COMPORTEMENT DES FUMEURS EN BELGIQUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMPORTEMENT DES FUMEURS EN BELGIQUE"

Transcription

1 COMPORTEMENT DES FUMEURS EN BELGIQUE Rapport adressé à la Fondation contre le Cancer GfK Significant 2013 Comportement des fumeurs en Belgique 14 August

2 Introduction : Contexte et objectifs Méthode d étude GfK Significant 2013 Comportement des fumeurs en Belgique 14 August

3 Contexte et objectifs Méthode d étude Contexte et objectifs La Fondation contre le Cancer est une fondation belge qui a pour mission de lutter contre le cancer. L étude a été élaborée pour avoir un aperçu quantitatif détaillé sur le comportement des fumeurs en Belgique en Méthode d étude N=4002 interviews de Belges de ans Toutes les interviews ont été réalisées par l intermédiaire du système CATI (Computer Assisted Telephone Interviewing). Des quotas ont été fixés (et croisés) par : Province Sexe Âge 30 % des interviews ont été réalisées auprès de répondants mobiles uniquement (qui n ont plus de ligne de téléphone fixe). Durée du questionnaire : Non fumeurs et anciens fumeurs : ± 5 min. Fumeurs : ± 7 min. Période de travail sur le terrain : du 29 avril au 28 mai GfK Significant 2013 Comportement des fumeurs en Belgique 14 August

4 Vue d ensemble des réponses Le taux de réponse est de 38 % (nombre de répondants/ nombre de personnes au bout du fil). n= Personnes du groupe cible au bout du fil n= % Répondants qui ont entièrement parcouru le questionnaire GfK Significant 2013 Comportement des fumeurs en Belgique 14 August

5 Pondération Les résultats ont été pondérés lors du traitement en fonction de la classe sociale (selon la répartition réelle de cette variable au sein de la population belge). Il ressort de ces chiffres que les classes sociales économiquement favorisées (1 & 2) sont légèrement surreprésentées dans l échantillon. Ce rapport inclut les chiffres pondérés. Classe sociale Avant pondération Après pondération Classe sociale 1 16% 13% Classe sociale 2 19% 15% Classe sociale 3 14% 11% Classe sociale 4 10% 12% Classe sociale 5 12% 14% Classe sociale 6 9% 12% Classe sociale7 8% 12% Classe sociale 8 6% 5% Les données ne sont pas connues 8% 7% Base: Tous, n=4.002 GfK Significant 2013 Comportement des fumeurs en Belgique 14 August

6 Profil sociodémographique de l échantillon L échantillon (pondéré) est représentatif de la population belge. Sexe Âge Région Provinces 49% 51% ans ans ans ans 4% 11% 17% 18% 60% 30% 9% Anvers Flandre-Orientale Hainaut Flandre-Occidentale Brabant flamand 17% 14% 12% 11% 10% Homme Femme ans ans 65+ ans 19% 17% 14% Flandre Wallonie Bruxelles Bruxelles Liège Limbourg Brabant wallon 3% 9% 9% 8% Luxembourg 2% Éducation* Profession* Classe sociale* 34% 57% Inactif Employé 24% 38% Classe sociale % Ouvrier 19% Classe sociale % 9% Indépendant 7% Classe sociale % Supérieur Secondaire Primaire Cadre 7% Classe sociale 7-8 * Les pourcentages sont calculés sur l échantillon total dont les Chômeur/sans données sont connues. 5% travail Base: Tous, n=4.002 Classe 1 = classe sociale la plus élevée GfK Significant 2013 Comportement des fumeurs en Belgique 14 August 2013 Classe 8 = classe sociale la moins élevée 6 18%

7 Fumer en Belgique GfK Significant 2013 Comportement des fumeurs en Belgique 14 August

8 Vue d ensemble 27 % de l échantillon peuvent être considérés au total comme fumeurs (22 % quotidiens et 5 % non quotidiens). Le pourcentage de fumeurs est plus élevé chez les hommes, dans la tranche d âge ans et ans, dans le sud du pays, chez les personnes à la recherche d un emploi et les ouvriers, et dans les classes sociales économiquement plus défavorisées (5-).Les répondants plus jeunes peuvent être davantage considérés comme des fumeurs occasionnels. TOTAL Homme (n=1.961) Femme (n=2.041) 41% 51% 61% 27% 22% 5% 18% 5% 22% 27% 18% 27% Total fumeurs 32% 21% TOTAL Ouvrier (n=665) Employé (n=1.016) 36% 51% 56% 24% 22% 4% 20% 5% 36% 4% 22% 20% 27% Total fumeurs 40% 24% ans (n=186) 82% 7% 8% 15% Indépendant (n=332) 52% 26% 19% 22% ans (n=458) ans (n=680) ans (n=751) ans (n=778) 64% 49% 54% 45% 8% 9% 19% 15% 7% 28% 20% 23% 24% 27% 28% 35% 26% 31% Cadre (n=344) Sans travail (n=176) Inactif (n=1.445) 40% 60% 55% 13% 10% 21% 23% 4% 15% 37% 5% 17% 19% 47% 21% ans (n=642) 39% 36% 22% 25% 65+ ans (n=507) 52% 32% 14% 16% Cl. Soc. 1-2 (n=1.404) 62% 19% 5% 14% 19% FL (n=2.324) 50% BR (n=396) 60% WA (n=1.282) 50% 25% 4% 21% 25% 16% 5% 19% 24% 19% 5% 25% 31% Cl. Soc. 3-4 (n=929) 47% 28% 21% 25% Cl. Soc. 5-6 (n=824) Cl. Soc. 7-8 (n=539) 44% 43% 23% 23% 5% 28% 31% 33% 34% Base: Tous, n=4.002 Je n ai jamais fumé Je fumais mais j ai arrêté GfK Significant 2013 Comportement des fumeurs en Belgique 14 August 2013 Je fume mais pas tous les jours Je fume tous les jours 8

9 Nombre de cigarettes par jour Fumeurs quotidiens uniquement Les fumeurs quotidiens fument en moyenne 16 cigarettes par jour. Les hommes fument davantage que les femmes. Les ans fument davantage que dans d'autres tranches d'âge. Le nombre de cigarettes par jour augmente selon que la classe socio-économique du fumeur diminue. Nombre moyen de cigarettes fumées Nombre moyen de cigarettes fumées TOTAL 20% 40% 21% 19% 16 TOTAL 20% 40% 21% 19% 16 Homme (n=497) 18% 39% 21% 22% 17 FL (n=468) 23% 37% 20% 20% 16 Femme (n=340) 24% 41% 21% 14% 15 BR (n=70) 10% 46% 27% 17% 16 WA (n=299) 17% 43% 22% 17% ans (n=95) 34% 41% 16% 8% 12 Cl. soc. 1-2 (n=190) 28% 42% 17% 13% ans (n=337) 20% 42% 22% 16% 16 Cl. soc. 3-4 (n=194) 19% 44% 22% 15% ans (n=334) 16% 39% 21% 24% 17 Cl. soc. 5-6 (n=229) 18% 42% 21% 18% ans (n=71) 27% 35% 22% 16% 15 Cl. soc. 7-8 (n=161) 17% 32% 25% 27% 19 Base: Fumeurs quotidiens, n=837 GfK Significant 2013 Comportement des fumeurs en Belgique 14 August 2013 < >20 9

10 Type de produit de tabac fumé Fumeurs uniquement 3 fumeurs sur 4 fument des cigarettes normales. La pénétration des cigarettes normales est sensiblement moins importante chez les fumeurs plus âgés (par rapport au tabac à rouler et au cigare), en Belgique francophone (par rapport au tabac à rouler), et chez les répondants de classe sociale économiquement moins favorisée (par rapport au tabac à rouler). 1 fumeur très jeune sur 10 fume également occasionnellement du narguilé. La cigarette électronique reste limitée pour l instant aux fumeurs en Flandre et dans la région de Bruxelles. Sexe Âge Région Classe sociale Homme Femme FL BR WA n=603 n=421 n=148 n=409 n=385 n=82 n=566 n=93 n=365 n=267 n=229 n=269 n=182 Cigarette classique 75% 74% 77% 88% 80% 69% 59% 80% 82% 66% 84% 74% 73% 67% Tabac à rouler 35% 37% 33% 31% 35% 37% 41% 32% 28% 43% 22% 31% 34% 53% Cigare ou cigarillo 9% 13% 2% 5% 7% 11% 17% 8% 6% 11% 10% 6% 10% 10% Pipe à eau 2% 3% 1% 10% 2% 1% 0% 3% 0% 2% 4% 0% 2% 3% Cigarette électronique 2% 2% 2% 0% 3% 3% 0% 4% 2% 0% 2% 2% 2% 3% Pipe 1% 1% 0% 1% 1% 1% 2% 1% 0% 1% 2% 1% 1% 1% Autre 0% 1% 0% 2% 0% 0% 0% 1% 0% 0% 0% 0% 1% 0% Base: Fumeurs, n=1.024 GfK Significant 2013 Comportement des fumeurs en Belgique 14 August

11 Type de produit du tabac fumé : cigarettes mentholées Fumeurs uniquement de cigarettes Les femmes (et surtout les femmes plus jeunes) fument nettement plus souvent des cigarettes mentholées que les hommes. TOTAL 85% 14% HOMMES Homme (n=444) 89% 10% ans (n=85) 81% 19% Femme (n=331) 80% 20% ans (n=205) 89% 10% ans (n=131) ans (n=329) ans (n=268) 77% 85% 89% 23% 15% 10% ans (n=132) 65+ ans (n=22) 93% 94% 5% 6% 65+ ans (n=47) 90% 10% FL (n=455) BR (n=77) WA (n=243) 84% 87% 87% 16% 9% 13% FEMMES ans (n=46) 68% 30% Cl. soc. 1-2 (n=224) Cl. soc. 3-4 (n=169) Cl. soc. 5-6 (n=197) Cl. soc. 7-8 (n=119) Base: Fumeurs de cigarettes classiques, n=775 85% 86% 88% 83% 15% 14% 12% 16% ans (n=124) ans (n=136) 65+ ans (n=25) 77% 84% 87% 23% 16% 13% Ne fume pas des cigarettes mentholées Ne sait pas GfK Significant 2013 Comportement des fumeurs en Belgique 14 August 2013 Fume des cigarettes mentholées 11

12 Où a été acheté le dernier paquet de cigarettes/ tabac à rouler? Fumeurs uniquement Les cigarettes et le tabac à rouler s'achètent surtout en librairie (40 %) et dans les grandes surfaces (23 %). Les grandes surfaces prennent plus d'importance comme lieu d'achat chez les femmes. Les fumeurs plus âgés achètent leurs cigarettes et leur tabac à rouler plus souvent que les autres tranches d'âge en librairie, et plus souvent également en grande surface. Les jeunes et les fumeurs de la région de Bruxelles achètent plus souvent leurs cigarettes dans les magasins de nuit. Les fumeurs de ans achètent plus souvent leur paquet de cigarettes à une station essence. Sexe Âge Région Classe sociale Homme Femme FL BR WA n=603 n=421 n=148 n=409 n=385 n=82 n=566 n=93 n=365 n=267 n=229 n=269 n=182 Librairie 40% 38% 42% 31% 36% 45% 48% 40% 42% 38% 37% 40% 39% 44% Supermarché 23% 19% 30% 18% 22% 26% 29% 25% 16% 23% 22% 21% 25% 25% Station-service Night shop Magasin de quartier 11% 10% 9% 12% 10% 6% 17% 9% 4% 11% 8% 13% 13% 12% 12% 9% 13% 6% 28% 12% 3% 0% 8% 19% 10% 14% 9% 8% 7% 9% 7% 10% 8% 8% 11% 8% 7% 9% 6% 10% 9% 11% Magasin de tabac spécialisé Le Grand Duché du Luxembourg Automate Cigarettes bon marché par amis ou vendeurs sur la voie publique Autre 3% 1% 1% 0% 1% 4% 2% 1% 2% 4% 7% 3% 6% 2% 3% 5% 3% 2% 1% 1% 1% 1% 2% 1% 1% 1% 3% 1% 1% 2% 1% 1% 0% 3% 0% 0% 0% 1% 0% 0% 1% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 1% 0% 0% 1% 1% 2% 1% 1% 0% 1% 3% 1% 2% 1% 1% 1% Ne sait pas 1% 1% 0% 0% 1% 1% 0% 1% 0% 0% 1% 0% 1% 1% - N achètent pas eux-mêmes de cigarettes (occasion de fumer) - Aéroport Base: Fumeurs, n= A l étranger (Etats-Unis, France, Egypte) GfK Significant 2013 Comportement des fumeurs en Belgique 14 - August Carwash Marché noir

13 Le médecin généraliste conseille d arrêter de fumer Fumeurs uniquement 4 fumeurs sur 10 ont déjà entendu leur médecin généraliste leur conseiller d arrêter de fumer. TOTAL 59% 40% ans (n=148) 72% 27% ans (n=409) 63% 36% ans (n=385) 52% 47% 65+ ans (n=82) 52% 48% Le médecin généraliste ne vous a pas spontanément proposé d arrêter de fumer Ne sait pas Le médecin généraliste vous a spontanément proposé d arrêter de fumer Base: Fumeurs, n=1.024 GfK Significant 2013 Comportement des fumeurs en Belgique 14 August

14 Intention d arrêter de fumer Fumeurs uniquement Plus de la moitié des fumeurs exprime le souhait d'arrêter de fumer dont la majorité au cours de l'année à venir. Cette intention d'arrêter diminue en fonction de la classe sociale et économique du répondant. Total souhaite arrêter Total souhaite arrêter TOTAL 36% 6% 16% 42% 58% TOTAL 36% 6% 16% 42% 58% Homme (n=603) 37% 6% 16% 41% 57% FL (n=566) 35% 6% 15% 44% 58% Femme (n=421) 35% 6% 16% 43% 59% BR (n=93) WA (n=365) 35% 39% 5% 18% 5% 18% 43% 38% 61% 57% 5-24 ans (n=148) 38% 7% 22% 33% 55% Cl. soc. 1-2 (n=267) 34% 5% 16% 44% 61% 5-44 ans (n=409) 35% 5% 19% 40% 59% Cl. soc. 3-4 (n=229) 33% 4% 19% 44% 62% 5-64 ans (n=385) 37% 6% 13% 45% 58% Cl. soc. 5-6 (n=269) 36% 8% 16% 40% 56% 65+ ans (n=82) 39% 6% 7% 48% 55% Cl. soc. 7-8 (n=182) 40% 6% 12% 42% 55% Non, je ne souhaite pas arrêter Base: Fumeurs, n=1.024 Je ne sais pas Oui, je souhaite arrêter de fumer mais pas dans l année GfK Significant 2013 Comportement des fumeurs en Belgique 14 August Oui, je souhaite arrêter de fumer dans l année

15 Accompagnement souhaité pour arrêter de fumer Fumeurs seulement (qui veulent arrêter) 70 % des fumeurs actuels qui ont l'intention d'arrêter de fumer expriment le souhait de le faire avec un accompagnement. Ils veulent faire appel, dans l ordre, de préférence à un médecin ou une infirmière/ un infirmier, un pharmacien, ou un tabacologue. L'accompagnement téléphonique et en ligne remporte moins de succès qu'une assistance face à face, mais est néanmoins cité par quelque 10 % des fumeurs. La plupart des répondants qui souhaitent arrêter de fumer connaissent le numéro de Tabacstop surtout par l'intermédiaire de la télévision ou de la radio, ou parce qu'il est mentionné sur les paquets de cigarettes. Accompagnement préféré Connaissance de la ligne téléphonique gratuite Un médecin ou une infirmière 43% 68% 33% Connait la ligne téléphonique gratuite Un pharmacien 30% Ne connait pas la ligne téléphonique gratuite Un tabacologue 24% Aide téléphonique comme Tabacstop 11% Par où connaissez-vous la ligne Tabacstop? Aide de sevrage en ligne 10% Télé/radio Sur les paquets de cigarettes 31% 43% Ne sait pas 31% Internet 12% Professionnel de santé 10% Autres médias 24% Autres sources 15% Base: Fumeurs souhaitant arrêter de fumer, n=593 Base: Fumeurs souhaitant arrêter de fumer et connaissant la ligne téléphonique gratuite, n=400 GfK Significant 2013 Comportement des fumeurs en Belgique 14 August

16 S arrêter de fumer, avec quelle aide? Uniquement les anciens fumeurs La grande majorité des répondants qui ont cessé de fumer l ont toutefois fait sans accompagnement de médecin ou d un autre prestataire de service. J ai arrêté sans aide extérieure 88% Un médecin ou une infirmière 7% Le pharmacien 5% Un thérapeute alternatif 2% Un tabacologue 1% Autre 3% Base: Anciens fumeurs, n=875 GfK Significant 2013 Comportement des fumeurs en Belgique 14 August

17 Vue de la publicité pour le tabac Uniquement les fumeurs 1 fumeur sur 4 dit avoir vu une publicité sur le tabac au cours des 3 derniers mois avant tout ou chez le libraire/dans un magasin de tabac (47 %) et dans la presse (23 %). Les jeunes fumeurs entre 15 et 24 ans ont vu nettement plus de publicité sur le tabac que les autres tranches d'âge (37 %). Où avez-vous vu de la publicité pour le tabac? 5% Librairie/ magasin de tabac 47% 71% Presse 23% 24% Autre point de vente Internet 12% 8% ans (n=148) 37% Étranger 6% ans (n=409) 18% Sorties 4% ans (n=385) 24% 65+ ans (n=82) 25% Festival Autre 2% 27% A vu de la publicité pour le tabac (3 derniers mois) Ne sait pas 7% N'a pas vu de la publicité pour le tabac (3 derniers mois) Base: Fumeurs qui ont vu au cours des 3 derniers mois de la pub pour la tabac, n=236 Pas d'opinion Base: Fumeurs, n=1.024 GfK Significant 2013 Comportement des fumeurs en Belgique 14 August

18 Fumer au restaurant ou au café L'interdiction de fumer dans les cafés semble encore souvent contournée. 28 % des répondants qui se sont rendus au cours des 6 derniers mois dans un café se plaignent d'y avoir vu des fumeurs (ailleurs que dans une salle fermée). Au restaurant, 4 % seulement des répondants ont encore vu quelqu'un y fumer au cours des derniers mois. Vu quelqu un fumer à l'intérieur du restaurant et pas dans la salle fumeur? 91% 5% 96/4* Non Pas allé(e) au restaurant au cours des 6 derniers mois Sans avis Oui Vu quelqu un fumer à l'intérieur du café et pas dans la salle fumeur? 60% 16% 23% 72/28* Non Pas allé(e) au café au cours des 6 derniers mois Sans avis Oui * = Nb de répondants n ayant pas vu divisé par le nb de rép. qui ont vu une personne fumer à l intérieur (calculé sur la base totale de l échantillon; sans tenir compte des répondants qui ne sont pas allés au restaurant/café au cours de 6 derniers mois) Base: Tous, n=4.002 GfK Significant 2013 Comportement des fumeurs en Belgique 14 August

19 Attitudes par rapport à la cigarette et aux mesures d interdiction de fumer GfK Significant 2013 Comportement des fumeurs en Belgique 14 August

20 Attitude par rapport à l interdiction de logos et d autres images sur les paquets de cigarettes Un peu plus de la moitié de l'échantillon (total) est en faveur de l'interdiction des logos et d'autres images sur les paquets de cigarettes. C'est surtout le cas chez les anciens fumeurs et les non-fumeurs. Chez les fumeurs actuels, les avis à cet égard sont plutôt opposés (le groupe favorable est environ aussi important que le groupe défavorable). Partisan de l'interdiction de logos et autres images sur les paquets de cigarettes? TOTAL 26% 21% 53% Fumeurs (n=1.024) 41% 14% 46% Anciens fumeurs (n=875) 20% 24% 56% N'a jamais fumé (n=2.103) 20% 23% 56% Non Sans avis Oui Base: Tous, n=4.002 GfK Significant 2013 Comportement des fumeurs en Belgique 14 August

21 Attitude par rapport à l interdiction de fumer dans tous les lieux publics La grande majorité est en faveur de la mesure d'interdiction de fumer dans tous les lieux publics. Même chez les fumeurs actuels, même si le % de partisans est inférieur ici que chez les anciens fumeurs et non fumeurs. Trouvez-vous la mesure qui rend tous les endroits publics non-fumeurs légitime? Totaal pas légitime Total légitime TOTAL 19% 11% 8% 20% 60% 80% Fumeurs (n=1.024) 33% 21% 12% 23% 43% 66% Anciens fumeurs (n=875) 22% 11% 11% 22% 55% 77% N'a jamais fumé (n=2.103) 11% 6% 5% 18% 70% 88% Base: Tous, n=4.002 Pas du tout légitime Plutôt pas légitime Sans avis Plutôt légitime Tout à fait légitime GfK Significant 2013 Comportement des fumeurs en Belgique 14 August

22 Attitude par rapport à des mesures potentielles permettant de réduire le nombre de fumeurs 9 sur 10 veulent voir affiché le numéro de Tabacstop sur tous les paquets de tabac à rouler Les anciens fumeurs et non fumeurs sont visiblement davantage favorables à des mesures proposées pour réduire le nombre de fumeurs que les fumeurs actuels. Ce n'est que sur la mention du numéro de Tabacstop et de la subvention publique pour le remboursement des médicaments cibles que les 3 groupes sont unanimement d'accord. Les anciens fumeurs et non fumeurs pensent également que l'interdiction de fumer dans les lieux publics a un impact positif sur le nombre de crises cardiaques (3 sur 4), que la publicité pour le tabac devrait être interdite sur le lieu de vente (70 à 76 %) et que le prix des cigarettes devrait être majoré (de 61 à 74 %). Total pas d accord Total d accord Fumeurs Anciens fumeurs N a jamais fumé n=1.024 n=875 n=2.103 Le numéro de la ligne Tabacstop devrait être indiqué sur tous les paquets de tabac à rouler 9% 6% 9% 80% 89% 85% 88% 92% Les autorités devraient mieux soutenir l aide au sevrage en remboursant les médicaments efficaces 25% 18% 7% 15% 58% 73% 76% 67% 74% Rendre tous les endroits publics totalement non-fumeur, entraîne une diminution du nombre de crises cardiaques 21% 13% 8% 8% 18% 53% 71% 57% 74% 77% La publicité pour le tabac sur le lieu de vente devrait être interdit 28% 20% 8% 12% 58% 70% 57% 70% 76% Le prix des cigarettes devrait être augmenté de 50 centimes 39% 33% 7% 10% 47% 57% 22% 61% 74% Base: Tous, n=4.002 Pas d accord Plutôt pas d accord Ne sait pas Plutôt d accord D accord GfK Significant 2013 Comportement des fumeurs en Belgique 14 August

23 Attitude par rapport à la cigarette dans son propre logement Chez 6 fumeurs sur 10, la cigarette est autorisée dans le logement privé (la moitié environ dans des endroits réservés). Dans les groupes d anciens fumeurs et de non fumeurs, cette part est limitée respectivement à 1 sur 4 et 1 sur 5. Est-ce que fumer est autorisé, restreint ou interdit dans votre maison? Total fumer est autorisé TOTAL 67% 17% 15% 32% Fumeurs (n=1.024) 41% 28% 31% 59% Anciens fumeurs (n=875) 72% 16% 12% 28% N'a jamais fumé (n=2.103) 78% 12% 8% 21% Base: Tous, n=4.002 Fumer est totalement interdit à l intérieur Fumer est autorisé dans certaines pièces Sans avis Fumer est totalement autorisé à l intérieur GfK Significant 2013 Comportement des fumeurs en Belgique 14 August

24 Conclusions GfK Significant 2013 Comportement des fumeurs en Belgique 14 August

25 Comportement des fumeurs en Belgique Conclusions Pourcentage général de fumeurs 27 % des Belges déclarent être des fumeurs. 22 % fument tous les jours. 5 % ne fument pas tous les jours et peuvent donc être considérés comme des fumeurs occasionnels. On trouve surtout des fumeurs dans les groupes de population suivants: Chez les hommes (32 %) Dans les tranches d âge de ans (35 %) et ans (31 %) Au sud de la Belgique (31 %) Chez les personnes à la recherche d un emploi (47 %) et les ouvriers (40 %) Chez les classes sociales économiquement plus défavorisées (33 % de la classe 5-6 et 34 % de la classe7-8) Les plus jeunes peuvent être considérés plus souvent comme des fumeurs occasionnels. La moitié des fumeurs entre 15 et 24 ans (15 % au total) ne fume pas (encore) tous les jours. Nombre de cigarettes Les fumeurs (quotidiens) fument en moyenne 16 cigarettes par jour. Les hommes fument davantage que les femmes. Les ans fument davantage que dans d'autres tranches d'âge. Le nombre de cigarettes par jour augmente selon que la classe sociale économique du fumeur diminue. GfK Significant 2013 Comportement des fumeurs en Belgique 14 August

26 Comportement des fumeurs en Belgique Conclusions Type de produit de tabac 3 fumeurs sur 4 fument des cigarettes normales. 35 % des fumeurs fument du tabac à rouler. 9 % fument (également de temps à autre) un cigare ou un cigarillo. La pénétration des cigarettes normales est sensiblement moins importante : chez les fumeurs plus âgés (par rapport au tabac à rouler et au cigare) en Belgique francophone (par rapport au tabac à rouler) chez les répondants de classe sociale économiquement moins favorisée (par rapport au tabac à rouler) 1 fumeur très jeune sur 10 fume également occasionnellement du narguilé. La cigarette électronique reste limitée à 2 % des fumeurs. 14 % des fumeurs de cigarettes fument des cigarettes mentholées. Ce % est sensiblement supérieur chez les femmes des tranches d'âge plus jeunes : Parmi toutes les femmes qui fument,1 femme sur 5 fume des cigarettes mentholées. Parmi toutes les femmes qui fument entre 15 et 24 ans, 30 % fument des mentholées. Ce pourcentage est de 23 % pour les femmes de 25 à 44 ans. Le % de femmes qui fument des mentholées est nettement moindre après 45 ans. GfK Significant 2013 Comportement des fumeurs en Belgique 14 August

27 Comportement des fumeurs en Belgique Conclusions Point d achat Les cigarettes et le tabac à rouler s'achètent surtout chez le libraire (40 %) et dans les grandes surfaces (23 %). 11 % des produits du tabac s'achètent à la station essence, et 10 % dans une boutique ouverte la nuit. Les grandes surfaces sont un lieu d'achat plus important chez les femmes (30 %). Les fumeurs plus âgés, de plus de 45 ans, achètent leurs cigarettes et leur tabac à rouler plus souvent que les autres tranches d'âge chez le libraire, et plus souvent également en grande surface. Les jeunes achètent plus souvent leurs cigarettes dans les magasins de nuit (28 % chez les ans et 12 % chez les ans). C'est également le cas pour les fumeurs de la région de Bruxelles (19 %). Les fumeurs entre ans achètent également plus souvent des cigarettes à la station essence (17 %). GfK Significant 2013 Comportement des fumeurs en Belgique 14 August

28 Comportement des fumeurs en Belgique Conclusions Arrêter de fumer Plus de la moitié des fumeurs exprime le souhait d arrêter de fumer dont la moitié au cours de l'année à venir. Cette intention d'arrêter diminue en fonction de la classe sociale et économique du répondant. 70 % des fumeurs actuels qui ont l'intention d'arrêter de fumer expriment le souhait de le faire avec un accompagnement. Ils veulent faire appel de préférence à un médecin ou une infirmière/ un infirmier (43 %), un pharmacien (30 % ) ou un tabacologue (24 %). L'accompagnement téléphonique et en ligne remporte moins de succès qu'une assistance face à face, mais est néanmoins cité par quelque 10 % des fumeurs. On constate toutefois que 9 anciens fumeurs sur 10 ont arrêté de fumer sans accompagnement d'un médecin ou d'un autre soignant. 4 fumeurs sur 10 ont déjà entendu leur médecin généraliste leur conseiller d'arrêter de fumer. 7 répondants sur 10 qui souhaitent arrêter de fumer connaissent le numéro de la ligne d aide gratuite surtout par l'intermédiaire de la télévision ou de la radio, ou parce qu'il est mentionné sur les paquets de cigarettes. GfK Significant 2013 Comportement des fumeurs en Belgique 14 August

29 Remarques sur la fumée dans l environnement Conclusions Publicité 1 fumeur sur 4 dit avoir vu une publicité sur le tabac au cours des 3 derniers mois avant tout chez le libraire ou dans un magasin de tabac (47 %) et dans la presse (23 %). Les jeunes fumeurs entre 15 et 24 ans ont vu nettement plus de publicité sur le tabac que les autres tranches d'âge (37 %). Fumer au restaurant ou au café L'interdiction de fumer dans les cafés semble encore souvent contournée. 28 % des répondants qui se sont rendus au cours des 6 derniers mois dans un café se plaignent d'y avoir vu des fumeurs (ailleurs que dans une salle fermée). Au restaurant, 4 % seulement des répondants ont encore vu quelqu'un y fumer au cours des derniers mois. GfK Significant 2013 Comportement des fumeurs en Belgique 14 August

30 Attitudes face à la cigarette, et mesures prises pour la contrer Conclusions Attitude par rapport à l'interdiction figurant sur les logos, et les autres images sur les paquets de cigarettes Un peu plus de la moitié de l'échantillon (total) est en faveur de l'interdiction des logos et d'autres images sur les paquets de cigarettes. C'est surtout le cas chez les anciens fumeurs et les non-fumeurs. Chez les fumeurs actuels, les avis à cet égard sont plutôt opposés (le groupe favorable est environ aussi important que le groupe défavorable). Attitude par rapport à l'interdiction de fumer dans tous lieux publics 8 Belges sur 10 sont en faveur de la mesure d'interdiction de fumer dans tous les lieux publics. Même chez les fumeurs actuels, 66 % sont pour cette mesure. Attitude par rapport aux mesures potentielles permettant de réduire le nombre de fumeurs : 9 Belges sur 10 veulent que le numéro de Tabacstop figure sur tous les paquets de tabac à rouler Les anciens fumeurs et non fumeurs sont visiblement davantage favorables aux mesures proposées pour réduire le nombre de fumeurs que les fumeurs actuels. Ce n'est que sur la mention du numéro de Tabacstop (89 %) et de la subvention publique pour le remboursement des médicaments cibles (113 %) que tous les groupes sont unanimement d'accord. Les anciens fumeurs et non fumeurs pensent également que l'interdiction de fumer dans les lieux publics a un impact positif sur le nombre de crises cardiaques (3 sur 4), que la publicité pour le tabac devrait être interdite sur le lieu de vente (70 à 76 %) et que le prix des cigarettes devrait être majoré de 0,5 (de 61 à 74 %) GfK Significant 2013 Comportement des fumeurs en Belgique 14 August

31 Attitudes face à la cigarette, et mesures prises pour la contrer Conclusions Attitude face à la cigarette à la maison Chez 6 fumeurs sur 10, la cigarette est autorisée à la maison chez la moitié, elle est confinée à des endroits précis. Dans le groupe d'anciens fumeurs et de non-fumeurs, cette part se limite respectivement à 1 sur 4 et 1 sur 5. GfK Significant 2013 Comportement des fumeurs en Belgique 14 August

32 DES QUESTIONS? GfK Significant, Arnould Nobelstraat 42, 3000 Leuven Phone , Fax , GfK Significant 2013 Comportement des fumeurs en Belgique 14 August

33 GfK Significant 2013 Comportement des fumeurs en Belgique 14 August

COMPORTEMENT DES FUMEURS EN BELGIQUE 2014

COMPORTEMENT DES FUMEURS EN BELGIQUE 2014 COMPORTEMENT DES FUMEURS EN BELGIQUE 2014 Rapport adressé à la Fondation contre le Cancer GfK Belgium 2014 Comportement des fumeurs en Belgique 20 August 2014 1 Introduction : Contexte et objectifs Méthode

Plus en détail

Comportement des fumeurs en Belgique 2015

Comportement des fumeurs en Belgique 2015 Comportement des fumeurs en Belgique 2015 Un rapport pour la Fondation contre le Cancer Réalisé par GFK Avec le soutien des autorités 1 Contexte et méthodologie La Fondation contre le Cancer est une fondation

Plus en détail

ENQUÊTE : PAS DE RAZ-DE-MARÉE POUR LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE

ENQUÊTE : PAS DE RAZ-DE-MARÉE POUR LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE ENQUÊTE : PAS DE RAZ-DE-MARÉE POUR LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE Bruxelles, juillet 2014 La nouvelle enquête de la concernant le comportement des fumeurs montre que la cigarette électronique n a pas connu

Plus en détail

Les fumeurs et l arrêt du tabac

Les fumeurs et l arrêt du tabac Mai 2013 Référence : n 111261 Contacts : Damien Philippot 01 45 84 14 44 damien.philippot@ifop.com Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude 3 - Les principaux enseignements Page 2 1 La

Plus en détail

2013 Enquête sur la consommation de substances psychoactives en population générale Martinique 2011. Consommation de tabac

2013 Enquête sur la consommation de substances psychoactives en population générale Martinique 2011. Consommation de tabac 2013 Enquête sur la consommation de substances psychoactives en population générale Martinique 2011 Consommation de tabac Enquête sur la consommation de substances psychoactives en population générale

Plus en détail

Les Français et les mesures anti-tabac annoncées par le gouvernement

Les Français et les mesures anti-tabac annoncées par le gouvernement Les Français et les mesures anti-tabac annoncées par le gouvernement Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 78

Plus en détail

Satisfaction du patient

Satisfaction du patient Satisfaction du patient Johan Van der Heyden Institut Scientifique de Santé Publique Direction opérationnelle Santé publique et surveillance Rue J. Wytsman, 14 B - 1050 Bruxelles 02 / 642 57 26 E-mail

Plus en détail

Résultats pour la Communauté Française Analyse Vaccination (chez les adultes) Enquête Santé, Belgique, 1997

Résultats pour la Communauté Française Analyse Vaccination (chez les adultes) Enquête Santé, Belgique, 1997 6.4.1. Introduction L importance des programmes de vaccination a été largement démontrée. Les questions n ont été posée qu aux personnes âgées de 15 ans et plus parce que la couverture vaccinale chez les

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Fondation contre le Cancer Chaussée de Louvain 479 1030 Bruxelles 02/743 45 75 (communication)

COMMUNIQUE DE PRESSE Fondation contre le Cancer Chaussée de Louvain 479 1030 Bruxelles 02/743 45 75 (communication) ARRETS EN BAISSE ET «RECHUTES» EN HAUSSE : LE NOMBRE DE FUMEURS AUGMENTE A NOUVEAU! Bruxelles, 1 mars 2010. Le nombre de fumeurs a encore augmenté en 2009, pour atteindre 32% de fumeurs quotidiens. C'est

Plus en détail

Les Français et la perception du respect de l interdiction de fumer dans les cafés, bars et restaurants...p.3

Les Français et la perception du respect de l interdiction de fumer dans les cafés, bars et restaurants...p.3 Perception des Français du respect de l interdiction de fumer dans les cafés et bars, et dans les restaurants, un an après son application Résultats de deux enquêtes Dossier de presse 7 janvier 2009 1

Plus en détail

La consommation de tabac de la population suisse entre 2001 et 2010

La consommation de tabac de la population suisse entre 2001 et 2010 Hans Krebs Kommunikation und Publikumsforschung Psychologisches Institut Sozial- und Gesundheitspsychologie La consommation de tabac de la population suisse entre 2001 et 2010 Résumé du rapport de recherche

Plus en détail

Accompagnement des fumeurs dans l arrêt du tabac. opinionway pour Burson Marsteller I&E- Accompagnement à l arrêt du tabac page 1

Accompagnement des fumeurs dans l arrêt du tabac. opinionway pour Burson Marsteller I&E- Accompagnement à l arrêt du tabac page 1 Accompagnement des fumeurs dans l arrêt du tabac opinionway pour Burson Marsteller I&E- Accompagnement à l arrêt du tabac page 1 Méthodologie et échantillon Mode de recueil Online sur système CAWI (Computer

Plus en détail

Résultats pour la Région Wallonne Contacts avec le Médecin Spécialiste Enquête de Santé, Belgique, 1997

Résultats pour la Région Wallonne Contacts avec le Médecin Spécialiste Enquête de Santé, Belgique, 1997 7.2.1. Introduction Les consultations ambulatoires chez un médecin spécialiste constituent en Belgique, par le fait que les soins de deuxième ligne sont directement accessibles, une part importante de

Plus en détail

LES AUDIENCES COLLECTIVES DE RAPPEL A LA LOI EN MARTINIQUE Bilan 2001-2003

LES AUDIENCES COLLECTIVES DE RAPPEL A LA LOI EN MARTINIQUE Bilan 2001-2003 LES AUDIENCES COLLECTIVES DE RAPPEL A LA LOI EN MARTINIQUE Bilan 2001-2003 Décembre 2003 Immeuble Corniche 2 Centre Commercial de Bellevue Boulevard de La Marne 3 Etage 97200 Fortde-France Tet. : 05 96

Plus en détail

La perception de la santé et le sentiment d information chez les jeunes Champardennais

La perception de la santé et le sentiment d information chez les jeunes Champardennais Baromètre santé jeunes La perception de la santé et le sentiment d information chez les jeunes Champardennais La représentation de la maladie, des risques et de la santé de chacun, c est-à-dire de la perception

Plus en détail

«Recherche : il y a urgence» Rapport d enquête octobre 2011. Mediaprism 64, rue du Ranelagh -75 016 Paris Tél. : 01 53 29 10 00 www.mediaprism.

«Recherche : il y a urgence» Rapport d enquête octobre 2011. Mediaprism 64, rue du Ranelagh -75 016 Paris Tél. : 01 53 29 10 00 www.mediaprism. «Recherche : il y a urgence» Rapport d enquête octobre 2011 Mediaprism 64, rue du Ranelagh -75 016 Paris Tél. : 01 53 29 10 00 www.mediaprism.com Contexte et objectifs de l étude Après 3 ans de mobilisation

Plus en détail

LA GRANDE ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L I.P.I. (Institut Professionnel des Agents Immobiliers)

LA GRANDE ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L I.P.I. (Institut Professionnel des Agents Immobiliers) LA GRANDE ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L I.P.I. (Institut Professionnel des Agents Immobiliers) INTRODUCTION Le CNIC lance une enquête chez les copropriétaires d appartements et les syndics professionnels au

Plus en détail

Les consommateurs et la viande de lapin

Les consommateurs et la viande de lapin Les consommateurs et la viande de lapin Les consommateurs et la viande de lapin Juillet 2011 Etude réalisée avec le soutien de la Wallonie Agenda 1. Objectifs 2. Méthodologie 3. Perception de la viande

Plus en détail

Observatoire des Services Clients 2012

Observatoire des Services Clients 2012 Observatoire des Services Clients 2012 Septembre 2012 Contact BVA Marie Laure SOUBILS marie-laure.soubils@bva.fr 06.20.26.22.50 Contact Viséo Conseil : 01 71 19 46 30 Sommaire Méthodologie Principaux enseignements

Plus en détail

RAPPORT STENA LINE 2015 SUR LES VACANCES EN VOITURE

RAPPORT STENA LINE 2015 SUR LES VACANCES EN VOITURE RAPPORT STENA LINE 2015 SUR LES VACANCES EN VOITURE UNE FORME DE VACANCES APPRÉCIÉE VACANCES EN VOITURE 2015. 4 L AMOUR EN VOITURE. 8 VOYAGER EN FAMILLE. 10 PENDANT LE TRAJET. 12 AVENIR. 14 Stena Line

Plus en détail

ATTITUDE VIS-À-VIS DE SON POIDS. AUTEUR Cloë OST

ATTITUDE VIS-À-VIS DE SON POIDS. AUTEUR Cloë OST ATTITUDE VIS-À-VIS DE SON POIDS AUTEUR Cloë OST Remerciements Ce travail n aurait pas pu être réalisé sans la collaboration de nombreuses personnes. Des remerciements particuliers sont adressés : Aux participants

Plus en détail

Les Français et les détecteurs de fumée

Les Français et les détecteurs de fumée Les Français et les détecteurs de fumée Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 78 94 90 00 Fax : 01 78 94 90

Plus en détail

FA/JF N 1-5548 Contacts IFOP : Frédéric Albert / Jérôme Fourquet. Pour

FA/JF N 1-5548 Contacts IFOP : Frédéric Albert / Jérôme Fourquet. Pour FA/JF N 1-5548 Contacts IFOP : Frédéric Albert / Jérôme Fourquet Pour Les et le microcrédit Résultats détaillés Le 29 mars 2006 Sommaire Pages 1 - La méthodologie... 1 2 - Les résultats de l étude... 3

Plus en détail

Quel salaire pour quel travail?

Quel salaire pour quel travail? 1 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 12 octobre 2010 Quel salaire pour quel travail? Quel est le secteur le mieux payé? Quelles professions permettent de gagner

Plus en détail

Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013)

Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013) 1 Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013) Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013) 1. Statut sur le marché de l'emploi de la population de 15 ans et plus en 1983 et en 2013 La

Plus en détail

CONTACTS PRESSE Inpes : Sandra Garnier Tél : 01 49 33 23 06 Email : sandra.garnier@inpes.sante.fr Agence Weber Shandwick : Lise Ardhuin Tel : 01 47

CONTACTS PRESSE Inpes : Sandra Garnier Tél : 01 49 33 23 06 Email : sandra.garnier@inpes.sante.fr Agence Weber Shandwick : Lise Ardhuin Tel : 01 47 Perception des Français du respect de l interdiction de fumer dans les cafés et bars, et dans les restaurants, un an après son application Résultats de deux enquêtes Dossier de presse 7 janvier 2009 CONTACTS

Plus en détail

BAROMÈTRE DU COMMERCE ÉQUITABLE. 2 ème édition AVRIL 2008. Contact Presse : laboite com concept Géraldine FERRIER FRUGIER 01 42 78 48 38

BAROMÈTRE DU COMMERCE ÉQUITABLE. 2 ème édition AVRIL 2008. Contact Presse : laboite com concept Géraldine FERRIER FRUGIER 01 42 78 48 38 BAROMÈTRE DU COMMERCE ÉQUITABLE 2 ème édition AVRIL 2008 Contact TNS Sofres : Pôle Actualité Stratégies d Opinion Guillaume PETIT Marie-Colombe AFOTA 01 40 92 46 90 / 45 03 Contact Presse : laboite com

Plus en détail

Comment réaliser une enquête par questionnaire?

Comment réaliser une enquête par questionnaire? Comment réaliser une enquête par questionnaire? 1. L objectif d une enquête : L enquête de satisfaction est un baromètre qui permet de prendre le pouls de la clientèle. Simple et peu coûteuse, elle révèle

Plus en détail

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 26 avril 2007 L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 Ces 20 dernières années, 740.000 travailleurs sont venus grossir

Plus en détail

Les Français et l arrêt cardiaque

Les Français et l arrêt cardiaque pour Les Français et l arrêt cardiaque Novembre 2010 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Fédération Française de Cardiologie Echantillon : Echantillon de 1007 personnes, représentatif

Plus en détail

LE TABAGISME AU LUXEMBOURG EN 2013

LE TABAGISME AU LUXEMBOURG EN 2013 LE TABAGISME AU LUXEMBOURG EN 2013 Enquête TNS ILRES/ Fondation Cancer 2013 www.cancer.lu Enquête sur le tabagisme au Luxembourg en 2013 Résultats de la dernière enquête annuelle TNS ILRES commanditée

Plus en détail

Les Français et l Hôpital

Les Français et l Hôpital Les Français et l Hôpital Fédération Hospitalière de France / TNS Sofres Avril 2013 En préambule Les objectifs de l enquête : le regard des Français sur l hôpital public en profonde évolution La précédente

Plus en détail

Les Français et les détecteurs de fumée. Présentation à la presse 3 février 2015

Les Français et les détecteurs de fumée. Présentation à la presse 3 février 2015 Les Français et les détecteurs de fumée Présentation à la presse 3 février 2015 La méthodologie Méthodologie Recueil L enquête a été réalisée par téléphone du 9 janvier au 10 janvier 2015 auprès de responsables

Plus en détail

La sensibilité des Français aux modes d élevage des poulets de chair

La sensibilité des Français aux modes d élevage des poulets de chair La sensibilité des Français aux modes d élevage des poulets de chair N 19179 Vos contacts Ifop : Fabienne Gomant fabienne.gomant@ifop.com Cécile Lacroix-Lanoë cecile.lacroix-lanoe@ifop.com Janvier 2011

Plus en détail

Les créateurs d entreprise & la création d emplois

Les créateurs d entreprise & la création d emplois Les créateurs d entreprise & la création d emplois Un sondage exclusif mené par OpinionWay pour Sondage réalisé à l occasion du 18 ème Salon des Entrepreneurs de Paris - 2 & 3 février 2011 au Palais des

Plus en détail

OCTOBRE 2003. Partenaire. Les pratiques de. l aide à l arrêt du tabagisme par les médecins généralistes. en région Rhône-Alpes.

OCTOBRE 2003. Partenaire. Les pratiques de. l aide à l arrêt du tabagisme par les médecins généralistes. en région Rhône-Alpes. OCTOBRE 2003 Partenaire Les pratiques de l aide à l arrêt du tabagisme par les médecins généralistes Financement en région Rhône-Alpes Introduction Dans le cadre de ses missions de prévention du tabagisme,

Plus en détail

Le futur du commerce physique

Le futur du commerce physique Janvier 2013 N 110 895 Présentation des résultats Contacts : 01 45 84 14 44 Frédéric Micheau prenom.nom@ifop.com Le futur du commerce physique pour 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée

Plus en détail

Comportement des fumeurs en Belgique 2015

Comportement des fumeurs en Belgique 2015 Comportement des fumeurs en Belgique 2015 Un rapport pour la Fondation contre le Cancer Réalisé par GFK Avec le soutien des autorités 1 Contexte et méthodologie La Fondation contre le Cancer est une fondation

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA RANDONNÉE PÉDESTRE EN FRANCE - JEUDI 10 AVRIL 2014 POUR LA

ETAT DES LIEUX DE LA RANDONNÉE PÉDESTRE EN FRANCE - JEUDI 10 AVRIL 2014 POUR LA ETAT DES LIEUX DE LA RANDONNÉE PÉDESTRE EN FRANCE - JEUDI 10 AVRIL 2014 POUR LA SOMMAIRE Méthodologie p.3 1. Les pratiquants de randonnée Poids et profils p.4 2. Les comportements de pratique p.17 3. Les

Plus en détail

Etude quinquennale 2010 sur la consommation de vin en France

Etude quinquennale 2010 sur la consommation de vin en France 1 Etude quinquennale 2010 sur la consommation de vin en France 27 novembre 2012 caroline.blot@franceagrimer.fr philippe.janvier@franceagrimer.fr 2 La consommation de vin dans le monde Evolution de la consommation

Plus en détail

Les Français et l Auto-Entreprise. pour

Les Français et l Auto-Entreprise. pour Les Français et l Auto-Entreprise pour 1Méthodologie, questionnaire Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1071 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Plus en détail

LA PREVENTION ROUTIERE ET AREAS ASSURANCES. - Rapport d étude -

LA PREVENTION ROUTIERE ET AREAS ASSURANCES. - Rapport d étude - LA PREVENTION ROUTIERE ET AREAS ASSURANCES - Rapport d étude - LA METHODOLOGIE 2 LA METHODOLOGIE Cible : - Conducteurs principaux ou occasionnels d un véhicule à moteur (voiture, camion, deux-roues) parmi

Plus en détail

LA RECONVERSION PROFESSIONNELLE, L ENTREPRENEURIAT ET LE TRAVAIL INDÉPENDANT

LA RECONVERSION PROFESSIONNELLE, L ENTREPRENEURIAT ET LE TRAVAIL INDÉPENDANT LA RECONVERSION PROFESSIONNELLE, L ENTREPRENEURIAT ET LE TRAVAIL INDÉPENDANT Janvier 2016 15 place de la République 75003 Paris Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département

Plus en détail

Les Français et les déserts médicaux

Les Français et les déserts médicaux Collectif Inter-associatif Sur la Santé Les Français et les déserts médicaux Octobre 2015 Résultats complets Anne-Laure GALLAY Directrice des études institutionnelles BVA Opinion Thomas Genty Chargé d

Plus en détail

Notoriété de l'obligation de s'équiper d'un détecteur autonome avertisseur de fumée. Ifop pour Axa Prévention

Notoriété de l'obligation de s'équiper d'un détecteur autonome avertisseur de fumée. Ifop pour Axa Prévention Notoriété de l'obligation de s'équiper d'un détecteur autonome avertisseur de fumée RB/TS N 112743 Contacts Ifop : Romain Bendavid / Thomas Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01

Plus en détail

Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes

Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes Résultats du Baromètre santé Inpes 2014 CONTACTS PRESSE Inpes : Vanessa Lemoine Tél : 01 49 33 22 42 Email : vanessa.lemoine@inpes.sante.fr

Plus en détail

LES INEGALITES SOCIALES DE SANTE EN FRANCE.

LES INEGALITES SOCIALES DE SANTE EN FRANCE. LES INEGALITES SOCIALES DE SANTE EN FRANCE. INTRODUCTION. La France connaît une évolution favorable au plan sanitaire : record français des gains annuels d espérance de vie à la naissance. Elle fait partie

Plus en détail

L observatoire LCL en ville

L observatoire LCL en ville L observatoire LCL en ville «LA RETRAITE» Résultats de l étude quantitative réalisée par OpinionWay Le 10 janvier 2014 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris Tél : 01 78 94 90 00 Méthodologie

Plus en détail

Enquête auprès des parents sur les risques routiers pour les enfants LA PREVENTION ROUTIERE ET LA FEDERATION FRANÇAISE DES SOCIETES D ASSURANCES

Enquête auprès des parents sur les risques routiers pour les enfants LA PREVENTION ROUTIERE ET LA FEDERATION FRANÇAISE DES SOCIETES D ASSURANCES Enquête auprès des parents sur les risques routiers pour les enfants LA PREVENTION ROUTIERE ET LA FEDERATION FRANÇAISE DES SOCIETES D ASSURANCES Septembre 2006 Sommaire I - Introduction 3 Le contexte et

Plus en détail

Les soins de santé en Europe et aux Etats-Unis

Les soins de santé en Europe et aux Etats-Unis Les soins de santé en Europe et aux Etats-Unis 6 ème vague du baromètre : graphiques des principaux résultats du baromètre 28 septembre 2012 1 En 2006, le Groupe Europ Assistance et le Cercle Santé Société

Plus en détail

SONDAGE LES FRANCAIS ET LES SPORTS MECANIQUES. Nobody s Unpredictable

SONDAGE LES FRANCAIS ET LES SPORTS MECANIQUES. Nobody s Unpredictable SONDAGE LES FRANCAIS ET LES SPORTS MECANIQUES Nobody s Unpredictable Méthodologie Cible : Individus âgés de 15 ans et plus Taille d échantillon : Réalisation d une vague d omnibus soit un échantillon de

Plus en détail

E t u d e r é a l i s é e e n A v r i l 2 0 1 4. P a r

E t u d e r é a l i s é e e n A v r i l 2 0 1 4. P a r Etude sur les jeunes, leur relation aux marques et à la publicité E t u d e r é a l i s é e e n A v r i l 2 0 1 4 P a r Méthodologie Cible, taille d échantillon, mode d interrogation Méthodologie Mode

Plus en détail

AFNIC Perception du ".fr" par les internautes français Rapport de synthèse du 18 juin 2002

AFNIC Perception du .fr par les internautes français Rapport de synthèse du 18 juin 2002 AFNIC Perception du ".fr" par les internautes français Rapport de synthèse du 18 juin 2002-1- Plan de la présentation Méthodologie Les internautes français et le.fr : signification, utilisation, importance

Plus en détail

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants :

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants : 7 ème baromètre annuel Energie-Info sur l ouverture des marchés, réalisé par le médiateur national de l énergie et la Commission de régulation de l énergie. Enquête réalisée par l institut CSA du 5 au

Plus en détail

CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009. 17 juin 2009

CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009. 17 juin 2009 CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009 17 juin 2009 FICHE TECHNIQUE Étude barométrique réalisée pour en 2 volets : ETUDE PRINCIPALE CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT Dates de terrain : 24 au 27 avril

Plus en détail

ETUDE SECTORIELLE SUR LES MICROCREDITS - 2011. Étude réalisée par le bureau d étude :

ETUDE SECTORIELLE SUR LES MICROCREDITS - 2011. Étude réalisée par le bureau d étude : ETUDE SECTORIELLE SUR LES MICROCREDITS - 2011 Étude réalisée par le bureau d étude : 1 SOMMAIRE Introduction A. CARACTERISTIQUES ET ATTENTES DE LA POPULATION DU MICROCREDIT B. COMMERCIALISATION DES PRETS

Plus en détail

LES 15-25 ANS FACE AUX TECHNOLOGIES NUMERIQUES

LES 15-25 ANS FACE AUX TECHNOLOGIES NUMERIQUES Lydia CASTEL Paul BORDAGE LES 15-25 ANS FACE AUX TECHNOLOGIES NUMERIQUES Rapport d enquête, effectué dans le cadre du cours de M. Fares. Université Lumière Lyon II Master 1 Economie et Management Spécialité

Plus en détail

JF N 110614 Contacts IFOP : Jérôme FOURQUET Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com. pour

JF N 110614 Contacts IFOP : Jérôme FOURQUET Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com. pour JF N 110614 Contacts IFOP : Jérôme FOURQUET Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com pour Le baromètre d des médias Résultats détaillés Juillet 2012 Sommaire - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les principaux

Plus en détail

Exercice 2. Population de Bruxelles de 18 à 65 ans selon le sexe et le statut d occupation - 2010

Exercice 2. Population de Bruxelles de 18 à 65 ans selon le sexe et le statut d occupation - 2010 Chapitre 1. Tableau à double entrée Exercices : solutions Texte provisoire. Merci pour les remarques, commentaires, suggestions Exercice 1 1.a. Population de Bruxelles selon le sexe et la nationalité Hommes

Plus en détail

Les moins de 30 ans et l esprit d entreprise en France

Les moins de 30 ans et l esprit d entreprise en France Sondage réalisé à l occasion du Salon des Entrepreneurs 2010 Les moins de 30 ans et l esprit d entreprise en France 21 janvier 2010 - Le Meurice Méthodologie page 2 Méthodologie Étude quantitative réalisée

Plus en détail

Baromètre Santé. Consommation de tabac, d alcool. Le Baromètre santé. Depuis la fin des années 90, en lien avec la

Baromètre Santé. Consommation de tabac, d alcool. Le Baromètre santé. Depuis la fin des années 90, en lien avec la Baromètre Santé 21 Enquête auprès des Auvergnats âgés de 1-8 ans Consommation de tabac, d alcool et de drogues illicites Le Baromètre santé a été réalisé pour la première fois au début des années 199 par

Plus en détail

ENQUETE AUPRES DES INFIRMIERS, HOSPITALIERS ET ASSISTANTS EN SOINS HOSPITALIERS

ENQUETE AUPRES DES INFIRMIERS, HOSPITALIERS ET ASSISTANTS EN SOINS HOSPITALIERS ENQUETE AUPRES DES INFIRMIERS, HOSPITALIERS ET ASSISTANTS EN SOINS HOSPITALIERS MODELES DE PLANIFICATION DES PROFESSIONNELS DE LA SANTE Cette enquête s adresse à tous les détenteurs d un diplôme, brevet

Plus en détail

Les restaurants vus par les Français Etude pour l UMIH

Les restaurants vus par les Français Etude pour l UMIH Les restaurants vus par les Français Etude pour l UMIH Contact : Bruno Jeanbart Directeur du département Opinion Tel : 01 78 94 89 87 Email : bjeanbart@opinion-way.com 15 place de la République 75003 Paris

Plus en détail

Observatoire du travail

Observatoire du travail Observatoire du travail Les salariés français et la mobilité 5 novembre 2015 15 place de la République 75003 Paris Présentation des résultats La méthodologie d enquête Etude réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

Cheminement vers. l abandon du tabac

Cheminement vers. l abandon du tabac 23 Résumé Objectifs Le présent article décrit les tendances qui caractérisent l usage du tabac au cours des 10 dernières années chez les personnes de 18 ans et plus. Les facteurs associés à l abandon du

Plus en détail

JF/AM N 1-18309 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com jerome.fourquet@ifop.com.

JF/AM N 1-18309 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com jerome.fourquet@ifop.com. JF/AM N 1-18309 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com jerome.fourquet@ifop.com pour L intention des Français de faire un don pour la population

Plus en détail

Les Français et le don d organes

Les Français et le don d organes Les Français et le don d organes Rapport Version n 2 Date : 8 Février 2011 De: Nadia AUZANNEAU et Stéphanie CHARDRON A: Jean-Pierre SCOTTI et Saran SIDIBE OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris.

Plus en détail

1. Présentation de l étude 1.1 Contexte 1.2 Méthodologie

1. Présentation de l étude 1.1 Contexte 1.2 Méthodologie Sommaire 1. Présentation de l étude 1.1 Contexte 1.2 Méthodologie 2. Résultats détaillés 2.1 Les pratiques en matière de contraception 2.2 Satisfaction et utilisation des moyens de contraception 2.3 L

Plus en détail

L observatoire Ifop pour Citadines La mobilité géographique en France. Petit déjeuner presse 2 février 2010

L observatoire Ifop pour Citadines La mobilité géographique en France. Petit déjeuner presse 2 février 2010 L observatoire Ifop pour Citadines La mobilité géographique en France Petit déjeuner presse 2 février 2010 1 La mobilité géographique en France Frédéric Dabi Directeur du département Opinion et Stratégies

Plus en détail

Les habitants des ZUS et la création d entreprises

Les habitants des ZUS et la création d entreprises Association Eveilleco Département Opinion et Stratégies d Entreprise pour Les habitants des ZUS et la création d entreprises Décembre 2010 Sommaire 1. La méthodologie 3 2. Les résultats de l étude 5 A.

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2013"

La santé des étudiants en 2013 1 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2013" 8 ème Enquête Nationale 1999 2013 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 14 ans, à l écoute des étudiants 2 Sommaire Sommaire EmeVia et les mutuelles

Plus en détail

Communiqué de presse 8 décembre 2010. 1 belge sur 3 pourrait payer moins pour son véhicule

Communiqué de presse 8 décembre 2010. 1 belge sur 3 pourrait payer moins pour son véhicule Communiqué de presse 8 décembre 2010 1 belge sur 3 pourrait payer moins pour son véhicule Ces derniers mois, Toyota a envoyé une enquête permettant de déf inir si l automobiliste belge a un prof il plutôt

Plus en détail

Sondage DNF / TNS Direct, Société du groupe TNS (Taylor Nelson Sofres), octobre 2004. Convivialité

Sondage DNF / TNS Direct, Société du groupe TNS (Taylor Nelson Sofres), octobre 2004. Convivialité Sondage DNF / TNS Direct, Société du groupe TNS (Taylor Nelson Sofres), octobre 2004 Convivialité Restaurateurs, ce qu attendent vos clients ne correspond pas à ce que vous leur proposez Q10 Existe-t-il

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT

LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT Enquête nationale Décembre 2015 Sommaire Objectifs page 3 Méthodologie page 4 Principaux enseignements page 5 Structure de l échantillon national

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT

LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT Enquête nationale Décembre 2015 Sommaire Objectifs page 3 Méthodologie page 4 Principaux enseignements page 5 Structure de l échantillon national

Plus en détail

L'opinion des riverains sur le projet de parc national des Calanques. Décembre 2010

L'opinion des riverains sur le projet de parc national des Calanques. Décembre 2010 L'opinion des riverains sur le projet de parc national des Calanques Décembre 2010 Sommaire 1. Les Calanques, un site très fréquenté, perçu comme étant menacé p. 4 2. Le Parc national, un projet bien connu

Plus en détail

Etude Assurance emprunteur : connaissance de la réforme

Etude Assurance emprunteur : connaissance de la réforme Juin 2011 MACIF PRESENTATION DES RESULTATS N 23976 Elodie Van Cuyck Le Millénaire 2 35 rue de la Gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 Etude Assurance emprunteur : connaissance de

Plus en détail

Etude de la faisabilité du test au CO de façon systématique en consultation de grossesse dans une maternité de niveau I

Etude de la faisabilité du test au CO de façon systématique en consultation de grossesse dans une maternité de niveau I Etude de la faisabilité du test au CO de façon systématique en consultation de grossesse dans une maternité de niveau I INTRODUCTION Le tabagisme gravidique est le principal facteur de risque modifiable

Plus en détail

Enquête sur la problématique du tabagisme auprès de la population fribourgeoise réalisée par l Institut de sondage M.I.S Trend en 2009 et 2012

Enquête sur la problématique du tabagisme auprès de la population fribourgeoise réalisée par l Institut de sondage M.I.S Trend en 2009 et 2012 Enquête sur la problématique du tabagisme auprès de la population fribourgeoise réalisée par l Institut de sondage M.I.S Trend en 2009 et 2012 Résumé des résultats mai 2013 Depuis 2009, le CIPRET Fribourg

Plus en détail

Autisme, clichés et préjugés RAPPORT

Autisme, clichés et préjugés RAPPORT Autisme, clichés et préjugés RAPPORT Version n 2 De: Nadia AUZANNEAU et Stéphanie CHARDRON A : Aurélie CAMM-CHAPEL OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 OpinionWay pour

Plus en détail

La création d entreprise dans les Pays de la Loire

La création d entreprise dans les Pays de la Loire Partenaires Officiels Sondage La création d entreprise dans les Pays de la Loire Sondage réalisé à l occasion du 4 ème Salon des Entrepreneurs Nantes Grand-Ouest -16 & 17 novembre 2011 à la Cité des Congrès

Plus en détail

Domicile-Lycée Quelles sont nos pratiques de déplacement?

Domicile-Lycée Quelles sont nos pratiques de déplacement? Domicile-Lycée Quelles sont nos pratiques de déplacement? La Fête du Lycée, le 22 décembre 2006 a été le point d ancrage d une réflexion de notre établissement sur le thème du DEVELOPPEMENT DURABLE où

Plus en détail

Fondation Roi Baudouin

Fondation Roi Baudouin RAPPORT D EVALUATION SUR LES SERVICES DE PROXIMITE ATTEINDRE CEUX QUI PARAISSENT INACCESSIBLES SYNTHESE Fondation Roi Baudouin Le présent rapport consiste en une analyse des projets qui ont été soutenus

Plus en détail

Les Français et le marché du gaz

Les Français et le marché du gaz Les Français et le marché du gaz Sondage Ifop pour ENI Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Alexandre Bourgine Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com Octobre 2015

Plus en détail

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 N 5 Février 2008 La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 Le nombre d infirmiers exerçant à la Réunion ne cesse d augmenter,

Plus en détail

Baromètre des notaires Immobilier - famille - sociétés

Baromètre des notaires Immobilier - famille - sociétés Baromètre des notaires Immobilier - famille - sociétés T/4 n 27 Octobre - décembre www.notaire.be ACTIVITE IMMOBILIERE EN BELGIQUE 101 102,1 102,6 106,4 106,8 101,7 103,4 105,9 94,9 102,8 98,9 101,4 99,2

Plus en détail

Conduites addictives : description et regards croisés

Conduites addictives : description et regards croisés ( santé jeunes Enquête réalisée dans le département de l (France) et la province du (Belgique) en 23-24 Conduites addictives : description et regards croisés Le tabac, l alcool et les drogues illicites

Plus en détail

La tolérance des Canadiens à l égard des politiciens

La tolérance des Canadiens à l égard des politiciens PRESSE CANADIENNE / LÉGER MARKETING La tolérance des Canadiens à l égard des politiciens Rapport 507, place d Armes, bureau 700, Montréal (Québec) H2Y 2W8! Tél. : 514-982-2464! Télec. : 514-987-1960! www.legermarketing.com

Plus en détail

AUTOMNE 2011 ENQUÊTE SUR LE MÉTIER DE TRÉSORIER D ENTREPRISE. L échantillon 2011 :

AUTOMNE 2011 ENQUÊTE SUR LE MÉTIER DE TRÉSORIER D ENTREPRISE. L échantillon 2011 : LE TRÉSORIER D ENTREPRISE EN 2011 2 AUTOMNE 2011 ENQUÊTE SUR LE MÉTIER DE TRÉSORIER D ENTREPRISE Cette note de synthèse est le résultat de l enquête menée conjointement par Robert Half, spécialiste du

Plus en détail

Les aspirations des acheteurs et les attentes des Français vis-à-vis des agents immobiliers

Les aspirations des acheteurs et les attentes des Français vis-à-vis des agents immobiliers Les aspirations des acheteurs et les attentes des Français vis-à-vis des agents immobiliers Etude annuelle IFOP Conférence de presse du 15 mars 2012 Pavillon Kléber PRÉSENTATION DU RÉSEAU PRÉSENTATION

Plus en détail

Analyse longitudinale des stagiaires STE

Analyse longitudinale des stagiaires STE Analyse longitudinale des stagiaires STE Note d analyse de l Observatoire bruxellois de l Emploi Février 2015 1 Introduction Indépendamment des données portant sur le profil des stagiaires et des caractéristiques

Plus en détail

Conduites addictives dans l Oise

Conduites addictives dans l Oise Baromètre santé Les 1-34 ans en 1 Conduites addictives dans l Oise La santé des jeunes constitue l une des priorités du conseil général de l Oise. En effet, 7 % des Isariens ont moins de ans, ce qui place

Plus en détail

Français en matière de spectacle musical et de variété*

Français en matière de spectacle musical et de variété* L Observatoire des pratiques culturelles ll des Français en matière de spectacle musical et de variété* Spectacle live * Septembre 204 Rapport rédigé par : Jean Daniel Lévy, Directeur du Département Politique

Plus en détail

Les Français et le commerce coopératif

Les Français et le commerce coopératif Les Français et le commerce coopératif Contact : Frédéric MICHEAU Directeur des études d opinion Tel : 01 78 94 90 00 Mai 2015 Email : fmicheau@opinion-way.com 1 La méthodologie opinionway La méthodologie

Plus en détail

Comment les Français se soignent-ils? Opinions, comportements et attitudes. Résultats d enquête. Décembre 2015

Comment les Français se soignent-ils? Opinions, comportements et attitudes. Résultats d enquête. Décembre 2015 Comment les Français se soignent-ils? Opinions, comportements et attitudes Résultats d enquête Mediaprism Tour Cristal 7 quai André Citroën 75 015 Paris Tél. : 01 53 29 10 00 www.mediaprism.com Décembre

Plus en détail

Étude des Actionnaires Individuels Actifs investissant dans les TRACKERS. Octobre 2007

Étude des Actionnaires Individuels Actifs investissant dans les TRACKERS. Octobre 2007 Étude des Actionnaires Individuels Actifs investissant dans les TRACKERS Octobre 2007 30/01/2008 1 Méthodologie Méthodologie : étude quantitative réalisée par téléphone auprès de 800 actionnaires particuliers,

Plus en détail

Six Canadiens sur dix déclarent détenir un REER, proportion en hausse par rapport au creux de 54 % enregistré en 2009

Six Canadiens sur dix déclarent détenir un REER, proportion en hausse par rapport au creux de 54 % enregistré en 2009 Six Canadiens sur dix déclarent détenir un REER, proportion en hausse par rapport au creux de 54 % enregistré en 2009 - La hausse a été enregistrée dans toutes les tranches d âge, à l exception de celle

Plus en détail