+ c qui équivaut à dir qu la différnc n+ u n st positiv, t ll l rst n étant multiplié par, donc la différnc ntr dux trms consécutifs étant positiv, on confirm bin qu notr conjctur était corrct : la suit (u n ) n N st bin croissant, dès l rang 0.. a. Exprimons, pour un ntir n naturl qulconqu, v n+ n fonction d v n : Métropol 6 0 juin 0

7 v n+ u n+ (n+ ) u n+ n+ n u n n (u n n) Donc v n+ v n. La rlation d récurrnc obtnu confirm qu la suit (v n ) n N st bin géométriqu d raison q t d prmir trm v 0 u 0 0. b. On put donc n déduir un ( xprssion ) xplicit du trm général n d la suit v : v n v 0 q n. Enfin, puisqu l on a, pour tout n, v n u n n, on n déduit : u n v n + n, t donc on aboutit bin à l xprssion dmandé : ( ) n u n + n. c. Puisqu la raison q st strictmnt compris ntr t, on n déduit qu la limit d la suit v st 0, t donc par limit d un somm d suits, la limit d la suit u st donc +, t la suit u st donc divrgnt. 4. a. S n st la somm d n+ trms d la suit u n. Mais, comm par aillurs, on put considérr qu chaqu trm u n st la somm d v n t d n, donc n réordonnant ls trms, S n st la somm d dux «sous-somms» : cll ds n+ prmirs trms d la suit v t cll ds n + prmir ntirs naturls. La prmièr sous-somm st un somm ds n+ prmirs trms d un suit géométriqu, t vaut donc : ( ) n+ n+ ( ( ) q n+ ) v 0 ( ) 6. q La scond sous-somm st la somm ds n + prmirs ntirs naturls, c st à dir la somm ds n+ prmirs trms d un suit arithmétiqu d prmir trm 0 t d raison, donc ll vaut : 0+n n(n+ ) (n+ ) (résultat classiqu). ( ( ) n+ ) n(n+ ) Finalmnt, on a S n 6 +. ( ( ) n+ ) n(n+ ) 6 + b. On n déduit : T n n ( ( ) n+ ) n(n+ ) 6 T n n + n ( ( ) n+ ) ( ( ) n+ ) 6 6 T n n + n + n n n + + n. Métropol 7 0 juin 0

8 ( ) n+ Puisqu, un fois ncor, q st ntr t, on a : lim 0. n + Donc par limit d un somm d suits, puis d un produit d suits : ( ( ) n+ ) lim 6 6. n + Par aillurs, lim n + n +, donc par limit d un quotint d suits, ( ( ) n+ ) 6 lim n + n 0. D plus lim n + t lim 0, t donc finalmnt, par limit n + n d un somm d suits, on arriv à conclur qu la suit T convrg vrs. EXERCICE 4 Candidats ayant suivi l nsignmnt d spécialité 5 points. Pour tout ntir naturl n, v n+ 0,95 v n + 0,0 c n t c n+ 0,05v n + 0,99c n. ( ) ( ) 0,95 0,0 a. Si A t X alors 0,05 0,99 b ( ) a b ( ) ( ) 0,95 0,0 0,95a+ 0,0b 0,05 0,99 0,05a+ 0,99b Ls réls c t d tls qu A X Y sont : c 0,95a+ 0,0b t d 0,05a+ 0,99b Ls résultats précédnts prmttnt d écrir qu pour tout ntir naturl n, X n+ AX n où X n ( ) v n c n. On put donc n déduir qu pour tout ntir naturl n, X n A n X 0. ( ). a. Calculons P Q : ( 5 ) 5 ( ) Calculons Q P : ( ) 5 ( ) 5 ( ) On constat qu ls dux produits donnnt (6I ) donc si au liu d multiplir P par Q on multipli P par 6 Q on obtint I, donc 6 Q P. b. Calculons P AP 6 Q AP d abord, on calcul Q A : Métropol 8 0 juin 0

9 ( ) 0,95 0,0 0,05 0,99 ( ) ( ) a b 5 c d a 0,95+0,05 ; b 0,0+0,99 ; c 5 0,95+0,05 4,7, d 0,05+0,99 0,94 ( ) Q A 4,7 0,94 nsuit on fait (Q A)P c st ( ) 4,7 0,94 ( ) 5 ( ) ,64 Rst à multiplir c produit par 6 ; on obtint P AP qui st bin un matric diagonal D. ( ) 0 0 0,94 c. Démontrons, par récurrnc qu pour tout ntir naturl n supériur ou égal à, A n PD n P. Pour n il s agit d démontrr qu APDP ; or P AP D donc n multipliant à gauch par P, on a : P(P AP)PD, or par associativité cla s écrit ncor (P(P )AP PD donc I AP PD donc AP PD, n multipliant à droit par P,on obtint : (AP)P PDP, donc A PDP : l initialisation st prouvé. Supposons qu il xist un ntir naturl n tl qu A n PD n P, alors multiplions à droit par A : A n+ PD n P A, mais c drnir A c st A PDP donc A n+ PD n P PDP, or P P I donc A n+ PD n I DP, A n+ PD n DP t nfin A n+ PD n+ P c qui prouv l hérédité. Conclusion : pour tout ntir naturl n supériur ou égal à, A n PD n P. 4. Ls résultats ds qustions précédnts prmttant d établir qu v n 6 ( +5 0,94 n ) v ( 0,94 n ) c 0. t comm la suit géométriqu (0,94 n ) n N tnd vrs 0 vu qu q 0,94 donc <q < la suit (v n ) n N tnd vrs 6 (+5 0) v 0+ 6 ( 0)c 0 donc vrs Métropol 9 0 juin 0

10 6 (v c 0 ) t donc par stabilité d la population total,la suit 6 (v n ) n N tnd vrs 5 6 (v c 0 ). 6 Métropol 0 0 juin 0

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry avril EXERCICE Commun à tous ls candidats Parti I points. L ax ds ordonnés st asymptot à C au voisinag d ; la fonction étant décroissant sur ] ; + [, la limit quand

Plus en détail

f n (x) = x n e x. T k

f n (x) = x n e x. T k EXERCICE 3 (7 points) Commun à tous ls candidats Pour tout ntir naturl n supériur ou égal à, on désign par f n la fonction défini sur R par : f n (x) = x n x. On not C n sa courb rprésntativ dans un rpèr

Plus en détail

Fonction logarithme exercices corrigés

Fonction logarithme exercices corrigés Trminal S Fonctions Logarithms Vrai-Fau Fonction ln, EPF 6 Equation, Franc 4 4 Dérivés t ln 4 5 Primitivs t ln 6 Calcul d limits 5 6 7 Résolution (in)équations 7 8 Avc ROC 8 9 Dérivation t ncadrmnt 9 Fonction+équation,

Plus en détail

BTS - groupement B - novembre 2008 - Nouvelle Calédonie

BTS - groupement B - novembre 2008 - Nouvelle Calédonie BTS - groupmnt B - novmbr 8 - Nouvll Calédoni Ercic Ls partis A, B t C sont indépndants. points Un ntrpris produit n grand séri ds véhiculs élctriqus équipés d battris au nicklcadmium. On s propos d étudir

Plus en détail

Sujet Métropole 2013 EXERCICE 1. [4 pts] Probabilités

Sujet Métropole 2013 EXERCICE 1. [4 pts] Probabilités Sujet Métropole 01 EXERIE 1. [4 pts] Probabilités Une jardinerie vend de jeunes plants d arbres qui proviennent de trois horticulteurs : 5% des plants proviennent de l horticulteur H 1, 5% de l horticulteur

Plus en détail

Baccalauréat S Antilles-Guyane 22 juin 2015 Corrigé

Baccalauréat S Antilles-Guyane 22 juin 2015 Corrigé Baccalauréat S Antills-Guyan juin 05 Corrigé A. P. M. E. P. EXERCICE Commun à tous ls candidats 6 POINTS. On put calculr par xmpl ls ordonnés ds points d absciss d cs différnts courbs : f ()=ln =0< g 0,05

Plus en détail

Lycée Municipal d Adultes de la ville de Paris Mardi 25 février 2014 BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES. correction SÉRIE S

Lycée Municipal d Adultes de la ville de Paris Mardi 25 février 2014 BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES. correction SÉRIE S Lycé Municipal d Adults d la vill d Paris Mardi 5 févrir 04 BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES SÉRIE S Duré d l épruv : 4 HEURES Ls calculatrics sont AUTORISÉES corrction obligatoir t spé L candidat doit

Plus en détail

Exercice 1 :(15 points)

Exercice 1 :(15 points) TE/pé TL Elémnts d corrction du D. n 2 du Vndrdi 2 0ctobr 2012 sans documnt, avc calculatric 1h1min Ercic 1 :(1 points) À l occasion d un fstival culturl, un agnc d voyags propos trois typs d transport

Plus en détail

Corrigé - Baccalauréat blanc TS

Corrigé - Baccalauréat blanc TS Corrigé - Baccalauréat blanc TS - 00 EXERCICE 5 points Commun à tous ls candidats Parti A : Étud d un fonction On considèr la fonction f défini sur ]0 ; + [ par f = + ln On not C la courb rprésntativ d

Plus en détail

Correction du bac blanc de mathématiques

Correction du bac blanc de mathématiques Corrction du bac blanc d mathématiqus Exrcic (commun à tous ls candidats, point) Rstitution organisé d connaissancs :. Démontrr par récurrnc l inégalité d Brnoulli : pour tout x >, pour n N, (+x) n +nx.

Plus en détail

Correction Baccalauréat S - Obligatoire Métropole - Jeudi 20 Juin 2013

Correction Baccalauréat S - Obligatoire Métropole - Jeudi 20 Juin 2013 Corrction Bac S Obligatoir - Métropol - 0 Juin 0 Corrction Baccalauréat S - Obligatoir Métropol - Judi 0 Juin 0 www.math9.com Pour ls candidats n ayant pas suivi l nsignmnt d spécialité maths Ercic. 4

Plus en détail

TES- Correction BAC Blanc Février Mathématiques

TES- Correction BAC Blanc Février Mathématiques TES- Corrction BAC Blanc Févrir 0 - Mathématiqus EXERCICE 5 points Commun à tous ls candidats Un ntrpris pint ds jouts. Pour cla, ll utilis dux machins M t M. La machin M pint un quart d la production.

Plus en détail

France métropolitaine Enseignement spécifique

France métropolitaine Enseignement spécifique Franc métropolitain 03. Ensignmnt spécifiqu EXERCICE 7 points) commun à tous ls candidats) Sur l graphiqu ci-dssous, on a tracé, dans l plan muni d un rpèrorthonormé rprésntativ C d un fonction f défini

Plus en détail

Baccalauréat Série S Métropole, juin 2014

Baccalauréat Série S Métropole, juin 2014 Baccalauréat Série S Métropole, juin 4 Sujet et Corrigé Stéphane PASQUET Disponible sur http://www.mathweb.fr juin 4 Exercice (5 points) - Commun à tous les candidats Partie A Dans le plan muni d un repère

Plus en détail

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013.

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013. Exmpls d qustions d sujts d'oraux possibls. Sssion 0. Complxs. Donnr la ou ls réponss justs. Soit A, B dux points d'affixs rspctivs : a= 5 i 5 t b = i 6 a. Soit n N;. Un argumnt d a n st n b. O appartint

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire L transistor bipolair L'objt d c documnt st d'apportr ls connaissancs t ls méthods nécssairs à la concption d'un étag amplificatur à bas d transistor. On s limitra à l'étud t à l'utilisation du transistor

Plus en détail

Polynésie 2012 BAC S Correction

Polynésie 2012 BAC S Correction Polynési 1 BAC S Corrction 1 / 6 Exrcic 1 1. a. L point B appartint à la courb Γ donc f() c'st-à-dir a + b Par conséqunt a + b 1 t donc a + b L point C appartint à la courb Γ donc f(5) 5 c st-à-dir 5 +

Plus en détail

CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE EPREUVE SPECIFIQUE-FILIERE PSI MATHEMATIQUES 1. n N, α n N.

CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE EPREUVE SPECIFIQUE-FILIERE PSI MATHEMATIQUES 1. n N, α n N. SESSION 7 CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE EPREUVE SPECIFIQUE-FILIERE PSI MATHEMATIQUES I Ls suits α t β I. Etud d la suit α I.. α =, α = α =, α = α + =, α 3 = 3α = t α 4 = 4α 3 + = 9. α =, α =, α = α 3 =

Plus en détail

Les calculatrices sont interdites

Les calculatrices sont interdites CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES Ls calculatrics sont intrdits L épruv st composé d dux problèms indépndants décrivant ls princips physiqus d dispositifs vibrants (microphons t sismograph). Il st consillé

Plus en détail

Baccalauréat Blanc 10 février 2015 Corrigé

Baccalauréat Blanc 10 février 2015 Corrigé Exercice Commun à tous les candidats Baccalauréat Blanc février 25 Corrigé. Réponse d. : e Le coefficient directeur de la tangente est négatif et n est manifestement pas 2e 5,4. 2. Réponse b. : positif

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

Baccalauréat S Polynésie juin 2012

Baccalauréat S Polynésie juin 2012 Baccalauréat S Polynési juin 1 EXERCICE 1 L plan st rapporté à un rpèr orthonormal On considèr ls points B 1 ; 1 t C 5 ; O ; i ; j. 5 t la droit D d équation y = x. On not f la fonction défini sur R dont

Plus en détail

Correction du baccalauréat S (obligatoire) Polynésie 10 juin 2011

Correction du baccalauréat S (obligatoire) Polynésie 10 juin 2011 Corrction du baccalauréat S (obligatoir Polynési 0 juin 0 Exrcic Commun à tous ls candidats points Méthod : L dssin suggèr d considérr la rotation d cntr A t d angl π Son écritur complx st : z z A = i

Plus en détail

Mathématique - Cours

Mathématique - Cours Mathématique - Cours Filière STAV 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge Le programme se compose ainsi : partie seconde partie 1/3 partie 2/3 partie 3/3 Sommaire 1 Ensemble

Plus en détail

Master1 Génie des Systèmes Industriels U.E.: Capteurs, Chaînes de mesure 1 ère session 2011-2012

Master1 Génie des Systèmes Industriels U.E.: Capteurs, Chaînes de mesure 1 ère session 2011-2012 Mastr1 Géni ds Systèms Industrils U.E.: Capturs, Chaîns d msur 1 èr sssion 211-212 Cod Unité : 172 Cod épruv : 14977 Samdi 26 Mai 8H -1H Duré : 2 hurs Documnts t Calculatric autorisés Ls partis III t IV

Plus en détail

Première L DS4 quartiles et diagrammes en boîtes 2009-2010

Première L DS4 quartiles et diagrammes en boîtes 2009-2010 Exrcic 1 : Répartition t disprsion ds salairs Soint ls salairs dans trois ntrpriss A, B t C : 1175 1400 1900 2600 2800 2100 1) Calculr dans chaqu cas l salair moyn t l salair médian 2) Qull st la part

Plus en détail

TS Bac blanc n 5 Mai 2016

TS Bac blanc n 5 Mai 2016 TS Bac blanc n 5 Mai 6 Ls raisonnmnts doivnt êtr justifiés t ls calculs détaillés. L barèm st indicatif. La calculatric st autorisé mais ls échangs ntr élèvs sont intrdits. Exrcic 5 pts Parti A : Conditionnmnt

Plus en détail

Corrrigé du sujet de Baccalaurat S. Pondichery 2015. Spécialité

Corrrigé du sujet de Baccalaurat S. Pondichery 2015. Spécialité Corrrigé du sujet de Baccalaurat S Pondichery 2015 Spécialité EXERCICE 1 (4 points) commun à tous les candidats Partie A Soit f la fonction définie sur R par f(x) et la droite d équation et la droite d

Plus en détail

Correction du devoir de vacances Les suites dans plusieurs situations

Correction du devoir de vacances Les suites dans plusieurs situations L.E.G.T.A. L Chsnoy TB2 21-211 D. Blottièr Mathématiqus Corrction du dvoir d vacancs Ls suits dans plusiurs situations Exrcic 1 : Un pas vrs ls fractals On considèr un carré F 1 d côté d longuur 1. Au

Plus en détail

Baccalauréat S (obligatoire) Antilles-Guyane septembre 2010

Baccalauréat S (obligatoire) Antilles-Guyane septembre 2010 Baccalauréat S obligatoir) Antills-Guyan sptmbr 00 EXERCICE Commun à tous ls candidats 7 points PARIE A - Rstitution organisé ds connaissancs Soit > 0. Considérons la fonction [ p) ] =. En dérivant cs

Plus en détail

La transformée de Fourier de cette fonction est directe et donne 1 ) T

La transformée de Fourier de cette fonction est directe et donne 1 ) T Efft d l échantillonnag t d la troncation sur l spctr d un signal Ls signaux réls utilisés n physiqu sont d plus n plus souvnt traités d façon numériqu. Pour cla, il st nécssair d échantillonnr l signal.

Plus en détail

Couleurs. Nombres. Le s. jeux. Les. Labuchette. Je an Husson

Couleurs. Nombres. Le s. jeux. Les. Labuchette. Je an Husson Ls Nombrs n Coulurs L s d jux Labuchtt J an Husson Nots méthodologiqus L matéril 1. Ls régltts sont évidmmnt l matéril cntral qui doit prmttr à l nfant d jour d abord t d calculr surtout. Ells ont subi

Plus en détail

Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013 Corrigé

Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013 Corrigé Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 2 novembre 2 Corrigé A. P. M. E. P. EXERCICE Commun à tous les candidats 5 points. Diminuer le budget de 6 % sur un an revient à multiplier par 6 =,94. Diminuer le budget

Plus en détail

EXERCICES SUR LES LOGARITHMES ET LES EXPONENTIELLES. 1 ln 1+ = 1. x x. x x. et sh x = e

EXERCICES SUR LES LOGARITHMES ET LES EXPONENTIELLES. 1 ln 1+ = 1. x x. x x. et sh x = e Ercic EXERCICES SUR LES LOGARITHMES ET LES EXPONENTIELLES. Démontrr qu : lim + ln + =. En déduir la limit suivant : lim + + [On pourra, par mpl, posr X = ] Ercic On considèr du fonctions, notés ch t sh,

Plus en détail

Terminale ES DS n 4 Vendredi 14 décembre 2012

Terminale ES DS n 4 Vendredi 14 décembre 2012 Trminal ES DS n Vndrdi décmbr Ercic. Sur points Ls qustions sont indépndants.. Résoudr ls équation t inéquation suivants. a) b). Etudir l sign d a) b). Pour chacun ds fonctions suivants, calculr sa fonction

Plus en détail

Fonction exponentielle

Fonction exponentielle Chapitr 7 Fonction ponntill Sommair 7. Activités......................................................... 04 7.. Eponntill................................................... 04 7.. Qulqus propriétés d

Plus en détail

Acquisition, analyse et traitement de signaux : bruit et mesures

Acquisition, analyse et traitement de signaux : bruit et mesures Acquisition, analys t traitmnt d signaux : bruit t msurs Rédaction du cours t travail xpérimntal associé : Jan-Baptist Dsmoulins (P.R.A.G.) mail : dsmouli@physiqu.ns-cachan.fr Notions fondamntals abordés

Plus en détail

PRIMITIVES EXERCICES CORRIGES

PRIMITIVES EXERCICES CORRIGES Cours t rcics d mathématiqus Ercic n. Dérivé t primitivs ) Calculz la dérivé d la fonction f défini par PRIMITIVES EXERCICES CORRIGES f 9+. ) Déduisz-n du primitivs d la fonction g défini par g ) Détrminr

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Amérique du Sud novembre 2004

Corrigé du baccalauréat S Amérique du Sud novembre 2004 Corrigé du baccalauréat S Amériqu du Sud novmbr 200 EXERCICE 7points Parti A. a. Pour tout x, f (x) = x x = x.or lim =+ donc lim = 0. x x + x x + x x x Donc lim f (x) = 0. x + b. La fonction f produit

Plus en détail

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013 Enrichissmnt modal du Slctiv Mass Scaling Sylvain GAVOILLE 1 * CSMA 2013 11 Colloqu National n Calcul ds Structurs 13-17 Mai 2013 1 ESI, sylvain.gavoill@si-group.com * Autur corrspondant Résumé En raison

Plus en détail

Généralités sur les fonctions numériques

Généralités sur les fonctions numériques 7 Généralités sur les fonctions numériques Une fonction numérique est, de manière générale, une fonction d une variable réelle et à valeurs réelles. 7.1 Notions de base sur les fonctions Si I, J sont deux

Plus en détail

Fonctions Numériques, fonctions usuelles.

Fonctions Numériques, fonctions usuelles. Fonctions Numériqus, fonctions usulls.. Fonction constant : Soit b un rél fié. Définition : La fonction constant st la fonction qui à tout rél associ l rél b. la fonction constant st donc la fonction f

Plus en détail

Correction feuille TD 3 : probabilités conditionnelles, indépendance

Correction feuille TD 3 : probabilités conditionnelles, indépendance Univrsité d Nic-Sophia Antipolis -L2 MASS - Probabilités Corrction fuill TD 3 : probabilités conditionnlls, indépndanc Exrcic Dans ct xrcic, nous supposons pour simplir qu ls yux d'un êtr humain sont soit

Plus en détail

Corrigé de CCP PC 2008 Mathématiques 2

Corrigé de CCP PC 2008 Mathématiques 2 Corrigé d CCP PC 8 Mathématiqus PARTIE I (E s ) st un équation di érntill linéair d ordr dux, à co cints continus sur l intrvall ] [ l co cint d y" n ayant. qas d racin. D arès l théorèm d Cauchy Lischitz,

Plus en détail

Le sujet comporte 8 pages numérotées de 2 à 9 Il faut choisir et réaliser seulement trois des quatre exercices proposés EXERCICE I

Le sujet comporte 8 pages numérotées de 2 à 9 Il faut choisir et réaliser seulement trois des quatre exercices proposés EXERCICE I L sujt comport 8 pags numérotés d 2 à 9 Il faut choisir t réalisr sulmnt trois ds quatr xrcics proposés Parti A EXERCICE I Donnr ls réponss à ct xrcic dans l cadr prévu à la pag 3 On considèr la fonction

Plus en détail

Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S Enseignement obligatoire. Intégrales

Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S Enseignement obligatoire. Intégrales Recueil d annales en Mathématiques Terminale S Enseignement obligatoire Frédéric Demoulin Dernière révision : 3 juin 2 Document diffusé via le site www.bacamaths.net de Gilles Costantini 2. frederic.demoulin

Plus en détail

Inde, avril 2014, exercice 1

Inde, avril 2014, exercice 1 Sujet 1 Inde, avril 2014, exercice 1 4 points Dans cet exercice, sauf indication contraire, les résultats seront arrondis au centième. 1 La durée de vie, exprimée en années, d un moteur pour automatiser

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR DOSSIER 4 : THERMODYNAMIQUE 3 F.Duhaml CFA-Lns- B.T.S S.C.B.H Pag N 1/8 I. Mod d propagation d la chalur. a) Par convction: il y a déplacmnt d matièr. Thrmodynamiqu (III) : Transfrt thrmiqu t isolation.

Plus en détail

Imposition des rentes enrichies (ou sur risques aggravés) non agréées

Imposition des rentes enrichies (ou sur risques aggravés) non agréées Imposition ds rnts nrichis (ou sur risqus aggravés) non agréés Non sulmnt ls antécédnts médicaux d un prsonn puvnt-ils avoir un incidnc sur son spéranc d vi, mais ctt prsonn put aussi constitur un «risqu

Plus en détail

Exercice 1.sur 10 points Commun à tous les candidats

Exercice 1.sur 10 points Commun à tous les candidats Trminal S Bac Blanc d mathématiqus : duré 4 h Mardi 3 mars 205 Ls calculatrics sont autorisés (mais aucun formulair prsonnl). La qualité d la rédaction, la clarté d la copi,la précision ds raisonnmnts

Plus en détail

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé Séri n 3 d Elctrocinétiqu : Régim sinusoïdal forcé Exrcic n 1 : Résonanc n tnsion d un circuit RLC parallèl 1.\ Détrminr l équation différntill qui régi l évolution d u(t). 2.\ Exprimr l amplitud complx

Plus en détail

Lycée Marlioz - Aix les Bains. Bac Blanc 2012. Mathématiques - Terminale ES. 16 mai 2012

Lycée Marlioz - Aix les Bains. Bac Blanc 2012. Mathématiques - Terminale ES. 16 mai 2012 Lycée Marlioz - Aix les Bains Bac Blanc 2012 Mathématiques - Terminale E Candidats n ayant pas choisi la spécialité maths 16 mai 2012 Pour cette épreuve, la rédaction, la clarté et la précision des explications

Plus en détail

Au rayon «image et son» d'un grand magasin, un téléviseur et un lecteur de DVD sont en promotion pendant une semaine.

Au rayon «image et son» d'un grand magasin, un téléviseur et un lecteur de DVD sont en promotion pendant une semaine. EXERCICE 5 points Commun tous ls candidats Au rayon «imag t son» d'un grand magasin, un télévisur t un lctur d DVD sont n promotion pndant un smain. Un prsonn s présnt : T st l'évènmnt : «la prsonn achèt

Plus en détail

Cours de mathématiques pour la Terminale S. Savoir-Faire par chapitre avec corrigé

Cours de mathématiques pour la Terminale S. Savoir-Faire par chapitre avec corrigé Cours de mathématiques pour la Terminale S Savoir-Faire par chapitre avec corrigé Florent Girod Année scolaire 205 / 206. Eternat Notre Dame - Grenoble Table des matières I Savoir-Faire 2 ) Suites numériques.................................

Plus en détail

Baccalauréat STL Biotechnologies juin 2014 Polynésie Correction

Baccalauréat STL Biotechnologies juin 2014 Polynésie Correction Baccalauréat STL Biotechnologies juin 014 Polynésie Correction EXERCICE 1 Les trois parties de cet exercice peuvent être traitées de manière indépendante. Les résultats seront arrondis, si nécessaire,

Plus en détail

Exercice n 1 Déterminer des primitives des fonctions suivantes sur l'intervalle indiqué : 5 a) f (x)= (2 x+1) 3 sur I =] 1

Exercice n 1 Déterminer des primitives des fonctions suivantes sur l'intervalle indiqué : 5 a) f (x)= (2 x+1) 3 sur I =] 1 Fich Bac S n 0 Trminal S Intégration - Calcul ds primitivs Exrcic n Détrminr ds primitivs ds fonctions suivants sur l'intrvall indiqué : 5 a) f (x)= (2 x+) 3 sur I =] 2 [ ;+ b) g ( x)= ln x sur I =]0 ;+

Plus en détail

[ Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie \ 19 novembre 2015

[ Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie \ 19 novembre 2015 Durée : 4 heures [ Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie \ 19 novembre 015 A. P. M. E. P. EXERCICE 1 7 points Une usine produit de l eau minérale en bouteilles. Lorsque le taux de calcium dans une bouteille

Plus en détail

TP 8 Spectroscopie infrarouge

TP 8 Spectroscopie infrarouge TP 8 Spctroscopi infraroug Chap4 : Analys spctral Objctifs: Idntification d liaisons l aid du nombr d ond corrspondant; détrmination d groups caractéristiqus. Mis n évidnc d la liaison hydrogèn. Exploitr

Plus en détail

Amérique du Sud, novembre 2006

Amérique du Sud, novembre 2006 Exercice 1 ( 5 points) Commun à tous les candidats Un hôpital est composé de trois services : service de soins A, service de soins B, service de soins C. On s intéresse aux prises de sang effectuées dans

Plus en détail

SERIE D EXERCICES 25 : THERMODYNAMIQUE : PREMIER PRINCIPE

SERIE D EXERCICES 25 : THERMODYNAMIQUE : PREMIER PRINCIPE Séri d xrcics 5 SERIE D EXERCICES 5 : HERMODYNAMIQUE : PREMIER PRINCIPE ravail mécaniqu ds forcs xtériurs d rssion. Exrcic : cas d un gaz. Soit un mol d gaz subissant un comrssion quasi statiqu t isothrm

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHÉMATIQUES Série ES/L

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHÉMATIQUES Série ES/L BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2015 MATHÉMATIQUES Série ES/L Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 (ES), 4 (L) ES : ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE L : ENSEIGNEMENT DE SPECIALITE Les calculatrices électroniques

Plus en détail

Thème 5. Corps purs et changements d état physique

Thème 5. Corps purs et changements d état physique hè 5 Cors urs t changnts d état hysiqu Qustionnair On chauff un élang d au t d glac à C : la tératur du élang augnt la tératur diinu la tératur n vari as On cori un élang d au t d vaur d au initialnt à

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat ES Asie 19 juin 2014

Corrigé du baccalauréat ES Asie 19 juin 2014 Corrigé du baccalauréat ES Asie 9 juin 4 EXERCICE 4 points Commun à tous les candidats Proposition : fausse f (4) est le coefficient directeur de la tangente à la courbe au point C ; cette droite passe

Plus en détail

Mathématiques Bac Blanc TES du jeudi 28 mars 2013

Mathématiques Bac Blanc TES du jeudi 28 mars 2013 Mathématiqus Bac Blanc TES du judi 8 mars 03 (3 hurs) Ls calculatrics sont autorisés (mais aucun formulair prsonnl). La qualité d la rédaction, la clarté d la copi t la précision ds raisonnmnts ntrront

Plus en détail

FONCTIONS EXPONENTIELLES EXERCICES CORRIGES

FONCTIONS EXPONENTIELLES EXERCICES CORRIGES Cours t rcics d mathématiqus FONCTIONS EPONENTIELLES EERCICES CORRIGES Ercic n Résoudr dans ls équations suivants + 7 9 4 4 6 + 6 + 7 ln( ln 8 9 ln Ercic n Détrminr ls racins du polynôm + P + 4 En déduir

Plus en détail

Corrigé du Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie Mars 2016

Corrigé du Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie Mars 2016 Corrigé du Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie Mars 0 A. P. M. E. P. EXERCICE Commun à tous les candidats points Partie A Une boite contient 00 médailles souvenir dont 50 sont argentées, les autres dorées.

Plus en détail

Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé.

Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. TES/spé TL Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013 Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. Vous apporterez un grand soin à la présentation et à la rédaction

Plus en détail

Synthèse d analyse Avril 2011

Synthèse d analyse Avril 2011 Snthèse d analse Avril 20 Cette snthèse d analse a été rédigée suite à une suggestion de M le Professeur E Delhez Elle est destinée à aider les étudiants à préparer l eamen d admission au études d ingénieur

Plus en détail

Baccalauréat S Amérique du Nord 2 juin 2015

Baccalauréat S Amérique du Nord 2 juin 2015 Durée : 4 heures Baccalauréat S Amérique du Nord 2 juin 2015 Exercice 1 Commun à tous les candidats 5 points Dans l espace, on considère ( une pyramide SABCE à base carrée ABCE de centre O. Soit D le point

Plus en détail

Préparation oral de rattrapage Série S

Préparation oral de rattrapage Série S Préparation oral de rattrapage Série S Vous venez de télécharger les corrigés... IMPRIMEZ-LES! Ces corrigés sont imprimables, mais vous ne pourrez pas sauvegarder le fichier... Imprimez dès que possible

Plus en détail

Sujet n 1. Sujet n 2

Sujet n 1. Sujet n 2 Exercices d oraux Consignes : L oral comporte deux questions dont une de spécialité pour le candidats concernés. L épreuve est constituée d une préparation d une vingtaine de minutes suivie d un entretien

Plus en détail

Baccalauréat ES/L Métropole 21 juin 2013 (sujet dévoilé)

Baccalauréat ES/L Métropole 21 juin 2013 (sujet dévoilé) Baccalauréat ES/L Métropole 21 juin 2013 (sujet dévoilé) EXERCICE 1 4 points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples (QCM). Pour chacune des questions posées, une seule des quatre réponses

Plus en détail

Exos corrigés darithmétique...classe : TS-Spé. Prof. MOWGLI Ahmed. Année scolaire 2015-2016

Exos corrigés darithmétique...classe : TS-Spé. Prof. MOWGLI Ahmed. Année scolaire 2015-2016 Exos corrigés darithmétique...classe : TS-Spé Prof. MOWGLI Ahmed Année scolaire 2015-2016 1 Pour des cours particuliers par petits groupes de 3 ou 4 élèves en maths et/ou physique-chimie, veuillez me contacter.

Plus en détail

Apprentissage des faits Calcul mental Estimation de calcul

Apprentissage des faits Calcul mental Estimation de calcul M ATHÉMATIQUES MENTALES Apprntissag ds faits Calcul mntal Estimation d calcul 4 anné Guid d nsignmnt 2010 Rmrcimnts L présnt manul d mathématiqus mntals a été mis à jour avc la prmission du ministèr d

Plus en détail

Fonctions Nombre Dérivé Fonction dérivée

Fonctions Nombre Dérivé Fonction dérivée Fonctions Nombre Dérivé Fonction dérivée Ce chapitre est le chapitre central de la classe de Terminale STG. Il permet (en partie) de clore ce qui avait été entamé dés le collège avec les fonctions affines

Plus en détail

Design and Optimization of the Ceramic Window Geometry for the 20 KW 352 MHz Fundamental Power Coupler For Spoke and Half Wave Resonator Cavities

Design and Optimization of the Ceramic Window Geometry for the 20 KW 352 MHz Fundamental Power Coupler For Spoke and Half Wave Resonator Cavities Dsign and Optimization of th Cramic Window Gomtry for th 2 KW 352 MHz Fundamntal Powr Couplr For Spok and Half Wav Rsonator Cavitis Christoph Milot IV ETUDE DU COUPLEUR DE PUISSANCE L couplur st chargé

Plus en détail

MATHÉMATIQUES TERMINALE ES A. YALLOUZ. Ce polycopié conforme au programme 2002, regroupe les documents distribués aux élèves en cours d année.

MATHÉMATIQUES TERMINALE ES A. YALLOUZ. Ce polycopié conforme au programme 2002, regroupe les documents distribués aux élèves en cours d année. MATHÉMATIQUES TERMINALE ES A. YALLOUZ Ce polcopié conforme au programme 00, regroupe les documents distribués au élèves en cours d année. Année 0-0 Année 0-0 T le ES A. YALLOUZ (MATH@ES) TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Second degré. Christophe ROSSIGNOL. Année scolaire 2008/2009

Second degré. Christophe ROSSIGNOL. Année scolaire 2008/2009 Second degré Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 008/009 Table des matières 1 Polynômes du second degré 1.1 Définition................................................. 1. Forme canonique.............................................

Plus en détail

Vision et images -12,0-15,0-18,0-20,0-25,0-30,0-40,0-50,0 61,0 30,5 22,5 20,0 16,5 15,5 13,5 12,5

Vision et images -12,0-15,0-18,0-20,0-25,0-30,0-40,0-50,0 61,0 30,5 22,5 20,0 16,5 15,5 13,5 12,5 Séanc n 2 Vision t iags Exrcic n Rlation d conjugaison Un objt AB st placé dvant un lntill convrgnt d cntr optiqu O. L point A st situé sur l ax optiqu d la lntill. L iag A B st foré sur un écran. On donn

Plus en détail

ÉLÉMENTS D OPTIMISATION. Complément au cours et au livre de MTH 1101 - CALCUL I

ÉLÉMENTS D OPTIMISATION. Complément au cours et au livre de MTH 1101 - CALCUL I ÉLÉMENTS D OPTIMISATION Complément au cours et au livre de MTH 1101 - CALCUL I CHARLES AUDET DÉPARTEMENT DE MATHÉMATIQUES ET DE GÉNIE INDUSTRIEL ÉCOLE POLYTECHNIQUE DE MONTRÉAL Hiver 2011 1 Introduction

Plus en détail

Matrices et déterminants

Matrices et déterminants Matrices et déterminants Matrices Définition.. Une matrice réelle (ou complexe) M = (m i,j ) (m, n) à m lignes et n colonnes est un tableau à m lignes et n colonnes de réels (ou de complexes). Le coefficient

Plus en détail

Exo7. Développements limités. 1 Calculs. 2 Applications. Corrections d Arnaud Bodin.

Exo7. Développements limités. 1 Calculs. 2 Applications. Corrections d Arnaud Bodin. Exo7 Développements ités Corrections d Arnaud Bodin. Calculs Exercice Donner le développement ité en 0 des fonctions :. cosx expx à l ordre 2. ln + x)) 2 à l ordre 4 shx x. x à l ordre 6 4. exp sinx) )

Plus en détail

Définition SYNTHESE D AUTOMATES D ETATS FINIS. Représentation. Equivalence d automates Graphe d états

Définition SYNTHESE D AUTOMATES D ETATS FINIS. Représentation. Equivalence d automates Graphe d états SYNTHESE D AUTOMATES D ETATS FINIS Automat d états finis (vu dans d autr nsignmnt? ) Spécification très utilisé n Informatiqu (Circuits, Résaux, Pruv...) Réalisation matérill d un automat à l aid d circuits

Plus en détail

Théorème de Rolle et égalité des accroissements finis. Applications

Théorème de Rolle et égalité des accroissements finis. Applications 0 Théorème de Rolle et égalité des accroissements finis. Applications 0. Le théorème de Rolle sur un espace vectoriel normé Pour ce paragraphe, on se donne un espace vectoriel normé (E, ). Le théorème

Plus en détail

CONTRÔLE INDUSTRIEL et RÉGULATION AUTOMATIQUE

CONTRÔLE INDUSTRIEL et RÉGULATION AUTOMATIQUE Sssion 200 Brvt d Tchnicin Supériur CONTRÔLE INDUSTRIEL t RÉGULATION AUTOMATIQUE U4 Instrumntation t Régulation Duré : 3 hurs Cofficint : 4 L utilisation d un calculatric réglmntair st autorisé. Calculatric

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat ES Pondichéry 16 avril 2015

Corrigé du baccalauréat ES Pondichéry 16 avril 2015 Corrigé du baccalauréat ES Pondichéry 16 avril 2015 Exercice 1 Commun à tous les candidats 5 points Partie A On appelle B l événement «la batterie est défectueuse» ; l événement «le disque dur est défectueux».

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 12 avril 2007

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 12 avril 2007 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 1 avril 7 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats 4 points 1 a Les vecteurs AB et AC ont pour coordonnées AB ; ; ) et AC 1 ; 4 ; 1) Ils ne sont manifestement pas colinéaires

Plus en détail

Nombre dérivé, interprétations géométrique et cinématique

Nombre dérivé, interprétations géométrique et cinématique CHAPITRE 4 DÉRIVATION ET PRIMITIVATION Nombre dérivé, interprétations géométrique et cinématique 08. Nombre dérivé Soit f une fonction numérique, définie sur un intervalle ou une réunion d intervalles,

Plus en détail

Chapitre 1.1 Fonctions trigonométriques.

Chapitre 1.1 Fonctions trigonométriques. Chapitre. Fonctions trigonométriques. Exercice. Formules de somme et de différence En remplaçant a et b par des valeurs particulières complèter le tableau suivant avec les résultats donnés ci-après : cos

Plus en détail

GÉRER LES DIFFÉRENCES

GÉRER LES DIFFÉRENCES COURSE DE DURÉE L'nsignmnt d la cours d duré n EPS rst problématiqu : commnt prndr n compt la divrsité ds élèvs n trm d possibilités physiqus, mais aussi d motivation, d'attituds, d'attnts t d nivaux d'ngagmnt,

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 MATHÉMATIQUES. Série S ÉPREUVE DU JEUDI 19 JUIN 2014. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 MATHÉMATIQUES. Série S ÉPREUVE DU JEUDI 19 JUIN 2014. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 MATHÉMATIQUES Série S ÉPREUVE DU JEUDI 19 JUIN 2014 Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Les calculatrices électroniques de poche sont

Plus en détail

Dipôles en régime transitoire

Dipôles en régime transitoire our au mnu! Dipôls n régim ransioir 1 laions couran nsion S il xis un rlaion linéair nr la nsion u() l couran i() dans un dipôl, cluici s «linéair». applons ls rlaions nr u() i() pour ls dipôls passifs

Plus en détail

Guide de correction TD 6

Guide de correction TD 6 Guid d corrction TD 6 JL Monin nov 2004 Choix du point d polarisation 1- On décrit un montag mttur commun à résistanc d mttur découplé, c st à dir avc un condnsatur n parallèl sur R. La condition d un

Plus en détail

ENTRÉE EN TS. Exercice 1 Second degré - les aspects élémentaires.

ENTRÉE EN TS. Exercice 1 Second degré - les aspects élémentaires. 1 ENTREE EN CLASSE DE TERMINALE S. FEUILLE D EXERCICES 2015 1. Pour qui est ce document. Ce document est destiné à tous les élèves entrant en Terminale S, quelle qu ait été leur moyenne dans la discipline

Plus en détail

Connaître les variations des fonctions polynômes de degré 2 (monotonie, extremum) et la propriété de symétrie de leurs courbes.

Connaître les variations des fonctions polynômes de degré 2 (monotonie, extremum) et la propriété de symétrie de leurs courbes. www.mathsenligne.com 2N3 - FONCTION CARRE ET SECOND DEGRE COURS (1/6) CONTENUS CAPACITES ATTENDUES COMMENTAIRES Expressions algébriques Transformations d expressions algébriques en vue d une résolution

Plus en détail

Chapitre1 IDENTIFICATION DE LA MATIERE ET DE L ENERGIE

Chapitre1 IDENTIFICATION DE LA MATIERE ET DE L ENERGIE Chapitr1 IDENTIFICATION DE LA MATIERE ET DE L ENERGIE L univrs physiqu résult d dux composants fondamntals, à savoir : la matièr t l énrgi. I. IDENTIFICATION DE LA MATIERE La matièr st la substanc qui

Plus en détail

Baccalauréat S Antilles-Guyane 11 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat S Antilles-Guyane 11 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat S ntilles-guyane 11 septembre 14 Corrigé EXERCICE 1 6 points Commun à tous les candidats Une entreprise de jouets en peluche souhaite commercialiser un nouveau produit et à cette fin, effectue

Plus en détail

COURS ING1035 - MATÉRIAUX

COURS ING1035 - MATÉRIAUX PROGRAMME DE GÉNIE DES MATÉRIAUX Not inal: /50 NOM (n majusculs): Vrsion modiié PRÉNOM : 11/12/02 ; 18h00 SIGNATURE : MATRICULE : SECTION : COURS ING1035 - MATÉRIAUX Examn inal du 10 décmbr 2002 d 9h30

Plus en détail

1 Introduction. 2 Fonctions linéaires, fonctions affines. 2.1 Définitions. Fonctions linéaires et fonctions affines Cours. Objectifs du chapitre

1 Introduction. 2 Fonctions linéaires, fonctions affines. 2.1 Définitions. Fonctions linéaires et fonctions affines Cours. Objectifs du chapitre Fonctions linéaires et fonctions affines Cours Objectifs du chapitre Connaitre le sens de variation d une fonction affine. Connaitre le signe d une fonction affine. 1 Introduction Activité 2 Fonctions

Plus en détail

Séance n 14 : Cette séance se divise en 3 exercices :

Séance n 14 : Cette séance se divise en 3 exercices : Séance n 14 : La séance n 14 est une séance de révisions. Cette séance de révisions est une séance de contrôle. Celle-ci doit en effet vous permettre de savoir si les notions vues dans la seconde partie

Plus en détail