Bilan du Pacte Territoire-Santé 1 en région Centre-Val de Loire. Conférence de presse Faculté de médecine de Tours 16 décembre 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bilan du Pacte Territoire-Santé 1 en région Centre-Val de Loire. Conférence de presse Faculté de médecine de Tours 16 décembre 2015"

Transcription

1 Bilan du Pacte Territoire-Santé 1 en région Centre-Val de Loire Conférence de presse Faculté de médecine de Tours 16 décembre

2 Le Pacte Territoire-Santé Objectif : lutter contre les déserts médicaux et améliorer l accès de tous sur l ensemble du territoire à des soins de qualité 12 engagements, articulés autour de 3 objectifs : 1 - Changer la formation et faciliter l installation des jeunes médecins 2 - Transformer les conditions d exercice des professionnels de santé 3 - Investir dans les territoires isolés 2

3 Engagement 1 Pacte Territoire Santé Un stage en médecine générale pour 100 % des étudiants 3

4 100 % des étudiants réalisent un stage en médecine générale. 324 médecins maîtres de stage universitaires en 2015 dans toute la région La faculté de médecine organise régulièrement des formations de maîtres de stages universitaires pour accueillir des étudiants (environ 40 médecins généralistes formés chaque année). 4

5 Engagement 2 Pacte Territoire Santé bourses d engagement de service public d ici

6 Le Contrat d engagement de service public (CESP) Bourse d étude de bruts versée mensuellement aux étudiants ou aux internes de médecine, jusqu à la fin des études En contrepartie, le signataire s engage à exercer ses fonctions, à compter de la fin de sa formation, dans des lieux d exercice spécifiques proposés dans les zones prioritaires définies par l ARS Dispositif CESP ouvert en région Centre-Val de Loire aux spécialités suivantes : médecine générale, pédiatrie, psychiatrie, ORL, dermatologie, ophtalmologie 52 CESP ont été signés en région Centre-Val de Loire (depuis 2010) 6

7 Engagement 3 Pacte Territoire Santé Praticien territorial de médecine générale (PTMG) 7

8 Le dispositif de Praticien territorial de médecine générale (PTMG) Le médecin généraliste signe un contrat de PTMG avec l ARS par lequel il s engage à implanter tout ou partie de son activité dans un territoire fragile, aux tarifs opposables ; en contrepartie, un niveau de rémunération et une protection sociale (arrêt maladie/congé maternité) lui sont garantis pendant 2 ans. Bénéficiaires : médecins généralistes, non encore installés ou installés depuis moins d un an 37 médecins signataires d un contrat PTMG depuis 2013 en région Centre-Val de Loire 8

9 9

10 Engagement 4 Pacte Territoire Santé Un «référentinstallation» unique dans chaque région 10

11 L accompagnement et l aide à l installation des professionnels de santé Un référent Un site Internet Une adresse mail Un numéro de téléphone Réalisation de guides d aide à l installation en région Centre-Val de Loire pour les professionnels de santé libéraux : médecins, infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, orthophonistes, sages-femmes, chirurgiens-dentistes 11

12 Engagement 5 Pacte Territoire Santé Développer le travail en équipe 12

13 Les structures d exercice regroupé ou coordonné Maisons de santé pluridisciplinaires, centres de santé, pôles de santé contribuent à attirer et/ou maintenir les professionnels de santé sur des territoires moins bien pourvus répondent aux nouvelles aspirations des jeunes professionnels de santé qui souhaitent se diriger vers une pratique plus collective, et plus organisée gage d un meilleur équilibre entre vies professionnelle et familiale constituent des lieux de stage adaptés pour accueillir les étudiants et internes en formation 52 MSP en fonctionnement dans la région et 40 en projet 13

14 14

15 La coordination en maison de santé Participation de l ARS Centre-Val de Loire à un projet de formation de coordonnateur ou animateur de regroupements pluri-professionnels de soins primaires Formation diplômante organisée en lien avec l EHESP, la HAS et des représentants des professionnels (Fédération des maisons et des pôles de santé, URPS, experts...) Missions du coordonnateur : gestion administrative, gestion des relations avec les partenaires locaux (EHPAD, hôpitaux ) et institutionnels (ARS et Assurance maladie) «chef d orchestre» de la structure Financement du poste via le règlement arbitral 15

16 Le réglement arbitral Objectif : reconnaissance financière du travail en équipe au sein des MSP, la coordination interne (entre les PS de la structure) et externe (avec les autres acteurs du parcours de soins) Critères d inclusion : - travail en équipe - accès aux soins - structuration du système d information Règlement arbitral pour 2015 en région Centre-Val de Loire 52 structures d exercice regroupé peuvent prétendre au règlement arbitral pour MSP devraient intégrer le dispositif d ici la fin de l année. 16

17 Engagement 6 Pacte Territoire Santé Rapprocher les maisons de santé des universités 17

18 En région Centre-Val de Loire, 2 maisons de santé sont reconnues comme universitaires : MSP d Avoine en Indre-et-Loire avec l implication du Pr Lehr-Drylewicz, professeur des universités en médecine générale MSP de Cheverny en Loir-et-Cher avec l implication du Dr Renoux, maître de conférence des universités en médecine générale 18

19 Engagement 7 Pacte Territoire Santé Développer la télémédecine 19

20 Objectif de la télémédecine : réduire les contraintes géographiques et démographiques en développant des formes innovantes d organisation des soins Équipements de télémédecine en région Centre-Val de Loire (mars 2015) 200 points financés toutes spécialités confondues 118 Téléconsultations de proximité EHPAD 10 Téléconsultations de proximité USA et UHSA 7 Téléconsultations de proximité MSP 19 Coordinations gériatriques 6 Téléneurologie AVC 8 Télédialyses et suivi des greffes rénales 30 Téléconsultations de proximité offreurs 2 Télésurveillances insuffisance cardiaque 20

21 Développement de la télémédecine en région Centre-Val de Loire Financement Investissement sites financés par l ARS - Convention ARS / URPS pour l aide au démarrage des professionnels libéraux - Contribution du CPER au financement des investissements au sein des MSP, des EHPAD et pour la télésurveillance médicale Rémunération des actes (télé-expertise et télé-consultation) - Participation de l ARS à l expérimentation article 36 - Validation du modèle économique et mise en place d un dispositif régional complémentaire dans le cadre du FIR Déploiement et usages Accompagnement des usages par une équipe pluridisciplinaire forte de 10 ETP Montée en charge progressive des usages : connexions et 600 actes entre janvier et octobre

22 Engagement 8 Pacte Territoire Santé Accélérer les transferts de compétences 22

23 Protocoles de coopération entre professionnels de santé 6 protocoles de coopération autorisés par l ARS Centre-Val de Loire Réalisation d échographies par des manipulateurs radio en lieu et place de médecins radiologues Protocole de coopération ASALEE (entre médecin généraliste et infirmière pour le suivi de malades chroniques en secteur libéral) Consultation, décision et prescription de vaccination pour les usagers par une infirmière «experte» en lieu et place d un médecin Réalisation d un bilan visuel par l orthoptiste dans le cadre du renouvellement / adaptation des corrections optiques chez les adultes de 16 à 50 ans et chez les enfants de 6 à 15 ans. Dont 1 protocole élaboré par une équipe d Eure-et-Loir ayant fait l objet d un avis favorable de la Haute autorité de santé (HAS) Adaptation des doses d agent stimulant de l erythropoïèse (ASE) après interprétation du bilan biologique, par une IDE en lieu et place d un médecin néphrologue 23

24 Engagement 9 Garantir un Pacte accès aux soins urgents Territoire en moins de 30 minutes Santé d ici

25 Accès aux soins urgents < 30 mn Région Centre-Val de Loire Déploiement du dispositif des Médecins correspondants du SAMU Interventions de médecins volontaires et formés à l urgence en avant poste des SMUR, sur demande de la régulation médicale et des SAMU - 35 MCS en activité dans la région, dont 3 dans le Cher et 32 dans l Indre Coopération entre services d urgence pour conserver le maillage du territoire et la qualité des prises en charge Signature de conventions de partenariat inter SAMU - Conventions infra régionales - Conventions inter régionales : convention Limousin (Guéret) / Centre-Val de Loire (Châteauroux), convention Bourgogne (Nevers) / Centre-Val de Loire (Bourges) 25

26 Engagement 10 Pacte Territoire Santé Permettre aux professionnels hospitaliers et salariés d appuyer les structures ambulatoires 26

27 Appui des structures ambulatoires En région Centre-Val de Loire, 2 expériences probantes dans l Indre: mise en place de consultations de spécialistes au sein de la MSP d Argenton sur Creuse, grâce à l appui des médecins du Centre hospitalier de Châteauroux dans le Loiret : collaboration entre le Centre hospitalier de Montargis et la commune de Dordives pour l organisation de consultations de médecine générale 27

28 Engagement 11 Pacte Territoire Santé Adapter les hôpitaux de proximité et responsabiliser les centres hospitaliers de niveau régional 28

29 Hôpitaux de proximité Rôle fondamental des hôpitaux locaux dans le parcours de santé des patients et dans la structuration de l offre de soins de proximité Perspectives : mise en place des groupements hospitaliers de territoire (GHT) mise en place de directions communes travail sur les projets médicaux de territoire avec gradation des prises en charge 29

30 Engagement 12 Pacte Territoire Santé Conforter les centres de santé 30

31 Les centres de santé Structures sanitaires de proximité dispensant des soins de premier recours Diversification des conditions d exercice en proposant le salariat Atouts des centres de santé : - réduction des inégalités sociales et territoriales de santé - développement du travail en équipe, de la coopération et de la promotion de la santé - maillage complémentaire aux autres exercices regroupés, particulièrement en milieu urbain Projet de centre de santé pluridisciplinaire à Vierzon dans le Cher, au sein d un quartier prioritaire de la politique de la ville 31

32 Pacte Territoire-Santé 2 en région Centre-Val de Loire 32

33 Le Pacte Territoire-Santé 2 10 engagements organisés autour de 2 axes Axe I: pérenniser et amplifier les actions menées Axe II: innover pour s adapter aux besoins des professionnels et des territoires -Innover par la formation -Innover dans les territoires 33

34 Engagement 1 Développer les stages des futurs médecins en cabinet de ville Ouverture de stages en cabinet de ville, pour les étudiants en 2 ème et 3 ème cycle dans différentes spécialités médicales (gynécologie, ophtalmologie, pédiatrie, dermatologie) Possibilité pour les internes d assurer des gardes dans le cadre de la permanence des soins ambulatoires En région Centre-Val de Loire, ouverture de stages de ville en pédiatrie (Orléans - Tours) et en rhumatologie (Bourges) 34

35 Engagement 2 Faciliter l installation des jeunes médecins dans les territoires fragiles Renforcement de l installation de médecins généralistes ou spécialistes grâce aux contrats de praticien territorial de médecine générale ou ambulatoire (PTMG / PTMA) Poursuite de l attribution de bourses d études dans le cadre du contrat d engagement de service public (CESP) Simplification et mobilisation de l ensemble des dispositifs d aide à l installation Le dispositif PTMA: - congé maternité et paternité - étendu aux spécialistes libéraux 35

36 Engagement 3 Favoriser le travail en équipe, notamment dans les territoires ruraux et périurbains Rémunération d équipe amélioration de la coordination des soins et de l accès aux soins Investissement dans la création ou la rénovation de maisons et de centres de santé dans les quartiers prioritaires de la ville, grâce à un partenariat avec la caisse des dépôts et consignation (CDC) 36

37 Engagement 4 Assurer l accès aux soins urgents en moins de 30 minutes Déploiement des Médecins correspondants du SAMU Amélioration de la complémentarité entre les moyens héliportés de la sécurité civile et les hélismur 37

38 Engagement 5 Augmenter de manière ciblée le numerus clausus régional pour l accès aux études de médecine Augmentation du numerus clausus à hauteur de 131 places au niveau national, dont 20 places à la faculté de médecine de Tours (+9%) 80% des étudiants qui ont réalisé tout leur cursus à la faculté de médecine de Tours s installent en région Centre-Val de Loire 38

39 Engagement 6 Augmenter le nombre de médecins libéraux enseignants Augmentation du nombre de postes de chefs de clinique des universités en médecine générale d ici 2017 Elargissement du statut de chef de clinique aux autres spécialistes libéraux (gynécologie, ophtalmologie, pédiatrie ou dermatologie) En région Centre-Val de Loire, 4 chefs de clinique de médecine générale 39

40 Engagement 7 Soutenir la recherche en soins primaires Mise en place de maisons et centres de santé universitaires Axe de travail partagé entre ARS et Faculté de médecine La recherche en soins primaires est un enjeu majeur pour les patients et les professionnels Facteur de dynamisme, attractivité et qualité des pratiques médicales 40

41 Engagement 8 Mieux accompagner les professionnels de santé dans leur quotidien : un nouveau portail Internet 41

42 Engagement 9 Favoriser l accès à la télémédecine pour les patients chroniques et pour les soins urgents Soutien de la télémédecine en permettant des téléconsultations/téléexpertises pour les patients souffrant d une ALD. Expérimentations sur la télésurveillance des patients atteints de diabète ou pathologies comme l insuffisance cardiaque, rénale ou respiratoire. Déploiement de la télémédecine en EHPAD pour diagnostiquer certaines pathologies clés (ex. troubles cardiovasculaires) Aide à l investissement matériel et organisationnel en EHPAD, maison et centre de santé 42

43 Engagement 10 Soutenir une organisation des soins de ville adaptée à chaque territoire et à chaque patient Soutien des initiatives des professionnels de santé pour prendre en charge une population à l échelle d un territoire : - Mise en place d équipes de soins primaires organisées autour des médecins généralistes - Constitution de communautés professionnelles territoriales de santé : coordinations renforcées pour améliorer le parcours de santé des patients chroniques, des personnes en situation de précarité sociale, de handicap et de perte d autonomie. Accompagnement financier des médecins libéraux pour garantir une prise en charge des patients sans rendez-vous aux horaires d ouverture des cabinets Nouveaux outils pour le parcours de santé aux patients chroniques ou complexes - Généralisation des parcours de santé des personnes âgées (PAERPA) - Mise en place des plateformes territoriales d appui - Déploiement du protocole ASALEE 43

44 La Faculté de médecine de la région Centre-Val de Loire engagée dans son rôle social Dans le cadre du Pacte Territoire-Santé Et au delà! 44

45 La formation à la Faculté de médecine de la région Centre-Val de Loire Les enjeux pour le territoire La région Centre-Val de Loire dernière en termes de démographie médicale Faible ratio numerus clausus de la PACES (première année commune aux études de santé)/nombre de bacheliers de l académie Des données d installation en région Centre-Val de Loire à prendre en compte : - 80 % des étudiants intégralement formés au sein de la faculté de médecine de la région Centre-Val de Loire s installent en région Centre-Val de Loire - moins de 50 % des étudiants venus en région Centre-Val de Loire pour leur 3 cycle (internat) s installent en région Centre-Val de Loire 45

46 UN LEITMOTIV La Faculté de médecine à Tours Est la Faculté de médecine de la Région Centre-Val de Loire N est pas la Faculté de médecine de Tours 46

47 La Faculté de médecine de la région Centre-Val de Loire engagée dans le Pacte Territoire-Santé 1 Engagement 1 : un stage en médecine générale pour 100 % des étudiants Engagement 2 : bourses d engagement de service public d ici 2017 Engagement 5 : développer le travail en équipe Engagement 6 : rapprocher les maisons de santé des universités Engagement 10 : permettre aux professionnels hospitaliers et salariés d appuyer les structures ambulatoires Engagement 11 : adapter les hôpitaux de proximité et responsabiliser les centres hospitaliers de niveau régional à l égard de leur territoire 47

48 La méthode adoptée pour relever les enjeux le séminaire du 12 juin 2015 Organisé sous l égide de la Conférence Internationale des Doyens de Médecine d Expression Française (CIDMEF) Conjointement par la région Centre-Val de Loire, l ARS et la Faculté de médecine de la région Centre-Val de Loire Avec la participation - Des directeurs généraux et des présidents de CME des hôpitaux - De représentants de la FHP - Des élus (présidents de conseils départementaux, maires) - De l ordre des médecins - De l Union régionale des professions de santé (URPS) - De représentants du collectif inter associatif sur la santé (CISS) - D enseignants, étudiants, maîtres de stage universitaires 48

49 Les pistes identifiées à l issue du séminaire du 12 Juin 2015 (1) Augmentation du numerus clausus de la PACES Organisation de liens entre les futures GHT et la faculté de médecine/chru Ouverture de terrains de stage pour le 2 cycle dans GHT37, hors CHRU Multiplication des SASPAS dans le 3 cycle de médecine générale (actuellement 70 %) Universitarisation d au moins une maison de santé pluridisciplinaire (MSP) par département, à proximité de l hôpital tête de pont du GHT Projection de 1 à 2 chefs de clinique de médecine générale dans chaque département, dans ces MSP universitarisées Multiplication du nombre de maîtres de stage universitaires en médecine générale (objectif : passer de 32 à 400 en 4 ans) Promotion du CESP par l ARS et la Faculté de médecine Organisation de liens entre les étudiants ayant contracté un engagement de service public (CESP) et les territoires 49

50 Les pistes identifiées à l issue du séminaire du 12 Juin 2015 (2) Ouverture de stages ambulatoires dans les spécialités hors médecine générale Projet d un collégium santé fédérant toutes les formations en santé de la région Centre-Val de Loire (universités de Tours et d Orléans, CHRU de Tours et CHR d Orléans) Organisation au sein des 13 IFSI de la région de séminaires pluri formations (médecine, pharmacie, kinésithérapie, psychomotricité, ergothérapie, infirmière, maïeutique ) autour du handicap et des déterminants de santé Intégration d une représentation des usagers au conseil de la Faculté de médecine de la région Centre-Val de Loire 50

51 Les actions déjà en cours Demande d augmentation du numerus clausus de la PACES Définition de projets pédagogiques pour le 2 cycle dans les hôpitaux du GHT37 Définition d une «politique régionale» de collaborations et engagements réciproques des GHT, du CHRU et de la Faculté de médecine (réunion ARS du 2 novembre 2015) Agrément de structures ambulatoires pour le 3 cycle en urologie, psychiatrie, pédiatrie, rhumatologie, pneumologie (novembre 2015) Création du collégium santé de la région Centre-Val de Loire au premier trimestre 2016 Organisation du 1 er séminaire pluri-formation autour de la périnatalité et des déterminants sociaux à l IFSI de Bourges le 25 avril 2016 Intégration d une représentation des usagers au conseil de Faculté depuis septembre

52 La Faculté de médecine de la région Centre-Val de Loire déjà dans le Pacte Territoire-Santé 2 Engagement 1 : développer des stages des futurs médecins en cabinet de ville Engagement 2 : Faciliter l installation des jeunes médecins dans les territoires fragiles Engagement 3 : favoriser le travail en équipe, notamment dans les territoires ruraux et périurbains Engagement 5 : Augmenter de manière ciblée le numerus clausus régional pour l accès aux études de médecine: +9% à Tours Engagement 6 : augmenter le nombre de médecins libéraux enseignants 52

ARS Aquitaine. Dossier de presse 6 juin 2014

ARS Aquitaine. Dossier de presse 6 juin 2014 ARS Aquitaine Dossier de presse 6 juin 2014 Lutter contre les déserts médicaux en Aquitaine : bilan 2013 et perspectives 2014 1 Le Pacte territoire santé : 3 axes, 12 engagements Changer la formation et

Plus en détail

Le Pacte territoire santé en région Haute-Normandie

Le Pacte territoire santé en région Haute-Normandie Le Pacte territoire santé en région Haute-Normandie Synthèse des réunions des conférences de territoire (Rouen-Elbeuf : 04 mars 2013, Dieppe : 05 mars 2013, Le Havre : 06 mars 2013, Evreux-Vernon : 08

Plus en détail

«Les actions publiques en faveur de l action aux soins de proximité»

«Les actions publiques en faveur de l action aux soins de proximité» «Les actions publiques en faveur de l action aux soins de proximité» Mai 2014 La définition de territoires prioritaires : les espaces d équipes de soins fragiles et sous vigilances Enjeux des espaces d

Plus en détail

«Pacte territoire-santé» : 12 engagements pour un meilleur accès de tous les francs-comtois à des soins de qualité

«Pacte territoire-santé» : 12 engagements pour un meilleur accès de tous les francs-comtois à des soins de qualité «Pacte territoire-santé» : 12 engagements pour un meilleur accès de tous les francs-comtois à des soins de qualité Sommaire Des débats organisés avec les Conseils généraux Quelles suites à ces débats?

Plus en détail

Lutter contre les déserts médicaux et les inégalités d accès aux soins : bilan 2013 et perspectives 2014. Dossier de presse 10 Février 2014

Lutter contre les déserts médicaux et les inégalités d accès aux soins : bilan 2013 et perspectives 2014. Dossier de presse 10 Février 2014 Lutter contre les déserts médicaux et les inégalités d accès aux soins : bilan 2013 et perspectives 2014 Dossier de presse 10 Février 2014 MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ 1 J ai lancé, il

Plus en détail

Le Directeur général de l Agence régionale de santé Centre-Val de Loire,

Le Directeur général de l Agence régionale de santé Centre-Val de Loire, AGENCE REGIONALE DE SANTE CENTRE-VAL DE LOIRE ARRÊTÉ N 2015-OSMS-0109 Portant fixation du cahier des charges relatif à l organisation de la permanence des soins dentaires en région Centre-Val de Loire

Plus en détail

Cahier des charges relatif à l organisation de la permanence des soins dentaires en région Centre-Val de Loire

Cahier des charges relatif à l organisation de la permanence des soins dentaires en région Centre-Val de Loire Cahier des charges relatif à l organisation de la permanence des soins dentaires en région Centre-Val de Loire 1 Visa 1. Le code de la sécurité sociale, notamment les articles L.162-1-7, L.162-9, L.162-14-1

Plus en détail

Maison ou un Pôle de santé

Maison ou un Pôle de santé Les 4 points clés pour créer une Maison ou un Pôle de santé pluri-professionnel De nouveaux modes d exercice coordonné et regroupé : L exercice médical dans les villes et dans les campagnes est aujourd

Plus en détail

SOMMAIRE I. UNE STRUCTURE... 3 II. TROIS MISSIONS... 3. A. Informer...3 B. Représenter...3 C. Défendre...3

SOMMAIRE I. UNE STRUCTURE... 3 II. TROIS MISSIONS... 3. A. Informer...3 B. Représenter...3 C. Défendre...3 Plate-forme de travail de l ISNAR-IMG Juin 2012 286 rue Vendôme 69003 LYON Tél. 04 78 60 01 47 06 73 07 53 00 - Fax 04 78 60 27 14 administration@isnar-img.com - www.isnar-img.com SOMMAIRE I. UNE STRUCTURE...

Plus en détail

1 ère Phase : Diagnostic territorial de santé

1 ère Phase : Diagnostic territorial de santé Rappel : contexte et objectif Mobilisation des élus de la ville du Creusot face au risque de désertification médicale Volonté d élaborer un projet de santé global, mobilisateur, à l échelle du bassin de

Plus en détail

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays Module 2 : Services à la population 2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays réservée : 400 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Développer les solidarités locales et l'accessibilité de tous aux services (Axe

Plus en détail

Cahier des charges Objet :

Cahier des charges Objet : Cahier des charges Objet : Expérimentation de nouveaux modes d organisation des soins destinés à optimiser les parcours de soins des personnes âgées en risque de perte d autonomie en prévenant leur hospitalisation

Plus en détail

Note opérationnelle sur la réponse des réseaux de santé à l appel d offre NMR Juillet Octobre 2010.

Note opérationnelle sur la réponse des réseaux de santé à l appel d offre NMR Juillet Octobre 2010. Note opérationnelle sur la réponse des réseaux de santé à l appel d offre NMR Juillet Octobre 2010. Contexte L expérimentation NMR est organisée depuis 2 ans sous l égide de la Direction Générale de la

Plus en détail

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Expérimentation sur un territoire cible : Baillif - Vieux-Habitants Bouillante Patrice RICHARD, Directeur général de l ARS

Plus en détail

QUELS DANGERS POUR LES

QUELS DANGERS POUR LES RÉUNION D INFORMATION SUR LA LOI DE SANTÉ : QUELS DANGERS POUR LES MÉDECINS LIBÉRAUX? Mercredi 17 décembre 2014 Titre I : Renforcer la prévention et la promotion de la santé Chapitre I Art. 2 à 5 : Soutenir

Plus en détail

CRITERES DE REMPLACEMENT

CRITERES DE REMPLACEMENT ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES - 7 semestres dans des services agréés pour le DES d anatomie et cytologie pathologiques, dont au moins 5 doivent être accomplis dans des services hospitalouniversitaires

Plus en détail

Réunions interprofessionnelles de coordination sur les dossiers complexes

Réunions interprofessionnelles de coordination sur les dossiers complexes Réunions interprofessionnelles de coordination sur les dossiers complexes La MSJB sur un territoire urbain et rural Communauté de communes 90 000 habitants : Cholet 55000 habitants 13 communes périphériques:

Plus en détail

Contribution de la Mutualité Française Centre à la Stratégie Nationale de Santé. Tours

Contribution de la Mutualité Française Centre à la Stratégie Nationale de Santé. Tours Contribution de la Mutualité Française Centre à la Stratégie Nationale de Santé Tours Débat régional du 13 février 2014 Chantier n 1 du programme Gaspar : développer les conventionnements tiers payant

Plus en détail

DE LA PRÉCARITÉ A LA PASS* QUEL PARCOURS???

DE LA PRÉCARITÉ A LA PASS* QUEL PARCOURS??? DE LA PRÉCARITÉ A LA PASS* QUEL PARCOURS??? PASS* Permanence d Accès aux Soins et à la santé ARS CentreVal de Loire PRAPS 2012-2016-Réunion DRJSCS 21/04/2015-Dr ROY DJIDI Daouya DEUX PRÉ - REQUIS Les Inégalités

Plus en détail

Contrat d engagement de service public (CESP) 4 Indemnité forfaitaire de déplacement 5 Bourses d études 6

Contrat d engagement de service public (CESP) 4 Indemnité forfaitaire de déplacement 5 Bourses d études 6 AIDES à l installation et au maintien des professionnels de santé en Auvergne AIDES à l installation et au maintien des professionnels de santé en Auvergne SOMMAIRE 1 ETUDIANT OU INTERNE EN MEDECINE ETUDIANT

Plus en détail

Une mine de compétences internes et externes. Programme de formation continue 2007

Une mine de compétences internes et externes. Programme de formation continue 2007 Institut de Formation en Soins Infirmiers IFSI Institut de Formation d Aides Soignants IFAS Dans l de Montpellier 1146 Avenue du Père Soulas 34295 MONTPELLIER cédex 5 Tél. 04 67 33 88 44 - Fax 04 67 33

Plus en détail

CIRCUIT DU MÉDICAMENT EN CHIRURGIE ET INFORMATISATION : DE LA CONSULTATION D ANESTHÉSIE À LA SORTIE DU PATIENT

CIRCUIT DU MÉDICAMENT EN CHIRURGIE ET INFORMATISATION : DE LA CONSULTATION D ANESTHÉSIE À LA SORTIE DU PATIENT 1 CIRCUIT DU MÉDICAMENT EN CHIRURGIE ET INFORMATISATION : DE LA CONSULTATION D ANESTHÉSIE À LA SORTIE DU PATIENT Dr Bertrand ISAAC Pharmacien Praticien Hospitalier Centre Hospitalier Loire Vendée Océan

Plus en détail

Coordination du parcours du

Coordination du parcours du Coordination du parcours du patient Jeudi 13 octobre 2011 Lyon- Vinatier Docteur Philippe MARISSAL Les enjeux de la coordination des professionnels de santé Coordination des professionnels de santé en

Plus en détail

Le projet stratégique de l Assistance Publique Hôpitaux de Marseille

Le projet stratégique de l Assistance Publique Hôpitaux de Marseille Le projet stratégique de l Assistance Publique Hôpitaux de Marseille 0 L AP-HM un CHU dans son environnement en région PACA 1 3 397 lits et places 2 2 CHU, 33 CH (+ 2 hôpitaux militaires) et 2 centres

Plus en détail

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours lat ransplantation hépatique p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s Contact presse Anne-Karen Nancey - Direction de la communication

Plus en détail

INAUGURATION DU CESU Centre d Enseignement des Soins d Urgence

INAUGURATION DU CESU Centre d Enseignement des Soins d Urgence Centre Hospitalier Universitaire Groupe Hospitalo-Universitaire Carémeau Place du Professeur R. Debré - 30009 Nîmes cedex 9-04 66 68 68 68 www.chu-nimes.fr INAUGURATION DU CESU Centre d Enseignement des

Plus en détail

QUEL RÔLE DONNER À LA TÉLÉMÉDECINE DANS NOTRE SOCIÉTÉ ACTUELLE?

QUEL RÔLE DONNER À LA TÉLÉMÉDECINE DANS NOTRE SOCIÉTÉ ACTUELLE? Séminaire Aristote 12 juin 2013 QUEL RÔLE DONNER À LA TÉLÉMÉDECINE DANS NOTRE SOCIÉTÉ ACTUELLE? Jean-Pierre Blanchère Coordinateur Département «e-santé et domotique» Pôle TES Justifications de la télémédecine

Plus en détail

URPS. La question de l astreinte. Les rendez-vous en urgence. La répartition des professionnels de santé fait régulièrement le buzz

URPS. La question de l astreinte. Les rendez-vous en urgence. La répartition des professionnels de santé fait régulièrement le buzz e 20 12 n 1 - No ve m br Permanence des Soins La question de l astreinte Continuité des Soins Les rendez-vous en urgence Démographie La répartition des professionnels de santé fait régulièrement le buzz

Plus en détail

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Dans son avis de 2012 «L assurance maladie : les options du HCAAM» qui synthétise l ensemble

Plus en détail

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique.

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi NOR : ARRÊTÉ du relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. Le ministre

Plus en détail

Première année commune aux études de santé

Première année commune aux études de santé PACES Première année commune aux études de santé Carte d identité de la formation Formation Première année commune aux études de santé (PACES) : médecine odontologie pharmacie maïeutique Conditions d accès

Plus en détail

Télé-expertise et surveillance médicale à domicile au service de la médecine générale :

Télé-expertise et surveillance médicale à domicile au service de la médecine générale : Télé-expertise et surveillance médicale à domicile au service de la médecine générale : Docteur DARY Patrick, Cardiologue, Praticien Hospitalier Centre Hospitalier de St YRIEIX - Haute Vienne 87500 Situé

Plus en détail

Organisation Locale et prise en charge Addictive. A propos du pôle de santé de Bain-de-Bretagne

Organisation Locale et prise en charge Addictive. A propos du pôle de santé de Bain-de-Bretagne Organisation Locale et prise en charge Addictive A propos du pôle de santé de Bain-de-Bretagne Evolution de la Médecine Changement de Paradigme médecin longtemps guérisseur XIX apparition de la médecine

Plus en détail

BILAN MSPU du Véron 12 rue des roches 37420 Avoine

BILAN MSPU du Véron 12 rue des roches 37420 Avoine BILAN MSPU du Véron 12 rue des roches 37420 Avoine Bilan 2012/2013. Synthèse des actions Préambule : Compte tenu de la taille de la MSPU du Véron, du nombre d acteurs impliqués, les échanges interprofessionnels

Plus en détail

Le Développement Professionnel Continu

Le Développement Professionnel Continu G U I D E P R A T I Q U E Le Développement Professionnel Continu Date arial 18 points Responsable : Viviane BAYAD 03.83.19.22.34 Assistant : Alexandre Laversin 03.83.19.22.09 Le Développement Professionnel

Plus en détail

Les PME à l international en région Centre-Val de Loire 27/01/15

Les PME à l international en région Centre-Val de Loire 27/01/15 Les PME à l international en région Centre-Val de Loire Le partenariat Une étude en partenariat avec Connaître les spécificités des PME exportatrices de la région Centre-Val de Loire 2 Le contexte éléments

Plus en détail

Télémédecine : enjeux, expériences et perspectives. Pr Gilles Berrut CHU de Nantes

Télémédecine : enjeux, expériences et perspectives. Pr Gilles Berrut CHU de Nantes Télémédecine : enjeux, expériences et perspectives Pr Gilles Berrut CHU de Nantes les usages de la télémédecine la téléconsultation la télé expertise la télé assistance la télésurveillance la réponse médicale

Plus en détail

lv. Fiches de présentation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires P.16

lv. Fiches de présentation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires P.16 P.3! " P.7! # $!%& # $!# $ ' (") P.9 *$ (") +,(") a) )! " #$ %$ lv. Fiches de présentation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires P.16 & ' (()# " )2 #% * +,,,- - -$. / 0 ()./ *. 1 - -() * 2+,3+ 1 (.

Plus en détail

INTRODUCTION 2/12. Les pathologies parodontales atteignent la majorité de la population adulte, dont 15% sévèrement.

INTRODUCTION 2/12. Les pathologies parodontales atteignent la majorité de la population adulte, dont 15% sévèrement. SYNTHÈSE INTRODUCTION La santé bucco-dentaire, souvent délaissée par une partie de la population qui considère qu elle n a pas de caractère de gravité ou d urgence et ne fait pas le lien avec l état de

Plus en détail

Région Centre SI PAERPA. Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014

Région Centre SI PAERPA. Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014 Région Centre SI PAERPA Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014 10/04/2014 2 Expérimentation centrée sur le Lochois composée de 8 cantons (97 communes) Population totale: 103 741 hbts Population

Plus en détail

Les aides à l installation. et au maintien des professionnels de santé. Médecins

Les aides à l installation. et au maintien des professionnels de santé. Médecins Les aides à l installation et au maintien des professionnels de santé Médecins Les territoires, en Aquitaine, bénéficiant des aides à l installation de l Assurance maladie et des collectivités territoriales.

Plus en détail

Les problèmes de l accès aux soins en milieux urbains: l expérience de la consultation Jean Guillon

Les problèmes de l accès aux soins en milieux urbains: l expérience de la consultation Jean Guillon Les problèmes de l accès aux soins en milieux urbains: l expérience de la consultation Jean Guillon Dr Adeline Scanvion Praticien Hospitalier au CHU de Nantes CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NANTES

Plus en détail

Devenir acteur de santé

Devenir acteur de santé de cadres de santé d ambulanciers d auxiliaires de puériculture école d infirmiers de bloc opératoire des aides-soignants école d infirmiers anesthésistes Les écoles et instituts de formation aux professions

Plus en détail

SYSTEMES D INFORMATION EN SANTE Journée régionale du 12 janvier 2012 - Blois

SYSTEMES D INFORMATION EN SANTE Journée régionale du 12 janvier 2012 - Blois SYSTEMES D INFORMATION EN SANTE Journée régionale du 12 janvier 2012 - Blois La télémédecine au service des soins de 1 er recours et de l aménagement du territoire dominique.depinoy@acsantis.com Pourquoi

Plus en détail

ww.sanitairesocial sanitairesocial-lo lorrain Ambulancier

ww.sanitairesocial sanitairesocial-lo lorrain Ambulancier www. ww.sanitairesocial sanitairesocial-lo lorrain rraine.fr Ambulancier Définition L ambulancier est un auxiliaire sanitaire pleinement intégré dans la chaîne des soins. En urgence ou sur rendez-vous

Plus en détail

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Maisons de Santé Pluridisciplinaires Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Les maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) visent à offrir à la population, sur un même lieu, un ensemble de

Plus en détail

Document du 11 février 2014. Contacts : Dr. Sophie Dartevelle, Présidente de l UFSBD. sophiedartevelle@ufsbd.fr / 0144907280

Document du 11 février 2014. Contacts : Dr. Sophie Dartevelle, Présidente de l UFSBD. sophiedartevelle@ufsbd.fr / 0144907280 Document du 11 février 2014. Contribution de l Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire à la réflexion préparatoire au projet de loi d adaptation de la société au vieillissement Contacts : Dr. Sophie

Plus en détail

La démarche de diagnostic territorial de la Mutualité Sociale Agricole (MSA)

La démarche de diagnostic territorial de la Mutualité Sociale Agricole (MSA) La démarche de diagnostic territorial de la Mutualité Sociale Agricole (MSA) Colloque Mines ParisTech CGS Santé, 24 juin 2015 www.ccmsa.msanet LA MSA Deuxième régime de protection sociale gère la protection

Plus en détail

Faciliter le parcours des personnes âgées en risque de perte d autonomie : les projets PAERPA

Faciliter le parcours des personnes âgées en risque de perte d autonomie : les projets PAERPA Faciliter le parcours des personnes âgées en risque de perte d autonomie : les projets PAERPA Sommaire Enjeux et objectifs Anticiper une réalité démographique et organiser le parcours de santé autour d

Plus en détail

présente La première édition se déroulera à BELFORT le 25 septembre 2015

présente La première édition se déroulera à BELFORT le 25 septembre 2015 présente Mon cœur en Région La première édition se déroulera à BELFORT le 25 septembre 2015 Cet événement régional sera étendu au plan national avec la participation d une dizaine de régions en 2016 La

Plus en détail

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation Assistant socio-éducatif 4 diplôme d état d assistant de service social 4 formation diplômante sur 3 ans dont 12 mois de stages pratiques 4 accueil, écoute, évaluation, information, orientation des personnes

Plus en détail

ETRE MEDECIN DANS UN ETABLISSEMENT DE SANTE PUBLIC

ETRE MEDECIN DANS UN ETABLISSEMENT DE SANTE PUBLIC ETRE MEDECIN DANS UN ETABLISSEMENT DE SANTE PUBLIC Présentation des modes d exercice hospitalier! Organisation du concours de praticien -------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES 1 TEXTES DE REFERENCE 1.1 Cadre juridique Loi n o 2004-806 du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique, notamment la mesure 72 de son annexe

Plus en détail

FIR. Fonds d Intervention Régional. Le FIR, agir ensemble pour les priorités de santé en Auvergne

FIR. Fonds d Intervention Régional. Le FIR, agir ensemble pour les priorités de santé en Auvergne FIR Fonds d Intervention Régional Le FIR, agir ensemble pour les priorités de santé en Auvergne SOMMAIRE 1 2 3 4 5 6 Les dépenses engagées par thématique L accès aux soins La modernisation, la performance

Plus en détail

Catalogue des formations 2014

Catalogue des formations 2014 Catalogue des formations 2014 Institut de Formation en Soins Infirmiers du Centre Hospitalier de Compiègne Code NAF: 851 A - N SIRET 200 034 650 00040 - N existence: 22.60.02.715.60 Sommaire des formations

Plus en détail

Exigences sociétales et modèle économique

Exigences sociétales et modèle économique Colloque 22 mai Exigences sociétales et modèle économique Alexandre GRENIER Directeur URPS médecins 22 mai 2014 1 Exigences sociétales et modèle économique Les exigences sociétales: Une offre de soins

Plus en détail

UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE. pour développer et pérenniser les centres de santé

UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE. pour développer et pérenniser les centres de santé UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE pour développer et pérenniser les centres de santé LES SOINS DE PREMIERS RECOURS CARACTÉRISTIQUES ET RÔLE DES CENTRES DE SANTÉ Les différentes formes d exercice médical regroupé

Plus en détail

Note relative au schéma bucco-dentaire

Note relative au schéma bucco-dentaire Affaire suivie par : Edmée BERT Service émetteur : Direction de l offre de soins et médico-sociale Courriel : edmee.bert@ars.sante.fr Téléphone : 01 44 02 04 58 Télécopie : 01 44 02 04 05 Note relative

Plus en détail

Les grandes catégories de professionnels de santé

Les grandes catégories de professionnels de santé - Les professions médicales : o Médecin o Chirurgien o Pharmacien o Dentiste o Sage-femme o Vétérinaire - Les auxiliaires médicaux : Les grandes catégories de professionnels de santé o Professions de soin

Plus en détail

Plan Addictions, Organisation des soins et dispositif spécialisé

Plan Addictions, Organisation des soins et dispositif spécialisé Vers un plan National Alcool - Luxembourg - 2012 Plan Addictions, Organisation des soins et dispositif spécialisé Professeur Michel Reynaud Chef du Département de Psychiatrie et d Addictologie de l Hôpital

Plus en détail

- le dépistage des troubles des apprentissages dès le plus jeune age, à l école maternelle et tout au long de la scolarité

- le dépistage des troubles des apprentissages dès le plus jeune age, à l école maternelle et tout au long de la scolarité Congrès de l AEEP Bordeaux 2013- vendredi 29 novembre 2013 Promotion de la santé des élèves : axes de travail actuels dans l académie de Bordeaux Dr Colette Delmas, médecin de santé publique, médecin conseiller

Plus en détail

Pratiques coopératives dans le système de santé : les réseaux

Pratiques coopératives dans le système de santé : les réseaux Pratiques coopératives dans le système de santé : les réseaux Dr Sandrine Hugé Département de médecine générale 1 Quelques clés pour comprendre notre sytème de santé 2 La protection sociale contre la maladie

Plus en détail

Opportunités d installation et d exercice en Ile-de-France S installer en Ile-de-France Soirée du 27 juin 2012

Opportunités d installation et d exercice en Ile-de-France S installer en Ile-de-France Soirée du 27 juin 2012 Opportunités d installation et d exercice en Ile-de-France S installer en Ile-de-France Soirée du 27 juin 2012 Martine HADDAD Secrétaire Générale FHP Ile-de-France SOMMAIRE -LES ETABLISSEMENTS DE SANTE

Plus en détail

ATLAS DEPARTEMENTAL DES PROFESSIONNELS DE LA SANTE

ATLAS DEPARTEMENTAL DES PROFESSIONNELS DE LA SANTE ATLAS DEPARTEMENTAL DES PROFESSIONNELS DE LA SANTE Juin 2012 Quels accès à la santé dans les quartiers prioritaires de Guyane? Philippe DAMIE, Directeur de l Agence Régionale de la Santé (ARS) de Guyane

Plus en détail

L exercice pluriprofessionnel des soins primaires en Maison et Pôle de Santé

L exercice pluriprofessionnel des soins primaires en Maison et Pôle de Santé L exercice pluriprofessionnel des soins primaires en Maison et Pôle de Santé Dr Jean Jacques ANTOINE FEMALOR 14 Juin 2012 METZ 57 1 Déclara'on d intérêts J ai actuellement ou j ai eu au cours des trois

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LES EPREUVES DE SELECTION A L ENTREE EN INSTITUT DE FORMATION

INFORMATIONS SUR LES EPREUVES DE SELECTION A L ENTREE EN INSTITUT DE FORMATION INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS Centre Hospitalier et Universitaire de Dijon 12 Boulevard Maréchal de Lattre de Tassigny BP 77908 21079 DIJON CEDEX 03.80.29.35.02 Site internet : http//: www.ifsidijon.fr

Plus en détail

Plateformes d Appui aux Professionnels de Santé (PAPS) Référents Installation Formation Médicale Initiale à l installation

Plateformes d Appui aux Professionnels de Santé (PAPS) Référents Installation Formation Médicale Initiale à l installation Plateformes d Appui aux Professionnels de Santé (PAPS) Référents Installation Formation Médicale Initiale à l installation Propositions de l ISNAR-IMG Adoptées par le Conseil d Administration Grenoble

Plus en détail

L externat en médecine générale L exemple de Paris V

L externat en médecine générale L exemple de Paris V L externat en médecine générale L exemple de Paris V Mémoire DIU Pédagogie Médicale 2010 Dr Olivier Benainous CCA médecine générale Dr Mirna Salloum Urgentiste 1 Sommaire I. Externat en médecine générale

Plus en détail

Institut Régional de management en santé de l Océan Indien

Institut Régional de management en santé de l Océan Indien LA RÉUNION, TERRE D AVENIR www.regionreunion.com Institut Régional de management en santé de l Océan Indien DOSSIER DE PRESSE 8 DÉCEMBRE 2014 OUVERTURE DE L IRMS-OI EN 2015 Sommaire 3 PRÉSENTATION GÉNÉRALE

Plus en détail

Dossier de presse. Septembre 2015

Dossier de presse. Septembre 2015 Septembre 2015 Contact presse Emilie BALAGUER Responsable communication Mob: 06 18 900 901 Tel: 04 13 427 018 e.balaguer@hopitaleuropeen.fr Hôpital Européen Marseille 6, rue Désirée Clary - 13331 Marseille

Plus en détail

P atients S anté T erritoires

P atients S anté T erritoires H ôpital P atients S anté T erritoires L exercice regroupé dans les services de santé Une action coordonnée des professionnels en faveur des patients De plus en plus de professionnels de santé ont depuis

Plus en détail

AVENIR-SANTE-COMBRAILLES

AVENIR-SANTE-COMBRAILLES AVENIR-SANTE-COMBRAILLES Numéro 5 FEVRIER 2012 EDITO POINT SUR LES PROJETS LOCAUX L actualité concernant la Santé de ce trimestre, a été dominée à l échelle du Pays des Combrailles par les démarches initiées

Plus en détail

Equipe mobile SMES CH Sainte-Anne (Paris)

Equipe mobile SMES CH Sainte-Anne (Paris) Equipe mobile SMES CH Sainte-Anne (Paris) 1. Contexte local Géographie La psychiatrie adulte de l hôpital Sainte-Anne est orientée vers 7 secteurs psychiatriques adultes, que ce soit pour les hospitalisations,

Plus en détail

Contribution de la commission imagerie à la future loi de santé 2014

Contribution de la commission imagerie à la future loi de santé 2014 Contribution de la commission imagerie à la future loi de santé 2014 A l initiative des professionnels de terrain, la FHF a constitué en janvier 2014 une commission imagerie. Composée de médecins et de

Plus en détail

Pôle de compétence en promotion de la santé région Centre en Promotion de la Santé en Région Centre. Salon des formations en promotion de la santé

Pôle de compétence en promotion de la santé région Centre en Promotion de la Santé en Région Centre. Salon des formations en promotion de la santé Fédération Régionale des Acteurs FRAPS Pôle de compétence en promotion de la santé région Centre en Promotion de la Santé en Région Centre Salon des formations en promotion de la santé Mardi 20 janvier

Plus en détail

LA SANTÉ DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ. Agence Régionale de Santé

LA SANTÉ DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ. Agence Régionale de Santé AMÉLIORER LA SANTÉ DE LA POPULATION ET ACCROÎTRE L EFFIcacité DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ Agence Régionale de Santé Une réforme indispensable, les ars pourquoi? Nos dépenses de santé ne cessent d augmenter,

Plus en détail

Référentiel de formation des aides-soignants

Référentiel de formation des aides-soignants Référentiel de formation des aides-soignants Documents de référence La formation Arrêté du 22 octobre 2005 modifié relatif à la formation conduisant au diplôme d Etat d aide-soignant Annexes I : référentiel

Plus en détail

Séminaire Installation

Séminaire Installation Université Claude Bernard Lyon 1 Département de Médecine Générale de Lyon Séminaire Installation Support Théorique Dr Nadir Kellou Dr Xavier Lainé, Dr Marie Flori, Pr Pierre Girier, Pr Yves Zerbib Dr Marion

Plus en détail

Maison de Santé pluridisciplinaire de Pierrefitte

Maison de Santé pluridisciplinaire de Pierrefitte Maison de Santé pluridisciplinaire de Pierrefitte Site des Joncherolles, 43 chemin des joncherolles - Bâtiment H2 Site Jacques Prévert, 129 boulevard Jean Mermoz L association Créa pôle et ses partenaires

Plus en détail

TRANSPORTS. Logo ARS. Réunion départementale d échanges avec les Transporteurs sanitaires. Organisée par l ARS du Centre et la CPAM d Indre et Loire

TRANSPORTS. Logo ARS. Réunion départementale d échanges avec les Transporteurs sanitaires. Organisée par l ARS du Centre et la CPAM d Indre et Loire TRANSPORTS Logo ARS Réunion départementale d échanges avec les Transporteurs Organisée par l ARS du Centre et la CPAM d Indre et Loire SOMMAIRE Les missions de l ARS Les missions de la CPAM Relations et

Plus en détail

TÉLÉMÉDECINE: UN PROJET MÉDICAL DE TERRITOIRE. Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux

TÉLÉMÉDECINE: UN PROJET MÉDICAL DE TERRITOIRE. Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux TÉLÉMÉDECINE: UN PROJET MÉDICAL DE TERRITOIRE Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Télémédecine Contexte: National: loi, décret (définition de 5 actes,

Plus en détail

Hôpital performant et soins de qualité. La rencontre des extrêmes estelle

Hôpital performant et soins de qualité. La rencontre des extrêmes estelle Hôpital performant et soins de qualité. La rencontre des extrêmes estelle possible? 18 octobre 2012 Professeur Philippe KOLH CIO, Directeur du Service des Informations Médico-Economiques CHU de LIEGE Plan

Plus en détail

du SNJMG pour 2015 Plateforme Syndicale I. NATURE DU SYNDICAT

du SNJMG pour 2015 Plateforme Syndicale I. NATURE DU SYNDICAT Plateforme Syndicale du SNJMG pour 2015 Le Bureau souhaitant bénéficier d un mandat clair afin de promouvoir tout au long de l année les valeurs, les idées et les prises de position du syndicat, il a demandé

Plus en détail

Annexes Convention Collective Nationale du 31 octobre 1951 Edition de juin 2014

Annexes Convention Collective Nationale du 31 octobre 1951 Edition de juin 2014 II Annexes 132 133 1 Filière : Logistique Cadres - Regroupement 4.6 2 Filière : Logistique Cadres - Regroupement 4.6 3 Filière : Logistique Cadres - Regroupement 4.6 4 Filière : Logistique Cadres - Regroupement

Plus en détail

MF Maugourd, F. Ellien, P. Paranque Contexte

MF Maugourd, F. Ellien, P. Paranque Contexte Projet de permanence des soins gériatriques en EHPAD dans le sud de l Essonne MF Maugourd, F. Ellien, P. Paranque Contexte Le Sud de l Essonne accueille environ 3000 résidents en Etablissement d Hébergement

Plus en détail

Gestion du risque (GDR)

Gestion du risque (GDR) Région Centre Gestion du risque (GDR) Contexte et enjeux Septembre 2011 La GDR, c est quoi? Cette notion peut être définie comme l ensemble des actions mises en œuvre pour améliorer l efficience du système

Plus en détail

Maison de santé. Définition. Equipes délivrent des soins coordonnés autour d un système d information partagé. Intérêt

Maison de santé. Définition. Equipes délivrent des soins coordonnés autour d un système d information partagé. Intérêt Maison de santé Définition Equipes délivrent des soins coordonnés autour d un système d information partagé Intérêt Gestion des Polypathologies, chroniques, complexité Accessibilité, qualité Attractivité

Plus en détail

Fiche de poste. Corps : AENES ou ITRF Catégorie : A+ Grade : Attaché principal ou IGR Emploi fonctionnel AENSR

Fiche de poste. Corps : AENES ou ITRF Catégorie : A+ Grade : Attaché principal ou IGR Emploi fonctionnel AENSR Fiche de poste 1. Identification du poste Corps : AENES ou ITRF Catégorie : A+ Grade : Attaché principal ou IGR Emploi fonctionnel AENSR UFR, Direction, Service : Faculté de Médecine, 4, rue Kirchleger

Plus en détail

PROJET D ECOLE 2012 2015

PROJET D ECOLE 2012 2015 PROJET D ECOLE 2012 2015 Former les futurs professionnels à l excellence des pratiques de soins Rédaction : P. Lombardo, Directeur des Soins en charge de l IFSI d Annecy IFSI Annecy Projet d Ecole 2012-2015

Plus en détail

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Établissements de santé Droits et accueil des usagers Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Recommandations et indicateurs Préface Faire face aux inégalités de santé qui touchent tout

Plus en détail

Expérimentation des nouveaux modes de rémunération (ENMR) Appel à candidatures 2014 Région Ile-de-France

Expérimentation des nouveaux modes de rémunération (ENMR) Appel à candidatures 2014 Région Ile-de-France Expérimentation des nouveaux modes de rémunération (ENMR) Appel à candidatures 2014 Région Ile-de-France Qu est-ce que l ENMR? Ses enjeux et objectifs principaux Le financement du système de soins constitue

Plus en détail

Les perspectives nationales de la télémédecine Dr Pierre SIMON Président de la Société Française de Télémédecine. InnovSanté, St Denis, 26 mars 2015

Les perspectives nationales de la télémédecine Dr Pierre SIMON Président de la Société Française de Télémédecine. InnovSanté, St Denis, 26 mars 2015 Les perspectives nationales de la télémédecine Dr Pierre SIMON Président de la Société Française de Télémédecine InnovSanté, St Denis, 26 mars 2015 Quand la santé numérique vend du rêve 45 ans 65 ans 85

Plus en détail

La preuve par. Principaux enseignements du bilan des PRT et. du recensement des projets télémédecine 2013

La preuve par. Principaux enseignements du bilan des PRT et. du recensement des projets télémédecine 2013 La preuve par Principaux enseignements du bilan des PRT et du recensement des projets télémédecine 2013 Le recensement Télémédecine 2013 01 Synthèse du recensement Télémédecine 2013 02 Répartition et maturité

Plus en détail

MODIFICATION DU VOLET «PRISE EN CHARGE DES CANCERS» DANS LES VOLETS MEDICAUX DU SROS :

MODIFICATION DU VOLET «PRISE EN CHARGE DES CANCERS» DANS LES VOLETS MEDICAUX DU SROS : MODIFICATION DU VOLET «PRISE EN CHARGE DES CANCERS» DANS LES VOLETS MEDICAUX DU SROS : Le présent document remplace intégralement le volet préexistant. XI. PRISE EN CHARGE DES CANCERS 1. Rappel des objectifs

Plus en détail

Transports sanitaires

Transports sanitaires Observatoire régional de la santé des Pays de la Loire Juillet 2015 www.santepaysdelaloire.com La santé observée dans les Pays de la Loire Transports sanitaires L'essentiel En 2014, 5,6 millions de patients

Plus en détail

DEVENIR MAITRE DE STAGE

DEVENIR MAITRE DE STAGE Maîtres de stages en région Rhône-Alpes Dans la région Rhône-Alpes, en 2014, 719 sur les 5.921 omnipraticiens participent à la formation des étudiants soit dans le cadre du stage chez le praticien, soit

Plus en détail

Assistance à Maîtrise d Ouvrage Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales. Comité de pilotage Dijon, le 05/06/2013

Assistance à Maîtrise d Ouvrage Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales. Comité de pilotage Dijon, le 05/06/2013 Assistance à Maîtrise d Ouvrage Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales Comité de pilotage Dijon, le 05/06/2013 Dijon, le 05/06/2013 Strasbourg Conseil SARL 2013 2 Rappels

Plus en détail

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil. EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.fr REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU SERVICE DE SOINS INFIRMIERS

Plus en détail

Projet de santé. Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale :

Projet de santé. Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale : Projet de santé Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale : Adresse du siège social : Téléphone : Mail : Version : Etablie en date

Plus en détail

«Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins»

«Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins» «Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins» Hélène Fernandez Cadre Supérieur de Santé, Coordinatrice RESOP06 9 Forum SIH 06 EMSP Cannes Grasse Antibes 4 Mars 2010 Palais des Congrès

Plus en détail