Plaques. Image de la NASA : search/lowman/lowman.html

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plaques. Image de la NASA : http://denali.gsfc.nasa.gov/re search/lowman/lowman.html"

Transcription

1

2 Plaques La lithosphère (croûte + partie du manteau) est divisée en plaques qui se déplacent d un seul tenant sur l asthénosphère. Les séismes ayant surtout lieu à la jonction des plaques, la distribution des séismes permet de voir les frontières de ces plaques. Image de la NASA : search/lowman/lowman.html

3 Les dorsales Là où il y a des mouvements ascendants dans l asthénosphère deux phénomènes collaborent à la création de nouvelle lithosphère de type océanique : 1.la «vieille» lithosphère est étirée et se fissure ; 2.la roche de l asthénosphère fond un peu en approchant de la surface et le magma ainsi créé s infiltre dans les fissures de la lithosphère. Dans les océans, ces lieux où se construisent les plaques sont marqués par un bourrelet ou dorsale. Sur les continents, cela prend plutôt la forme d un fossé d effondrement ou rift jusqu à ce qu un océan étroit se forme et qu une dorsale apparaisse. Il y a aussi un rift au sommet de certaines dorsales. Cette création de lithosphère se fait au rythme moyen de quelques cm par année de part et d autre du centre de la dorsale.

4 Image précédente et image illustrant la subduction (plus loin) basées sur des dessins en noir et blanc de Lynn Fichter : L Islande est une portion émergée de la dorsale de l Atlantique Nord. Voici une fissure, un fossé, des fumeroles et un volcan liés au rift qui traverse le centre de l Islande.

5

6 Zone de subduction Pour équilibrer la création de lithosphère des dorsales, quand une plaque casse, un côté se glisse sous (= subduction) l autre et s enfonce dans l asthénosphère. Si la plaque descendante est océanique, le lieu de la subduction est marqué par une fosse profonde et par une série de volcans se trouvant au-dessus de la plaque descendante : la descente provoque en effet, vers 100 km de profondeur, la fusion d un peu de roche et ce magma alimente les volcans. Ces volcans forment un arc volcanique qui suit la fosse ; cet arc prend la forme d une série d îles quand il se trouve dans l océan et on parle d arc insulaire. La plaque chevauchante fait office de grattoir et des lames de sédiments arrachés à la plaque descendante ainsi que des fragments de cette plaque s accumulent pêle-mêle dans la fosse en donnant un prisme d accrétion. La subduction provoque parfois une montée d asthénosphère derrière l arc volcanique, ce qui reproduit à petite échelle les conditions qui mènent à la formation d une dorsale. Cette zone de création de lithosphère océanique se nomme bassin d arrière-arc.

7 Le mont Saint Helens, de la côte Ouest américaine, fait partie de l arc volcanique qui trahit la présence de la zone de subduction qui longe cette côte. Fragment de plancher océanique et mélange chaotique de roches sédimentaires d un ancien prisme d accrétion (complexe Franciscan de Californie).

8 Un bassin On appelle bassin toute région en dépression où se déposent les produits de l érosion (les sédiments). Les bassins sous-marins sont les plus nombreux, mais il existe aussi des bassins au cœur des continents. Voyez-vous une zone de subduction sur cette image 3D de la partie sud-ouest de l océan Pacifique? Si oui, quelle plaque plonge sous l autre? Comment le savezvous? Question Réponse : Il y en a plusieurs qu on identifie par la présence d une fosse et d un arc insulaire qui suit la fosse. La plaque plongeante se trouve du côté de la fosse où il n y a pas d îles. Les îles sont sur la plaque chevauchante. plongeante Source : zes/worldmap3p.htm

9 Failles transformantes Pour qu un mur de brique étiré puisse se fissurer, certaines briques doivent glisser les unes sur les autres. La fissure, si on la remplit de mortier au fur et à mesure, est l équivalent d une dorsale. Chaque glissement constitue une «faille transformante». De même, des failles transformantes sont essentielles pour permettre la construction de la lithosphère aux dorsales et sa destruction dans les zones de subduction. Fissure (dorsale) Failles transformantes

10 Image du USGS : san_andreas.html Dorsales Failles transformantes Ruisseau décalé par le glissement Faille de San Andreas Photo de R.E. Wallace du USGS : urface.html

11 Cycle de Wilson Un océan, comme toute autre chose, a une durée de vie finie. Aux processus de création de lithosphère et d ouverture d un bassin océanique succèdent inévitablement, avec le vieillissement de la lithosphère, des processus de destruction et de fermeture du bassin océanique. La succession des différents stades de la vie d un océan forme le cycle de Wilson. On peut observer aujourd hui des océans qui se trouvent à chacun de ces stades. Les dessins qui suivent sont de Lynn Fichter, déjà cité. Les photos sont de la NASA : T/Ethiopia.html et Éthiopie

12 La mer Rouge Faille transformante du Jourdain Arabie Afrique

13 Image NOAA (U.S. National Oceanic and Atmospheric Administration : ions/deepeast01/background/beneath/ beneath.html Islande

14 Question Juste avant l ouverture de l océan Atlantique, quelle région de la Terre était la voisine immédiate du Québec? Réponse : En refermant l océan, on découvre que c est le Maroc et la Mauritanie.

15 Mer du Japon = bassin d arrière-arc Archipel du Japon = arc insulaire Volcan actif

16 Chaîne de montagnes de l Himalaya Plaque Europe-Asie Plaque Inde-Australie

17 Une orogenèse Quand le déplacement et la collision des plaques lithosphériques crée un système montagneux, on appelle cet épisode et l ensemble des évènements qu il englobe une orogenèse. Pour désigner le système montagneux résultant, on parle d un orogène. Exemple : Nous verrons plus loin que 3 orogenèses ont contribué aux Appalaches. La deuxième est l orogenèse acadienne vers -400 Ma, quand l arc insulaire Avalonia a heurté l Amérique du Nord de l époque. L orogène est constitué par des terrains qui s étendent de la Caroline du Sud jusqu à Terre-Neuve en passant par l Acadie. Avant l orogenèse. Source : voir plus loin

18

19 Cénozoïque, vie récente Mésozoïque, vie moyenne Paléozoïque, vieille vie -65 Ma -251 Ma -542 Ma -120 Ma, collines Montérégiennes Âge Protérozoïque, avant la vie Ma Archéen

20 Le Bouclier canadien regroupe toutes les provinces de l Archéen et du Protérozoïque. Il résulte de nombreuses collisions et déchirures (cycles de Wilson). Il est fait de roches magmatiques et sédimentaires fortement déformées et métamorphisées (transformées). L orogenèse Grenville, la dernière, a donné des montagnes aussi hautes que celles de l Himalaya, dont il ne reste que les racines usées, les Laurentides. Origine La Plate-forme du Saint-Laurent est formée de roches sédimentaires déposées sur la marge de la province de Grenville lors de la fermeture de l océan Iapetus. Les Appalaches sont formées de roches sédimentaires, volcaniques et plutoniques (un magma qui a cristallisé dans la croûte) mises en place lors de la fermeture de Iapetus. Elles sont faiblement à moyennement métamorphisées et fortement plissées et inclinées.

21 Roches métamorphiques des Laurentides Roches sédimentaires de la Plate-forme Roches plissées et inclinées des Appalaches

22 Imaginez que l Arabie, récemment séparée de l Afrique, inverse son mouvement actuel et vienne heurter l Afrique. La mer Rouge disparaîtrait, après une courte existence, et serait remplacée par une chaîne de montagnes faite des roches formées ou déposées dans la mer Rouge. On pense que cette histoire est celle d une des provinces géologiques du Québec. Laquelle? Question Par sa forme et sa position entre deux provinces plus vieilles qu elle, on peut penser à la Fosse du Labrador (aussi appelée Orogène du Nouveau-Québec).

23 La fermeture de l océan Iapetus Peu après l orogenèse du Grenville le continent d alors s est déchiré et l océan Iapetus a commencé à s ouvrir. Cette série de cartes montre la fermeture de cet océan et la formation de la Plate-forme du Saint-Laurent et des Appalaches. Elles sont le travail du professeur Ron Blakey de l université Northern Arizona : Retenez seulement l idée que les océans naissent et meurent, et que c est ainsi que le Québec a gagné toute ce qui est au sud des Laurentides. Symboles : Croûte continentale hors de l eau (émergée) Croûte continentale sous l eau (submergée) Croûte océanique

24

25

26 Lignes Logan et Baie Verte-Brompton Lors de la première phase de collision ayant formé les Appalaches une partie des roches sédimentaires marines qui s étaient formées sur la marge de la province de Grenville sont restées en place (unité 1) et ont donné la Plate-forme du Saint- Laurent. L autre partie (unité 2) a été froissée, déplacée et incorporée dans les Appalaches quand les roches de l arc insulaire (unités 3, 4, 5 et des fragments de la croûte océanique) l ont emboutie. La ligne Logan est la frontière qui sépare sur le terrain la Plate-forme de l unité 2. La ligne Baie Verte (à Terre-Neuve)-Brompton sépare, elle, l unité 2 des roches de l arc insulaire (3, 4 et 5).

27 Vue de Québec depuis l île d Orléans Appalaches (nappes de charriage) Ligne Logan Plate-forme Nappe de la Chaudière La ligne Logan est parfois bien discrète. Mais, dans la région de Québec, elle est marquée par une série de côtes abruptes parce que les terrains charriés de l unité 2 dominent la Plate-forme du Saint-Laurent.

28 Question Dans la région de Granby, la ligne Logan est beaucoup plus discrète que dans la ville de Québec. Les roches de la photographie, qui appartiennent à l unité 2, trahissent sa présence. Qu ont-elles de particulier? Elles sont inclinées, ce qui montre qu elles ont été bousculées.

29 Les montérégiennes Depuis la fin du Paléozoïque, les seules roches ajoutées au Québec sont celles des collines montérégiennes (monts Royal, Saint-Bruno, Rougemont, etc.) vers -120 Ma. Ce ne sont pas des volcans, mais des magmas qui ont cristallisé dans la croûte et qui sont visibles aujourd hui parce que l érosion a usé la croûte de 1 ou 2 km. La théorie la plus courante utilisée pour expliquer leur mise en place fait appel à l idée de point chaud. Une colonne de roche très stable qui monte dans l asthénosphère fond un peu en approchant de la lithosphère et elle fournit du magma pendant quelques Ma. Comme la plaque portant le Québec se déplace pendant tout ce temps, ce magma est injecté en divers points de la croûte et forme une traînée de collines (après érosion de la couverture rocheuse). PLAQUE Croûte Partie manteau de la lithosphère fusion Colonne stable Asthénosphère

30 Cette roche du mont Saint-Bruno, avec ses gros cristaux formés lentement dans les entrailles de la Terre, n a rien d une roche volcanique. C est une péridotite.

31 Panorama de trois des cinq volcans de l île d Hawaii et activité à un quatrième, le Kilauea. On explique la naissance de cette longue chaîne d îles par l idée de point chaud.

32 Quaternaire Durant l ère Cénozoïque (les derniers 65 Ma) le Québec n a pas gagné de nouveaux massifs rocheux. C est cependant une ère importante pour le cours, puisque presque tous les dépôts de surface (roches meubles) datent de la période Quaternaire ou ont été remaniés durant le Quaternaire (de -2,6 Ma à aujourd hui). Ce sont ces dépôts sur lesquels ont construit et dans lesquels on puise l eau souterraine. Tout cela résulte du fait qu il y a encore ans le Québec ressemblait au Groenland et était recouvert par une couche de glace de quelques km de hauteur. Dépôt d argile du Quaternaire entaillé par le ruisseau Green près d Ottawa. Photo Ian Clark, université d Ottawa, st/eng/prof/clark/clark.html

o 2. la dorsale médio-atlantique Une chaîne de montagnes sous-marines de nord à sud le long de l océan Atlantique

o 2. la dorsale médio-atlantique Une chaîne de montagnes sous-marines de nord à sud le long de l océan Atlantique - Comment les continents se déplacent-ils? - S il y avait une fois, tous les continents ont formé un «supercontinent», la Pangée... o Il faut conclure que les continents se déplacent - Donc, il faut poser

Plus en détail

Tectonique des plaques

Tectonique des plaques Tectonique des plaques Eléments modernes à l appui de la tectonique des plaques : 1. Minimum de vitesse (LVZ) au sommet de l asténosphère Rigidité moindre Région de cisaillement La lithosphère flotte sur

Plus en détail

Terminales S2 Correction du Devoir Surveillé de SVT n 1 02/10/2012 Le domaine continental et sa dynamique (durée 1h50)

Terminales S2 Correction du Devoir Surveillé de SVT n 1 02/10/2012 Le domaine continental et sa dynamique (durée 1h50) Terminales S2 Correction du Devoir Surveillé de SVT n 1 02/10/2012 Le domaine continental et sa dynamique (durée 1h50) N. Pidancier Exercice 1 : Introduction Le relief au niveau de la Terre se répartit

Plus en détail

UE Planète Terre. Grands Processus Géodynamiques. Julie Perrot - U.B.O.

UE Planète Terre. Grands Processus Géodynamiques. Julie Perrot - U.B.O. UE Planète Terre Julie Perrot - U.B.O. Grands Processus Géodynamiques I - Frontières Divergentes Modèles de rifting Rift Continental Dorsale Océanique II - Frontières Convergentes Subduction Collision

Plus en détail

La théorie de la dérive des continents

La théorie de la dérive des continents Géo / Fiche 16 La tectonique des plaques La théorie de la dérive des continents Jusqu'à la fin du XIX è siècle, les scientifiques pensaient que les continents n'avaient pas bougé les uns par rapport aux

Plus en détail

EXERCICES DIVERGENCE LITHOSPHERE ET TECTONIQUE DES PLAQUES P65 66 67

EXERCICES DIVERGENCE LITHOSPHERE ET TECTONIQUE DES PLAQUES P65 66 67 EXERCICES DIVERGENCE LITHOSPHERE ET TECTONIQUE DES PLAQUES P65 66 67 Exercice 1 p 65 : Définir en une phrase les mots suivants Dorsale océanique : chaîne de montagne sous-marine en basalte possédant une

Plus en détail

Chapitre 3 - Divergence et phénomènes liés

Chapitre 3 - Divergence et phénomènes liés Chapitre 3 - Divergence et phénomènes liés Le chapitre précédent a montré la réalité de la tectonique des plaques et notamment la création permanente de lithosphère nouvelle dans l axe des dorsales océaniques.

Plus en détail

Cours de géographie Volcanisme, 8VSB

Cours de géographie Volcanisme, 8VSB Cours de géographie Volcanisme, 8VSB PARTIE I : GEODYNAMIQUE INTERNE STRUCTURE INTRENE DE LA TERRE DERIVE DES CONTINENTS THEORIE DE LA TECTONIQUE DES PLAQUES PALEOMAGNETISME SEISMES VOLCANS CHAINES DE

Plus en détail

Chapitre 5 : Un premier modèle global : Une lithosphère découpée en plaques rigides

Chapitre 5 : Un premier modèle global : Une lithosphère découpée en plaques rigides 1 Chapitre 5 : Un premier modèle global : Une lithosphère découpée en plaques rigides Introduction Dans les années 1965-1968, l étude de la géométrie des dorsales a permis de construire un modèle où la

Plus en détail

L'évolution des reliefs

L'évolution des reliefs L'évolution des reliefs Table des matières Introduction 3 I - Retracer l'histoire des Alpes 4 II - TP : l'évolution des reliefs 5 1. Chaînes de montagnes anciennes et récentes... 5 2. Exercice : altitude

Plus en détail

La tectonique des plaques. Problème : Quel lien peut-on faire entre séismes, volcans et plaques? I- L'enveloppe de la Terre est découpée en plaques.

La tectonique des plaques. Problème : Quel lien peut-on faire entre séismes, volcans et plaques? I- L'enveloppe de la Terre est découpée en plaques. Chapitre 3 : La tectonique des plaques Problème : Quel lien peut-on faire entre séismes, volcans et plaques? I- L'enveloppe de la Terre est découpée en plaques. A- Localisation des plaques Activité : Observation

Plus en détail

Chapitre IV La disparition des reliefs

Chapitre IV La disparition des reliefs Chapitre IV La disparition des reliefs Vestiges d anciennes chaînes de montagnes datant de plusieurs centaines de millions d années observables sur tous les continents. Quels sont les processus responsables

Plus en détail

Chapitre II La formation des chaînes de montagnes

Chapitre II La formation des chaînes de montagnes Chapitre II La formation des chaînes de montagnes -I -Les traces d un domaine océanique dans les chaînes de montagnes 1) Des roches témoins d un océan disparu 1 2 Basaltes en coussin au fond de l océan

Plus en détail

Partie 1 : L activité interne du globe terrestre

Partie 1 : L activité interne du globe terrestre Partie 1 : L activité interne du globe terrestre CHAPITRE 3 LA SURFACE DE LA TERRE : DES PLAQUES EN MOUVEMENTS Situation de départ - Rappels : Les séismes et les éruptions volcaniques ne se manifestent

Plus en détail

Nées du feu. Nées d un magma, une masse de roche fondue. Volcans

Nées du feu. Nées d un magma, une masse de roche fondue. Volcans Nées du feu Nées d un magma, une masse de roche fondue. Volcans L origine des magmas De l eau à 90 C ne bout pas au niveau du sol parce que le poids de l air qui se trouve audessus, la pression, garde

Plus en détail

Tectonique des plaques et création de reliefs

Tectonique des plaques et création de reliefs PREPARATION AGREGATION INTERNE SVT TOULOUSE 27 Novembre 2013 Composition à partir d'un dossier Durée : 5 heures L'usage de tout ouvrage de référence, de tout dictionnaire et de tout matériel électronique

Plus en détail

Les volcans vus du ciel.

Les volcans vus du ciel. 24 février 2015 Les volcans vus du ciel. Par Charles Frankel Géologue Sommaire Les volcans vus du ciel.... 1 I. L Etna :... 1 II. Le Stromboli :... 2 III. Volcanisme terrestre :... 2 IV. Le Santorin :...

Plus en détail

Volcanisme et tectonique des plaques

Volcanisme et tectonique des plaques Volcanisme et tectonique des plaques Le volcanisme Le volcanisme est un phénomène naturel menaçant, mais il peut être aussi fascinant. Pour certaine civilisation, l attraction des volcans est grande. Elle

Plus en détail

I. L évolution des caractéristiques des chaînes de montagnes

I. L évolution des caractéristiques des chaînes de montagnes T H E M E 1 : L A T E R R E D A N S L U N I V E R S, L A V I E, L E V O L U T I O N D U V I V A N T P A R T I E 2 : G E O D Y N A M I Q U E D U D O M A I N E C O N T I N E N T A L C H A P I T R E 11 :

Plus en détail

Partie II : Pratique du raisonnement scientifique et argumentation. Exercice 2 : Histoire de la théorie de la tectonique des plaques (5 points)

Partie II : Pratique du raisonnement scientifique et argumentation. Exercice 2 : Histoire de la théorie de la tectonique des plaques (5 points) Partie II : Pratique du raisonnement scientifique et argumentation Exercice 2 : Histoire de la théorie de la tectonique des plaques (5 points) L Inde et l Asie sont actuellement en contact. Diverses méthodes

Plus en détail

Découpage de la surface terrestre en plaques lithosphériques

Découpage de la surface terrestre en plaques lithosphériques Découpage de la surface terrestre en plaques lithosphériques 4 e / Comment délimiter une plaque? Qu appelle-t-on une plaque? 1 e / Comment caractériser les couches superficielles du globe? Lexique : Plaque

Plus en détail

TAHITI ET LA POLYNESIE FRANCAISE

TAHITI ET LA POLYNESIE FRANCAISE TAHITI ET LA POLYNESIE FRANCAISE 1. Présentation La Polynésie française est un ensemble de 5 archipels français, situé dans le sud de l'océan Pacifique, à environ 6 000 km à l est de l Australie. Elle

Plus en détail

Des volcans en éruption

Des volcans en éruption Activité 1 Des volcans en éruption Les volcanologues observent les éruptions volaniques afin de découvrir leur cause et de comprendre le fonctionnement des volcans. Quelles sont les caractéristiques des

Plus en détail

Projet Sciences : Le volcanisme

Projet Sciences : Le volcanisme Projet Sciences : Le volcanisme Sources : http://www.ac-bordeaux.fr/ia64/index.php?id=1547 et http://cenicienta.eklablog.com Niveau : Cycle 3 Pilier n 3 : Les principaux éléments de la culture scientifique

Plus en détail

1ère partie de l épreuve Dossier. LA FORMATION DE LA LITHOSPHERE OCEANIQUE ET SON EVOLUTION

1ère partie de l épreuve Dossier. LA FORMATION DE LA LITHOSPHERE OCEANIQUE ET SON EVOLUTION 1ère partie de l épreuve Dossier. LA FORMATION DE LA LITHOSPHERE OCEANIQUE ET SON EVOLUTION FORMATION DE LA LITHOSPHERE OCEANIQUE ET SON EVOLUTION Niveau : 1 ère S - TS Extrait du programme : Divergence

Plus en détail

Atelier 4. Les séismes et les plaques tectoniques

Atelier 4. Les séismes et les plaques tectoniques Atelier 4 Observation de la carte du monde et des tremblements de terre ; chercher les corrélations. Les séismes et les plaques tectoniques Présentation des plaques tectoniques : structure en oignon de

Plus en détail

Nom et Prénom : Module : Géologie II Examen du 26 mai 2015 Durée : 1 h 30

Nom et Prénom : Module : Géologie II Examen du 26 mai 2015 Durée : 1 h 30 Nom et Prénom : UNIVERSITE FERHAT ABBAS- SETIF 1 INSTITUT D ARCHITECTURE ET DES SCIENCES DE LA TERRE DEPARTEMENT DES SCIENCES DE LA TERRE LMD - Sciences de la Terre et de l Univers Géosciences 1 ère année.

Plus en détail

- La péridotite est quant à elle un cas particulier, difficile à classer. C est la roche du manteau.

- La péridotite est quant à elle un cas particulier, difficile à classer. C est la roche du manteau. Rappels de géologie de 1S. Rappel bref de la structure du globe. http://geologie-alpe-huez.1001photos.com/roches/terre.php La lithosphère est constituée de la croûte (continentale ou océanique) et de la

Plus en détail

OLYMPIADES ACADEMIQUES DES GEOSCIENCES ACADEMIES D AIX- MARSEILLE, BORDEAUX, CORSE, NICE, POITIERS, TOULOUSE

OLYMPIADES ACADEMIQUES DES GEOSCIENCES ACADEMIES D AIX- MARSEILLE, BORDEAUX, CORSE, NICE, POITIERS, TOULOUSE SESSION 20 OLYMPIADES ACADEMIQUES DES GEOSCIENCES ACADEMIES D AIX- MARSEILLE, BORDEAUX, CORSE, NICE, POITIERS, TOULOUSE Proposition de corrigé et barème. Olympiades académiques de géosciences 20 Page Propositions

Plus en détail

1 Activité magmatique des zones

1 Activité magmatique des zones ACTIVITÉ 1 Activité magmatique des zones de subduction Le magmatisme des zones de convergence de plaques s observe sur la plaque chevauchante. Il est situé à l aplomb des surfaces de Bénioff, là où celles-ci

Plus en détail

Problème général : Comment expliquer les différences d altitude moyenne entre continents et océans?

Problème général : Comment expliquer les différences d altitude moyenne entre continents et océans? DISTRIBUTION DES TERRES ET DES MERS Observations : Les continents sont essentiellement en relief (altitude moyenne des terres de 840 m - de 0 à 9 km environ) Les océans sont essentiellement en profondeur

Plus en détail

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Géothermie et propriétés thermiques de la Terre 1 Lac de la station thermale du Blue Lagoon en Islande (eau chauffée par l énergie géothermique) 2 - I - Gradient géothermique et flux géothermique 1) Des

Plus en détail

Les Rocheuses au naturel epuis l aube

Les Rocheuses au naturel epuis l aube D Les Rocheuses au naturel epuis l aube de l humanité, les montagnes ont toujours fasciné les hommes par leur taille imposante et par les nombreuses ressources qu elles leur apportent. hacune des trois

Plus en détail

Volcanisme dans le monde

Volcanisme dans le monde 13-01-06 Etymologie et Classification des Volcans Volcanisme dans le monde Le mot volcan trouve son étymologie dans le nom du dieu romain du feu Vulcain (Héphaïstos en grec ancien). C'est un relief, résultant

Plus en détail

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe?

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe? Sommaire Séquence 4 Tu as constaté que les séismes et les éruptions volcaniques se déroulaient toujours aux mêmes endroits. Tu vas maintenant chercher à expliquer ce phénomène. Problématique : Comment

Plus en détail

Je lis. D'après ces textes, je remarque qu'il existe plusieurs types d'éruption volcanique, dessine le volcan qui correspond à chaque texte.

Je lis. D'après ces textes, je remarque qu'il existe plusieurs types d'éruption volcanique, dessine le volcan qui correspond à chaque texte. Je lis D'après ces textes, je remarque qu'il existe plusieurs types d'éruption volcanique, dessine le volcan qui correspond à chaque texte. Les différents types de volcans La morphologie des volcans est

Plus en détail

Fig. 2 : Structure en couches de la Terre

Fig. 2 : Structure en couches de la Terre Cours de Tectonique globale/fb/module M12/ S3 de licence "STU/ Figures/ ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

A partir des informations issues de l exploitation des documents 1 à 9, établissez le contexte géodynamique de l Islande.

A partir des informations issues de l exploitation des documents 1 à 9, établissez le contexte géodynamique de l Islande. BCPST 1 vendredi 5 février 2010 DS n 4 Géologie Eléments de correction PARTIE I A partir des informations issues de l exploitation des documents 1 à 9, établissez le contexte géodynamique de l Islande.

Plus en détail

II. Les savoirs scientifiques à maîtriser A/ Volcanisme Savoir définir volcan / volcanisme

II. Les savoirs scientifiques à maîtriser A/ Volcanisme Savoir définir volcan / volcanisme UE 116 TD 1 Sciences de la Terre Les concepts mobilisés dans les explications des phénomènes volcaniques et sismiques. I. Nos représentations initiales Support Affiches/ Comparaison Travail par groupe

Plus en détail

Livret de visite de l élève de l école élémentaire (cycle 3)

Livret de visite de l élève de l école élémentaire (cycle 3) Exposition VOLCANS du 25 octobre 2007 au 21 avril 2008 Livret de visite de l élève de l école élémentaire (cycle 3) Ce livret est destiné à garder une trace écrite de la visite de l exposition, mais aussi

Plus en détail

4. Roches volcaniques et volcanisme

4. Roches volcaniques et volcanisme 4. Roches volcaniques et volcanisme 1ère Partie: magmas, roches et contexte géodynamique Krakatoa (Java, Indonésie) La Chaîne des Puys 4.1. Les magmas 1. Magma basaltique -- SiO 2 45-55 wt%, concentré

Plus en détail

Le piton de la fournaise

Le piton de la fournaise Le piton de la fournaise 1 Où se trouve le Piton de la fournaise? 2 La Réunion est formée de combien de volcans? 3 Quel est l âge du Piton de la fournaise? 4 Comment s est construite l île? 5 Quelle est

Plus en détail

IV. Les Volcans. IV.1. Introduction

IV. Les Volcans. IV.1. Introduction Dr CHABOU Moulley Charaf Université Ferhat Abbas, Sétif 1 Département des Sciences de la Terre LMD -Sciences de la Terre et de l Univers- Géosciences - Module : Géologie 2. 1 ère année Semestre 2. IV.

Plus en détail

Évolution de la vie et du relief

Évolution de la vie et du relief Évolution de la vie et du relief DOCUMENTS DE RÉFÉRENCES SUGGÉRÉS Notes de formation : Cahier 1 La mise à niveau des concepts par Gilbert Prichonnet, chapitres I et III Livres : Manuel scolaire de géographie

Plus en détail

1ère partie de l épreuve Dossier. LES MARGES PASSIVES

1ère partie de l épreuve Dossier. LES MARGES PASSIVES 1ère partie de l épreuve Dossier. LES MARGES PASSIVES LES MARGES PASSIVES Niveau : 1 ère S, Terminale S Extrait du programme : «Marges passives des continents : elles sont structurées par des failles normales

Plus en détail

Le volcanisme. Introduction : On note au tableau les expressions, mots associés au volcanisme. Et on discute sur la pertinence de chacun!

Le volcanisme. Introduction : On note au tableau les expressions, mots associés au volcanisme. Et on discute sur la pertinence de chacun! Le volcanisme Introduction : On note au tableau les expressions, mots associés au volcanisme. Et on discute sur la pertinence de chacun! Problème : Qu est ce que le volcanisme? I. Les éruptions volcaniques

Plus en détail

L eau sur la Terre. 5. Les ressources en eau. 1. Eau salée, eau gelée, eau douce. Chapitre

L eau sur la Terre. 5. Les ressources en eau. 1. Eau salée, eau gelée, eau douce. Chapitre 5. Les ressources en eau La totalité de l eau présente sur la Terre forme ce que l on appelle l hydrosphère. Son volume total est estimé à 400 millions de km 3. Ce volume paraît considérable : il correspond

Plus en détail

Les montagnes rocheuses

Les montagnes rocheuses Les montagnes rocheuses 1 / 6 Les montagnes Rocheuses ou «Rocheuses» (en anglais : Rocky Mountains ou Rockies) désignent une grande chaîne de montagnes intracontinentale dans l'ouest de l'amérique du Nord,

Plus en détail

T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE

T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE Source du Par (82 c) : la source la plus chaude d Europe continentale Premier plan : corps cellulaire d un neurone. 1,5 semaine Cours Approche

Plus en détail

Magmatisme (6) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte intraplaque

Magmatisme (6) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte intraplaque Magmatisme (6) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte intraplaque Il existe un certain nombre de volcans qui ne se trouvent pas en limite de plaque : on dit qu ils sont en contexte

Plus en détail

Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique

Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique Fiche professeur - 4 e Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : L activité interne du globe Connaissances

Plus en détail

Partie 6 : La géothermie et son utilisation.

Partie 6 : La géothermie et son utilisation. Partie 6 : La géothermie et son utilisation. La production d énergie est un défi pour l avenir. En effet la démographie explose et les humains ont besoin de plus en plus d énergie. L exploitation des énergies

Plus en détail

AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS

AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS CONCOURS EXTERNE ÉPREUVES D ADMISSION session 2009 TRAVAUX PRATIQUES DE SPECIALITÉ DU SECTEUR C Durée totale : 6 heures Géodynamique

Plus en détail

REPRESENTATION DE LA TECTONIQUE DES PLAQUES EN 3D ET CARTES PALEOGEOGRAPHIQUES Par Chris Scotese

REPRESENTATION DE LA TECTONIQUE DES PLAQUES EN 3D ET CARTES PALEOGEOGRAPHIQUES Par Chris Scotese REPRESENTATION DE LA TECTONIQUE DES PLAQUES EN 3D ET CARTES PALEOGEOGRAPHIQUES Par Chris Scotese www.scotese.com chris@scotese.com Introduction Christopher SCOTESE de l Université du Texas est l'auteur

Plus en détail

Thème Le domaine continental et sa dynamique

Thème Le domaine continental et sa dynamique Thème Le domaine continental et sa dynamique 1 Chapitre I Caractérisation du domaine continental - I - Les caractéristiques de la lithosphère continentale 1) La nature de la croûte continentale Rappels

Plus en détail

Le volcanisme. Quelles sont les manifestations du volcanisme?

Le volcanisme. Quelles sont les manifestations du volcanisme? Volcanisme Le volcanisme Quelles sont les manifestations du volcanisme? Volcanisme effusif du Piton de la Fournaise Des laves s écoulent paisiblement Volcanisme explosif Volcanisme explosif Eruption du

Plus en détail

L ENVELOPPE EXTERIEURE DE LA TERRE : LA LITHOSPHERE

L ENVELOPPE EXTERIEURE DE LA TERRE : LA LITHOSPHERE L ENVELOPPE EXTERIEURE DE LA TERRE : LA LITHOSPHERE La lithosphère est l enveloppe extérieure de la Terre, à la fois froide et rigide. Elle est fragmentée en «plaques» mobiles les unes par rapport aux

Plus en détail

Les formes du relief et l élévation au Canada. Feuilles d activité pour les élèves

Les formes du relief et l élévation au Canada. Feuilles d activité pour les élèves Les formes du relief et l élévation au Canada Feuilles d activité pour les élèves Nom: *La majorité des réponses aux questions suivantes peuvent être trouvées dans la section Informations de base sur les

Plus en détail

Basalte tholéitique - texture microlithique avec olivine (tache jaunâtre), plagioclases et pyroxènes.

Basalte tholéitique - texture microlithique avec olivine (tache jaunâtre), plagioclases et pyroxènes. Enigme 10 : De la roche en poudre!! Les dorsales produisent des basaltes qualifiés de MORB (Medio Ocean Ridge Basalts) Ces basaltes sont caractérisés par leur faible quantité d alcalins (Na20 et K2O),

Plus en détail

TP sur le domaine continental et sa dynamique

TP sur le domaine continental et sa dynamique Pédagogie lycée TP sur le domaine continental et sa dynamique Blandine Fino Depuis trois ans, la réforme du lycée bouleverse les pratiques pédagogiques en SVT et insiste sur le travail par compétences

Plus en détail

VOYAGE PHOTO Islande pays mystérieux

VOYAGE PHOTO Islande pays mystérieux Mieux qu un stage... plus que des photos! Voyage Passion Photo VOYAGE PHOTO Islande pays mystérieux EDITION LIMITéE 1 seul départ A LA POURSUITE DES AURORES BORÉALES 9 nuits et 10 jours Parcours inédit

Plus en détail

Géologie- L5 : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre. I. Gradient et flux géothermique : conséquences d une dissipation d énergie interne.

Géologie- L5 : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre. I. Gradient et flux géothermique : conséquences d une dissipation d énergie interne. Géologie- L5 : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Introduction : L existence d un flux de chaleur d origine interne fait l objet de nombreuses manifestations en surface (sources d eaux chaudes,

Plus en détail

arte interactive en ligne sur les ressources en eau souterraine

arte interactive en ligne sur les ressources en eau souterraine arte interactive en ligne sur les ressources en eau souterraine Dans une goutte d eau Carte interactive en ligne sur les ressources en eau souterraine Le ministère des Ressources naturelles de la Nouvelle-Écosse

Plus en détail

Dents blanches Dents du Midi Du Col de Cou au Col de Susanfe Les roches racontent une histoire à l envers

Dents blanches Dents du Midi Du Col de Cou au Col de Susanfe Les roches racontent une histoire à l envers 2a 1 2b Dents blanches Dents du Midi Du Col de Cou au Les roches racontent une histoire à l envers Pictures / Photos Dents du Midi, vue depuis le Col de Cou. Photo de M. Schlup Panorama géologique des

Plus en détail

Le volcanisme Islandais

Le volcanisme Islandais 28/11/2003 - Par Jacques Sintès, Volcanologue Le volcanisme Islandais L'Islande est situé exactement à l'intersection de la ride médio-atlantique (chaîne de montagnes volcaniques océaniques, ou rift)et

Plus en détail

Stratégie 5: Se poser des questions en lisant

Stratégie 5: Se poser des questions en lisant Stratégie 5: Se poser des questions en lisant 4 e Se poser des questions en lisant, c est : demeurer en interaction avec le texte tout au long de ma lecture; anticiper ce qui est important dans ma lecture;

Plus en détail

La tectonique des plaques et la cinématique

La tectonique des plaques et la cinématique La tectonique des plaques et la cinématique Partie 1 En 4 parties Sommaire INTRODUCTION I. PRINCIPES FONDAMENTAUX 1. Le déplacement d une calotte sphérique 2. Les mouvements possibles entre les plaques

Plus en détail

GLISSEMENTS DE TERRAIN DANS LES DÉPÔTS MEUBLES

GLISSEMENTS DE TERRAIN DANS LES DÉPÔTS MEUBLES 5 2 GLISSEMENTS DE TERRAIN DANS LES DÉPÔTS MEUBLES 2.1 Contexte géologique général En raison de l immensité de son territoire et des divers environnements géologiques qui le composent, le Québec est exposé

Plus en détail

SCIENCES DE LA TERRE ET DE L'UNIVERS, INTERACTIONS ENTRE LA BIOSPHERE ET LA PLANETE TERRE OPTION C SESSION 2009

SCIENCES DE LA TERRE ET DE L'UNIVERS, INTERACTIONS ENTRE LA BIOSPHERE ET LA PLANETE TERRE OPTION C SESSION 2009 SCIENCES DE LA TERRE ET DE L'UNIVERS, INTERACTIONS ENTRE LA BIOSPHERE ET LA PLANETE TERRE OPTION C SESSION 2009 Leçons portant sur le programme de spécialité C OPTION C Cinématique actuelle en Méditerranée

Plus en détail

Que savez-vous réellement....com

Que savez-vous réellement....com Que savez-vous réellement....com Une candidature géologique inédite Le Conseil général du Puy-de-Dôme, en lien avec les universitaires clermontois et le Parc naturel régional des Volcans d Auvergne et

Plus en détail

Le séisme de Concepcion, Chili, du 27 février 2010 - Le point sur les informations scientifiques

Le séisme de Concepcion, Chili, du 27 février 2010 - Le point sur les informations scientifiques Le séisme de Concepcion, Chili, du 27 février 2010 - Le point sur les informations scientifiques Le 28-février-2010 Christophe Vigny Directeur de recherches au CNRS Laboratoire de Géologie de l ENS, UMR8538

Plus en détail

Activité 53 : Dynamique du volcan et structure de la roche volcanique

Activité 53 : Dynamique du volcan et structure de la roche volcanique Activité 53 : Dynamique du volcan et structure de la roche volcanique 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : L activité interne du globe 2. PLACE DE L ACTIVITE DANS UNE PROGRESSION Chapitre I. Les séismes

Plus en détail

GÉOTECHNIQUE ET CATHÉDRALES

GÉOTECHNIQUE ET CATHÉDRALES Jean-Pierre MAGNAN - IFSTTAR Page 1 PRÉAMBULE La géotechnique a toujours été la partie cachée de la construction. Il n y a nulle trace des fondations dans les représentations de ponts, de maisons, de monuments

Plus en détail

OLYMPIADES ACADEMIQUES DES GEOSCIENCES DE BESANCON, DIJON, NANCY-METZ, NANTES, REIMS et STRASBOURG.

OLYMPIADES ACADEMIQUES DES GEOSCIENCES DE BESANCON, DIJON, NANCY-METZ, NANTES, REIMS et STRASBOURG. SESSION 20 OLYMPIADES ACADEMIQUES DES GEOSCIENCES DE BESANCON, DIJON, NANCY-METZ, NANTES, REIMS et STRASBOURG. Proposition de corrigé et barème. Olympiades académiques de géosciences 20 Page Propositions

Plus en détail

Préparé par le Service Nord Americain des Glaces. 3 décembre 2004. Aperçu saisonnier Pour les Grands Lacs Hiver 2004-2005

Préparé par le Service Nord Americain des Glaces. 3 décembre 2004. Aperçu saisonnier Pour les Grands Lacs Hiver 2004-2005 Préparé par le Service Nord Americain des Glaces Une collaboration du Service canadien des glaces et du National/Naval Ice Center 3 décembre 2004 Aperçu saisonnier Pour les Grands Lacs Hiver 2004-2005

Plus en détail

Présentation générale des Etats Unis

Présentation générale des Etats Unis Présentation générale des Etats Unis 1 / 7 Avec 9.363.123 km², la superficie des Etats-Unis représente 17 fois celle de la France. Ses 12.000 km de frontières terrestres se partagent avec le Canada (sur

Plus en détail

Commentaire de documents : Sujet : «Tectonique et société : le cas de l'islande»

Commentaire de documents : Sujet : «Tectonique et société : le cas de l'islande» Commentaire de documents : Sujet : «Tectonique et société : le cas de l'islande» Consignes : - travail individuel ; - rédiger intégralement introduction et conclusion ; - noter les titres des grandes parties

Plus en détail

Projet d acquisition de connaissances sur les eaux souterraines sur le territoire de la Communauté métropolitaine de Québec (PACES-CMQ)

Projet d acquisition de connaissances sur les eaux souterraines sur le territoire de la Communauté métropolitaine de Québec (PACES-CMQ) Projet d acquisition de connaissances sur les eaux souterraines sur le territoire de la Communauté métropolitaine de Québec (PACES-CMQ) RAPPORT VULGARISÉ Soumis par le Département de géologie et de génie

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE. n 5 GEOLOGIE. durée 3 h

DEVOIR SURVEILLE. n 5 GEOLOGIE. durée 3 h 851, 852 et 853 Lundi 14 mars 2016 DEVOIR SURVEILLE n 5 GEOLOGIE durée 3 h Le sujet comporte 12 pages, il vous est conseillé de prendre connaissance de la totalité du sujet avant de commencer. Il sera

Plus en détail

GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL

GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL Première partie : La Terre, ses composants, son évolution II - Le fonctionnement global de la Terre Hubert Bril, Université de Limoges 1 AVERTISSEMENT Ceci est une introduction

Plus en détail

Chap 2- Les combustibles fossiles

Chap 2- Les combustibles fossiles Chap 2- Les combustibles fossiles Les organismes chlorophylliens fabriquent leur matière organique à partir de l énergie lumineuse et d éléments minéraux. Quand ils meurent, cette matière est décomposée

Plus en détail

Nom : Lac Chambon Nom de la commune : Chambon-sur-Lac Propriétaire : Le Conseil Général (les berges)

Nom : Lac Chambon Nom de la commune : Chambon-sur-Lac Propriétaire : Le Conseil Général (les berges) Lac Chambon 1 Nom : Lac Chambon Nom de la commune : Chambon-sur-Lac Propriétaire : Le Conseil Général (les berges) Repère : Coordonnées Géoportail : Longitude : 2 55 05.4"E Latitude : 45 34 09.4"N Accessibilité

Plus en détail

LECTURE DANS LE REGLEMENT PARASISMIQUE MAROCAIN RPS2000 REVISE 2008

LECTURE DANS LE REGLEMENT PARASISMIQUE MAROCAIN RPS2000 REVISE 2008 LECTURE DANS LE REGLEMENT PARASISMIQUE MAROCAIN RPS2000 REVISE 2008 Taleb A. Dép. Génie Civil Ecole Mohammedia d Ingénieurs, Rabat, Maroc Moustachi O. Dép. Génie Civil Ecole Mohammedia d Ingénieurs, Rabat,

Plus en détail

LE VOLCANISME. Mont St HELENS (U.S.A cote est) 1857 / 1980 : une par siècle Cendres, blocs, gaz, nuées ardentes. Dôme de lave obstruant le cratère

LE VOLCANISME. Mont St HELENS (U.S.A cote est) 1857 / 1980 : une par siècle Cendres, blocs, gaz, nuées ardentes. Dôme de lave obstruant le cratère LE VOLCANISME «Parmi les phénomènes que la nature offre à nos regards, il n en est de plus grandiose, de plus merveilleux, de plus mystérieux, de plus terrifiant qu un volcan en activité. Il tremble, gronde,

Plus en détail

Killarney. Les fameuses montagnes blanches et côtes de granite rose du Bouclier canadien. Comment s y rendre

Killarney. Les fameuses montagnes blanches et côtes de granite rose du Bouclier canadien. Comment s y rendre Les fameuses montagnes blanches et côtes de granite rose du Bouclier canadien Killarney se trouve sur les rives rocheuses de la baie Georgienne, au bout de la route 637, à une heure et demie de voiture

Plus en détail

Le relief de la Terre

Le relief de la Terre CARNET DU CHERCHEUR Le relief de la Terre CM1 Colorie et complète la carte du relief terrestre. Note les noms sur la carte. 1. Alpes 3. Himalaya 5. Montagnes d Afrique 7. Amazonie 2. Cordillère des Andes

Plus en détail

TP 8. Comment distinguer la croûte océanique de la croûte continentale?

TP 8. Comment distinguer la croûte océanique de la croûte continentale? TP 8 Comment distinguer la croûte océanique de la croûte continentale? Lycée E. Delacroix 1 ère S Programme 2011 La démarche du géologue Quelle est cette pierre? Les enveloppes abordées directement par

Plus en détail

Partie 1 : L activité interne du globe terrestre

Partie 1 : L activité interne du globe terrestre Partie 1 : L activité interne du globe terrestre I] Des éruptions volcaniques différentes CHAPITRE 2 LES VOLCANS : EFFETS ET CAUSES Quelles sont les manifestations d une éruption volcanique? Quelles sont

Plus en détail

DST DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE 1) RESTITUTION ORGANISÉE DES CONNAISSANCES (5 PTS)

DST DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE 1) RESTITUTION ORGANISÉE DES CONNAISSANCES (5 PTS) 1s_cntsvt_2012_03_28.doc 1/6 CLASSE DE 1ère S - DURÉE 3H00 DST DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE CALCULATRICES INTERDITES 1) RESTITUTION ORGANISÉE DES CONNAISSANCES (5 PTS) La théorie de la dérive des

Plus en détail

Dent de Morcles et les Martinets De Demècre à Pont de Nant De la mer aux montagnes plissées, puis érodées

Dent de Morcles et les Martinets De Demècre à Pont de Nant De la mer aux montagnes plissées, puis érodées 7 8 Dent de Morcles et les Martinets De Demècre à De la mer aux montagnes plissées, puis érodées Photo J. Masson La Petite Dent de Morcles (2936 m), comme beaucoup de paysages alpins, cette montagne raconte

Plus en détail

LES PIROGUES. Tout d abord il faut absolument trois accesseoires nécessaire à la pirogue pour naviguer.

LES PIROGUES. Tout d abord il faut absolument trois accesseoires nécessaire à la pirogue pour naviguer. Hawaii Hawaii LES PIROGUES Comment est construit une pirogue? Tout d abord il faut absolument trois accesseoires nécessaire à la pirogue pour naviguer. a) L écope:c est une pelle en bois qui sert à évacuer

Plus en détail

VI. La tectonique des plaques

VI. La tectonique des plaques Dr CHABOU Moulley Charaf Université Ferhat Abbas, Sétif Département des Sciences de la Terre LMD -Sciences de la Terre et de l Univers- Géosciences - Module : Nature des Enveloppes Terrestres. 1 ère année

Plus en détail

DES STRUCTURES SPÉCIALES. Le Restaurant "La Réserve" Le Bureau des Douanes

DES STRUCTURES SPÉCIALES. Le Restaurant La Réserve Le Bureau des Douanes DES STRUCTURES SPÉCIALES En plus des types de bâtiments standard tels que ceux dont il est débattu dans les sections précédentes de ce chapitre, il y avait un certain nombre de constructions spéciales

Plus en détail

TP SVT: H1 : Le scénario suivant présente la formation d un océan qui a ensuite disparu par subduction

TP SVT: H1 : Le scénario suivant présente la formation d un océan qui a ensuite disparu par subduction Chiadmi Hamid Sami Cherradi TP SVT: Intro : Les chaines de montagne sont des lieux de convergence lithosphériques. Ces zones d affrontement entre deux lithosphères renferment des informations qui permettent

Plus en détail

Une Terre d eau ATLAS DES OCÉANS

Une Terre d eau ATLAS DES OCÉANS Une Terre d eau ATLAS DES OCÉANS L océan est essentiel à notre survie. Dans ses eaux flotte une quantité astronomique de plantes minuscules qui produisent de l oxygène, ce gaz précieux que respirent tous

Plus en détail

Discours de Miyamoto, le vice président du FESIA

Discours de Miyamoto, le vice président du FESIA Discours de Miyamoto, le vice président du FESIA Mesdames Messieurs, Je suis très honoré de participer, cette année, à l assemblée générale de la FISUEL, et d être parmi vous qui travaillez activement

Plus en détail

Présentation météorologique sur le verglas. M. Nicolas Majoir, spécialiste en services climatologiques, Environnement Canada.

Présentation météorologique sur le verglas. M. Nicolas Majoir, spécialiste en services climatologiques, Environnement Canada. Présentation météorologique sur le verglas. M. Nicolas Majoir, spécialiste en services climatologiques, Environnement Canada. La pluie verglaçante n'est pas chose inédite au Canada, mais la tempête qui

Plus en détail

La cinématique des plaques

La cinématique des plaques La cinématique des plaques Auteur : Nicolas CHAMOT-ROOKE Directeur-adjoint du laboratoire de Géologie de l'ens CNRS UMR8538/École normale supérieure La cinématique des plaques est l étude des mouvements

Plus en détail

Fiche ressource n 1b : à la découverte des roches calcaires et des roches granitiques

Fiche ressource n 1b : à la découverte des roches calcaires et des roches granitiques Fiche ressource n 1b : à la découverte des roches calcaires et des roches granitiques Les roches calcaires : Les calcaires sont des roches sédimentaires, facilement solubles dans l eau. Lorsque la roche

Plus en détail

Ch5 : L énergie interne de la Terre et son exploitation par l Homme

Ch5 : L énergie interne de la Terre et son exploitation par l Homme T3 : Enjeux planétaires contemporains U1 : Géothermie et propriétés thermique de la Terre Ch5 : L énergie interne de la Terre et son exploitation par l Homme I. La géothermie Les hommes recherchent des

Plus en détail