Plan d Action de la Région N-AMCOW pour le Reporting, le Suivi et l Evaluation de l Etat de l Eau (Note Conceptuelle)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plan d Action de la Région N-AMCOW pour le Reporting, le Suivi et l Evaluation de l Etat de l Eau (Note Conceptuelle)"

Transcription

1 Plan d Action de la Région N-AMCOW pour le Reporting, le Suivi et l Evaluation de l Etat de l Eau (Note Conceptuelle)

2 Plan d Action de la Région N-AMCOW pour le Reporting, le Suivi et l Evaluation de l Etat de l Eau (Note Conceptuelle)

3 Notes d Information Le Suivi et l Evaluation (S&E) sont indissociables au succès de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau. Le Suivi et l Evaluation rigoureux de fond en comble de tous les aspects liés à l eau mèneront à une prise de décisions éclairées qui contribueront d une manière directe à la prospérité des communautés d intérêt. La première phase du projet Suivi et évaluation dans le domaine de l eau en Afrique du Nord (MEWINA) financé par la Facilité Africaine de l Eau d environ 2 millions d Euros, et exécuté sur le plan régional par CEDARE représentant le Secrétariat Technique du Conseil des Ministres Nord-Africains de l Eau (N-AMCOW), effectue une Evaluation Rapide sur les potentiels du S&E dans tous les pays du N-AMCOW (l Algérie, l Egypte, la Libye, la Mauritanie & la Tunisie) en plus des principaux Cours d Eau Partagés (Le Nil& Le Fleuve Sénégal) et les Aquifères (l Aquifère Gréseux Nubien, & L Aquifère du Sahara Septentrional) dans lesquels un ou plusieurs pays du N-AMCOW sont riverains. Au cours de la première phase, des rapports de base sur «l Etat des Ressources en Eau» dans les pays du N-AMCOW, les Bassins de leurs principaux cours d eau partagés, et leurs aquifères ont été élaborés, se basant sur une série d indicateurs normalisés et harmonisés au niveau régional et abordant l Etat des Ressources en Eau sous 15 différentes catégories, à savoir : Eau & Disponibilité, Eau & Usages, Eau & Changements de l usage du Sol, Eau &Services, Eau & Energie, Eau & Population, Eau & Qualité, Eau & Santé, Eau & Ecosystèmes, Eau & Climat, Eau & Questions Socio-économiques, Eau & Finances, Eau & Commerce, Eau & Gouvernance, Eau & Relations Internationales. Les Rapports d Evaluation Rapide ont signalé la nécessité d améliorer les systèmes nationaux de S&E, vu l identification de plusieurs lacunes sur le plan institutionnel et technique. Les rapports nationaux sur l Etat de l Eau dans les Fleuves/ Bassins Partagés ont montré le besoin de certains indicateurs majeurs d une capacité supplémentaire pour être plus précisément évalués. Vers la fin de la première phase de MEWINA, un plan d action- inspiré par toutes les découvertes et les conclusions des Rapports d Evaluation Rapide et des Rapports sur l Etat des Ressources en Eau- a été élaboré pour délimiter clairement la seconde phase de MEWINA. Une série de mesures institutionnelles, techniques, de renforcement professionnel et des capacités a été proposée, ainsi que d autres activités complémentaires, dans le but d améliorer la collecte et l enregistrement des données, qui mènera à son tour à l amélioration des rapports sur l Etat des Ressources en Eau. Le coût prévu de la mise en place du Plan d Action de MEWINA 2 avait été budgétisé et son calendrier fixé. Note Conceptuelle Objectif L objectif principal de la seconde phase proposée de MEWINA est de passer d un projet régional à un programme permanent et de promouvoir considérablement le processus de Suivi et d Evaluation dans la région du N-AMCOW. Tous les outils et les moyens nécessaires à l évaluation de l entière série d Indicateurs Normalisés et Harmonisés au niveau Régional seront fournis au cours de la seconde phase, de manière à assurer la production régulière de rapports exhaustifs nationaux et régionaux sur l Etat des Ressources en eau. Arrangements Institutionnels L Unité de Gestion du Programme Régional de MEWINA (UGP) à CEDARE sera responsable de la coordination régionale et l exécution des activités aux 5 niveaux nationaux ainsi qu au niveau des Bassins Plan d Action de la Région N-AMCOW pour le Reporting, le Suivi et l Evaluation de l Etat de l Eau 3 MEWINA

4 Fluviaux et des Aquifères partagés, y compris d autres bassins fluviaux et aquifères partagés qui peuvent être jugés essentiels à la vie et la subsistance d un nombre d habitants assez importants dans les pays du N-AMCOW. L UGP Régionale travaillera en étroite collaboration avec les unités nationales de MEWINA déjà établies dans les cinq pays ; chaque unité nationale sera appuyée par une commission nationale interministérielle comprenant des experts représentant les ministères et les autorités en relation avec l eau, de manière à faciliter la collecte et le partage de données, ainsi que l évaluation adéquate de chaque indicateur faisant partie des 15 différentes catégories d indicateurs. Un Comité de Pilotage sera en charge de superviser les activités du programme MEWINA. L UGP Régionale travaillera également en étroite collaboration avec les organisations des Bassins Fluviaux et Aquifères Partagés, afin de produire des rapports sur l Etat de l Eau de tels cours d eau partagés, tout en se basant sur les indicateurs spécifiques qui on été développés durant la première phase de MEWINA. Composantes Le Plan d Action Intégral proposé pour la seconde phase de MEWINA répond à tous les besoins des pays pour aboutir à un mécanisme proche et parfait des rapports, du suivi & de l évaluation des Ressources en Eau, tandis que le Plan d Action Prioritaire couvre les besoins urgents pour maintenir le processus en cours de Rapports, du Suivi et de l Evaluation de la région du N-AMCOW, et de faire la collecte de certaines données requises d une manière urgente pour évaluer les indicateurs d intérêt stratégique, ainsi que d autres données nécessaires pour les rapports soumis au Sommet des Chefs d Etats de l Union Africaine. Le Plan d Action Intégral comprendra une composante importante sur le «Renforcement de la Capacité Institutionnelle» qui consolidera les unités nationales de MEWINA et la Commission Interministérielle, et développera un système d information basé sur le web dans toutes les Unités Nationales et dans l UGP Régionale également. Le Plan d Action complet des activités intégrales comportera une composante exhaustive de «Renforcement de Capacités» qui satisfait les besoins des professionnels dans le secteur hydraulique, ainsi que les besoins des techniciens qui devraient recevoir une formation sur l Equipement Hydrométrique et Météorologique, et la collecte de données constituant la composante de l «Amélioration de la Collecte de Données, du Suivi & de l Evaluation». Cette dernière composante inclut également une sous-composante sur la promotion et l optimisation des capacités des Unités Nationales et Régionales aux fins de l Observation de la Terre & les Outils d Analyse tels que la Télédétection et les Systèmes d Information Géographique (SIG). Du fait que «les Rapports sur l Etat des Ressources en Eau» au niveau National, Régional et au niveau des Bassins fluviaux et Aquifères Partagés représenteront en permanence le principal résultat du Programme MEWINA, une composante de ce plan d action est donc consacrée à la production de ces rapports après la collecte et l analyse de toutes les informations et les données nécessaires. La «Diffusion Efficace et l Accroissement de la Sensibilisation» est une autre composante de ce Plan d Action où les découvertes révélées dans les Rapports sur l Etat des Ressources en Eau seront diffusées 4 Plan d Action de la Région N-AMCOW pour le Reporting, le Suivi et l Evaluation de l Etat de l Eau MEWINA

5 à travers de différentes chaînes, y compris des sites web gérés par les Unités Nationales et Régionales, les matériaux de sensibilisation qui seront distribués au cours des ateliers et des événements spéciaux, et la Couverture Médiatique. Budget Note Conceptuelle Tandis que le budget des activités du Plan d Action Intégral sur une période de trois ans s élevait à Millions d Euros, certaines activités de priorité immédiate ont été sélectionnées selon le degré d urgence des lacunes de Suivi & d Evaluation qui ont été identifiées dans les Rapports d Evaluation Rapide et reflétées dans les Rapports sur l Etat des Ressources en Eau au niveau National, Régional et des Bassins, afin de développer le budget du Plan d Action Prioritaire qui s élève à Millions d Euros sur deux ans. La phase prioritaire accordera l importance à aux instruments de suivi pour les pays les moins avancés, tout en maintenant les exigences minimales pour la préparation des rapports, le suivi et l évaluation pour toute la région. Les composantes proposées et le budget associé du Plan d Action Intégral, s élevant à Millions d Euros sur trois ans comprennent: Renforcement de Capacité Institutionnelle (2.825 Millions d Euros) Unité de Gestion du Programme Régional (1.082 Millions d Euros) Renforcement de Capacité (2.069 Millions d Euros) Amélioration de la Collecte de Données, du Suivi & de l Evaluation ( Millions d Euros) Rapports sur l Etat des Ressources en eau (0.222 Million d Euros) Diffusion Efficace et Accroissement de la Sensibilisation (0.64 Million d Euros) Les composantes proposées et le budget associé du Plan d Action Prioritaire, s élevant à Millions d Euros sur deux ans comprennent: Renforcement de Capacité Institutionnelle (0.705 Million d Euros) Unité de Gestion du Programme Régional (0.718 Million d Euros) Renforcement de Capacité (0.1 Million Euros) Amélioration de la Collecte de Données, du Suivi & de l Evaluation (3.55 Millions d Euros) y compris l équipement urgent Météorologique et Hydrométrique pour la Libye et la Mauritanie Rapports sur l Etat des Ressources en eau (0.222 Million d Euros) Diffusion Efficace et Accroissement de la Sensibilisation (0.16 Million d Euros) Le Plan d action du projet MEWINA 2 émane de la conviction de la région que ce qui n est pas mesuré ne peut pas être géré, et que, pour parvenir à une gestion intégrée efficace des ressources en eau, une forte surveillance & évaluation & Mécanisme de rapportage doit être établi. Plan d Action de la Région N-AMCOW pour le Reporting, le Suivi et l Evaluation de l Etat de l Eau 5 MEWINA

6

Directives opérationnelles 2013-2015 pour les initiatives régionales dans le cadre de la Convention sur les zones humides

Directives opérationnelles 2013-2015 pour les initiatives régionales dans le cadre de la Convention sur les zones humides Directives opérationnelles 2013-2015 pour les initiatives régionales dans le cadre de la Convention sur les zones humides Approuvées par le Comité permanent à sa 46 e Réunion (Décision SC46-28), avril

Plus en détail

POUR LE FINANCEMENT DU RÉSEAU TRANSMÉDITERRANÉEN DE TRANSPORT

POUR LE FINANCEMENT DU RÉSEAU TRANSMÉDITERRANÉEN DE TRANSPORT MISE EN PLACE D UNE STRATÉGIE CONJOINTE POUR LE FINANCEMENT DU RÉSEAU TRANSMÉDITERRANÉEN DE TRANSPORT JUIN 2013 CETMO / SECRÉTARIAT TECHNIQUE DU GTMO 5+5 MISE EN PLACE D UNE STRATÉGIE CONJOINTE POUR LE

Plus en détail

ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE

ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE Projet Document IMCHE/2/CP2 1 ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA

Plus en détail

Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP)

Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP) Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP) Etude d évaluation des besoins en renforcement des capacités en matière de promotion de l emploi des jeunes au Maghreb (cas du Maroc) I) Contexte et justification

Plus en détail

Etude pour la mise en place d une stratégie de communication et de visibilité du projet dans l écorégion WAMER

Etude pour la mise en place d une stratégie de communication et de visibilité du projet dans l écorégion WAMER Gouvernance, politiques de gestion des ressources marines et réduction de la pauvreté dans l'écorégion WAMER Etude pour la mise en place d une stratégie de communication et de visibilité du projet dans

Plus en détail

CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI

CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI SEPTEMBRE 2004 1. PRÉSENTATION Le Cadre de Coopération Intérimaire (CCI) exprime le programme

Plus en détail

SECRETARIAT EXECUTIF/PRA/SA-LCD-POP SYNTHESE DES TRAVAUX DE LA REUNION DU COMITE REGIONAL DE PILOTAGE ELARGI DE CLOTURE DU PREDAS

SECRETARIAT EXECUTIF/PRA/SA-LCD-POP SYNTHESE DES TRAVAUX DE LA REUNION DU COMITE REGIONAL DE PILOTAGE ELARGI DE CLOTURE DU PREDAS COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL SECRETARIAT EXECUTIF/PRA/SA-LCD-POP PROGRAMME REGIONAL DE PROMOTION

Plus en détail

Atelier de validation du Cadre panafricain d assurance qualité et d accréditation Accra (Ghana), 29-30 juillet 2015 DOCUMENT VALIDÉ

Atelier de validation du Cadre panafricain d assurance qualité et d accréditation Accra (Ghana), 29-30 juillet 2015 DOCUMENT VALIDÉ Atelier de validation du Cadre panafricain d assurance qualité et d accréditation Accra (Ghana), 29-30 juillet 2015 DOCUMENT VALIDÉ En vue de mettre en œuvre la Décision du Conseil exécutif de l UA sur

Plus en détail

RAPPORT D ACHEVEMENT D UNE OPERATION D ASSISTANCE TECHNIQUE

RAPPORT D ACHEVEMENT D UNE OPERATION D ASSISTANCE TECHNIQUE RAPPORT D ACHEVEMENT D UNE OPERATION D ASSISTANCE TECHNIQUE INTITULE DE L ASSISTANCE TECHNIQUE : Etude sur la maintenance des infrastructures sociales dans les pays de l UEMOA ORGANES D EXECUTION : Commission

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/58/217

Assemblée générale. Nations Unies A/58/217 Nations Unies A/58/217 Assemblée générale Distr. générale 5 août 2003 Français Original: anglais Cinquante-huitième session Point 122 de l ordre du jour provisoire* Budget-programme de l exercice biennal

Plus en détail

MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWI- AFRIQUE DE L OUEST :

MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWI- AFRIQUE DE L OUEST : MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWIAFRIQUE DE L OUEST : Projet GWIAfrique de l Ouest: BurkinaFaso, Ghana, Mali, Niger et Sénégal Expérience réussie de Gestion Intégrée des Ressources en

Plus en détail

Projet de stratégie financière pour l OMS

Projet de stratégie financière pour l OMS CONSEIL EXÉCUTIF EB136/36 Cent trente-sixième session 24 décembre 2014 Point 12.1 de l ordre du jour provisoire Projet de stratégie financière pour l OMS Rapport du Secrétariat 1. En mai 2014, la Soixante-Septième

Plus en détail

PROGRAMME DIASPORA Recrutement d Experts/Consultants de la Diaspora

PROGRAMME DIASPORA Recrutement d Experts/Consultants de la Diaspora MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA REFORME ADMINISTRATIVE REPUBLIQUE TOGOLAISE RAVAIL-LIBERTE-PATRIE N /MFPRA/CTRAP/UGPD Lomé, PROGRAMME DIASPORA Recrutement d Experts/Consultants de la Diaspora

Plus en détail

Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques

Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques NATIONS UNIES BES IPBES/4/6 Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques Plénière de la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique

Plus en détail

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires A COMITÉ DU PROGRAMME, DU BUDGET ET DE L ADMINISTRATION DU CONSEIL EXÉCUTIF Dix-septième réunion Point 3.1 de l ordre du jour provisoire EBPBAC17/INF./2 17 janvier 2013 Étude des coûts de l administration

Plus en détail

Chambre des Députés du Grand-Duché du Luxembourg. Réunion des Présidents des commissions de la coopération au développement. Note d information

Chambre des Députés du Grand-Duché du Luxembourg. Réunion des Présidents des commissions de la coopération au développement. Note d information Chambre des Députés du Grand-Duché du Luxembourg Réunion des Présidents des commissions de la coopération au développement Note d information Luxembourg, 11 décembre 2015 L année européenne du développement

Plus en détail

ATELIER DES DG DES INS SUR LES OUTILS DE PILOTAGE ET DE SUIVI ET EVALUATION DE LA MISE EN ŒUVRE DES SNDS

ATELIER DES DG DES INS SUR LES OUTILS DE PILOTAGE ET DE SUIVI ET EVALUATION DE LA MISE EN ŒUVRE DES SNDS ATELIER DES DG DES INS SUR LES OUTILS DE PILOTAGE ET DE SUIVI ET EVALUATION DE LA MISE EN ŒUVRE DES SNDS PRESENTATION DES CANEVAS DES OUTILS DE PILOTAGE ET DE SUIVI ET EVALUATION DE LA MISE EN ŒUVRE DES

Plus en détail

2 e CONGRÈS MONDIAL RÉSOLUTION L ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL

2 e CONGRÈS MONDIAL RÉSOLUTION L ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL 2CO/F/6.8 (définitif) CONFÉDÉRATION SYNDICALE INTERNATIONALE 2 e CONGRÈS MONDIAL Vancouver, du 21 au 25 juin 2010 RÉSOLUTION L ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL 1. Le Congrès s engage à appuyer le

Plus en détail

LES PRINCIPALES RECOMMANDATIONS

LES PRINCIPALES RECOMMANDATIONS 1 er CONGRES AFRICAIN SUR L ENTRETIEN, LA SAUVEGARDE DU PATRIMOINE ROUTIER ET L INNOVATION TECHNIQUE ESPRIT MARRAKECH LES PRINCIPALES RECOMMANDATIONS Marrakech, du 4 au 6 mai 2016 1 Sous le Haut Patronage

Plus en détail

MANUEL DE SUIVI-EVALUATION DE LA CEDEAO

MANUEL DE SUIVI-EVALUATION DE LA CEDEAO MANUEL DE SUIVI-EVALUATION DE LA CEDEAO INTRODUCTION Objet du manuel La Communauté Economique des Etats de l Afrique de l Ouest (CEDEAO) est une organisation d intégration régionale établie selon le Traité

Plus en détail

Guide pour la préparation d une feuille de route pour élaborer la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS)

Guide pour la préparation d une feuille de route pour élaborer la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS) Guide pour la préparation d une feuille de route pour élaborer la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS) Février 2005 1 I. INTRODUCTION La réalisation d une SNDS en général et d

Plus en détail

Recrutement d un(e) Assistant(e) Technique pour la Coordination Régionale du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l Ouest (PPAAO)

Recrutement d un(e) Assistant(e) Technique pour la Coordination Régionale du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l Ouest (PPAAO) Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Recrutement d un(e) Assistant(e) Technique pour

Plus en détail

PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN FORMULATION, NEGOCIATION ET MISE EN ŒUVRE DES POLITIQUES COMMERCIALES " HUB & SPOKES"

PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN FORMULATION, NEGOCIATION ET MISE EN ŒUVRE DES POLITIQUES COMMERCIALES  HUB & SPOKES PRÉSENTATION TYPE D'UN CAS D'EXPÉRIENCE BURKINA FASO PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN FORMULATION, NEGOCIATION ET MISE EN ŒUVRE DES POLITIQUES COMMERCIALES " HUB & SPOKES" Date de la soumission

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS Introduction (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE

Plus en détail

Renforcement des compétences pour la Promotion de l Egalité entre les sexes en Afrique et dans les pays d Asie de l ouest

Renforcement des compétences pour la Promotion de l Egalité entre les sexes en Afrique et dans les pays d Asie de l ouest Division de la Promotion de la Femme, Département des Affaires économiques et sociales et Centre africain pour le Genre et le Développement, Commission économique pour l Afrique Renforcement des compétences

Plus en détail

Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie :

Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie : Termes de référence du conseiller technique principal du Ministère de l Eau, de l Assainissement et de l Hydraulique Villageoise (MEAHV) 1. Contexte et justification Le principal défi du MEAHV réside dans

Plus en détail

Matrice de proposition (Travaux de groupe 1) Portée, composition, fonctions et actions de la PN

Matrice de proposition (Travaux de groupe 1) Portée, composition, fonctions et actions de la PN Matrice de proposition (Travaux de groupe 1) Portée, composition, fonctions et actions de la PN Pourquoi avons-nous besoin d une PN de Prévention de risques et Gestion de Catastrophes Nationales 1. Pour

Plus en détail

AMCEN/SS/IV/INF/7. Déclaration de Libreville sur la biodiversité et la lutte contre la pauvreté en Afrique

AMCEN/SS/IV/INF/7. Déclaration de Libreville sur la biodiversité et la lutte contre la pauvreté en Afrique AMCEN/SS/IV/INF/7 Déclaration de Libreville sur la biodiversité et la lutte contre la pauvreté en Afrique PNUE UNION AFRICAINE CMAE REPUBLIQUE GABONAISE NATIONS UNIES Distr. : Générale PACBPA/1/7 21 septembre

Plus en détail

CONFERENCE MENAREC 5. Intervention du Secrétaire Général

CONFERENCE MENAREC 5. Intervention du Secrétaire Général CONFERENCE MENAREC 5 Intervention du Secrétaire Général Messieurs les Ministres, Messieurs les secrétaires généraux et directeurs, Mesdames et Messieurs, Je souhaite tout d abord remercier les organisateurs

Plus en détail

Compte rendu provisoire 11-1

Compte rendu provisoire 11-1 Conférence internationale du Travail Compte rendu provisoire 104 e session, Genève, juin 2015 11-1 Quatrième question à l ordre du jour: Les petites et moyennes entreprises et la création d emplois décents

Plus en détail

LA POSITION DE L IFAC SUR LA REGULATION PROFESSIONNELLE

LA POSITION DE L IFAC SUR LA REGULATION PROFESSIONNELLE LA POSITION DE L IFAC SUR LA REGULATION PROFESSIONNELLE Introduction 1. L économie et la société bénéficient des performances de haute qualité des experts-comptables qui contribuent à l imputation et à

Plus en détail

GUIDE ORGANISATIONNEL L ADAPTATION D UN PROGRAMME D ÉTUDES EN ALTERNANCE (ÉTUDE DE FAISABILITÉ) 3

GUIDE ORGANISATIONNEL L ADAPTATION D UN PROGRAMME D ÉTUDES EN ALTERNANCE (ÉTUDE DE FAISABILITÉ) 3 L ADAPTATION D UN PROGRAMME D ÉTUDES EN ALTERNANCE (ÉTUDE DE FAISABILITÉ) 3 30 La décision d adapter un programme en alternance travail-études repose sur une analyse approfondie de la pertinence, des possibilités

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE DE LA LOGISTIQUE

TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE DE LA LOGISTIQUE REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DU TRANSPORT *** DIRECTION GENERALE DE LA LOGISTIQUE ET DU TRANSPORT MULTIMODAL TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE

Plus en détail

Actions d amélioration de la gestion de l eau

Actions d amélioration de la gestion de l eau Actions d amélioration de la gestion de l eau L eau est au coeur des défis que doit relever le développement à l échelle mondiale. Elle est le lien entre sécurité alimentaire, réduction de la pauvreté,

Plus en détail

Atelier thématique «Stratégies de développement durable»

Atelier thématique «Stratégies de développement durable» Atelier thématique «Stratégies de développement durable» Par Christian BRODHAG École nationale supérieure des mines de Saint-Etienne (France) brodhag@emse.fr Le thème stratégie de développement durable

Plus en détail

Chargé(e) de Reporting H/F Desks 1 et 2

Chargé(e) de Reporting H/F Desks 1 et 2 Chargé(e) de Reporting H/F Desks 1 et 2 L ASSOCIATION ALIMA Lors de la création d ALIMA, en juin 2009, l objectif était de produire des secours médicaux lors de situations d urgences ou de catastrophes

Plus en détail

Rapport du Groupe de travail du cadre stratégique et du budget-programme sur sa soixante-dixième session

Rapport du Groupe de travail du cadre stratégique et du budget-programme sur sa soixante-dixième session Nations Unies Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement Distr. générale 30 mars 2015 Français Original: anglais TD/B/WP/270 Conseil du commerce et du développement Groupe de travail

Plus en détail

PROGRAMME REGIONAL DE L INITIATIVE DE KIEV

PROGRAMME REGIONAL DE L INITIATIVE DE KIEV 21 février 2007 DGIV/CULT/KI(2006)18 PROGRAMME REGIONAL DE L INITIATIVE DE KIEV Plan d Action 2007 avec budget Document préparé par la Direction de la Culture et du Patrimoine culturel et naturel DGIV/CULT/KI(2006)18

Plus en détail

DANS LES POLITIQUES PUBLIQUES. Appel à consultation pour L élaboration de la stratégie de communication du pôle social. Termes de référence

DANS LES POLITIQUES PUBLIQUES. Appel à consultation pour L élaboration de la stratégie de communication du pôle social. Termes de référence PROGRAMME PROMOUVOIR ET RENFORCER L INSTITUTIONNALISATION DE L EQUITE ET DE L EGALITE DE GENRE DANS LES POLITIQUES PUBLIQUES Appel à consultation pour L élaboration de la stratégie de communication du

Plus en détail

Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada

Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada Avant-propos Les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ont reconnu que l atténuation est une importante part d un solide cadre

Plus en détail

Ville de Douala Douala Town

Ville de Douala Douala Town Ville de Douala Douala Town Communauté Urbaine de Douala Douala City Council Association Internationale des Maires Francophones Séminaire régional sur le thème : «VILLES D AFRIQUE CENTRALE ET CHANGEMENT

Plus en détail

Etude sur le Coût de la faim à Madagascar Rapport de la formation initiale Antsirabe (Hôtel Flower Palace), Madagascar Du 27 au 30 juillet 2015

Etude sur le Coût de la faim à Madagascar Rapport de la formation initiale Antsirabe (Hôtel Flower Palace), Madagascar Du 27 au 30 juillet 2015 Etude sur le Coût de la faim à Madagascar Rapport de la formation initiale Antsirabe (Hôtel Flower Palace), Madagascar Du 27 au 30 juillet 2015 Contexte L étude du Coût de la faim en Afrique (COHA) est

Plus en détail

(AIPP) THEME : LES BONNES PRATIQUES EN MATIERE DE POURSUITES : APPRENDRE. ATELIER 2 : Comment parvenir à l excellence avec un budget restreint?

(AIPP) THEME : LES BONNES PRATIQUES EN MATIERE DE POURSUITES : APPRENDRE. ATELIER 2 : Comment parvenir à l excellence avec un budget restreint? ASSOCIATION INTERNATIONALE DES PROCUREURS ET POURSUIVANTS (AIPP) THEME : LES BONNES PRATIQUES EN MATIERE DE POURSUITES : APPRENDRE LES UNS DES AUTRES ATELIER 2 : Comment parvenir à l excellence avec un

Plus en détail

Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement

Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement NATIONS UNIES TD Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement Distr. LIMITÉE TD/B/COM.2/ISAR/L.4 18 septembre 2001 FRANÇAIS Original: ANGLAIS CONSEIL DU COMMERCE ET DU DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/AC.105/875

Assemblée générale. Nations Unies A/AC.105/875 Nations Unies A/AC.105/875 Assemblée générale Distr.: Générale 5 décembre 2006 Français Original: Anglais Comité des utilisations pacifiques de l espace extra-atmosphérique Table des matières Rapport de

Plus en détail

GBIF (2008) Vers l établissement d un point nodal opérationnel de participants du GBIF : définitions et considérations générales.

GBIF (2008) Vers l établissement d un point nodal opérationnel de participants du GBIF : définitions et considérations générales. Titre: Type de document: Expéditeur: Auteur(s) principal(aux)/ contact(s): Vers l établissement d un point nodal opérationnel de participants du GBIF : définitions et considérations générales Présentation

Plus en détail

Vérification des Plans de reprises après sinistre des SGI

Vérification des Plans de reprises après sinistre des SGI Vérification des Plans de reprises après sinistre des SGI Vérification interne 378-1-615 29 avril 2009 TABLE DES MATIÈRES RÉSUMÉ... II 1.0 INTRODUCTION...5 2.0 OBJECTIFS ET PORTÉE DE LA VÉRIFICATION...7

Plus en détail

Cotonou, les 18 et 19 décembre 2012. Réalisée et présentée par l Equipe du Projet pilote UN CC:Learn

Cotonou, les 18 et 19 décembre 2012. Réalisée et présentée par l Equipe du Projet pilote UN CC:Learn Présentation sommaire du projet UN CC:LEARN et des objectifs de l atelier de validation du document de stratégie nationale de renforcement des ressources humaines, de l apprentissage et du développement

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE INITIATIVE DE SOLIDARITÉ AFRICAINE EN APPUI À LA RECONSTRUCTION ET AU DÉVELOPPEMENT POST CONFLIT EN AFRIQUE

NOTE DE CADRAGE INITIATIVE DE SOLIDARITÉ AFRICAINE EN APPUI À LA RECONSTRUCTION ET AU DÉVELOPPEMENT POST CONFLIT EN AFRIQUE AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Abéba, Éthiopie B.P. 3243 Tél: (251 11) 551 38 22 Télécopie (251 11) 551 93 21, (251 11) 5514227 Courriel: situationroom@africa union.org NOTE DE CADRAGE

Plus en détail

Représentant national 1

Représentant national 1 Représentant national 1 Lieu de travail : Supérieur immédiat : Statut : REMARQUE : Échelle salariale : Exigences linguistiques : Yaounde, Cameroun Chef des programmes pour l Afrique centrale et occidentale

Plus en détail

UNION POUR LA MEDITERRANEE Agenda de la Formation professionnelle

UNION POUR LA MEDITERRANEE Agenda de la Formation professionnelle UNION POUR LA MEDITERRANEE Agenda de la Formation professionnelle GOUVERNANCE Le présent document résume les échanges du groupe de pilotage tripartite constitué de Maurice Mézel du Ministère du Travail,

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social Distr.: Générale 3 octobre 2001 Français Original: Anglais E/CN.7/2001/15 Commission des stupéfiants Reprise de la quarante-quatrième session Vienne, 12-14 décembre

Plus en détail

d une gestion inclusive» qui a reçu l appui financier du Gouvernement des Pays-Bas pour la période allant de d aout 2015 à juillet 2018.

d une gestion inclusive» qui a reçu l appui financier du Gouvernement des Pays-Bas pour la période allant de d aout 2015 à juillet 2018. Termes de référence (TdRs) pour le recrutement d un formateur/mentor en genre sur la gestion des ressources naturelles dans le Paysage du Grand Virunga. 1. Contexte La Collaboration Transfrontalière du

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies E/CN.3/2008/13 Conseil économique et social Distr. générale 12 décembre 2007 Français Original : anglais Commission de statistique Trente-neuvième session 26-29 février 2008 Point 3 l) de

Plus en détail

Vérification d Affaires étrangères et Commerce international Canada

Vérification d Affaires étrangères et Commerce international Canada 12 2 Vérification d Affaires étrangères et Commerce international Canada Table des matières Vérification d Affaires étrangères et Commerce international Canada Résumé...227 Contexte...229 Affaires étrangères

Plus en détail

GICRESAIT PRODUCTION ET REALISATION D UN FILM DOCUMENTAIRE «EAUX SOUTERRAINES, UNE MANNE COMMUNE A PROTEGER»

GICRESAIT PRODUCTION ET REALISATION D UN FILM DOCUMENTAIRE «EAUX SOUTERRAINES, UNE MANNE COMMUNE A PROTEGER» PRODUCTION ET REALISATION D UN FILM DOCUMENTAIRE GICRESAIT «EAUX SOUTERRAINES, UNE MANNE COMMUNE A PROTEGER» AU SERVICE DE LA GESTION DURABLE ET CONCERTEE DES RESSOURCES EN EAU DE L IULLEMEDEN ET DU TAOUDENI

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17

PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17 PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17 Optimiser la coopération au développement pour atteindre les ODD concernant la santé 1. Introduction Le programme de travail du Partenariat international pour

Plus en détail

Stratégie Nationale sur le Changement Climatique

Stratégie Nationale sur le Changement Climatique Publié par la En collaboration avec le Ministère de l Equipement, de l Aménagement du Territoire et du Développement Durable Stratégie Nationale sur le Changement Climatique Synthèse Publié par Bureau

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies ECE/ENERGY/GE.7/2015/3 Conseil économique et social Distr. générale 28 juillet 2015 Français Original : anglais Commission économique pour l Europe Comité de l énergie durable Groupe d experts

Plus en détail

Organisation Internationale du Tourisme Social. Un Tourisme pour Tous, Durable et Solidaire

Organisation Internationale du Tourisme Social. Un Tourisme pour Tous, Durable et Solidaire Organisation Internationale du Tourisme Social Un Tourisme pour Tous, Durable et Solidaire Plan d actions 2014-2016 2 Plan d actions 2014-2016 Organisation Internationale du Tourisme Social 1. Objectifs

Plus en détail

Fonds pour l'environnement mondial

Fonds pour l'environnement mondial Fonds pour l'environnement mondial Résumé du document GEF/C.32/8 Stratégie de communication et d information Décision recommandée au Conseil Ayant examiné le document GEF/C.32/8 intitulé Stratégie de communication

Plus en détail

DIVISION DE FACILITATION (FAL) DOUZIÈME SESSION. Le Caire (Égypte), 22 mars 2 avril 2004

DIVISION DE FACILITATION (FAL) DOUZIÈME SESSION. Le Caire (Égypte), 22 mars 2 avril 2004 FAL/12-WP/12 13/1/04 DIVISION DE FACILITATION (FAL) DOUZIÈME SESSION Le Caire (Égypte), 22 mars 2 avril 2004 Point 3 : 3.2 : Mise en œuvre de mesures modernes de facilitation et de sûreté dans le transport

Plus en détail

LA CONVENTION MULTILATERALE DE SECURITE SOCIALE DE LA CIPRES

LA CONVENTION MULTILATERALE DE SECURITE SOCIALE DE LA CIPRES Projet «Appui et conseil aux Administrations Publiques Africaines responsables des initiatives sur la Migration et le Développement dans la route migratoire de l Afrique de l Ouest» ATELIER DE PLAIDOYER

Plus en détail

MADAGASCAR Programme Pilote pour la Résilience Climatique Mission de cadrage Proposition de Termes de Référence

MADAGASCAR Programme Pilote pour la Résilience Climatique Mission de cadrage Proposition de Termes de Référence MADAGASCAR Programme Pilote pour la Résilience Climatique Mission de cadrage Proposition de Termes de Référence Introduction: Le Programme Pilote pour la Résilience Climatique (PPCR) est le premier programme

Plus en détail

Recrutement d un Responsable Administratif et Financier de l Unité de Coordination des Projets C2D Santé

Recrutement d un Responsable Administratif et Financier de l Unité de Coordination des Projets C2D Santé Republique de Côte d Ivoire Union Discipline Travail Le C2D, un partenariat au service du développement Côte d Ivoire Projets C2D Santé Recrutement d un Responsable Administratif et Financier de l Unité

Plus en détail

RAPPORT DU PRESIDENT DE LA COMMISSION SUR LE PROCESSUS DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA REGION DES GRANDS LACS

RAPPORT DU PRESIDENT DE LA COMMISSION SUR LE PROCESSUS DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA REGION DES GRANDS LACS AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA P.O. Box: 3243, Addis Ababa, Ethiopia, Tel.:(251-1) 51 38 22 Fax: (251-1) 51 93 21 Email: oau-ews@telecom.net.et CONSEIL DE PAIX ET DE SECURITE 32 EME REUNION

Plus en détail

Niveau du poste Titre du poste Représentant à Bangui du Fonds fiduciaire européen pour la République Centrafricaine ("Fonds Bêkou")

Niveau du poste Titre du poste Représentant à Bangui du Fonds fiduciaire européen pour la République Centrafricaine (Fonds Bêkou) Ref. Ares(2015)2852973-07/07/2015 COMMISSION EUROPÉENNE Formulaire de description de poste Version descriptive du poste (Active) Poste no. Titulaire du poste Nom Profil du poste Position du poste AGENT

Plus en détail

UEMOA Approche régionale pour la sécurité

UEMOA Approche régionale pour la sécurité CONFERENCE UE - AFRIQUE SUR L AVIATION UEMOA Approche régionale pour la sécurité Présentée par Irène GNASSOU SEKA Directeur des Transports aériens et du Tourisme 1 Plan de l exposé 1. L Union Economique

Plus en détail

Plan d Action de Gaborone sur les Activités des Noms Géographiques en Afrique

Plan d Action de Gaborone sur les Activités des Noms Géographiques en Afrique Distr.: GÉNÉRALE NATIONS UNIES CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L AFRIQUE E/ECA/STATCOM/3/19 novembre 2011 FRANÇAIS Original : ANGLAIS Troisième réunion de la Commission africaine

Plus en détail

Conférence ministérielle africaine sur l environnement. Renforcer la capacité d adaptation au climat en Afrique : de l engagement politique à l action

Conférence ministérielle africaine sur l environnement. Renforcer la capacité d adaptation au climat en Afrique : de l engagement politique à l action NATIONS UNIES DOCUMENT DE TRAVAIL POUR LE DIALOGUE MINISTERIEL SUR L ADAPTATION AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES EP Conférence ministérielle africaine sur l environnement Version non éditée Distr.: Générale

Plus en détail

Chapitre 6 Tendances et perspectives de la formation professionnelle 133

Chapitre 6 Tendances et perspectives de la formation professionnelle 133 Chapitre 6 Tendances et perspectives de la formation professionnelle 133 6.1. Tendances et perspectives de la formation professionnelle 133 6.1.1. Formation professionnelle dans le cadre des politiques

Plus en détail

Guide Sudoe - Pour l'élaboration et la gestion de projets Version Française Fiche 3.3 Comment élaborer un plan de travail

Guide Sudoe - Pour l'élaboration et la gestion de projets Version Française Fiche 3.3 Comment élaborer un plan de travail Guide Sudoe - Pour l'élaboration et la gestion de projets Version Française Fiche 3.3 Comment élaborer un plan de travail 2 Fiche 3.3 Comment élaborer un plan de travail Index 1 Détermination du plan de

Plus en détail

AEDES -Journées thématiques médicament 21, 22 et 23 septembre 2010. Emilienne Pola Yissibi, Pharmacien de Santé Publique, Consultante HPPN/OCEAC

AEDES -Journées thématiques médicament 21, 22 et 23 septembre 2010. Emilienne Pola Yissibi, Pharmacien de Santé Publique, Consultante HPPN/OCEAC AEDES -Journées thématiques médicament 21, 22 et 23 septembre 2010 Initiatives d harmonisation des politiques/réglementations pharmaceutiques au niveau sous-régional Emilienne Pola Yissibi, Pharmacien

Plus en détail

Introduction. Stratégie de Financement pour la Stratégie Nationale du Développement de la Statistique (SNDS) Introduction. Introduction.

Introduction. Stratégie de Financement pour la Stratégie Nationale du Développement de la Statistique (SNDS) Introduction. Introduction. Stratégie de Financement pour la Stratégie Nationale du Développement de la Statistique (SNDS) Atelier SNDS 6-8 juillet 2005, Ougadougou, Burkina Faso La pérennité et la couverture appropriée du est un

Plus en détail

Conseil d administration Genève, novembre 2007 PFA POUR DÉCISION. Budgets proposés pour les comptes extrabudgétaires en 2008-09

Conseil d administration Genève, novembre 2007 PFA POUR DÉCISION. Budgets proposés pour les comptes extrabudgétaires en 2008-09 BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.300/PFA/4/2 300 e session Conseil d administration Genève, novembre 2007 Commission du programme, du budget et de l administration PFA POUR DÉCISION QUATRIÈME QUESTION

Plus en détail

Manifestations européennes à but non lucratif

Manifestations européennes à but non lucratif FICHE D AIDE A LA LECTURE DU GUIDE DU PROGRAMME ERASMUS+ 2016 Manifestations européennes à but non lucratif #ErasmusPlus #Sport Manifestations européennes à but non lucratif / SPORT Références Critères

Plus en détail

Proposition de RÈGLEMENT DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL. (Texte présentant de l intérêt pour l EEE)

Proposition de RÈGLEMENT DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL. (Texte présentant de l intérêt pour l EEE) COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 18.11.2015 COM(2015) 496 final 2015/0239 (COD) Proposition de RÈGLEMENT DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL sur les statistiques européennes concernant les prix du gaz

Plus en détail

Deuxième Conférence régionale arabe sur la réduction des risques de catastrophe. Charm el cheikh, République arabe d Égypte, 14-16 septembre 2014

Deuxième Conférence régionale arabe sur la réduction des risques de catastrophe. Charm el cheikh, République arabe d Égypte, 14-16 septembre 2014 Deuxième Conférence régionale arabe sur la réduction des risques de catastrophe Charm el cheikh, République arabe d Égypte, 14-16 septembre 2014 Déclaration de Charm el cheikh pour la réduction des risques

Plus en détail

ROYAUME DU CAMBODGE NATION RELIGION ROI. Ministère de l Éducation, de la Jeunesse et des Sports

ROYAUME DU CAMBODGE NATION RELIGION ROI. Ministère de l Éducation, de la Jeunesse et des Sports ROYAUME DU CAMBODGE NATION RELIGION ROI Ministère de l Éducation, de la Jeunesse et des Sports Politique sur la vision pour 2030 de l enseignement supérieur Mars 2014 Préface L enseignement supérieur joue

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/14/4 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 3 OCTOBRE 2014 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Quatorzième session Genève, 10 14 novembre 2014 RÉSUMÉ DU RAPPORT D ÉVALUATION DU PROJET

Plus en détail

AVIS D INITIATIVE A.1200 RELATIF AU RAPPORT DE L ENVOYÉ PME WALLON

AVIS D INITIATIVE A.1200 RELATIF AU RAPPORT DE L ENVOYÉ PME WALLON AVIS D INITIATIVE A.1200 RELATIF AU RAPPORT DE L ENVOYÉ PME WALLON ADOPTÉ PAR LE BUREAU DU CESW LE 20 OCTOBRE 2014 FDe/PBx/CRi 2014/A.1200 PRÉSENTATION DU DOSSIER Le «Small Business Act pour l Europe»

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/CP.TEIA/2008/5 2 septembre 2008 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE CONFÉRENCE DES PARTIES À LA CONVENTION SUR

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable *******************

REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable ******************* REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable ******************* STRATEGIE NATIONALE EN MATIERE D EDUCATION POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE **************************

Plus en détail

Termes de Références. Recrutement d un Bureau d étude ou d un groupement de Bureau d étude pour

Termes de Références. Recrutement d un Bureau d étude ou d un groupement de Bureau d étude pour Ministère de l Equipement, de l Aménagement territorial et du Développement Durable Direction Générale de l Environnement et de la qualité de la Vie Termes de Références Recrutement d un Bureau d étude

Plus en détail

[Armoiries] COUR DES COMPTES DU CAP VERT. 2 ème Sujet

[Armoiries] COUR DES COMPTES DU CAP VERT. 2 ème Sujet [Armoiries] COUR DES COMPTES DU CAP VERT La 11 ème Assemblée Générale AFROSAI 2008 2 ème Sujet La Gestion, la Construction, la Spécialisation et la Mobilité Personnelle des Employés de la Cour des Comptes

Plus en détail

Rapport du Secrétariat du FRH

Rapport du Secrétariat du FRH Rapport du Secrétariat du FRH Le Secrétariat du FRH appuie les travaux du Comité de Pilotage du FRH et joue de ce fait un rôle de coordination entre les différentes entités qui composent la structure de

Plus en détail

Le français. une langue d aujourd hui et de demain. Politique intégrée de promotion de la langue française

Le français. une langue d aujourd hui et de demain. Politique intégrée de promotion de la langue française Le français une langue d aujourd hui et de demain Politique intégrée de promotion de la langue française Le français, une langue internationale 5 e langue la plus parlée avec 220 millions de locuteurs

Plus en détail

COMPÉTENCES-CLÉS UN OUTIL PERFORMANT POUR DÉVELOPPER L EMPLOYABILITÉ COMPÉTENCES-CLÉS L EFFICACITÉ AU CŒUR DE L ENTREPRISE

COMPÉTENCES-CLÉS UN OUTIL PERFORMANT POUR DÉVELOPPER L EMPLOYABILITÉ COMPÉTENCES-CLÉS L EFFICACITÉ AU CŒUR DE L ENTREPRISE UN OUTIL PERFORMANT POUR DÉVELOPPER L EMPLOYABILITÉ MAINTENIR ET DÉVELOPPER L EMPLOYABILITÉ DE SES COLLABORATEURS, C EST MAINTENIR ET DÉVELOPPER LA COMPÉTITIVITÉ DE L ENTREPRISE. BIENVENUE DANS L UNIVERS

Plus en détail

INSTRUCTION N 008 RELATIVE A L ORGANISATION DU CONTROLE INTERNE DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT ET DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE

INSTRUCTION N 008 RELATIVE A L ORGANISATION DU CONTROLE INTERNE DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT ET DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE INSTRUCTION N 008 RELATIVE A L ORGANISATION DU CONTROLE INTERNE DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT ET DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE La Banque Centrale du Congo, Vu la loi n 005 du 07 mai 2002

Plus en détail

Forum Panafricain de Haut niveau AIDE MEMOIRE. Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Forum Panafricain de Haut niveau AIDE MEMOIRE. Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Original : français Évaluation des réformes des cours et

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DU CABINET D AUDIT EXTERNE DU PROJET PAI-STATFIN

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DU CABINET D AUDIT EXTERNE DU PROJET PAI-STATFIN TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DU CABINET D AUDIT EXTERNE DU PROJET PAI-STATFIN 1. CONTEXTE 1.1 Le Groupe de la Banque Africaine de Développement appuie le Gouvernement de la République Démocratique

Plus en détail

COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN ET AU COMITÉ DES RÉGIONS

COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN ET AU COMITÉ DES RÉGIONS COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 26.5.2014 COM(2014) 297 final COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN ET AU COMITÉ DES RÉGIONS sur

Plus en détail

Lettre Circulaire n 7

Lettre Circulaire n 7 Cité du Vatican, 12 juin 2009 392/2005 Lettre Circulaire n 7 Aux Grands Chanceliers aux Recteurs et aux Doyens des Facultés ecclésiastiques et, pour connaissance, aux Recteurs des Universités catholiques

Plus en détail

VALEURS FONDAMENTALES : INTEGRITE, PROFESSIONALISME, RESPECT DE LA DIVERSITE TERMES DE REFERENCE

VALEURS FONDAMENTALES : INTEGRITE, PROFESSIONALISME, RESPECT DE LA DIVERSITE TERMES DE REFERENCE VALEURS FONDAMENTALES : INTEGRITE, PROFESSIONALISME, RESPECT DE LA DIVERSITE TERMES DE REFERENCE Agence des Nations Unies : Titre : Lieu : Durée : Bureau Régional de l ONUDC pour l Afrique de l'ouest et

Plus en détail

ÉQUIPE SPÉCIALE INTERINSTITUTIONS POUR LA PRÉVENTION DES CATASTROPHES CADRE D ACTION

ÉQUIPE SPÉCIALE INTERINSTITUTIONS POUR LA PRÉVENTION DES CATASTROPHES CADRE D ACTION ÉQUIPE SPÉCIALE INTERINSTITUTIONS POUR LA PRÉVENTION DES CATASTROPHES CADRE D ACTION POUR L APPLICATION DE LA STRATÉGIE INTERNATIONALE DE PRÉVENTION DES CATASTROPHES (SIPC) Juin, 2001 -2- TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Expert international en Education

Expert international en Education Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

BUREAU INDÉPENDANT D ÉVALUATION (BIE) du FONDS MONÉTAIRE INTERNATIONAL PROGRAMME DE TRAVAIL PROPOSÉ POUR L EXERCICE 2004.

BUREAU INDÉPENDANT D ÉVALUATION (BIE) du FONDS MONÉTAIRE INTERNATIONAL PROGRAMME DE TRAVAIL PROPOSÉ POUR L EXERCICE 2004. BUREAU INDÉPENDANT D ÉVALUATION (BIE) du FONDS MONÉTAIRE INTERNATIONAL PROGRAMME DE TRAVAIL PROPOSÉ POUR L EXERCICE 2004 13 janvier 2003 1. Le présent document expose le programme de travail du BIE pour

Plus en détail

Principales stratégies pour les années 1999-2001

Principales stratégies pour les années 1999-2001 L ISO en bref L ISO est l Organisation internationale de normalisation. Elle est composée des organismes nationaux de normalisation de pays grands et petits, industrialisés et en développement, de toutes

Plus en détail

OBJET Politique relative au processus de budgétisation

OBJET Politique relative au processus de budgétisation OBJET Politique relative au processus de budgétisation 1. PRÉAMBULE La présente politique vise à garantir la présence d un bon processus budgétaire et est requise en vertu des normes et pratiques de gestion

Plus en détail

Note conceptuelle. Pour des paysages forestiers résilients aux changements globaux en zones arides : des lignes directrices

Note conceptuelle. Pour des paysages forestiers résilients aux changements globaux en zones arides : des lignes directrices Note conceptuelle Pour des paysages forestiers résilients aux changements globaux en zones arides : des lignes directrices Deuxième Atelier International Hotel King Fahd, Dakar, Sénégal, 25-28 février

Plus en détail