Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie Feuille de route. Décembre 2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie Feuille de route. Décembre 2011"

Transcription

1 Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie Feuille de route Décembre 2011

2 Introduction Données de cadrage Analyse de la demande Analyse de l offre Benchmarks Recommandations Annexes Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

3 Feuille de route Contexte, objectif et résultats attendus Analyse de l écosystème du financement privé en capital des entreprises sur le territoire bas normand Les problématiques de financement en capital sont majeures pour accompagner les entreprises dans leur développement, en particulier l engagement des acteurs privés sur un territoire. Engagement des Business Angels Activité de fonds d amorçage / capitaux risqueurs Structuration de la chaîne de financement Impact et intégration des fonds publics existants Interaction entre les divers fonds privés actifs sur le territoire Echange entre les structures d investissement et les acteurs dédiés au développement d entreprises innovantes (Oséo, technopoles,..) Souhaitant disposer d une meilleure visibilité de la chaîne de financement et proposer des pistes d amélioration, la DIRECCTE de Basse Normandie, en lien avec le SGAR de Basse Normandie, a lancé la mission CeSAAr «Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie» Objectifs de la mission Après l analyse de l écosystème du financement des entreprises en Basse Normandie, l objectif principal de cette mission est de proposer des pistes d amélioration de cet écosystème en co-construction avec l ensemble des acteurs institutionnels et du développement économique du territoire. Résultat principal attendu Analyser l offre de financement des acteurs privés sur le territoire Leur activité / leur capacité de financement Déterminer les attentes et besoins des entreprises au travers des structures d accompagnement et acteurs institutionnels du territoire Considérer les interactions entre l offre et la demande de financement Initier une démarche projet sur cette problématique du financement des entreprises Proposer des pistes d amélioration de l écosystème actuel Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

4 Introduction Données de cadrage Analyse de la demande Analyse de l offre Benchmarks Recommandations Annexes Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

5 Définition Qu est-ce que le capital-investissement? Le capital-investissement est une activité financière consistant pour un investisseur à entrer au capital de sociétés qui ont besoin de capitaux propres. Il concerne généralement l'investissement dans des sociétés non cotées en bourse. Les opérations de capital-investissement se réalisent : par achat de titres existants auprès d'anciens actionnaires par apport de fonds nouveaux à la société, sous forme de souscription de titres nouvellement émis (augmentation de capital) Le capital-investissement se décline ainsi sous plusieurs formes : le capital-risque au démarrage de l'activité le capital développement pour soutenir la croissance de l'entreprise le capital-transmission (LBO) le capital retournement pour offrir aux sociétés en difficulté une nouvelle dynamique par une recapitalisation Elles sont réalisées par : des sociétés ou fonds d'investissement spécialisés constitués ad hoc, privés ou publics, d'origine industrielle ou financière des individus fortunés et expérimentés (Business Angels ou investisseurs providentiels) + - BESOIN EN CAPITAL DE L ENTREPRISE INCUBATEURS Création R & D AMORCAGE BUSINESS ANGELS Mise en œuvre Application Commercialisation Industrialisation Maturité CAPITAL TRANSMISSION / LBO CAPITAL RISQUE CAPITAL DEVELOPPEMENT CAPITAL RETOURNEMENT MISE SUR LE MARCHE Important Niveau de risque consenti par l investisseur Faible Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

6 Rappel des outils sur la chaine de valeur du financement en capital Chaîne de valeur Les ressources financières à mobiliser varient en fonction des stades de développement de l entreprise innovante De la valorisation d un brevet ou la maturation d un projet à la commercialisation finale du produit Développement PME Start-up en High-Tech besoins > 500 K Amorçage technologique Création d entreprise Besoin 70 à 500 K Micro entreprise Besoin < 30 K Création R & D Cellule de valorisation (SATT) Plate-formes locales de financement (prêts aux créateurs) Petit capital développement < 35 K Business angels Mise en œuvre Application Avances remboursables régionales Réseaux entreprendre (prêts aux créateurs) Primes régionales Capital venture FCPR FCPI Capital développement et transmission (LBO) FCPR FCPI ORCI >35 M Fonds d amorçage thématiques nationaux Capital d amorçage régional Multi sectoriel Capital risque création ORCI< 10 K Commercialisation Industrialisation Maturité Le «maillon faible» (market failure) : 50 à 200 k déficit sur la constitution des Fonds Propres pour l amorçage et l innovation (1 er tour de table pour les entreprises de moins de 3 ans d existence) Source : Unicer. LOCAL REGIONAL NATIONAL & INTERNATIONAL Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

7 Données nationales Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

8 Données de cadrage nationales Capital investissement données nationales Evolution de l activité du capital investissement Une hausse sensible du nombre d entreprises soutenues par les différentes phases d investissement excepté en capital transmission Une stagnation en valeur des différents stades d investissement avec une forte chute du capital transmission Une région classée 9ème en termes de nombre d entreprises soutenues et 13ème en termes de montant investi en 2010 Nombre d entreprises ayant bénéficié d une opération de capital investissement Source: AFIC Répartition des entreprises par zone géographique en 2010 Capital Investissement en Millions d En M Source: AFIC source: AFIC Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

9 Synthèse du marché français pour le financement en capital Données de cadrage Demande Forte densité de TPE/PME < 250 salariés Réticences culturelles face au capital investissement? Dirigeants d entreprises circonspects face à l ouverture du capital (pertes d autonomie et de marge de manœuvre) Dispositif français d aides et subventions très volontariste (jeunes entreprises innovantes) Culture de la valorisation plus modeste dans les laboratoires et universités (comparée à d'autres pays européens) Offre Investissement des Business Angels en retrait par rapport à nos voisins anglo-saxons Estimation de BA en France contre en Grande-Bretagne Développement du réseau de Business Angels en cours Myriade d acteurs en présence : investisseurs, sociétés de gestion, structures d accompagnement des entreprises Capital transmission et LBO : 80 % des investissements réalisés (8,1 Mds d ) Amorçage et capital risque, maillon traditionnellement faible du dispositif national (5 % des investissements réalisés en 2007 soit 677 M ) Impact de la loi TEPA via la Création de "holding ISF" Augmentation spectaculaire du nombre de BA Investissement estimé à plus de 930 M par an sur tout le territoire (source : entretien France Angels) Dont 100 M à destination de PME innovantes (investissement dans les FCPI) Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

10 Données de cadrage Le développement des entreprises innovantes : un jeu d acteurs à mobiliser Les projets innovants se développent dans un écosystème économique local dense et tirent bénéfice de l ensemble des initiatives développées par les partenaires publics ou privés. Pour optimiser ce développement, une nécessaire coordination est à constituer avec l ensemble des parties prenantes, en particulier concernant les ressources financières. Projets majeurs pour le territoire Projet 1 Projet 2 Université, Centres R&D, CRITT Proximitéde partenaires potentiels Technopoles, pôles de compétitivité Entreprises Innovantes PME / ETI / Grands Groupes Partenaires externes Europe Etat / CDC Projet 3 Projet 4 Ressources financières Ressources mobilières Ressources Humaines Ressources Immobilières Proximitéde ressources mobilisables Ressources Techniques Région Collectivités locales Les ressources financières mobilisables : un critère d attractivité majeur pour attirer les entreprises innovantes Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

11 Données Basse-Normandie Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

12 Données de cadrage Données économiques de la Basse Normandie Chiffres-clés millions d' de PIB en entreprises de plus de salariés présentes sur le territoire : une majorité d établissements Cogema AREVA NC PSA Renault Trucks DCNS Faurecia Sièges d automobile Société Normande de Volaille Robert Bosch Electronique SAS ACOME 4 pôles de compétitivité actifs sur le territoire Mov eo : transport, vocation mondiale (Ile de France, Haute Normandie et Basse-Normandie) : transport logistique (Haute et Basse Normandie) TES : échange de données numériques (BN seulement) Filière équine (BN seulement) 4 grandes filières régionales Automobile emplois régionaux 170 entreprises dont PSA et Renault-Nissan Métiers : transformation des métaux, outillage (découpe, emboutissage, ), études, maintenance industrielle Pôle de compétitivité Mov eo Agroalimentaire Logistique Nautisme Nucléaire emplois régionaux 250 entreprises dont la moitié de TTPME Métiers : lait, beurre, fromage et crème emplois régionaux entreprises emplois régionaux 160 entreprises dont Karver, Garcia Yachting Métiers : charpentes maritimes, bâtiments de guerre, voiliers de croisière ou de course, yachts, super yachts et vieux gréements emplois Plus de 650 M de chiffres d affaires 3 associations d entreprises influentes (AISCO, SOTRABAN, GIP NO) Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

13 Données de cadrage régionales Indicateurs clés de l innovation et entreprises innovantes en Basse-Normandie Une Région comparativement faiblement innovante Indicateurs Basse- Normandie France / rang PIB (en millions d euros) DIRD (en millions d euros) 320,3 19 Brevet 109 N.D. Nb chercheurs Total Budget soutien innovation (en millions d euros) Dont Crédit Impôt Recherche Oséo (budget en millions d euros) 0,56% du montant national 27,5 N.D. 20 3,9 N.D. Oséo nombre de projets 120 N.D. Nb projets incubés (SYNERGIA) 2000 => 2006 Lauréats du concours national de création d ent. Innovantes N.D. N.D. 2 N.D. Focus brevets : la Basse-Normandie, dans le peloton de queue brevets ont été déposés par la voie nationale en 2010, en hausse de 2,9% par rapport à l année 2009 Seules les Régions Limousin et Corse ont déposé moins de brevets que la BN qui compte 131 brevets déposés en 2010, soit une baisse de 4,5% par rapport à 2009 Le département du Calvados représente à lui seul près de 70% des brevets déposés Près de la moitié des brevets régionaux concernent le domaine des «Machines, mécanique et transports» : L Orne se distingue dans le secteur du transport avec 12 brevets déposés Le Calvados dans la manutention Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

14 Introduction Données de cadrage Analyse de la demande Analyse de l offre Benchmarks Recommandations Annexes Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

15 Analyse de la demande Evaluation de la demande Différentes sources pour apprécier la demande Acteurs publics régionaux d accompagnement Incubateur régional Oséo Innovation (volet innovation uniquement) Technopole Synergia Pôles de compétitivité : MOVEO, TES Acteurs privés régionaux de financement Fonds de capital risque, Association Business Angels Acteurs institutionnels Région, SGAR, DGCIS, CESR, OSEO Convergences de points de vue sur la demande Des entreprises globalement bien accompagnées par les acteurs publics du territoire sur les phases amonts Des créateurs d entreprises perdus sur les questions de levées de fonds : pas de «guichet unique» Un schéma de coordination à envisager entre acteurs publics et privés Une offre financière privée limitée aux Business Angels sur le territoire Un nombre de «bons dossiers» trop faible pour inciter un fonds à s implanter à long terme sur le territoire : 3 à 5«bons dossiers» par an en capital risque Des fonds de Family Office peu connus, pas intégrés aux réseaux de Business Angels Des besoins de financement en capital transmission / retournement pas assez qualifiés et quantifiés Des dossiers emblématiques d entreprises en difficulté qui incitent les acteurs du territoire à proposer un outil complémentaire Une estimation de 5 dossiers à financer / an avec des tickets oscillant entre 1 et 5 M Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

16 Profils de projet «Bons dossiers» vs. «Dossiers en marge» Profils de «Bons dossiers» couverts par les dispositifs de financement Conditions nécessaires pour avoir accès aux financements publics Technologique : proposer comme innovation une technologie de rupture Analyse de la demande Réseau : faire partie des "réseaux" Technopoles/Universités, justifier de liens importants avec les laboratoires Présenter une étude de marché financée via les aides Investissement : demander un financement supérieur à 1M Conditions nécessaires pour avoir accès aux financements privés RH : porteur de projet capable de se transformer en "manager" Marketing : positionnement marché clair et ciblé et un carnet de commande Financier : valorisation du projet sous 18 mois Investissement : demander des investissements compris entre 300 K et 2 M Secteur type : TIC Profils de «Dossiers en marge» Conditions discriminantes limitant l'accès aux financements publics Technologique : innovation hors champ technologique (ex : marketing, service, ) Conditions discriminantes limitant l'accès aux financements privés RH : déficit de vrai manager, développeur R&D : R&D encore importante à financer avec les fonds privés Financier : valorisation plausible du projet à 3 ans ou + Secteur d'activité "oublié" : Biotech? Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

17 Analyse de la demande Evaluation de la demande - Chiffres clés sur le potentiel régional en Amorçage / Capital Risque Nombre de dossiers en Amorçage / Capital Risque : 4 à 8 dossiers / an Un maximum de 10 dossiers / an Incubateur Oséo Innovation (volet innovation uniquement) Technopole Synergia (chiffres 2010) «bons dossiers» : 1 à 4 dossiers par an / «bons dossiers» : 2 à 6 dossiers par an 62 projets incubés depuis sa création - environ 10 nouveaux dossiers / an - 46 projets ont quitté l incubateur - 36 entreprises ont été créées (215 emplois) 16 projets aujourd hui hébergés dans la structure - 45% proviennent du milieu de la recherche publique - 45% des projets viennent de chercheurs privés qui s allient avec de la recherche publique - 10% d essaimage industriel Les projets y restent 2 ans - Dossiers de R&D «pointue» : environ 100 dossiers / an (Avances remboursables pour des frais de R&D/bureau d'études..) NB : autres dossiers pour du lancement de produits, de l'industrialisation, du commercial : environ 300 dossiers / an (Prêts participatifs en partenariat avec les banques) 139 projets accompagnés / an - 55 dans les TIC - 8 dans l énergie - 7 dans les biotech Répartition des phases : - 60% de ces projets étaient en phase de mise sur le marché - 25% en anté-création - 15% en amorçage Nombre de dossiers présentés aux investisseurs en capital : 38 - Nombre de dossiers présentés aux investisseurs en capital : 17 Moyenne des besoins de financement des projets : 410 K Moyenne des apports personnels par projet : 80 K Moyenne des apports publics par projet : 150 K Moyenne des apports privés : 180 K Des projets globalement financés sur ces phases amont lorsque les besoins de financement ne dépassent pas 500 K Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

18 Vision du dispositif de soutien par les structures interfaces Analyse de la demande Une volonté avérée d accompagnement des entreprises du territoire des acteurs du territoire qui se heurte à deux problématiques : 1 / Attractivité / développement économique Un nombre de dossiers à accompagner trop faible Des dossiers accompagnés avec des délais trop longs 2 / Organisation entre partenaires Un dispositif parfois peu lisible pour le chef d entreprise : quel est l interlocuteur sur le territoire pour une levée de fonds? Un manque global de coordination antre les acteurs : Publics Publics / Publics Privés Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

19 Analyse de la demande Principales difficultés rencontrées par les porteurs de projets Stade création Les difficultés des entreprises identifiées par les structures d accompagnement 1. Fonds d amorçage, des financeurs qui interviennent tardivement (lors des premières commandes) Ce qui ralentit le lancement / développement du projet 2. Faiblesse chronique des fonds propres des entreprises en création Des apports en subventions (fonds publics) ou en prêts (banques) conditionnés par les fonds propres de l entreprise : logique 1 pour 1 NB : des banques limitées par la crise financière 3. Equipes managériales déséquilibrées : des créateurs d entreprises plutôt techniciens, sans une solide culture managériale / commerciale Un travail à mener avec les associations de Business Angels pour mieux les accompagner 4. Des problématiques administratives qui handicapent l entrepreneuriat Création d un fichier unique / dossier unique d entreprises accompagnées sur tout le territoire Meilleure coordination entre acteurs privés publics 5. Aucun acteur d investissement en capital présent en Basse Normandie Rappel des causes réelles et mesurées d échec sur les projets de création d entreprises innovantes Track record (parcours professionnel des créateurs), expérience managériale insuffisante des créateurs Connaissance trop superficielle du marché et de la concurrence Démarche pas assez orientée client Seulement 10 à 15 % des projets séduisent des investisseurs dans la phase post création / amorçage Doute sur la capacité de mise en œuvre des porteurs de projets Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

20 Analyse de la demande Principales difficultés rencontrées par les porteurs de projets Stade Développement / Transmission Les difficultés des entreprises identifiées par les acteurs du territoire 1. Une difficulté à mobiliser les sociétés de capital développement Un chef d entreprise le plus souvent réticent à faire une levée de fonds : perte du capital 2. Une difficulté à financer le développement commercial en France et à l international Particulièrement pour les entreprises entre capital risque et capital développement nécessitant un investissement supérieur à 500 K Une compétence managériale / commerciale de développement à l international parfois manquante 3. Un effet «moutonnier» entre fonds de développement qui peut s avérer négatif Limite la prise de risque globale sur de nouveaux dossiers Fragilise l équilibre financier de l entreprise (ex : sortie non anticipée de l un des investisseurs) 4. Des dossiers de transmission / entreprises en retournement difficile à aborder Une offre de service privée existante mais parfois assez peu réactive 5. Un manque global de coordination entre acteurs privés publics Aucun fonds présent constamment sur le territoire 2 fonds régionaux gérés par des structures se trouvant en dehors de la Basse Normandie (Ouest Venture, NCI Gestion) Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

21 Analyse de la demande Besoin des entreprises - Financement et accompagnement selon le cycle de vie Besoins exprimés Anté création Création (0 3 ans) Stratégie - Déterminer un Business Plan - Exister commercialement (activités alimentaires) - Créer un premier produit Développement (+ 3 ans) - Développer commercialement le produit développé Transmission - Trouver d autres marchés à conquérir (internationaux en particulier) Ressources Humaines - Créateurs seuls - Equipe technique - 1 er commercial - Equipe technique - Equipe marketing et commercial - Organigramme complet Rôle du dirigeant - Initiateur de l innovation - Gère l ensemble des fonctions support - Gère l ensemble des fonctions support - Recherche de financement - Développement de partenariats - Recherche de financement - Recherche de managers - Négociation des pouvoirs internes - Développement de partenariats - Recherche de managers - Négociation des pouvoirs internes - Recherche de nouveaux marchés Accompagnement Localisation - Laboratoires - Technopoles - Incubateur - Technopole -Technopoles - Autonome - Autonome - Technopole - Pépinière - Hôtel d entreprises - Hôtel d entreprises - Autonomie - Autonomie Plan de financement K K 500 K K K Financeurs - Financeurs publics - «Love money» - Financeurs publics - Fonds de capital risque - Business Angels - Fonds de capital développement - Banques - Business Angels - Fonds de capital développement - Banques Dilution du capital Créateur 100% Créateur 80% Investisseur 20% Créateurs + manageurs 50% Investisseurs 50% Equipes managériales 50% Investisseurs 50% Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

22 Introduction Données de cadrage Analyse de la demande Analyse de l offre Benchmarks Recommandations Annexes Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

23 Analyse de l offre Capital investissement données Basse Normandie Répartition du Capital Investissement en Nombre et en Valeur en 2009 et 2010 Une augmentation du nombre d entreprises financées dans tous les stades du capital investissement de 2009 à 2010 Une augmentation en valeur des différents stades du capital investissement de 2009 à 2010 excepté la phase d amorçage et de création (Capital risque) Nombre d entreprises ayant bénéficié d une opération en capital investissement en Basse Normandie 2009/2010 Capitaux investis dans les entreprises en Basse Normandie /2010 En M Source: AFIC Source: AFIC Rappel : des données qui viennent corroborer les estimations des acteurs de la demande Amorçage / Capital Risque : 4 à 8 dossiers / an Transmission : 5 dossiers à financer / an Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

24 Analyse de l offre Capital investissement principaux acteurs Actionnaires NOM du fonds Type Date de création Taille du fond (en M ) Ticket (K ) Min Max aujourd'hui Nb de lignes total depuis création Nouvelle par an (moyenne) % intervention en BN Période (% d investissement par période) Antécréation Amorçage Capital Risque Capital Développement Capital Transmission Régions BN et HN NCI Gestion FCPR M % Particuliers Normandie Business Angels Association M / / % CDC, 4 Régions Fonds Transrégional d Amorçage (FTRA) FCPR M N.D. 100 Région Ouest Venture FCPR M / 5 % Crédit Mutuel Volney Développement FCPR 2008 / / / / 5 % CCI Orne Orne Capital PME Fonds TEPA 2008 / / / / 100 % CDC FSI Régions FCPR 2012 / N.D Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

25 Analyse de l offre Mapping des intervenants/outils en capital investissement Montant investi Code couleur Biotech FTRA 2. Business Angels 3. Orne Capital PME 4. Volney Développement TIC Ouest Venture 7. NCI Gestion 8. FSI Région Besoins de financement par secteurs d activités clés Trous de financement identifiés? Amorçage Capital Risque Capital développement Capital transmission Cycle de vie Type d investissement financier Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

26 Analyse de l offre Capital investissement - Synthèse et commentaires Des problématiques identiques à l échelon national Difficulté de mobiliser les capitaux risqueurs sur les premiers tours de table Basculement de la plupart des fonds vers des dossiers faiblement risqués 3 manques identifiés Entreprise entre le capital risque et le capital développement nécessitant une levée de fonds de 500 K à 2 M Entreprise en transmission avec le transfert de centre de décision Entreprise en retournement pouvant entrainer une crise sociale majeure Particularités de la région Basse Normandie Une forte action publique pour se substituer à l offre privée Fonds où les acteurs publics régionaux sont engagées : FTRA, NCI Gestions Investisseurs personnels attachés au territoire (à vérifier sur le terrain ) Grands entrepreneurs investissant néanmoins à titre personnel plutôt que par le biais de réseaux structurés Des évolutions positives en cours Montée en puissance très progressive des Business Angels Développement de l association de détection et d analyse de projet ISFEO Des lacunes, des menaces? FNRT : des Régions plus dynamiques et innovantes qui risquent de capter une grande partie de ce fonds Entreprise en transmission sur un territoire : comment conserver le centre de décision sur le territoire? Nécessité pour les acteurs publics d intervenir / se substituer à l offre privée? Entreprise en retournement : comment accompagner efficacement sans prendre des risques inconsidérés pour la collectivité? Capacité d investissement? Intervention de managers de transition? Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

27 Analyse de l offre La problématique des investisseurs privés - Réseaux de Business Angels et assimilés Un problème de maturité Historique : montée en puissance en France au moment de la bulle internet des années 2000 Investissements très risqués, niveaux de valorisation déraisonnables Les BA français, pour la plupart, n ont pas pu capitaliser, amortir le choc avec un matelas de plus values constitué les années précédentes Nombre de Business Angels inférieur à d autres pays européens Moins de concurrence au niveau de l offre sur les dossiers en partie compensée par le développement des fonds TEPA Plus grande aversion au risque que les Business Angels anglo-saxons A relativiser cependant, phénomène lié en partie au manque de concurrence sur les dossiers Compétences technologiques moins évidentes Valeur ajoutée apportée au dossier au-delà de la contribution financière? Coaching, connexion avec les réseaux d'affaires Une capacité d intervention limitée dans la majeure partie des cas Moyens financiers souvent restreints, à titre individuel de l ordre de 50 k à 150 K par investisseur Investisseurs n'étant souvent plus en mesure d intervenir en deuxième tour de table Pénalisant pour les projets (continuité du financement) Handicapant pour le ROI des participations => sortie trop tôt, ne permettant pas d optimiser les plus values En parallèle des projets moins «solides» que dans d autres pays européens Maturation en retrait dans les laboratoires de recherche Problème de compétences managériales et commerciales au sein des équipes projet Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

28 Analyse de l offre Couverture géographique du territoire Une offre sur le papier à peu près homogène sur le territoire régional Présence des structures classiques de soutien à l'innovation : OSEO, Technopoles, Grand nombre de dispositifs d accompagnement en subvention mobilisables Huit fonds d investissement «a priori» intervenant sur la Basse Normandie Un temps de retard par rapport à d autres Régions Aucun fonds implanté en Basse Normandie Eloignement qui est nécessairement néfaste pour la détection, la gestion et le développement de prise de participation pour les fonds «sensés» intervenir sur le territoire Le FSI Régions va s installer à Rouen Une faible coordination entre les acteurs : manque un «guichet unique» pour tous les acteurs Entre acteurs sur plusieurs départements (action isolée de l Orne) Entre acteurs publics / privés Des particularités territoriales Le fonds AREVA Delfi n intervenant que dans la Manche, sur des entreprises proches de la Hague Investissement en capital limité à 100 K Fonds SAFIDI EDF n intervenant que dans le Cotentin et disposant d une enveloppe de 12 M Actions de la CCI de l Orne : Constitution de Orne Capital PME (Fonds TEPA) Association ISFEO (Investir, Souscrire en Faveur des Entreprises de l'orne) qui détecte, analyse et transmet les dossiers à ses adhérents sans contrepartie Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

29 Introduction Données de cadrage Analyse de la demande Analyse de l offre Benchmarks Recommandations Annexes Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

30 Benchmarks Choix des benchmarks Critères de choix des benchmarks: Les structures institutionnelles présentées ont toutes pour vocation de soutenir l innovation Elles proposent différents outils d intervention et de soutien aux entreprises : fonds d investissement, fonds citoyens, offre de titres financiers aux particuliers, prise de participation en capital investissement Elles révèlent différentes possibilités de financement dans le capital investissement (Région, collectivités territoriales, particuliers, banques, Caisse des Dépôts et Consignations ). Elles sont toutes situées à différents stades de vie et d évolution (mûre, récente, embryonnaire). Benchmarks présentés Alsace Zoom sur AIRFI Zoom sur Alsace Amorçage Languedoc-Roussillon Zoom sur le fonds d investissement du MEDEF Zoom sur Créalia Pays de la Loire Zoom sur le fonds «citoyens» Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

31 Alsace Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

32 Benchmarks Région Alsace - Politique générale de soutien à l innovation Politique de soutien à l innovation en région (aides publiques) Chiffres clés Oséo : budget 2006 de 7,75 M réparti sur 108 projets Aides financières de la Région : 9,5 M en 2007 (source ARI Alsace) Priorités sectorielles (en lien avec les pôles de compétitivité) Automobile, textile, chimie, biotechnologie, économie verte Remarques sur les politiques connexes : environ 60 M d aides directes attribuées en 2006 (source région Alsace) Soutien au développement des entreprises : environ 50 M Soutien à la création d entreprises : 10 M Convention Oséo / Région Alsace : 2 outils financiers communs pour développer l'innovation Fonds Régional à l Innovation : soutenir le démarrage et la réussite de projets de recherche, de développement et d innovation Fonds Régional de Garantie Alsace : faciliter l obtention des concours financiers sollicités par les petites entreprises Un dispositif au global assez voisin de celui en vigueur en Bretagne Implication du Conseil Régional sur les financements haut de bilan et l'amorçage : prise de participation dans trois fonds de capital risque Alsace Amorçage : SAS de 1,5 M au capital Amorçage Cf. : Zoom Alsace Amorçage * SODIV : SCR de 4,7 M au capital Capital risque, développement Alsace création : SCR de 8 M au capital Capital risque, développement, transmission * SODIV est un fonds créé en 1985 afin d aider la reconversion industrielle du bassin potassique alsacien. La région Alsace a récemment racheté les parts de ce fonds pour le transformer en fonds de capital risque classique. Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

33 Contexte, mise en place et genèse Benchmarks Région Alsace - Zoom sur AIRFI - Alsace Inter Regio Fonds d'investissement Motivation : créer un fonds d'investissement transnational à destination des PME françaises, allemandes et suisses Renforcer les fonds propres des PME innovantes et/ou haute technologie (capital risque) mais aussi des entreprises plus matures (capital développement) Opérer dans un environnement tri-national plus large, dénommé «Régio», incluant l Alsace, le Pays de Bade, la Sarre, le Sud Palatinat, les 4 cantons du Nord Ouest en Suisse, le Grand Est français (Franche Comté, Lorraine, Bourgogne et Champagne Ardenne) Le fonds est focalisé sur deux secteurs: Secteur des TIC et de l énergie (éco-industries) Définition du produit Mode d'intervention Type d outils Gouvernance et pilotage Remarques Investissement en capital (prise de participation ou achat d obligations convertibles) FCPR à procédure allégée (sortie à 8 ans / création 2005 / 14 M ) Ticket : 0,6 M à 1,5 M Equipe indépendante située sur Paris (changement d'équipe récent) Financeurs Région (49,8 %), CDC (33,3 %), Collectivités locales (16,7 %), personnes physiques (0,2%) Nombre de projets financés par an 10 Répartition des interventions selon le cycle de vie de l entreprise Secteurs d activité 80% Capital Risque, 20% Capital Développement 50% TIC, 50% énergie Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

34 Benchmarks Région Alsace - Zoom sur Alsace Amorçage Contexte, mise en place et genèse Motivation : créer un fonds d amorçage 100% public pour renforcer les fonds propres des PME alsaciennes Particularités Ce fonds est une SAS, statut permettant de contourner les contraintes légales des FCPR* et SCR** en termes d'investissement public et un test, une opération pilote pour la CDC Entreprise la CDC Entreprises a accepté d'investir dans un fonds à 100 % public, ce qui dénote avec les 2 axes de sa politique nationale - 1 er : ne jamais investir plus de 33% du fonds - 2 e : aucun investissement dans les fonds à plus de 50 % public * FCPR : Fonds Commun de Placement à Risque Le fonds à une durée de vie fixe (8 ans en moyenne), les investisseurs retrouvant leurs actifs additionnés des plusvalues obtenues ** SCR : Société de Capital Risque Société par action à statut fiscal privilégié ayant pour objet la prise de participation par apport en fonds propres dans entreprises non cotées. Aucune limite de temps Mode d'intervention Définition du produit Remarques Investissement en capital en phase d amorçage dans les PME alsaciennes Type d outils SAS au capital de 1,5 M (création 2005) Ticket: 100K à 150K Gouvernance et pilotage Equipe indépendante située sur Strasbourg (changement d équipe récent) Financeurs 100% public: Région Alsace (50%), CDC (50%) Nombre de projets financés par an Répartition des interventions selon le cycle de vie de l entreprise Secteurs d activité N.D. Capital Risque uniquement Industrie et services/sciences de la vie/tic/ Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

35 Mapping des intervenants/outils en Alsace en capital investissement Benchmarks Montant investi Particularités régionales 1.Un seul club de BA répertorié sur tout le territoire Alsacien 2.Une ouverture vers fonds européens pour la création de fonds régionaux 3.La création d un fonds d amorçage 100% public CDC et Conseil Régional Nom Biotech 1. Alsace Entreprendre 2. Alsace Amorçage TIC 7 & 8 3. Alsace création 4. AIRFI SFEFBP Création 6. SODIV 7. SOPROMEC 8. ESFIN Besoins de financement par secteur d activité clé 1 Antecréation Incubation Capital risque Capital développement Capital transmission Cycle de vie Type d investissement financier Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

36 Languedoc-Roussillon Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

37 Région Languedoc Roussillon Fonds d Investissement du MEDEF Projet de création d un fonds d investissement porté par le MEDEF Languedoc-Roussillon Contexte, mise en place et genèse Benchmarks Projet de créer un fonds dont le mode de fonctionnement sera novateur et de mener une expérimentation pendant 5 années en région Le fonds interviendra sur de l amorçage sur 3 secteurs d activité ciblés : Energies vertes et green business (écoconstruction ), logistique, agro-alimentaire Les compétences réunies au sein du fonds augmentent le coût de gestion mais permettent d améliorer la rentabilité de l investissement liée à une amélioration de la performance de l entreprise. Définition du produit Remarques Mode d'intervention Holding ISF créée en janvier 2010 et inspirée de la loi TEPA de 2007 (défiscalisation à 75%) Type d outils Fonds: Nombre maximum d actionnaires autorisés: 50 Ticket moyen des actions: Gouvernance et pilotage Financeurs MEDEF Languedoc Roussillon 26 actionnaires Nombre de projets financés par an 1 entreprise nommée «Deyco» soutenue en 2010 à hauteur de Répartition des interventions selon le cycle de vie de l entreprise Secteurs d activité Capital développement Mobilier de décoration Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

38 Région Languedoc Roussillon Zoom sur Créalia Benchmarks Contexte, mise en place et genèse Motivation : financer les projets d entreprises innovantes Initiatives Plateforme d initiative locale dédiée à l innovation Le fonds a pour objet de couvrir les dépenses de recherche et développement qui précèdent la création d entreprises et ce en vue d aboutir à la création effective d une entreprise innovante Un comité de pilotage regroupant des professionnels du financement des entreprises innovantes pilote le fonctionnement du dispositif. Le Comité technique ou «d investissement», regroupant des experts de la création d entreprise et de l innovation, est composé de chefs d entreprises, d acteurs du capital risque, d experts comptables, d avocats, de banquiers, de représentants du monde de la recherche Définition du produit Mode d'intervention Type d outils Gouvernance et pilotage Remarques Prêt à taux 0% sans garantie personnelle pouvant s étaler jusqu à 48 mois uniquement pour les projets d innovation en Languedoc-Roussillon Association (création 2005/fonds de 2M ) Une enveloppe entre 10 et 100K par projet et 10 à 50K par emprunteur Ticket moyen d intervention: 50K Région Languedoc-Roussillon Financeurs FEDER (37%), Fonds d Investissements Européen (23%), Fonds Privés (20%), CDC (10%), Conseil Régional (10%) Nombre de projets financés par an 20 Répartition des interventions selon le cycle de vie de l entreprise Capital Amorçage Secteurs d activité NTIC (51%), Environnement (20%), Mécanique productique (12%), Agronomie (11%) Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

39 Benchmarks Mapping des intervenants/outils en Languedoc Roussillon en capital investissement Montant investi Nom Biotech TIC Créalia 2. Soridec 3. Sofilaro 4. PRI 5. AVENIR ENTREPRISE FICEC Besoins de financement par secteur d activité clé Antecréation Incubation Capital risque Capital développement Capital transmission Cycle de vie Type d investissement financier Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

40 Pays de la Loire - Fonds «citoyens» Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

41 Benchmarks Grand emprunt Pays de la Loire Contexte, mise en place et genèse Motivations : Second appel aux ménages pour lever 100 millions d euros orientés vers le financement des investissements des entreprises régionales qui innovent et recrutent Mobilisation de l épargne pour aider les entreprises à préparer l avenir dans un contexte de crise Initiatives: Conseil régional des Pays de la Loire Inspirée du modèle des Lander Allemands Définition du produit Mode d'intervention Remarques 1 er Emprunt obligataire en 2009 dirigé vers des projets de prêts anticrise pour les PME, de création de lycées et de centres de recherche 2 nd Emprunt obligataire au printemps 2012 d une durée de six mois dirigé vers les PME innovantes Type d outils Gouvernance et pilotage Financeurs 1 er emprunt de 80 M : taux d intérêt fixe annuel de 4% sur six ans 5500 particuliers dont 93% d habitants de la région avaient souscrit à l opération 2 nd Emprunt estimé à 100 M (le taux d intérêt fixe annuel est encore à déterminer) Le Conseil Général des Pays de la Loire Particuliers Nombre de projets financés par an 1 ER Emprunt divisé en trois volets: redéploiement industriel (12 M ), investissements régionaux à maitrise d ouvrage (58 M concernant 7 projets), accélération des investissements des autres collectivités (10m ) à déterminer en février Répartition des interventions selon le cycle de vie de l entreprise Secteurs d activité Tous les stades de développement sont concernés 1 er Emprunt: 60% éducation, 25% PME, 15% Recherche 2 nd Emprunt: 100% entreprises innovantes Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

42 Benchmarks Un fonds d'investissement citoyen pour développer les énergies renouvelables Contexte, mise en place et genèse Motivations : Fondé en 2010 afin d offrir aux particuliers et organisations la possibilité d acheter des actions de 100 pour financer le développement des énergies renouvelables en général ou d un projet en particulier Initiatives: Doté d une structure financière nommée «Energie partagée investissement SCA» (Ex-Solira Investissement) Une quinzaine d acteurs des énergies renouvelables (Enercoop, Hespul, Eoliennes en Pays de Vilaine, le comité des énergies renouvelables, la Nef ou le bureau d études Indiggo) Un soutien de l Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Energie (ADEME) Particularités: Un fonds qui atteindra 3 M en 2012 Encadré par la «Charte de l énergie partagée» destinée à encadrer le choix des projets Un modèle développé au Danemark, en Belgique et en Allemagne Définition du produit Mode d'intervention Remarques Offre au public de titres financiers pour le développement des énergies renouvelables Type d outils Fonds d investissement citoyen d un montant de 1,2 M (création 2010) Souscription moyenne de 1000 Gouvernance et pilotage Financeurs Une quinzaine d acteurs spécialisés dans les énergies renouvelables et l ADEME Particuliers Nombre de projets financés par an 10 à 15 Répartition des interventions selon le cycle de vie de l entreprise Secteurs d activité Capital Risque uniquement Énergies renouvelables Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

43 Introduction Données de cadrage Analyse de la demande Analyse de l offre Benchmarks Recommandations Annexes Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

44 Recommandations Forces / Faiblesses de l offre de financement en Région FORCES Une implication des acteurs publics sur le capital investissement NCI Gestion / FTRA Des partenariats efficaces et pertinents avec les autres Régions pour constituer des fonds de taille importante Tickets d investissement plus grands? Une phase d amorçage qui semble être maintenant correctement couverte avec le FNRT Un flux de bons projets plus important? Des Business Angels en cours de structuration (NormAngels) OPPORTUNITES L augmentation du flux de projets? (stratégie de valorisation des universités, pôles de compétitivité.) Potentiel LMJ sous-exploité? Valorisation de la recherche? Une politique nationale : CDC entreprises, France Investissement, mesures fiscales en faveur du capital risque Des opportunités de financement au niveau de l Europe (ex : fonds JEREMIE) Le volume financier injecté via les fonds TEPA Des réseaux de BA en émergence et structuration FAIBLESSES Aucune structure privée implantée sur le territoire Manque une structure référente sur le territoire Des Family Office qui pourraient être mieux mobilisés Un manque global de coordination entre acteurs (publics / privés) et entre territoires Détection, gestion, accompagnement des entrepreneurs L action limitée des pôles de compétitivité dans le financement haut de bilan des PME Performance modeste de certains pôles MENACES 3 situations où les acteurs privés investissent rarement et où le risque est important de voir l entreprise quitter le territoire Capital développement : tickets de 500 K à 2 M (ex : développement international) Capital transmission : nouveaux managers / repreneurs locaux Capital retournement : entreprises en crise L évolution de la stratégie d OSEO? Type d entreprise et niveau technologique Financement de projets à risques? Une prise de risque de plus en plus réduite des acteurs bancaires Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

45 1. Augmenter le flux et la qualité des projets Recommandations Principaux enjeux pour la Basse Normandie en matière de financement Intensifier la politique de valorisation au sein des laboratoires, accompagner le financement de la maturation Conforter les compétences des structures interfaces 2. Anticiper la constitution d un fonds «souverain» pour répondre aux 3 problématiques identifiées Outil à intégrer dans une stratégie plus globale d implantation durable des entreprises sur le territoire Cibles identifiées Entreprise entre le capital risque et le capital développement nécessitant une levée de fonds de 500 K à 2 M Entreprise en transmission avec un risque de transfert de centre de décision Entreprise en retournement pouvant entrainer une crise sociale majeure 3. Canaliser, structurer, accompagner et coordonner l action entre les fonds Désigner un «référent» devant faire le liens entre les entreprises et les investisseurs en capital (sur et hors du territoire bas normand) Acteur reconnu devant se situer «au dessus de la mêlée» Développer le partenariat public privé sur le suivi et l accompagnement de projets Développement de ISFEO Intégration des Pôles dans les organes de gestion de fonds? Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

46 Introduction Données de cadrage Analyse de la demande Analyse de l offre Benchmarks Recommandations Annexes Annexes Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

47 Feuille de route Liste des acteurs interrogés - Analyse de la demande Structure Genre Prénom Nom Fonction Analyse de la demande SGAR / Etat M. Bernard QUIRIN Chargé de mission auprès du Préfet de région DGCIS Mme Marie-Laure WYSS Chargée de mission Région Basse Normandie Mme Marie-Pierre DELAMARE Chef du service développement économique CESR M. Philippe HUGO Chargé d'études au CESER de Basse-Normandie Oséo M. Yves DERRIEN Directeur régional OSEO Technopole SYNERGIA (Caen) M. Pascal HUREL Directeur Technopole Cherbourg M. Nicolas PICARD Directeur Incubateur M. Laurent PROTIN Directeur Pôle de compétitivité - MOVEO M. Frédéric GUERNALEC Président Mov'eo en Basse-Normandie Pôle de compétitivité - TES M. Cédric MOREL Directeur des projets Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

48 Feuille de route Liste des acteurs interrogés - Analyse de l offre Structure Genre Prénom Nom Fonction Analyse de l offre CDC Mme Florence MAS Directrice Régional Normandie Business Angels M. Laurent JOSSIER Directeur du CEEI - Synergia NormAngels M. Gilles RIGON Président NCI Gestion M. Jean-Marc BUCHET Directeur associé Ouest Venture M. Eric COZANET Directeur Volney Développement (Crédit Mutuel) M. Michel FOURCADE Directeur ISFEO - Orne Capital PME M. Olivier BELLET Directeur FSI Région (basé à Lille pour la BN) M. STIEVENARD Chargé de mission AREVADELFI Mme Maryline BRETON Chargée de mission Butler Capital M. Aymeric DEMARCQ Analyste Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

49 Feuille de route Liste des acteurs interrogés - Benchmarks Structure Genre Prénom Nom Fonction Benchmarks ALSACE AMORCAGE Mme Eveline KATZ Directrice Générale AIRFI Mme Françoise LOHEZIC Managing Partner MEDEF LR Mme Marie FONT Directrice Finances CREALIA Mme Laure LENZOTTI Chargée de Mission Conseil Régional Pays de la Loire Mme Perrine BIJEIRE Responsable Pôle Dette Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

50 Annexes Allocations des fonds publics à des projets innovants L octroi de subventions dépend de l orientation de la recherche (fondamentale ou appliquée), de la taille des projets et du degré de coopération entre acteurs privés ou publics. Taille des projets (en M ) Vers la recherche fondamentale Innovation Stratégique Industrielle ISI (ex AII) Vers l innovation et le marché 50 M Ministère de l Industrie : FUI (dont pôles, clusters) ANR Appels à projets R R I T Pôles de compétitivité OSEO 10 M Recherche publique Recherche coopérative Public / Privé Recherche privée Reproduction interdite sans autorisation préalable Ecosystème du financement privé des entreprises en Basse Normandie

Avis de l Académie des technologies sur le financement des start-up de biotechnologies pharma

Avis de l Académie des technologies sur le financement des start-up de biotechnologies pharma Avis de l Académie des technologies sur le financement des start-up de biotechnologies pharma La chaîne du financement des start-up biotech pharma ne fonctionne plus en France car l absence de relais suffisants

Plus en détail

PRESENTATION DES AIDES ECONOMIQUES

PRESENTATION DES AIDES ECONOMIQUES PRESENTATION DES AIDES ECONOMIQUES 10 décembre 2013 Service Développement Economique Direction de l Innovation, de la Recherche, de l Economie et du Tourisme Cadre des aides économiques Depuis 2004, la

Plus en détail

Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes. Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014

Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes. Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014 Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014 01. Bpifrance en bref 02. L offre pour les entreprises innovantes L investissement

Plus en détail

Les actions de la Caisse des dépôts en faveur du développement économique en Ile de France

Les actions de la Caisse des dépôts en faveur du développement économique en Ile de France Les actions de la Caisse des dépôts en faveur du développement économique en Ile de France Anne de Richecour Directeur Interrégional Adjoint CDC Ile de France 8 juin 2010 - Nanterre 1 Le développement

Plus en détail

L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010

L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010 L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010 Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

La création d entreprises et l innovation pour développer l économie du territoire

La création d entreprises et l innovation pour développer l économie du territoire DOSSIER DE PRESSE Jeudi 29 novembre 2012 Forum développement économique CREA / Région Haute-Normandie La création d entreprises et l innovation pour développer l économie du territoire La CREA s est dotée

Plus en détail

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr OSEO et le soutien de l innovation Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr Notre mission Soutenir l innovation et la croissance des entreprises Par nos trois métiers

Plus en détail

Financer votre projet en fonds propres : acteurs

Financer votre projet en fonds propres : acteurs Acteur majeur du capital investissement pour les PME Forum 1ers contacts Financer votre projet en fonds propres : acteurs et modalités juin 2011 LES ACTIONS ET MOYENS DE CDC ENTREPRISES CDC Entreprises,

Plus en détail

Étude économique des entreprises accompagnées par le Business & Innovation Centre de Montpellier Méditerranée Métropole Edition 2015

Étude économique des entreprises accompagnées par le Business & Innovation Centre de Montpellier Méditerranée Métropole Edition 2015 L entreprise innovante, moteur de croissance Étude économique des entreprises accompagnées par le Business & Innovation Centre de Edition 2015 Seul incubateur français classé dans le TOP 10 mondial UBI

Plus en détail

Présentation Bpifrance Octobre 2014

Présentation Bpifrance Octobre 2014 Présentation Bpifrance Octobre 2014 01. Qui sommes-nous? 02. Nos métiers 03. Au cœur des régions 04. Bpifrance à date 05. Focus sur 2 01. Qui sommes-nous? Bpifrance, banque publique d investissement, est

Plus en détail

[ les éco_fiches ] Capital investissement et cycle de vie des PME en croissance

[ les éco_fiches ] Capital investissement et cycle de vie des PME en croissance Des fiches pour mieux compren- dre l'actualité économique et les enjeux pour les PME Ce que la crise nous a appris, c est que le seul financement bancaire ne peut suffire pour assurer la pérennité des

Plus en détail

Charte des Business Angels (BA) de l Orne, affiliés à Norm Angels

Charte des Business Angels (BA) de l Orne, affiliés à Norm Angels Charte des Business Angels (BA) de l Orne, affiliés à Norm Angels MOTIFS : Soucieux de soutenir sur le territoire ornais et bas-normand la création et le développement d entreprises à potentiel, Orne développement

Plus en détail

www.aldatu.org ALDATU un facteur clé de réussite au service des porteurs de projet, des entreprises et du territoire

www.aldatu.org ALDATU un facteur clé de réussite au service des porteurs de projet, des entreprises et du territoire ALDATU un facteur clé de réussite au service des porteurs de projet, des entreprises et du territoire Sommaire 1. Centre d Appui aux Entreprises ALDATU 1.1 Présentation 1.2 Structure 1.3 Carte d identité

Plus en détail

Financement des PME Outils de la période de crise. Atelier des pôles de compétitivité 28 mai 2009

Financement des PME Outils de la période de crise. Atelier des pôles de compétitivité 28 mai 2009 Financement des PME Outils de la période de crise Atelier des pôles de compétitivité 28 mai 2009 Un besoin de financement face à une crise financière Plan de financement de l économie 320 Mds : plafond

Plus en détail

financement stragégie

financement stragégie 10.FINANCEMENT DES ENTREPRISES INNOVANTES (À TOUS LES STADES DE LEUR DÉVELOPPEMENT) Au même titre qu'ils développent des stratégies commerciales et technologiques, les entrepreneurs (porteurs de projet,

Plus en détail

NEGOCIER AVEC UN FONDS

NEGOCIER AVEC UN FONDS REPRISE D ENTREPRISE NEGOCIER AVEC UN FONDS INTERVENANT : Laurent JULIENNE HEC ENTREPRENEURS 9 septembre 2014 A. LE MONTAGE FINANCIER Obligations convertibles A. LA STRUCTURE TYPE 1. Structure financière

Plus en détail

FONDS UNIQUE INTERMINISTERIEL DE SOUTIEN AUX PROJETS DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT COLLABORATIFS DES POLES DE COMPETITIVITE

FONDS UNIQUE INTERMINISTERIEL DE SOUTIEN AUX PROJETS DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT COLLABORATIFS DES POLES DE COMPETITIVITE FONDS UNIQUE INTERMINISTERIEL DE SOUTIEN AUX PROJETS DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT COLLABORATIFS DES POLES DE COMPETITIVITE 13 e APPEL A PROJETS Les moyens destinés au soutien financier de l Etat en faveur

Plus en détail

LABEL ENTREPRISEINNOVANTEDESPÔLES. Janvier 2011

LABEL ENTREPRISEINNOVANTEDESPÔLES. Janvier 2011 LABEL ENTREPRISEINNOVANTEDESPÔLES Janvier 2011 Le Label EIP Contexte Le label EIP est né d un double constat : les entreprises des Pôles ont souvent besoin d anticiper le financement des phases post-projet

Plus en détail

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME création oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6522-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME création oser pour gagner! Que la création porte sur une activité traditionnelle avec un

Plus en détail

Piloter un projet innovant : comment s y prendre? Animé par : Delphine LEGRAS, BPI France Stéphane BUNOUF, MELYAD Michel TILLON, RENNES ATALANTE

Piloter un projet innovant : comment s y prendre? Animé par : Delphine LEGRAS, BPI France Stéphane BUNOUF, MELYAD Michel TILLON, RENNES ATALANTE Piloter un projet innovant : comment s y prendre? Animé par : Delphine LEGRAS, BPI France Stéphane BUNOUF, MELYAD Michel TILLON, RENNES ATALANTE Les missions de Rennes Atalante Accompagner les créateurs

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Région Rhône-Alpes Clémence CAPRON 04 26 73 49 57 06 87 56 05 48 + CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE SALON DES

Plus en détail

Conférence sociale. Table ronde N 5 «Réunir les conditions du redressement productif» Contribution des CCI DE FRANCE. Juillet 2012.

Conférence sociale. Table ronde N 5 «Réunir les conditions du redressement productif» Contribution des CCI DE FRANCE. Juillet 2012. Conférence sociale Table ronde N 5 «Réunir les conditions du redressement productif» Contribution des CCI DE FRANCE Juillet 2012 Page 1 Introduction Si la production va mal en France, c est d abord en

Plus en détail

A l heure du redressement productif, ne pas tarir le financement de l économie numérique

A l heure du redressement productif, ne pas tarir le financement de l économie numérique Le capital investissement, principal soutien de l économie numérique Position de l Association Française des Editeurs de Logiciels et Solutions Internet Octobre 2012 Avant propos A l heure du redressement

Plus en détail

Dossier de presse Mercredi 19 juin 2013

Dossier de presse Mercredi 19 juin 2013 Pour mai 2012 Dossier de presse Mercredi 19 juin 2013 Financement de l amorçage en Bretagne Une offre structurée pour accompagner les jeunes entreprises innovantes Dans le cadre de la 7 e Semaine de l

Plus en détail

«Les Fonds Français, une solution pour financer nos PME?»

«Les Fonds Français, une solution pour financer nos PME?» Entreprendre Financer Réussir «Les Fonds Français, une solution pour financer nos PME?» Raphaël Abou Administrateur Délégué Allyum 20 octobre 2010 Forum Financier Mons Introduction Notre métier : Accompagner

Plus en détail

Salon de la création d entreprises

Salon de la création d entreprises Salon de la création d entreprises Tunis 17 octobre 2008 «Comment mettre l innovation au cœur de l entreprise» soutient l innovation et la croissance des PME oseo.fr 2 OSEO Soutient l innovation et la

Plus en détail

1. Critères d éligibilité au financement par le FUI des projets collaboratifs de R&D des pôles de compétitivité

1. Critères d éligibilité au financement par le FUI des projets collaboratifs de R&D des pôles de compétitivité FONDS INTERMINISTERIEL DE SOUTIEN AUX PROJETS DE RECHERCHE & DEVELOPPEMENT COLLABORATIFS DES POLES DE COMPETITIVITE 10 ème APPEL A PROJETS Les soutiens financiers de l État en faveur des projets collaboratifs

Plus en détail

Les fonds d investissement

Les fonds d investissement Un objectif commun la croissance des PME Les fonds d investissement Le manque de maturité de certaines entreprises, les techniques de pointe qu elles développent, rendent difficile l appréciation de leur

Plus en détail

Jean-Pierre Brocart. Incubateur National Multimédia Belle de Mai. brocart@belledemai.org

Jean-Pierre Brocart. Incubateur National Multimédia Belle de Mai. brocart@belledemai.org La valorisation de la recherche par la création d entreprises innovantes Le rôle des incubateurs Jean-Pierre Brocart Incubateur National Multimédia Belle de Mai brocart@belledemai.org Les mesures prises

Plus en détail

Méthodologie. 92 start-up ont répondu à un questionnaire en février 2014

Méthodologie. 92 start-up ont répondu à un questionnaire en février 2014 Méthodologie 616 start-up créées depuis 2007, dont 548 en activité Tous secteurs des cleantech : énergies renouvelables, efficacité énergétique, écomobilité, chimie verte 92 start-up ont répondu à un questionnaire

Plus en détail

Présentation de la Note d analyse «Renforcer l amorçage» par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique

Présentation de la Note d analyse «Renforcer l amorçage» par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique Paris, le 27 février 2012 Présentation de la Note d analyse «Renforcer l amorçage» Lundi 27 février 2012 par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique Seul le prononcé fait foi

Plus en détail

NextStage. Un placement bloqué jusqu au 31/12/2019 (et au 31/12/2022 maximum sur décision de la société de gestion)

NextStage. Un placement bloqué jusqu au 31/12/2019 (et au 31/12/2022 maximum sur décision de la société de gestion) NextStage Un placement bloqué jusqu au 31/12/2019 (et au 31/12/2022 maximum sur décision de la société de gestion) FIP éligible à la réduction d ISF ou d IR Code ISIN : FR0011429505 NextStage soutient

Plus en détail

AQUI-INVEST : un outil financier de la Région Aquitaine Présentation Conférence de Presse

AQUI-INVEST : un outil financier de la Région Aquitaine Présentation Conférence de Presse AQUI-INVEST : un outil financier de la Région Aquitaine Présentation Conférence de Presse 2 décembre 2010 Un constat national et communautaire L accès déficient aux formes appropriées de financement obstacle

Plus en détail

avec La Région s engage et pour l emploi

avec La Région s engage et pour l emploi avec La Région s engage pour le financement des PME et pour l emploi 2 Financer les projets des petites et moyennes entreprises La Banque Publique d Investissement Pays de la Loire a été inaugurée au début

Plus en détail

Midi Capital. nouvelle gamme. produits éligibles à la réduction ISF

Midi Capital. nouvelle gamme. produits éligibles à la réduction ISF Midi Capital nouvelle gamme 2011 produits éligibles à la réduction ISF Midi Capital lance sa gamme de produits éligibles à la réduction ISF 2011 Pour la campagne ISF 2011, Midi Capital, Société de Gestion

Plus en détail

Les outils de financement des entreprises. Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Les outils de financement des entreprises. Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr Les outils de financement des entreprises Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr Réseau OSEO 37 implantations 1 000 collaborateurs 28 directions régionales 6 directions

Plus en détail

Jean-Charles COTIN Janvier 2015

Jean-Charles COTIN Janvier 2015 Jean-Charles COTIN Janvier 2015 INTRODUCTION : Le crowdfunding (financement par la foule) permet à un grand nombre de personnes de participer à l accompagnement financier de projets de toutes natures.

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH»

CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH» CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH» POUR LA CROISSANCE ET LE RAYONNEMENT DE L ÉCOSYSTÈME NUMÉRIQUE FRANÇAIS POUR ÊTRE LABELLISÉE «MÉTROPOLE FRENCH TECH», UNE MÉTROPOLE DOIT

Plus en détail

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Axe 1 Objectif Thématique 1 : Renforcer la recherche, le développement technologique et l innovation Investissement prioritaire B : Promotion

Plus en détail

Réunion d information plaques régionales DAEP/DESL. Le 20 Novembre 2012

Réunion d information plaques régionales DAEP/DESL. Le 20 Novembre 2012 Réunion d information plaques régionales DAEP/DESL Le 20 Novembre 2012 Sommaire 1 Point sur l année écoulée 2 Nos ambitions pour demain 3 Pistes de réflexion sur l organisation 2 Bilan 2012 Une dynamique

Plus en détail

Assemblée générale de l ordre des experts-comptables des Pays de la Loire

Assemblée générale de l ordre des experts-comptables des Pays de la Loire Assemblée générale de l ordre des experts-comptables des Pays de la Loire Présentation des outils de financement de la Région des Pays de la Loire 11 Juillet 2012 La boîte à outils du financement de la

Plus en détail

Dispositif : Entreprenariat et entreprises

Dispositif : Entreprenariat et entreprises Dispositif : Entreprenariat et entreprises Axe 2 Objectif Thématique 3 : Améliorer la compétitivité des PME Investissement prioritaire A : Promotion de l esprit d entreprise, en particulier en facilitant

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI REUNION DU 7 FEVRIER 2014 RAPPORT N CR-14/17.030 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie régionale de développement de l'innovation dans

Plus en détail

Tableau de bord des pôles de compétitivité

Tableau de bord des pôles de compétitivité Tableau de bord des pôles de compétitivité dition 2012 Ensemble des pôles 1. Carte des pôles en 2011 Part des effectifs des établissements membres dans les effectifs de la zone d'emploi (en %) 7,5 et plus

Plus en détail

SYNTHESE COURS D ENTREPRENEURIAT ESSEC BBA 2013

SYNTHESE COURS D ENTREPRENEURIAT ESSEC BBA 2013 SYNTHESE COURS D ENTREPRENEURIAT ESSEC BBA 2013 220 étudiants 80 heures de cours 68 heures de simulation de création d entreprise Développer les compétences entrepreneuriales par l expérimentation Présentation

Plus en détail

CREALIA le fonds d amorçage des entreprises innovantes

CREALIA le fonds d amorçage des entreprises innovantes CREALIA le fonds d amorçage des entreprises innovantes Mende Le 19 janvier 2009 CREALIA:954 av. Jean MERMOZ, 34000 Montpellier. Tel:0467171170 I. Le paradoxe régional Un paysage économique marqué : Une

Plus en détail

Communauté Finance & Gestion Table ronde

Communauté Finance & Gestion Table ronde Communauté Finance & Gestion Table ronde Quand le réseau se met au service du financement Marie FAGUET notrepetiteentreprise.com Thierry BONNET - Finance Utile Pierre Henri SOLER UNILEND Pascal SANCHEZ

Plus en détail

NextStage FIP. FIP NextStage Rendement 2021. Code ISIN : FR0011780691. Agrément AMF du 28 mars 2014 sous le numéro FNS20140017

NextStage FIP. FIP NextStage Rendement 2021. Code ISIN : FR0011780691. Agrément AMF du 28 mars 2014 sous le numéro FNS20140017 FIP NextStage FIP NextStage Rendement 2021 Code ISIN : FR0011780691 Agrément AMF du 28 mars 2014 sous le numéro FNS20140017 FIP éligible à la réduction d ISF* ou IR* NextStage soutient Document non contractuel

Plus en détail

FONDS AQUI-INVEST. I. Présentation de l action. Contexte Développement de l action et enjeux

FONDS AQUI-INVEST. I. Présentation de l action. Contexte Développement de l action et enjeux FONDS AQUI-INVEST I. Présentation de l action AQUI-INVEST, est le premier fonds de co-investissement en capital risque régional français. Il s'agit d une nouvelle génération d investissement public impulsée

Plus en détail

LES PLATEFORMES D INITIATIVE LOCALE ET LA CREATION D ENTREPRISE INNOVANTE EN FRANCE QUELLE PERTINENCE POUR LA TUNISIE?

LES PLATEFORMES D INITIATIVE LOCALE ET LA CREATION D ENTREPRISE INNOVANTE EN FRANCE QUELLE PERTINENCE POUR LA TUNISIE? LES PLATEFORMES D INITIATIVE LOCALE ET LA CREATION D ENTREPRISE INNOVANTE EN FRANCE QUELLE PERTINENCE POUR LA TUNISIE? Anne CHATAURET Volet Interfaçage QU EST-CE QU UNE PLATEFORME INITIATIVE? 2 Les «Plateformes

Plus en détail

Les chartes de France Investissement

Les chartes de France Investissement Les chartes de France Investissement Introduction : le dispositif France Investissement Les PME les plus dynamiques ou à fort potentiel de croissance apportent une contribution essentielle au développement

Plus en détail

LE CAPITAL INVESTISSEMENT D ENTREPRISES

LE CAPITAL INVESTISSEMENT D ENTREPRISES PLAN INNOVATION Inciter les entreprises à investir dans les PME de croissance : LE CAPITAL INVESTISSEMENT D ENTREPRISES 1 Pierre Moscovici, ministre de l Économie et des Finances «Après cinq années de

Plus en détail

Présentation Bpifrance Caroline GEORGES 28 novembre 2013

Présentation Bpifrance Caroline GEORGES 28 novembre 2013 Présentation Bpifrance Caroline GEORGES 28 novembre 2013 01. Qui sommes-nous? 02. Nos métiers 03.La gamme d interventions 04. Les nouveaux dispositifs 2 01.Qui sommes-nous? Bpifrance, partenaire de confiance

Plus en détail

Veille Veille stratégique sur la bio-santé

Veille Veille stratégique sur la bio-santé 2015 / numéro 36 Veille Veille stratégique sur la bio-santé LA DYNAMIQUE DE FINANCEMENT : UN LEVIER POUR LES ENTREPRISES DE SANTÉ P3 P5 P7 P8 Les subventions Les prêts et les avances remboursables Les

Plus en détail

CLAUDE-ANNIE DUPLAT GUIDE PRATIQUE POUR GÉRER UNE ENTREPRISE À CROISSANCE RAPIDE

CLAUDE-ANNIE DUPLAT GUIDE PRATIQUE POUR GÉRER UNE ENTREPRISE À CROISSANCE RAPIDE CLAUDE-ANNIE DUPLAT GUIDE PRATIQUE POUR GÉRER UNE ENTREPRISE À CROISSANCE RAPIDE Éditions d Organisation, 2002 ISBN : 2-7081-2781-0 2 D IMPORTANTS BESOINS EN FINANCEMENT Des besoins financiers importants

Plus en détail

Présentation Bpifrance Janvier 2014. Ariane Voyatzakis, Responsable du secteur agroalimentaire

Présentation Bpifrance Janvier 2014. Ariane Voyatzakis, Responsable du secteur agroalimentaire Présentation Bpifrance Janvier 2014 Ariane Voyatzakis, Responsable du secteur agroalimentaire 01. Qui sommes-nous? 02. Le financement bancaire 03. Le soutien à l innovation Titre de la présentation 2 01.

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES PME DU POINT DE VUE D UNE BANQUE FRANCAISE

LE FINANCEMENT DES PME DU POINT DE VUE D UNE BANQUE FRANCAISE LE FINANCEMENT DES PME DU POINT DE VUE D UNE BANQUE FRANCAISE 19 novembre 2014 Francfort Christian LEROY SOMMAIRE Le tissu entrepreneurial Français Les principales sources de financement des entreprises

Plus en détail

Présentation CD2E 26 MAI 2010. Présentation CD2E

Présentation CD2E 26 MAI 2010. Présentation CD2E Présentation CD2E 26 MAI 2010 1 1 Le Groupe Finorpa q Le groupe FINORPA, aujourd hui q Nos spécificités q Les objectifs de nos outils financiers q Les chiffres clés 2 2 Finorpa, aujourd hui Présentation

Plus en détail

OUVRIR SON CAPITAL A UN FONDS : RENONCEMENT OU IDEE DE GENIE?

OUVRIR SON CAPITAL A UN FONDS : RENONCEMENT OU IDEE DE GENIE? OUVRIR SON CAPITAL A UN FONDS : RENONCEMENT OU IDEE DE GENIE? Colmar, le 10 juin 2015 En préambule Quelques chiffres qui «remettent les choses en place» Etude portant sur 5800 entreprises représentatives

Plus en détail

Quel regard portent les investisseurs financiers sur le secteur du Tour Operating? FORUM SETO 10 décembre 2013. Serge Mesguisch

Quel regard portent les investisseurs financiers sur le secteur du Tour Operating? FORUM SETO 10 décembre 2013. Serge Mesguisch ḃpifrance Quel regard portent les investisseurs financiers sur le secteur du Tour Operating? FORUM SETO 10 décembre 2013 Serge Mesguisch 1 Rappel de l action de Bpifrance Investissement dans le secteur

Plus en détail

PREPROGRAMME THEMATIQUE

PREPROGRAMME THEMATIQUE PREPROGRAMME THEMATIQUE Procédure de réservation Pour réserver une conférence, téléchargez le dossier d inscription en cliquant ici. Parmi les thématiques proposées, choisissez celles que vous souhaitez

Plus en détail

FIP FONCIEREMENT PME. www.sigmagestion.com

FIP FONCIEREMENT PME. www.sigmagestion.com FIP FONCIEREMENT PME www.sigmagestion.com 11 ème FIP géré par Sigma Gestion, FONCIEREMENT PME vise une allocation entre des PME françaises en croissance (minimum 60%) et des sociétés intervenant dans le

Plus en détail

L accompagnement de la création d entreprise et de l innovation

L accompagnement de la création d entreprise et de l innovation Club Finance Innovation : L accompagnement de la création d entreprise et de l innovation Le 23 avril 2009 soutient l innovation et la croissance des PME Trois métiers Soutien à l innovation Garantie des

Plus en détail

CDC Entreprises présente son étude annuelle : Le capital investissement dans les PME en France

CDC Entreprises présente son étude annuelle : Le capital investissement dans les PME en France CDC Entreprises présente son étude annuelle : Le capital investissement dans les PME en France Communiqué de presse Paris, le 20 novembre 2012 CDC Entreprises, filiale de la Caisse des Dépôts, gère dans

Plus en détail

La levée de fonds loi TEPA ISF. 18 mai 2010

La levée de fonds loi TEPA ISF. 18 mai 2010 La levée de fonds loi TEPA ISF 18 mai 2010 Gilles LECOCGUEN Direction de la communication Responsable des services en ligne Stéphane COHEN Vice Président du CRO Paris IDF Sommaire 1) Contexte réglementaire

Plus en détail

FONDS D INVESTISSEMENT DES INDUSTRIES CREATIVES SYNTHESE DE L ETUDE

FONDS D INVESTISSEMENT DES INDUSTRIES CREATIVES SYNTHESE DE L ETUDE FONDS D INVESTISSEMENT DES INDUSTRIES CREATIVES SYNTHESE DE L ETUDE 1. Contexte territorial A l initiative du Pôle Media Grand Paris, et en relation avec les Pôles et Clusters franciliens concernés 1,

Plus en détail

Financement des entreprises innovantes

Financement des entreprises innovantes Conférence sur l innovation du 23 Septembre 2011 Financement des entreprises innovantes Jean-Louis LECOCQ VISION GLOBALE Conférence sur l innovation du 23 Septembre 2011 Pré-amorçage PRE AMORCAGE PRETS

Plus en détail

Valoriser dans une optique de développement: réussir une levée de fonds

Valoriser dans une optique de développement: réussir une levée de fonds ENTREPRISE ET PATRIMOINE RDV TransmiCCIon 23 mai 2013 Valoriser dans une optique de développement: réussir une levée de fonds Conseil en fusions-acquisitions et ingénierie financière Intégrité indépendance

Plus en détail

ISF et intermédiation : Collecte 2009

ISF et intermédiation : Collecte 2009 ISF et intermédiation : Collecte 2009 juillet 2009 1 Contexte et méthodologie Contexte: L AFIC et l AFG ont conduit une enquête pour suivre l impact des mesures dites «ISF PME», et en particulier, pour

Plus en détail

S informer sur. Capital investissement:

S informer sur. Capital investissement: S informer sur Capital investissement: les fonds communs de placement à risques destinés au grand public Qu est-ce que le capital investissement? Quels sont les segments d intervention du capital investissement?

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 25 mai 2011 Contact presse : Cécile Mériguet cecile.meriguet@savoie-technolac.com 06 45 48 38 58 Illustrations et photos sur demande

DOSSIER DE PRESSE 25 mai 2011 Contact presse : Cécile Mériguet cecile.meriguet@savoie-technolac.com 06 45 48 38 58 Illustrations et photos sur demande // La Base Académie // DOSSIER DE PRESSE 25 mai 2011 Contact presse : Cécile Mériguet cecile.meriguet@savoie-technolac.com 06 45 48 38 58 Illustrations et photos sur demande Dispositif d accompagnement

Plus en détail

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME DOSSIER DE PRESSE Communiqué de presse.................................. p.2 et 3 Bilan des P2RI en Pays

Plus en détail

Les pôles de compétitivité Compte-rendu du colloque du 11 octobre 2007

Les pôles de compétitivité Compte-rendu du colloque du 11 octobre 2007 Les pôles de compétitivité Un outil pour le développement économique des villes et régions européennes. Compte rendu du colloque des 11 et 12 octobre 2007, Organisé par l Ambassade de France en République

Plus en détail

Inauguration de la Maison Régionale des Entreprises DOSSIER DE PRESSE

Inauguration de la Maison Régionale des Entreprises DOSSIER DE PRESSE Inauguration de la Maison Régionale des Entreprises DOSSIER DE PRESSE 14 novembre 2007 Le contexte La Région Guadeloupe a mis en place son Schéma Régional de Développement Economique (S.R.D.E). Ce schéma

Plus en détail

Financer et accompagner les entreprises

Financer et accompagner les entreprises Financer et accompagner les entreprises EN HAUTE-NORMANDIE Créer EN HAUTE-NORMANDIE Innover Fiches pratiques Développer Transmettre Outils communs Édito des Présidents La Région Haute-Normandie et OSEO,

Plus en détail

Fiscalité suisse et vaudoise : Quels conseils et opportunités à saisir pour les PME et les investisseurs? Plan de l exposé

Fiscalité suisse et vaudoise : Quels conseils et opportunités à saisir pour les PME et les investisseurs? Plan de l exposé Fiscalité suisse et vaudoise : Quels conseils et opportunités à saisir pour les PME et les investisseurs? PETIT DÉJE JEÛNER DES PME & START-UP séminaire du 23.3.2007 DÉPARTEMENT DES FINANCES Administration

Plus en détail

Conférence. «TECHNOBIT VENTURE CONNAISSANCE ET CAPITAL POUR L INNOVATION» Expériences et perspectives

Conférence. «TECHNOBIT VENTURE CONNAISSANCE ET CAPITAL POUR L INNOVATION» Expériences et perspectives Conférence «TECHNOBIT VENTURE CONNAISSANCE ET CAPITAL POUR L INNOVATION» Expériences et perspectives Création, gestion et mise en œuvre des Fonds de capitaux à risque Pratiques européennes 28-29 octobre

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE Préambule Le Business Plan (ou plan d affaire) est un document qui décrit le projet d activité, fixe des objectifs, définit les besoins en équipements,

Plus en détail

croissance oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 8111-01 Septembre 2010

croissance oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 8111-01 Septembre 2010 oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 8111-01 Septembre 2010 Ce document est imprimé avec des encres végétales sur du papier issu de forêts gérées durablement certifié PEFC, FCBA 07/833 par Point

Plus en détail

Un holding d'investissement dans les PME

Un holding d'investissement dans les PME Un holding d'investissement dans les PME La Financière Viveris Diversifier Optimiser Capitaliser L objet de la Financière Viveris est de prendre des participations dans les petites et moyennes entreprises

Plus en détail

FORUM DES FINANCEMENTS

FORUM DES FINANCEMENTS FORUM DES FINANCEMENTS Jeudi 28 novembre 2013 Les outils de financement pour votre entreprise PARTENAIRES FINANCIERS 2013 Pôle PME/PMI CCI Bayonne Pays Basque 50-51 allées Marines - BP 215 64 102 Bayonne

Plus en détail

Entreprendre au féminin

Entreprendre au féminin DOSSIER DE PRESSE Entreprendre au féminin Un dispositif géré par : SOMMAIRE FGIF : un fond de garantie destiné aux femmes p. 3 Evolution du dispositif p. 4 Profils des bénéficiaires en 2010 p. 5 Caractéristiques

Plus en détail

Présentation d Helix international

Présentation d Helix international 31 ème Congrès international de l Ordre des Experts Comptable de Tunisie En partenariat avec «Développement économique : modèle et gouvernance de la décentralisation» Sfax, les 17 et 18 septembre 2014

Plus en détail

Réaliser son projet de reprise avec un partenaire financier. Note de présentation à l attention des Repreneurs

Réaliser son projet de reprise avec un partenaire financier. Note de présentation à l attention des Repreneurs Réaliser son projet de reprise avec un partenaire financier Note de présentation à l attention des Repreneurs Les raisons d une association avec un partenaire financier Motivations positives Motivations

Plus en détail

1 MILLIARD D EUROS DE FINANCEMENT DE L INNOVATION EN 2014, +30 %

1 MILLIARD D EUROS DE FINANCEMENT DE L INNOVATION EN 2014, +30 % COMMUNIQUE DE PRESSE 30 JANVIER 2014 LA NOUVELLE DONNE DE L INNOVATION PAR BPIFRANCE : NOUVEAUX MOYENS, NOUVEAUX DISPOSITIFS, NOUVEAUX PRODUITS 1 MILLIARD D EUROS DE FINANCEMENT DE L INNOVATION EN 2014,

Plus en détail

Madame Joséphine EGALGI, Administratrice à Guyane Technopole, remercie les nombreux invités présents à ce petit-déjeuner thématique.

Madame Joséphine EGALGI, Administratrice à Guyane Technopole, remercie les nombreux invités présents à ce petit-déjeuner thématique. PETIT-DEJEUNER DEBAT «Le Capital-risque et le capital innovation, des instruments indispensables pour le financement des entreprises de Guyane» Vendredi 17 mars 2006 NOVOTEL Cayenne COMPTE-RENDU Madame

Plus en détail

SALON DE L ENTREPRISEL. Comment financer son projet d entreprise d

SALON DE L ENTREPRISEL. Comment financer son projet d entreprise d SALON DE L ENTREPRISEL Comment financer son projet d entreprise d? 11h15 à 11H50 Créateurs : les aides pour un financement réussi 11h 55 à 12h30 Dirigeants : les solutions pour financer votre développement

Plus en détail

France Active, un réseau au service des personnes, de l emploi et des territoires

France Active, un réseau au service des personnes, de l emploi et des territoires RAPPORT D ACTIVITE 2012 Le mot du Président Depuis 2005, nous accompagnons et finançons des personnes à la recherche d un emploi, qui créent leur propre entreprise, et des entreprises solidaires qui créent

Plus en détail

Financement Haut de Bilan

Financement Haut de Bilan Financement Haut de Bilan Renforcer les fonds propres et quasi-fonds propres des entreprises régionales pour les accompagner dans leurs projets de développement. Personnes physiques créateurs et repreneurs

Plus en détail

Aides et Subventions

Aides et Subventions S SOSCOP CONSEIL EN AIDES ET SUBVENTIONS PUBLIQUES Aides et Subventions Conseil et assistance aux entreprises Sarl SOSCOP entreprise indépendante au capital de 7 000 RCS Nanterre 482 461 779 APE 7022Z

Plus en détail

CONCOURS NATIONAL D AIDE A LA CREATION D ENTREPRISES DE TECHNOLOGIES INNOVANTES

CONCOURS NATIONAL D AIDE A LA CREATION D ENTREPRISES DE TECHNOLOGIES INNOVANTES Juin 2007 CONCOURS NATIONAL D AIDE A LA CREATION D ENTREPRISES DE TECHNOLOGIES INNOVANTES État de la situation et bilan au 31 décembre 2006 Ministère de l Enseignement supérieur et de la Recherche Direction

Plus en détail

Aides publiques Décembre 2015

Aides publiques Décembre 2015 La fabrique de start-ups Aides publiques Décembre 2015 2015 Incubateur Midi-Pyrénées Tous droits réservés Les subventions Les subventions aux porteurs de projets : Projets technologiques : I-LAB Emergence

Plus en détail

Investissements et R & D

Investissements et R & D Investissements et R & D Faits marquants en 2008-2009 - L investissement de l industrie manufacturière marque le pas en 2008 et se contracte fortement en 2009 - Très fort recul de l utilisation des capacités

Plus en détail

Groupement Centrale Business Angels

Groupement Centrale Business Angels Groupement Centrale Business Angels Conférence du 30 septembre 2014 Conférence Centrale BA 30/09/14 1 Agenda La fiscalité des Business Angels Témoignage de Centralien Business Angel o Franck Delorme, fondateur

Plus en détail

PLAN STRATEGIQUE 2011 A 2015

PLAN STRATEGIQUE 2011 A 2015 ENSEMBLE POUR L EXCELLENCE Etude stratégique de positionnement et de développement de la Filière Nautique Normande PLAN STRATEGIQUE 2011 A 2015 Le 19 novembre 2010 LA FILIERE NAUTIQUE NORMANDE CONTEXTE

Plus en détail

Fonds French Tech Accélération

Fonds French Tech Accélération Fonds French Tech Accélération Appel à manifestation d intérêts pour les investissements dans des structures d accélération de la croissance de startups innovantes («accélérateurs de startups») 1. L INITIATIVE

Plus en détail

Les dispositifs d aide à la création d entreprises dans le Gard

Les dispositifs d aide à la création d entreprises dans le Gard Les dispositifs d aide à la création d entreprises dans le Gard Document réalisé par le Conseil général du Gard Direction du Développement de l Economie et de l Emploi Juin 2012 Conseil Conseil PACTE NACRE

Plus en détail

Intervention de Madame Delphine DAVID Conseillère régionale de Bretagne Maire de Montfort sur Meu

Intervention de Madame Delphine DAVID Conseillère régionale de Bretagne Maire de Montfort sur Meu P a g e 1 1 ère réunion du Conseil régional de Bretagne Avril 2015 Intervention de Madame Delphine DAVID Conseillère régionale de Bretagne Maire de Montfort sur Meu Mise en œuvre de la SRDEII : accélérer

Plus en détail