Bilan du Pacte Territoire-Santé 1 en région Centre-Val de Loire. Conférence de presse Faculté de médecine de Tours 16 décembre 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bilan du Pacte Territoire-Santé 1 en région Centre-Val de Loire. Conférence de presse Faculté de médecine de Tours 16 décembre 2015"

Transcription

1 Bilan du Pacte Territoire-Santé 1 en région Centre-Val de Loire Conférence de presse Faculté de médecine de Tours 16 décembre

2 Le Pacte Territoire-Santé Objectif : lutter contre les déserts médicaux et améliorer l accès de tous sur l ensemble du territoire à des soins de qualité 12 engagements, articulés autour de 3 objectifs : 1 - Changer la formation et faciliter l installation des jeunes médecins 2 - Transformer les conditions d exercice des professionnels de santé 3 - Investir dans les territoires isolés 2

3 Engagement 1 Pacte Territoire Santé Un stage en médecine générale pour 100 % des étudiants 3

4 100 % des étudiants réalisent un stage en médecine générale. 324 médecins maîtres de stage universitaires en 2015 dans toute la région La faculté de médecine organise régulièrement des formations de maîtres de stages universitaires pour accueillir des étudiants (environ 40 médecins généralistes formés chaque année). 4

5 Engagement 2 Pacte Territoire Santé bourses d engagement de service public d ici

6 Le Contrat d engagement de service public (CESP) Bourse d étude de bruts versée mensuellement aux étudiants ou aux internes de médecine, jusqu à la fin des études En contrepartie, le signataire s engage à exercer ses fonctions, à compter de la fin de sa formation, dans des lieux d exercice spécifiques proposés dans les zones prioritaires définies par l ARS Dispositif CESP ouvert en région Centre-Val de Loire aux spécialités suivantes : médecine générale, pédiatrie, psychiatrie, ORL, dermatologie, ophtalmologie 52 CESP ont été signés en région Centre-Val de Loire (depuis 2010) 6

7 Engagement 3 Pacte Territoire Santé Praticien territorial de médecine générale (PTMG) 7

8 Le dispositif de Praticien territorial de médecine générale (PTMG) Le médecin généraliste signe un contrat de PTMG avec l ARS par lequel il s engage à implanter tout ou partie de son activité dans un territoire fragile, aux tarifs opposables ; en contrepartie, un niveau de rémunération et une protection sociale (arrêt maladie/congé maternité) lui sont garantis pendant 2 ans. Bénéficiaires : médecins généralistes, non encore installés ou installés depuis moins d un an 37 médecins signataires d un contrat PTMG depuis 2013 en région Centre-Val de Loire 8

9 9

10 Engagement 4 Pacte Territoire Santé Un «référentinstallation» unique dans chaque région 10

11 L accompagnement et l aide à l installation des professionnels de santé Un référent Un site Internet Une adresse mail Un numéro de téléphone Réalisation de guides d aide à l installation en région Centre-Val de Loire pour les professionnels de santé libéraux : médecins, infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, orthophonistes, sages-femmes, chirurgiens-dentistes 11

12 Engagement 5 Pacte Territoire Santé Développer le travail en équipe 12

13 Les structures d exercice regroupé ou coordonné Maisons de santé pluridisciplinaires, centres de santé, pôles de santé contribuent à attirer et/ou maintenir les professionnels de santé sur des territoires moins bien pourvus répondent aux nouvelles aspirations des jeunes professionnels de santé qui souhaitent se diriger vers une pratique plus collective, et plus organisée gage d un meilleur équilibre entre vies professionnelle et familiale constituent des lieux de stage adaptés pour accueillir les étudiants et internes en formation 52 MSP en fonctionnement dans la région et 40 en projet 13

14 14

15 La coordination en maison de santé Participation de l ARS Centre-Val de Loire à un projet de formation de coordonnateur ou animateur de regroupements pluri-professionnels de soins primaires Formation diplômante organisée en lien avec l EHESP, la HAS et des représentants des professionnels (Fédération des maisons et des pôles de santé, URPS, experts...) Missions du coordonnateur : gestion administrative, gestion des relations avec les partenaires locaux (EHPAD, hôpitaux ) et institutionnels (ARS et Assurance maladie) «chef d orchestre» de la structure Financement du poste via le règlement arbitral 15

16 Le réglement arbitral Objectif : reconnaissance financière du travail en équipe au sein des MSP, la coordination interne (entre les PS de la structure) et externe (avec les autres acteurs du parcours de soins) Critères d inclusion : - travail en équipe - accès aux soins - structuration du système d information Règlement arbitral pour 2015 en région Centre-Val de Loire 52 structures d exercice regroupé peuvent prétendre au règlement arbitral pour MSP devraient intégrer le dispositif d ici la fin de l année. 16

17 Engagement 6 Pacte Territoire Santé Rapprocher les maisons de santé des universités 17

18 En région Centre-Val de Loire, 2 maisons de santé sont reconnues comme universitaires : MSP d Avoine en Indre-et-Loire avec l implication du Pr Lehr-Drylewicz, professeur des universités en médecine générale MSP de Cheverny en Loir-et-Cher avec l implication du Dr Renoux, maître de conférence des universités en médecine générale 18

19 Engagement 7 Pacte Territoire Santé Développer la télémédecine 19

20 Objectif de la télémédecine : réduire les contraintes géographiques et démographiques en développant des formes innovantes d organisation des soins Équipements de télémédecine en région Centre-Val de Loire (mars 2015) 200 points financés toutes spécialités confondues 118 Téléconsultations de proximité EHPAD 10 Téléconsultations de proximité USA et UHSA 7 Téléconsultations de proximité MSP 19 Coordinations gériatriques 6 Téléneurologie AVC 8 Télédialyses et suivi des greffes rénales 30 Téléconsultations de proximité offreurs 2 Télésurveillances insuffisance cardiaque 20

21 Développement de la télémédecine en région Centre-Val de Loire Financement Investissement sites financés par l ARS - Convention ARS / URPS pour l aide au démarrage des professionnels libéraux - Contribution du CPER au financement des investissements au sein des MSP, des EHPAD et pour la télésurveillance médicale Rémunération des actes (télé-expertise et télé-consultation) - Participation de l ARS à l expérimentation article 36 - Validation du modèle économique et mise en place d un dispositif régional complémentaire dans le cadre du FIR Déploiement et usages Accompagnement des usages par une équipe pluridisciplinaire forte de 10 ETP Montée en charge progressive des usages : connexions et 600 actes entre janvier et octobre

22 Engagement 8 Pacte Territoire Santé Accélérer les transferts de compétences 22

23 Protocoles de coopération entre professionnels de santé 6 protocoles de coopération autorisés par l ARS Centre-Val de Loire Réalisation d échographies par des manipulateurs radio en lieu et place de médecins radiologues Protocole de coopération ASALEE (entre médecin généraliste et infirmière pour le suivi de malades chroniques en secteur libéral) Consultation, décision et prescription de vaccination pour les usagers par une infirmière «experte» en lieu et place d un médecin Réalisation d un bilan visuel par l orthoptiste dans le cadre du renouvellement / adaptation des corrections optiques chez les adultes de 16 à 50 ans et chez les enfants de 6 à 15 ans. Dont 1 protocole élaboré par une équipe d Eure-et-Loir ayant fait l objet d un avis favorable de la Haute autorité de santé (HAS) Adaptation des doses d agent stimulant de l erythropoïèse (ASE) après interprétation du bilan biologique, par une IDE en lieu et place d un médecin néphrologue 23

24 Engagement 9 Garantir un Pacte accès aux soins urgents Territoire en moins de 30 minutes Santé d ici

25 Accès aux soins urgents < 30 mn Région Centre-Val de Loire Déploiement du dispositif des Médecins correspondants du SAMU Interventions de médecins volontaires et formés à l urgence en avant poste des SMUR, sur demande de la régulation médicale et des SAMU - 35 MCS en activité dans la région, dont 3 dans le Cher et 32 dans l Indre Coopération entre services d urgence pour conserver le maillage du territoire et la qualité des prises en charge Signature de conventions de partenariat inter SAMU - Conventions infra régionales - Conventions inter régionales : convention Limousin (Guéret) / Centre-Val de Loire (Châteauroux), convention Bourgogne (Nevers) / Centre-Val de Loire (Bourges) 25

26 Engagement 10 Pacte Territoire Santé Permettre aux professionnels hospitaliers et salariés d appuyer les structures ambulatoires 26

27 Appui des structures ambulatoires En région Centre-Val de Loire, 2 expériences probantes dans l Indre: mise en place de consultations de spécialistes au sein de la MSP d Argenton sur Creuse, grâce à l appui des médecins du Centre hospitalier de Châteauroux dans le Loiret : collaboration entre le Centre hospitalier de Montargis et la commune de Dordives pour l organisation de consultations de médecine générale 27

28 Engagement 11 Pacte Territoire Santé Adapter les hôpitaux de proximité et responsabiliser les centres hospitaliers de niveau régional 28

29 Hôpitaux de proximité Rôle fondamental des hôpitaux locaux dans le parcours de santé des patients et dans la structuration de l offre de soins de proximité Perspectives : mise en place des groupements hospitaliers de territoire (GHT) mise en place de directions communes travail sur les projets médicaux de territoire avec gradation des prises en charge 29

30 Engagement 12 Pacte Territoire Santé Conforter les centres de santé 30

31 Les centres de santé Structures sanitaires de proximité dispensant des soins de premier recours Diversification des conditions d exercice en proposant le salariat Atouts des centres de santé : - réduction des inégalités sociales et territoriales de santé - développement du travail en équipe, de la coopération et de la promotion de la santé - maillage complémentaire aux autres exercices regroupés, particulièrement en milieu urbain Projet de centre de santé pluridisciplinaire à Vierzon dans le Cher, au sein d un quartier prioritaire de la politique de la ville 31

32 Pacte Territoire-Santé 2 en région Centre-Val de Loire 32

33 Le Pacte Territoire-Santé 2 10 engagements organisés autour de 2 axes Axe I: pérenniser et amplifier les actions menées Axe II: innover pour s adapter aux besoins des professionnels et des territoires -Innover par la formation -Innover dans les territoires 33

34 Engagement 1 Développer les stages des futurs médecins en cabinet de ville Ouverture de stages en cabinet de ville, pour les étudiants en 2 ème et 3 ème cycle dans différentes spécialités médicales (gynécologie, ophtalmologie, pédiatrie, dermatologie) Possibilité pour les internes d assurer des gardes dans le cadre de la permanence des soins ambulatoires En région Centre-Val de Loire, ouverture de stages de ville en pédiatrie (Orléans - Tours) et en rhumatologie (Bourges) 34

35 Engagement 2 Faciliter l installation des jeunes médecins dans les territoires fragiles Renforcement de l installation de médecins généralistes ou spécialistes grâce aux contrats de praticien territorial de médecine générale ou ambulatoire (PTMG / PTMA) Poursuite de l attribution de bourses d études dans le cadre du contrat d engagement de service public (CESP) Simplification et mobilisation de l ensemble des dispositifs d aide à l installation Le dispositif PTMA: - congé maternité et paternité - étendu aux spécialistes libéraux 35

36 Engagement 3 Favoriser le travail en équipe, notamment dans les territoires ruraux et périurbains Rémunération d équipe amélioration de la coordination des soins et de l accès aux soins Investissement dans la création ou la rénovation de maisons et de centres de santé dans les quartiers prioritaires de la ville, grâce à un partenariat avec la caisse des dépôts et consignation (CDC) 36

37 Engagement 4 Assurer l accès aux soins urgents en moins de 30 minutes Déploiement des Médecins correspondants du SAMU Amélioration de la complémentarité entre les moyens héliportés de la sécurité civile et les hélismur 37

38 Engagement 5 Augmenter de manière ciblée le numerus clausus régional pour l accès aux études de médecine Augmentation du numerus clausus à hauteur de 131 places au niveau national, dont 20 places à la faculté de médecine de Tours (+9%) 80% des étudiants qui ont réalisé tout leur cursus à la faculté de médecine de Tours s installent en région Centre-Val de Loire 38

39 Engagement 6 Augmenter le nombre de médecins libéraux enseignants Augmentation du nombre de postes de chefs de clinique des universités en médecine générale d ici 2017 Elargissement du statut de chef de clinique aux autres spécialistes libéraux (gynécologie, ophtalmologie, pédiatrie ou dermatologie) En région Centre-Val de Loire, 4 chefs de clinique de médecine générale 39

40 Engagement 7 Soutenir la recherche en soins primaires Mise en place de maisons et centres de santé universitaires Axe de travail partagé entre ARS et Faculté de médecine La recherche en soins primaires est un enjeu majeur pour les patients et les professionnels Facteur de dynamisme, attractivité et qualité des pratiques médicales 40

41 Engagement 8 Mieux accompagner les professionnels de santé dans leur quotidien : un nouveau portail Internet 41

42 Engagement 9 Favoriser l accès à la télémédecine pour les patients chroniques et pour les soins urgents Soutien de la télémédecine en permettant des téléconsultations/téléexpertises pour les patients souffrant d une ALD. Expérimentations sur la télésurveillance des patients atteints de diabète ou pathologies comme l insuffisance cardiaque, rénale ou respiratoire. Déploiement de la télémédecine en EHPAD pour diagnostiquer certaines pathologies clés (ex. troubles cardiovasculaires) Aide à l investissement matériel et organisationnel en EHPAD, maison et centre de santé 42

43 Engagement 10 Soutenir une organisation des soins de ville adaptée à chaque territoire et à chaque patient Soutien des initiatives des professionnels de santé pour prendre en charge une population à l échelle d un territoire : - Mise en place d équipes de soins primaires organisées autour des médecins généralistes - Constitution de communautés professionnelles territoriales de santé : coordinations renforcées pour améliorer le parcours de santé des patients chroniques, des personnes en situation de précarité sociale, de handicap et de perte d autonomie. Accompagnement financier des médecins libéraux pour garantir une prise en charge des patients sans rendez-vous aux horaires d ouverture des cabinets Nouveaux outils pour le parcours de santé aux patients chroniques ou complexes - Généralisation des parcours de santé des personnes âgées (PAERPA) - Mise en place des plateformes territoriales d appui - Déploiement du protocole ASALEE 43

44 La Faculté de médecine de la région Centre-Val de Loire engagée dans son rôle social Dans le cadre du Pacte Territoire-Santé Et au delà! 44

45 La formation à la Faculté de médecine de la région Centre-Val de Loire Les enjeux pour le territoire La région Centre-Val de Loire dernière en termes de démographie médicale Faible ratio numerus clausus de la PACES (première année commune aux études de santé)/nombre de bacheliers de l académie Des données d installation en région Centre-Val de Loire à prendre en compte : - 80 % des étudiants intégralement formés au sein de la faculté de médecine de la région Centre-Val de Loire s installent en région Centre-Val de Loire - moins de 50 % des étudiants venus en région Centre-Val de Loire pour leur 3 cycle (internat) s installent en région Centre-Val de Loire 45

46 UN LEITMOTIV La Faculté de médecine à Tours Est la Faculté de médecine de la Région Centre-Val de Loire N est pas la Faculté de médecine de Tours 46

47 La Faculté de médecine de la région Centre-Val de Loire engagée dans le Pacte Territoire-Santé 1 Engagement 1 : un stage en médecine générale pour 100 % des étudiants Engagement 2 : bourses d engagement de service public d ici 2017 Engagement 5 : développer le travail en équipe Engagement 6 : rapprocher les maisons de santé des universités Engagement 10 : permettre aux professionnels hospitaliers et salariés d appuyer les structures ambulatoires Engagement 11 : adapter les hôpitaux de proximité et responsabiliser les centres hospitaliers de niveau régional à l égard de leur territoire 47

48 La méthode adoptée pour relever les enjeux le séminaire du 12 juin 2015 Organisé sous l égide de la Conférence Internationale des Doyens de Médecine d Expression Française (CIDMEF) Conjointement par la région Centre-Val de Loire, l ARS et la Faculté de médecine de la région Centre-Val de Loire Avec la participation - Des directeurs généraux et des présidents de CME des hôpitaux - De représentants de la FHP - Des élus (présidents de conseils départementaux, maires) - De l ordre des médecins - De l Union régionale des professions de santé (URPS) - De représentants du collectif inter associatif sur la santé (CISS) - D enseignants, étudiants, maîtres de stage universitaires 48

49 Les pistes identifiées à l issue du séminaire du 12 Juin 2015 (1) Augmentation du numerus clausus de la PACES Organisation de liens entre les futures GHT et la faculté de médecine/chru Ouverture de terrains de stage pour le 2 cycle dans GHT37, hors CHRU Multiplication des SASPAS dans le 3 cycle de médecine générale (actuellement 70 %) Universitarisation d au moins une maison de santé pluridisciplinaire (MSP) par département, à proximité de l hôpital tête de pont du GHT Projection de 1 à 2 chefs de clinique de médecine générale dans chaque département, dans ces MSP universitarisées Multiplication du nombre de maîtres de stage universitaires en médecine générale (objectif : passer de 32 à 400 en 4 ans) Promotion du CESP par l ARS et la Faculté de médecine Organisation de liens entre les étudiants ayant contracté un engagement de service public (CESP) et les territoires 49

50 Les pistes identifiées à l issue du séminaire du 12 Juin 2015 (2) Ouverture de stages ambulatoires dans les spécialités hors médecine générale Projet d un collégium santé fédérant toutes les formations en santé de la région Centre-Val de Loire (universités de Tours et d Orléans, CHRU de Tours et CHR d Orléans) Organisation au sein des 13 IFSI de la région de séminaires pluri formations (médecine, pharmacie, kinésithérapie, psychomotricité, ergothérapie, infirmière, maïeutique ) autour du handicap et des déterminants de santé Intégration d une représentation des usagers au conseil de la Faculté de médecine de la région Centre-Val de Loire 50

51 Les actions déjà en cours Demande d augmentation du numerus clausus de la PACES Définition de projets pédagogiques pour le 2 cycle dans les hôpitaux du GHT37 Définition d une «politique régionale» de collaborations et engagements réciproques des GHT, du CHRU et de la Faculté de médecine (réunion ARS du 2 novembre 2015) Agrément de structures ambulatoires pour le 3 cycle en urologie, psychiatrie, pédiatrie, rhumatologie, pneumologie (novembre 2015) Création du collégium santé de la région Centre-Val de Loire au premier trimestre 2016 Organisation du 1 er séminaire pluri-formation autour de la périnatalité et des déterminants sociaux à l IFSI de Bourges le 25 avril 2016 Intégration d une représentation des usagers au conseil de Faculté depuis septembre

52 La Faculté de médecine de la région Centre-Val de Loire déjà dans le Pacte Territoire-Santé 2 Engagement 1 : développer des stages des futurs médecins en cabinet de ville Engagement 2 : Faciliter l installation des jeunes médecins dans les territoires fragiles Engagement 3 : favoriser le travail en équipe, notamment dans les territoires ruraux et périurbains Engagement 5 : Augmenter de manière ciblée le numerus clausus régional pour l accès aux études de médecine: +9% à Tours Engagement 6 : augmenter le nombre de médecins libéraux enseignants 52

Dossier de Presse. Mercredi 10 juillet 2013

Dossier de Presse. Mercredi 10 juillet 2013 Dossier de Presse Mercredi 10 juillet 2013 Pacte territoire santé Provence-Alpes-Côte d Azur Un pacte, pour quoi faire? Le pacte territoire santé vise à garantir et à renforcer l accès aux soins, en particulier

Plus en détail

12 engagements pour lutter contre les déserts médicaux

12 engagements pour lutter contre les déserts médicaux 12 engagements g g pour lutter contre les déserts médicaux 1 pacte, 3 objectifs, 12 engagements Changer la formation et faciliter l installation des jeunes médecins engagement 1 Un stage en médecine générale

Plus en détail

territ Contact : Ministère Bureau.scf

territ Contact : Ministère Bureau.scf Le «Pacte Bureau.scf territ oire-santé» Pour lutter contre les déserts médicaux 13 décembree 2012 DOSSIER DE PRESS SE Contact : Ministère des Affaires sociales et de la santé 01 40 56 60 65 Communiqué

Plus en détail

PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011

PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011 PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011 1 INTRODUCTION L accès aux soins de premier recours est une des composantes majeures du droit fondamental à la santé.

Plus en détail

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Maisons de Santé Pluridisciplinaires Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Les maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) visent à offrir à la population, sur un même lieu, un ensemble de

Plus en détail

Le Pacte territoire santé en région Haute-Normandie

Le Pacte territoire santé en région Haute-Normandie Le Pacte territoire santé en région Haute-Normandie Synthèse des réunions des conférences de territoire (Rouen-Elbeuf : 04 mars 2013, Dieppe : 05 mars 2013, Le Havre : 06 mars 2013, Evreux-Vernon : 08

Plus en détail

Projet de loi relatif à la santé

Projet de loi relatif à la santé Projet de loi relatif à la santé Synthèse des dispositions du projet de loi Le projet de loi de santé déposé le 15 octobre 2014 sur le bureau de l Assemblée nationale comporte 5 titres et 57 articles.

Plus en détail

Préparation du projet de loi «Patients, santé, territoire» DDGOS/DAS/DPREV 1

Préparation du projet de loi «Patients, santé, territoire» DDGOS/DAS/DPREV 1 Préparation du projet de loi «Patients, santé, territoire» DDGOS/DAS/DPREV 1 4 Missions pour moderniser le système de santé 4 missions ont été commanditées par le gouvernement et menées avec l appui du

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Rennes le 5 juillet 2016

DOSSIER DE PRESSE Rennes le 5 juillet 2016 DOSSIER DE PRESSE Rennes le 5 juillet 2016 Groupement Hospitalier de Territoire - Haute Bretagne : 11 établissements publics de santé engagés au service de la population Jeudi 30 juin, la convention constitutive

Plus en détail

«Les actions publiques en faveur de l action aux soins de proximité»

«Les actions publiques en faveur de l action aux soins de proximité» «Les actions publiques en faveur de l action aux soins de proximité» Mai 2014 La définition de territoires prioritaires : les espaces d équipes de soins fragiles et sous vigilances Enjeux des espaces d

Plus en détail

DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE

DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE Date de dépôt des candidatures : 1 er juillet 30 septembre 2014 1 er janvier 31 mars 2015 APPEL A PROJETS DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE Cahier des charges

Plus en détail

L exercice coordonné en soins de 1 er recours en Bourgogne

L exercice coordonné en soins de 1 er recours en Bourgogne L exercice coordonné en soins de 1 er recours en Bourgogne 1 Stratégie régionale de l Agence Pourquoi un référentiel? Consolider l offre de santé coordonnée déjà en place Impulser et développer l exercice

Plus en détail

Le Directeur général de l Agence régionale de santé Centre-Val de Loire,

Le Directeur général de l Agence régionale de santé Centre-Val de Loire, AGENCE REGIONALE DE SANTE CENTRE-VAL DE LOIRE ARRÊTÉ N 2015-OSMS-211 Portant rectification d erreur matérielle relevée dans l arrêté n 2015-OSMS-0109 relatif à l organisation de la permanence des soins

Plus en détail

Projet de santé de la MSP du Véron 2014

Projet de santé de la MSP du Véron 2014 Projet de santé de la MSP du Véron 2014 Préambule «La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.»(oms 1946)

Plus en détail

État des lieux des médecins coordonnateurs d EHPAD en zones fragiles dans la région des Pays de la Loire

État des lieux des médecins coordonnateurs d EHPAD en zones fragiles dans la région des Pays de la Loire 2014 État des lieux des médecins coordonnateurs d EHPAD en zones fragiles dans la région des Pays de la Loire Avec le soutien de l ARS Pays de la Loire et le financement du FIR REMERCIEMENTS L URPS Médecins

Plus en détail

PÔLE SANTÉ PLURI PROFESSIONNEL PAYS DE CONDÉ

PÔLE SANTÉ PLURI PROFESSIONNEL PAYS DE CONDÉ DOSSIER DE PRESSE PÔLE SANTÉ PLURI PROFESSIONNEL PAYS DE CONDÉ CONDÉ SUR L ESCAUT POSE DE LA PREMIÈRE PIERRE 7 NOVEMBRE 2015 Contact presse : Sandrine DUPUIS-KEMPA 06 43 14 87 91 / 03 27 09 63 16 sdupuis@valenciennes-metropole.fr

Plus en détail

L approche territoriale pour répondre à la demande et à l organisation des soins de premier recours

L approche territoriale pour répondre à la demande et à l organisation des soins de premier recours Direction adjointe de l'offre ambulatoire et de la coordination des acteurs Pôle organisation des soins Juin 2012 Affaire suivie par : Arnaud GANNE L approche territoriale pour répondre à la demande et

Plus en détail

Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées. Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012

Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées. Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012 Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012 Le schéma: outil de planification Document opposable, adopté pour 5 ans par le Conseil

Plus en détail

Les maisons de santé de proximité en Languedoc-Roussillon

Les maisons de santé de proximité en Languedoc-Roussillon Les maisons de santé de proximité en Languedoc-Roussillon Signature de la convention régionale relative aux maisons de santé de proximité Mercredi 16 juillet 2008 Georges Frêche, Président de la Région

Plus en détail

Projet de Loi de Santé. Réunion d'information. Caen jeudi 11 décembre

Projet de Loi de Santé. Réunion d'information. Caen jeudi 11 décembre Projet de Loi de Santé Réunion d'information Caen jeudi 11 décembre 1 Avec le soutien de l ensemble des syndicats et représentants de la médecine libérale en Basse-Normandie 2 57 articles dont la plupart

Plus en détail

Evolution des structures de formation, un enjeu pour l avenir. Martine SOMMELETTE Présidente CEFIEC

Evolution des structures de formation, un enjeu pour l avenir. Martine SOMMELETTE Présidente CEFIEC Evolution des structures de formation, un enjeu pour l avenir Martine SOMMELETTE Présidente CEFIEC Des éléments de réflexion préalable Profession d infirmier et d infirmière Spécifique du domaine de la

Plus en détail

Lien hôpital ville. - douleur chronique

Lien hôpital ville. - douleur chronique Lien hôpital ville - douleur chronique 1 ere année Cette labellisation vise à distinguer des expériences exemplaires et des projets innovants traduisant l'engagement dans la promotion des droits des patients.

Plus en détail

Cahier des charges. Expérimentation de tutorat des étudiants en soins infirmiers dans les cabinets d infirmiers libéraux

Cahier des charges. Expérimentation de tutorat des étudiants en soins infirmiers dans les cabinets d infirmiers libéraux Cahier des charges Expérimentation de tutorat des étudiants en soins infirmiers dans les cabinets d infirmiers libéraux Sommaire I. Contexte et objectifs de l expérimentation...3 II. Critères d éligibilité...3

Plus en détail

Filières et réseaux de gériatrie. Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca

Filières et réseaux de gériatrie. Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca Filières et réseaux de gériatrie Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca Population âgée en forte augmentation Augmentation de l espérance de vie à

Plus en détail

Le contrat de praticien territorial de médecine générale

Le contrat de praticien territorial de médecine générale récemment ou bientôt installés? Le contrat de praticien territorial de médecine générale Comment ça marche? Guide pratique PRATICIEN TERRITORIAL DE MÉDECINE GÉNÉRALE Le dispositif de Praticien Territorial

Plus en détail

LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES. Jean-Marc DAUBOS Directeur CH Crest et CH Die

LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES. Jean-Marc DAUBOS Directeur CH Crest et CH Die LES RENCONTRES DU MANAGEMENT Jean-Marc DAUBOS Directeur CH Crest et CH Die Dr Florence TARPIN-LYONNET Chef de Pôle des activités de soins et d Hospitalisation à Domicile CH Crest Présidente CME Retour

Plus en détail

CRÉATION D UNE MAISON DES SPÉCIALISTES À NEVERS

CRÉATION D UNE MAISON DES SPÉCIALISTES À NEVERS MÉDECINE DE SPÉCIALITÉ CLINIQUE DE PROXIMITÉ DANS LA NIÈVRE CRÉATION D UNE MAISON DES SPÉCIALISTES À NEVERS DOCTEUR PATRICK BOUILLOT ENDOCRINOLOGUE NEVERS VICE-PRÉSIDENT DE L URPS-MÉDECINS LIBÉRAUX DE

Plus en détail

Plan départemental en faveur de la démographie médicale en Seine-et-Marne

Plan départemental en faveur de la démographie médicale en Seine-et-Marne Plan départemental en faveur de la démographie médicale en Seine-et-Marne 10 mars 2009 www.seine-et-marne.fr PLAN DÉPARTEMENTAL EN FAVEUR DE LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN SEINE-ET-MARNE Entre : L Etat représenté

Plus en détail

Rencontre Inter-Régionale organisée par l ASIP Santé

Rencontre Inter-Régionale organisée par l ASIP Santé Rencontre Inter-Régionale organisée par l ASIP Santé Télémédecine: Point sur les travaux relatifs aux expérimentations (Art.36 LFSS 2014) Jeudi 2 octobre 2014 SOMMAIRE 1. Enjeux et constats 2. Les expérimentations

Plus en détail

Positionnement de la FHF vis-à-vis des écoles de formation paramédicale

Positionnement de la FHF vis-à-vis des écoles de formation paramédicale Positionnement de la FHF vis-à-vis des écoles de formation paramédicale Rappel du cadre règlementaire - La loi n 2004-809 du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales a décentralisé

Plus en détail

Recommandations pour le projet de santé et règlement intérieur des centres de santé

Recommandations pour le projet de santé et règlement intérieur des centres de santé Recommandations pour le projet de santé et règlement intérieur des centres de santé L article L 6323-1 du CSP impose aux centres de santé de se doter d un projet de santé incluant des dispositions tendant

Plus en détail

GUIDE DES AIDES AUX MéDECINS EN PICARDIE

GUIDE DES AIDES AUX MéDECINS EN PICARDIE GUIDE DES AIDES AUX MéDECINS EN PICARDIE Sommaire 4 - Guide de lecture 5 - Je suis étudiant, interne, ou en post-internat 6 - Contrat d engagement de service public (CESP) 7 - Indemnité forfaitaire de

Plus en détail

L Institut de formation des professions de santé ouvre ses portes au public le 24 janvier 2015

L Institut de formation des professions de santé ouvre ses portes au public le 24 janvier 2015 Communiqué de presse, le 7 janvier 2014 L Institut de formation des professions de santé ouvre ses portes au public le 24 janvier 2015 L Institut de Formation des Professions de Santé du CHRU de Tours

Plus en détail

PROFESSIONNELS DE SANTÉ? EN COLLABORATION AVEC L ONDPS SYNTHÈSE

PROFESSIONNELS DE SANTÉ? EN COLLABORATION AVEC L ONDPS SYNTHÈSE DÉLÉGATION, TRANSFERTS, NOUVEAUX MÉTIERS COMMENT FAVORISER DES FORMES NOUVELLES DE COOPÉRATION ENTRE PROFESSIONNELS DE SANTÉ? RECOMMANDATION HAS EN COLLABORATION AVEC L ONDPS SYNTHÈSE 1. INTRODUCTION 1.1.

Plus en détail

Premier partenariat. Agence régionale de santé Ile-de-France. URPS médecins Ile-de-France

Premier partenariat. Agence régionale de santé Ile-de-France. URPS médecins Ile-de-France 1 Premier partenariat Agence régionale de santé Ile-de-France & URPS médecins Ile-de-France Claude EVIN- Directeur Général de l ARS Ile-de-France Bruno SILBERMAN - Président de l URPS médecins Ile-de-France

Plus en détail

Médecin Coordonnateur en EHPAD Le 6 Juin 2015

Médecin Coordonnateur en EHPAD Le 6 Juin 2015 Dr Corinne PLESSIS EHPAD «Les Pommeris» VALLIERES LES GRANDES et MDPH Dr Séverine DURIN EHPAD du Pays Vendômois et CH VENDOME Médecin Coordonnateur en EHPAD Le 6 Juin 2015 Dr PLESSIS - Dr DURIN Journée

Plus en détail

Troisième COPIL PAERPA. Mardi 16 décembre 2014 14h30 16h30

Troisième COPIL PAERPA. Mardi 16 décembre 2014 14h30 16h30 Troisième COPIL PAERPA Mardi 16 décembre 2014 14h30 16h30 Troisième COPIL PAERPA 16 décembre 2014 Ordre du jour Introduction Gilles Echardour, Délégué territorial de Paris Les actions PAERPA 1. Conventionnements

Plus en détail

ASALEE, une prise en charge en équipe

ASALEE, une prise en charge en équipe PRÉSENTATION DU PROTOCOLE Octobre 2015 ASALEE, une prise en charge en équipe Médecin généraliste & Infirmière Déléguée à la Santé Publique (IDSP) au sein du cabinet 1. Les médecins identifient avec les

Plus en détail

Actualité sur le 3e Plan Alzheimer 2008-2012

Actualité sur le 3e Plan Alzheimer 2008-2012 Uzès 21.9.2009 Actualité sur le 3e Plan Alzheimer 2008-2012 Dr Denise STRUBEL Centre de Gérontologie CHU Nîmes Le 3e plan Alzheimer (2008-2012) Proposition de 44 mesures selon 11 objectifs et 3 axes Axe

Plus en détail

Compte-rendu du 2 ème BUREAU TACTIQUE PAERPA-MAIA Le 11 février 2014, à Tours 14h30

Compte-rendu du 2 ème BUREAU TACTIQUE PAERPA-MAIA Le 11 février 2014, à Tours 14h30 Compte-rendu du 2 ème BUREAU TACTIQUE PAERPA-MAIA Le 11 février 2014, à Tours 14h30 Participants : cf. annexe 1 Mme Estel QUERAL, chef de projet PAERPA, ouvre la séance en remerciant l ensemble des partenaires

Plus en détail

Galerie sainte Geneviève, porte 3 niveau 1

Galerie sainte Geneviève, porte 3 niveau 1 Pôle UBAAR : urgences, bloc, ambulatoire, anesthésie et réanimation Hôpital de jour pluridisciplinaire (Livret réalisé par l équipe d infirmières de médecine, validé par le cadre) Galerie sainte Geneviève,

Plus en détail

Amélioration de la qualité et sécurité de la prise en charge médicamenteuse dans les EHPAD

Amélioration de la qualité et sécurité de la prise en charge médicamenteuse dans les EHPAD Amélioration de la qualité et sécurité de la prise en charge médicamenteuse dans les EHPAD Rôle de l OMEDIT Bertrice LOULIERE OMEDIT Aquitaine 1 1. Présentation et missions de l OMEDIT 2 L Observatoire

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS RELEVANT DE L OFFRE DE 1 ER RECOURS

FOIRE AUX QUESTIONS RELEVANT DE L OFFRE DE 1 ER RECOURS 1. Pôle d attractivité 1.1. Qu'est-ce qu'un pôle d'attractivité? Il s'agit d'une notion développée par le groupe territoire au cours des travaux qu'il a conduit en 2009/2010. Dans le cadre des travaux

Plus en détail

Inauguration de la Résidence Mutualiste Bellevue

Inauguration de la Résidence Mutualiste Bellevue DOSSIER DE PRESSE le 14 décembre 2015 Inauguration de la Résidence Mutualiste Bellevue Dans le cadre du Gérontopôle Régional de Saint-Etienne et pour répondre aux besoins croissants de prise en charge

Plus en détail

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales Groupe de travail 4.1 : Universitarisation des formations paramédicales et de sages-femmes Dijon, le jeudi 14 mars 2013 Personnes

Plus en détail

SYNTHESE. AXE 1. Informer le patient, lui permettre d être au cœur des décisions qui le concernent

SYNTHESE. AXE 1. Informer le patient, lui permettre d être au cœur des décisions qui le concernent PLAN NATIONAL 2015-2018 pour le développement des soins palliatifs et l accompagnement en fin de vie SYNTHESE RAPPEL DES 4 AXES AXE 1. Informer le patient, lui permettre d être au cœur des décisions qui

Plus en détail

QUELS DANGERS POUR LES

QUELS DANGERS POUR LES RÉUNION D INFORMATION SUR LA LOI DE SANTÉ : QUELS DANGERS POUR LES MÉDECINS LIBÉRAUX? Mercredi 17 décembre 2014 Titre I : Renforcer la prévention et la promotion de la santé Chapitre I Art. 2 à 5 : Soutenir

Plus en détail

Montmorillon sous-préfecture du département de la Vienne territoire typiquement rural 40 000 habitants

Montmorillon sous-préfecture du département de la Vienne territoire typiquement rural 40 000 habitants Montmorillon, sous-préfecture du département de la Vienne compte un peu moins de 7 000 habitants et s intègre au sein d un territoire typiquement rural qu est le Pays Montmorillonnais, territoire considéré

Plus en détail

CE QU IL FAUT SAVOIR. Janvier 2012 1

CE QU IL FAUT SAVOIR. Janvier 2012 1 QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES «EXPERIMENTATION DE NOUVEAUX MODES D ORGANISATIONS DES SOINS DESTINES A OPTIMISER LES PARCOURS DE SOINS DES PERSONNES AGEES EN RISQUE DE PERTE D AUTONOMIE»

Plus en détail

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020.

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. 2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. Mesdames, Messieurs, Projet de délibération Exposé des motifs Fin 2015, grâce à l effort

Plus en détail

Guide d aide à la préparation de l organisation des soins en situations sanitaires exceptionnelles. Document de travail DUS

Guide d aide à la préparation de l organisation des soins en situations sanitaires exceptionnelles. Document de travail DUS Guide d aide à la préparation de l organisation des soins en situations sanitaires exceptionnelles Document de travail DUS Objectifs Se préparer à la gestion d une SSE susceptible «d engendrer une augmentation

Plus en détail

Centre Hospitalier d Antibes Juan-Les-Pins

Centre Hospitalier d Antibes Juan-Les-Pins Centre Hospitalier d Antibes Juan-Les-Pins Inauguration de l extension 6 JUILLET 2015 À 12h00 AU CŒUR DE LA SANTE DE SON TERRITOIRE, LE CENTRE HOSPITALIER D ANTIBES SE DONNE UN NOUVEAU VISAGE SOMMAIRE

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE. Intitulé du rapport : les formations sanitaires et sociales en Ile-de-France : enjeux et perspectives

NOTE DE CADRAGE. Intitulé du rapport : les formations sanitaires et sociales en Ile-de-France : enjeux et perspectives NOTE DE CADRAGE Commission : Santé, solidarité et affaires sociales Président : Micheline BERNARD-HARLAUT Rapporteurs : Jean-Pierre BURNIER et Gauthier DOT Arrêtée par la commission le : 14 octobre 2014

Plus en détail

FICHE 1 IDENTIFICATION ET DESCRIPTION DU SERVICE, UNITE OU POLE

FICHE 1 IDENTIFICATION ET DESCRIPTION DU SERVICE, UNITE OU POLE FICHE 1 IDENTIFICATION ET DESCRIPTION DU SERVICE, UNITE OU POLE INTITULE Intitulé du service, de l unité : EHPAD Marcel Jacquelinet Pôle : Personnes âgées Adresse postale :65 route de Dijon 21604 LONGVIC

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau de la démographie et des formations

Plus en détail

Liste des actions et activités soumises à l appel à candidatures

Liste des actions et activités soumises à l appel à candidatures Liste des actions et activités soumises à l appel à candidatures Action 1 : Améliorer l accessibilité à l offre de soins pour les personnes âgées et personnes en situation de handicap isolées notamment

Plus en détail

GUIDE DES AIDES À L INSTALLATION ET À L EXERCICE DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ

GUIDE DES AIDES À L INSTALLATION ET À L EXERCICE DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ avril 2015 GUIDE DES AIDES À L INSTALLATION ET À L EXERCICE DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ Médecins - Infirmiers Masseurs-Kinésithérapeutes Sages Femmes - Orthophonistes Chirurgiens-Dentistes 1 Médecins

Plus en détail

Parcours de santé des personnes âgées en situation de fragilité

Parcours de santé des personnes âgées en situation de fragilité Parcours de santé des personnes âgées en situation de fragilité Personnes âgées en risque de perte d autonomie (PAERPA) Claude JEANDEL Pôle de gérontologie CHU Montpellier Université Montpellier Inserm

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Groupement de coopération sanitaire entre l Hôpital d Instruction des Armées (HIA) Val-de-Grâce et le Groupe Hospitalier Cochin-Broca-Hôtel-Dieu de l AP-HP Le Groupement de coopération

Plus en détail

Médecins. La santé observée. dans les Pays de la Loire

Médecins. La santé observée. dans les Pays de la Loire Observatoire régional de la santé des Pays de la Loire Mars 2015 www.santepaysdelaloire.com La santé observée dans les Pays de la Loire Médecins L'essentiel Au 1er janvier 2014, la France compte 219 800

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Forum Poitou-Charentes. Organiser les soins autour du patient et en garantir l égal accès : la révolution du 1 er recours

DOSSIER DE PRESSE. Forum Poitou-Charentes. Organiser les soins autour du patient et en garantir l égal accès : la révolution du 1 er recours DOSSIER DE PRESSE Forum Poitou-Charentes Jeudi 23 janvier 2014 Poitiers Organiser les soins autour du patient et en garantir l égal accès : la révolution du 1 er recours 0 Sommaire Programme Introduction

Plus en détail

inésithérapeutes En région Centre

inésithérapeutes En région Centre Les masseur asseurs-kinésithérapeute inésithérapeutes En région Centre La profession en quelques mots «La profession de masseur-kinésithérapeute consiste à pratiquer habituellement le massage et la gymnastique

Plus en détail

DES de Médecine Générale. Pr J.HELENE-PELAGE Coordonnateur Médecine Générale

DES de Médecine Générale. Pr J.HELENE-PELAGE Coordonnateur Médecine Générale DES de Médecine Générale Pr J.HELENE-PELAGE Coordonnateur Médecine Générale Contexte particulier Université multi-sites Environnement insulaire et continental Contexte culturel diversifié Une offre de

Plus en détail

Le secteur spécialisé «assuétudes» wallon et la Réforme des soins en santé mentale

Le secteur spécialisé «assuétudes» wallon et la Réforme des soins en santé mentale Le secteur spécialisé «assuétudes» wallon et la Réforme des soins en santé mentale 1 L offre de soins en santé mentale dans l accord gouvernemental L accord gouvernemental du 9 octobre 2014 prévoit en

Plus en détail

EMERGENCE DE L EXPERTISE CLINIQUE EN FRANCE

EMERGENCE DE L EXPERTISE CLINIQUE EN FRANCE EMERGENCE DE L EXPERTISE CLINIQUE EN FRANCE Modèles et Orientations? Mireille Saint Etienne Valenciennes novembre 2014 Genèse Emergence de la clinique USA/Canada 1943 : Francis REITER, lance l idée aux

Plus en détail

LA SANTE EN TARENTAISE (Savoie) Enjeux, orientations et plans d actions pour une offre adaptée aux besoins des populations

LA SANTE EN TARENTAISE (Savoie) Enjeux, orientations et plans d actions pour une offre adaptée aux besoins des populations Vendredi 6 juin 2014 LA SANTE EN TARENTAISE (Savoie) Enjeux, orientations et plans d actions pour une offre adaptée aux besoins des populations Le territoire du projet page 2 La population concernée page

Plus en détail

ANNE BATTUT SAGE-FEMME, PARIS

ANNE BATTUT SAGE-FEMME, PARIS ANNE BATTUT SAGE-FEMME, PARIS «D É C L A R E N E P A S A V O I R D I N T É R Ê T D I R E C T O U I N D I R E C T ( F I N A N C I E R O U E N N A T U R E ) A V E C U N O R G A N I S M E P R I V É, I N D

Plus en détail

Note créée le 20/03/2014

Note créée le 20/03/2014 Note créée le 20/03/2014 Les expérimentations PAERPA SOMMAIRE A. Le contexte B. Les objectifs C. La mise en œuvre D. Les modalités de financement E. Les dispositifs de coordination F. L évaluation G. Les

Plus en détail

L Atelier Santé Ville à Rennes

L Atelier Santé Ville à Rennes L Atelier Santé Ville à Rennes Fort d une dynamique historique de travail autour des enjeux de santé, la Ville de Rennes dispose d un atelier santé ville depuis 2006. L ASV est porté par la Direction Santé

Plus en détail

Professionnel de santé ou étudiant... Je m installe en Auvergne

Professionnel de santé ou étudiant... Je m installe en Auvergne Professionnel de santé ou étudiant...... Je m installe en Auvergne Mesures incitatives à l installation en : zone déficitaire zone de revitalisation rurale et zone franche urbaine Mise à jour novembre

Plus en détail

Séance plénière du 26 janvier 2011. Rapport du Président

Séance plénière du 26 janvier 2011. Rapport du Président Le Président, Séance plénière du 26 janvier 2011 Rapport du Président Présence territoriale des services de Santé : - Avis du Conseil régional sur le Projet Régional de Santé (Plan stratégique Régional

Plus en détail

Quelques réflexions sur le PLAN PSYCHIATRIE ET SANTÉ MENTALE

Quelques réflexions sur le PLAN PSYCHIATRIE ET SANTÉ MENTALE Rapport adopté lors de la session du Conseil national de l Ordre des médecins de mai 2007 Docteur Irène Kahn-Bensaude Quelques réflexions sur le PLAN PSYCHIATRIE ET SANTÉ MENTALE Le plan psychiatrie et

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

POINT PRESSE MENSUEL

POINT PRESSE MENSUEL POINT PRESSE MENSUEL MAISONS ET POLES DE SANTÉ DANS LE NORD PAS DE CALAIS Le «pacte territoire santé» appliqué dans la région Nord Pas-de-Calais [ Contact presse ARS : Sarah Izza 03 62 72 86 27 sarah.izza@ars.sante.fr

Plus en détail

Syndicat National des Médecins de Protection Maternelle et Infantile (S.N.M.P.M.I.) Ouvrir de nouveaux horizons pour la PMI

Syndicat National des Médecins de Protection Maternelle et Infantile (S.N.M.P.M.I.) Ouvrir de nouveaux horizons pour la PMI Union Confédérale des Médecins Salariés de France Siège social, secrétariat : 65-67 rue d Amsterdam 75008 Paris Tél : 01.40.23.04.10 Fax : 01.40.23.03.12 Mél : contact@snmpmi.org Site internet : www.snmpmi.org

Plus en détail

ARS Aquitaine. Dossier de presse 6 juin 2014

ARS Aquitaine. Dossier de presse 6 juin 2014 ARS Aquitaine Dossier de presse 6 juin 2014 Lutter contre les déserts médicaux en Aquitaine : bilan 2013 et perspectives 2014 1 Le Pacte territoire santé : 3 axes, 12 engagements Changer la formation et

Plus en détail

LE METIER D INFIRMIER

LE METIER D INFIRMIER LE METIER D INFIRMIER L infirmier ou l infirmière «donne habituellement des soins infirmiers sur prescription ou conseil médical ou en application du rôle propre qui lui est dévolu. Il participe à différentes

Plus en détail

Diplôme Inter-Universitaire

Diplôme Inter-Universitaire Diplôme Inter-Universitaire Construction et coordination des parcours de santé Région Rhône-Alpes PROMOTEUR Union des Réseaux de Santé de Rhône-Alpes (URS-RA) Avec le soutien de l Union Nationale des Réseaux

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières

Plus en détail

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Permettre aux personnes en situation d exclusion, de retrouver leur autonomie, leur dignité et leur place dans la société; faciliter et encourager le retour

Plus en détail

Maison ou un Pôle de santé

Maison ou un Pôle de santé Les 4 points clés pour créer une Maison ou un Pôle de santé pluri-professionnel De nouveaux modes d exercice coordonné et regroupé : L exercice médical dans les villes et dans les campagnes est aujourd

Plus en détail

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination Mardi 3 ème rencontre nationale des Réseaux de santé Personnes Agées CLIC, Réseaux, MAI CLIC et développement de la coordination Intervention : Yvelise ABECASSIS, présidente A.N.C.CLIC - Association Nationale

Plus en détail

LE CISS NORD-PAS-DE-CALAIS PREND A

LE CISS NORD-PAS-DE-CALAIS PREND A LE CISS NORD-PAS-DE-CALAIS PREND A NOUVEAU POSITION SUR LA PERMANENCE DES SOINS AMBULATOIRES EN REGION (SYSTEME DES GARDES LIBERALES-PDSA) MARS 2013 HISTORIQUE Depuis quelques années les associations du

Plus en détail

Thèses : Productions 2000/2005

Thèses : Productions 2000/2005 Thèses : Productions 2000/2005 Syndrome d apnées du sommeil : de la clinique au diagnostic polysomnographique Approche de la déontologie médicale par l étude de la liberté thérapeutique Appropriation de

Plus en détail

L enjeu du partage d information dans la coordination des parcours de santé complexes

L enjeu du partage d information dans la coordination des parcours de santé complexes L enjeu du partage d information dans la coordination des parcours de santé complexes Dr Eric KILEDJIAN Chef de projet Territoire de Soins Numérique, organisations et systèmes d information Directeur de

Plus en détail

Pôle Handicap Neurologique Ile De France. L outil des réseaux neurologiques

Pôle Handicap Neurologique Ile De France. L outil des réseaux neurologiques Pôle Handicap Neurologique Ile De France L outil des réseaux neurologiques L état des lieux (1) Les réseaux de santé neurologiques et les expérimentations en Ile de France Les Réseaux neurologiques: Missions

Plus en détail

ANNEXE Pharmacies Diagnostic de l offre ambulatoire

ANNEXE Pharmacies Diagnostic de l offre ambulatoire Schéma Régional de l Offre de Soins VOLET AMBULATOIRE ANNEXE Pharmacies Diagnostic de l offre ambulatoire 1. DIAGNOSTIC REGIONAL DE LA DELIVRANCE DU MEDICAMENT EN AMBULATOIRE 1.1. Les modes d ouverture

Plus en détail

PROFIL DE POSTE. Cadre de santé

PROFIL DE POSTE. Cadre de santé Centre Hospitalier de Dreux Pôle Admissions Non Programmées (ANP) PROFIL DE POSTE Cadre de santé Réanimation Polyvalente / Unité de Surveillance Continue (USC) Version n Nombre de pages : Diffusée le :

Plus en détail

ACCORD CADRE entre. le secrétariat d Etat chargé de l Enseignement supérieur et de la recherche SCHNEIDER ELECTRIC FRANCE

ACCORD CADRE entre. le secrétariat d Etat chargé de l Enseignement supérieur et de la recherche SCHNEIDER ELECTRIC FRANCE ACCORD CADRE entre le secrétariat d Etat chargé de l Enseignement supérieur et de la recherche ET SCHNEIDER ELECTRIC FRANCE La secrétaire d Etat chargée de l enseignement supérieur et de la recherche Le

Plus en détail

Dossier de presse / Débat public CRSA Mardi 05 novembre 2013 Domaine de l Asnée Villers lès Nancy 2

Dossier de presse / Débat public CRSA Mardi 05 novembre 2013 Domaine de l Asnée Villers lès Nancy 2 Dossier de presse / Débat public CRSA Mardi 05 novembre 2013 Domaine de l Asnée Villers lès Nancy 2 Sommaire 1/ Présentation de la CRSA Lorraine 2/ Le thème du débat public : L accès aux soins et à la

Plus en détail

Atelier n 3. «Comment gérer des compétences au service d un projet en évolution permanente?»

Atelier n 3. «Comment gérer des compétences au service d un projet en évolution permanente?» Atelier n 3 «Comment gérer des compétences au service d un projet en évolution permanente?» Florence DELORIERE Secrétaire Générale de Région UNIFAF Aquitaine SOMMAIRE : Le contexte d évolution des missions

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE PEDIATRIQUE D AQUITAINE RESILIAENCE

CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE PEDIATRIQUE D AQUITAINE RESILIAENCE CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE PEDIATRIQUE D AQUITAINE RESILIAENCE (Recherche, Enseignement, Soins, Information, Lutte et Initiatives pour les Adolescents et les ENfants atteints de CancEr). 1. CARACTERISTIQUES

Plus en détail

LA REFORME DE NOTRE SYSTEME DE SANTE SE MET EN PLACE l UDAF 37 s organise en conséquence

LA REFORME DE NOTRE SYSTEME DE SANTE SE MET EN PLACE l UDAF 37 s organise en conséquence LA REFORME DE NOTRE SYSTEME DE SANTE SE MET EN PLACE l UDAF 37 s organise en conséquence La loi hôpital, patients, santé et territoires (loi HPST) du 21 juillet 2009 modifie en profondeur l organisation

Plus en détail

LE STAGE. Présentation des différents dispositifs les plus significatifs. LIVRET D ACCUEIL

LE STAGE. Présentation des différents dispositifs les plus significatifs. LIVRET D ACCUEIL LE STAGE L alternance réserve une place privilégiée à la formation clinique des étudiants au travers du stage. Dès les prémisses de la réforme, l IFSI a réuni les différents acteurs du partenariat afin

Plus en détail

Contrats de ville de nouvelle génération. Premier bilan

Contrats de ville de nouvelle génération. Premier bilan Contrats de ville de nouvelle génération Premier bilan Atelier club des agglomérations et métropoles de l AdCF 24 juin 2015 Les grands principes des contrats de ville (décision 22 du CIV) Des contrats

Plus en détail

Mise en place du numéro 39 66 Allo Docteur en Midi-Pyrénées

Mise en place du numéro 39 66 Allo Docteur en Midi-Pyrénées Direction émettrice : Direction de l Offre de Soins et de l Autonomie (DOSA) Département Premier Recours Affaire suivie par : Dr Thierry GODET Dr Christine SAGNES-RAFFY Courriel : thierry.godet@ars.sante.fr

Plus en détail

LIVRET «ACCUEIL ET RESSOURCES» DU TERRAIN DE STAGE DE

LIVRET «ACCUEIL ET RESSOURCES» DU TERRAIN DE STAGE DE LIVRET «ACCUEIL ET RESSOURCES» DU TERRAIN DE STAGE DE L HOPITAL DE PEDIATRIE ET DE REEDUCATION DE BULLION ------------------------------ PAVILLON GUÉRIN Unités Andes et Alpes ------------------------------

Plus en détail

2013-2015 PLAN SPORT SANTE BIEN-ETRE FICHES ACTIONS. Version finale validée par le Comité de pilotage

2013-2015 PLAN SPORT SANTE BIEN-ETRE FICHES ACTIONS. Version finale validée par le Comité de pilotage 2013-2015 PLAN SPORT SANTE BIEN-ETRE FICHES ACTIONS Version finale validée par le Comité de pilotage Objectif ❶ Formalisation du réseau Sport Santé Bien-être en confortant son rôle de structure ressource

Plus en détail

ORTHOPHONISTE SOMMAIRE

ORTHOPHONISTE SOMMAIRE ORTHOPHONISTE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'ORTHOPHONISTE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'ORTHOPHONISTE... 5 L'ACTIVITÉ DE L'ORTHOPHONISTE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE L'ORTHOPHONISTE... 10 EN SAVOIR PLUS SUR

Plus en détail