Indice sage de confiance des entreprises

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Indice sage de confiance des entreprises"

Transcription

1 Indice sage de confiance des entreprises Tendances mondiales L indice Sage de confiance des entreprises est une mesure annuelle effectuée auprès des PME dans le monde, afin de présenter une image claire des pressions et des défis auxquels les entreprises doivent faire face. L enquête Sage, réalisée auprès des décideurs des PME, vise à déterminer leur niveau de confiance concernant les perspectives de leur entreprise, de l économie nationale et de l économie mondiale. Notre étude identifie également la façon dont ils approchent le risque et cernent les éléments qu ils considèrent comme un obstacle à la croissance des entreprises dans leur pays. Le score de cette année est le plus élevé depuis le lancement de l indice en 2011, laissant croire que la confiance continue à se rétablir parmi les entreprises. Résumé À l échelle mondiale, la confiance est de retour, favorisant une attitude plus ouverte des entrepreneurs vis-à-vis de la prise de risque. Près de la moitié des propriétaires d entreprise se décrivent comme prenant des risques en soutenant que le risque est une condition du succès. Cependant, la plupart des décideurs estiment que les banques et les gouvernements se montrent plutôt lents à réagir à cette attitude de plus en plus marquée et qu ils ne leur fournissent pas un soutien suffisant. Des efforts supplémentaires devraient être faits en faveur des investissements dans les petites entreprises à travers le monde. Ce déficit de capital disponible a incité les entreprises à se tourner vers d autres sources de financement comme le financement collectif et le financement pair à pair. Il faut toutefois noter que seul un petit nombre d entreprises a déjà fait appel à ce type de financements, la majorité d entre elles estiment qu elles ne connaissent pas suffisamment ces options. 1 sur 9

2 Thème clé 1 : Confiance des entreprises Nous avons demandé aux décideurs de noter l évolution de leur niveau de confiance économique sur une échelle de 0 à correspondant à un fort déclin du niveau de confiance, 100 à une forte amélioration et 50 à une absence d évolution par rapport à trois axes ayant des répercussions sur leur activité : L indice de confiance vis-à-vis des perspectives de leur entreprise a augmenté de 5,5 points pour s établirà 62,01 L indice de confiance vis-à-vis des perspectives de leur économie nationale a augmenté de 6,38 points pour s établir à 48,85 Et l indice de confiance vis-à-vis des perspectives de l économie mondiale a augmenté de 6,01 points pour s établir à 48,60 Il faut toutefois noter qu en dépit de ce surcroît de confiance, le pessimisme l emporte toujours légèrement sur l optimisme, et ce, qu il s agisse de l économie nationale ou de l économie mondiale Résultats de l indice Sage de la confiance des entreprises niveau de confiance vis-à-vis de l économie mondiale pour : Été 2011 Printemps 2012 Été 2012 Été Perspectives pour votre entreprise L économie de votre pays 57,88 58,86 56,46 62,01 +5,5 47,11 47,26 42,47 48,85 +6,38 L économie mondiale 44,47 43,95 42,59 48,60 +6,01 2 sur 9

3 Si l on s intéresse de plus près aux résultats par pays, on constate que le Brésil affiche le niveau de confiance vis-à-vis des perspectives de l entreprise le plus élevé à 71,62 et le Portugal le plus bas à 52,87, et ce, en dépit d une amélioration spectaculaire de près de 11,81 points depuis le niveau de 2012 qui s établissait à 41,06. Le niveau de confiance envers les perspectives des économies nationales est, lui, particulièrement bas en France et au Portugal, s établissant respectivement à 35,17 et 37,36. Au Brésil, cet indice a diminué de 12 points depuis l année dernière et est aujourd hui tombé à 47,38. Du point de vue de l économie mondiale, c est à Singapour que les entreprises affichent le niveau de confiance le plus élevé à 55,15, tandis que les entreprises portugaises sont les plus pessimistes à 42,39. Résultats de l indice Sage de la confiance des entreprises niveau de confiance par pays en 2013 : Perspectives de votre entreprise (été 2013) Perspectives de l économie de votre pays (été 2013) Perspectives de l économie mondiale (été 2013) Tous les marchés 62,02 48,86 48,60 États-Unis 64,65 52,80 47,80 Canada 66,80 59,43 52,55 Allemagne 61,82 54,13 47,93 France 55,16 35,17 44,11 Royaume-Uni 62,55 53,95 51,10 Espagne 55,80 43,19 49,19 Afrique du Sud 65,80 39,92 46,77 Irlande 62,07 48,22 51,02 Pologne 57,60 60,19 47,05 Suisse 63,53 57,48 50,53 Portugal 52,87 37,36 42,39 Brésil 71,62 47,38 52,06 Malaisie 65,87 52,10 51,56 Singapour 66,96 61,63 55,15 Autriche 58,09 48,10 46,65 Afrique du Nord 60,92 45,86 47,75 3 sur 9

4 Thème clé 2 : Attitudes envers le risque Nous avons demandé aux propriétaires d entreprise ce qu ils pensaient de la prise de risque dans le cadre de leurs activités et si ces risques en valaient la chandelle. Les résultats indiquent que, dans le contexte d un nouveau climat de confiance économique, les décideurs sont prêts à prendre des risques plus élevés. Près de la moitié, soit 47 %, des propriétaires d entreprise interrogés se sont décrits comme susceptibles de prendre des risques, 73 % d entre eux indiquant qu une telle prise de risque était une condition du succès. Seuls 32 % ont mentionné être peu enclins à courir des risques. Au Brésil, plus de la moitié des répondants, soit 56 %, se sont décrits comme susceptibles de prendre des risques, ce qui place ce pays en tête du palmarès dans ce domaine, le Canada, la Pologne et la Malaisie affichant tous trois un résultat à 52 %. Parmi tous les pays où nous avons mené le sondage, ce sont les entreprises autrichiennes qui se sont avérées les plus réfractaires au risque avec un résultat de 48 %, suivies par les entreprises britanniques et suisses, toutes deux à 39 %. Palmarès mondial du risque Enclins au risque Réfractaires au risque Brésil 56 % 24 % Canada 52 % 27 % Pologne 52 % 23 % Malaisie 52 % 22 % Espagne 50 % 28 % Afrique du Nord 49 % 25 % France 48 % 31 % Afrique du Sud 48 % 32 % États-Unis 47 % 31 % Allemagne 45 % 36 % Singapour 44 % 27 % Suisse 43 % 39 % Royaume-Uni 42 % 39 % Irlande 42 % 36 % Portugal 39 % 38 % Autriche 33 % 48 % 4 sur 9

5 Thème clé 3 : Soutien aux entreprises Nous avons demandé aux propriétaires d entreprise qui en faisait le plus pour soutenir les petites entreprises dans leur pays, ce qu ils pensaient du rôle de leur gouvernement et quelles étaient les principales difficultés auxquelles leur entreprise devait faire face. Plus de deux tiers, soit 69 %, des entreprises ont estimé que les banques n en faisaient pas assez pour accorder du financement aux petites entreprises et une proportion comparable, soit 63 %, ont jugé que les gouvernements devraient accroître leur pression sur les banques pour qu elles accordent des prêts. Les gouvernements doivent accroître leur pression sur les banques pour qu elles accordent des prêts Tous les marchés Espagne Irlande France Afrique du Nord Royaume-Uni Portugal Brésil Allemagne Malaisie Autriche Pologne Canada Suisse Afrique du Sud Singapour États-Unis 5 sur 9

6 Plus de la moitié des entreprises, soit 51 %, étaient d avis qu il incombait aux gouvernements de soutenir les entreprises en démarrage et les petites entreprises, 7 % seulement ayant indiqué que les gouvernements mettaient actuellement tout en œuvre pour les soutenir. D une façon générale, les répondants ont jugé que c était la communauté des entreprises en démarrage et des petites entreprises qui en faisait le plus pour soutenir ses membres. Il est intéressant de noter qu aux États-Unis, cette tendance était inversée, la majorité des répondants ayant mentionné que c était de la communauté des entreprises en démarrage et des petites entreprises elles-mêmes que devrait venir la plus grande partie du soutien apporté à ses membres. Seules 43 % des entreprises américaines, contre 63 % des entreprises ayant répondu dans le monde entier, étaient d avis que le gouvernement devait accroître sa pression sur les banques pour qu elles augmentent leurs prêts aux petites entreprises. L enquête a révélé que la conquête de nouveaux clients représentait, à l échelon mondial, la difficulté la plus importante à laquelle les entreprises devaient faire face. Dans ce domaine, la gestion de la trésorerie se classait deuxième devant le recrutement et le maintien en poste des employés performants. Les répondants ont mentionné d autres difficultés, comme l automatisation et la rationalisation des processus, ainsi que l expansion vers de nouveaux marchés ou de nouveaux territoires. Qui accomplit le plus d efforts pour soutenir les petites entreprises et qui devrait en accomplir le plus? Tous les marchés États-Unis Canada Allemagne France Royaume-Uni Espagne Afrique du Sud Irlande Fait actuellement le plus d efforts petites entreprises (44 %) petites entreprises (55 %) petites entreprises (50 %) petites entreprises (53 %) petites entreprises (29 %) petites entreprises (43 %) petites entreprises (54 %) petites entreprises (45 %) petites entreprises (59 %) Devrait faire le plus d efforts Le gouvernement (51 %) La communauté des entreprises en démarrage et des petites entreprises (32 %) Le gouvernement (42 %) Le gouvernement (51 %) Le gouvernement (43 %) Le gouvernement (54 %) Le gouvernement (56 %) Le gouvernement (56 %) Le gouvernement (59 %) Pologne Les comptables (18 %) Le gouvernement (62 %) Suisse Portugal petites entreprises (59 %) petites entreprises (39 %) Le gouvernement (30 %) Le gouvernement (63 %) Brésil Les organismes et les associations professionnels (24 %) Le gouvernement (73 %) Malaisie petites entreprises (35 %) Le gouvernement (44 %) Singapour Le gouvernement (35 %) Le gouvernement (51 %) Autriche petites entreprises (53 %) Le gouvernement (56 %) Afrique du Nord Le gouvernement (25 %) Le gouvernement (40 %) 6 sur 9

7 Thème clé 4 : Sources de financement non traditionnelles Cette année, Sage a demandé aux propriétaires d entreprise leur point de vue sur les sources de financement non traditionnelles et s ils envisageaient d utiliser des services de type financement collectif ou financement pair à pair. Dans un contexte où les entreprises estimaient majoritairement ne pas bénéficier d un soutien suffisant des banques et du gouvernement, plus de la moitié d entre elles, soit 57 %, ont jugé qu elles devraient examiner des sources de financement de remplacement. Toutefois, alors que 42 % des petites entreprises ont exprimé une opinion favorable vis-à-vis du financement collectif et du financement pair à pair, la majorité d entre elles, soit 53 %, étaient d avis qu elles ne disposaient pas de suffisamment d informations à ce sujet, tandis que 4 % avaient déjà fait appel à ce type de service. Les entreprises ont besoin de sources de financement de remplacement Tous les marchés Espagne France Brésil Singapour Portugal Irlande Afrique du Nord Pologne Malaisie Afrique du Sud Canada États-Unis Royaume-Uni Autriche Suisse Allemagne 7 sur 9

8 C est en Espagne que les entreprises se sont exprimées le plus largement, à 77 %, en faveur d un examen de sources de financement de remplacement. Ce sont également les entreprises espagnoles qui ont été les plus nombreuses, 63 % contre 42 % de toutes les entreprises à l échelon mondial, à indiquer avoir une impression positive vis-à-vis du financement pair à pair. En fait, 10 % des entreprises espagnoles, contre 4 % de l ensemble des entreprises dans le monde, avaient déjà utilisé des services de financement collectif ou de financement pair à pair, et 24 % ont indiqué que bien qu elles ne l aient pas encore fait, elles seraient disposées à le faire. À l inverse, ce sont les entreprises britanniques qui se sont montrées les moins favorables aux financements de remplacement de ce type, seules 30 % d entre elles ayant manifesté une impression positive. Du côté des entreprises allemandes, elles étaient 41 % à penser que les petites entreprises devraient s intéresser à des sources de financement de remplacement, contre 57 % à l échelle de tous les marchés. Dans quelle mesure les entreprises ont-elles une opinion favorable du financement collectif et du financement pair à pair? À propos de l indice Sage de confiance des entreprises L indice Sage de confiance des entreprises a été réalisé à partir d entretiens en ligne avec une population de décideurs appartenant à 17 pays conduits par Populus, une société d études d opinions et de conseils. Depuis la publication de notre dernière étude à l été 2012, nous avons étendu la portée géographique de l enquête, en y incluant l Afrique du Nord (Maroc et Tunisie). La liste des personnes interrogées provenait de deux sources : répondants appartenaient aux bases de données des clients Sage dans les différents pays et provenaient d un échantillon en ligne spécialisé dans les responsables d entreprise. À partir de cette liste, nous avons effectué une sélection aléatoire de décideurs en vue de garantir une diversité de tailles d entreprise et de secteurs d activité. Méthodologie de calcul de l indice La méthodologie que nous avons utilisée pour établir cet indice nous a permis de mesurer l évolution de l attitude des entreprises interrogées en ce qui concerne leur confiance quant aux perspectives économiques et aux perspectives de l entreprise. Cette méthodologie a ensuite été appliquée rétrospectivement aux pays ayant fait partie de la première enquête effectuée en février 2011, c est-à-dire les États-Unis, le Canada, le Royaume-Uni, l Allemagne et la France. 8 sur 9

9 Dans cette étude, nous avons posé aux entreprises un certain nombre de questions pour lesquelles différentes réponses étaient possibles correspondant chacune à une valeur pour le calcul de l Indice. «Pensez-vous que votre économie nationale soit en redressement ou en déclin?» et «Pensez-vous que l économie mondiale soit en redressement ou en déclin?» «Elle est nettement en redressement» (100) «Elle est légèrement en redressement» (75) «Elle est stationnaire» (50) «Elle est légèrement en déclin» (25) «Elle est nettement en déclin» (0) «Votre niveau de confiance vis-à-vis des perspectives de votre entreprise pour l année prochaine s est-il accru ou a-t-il diminué?» «Il s est accru» (75) «Il est stable» (50) «Il a diminué» (25) 2013 Sage Software, Inc. Tous droits réservés. Sage, les logos Sage et tous les noms des produits et services de Sage énoncés dans les présentes sont des marques commerciales ou des marques déposées de Sage Software, Inc. ou de ses filiales. Toutes les autres marques de commerce sont la propriété de leurs sociétés respectives. 9 sur 9

3 e édition - Avril 2012

3 e édition - Avril 2012 SAGE business index 3 e édition - Avril 2012 Activité des entreprises Chiffre d affaires des six derniers mois Mars 2012 Septembre 2011 9 % 9 % 24 % 35 % 23 % 35 % 32 % 34 % A augmenté Est resté stable

Plus en détail

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015 INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Rapport descriptif : automne 2015 SONDAGE SUR L INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Automne 2015 : faits saillants L indice de confiance commerciale (ICC) a glissé

Plus en détail

Tableau de bord de l Union de l innovation 2015 Synthèse Version FR

Tableau de bord de l Union de l innovation 2015 Synthèse Version FR Tableau de bord de l Union de l innovation 2015 Synthèse Version FR Marché intérieur, industrie, entrepreneuriat et PME SYNTHÈSE Tableau de bord de l Union de l innovation 2015: la performance en matière

Plus en détail

L Europe des consommateurs : Contexte international Rapport Eurobaromètre 47.0

L Europe des consommateurs : Contexte international Rapport Eurobaromètre 47.0 L Europe des consommateurs : Contexte international Rapport Eurobaromètre 47. Résumé La question de la position des consommateurs vis-à-vis du commerce international a été abordée en particulier par deux

Plus en détail

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où?

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Résumé : La création de la Zone Euro a participé au développement rapide des échanges entre ses membres. L Allemagne est l élément moteur de l essor

Plus en détail

Tableau de bord de l Union de l innovation 2014

Tableau de bord de l Union de l innovation 2014 Tableau de bord de l Union de l innovation 2014 Le tableau de bord de l Union de l innovation pour la recherche et l innovation Synthèse Version FR Entreprises et industrie Synthèse Tableau de bord de

Plus en détail

à la Consommation en Europe

à la Consommation en Europe Le Marché du Crédit à la Consommation en Europe Une étude SOFINCO Novembre 2007 Evry, le 29 novembre 2007 - Nicolas Pécourt 1 Le crédit à la consommation en Europe Périmètre Cette étude est un complément

Plus en détail

DIVERGENCES DES PERFORMANCES EUROPÉENNES DÉCEMBRE 2013

DIVERGENCES DES PERFORMANCES EUROPÉENNES DÉCEMBRE 2013 DIVERGENCES DES PERFORMANCES EUROPÉENNES DÉCEMBRE 2013 MONDE PIB 108 106 Pays développés début 2007 = 100 104 États-Unis 102 100 98 96 94 92 Japon Royaume-Uni Zone euro 90 2007 2008 2009 2010 2011 2012

Plus en détail

Dans quelle mesure le niveau de formation affecte-t-il le taux d emploi?

Dans quelle mesure le niveau de formation affecte-t-il le taux d emploi? Indicateur Dans quelle mesure le niveau de formation affecte-t-il le taux d emploi? Dans tous les pays de l, les diplômés de l enseignement tertiaire ont plus de chances de travailler que ceux qui ne le

Plus en détail

Evaluation du Climat des investissements à Madagascar. Résumé

Evaluation du Climat des investissements à Madagascar. Résumé Evaluation du Climat des investissements à Madagascar Résumé Qu est-ce que le climat des investissements et en quoi est-il important? Le climat des investissements est défini en termes opérationnels comme

Plus en détail

FRANCE HOTEL MARKET SENTIMENT SURVEY INTRODUCTION. Mars 2009

FRANCE HOTEL MARKET SENTIMENT SURVEY INTRODUCTION. Mars 2009 FRANCE HOTEL MARKET SENTIMENT SURVEY Mars 2009 REPARTITION DES REPONDANTS EN % INTRODUCTION 4,1% 7,3% 5,7% PAR REGION 13,8% 14,6% L étude Horwath HTL Global Hotel Market Sentiment Survey a été lancée afin

Plus en détail

Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada

Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada Au cours des deux dernières années, on a vu naître plus de 25 000 PME un chiffre impressionnant si l on tient compte de la vigueur du marché du travail.

Plus en détail

Eurobaromètre Flash 345 ACCESSIBILITE RÉSUMÉ

Eurobaromètre Flash 345 ACCESSIBILITE RÉSUMÉ Eurobaromètre Flash 345 ACCESSIBILITE RÉSUMÉ Terrain : Mars 2012 Publication : Décembre 2012 Cette étude a été commandée par la Commission européenne, Direction générale de la justice et coordonnée par

Plus en détail

2015 Enquête mondiale sur le sentiment des investisseurs PRINCIPAUX RESULTATS

2015 Enquête mondiale sur le sentiment des investisseurs PRINCIPAUX RESULTATS 2015 Enquête mondiale sur le sentiment des investisseurs PRINCIPAUX RESULTATS 2015 Enquête mondiale sur le sentiment des investisseurs Comment les investisseurs envisagent-ils leurs investissements dans

Plus en détail

Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique

Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique L étude d Accenture menée en 2014 sur la

Plus en détail

Études. Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001

Études. Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001 Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001 La rentabilité des établissements de crédit français a continué de progresser en 2000 et, malgré un infléchissement, s est

Plus en détail

L Internet of Everything (IoE) Les 10 points essentiels tirés de l étude sur l IoE menée par Cisco auprès de 7 500 décideurs dans 12 pays

L Internet of Everything (IoE) Les 10 points essentiels tirés de l étude sur l IoE menée par Cisco auprès de 7 500 décideurs dans 12 pays L Internet of Everything (IoE) Les 10 points essentiels tirés de l étude sur l IoE menée par Cisco auprès de 7 500 décideurs dans 12 pays Joseph Bradley Jeff Loucks Andy Noronha James Macaulay Lauren Buckalew

Plus en détail

Executive summary. Observatoire du crédit aux sociétés non financières 2016-05-27. observatoire du crédit. Liens:

Executive summary. Observatoire du crédit aux sociétés non financières 2016-05-27. observatoire du crédit. Liens: Observatoire du crédit aux sociétés non financières boulevard de Berlaimont 14 BE-1000 Bruxelles Tel. +32 2 221 26 99 Fax +32 2 221 31 97 TVA BE 0203.201.340 RPM Bruxelles 2016-05-27 Liens: observatoire

Plus en détail

Situation et perspectives de l économie mondiale 2016. asdf

Situation et perspectives de l économie mondiale 2016. asdf Situation et perspectives de l économie mondiale 2016 asdf Nations Unies New York, 2016 Résumé Perspectives du développement macroéconomique au niveau mondial L économie mondiale a connu des revers en

Plus en détail

Les cadres dirigeants à travers le monde cherchent une solution à la volatilité des placements des caisses de retraite

Les cadres dirigeants à travers le monde cherchent une solution à la volatilité des placements des caisses de retraite GROUPE DE RECHERCHE SUR LES PRATIQUES DE GESTION DES RÉGIMES DE RETRAITE Les cadres dirigeants à travers le monde cherchent une solution à la volatilité des placements des caisses de retraite SOMMAIRE

Plus en détail

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr En 2008, la baisse du nombre d exportateurs engagée depuis 2003 s accentue (-3,1 %), quelle que soit

Plus en détail

Première Enquête européenne sur les compétences linguistiques. Résumé

Première Enquête européenne sur les compétences linguistiques. Résumé Première Enquête européenne sur les compétences linguistiques Résumé Table des matières Origines de l Enquête... 3 Pilotage de l Enquête... 3 Résultats : niveau de langue... 6 Performance globale... 6

Plus en détail

Acteurs de la fonction RH et salariés : une perception différente des facteurs de discrimination

Acteurs de la fonction RH et salariés : une perception différente des facteurs de discrimination Issy-les-Moulineaux, le 20 juillet 2007 2 e édition de l enquête Cegos sur la diversité et la discrimination en entreprise Comment favoriser la diversité en entreprise? Réponses croisées des responsables

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL

AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL La Ministre Conseillère pour les Affaires Economiques Berlin, le 31 octobre 2014 Dossier suivi par Lucie Petit Relu par Nicolas Studer NOTE

Plus en détail

Baromètre d opinions des Directeurs Financiers. 3 ème édition Prendre une trajectoire nouvelle pour une sortie de crise?

Baromètre d opinions des Directeurs Financiers. 3 ème édition Prendre une trajectoire nouvelle pour une sortie de crise? Baromètre d opinions des Directeurs Financiers 3 ème édition Prendre une trajectoire nouvelle pour une sortie de crise? Octobre 2013 Comment cette étude a-t-elle été réalisée? Le but de ce troisième baromètre

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION Droits de la personne et dignité humaine Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes

DOCUMENT D INFORMATION Droits de la personne et dignité humaine Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes DOCUMENT D INFORMATION Droits de la personne et dignité humaine Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes Commandé par la Fondation Pierre Elliott Trudeau en collaboration avec l Université

Plus en détail

Performance des membres du CAD en matière d'aide

Performance des membres du CAD en matière d'aide Extrait de : Coopération pour le développement : Rapport 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/dcr-2010-fr Performance des membres du CAD en matière d'aide Merci de citer ce chapitre

Plus en détail

Le mouvement vers la Qualité dans les Services publics de l Union européenne

Le mouvement vers la Qualité dans les Services publics de l Union européenne 1 Le mouvement vers la Qualité dans les Services publics de l Union européenne La concrétisation d une coopération européenne pour développer le management par la qualité dans l administration publique

Plus en détail

L impact de l innovation sur l emploi vu par les salariés du privé Rapport d étude Octobre 2014

L impact de l innovation sur l emploi vu par les salariés du privé Rapport d étude Octobre 2014 L impact de l innovation sur l emploi vu par les salariés du privé Rapport d étude Octobre 2014 BVA Opinion Adélaïde Zulfikarpasic- Directrice 01 71 16 90 96 Conseil d Orientation pour l Emploi Laurence

Plus en détail

Une amélioration qui demande confirmation

Une amélioration qui demande confirmation JANVIER 2016 Une amélioration qui demande confirmation 2015 s avère plus favorable que prévu pour les TPE-PME de Rhône-Alpes. Contrairement aux années précédentes, les entreprises qui déclarent un chiffre

Plus en détail

Secrets de la réussite des PME

Secrets de la réussite des PME Secrets de la réussite des PME Avril 2015 Si vous êtes l un des nombreux propriétaires de PME qui cherchent des façons d accroître leur profit, le moment est peut-être idéal pour croître. Un récent sondage

Plus en détail

Fiche relative au taux d intérêt

Fiche relative au taux d intérêt Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Fiche relative au taux d intérêt Juillet 1999 Document de travail n L une des priorités du Gouvernement est de hisser l économie marocaine

Plus en détail

UNE ANALYSE QUANTITATIVE DE L ÉVOLUTION DES VOYAGES INTERNATIONAUX DES AMÉRICAINS ENTRE 1995 ET 2005

UNE ANALYSE QUANTITATIVE DE L ÉVOLUTION DES VOYAGES INTERNATIONAUX DES AMÉRICAINS ENTRE 1995 ET 2005 UNE ANALYSE QUANTITATIVE DE L ÉVOLUTION DES VOYAGES INTERNATIONAUX DES AMÉRICAINS ENTRE 1995 ET 2005 Rédaction Thomas Antil du Québec Assistance technique Francine Lavoie du Québec Révision linguistique

Plus en détail

FRANCE. PISA 2012 : Faits marquants. Performance en mathématiques. Performance en compréhension de l écrit et en sciences

FRANCE. PISA 2012 : Faits marquants. Performance en mathématiques. Performance en compréhension de l écrit et en sciences FRANCE PISA 2012 : Faits marquants Performance en mathématiques La performance des élèves de 15 ans en mathématiques se situe en France au niveau de la moyenne des pays de l OCDE, avec un score de 495

Plus en détail

Etude Mercuri Urval informations et données générales destinées à la presse

Etude Mercuri Urval informations et données générales destinées à la presse Contacts presse: Yannik Broquet Senior Consultant Mobile 0032 591325 yannik.broquet@mercuriurval.com Etude Mercuri Urval informations et données générales destinées à la presse Démarche orientée-client

Plus en détail

Etude. Fidélisation des salariés : les clés pour l avenir. (France, Allemagne, Italie, Japon, Mexique, Pays-Bas,

Etude. Fidélisation des salariés : les clés pour l avenir. (France, Allemagne, Italie, Japon, Mexique, Pays-Bas, Etude Fidélisation des salariés : les clés pour l avenir Etude internationale menée auprès de 2 627 DRH de huit pays (France, Allemagne, Italie, Japon, Mexique, Pays-Bas, Grande-, ) mai 2002 Contact :

Plus en détail

TendancÉco. Veille et analyse économique territoriale. Baromètre des affaires Bilan et perspectives Bulletin N 14. Chiffres Clés 3 ème trimestre 2015

TendancÉco. Veille et analyse économique territoriale. Baromètre des affaires Bilan et perspectives Bulletin N 14. Chiffres Clés 3 ème trimestre 2015 #1 - janvier 216 TendancÉco Veille et analyse économique territoriale Baromètre des affaires Bilan et perspectives Bulletin N 14 Une reprise modérée de l activité Au 3 ème trimestre 215, la croissance

Plus en détail

Divergences sectorielles

Divergences sectorielles Octobre 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 373 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

Women and Corporate Directorships in Canada: Trends and Issues. Karen D. Hughes

Women and Corporate Directorships in Canada: Trends and Issues. Karen D. Hughes Women and Corporate Directorships in Canada: Trends and Issues Karen D. Hughes Document préparé pour les Réseaux canadiens de recherche en politiques publiques avec l'appui financier de la Société de bienfaisance

Plus en détail

Les patrons de PME, leur entreprise et la crise : le secteur construction / BTP

Les patrons de PME, leur entreprise et la crise : le secteur construction / BTP Les patrons de PME, leur entreprise et la crise : le secteur construction / BTP Enquête réalisée auprès des dirigeants de PME de 1 à 00 salariés Avril 200 Nobody s Unpredictable Fiche technique Sondage

Plus en détail

RÉSUMÉ 9. Résumé. Le concept de la «demande» appliqué à l éducation

RÉSUMÉ 9. Résumé. Le concept de la «demande» appliqué à l éducation RÉSUMÉ 9 Résumé Le concept de la «demande» appliqué à l éducation La demande est rapidement devenue une partie importante du discours sur la réforme éducative dans le monde entier. C est un concept controversé.

Plus en détail

La formation et le développement des compétences dans les PME de Montréal et de Winnipeg : une enquête de l OCDE

La formation et le développement des compétences dans les PME de Montréal et de Winnipeg : une enquête de l OCDE La formation et le développement des compétences dans les PME de Montréal et de Winnipeg : une enquête de l OCDE SYLVIE ANN HART Au printemps 2011, DRHC Canada et l OCDE confiait au Centre interdisciplinaire

Plus en détail

Entraîner votre équipe à atteindre des résultats optimaux

Entraîner votre équipe à atteindre des résultats optimaux Entraîner votre équipe à atteindre des résultats optimaux Recrutement Professionnels Solutions RH Services en entreprise Entraîner votre équipe à atteindre des résultats optimaux L époque du travail individuel

Plus en détail

Outil web de sensibilisation à la violence au travail : qu en disent les internautes 18 mois après son lancement?

Outil web de sensibilisation à la violence au travail : qu en disent les internautes 18 mois après son lancement? Montréal, le 27 mai 2016 Outil web de sensibilisation à la violence au travail : qu en disent les internautes 18 mois après son lancement? La violence au travail est une réalité quotidienne dans de nombreux

Plus en détail

DE TALENTS SONDAGE SUR LA PÉNURIE SYNTHÈSE RÉSULTATS 2013

DE TALENTS SONDAGE SUR LA PÉNURIE SYNTHÈSE RÉSULTATS 2013 SONDAGE SUR LA PÉNURIE DE TALENTS RÉSULTATS 2013 SYNTHÈSE Pour sa huitième enquête annuelle sur la pénurie de talents, ManpowerGroup a interrogé plus de 38 000 employeurs dans 42 pays et territoires. Les

Plus en détail

Développement des ressources humaines

Développement des ressources humaines Développement des ressources humaines Comme il a été dit plus haut, la compétitivité d une économie dépend non seulement de son capital matériel mais aussi des connaissances que possèdent ses entrepreneurs

Plus en détail

PME Wallonie-Bruxelles

PME Wallonie-Bruxelles UCM National asbl Situation au 2 e trimestre 2015 PME Wallonie-Bruxelles Charlie TCHINDA Economiste - Statisticien Ce "baromètre" est réalisé chaque trimestre, sur base des réponses d un panel d indépendants

Plus en détail

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important Direction du Tourisme Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques N 2008-6 Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important En 2007,

Plus en détail

Communiqué de presse. Canon publie les résultats de son étude paneuropéenne observant l impact des TIC sur les relations de travail

Communiqué de presse. Canon publie les résultats de son étude paneuropéenne observant l impact des TIC sur les relations de travail Communiqué de presse Canon publie les résultats de son étude paneuropéenne observant l impact des TIC sur les relations de travail L étude souligne la progression significative au sein des entreprises

Plus en détail

Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement

Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement NATIONS UNIES TD Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement Distr. LIMITÉE TD/B/51/L.6 14 octobre 2004 FRANÇAIS Original: ANGLAIS CONSEIL DU COMMERCE ET DU DÉVELOPPEMENT Cinquante

Plus en détail

leurs clients à franchir le pas : on a ainsi vu des P.M.E. françaises débourser jusqu à 250 000F (3 811 euros) pour créer une limited company à

leurs clients à franchir le pas : on a ainsi vu des P.M.E. françaises débourser jusqu à 250 000F (3 811 euros) pour créer une limited company à Avant-Propos Que vous comptiez vous établir sur le sol britannique sans avoir établi de contact au préalable avec des partenaires ou des clients anglais, ou que vous souhaitiez renforcer les liens commerciaux

Plus en détail

Présentation des résultats semestriels 2007

Présentation des résultats semestriels 2007 Présentation des résultats semestriels 2007 Faits marquants du premier semestre 2007 Henri de CASTRIES Président du Directoire Les résultats d AXA du 1 er semestre 2007 sont parfaitement en ligne avec

Plus en détail

DIRECTION DU TOURISME

DIRECTION DU TOURISME LA CLIENTELE TOURISTIQUE ALLEMANDE EN LANGUEDOC- ROUSSILLON DIRECTION DU TOURISME DONNEES GENERALES Données économiques et touristiques Population globale : 82,1 millions d habitants Densité de population

Plus en détail

Le commerce canadien de la bière : un passage aux marques importées

Le commerce canadien de la bière : un passage aux marques importées N o 65-507-MIF au catalogue N o 005 ISSN: 1712-1353 ISBN: 0-662-79733-7 Document analytique Le commerce canadien en revue Le commerce canadien de la bière : un passage aux marques importées par Carlo Rupnik

Plus en détail

Conjoncture économique en Loir-et-Cher

Conjoncture économique en Loir-et-Cher Février 0 - N Conjoncture économique en Loir-et-Cher Résultats de l enquête menée entre le er et le 8 février 0 Analyse réalisée sur la base de réponses exploitables La Chambre de et d' de Loir-et-Cher

Plus en détail

Présentation du BCEI au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2012 3 août 2012

Présentation du BCEI au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2012 3 août 2012 Présentation du BCEI au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2012 3 août 2012 Reprise économique et croissance Le Bureau canadien de l éducation internationale

Plus en détail

Les Européens deux ans après le début de la crise

Les Européens deux ans après le début de la crise pour Les Européens deux ans après le début de la crise Septembre 2010 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : L Humanité Echantillons Echantillon de 1010 personnes, représentatif

Plus en détail

Sous embargo jusqu au 07 décembre 2010, 11:00 Heure de Paris

Sous embargo jusqu au 07 décembre 2010, 11:00 Heure de Paris PISA 2009 Note de présentation (France) Sous embargo jusqu au 07 décembre 2010, 11:00 Heure de Paris Pour toute question, s adresser à: Éric Charbonnier, Division des indicateurs et analyses, Direction

Plus en détail

i n f o r m a t i o n s

i n f o r m a t i o n s i n f o r m a t i o n s Paris, le 6 septembre 2005 Communiqué de Presse RESULTATS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 Solides performances au 1 er semestre 2005 Le Conseil de Surveillance d Air Liquide, qui s est

Plus en détail

LES CITOYENS DE L UNION EUROPEENNE ET LE SPORT

LES CITOYENS DE L UNION EUROPEENNE ET LE SPORT Eurobaromètre spécial Commission européenne LES CITOYENS DE L UNION EUROPEENNE ET LE SPORT Terrain : septembre 03 Publication : novembre 03 Eurobaromtère spécial 197 / Vague 60.0 - European Opinion Research

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION Le Canada dans le monde Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes

DOCUMENT D INFORMATION Le Canada dans le monde Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes DOCUMENT D INFORMATION Le Canada dans le monde Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes Commandé par la Fondation Pierre Elliott Trudeau en collaboration avec l Université de Montréal Contexte

Plus en détail

La culture financière des Français

La culture financière des Français La culture financière des Français Présentation aux Journées de l économie - Lyon - 9 novembre 2011 Principaux résultats de l étude réalisée à la demande de l Institut pour l Education Financière du Public

Plus en détail

Baromètre annuel de conjoncture - Provence Alpes Côte d Azur Période de Mars/Avril 2014 et Vacances de Pâques

Baromètre annuel de conjoncture - Provence Alpes Côte d Azur Période de Mars/Avril 2014 et Vacances de Pâques Baromètre annuel de conjoncture - Provence Alpes Côte d Azur Période de Mars/Avril 2014 et Vacances de Pâques Ce qu il faut retenir! Des professionnels satisfaits de la fréquentation touristique dans notre

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté Juillet 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 371 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

L image de l Ordre des Médecins auprès du grand Public et des médecins

L image de l Ordre des Médecins auprès du grand Public et des médecins L image de l Ordre des Médecins auprès du grand Public et des médecins Synthèse Ipsos / CNOM Jeudi 30 mars 2006 Ipsos Public Affairs Ipsos a interrogé, en parallèle, 949 personnes constituant un échantillon

Plus en détail

Objectif 8. Mettre en place un partenariat mondial pour le développement

Objectif 8. Mettre en place un partenariat mondial pour le développement 5 objectifs du millénaire pour le développement : rapport de 13 Objectif Mettre en place un partenariat mondial pour le développement La crise financière mondiale et les turbulences de la zone euro continuent

Plus en détail

LE MARCHÉ DES TRANSPORTS ROUTIERS DE MARCHANDISES AU PORTUGAL FACE AUX DÉFIS DU MARCHÉ COMMUN EUROPÉEN

LE MARCHÉ DES TRANSPORTS ROUTIERS DE MARCHANDISES AU PORTUGAL FACE AUX DÉFIS DU MARCHÉ COMMUN EUROPÉEN Ministério das Obras Públicas, Transportes e Comunicações E FLUVIAIS LE MARCHÉ DES TRANSPORTS ROUTIERS DE MARCHANDISES AU PORTUGAL FACE AUX DÉFIS DU MARCHÉ COMMUN EUROPÉEN Maria Luísa Nunes Teresa Sousa

Plus en détail

Le cas des migrants tunisiens

Le cas des migrants tunisiens Projet MIREM (Migration de retour au Maghreb) Action collective de soutien à la réintégration des migrants de retour dans leur pays d origine Réponses aux questionnements soulevés au cours de la première

Plus en détail

Le premier sondage national sur ce que cela signifie d être un citoyen canadien

Le premier sondage national sur ce que cela signifie d être un citoyen canadien LES CANADIENS ET LA CITOYENNETÉ Le premier sondage national sur ce que cela signifie d être un citoyen canadien RAPPORT DE SYNTHÈSE CONTEXTE L Institut Environics, en partenariat avec l Institut pour la

Plus en détail

LES EUROPÉENS ET LA CONTREFAÇON DE MÉDICAMENTS ENQUÊTE D OPINION HAPPYCURIOUS POUR SANOFI

LES EUROPÉENS ET LA CONTREFAÇON DE MÉDICAMENTS ENQUÊTE D OPINION HAPPYCURIOUS POUR SANOFI LES EUROPÉENS ET LA CONTREFAÇON DE MÉDICAMENTS ENQUÊTE D OPINION HAPPYCURIOUS POUR SANOFI Face à la contrefaçon de médicaments, les européens entre méfiance et ignorance Enquête happycurious pour SANOFI

Plus en détail

Le regard des 18-35 ans sur les sites et applications de rencontre

Le regard des 18-35 ans sur les sites et applications de rencontre NOTE DETAILLÉE Le regard des 18-35 ans sur les sites et applications de rencontre Sondage Harris Interactive pour Glamour Enquête réalisée en ligne du 20 au 22 et du 27 au 29 octobre 2015. Échantillon

Plus en détail

Groupe de travail du Traité de coopération en matière de brevets (PCT)

Groupe de travail du Traité de coopération en matière de brevets (PCT) F PCT/WG/9/18 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 26 AVRIL 2016 Groupe de travail du Traité de coopération en matière de brevets (PCT) Neuvième session Genève, 17 20 mai 2016 FORMATION DES EXAMINATEURS Document

Plus en détail

PERSPECTIVES DE CROISSANCE DU TOURISME CONTEXTE

PERSPECTIVES DE CROISSANCE DU TOURISME CONTEXTE PERSPECTIVES DE CONTEXTE Le tourisme est un vaste secteur à croissance rapide qui a de profondes répercussions sur l économie nationale. Toutefois, le Canada ne tire pas le meilleur parti des perspectives

Plus en détail

«Recherche : il y a urgence» Rapport d enquête octobre 2011. Mediaprism 64, rue du Ranelagh -75 016 Paris Tél. : 01 53 29 10 00 www.mediaprism.

«Recherche : il y a urgence» Rapport d enquête octobre 2011. Mediaprism 64, rue du Ranelagh -75 016 Paris Tél. : 01 53 29 10 00 www.mediaprism. «Recherche : il y a urgence» Rapport d enquête octobre 2011 Mediaprism 64, rue du Ranelagh -75 016 Paris Tél. : 01 53 29 10 00 www.mediaprism.com Contexte et objectifs de l étude Après 3 ans de mobilisation

Plus en détail

Sondage mené auprès de 5 249 élèves des écoles secondaires du Canada. Le 20 avril 2015. Recherche réalisée par :

Sondage mené auprès de 5 249 élèves des écoles secondaires du Canada. Le 20 avril 2015. Recherche réalisée par : Sondage mené auprès de 5 249 élèves des écoles secondaires du Canada 2015 Le 20 avril 2015 Recherche réalisée par : Méthodologie Dans le cadre des Consultations budgétaires auprès des élèves 2014-2015,

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION Les populations et leur environnement naturel Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes

DOCUMENT D INFORMATION Les populations et leur environnement naturel Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes DOCUMENT D INFORMATION Les populations et leur environnement naturel Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes Commandé par la Fondation Pierre Elliott Trudeau en collaboration avec l Université

Plus en détail

Principaux résultats

Principaux résultats Principaux résultats Le rapport préparé pour la réunion de l OCDE au niveau des ministres de 2001 et intitulé «La nouvelle économie : mythe ou réalité?» concluait que les technologies de l information

Plus en détail

PLAN DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 2012-2020 UN ITINÉRAIRE VERS LA CROISSANCE Chantal Ouellet Coordonnatrice Bureau de coordination du Plan de

PLAN DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 2012-2020 UN ITINÉRAIRE VERS LA CROISSANCE Chantal Ouellet Coordonnatrice Bureau de coordination du Plan de PLAN DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 2012-2020 UN ITINÉRAIRE VERS LA CROISSANCE Chantal Ouellet Coordonnatrice Bureau de coordination du Plan de développement de l industrie touristique, Tourisme Québec,

Plus en détail

LES CHEFS D ENTREPRISE

LES CHEFS D ENTREPRISE Prud hommes La réforme des prud hommes : pour une justice plus prévisible et plus rapide. Aucun chef d entreprise n aime se séparer d un salarié. Mais c est parfois nécessaire et c est à cette éventualité

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2010/11 Chiffre d affaires en croissance de 23% à 15 M Amélioration de la marge brute à 74,4% Perte d exploitation de 3,1 M

RESULTATS ANNUELS 2010/11 Chiffre d affaires en croissance de 23% à 15 M Amélioration de la marge brute à 74,4% Perte d exploitation de 3,1 M www.tekka.com Brignais, le 22 juillet 2011 RESULTATS ANNUELS 2010/11 Chiffre d affaires en croissance de 23% à 15 M Amélioration de la marge brute à 74,4% Perte d exploitation de 3,1 M tekka (FR0010999425,

Plus en détail

La compétitivité de l économie luxembourgeoise s améliore

La compétitivité de l économie luxembourgeoise s améliore IMD World Competitiveness Yearbook 2007 La compétitivité de l économie luxembourgeoise s améliore Selon le World Competitiveness Yearbook 2007, publié par l institut suisse IMD (International Institute

Plus en détail

L ENREGISTREMENT DANS LA COMPTABILITÉ NATIONALE DES PERMIS D ÉMISSION DÉLIVRÉS AU TITRE DE DISPOSITIFS DE PLAFONNEMENT ET D ÉCHANGE

L ENREGISTREMENT DANS LA COMPTABILITÉ NATIONALE DES PERMIS D ÉMISSION DÉLIVRÉS AU TITRE DE DISPOSITIFS DE PLAFONNEMENT ET D ÉCHANGE Numéro 32/33 Mars 2012 L ENREGISTREMENT DANS LA COMPTABILITÉ NATIONALE DES PERMIS D ÉMISSION DÉLIVRÉS AU TITRE DE DISPOSITIFS DE PLAFONNEMENT ET D ÉCHANGE Mise à jour de, numéro 30/31 (février 2011) L

Plus en détail

INSTITUTIONS FINANCIÈRES NOUVELLES

INSTITUTIONS FINANCIÈRES NOUVELLES INSTITUTIONS FINANCIÈRES NOUVELLES RÈGLES RÉGISSANT LA PROPRIÉTÉ Bibliothèque du Parlement Capsule d information pour les parlementaires TIPS-62F Le 13 décembre 2000 Nouvelles règles en matière de régime

Plus en détail

VILLE DE SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU

VILLE DE SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU VILLE DE SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU Rapport final Titre : Sondage dans le cadre de la consultation sur la proposition de conservation des boisés en zone urbaine Avril 2015 TABLE DES MATIÈRES Sondage dans

Plus en détail

BILAN HÔTELLERIE ANNÉE 2014

BILAN HÔTELLERIE ANNÉE 2014 BILAN HÔTELLERIE ANNÉE 2014 Cette publication a été réalisée par le Comité Départemental du Tourisme Haute Bretagne Ille-et-Vilaine à partir de l analyse des résultats de l Enquête de fréquentation hôtelière

Plus en détail

Accroître la compétitivité des entreprises canadiennes par la recherche, le développement, l innovation et la commercialisation

Accroître la compétitivité des entreprises canadiennes par la recherche, le développement, l innovation et la commercialisation Accroître la compétitivité des entreprises canadiennes par la recherche, le développement, l innovation et la commercialisation À propos de la NACO Fondée à titre d organisme sans but lucratif en 2002,

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 10 ème édition Octobre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 10 ème édition Octobre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 10 ème édition Octobre 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport de la revue des pratiques de vérification annuelle. Revues des pratiques effectuées en 2010-2011

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport de la revue des pratiques de vérification annuelle. Revues des pratiques effectuées en 2010-2011 Bureau du vérificateur général du Canada Rapport de la revue des pratiques de vérification annuelle Revues des pratiques effectuées en 2010-2011 Janvier 2011 Revue des pratiques et vérification interne

Plus en détail

Les architectes et l évolution du métier à l horizon 2030

Les architectes et l évolution du métier à l horizon 2030 Centre d accueil du Mémorial, Thiepval (80), Plan 01 arch. Plan 01 Les architectes et l évolution du métier à l horizon 2030 Nous vous présentons dans cette nouvelle livraison des Cahiers les résultats

Plus en détail

Baromètre Manpower des perspectives d emploi *

Baromètre Manpower des perspectives d emploi * Sous embargo jusqu au 12 mars 00h01 Communiqué de presse Nanterre, le 12 mars 2013 Baromètre Manpower des perspectives d emploi * LES EMPLOYEURS FRANÇAIS S ATTENDENT À DES PERSPECTIVES D EMPLOI STABLES

Plus en détail

Les jeunes et le Service Civique : connaissance, représentations et potentiel d attractivité

Les jeunes et le Service Civique : connaissance, représentations et potentiel d attractivité Les jeunes et le Service Civique : connaissance, représentations et potentiel d attractivité Les principaux enseignements FD/EP N 113392 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion

Plus en détail

Sondage sur l esprit d entreprise au sein de l UE (25 États membres), des

Sondage sur l esprit d entreprise au sein de l UE (25 États membres), des Flash Eurobaromètre Commission européenne Sondage sur l esprit d entreprise au sein de l UE ( États membres), des États-Unis, de l Islande et de la Norvège Résumé Terrain: janvier 00 Rapport: mai 00 Flash

Plus en détail

Les collectivités territoriales ont-elles un avantage comparatif en tant que prestataires de service?

Les collectivités territoriales ont-elles un avantage comparatif en tant que prestataires de service? Les collectivités territoriales ont-elles un avantage comparatif en tant que prestataires de service? La pauvreté peut prendre différentes formes et nécessite donc de disposer d un éventail de réponses

Plus en détail

Impact des événements du 11 septembre sur le secteur des attractions pour le mois de septembre Rapport final

Impact des événements du 11 septembre sur le secteur des attractions pour le mois de septembre Rapport final Impact des événements du 11 septembre sur le secteur des attractions pour le mois de septembre Rapport final Ministère du Tourisme, de la Culture et des Loisirs de l Ontario Le 23 octobre 2001 TABLE DES

Plus en détail

Les patrons de PME, leur entreprise et la crise

Les patrons de PME, leur entreprise et la crise Les patrons de PME, leur entreprise et la crise Enquête réalisée auprès des dirigeants de PME de à 00 salariés Avril 200 Nobody s Unpredictable Fiche technique Sondage effectué pour : CGPME / KPMG Echantillon

Plus en détail

1. La crise, le risque et les réactions de l épargnant : quelle grille d interprétation?

1. La crise, le risque et les réactions de l épargnant : quelle grille d interprétation? 1. La crise, le risque et les réactions de l épargnant : quelle grille d interprétation? En France, la crise n a fait qu accentuer une tendance récente, suscitée par les débats sur l avenir de l État-providence,

Plus en détail

Le marché de la profession comptable

Le marché de la profession comptable DOSSIER Le marché de la profession comptable NOVEMbre 2010 Sic 290 15 DOSSIER Les perspectives de développement de la profession passent plus par l élargissement des missions aux clients actuels que par

Plus en détail

ORGANISATION DE COOPÉRATION ET DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUES

ORGANISATION DE COOPÉRATION ET DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUES 2 RECOMMANDATION DU CONSEIL RELATIVE À UN ACCÈS ÉLARGI ET UNE EXPLOITATION PLUS EFFICACE CONCERNANT LES INFORMATIONS DU ORGANISATION DE COOPÉRATION ET DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUES L OCDE est un forum unique

Plus en détail

La cotation Banque de France à travers la crise et la sortie de crise. 14 avril 2011

La cotation Banque de France à travers la crise et la sortie de crise. 14 avril 2011 La cotation Banque de France à travers la crise et la sortie de crise 14 avril 2011 La connaissance des entreprises par la Banque de France La cotation pour les entreprises et les banques GEODE pour les

Plus en détail

Menu. Les enjeux et le futur de la profession comptable. Réseau CPA-Parlementaires. Daniel McMahon, FCPA, FCA

Menu. Les enjeux et le futur de la profession comptable. Réseau CPA-Parlementaires. Daniel McMahon, FCPA, FCA Les enjeux et le futur de la profession comptable Daniel McMahon, FCPA, FCA Président et chef de la direction Colloque CPA-Parlementaires 22 octobre 2014 Québec Menu Réseau CPA-Parlementaires Campagne

Plus en détail