FONDAFIP - GERFIP LETTRE DE LA BIBLIOTHÈQUE JUILLET 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FONDAFIP - GERFIP LETTRE DE LA BIBLIOTHÈQUE JUILLET 2012"

Transcription

1 FONDAFIP - GERFIP LETTRE DE LA BIBLIOTHÈQUE JUILLET 2012 Bibliothèque de l Association pour la Fondation Internationale de Finances Publiques et du Groupement Européen de Recherches en Finances Publiques 26 rue de Lille PARIS Tel : La bibliothèque de FONDAFIP GERFIP est le seul espace de recherche entièrement dédié aux étudiants et aux enseignants-chercheurs en finances publiques et fiscalité, françaises et étrangères. Les chercheurs pourront trouver dans notre bibliothèque des ouvrages, revues et documents en finances publiques et en fiscalité, mais aussi toute une gamme de livres et de revues concernant l ensemble des branches du droit. Vous trouverez dans cette lettre la liste des nouvelles acquisitions faites dans les trois derniers mois. Elles viennent s ajouter à nos titres déjà référencés. Le catalogue est consultable sur Nous vous rappelons que l accès de tous à la bibliothèque est conditionné par une demande de rendez-vous à l adresse mail suivante : Actuellement fermée pour les vacances d été, elle rouvrira le lundi 17 septembre. Bibliothèque de recherche de Fondafip 26 rue de Lille Paris Bureaux 12 et 13 Document rédigé par : E. Moysan, Doctorante contractuelle à l Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, Responsable de la bibliothèque de recherche de FONDAFIP C. Riou, Doctorante contractuelle à l Université Paris 1 Panthéon Sorbonne 1

2 Ouvrages - AFD, 70 ans d engagement pour le développement, 2011, 223 p. - J-L. Albert, Fiscalité et personnes publiques, LGDJ, 2012, 184 p. - F. Allaire, L essentiel du Droit des marchés publics, 5 ème édition, Gualino, 2012, 130 p. - J-R. Alventosa, Les outils du management public, LGDJ, 2012, 258 p. - J-R. Alventosa, Management public et gestion des ressources, LGDJ, 2012, 233 p. - M. Bouvier, Introduction au droit fiscal général et à la théorie de l impôt, LGDJ, 2012, 316 p. - M. Bouvier (dir.), La cohérence des finances publiques au Maroc et en France, Actes du 5 ème colloque international de Rabat, LGDJ, 2012, 194 p. - Chambre régionale des comptes de Haute-Normandie, Jugements , Volumes I et II, Colloque Berger-Levrault du 20 juin 2011, Nouvelles attentes nouveaux services Une nouvelle donne public-privé, Berger Levrault, Comité d histoire de la Cour des comptes, La Cour des comptes et l affaire des avions renifleurs, La Documentation française, 2011, 956 p. - M. Collet, Droit fiscal, PUF, 2012, 433 p. - S. Creusot, Une nouvelle organisation décentralisée de la République, LGDJ, 2012, 225 p. - N. Cros, Marchés publics : choisir la meilleure offre, Berger-Levrault, 2011, 138 p. - V. Duchaussoy, La Banque de France et l Etat, L Harmattan, 2011, 225 p. - Gestion et Finances publiques, Les Trésoriers Payeurs Généraux et Receveurs des Finances : les hauts fonctionnaires d un grand service public ( ), 2012, 319 p. - L. Jégouzo, Le droit du Tourisme, Lextenso, 2012, 321 p. - T.I. Khabrieva et G. Marcou, Les procédures administratives et de contrôle à la lumière de l expérience européenne en France et en Russie, 2012, 309 p. - KPMG, Actes de la conférence sur les dix ans de la LOLF, Palais d Iéna, 16 décembre 2011, 50 p. - S. Manson, L opposition dans les assemblées locales, LGDJ, 2012, 183 p. - J-B. Mattret, La nouvelle comptabilité publique, LGDJ, 2010, 255 p. - L. Mauduit, Les imposteurs de l économie, Jean-Claude Gawsewitch, 2012, 292 p. - A. Orléan, L empire de la valeur, Seuil, 2011, 331 p. - République et canton de Genève, Rapport sur les comptes consolidés 2010, 2011, 119 p. - G. Sainteny, Plaidoyer pour l écofiscalité, Buchet Chastel Ecologie, 2012, 262 p. 2

3 - J. Saurel, Le sport face à la fiscalité, Economica, 2011, 167 p. - E. Tort, L essentiel de la consolidation des comptes, Lextenso éditions, 2011, 122 p. - S. Traoré, L usager du service public, LGDJ, 2012, 212 p. - A. Verjat, Préservation et mise en valeur des monuments historiques privés : la fiscalité de l impôt sur le revenu, L Harmattan, 2011, 420 p Ouvrages en langue étrangère - Commonwealth of Australia, Consolidates financial statements for the year ended 30 june 2010, 2010, 241 p. - Confédération suisse, Federal consolidated financial statements financial report, 2010, 67 p. - J.M. Conti, F.F. Scaff, Orçamentos publicos e direito financeiro, Editora Revista dos tribunais, Sao Poalo, 2011, 1342 p. - HM Treasury, Whole of Government Accounts, 2011, 201 p. - IFA, Cahiers de droit fiscal international, volume 97a et 97b, 2012, 850 p. - D. Marin-Barnuevo Fabo, Los tributos locales, Thomson Civitas, 2005, 910 p. - J. Matwiejuk, K. Prokop, Evolution of constitutionnalism in the selected states of central and eastern europe, 2010, 430 p. - M. Mozdzen-Marcinkowski, Introduction to Polish Administrative Law, Wydawnictwo C. H. Beck, 25009, 164 p. - Office for budget responsibility, Fiscal sustainability report, 2011, 120 p. - M. Poplawski, Introduction to polish tax law, 2011, 203 p., 2 exemplaires - G. Waldemer, Consolidaço orçamental e politica financeira, Universidade de Lisboa, Setembro de 2011, 471 p. Thèses - A-C Dufour, Les pouvoirs du Parlement sur les finances de la sécurité sociale- Etude des lois de financement de la sécurité sociale, Thèse de doctorat rédigée sous la dir. d A. Hastings-Marchadier. Dalloz, 2012, 846 p. - N. Havas, La responsabilité ministérielle en France, Thèse de doctorat rédigée sous la dir. de L. Fontaine, Dalloz, 2012, 846 p. 3

4 - A. Mangiavillano, Le contribuable et l Etat, Thèse rédigée sous la dir. du Professeur E. Oliva, Université Paul Cézanne Aix Marseille III, 2011, 670 p. - M. Setti, La fiscalité immobilière marocaine applicable aux non résidents, Thèse rédigée sous la dir. du Professeur D. Gutmann, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 2012, 280 p. - P. Taillon, Le référendum expression directe de la souveraineté du peuple?, Thèse rédigée sous la dir. du Professeur B. Mathieu et de G. Otis, Dalloz, 2012, 585 p. - T. Wei, L autonomie financière locale en Chine, Thèse rédigée sous la dir. du Professeur Michel Bouvier, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 2011, 419 p. Mémoires de recherche du Master 2 de finances publiques de l Université Paris 1 - Y. Abouyaccoub, Le recouvrement des impôts au Maroc, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M. Bouvier, année universitaire , 89 p. - A. Agnaou, L autonomie financière des collectivités locales au Maroc, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M. Bouvier, année universitaire , 63 p. - E. Badet, Gestion de la dépense publique au Tchad, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M. Bouvier année universitaire , 83 p. - Y. Badi, La gouvernance fiscale au Maroc, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M. Bouvier, année universitaire , 78 p. - D. Barelier, Modernisation et consolidation des comptes de l Etat, Mémoire rédigé sous la direction de D. Litvan, année universitaire , 82 p. - M. Belmkadem, La gestion de la dette publique au Maroc, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M-C. Esclassan, année universitaire , 107 p. - M. Boushadi, Relations financières entre l Etat et les collectivités locales au Maroc, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M. Bouvier, année universitaire , 102 p. - B. Brahim, La réforme de la comptabilité publique en Algérie, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M. Bouvier, année universitaire , 89 p. - A. Cheurfa, La réforme budgétaire en Algérie, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M. Bouvier, année universitaire , 106 p. - S. De Luze, La gouvernance du Grand Paris, Mémoire rédigé sous la direction d A. Barilari, année universitaire , 144 p. - A. Fala, Quelle norme de dépense pour les collectivités locales, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M. Bouvier, année universitaire , 62 p. 4

5 - F. Giraud, Chorus, Mémoire rédigé sous la direction de D. Litvan, année universitaire , 109 p. - I. Guezzar, L emprunt des collectivités locales au Maroc, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M. Bouvier, année universitaire , 62 p. - H. Hamoz, Les juridictions financières au Maroc, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M. Bouvier, année universitaire , 76 p. - N. Hiol, Les dynamiques de réformes fiscales au Cameroun, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M.-C. Esclassan, année universitaire , 83 p. - G. Jénin, La police fiscale, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M.-C. Esclassan, Année universitaire , 118 p. - A.-S. Marcelli, L exit taxe au regard des règles de l Union européenne, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. G. Gest, année universitaire , 155 p. - H. Maroc, La réforme de la comptabilité publique au Maroc, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M. Bouvier, année universitaire , 90 p. - S. Mazet, La soutenabilité budgétaire des programmes d armement, Mémoire rédigé sous la direction de F. Mordacq, année universitaire , 96 p. - C. Michelliza, La valorisation du patrimoine culturel, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M.-C. Esclassan, année universitaire , 87 p. - A. Nazet, La Caisse des Dépôts et Consignations, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M. Bouvier, année universitaire , 89 p. - S. Nouhi, La mobilisation et la sécurisation des recettes fiscales au Maroc, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M-C. Esclassan, année universitaire , 85 p. - M. Sivade, Les dépenses d avenir, Mémoire sous la direction du Pr. M. Bouvier, année universitaire , 145 p. - L. Temmal, La fiscalité de crise, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. B. Castagnède, année universitaire , 126 p. - A. Viral, Le contrôle parlementaire et la maîtrise des finances publiques, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M-C. Esclassan, année universitaire , 138 p. - N. Virton, L évaluation des Etats par les agences de notation, Mémoire rédigé sous la direction de P. Josse, année universitaire , 87 p. - M-A. Vo, Pilotage de l action de l Etat et indicateurs de performance, Mémoire rédigé sous la direction de A. Barilari, année universitaire , 118 p. 5

6 - FL Zoure, Les cadres de dépenses à moyen terme et budgets-programme en Afrique Sub- Saharienne, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M-C. Esclassan, année universitaire , 63 p. Rapports parlementaires - Rapport sénatorial n 204, Loi de finances pour 2012, , 316 p. - Rapport de la Délégation à la prospective du Sénat n 504, Le défi alimentaire à l horizon 2050, , 605 p. Rapports de la Cour des comptes - Rapport public thématique, Les relations de l administration fiscale avec les particuliers et les entreprises, février 2012, 215 p. Rapports du Conseil des prélèvements obligatoires - Rapport Prélèvements à la source et impôt sur le revenu, février 2012, 218 p. Rapports du Centre d analyse stratégique - Centre d analyse stratégique, Les aides publiques dommageables à la biodiversité, La documentation française, 2012, 409 p. Rapport de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques - Quatorzième rapport d activité de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques, 2011, 87 p. Rapports de DEXIA - Dexia Crédit Local, 25 ans d action sociale dans les finances départementales, avril Dexia Crédit Local, Investissement local : premières tendances 2012, avril

7 - Dexia Crédit Local, Note de conjoncture Finances hospitalières, avril 2012 Rapport de l observatoire des finances locales - Rapport sur les finances des collectivités locales 2011, 224 p. Revues en langue française Acteurs publics - n 78, novembre 2011, «RGPP, LOLF, l impossible cohabitation» Bulletin fiscal Francis Lefebvre - n 12/11, «Notion de branche complète d activité» - n 20/11, «Loi de financement de la sécurité sociale pour 2012» - n 3/12, «Réduction ISF-PME, Check-list des points sensibles» - n 4/12, «La déductibilité fiscale des jetons de présence Cahiers français - n 366, «Pays riches, Etats pauvres», 2012 Juris Classeur - Fasc. 3625, Patrimoine architectural et urbain, J. Morand-Deviller, Fasc 3630, Patrimoine architectural et urbain, J. Morand-Deviller, 2011 (2 exemplaires) - Fasc 3635, Patrimoine architectural et urbain, J. Morand-Deviller, 2011 La Gazette des communes - n 43/2101, «RGPP, lourd passage de relai aux collectivités» - n 46/2104, «Employeurs territoriaux» - n 47/2105, «Culture, de nouveaux financements» - n 1/2107, «Quinquennat 2007/2012, un bilan en retrait pour les collectivités locales» - n 2/2108, «Aménagement du territoire, le très haut débit» Les Petites affiches - n 1, 2 janvier 2012, «EIRL : saison 2» 7

8 - n 2, 3 janvier 2012, «Entreprises en difficulté» - n 3, 4 janvier 2012, «Transferts de capitaux non déclarés» - n 8, 11 janvier 2012, «Acte anormal de gestion et cession d action» - n 9, 12 janvier 2012, «Que reste-t-il de la nullité du contrat pour absence d objet?» - n 34, 16 février 2012, «La détermination de la date d achèvement de la vérification de comptabilité» - n 35, 17 février 2012, «Don intracommunautaire : un projet d instruction décevant» - n 36, 20 février 2012, «La majoration de 40% est conforme à la Constitution» - n 37, 21 février 2012, «Panorama droit rural et agroalimentaire» - n 38, 22 février 2012, «Plus on es transparent, plus on gagne en crédit» - n 39, 23 février 2012, «Prélèvement à la source de l impôt sur le revenu : un avis réservé du Conseil des prélèvements obligatoires» - n 46, 5 mars 2012, «Désaccords sur le projet de loi de finances rectificative pour 2012» - n 60, 23 mars 2012, «La gestion et le contrôle de la TVA» - n 63, 28 mars 2012, «La restauration d un objet d art et l erreur sur la susbtance» - n 68, 4 avril 2012, «Plus-values immobilières : les précisions de l administration» - n 70, 6 avril 2012, «La SCI est-elle un instrument de défiscalisation?» - n 74, 12 avril 2012, «Tracfin et la lutte contre le blanchiment d argent : le rapport de la Cour des comptes» - n 75, 13 avril 2012, «Cadeaux d affaires et rémunération versée par un tiers» - n 76, 16 avril 2012, «Aménagement du délai de rappel fiscal des donations! les commentaires de Bercy» - n 77, 17 avril 2012, «Le conjoint échappe à l action en réunion d actif» - n 81, 23 avril 2012, «Révisions des valeurs locatives des locaux professionnels» - n 82, 24 avril 2012, «La loi sur la protection de l identité est-elle conforme à la Constitution?» - n 83, 25 avril 2012, «Fiscalité et personnes publiques» - n 81, 23 avril 2012, «Révisions des valeurs locatives des locaux professionnels» - n 84, 26 avril 2012, «Panorama de droit social» - n 85, 27 avril 2012, «Responsabilité de l Etat : les commentaires de l Administration» - n 91, 7 mai 2012, «Intégration fiscale : les suites de l arrêt Papillon» - n 102, 22 mai 2012, «En route vers le market share liability?» - n 103, 23 mai 2012, «Les conséquences fiscales de la majorité fiscale» - n 109, 31 mai 2012, «Le médiateur de Bercy à 10 ans d existence» 8

9 Regards ENSSS - n 41, janvier 2012, «Quels territoires pour la protection sociale?» Revue de jurisprudence fiscale - n 1/12, janvier 2012, «Quel contrôle des validations législatives en matière fiscale?» - n 2/12, février 2012, «Le régime de responsabilité de l administration fiscale : premier bilan de la jurisprudence post-krupa» - n 3/12, mars 2012, «Absence de déductibilité de la taxe grevant une opération hors champ de la TVA, même de bonne foi» - Supplément au n 3/12, Tables de n 5/12, mai 2012, «Le Conseil d Etat met fin à une apparent divergence fiscalo-comptable sur le traitement des provisions pour risques et charges couverts par un contrat d assurance» Revue de droit public - n 6, 2011 Revue française de finances publiques - n 117, février 2012, «Constitution et équilibre des finances publiques, un débat d avenir» - n 118, avril 2012, «Les redevances : quelle actualité?» Le trait d union - n 142, décembre n 143, mars 2012 Revue bancaire et financière - n 2/3, «Les enjeux des finances publiques en Belgique et en France,» mars-avril 2012 Revues en langue étrangtère - Enjeux locaux, perspectives locales, 01/ Rivista di diritto finanziario e scienza delle finanze,giugno 2011, 54 p. - Revista de finanças publicas Edireito fiscal, n 3, settembre 2011, 74 p. 9

10 - Anuario de derecho municipal * 2007, n 1, 2007 * 2008, n 2, 2009 * 2009, n 3, 2010 * 2010, n 4,

Bibliothèque de recherche de Fondafip 26 rue de Lille 75007 Paris Bureaux 12 et 13

Bibliothèque de recherche de Fondafip 26 rue de Lille 75007 Paris Bureaux 12 et 13 FONDAFIP - GERFIP LETTRE DE LA BIBLIOTHEQUE JANVIER 2014 + Bibliothèque de l Association pour la Fondation Internationale de Finances Publiques et du Groupement Européen de Recherches en Finances Publiques

Plus en détail

LA GOUVERNANCE DES FINANCES LOCALES

LA GOUVERNANCE DES FINANCES LOCALES COMPTE RENDU LA GOUVERNANCE DES FINANCES LOCALES Le 2 mars 2013 a eu lieu au siége de la TGR à Rabat, la première conférence débat organisée conjointement par le bureau de la section FONDAFIP Maroc et

Plus en détail

FONDAFIP - GERFIP LETTRE DE LA BIBLIOTHEQUE MARS 2013

FONDAFIP - GERFIP LETTRE DE LA BIBLIOTHEQUE MARS 2013 FONDAFIP - GERFIP LETTRE DE LA BIBLIOTHEQUE MARS 2013 + Bibliothèque de l Association pour la Fondation Internationale de Finances Publiques et du Groupement Européen de Recherches en Finances Publiques

Plus en détail

Direction Générale des Douanes et Droits Indirects. Programme des épreuves. Concours d inspecteur des douanes interne

Direction Générale des Douanes et Droits Indirects. Programme des épreuves. Concours d inspecteur des douanes interne Direction Générale des Douanes et Droits Indirects Programme des épreuves Concours d inspecteur des douanes interne CONCOURS INTERNE Analyse, parmi plusieurs sujets proposés, d un dossier sur l organisation,

Plus en détail

Professeur de droit public à l'institut d'etudes Politiques d'aix en Provence Né le 8 janvier 1951 à Nancy (Meurthe et Moselle)

Professeur de droit public à l'institut d'etudes Politiques d'aix en Provence Né le 8 janvier 1951 à Nancy (Meurthe et Moselle) Yves Luchaire Professeur de droit public à l'institut d'etudes Politiques d'aix en Provence Né le 8 janvier 1951 à Nancy (Meurthe et Moselle) Chargé de Cours au Centre Européen Universitaire de l Université

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI TEXTE ADOPTÉ n 749 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012 17 octobre 2011 PROJET DE LOI de finances rectificative pour 2011,

Plus en détail

La lettre de la bibliothèque de FONDAFIP - GERFIP n 7 AvRIL 2010*

La lettre de la bibliothèque de FONDAFIP - GERFIP n 7 AvRIL 2010* La lettre de la bibliothèque de FONDAFIP - GERFIP n 7 AvRIL 2010* La bibliothèque de FONDAFIP GERFIP, se présente assurément comme le seul espace de recherche entièrement dédié aux étudiants et aux enseignantschercheurs

Plus en détail

Mon expert comptable, je peux compter sur lui! Le fiscal

Mon expert comptable, je peux compter sur lui! Le fiscal Mon expert comptable, je peux compter sur lui! Le fiscal Quelques constats pour commencer La fiscalité est une matière complexe établir une déclaration de CVAE ou une liasse fiscale ne se résume pas à

Plus en détail

Licence d Administration Publique Année Universitaire 2006-2007

Licence d Administration Publique Année Universitaire 2006-2007 I N S T I T U T D E P R E P A R A T I O N A L A D M I N I S T R A T I O N G E N E R A L E Licence d Administration Publique Année Universitaire 2006-2007 Cours de Finances publiques : M me Stéphanie DAMAREY.

Plus en détail

SYSTÈME DE CLASSIFICATION DU CENTRE DE RESSOURCES DOCUMENTAIRES DE L'INSTITUT RÉGIONAL D'ADMINISTRATION DE LYON

SYSTÈME DE CLASSIFICATION DU CENTRE DE RESSOURCES DOCUMENTAIRES DE L'INSTITUT RÉGIONAL D'ADMINISTRATION DE LYON SYSTÈME DE CLASSIFICATION DU CENTRE DE RESSOURCES DOCUMENTAIRES DE L'INSTITUT RÉGIONAL D'ADMINISTRATION DE LYON 04 72 82 17 03 / 15 / 16 documentation@ira-lyon.gouv.fr Institut régional d administration

Plus en détail

Mon expert comptable, je peux compter sur lui! Le fiscal

Mon expert comptable, je peux compter sur lui! Le fiscal Mon expert comptable, je peux compter sur lui! Le fiscal Quelques constats pour commencer La fiscalité est une matière vivante! Il existe des dizaines d exonérations, des dizaines de réductions et de crédits

Plus en détail

PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS DETAILLE

PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS DETAILLE PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS DETAILLE (Prenant en compte les nouvelles dispositions du règlement N 99-01 du 16 février 1999 relatif aux modalités d établissement des comptes annuels des associations

Plus en détail

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé Loi1901.com présente : Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé (Prenant en compte les nouvelles dispositions du règlement N 99-01 du 16 février 1999 relatif aux modalités d établissement des comptes

Plus en détail

La Bibliothèque. Méthodologie Recherche Juridique Lundi 27 septembre 2010

La Bibliothèque. Méthodologie Recherche Juridique Lundi 27 septembre 2010 La Bibliothèque Méthodologie Recherche Juridique Lundi 27 septembre 2010 Bibliothèque /lt/27septembre 2010 1 Sommaire 1. Vos besoins, Nos solutions 2. Je recherche un ouvrage depuis le Catalogue Aide Mémoire

Plus en détail

Activités d enseignement

Activités d enseignement Activités d enseignement Depuis septembre 2007 : Maître de conférences à l Université de Nice Sophia-Antipolis Directeur du M2 Juriste du sport o Année universitaire 2014-2015 : - Police administrative

Plus en détail

Exit tax: L expatriation présente-t-elle encore un intérêt FISCAP 2012. 7 Avril 2012 Michel Collet, Avocat associé CMS Bureau Francis Lefebvre

Exit tax: L expatriation présente-t-elle encore un intérêt FISCAP 2012. 7 Avril 2012 Michel Collet, Avocat associé CMS Bureau Francis Lefebvre Exit tax: L expatriation présente-t-elle encore un intérêt FISCAP 2012 7 Avril 2012 Michel Collet, Avocat associé CMS Bureau Francis Lefebvre Plan I. Exit Tax II. Expatriation III. Présentation synthétique

Plus en détail

22 23 janvier 2008 Strasbourg. XXVème rencontre des directeurs de coopératives d Hlm

22 23 janvier 2008 Strasbourg. XXVème rencontre des directeurs de coopératives d Hlm 22 23 janvier 2008 Strasbourg XXVème rencontre des directeurs de coopératives d Hlm Le programme des rencontres Jeudi 22 janvier 9h00 Questions d actualité 10h00 Les coopératives d Hlm face à la crise

Plus en détail

«Rencontres des Transmusicales» 5 décembre 2015

«Rencontres des Transmusicales» 5 décembre 2015 La réforme territoriale, quelle place pour la culture dans la recomposition des territoires? Réforme des collectivités territoriales Europe Acte 3 de la décentralisation Points d étapes et actualités «Rencontres

Plus en détail

Maître de conférences à l Université de Cergy-Pontoise - HDR

Maître de conférences à l Université de Cergy-Pontoise - HDR LOPEZ Christian Maître de conférences à l Université de Cergy-Pontoise - HDR : 06 07 02 57 73 Mail :christian-lopez@club-internet.fr Formation - 2000 : Habilitation à diriger des recherches - 1996 : Docteur

Plus en détail

Document de travail : LES FINANCES PUBLIQUES. Un point sur la situation française

Document de travail : LES FINANCES PUBLIQUES. Un point sur la situation française Document de travail : LES FINANCES PUBLIQUES Un point sur la situation française I. L état des finances publiques La situation actuelle Le PIB 2160 milliards d euros en 2012 (source : FMI). Taux de croissance

Plus en détail

Loi Organique relative aux Lois de Finances. La LOLF

Loi Organique relative aux Lois de Finances. La LOLF Loi Organique relative aux Lois de Finances La LOLF 1 La LOLF Réforme budgétaire la plus vaste jamais réalisée depuis les débuts de la V ème République Consensus exceptionnel 2 - Pourquoi fallait-il réformer

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l'hôtellerie LOI DE FINANCES POUR 2011

Union des Métiers et des Industries de l'hôtellerie LOI DE FINANCES POUR 2011 Union des Métiers et des Industries de l'hôtellerie FISCAL Date : 21/01/2011 N : 01.11 LOI DE FINANCES POUR 2011 La loi de Finances pour 2011 a été définitivement adoptée le 15 décembre 2010 et publiée

Plus en détail

Projet de loi de finances rectificative pour 2014

Projet de loi de finances rectificative pour 2014 Note d information du mois de Décembre 2014 Le cabinet sera fermé du 24/12/2014 au soir au 05/01/2015 au matin Projet de loi de finances rectificative pour 2014 Le projet de deuxième loi de finances rectificative

Plus en détail

L ENVIRONNEMENT JURIDIQUE ET FISCAL

L ENVIRONNEMENT JURIDIQUE ET FISCAL 3 L ENVIRONNEMENT JURIDIQUE ET FISCAL SUR LES GRANDS SUJETS AYANT CONCERNÉ L ASSURANCE ET LA FFSA EN 2010 ( LA FISCALITÉ DE L ASSURANCE VIE, SOLVABILITÉ II, LA MISE EN PLACE DE L ACP, LA CONVENTION AERAS

Plus en détail

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS 1 ère ANNEE (30 semaines + 4 semaines de stage) POLE 1 COMPTABILITE ET DES L ENTREPRISE. Notions générales sur l. Les principes

Plus en détail

Actualité fiscale / Novembre 2011

Actualité fiscale / Novembre 2011 Actualité fiscale / Novembre 2011 L année 2011 comporte un flot législatif important, ceci par quatre lois de finances rectificatives mais également le projet de loi de finance pour 2012 à venir. 1 e Loi

Plus en détail

LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4

LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4 Décembre 2003 Département Finances Développement Économique LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4 APPLICABLES A COMPTER DU 1 ER JANVIER 2004 Le Comité de Finances Locales, lors de sa séance du

Plus en détail

1. Du budget de l État au déficit public

1. Du budget de l État au déficit public 1. Du budget de l État au déficit public QCM 1. Qu est-ce que la LOLF? a. la loi d orientation des lois financières b. la loi d organisation des limites financières c. la loi organique relative aux lois

Plus en détail

Règlement sur les finances de l Université

Règlement sur les finances de l Université Règlement sur les finances de l Université vu la loi fédérale sur l aide aux universités et la coopération dans le domaine des hautes écoles du 8 octobre 1999 ; vu la loi sur l université du 13 juin 2008

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE MARS 2010 BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE Aout 2012 Une information de notre partenaire Texte phare de la session parlementaire extraordinaire convoquée en juin dernier par le nouveau président de

Plus en détail

Droit fiscal. Chapitre 6 - Les règles applicables aux entreprises partiellement soumises à la TVA... 43

Droit fiscal. Chapitre 6 - Les règles applicables aux entreprises partiellement soumises à la TVA... 43 Sommaire Droit fiscal Chapitre 1 - Introduction générale au droit fiscal... 7 PARTIE 1 - La taxe sur la valeur ajoutée Chapitre 2 - Le champ d application de la TVA... 15 Chapitre 3 - La territorialité

Plus en détail

Membre du comité des conseillers pour la coopération transfrontalière en Europe

Membre du comité des conseillers pour la coopération transfrontalière en Europe LUCHAIRE YVES Maître de conférences/professeur(e) en Droit Public Institut d Études Politiques d Aix-en-Provence (CHERPA) Adresse professionnelle : I.E.P. 25, rue Gaston de Saporta 13625 Aix-en-Provence

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI TEXTE ADOPTE n 3 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2001-2002 18 juillet 2002 PROJET DE LOI de finances rectificative pour 2002

Plus en détail

Nom de l Association : Direction Sports et Nautisme. ANNEXE de l IMPRIME n 1 DOCUMENTS FINANCIERS ET COMPTABLES

Nom de l Association : Direction Sports et Nautisme. ANNEXE de l IMPRIME n 1 DOCUMENTS FINANCIERS ET COMPTABLES Nom de l Association : Ville de Brest Direction Sports et Nautisme ANNEXE de l IMPRIME n 1 DOCUMENTS FINANCIERS ET COMPTABLES Vous trouverez à compléter : Un Compte de résultat et budget prévisionnel Un

Plus en détail

FICHE. La présentation du système fiscal français 1 LA DÉFINITION ET LES CARACTÉRISTIQUES DE L IMPÔT

FICHE. La présentation du système fiscal français 1 LA DÉFINITION ET LES CARACTÉRISTIQUES DE L IMPÔT La présentation du système fiscal français FICHE 1 1 LA DÉFINITION ET LES CARACTÉRISTIQUES DE L IMPÔT L impôt constitue un prélèvement pécuniaire obligatoire effectué par l État et les collectivités publiques

Plus en détail

FINANCES PUBLIQUES, PROGRAMMATION ET CRISE ECONOMIQUE

FINANCES PUBLIQUES, PROGRAMMATION ET CRISE ECONOMIQUE Association pour la Fondation internationale de finances publiques FINANCES PUBLIQUES, PROGRAMMATION ET CRISE ECONOMIQUE Compte-rendu du colloque organisé le 12 février 2010 à Bruxelles (Fondation Universitaire)

Plus en détail

Plan comptable des associations et fondations

Plan comptable des associations et fondations Plan comptable des associations et fondations Classe 1 - Comptes de capitaux Classe 2 Comptes d immobilisations Classe 3 Comptes de stocks Classe 4 Comptes de tiers Classe 5 Comptes financiers Classe 6

Plus en détail

Actualité fiscale. Ce document, support d une présentation orale, est indissociable des commentaires qui l accompagnent.

Actualité fiscale. Ce document, support d une présentation orale, est indissociable des commentaires qui l accompagnent. LAZARD FRÈRES GESTION SAS 25, rue de Courcelles 75008 Paris Stéphane JACQUIN Karine LECOCQ Ce document, support d une présentation orale, est indissociable des commentaires qui l accompagnent. Octobre

Plus en détail

Croissance et emploi en France, le gouvernement place les PME au centre de son dispositif :

Croissance et emploi en France, le gouvernement place les PME au centre de son dispositif : Croissance et emploi en France, le gouvernement place les PME au centre de son dispositif : Un dispositif d une telle ampleur et avec tant d innovations, de simplications et de sécurisation, du jamais

Plus en détail

RELEVÉ DE CONCLUSIONS DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LA GOUVERNANCE DU SÉNAT

RELEVÉ DE CONCLUSIONS DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LA GOUVERNANCE DU SÉNAT 1 Le 11 mars 2015 RELEVÉ DE CONCLUSIONS DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LA GOUVERNANCE DU SÉNAT Le groupe de travail sur la gouvernance du Sénat présidé par M. Gérard LARCHER, Président du Sénat, propose, sur

Plus en détail

La gouvernance dans le domaine de la fiscalité en Chine 1

La gouvernance dans le domaine de la fiscalité en Chine 1 La gouvernance dans le domaine de la fiscalité en Chine 1 1. Vue d ensemble Même s il n est pas très ancien, le système fiscal chinois a déjà subi d importantes réformes au cours des 20 dernières années.

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PARTIE 1 TEXTES JURIDIQUES. 1.1 Les associations 1.1.1 ASSOCIATION DÉCLARÉE 1.1.7 ASSOCIATION DE MICROCRÉDIT

TABLE DES MATIÈRES PARTIE 1 TEXTES JURIDIQUES. 1.1 Les associations 1.1.1 ASSOCIATION DÉCLARÉE 1.1.7 ASSOCIATION DE MICROCRÉDIT TABLE DES MATIÈRES PARTIE 1 TEXTES JURIDIQUES 1.1 Les associations 1.1.1 ASSOCIATION DÉCLARÉE 1 er juillet 1901 Loi relative au contrat d association...1 16 août 1901 Décret pris pour l exécution de la

Plus en détail

ACADEMIE DE CAEN REFERENTIEL EXPERIMENTAL BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE PREMIERE BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE

ACADEMIE DE CAEN REFERENTIEL EXPERIMENTAL BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE PREMIERE BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE REFERENTIEL EXPERIMENTAL BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE PREMIERE BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE LES OPERATIONS COURANTES CONNAISSANCES Les produits d exploitation les obligations relatives aux ventes La ventilation

Plus en détail

Diplôme de Comptabilité et de Gestion. D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0

Diplôme de Comptabilité et de Gestion. D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Diplôme de Comptabilité et de Gestion DCG D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Validation des Acquis de l Expérience VAE R é f é r e n t i e

Plus en détail

Quels systèmes d information pour la gestion financière du secteur public local? Cas du Maroc. M. MERZOUKI Mohammed Trésorerie Générale du Royaume

Quels systèmes d information pour la gestion financière du secteur public local? Cas du Maroc. M. MERZOUKI Mohammed Trésorerie Générale du Royaume Quels systèmes d information pour la gestion financière du secteur public local? Cas du Maroc M. MERZOUKI Mohammed Trésorerie Générale du Royaume Abidjan, 29 Novembre 2013 MISSIONS DE LA TRESORERIE GENERALE

Plus en détail

SÉNAT PROJET DE LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE

SÉNAT PROJET DE LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE N 22 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2008-2009 Annexe au procès-verbal de la séance du 15 octobre 2008 PROJET DE LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE pour le financement de l économie, ADOPTÉ PAR L'ASSEMBLÉE NATIONALE,

Plus en détail

-2005-aujourd hui : Professeur agrégé de droit privé, Université de Nice-Sophia Antipolis

-2005-aujourd hui : Professeur agrégé de droit privé, Université de Nice-Sophia Antipolis Fabrice SIIRIAINEN Professeur agrégé des Facultés de droit Avocat siiriain@ gredeg.cnrs.fr/fabrice.siiriainen@ unice.fr Né le 27 juin 1969 à Neuilly/Seine (92) Professeur de droit privé Université de Nice-Sophia

Plus en détail

Loi de finances rectificative pour 2010 et Loi de finances pour 2011. Loi de finances pour 2011

Loi de finances rectificative pour 2010 et Loi de finances pour 2011. Loi de finances pour 2011 Loi de finances rectificative pour 2010 et Loi de finances pour 2011 Loi de finances pour 2011 La loi de finances pour 2011 ne bouleverse pas notre fiscalité. Les principales dispositions sont relatives

Plus en détail

Lettre mensuelle Novembre 2004 SOCIETES. 1. FRANCE - TVA Taxe sur les salaires Calcul définitif du prorata 2003

Lettre mensuelle Novembre 2004 SOCIETES. 1. FRANCE - TVA Taxe sur les salaires Calcul définitif du prorata 2003 Lettre mensuelle Novembre 2004 SOCIETES 1. FRANCE - TVA Taxe sur les salaires Calcul définitif du prorata 2003 2. MEXIQUE - Impôt sur les actifs Déductibilité des dettes 3. FRANCE - Dividendes Avoir Fiscal

Plus en détail

Mesures patrimoniales de la loi de finances 2014, de la loi de finances rectificatives pour 2013

Mesures patrimoniales de la loi de finances 2014, de la loi de finances rectificatives pour 2013 Sources : Mesures patrimoniales de la loi de finances 2014, de la loi de finances rectificatives pour 2013 Loi de finances 2014 : http://www.assembleenationale.fr/14/ta/ta0267.asp Loi de finances rectificatives

Plus en détail

Dossier de Presse SEMINAIRE FISCALITE. Mercredi 10 et Jeudi 11 Décembre 2014

Dossier de Presse SEMINAIRE FISCALITE. Mercredi 10 et Jeudi 11 Décembre 2014 Dossier de Presse SEMINAIRE FISCALITE Mercredi 10 et Jeudi 11 Décembre 2014 avec la participation exceptionnelle de Jean Claude DRIE, avocat fiscaliste SOMMAIRE LE CONTEXTE P. 3 LES ORGANISATEURS P. 4

Plus en détail

Réforme institutionnelle et financement des transports publics au Maroc

Réforme institutionnelle et financement des transports publics au Maroc ROYAUME DU MAROC Réforme institutionnelle et financement des transports publics au Maroc M. Said Ziane, Ministère de l Intérieur Journées Nationales du Transport Urbain Jordanie 26-28 octobre 2015 SOMMAIRE

Plus en détail

LA REFORME FISCALE 2014 APPLICATION PRATIQUE AUX CHEFS D ENTREPRISES. 11 février 2014 CGPME AIN

LA REFORME FISCALE 2014 APPLICATION PRATIQUE AUX CHEFS D ENTREPRISES. 11 février 2014 CGPME AIN LA REFORME FISCALE 2014 APPLICATION PRATIQUE AUX CHEFS D ENTREPRISES 11 février 2014 CGPME AIN 1 La réforme fiscale 2014 Application pratique 8 aux chefs d entreprises Jacques - Vincent PIROUX Expert -

Plus en détail

POLITIQUE DU LOGEMENT :

POLITIQUE DU LOGEMENT : POLITIQUE DU LOGEMENT : ET LES INVESTISSEURS INSTITUTIONNELS? Par le pôle Logement de Terra Nova Le 7 mai 2013 Pour construire 500 000 logements par an, les mesures gouvernementales déjà prises doivent

Plus en détail

MODULE D INTERVENTION SITUATION DES FINANCES DES COLLECTIVITES LOCALES EN AFRIQUE ET ETAT DES LIEUX DES PRATIQUES

MODULE D INTERVENTION SITUATION DES FINANCES DES COLLECTIVITES LOCALES EN AFRIQUE ET ETAT DES LIEUX DES PRATIQUES MODULE D INTERVENTION SITUATION DES FINANCES DES COLLECTIVITES LOCALES EN AFRIQUE ET ETAT DES LIEUX DES PRATIQUES DES COLLECTIVITES LOCALES EN MATIERE DE MOBILISATION DES RESSOURCES AUTONOMIE FINANCIERE

Plus en détail

FACE A L ADMINISTRATION FISCALE

FACE A L ADMINISTRATION FISCALE FACE A L ADMINISTRATION FISCALE François BLANQUART 1 L EGALITE DEVANT L IMPOT MYTHE OU REALITE Le meilleur impôt serait-il celui qui est payé par les autres? Dans un système déclaratif, gérer le face à

Plus en détail

LE PARTICULARISME DE LA CHAMBRE DES COMPTES A L INTERIEUR DE LA COUR SUPREME DU CAMEROUN : INTERET ET ENJEU

LE PARTICULARISME DE LA CHAMBRE DES COMPTES A L INTERIEUR DE LA COUR SUPREME DU CAMEROUN : INTERET ET ENJEU REPUBLIQUE DU CAMEROUN 3 PAIX-TRAVAIL-PATRIE COUR SUPREME CHAMBRE DES COMPTES 3 ème SECTION : 22 22 64 24 : 1770 REPUBLIC OF CAMEROON PEACE-WORK-FATHERLAND SUPREME COURT AUDIT BENCH THIRD DIVISION : 22

Plus en détail

CORRIGE EXAMEN DU 9 DECEMBRE 2014

CORRIGE EXAMEN DU 9 DECEMBRE 2014 CORRIGE EXAMEN DU 9 DECEMBRE 2014 Sujet 1-6 points 1.1. Définir le coefficient de déduction et ses trois composantes - 1 point Le coefficient de déduction permet de déterminer pour chaque bien ou service

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES ADHERENTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS SPORT ANIMATION LOISIRS TOURISME DORDOGNE (GESALT 24)

REGLEMENT INTERIEUR DES ADHERENTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS SPORT ANIMATION LOISIRS TOURISME DORDOGNE (GESALT 24) REGLEMENT INTERIEUR DES ADHERENTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS SPORT ANIMATION LOISIRS TOURISME DORDOGNE (GESALT 24) Article 1 Objet Le présent règlement intérieur a été adopté par le Conseil d Administration,

Plus en détail

Droit comparé : Loi de finances françaises pour 2004

Droit comparé : Loi de finances françaises pour 2004 Loi de finances pour 2004 et loi de finances rectificative de 2003 : principales dispositions fiscales Bernard PLAGNET Professeur à l Université des Sciences Sociales de Toulouse Malgré un contexte budgétaire

Plus en détail

LA DEFISCALISATION IMMOBILIERE

LA DEFISCALISATION IMMOBILIERE ESSEC Business School Mastère Techniques Financières - 2011 COURS : GESTION DE PATRIMOINE LA DEFISCALISATION IMMOBILIERE Samuel DRUGEON Charles MOATI Karim SOYAH Introduction La crise a incité la plupart

Plus en détail

AJAR 4 décembre 2012 Panorama fiscal 2012-2013

AJAR 4 décembre 2012 Panorama fiscal 2012-2013 PLAN Loi de Finances rectificative du 14 mars 2012 (1 ère LFR) Loi de Finances rectificative du 16 août 2012 (2 ème LFR) Loi de Finances rectificative de décembre 2012 (3 ème LFR) Doctrine et jurisprudence

Plus en détail

CONSTITUER UNE SCI POUR MIEUX GÉRER SON PATRIMOINE IMMOBILIER

CONSTITUER UNE SCI POUR MIEUX GÉRER SON PATRIMOINE IMMOBILIER 1 CONSTITUER UNE SCI POUR MIEUX GÉRER SON PATRIMOINE IMMOBILIER 1. La SCI en bref L essentiel sur la société civile immobilière (SCI) Une SCI est une société civile qui gère un patrimoine Immobilier. La

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION. Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015

BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION. Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015 BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015 - Introduction - Tableaux de synthèse - Synthèse des grands équilibres du Budget Primitif 2015 1 INTRODUCTION Le Budget Primitif 2014,

Plus en détail

Première partie - Fiscalité de l acquisition de l immeuble

Première partie - Fiscalité de l acquisition de l immeuble Table des matières Première partie - Fiscalité de l acquisition de l immeuble 1. Régime des droits de mutation à titre onéreux... 2 1.1. Vente d un immeuble... 2 1.2. Apport d un immeuble soumis aux droits

Plus en détail

FISCAL ET DOUANIER. Co-responsables : Louis-marie bourgeois et alain theimer avocats à la cour. Vendredi 12 décembre 2014

FISCAL ET DOUANIER. Co-responsables : Louis-marie bourgeois et alain theimer avocats à la cour. Vendredi 12 décembre 2014 Commission ouverte FISCAL ET DOUANIER Co-responsables : Louis-marie bourgeois et alain theimer avocats à la cour Vendredi 12 décembre 2014 Tour d horizon de la fiscalité portugaise Intervenant : Francisco

Plus en détail

Appel à Projets Développement Durable. Dossier de demande de subvention

Appel à Projets Développement Durable. Dossier de demande de subvention Appel à Projets Développement Durable Dossier de demande de subvention IMPORTANT Ce dossier fait acte de document officiel et son usage est obligatoire. Nous vous invitons également à fournir tout document

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE4 DROIT FISCAL - session 2014 Proposition de CORRIGÉ 2014 dcg-lyon.fr Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE - 5 points 1.

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION EXCEPTIONNELLE 2016. Nom de l association. Adresse : 44800 SAINT HERBLAIN

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION EXCEPTIONNELLE 2016. Nom de l association. Adresse : 44800 SAINT HERBLAIN MAIRIE DE SAINT-HERBLAIN Service de la vie associative et de l animation Tél. 02 28 25 22 64 - vie.associative@saint-herblain.fr DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION EXCEPTIONNELLE 2016 Nom de l association

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Novembre 2014 L e logement représente aujourd hui un des trois premiers postes du budget des ménages. Il est devenu, pour la plupart des Français,

Plus en détail

(2015) INFORMATIONS GENERALES OGBIC01

(2015) INFORMATIONS GENERALES OGBIC01 3.5 Annexes Centres de Gestion Agréés (2015) INFORMATIONS GENERALES OGBIC01 Tableau obligatoirement transmis pour la campagne fiscale 2015. Généralités Nom de la personne à contacter sur ce dossier au

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION Année 2015. Dossier à remettre à : Marie de Vernon Place Barette 27200 Vernon Service comptabilité. Avant le 16/01/2015

DEMANDE DE SUBVENTION Année 2015. Dossier à remettre à : Marie de Vernon Place Barette 27200 Vernon Service comptabilité. Avant le 16/01/2015 DEMANDE DE SUBVENTION Année 2015 Dossier à remettre à : Marie de Vernon Place Barette 27200 Vernon Service comptabilité Avant le 16/01/2015 Page 1 sur 14 DEMANDE DE SUBVENTION Année 2015 Le DOSSIER sera

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Janvier 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

FISCALITE DES PARTICULIERS ET DU PATRIMOINE

FISCALITE DES PARTICULIERS ET DU PATRIMOINE FISCALITE DES PARTICULIERS ET DU PATRIMOINE BAREME TRAITEMENTS ET SALAIRES PEA Fin du gel du barème : Revalorisation de 0,8% de l ensemble des tranches applicables aux revenus de 2013. Plafonnement du

Plus en détail

Les assurances sociales en Suisse

Les assurances sociales en Suisse Dimensions et enjeux / facteurs d influences des assurances sociales Introduction : Alain Berset souhaite bien cerner les perspectives et les enjeux actuels et futurs des assurances sociales, notamment

Plus en détail

Loi sur les finances de la Confédération

Loi sur les finances de la Confédération Loi sur les finances de la Confédération (Loi sur les finances, LFC) (Optimisation du modèle comptable de la Confédération) Projet Modification du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le

Plus en détail

TERRITORIALISATION DU PATRIMOINE ET PROJET URBAIN Angers, Tours, Orléans. Mathieu GIGOT Docteur en géographie

TERRITORIALISATION DU PATRIMOINE ET PROJET URBAIN Angers, Tours, Orléans. Mathieu GIGOT Docteur en géographie TERRITORIALISATION DU PATRIMOINE ET PROJET URBAIN Angers, Tours, Orléans Mathieu GIGOT Docteur en géographie I N T R O D U C T I O N - Deux logiques qui se croisent : réalisation d une thèse de doctorat

Plus en détail

FLASH Projet de loi de finances rectificative pour 2011 Conseil des Ministres du 11/ 05/2011

FLASH Projet de loi de finances rectificative pour 2011 Conseil des Ministres du 11/ 05/2011 FLASH Projet de loi de finances rectificative pour 2011 Conseil des Ministres du 11/ 05/2011 Actualisation du flash sur les dispositions présentées à la presse le 12/04/2011 Le PLFR 2011 sera examiné par

Plus en détail

FINANCEMENT DES COLLECTIVITES LOCALES : La Banque Postale élargit son offre de financement aux prêts moyen/long terme

FINANCEMENT DES COLLECTIVITES LOCALES : La Banque Postale élargit son offre de financement aux prêts moyen/long terme COMMUNIQUE DE PRESSE Dijon, le 8 novembre 2012 FINANCEMENT DES COLLECTIVITES LOCALES : La Banque Postale élargit son offre de financement aux prêts moyen/long terme En présence de Monsieur Pierre Moscovici,

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l'hôtellerie LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2010

Union des Métiers et des Industries de l'hôtellerie LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2010 Union des Métiers et des Industries de l'hôtellerie FISCAL Date : 21/01/2011 N : 02.11 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2010 La loi de Finances rectificative pour 2010, n 2010-1658 du 29 décembre 2010,

Plus en détail

Table des matières. Plus-values privées réalisées par une personne physique sur des actions: actualités 19

Table des matières. Plus-values privées réalisées par une personne physique sur des actions: actualités 19 Table des matières Préface La fin d un siècle fiscal 7 Jacques Ma l h e r b e Plus-values privées réalisées par une personne physique sur des actions: actualités 19 Marc Ma r l i è r e Introduction 19

Plus en détail

GSNAL Centre de formation. Présentation, Thème et Calendrier des formations

GSNAL Centre de formation. Présentation, Thème et Calendrier des formations GSNAL Centre de formation Présentation, Thème et Calendrier des formations 1 er semestre 2016 Le GSNAL a été reconnu par la préfecture de Paris comme organisme de formation depuis janvier 2014 afin de

Plus en détail

La loi de finances rectificative pour 2013 : de nouvelles mesures à prendre en compte

La loi de finances rectificative pour 2013 : de nouvelles mesures à prendre en compte La loi de finances rectificative pour 2013 : de nouvelles mesures à prendre en compte NEWSLETTER 13 164 du 4 janvier 2014 Après nos commentaires consacrés à la loi de finances pour 2014, voici ceux qui

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1401144L/Bleue-1 ----- ÉTUDE D IMPACT. I- Situation de référence et objectifs de la convention

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1401144L/Bleue-1 ----- ÉTUDE D IMPACT. I- Situation de référence et objectifs de la convention RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et du développement international PROJET DE LOI autorisant l approbation de la convention entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement

Plus en détail

Taux d admission. Débouchés supposés. Aix-Mars. III. M2 mixte Droit et gouvernance des énergies

Taux d admission. Débouchés supposés. Aix-Mars. III. M2 mixte Droit et gouvernance des énergies Universités Intitulés Taux d admission Débouchés supposés Aix-Mars. III M2 mixte Droit et gouvernance des énergies M2 mixte Droit international et européen de l environnement Agent des services juridiques

Plus en détail

Centre de Recherches Administratives EA 893 Antenne de Nîmes

Centre de Recherches Administratives EA 893 Antenne de Nîmes Centre de Recherches Administratives EA 893 Antenne de Nîmes Site internet de l équipe www.unimes.fr Adresse de l équipe Université de Nîmes Rue du Docteur Georges Salan 30021 Nîmes cedex 1 Rattachement

Plus en détail

Point de vue d experts

Point de vue d experts Point de vue d experts Cette lettre fiscale porte sur des mesures votées dans la 3 ème Loi de Finances Rectificative pour 2012 applicables à compter du 1er janvier 2014 prochain. Elle porte sur les nouvelles

Plus en détail

LES LOIS DE DEFISCALISATIONS DONNANT DROIT À DES RÉDUCTIONS D IMPOTS

LES LOIS DE DEFISCALISATIONS DONNANT DROIT À DES RÉDUCTIONS D IMPOTS Les Niches Fiscales Sommaire INTRODUCTION LES LOIS DE DEFISCALISATIONS DONNANT DROIT À DES RÉDUCTIONS D IMPOTS 1. La Loi Scellier 2. La Loi Girardin 3. La Location Meublée Professionnelle (LMP) 4. Le Loueur

Plus en détail

CGPME - Commission Juridique et fiscale Jeudi 18 mars 2010

CGPME - Commission Juridique et fiscale Jeudi 18 mars 2010 CGPME - Commission Juridique et fiscale Jeudi 18 mars 2010 1 Le calendrier de la réforme 3 décembre 2009 : annonce de la création de l EIRL par le Premier Ministre 21 janvier 2010 : avis favorable du Conseil

Plus en détail

LISTES DES REVUES. Accountancy 1948 Accountancy SA 2003

LISTES DES REVUES. Accountancy 1948 Accountancy SA 2003 LISTES DES REVUES REVUES ANNEES DISPONIBLES Accountancy 1948 Accountancy SA 2003 Accountant (The) 1937 1939 1986 à 1999 Accounting & Tax 2003 Accounting And Business Research 1981 2002 Accounting Auditing

Plus en détail

BORDEREAU D ENVOI ET INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

BORDEREAU D ENVOI ET INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES BORDEREAU D ENVOI ET INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES À retourner obligatoirement au CGA74 avec la déclaration 2031 ou la 2065 NOUS VOUS RAPPELONS QUE VOUS NE DEVEZ PAS ENVOYER VOTRE DÉCLARATION BIC PAPIER

Plus en détail

ENTETE DE LA SOCIETE CONVENTION-TYPE RELATIVE A LA REALISATION DE LOGEMENTS SOCIAUX

ENTETE DE LA SOCIETE CONVENTION-TYPE RELATIVE A LA REALISATION DE LOGEMENTS SOCIAUX ENTETE DE LA SOCIETE CONVENTION-TYPE RELATIVE A LA REALISATION DE LOGEMENTS SOCIAUX F2vrier 2003 Convention établie dans le cadre de l article 19 de la loi de finances 1999-2000 tel qu il a été modifié

Plus en détail

@CIUP SERVICE D ACCUEIL DES ETUDIANTS ETRANGERS. 8 septembre 17 décembre 2008

@CIUP SERVICE D ACCUEIL DES ETUDIANTS ETRANGERS. 8 septembre 17 décembre 2008 SERVICE D ACCUEIL @CIUP DES ETUDIANTS ETRANGERS 8 septembre 17 décembre 2008 Septembre 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse...3 I. Le Service d Accueil des Etudiants Etrangers...4 II. La Cité

Plus en détail

UE 4 Droit fiscal Le programme

UE 4 Droit fiscal Le programme UE 4 Droit fiscal Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1. Introduction générale au

Plus en détail

Dexia, le partenaire du développement

Dexia, le partenaire du développement Dexia, le partenaire du développement ensemble, à essentiel Dexia joue un rôle majeur dans le financement des équipements collectifs et des infrastructures, Dexia des secteurs de la santé et logement social,

Plus en détail

9. FRANCE - Impôt sur le revenu Déduction des frais de double résidence. 10. FRANCE - TVA Location partielle de locaux nus à usage professionnel

9. FRANCE - Impôt sur le revenu Déduction des frais de double résidence. 10. FRANCE - TVA Location partielle de locaux nus à usage professionnel Lettre mensuelle Décembre 2004 La loi de finances pour 2005 et la loi de finances rectificative pour 2004 feront l objet d une lettre spéciale courant janvier 2005. SOCIETES 1. FRANCE - Retenue à la source

Plus en détail

I. PRINCIPALES MISSIONS DES SERVICES DU TRÉSOR TRÉSORERIE GÉNÉRALE DE LA RÉGION BOURGOGNE. Trésorier-Payeur Général : Mme Jacqueline ESCARD

I. PRINCIPALES MISSIONS DES SERVICES DU TRÉSOR TRÉSORERIE GÉNÉRALE DE LA RÉGION BOURGOGNE. Trésorier-Payeur Général : Mme Jacqueline ESCARD TRÉSORERIE GÉNÉRALE DE LA RÉGION BOURGOGNE Trésorier-Payeur Général : Mme Jacqueline ESCARD Adresse : 1 bis place de la Banque 21042 DIJON CEDEX Tél : 03 80 59 26 00 Fax : 03 80 50 14 75 Mail : tg21.contact@cp.finances.gouv.fr

Plus en détail

POLITIQUE FISCALE : L ANTI-REFORME

POLITIQUE FISCALE : L ANTI-REFORME NICOLAS SARKOZY 2007-2012 : LE DEPOT DE BILAN POLITIQUE FISCALE : L ANTI-REFORME Par Daniel Vasseur Le 17 février 2012 Jusqu au plan de rigueur du Gouvernement annoncé le 7 novembre 2011, l Etat avait

Plus en détail

Rémi Pellet Publications

Rémi Pellet Publications Rémi Pellet Publications Livres : Finances publiques et marchés financiers, LGDJ, parution en septembre 2012 Finances publiques et Santé : actes du colloque des 1er et 2 avril 2011, Dalloz, octobre 2011

Plus en détail