FONDAFIP - GERFIP LETTRE DE LA BIBLIOTHÈQUE JUILLET 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FONDAFIP - GERFIP LETTRE DE LA BIBLIOTHÈQUE JUILLET 2012"

Transcription

1 FONDAFIP - GERFIP LETTRE DE LA BIBLIOTHÈQUE JUILLET 2012 Bibliothèque de l Association pour la Fondation Internationale de Finances Publiques et du Groupement Européen de Recherches en Finances Publiques 26 rue de Lille PARIS Tel : La bibliothèque de FONDAFIP GERFIP est le seul espace de recherche entièrement dédié aux étudiants et aux enseignants-chercheurs en finances publiques et fiscalité, françaises et étrangères. Les chercheurs pourront trouver dans notre bibliothèque des ouvrages, revues et documents en finances publiques et en fiscalité, mais aussi toute une gamme de livres et de revues concernant l ensemble des branches du droit. Vous trouverez dans cette lettre la liste des nouvelles acquisitions faites dans les trois derniers mois. Elles viennent s ajouter à nos titres déjà référencés. Le catalogue est consultable sur Nous vous rappelons que l accès de tous à la bibliothèque est conditionné par une demande de rendez-vous à l adresse mail suivante : Actuellement fermée pour les vacances d été, elle rouvrira le lundi 17 septembre. Bibliothèque de recherche de Fondafip 26 rue de Lille Paris Bureaux 12 et 13 Document rédigé par : E. Moysan, Doctorante contractuelle à l Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, Responsable de la bibliothèque de recherche de FONDAFIP C. Riou, Doctorante contractuelle à l Université Paris 1 Panthéon Sorbonne 1

2 Ouvrages - AFD, 70 ans d engagement pour le développement, 2011, 223 p. - J-L. Albert, Fiscalité et personnes publiques, LGDJ, 2012, 184 p. - F. Allaire, L essentiel du Droit des marchés publics, 5 ème édition, Gualino, 2012, 130 p. - J-R. Alventosa, Les outils du management public, LGDJ, 2012, 258 p. - J-R. Alventosa, Management public et gestion des ressources, LGDJ, 2012, 233 p. - M. Bouvier, Introduction au droit fiscal général et à la théorie de l impôt, LGDJ, 2012, 316 p. - M. Bouvier (dir.), La cohérence des finances publiques au Maroc et en France, Actes du 5 ème colloque international de Rabat, LGDJ, 2012, 194 p. - Chambre régionale des comptes de Haute-Normandie, Jugements , Volumes I et II, Colloque Berger-Levrault du 20 juin 2011, Nouvelles attentes nouveaux services Une nouvelle donne public-privé, Berger Levrault, Comité d histoire de la Cour des comptes, La Cour des comptes et l affaire des avions renifleurs, La Documentation française, 2011, 956 p. - M. Collet, Droit fiscal, PUF, 2012, 433 p. - S. Creusot, Une nouvelle organisation décentralisée de la République, LGDJ, 2012, 225 p. - N. Cros, Marchés publics : choisir la meilleure offre, Berger-Levrault, 2011, 138 p. - V. Duchaussoy, La Banque de France et l Etat, L Harmattan, 2011, 225 p. - Gestion et Finances publiques, Les Trésoriers Payeurs Généraux et Receveurs des Finances : les hauts fonctionnaires d un grand service public ( ), 2012, 319 p. - L. Jégouzo, Le droit du Tourisme, Lextenso, 2012, 321 p. - T.I. Khabrieva et G. Marcou, Les procédures administratives et de contrôle à la lumière de l expérience européenne en France et en Russie, 2012, 309 p. - KPMG, Actes de la conférence sur les dix ans de la LOLF, Palais d Iéna, 16 décembre 2011, 50 p. - S. Manson, L opposition dans les assemblées locales, LGDJ, 2012, 183 p. - J-B. Mattret, La nouvelle comptabilité publique, LGDJ, 2010, 255 p. - L. Mauduit, Les imposteurs de l économie, Jean-Claude Gawsewitch, 2012, 292 p. - A. Orléan, L empire de la valeur, Seuil, 2011, 331 p. - République et canton de Genève, Rapport sur les comptes consolidés 2010, 2011, 119 p. - G. Sainteny, Plaidoyer pour l écofiscalité, Buchet Chastel Ecologie, 2012, 262 p. 2

3 - J. Saurel, Le sport face à la fiscalité, Economica, 2011, 167 p. - E. Tort, L essentiel de la consolidation des comptes, Lextenso éditions, 2011, 122 p. - S. Traoré, L usager du service public, LGDJ, 2012, 212 p. - A. Verjat, Préservation et mise en valeur des monuments historiques privés : la fiscalité de l impôt sur le revenu, L Harmattan, 2011, 420 p Ouvrages en langue étrangère - Commonwealth of Australia, Consolidates financial statements for the year ended 30 june 2010, 2010, 241 p. - Confédération suisse, Federal consolidated financial statements financial report, 2010, 67 p. - J.M. Conti, F.F. Scaff, Orçamentos publicos e direito financeiro, Editora Revista dos tribunais, Sao Poalo, 2011, 1342 p. - HM Treasury, Whole of Government Accounts, 2011, 201 p. - IFA, Cahiers de droit fiscal international, volume 97a et 97b, 2012, 850 p. - D. Marin-Barnuevo Fabo, Los tributos locales, Thomson Civitas, 2005, 910 p. - J. Matwiejuk, K. Prokop, Evolution of constitutionnalism in the selected states of central and eastern europe, 2010, 430 p. - M. Mozdzen-Marcinkowski, Introduction to Polish Administrative Law, Wydawnictwo C. H. Beck, 25009, 164 p. - Office for budget responsibility, Fiscal sustainability report, 2011, 120 p. - M. Poplawski, Introduction to polish tax law, 2011, 203 p., 2 exemplaires - G. Waldemer, Consolidaço orçamental e politica financeira, Universidade de Lisboa, Setembro de 2011, 471 p. Thèses - A-C Dufour, Les pouvoirs du Parlement sur les finances de la sécurité sociale- Etude des lois de financement de la sécurité sociale, Thèse de doctorat rédigée sous la dir. d A. Hastings-Marchadier. Dalloz, 2012, 846 p. - N. Havas, La responsabilité ministérielle en France, Thèse de doctorat rédigée sous la dir. de L. Fontaine, Dalloz, 2012, 846 p. 3

4 - A. Mangiavillano, Le contribuable et l Etat, Thèse rédigée sous la dir. du Professeur E. Oliva, Université Paul Cézanne Aix Marseille III, 2011, 670 p. - M. Setti, La fiscalité immobilière marocaine applicable aux non résidents, Thèse rédigée sous la dir. du Professeur D. Gutmann, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 2012, 280 p. - P. Taillon, Le référendum expression directe de la souveraineté du peuple?, Thèse rédigée sous la dir. du Professeur B. Mathieu et de G. Otis, Dalloz, 2012, 585 p. - T. Wei, L autonomie financière locale en Chine, Thèse rédigée sous la dir. du Professeur Michel Bouvier, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 2011, 419 p. Mémoires de recherche du Master 2 de finances publiques de l Université Paris 1 - Y. Abouyaccoub, Le recouvrement des impôts au Maroc, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M. Bouvier, année universitaire , 89 p. - A. Agnaou, L autonomie financière des collectivités locales au Maroc, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M. Bouvier, année universitaire , 63 p. - E. Badet, Gestion de la dépense publique au Tchad, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M. Bouvier année universitaire , 83 p. - Y. Badi, La gouvernance fiscale au Maroc, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M. Bouvier, année universitaire , 78 p. - D. Barelier, Modernisation et consolidation des comptes de l Etat, Mémoire rédigé sous la direction de D. Litvan, année universitaire , 82 p. - M. Belmkadem, La gestion de la dette publique au Maroc, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M-C. Esclassan, année universitaire , 107 p. - M. Boushadi, Relations financières entre l Etat et les collectivités locales au Maroc, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M. Bouvier, année universitaire , 102 p. - B. Brahim, La réforme de la comptabilité publique en Algérie, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M. Bouvier, année universitaire , 89 p. - A. Cheurfa, La réforme budgétaire en Algérie, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M. Bouvier, année universitaire , 106 p. - S. De Luze, La gouvernance du Grand Paris, Mémoire rédigé sous la direction d A. Barilari, année universitaire , 144 p. - A. Fala, Quelle norme de dépense pour les collectivités locales, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M. Bouvier, année universitaire , 62 p. 4

5 - F. Giraud, Chorus, Mémoire rédigé sous la direction de D. Litvan, année universitaire , 109 p. - I. Guezzar, L emprunt des collectivités locales au Maroc, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M. Bouvier, année universitaire , 62 p. - H. Hamoz, Les juridictions financières au Maroc, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M. Bouvier, année universitaire , 76 p. - N. Hiol, Les dynamiques de réformes fiscales au Cameroun, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M.-C. Esclassan, année universitaire , 83 p. - G. Jénin, La police fiscale, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M.-C. Esclassan, Année universitaire , 118 p. - A.-S. Marcelli, L exit taxe au regard des règles de l Union européenne, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. G. Gest, année universitaire , 155 p. - H. Maroc, La réforme de la comptabilité publique au Maroc, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M. Bouvier, année universitaire , 90 p. - S. Mazet, La soutenabilité budgétaire des programmes d armement, Mémoire rédigé sous la direction de F. Mordacq, année universitaire , 96 p. - C. Michelliza, La valorisation du patrimoine culturel, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M.-C. Esclassan, année universitaire , 87 p. - A. Nazet, La Caisse des Dépôts et Consignations, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M. Bouvier, année universitaire , 89 p. - S. Nouhi, La mobilisation et la sécurisation des recettes fiscales au Maroc, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M-C. Esclassan, année universitaire , 85 p. - M. Sivade, Les dépenses d avenir, Mémoire sous la direction du Pr. M. Bouvier, année universitaire , 145 p. - L. Temmal, La fiscalité de crise, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. B. Castagnède, année universitaire , 126 p. - A. Viral, Le contrôle parlementaire et la maîtrise des finances publiques, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M-C. Esclassan, année universitaire , 138 p. - N. Virton, L évaluation des Etats par les agences de notation, Mémoire rédigé sous la direction de P. Josse, année universitaire , 87 p. - M-A. Vo, Pilotage de l action de l Etat et indicateurs de performance, Mémoire rédigé sous la direction de A. Barilari, année universitaire , 118 p. 5

6 - FL Zoure, Les cadres de dépenses à moyen terme et budgets-programme en Afrique Sub- Saharienne, Mémoire rédigé sous la direction du Pr. M-C. Esclassan, année universitaire , 63 p. Rapports parlementaires - Rapport sénatorial n 204, Loi de finances pour 2012, , 316 p. - Rapport de la Délégation à la prospective du Sénat n 504, Le défi alimentaire à l horizon 2050, , 605 p. Rapports de la Cour des comptes - Rapport public thématique, Les relations de l administration fiscale avec les particuliers et les entreprises, février 2012, 215 p. Rapports du Conseil des prélèvements obligatoires - Rapport Prélèvements à la source et impôt sur le revenu, février 2012, 218 p. Rapports du Centre d analyse stratégique - Centre d analyse stratégique, Les aides publiques dommageables à la biodiversité, La documentation française, 2012, 409 p. Rapport de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques - Quatorzième rapport d activité de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques, 2011, 87 p. Rapports de DEXIA - Dexia Crédit Local, 25 ans d action sociale dans les finances départementales, avril Dexia Crédit Local, Investissement local : premières tendances 2012, avril

7 - Dexia Crédit Local, Note de conjoncture Finances hospitalières, avril 2012 Rapport de l observatoire des finances locales - Rapport sur les finances des collectivités locales 2011, 224 p. Revues en langue française Acteurs publics - n 78, novembre 2011, «RGPP, LOLF, l impossible cohabitation» Bulletin fiscal Francis Lefebvre - n 12/11, «Notion de branche complète d activité» - n 20/11, «Loi de financement de la sécurité sociale pour 2012» - n 3/12, «Réduction ISF-PME, Check-list des points sensibles» - n 4/12, «La déductibilité fiscale des jetons de présence Cahiers français - n 366, «Pays riches, Etats pauvres», 2012 Juris Classeur - Fasc. 3625, Patrimoine architectural et urbain, J. Morand-Deviller, Fasc 3630, Patrimoine architectural et urbain, J. Morand-Deviller, 2011 (2 exemplaires) - Fasc 3635, Patrimoine architectural et urbain, J. Morand-Deviller, 2011 La Gazette des communes - n 43/2101, «RGPP, lourd passage de relai aux collectivités» - n 46/2104, «Employeurs territoriaux» - n 47/2105, «Culture, de nouveaux financements» - n 1/2107, «Quinquennat 2007/2012, un bilan en retrait pour les collectivités locales» - n 2/2108, «Aménagement du territoire, le très haut débit» Les Petites affiches - n 1, 2 janvier 2012, «EIRL : saison 2» 7

8 - n 2, 3 janvier 2012, «Entreprises en difficulté» - n 3, 4 janvier 2012, «Transferts de capitaux non déclarés» - n 8, 11 janvier 2012, «Acte anormal de gestion et cession d action» - n 9, 12 janvier 2012, «Que reste-t-il de la nullité du contrat pour absence d objet?» - n 34, 16 février 2012, «La détermination de la date d achèvement de la vérification de comptabilité» - n 35, 17 février 2012, «Don intracommunautaire : un projet d instruction décevant» - n 36, 20 février 2012, «La majoration de 40% est conforme à la Constitution» - n 37, 21 février 2012, «Panorama droit rural et agroalimentaire» - n 38, 22 février 2012, «Plus on es transparent, plus on gagne en crédit» - n 39, 23 février 2012, «Prélèvement à la source de l impôt sur le revenu : un avis réservé du Conseil des prélèvements obligatoires» - n 46, 5 mars 2012, «Désaccords sur le projet de loi de finances rectificative pour 2012» - n 60, 23 mars 2012, «La gestion et le contrôle de la TVA» - n 63, 28 mars 2012, «La restauration d un objet d art et l erreur sur la susbtance» - n 68, 4 avril 2012, «Plus-values immobilières : les précisions de l administration» - n 70, 6 avril 2012, «La SCI est-elle un instrument de défiscalisation?» - n 74, 12 avril 2012, «Tracfin et la lutte contre le blanchiment d argent : le rapport de la Cour des comptes» - n 75, 13 avril 2012, «Cadeaux d affaires et rémunération versée par un tiers» - n 76, 16 avril 2012, «Aménagement du délai de rappel fiscal des donations! les commentaires de Bercy» - n 77, 17 avril 2012, «Le conjoint échappe à l action en réunion d actif» - n 81, 23 avril 2012, «Révisions des valeurs locatives des locaux professionnels» - n 82, 24 avril 2012, «La loi sur la protection de l identité est-elle conforme à la Constitution?» - n 83, 25 avril 2012, «Fiscalité et personnes publiques» - n 81, 23 avril 2012, «Révisions des valeurs locatives des locaux professionnels» - n 84, 26 avril 2012, «Panorama de droit social» - n 85, 27 avril 2012, «Responsabilité de l Etat : les commentaires de l Administration» - n 91, 7 mai 2012, «Intégration fiscale : les suites de l arrêt Papillon» - n 102, 22 mai 2012, «En route vers le market share liability?» - n 103, 23 mai 2012, «Les conséquences fiscales de la majorité fiscale» - n 109, 31 mai 2012, «Le médiateur de Bercy à 10 ans d existence» 8

9 Regards ENSSS - n 41, janvier 2012, «Quels territoires pour la protection sociale?» Revue de jurisprudence fiscale - n 1/12, janvier 2012, «Quel contrôle des validations législatives en matière fiscale?» - n 2/12, février 2012, «Le régime de responsabilité de l administration fiscale : premier bilan de la jurisprudence post-krupa» - n 3/12, mars 2012, «Absence de déductibilité de la taxe grevant une opération hors champ de la TVA, même de bonne foi» - Supplément au n 3/12, Tables de n 5/12, mai 2012, «Le Conseil d Etat met fin à une apparent divergence fiscalo-comptable sur le traitement des provisions pour risques et charges couverts par un contrat d assurance» Revue de droit public - n 6, 2011 Revue française de finances publiques - n 117, février 2012, «Constitution et équilibre des finances publiques, un débat d avenir» - n 118, avril 2012, «Les redevances : quelle actualité?» Le trait d union - n 142, décembre n 143, mars 2012 Revue bancaire et financière - n 2/3, «Les enjeux des finances publiques en Belgique et en France,» mars-avril 2012 Revues en langue étrangtère - Enjeux locaux, perspectives locales, 01/ Rivista di diritto finanziario e scienza delle finanze,giugno 2011, 54 p. - Revista de finanças publicas Edireito fiscal, n 3, settembre 2011, 74 p. 9

10 - Anuario de derecho municipal * 2007, n 1, 2007 * 2008, n 2, 2009 * 2009, n 3, 2010 * 2010, n 4,

Bibliothèque de recherche de Fondafip 26 rue de Lille 75007 Paris Bureaux 12 et 13

Bibliothèque de recherche de Fondafip 26 rue de Lille 75007 Paris Bureaux 12 et 13 FONDAFIP LETTRE N 15 DE LA BIBLIOTHÈQUE JUIN 2015 + Lettre n 15 de la Bibliothèque de l Association pour la Fondation Internationale de Finances Publiques Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne 26 rue de

Plus en détail

Bibliothèque de recherche de Fondafip 26 rue de Lille 75007 Paris Bureaux 12 et 13

Bibliothèque de recherche de Fondafip 26 rue de Lille 75007 Paris Bureaux 12 et 13 FONDAFIP - GERFIP LETTRE DE LA BIBLIOTHEQUE JANVIER 2014 + Bibliothèque de l Association pour la Fondation Internationale de Finances Publiques et du Groupement Européen de Recherches en Finances Publiques

Plus en détail

Direction Générale des Douanes et Droits Indirects. Programme des épreuves. Concours d inspecteur des douanes interne

Direction Générale des Douanes et Droits Indirects. Programme des épreuves. Concours d inspecteur des douanes interne Direction Générale des Douanes et Droits Indirects Programme des épreuves Concours d inspecteur des douanes interne CONCOURS INTERNE Analyse, parmi plusieurs sujets proposés, d un dossier sur l organisation,

Plus en détail

On trouvera ci-après la liste des nouvelles acquisitions qui complètent un fonds documentaire comportant aujourd hui plus de 4000 références.

On trouvera ci-après la liste des nouvelles acquisitions qui complètent un fonds documentaire comportant aujourd hui plus de 4000 références. FONDAFIP%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%LETTREN 16DELABIBLIOTHEQUEFEVRIER2016 + Lettre%n %16%de%la%Bibliothèque%% de l Association pour la Fondation Internationale de Finances Publiques 26 rue de Lille -

Plus en détail

LA GOUVERNANCE DES FINANCES LOCALES

LA GOUVERNANCE DES FINANCES LOCALES COMPTE RENDU LA GOUVERNANCE DES FINANCES LOCALES Le 2 mars 2013 a eu lieu au siége de la TGR à Rabat, la première conférence débat organisée conjointement par le bureau de la section FONDAFIP Maroc et

Plus en détail

Professeur de droit public à l'institut d'etudes Politiques d'aix en Provence Né le 8 janvier 1951 à Nancy (Meurthe et Moselle)

Professeur de droit public à l'institut d'etudes Politiques d'aix en Provence Né le 8 janvier 1951 à Nancy (Meurthe et Moselle) Yves Luchaire Professeur de droit public à l'institut d'etudes Politiques d'aix en Provence Né le 8 janvier 1951 à Nancy (Meurthe et Moselle) Chargé de Cours au Centre Européen Universitaire de l Université

Plus en détail

FONDAFIP - GERFIP LETTRE DE LA BIBLIOTHEQUE MARS 2013

FONDAFIP - GERFIP LETTRE DE LA BIBLIOTHEQUE MARS 2013 FONDAFIP - GERFIP LETTRE DE LA BIBLIOTHEQUE MARS 2013 + Bibliothèque de l Association pour la Fondation Internationale de Finances Publiques et du Groupement Européen de Recherches en Finances Publiques

Plus en détail

Membre du comité des conseillers pour la coopération transfrontalière en Europe

Membre du comité des conseillers pour la coopération transfrontalière en Europe LUCHAIRE YVES Maître de conférences/professeur(e) en Droit Public Institut d Études Politiques d Aix-en-Provence (CHERPA) Adresse professionnelle : I.E.P. 25, rue Gaston de Saporta 13625 Aix-en-Provence

Plus en détail

SYSTÈME DE CLASSIFICATION DU CENTRE DE RESSOURCES DOCUMENTAIRES DE L'INSTITUT RÉGIONAL D'ADMINISTRATION DE LYON

SYSTÈME DE CLASSIFICATION DU CENTRE DE RESSOURCES DOCUMENTAIRES DE L'INSTITUT RÉGIONAL D'ADMINISTRATION DE LYON SYSTÈME DE CLASSIFICATION DU CENTRE DE RESSOURCES DOCUMENTAIRES DE L'INSTITUT RÉGIONAL D'ADMINISTRATION DE LYON 04 72 82 17 03 / 15 / 16 documentation@ira-lyon.gouv.fr Institut régional d administration

Plus en détail

Mon expert comptable, je peux compter sur lui! Le fiscal

Mon expert comptable, je peux compter sur lui! Le fiscal Mon expert comptable, je peux compter sur lui! Le fiscal Quelques constats pour commencer La fiscalité est une matière vivante! Il existe des dizaines d exonérations, des dizaines de réductions et de crédits

Plus en détail

Document de travail : LES FINANCES PUBLIQUES. Un point sur la situation française

Document de travail : LES FINANCES PUBLIQUES. Un point sur la situation française Document de travail : LES FINANCES PUBLIQUES Un point sur la situation française I. L état des finances publiques La situation actuelle Le PIB 2160 milliards d euros en 2012 (source : FMI). Taux de croissance

Plus en détail

Présentation de l entreprise

Présentation de l entreprise Présentation de l entreprise L investissement des collectivités locales : un enjeu national «L investissement des collectivités locales est nécessaire à l avenir économique et à la cohésion sociale du

Plus en détail

LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4

LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4 Décembre 2003 Département Finances Développement Économique LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4 APPLICABLES A COMPTER DU 1 ER JANVIER 2004 Le Comité de Finances Locales, lors de sa séance du

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DU MASTER «MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE»

PRESENTATION GENERALE DU MASTER «MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE» PRESENTATION GENERALE DU MASTER «MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE» 1. Règlement des études Habilité par arrêté du Ministère français de l Enseignement Supérieur et de la Recherche, le Master «Maîtrise

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI TEXTE ADOPTE n 3 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2001-2002 18 juillet 2002 PROJET DE LOI de finances rectificative pour 2002

Plus en détail

Maître de conférences de droit public Directeur du centre de recherche des écoles St-Cyr Coëtquidan

Maître de conférences de droit public Directeur du centre de recherche des écoles St-Cyr Coëtquidan Ronan DOARE Né le 19 décembre 1966 à Quimper (29) 02.90.40.40.00 ronan.doare@st-cyr.terre-net.defense.gouv.fr Maître de conférences de droit public Directeur du centre de recherche des écoles St-Cyr Coëtquidan

Plus en détail

22 23 janvier 2008 Strasbourg. XXVème rencontre des directeurs de coopératives d Hlm

22 23 janvier 2008 Strasbourg. XXVème rencontre des directeurs de coopératives d Hlm 22 23 janvier 2008 Strasbourg XXVème rencontre des directeurs de coopératives d Hlm Le programme des rencontres Jeudi 22 janvier 9h00 Questions d actualité 10h00 Les coopératives d Hlm face à la crise

Plus en détail

PARTIE 1 L IMPOSITION DU RÉSULTAT DANS LE CADRE DES ENTREPRISES INDIVIDUELLES. Titre 1. Les bénéfices industriels et commerciaux (BIC)...

PARTIE 1 L IMPOSITION DU RÉSULTAT DANS LE CADRE DES ENTREPRISES INDIVIDUELLES. Titre 1. Les bénéfices industriels et commerciaux (BIC)... TABLE DES MATIÈRES Introduction... 1 I. L impôt... 1 II. Les classifications usuelles des impôts et des taxes... 3 III. Le rendement des différents impôts et taxes... 5 IV. Les sources du droit fiscal...

Plus en détail

Taux d admission. Débouchés supposés. Aix-Mars. III. M2 mixte Droit et gouvernance des énergies

Taux d admission. Débouchés supposés. Aix-Mars. III. M2 mixte Droit et gouvernance des énergies Universités Intitulés Taux d admission Débouchés supposés Aix-Mars. III M2 mixte Droit et gouvernance des énergies M2 mixte Droit international et européen de l environnement Agent des services juridiques

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION 2011-2015. Domaine : La gestion des ressources des communes

CATALOGUE DE FORMATION 2011-2015. Domaine : La gestion des ressources des communes Domaine : La gestion des ressources des communes Pour réaliser leur plan de développement et promouvoir des investissements, les communes sont appelées à mobiliser leurs ressources financières, opérationaliser

Plus en détail

La Validation des Acquis de l Expérience

La Validation des Acquis de l Expérience La Validation des Acquis de l Expérience Attention : Ces deux dispositifs s adressent uniquement aux salarié(e)s et aux bénévoles du réseau des MJC de Midi Pyrénées. L Institut de Formation à l Animation

Plus en détail

1. Du budget de l État au déficit public

1. Du budget de l État au déficit public 1. Du budget de l État au déficit public QCM 1. Qu est-ce que la LOLF? a. la loi d orientation des lois financières b. la loi d organisation des limites financières c. la loi organique relative aux lois

Plus en détail

00 Table des matières (Page 1) TABLE DES MATIÈRES

00 Table des matières (Page 1) TABLE DES MATIÈRES 00 Table des matières (Page 1) TABLE DES MATIÈRES 1000 GESTION ADMINISTRATIVE 2000 GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 3000 GESTION DES RESSOURCES FINANCIÈRES 4000 GESTION DES RESSOURCES MATÉRIELLES ET IMMOBILIÈRES

Plus en détail

Licence d Administration Publique Année Universitaire 2006-2007

Licence d Administration Publique Année Universitaire 2006-2007 I N S T I T U T D E P R E P A R A T I O N A L A D M I N I S T R A T I O N G E N E R A L E Licence d Administration Publique Année Universitaire 2006-2007 Cours de Finances publiques : M me Stéphanie DAMAREY.

Plus en détail

Organisation et organigramme fonctionnel de la DDFiP de l Oise

Organisation et organigramme fonctionnel de la DDFiP de l Oise 1 Organisation et organigramme fonctionnel de la DDFiP de l Oise Implantée à Beauvais, la DDFiP de l Oise, juridiquement créée le 26 avril 2010, est organisée autour de trois pôles fonctionnels : le pôle

Plus en détail

sociale DSS La Direction de la sécurité Un système de protection sociale générale fondé sur le principe de la solidarité

sociale DSS La Direction de la sécurité Un système de protection sociale générale fondé sur le principe de la solidarité La Direction de la sécurité sociale DSS Un système de protection sociale générale fondé sur le principe de la solidarité 1, Place de Fontenoy 75350 Paris cedex Tél : 01 40 56 60 00 Fax : 01 40 56 72 88

Plus en détail

Association des retraités et futurs retraités de l Imprimerie nationale

Association des retraités et futurs retraités de l Imprimerie nationale Direction des services d archives Association des retraités et futurs retraités de l Imprimerie nationale 1933-2013 Sous-série 463 J Archives départementales de la Seine-Saint-Denis 18, avenue Salvador

Plus en détail

Appel à Projets Développement Durable. Dossier de demande de subvention

Appel à Projets Développement Durable. Dossier de demande de subvention Appel à Projets Développement Durable Dossier de demande de subvention IMPORTANT Ce dossier fait acte de document officiel et son usage est obligatoire. Nous vous invitons également à fournir tout document

Plus en détail

Lettre mensuelle Novembre 2004 SOCIETES. 1. FRANCE - TVA Taxe sur les salaires Calcul définitif du prorata 2003

Lettre mensuelle Novembre 2004 SOCIETES. 1. FRANCE - TVA Taxe sur les salaires Calcul définitif du prorata 2003 Lettre mensuelle Novembre 2004 SOCIETES 1. FRANCE - TVA Taxe sur les salaires Calcul définitif du prorata 2003 2. MEXIQUE - Impôt sur les actifs Déductibilité des dettes 3. FRANCE - Dividendes Avoir Fiscal

Plus en détail

Quels systèmes d information pour la gestion financière du secteur public local? Cas du Maroc. M. MERZOUKI Mohammed Trésorerie Générale du Royaume

Quels systèmes d information pour la gestion financière du secteur public local? Cas du Maroc. M. MERZOUKI Mohammed Trésorerie Générale du Royaume Quels systèmes d information pour la gestion financière du secteur public local? Cas du Maroc M. MERZOUKI Mohammed Trésorerie Générale du Royaume Abidjan, 29 Novembre 2013 MISSIONS DE LA TRESORERIE GENERALE

Plus en détail

Droit fiscal. Chapitre 6 - Les règles applicables aux entreprises partiellement soumises à la TVA... 43

Droit fiscal. Chapitre 6 - Les règles applicables aux entreprises partiellement soumises à la TVA... 43 Sommaire Droit fiscal Chapitre 1 - Introduction générale au droit fiscal... 7 PARTIE 1 - La taxe sur la valeur ajoutée Chapitre 2 - Le champ d application de la TVA... 15 Chapitre 3 - La territorialité

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE MARS 2010 BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE Aout 2012 Une information de notre partenaire Texte phare de la session parlementaire extraordinaire convoquée en juin dernier par le nouveau président de

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2013-727 du 12 août 2013 portant création, organisation et attributions d un secrétariat général

Plus en détail

Mon expert comptable, je peux compter sur lui! Le fiscal

Mon expert comptable, je peux compter sur lui! Le fiscal Mon expert comptable, je peux compter sur lui! Le fiscal Quelques constats pour commencer La fiscalité est une matière complexe établir une déclaration de CVAE ou une liasse fiscale ne se résume pas à

Plus en détail

PLAN DE RELANCE DE L ECONOMIE

PLAN DE RELANCE DE L ECONOMIE COMITÉ INTERMINISTÉRIEL D AMÉNAGEMENT ET DE COMPÉTITIVITÉ DES TERRITOIRES PLAN DE RELANCE DE L ECONOMIE DOSSIER D INFORMATION LYON - 2 FEVRIER 2009 Ce dossier est téléchargeable sur : www.premier-ministre.gouv.fr

Plus en détail

SITUATION MENSUELLE BUDGÉTAIRE AU 31 AOÛT 2014

SITUATION MENSUELLE BUDGÉTAIRE AU 31 AOÛT 2014 MICHEL SAPIN MINISTRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS CHRISTIAN ECKERT SECRETAIRE D ETAT AU BUDGET Communiqué de presse Communiqué de presse www.economie.gouv.fr Paris, le 7 octobre 1 N 8 SITUATION

Plus en détail

Document non contractuel. SCPI Renovalys 4

Document non contractuel. SCPI Renovalys 4 Document non contractuel SCPI Renovalys 4 A V E R T I S S E M E N T F ACTEURS DE RISQUES Vous investissez dans une SCPI de type fiscal «déficit foncier», qui permet au porteur de parts de bénéficier du

Plus en détail

Loi sur les finances de la Confédération

Loi sur les finances de la Confédération Loi sur les finances de la Confédération (Loi sur les finances, LFC) (Optimisation du modèle comptable de la Confédération) Projet Modification du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le

Plus en détail

Notice biographique Repères biographiques communs. Nom : JUEN Prénom : PHILIPPE Section : 02 Corps : Maître de conférences Equipe de recherche

Notice biographique Repères biographiques communs. Nom : JUEN Prénom : PHILIPPE Section : 02 Corps : Maître de conférences Equipe de recherche Notice biographique Repères biographiques communs Nom : JUEN Prénom : PHILIPPE Section : 02 Corps : Maître de conférences Equipe de recherche Grade : MCF CREDIMI Ecole doctorale ISIT Directeur de thèse

Plus en détail

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE RAPPEL DU SUJET : Vous êtes secrétaire administratif de classe exceptionnelle,

Plus en détail

UE 4 Droit fiscal Le programme

UE 4 Droit fiscal Le programme UE 4 Droit fiscal Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1. Introduction générale au

Plus en détail

«Rencontres des Transmusicales» 5 décembre 2015

«Rencontres des Transmusicales» 5 décembre 2015 La réforme territoriale, quelle place pour la culture dans la recomposition des territoires? Réforme des collectivités territoriales Europe Acte 3 de la décentralisation Points d étapes et actualités «Rencontres

Plus en détail

I - L ELABORATION ADMINISTRATIVE

I - L ELABORATION ADMINISTRATIVE FICHE 9 - L ELABORATION DU BUDGET La loi de finances de l année fait l objet d une double élaboration. Le projet est préparé par les différents ministères parmi lesquels le ministère des Finances joue

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. Qualification aux fonctions de Maître de Conférences par le C.N.U., le 1er avril 2000.

CURRICULUM VITAE. Qualification aux fonctions de Maître de Conférences par le C.N.U., le 1er avril 2000. 1 CURRICULUM VITAE Nicole PETRONI-MAUDIERE Maître de Conférences Université de Limoges CREOP Adresse électronique : nicole.maudiere@unilim.fr Téléphone portable : 0674204580 / Téléphone fixe : 0247514892

Plus en détail

Actualité fiscale / Novembre 2011

Actualité fiscale / Novembre 2011 Actualité fiscale / Novembre 2011 L année 2011 comporte un flot législatif important, ceci par quatre lois de finances rectificatives mais également le projet de loi de finance pour 2012 à venir. 1 e Loi

Plus en détail

Le besoin de trésorerie

Le besoin de trésorerie OCTOBRE 2015 ENTREPRENEURS N 3 lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES & aveclespme.fr Le nouveau site pratique de la Fédération Bancaire

Plus en détail

- Abrogation de la TVA «sociale» : La hausse de 1,6% de la TVA, qui devait entrer en vigueur le 1 er octobre 2012 devrait être abrogée.

- Abrogation de la TVA «sociale» : La hausse de 1,6% de la TVA, qui devait entrer en vigueur le 1 er octobre 2012 devrait être abrogée. - Abrogation de la TVA «sociale» : La hausse de 1,6% de la TVA, qui devait entrer en vigueur le 1 er octobre 2012 devrait être abrogée. - Contribution exceptionnelle sur la fortune : Une contribution exceptionnelle

Plus en détail

nombreux cours axés sur les interactions entre les deux domaines thématiques, l offre de formation de 2 e année comportant les parcours suivants :

nombreux cours axés sur les interactions entre les deux domaines thématiques, l offre de formation de 2 e année comportant les parcours suivants : MASTER MENTION DROIT PUBLIC 4 semestres - 120 ECTS Description de la formation La 1 ère année de Master opère les mutualisations nécessaires à l acquisition du socle des connaissances fondamentales requis

Plus en détail

SÉNAT PROJET DE LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE

SÉNAT PROJET DE LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE N 22 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2008-2009 Annexe au procès-verbal de la séance du 15 octobre 2008 PROJET DE LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE pour le financement de l économie, ADOPTÉ PAR L'ASSEMBLÉE NATIONALE,

Plus en détail

RELEVÉ DE CONCLUSIONS DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LA GOUVERNANCE DU SÉNAT

RELEVÉ DE CONCLUSIONS DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LA GOUVERNANCE DU SÉNAT 1 Le 11 mars 2015 RELEVÉ DE CONCLUSIONS DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LA GOUVERNANCE DU SÉNAT Le groupe de travail sur la gouvernance du Sénat présidé par M. Gérard LARCHER, Président du Sénat, propose, sur

Plus en détail

SCPI Renovalys 5. Communication à caractère promotionnel

SCPI Renovalys 5. Communication à caractère promotionnel SCPI Renovalys 5 Communication à caractère promotionnel A V E R T I S S E M E N T F ACTEURS DE RISQUES Vous investissez dans une SCPI de type fiscal «déficit foncier», qui permet au porteur de parts de

Plus en détail

AJAR 4 décembre 2012 Panorama fiscal 2012-2013

AJAR 4 décembre 2012 Panorama fiscal 2012-2013 PLAN Loi de Finances rectificative du 14 mars 2012 (1 ère LFR) Loi de Finances rectificative du 16 août 2012 (2 ème LFR) Loi de Finances rectificative de décembre 2012 (3 ème LFR) Doctrine et jurisprudence

Plus en détail

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS 1 ère ANNEE (30 semaines + 4 semaines de stage) POLE 1 COMPTABILITE ET DES L ENTREPRISE. Notions générales sur l. Les principes

Plus en détail

LE NOUVEAU CODE DES INVESTISSSEMENTS

LE NOUVEAU CODE DES INVESTISSSEMENTS LE NOUVEAU CODE DES INVESTISSSEMENTS I) CONTEXTE II) LES GRANDS CHANGEMENTS III) DISPOSITIF DE GESTION DU CODE REGIMES: BENEFICE DES AVANTAGES PLUS FAVORABLES MECANISME DE CONTRÔLE ET DE SUIVI EVALUATI

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour administrative d appel de Paris N 11PA02271 Inédit au recueil Lebon 7ème chambre Mme DRIENCOURT, président M. Olivier COUVERT-CASTERA, rapporteur M. BLANC, rapporteur public SOCIETE D AVOCATS AVODIRE,

Plus en détail

Activités d enseignement

Activités d enseignement Activités d enseignement Depuis septembre 2007 : Maître de conférences à l Université de Nice Sophia-Antipolis Directeur du M2 Juriste du sport o Année universitaire 2014-2015 : - Police administrative

Plus en détail

Table des matières. Préface 7 Bruno Co l m a n t. Introduction 13

Table des matières. Préface 7 Bruno Co l m a n t. Introduction 13 Table des matières Préface 7 Bruno Co l m a n t Introduction 13 Jacques Ma l h e r b e La régionalisation partielle de l impôt des personnes physiques 17 Jean d e La m e Introduction 17 Section 1. Impact

Plus en détail

SERVICES INFORMATIQUES PROPOSES PAR TYPES DE LECTEURS

SERVICES INFORMATIQUES PROPOSES PAR TYPES DE LECTEURS SERVICES INFORMATIQUES PROPOSES PAR TYPES DE LECTEURS ETUDIANTS DE L UNIVERSITE LORRAINE Types de Lecteurs WIFI (Bases de données + Internet) ENT UL (Bases de données) POSTE BU (Bases de données + Internet)

Plus en détail

FISCALITE ET PATRIMOINE Que faire en 2012-2013? Le 24 octobre 2012

FISCALITE ET PATRIMOINE Que faire en 2012-2013? Le 24 octobre 2012 FISCALITE ET PATRIMOINE Que faire en 2012-2013? Le 24 octobre 2012 Vos experts Valérie Pruvost vient de la Banque Privée, elle était gérant privé chez Financière de l Echiquier et Carmignac Gestion. En

Plus en détail

Fiscalité immobilière : S y retrouver!

Fiscalité immobilière : S y retrouver! Fiscalité immobilière : S y retrouver! Conférence ICH Pierre Appremont - 5 novembre 2015 Fiscalité immobilière S y retrouver! Aspects internationaux Opération de promotion / développement Gestion locative

Plus en détail

LE BUDGET DE L ÉTAT VOTÉ POUR 2014

LE BUDGET DE L ÉTAT VOTÉ POUR 2014 LE BUDGET DE L ÉTAT VOTÉ POUR 2014 en quelques chiffres (Loi de finances initiale) Évaluation des recettes perçues par l État en 2014 (art. 60 de la loi de finances initiale pour 2014) RECETTES FISCALES

Plus en détail

Session spéciale Réforme territoriale

Session spéciale Réforme territoriale Session spéciale Réforme territoriale Historique des textes relatifs à l organisation territoriale Lois Mauroy/Deferre de 1981 à 1983 Loi du 6 février 1992 relative à l administration territoriale de la

Plus en détail

Règlement sur les finances de l Université

Règlement sur les finances de l Université Règlement sur les finances de l Université vu la loi fédérale sur l aide aux universités et la coopération dans le domaine des hautes écoles du 8 octobre 1999 ; vu la loi sur l université du 13 juin 2008

Plus en détail

Cercle des finances publiques de FONDAFIP. Bilan de la LOLF. Hervé Boullanger Magistrat à la Cour des comptes

Cercle des finances publiques de FONDAFIP. Bilan de la LOLF. Hervé Boullanger Magistrat à la Cour des comptes Cercle des finances publiques de FONDAFIP Bilan de la LOLF Hervé Boullanger Magistrat à la Cour des comptes La loi organique relative aux lois de finances (LOLF) du 1er août 2001 Rappel des ambitions du

Plus en détail

LISTES DES REVUES. Accountancy 1948 Accountancy SA 2003

LISTES DES REVUES. Accountancy 1948 Accountancy SA 2003 LISTES DES REVUES REVUES ANNEES DISPONIBLES Accountancy 1948 Accountancy SA 2003 Accountant (The) 1937 1939 1986 à 1999 Accounting & Tax 2003 Accounting And Business Research 1981 2002 Accounting Auditing

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION. Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015

BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION. Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015 BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015 - Introduction - Tableaux de synthèse - Synthèse des grands équilibres du Budget Primitif 2015 1 INTRODUCTION Le Budget Primitif 2014,

Plus en détail

LA LOLF ET LA NOUVELLE COMPTABILITE DE L ETAT

LA LOLF ET LA NOUVELLE COMPTABILITE DE L ETAT LA LOLF ET LA NOUVELLE COMPTABILITE DE L ETAT Jean-Paul Milot Patrick Soury Lionel Vareille 2003 - DRB [Minéfi] La nouvelle architecture du budget de l État Une structuration en trois niveaux Discussion

Plus en détail

LA MODIFICATION DU NOMBRE D ECTS N EST PAS POSSIBLE!

LA MODIFICATION DU NOMBRE D ECTS N EST PAS POSSIBLE! LICENCE 1 Grands concepts du droit privé (+ 7 Pas d oral Droit constitutionnel : théorie de l Etat (+ 7 Pas d oral Formation historique du droit (+ 7 Pas d oral Droit de la famille 3 Pas d oral Institutions

Plus en détail

La Bibliothèque. Méthodologie Recherche Juridique Lundi 27 septembre 2010

La Bibliothèque. Méthodologie Recherche Juridique Lundi 27 septembre 2010 La Bibliothèque Méthodologie Recherche Juridique Lundi 27 septembre 2010 Bibliothèque /lt/27septembre 2010 1 Sommaire 1. Vos besoins, Nos solutions 2. Je recherche un ouvrage depuis le Catalogue Aide Mémoire

Plus en détail

Initiation à la comptabilité simplifiée

Initiation à la comptabilité simplifiée Lot 2 : Fiscalité et comptabilité Initiation à la comptabilité simplifiée Ville de Paris Carrefour des Associations Parisiennes PROJETS-19 projets19@projets19.org Organisation matérielle : 3 heures avec

Plus en détail

DECRET DE CREATION DE AGENCE NATIONALE DE L ENVIRONNEMENT (ANDE)

DECRET DE CREATION DE AGENCE NATIONALE DE L ENVIRONNEMENT (ANDE) DECRET DE CREATION DE AGENCE NATIONALE DE L ENVIRONNEMENT (ANDE) Décret n 97-393 du 9 juillet 1997 portant création et organisation d un établissement public à caractère administratif dénomme Agence Nationale

Plus en détail

CPIE Corte Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets

CPIE Corte Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets CPIE Corte Centre Corse A Rinascita Coordination régionale de la Fête de la Science Guide Appel à projets PREAMBULE LA FETE DE LA SCIENCE 2014 EN CORSE Depuis 3 ans le CPIE Corte Centre Corse, Pôle Territorial

Plus en détail

Esarc - Pôle formations à distance

Esarc - Pôle formations à distance Esarc - MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE TOURISTIQUE - BAC+5 - MSTO Le Master Européen est un diplôme Bac+5, délivré par la FEDE (Fédération Européenne des Écoles). La FEDE est une association

Plus en détail

Votre épargne en France. Nos solutions pour constituer et valoriser son capital.

Votre épargne en France. Nos solutions pour constituer et valoriser son capital. NON- RÉSIDENTS Votre épargne en France Nos solutions pour constituer et valoriser son capital. Produits sécurisés Marchés financiers Services en ligne Votre épargne en France Vous souhaitez vous constituer

Plus en détail

Fiche n 1 : Les déficits et l endettement, une facture de la droite

Fiche n 1 : Les déficits et l endettement, une facture de la droite Fiche n 1 : Les déficits et l endettement, une facture de la droite Le bilan de N. Sarkozy, en matière de déficits publics, est désastreux. Pour tenter de se redonner une crédibilité, il se lance à un

Plus en détail

LOIS. Article 1 er. Article 2. Article 3. Article 4. Article 5. 20 octobre 2009 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 1 sur 125

LOIS. Article 1 er. Article 2. Article 3. Article 4. Article 5. 20 octobre 2009 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 1 sur 125 LOIS LOI n o 2009-1255 du 19 octobre 2009 tendant à favoriser l accès au crédit des petites et moyennes entreprises et à améliorer le fonctionnement des marchés financiers (1) NOR : ECEX0906406L L Assemblée

Plus en détail

Investir au Maroc: Contrôle des changes et environnement fiscal

Investir au Maroc: Contrôle des changes et environnement fiscal Abdelwaret KABBAJ Expert-comptable diplômé en France Fondateur du cabinet Kabbaj Erradi advisory firm: Conseil en fiscalité des entreprises et des individus Formations fiscales Marocaines et internationales

Plus en détail

SCPI Renovalys 5. Communication à caractère promotionnel

SCPI Renovalys 5. Communication à caractère promotionnel SCPI Renovalys 5 Communication à caractère promotionnel avertissement facteurs de risques Vous investissez dans une SCPI de type fiscal «déficit foncier», qui permet au porteur de parts de bénéficier du

Plus en détail

Première partie - Fiscalité de l acquisition de l immeuble

Première partie - Fiscalité de l acquisition de l immeuble Table des matières Première partie - Fiscalité de l acquisition de l immeuble 1. Régime des droits de mutation à titre onéreux... 2 1.1. Vente d un immeuble... 2 1.2. Apport d un immeuble soumis aux droits

Plus en détail

Appel à projets. Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest

Appel à projets. Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest Appel à projets 2010 Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest Un programme conjoint entre la Fondation de France et le Comité français pour la solidarité internationale (CFSI) Date limite

Plus en détail

Institut d études judiciaires Préparation à l examen d accès au C.R.F.P.A.

Institut d études judiciaires Préparation à l examen d accès au C.R.F.P.A. Institut d études judiciaires Préparation à l examen d accès au C.R.F.P.A. Thèmes traités pour l épreuve de raisonnement juridique et pour l épreuve à caractère pratique Droit des obligations I. - Les

Plus en détail

GSNAL Centre de formation. Présentation, Thème et Calendrier des formations

GSNAL Centre de formation. Présentation, Thème et Calendrier des formations GSNAL Centre de formation Présentation, Thème et Calendrier des formations 1 er semestre 2016 Le GSNAL a été reconnu par la préfecture de Paris comme organisme de formation depuis janvier 2014 afin de

Plus en détail

120 ECTS CONTACTS : Objectifs de la formation et débouchés : 367 h 186 h h h h 554 h. Rentrée 2015-2016 DROIT ECONOMIE - GESTION.

120 ECTS CONTACTS : Objectifs de la formation et débouchés : 367 h 186 h h h h 554 h. Rentrée 2015-2016 DROIT ECONOMIE - GESTION. Niveau : LICENCE Année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE - GESTION Economie L2 120 ES Volume horaire étudiant : 367 h 186 h h h h 554 h cours magistraux travaux dirigés travaux pratiques cours intégrés

Plus en détail

CPIE Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets

CPIE Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets CPIE Centre Corse A Rinascita Coordination régionale de la Fête de la Science Guide Appel à projets PREAMBULE LA FETE DE LA SCIENCE 2015 EN CORSE Depuis 4 ans le CPIE Centre Corse A Rinascita, Coordination

Plus en détail

ACADEMIE DE CAEN REFERENTIEL EXPERIMENTAL BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE PREMIERE BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE

ACADEMIE DE CAEN REFERENTIEL EXPERIMENTAL BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE PREMIERE BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE REFERENTIEL EXPERIMENTAL BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE PREMIERE BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE LES OPERATIONS COURANTES CONNAISSANCES Les produits d exploitation les obligations relatives aux ventes La ventilation

Plus en détail

Nom de l Association : Direction Sports et Nautisme. ANNEXE de l IMPRIME n 1 DOCUMENTS FINANCIERS ET COMPTABLES

Nom de l Association : Direction Sports et Nautisme. ANNEXE de l IMPRIME n 1 DOCUMENTS FINANCIERS ET COMPTABLES Nom de l Association : Ville de Brest Direction Sports et Nautisme ANNEXE de l IMPRIME n 1 DOCUMENTS FINANCIERS ET COMPTABLES Vous trouverez à compléter : Un Compte de résultat et budget prévisionnel Un

Plus en détail

Plan de classification (archives)

Plan de classification (archives) 1.00 Gestion du Centre 1.01 Réunions de direction 1.02 Comité de Régie interne 1.03 Normes et barèmes 1.04 Décision du Conseil des ministres 1.05 Règlement de régie interne 1.06 Plan de développement et

Plus en détail

FINANCEMENT DES COLLECTIVITES LOCALES : La Banque Postale élargit son offre de financement aux prêts moyen/long terme

FINANCEMENT DES COLLECTIVITES LOCALES : La Banque Postale élargit son offre de financement aux prêts moyen/long terme COMMUNIQUE DE PRESSE Dijon, le 8 novembre 2012 FINANCEMENT DES COLLECTIVITES LOCALES : La Banque Postale élargit son offre de financement aux prêts moyen/long terme En présence de Monsieur Pierre Moscovici,

Plus en détail

RÉSUMÉ DE LA CONFÉRENCE

RÉSUMÉ DE LA CONFÉRENCE Les Franco-Israéliens face aux RÉSUMÉ DE LA CONFÉRENCE - 1 - SOMMAIRE PREFACE RESIDENCE FISCALE DANS QUEL PAYS SUIS-JE FISCALEMENT RESIDENT PANIER FISCAL D INTEGRATION QUELS SONT LES AVANTAGES ATTRIBUES

Plus en détail

Sommaire. Loi du 13 juillet 1989 portant création d un établissement public dénommé «Parc Hosingen» (telle qu elle a été modifiée)...

Sommaire. Loi du 13 juillet 1989 portant création d un établissement public dénommé «Parc Hosingen» (telle qu elle a été modifiée)... PARC HOSINGEN 1 PARC HOSINGEN Sommaire Loi du 13 juillet 1989 portant création d un établissement public dénommé «Parc Hosingen» (telle qu elle a été modifiée)...................................................................................

Plus en détail

Troisième partie. Principales mesures correctrices immédiates et engagements de Sciences Po

Troisième partie. Principales mesures correctrices immédiates et engagements de Sciences Po Troisième partie Principales mesures correctrices immédiates et engagements de Sciences Po 1 2 Principales mesures correctrices immédiates et engagements de Sciences Po Gouvernance - Sciences Po entend

Plus en détail

DE LA FORMATION A L EXPERTISE PROGRAMME DES CYCLES 2016

DE LA FORMATION A L EXPERTISE PROGRAMME DES CYCLES 2016 FINANCES PUBLIQUES F10 S10 F11 F1 F1 F14 F15 F16 F17 F18 C18 F19 Méthodes et outils d élaboration des CDMT (global et sectoriels) dans le cadre de la réforme des finances publiques Programmation macroéconomique

Plus en détail

REGIMES d EXAMEN 2012. DOMAINE : DROIT, ECONOMIE, GESTION MENTION : Droit public

REGIMES d EXAMEN 2012. DOMAINE : DROIT, ECONOMIE, GESTION MENTION : Droit public REGIMES d EXAMEN 2012 DOMAINE : DROIT, ECONOMIE, GESTION MENTION : Droit public SPECIALITES : La mention «Droit public» se décline en quatre spécialités, dont une commune avec la mention «Droit privé»

Plus en détail

AIDE A L IMMOBILIER D ENTREPRISE Convention n 20..-C-DGAD-DEE-

AIDE A L IMMOBILIER D ENTREPRISE Convention n 20..-C-DGAD-DEE- AIDE A L IMMOBILIER D ENTREPRISE Convention n 20..-C-DGAD-DEE- ENTRE Le Département de la Vienne, Place Aristide Briand, BP 319, 86008 POITIERS Cedex, représenté par le Président du Conseil Général, Monsieur..,

Plus en détail

CERTIFICAT DE BANQUIER ISLAMIQUE Certified Islamic Banker (C.I.B) AVEC LE C.I.B, DEVENEZ EXPERT FINANCIER ISLAMIQUE AGRÉÉ

CERTIFICAT DE BANQUIER ISLAMIQUE Certified Islamic Banker (C.I.B) AVEC LE C.I.B, DEVENEZ EXPERT FINANCIER ISLAMIQUE AGRÉÉ CERTIFICAT DE BANQUIER ISLAMIQUE Certified Islamic Banker (C.I.B) AVEC LE C.I.B, DEVENEZ EXPERT FINANCIER ISLAMIQUE AGRÉÉ Édito: L essor de la finance islamique est confirmé! Avec près de 1000 milliards

Plus en détail

FISCAL ET DOUANIER. Co-responsables : Louis-marie bourgeois et alain theimer avocats à la cour. Vendredi 12 décembre 2014

FISCAL ET DOUANIER. Co-responsables : Louis-marie bourgeois et alain theimer avocats à la cour. Vendredi 12 décembre 2014 Commission ouverte FISCAL ET DOUANIER Co-responsables : Louis-marie bourgeois et alain theimer avocats à la cour Vendredi 12 décembre 2014 Tour d horizon de la fiscalité portugaise Intervenant : Francisco

Plus en détail

Le budget 2014 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES

Le budget 2014 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Le budget 2014 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Éditorial Le budget primitif 2014 s inscrit dans un contexte économique et social encore difficile. Aussi, avec

Plus en détail

Section 1 La Spécialité. Section 4 L unité. Section 2 L Annualité. Section 5 L Universalité. Section 3 Le caractère limitatif des crédits

Section 1 La Spécialité. Section 4 L unité. Section 2 L Annualité. Section 5 L Universalité. Section 3 Le caractère limitatif des crédits Section 1 La Spécialité Section 4 L unité Section 2 L Annualité Section 5 L Universalité Section 3 Le caractère limitatif des crédits Section 6 La Sincérité Raymond FERRETTI 2 Raymond FERRETTI 3 «l'ensemble

Plus en détail

Mesures patrimoniales de la loi de finances 2014, de la loi de finances rectificatives pour 2013

Mesures patrimoniales de la loi de finances 2014, de la loi de finances rectificatives pour 2013 Sources : Mesures patrimoniales de la loi de finances 2014, de la loi de finances rectificatives pour 2013 Loi de finances 2014 : http://www.assembleenationale.fr/14/ta/ta0267.asp Loi de finances rectificatives

Plus en détail

Loi de finances rectificative pour 2010 et Loi de finances pour 2011. Loi de finances pour 2011

Loi de finances rectificative pour 2010 et Loi de finances pour 2011. Loi de finances pour 2011 Loi de finances rectificative pour 2010 et Loi de finances pour 2011 Loi de finances pour 2011 La loi de finances pour 2011 ne bouleverse pas notre fiscalité. Les principales dispositions sont relatives

Plus en détail