LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE TABAGISME. DES REPONSES CLAIRES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE TABAGISME. SylvieThenard@Fotolia DES REPONSES CLAIRES"

Transcription

1 LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE TABAGISME DES REPONSES CLAIRES

2 Risque Cardiovasculaire global Certains comportements de notre vie de tous les jours augmentent notre probabilité de faire un problème cardiovasculaire à plus ou moins long terme. Ces comportements constituent ce que l on appelle des facteurs de risque cardiovasculaires modifiables. Il est en notre pouvoir de les corriger pour diminuer notre risque cardiovasculaire. Les plus connus et les plus dangereux sont le tabagisme, l hypertension, un taux de cholestérol élevé, le manque d exercice, l excès de poids et le diabète de type 2. Chacun des facteurs de risque pris isolément est capable de majorer la probabilité de problèmes cardiovasculaires d un individu. Mais il faut surtout savoir que c est lorsque plusieurs de ces facteurs sont présents, même de façon peu prononcée, que le risque est le plus élevé. Les maladies cardio et cérébrovasculaires restent le fléau numéro 1 en Belgique, responsables annuellement de plus du tiers des décès. Et dans 10 % des cas, ces décès frappent des sujets de moins de 65 ans. Clairement la mise en évidence des facteurs de risque et leur correction systématique est une nécessité absolue. En Belgique, parmi les sujets de 15 ans et plus, il y a environ : qui fument tous les jours.

3 TABAGISME 1. On dit que le tabac est surtout toxique pour les poumons (cancer et bronchite chronique), mais que ses effets sur le cœur et les vaisseaux sont moins importants... C'est sans doute parce que la fumée va dans les bronches et les poumons que cette idée d'une toxicité essentiellement respiratoire est très répandue, mais il n'empêche qu'elle est fausse. Le tabagisme expose certes au risque de cancer du poumon et de maladies bronchiques, mais, au même titre que le diabète, l'hypertension artérielle, l'obésité et l'excès de cholestérol, le tabagisme est aussi un facteur de risque cardiovasculaire majeur. Ce sont la nicotine et le monoxyde de carbone qui sont les principaux responsables des effets néfastes cardiovasculaires. Dès la première bouffée, la nicotine fait augmenter la pression artérielle et le rythme cardiaque tandis que l'oxyde de carbone contribue à diminuer l oxygénation. Et il faudra 20 minutes après la dernière bouffée pour que la pression artérielle et le rythme cardiaque redeviennent normaux. Quant au monoxyde de carbone, 8 heures après la dernière bouffée, son taux dans le sang n'aura diminué que de moitié. En fait, le fumeur est un hypertendu intermittent et un semi-asphyxié permanent, deux situations que le système cardiovasculaire n'apprécie guère. Pas étonnant donc qu'à la longue, les fumeurs soient exposés à un risque accru d'athérosclérose et de ses principales complications que sont l'infarctus du myocarde, l'artérite des membres inférieurs et les attaques cérébrales. L'importance du risque dépend à la fois de la consommation de cigarettes et de son ancienneté.

4 2. Lorsque l on fume depuis plusieurs années, n y a-t-il pas un moment au-delà duquel il est trop tard pour arrêter de fumer? Absolument pas, bien au contraire! Sur ce plan c'est l'adage "Il n'est jamais trop tard pour bien faire" qui s'applique. L'arrêt du tabac est bénéfique à tout âge et cela vaut quelles que soient la quantité de tabac consommée et l'ancienneté du tabagisme. L'arrêt du tabac permet de faire diminuer plusieurs risques pour la santé de façon plus ou moins rapide. Ainsi, le risque d'infarctus diminue très rapidement, certains disent dès le premier jour. Ce qui est sûr est qu'un an après la dernière cigarette, l'excès de risque d'infarctus est diminué de moitié et le risque d'attaque cérébrale est redevenu celui d'un non-fumeur. La diminution du risque de cancer du poumon est plus longue à se manifester et l'on estime qu'il faut en moyenne 5 ans pour que le risque soit diminué de moitié. Après une dizaine d'années sans tabac, l'espérance de vie de l'ex-fumeur redevient identique à celle d'un individu n'ayant jamais fumé. 3. Quels sont les effets de l arrêt (sevrage) tabagique et existe-t-il des moyens d'y remédier? La nicotine est une drogue et c'est même une de celles qui déclenchent la plus forte dépendance. A ce titre, l'absence de nicotine liée à l'arrêt du tabac expose à un risque de syndrome de sevrage. Le risque est d'autant plus grand que la dépendance est forte. Ce syndrome se manifeste essentiellement par des troubles du caractère (humeur instable, insomnie, irritabilité, colère), de l'anxiété, des troubles de la concentration et de la vigilance, une augmentation de la toux et des envies compulsives de reprendre une cigarette. A plus long terme, l'appétence accrue pour le sucre se traduit par une augmentation de poids qui est en moyenne de 2 à 3 kilos. L'usage de substituts nicotiniques qui existent sous forme de patchs, de gommes à mâcher, etc. permet de minimiser les ennuis du sevrage liés à la dépendance physique à la nicotine. La durée d'utilisation peut varier de 6 semaines à 6 mois. A l'inverse de ce qui se passe avec la cigarette, il n'existe pas de dépendance aux substituts nicotiniques, car ils ne provoquent pas les "shoots" de nicotine dans le cerveau que procurent les bouffées de cigarette (voir question 4) 4. Comment lutter contre la dépendance psychologique au tabac? Quels sont les facteurs qui maintiennent les fumeurs dans leur habitude tabagique? Chez le fumeur, la cigarette est un moyen de se procurer du plaisir, de gérer son stress ou son anxiété, de surmonter ses

5 >>> émotions, de se stimuler, de se concentrer, etc. Ces effets sont liés aux effets psychoactifs de la nicotine, la principale substance responsable de la dépendance au tabac. Son action sur le cerveau est à l'origine d'une double dépendance, physique et psychologique. Même si on parle plus de la dépendance physique (voir question 3), il est aujourd'hui bien démontré que la dépendance psychologique est tout aussi forte et qu'elle peut persister une fois que la dépendance physique a disparu. Dans les 10 secondes qui suivent l'inhalation de la fumée, la nicotine parvient au cerveau, il s'agit d'un véritable "shoot". Cette arrivée de la nicotine dans le cerveau entraîne la libération de dopamine, une substance que fabrique normalement le cerveau lorsque nous faisons des choses que nous aimons ou que nous vivons des situations agréables. Le fait de se trouver dans des conditions similaires à celles qui lui procuraient du plaisir quand il fumait, réveille chez l'ex-fumeur l'envie de reprendre une cigarette. L'exemple le plus typique est celui de la cigarette fumée après le repas avec le café, dernier instant de repos avant une reprise d'activités pas toujours gratifiantes. 5. La fumée d autres fumeurs (tabagisme passif) pourrait-elle être nocive pour les non-fumeurs? La fumée de tabac contient plus de substances chimiques dont une soixantaine qui peuvent provoquer ou favoriser l'apparition de cancer. Cette fumée est donc extrêmement nocive, pour le fumeur, mais également pour le non-fumeur qui la respire. Et pas seulement pour les poumons! Le risque cardiovasculaire de quelqu'un qui respire la fumée des autres est également augmenté. Le risque de quelqu'un qui n'a jamais fumé et qui vit avec un fumeur est supérieur de 25% par rapport à celui d'un non-fumeur qui n'est pas exposé à un tabagisme passif. La toxicité du tabagisme passif n'est absolument plus discutable, une étude publiée cette année et portant sur près de personnes a montré que le tabagisme passif n'était pas seulement source de désagrément pour les personnes qui le subissent, il aggrave des maladies existantes, en particulier les maladies cardiovasculaires et il est à l'origine de cancers du poumon, du larynx, du pharynx, d'emphysème et de bronchite chronique, le tout entraînant des décès prématurés. Un des grands mérites de cette étude a été de montrer que l'exposition en milieu de travail était un facteur important de surcroît de risque. L'origine de la fumée respirée par les non-fumeurs est double, une partie correspond à la fumée rejetée par le fumeur et l'autre à la fumée qui se dégage de la combustion de la cigarette, du cigare ou de la pipe. C'est cette dernière qui est la plus toxique, tant pour les voies respiratoires que pour le système cardiovasculaire.

6 6. Je ne fume que 5 cigarettes par jour, le risque pour les poumons et le cœur est donc minime... Le risque du tabagisme étant cumulatif en intensité et dans le temps, il est vrai, que le risque lié à la consommation de 5 cigarettes par jour est moindre que celui qui est observé chez un fumeur d'un paquet de cigarettes par jour, mais cela ne veut pas dire absence de risque. La cigarette est toujours dangereuse, même en petites quantités. A titre d'exemple, il faut savoir qu'un individu qui fume 5 cigarettes par jour pendant 40 ans a le même risque de cancer du poumon qu'un individu qui fume 1 paquet de cigarettes par jour depuis 10 ans. Globalement il a été calculé que chaque cigarette diminuait l'espérance de vie d'environ 6 minutes. Prof. P. BARTSCH Président du Fonds des Affections Respiratoires AVEC LA LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE Lutter contre les maladies cardiovasculaires Plate-forme d informations et d échanges autour des maladies cardiovasculaires en belgique au service des patients. Notre mission prioritaire : rendre l information de prévention gratuite et accessible à tous. LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE RUE DES CHAMPS ELYSÉES, BRUXELLES TÉL. : 02/ FAX : 02/ Réalisation: MEDIPRESS SERVICES s.a. EDITEUR RESPONSABLE : DR FREDDY VAN DE CASSEYE

LES MEFAITS DU TABAC

LES MEFAITS DU TABAC PHARMACIE RIVE SUD Centre Commercial Rive Sud 49610 MURS ERIGNE Tél : 02 41 57 76 90 LES MEFAITS DU TABAC Le tabagisme est responsable de 66 000 morts par an en France,c'est à dire l'équivalent d'un boeing

Plus en détail

Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette?

Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette? Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette? Pr Alain FURBER Chef de Service de Cardiologie CHU Angers Président régional de la Fédération Française de Cardiologie Les Facteurs de risque essentiels des Maladies

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA VIDÉO... 2 Générique... 2. Description... 2 CONTENUS... 3 Disciplines, classes et programmes... 3. Objectifs du film...

PRÉSENTATION DE LA VIDÉO... 2 Générique... 2. Description... 2 CONTENUS... 3 Disciplines, classes et programmes... 3. Objectifs du film... E = M6 Respirer la fumée des autres est-il dangereux? PRÉSENTATION DE LA VIDÉO... 2 Générique... 2 Description... 2 CONTENUS... 3 Disciplines, classes et programmes... 3 Objectifs du film... 3 Vocabulaire

Plus en détail

TITRE : LE TABAC. Voir fiche distribuée aux élèves sur les pages suivantes

TITRE : LE TABAC. Voir fiche distribuée aux élèves sur les pages suivantes TITRE : LE TABAC... classe : 5 ème... durée : une heure la situation-problème Il est interdit aussi bien aux adultes qu'aux adolescents de fumer dans l'enceinte du collège par le décret n 1386 du 15 novembre

Plus en détail

Le sevrage tabagique

Le sevrage tabagique Lesevragetabagique M arrêter,j ypense,maisilmefaudradel aide! Voussongezàarrêterdefumer,etnousvousenfélicitonscarc estunepremièreétapeimportante quevousavezsûrementmisdutempsàfranchir!mais,voushésitezencore.

Plus en détail

Et si j arrêtais de fumer... Mon livret d accompagnement

Et si j arrêtais de fumer... Mon livret d accompagnement Et si j arrêtais de fumer... Mon livret d accompagnement Madame, Monsieur, Vous avez décidé de diminuer votre consommation de tabac ou d arrêter de fumer. L équipe de l UCSA est là pour vous aider et répondre

Plus en détail

LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC

LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC Ou Les femmes enceintes de Belley sont-elles bien informées des conséquences du tabac sur la grossesse? A la maternité de Belley : - on

Plus en détail

Chapitre 2 La respiration

Chapitre 2 La respiration Chapitre 2 La respiration Prérequis : L eau de chaux se trouble en présence de CO2 La composition de l air est de 78% de diazote 20,9% de dioxygène de 0,03% de dioxyde de carbone et le reste étant des

Plus en détail

Un environnement sans fumée pour vos enfants. Comment y parvenir?

Un environnement sans fumée pour vos enfants. Comment y parvenir? Un environnement sans fumée pour vos enfants. Comment y parvenir? Renseignements sur la fumée secondaire et tertiaire Qu est-ce que la fumée secondaire? La fumée secondaire est une combinaison de fumée

Plus en détail

Pourtant, la preuve est faite, de manière scientifique, que le tabagisme passif comporte des risques réels pour la santé.

Pourtant, la preuve est faite, de manière scientifique, que le tabagisme passif comporte des risques réels pour la santé. Si plus des trois quarts des personnes se disent gênées par la fumée des autres, les risques liés au tabagisme passif restent largement sous-estimés : les non-fumeurs sont seulement 15 % à craindre, pour

Plus en détail

Tabagisme et pratique sportive

Tabagisme et pratique sportive Tabagisme et pratique sportive Colloque sport/prévention/santé 2014 20 novembre 2014 Dr Fabien PEYROU, Médecin Addictologue, Médecin du Sport Antenne Médicale de Prévention du Dopage d Aquitaine AMPD CHU

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE GENÈVE Antenne santé 4, rue De-Candolle www.unige.ch/unisansfumee. Arrêter, c est possible!

UNIVERSITÉ DE GENÈVE Antenne santé 4, rue De-Candolle www.unige.ch/unisansfumee. Arrêter, c est possible! UNIVERSITÉ DE GENÈVE Antenne santé 4, rue De-Candolle www.unige.ch/unisansfumee Arrêter, c est possible! Pour en finir avec la cigarette Un pari difficile L Université de Genève est déclarée territoire

Plus en détail

LA QUESTION DE LA PRISE DE POIDS CHEZ LE FUMEUR EN SEVRAGE TABAGIQUE

LA QUESTION DE LA PRISE DE POIDS CHEZ LE FUMEUR EN SEVRAGE TABAGIQUE Jean-Paul BLANC Diététicien-Nutritionniste Neuilly sur Seine www.cabinet-de-nutrition-et-dietetique.eu LA QUESTION DE LA PRISE DE POIDS CHEZ LE FUMEUR EN SEVRAGE TABAGIQUE Au cours de la dernière décennie

Plus en détail

ENQUÊTE : PAS DE RAZ-DE-MARÉE POUR LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE

ENQUÊTE : PAS DE RAZ-DE-MARÉE POUR LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE ENQUÊTE : PAS DE RAZ-DE-MARÉE POUR LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE Bruxelles, juillet 2014 La nouvelle enquête de la concernant le comportement des fumeurs montre que la cigarette électronique n a pas connu

Plus en détail

FUMEURS, NON-FUMEURS : TOUT SUR LE TABAC

FUMEURS, NON-FUMEURS : TOUT SUR LE TABAC ! FUMEURS, NON-FUMEURS : TOUT SUR LE TABAC MANGERIEZ-VOUS CELA? La fumée d une cigarette contient plus de 4.000 substances chimiques, dont des centaines sont toxiques ou irritantes et plus de 50 sont cancérigènes.

Plus en détail

Tabac. Le tabac : j arrête, je respire

Tabac. Le tabac : j arrête, je respire Tabac Le tabac : j arrête, je respire La cigarette est souvent associée à un moment de plaisir, de convivialité et d anti-stress ou encore un moyen de s occuper, «d avoir une contenance». En France, on

Plus en détail

TABAC. pour mon. cœur. j arrête. maintenant! cœur. sans tabac

TABAC. pour mon. cœur. j arrête. maintenant! cœur. sans tabac TABAC pour mon cœur j arrête maintenant! cœur sans tabac Repères > Le tabac tue chaque jour 13 500 personnes dans le monde ; 35 % de ces décès sont d origine cardiovasculaire. > En France, le tabac provoque

Plus en détail

Dr Ghéorghiï Grigorieff STOP à la cigarette!

Dr Ghéorghiï Grigorieff STOP à la cigarette! Dr Ghéorghiï Grigorieff STOP à la cigarette! Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3551-1 Partie IV Les questions que l'on se pose Les questions que l on se pose Est-il vrai que les cigarettes légères sont

Plus en détail

Tabac & diabète. «Vivre sans tabac pour vivre mieux!»

Tabac & diabète. «Vivre sans tabac pour vivre mieux!» Tabac & diabète «Vivre sans tabac pour vivre mieux!» www.diabetesuisse.ch Pour vos dons: PC-80-9730-7 Association Suisse du Diabète Schweizerische Diabetes-Gesellschaft Associazione Svizzera per il Diabete

Plus en détail

bpco La questiondu jo ur de plus en plus nombreux Existe-t-il un lien entre anxiété, dépression et BPCO? (9) Comment les poumons en fumée?...

bpco La questiondu jo ur de plus en plus nombreux Existe-t-il un lien entre anxiété, dépression et BPCO? (9) Comment les poumons en fumée?... 4 N Le magazine de votre souffle Comment les poumons partent-ils (2,3) en fumée?... p3 bpco Prise en charge de quoi s agit-il exactement? (2)...... p 4 BPCO et poids : une relation étroite (4,5,6,7)...

Plus en détail

Pour toute information concernant les maladies cardiovasculaires :

Pour toute information concernant les maladies cardiovasculaires : Pour toute information concernant les maladies cardiovasculaires : Ligue Cardiologique Belge Plate-forme d informations et d échanges autour des maladies cardiovasculaires en Belgique au service des patients.

Plus en détail

Arrêt cardiaque. Les Chevaliers du Coeur. rea app. www.osez-sauver.be. Osez Sauver est une initiative de la Ligue Cardiologique Belge

Arrêt cardiaque. Les Chevaliers du Coeur. rea app. www.osez-sauver.be. Osez Sauver est une initiative de la Ligue Cardiologique Belge Arrêt cardiaque rea app Actions Coeur Les Chevaliers du Coeur Osez Sauver est une initiative de la Ligue Cardiologique Belge www.osez-sauver.be 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié

Plus en détail

TABAC. des CoNSeiLS Pour Arrêter de fumer. PERFORMANTE CÔTÉ SANtÉ. SOLIDAIRE CÔTÉ SoCiAL.

TABAC. des CoNSeiLS Pour Arrêter de fumer. PERFORMANTE CÔTÉ SANtÉ. SOLIDAIRE CÔTÉ SoCiAL. L e S G u i d e S P r e V e N t i o N TABAC des CoNSeiLS Pour Arrêter de fumer PERFORMANTE CÔTÉ SANtÉ SOLIDAIRE CÔTÉ SoCiAL. édito Gérard Vuidepot, Président sommaire Arrêt du tabac : des bienfaits immédiats!

Plus en détail

Risque cardiovasculaire sous contrôle

Risque cardiovasculaire sous contrôle beawolf Risque cardiovasculaire sous contrôle Tous concernés! De quoi s'agit-il? Les accidents cardiovasculaires sont dus, le plus souvent, à la formation d un caillot venant boucher une artère du cœur

Plus en détail

Le guide pratique pour y parvenir

Le guide pratique pour y parvenir Le guide pratique pour y parvenir 1 2 3 4 Il n est pas facile d arrêter de fumer. Il s agit de renoncer à une habitude quotidienne solidement installée, de changer de comportement Cela prend du temps et

Plus en détail

Activité 3 Et demain?

Activité 3 Et demain? annexe 1 : Interprétation des résultats La concentration du gaz CO est mesurée : en ppm (parties par million) De 0 à 5 ppm De 6 à 9 ppm De 10 à 18 ppm De 19 à 34 ppm Non Fumeur Soit entrée récente dans

Plus en détail

Protocole de Sevrage d une dépendance à la nicotine

Protocole de Sevrage d une dépendance à la nicotine Protocole de Sevrage d une dépendance à la nicotine Avant le sevrage : Evaluation de la de la dépendance comportementale, psychologique ou physique, Autoobservation, test de Fagerstrom (Fagerstrom en annexe)

Plus en détail

Les drogues POUR EN SAVOIR PLUS. 1. L avis du psychologue. 2. Les risques et leur prévention. Quelques chiffres

Les drogues POUR EN SAVOIR PLUS. 1. L avis du psychologue. 2. Les risques et leur prévention. Quelques chiffres Les drogues POUR EN SAVOIR PLUS 1. L avis du psychologue La consommation de drogues, qu elles soient licites (alcool, tabac) ou illicites (cannabis, crack, etc.), fait partie des conduites à risques fréquemment

Plus en détail

COCAÏNE crack ou free base

COCAÏNE crack ou free base COCAÏNE crack ou free base QU EST-CE QUE C EST? C La cocaïne est une substance psychoactive d'origine végétale, extraite des feuilles de cocaïer. C Une fois transformée par un procédé chimique, elle devient

Plus en détail

Bien comprendre les avantages de la cessation du tabagisme

Bien comprendre les avantages de la cessation du tabagisme Bien comprendre les avantages de la cessation du tabagisme Le tabagisme est une habitude extrêmement coûteuse. Avez-vous déjà pensé aux montants dépensés pour satisfaire cette habitude? Faites le calcul

Plus en détail

FIBRILLATION AURICULAIRE : RYTHME IRRÉGULIER, CERVEAU EN DANGER. PARLEZ-EN À VOTRE MÉDECIN.

FIBRILLATION AURICULAIRE : RYTHME IRRÉGULIER, CERVEAU EN DANGER. PARLEZ-EN À VOTRE MÉDECIN. FIBRILLATION AURICULAIRE : RYTHME IRRÉGULIER, CERVEAU EN DANGER. PARLEZ-EN À VOTRE MÉDECIN. Plus d informations sur : www.fa-avc.be Ligue Cardiologique Belge www.liguecardiologique.be FIBRILLATION AURICULAIRE

Plus en détail

Alcool. Un dangereux ami. L alcool : les dangers cachés. Petits rappels

Alcool. Un dangereux ami. L alcool : les dangers cachés. Petits rappels Alcool Un dangereux ami L alcool, produit familier des soirées étudiantes, donne l impression de se sentir bien, d être capable de plus de choses et d avoir confiance en soi. Mais tout ceci n est qu illusion.

Plus en détail

Les décès dus au tabac en Suisse

Les décès dus au tabac en Suisse Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Actualités OFS Embargo: 23.03.2009, 9:15 14 Santé Neuchâtel, mars 2009 Les décès dus au tabac en Suisse Estimation pour les années

Plus en détail

ANNEXE XXIII. Maladies en relation avec la pollution atmosphérique

ANNEXE XXIII. Maladies en relation avec la pollution atmosphérique ANNEXE XXIII Maladies en relation avec la pollution atmosphérique Maladies respiratoires 1. Asthme Cette maladie, à composante génétique, est influencée par l'environnement. Le terrain allergique, génétiquement

Plus en détail

. La journée mondiale sans tabac

. La journée mondiale sans tabac LE RELAI INFO SANTÉ L IREPS de Basse-Normandie est chargée de relayer les campagnes de prévention et de faciliter l accès de tous aux informations en santé. Pour cela elle dispose de 4 Relais Info Santé.

Plus en détail

TABAC ET CANCER J.Otto

TABAC ET CANCER J.Otto TABAC ET CANCER J.Otto INTRODUCTION Le tabac est connu depuis la découverte du nouveau monde. Cependant, ses effets pathogènes notamment respiratoires ne sont guère appréhendés que depuis la fin de la

Plus en détail

Prévention. santé du cœur. Guide d information et de prévention. Anticiper pour mieux vous protéger

Prévention. santé du cœur. Guide d information et de prévention. Anticiper pour mieux vous protéger Prévention santé du cœur Guide d information et de prévention Anticiper pour mieux vous protéger Les ennemis de votre cœur TABAC : LAISSEZ VOTRE CŒUR RESPIRER L'ennemi n 1 de votre cœur Le monoxyde de

Plus en détail

Les fiches repères d INTEGRANS sont réalisées par ARIS Franche-Comté dans le cadre du programme INTEGRANS. Plus d infos sur www.integrans.org.

Les fiches repères d INTEGRANS sont réalisées par ARIS Franche-Comté dans le cadre du programme INTEGRANS. Plus d infos sur www.integrans.org. Les fiches repères d INTEGRANS sont réalisées par ARIS Franche-Comté dans le cadre du programme INTEGRANS. Plus d infos sur www.integrans.org. Les maladies invalidantes Repères sur l asthme généralités

Plus en détail

JEUNES ET TABAC Etat de la situation

JEUNES ET TABAC Etat de la situation JEUNES ET TABAC Etat de la situation Etat des lieux au 01.06.2015 1- A quel âge les jeunes commencent-ils à fumer? Différents facteurs et raisons peuvent amener les jeunes à commencer à fumer. Si les jeunes

Plus en détail

FUMER... OU PAS? QUELQUES TESTS ET INFORMATIONS POUR LES JEUNES

FUMER... OU PAS? QUELQUES TESTS ET INFORMATIONS POUR LES JEUNES FUMER... OU PAS? QUELQUES TESTS ET INFORMATIONS POUR LES JEUNES Que tu sois fumeur ou non-fumeur, cette brochure s adresse à toi! Réponds à nos différents tests, vérifie tes connaissances et réfléchis

Plus en détail

Vous voulez. vous libérer. du tabac? Parlez-en avec un membre de notre équipe dentaire.

Vous voulez. vous libérer. du tabac? Parlez-en avec un membre de notre équipe dentaire. Vous voulez vous libérer du tabac? Parlez-en avec un membre de notre équipe dentaire. Bénéfices de l abandon du tabac pour la santé buccodentaire Les effets néfastes du tabagisme sur la santé buccodentaire

Plus en détail

Une nouvelle campagne pour connaître les services de Tabac Info Service DOSSIER DE PRESSE. Paris, le 3 septembre 2015

Une nouvelle campagne pour connaître les services de Tabac Info Service DOSSIER DE PRESSE. Paris, le 3 septembre 2015 DOSSIER DE PRESSE Paris, le 3 septembre 2015 «Et si j arrêtais de fumer? Résolution numéro 1 de la rentrée!» Marisol TOURAINE lance une campagne de communication pour faire connaître Tabac Info Service

Plus en détail

Dossier de presse. Campagne de prévention du tabagisme

Dossier de presse. Campagne de prévention du tabagisme Dossier de presse Campagne de prévention du tabagisme juin 2002 Sommaire Chaque composant de la cigarette contribue à tuer, chaque année, près de 60 000 personnes A petit feu. I- La vérité sur tous les

Plus en détail

LES CIGARETTES LÉGÈRES SONT-ELLES MOINS NOCIVES?

LES CIGARETTES LÉGÈRES SONT-ELLES MOINS NOCIVES? LS IGATTS LÉGÈS SONT-LLS MOINS NOIVS? Journaliste : M. D. Duterte VM productions, 1999 Durée : 01 min 9 s Ainsi donc, les fumeurs qui se donnaient bonne conscience en fumant des cigarettes légères ont

Plus en détail

Cliquez pour entrer!

Cliquez pour entrer! Cliquez pour entrer! Sommaire Pour naviguer dans l exposition, cliquez sur le titre choisi puis servez vous des boutons ou naviguez par le panneau signets au bas de chaque page Les grands principes : Des

Plus en détail

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des Affaires sociales et de la Santé. Conférence de presse pour la journée mondiale sans tabac

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des Affaires sociales et de la Santé. Conférence de presse pour la journée mondiale sans tabac 1 Intervention de Marisol Touraine Ministre des Affaires sociales et de la Santé Conférence de presse pour la journée mondiale sans tabac Vendredi 31 mai 2013 Mesdames et messieurs les parlementaires,

Plus en détail

cab-ass-presse@sante.gouv.fr

cab-ass-presse@sante.gouv.fr D O S S I E R D E P R E S S E 25 S E P T E M B R E 2 0 1 4 PROGRAMME NATIONAL DE RÉDUCTION DU TABAGISME Contact presse : cab-ass-presse@sante.gouv.fr ou 01 40 56 60 65 SOMMAIRE Éditorial 3 Introduction

Plus en détail

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs.

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs. L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion www.hopitalvs.ch www.spitalvs.ch SOMMAIRE LES FACTEURS DE RISQUE CARDIOVASCULAIRES 4 1. Le diabète

Plus en détail

Étiquetage des produits du tabac

Étiquetage des produits du tabac LEÇON Années scolaire : 6 e année à 2 e secondaire Au sujet de l auteur : HabiloMédias Durée : 2 périodes Étiquetage des produits du tabac Aperçu Cette activité consiste à faire discuter les élèves de

Plus en détail

n 2 GÉRER LE SYNDROME DE SEVRAGE J ai décidé d arrêter de fumer FASCICULE 1 CdG44/Service Médecine Professionnelle/Mars 2006

n 2 GÉRER LE SYNDROME DE SEVRAGE J ai décidé d arrêter de fumer FASCICULE 1 CdG44/Service Médecine Professionnelle/Mars 2006 J ai décidé d arrêter de fumer n 2 FASCICULE 1 GÉRER LE SYNDROME DE SEVRAGE CdG44/Service Médecine Professionnelle/Mars 2006 CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE LOIRE-ATLANTIQUE 10

Plus en détail

CATALOGUE DES SUPPORTS DE DIFFUSION GRATUITS ADDICTION

CATALOGUE DES SUPPORTS DE DIFFUSION GRATUITS ADDICTION CATALOGUE DES SUPPORTS DE DIFFUSION GRATUITS ADDICTION Service documentation IREPS Public : Tout public ALCOOL Vous parlez de tout avec votre médecin. Alors pourquoi pas de votre consommation d'alcool?

Plus en détail

Thème n 7 : Les effets du tabagisme et la dépendance

Thème n 7 : Les effets du tabagisme et la dépendance sur les motivations à fumer Expérience requise dans l'animation : Durée : 1 h à 2 h Nombre de participants : 15 personnes maximum Objectifs - Permettre à un groupe d'exprimer ses représentations et ses

Plus en détail

PLAQUEZ LA CIGARETTE EN FINESSE

PLAQUEZ LA CIGARETTE EN FINESSE RÉDUCTION ET ARRÊT DU TABAC NOUVEAU FRUIT EXOTIQUE NICOTINE 2 mg GOMME À MÂCHER MÉDICAMENTEUSE PLAQUEZ LA CIGARETTE EN FINESSE UNE MÉTHODE SIMPLE POUR RÉDUIRE À MON RYTHME Médicament réservé à l adulte

Plus en détail

Les méfaits du tabac. Objectifs

Les méfaits du tabac. Objectifs Les méfaits du tabac Dre Nicole Bouchard 17 mai 2011 Objectifs prévalence du tabagisme au Canada effets du tabac sur les poumons et les autres organes du corps tabagisme et maladies pulmonaires (asthme,

Plus en détail

Étude barométrique : «Les jeunes et leur cœur en 2012»

Étude barométrique : «Les jeunes et leur cœur en 2012» Étude barométrique : «Les jeunes et leur cœur en 2012» Comment évoluent les opinions et comportements des jeunes face au tabac? La Fédération Française de Cardiologie étudie ces questions via une enquête

Plus en détail

Projet Fonds Assuétudes 2007

Projet Fonds Assuétudes 2007 Lutte contre le Tabagisme : Soutien et démarches des pharmaciens Projet Fonds Assuétudes 2007 Phn G. Guillaume - Apr J. Saevels Lutte contre le Tabagisme : Soutien et démarches des pharmaciens APB = Association

Plus en détail

«Fumer nuit à votre santé»

«Fumer nuit à votre santé» Les jeunes et la cigarette Outil pédagogique destiné aux enseignant-e-s du niveau secondaire avec suggestion d animation Cahier 1 «Fumer nuit à votre santé» Comment mesurer les risques? Le but principal

Plus en détail

Sevrage tabagique. AMMPPU Faulquemont le 25 09 2009. Docteur Etienne ROYER Pneumologue - Hospitalor - 57500 Saint-Avold

Sevrage tabagique. AMMPPU Faulquemont le 25 09 2009. Docteur Etienne ROYER Pneumologue - Hospitalor - 57500 Saint-Avold Sevrage tabagique AMMPPU Faulquemont le 25 09 2009 Docteur Etienne ROYER Pneumologue - Hospitalor - 57500 Saint-Avold 1 Mes liens d intérêt Spécialiste en pneumologie, je déclare n avoir aucun lien, direct

Plus en détail

Le Défi e-no Smoking

Le Défi e-no Smoking Le Défi e-no Smoking Du même auteur «Comment arrêter de fumer en travaillant», Éditions First, 1991 «5 semaines pour une vie sans tabac», Méthode audio FirstAvantage, 1992 «30 Jours pour Apprendre à fumer»,

Plus en détail

Les risques du tabagisme La dépendance au tabac Les bénéfices de l arrêt Les solutions pour arrêter

Les risques du tabagisme La dépendance au tabac Les bénéfices de l arrêt Les solutions pour arrêter COLLECTION «PREVENIR» Tél : 01 45 59 59 59 Fax : 01 47 26 04 75 site internet : www.arc.asso.fr Siret : 785 789 454 000 36 Adresse Postale : 94803 Villejuif Cedex REMERCIEMENTS Cette brochure a été réalisée

Plus en détail

LA REDUCTION DES RISQUES LIES AU TABAGISME Mythe ou réalité? Diminution importante des ventes de cigarettes et de la prévalence du tabagisme Mais une diminution qui se ralentit en 2004 LA REDUCTION DES

Plus en détail

Quand le stress nous rend malade

Quand le stress nous rend malade Yuri Arcurs Quand le stress nous rend malade Tous concernés! De quoi s agit-il? Le stress stimule notre organisme pour qu'il s'adapte à une nouvelle situation, bonne ou mauvaise. Deux hormones sont alors

Plus en détail

PROGRAMME D'ÉDUCATION SANITAIRE POUR LES PAYS EN VOIE DE DÉVELOPPEMENT LA SANTÉ BUCCALE

PROGRAMME D'ÉDUCATION SANITAIRE POUR LES PAYS EN VOIE DE DÉVELOPPEMENT LA SANTÉ BUCCALE PROGRAMME D'ÉDUCATION SANITAIRE POUR LES PAYS EN VOIE DE DÉVELOPPEMENT LA SANTÉ BUCCALE 36. LA SANTÉ BUCCALE DES ADULTES La carie dentaire est la cause la plus commune des douleurs buccales ou faciales

Plus en détail

EXEMPLE DE LETTRE DE PLAINTE

EXEMPLE DE LETTRE DE PLAINTE EXEMPLE DE LETTRE DE PLAINTE Une demande au syndicat de copropriété pour entreprendre les démarches nécessaires afin de réduire ou d'éliminer le problème d'infiltration de fumée de tabac secondaire. Cette

Plus en détail

La Cigarette Electronique. Cécile GAILLARD Médecin Généraliste remplaçant JUMGA - Le 6 décembre 2014

La Cigarette Electronique. Cécile GAILLARD Médecin Généraliste remplaçant JUMGA - Le 6 décembre 2014 La Cigarette Electronique Cécile GAILLARD Médecin Généraliste remplaçant JUMGA - Le 6 décembre 2014 Le Point sur la Cigarette Electronique (CE) Définition Le fonctionnement et Les E-liquides Les vapoteurs

Plus en détail

En 1949, Camel, une marque de

En 1949, Camel, une marque de L arrêt tabagique Claude Patry, M.D. En 1949, Camel, une marque de cigarettes, produisait une publicité télé montrant un médecin fort occupé à faire ses visites à domicile. De retour à son bureau, il s

Plus en détail

Annuaire des consultations spécialisées de médecine d altitude : http://www.ffme.fr/uploads/medical/documents/liste-cs-medecine-montagne.

Annuaire des consultations spécialisées de médecine d altitude : http://www.ffme.fr/uploads/medical/documents/liste-cs-medecine-montagne. Pathologies chroniques et séjour en altitude : Recommandations pour le médecin généraliste D après la thèse du Dr Gilles de Taffin Les recommandations d usage à rappeler : Éviter l arrivée directe à des

Plus en détail

Médicaments pour arrêter de fumer

Médicaments pour arrêter de fumer Médicaments pour arrêter de fumer Comment des médicaments peuvent-ils m aider à arrêter de fumer? Le recours à des médicaments peut doubler ou tripler vos chances d arrêter de fumer comparativement à la

Plus en détail

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre insuffisance cardiaque Vivre avec une insuffisance cardiaque Décembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

Enquête sur l usage de la cigarette électronique et du tabac en milieu scolaire

Enquête sur l usage de la cigarette électronique et du tabac en milieu scolaire Enquête sur l usage de la cigarette électronique et du tabac en milieu scolaire Nicole Stenger Edmond Chailleux Comité Départemental contre les Maladies Respiratoires de Loire-Atlantique But de l étude

Plus en détail

Mercredi 18 avril 2007 L asthme : maladie du monde moderne, origine et traitements

Mercredi 18 avril 2007 L asthme : maladie du monde moderne, origine et traitements 1 à 20 H 30 au Muséum Mercredi 18 avril 2007 L asthme : maladie du monde moderne, origine et traitements Sous l'égide du Comité orléanais de la Fondation pour la Recherche Médicale Avec : - Isabelle COUILLIN,

Plus en détail

Les Addictions Comportementales. Dr Basile Vareltzis Médecine Psychosomatique / Addictologie Décembre 2012

Les Addictions Comportementales. Dr Basile Vareltzis Médecine Psychosomatique / Addictologie Décembre 2012 Les Addictions Comportementales Dr Basile Vareltzis Médecine Psychosomatique / Addictologie Décembre 2012 C est quoi une addiction? Il s agit d une substance ou d une activité qui stimule le centre de

Plus en détail

9 LE CAS DES SITUATIONS PARTICULIERES

9 LE CAS DES SITUATIONS PARTICULIERES LES STRATEGIES THERAPEUTIQUES MEDICAMENTEUSES ET NON MEDICAMENTEUSES alimentation variée comprenant des végétaux et des fruits, exercice physique régulier, diminuer les excès de graisse et d'alcool. Il

Plus en détail

MANUEL DE FORMATION. Vidéo Un environnement sans fumée pour vos enfants. Comment y parvenir?

MANUEL DE FORMATION. Vidéo Un environnement sans fumée pour vos enfants. Comment y parvenir? MANUEL DE FORMATION Vidéo Un environnement sans fumée pour vos enfants. Comment y parvenir? INTRODUCTION Cette vidéo s adresse aux futurs et nouveaux parents ainsi qu à toutes les personnes qui partagent

Plus en détail

VOTRE PLAN POUR CESSER DE FUMER

VOTRE PLAN POUR CESSER DE FUMER VOTRE PLAN POUR CESSER DE FUMER 1 C est le moment de cesser de fumer Cesser de fumer est difficile mais pas impossible. Chaque année, des milliers de personnes cessent de fumer. Vous pouvez le faire vous

Plus en détail

SITES DE LUTTE CONTRE LE TABAGISME

SITES DE LUTTE CONTRE LE TABAGISME I. Tabac-info-service.fr SITES DE LUTTE CONTRE LE TABAGISME I. TABAC-INFO-SERVICE.FR http://www.tabac-info-service.fr/ Site du Ministère de la Santé et de l Inpes (Institut national de prévention et d

Plus en détail

INFORMATION SHEET ABOUT MEETING/CONTACTS WITH THE TOBACCO INDUSTRY

INFORMATION SHEET ABOUT MEETING/CONTACTS WITH THE TOBACCO INDUSTRY INFORMATION SHEET ABOUT MEETING/CONTACTS WITH THE TOBACCO INDUSTRY Date Time and duration Place Participants in the meeting : 26/09/2013 At 11am, for 40 minutes Over the phone Representative of the e-cig

Plus en détail

Smoke Without Fire. De la réduction des risques à l amélioration des chances Anne-Cécile RAHIS, Jérôme GILLIARD

Smoke Without Fire. De la réduction des risques à l amélioration des chances Anne-Cécile RAHIS, Jérôme GILLIARD Smoke Without Fire De la réduction des risques à l amélioration des chances Anne-Cécile RAHIS, Jérôme GILLIARD 10/07/2013 CIGARETTE ELECTRONIQUE L OUTIL CARACTÉRISTIQUES DIFFÉRENTS MODÈLES LES ENJEUX ET

Plus en détail

STRATÉGIES DE L EX-FUMEUR COMMENT ÉVITER LA RECHUTE APRÈS 6 MOIS DE SEVRAGE

STRATÉGIES DE L EX-FUMEUR COMMENT ÉVITER LA RECHUTE APRÈS 6 MOIS DE SEVRAGE STRATÉGIES DE L EX-FUMEUR COMMENT ÉVITER LA RECHUTE APRÈS 6 MOIS DE SEVRAGE Objectif : Savoir soutenir un ex fumeur dans sa lutte contre son envie de fumer. Le médecin généraliste peut aider son patient

Plus en détail

TROUBLES ANXIEUX ET DEPRESSIFS ET DEPENDANCE TABAGIQUE. Dr Philippe GUICHENEZ Tabacologue FMC le Chesnay le 26/11/2005

TROUBLES ANXIEUX ET DEPRESSIFS ET DEPENDANCE TABAGIQUE. Dr Philippe GUICHENEZ Tabacologue FMC le Chesnay le 26/11/2005 TROUBLES ANXIEUX ET DEPRESSIFS ET DEPENDANCE TABAGIQUE Dr Philippe GUICHENEZ Tabacologue FMC le Chesnay le 26/11/2005 Depression et tabac COMMENT LE TABACOLOGUE EVALUE L ANXIETE ET LA DEPRESSION? J Perriot

Plus en détail

BPCO * La maladie respiratoire qui tue à petit feu. En France, 3,5 millions de personnes touchées dont 2/3 l ignorent. 17 000 morts chaque année...

BPCO * La maladie respiratoire qui tue à petit feu. En France, 3,5 millions de personnes touchées dont 2/3 l ignorent. 17 000 morts chaque année... BPCO * La maladie respiratoire qui tue à petit feu. *Bronchopneumopathie chronique obstructive. En France, 3,5 millions de personnes touchées dont 2/3 l ignorent. 17 000 morts chaque année... Fondation

Plus en détail

Les Français et les mesures anti-tabac annoncées par le gouvernement

Les Français et les mesures anti-tabac annoncées par le gouvernement Les Français et les mesures anti-tabac annoncées par le gouvernement Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 78

Plus en détail

Le cannabis en question(s)

Le cannabis en question(s) Le cannabis en question(s) Quelle nocivité présente le cannabis? Il n y a pas de réponse simple à cette question. Les risques liés à la consommation de cannabis sont en effet variables. Ils sont différents

Plus en détail

Addictions et dépendances

Addictions et dépendances Addictions et dépendances Joëlle Visier Médecin Tabacologue CES de Bobigny/CPAM 93 Dr Hervé LE CLESIAU - Médecin Directeur Drogue, toxicomanie, addiction Faiblesse, vice, manie Souffrance, maladie Récompense,

Plus en détail

COMMENT VOUS LIBÉRER DE LA CIGARETTE

COMMENT VOUS LIBÉRER DE LA CIGARETTE TABAC-STOP 209, route d'arlon L-1150 Luxembourg Tél.: 45 30 331 Fax: 45 30 33 33 www.cancer.lu flcc@pt.lu SOMMAIRE Introduction 2 I. LA MOTIVATION 3 Test de motivation 5 II. BIEN S INFORMER 6 Les dépendances

Plus en détail

La cigarette électronique

La cigarette électronique Journée des internes Paris 2015 La cigarette électronique.pour quitter le tabac Pr. B. Dautzenberg, Pneumologue à la Pitié-Salpêtrière Président de la commission AFNOR e-cigarette qui rassemble tous les

Plus en détail

promotion santé Arrêter de fumer C'est possible!

promotion santé Arrêter de fumer C'est possible! promotion santé Arrêter de fumer C'est possible! Une publication des Mutualités Libres Rue Saint-Hubert, 19-1150 Bruxelles T 02 778 92 11 promotionsante@mloz.be www.mloz.be > Coordination : Pascale Janssens

Plus en détail

Programme d aide à l arrêt du tabac chez la femme enceinte et son partenaire

Programme d aide à l arrêt du tabac chez la femme enceinte et son partenaire Programme d aide à l arrêt du tabac chez la femme enceinte et son partenaire Fares asbl Service Prévention Tabac Vlaams Vereniging voor respiratoire gezondheidszorg en Tuberculosebestrijding Rue de la

Plus en détail

TABAC. " Cesser de fumer est la chose la plus facile. Je sais parce que je l ai fait 50 fois! " Mark Twain

TABAC.  Cesser de fumer est la chose la plus facile. Je sais parce que je l ai fait 50 fois!  Mark Twain CITATIONS " Cesser de fumer est la chose la plus facile. Je sais parce que je l ai fait 50 fois! " Mark Twain " A 15ans on fume pour se prouver qu on est un homme, 15 ans après on essaie d arrêter pour

Plus en détail

Marre de la cigarette? Guide pour arrêter de fumer

Marre de la cigarette? Guide pour arrêter de fumer Marre de la cigarette? Guide pour arrêter de fumer Centre d'information pour la PREvention du Tabagisme Avenue de Provence 12 1007 Lausanne Tél. 021 / 623.37.42 Fax : 021 623 37 38 cipret-vaud@fvls.vd.ch

Plus en détail

Journée d échanges ETP BPCO. 16 décembre 2014 La Baume-les-Aix MATINEE

Journée d échanges ETP BPCO. 16 décembre 2014 La Baume-les-Aix MATINEE Journée d échanges ETP BPCO 16 décembre 2014 La Baume-les-Aix MATINEE Matinée Quelle place donner au sevrage tabagique sur l évolution de la BPCO et sur la prise en charge du patient? Impact du sevrage

Plus en détail

Le tabac : comment aider le sevrage par des moyens naturels?

Le tabac : comment aider le sevrage par des moyens naturels? Le tabac : comment aider le sevrage par des moyens naturels? Le tabagisme est une toxicomanie résultant de l'accoutumance à l un ou l autre des produits fabriqués à partir des feuilles de tabac : cigarettes,

Plus en détail

Le cannabis en question(s)

Le cannabis en question(s) Le cannabis en question(s) Quelle nocivité présente le cannabis? Il n y a pas de réponse simple à cette question. Les risques liés à la consommation de cannabis sont en effet variables. Ils sont différents

Plus en détail

Dr Tihomir Iatchev tabacologue Pr Bertrand Dautzenberg, pneumologue, GH Pitié Salpêtrière, Paris

Dr Tihomir Iatchev tabacologue Pr Bertrand Dautzenberg, pneumologue, GH Pitié Salpêtrière, Paris Arrêt du tabac: traitement de première intention de la BPCO et de l asthme. Dr Tihomir Iatchev tabacologue Pr Bertrand Dautzenberg, pneumologue, GH Pitié Salpêtrière, Paris Potentiels conflits d intérêt

Plus en détail

Comité français d éducation pour la santé - 2, rue Auguste Comte - BP 51-92174 Vanves cedex - France

Comité français d éducation pour la santé - 2, rue Auguste Comte - BP 51-92174 Vanves cedex - France LA SANTÉ EN CHIFFRES LA SANTÉ EN C CHIFFRES LA SANTÉ EN CHIFFRES LA S EN CHIFFRES LA SANTÉ EN CHIFFRES L SANTÉ EN CHIFFRES LA SANTÉ EN CHI RES LA SANTÉ EN CHIFFRES LA SANTÉ CHIFFRES LA SANTÉ EN CHIFFRES

Plus en détail

Alimentation et tabac

Alimentation et tabac Alimentation et tabac Le rôle du tabac dans la régulation du poids Les modifications à l arrêt de la cigarette Les conseils (TCC) pour ne pas prendre de poids Les constatations A âge égal, sexe et conditions

Plus en détail

C est décidé, j arrête de fumer

C est décidé, j arrête de fumer C est décidé, j arrête de fumer 3 C'EST DÉCIDÉ, J'ARRÊTE DE FUMER Cette brochure est destinée aux personnes qui sont prêtes à tenter d'arrêter de fumer. Elle est destinée aussi bien aux femmes qu aux hommes,

Plus en détail

TARIFICATION PRIVILÉGIÉE

TARIFICATION PRIVILÉGIÉE TARIFICATION PRIVILÉGIÉE Pour Solution 10 et Solution 20 Guide des critères 2015 RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS Table des matières À propos du présent guide...1 Taux privilégiés...1 Disponibilité...1 Catégories

Plus en détail

Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca

Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Documents imprimés Une étape à la fois 1 2 Pour les personnes qui ne veulent pas cesser

Plus en détail

QUI PEUT CONTRACTER LA FA?

QUI PEUT CONTRACTER LA FA? MODULE 1 : COMPRENDRE LA FIBRILLATION AURICULAIRE 16 QUI PEUT CONTRACTER LA FA? La FA est plus fréquente chez les personnes âgées. Par contre, la FA dite «isolée» (c.-à-d. sans qu il y ait de maladie du

Plus en détail