Plan d action et d intervention à l égard des. personnes handicapées

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plan d action et d intervention 2011-2013 à l égard des. personnes handicapées"

Transcription

1 Plan d action et d intervention à l égard des personnes handicapées

2 Table des matières Remerciements Mot du maire Préambule Définition du concept d accessibilité universelle Principes d intervention Statistiques Plan d action et d intervention

3 Remerciements Un plan d action et d intervention à l égard des personnes handicapées ne saurait s élaborer et se construire sans le travail, la ténacité et la passion de nombreuses personnes. À cet égard, nous tenons à remercier les membres du comité de travail : Mélanie Boucher Groupement des associations de personnes handicapées de la Rive-Sud de Montréal Manuel Bouthillette Chef de division Activités communautaires Ville de Brossard Guylaine Brûlé Directrice Répit-TED-Autisme Pauline Couture Directrice générale Groupement des associations de personnes handicapées de la Rive-Sud de Montréal Nadine-Geneviève Desjardins Organisatrice communautaire Centre de santé et de services sociaux Champlain Sylvie Léger Directrice générale Action Intégration en Déficience Intellectuelle Jean Lemonde Directeur général Zone loisir Montérégie Inc. Célia Missigbèto Agente de Développement Regroupement des aveugles et amblyopes du Montréal Métropolitain, RAAMM Francine Raymond Citoyenne de Brossard Jean-Marc Ricard Conseiller cadre au partenariat Centre de réadaptation en déficience intellectuelle Bertrand Legault Conseiller à l intervention collective régionale Office des personnes handicapées du Québec 4

4 Mot du Maire Vers l accessibilité universelle Les personnes qui ont un handicap, quel qu il soit, en plus d en vivre les conséquences, doivent relever un véritable défi au quotidien : l accessibilité. Dynamisée d une volonté d atténuer progressivement les obstacles auxquels ces personnes doivent faire face, la Ville a amorcé une réflexion stratégique sur l accessibilité universelle. J ai le plaisir de la partager avec la communauté brossardoise. Le Comité de travail pour l instauration d un plan d action et d intervention à l égard des personnes handicapées a permis des réalisations concrètes. L adaptation de certains lieux municipaux, par exemple l entrée du Centre communautaire Marie-Victorin, facilite désormais l accès. Ou encore, l amélioration de trottoirs et la modification d équipements publics, tels que l installation de feux sonores pour handicapés visuels, rehaussent la sécurité. Aujourd hui, le nouveau Plan d action et d intervention à l égard des personnes handicapées vient affermir la position de la Ville et signer sa détermination. Le leitmotiv étant l accessibilité universelle, notre organisation offrira graduellement à l ensemble de ses citoyens un accès amélioré aux bâtiments publics. La richesse des liens de respect que tissent les citoyens entre eux et la réactivité d une collectivité passent par l ouverture à la diversité. Ce regard combiné à la réalisation du plan d action assurera une meilleure intégration des personnes handicapées à Brossard. Pour la Ville, l accessibilité universelle est un droit fondamental. Je remercie très sincèrement les membres du comité de travail, soit les organisations participantes, le conseil municipal, le Service du loisir, de la culture et de la vie communautaire qui a joué un rôle majeur et tout le personnel de la Ville qu il soit du domaine des travaux publics, du développement urbain, des communications ou des ressources humaines qui ont contribué à l élaboration de ce plan d action. Sa mise en oeuvre sera assurée par la direction du Service du loisir, de la culture et de la vie communautaire, en étroite collaboration avec tous les services de la Ville. Le Plan d action et d intervention à l égard des personnes handicapées témoigne de notre désir d assurer à chaque citoyen de Brossard un milieu de vie qui favorise son plein épanouissement. Paul Leduc Maire de Brossard 2001, boul. de Rome Brossard (Québec) J4W 3K

5 Préambule La Ville de Brossard reconnaît que tout citoyen ayant un handicap quelconque a le droit à l épanouissement et à l autonomie dans l accomplissement de ses activités courantes. Conformément à la Loi assurant l exercice des droits des personnes handicapées en vue de leur intégration scolaire, professionnelle et sociale, la Ville se dotait en 2008 d un premier plan d action et d intervention à l égard des personnes handicapées. Cette démarche permettait d officialiser la préoccupation de l administration municipale de réduire les obstacles auxquels sont confrontées les personnes qui vivent avec un handicap. Le plan d action et d intervention démontre la volonté de l administration de poursuivre ses actions avec le même objectif d accessibilité universelle. 6

6 Définition du concept d accessibilité universelle Le concept d accessibilité universelle est avant tout un concept d aménagement qui favorise, pour tous les usagers, une utilisation similaire des possibilités offertes par un bâtiment ou un lieu public. En pratique, l accessibilité universelle permet à tous d accéder à un bâtiment ou à un lieu public, de s y orienter, de s y déplacer, d utiliser les services offerts et de pouvoir y vivre les mêmes expériences, et ce, en même temps et de la même manière. Elle se manifeste selon 4 axes : 1. L accessibilité aux lieux publics Il s agit de l aménagement des bâtiments, des lieux publics et des infrastructures urbaines en tenant compte des besoins de toute la population, incluant les personnes ayant des limitations fonctionnelles. Par exemple, pour accéder à un bâtiment, plutôt que d offrir une rampe pour les uns et un escalier pour les autres, on aménagera une entrée en pente douce qui servira à l ensemble des utilisateurs. 3. L accessibilité aux programmes et services Il s agit de l élaboration et de la mise en place de programmes et services dont les normes d admissibilité et les modalités de mise en œuvre veillent à ne pas constituer d obstacles pour les personnes ayant un handicap. 4. L accessibilité à la communication et à l information Il s agit de la mise sur pied de moyens de communication et d information qui rejoignent l ensemble de la clientèle en tenant compte des besoins propres à la clientèle ayant une déficience visuelle, auditive, physique, intellectuelle ou autre. Il s agit également de la formation du personnel affecté au service à la clientèle ou appelé à interagir avec des personnes ayant un quelconque handicap. 2. L accessibilité à l environnement Il s agit d aménagements urbains qui maximisent l accessibilité ainsi que la facilité et la sécurité des déplacements pour tous les citoyens. Le virage à droite sur feu rouge, l installation de feux sonores conformes aux normes édictées par le ministère des Transports du Québec et l aménagement des trottoirs de façon à ce que les bancs, les poubelles et les parcomètres ne constituent pas des obstacles aux déplacements en sont des exemples. 7

7 Principes d intervention Pour chacun des 9 secteurs de ce plan d action, la Ville de Brossard considère les principes suivants, principes qu elle juge essentiels pour une intervention adéquate et efficace : 1. Une approche globale, intersectorielle et transversale pour une vision complète des situations La Ville préconise une approche qui repose sur l adhésion de tous les services municipaux, les engageant à travailler en étroite collaboration les uns avec les autres. Elle propose un réflexe d ouverture à la réalité et aux préoccupations des personnes ayant un handicap. Une telle approche favorise la prise en compte de la diversité et de la complexité des situations observées. 2. Les personnes handicapées : des citoyens à part entière et compétents La Ville reconnaît et entend valoriser l autonomie des personnes handicapées et respecter leurs propres choix. Elle estime que la personne handicapée est indispensable, non seulement pour la définition et la compréhension des problèmes et la recherche de solutions mais également pour le développement du dynamisme de la communauté. 3. Le milieu de vie, ses acquis, son autonomie : un potentiel à reconnaître La Ville encourage l autonomie d action des acteurs dans la recherche de solutions durables. Elle prône un modèle de coopération fondé sur les compétences et l interdépendance des uns par rapport aux autres. 4. Le réseautage, la concertation et le partenariat : des approches qui favorisent la solidarité et l innovation La Ville entend travailler en partenariat avec différents intervenants qui évoluent auprès des personnes handicapées et favoriser la planification d une action concertée. Dans cette perspective, elle adopte une attitude qui encourage la coordination des efforts et le réseautage entre les différents partenaires. 5. L accessibilité : un droit légitime La Ville reconnaît que l accessibilité est un facteur d intégration sociale essentiel. Elle vise à réduire les contraintes auxquelles sont confrontées les personnes handicapées dans son offre de service et dans l accès aux ressources collectives. 6. L amélioration continue de l offre de service : pour une réponse aux attentes et aux besoins des personnes handicapées La Ville reconnaît l importance de demeurer attentive aux réalités des personnes handicapées ainsi qu à l évolution de leurs attentes et de leurs besoins. Dans cette perspective, ce plan d action doit demeurer un guide flexible et s inscrire dans un processus continu et évolutif, de façon à pouvoir adapter efficacement nos interventions. 8

8 Statistiques Le tableau qui suit est tiré du document intitulé Estimation 1 du nombre de personnes selon le sexe, l âge et la présence d une incapacité, territoires de CLSC de la région sociosanitaire de la Montérégie, Hommes Femmes Hommes et femmes réunis Résidants Brossard/ St-Lambert 14 ans et ans 65 ans et + Total 14 ans et ans 65 ans et + Total 14 ans et ans 65 ans et + Total Avec incapacité Sans incapacité Total Le second tableau est tiré du document Estimations¹ du nombre de personnes de 15 ans et plus AVEC INCAPACITÉ selon la gravité de l incapacité, territoires de CLSC de la région sociosanitaire de la Montérégie, Territoire CLSC Degré d incapacité Total Légère Modérée ou grave Brossard/St-Lambert Montérégie Cette évaluation est basée sur les données fournies par le gouvernement du Québec dans la publication Portrait statistique régional, Évaluation de l intégration sociale des personnes handicapées, Région de la Montérégie de l Office des personnes handicapées du Québec (2003). Il est à noter qu aucune information n est disponible pour la seule ville de Brossard. Compilation effectuée par : Office des personnes handicapées du Québec, mars L Office est responsable de l interprétation et des résultats issus des compilations effectuées à partir des données de l EQLA 1998 et de l ESS 1998 produites par l ISQ. 9

9 Plan d action et d intervention Mesures antérieures Mesures envisagées Services responsables Échéancier 1. ACCESSIBILITÉ DES LIEUX Rendre accessible le rez-de-chaussée du Travaux publics Réalisé Centre communautaire Georges-Henri Brossard Réaménager les toilettes publiques du Centre communautaire Georges-Henri Travaux publics Réalisé Brossard Rendre accessible le rez-de-chaussée Travaux publics Réalisé du Centre communautaire Marie-Victorin Faire appel à des organismes spécialisés Travaux publics Janvier à pour effectuer l inventaire des adaptations Urbanisme mai 2012 nécessaires (ascenseurs, comptoir, portes automatiques, etc.) dans l ensemble des bâtiments municipaux Déposer les recommandations en vue de Travaux publics Juin 2012 la mise en oeuvre des actions prioritaires Urbanisme de SÉCURITÉ EN MILIEU RÉSIDENTIEL Faire un recensement des logements Développement En continu adaptés aux personnes handicapées sur urbain le territoire de Brossard et communiquer l information aux services municipaux concernés Établir des liens avec les services Loisir 2012 gouvernementaux concernés afin Sécurité publique d inventorier les établissements accueillant ou pouvant accueillir des personnes handicapées Élaborer les actions spécifiques à prendre Prévention des En continu pour l évacuation et la prise en charge des incendies personnes handicapées en cas d urgence Planifier la diffusion de l information relative Communications 2011 aux mesures d urgence auprès des Loisir personnes handicapées 10

10 Mesures antérieures Mesures envisagées Services responsables Échéancier 3. EMPLOI Publiciser la politique de dotation ainsi que Ressources Réalisé le plan d accès à l égalité en matière humaines d emploi Communications Renforcer les mesures en place afin de Ressources 2011 favoriser le recrutement de personnes humaines handicapées Former et sensibiliser les employés à Ressources En continu l intégration des personnes handicapées humaines dans leur équipe de travail Faire appel à un organisme tel que Ressources 2012 Handidactis pour bâtir un programme de humaines formation et de sensibilisation de nos employés Offrir ces formations au personnel des Ressources 2012 différents services municipaux selon les humaines besoins Organiser des conférences ou dîners- Loisir 2012 causeries avec comme conférenciers des Ressources membres des organismes du territoire en humaines vue de sensibiliser les employés de la Ville. 4. LOISIR ET CULTURE Modification d équipement public : Travaux publics 2011 module récréatif du parc Saint-Alphonse Loisir Indiquer et publiciser les activités ayant une Communications 2011 infrastructure accessible aux personnes Loisir handicapées Mettre en place des mesures pour adapter Loisir En continu les loisirs aux personnes handicapées, en Travaux publics fonction de leurs besoins particuliers Offrir et publiciser des activités spécialement Loisir 2011 adaptées pour la clientèle handicapée Favoriser une collaboration entre les Loisir En continu organismes du milieu et les services municipaux concernés afin de bien cerner les besoins en matière de loisir Soutenir les organismes du milieu présents Loisir En continu sur le territoire 11

11 Mesures antérieures Mesures envisagées Services responsables Échéancier 4. LOISIR ET CULTURE (suite) Souligner les différentes journées spéciales Loisir de l année (Semaine de la déficience intellectuelle, etc.) Organiser des rencontres de suivi avec le Loisir comité sur les personnes handicapées Évaluer l offre de service et l accessibilité Loisir 2012 des camps de jour de la Ville 5. SOUTIEN AUX FAMILLES Créer un comité de travail pour Conseil municipal Réalisé l instauration d un plan d action et Loisir d intervention à l égard des personnes handicapées Créer un comité famille pour l instauration Conseil municipal Réalisé d une politique familiale Loisir Préparer et rédiger un plan d action et Conseil municipal Réalisé d intervention à l égard des personnes Loisir handicapées Sensibiliser le comité famille à l intégration Loisir En continu d un volet propre aux familles où vit une personne handicapée, et ce, à l intérieur de la politique familiale Maintenir un comité sur les personnes Loisir En continu handicapées 12

12 Mesures antérieures Mesures envisagées Services responsables Échéancier 6. COMMUNICATIONS Mettre en place des moyens de Communications 2013 communication particuliers adaptés aux besoins des personnes handicapées Informer la population des moyens de Communications 2013 communication mis en place pour les personnes handicapées Informer les personnes handicapées des Communications 2013 divers moyens de communication mis en place par la Ville, notamment par le biais des organismes du milieu et de notre site Internet 7. ADMINISTRATION MUNICIPALE Créer un comité sur les personnes Conseil municipal Réalisé handicapées afin, notamment, d élaborer Direction générale un plan d action et d intégration à l égard des personnes handicapées Adopter un plan d action et d intégration Conseil municipal Réalisé à l égard des personnes handicapées Informer la population des différentes Communications En continu mesures mises en place pour assurer l intégration des personnes handicapées 13

13 Mesures antérieures Mesures envisagées Services responsables Échéancier 8. TRANSPORT, STATIONNEMENT ET CIRCULATION Adapter les trottoirs lors de la construction Travaux publics En continu et de la réfection de rues Installer des feux sonores pour Travaux publics Réalisé handicapés visuels aux intersections suivantes :. Grande-Allée/Alma. Taschereau/Authier. Taschereau/Panama/Auteuil. Rome/San-Francisco/Tisserand Répertorier les intersections nécessitant Travaux publics En continu des adaptations particulières Favoriser la collaboration entre les Direction générale En continu groupes du milieu et le Réseau de RTL transport de Longueuil (R.T.L.) Renforcer le respect de la réglementation Direction générale En continu relative au stationnement et à la circulation Sécurité publique 9. HABITATION Inciter la création et la rénovation Urbanisme 2012 d immeubles à vocation résidentielle accessibles aux personnes handicapées S assurer du respect des diverses normes Urbanisme En continu de construction des nouveaux bâtiments et des bâtiments en rénovation relatives à l accessibilité aux personnes handicapées 14

14 Réalisation : novembre 2010

Plan d action 2014-2016. Énoncé du la. famille. aînés. et les. Vivre, s unir et s épanouir. Énoncé du. cœur envers la. famille. aînés.

Plan d action 2014-2016. Énoncé du la. famille. aînés. et les. Vivre, s unir et s épanouir. Énoncé du. cœur envers la. famille. aînés. Énoncé du cœur envers la famille et les aînés Plan d action 2014-2016 Vivre, s unir et s épanouir Énoncé du cœur envers la famille et les aînés Légende minime : - 3 000 $ moyen : 3 000 $ à 20 000 $ considérable

Plus en détail

Plan d action municipal à l égard des personnes handicapées. Plan d action 2014

Plan d action municipal à l égard des personnes handicapées. Plan d action 2014 Plan d action municipal à l égard des personnes handicapées Plan d action 2014 Mars 2014 Mise en contexte Avec l adoption de la loi assurant l exercice des droits des personnes handicapées en vue de leur

Plus en détail

Municipalité amie des aînés (MADA) Notre plan d action. Septembre 2013. Famille

Municipalité amie des aînés (MADA) Notre plan d action. Septembre 2013. Famille Municipalité amie des aînés (MADA) Notre plan d action Septembre 2013 Famille Table des matières Mot du maire... 1 Mot de la conseillère responsable des questions familiales et des aînés... 1 Présentation

Plus en détail

Plan d action à l intention des personnes handicapées 2013 à 2015

Plan d action à l intention des personnes handicapées 2013 à 2015 Plan d action à l intention des personnes handicapées 2013 à 2015 Adopté par le Conseil de ville le 10 décembre 2012 Portant la résolution : 2012-12-741 TABLE DES MATIÈRES Introduction 3 Principes directeurs

Plus en détail

PLAN D ACTION de la Politique familiale de la Ville de Beloeil

PLAN D ACTION de la Politique familiale de la Ville de Beloeil PLAN D ACTION de la Politique familiale de la Ville de Beloeil Octobre 2006 LOISIRS, SPORTS ET VIE COMMUNAUTAIRE Faciliter l accès aux activités pour toute la famille Améliorer et développer l offre de

Plus en détail

Action ou mesure non-réalisée. Action ou mesure partiellement réalisée

Action ou mesure non-réalisée. Action ou mesure partiellement réalisée LES ACTIONS 2 0 1 1-2 0 1 2 BILAN Décembre 2011 BILAN LÉGENDES En vert : En bleu : En rouge : Action ou mesure réalisée Action ou mesure partiellement réalisée Action ou mesure non-réalisée page 2 Ville

Plus en détail

1.2 Objectif Faciliter l intégration des nouvelles familles et des nouveaux aînés

1.2 Objectif Faciliter l intégration des nouvelles familles et des nouveaux aînés Plan d action : Politique familiale et Municipalité amie des aînés 1. Axe d intervention : Organisation municipale, communication et information 1.1 Objectif S assurer du suivi de la mise en œuvre du plan

Plus en détail

Plan d action. pour les aînés 2013-2015

Plan d action. pour les aînés 2013-2015 Plan d action pour les aînés 2013-2015 Une occasion pour toutes les générations 2 PLAN D ACTION POUR LES AÎNÉS 2013-2015 L objectif du projet Municipalité amie des aînés est de faire de nos villes des

Plus en détail

ADMINISTRATION MUNICIPALE

ADMINISTRATION MUNICIPALE 1 PLAN D ACTION CHAMP D'INTERVENTION ADMINISTRATION MUNICIPALE Objectif 1.1 S assurer que les services municipaux se préoccupent des réalités et besoins des familles et des aînés dans leur gestion régulière

Plus en détail

PLAN D ACTION MADA. politique municipalité amie des ainés

PLAN D ACTION MADA. politique municipalité amie des ainés PLAN D ACTION MADA politique municipalité amie des ainés Mot du maire Chères concitoyennes, chers concitoyens, Nous tenions à nous doter d une politique Municipalité amie des aînés (MADA) pour témoigner

Plus en détail

PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2015-2016-2017

PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2015-2016-2017 PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2015-2016-2017 LES ARTS ET LES LETTRES - Actions proposées 2015 2016 2017 1.1 DÉVELOPPER DES LIEUX ET DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS 1.1.1 Mettre en œuvre le plan directeur

Plus en détail

POLITIQUE D'ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS LA VILLE DE SAINT-PASCAL

POLITIQUE D'ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS LA VILLE DE SAINT-PASCAL POLITIQUE D'ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS LA VILLE DE SAINT-PASCAL PROPOSÉ PAR LE COMITÉ FEMMES ET VILLE SOUS-COMITÉ DE SAINT-PASCAL VILLE EN SANTÉ PRÉAMBULE : L égalité des femmes et des

Plus en détail

RÉSULTATS D UN SONDAGE SUR LES BESOINS DES PARENTS D ENFANTS DE 0-5 ANS

RÉSULTATS D UN SONDAGE SUR LES BESOINS DES PARENTS D ENFANTS DE 0-5 ANS RÉSULTATS D UN SONDAGE SUR LES BESOINS DES PARENTS D ENFANTS DE 0-5 ANS Juin 2015 Projet «La Voix des parents» - Municipalités de Pincourt, Île- Perrot, Terrasse-Vaudreuil, Notre-Dame-de-l Île-Perrot Projet

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 25 septembre 2012 Français Original: anglais ECE/AC.30/2012/3 Commission économique pour l Europe Groupe de travail sur le vieillissement Conférence

Plus en détail

Guide pour la production du plan d action annuel à l égard. handicapées

Guide pour la production du plan d action annuel à l égard. handicapées Guide pour la production du plan d action annuel à l égard des personnes handicapées à l intention des ministères, des organismes publics et des municipalités Document synthèse Édition 2011 RÉDACTION Mike

Plus en détail

PLAN D ACTION 2014. Pour la réduction des obstacles à l intégration des personnes handicapées

PLAN D ACTION 2014. Pour la réduction des obstacles à l intégration des personnes handicapées PLAN D ACTION Pour la réduction des obstacles à l intégration des personnes handicapées Paul St-Laurent, citoyen L accessibilité pour une pleine participation sociale Avec près de 10 000 personnes en situation

Plus en détail

PLAN D ACTION. Visant à identifier et à réduire les obstacles afin de favoriser l intégration des personnes handicapées

PLAN D ACTION. Visant à identifier et à réduire les obstacles afin de favoriser l intégration des personnes handicapées PLAN D ACTION 2013 2014 Visant à identifier et à réduire les obstacles afin de favoriser l intégration des personnes handicapées page 1 Ville de Saint Hyacinthe TABLE DES MATIÈRES La Ville de Saint Hyacinthe...

Plus en détail

Comité régional en transport collectif de la Mauricie

Comité régional en transport collectif de la Mauricie Comité régional en transport collectif de la Mauricie La première génération En février 2002, le comité de coordination du Consortium en développement social de la Mauricie a tenu une rencontre régionale

Plus en détail

Plan d intervention à l égard des personnes handicapées. Ville de Longueuil

Plan d intervention à l égard des personnes handicapées. Ville de Longueuil Plan d intervention à l égard des personnes handicapées Ville de Longueuil 2006 3/$1',17(59(17,21 /e*$5' '(63(56211(6+$1',&$3e(6 Préparé par le Service du développement et de la concertation Loisir, culture

Plus en détail

PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE

PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE VERSION FINALE COMITÉ LOCAL DE REVITALISATION INTÉGRÉE DU QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY (RUI 2) 1 TABLE DES MATIÈRE

Plus en détail

Projet de loi portant réforme de l hôpital et relatif aux patients, à la santé et aux territoires ANALYSES ET PROPOSITIONS DE L APF

Projet de loi portant réforme de l hôpital et relatif aux patients, à la santé et aux territoires ANALYSES ET PROPOSITIONS DE L APF Projet de loi portant réforme de l hôpital et relatif aux patients, à la santé et aux territoires ANALYSES ET PROPOSITIONS DE L APF Si le projet de loi «hôpital, patients, santé, territoires» a pour ambition

Plus en détail

Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada

Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada Avant-propos Les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ont reconnu que l atténuation est une importante part d un solide cadre

Plus en détail

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1 Les aînés regroupés de Charlesbourg 7260, boulevard Cloutier, Québec, G1H 3E8 http://www.caabcharlesbourg.org/arc arc@caabcharlesbourg.org Décembre 2011 Volume 4 no. 1 1. Éditorial Gérald Lavoie Président

Plus en détail

Politique des aînés. de la ville d Asbestos

Politique des aînés. de la ville d Asbestos Politique des aînés de la ville d Asbestos 1 Mot du maire Chers citoyens d Asbestos, Le Conseil municipal et moi-même avons décidé de prioriser nos aînés et les services qui leur sont offerts. La Ville

Plus en détail

Pour un chez-soi véritablement accessible

Pour un chez-soi véritablement accessible Pour un chez-soi véritablement accessible dans le cadre de la Commission populaire itinérante du FRAPRU Montréal, le 7 novembre 2012 1 Ex aequo, pour une égalité sans détour Ex aequo est un organisme montréalais

Plus en détail

Rapport sur la Table ronde du sud du Manitoba sur les questions touchant les personnes handicapées

Rapport sur la Table ronde du sud du Manitoba sur les questions touchant les personnes handicapées Rapport sur la Table ronde du sud du Manitoba sur les questions touchant les personnes handicapées Mars 2007 Le gouvernement du Manitoba estime qu il est important d entendre ce que les Manitobains et

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Mise à jour en juillet 2010 POLITIQUE DE COMMUNICATION 1. MISE EN CONTEXTE... 2 2. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE DE COMMUNICATION... 2 3. MISSION DU MINISTÈRE... 2 4. VALEURS...

Plus en détail

(1) Le conseil municipal privilégie :

(1) Le conseil municipal privilégie : 2.13 PATRIMOINE ET CULTURE Préambule Les attraits historiques et culturels de Fredericton au nombre desquels il faut compter son emplacement, ses bâtiments, ses lieux, ses établissements culturels et son

Plus en détail

REVITALISATION URBAINE INTÉGRÉE DU SECTEUR «LAURENTIEN-GRENET» : BÂTIR ENSEMBLE UN QUARTIER À NOTRE IMAGE PRIORITÉS AUTOMNE 2009 DÉCEMBRE 2010

REVITALISATION URBAINE INTÉGRÉE DU SECTEUR «LAURENTIEN-GRENET» : BÂTIR ENSEMBLE UN QUARTIER À NOTRE IMAGE PRIORITÉS AUTOMNE 2009 DÉCEMBRE 2010 REVITALISATION URBAINE INTÉGRÉE DU SECTEUR «LAURENTIEN-GRENET» : BÂTIR ENSEMBLE UN QUARTIER À NOTRE IMAGE PRIORITÉS AUTOMNE 2009 DÉCEMBRE 2010 LE CADRE DE VIE Prioriser le développement de projets de logements

Plus en détail

Les interventions collectives qui permettent d engager des personnes durablement dans une activité physique

Les interventions collectives qui permettent d engager des personnes durablement dans une activité physique Les interventions collectives qui permettent d engager des personnes durablement dans une activité physique Paris 25 03 2006 d après une intervention à la conférence de consensus sur les recommandations

Plus en détail

Avis sur une politique québécoise de lutte au bruit environnemental : pour des environnements sonores sains

Avis sur une politique québécoise de lutte au bruit environnemental : pour des environnements sonores sains Avis sur une politique québécoise de lutte au bruit environnemental : pour des environnements sonores sains MESSAGES CLÉS ET SOMMAIRE Novembre 2015 Richard Martin, Pierre Deshaies, Maurice Poulin Cet avis

Plus en détail

Rapport synthèse : Forum citoyen sur le Plan local de déplacement de l arrondissement de Rosemont La Petite-Patrie.

Rapport synthèse : Forum citoyen sur le Plan local de déplacement de l arrondissement de Rosemont La Petite-Patrie. Rapport synthèse : Forum citoyen sur le Plan local de déplacement de l arrondissement de Rosemont La Petite-Patrie 16 octobre 2013 Table des matières Contexte... 3 Mandat... 3 Format du forum... 4 Participation...

Plus en détail

DA 449-14.03. Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux,

DA 449-14.03. Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux, DA 449-14.03 PROJET NOUVELLES LIBELLULES CRÉATION D UN CENTRE DE QUARTIER DANS L ÉDICULE N 6 ET TRANSFORMATION DU CENTRE DE QUARTIER EN RESTAURANT À VOCATION D INTÉGRATION PROFESSIONNELLE Mesdames et Messieurs

Plus en détail

Municipalité de Saint-Anicet. Plan d orientation stratégique et sa mise en œuvre années 2015-2018

Municipalité de Saint-Anicet. Plan d orientation stratégique et sa mise en œuvre années 2015-2018 Municipalité de Saint-Anicet Plan d orientation stratégique et sa mise en œuvre années 2015-2018 Les priorités Agir avec dynamisme dans la gestion des affaires de la Municipalité et obtenir des services

Plus en détail

PLAN D ACTION ET AGIR, FAMILLE ET AÎNÉS ENSEMBLE, PENSER 2012-2015 POLITIQUE DE LA FAMILLE ET DES AÎNÉS. www.villebonaventure.ca

PLAN D ACTION ET AGIR, FAMILLE ET AÎNÉS ENSEMBLE, PENSER 2012-2015 POLITIQUE DE LA FAMILLE ET DES AÎNÉS. www.villebonaventure.ca POLITIQUE DE LA FAMILLE ET DES AÎNÉS PLAN D ACTION 2012-2015 ENSEMBLE, PENSER ET AGIR, FAMILLE ET AÎNÉS www.villebonaventure.ca 127, avenue Louisbourg, Bonaventure (Québec) G0C 1E0 AE 1 : LOISIRS, SPORTS

Plus en détail

Politique de la langue française 91.11.26.08 amendée 09.11.25.17

Politique de la langue française 91.11.26.08 amendée 09.11.25.17 Politique de la langue française 91.11.26.08 amendée 09.11.25.17 Introduction Le Cégep de Sherbrooke est un établissement d enseignement francophone dont la mission première est d œuvrer au développement

Plus en détail

Mémoire. Consultation sur le projet immobilier LES ATELIERS CASTELNAU

Mémoire. Consultation sur le projet immobilier LES ATELIERS CASTELNAU Mémoire Consultation sur le projet immobilier LES ATELIERS CASTELNAU Déposé par le Groupe de ressources techniques Bâtir son quartier à l Office de consultation publique de Montréal 12 MARS 2014 Groupe

Plus en détail

6 ème sens [ ] Extrait du «slam» 6 ème sens. Fabien Marsaud alias Grand Corps Malade

6 ème sens [ ] Extrait du «slam» 6 ème sens. Fabien Marsaud alias Grand Corps Malade 6 ème sens [ ] Extrait du «slam» 6 ème sens Fabien Marsaud alias Grand Corps Malade Alors j ai découvert de l intérieur un monde parallèle, Un monde où les gens te regardent avec gêne ou avec compassion,

Plus en détail

Schéma Directeur de mise en Accessibilité

Schéma Directeur de mise en Accessibilité Schéma Directeur de mise en Accessibilité Audits accessibilité des Etablissements Recevant du Public et des Installations Ouvertes au Public Communauté de Communes de DOL DE BRETAGNE Siége Social Maison

Plus en détail

BILAN DES RÉALISATIONS

BILAN DES RÉALISATIONS Service des sports, de la culture et de la vie communautaire Coordination BILAN DES RÉALISATIONS 0 ACCESSIBILITÉ UNIVERSELLE Élaborer un bilan annuel des actions réalisées au cours de l année par les services

Plus en détail

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles.

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles. ÉTUDE SUR LES BESOINS EN FORMATION CLINIQUE ET EN FORMATION CONTINUE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ DES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES EN SITUATION MINORITAIRE Sommaire Le Consortium national de formation en

Plus en détail

LE TRANSPORT COLLECTIF - ACCESSIBLE À TOUS!

LE TRANSPORT COLLECTIF - ACCESSIBLE À TOUS! Mémoire réalisé dans le cadre des consultations entourant le Projet de Plan métropolitain d aménagement et de développement. LE TRANSPORT COLLECTIF - ACCESSIBLE À TOUS! Présenté et réalisé par l AUTAL

Plus en détail

INTRODUCTION. Arrêté no. 24 1/20

INTRODUCTION. Arrêté no. 24 1/20 INTRODUCTION Le plan d aménagement municipal se veut l'outil de travail de premier ordre qui permettra au village de Maisonnette de mieux planifier la façon dont va s'orienter le développement au cours

Plus en détail

PLAN D ACTION CULTUREL

PLAN D ACTION CULTUREL 2016 Loisirs PLAN D ACTION CULTUREL Volets, objectifs et actions en lien avec la politique INTRODUCTION Le 23 février 2009, après avoir consulté le milieu culturel de Verchères, il était apparu que de

Plus en détail

Projet culturel amplepuisien 2014-2020

Projet culturel amplepuisien 2014-2020 Projet culturel amplepuisien 2014-2020 «La culture, dans son sens large, est considérée comme l ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une

Plus en détail

Québec, le 6 novembre 2012

Québec, le 6 novembre 2012 Québec, le 6 novembre 2012 1 L'aquaresponsabilité municipale Une approche intégrée Englobe toutes les actions réalisées par une ville Pour garantir : la gestion responsable de la ressource eau sur son

Plus en détail

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0 Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 (SGQRI 008-03, multimédia : capsules d information et de sensibilisation vidéo) afin d

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS Adapter le 2 février, 2015 Préambule Dans l esprit de l article 10 de la Chartre des droits et libertés de la personne

Plus en détail

Plan d action pour l intégration des personnes handicapées

Plan d action pour l intégration des personnes handicapées Plan d action pour l intégration des personnes handicapées 1 er avril 2012 Ce document a été préparé par le service de santé et mieux-être au travail d Héma-Québec. 1. INTRODUCTION Dans le cadre de la

Plus en détail

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant La présence artistique en Ile-de-France est constituée par la présence régulière et perceptible au sein des lieux du spectacle vivant,

Plus en détail

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3.1 Cadre d intervention Le présent plan de mobilité durable s inscrit dans une démarche beaucoup plus large, qui s est amorcée en 2012 par l adoption

Plus en détail

DANS CE NUMÉRO. Consultez la page MADA de la Ville de Montréal. Mot de Jocelyn-Ann Campbell. Mot de Cécile Plourde Mot de Peter Eusanio

DANS CE NUMÉRO. Consultez la page MADA de la Ville de Montréal. Mot de Jocelyn-Ann Campbell. Mot de Cécile Plourde Mot de Peter Eusanio Volume 1 No. 1 AVRIL-MAI 2012 DANS CE NUMÉRO Mot de Jocelyn-Ann Campbell Mot de Cécile Plourde Mot de Peter Eusanio MADA-Montréal: Retour sur les grandes étapes de la démarche Le rôle de la Ville-centre

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 FÉVRIER 2016 Mot du directeur général Avec son Plan d action de développement durable 2015-2020, SOQUIJ est fière de contribuer aux efforts de l administration

Plus en détail

ACCUEIL, INFORMATION ET PROMOTION

ACCUEIL, INFORMATION ET PROMOTION ACCUEIL, INFORMATION ET PROMOTION Informer la population des Maintenir la distribution du calendrier services offerts aux municipal. familles et aux aînés. Donner une affichette magnétique (FA) 2016 «Services

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

Forum du ministre. sur le logement abordable et le secteur privé. Sommaire. Tenu par Ted McMeekin, Ministre des Affaires municipales et du Logement

Forum du ministre. sur le logement abordable et le secteur privé. Sommaire. Tenu par Ted McMeekin, Ministre des Affaires municipales et du Logement Sommaire Forum du ministre sur le logement abordable et le secteur privé Tenu par Ted McMeekin, Ministre des Affaires municipales et du Logement Le vendredi 28 novembre 2014 Ontario.ca/aml Présentation

Plus en détail

Plan de services en français 2014-2015 de la Régie régionale de la santé Cumberland

Plan de services en français 2014-2015 de la Régie régionale de la santé Cumberland Plan de services en français 2014-2015 de la Régie régionale de la santé Cumberland Plan de services en français 2014-2015 1 Table des matières Table des matières... page 2 Message du directeur général...

Plus en détail

Projet Social 2015 2018

Projet Social 2015 2018 Projet Social 2015 2018 Groupe Technique Local du 16 octobre 2014 RÉSUMÉ Espace Mosaïque 27 rue de Benon 17170 Courçon Tél. : 05 46 01 94 39 Mail : cs.courcon@wanadoo.fr Site : www.espacemosaique.fr Site

Plus en détail

OBLIGATIONS POUR UN ENVIRONNEMENT INTERNET COMPÉTITIF, SÉCURISÉ ET SAIN

OBLIGATIONS POUR UN ENVIRONNEMENT INTERNET COMPÉTITIF, SÉCURISÉ ET SAIN OBLIGATIONS POUR UN ENVIRONNEMENT INTERNET COMPÉTITIF, SÉCURISÉ ET SAIN 2 Introduction Internet a connu un développement et une évolution spectaculaires grâce à l innovation et à la créativité incontestable

Plus en détail

2011 PNUD tous droits réservés. Crédits photo: PNUD

2011 PNUD tous droits réservés. Crédits photo: PNUD Le Programmes des Nations Unies pour le développement (PNUD) est le réseau mondial de développement dont dispose le système des Nations Unies. Il prône le changement, et relie les pays aux connaissances,

Plus en détail

Questionnaire. Votre opinion est importante!

Questionnaire. Votre opinion est importante! Questionnaire sur les besoins et la qualité de vie des familles et des aînés de la ville de Neuville Votre opinion est importante! Courez la chance de gagner l un des trois bons d achat d une valeur de

Plus en détail

Politique familiale municipale Municipalité amie des aînés. Squatec. Saint-Michel-du- Ma famille. mon environnement!

Politique familiale municipale Municipalité amie des aînés. Squatec. Saint-Michel-du- Ma famille. mon environnement! Politique familiale municipale Municipalité amie des aînés Squatec Saint-Michel-du- Ma famille mon environnement! Ce document a été produit en septembre 2013 par la Municipalité de Saint-Michel-du-Squatec

Plus en détail

construction Garde d enfants, congés parentaux et services aux personnes:

construction Garde d enfants, congés parentaux et services aux personnes: Garde d enfants, congés parentaux et services aux personnes: Complémentarité de mesures et co- construction Présenté par Jean Robitaille directeur général de l AQCPE Présenté par Jean Robitaille, directeur

Plus en détail

CHAPITRE IV LA PLANIFICATION DES INTERVENTIONS : LA PERSONNE D ABORD

CHAPITRE IV LA PLANIFICATION DES INTERVENTIONS : LA PERSONNE D ABORD CHAPITRE IV LA PLANIFICATION DES INTERVENTIONS : LA PERSONNE D ABORD Module II La planification des interventions : la personne d abord 127 PROCESSUS DE PLANIFICATION DES MESURES D'URGENCE Connaissance

Plus en détail

POLITIQUE DE RECONNAISSANCE DES ORGANISMES PANAM

POLITIQUE DE RECONNAISSANCE DES ORGANISMES PANAM POLITIQUE DE RECONNAISSANCE DES ORGANISMES PANAM AOÛT 2012 PRÉPARÉ PAR LE BUREAU DU LOISR DE LA DIRECTION DE LA CULTURE ET DU PATRIMOINE 2 1. Présentation À Montréal, 80 % des activités de sport et de

Plus en détail

Chapitre 6 Tendances et perspectives de la formation professionnelle 133

Chapitre 6 Tendances et perspectives de la formation professionnelle 133 Chapitre 6 Tendances et perspectives de la formation professionnelle 133 6.1. Tendances et perspectives de la formation professionnelle 133 6.1.1. Formation professionnelle dans le cadre des politiques

Plus en détail

Plan de services en français 2010-2011

Plan de services en français 2010-2011 Plan de services en français 2010-2011 Message de la sous-ministre C'est avec plaisir que je présente, au nom du ministère des Services communautaires de la Nouvelle-Écosse, le plan de services en français

Plus en détail

BONNE PRATIQUE 36 FRANCE - ESPACE 16 STRASBOURG

BONNE PRATIQUE 36 FRANCE - ESPACE 16 STRASBOURG BONNE PRATIQUE 36 FRANCE - ESPACE 16 STRASBOURG RÉGION Alsace MUNICIPALITÉ Strasbourg TYPE D'ACTION ESPACE 16 STRASBOURG. Mise en place d'un espace temporaire d'insertion. NIVEAU DE LA BONNE PRATIQUE éprouvée

Plus en détail

SECRÉTARIAT À L ACCÈS AUX SERVICES EN LANGUE ANGLAISE

SECRÉTARIAT À L ACCÈS AUX SERVICES EN LANGUE ANGLAISE POUR ÉLABORER DES PROJETS CLIINIIQUES EN TENANT COMPTE DES BESOIINS ET DES PARTIICULARIITÉS DES PERSONNES D EXPRESSIION ANGLAIISE ET DU CADRE LÉGIISLATIIF EN PLACE L AIDE-MÉMOIRE SECRÉTARIAT À L ACCÈS

Plus en détail

Collaboration Stéphane Laurin Stéphanie Lavigne. Crédits photographiques. Août 2012

Collaboration Stéphane Laurin Stéphanie Lavigne. Crédits photographiques. Août 2012 Plan d action pour l inclusion de logements abordables dans les projets résidentiels Août 2012 Réalisé par la Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises (DAUSE) Collaboration Stéphane

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

BILAN 2012 ET PLAN D ACTION ANNUEL 2013 DE LA VILLE DE LÉVIS À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES

BILAN 2012 ET PLAN D ACTION ANNUEL 2013 DE LA VILLE DE LÉVIS À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES BILAN 2012 ET PLAN D ACTION ANNUEL 2013 DE LA VILLE DE LÉVIS À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES DANS LE CADRE DE LA LOI ASSURANT L EXERCICE DES DROITS DES PERSONNES HANDICAPÉES EN VUE DE LEUR INTÉGRATION

Plus en détail

Première partie LE CONTEXTE

Première partie LE CONTEXTE 13 Première partie LE CONTEXTE LA LOI SUR LA SANTÉ PUBLIQUE ET LE PROGRAMME NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE 2003-2012 Le Programme national de santé publique 2003-2012 a été institué par la Loi sur la santé

Plus en détail

De plus, la politique se veut concordante avec les règlements et les politiques du Collège Shawinigan énumérés ci-dessous :

De plus, la politique se veut concordante avec les règlements et les politiques du Collège Shawinigan énumérés ci-dessous : POLITIQUE NUMÉRO 32 de soutien à l intégration scolaire et d éducation à la citoyenneté Responsable : Direction des études Dernière mise à jour : CA/2004-361.08.4, le 26 mai 2004 Prochaine date de révision

Plus en détail

Document de références ENTOURANT L ACCESSIBILITÉ UNIVERSELLE

Document de références ENTOURANT L ACCESSIBILITÉ UNIVERSELLE Document de références ENTOURANT L ACCESSIBILITÉ UNIVERSELLE PRODUIT PAR : Association des Personnes Handicapées de la Rive-Sud Ouest (APHRSO) 100 rue Ste-Marie La Prairie (Québec) J5R 1E8 Téléphone :

Plus en détail

Politique d embauche du personnel étudiant (culture, loisir et vie communautaire) Titre #

Politique d embauche du personnel étudiant (culture, loisir et vie communautaire) Titre # Ville de Québec Politique d embauche du personnel étudiant pour les emplois dans le secteur de la culture, du loisir et de la vie communautaire dans les arrondissements Titre # Politique d embauche du

Plus en détail

PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS

PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS Pour notre programme complet des élections fédérales 2015, veuillez consulter la Feuille de route pour

Plus en détail

Graines de Pays. Le Laboratoire des Possibles. L objet de l Association

Graines de Pays. Le Laboratoire des Possibles. L objet de l Association Graines de Pays Le Laboratoire des Possibles L objet de l Association La création, le développement et l animation d initiatives locales pour un développement durable des territoires Graines de Pays Des

Plus en détail

World Tourism Organization (UNWTO) - A Specialized Agency of the United Nations

World Tourism Organization (UNWTO) - A Specialized Agency of the United Nations Termes de Référence Recrutement d un volontaire de l OMT pour le projet «Augmenter l impact du développement touristique sur l économie locale dans la région de Jacmel, Haïti» dans le cadre du Programme

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

Soirée de consultation publique du mardi 12 janvier 2016

Soirée de consultation publique du mardi 12 janvier 2016 Soirée de consultation publique du mardi 12 janvier 2016 Axe 1 : transports collectifs et actifs Définition Les transports collectifs comprennent l ensemble des modes favorisant le déplacement de plusieurs

Plus en détail

Introduction. Luc Provençal Maire. Félix Nunez Directeur général

Introduction. Luc Provençal Maire. Félix Nunez Directeur général p. 2 Introduction L année 2016 marque le début de l opérationnalisation de notre toute nouvelle planification stratégique. La planification stratégique est composée de deux (2) grands axes stratégiques.

Plus en détail

Etude d impact environnemental

Etude d impact environnemental Etude d impact environnemental Réunion du réseau : Janvier 2014 Problématique L Etude d Impact Environnemental (EIE) est un outil de référence depuis plusieurs années, reconnu internationalement et approuvé

Plus en détail

Éléments clés des échanges tenus dans le cadre de la Journée de réflexion sur l Initiative concertée pour le développement des jeunes enfants

Éléments clés des échanges tenus dans le cadre de la Journée de réflexion sur l Initiative concertée pour le développement des jeunes enfants Éléments clés des échanges tenus dans le cadre de la Journée de réflexion sur l Initiative concertée pour le développement des jeunes enfants 12 novembre 2015 Les inspirations d ailleurs et la réflexion

Plus en détail

UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018

UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018 PLAN STRATÉGIQUE 2016-2018 UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018 À ses débuts, le Centre d excellence de l Ontario en santé mentale des enfants et des adolescents (le Centre) était une petite

Plus en détail

Bienvenue au. 10e Congrès québécois de réadaptation

Bienvenue au. 10e Congrès québécois de réadaptation Bienvenue au 10e Congrès québécois de réadaptation Accessibilité du Centre sportif de Gatineau : partage d expertise d une équipe interdisciplinaire travaillant en CRDP au profit de la communauté Katie

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES

CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES ENTRE L ÉTAT, LE MOUVEMENT ASSOCIATIF ET LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES SIGNÉE PAR LE PREMIER MINISTRE, LA PRÉSIDENTE DU MOUVEMENT ASSOCIATIF, LE PRÉSIDENT DE L ASSOCIATION

Plus en détail

Politique d embauche du personnel étudiant pour les emplois généraux dans les services et arrondissements

Politique d embauche du personnel étudiant pour les emplois généraux dans les services et arrondissements Ville de Québec Politique d embauche du personnel étudiant pour les emplois généraux dans les services et arrondissements Titre # Politique d embauche du personnel étudiant pour les emplois généraux dans

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE PLN D CTION DE DÉVELOPPEMENT DURBLE Mars 2016 PLN D CTION DE DÉVELOPPEMENT DURBLE 2015-2020 vant-propos Mot du président-directeur général Institution publique à vocation commerciale, la Société du Palais

Plus en détail

GUIDE D ORGANISATION POUR LES FÊTES DE RUE ET DE VOISINAGE

GUIDE D ORGANISATION POUR LES FÊTES DE RUE ET DE VOISINAGE GUIDE D ORGANISATION POUR LES FÊTES DE RUE ET DE VOISINAGE 1 QU EST-CE QU UNE FÊTE DE RUE? Une fête de rue est un événement familial et communautaire organisé par un groupe de citoyennes et citoyens résidant

Plus en détail

QUÉBEC STATIONS NAUTIQUES. Un programme de l'association Maritime du Québec

QUÉBEC STATIONS NAUTIQUES. Un programme de l'association Maritime du Québec QUÉBEC STATIONS NAUTIQUES Un programme de l'association Maritime du Québec INTRODUCTION Depuis sa fondation, l Association Maritime du Québec (AMQ) a toujours eu comme préoccupation de promouvoir et soutenir

Plus en détail

Direction de la voirie. plan modes doux. Vélos Marche à pied. Trotinette

Direction de la voirie. plan modes doux. Vélos Marche à pied. Trotinette Direction de la voirie plan modes doux Vélos Marche à pied Rollers Trotinette 2009 2020 plan modes doux D i re c t i o n d e l a v o i r i e 2009 2020 sommaire Le bilan du plan modes doux 2003 Le plan

Plus en détail

Le tourisme durable dans l espace francophone

Le tourisme durable dans l espace francophone Le tourisme durable dans l espace francophone De la valorisation des patrimoines culturels et naturels vers une économie verte I. Contexte et justification Le tourisme, en plein essor, est reconnu comme

Plus en détail

Plan régional en faveur de l égalité

Plan régional en faveur de l égalité Plan régional en faveur de l égalité entre les personnes handicapées et les personnes valides Avec l'adoption du Plan handicap, la Région Rhône-Alpes s'engage à favoriser l'égalité entre personnes handicapées

Plus en détail

Atelier thématique «Stratégies de développement durable»

Atelier thématique «Stratégies de développement durable» Atelier thématique «Stratégies de développement durable» Par Christian BRODHAG École nationale supérieure des mines de Saint-Etienne (France) brodhag@emse.fr Le thème stratégie de développement durable

Plus en détail

Pierrette OYANE NZUE Observatoire des Droits de la Femme et de la Parité Gabon pioyvean@yahoo.fr

Pierrette OYANE NZUE Observatoire des Droits de la Femme et de la Parité Gabon pioyvean@yahoo.fr Pierrette OYANE NZUE Observatoire des Droits de la Femme et de la Parité Gabon pioyvean@yahoo.fr Le Gabon est un pays d Afrique Centrale, peuplé d environ deux millions d habitants. A cause de ses nombreuses

Plus en détail

visant à modifier la Loi sur les services à l'enfance et à la famille a été approuvé.

visant à modifier la Loi sur les services à l'enfance et à la famille a été approuvé. Gouvernement du Nunavut Rapport d'étape relatifs aux recommandations du Comité permanent sur les opérations gouvernementales et les comptes publics Avril 2013 Rapport sur l examen du rapport de 2011 de

Plus en détail

CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville

CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville Charte Handicap de la Ville de Romainville Préambule La «Charte Handicap» de la Ville de Romainville vise à améliorer dans la cité, pour tous les citoyens, porteurs

Plus en détail

Document pour l auto-évaluation. Section D

Document pour l auto-évaluation. Section D Document pour l auto-évaluation Section D Section D Document pour l auto-évaluation Instructions pour utiliser le Document pour l auto-évaluation... Document pour l auto-évaluation... -D-1- -D-2- Document

Plus en détail