HTA et diabète en cours de grossesse

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "HTA et diabète en cours de grossesse"

Transcription

1 cardiologie-pratique.com HTA et diabète en cours de grossesse F. LANSE, S. BRUN, H. MADAR, A. NITHART, M.-A. COUSTEL, H. GOMER, P. CHABANIER, F. COATLEVEN, B. MERLOT, V. RIGALLEAU, J. HOROVITZ, D. DALLAY, L. SENTILHES, CHU de Bordeaux Le diabète et l hypertension artérielle représentent deux des pathologies maternelles les plus fréquentes en cours de grossesse. Ces maladies peuvent être inexistantes ou méconnues en antéconceptionnel. Il faudra s attacher à surveiller leur évolution dans le post-partum. Diabète gestationnel Les recommandations sur le diabète gestationnel (DG) sont essentiellement basées sur les Recommandations pour la pratique clinique (RPC) établies par le CNGOF en 2010, en collaboration avec la Société francophone du diabète (1). Le DG est défini par l Organisation mondiale de la santé (OMS) comme un trouble de la tolérance glucidique conduisant à une hyperglycémie de sévérité variable, débutant ou diagnostiqué pour la première fois pendant la grossesse, quels que soient le traitement nécessaire et l évolution dans le post-partum. Il englobe donc les anomalies de la tolérance glucidique apparues en cours de grossesse, et le diabète de type 2 méconnu. La prévalence du DG est estimée entre 2 et 6 % (2), mais la tendance actuelle va vers une augmentation. Les facteurs de risques principaux sont résumés dans le (tableau 1). Complications La présence d un DG expose à un risque accru de prééclampsie et de césarienne. Il est également montré qu un IMC 25, dans un contexte de DG, majore les risques maternels de prééclampsie et de césarienne, en comparaison aux femmes diabétiques ayant un IMC normal. Sur le plan fœtal et néonatal, la macrosomie est la principale conséquence démontrée d un DG. Les complications périnatales sont en effet plutôt le fait d un diabète de type 2 méconnu que d un DG isolé. Il n est, à l heure actuelle, pas démontré que le DG accroît les risques de traumatismes obstétricaux, ni majore les troubles respiratoires néonataux. Population cible

2 Le dépistage et le diagnostic du DG représentent actuellement un sujet de discorde entre obstétriciens et diabétologues. Il semble admis par tous que le dépistage doit cibler les femmes à risque, et donc ne plus être réalisé à titre systématique. Un seul critère parmi les facteurs de risque identifiés précédemment est nécessaire pour en effectuer la recherche. Lorsque la patiente n appartient pas à ce groupe à risque, certains signes cliniques ou échographiques, tels qu une suspicion de macrosomie supérieure au 97 e percentile ou un hydramnios, peuvent amener à rechercher un diabète gestationnel. Dépistage Deux méthodes sont recommandées : le dosage de la glycémie à jeun au 1 er trimestre, et l hyperglycémie provoquée par voie orale après ingestion de 75 g de glucose (HGPO) entre 24 et 28 semaines d aménorrhée. La mesure au 1 er trimestre est décriée, fixée à un seuil de 0,92 g/l (très grande sensibilité pour une faible spécificité) pour le diabète gestationnel, sans que la pertinence de ce seuil n ait été réellement évaluée. Le diagnostic de diabète de type 2 est établi devant une glycémie à jeun 1,26 g/l. En cas de valeur normale au 1 er trimestre, l HGPO sera indiquée. Les mesures à H0, H1 et H2 sont prises en compte. Un seul chiffre pathologique suffit pour affirmer le diagnostic. Thérapeutique Le traitement du DG repose sur des mesures hygiéno-diététiques, associées ou non à une insulinothérapie. L autosurveillance glycémique est recommandée, avec des objectifs stricts, fixés à 0,95 g/l à jeun et 1,20 g/l en postprandial à 2 h. Sept à dix jours de mesures hygiéno-diététiques bien conduites sont nécessaires avant d envisager une insulinothérapie. L utilisation des antidiabétiques oraux n est pas recommandée en cours de grossesse. En cas de DG bien équilibré sans insuline et sans macrosomie fœtale, la prise en charge et la surveillance sont équivalentes à celles d une grossesse non compliquée par un diabète gestationnel. En cas de déséquilibre du DG et/ou avec retentissement fœtal (macrosomie) ou DG insulinorequérant, une surveillance obstétricale adaptée semble justifiée, en particulier à partir de 26 SA, avec passage régulier d une sage-femme libérale pour vérifications tensionnelle et glycémique, associées à un enregistrement du RCF. Accouchement et post-partum Toute maternité est habilitée à accueillir un nouveau-né de mère diabétique et devra disposer d un protocole pour une prise en charge adaptée. Un déclenchement n est pas recommandé devant un DG équilibré, mais pourra s envisager après 39 SA en cas de déséquilibre ou retentissement fœtal. Une césarienne peut être proposée si le poids fœtal estimé est supérieur à g et est recommandée pour un poids fœtal estimé supérieur à g. L insulinothérapie n est pas toujours indiquée durant le travail, et un avis spécialisé sera demandé lors de l utilisation de fortes doses. Dans le post-partum, il faudra s assurer de la normalisation de la glycémie par la réalisation d une glycémie à jeun ou d une HGPO à 8 semaines. En effet, le DG expose à un sur-risque de diabète de type 2 multiplié par 7. Il faudra enfin s attacher à surveiller l évolution infantile, avec un risque modéré de complications métaboliques à

3 long terme chez ces enfants. HTA gravidique et prééclampsie HTA gravidique Les recommandations sur l HTA gravidique sont essentiellement basées sur les recommandations de la SFAR 2009 (4). Il s agit d une HTA survenant après 20 SA et disparaissant avant la fin de la 6 e semaine du postpartum. Sa prévalence en France est de 5 à 15 %, et est plus élevée chez les primipares. Les autres facteurs de risque sont l HTA chronique personnelle ou familiale, le diabète, l obésité, l activité professionnelle intense. Divers tableaux cliniques peuvent être rencontrés en cours de grossesse, en fonction du terme d apparition de l HTA, et de son association ou non à une protéinurie. Ces différentes situations sont résumées dans le tableau 2. Le dépistage est réalisé en consultation, par la mesure de la TA au repos et la recherche de signes fonctionnels évocateurs (acouphènes, phosphènes, barre épi gastrique, céphalées, nausées, etc.). Sur le plan fœtal, il faudra surveiller les mouvements actifs fœtaux et, au moindre doute, réaliser un monitoring. L échographie dépistera un éventuel retard de croissance intra-utérin (RCIU) associé, par l estimation du poids fœtal. Les complications sont maternelles et/ou fœtales, dominées par la prééclampsie et le RCIU. Sur le plan thérapeutique, le traitement antihypertenseur n est pas systématique, introduit si et seulement si la TA 16/10, avec un objectif de 14/9. Les molécules autorisées sont les alphabloquants (Trandate ), les anti-hta d action centrale (Aldomet ), et les inhibiteurs calciques (Loxen, Adalate ), à adapter en fonction de la tolérance et de l efficacité. Il conviendra de s'assurer de la normalisation de la TA à 2-3 mois du post-partum. On observe une persistance de l HTA dans 20 % des cas, et le risque de récidive pour une grossesse ultérieure est estimé à 75 %. Prééclampsie

4 D origine placentaire, elle est définie par l association d une HTA gravidique et d une protéinurie 0,3 g/24 h (tableau 2). Elle est dite précoce avant 32 SA et sévère en présence d un critère de gravité (TA 160/110, atteinte rénale, OAP, HELLP syndrome, éclampsie, thrombopénie < 100 G/l, HRP). Sa prévalence est estimée entre 2,5 et 6,5 %. La prééclampsie est responsable d une morbidité sévère (5), et est la 2 e cause de mortalité maternelle directe (6). Les facteurs de risque sont multiples : génétiques, immunologiques, environnementaux (7,8). De nombreuses pathologies maternelles peuvent favoriser la survenue d une prééclampsie (HTA, diabète, syndrome des antiphospholipides [SAPL]) (9). Clinique et biologie Toute découverte de prééclampsie devra conduire à rechercher des signes de complications, cliniques ou biologiques. Un bilan exhaustif sera réalisé et renouvelé plus ou moins régulièrement selon l évolution clinique (NFS, ionogramme sanguin, fonction rénale, coagulation, bilan hépatique, acide urique, LDH, haptoglobine). La surveillance fœtale s effectue par des monitorings quotidiens, en alternance possible avec un Oxford pour mesure de la VCT avant 34 SA. Les échographies seront répétées, surveillant la croissance, les Doppler maternofœtaux, la morphologie placentaire et la quantité de liquide amniotique. Traitement Une hospitalisation s impose jusqu à l accouchement. Le seul traitement curatif est l induction de la naissance, permettant la délivrance placentaire. L objectif est d atteindre 37 SA. En cas de prééclampsie sévère, une naissance est indiquée à partir de 34 SA ; en cas de prééclampsie modérée, il est géné ralement conseillé d essayer d attendre jusqu à SA en fonction de la situation clinique et obstétricale (10). Avant 34 SA, la naissance sera préparée par l organisation d un transfert in utero vers une maternité adaptée, et par la réalisation d une corticothérapie pour maturation fœtale ; en l absence de contre-indication et avec une surveillance stricte, un traitement par sulfate de magnésium pourra être administré si des signes neurologiques apparaissent (réflexes ostéo-tendineux vifs, céphalées, acouphènes, phosphènes) pour réduire le risque de survenue d une éclampsie ou en cas de naissance envisagée avant 33 SA, juste avant la naissance, en vue d une neuroprotection fœtale. Post-partum Une surveillance étroite est requise pendant au moins 48 h, avec une diminution progressive du traitement antihypertenseur. Les complications secondaires à la prééclampsie sont décrites jusqu à 5 à 7 jours après l accouchement. Si l HTA ou la protéinurie persiste à 6 à 8 semaines après l accouchement, une consultation spécialisée est souhaitée. Un bilan étiologique à 3 mois (recherche de SAPL) est recommandé en cas de prééclampsie sévère et précoce, ou de récidive. Pour une grossesse ultérieure, un suivi spécialisé précoce est recommandé, avec mise en place d une prévention par antiagrégant plaquettaire de type aspirine 100 mg/j dès le diagnostic de grossesse jusqu à 34 SA. La surveillance clinique et échographique sera également accrue.

5 Les risques cardiovasculaires, rénaux et métaboliques sont majorés après une prééclampsie sévère. Il faudra s attacher à informer au mieux ces patientes et à les surveiller au long cours. Conclusion Diabète et HTA sont des pathologies de la grossesse bien connues, ayant une prévalence en constante augmentation, liée à nos changements de mode de vie, en relation avec le syndrome métabolique. Il est important de rappeler que l activité physique au cours de la grossesse est recommandée pour toutes les femmes enceintes pour diminuer le risque de complications secondaires au syndrome métabolique. "Publié dans Gynécologie Obstétrique Pratique"

Collège des Enseignants d Endocrinologie, Diabète et Maladies Métaboliques. Mise à jour décembre 2004

Collège des Enseignants d Endocrinologie, Diabète et Maladies Métaboliques. Mise à jour décembre 2004 ITEM 17 : DIABETE ET GROSSESSE Objectifs pédagogiques terminaux : «diagnostiquer et reconnaître les principes de prévention et de prise en charge des principales complications de la grossesse : ( ) diabète

Plus en détail

Le diabète gestationnel est un trouble de la tolérance glucidique modéré survenant ou diagnostiqué pour la première fois pendant la grossesse

Le diabète gestationnel est un trouble de la tolérance glucidique modéré survenant ou diagnostiqué pour la première fois pendant la grossesse FEDERATION DE GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE Protocole n 10 Validation avril 2011 Diabète gestationnel Le diabète gestationnel est un trouble de la tolérance glucidique modéré survenant ou diagnostiqué pour la

Plus en détail

LE DIABETE GESTATIONNEL (DG)

LE DIABETE GESTATIONNEL (DG) LE DIABETE GESTATIONNEL (DG) 4 ANS APRES LES RECOMMANDATIONS ETAT DES LIEUX DANS LE DIAGNOSTIC ET LA PRISE EN CHARGE L EXPERIENCE DU GHICL Dr F. DELECOURT ENDOCRINOLOGIE-DIABETOLOGIE GHICL CH ST PHILIBERT

Plus en détail

Diabète Gestationnel Recommandations pour la pratique clinique

Diabète Gestationnel Recommandations pour la pratique clinique Diabète Gestationnel Recommandations pour la pratique clinique INADPSG (Mars 2010) CNGOF (Décembre 2010) Dr M Houhou 9èmes Journées Médicales de Biskra Email: bhouhou@hotmail.com Définition OMS Trouble

Plus en détail

Hypertension artérielle de la grossesse

Hypertension artérielle de la grossesse Hypertension artérielle de la grossesse Objectifs : Diagnostiquer et connaître les principes de prise en charge d'une HTA. Sommaire : Faq 1 - Diagnostic d'hta gravidique Faq 2 - Evolutions des différents

Plus en détail

Item 17 : Principales complications de la grossesse HyperTension Artérielle (HTA) gravidique (Évaluations)

Item 17 : Principales complications de la grossesse HyperTension Artérielle (HTA) gravidique (Évaluations) Item 17 : Principales complications de la grossesse HyperTension Artérielle (HTA) gravidique (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document

Plus en détail

Les Paramètres Biologiques et Leurs Variations Physiologiques Pendant La Grossesse Dr Karim.LALLALI Médecin Biologie Clinique CHU Bicêtre France JUIN

Les Paramètres Biologiques et Leurs Variations Physiologiques Pendant La Grossesse Dr Karim.LALLALI Médecin Biologie Clinique CHU Bicêtre France JUIN Les Paramètres Biologiques et Leurs Variations Physiologiques Pendant La Grossesse Dr Karim.LALLALI Médecin Biologie Clinique CHU Bicêtre France JUIN 2012 1 - Augmentation du poids : L augmentation du

Plus en détail

Travail en collaboration avec le service de diabétologie du Professeur Agnès HARTEMANN

Travail en collaboration avec le service de diabétologie du Professeur Agnès HARTEMANN GROUPE HOSPITALIER PITIE SALPETRIERE Service de gynécologie Obstétrique Professeur M DOMMERGUES Auteurs : D. VAUTHIER BROUZES J. NIZARD S. JACQUEMINET C. CIANGURA A. HARTMANN (Diabétologues) Date rédaction

Plus en détail

Quel suivi pour une femme enceinte hypertendue?

Quel suivi pour une femme enceinte hypertendue? Quel suivi pour une femme enceinte hypertendue? Résumé : L hypertension artérielle (HTA) de la grossesse se définit comme une pression artérielle (PA) supérieure ou égale à 140/90 mmhg. C est un symptôme

Plus en détail

RÉFÉRENTIELS PATHOLOGIES ENDOCRINIENNES ET GROSSESSE

RÉFÉRENTIELS PATHOLOGIES ENDOCRINIENNES ET GROSSESSE Page 1 sur 6 RÉFÉRENTIELS PATHOLOGIES ENDOCRINIENNES ET GROSSESSE RÉFÉRENTIEL DIABÈTE GESTATIONNEL Page 2 sur 6 RÉFÉRENTIEL DIABETE GESTATIONNEL Ce référentiel a été rédigé sous l égide du réseau périnatal

Plus en détail

DPC DIABETE GESTATIONNEL. Dépistage. Conduite à tenir pendant et après la grossesse

DPC DIABETE GESTATIONNEL. Dépistage. Conduite à tenir pendant et après la grossesse DPC DIABETE GESTATIONNEL Dépistage Conduite à tenir pendant et après la grossesse Promoteur CNGOF Justification Prévalence Dépistage non consensuel Critères diagnostiques flous Pratiques hétérogènes Complications

Plus en détail

HyperTension Artérielle de la Femme

HyperTension Artérielle de la Femme HyperTension Artérielle de la Femme Vincent LAFAY Sce Cardiologie / Hôpital Nord Sce Médecine du Sport / Hôpital Salvator MARSEILLE Particularités physiologiques Femme protégée par les oestrogènes naturels

Plus en détail

Le diabète gestationel. Dépistage et prise en charge

Le diabète gestationel. Dépistage et prise en charge Le diabète gestationel Dépistage et prise en charge Définition! trouble de la tolérance glucidique de gravité variable, survenant ou diagnostiqué pour la première fois au cours de la grossesse, quelque

Plus en détail

DIABETE GESTATIONNEL. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Dr. GUENDOUZE MERIEM

DIABETE GESTATIONNEL. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Dr. GUENDOUZE MERIEM DIABETE GESTATIONNEL Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Dr. GUENDOUZE MERIEM Définition OMS Trouble de la tolérance glucidique de gravité variable Survenant ou diagnostiqué pour la

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DE L OMS POUR LA PRÉVENTION ET LE TRAITEMENT DE LA PRÉÉCLAMPSIE ET DE L ÉCLAMPSIE Implications et actions

RECOMMANDATIONS DE L OMS POUR LA PRÉVENTION ET LE TRAITEMENT DE LA PRÉÉCLAMPSIE ET DE L ÉCLAMPSIE Implications et actions RECOMMANDATIONS DE L OMS POUR LA PRÉVENTION ET LE TRAITEMENT DE LA PRÉÉCLAMPSIE ET DE L ÉCLAMPSIE Implications et actions Introduction En Afrique et en Asie, près d un dixième des décès maternels sont

Plus en détail

DIABETE GESTATIONNEL : DEPISTAGE ET PRISE EN CHARGE

DIABETE GESTATIONNEL : DEPISTAGE ET PRISE EN CHARGE DIABETE GESTATIONNEL : DEPISTAGE ET PRISE EN CHARGE DÉFINITION le diabéte gestationnel est un trouble de la tolérance glucidique. Diagnostic pour la 1 ère fois pendant la grossesse Conséquence: hyperglycémie

Plus en détail

DIABÈTE GESTATIONNEL. 21 mars 2013 Julie Lemaitre, sage-femme Dr Marc Dauphin, endocrinologue

DIABÈTE GESTATIONNEL. 21 mars 2013 Julie Lemaitre, sage-femme Dr Marc Dauphin, endocrinologue DIABÈTE GESTATIONNEL 21 mars 2013 Julie Lemaitre, sage-femme Dr Marc Dauphin, endocrinologue DIABÈTE GESTATIONNEL EN CHIFFRES 6% des grossesses Problème de santé public croissant avec une augmentation

Plus en détail

http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr

http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr http://portaildoc.univ-lyon1.fr Creative commons : Paternité - Pas d Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr UNIVERSITE CLAUDE BERNARD

Plus en détail

Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel Le diabète gestationnel Nouvelles recommandations de dépistage et de prise en charge Fabienne Viala Carla Chatelet Définitions OMS: «DG = trouble de la tolérance glucidique conduisant à une hyperglycémie

Plus en détail

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours Grossesse et HTA J Potin Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours HTA et grossesse Pathologie fréquente : 2 à 5 % des grossesses (2 à 3 % des multipares, 4 à 8 % des primipares)

Plus en détail

Prise en charge de quelques pathologies durant la grossesse. Dr P.RAYNAL

Prise en charge de quelques pathologies durant la grossesse. Dr P.RAYNAL Prise en charge de quelques pathologies durant la grossesse Dr P.RAYNAL PLAN Métrorragies du 1 er trimestre : Prise en charge RPC Prévention de l allo-immunisation Rhésus-D Viroses Fièvre et grossesse

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES PRE ECLAMPSIES. Jérôme KOUTSOULIS. IADE DAR CHU Kremlin-Bicêtre. 94 Gérard CORSIA. PH DAR CHU Pitié-Salpétrière.

PRISE EN CHARGE DES PRE ECLAMPSIES. Jérôme KOUTSOULIS. IADE DAR CHU Kremlin-Bicêtre. 94 Gérard CORSIA. PH DAR CHU Pitié-Salpétrière. PRISE EN CHARGE DES PRE ECLAMPSIES Jérôme KOUTSOULIS. IADE DAR CHU Kremlin-Bicêtre. 94 Gérard CORSIA. PH DAR CHU Pitié-Salpétrière. 75 Pas de conflits d intérêts. Définitions Pré éclampsie Définitions

Plus en détail

Dépistage, prise en charge et. Journée du médecin de famille, 10 juin 2004

Dépistage, prise en charge et. Journée du médecin de famille, 10 juin 2004 Diabète gestationnel Dépistage, prise en charge et recommandations Journée du médecin de famille, 10 juin 2004 Diabète gestationnel Prévalence: 3 à 6% Quel test? Quel seuil? Quelle population? A quel moment

Plus en détail

HYPERTENSION ET GROSSESSE. Dr. ABDOU ADA MANSSOUR

HYPERTENSION ET GROSSESSE. Dr. ABDOU ADA MANSSOUR HYPERTENSION ET GROSSESSE Dr. ABDOU ADA MANSSOUR 10 Ŕ15% HTA HYPERTENSION ET GROSSESSE 4% Toxémie gravidique 2% pré-éclampsie Toxémie gravidique 9% de mort in utero 2% hypotrophie 3ème cause de mort maternelle

Plus en détail

Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002

Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002 DIABÈTE GESTATIONNEL Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002 Qui dépister? Un dépistage universel doit être optimalement proposé entre 24 et

Plus en détail

Fréquence : Le diabète gestationnel est présent chez 3-5% des grossesses alors que le diabète préexistant ne représente 0.5-1%.

Fréquence : Le diabète gestationnel est présent chez 3-5% des grossesses alors que le diabète préexistant ne représente 0.5-1%. N.S DIABETE ET GROSSESSE Introduction : Ce chapitre se consacre à étudier: La grossesse chez une diabétique connue, insulinodépendante (DID) ou non (DNID); Le diabète gestationnel qui apparaît au cours

Plus en détail

Cas clinique 1. Que faites-vous?

Cas clinique 1. Que faites-vous? Cas clinique 1 Madame G., âgé de 32 ans, institutrice, et 3e pare. Actuellement au terme de 20 semaines d'aménorrhée, elle consulte pour une fièvre isolée dépassant 38 avec frissons depuis trois jours.

Plus en détail

Dysthyroïdies et grossesse

Dysthyroïdies et grossesse Dysthyroïdies et grossesse C.Chatelet-Cheront Observation Clinique Mme B. 3ème geste, 30 ans. Pas antc. M-CH-F. 2 gr antérieures: RAS. DDR = 27/03/2011 14/05: 9 SA vomissements +++ CAT? B.S: TSH = 0,02,

Plus en détail

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe du 6 août 2009 susceptibles d actualisation en fonction de l évolution des données.

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe du 6 août 2009 susceptibles d actualisation en fonction de l évolution des données. FICHE PRATIQUE D UTILISATION DES ANTIVIRAUX EN EXTRAHOSPITALIER ET EN PERIODE PANDEMIQUE A. TRAITEMENT ANTIVIRAL CURATIF 1 1. Adultes et enfants de plus d un an La prescription d un traitement antiviral

Plus en détail

Introduction. La consultation préconceptionnelle. http://www.univadis.fr

Introduction. La consultation préconceptionnelle. http://www.univadis.fr Surveillance d une grossesse en médecine générale Professeur Bruno LANGER Département de Gynéco-Obstétrique - Hôpital de Hautepierre - CHU de Strasbourg Introduction Mesdames, messieurs, Nous allons voir

Plus en détail

MATERNITE. à membranes intactes. Evaluer le risque d accouchement prématuré par l échographie du col utérin :

MATERNITE. à membranes intactes. Evaluer le risque d accouchement prématuré par l échographie du col utérin : Responsable : Dr RAYNAL Praticien Hospitalier Dr Naveau Assistant MATERNITE Approbateur : Dr PANEL Fonction : praticien Hospitalier Chef de service Date de création : 25/06/2012 signatures signature Liste

Plus en détail

Diabète gestationnel (DG)

Diabète gestationnel (DG) Diabète gestationnel: données françaises et enjeux de santé publique Nolwenn Regnault Epidémiologiste, Chargée de projets scientifiques Programme de surveillance du diabète, InVs Elodie Moutengou Chargée

Plus en détail

L HYPERTENSION ARTERIELLE GRAVIDIQUE 1

L HYPERTENSION ARTERIELLE GRAVIDIQUE 1 L HYPERTENSION ARTERIELLE GRAVIDIQUE 1 DEFINITIONS Pression artérielle (PA) normale : PA < 140 mm Hg de systolique et/ou PA < 90 mm Hg de diastolique. Hypertension Artérielle Gravidique (HTAG) : PA systolique

Plus en détail

Thrombopénies et grossesse

Thrombopénies et grossesse Thrombopénies et grossesse Marie-Françoise Hurtaud-Roux Service d Hématologie Biologique Hôpital Robert Debré APHP, Paris Nouméa, le 22 octobre 2009 Plaquettes et grossesse Evolution des plaquettes durant

Plus en détail

Diabète gestationnel quel intervenant à quel moment DR Leyre MARTINEZ MEZO Avril 2014

Diabète gestationnel quel intervenant à quel moment DR Leyre MARTINEZ MEZO Avril 2014 Diabète gestationnel quel intervenant à quel moment DR Leyre MARTINEZ MEZO Avril 2014 Notions générales Hyperglycémie diagnostiquée pendant la grossesse 4 % des grossesses, tendance à l augmentation Facteurs

Plus en détail

Plaquettes, auto-immunité, antiphospholipides et grossesse. Françoise Boehlen Service d Angiologie et d Hémostase HUG

Plaquettes, auto-immunité, antiphospholipides et grossesse. Françoise Boehlen Service d Angiologie et d Hémostase HUG Plaquettes, auto-immunité, antiphospholipides et grossesse Françoise Boehlen Service d Angiologie et d Hémostase HUG Cours de perfectionnement Labmed Neuchâtel 18 février 2013 Cas cliniques 1 et 2 Mme

Plus en détail

Diabète gestationnel. Prise en charge selon les recommandations de décembre 2010 Dr Cécile Brunet, Pr Pierre Boulot

Diabète gestationnel. Prise en charge selon les recommandations de décembre 2010 Dr Cécile Brunet, Pr Pierre Boulot Diabète gestationnel Prise en charge selon les recommandations de décembre 2010 Dr Cécile Brunet, Pr Pierre Boulot Deux risques, un progrès - Considérer que c est un «petit diabète» - En faire trop et

Plus en détail

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe 24 août 2010.

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe 24 août 2010. FICHE PRATIQUE D UTILISATION DES ANTIVIRAUX EN EXTRAHOSPITALIER ET EN PERIODE DE CIRCULATION DU VIRUS A(H1N1)v Ces recommandations sont justifiées par la circulation sporadique et modérée des virus grippaux

Plus en détail

Transplantation d Organe Solide et Planning Familial

Transplantation d Organe Solide et Planning Familial Dr. Yvan Vial, PD MER Médecin-chef Service d Obstétrique CHUV, Lausanne Dr. Karine Hadaya Service de Néphrologie Service de Transplantation Hôpitaux Universitaires de Genève Transplantation d Organe Solide

Plus en détail

Docteur Fabienne MESSAOUDI. Praticien Hospitalier centre hospitalier de Versailles

Docteur Fabienne MESSAOUDI. Praticien Hospitalier centre hospitalier de Versailles Hypertension Artérielle et Grossesse Docteur Fabienne MESSAOUDI Praticien Hospitalier centre hospitalier de Versailles Hypertension Artérielle et grossesse: Généralités Les pathologies hypertensives de

Plus en détail

16. Grossesse normale.

16. Grossesse normale. 16. Grossesse normale. Objectifs ECN : Diagnostiquer une grossesse et connaître les modifications physiologiques l accompagnant. Énoncer les règles du suivi (clinique, biologique, échographique) d une

Plus en détail

Instruction du 26/10/11 relative au codage des mort-nés dans le PMSI (production de l indicateur de mortinatalité)

Instruction du 26/10/11 relative au codage des mort-nés dans le PMSI (production de l indicateur de mortinatalité) Instruction du 26/10/11 relative au codage des mort-nés dans le PMSI (production de l indicateur de mortinatalité) Dr Philippe Cormier Groupe Evaluation 1 Enfant mort-né une réglementation changeante Description

Plus en détail

La consultation de déclaration de grossesse

La consultation de déclaration de grossesse La consultation de déclaration de grossesse Dr Muriel Doret Maître de conférence universitaire - Praticien hospitalier Gynécologie Obstétrique Hôpital Femme-Mère-Enfant Les Jeudi de l Europe 38ième Forum

Plus en détail

Pr H. REZIGA, Dr F. BEN AMARA

Pr H. REZIGA, Dr F. BEN AMARA TOXEMIE GRAVIDIQUE Pr H. REZIGA, Dr F. BEN AMARA INTRODUCTION DEFINITION : L hypertension artérielle durant la grossesse se voit chez 5 10 % des femmes enceintes sans antécédents vasculo-rénaux. Il s agit

Plus en détail

La grossesse chez une femme diabétique: = diabète pré-gestationnel Désordres métaboliques survenant en fin de grossesse: = diabète gestationnel

La grossesse chez une femme diabétique: = diabète pré-gestationnel Désordres métaboliques survenant en fin de grossesse: = diabète gestationnel E. SOBNGWI 1. Il faut distinguer La grossesse chez une femme diabétique: = diabète pré-gestationnel Désordres métaboliques survenant en fin de grossesse: = diabète gestationnel Epidémiologie 5% de toutes

Plus en détail

FASCICULE V GYNÉCOLOGIE OBSTÉTRIQUE

FASCICULE V GYNÉCOLOGIE OBSTÉTRIQUE FASCICULE V GYNÉCOLOGIE OBSTÉTRIQUE AVERTISSEMENT La plupart des séjours concernés par les affections et situations de prise en charge évoquées dans ce document se déroulant dans le secteur de MCO, les

Plus en détail

Devenir de la mère après un diabète gestationnel

Devenir de la mère après un diabète gestationnel Le réseau mère-enfant de la francophonie Lille le 1.6.04 Devenir de la mère après un diabète gestationnel P. Fontaine et A. Vambergue Clinique Marc Linquette- Hôpital Jeanne de Flandre - CHRU de Lille

Plus en détail

HTA et grossesse. Dr M. Saidi-Oliver chef de clinique-assistant CHU de Nice

HTA et grossesse. Dr M. Saidi-Oliver chef de clinique-assistant CHU de Nice HTA et grossesse Dr M. Saidi-Oliver chef de clinique-assistant CHU de Nice Définition HTA gravidique: Après 20 SA Systole> 140mmHg et/ou Diastole>90mmHg A 2 reprises séparées de plus de 6 heures Résolutive

Plus en détail

Diabète gestationnel (item 17B)

Diabète gestationnel (item 17B) Diabète gestationnel (item 17B) Objectifs : Diagnostiquer et connaître les principes de prévention et de prise en charge du Diabète gestationnel. Introduction Le diabète gestationnel (DG) est un trouble

Plus en détail

Hypertension artérielle et facteurs de risque associés Une nouvelle étude de l Assurance Maladie sur les évolutions entre 2000 et 2006

Hypertension artérielle et facteurs de risque associés Une nouvelle étude de l Assurance Maladie sur les évolutions entre 2000 et 2006 Point d information mensuel 19 octobre 2007 Hypertension artérielle et facteurs de risque associés Une nouvelle étude de l Assurance Maladie sur les évolutions entre 2000 et 2006 En France, 10,5 millions

Plus en détail

Diabète et grossesse

Diabète et grossesse Diabète et grossesse I. Définition du diabète gestationnel Le diabète gestationnel (DG) est un trouble de la tolérance glucidique de gravité variable, survenant ou diagnostiqué pour la première fois pendant

Plus en détail

LE DIABETE GESTATIONNEL

LE DIABETE GESTATIONNEL Document de synthèse sur le diabète gestationnel DOCUMENT DE SYNTHESE LE DIABETE GESTATIONNEL Preface Document de synthèse sur le diabète gestationnel Cher lecteur, chère lectrice Ce document est un guide

Plus en détail

Diabete Gestazionale (Lingua Francese) DIABÈTE

Diabete Gestazionale (Lingua Francese) DIABÈTE Diabete Gestazionale (Lingua Francese) DIABÈTE GESTATIONNEL RÉSUMÉ DÉFINITION 03 POURQUOI LE DIABÈTE GESTATIONNEL SE PRODUIT-IL ET COMMENT LE GÉRER? 04 COMMENT CONTRÔLER LE DIABÈTE? 06 UN MODE DE VIE SAIN

Plus en détail

Les effets de l alcool sur l embryon et le fœtus

Les effets de l alcool sur l embryon et le fœtus Les effets de l alcool sur l embryon et le fœtus I/ L alcool, ennemi du fœtus p2 II/ Les dommages causés par l alcool sur l embryon et le fœtus III/ L atteinte du système nerveux IV/ Les structures cérébrales

Plus en détail

Dr X.LEGROS/H.BENICHOU Maternité CHU Pointe à Pitre SURVEILLANCE D UNE GROSSESSE NORMALE

Dr X.LEGROS/H.BENICHOU Maternité CHU Pointe à Pitre SURVEILLANCE D UNE GROSSESSE NORMALE Dr X.LEGROS/H.BENICHOU Maternité CHU Pointe à Pitre SURVEILLANCE D UNE GROSSESSE NORMALE Introduction Suivi standardisé 6 à 7 consultations 2 Objectifs: prévention et évaluation des risques Le médecin

Plus en détail

DR VALÉRIE FOUSSIER. Diabète de type 1

DR VALÉRIE FOUSSIER. Diabète de type 1 Introduction Le diabète de type 1 et 2 concerne 3 millions de personnes en 2011 avec une prépondérance marquée pour le diabète de type 2. Véritable épidémie, cette maladie est un problème de santé publique,

Plus en détail

Cas cliniques Diabète

Cas cliniques Diabète Cas cliniques Diabète 2012 Cas clinique diabète N 1 Un homme de 57 ans, 1,70m pour 87 kg, consulte après la découverte d une glycosurie positive lors d une visite à la médecine du travail. Il ne présente

Plus en détail

www.ascensia.ca Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia

www.ascensia.ca Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia V O U S I N F O R M E www.ascensia.ca Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia Qu est-ce que le diabète? Le diabète a un effet sur la façon dont votre organisme transforme les aliments en énergie.

Plus en détail

Recommandations pour la pratique clinique DIABÈTE ET GROSSESSE (1996)

Recommandations pour la pratique clinique DIABÈTE ET GROSSESSE (1996) Recommandations pour la pratique clinique DIABÈTE ET GROSSESSE (1996) Élaborées par le Collège national des gynécologues et obstétriciens français Promoteur : CNGOF (Collège national des gynécologues et

Plus en détail

L HYPERTENSION ARTÉRIELLE AU SERVICE D ACCUEIL ET D URGENCE (femmes enceintes et enfants de moins de 15 ans exclus)

L HYPERTENSION ARTÉRIELLE AU SERVICE D ACCUEIL ET D URGENCE (femmes enceintes et enfants de moins de 15 ans exclus) L HYPERTENSION ARTÉRIELLE AU SERVICE D ACCUEIL ET D URGENCE (femmes enceintes et enfants de moins de 15 ans exclus) Quatrième Conférence de Consensus en médecine d urgence de la Société Francophone d Urgences

Plus en détail

CCNE Avis 120 : Questions éthiques associées au développement des tests génétiques fœtaux sur sang maternel Membres du groupe de travail :

CCNE Avis 120 : Questions éthiques associées au développement des tests génétiques fœtaux sur sang maternel Membres du groupe de travail : CCNE Avis 120 : Questions éthiques associées au développement des tests génétiques fœtaux sur sang maternel Membres du groupe de travail : Christiane BASSET François BEAUFILS Frédérique DREIFUSS-NETTER

Plus en détail

HYPERTENSION ARTERIELLE ET GROSSESSE MC AUMONT. 1) L HTA représente la première cause de morbidité et de mortalité périnatales.

HYPERTENSION ARTERIELLE ET GROSSESSE MC AUMONT. 1) L HTA représente la première cause de morbidité et de mortalité périnatales. HYPERTENSION ARTERIELLE ET GROSSESSE MC AUMONT POINTS IMPORTANTS. 1) L HTA représente la première cause de morbidité et de mortalité périnatales. 2) Physiologiquement, la pression artérielle baisse au

Plus en détail

FEMMES & HYPERTENSIONS. Dr Stéphane LANGLADE Restaurant L ESCAPADE 2 OCTOBRE 2012

FEMMES & HYPERTENSIONS. Dr Stéphane LANGLADE Restaurant L ESCAPADE 2 OCTOBRE 2012 FEMMES & HYPERTENSIONS Dr Stéphane LANGLADE Restaurant L ESCAPADE 2 OCTOBRE 2012 HTA de la femme Prévalence Niveau de risque et niveau d intervention Choix des thérapeutiques Effets tératogènes Cas de

Plus en détail

Expert : Dr Catherine VERGNE Animateur : Dr Michel PORTIER PEGASE. Mardi 14 AVRIL 2015

Expert : Dr Catherine VERGNE Animateur : Dr Michel PORTIER PEGASE. Mardi 14 AVRIL 2015 Expert : Dr Catherine VERGNE Animateur : Dr Michel PORTIER PEGASE Mardi 14 AVRIL 2015 ! Bien conseiller avant une grossesse! Prescrire les bons examens au bon moment! Savoir dépister les pathologies gravidiques

Plus en détail

J E U D I 2 1 J U I N 2 0 1 2 S M F C

J E U D I 2 1 J U I N 2 0 1 2 S M F C Grande Prématurité : Un accouchement par voie basse a-t-il le même impact chez les singletons et les jumeaux? Etude en population régionale de 2006 à 2010 J E U D I 2 1 J U I N 2 0 1 2 S M F C T E R N

Plus en détail

CONTRACEPTION DU POST-PARTUM 1

CONTRACEPTION DU POST-PARTUM 1 Communauté Périnatale de l Agglomération Versaillaise Association Loi 1901 n 0784014641 29 rue de Versailles - 78150 Le Chesnay Tel : 01.39.43.12.04 Fax : 01.39.43.13.58 E-Mail : cpav@medical78.com Web:

Plus en détail

Objectifs du contrôle de la glycémie et traitement non médicamenteux

Objectifs du contrôle de la glycémie et traitement non médicamenteux Objectifs du contrôle de la glycémie et traitement non médicamenteux Objectifs pour la plupart des patients Valeurs normales à envisager lorsqu elles peuvent être atteintes sans danger Examens diagnostics

Plus en détail

Vaccination et Grossesse. Professeur Cheikh A Tidiane CISSE

Vaccination et Grossesse. Professeur Cheikh A Tidiane CISSE Vaccination et Grossesse Professeur Cheikh A Tidiane CISSE Objectifs 1-Enoncer la problématique de la vaccination au cours de la période gravido-puerpérale 2-Citer les 4 groupes de vaccins définis à partir

Plus en détail

DIABÈTE ET FEMME ENCEINTE

DIABÈTE ET FEMME ENCEINTE DIABÈTE ET FEMME ENCEINTE Groupe 3: Samira Benchaa/Bouzbiba, Véronique Becue/Martin, Kaouther Ben Amor, Léa Belkhir, Stephane Bernardi IFSI St Joseph Croix-Rouge Promotion 2008-2011 DIABETE ET FEMME ENCEINTE

Plus en détail

RECOMMANDATIONS pour la PRATIQUE CLINIQUE

RECOMMANDATIONS pour la PRATIQUE CLINIQUE RECOMMANDATIONS pour la PRATIQUE CLINIQUE DIABÈTE ET GROSSESSE (1996) Le groupe de travail... Avant-propos I. Situation du problème II. Stratégie de dépistage III. Modalités de prise en charge ; diabétologique

Plus en détail

RECHERCHE EN GYNÉCOLOGIE ET OBSTÉTRIQUE

RECHERCHE EN GYNÉCOLOGIE ET OBSTÉTRIQUE COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS & GROUPE DE RECHERCHE EN OBSTÉTRIQUE ET GYNÉCOLOGIE RECHERCHE EN GYNÉCOLOGIE ET OBSTÉTRIQUE SESSION CONJOINTE DES JOURNÉES NATIONALES DU CNGOF

Plus en détail

Médicaments grossesse et allaitement. Pharmacologie clinique

Médicaments grossesse et allaitement. Pharmacologie clinique Médicaments grossesse et allaitement Pharmacologie clinique Sommaire Introduction Particularité pharmacocinétique au cours de la grossesse Médicaments tératogènes Médicaments à risque tératogène important

Plus en détail

المجلةالصحية لشرق المتوسط منظمة الصحة العالمية المجلد الثالث عشر العدد ٢٠٠٧ ٣ Les maladies cardio-vasculaires sont la cause principale de morbidité et de mortalité dans les pays industrialisés. Elles sont

Plus en détail

Haut Conseil de la santé publique

Haut Conseil de la santé publique Haut Conseil de la santé publique AVIS relatif à la fiche de recommandations pour la prescription d antiviraux en période d épidémie de saisonnière 12 novembre 2015 Le Haut Conseil de la santé publique

Plus en détail

détaillées dans une fiche de synthèse spécifique.

détaillées dans une fiche de synthèse spécifique. SYNTHÈSE DES RECOMMANDATIONS DE BONNE PRATIQUE Grossesses à risque : orientation des femmes enceintes entre les maternités en vue de l accouchement Critères médicaux d orientation en fonction des pathologies

Plus en détail

Surveillance sérologique et prévention de la toxoplasmose et de la rubéole au cours de la grossesse

Surveillance sérologique et prévention de la toxoplasmose et de la rubéole au cours de la grossesse RECOMMANDATIONS EN SANTE PUBLIQUE Surveillance sérologique et prévention de la toxoplasmose et de la rubéole au cours de la grossesse SYNTHÈSE Octobre 2009 1 Les recommandations et synthèse de cette évaluation

Plus en détail

DIABETE DE TYPE 2 ET GROSSESSE

DIABETE DE TYPE 2 ET GROSSESSE DIABETE DE TYPE 2 ET GROSSESSE Pr Anne VAMBERGUE Service d Endocrinologie et Diabétologie Hôpital Jeanne de Flandre CHRU Faculté de Médecine Université Lille 2 Diabète et grossesse Diabète pré gestationnel:

Plus en détail

Quelle est votre attitude? Quel objectif glycémique souhaitez vous? Quelle surveillance proposez vous?

Quelle est votre attitude? Quel objectif glycémique souhaitez vous? Quelle surveillance proposez vous? Mme SE...V. Agée de 42 ans. Antécédents familiaux : père - mère obèse, tante parternelle diabétique. Rh - 1 ère grossesse 33 ans (1990) Accouchement par voie basse, compliqué, ventouse, dystocie d épaule,

Plus en détail

Dr Mounir Gazzah. Mise à jour 2015

Dr Mounir Gazzah. Mise à jour 2015 Les urgences hypertensives Dr Mounir Gazzah Mise à jour 2015 Cas N 1 Femme obèse, 52 ans HTA chronique sous traitement Consultation de routine : TA 19/11 Adressée par son médecin aux urgences pour «Pic

Plus en détail

La parturiente de plus de 35 ans. E.Baulon, I.Nisand Pôle de Gynécologie-Obstétrique Hôpitaux Universitaires de Strasbourg

La parturiente de plus de 35 ans. E.Baulon, I.Nisand Pôle de Gynécologie-Obstétrique Hôpitaux Universitaires de Strasbourg La parturiente de plus de 35 ans E.Baulon, I.Nisand Pôle de Gynécologie-Obstétrique Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Introduction Haut conseil de la population et de la Famille - Avril 2005 «l augmentation

Plus en détail

Le Patient Trisomique Vieillissant. Dr.Thus Bruno regards croisés sur les mondes de la gériatrie et du handicap CHAL le 24-11-15

Le Patient Trisomique Vieillissant. Dr.Thus Bruno regards croisés sur les mondes de la gériatrie et du handicap CHAL le 24-11-15 Le Patient Trisomique Vieillissant Dr.Thus Bruno regards croisés sur les mondes de la gériatrie et du handicap CHAL le 24-11-15 L amélioration des connaissances médicales et des techniques chirurgicales

Plus en détail

Table des matières. Nutriments, micronutriments et équilibre alimentaire

Table des matières. Nutriments, micronutriments et équilibre alimentaire Table des matières Liste des tableaux... XIII I Nutriments, micronutriments et équilibre alimentaire 1 Les glucides... 3 Les différents types de glucides... 3 Classification biochimique (3). Classification

Plus en détail

SUIVI DE GROSSESSE NORMALE

SUIVI DE GROSSESSE NORMALE SUIVI DE GROSSESSE NORMALE DES Gynécologie Médicale 27/03/14 Julie Blanc Maternité Port-Royal Epidémiologie 810 000 naissances en 2013 9,9 +/- 3,7 consultations pendant la grossesse 2010 > 2003 Consultations

Plus en détail

COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE

COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE N de version: 01 Date d'application : 27/03/2008 Réf.: CMUB-027 Pagination : 1 de 6 COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE Procédure N 27 Rédacteurs Dr JM YEGUYAIAN (SAMU 21), Dr DIDIER HONNART (SRAU

Plus en détail

Atelier codage PMSI MCO En Périnatalité CRIMA. Journée annuelle Réseau Périnat Aquitaine. 02 mai 2012

Atelier codage PMSI MCO En Périnatalité CRIMA. Journée annuelle Réseau Périnat Aquitaine. 02 mai 2012 Atelier codage PMSI MCO En Périnatalité CRIMA Journée annuelle Réseau Périnat Aquitaine 02 mai 2012 Dr Ph. Cormier, Dr S. Pulci 1 Atelier codage PMSI MCO CRIMA, 02 mai 2012 DÉROULEMENT DE L ATELIER 1 ère

Plus en détail

ITEM 16 : GROSSESSE NORMALE DIAGNOSTIC POSITIF - DATATION DEPISTAGE DE LA TRISOMIE 21

ITEM 16 : GROSSESSE NORMALE DIAGNOSTIC POSITIF - DATATION DEPISTAGE DE LA TRISOMIE 21 ITEM 16 : GROSSESSE NORMALE DIAGNOSTIC POSITIF - DATATION Terme théorique Terme échographique βhcg Signes sympathiques de grossesse Hauteur utérine DDR + 14 jours + 9 mois = 41 SA Mesure de la longueur

Plus en détail

PRADO PRogramme d Accompagnement du retour à DOmicile des patients hospitalisés

PRADO PRogramme d Accompagnement du retour à DOmicile des patients hospitalisés PRADO PRogramme d Accompagnement du retour à DOmicile des patients hospitalisés Le champ de la Maternité 11 1 Pourquoi mettre en place un programme d accompagnement? La CNAMTS fait de l accompagnement

Plus en détail

Souffrance fœtale chronique

Souffrance fœtale chronique Souffrance fœtale chronique Etiologies Franck Perrotin Centre «Olympe de Gouges» CHU Bretonneau Inserm U619 Tours Souffrance fœtale chronique Souffrance : fait de souffrir, d'éprouver une douleur physique

Plus en détail

DIVERS Les grossesses multiples : 2 types 2 types Jumeau dizygote = placenta bi chorial, bi amniotique.

DIVERS Les grossesses multiples : 2 types 2 types Jumeau dizygote = placenta bi chorial, bi amniotique. DIVERS Les grossesses multiples : 2 types de grossesse gémellaire = monozygote (= vrai jumeaux ; 1 seul oeuf qui se divise en 2 ; moins fréquent) / dizygote (= faux jumeaux ; fécondation de 2 ovules et

Plus en détail

REIN ET GROSSESSE. Pr. Mohamed BEN HMIDA. Néphrologie. Auteur : Spécialité : Espace DEM@TICE. Unité de Production Numérique.

REIN ET GROSSESSE. Pr. Mohamed BEN HMIDA. Néphrologie. Auteur : Spécialité : Espace DEM@TICE. Unité de Production Numérique. REIN ET GROSSESSE Auteur : Pr. Mohamed BEN HMIDA Spécialité : Produit par : Néphrologie Espace DEM@TICE Unité de Production Numérique Année universitaire : 2007-2008 2 Table des matières Table des matières

Plus en détail

YOPI: 11.06.2013, La Roche sur Yon. TCA et parentalité. Repérage des TCA pendant la grossesse.

YOPI: 11.06.2013, La Roche sur Yon. TCA et parentalité. Repérage des TCA pendant la grossesse. YOPI: 11.06.2013, La Roche sur Yon TCA et parentalité Repérage des TCA pendant la grossesse. Anne CHASSEVENT Psychiatre, ELSA service d Addictologie CHU Nantes Epidémiologie. Epidémiologie. TCA 5 à 7%

Plus en détail

ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL

ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL Docteur Wolff V., Docteur Bindila D., Unité Neuro-vasculaire, HUS En France, il y a 130 000 nouveaux cas d accident vasculaire cérébral (AVC) par an. Avec 40 000 décès, il

Plus en détail

Médicaments et grossesse UE11

Médicaments et grossesse UE11 Médicaments et grossesse UE11 Mardi 07 avril 2015 Pr Dominique Breilh Laboratoire de pharmacocinétique et de pharmacie clinique Groupe PK/PD INSERM U1034 et Pharmacie GHS CHU de Bordeaux HISTOIRE DE LA

Plus en détail

«Grippe et femme enceinte» Analyse de la RMMMr de la région Nord-Pas-de-Calais.

«Grippe et femme enceinte» Analyse de la RMMMr de la région Nord-Pas-de-Calais. «Grippe et femme enceinte» Analyse de la RMMMr de la région Nord-Pas-de-Calais. Dr Elisabeth VERITE, Dr Anne-Sophie DUCLOY-BOUTHORS 24 octobre 2013 Soirée URPS MG 24 octobre 2013 Un groupe «révue morbi-mortalité

Plus en détail

Maternité et activités sportives

Maternité et activités sportives Maternité et activités sportives L obstétricien est de plus en plus souvent interrogé sur les avantages et les risques de maintenir ou de débuter une APS ou de loisir pendant la grossesse. Transformations

Plus en détail

LE DIABETE GESTATIONNEL De la théorie à la pratique. DIAPASON 36 Marc DAUPHIN, endocrinologue Hôtel Best Western - Châteauroux Jeudi 29 janvier 2013

LE DIABETE GESTATIONNEL De la théorie à la pratique. DIAPASON 36 Marc DAUPHIN, endocrinologue Hôtel Best Western - Châteauroux Jeudi 29 janvier 2013 LE DIABETE GESTATIONNEL De la théorie à la pratique DIAPASON 36 Marc DAUPHIN, endocrinologue Hôtel Best Western - Châteauroux Jeudi 29 janvier 2013 LE DIABETE GESTATIONNEL - 6% des grossesses - Problème

Plus en détail

INDICE DE MASSE CORPORELLE AVANT LA GROSSESSE, PRISE DE POIDS PENDANT LA GROSSESSE ET DIABETE GESTATIONNEL

INDICE DE MASSE CORPORELLE AVANT LA GROSSESSE, PRISE DE POIDS PENDANT LA GROSSESSE ET DIABETE GESTATIONNEL INDICE DE MASSE CORPORELLE AVANT LA GROSSESSE, PRISE DE POIDS PENDANT LA GROSSESSE ET DIABETE GESTATIONNEL Nguyen Thi Mai Phuong, Faculté de Médecine de Haiphong Pham Thi Thanh Hien, Université de Médecine

Plus en détail

L hypertension artérielle, la pré-éclampsie et la grossesse

L hypertension artérielle, la pré-éclampsie et la grossesse L hypertension artérielle, la pré-éclampsie et la grossesse Jusqu à 10% des femmes enceintes souffrent d hypertension artérielle pendant leur grossesse. Jusqu à 2% des complications associées aux troubles

Plus en détail

Principales complications de la grossesse Hypertension artérielle gravidique Item 17 - Module 2

Principales complications de la grossesse Hypertension artérielle gravidique Item 17 - Module 2 Objectifs : Principales complications de la grossesse Hypertension artérielle gravidique Item 17 - Module 2 Diagnostiquer et connaître les principes de prévention et de prise en charge de l hypertension

Plus en détail

Accompagner la femme dans sa contraception. Novembre 2007

Accompagner la femme dans sa contraception. Novembre 2007 Accompagner la femme dans sa contraception Novembre 2007 Programme Après-midi 1 : séquence 1 : rappeler la législation séquence 2 : proposer la méthode contraceptive la mieux adaptée à chaque patiente

Plus en détail