LES PIROGUES. Tout d abord il faut absolument trois accesseoires nécessaire à la pirogue pour naviguer.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES PIROGUES. Tout d abord il faut absolument trois accesseoires nécessaire à la pirogue pour naviguer."

Transcription

1 Hawaii Hawaii

2 LES PIROGUES Comment est construit une pirogue? Tout d abord il faut absolument trois accesseoires nécessaire à la pirogue pour naviguer. a) L écope:c est une pelle en bois qui sert à évacuer l eau qui qui passe à travers les planches de bois de la piroque. b)la pagaie:c est un bâton avec une partie plate au bout;elle sert à manoeuvrer grâce à la résistance de l eau,ce qui propulse la piroque en avant. c)l ancre:c est une grosse pierre,à l époque qui servait pour maintenir la pirogue à un endroit précis du lagon. Mais le reste est en général en bois sauf la voile qui est en tissu et les autres éléments sont: une poupe(avant d un bâteau),un ornement de mât,une coque,une quille,une écope,un hanbau,une pique,une proue(avant d un navire),un balancier flotteur. pirogue de pêche

3 Comment est construit une pirogue? Tout d abord il faut absolument trois accesseoires nécessaire à la pirogue pour naviguer. a) L écope:c est une pelle en bois qui sert à évacuer l eau qui qui passe à travers les planches de bois de la piroque. b)la pagaie:c est un bâton avec une partie plate au bout;elle sert à manoeuvrer grâce à la résistance de l eau,ce qui propulse la piroque en avant. c)l ancre:c est une grosse pierre,à l époque qui servait pour maintenir la pirogue à un endroit précis du lagon. Mais le reste est en général en bois sauf la voile qui est en tissu et les autres éléments sont: une poupe(avant d un bâteau),un ornement de mât,une coque,une quille,une écope,un hanbau,une pique,une proue(avant d un navire),un balancier flotteur. A QUOI SERVAIENT LES PIROGUES? Il y a 3000 ans La pirogue était le seul moyen de se déplacer sur l eau pour tous les Polynésiens.Les Polynésiens ont peuplé tout le pacifique dont Hawaï,par pirogue.au XVIII ème siècle,les Hawaiens avaient 3 classes de pirogues en bois.il y avait des Pirogues pour pêcher,pour se déplacer et pour faire la guerre. Les pirogues de pêche:il y 3 trois types de pirogue pour la pêche.le va ou pu hoe,le va a montu, et enfin la va tira. Les pirogues de voyages:ces pirogues là sont doubles à voile.il en existait deux types:le tipaerua mesurait entre 13 à 25 mètres,c était une sorte de catamaran qui pouvait contenir jusqu à soixante personnes,plus des provisions.la seconde, pahi mesurait de 17 à 25 mètres et elle était manoeuvrée par 4 à 8 hommes et elle possédait une plateforme supportant des abris. Les pirogues de guerre: Les pahi tama i étaient des pirogues de guerre,mesuraient entre 17 à 25 mètres,étaient asez semblable au pahi sans voile,et possédaient toujours une plate.forme pour les guerriers.

4 VOLCAN Comment sont-ils sortient? Se sont les plaques tectoniques qui se sont poussé les une contre les autres et qui forment une montagne qui dépassent l eau et qu on appelle les îles hawaii. Après des millions d années les pointes des montagnes s afessent et forment le cratère des volcans où s abrite un lac de magma chaud. En faite les volcans d Hawaii sont alimentés par la même veine principale qui se divise en plusieurs petite veine. Quels sont leurs particularités? L archipel d Hawaii est l extrémité de la plus longue chaîne de volcans de notre globe.système qui commence à la prequ île du Kamtchatka (Sybérie) et s étent dans le pacifique sur des millier de kilomètre.sur notre planète, la plupart des alignement de volcans sont situés le long des fractures de l écorce terrestre, qui limitent les grandes plaques tectoniques. Celles-ci glissent en un ballet perpétuel que l on appelle la dérive des continents. Mais Hawaii est une exeption car sa chaîne est posée en plein milieu de la plaque. Des panaches thermiques font remonter vers la surface des magmas chauds et légers qui vont percer la plaque coiffant le manteau supérieur de ses cheminées ardentes vont naître de nouveaux mouvement. Est-ce que les volcans sont dangereux? -Oui et non. Les coulés de lave ravagent parfois les champs, mais les Hawaiens s en consolaient autrefois en se disant qu elles agrandissaient leur iles. Les plus grandes éruptions. Le Kilauea est le plus jeune et le plus actif des volcans. C est l un des volcan les plus actif de la planète, sa dernière éruption a commencé le 3 janvier 1983 au rift Est est toujours en cours.

5 le kilauea en éruption L histoire de l archipel Au début Hawaï était habitait par des polynésiens il y a ans qui venaient des îles Marquise en pirogue. cette société vécut dans un long isolement. Pendant la majeur partie de leur histoire,les îles Hawaï furent gouvernées indépendamment par des mobarques locaux,les Ali i.après la découverte de James Cook en 1778 qui les batisa les îles Schandwich et en 1795 le roi Kamehameha 1 unifia les îles Swandich sous son règne. Le 7 juillet 1898 il devient un territoir américain.le pouvoir des planteurs pris fin en raison du droit de vote accordé au nombreux immigré qui dés le 19ème siècle ont radicalement transformé la démocratie de l archipel(japonais,chinois,portugais). Puis Hawaï est resté indépendant.

Volcanisme et tectonique des plaques

Volcanisme et tectonique des plaques Volcanisme et tectonique des plaques Le volcanisme Le volcanisme est un phénomène naturel menaçant, mais il peut être aussi fascinant. Pour certaine civilisation, l attraction des volcans est grande. Elle

Plus en détail

L éruption du volcan Grimsvötn en Islande

L éruption du volcan Grimsvötn en Islande BRGM PDG/JV Orléans, le 22 mai 2011, 17h L éruption du volcan Grimsvötn en Islande Le samedi 21 mai 2011, à 21h (heure de Paris), le volcan islandais Grimsvötn est entré en éruption, et le souvenir de

Plus en détail

La tectonique des plaques. Problème : Quel lien peut-on faire entre séismes, volcans et plaques? I- L'enveloppe de la Terre est découpée en plaques.

La tectonique des plaques. Problème : Quel lien peut-on faire entre séismes, volcans et plaques? I- L'enveloppe de la Terre est découpée en plaques. Chapitre 3 : La tectonique des plaques Problème : Quel lien peut-on faire entre séismes, volcans et plaques? I- L'enveloppe de la Terre est découpée en plaques. A- Localisation des plaques Activité : Observation

Plus en détail

DEFINITIONS : Comment se passe une éruption volcanique? I/ Une éruption volcanique peut être effusive ou explosive. DEFINITION :

DEFINITIONS : Comment se passe une éruption volcanique? I/ Une éruption volcanique peut être effusive ou explosive. DEFINITION : Chapitre 2 : le volcanisme Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : Contrat-élève 4 ème Chapitre 2 : le volcanisme

Plus en détail

CHAPITRE 14 LA MACHINERIE THERMIQUE DE LA TERRE

CHAPITRE 14 LA MACHINERIE THERMIQUE DE LA TERRE CHAPITRE 14 LA MACHINERIE THERMIQUE DE LA TERRE En proposant sa théorie de la mobilité horizontale des continents, Wegener s'était heurté au problème de la détermination des forces capables de déplacer

Plus en détail

- La péridotite est quant à elle un cas particulier, difficile à classer. C est la roche du manteau.

- La péridotite est quant à elle un cas particulier, difficile à classer. C est la roche du manteau. Rappels de géologie de 1S. Rappel bref de la structure du globe. http://geologie-alpe-huez.1001photos.com/roches/terre.php La lithosphère est constituée de la croûte (continentale ou océanique) et de la

Plus en détail

TP16 : de l élaboration de la théorie aux mouvements absolus.

TP16 : de l élaboration de la théorie aux mouvements absolus. TP16 : de l élaboration de la théorie aux mouvements absolus. Matériel : - logiciels informatiques( le fichier Hawai.kmz ; le dossier TP GPS 1S) - Du papier calque - Un globe terrestre ( activité 1) Objectif

Plus en détail

CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE

CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE 1 CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE Quels sont les arguments qui permettent de renforcer le modèle? 2 3 I. UNE CONFIRMATION DE L EXPANSION DU PLANCHER OCÉANIQUE A.LES

Plus en détail

Commentaire de documents : Sujet : «Tectonique et société : le cas de l'islande»

Commentaire de documents : Sujet : «Tectonique et société : le cas de l'islande» Commentaire de documents : Sujet : «Tectonique et société : le cas de l'islande» Consignes : - travail individuel ; - rédiger intégralement introduction et conclusion ; - noter les titres des grandes parties

Plus en détail

Vol Fun : Hilo vers Honolulu

Vol Fun : Hilo vers Honolulu Vol Fun : Hilo vers Honolulu 1. Un peu d histoire (Informations prises du site Wikipédia) Les îles hawaïennes furent habitées initialement par des Polynésiens (probablement des voyageurs des îles Marquises)

Plus en détail

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Géothermie et propriétés thermiques de la Terre 1 Lac de la station thermale du Blue Lagoon en Islande (eau chauffée par l énergie géothermique) 2 - I - Gradient géothermique et flux géothermique 1) Des

Plus en détail

Fig. 2 : Structure en couches de la Terre

Fig. 2 : Structure en couches de la Terre Cours de Tectonique globale/fb/module M12/ S3 de licence "STU/ Figures/ ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

La structure du texte explicatif (sec. 3)

La structure du texte explicatif (sec. 3) Phase de questionnement (Pourquoi?) : (environ 40 à 50 mots) prépare le lecteur et elle fournit une vision globale de ce dont il va être question dans le texte. Sujet amené Historique Actuelle L idée générale

Plus en détail

Les risques volcaniques

Les risques volcaniques Les risques volcaniques La Classe de 2VP1 est allée visiter Vulcania le vendredi 4 avril le matin. L entrée de Vulcania L objectif de cette sortie vise à comprendre quels sont les risques majeurs et les

Plus en détail

Les points chauds et la convection du manteau terrestre

Les points chauds et la convection du manteau terrestre Les points chauds et la convection du manteau terrestre Sommaire 1. LOCALISATION DE QUELQUES STRUCTURES NON EXPLIQUÉES PAR LA THÉORIE DE LA TECTONIQUE DES PLAQUES 2. FORMULATION DE LA THÉORIE DES POINTS

Plus en détail

S.C.T. 4003 INTRODUCTION A LA GEODYNAMIQUE

S.C.T. 4003 INTRODUCTION A LA GEODYNAMIQUE S.C.T. 4003 INTRODUCTION A LA GEODYNAMIQUE Hiver 2013 Jean-Claude Mareschal PK7612 tel: 6864 mareschal.jean-claude@uqam.ca L utilisation d ordinateurs portatifs ou de téléphones cellulaires n est pas autorisée

Plus en détail

Documents sur la patrie tectonique de Madagascar Clé USB avec logiciel Audacity et base de données sismiques en ligne : Sismos à l Ecole

Documents sur la patrie tectonique de Madagascar Clé USB avec logiciel Audacity et base de données sismiques en ligne : Sismos à l Ecole Laboratoire de Sciences de la Vie et de la Terre Mise à l épreuve de l idée d une dérive des continents Première S Au début du XXe siècle, les premières idées évoquant une mobilité horizontale des continents

Plus en détail

Correction de la géothermie

Correction de la géothermie Correction de la géothermie Les ondes issues d un séisme survenu en Alsace sont enregistrées dans différentes stations (Doc. 1). On dispose ainsi du temps de parcours des ondes P réfléchies sur le Moho

Plus en détail

La tectonique des plaques: histoire d un modèle. Progression pédagogique en 1 e S David Bard - APBG

La tectonique des plaques: histoire d un modèle. Progression pédagogique en 1 e S David Bard - APBG La tectonique des plaques: histoire d un modèle Progression pédagogique en 1 e S David Bard - APBG Temps approximatif: 10 semaines Rappel des acquis de 4 e et motivation Tableau d Hokusai montrant le tsunami

Plus en détail

Chapitre II La formation des chaînes de montagnes

Chapitre II La formation des chaînes de montagnes Chapitre II La formation des chaînes de montagnes -I -Les traces d un domaine océanique dans les chaînes de montagnes 1) Des roches témoins d un océan disparu 1 2 Basaltes en coussin au fond de l océan

Plus en détail

Islande. Terre de feu et de glace. Géologue, maître de conférence (e. r.) à l université de Rennes 1

Islande. Terre de feu et de glace. Géologue, maître de conférence (e. r.) à l université de Rennes 1 Islande. Terre de feu et de glace. par Sylvain Blais: Géologue, maître de conférence (e. r.) à l université de Rennes 1 Sommaire Islande.... 1 I. Localisation et formation :... 1 II. Les Geysers :... 3

Plus en détail

Un volcanisme de point chaud: l île de Ténérife (Canaries). Thierry de Gouvenain novembre 2013.

Un volcanisme de point chaud: l île de Ténérife (Canaries). Thierry de Gouvenain novembre 2013. Un volcanisme de point chaud: l île de Ténérife (Canaries). Thierry de Gouvenain novembre 2013. 1 Localisation géographique. C est là! 2 Sommaire. 1 Le contexte géologique. 11 Les Canaries, volcanisme

Plus en détail

VOYAGE INITIATIQUE HAWAII. by Antanaelle. . avec Marie Lise Labonté. Voyage du 1 er au 16 mai 2016. Information : (+33) 04.37.26.99.

VOYAGE INITIATIQUE HAWAII. by Antanaelle. . avec Marie Lise Labonté. Voyage du 1 er au 16 mai 2016. Information : (+33) 04.37.26.99. VOYAGE INITIATIQUE HAWAII. avec Marie Lise Labonté Voyage du 1 er au 16 mai 2016 Information : (+33) 04.37.26.99.45 2 «Vivre en authenticité est un chemin de vie, un appel profond qui nous amène sur le

Plus en détail

LES ROCHES. 1. Introduction : a) Les roches dans la nature : Cours de géographie 3 ème artistique de transition et qualification G.

LES ROCHES. 1. Introduction : a) Les roches dans la nature : Cours de géographie 3 ème artistique de transition et qualification G. LES ROCHES 1. Introduction : a) Les roches dans la nature : Cours de géographie 3 ème artistique de transition et qualification G. Cuvelier page 1 b) Les roches, matériaux de construction : Cours de géographie

Plus en détail

L'énergie de la Terre

L'énergie de la Terre GEOTHERMIE : L'énergie de la Terre Groupe BRGM CFG SERVICES Groupe BRGM 1 La géothermie : 1- qu est-ce-que c est? 2- comment ça marche? 3- à quoi ça sert? 4- ses avantages et ses inconvénients 5- la géothermie

Plus en détail

Fanny. (sur le thème du temps)

Fanny. (sur le thème du temps) Fanny Dans une petite maison, dans le bois de nénuphars, habitait Monsieur Piloge avec ses deux enfants : Paul et Laure. Ce jour-là, toute la famille partait chez des amis Avant de s en aller, les enfants

Plus en détail

Sciences de la vie et de la Terre 4 e

Sciences de la vie et de la Terre 4 e Sciences de la vie et de la Terre 4 e Livret de corrigés Rédaction Benjamon Tello Ce cours est la propriété du Cned. Les images et textes intégrés à ce cours sont la propriété de leurs auteurs et/ou ayants

Plus en détail

Gregory Daigle. Pour 2 à 5 joueurs, 10 ans et + 60 90 minutes

Gregory Daigle. Pour 2 à 5 joueurs, 10 ans et + 60 90 minutes Gregory Daigle Venez visiter le célèbre archipel de l océan Pacifique! Découvrez la culture fruitière locale et apprenez le surf ou le hula sur les plages paradisiaques de l ile! Votre voyage vous permettra

Plus en détail

Séquence 3 Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com

Séquence 3 Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com G2 Séquence 3 Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com Séance 1 : Les territoires français dans le Monde 1. Quels territoires français ne sont pas une ile ou un archipel? 2. Dans quel océan ne

Plus en détail

Le magmatisme à la Réunion

Le magmatisme à la Réunion GEOLOGIE 15 avril 2009 Durée : 2 heures L usage de la calculatrice est autorisé pour cette épreuve (1pt) Le magmatisme à la Réunion L île de la Réunion est située dans l océan Indien. Elle constitue la

Plus en détail

Chapitre 9: La LITHOSPHÈRE

Chapitre 9: La LITHOSPHÈRE Chapitre 9: La LITHOSPHÈRE 1) a) Qu est-ce que la lithosphère? c est la région de la Terre formée par la croûte terrestre (continentale et océanique) et le manteau. Elle a une épaisseur de 70 à 150 km

Plus en détail

Séquence 3. Enjeux planétaires contemporains : géothermie et propriétés thermiques de la Terre. Sommaire. Chapitre 1. Prérequis

Séquence 3. Enjeux planétaires contemporains : géothermie et propriétés thermiques de la Terre. Sommaire. Chapitre 1. Prérequis Séquence 3 Enjeux planétaires contemporains : géothermie et propriétés thermiques de la Terre Objectifs L étude du flux thermique d origine interne permettra de comprendre le fonctionnement de la planète

Plus en détail

EDUCATION.VULCANIA.COM

EDUCATION.VULCANIA.COM Dossier pédagogique RISQUES VOLCANIQUES Livret élève CHERS EXPLORATEURS, Ce questionnaire vous aidera à découvrir quelques exemples d aléas naturels notemment d origine volcaniques et risques associés.

Plus en détail

Séquence 5. Modéliser la surface de la Terre : frontières et déplacement des plaques lithosphériques

Séquence 5. Modéliser la surface de la Terre : frontières et déplacement des plaques lithosphériques Séquence 5 Modéliser la surface de la Terre : frontières et déplacement des plaques lithosphériques Sommaire 1. Le recyclage de la lithosphère océanique 2. Le premier modèle de la tectonique des plaques

Plus en détail

crustales de l îl île de Tahiti Subsidence et érosion Déformations Lydie Sichoix Dr. Géophysique interne Labo GEPASUD - UPF Carte bathymétrique

crustales de l îl île de Tahiti Subsidence et érosion Déformations Lydie Sichoix Dr. Géophysique interne Labo GEPASUD - UPF Carte bathymétrique Déformations crustales de l îl île de Tahiti Subsidence et érosion Carte bathymétrique Lydie Sichoix Dr. Géophysique interne Labo GEPASUD - UPF Séminaire du 21 nov 2008 17/11/2009 1 Phénom nomènes nes

Plus en détail

C.1.1 : Je sais m identifier sur un réseau ou un site et mettre fin à cette identification

C.1.1 : Je sais m identifier sur un réseau ou un site et mettre fin à cette identification Partie du programme : LA TERRE CHANGE EN SURFACE : EFFETS DE L ACTIVITE INTERNE DE LA PLANETE Titre : Répartition des séismes et des volcans Nom de l outil TICE : SISMOLOG Construire une carte de la répartition

Plus en détail

Géodynamique. Unité d introduction et de socle commun aux 5 UE optionnelles choisies au second semestre de l'année de Master 1

Géodynamique. Unité d introduction et de socle commun aux 5 UE optionnelles choisies au second semestre de l'année de Master 1 Géodynamique 2014 Unité d introduction et de socle commun aux 5 UE optionnelles choisies au second semestre de l'année de Master 1 Pré-requis: Bases en cinématique des plaques, géophysique, géologie sédimentaire,

Plus en détail

1ère partie de l épreuve Dossier. DORSALE ET LITHOSPHERE OCEANIQUE

1ère partie de l épreuve Dossier. DORSALE ET LITHOSPHERE OCEANIQUE 1ère partie de l épreuve Dossier. DORSALE ET LITHOSPHERE OCEANIQUE DORSALE ET LITHOSPHERE OCEANIQUE Niveau : 1 ère S - TS Extrait du programme : Divergence et phénomènes liés (durée indicative : 3 semaines)

Plus en détail

CORRIGES Plan de la séance

CORRIGES Plan de la séance CORRIGES Plan de la séance 1. Corriges Compréhension écrite 2. Corriges Compréhension orale 3. Corriges grammaire 4. Corriges vocabulaire 5. Corriges conjugaison 6. Corriges orthographe 7. Corriges Lecture

Plus en détail

Voyage d exception à HAWAII avec Marie Lise LABONTE

Voyage d exception à HAWAII avec Marie Lise LABONTE Antanaelle créateurs de voyages Antanaelle - Licence IM074 100008 Édition du 10/10/2014 Du 16 au 31 juillet 2015 Voyage d exception à HAWAII avec Marie Lise LABONTE 2 Antanaelle créateurs de voyages Antanaelle

Plus en détail

CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques

CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques Le catamaran est un voilier. Il utilise donc une voile, qui capte le vent, pour se déplacer. Ainsi, l énergie nécessaire au

Plus en détail

Les minéraux et les roches pour tous. Par Simon Auclair, géologue

Les minéraux et les roches pour tous. Par Simon Auclair, géologue Les minéraux et les roches pour tous Par Simon Auclair, géologue Journée de formation des enseignants Le vendredi 20 septembre 2013 La géologie Définition Plan de la présentation Métier de géologue Les

Plus en détail

La tectonique des plaques et la cinématique

La tectonique des plaques et la cinématique La tectonique des plaques et la cinématique Partie 3 En 4 parties Sommaire 1. Les bandes d anomalies magnétiques 2. Les bandes d anomalies magnétiques : exemples de levers 3. Les bandes d anomalies magnétiques

Plus en détail

La fonction de surveillant de baignade : FABRIQUER une LIGNE d EAU : 30 mètres de corde pas trop épaisse (comme ci-contre) ; 45

La fonction de surveillant de baignade : FABRIQUER une LIGNE d EAU : 30 mètres de corde pas trop épaisse (comme ci-contre) ; 45 Liste du Matériel nécessaire : MATERIEL EXEMPLE COÛT 5 «frites» aquatiques d une couleur ; 2,00 l unité 5 «frites» aquatiques d une autre couleur ; 2,00 l unité 30 mètres de corde pas trop épaisse (comme

Plus en détail

Safari en Tanzanie et Zanzibar

Safari en Tanzanie et Zanzibar 01/03/12 : COTE SOLEIL 1 COTE SOLEIL Safari en Tanzanie et Zanzibar 11 nuits/ 12 jours sur place Itinéraire résumé : Jour 1 : Aéroport de Kilimanjaro / Arusha Jour 2: Arusha /Tarangire Jour 3 : Tarangire

Plus en détail

Prix : 2,48. Prix : 1,75. Prix : 0,50. Jeu de dé à jouer grand modèle : JE-002. Jeu de dé à jouer braille : JE-052

Prix : 2,48. Prix : 1,75. Prix : 0,50. Jeu de dé à jouer grand modèle : JE-002. Jeu de dé à jouer braille : JE-052 JEUX 79 Jeu de dé à jouer grand modèle : JE-002 Grand dé tactile avec chiffres représentés en points creux. Prix : 2,48 Jeu de dé à jouer braille : JE-052 Dé tactile avec chiffres représentés en points

Plus en détail

Formation Neige et Avalanche niveau 1. 9/10 Décembre 2006 Inter Clubs ASMT Montagne / Frouzins Montagne / USR Ramonville / Muret Montagne / TIS

Formation Neige et Avalanche niveau 1. 9/10 Décembre 2006 Inter Clubs ASMT Montagne / Frouzins Montagne / USR Ramonville / Muret Montagne / TIS Formation Neige et Avalanche niveau 1 9/10 Décembre 2006 Inter Clubs ASMT Montagne / Frouzins Montagne / USR Ramonville / Muret Montagne / TIS Sommaire L eau dans tous ses états : Transformation de l eau

Plus en détail

PHENOTYPE - GENOTYPE Le phénotype d un individu : - peut être observé uniquement à l échelle moléculaire et à l échelle cellulaire PROTEINES ENZYMES

PHENOTYPE - GENOTYPE Le phénotype d un individu : - peut être observé uniquement à l échelle moléculaire et à l échelle cellulaire PROTEINES ENZYMES REVISIONS DE 1 S. Vous devez indiquer pour chaque proposition si celle-ci est vraie (V) ou fausse (F) en cochant la case correspondante ; une abstention ou une réponse trop peu lisible seront considérées

Plus en détail

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Marc Fournier Institut des Sciences de la Terre de Paris (istep) marc.fournier@upmc.fr Géothermal : dont la température est due à un séjour en profondeur

Plus en détail

L E BILAN DES ACTIVITÉS

L E BILAN DES ACTIVITÉS L E BILAN DES ACTIVITÉS Activité 1 Des volcans en éruption Mots-clés Il existe deux types d éruptions volcaniques : les éruptions explosives, caractérisées par des explosions plus ou moins importantes,

Plus en détail

La machine des frères Montgolfier

La machine des frères Montgolfier Compréhension de lecture Andrée Otte D après Jean et Jeanine Guion La machine des frères Montgolfier Sais-tu comment l homme vola pour la première fois? Il n était pas dans un avion bien sûr Il était à

Plus en détail

Notes d adaptation des sous-tâches : Sous-tâche #1

Notes d adaptation des sous-tâches : Sous-tâche #1 Notes d adaptation des sous-tâches : Sous-tâche #1 1) - Discussion de l aspect physique de votre région (Y-a-t-il des collines, des lacs, des rivières etc.?) - À l aide d un atlas identifiez les formes

Plus en détail

Une montgolfière. Pôle nord / pôle sud

Une montgolfière. Pôle nord / pôle sud Une montgolfière Pôle nord / pôle sud Le triangle des Bermudes Les chutes du Niagara Le Triangle des Bermudes est une zone géographique imaginaire de l océan Atlantique qui aurait été, selon la légende,

Plus en détail

EUROPE, L ODYSSEE D UN CONTINENT Un documentaire de Stéphane Bégoin (France, 2012, 85mn)

EUROPE, L ODYSSEE D UN CONTINENT Un documentaire de Stéphane Bégoin (France, 2012, 85mn) Les continents naissent, grandissent et disparaissent Pour comprendre cette étonnante évolution, ARTE vous offre un fabuleux voyage dans le temps, en Europe et aux quatre coins de la planète, grâce à une

Plus en détail

Ref PC4 Ref PC5 Prix 5297.00 Prix 4000.00 Dim 3x4 Dim 3x3 Bois CH Bois CH Meuble CH Meuble CH Plancher OUI Plancher OUI Toit PEUPLIER Toit PEUPLIER

Ref PC4 Ref PC5 Prix 5297.00 Prix 4000.00 Dim 3x4 Dim 3x3 Bois CH Bois CH Meuble CH Meuble CH Plancher OUI Plancher OUI Toit PEUPLIER Toit PEUPLIER Ref PC1 Ref PC1_1 Prix 4176.00 Prix 5437.00 Dim 2.6x3 Dim 2.8x3.8 Meuble CH Meuble SP Ref PC2 Ref PC3 Prix 4614.00 Prix 4035.00 Dim 3x4 Dim 3x3 Ref PC4 Ref PC5 Prix 5297.00 Prix 4000.00 Dim 3x4 Dim 3x3

Plus en détail

Protocole d intervention en cas de chavirage ou démâtage

Protocole d intervention en cas de chavirage ou démâtage Protocole d intervention en cas de chavirage ou démâtage Approche d un catamaran par un bateau moteur : Lorsqu un catamaran est à l endroit, il faut impérativement l approcher par le côté, jamais par l

Plus en détail

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Objectif : le fonctionnement de la planète et une application (géothermie) - EXAO, tableur

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Objectif : le fonctionnement de la planète et une application (géothermie) - EXAO, tableur Objectif : le fonctionnement de la planète et une application (géothermie) - EXAO, tableur Observation : Quelle est la température moyenne au sol sur la terre? Comparer avec les données des documents suivants

Plus en détail

LE MOT DU PRESIDENT DU CNSV. Ce livret de Bord appartient à : Nom :.. Prénom :.. Classe :.. Adresse :.. Tel :..

LE MOT DU PRESIDENT DU CNSV. Ce livret de Bord appartient à : Nom :.. Prénom :.. Classe :.. Adresse :.. Tel :.. PHOTO LE MOT DU PRESIDENT DU CNSV Nous avons le plaisir de vous accueillir au Club Nautique des Salles sur Verdon pour vous faire découvrir et vous proposer un apprentissage des activités nautiques. Ce

Plus en détail

V.010 DÉVELOPPÉ & PRODUIT EN EUROPE

V.010 DÉVELOPPÉ & PRODUIT EN EUROPE V.010 DÉVELOPPÉ & PRODUIT EN EUROPE Annexes de bateaux, embarcations pour la chasse ou la pêche, engins de plage, le BIC 245 et le Sportyak, sont plus stables, plus solides, plus légers que les bateaux

Plus en détail

il n y a pas d avertisseur de fumée sans feu Les avertisseurs de fumée sont-ils vraiment efficaces? «Oui : ils diminuent

il n y a pas d avertisseur de fumée sans feu Les avertisseurs de fumée sont-ils vraiment efficaces? «Oui : ils diminuent PIERRE RACINE À qui revient la responsabilité de rendre obligatoires les avertisseurs de fumée? Le débat est ouvert PHOTOS : ELENKA ALEXANDROV TODOROV il n y a pas d avertisseur de fumée sans feu Les avertisseurs

Plus en détail

L ÉNERGIE C EST QUOI?

L ÉNERGIE C EST QUOI? L ÉNERGIE C EST QUOI? L énergie c est la vie! Pourquoi à chaque fois qu on fait quelque chose on dit qu on a besoin d énergie? Parce que l énergie est à l origine de tout! Rien ne peut se faire sans elle.

Plus en détail

10 indicateurs clé de performance (KPI) incontournables pour e-commerçant

10 indicateurs clé de performance (KPI) incontournables pour e-commerçant 10 indicateurs clé de performance (KPI) incontournables pour e-commerçant Oubliez le nombre de visites sur votre boutique en ligne, le nombre de pages vues et même votre positionnement de mots clés sur

Plus en détail

EduCarte - Prise en main

EduCarte - Prise en main EduCarte - Prise en main Objectifs : > Découvrir EduCarte, un Système d Information Géographique dédié à la sismologie > Cartographier la localisation d épicentres de séismes locaux > Cartographier la

Plus en détail

*L'écriture en Mésopotamie et en Égypte

*L'écriture en Mésopotamie et en Égypte *L'écriture en Mésopotamie et en Égypte -4000 à -3000 Le calculi L agriculture est une activité économique très importante en Mésopotamie. Cependant, le territoire n est pas riche en ressources naturelles

Plus en détail

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe?

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe? Sommaire Séquence 4 Tu as constaté que les séismes et les éruptions volcaniques se déroulaient toujours aux mêmes endroits. Tu vas maintenant chercher à expliquer ce phénomène. Problématique : Comment

Plus en détail

ISOLER LE PLANCHER DU GRENIER

ISOLER LE PLANCHER DU GRENIER Lisez aussi : Fiche 1 INTRODUCTION + Fiche 2 MAÎTRISER L ÉTANCHÉITÉ ET PROTÉGER L ISOLANT + Fiche 10 AMÉLIORER LA VENTILATION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE ISOLER LE PLANCHER

Plus en détail

La science pour tous Lundi 19 avril 2010 Dr. Michael Dittmar

La science pour tous Lundi 19 avril 2010 Dr. Michael Dittmar La science pour tous Lundi 19 avril 2010 Dr. Michael Dittmar La science dans les Medias (une sélection de ``Le Monde-Planète") Découverte: nouvelle espèce d'hominidé 2010: Année de la biodiversité: Les

Plus en détail

Guide pour le personnel enseignant

Guide pour le personnel enseignant Concours de bateaux en matières recyclées Parrainé par Georges Leblanc, skipper de Lévis ayant participé à plusieurs courses internationales à la voile et Francine Noël, artiste et sculpteure de «recycle-art».

Plus en détail

Séminaires et incentives Des activités originales pour des souvenirs inoubliables.

Séminaires et incentives Des activités originales pour des souvenirs inoubliables. Séminaires et incentives Des activités originales pour des souvenirs inoubliables. De nombreuses sociétés et agences événementielles nous ont fait confiance pour l organisation de séminaires d entreprises.

Plus en détail

Plates-formes et constructions en acier. www.mapo.ch. 70 ans 1942-2012

Plates-formes et constructions en acier. www.mapo.ch. 70 ans 1942-2012 Plates-formes et constructions en acier 70 ans 1942-2012 www.mapo.ch > Plates-formes et constructions en acier > Pour doubler facilement les surfaces existantes La compétence en matière de constructions

Plus en détail

Quiz. Dentitions. Savais-tu que? Problèmes dentaires. Soins des dents. Cette image t amènera toujours à la page suivante.

Quiz. Dentitions. Savais-tu que? Problèmes dentaires. Soins des dents. Cette image t amènera toujours à la page suivante. Quiz Savais-tu que? Dentitions Cette image te ramènera toujours à cette page. Problèmes dentaires Soins des dents Cette image t amènera toujours à la page suivante. TES DENTITIONS Apparition des dents

Plus en détail

SITUATION GEOGRAPHIQUE:

SITUATION GEOGRAPHIQUE: RESUME : C'est une superbe et attrayante maison spacieuse, à deux étages sur un terrain généreux de 122 toises (463.4m 2 ), construit en 2005. Situé 6 minutes (à pied) de mer, le terminus d'autobus d'albion,

Plus en détail

une echelle 1. Dispositif formé de barreaux permettant de monter et descendre. 2. Rapport entre une longueur réelle et sa représentation.

une echelle 1. Dispositif formé de barreaux permettant de monter et descendre. 2. Rapport entre une longueur réelle et sa représentation. une echelle 1. Dispositif formé de barreaux permettant de monter et descendre. 2. Rapport entre une longueur réelle et sa représentation. ex : Sur cette carte, l échelle est de 1 cm pour 100 km. Si l échelle

Plus en détail

Guide pratique de la copropriété

Guide pratique de la copropriété ANCC Association Nationale de la Copropriété et des Copropriétaires 13 rue Littré 75006 PARIS Téléphone : 01.42.22.14.14 Télécopie : 01.42.22.69.69 Guide pratique de la copropriété Ce guide a été réalisé

Plus en détail

Les Roches Métamorphiques

Les Roches Métamorphiques Les Roches Métamorphiques Qu est-ce que le métamorphisme? Il s agit de la transformation d une roche à l état solide. Qu est ce qui provoque cette transformation? Une roche est caractérisée par un assemblage

Plus en détail

Semaine 0 :: Installation et présentation de Python

Semaine 0 :: Installation et présentation de Python Semaine 0 :: Installation et présentation de Python Ce document est un complément des vidéos présentes dans le MOOC. 1. Installation de Python L environnement Python est disponible sur de nombreuses plates

Plus en détail

NORMES D INSTALLATION PARTITION W/SCA Avec rideau gonflable

NORMES D INSTALLATION PARTITION W/SCA Avec rideau gonflable SÛRETÉ DU QUÉBEC JANVIER 2012 Édition 1 NORMES D INSTALLATION W/SCA Avec rideau gonflable DODGE CHARGER 2012 IDENTIFIÉ SQ - Service des transports Édition 1 Février 2012 pour Charger 2012 La console véhiculaire

Plus en détail

(1) (3) (4) (5) (2) (6) Notice de pose : Volet roulant rénovation Manuel à sangle. Vos outils : NOTICE ETAPE 1 : OUVERTURE DU COLIS 1/8.

(1) (3) (4) (5) (2) (6) Notice de pose : Volet roulant rénovation Manuel à sangle. Vos outils : NOTICE ETAPE 1 : OUVERTURE DU COLIS 1/8. Nous vous conseillons d être 2 Aidez-vous de notre vidéo de pose en scannant ce QR-code avec votre smartphone : ETAPE 1 : OUVERTURE DU COLIS Vous recevez dans votre colis : Pose en applique Pose sous linteau

Plus en détail

Votre contact : 1/13 Accueil Groupes Mineurs - Eté 2015

Votre contact : 1/13 Accueil Groupes Mineurs - Eté 2015 Votre contact : 1/13 Accueil Groupes Mineurs - Eté 2015 Vous êtes organisateur de séjour, un service jeunesse, un centre de loisirs et vous recherchez un site pour un mini camp ou un séjour plus long Un

Plus en détail

Around The World Family Stoclet. Hawaï Honolulu Février 2015

Around The World Family Stoclet. Hawaï Honolulu Février 2015 Around The World Family Stoclet Où sommes nous : Dans un premier temps nous étions dans le monarch hôtel, vue sur mer 100 m de la plage. Benoît et Antoine était en auberge de jeunesse. Deuxième temps nous

Plus en détail

Notre exposition sur les volcans, une belle aventure!

Notre exposition sur les volcans, une belle aventure! Notre exposition sur les volcans, une belle aventure! Bilan positif pour notre première exposition sur les volcans en partenariat avec l Association Volcanologique Européenne, le Centre Image Lorraine

Plus en détail

RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE

RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE Lisez cette fiche d introduction attentivement avant de lire la fiche qui concerne vos travaux (Fiches 2 à 10). INTRODUCTION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE Pourquoi rendre votre

Plus en détail

...entre ciel et mer

...entre ciel et mer ...entre ciel et mer ...entre ciel et mer Sur la côte ouest de l île Maurice, sans doute la plus belle partie de l île, La Tourelle Ocean View Residence est un merveilleux projet immobilier conçu dans

Plus en détail

MONTREAL NOTICE DE MONTAGE. Réf. 47370. Carport une place à toit plat 298 x 500 cm. Charge tolérée (neige) : 100 kg/m2 Hauteur utile : 235 cm

MONTREAL NOTICE DE MONTAGE. Réf. 47370. Carport une place à toit plat 298 x 500 cm. Charge tolérée (neige) : 100 kg/m2 Hauteur utile : 235 cm MONTREAL Carport une place à toit plat 298 x 500 cm NOTICE DE MONTAGE Réf. 47370 Universo Bois S.A.S. Siège et Plate-Forme Logistique ZI Grand Bois - BP 40006-8, rue Frédéric Niemann 57211 SARREGUEMINES

Plus en détail

Projet Pédagogique Conférence interactive HUBERT REEVES Vendredi 13 mars 2015-14 H

Projet Pédagogique Conférence interactive HUBERT REEVES Vendredi 13 mars 2015-14 H Projet Pédagogique Conférence interactive HUBERT REEVES Vendredi 13 mars 2015-14 H Page 1 DES CONFERENCES QUI ENRICHISSENT LES PROGRAMMES SCOLAIRES : Objectifs principaux : Acquérir et approfondir des

Plus en détail

7. Le rôle de l eau dans la transformation des roches

7. Le rôle de l eau dans la transformation des roches 7. Le rôle de l eau dans la transformation des roches A. L EAU DANS L ALTÉRATION ET L ÉROSION Quelle que soit la nature des roches à la surface du globe, elles subissent les actions conjuguées des fluides

Plus en détail

Le tsunami de Sumatra

Le tsunami de Sumatra Direction de la communication Service Information-médias Le tsunami de Sumatra CEA 31-33, rue de la Fédération 75752 Paris cedex 15 - Tél. 01 40 56 10 00 Sommaire - Séismes et tsunamis - Qu a-t-on appris

Plus en détail

ARCHIPEL HAWAIEN Entre surf & découverte

ARCHIPEL HAWAIEN Entre surf & découverte ARCHIPEL HAWAIEN Entre surf & découverte Iles Oahu - Maui Kauai 22 jours / 21 nuits Entre volcans actifs, vallées profondes, végétation luxuriante, cascades, plages de sable noir, doré ou incandescent

Plus en détail

The next step in Power Management. AVOB Energy Saver Building Energy Management Alternative Vision Of Building 1

The next step in Power Management. AVOB Energy Saver Building Energy Management Alternative Vision Of Building 1 The next step in Power Management AVOB Energy Saver Building Energy Management Alternative Vision Of Building 1 1 Présentation de la société AVOB IT en bref Mars 2009 Présent dans 30 pays + 120 clients

Plus en détail

Trace sur ton cahier de sciences un tableau pour écrire le nom des objets en face du container correspondant (vert, bleu ou gris).

Trace sur ton cahier de sciences un tableau pour écrire le nom des objets en face du container correspondant (vert, bleu ou gris). Les matériaux Je trie les déchets JE DÉCOUVRE QU EST-CE QU UN DÉCHET? Un déchet est tout ce dont on ne se sert plus et dont on se débarrasse. Les déchets peuvent être solides ou liquides, même gazeux.

Plus en détail

3 / Interventions à réaliser, à éviter

3 / Interventions à réaliser, à éviter 3 / Interventions à réaliser, à éviter dans le bâti ancien, hauts et bas Ils ont un rôle très semblable à celui des murs verticaux dans la gestion thermique et hydrique de la maison. Ensemble, ils déterminent

Plus en détail

SOMMAIRE 1. LA PROSPECTION 2. LA TERRE : UNE CHAUDIERE NATURELLE HISTOIRE DE LA GEOTHERMIE 3. COMMENT CELA FONCTIONNE?

SOMMAIRE 1. LA PROSPECTION 2. LA TERRE : UNE CHAUDIERE NATURELLE HISTOIRE DE LA GEOTHERMIE 3. COMMENT CELA FONCTIONNE? Fiches ressources Dossier n 2 Activités 1 à 4 SOMMAIRE 1. LA PROSPECTION 2. LA TERRE : UNE CHAUDIERE NATURELLE HISTOIRE DE LA GEOTHERMIE 3. COMMENT CELA FONCTIONNE? 4. DES ATOUTS POUR L'ENVIRONNEMENT APPLICATIONS

Plus en détail

GOOGLE EARTH Quelques méthodes d utilisation et pistes d activités

GOOGLE EARTH Quelques méthodes d utilisation et pistes d activités GOOGLE EARTH Quelques méthodes d utilisation et pistes d activités Google Earth est un logiciel, permettant une visualisation de la Terre (et d autres astres!) avec un assemblage de photographies aériennes

Plus en détail

HAWAII. 18 mars au 29 mars 2015 / 11 nuits CROISIÈRE À BORD DU NORWEGIAN PRIDE OF AMERICA. www.laurierduvallon.com ITINÉRAIRE

HAWAII. 18 mars au 29 mars 2015 / 11 nuits CROISIÈRE À BORD DU NORWEGIAN PRIDE OF AMERICA. www.laurierduvallon.com ITINÉRAIRE CROISIÈRE HAWAII CROISIÈRE ACCOMPAGNÉE À BORD DU NORWEGIAN PRIDE OF AMERICA 18 mars au 29 mars 2015 / 11 nuits ITINÉRAIRE 18 mars ı Départ de Québec 24 mars ı Hilo 18 mars ı Nuit à Honolulu 25 mars ı Kona

Plus en détail

THEME 1B La tectonique des plaques : l histoire d un modèle TP1 La naissance d une idée

THEME 1B La tectonique des plaques : l histoire d un modèle TP1 La naissance d une idée THEME 1B La tectonique des plaques : l histoire d un modèle TP1 La naissance d une idée Dès 1858, on dispose de cartes géographiques relativement précises qui ont permis à Antonio Snider- Pellegrini d

Plus en détail

Charlemagne. Il y a eu de nombreuses invasions par les barbares. La vie était alors très dangereuse car il y avait de nombreux combats.

Charlemagne. Il y a eu de nombreuses invasions par les barbares. La vie était alors très dangereuse car il y avait de nombreux combats. Charlemagne Il y a eu de nombreuses invasions par les barbares. La vie était alors très dangereuse car il y avait de nombreux combats. Ensuite, il y a eu Clovis qui est devenu roi des Francs. Quand il

Plus en détail

2- L énergie. À quoi sert l énergie?

2- L énergie. À quoi sert l énergie? 2- L énergie I- À quoi sert l énergie? Les élèves ont travaillé par deux sur une situation de recherche. Chaque binôme reçoit un nom de la liste ci-dessous et doit dire à quoi l objet sert et quelle est

Plus en détail

La problématique de l assurance visà-vis des risques naturels majeurs. Approche

La problématique de l assurance visà-vis des risques naturels majeurs. Approche La problématique de l assurance visà-vis des risques naturels majeurs Approche principe Les assurances sont souvent très frileuses des qu il s agit d assurer un risque à la Martinique qui pour eux cumule

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Outils de diagnostic pour la rénovation

Formation Bâtiment Durable : Outils de diagnostic pour la rénovation Formation Bâtiment Durable : Outils de diagnostic pour la rénovation Bruxelles Environnement ISOLATION DE L ENVELOPPE Gauthier KEUTGEN ICEDD asbl Objectif(s) de la présentation Attirer l attention sur

Plus en détail