DOSSIER DE PRESSE. Service de presse PROMETHEA: BE CULTURE (SPCC) T : (+32) (0)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER DE PRESSE. Service de presse PROMETHEA: BE CULTURE (SPCC) T : (+32) (0)-2-644.61.91 E-mail : info@beculture.be"

Transcription

1 DOSSIER DE PRESSE Service de presse PROMETHEA: BE CULTURE (SPCC) T : (+32) (0)

2 SOMMAIRE SOMMAIRE Erreur! Signet non défini. Promethea asbl 3 Le mécénat collectif : mécénat d avenir 4 Les collectifs d entreprises mécènes de Promethea 5 Un premier collectif en Dix ans plus tard, création de nouveaux collectifs 5 Le collectif Co-legia by Prométhéa 6 Les entreprises membres du collectif Co-legia 6 Vision et missions 6 Objectifs du collectif 7 Une première action de mécénat en Choix et présentation de l action 8 Le Créahm 8 La remise en couleur 8 Motivations 8 Justifications par rapport aux missions du collectif 9 La promotion de talents et de compétences 9 Des rencontres improbables 9 Plus-value de l opération 10 Un effet boule de neige 10 Un effet de levier sur le conseil de Prométhéa 10 Les entreprises membres de co-legia 11 Coordonnées de Prométhéa : 11 2

3 PROMETHEA ASBL Créée en 1985, l asbl Prométhéa a pour mission le développement du mécénat d entreprise dans le domaine des Arts et du Patrimoine en Belgique. Son action se décline sur quatre axes : Conseiller les entreprises en matière de mécénat culturel et de patrimoine Initier les synergies de mécénat entre les différents acteurs Promouvoir les projets culturels et de patrimoine Valoriser l intérêt et les enjeux du mécénat Référence dans le domaine du mécénat d entreprise, Prométhéa coordonne aujourd hui plusieurs collectifs de mécènes à disposition desquels elle met son expérience et son expertise. Outre la prise en charge des aspects opérationnels par Prométhéa, ces collectifs offrent de nombreux atouts. Ils constituent notamment des lieux de rencontres particulièrement enrichissants et appréciés par les entreprises. 3

4 LE MÉCÉNAT COLLECTIF : MÉCÉNAT D AVENIR La notion de mécénat collectif, c est-à-dire le fait que plusieurs entreprises unissent leurs forces autour d un projet commun, représente une piste d avenir pour notre société tant cette forme de mécénat est porteuse de valeurs riches de sens : solidarité, coopération, collaboration, partage. Elle comporte de nombreux atouts pour une entreprise soucieuse d apporter sa pierre à l édifice du bien commun. Ensemble pour être plus forts. En mutualisant les moyens, autant financiers, qu humains et logistiques des entreprises, l impact des collectifs de mécènes est décuplé. Avec une implication individuelle limitée, les entreprises s unissent et atteignent des objectifs beaucoup plus élevés en exerçant un effet multiplicateur remarquable. Ensemble pour créer des liens. Sans clause sectorielle, toutes tailles d entreprises confondues, les entreprises agissent en complémentarité pour une même cause. Un regroupement implique une notion de réseau, que ce soit avec les autres membres, mais également avec le milieu associatif et culturel, les autorités locales, les médias ou la collectivité. Ensemble pour parler d une seule et même voix. Le collectif se fait ambassadeur d un message commun unique. Il dispose également d une identité spécifique grâce à un nom et à un logo qui lui sont propres et permettent une communication cohérente et efficace. Ensemble pour partager. Prendre part à un mécénat collectif, c est se retrouver en dehors de son objet économique pour partager des points de vue et des expériences enrichissantes afin d aboutir à une vision commune. 4

5 LES COLLECTIFS D ENTREPRISES MÉCÈNES DE PROMÉTHÉA Convaincue par cette forme de mécénat qu est celui des collectifs et ses nombreux intérêts pour une entreprise, Prométhéa a décidé d en créer des nouveaux auxquels elle met son expérience et son expertise à disposition. Un premier collectif en 2003 En 2003, Prométhéa a mis en place, avec le soutien de la Région de Bruxelles-Capitale, son premier collectif d entreprises mécènes, Bruocsella. Véhiculant des valeurs d échange et de soutien à la collectivité, ce collectif réunit aujourd hui vingt-cinq entreprises autour de la préservation et de l amélioration de l environnement urbain à Bruxelles. Dix ans plus tard, création de nouveaux collectifs Encouragée par le succès de Bruocsella, Prométhéa initie, dès 2012, de nouveaux collectifs pour ses entreprises membres. Tandis qu elle constitue un collectif national portant sur l accès à la culture pour chacun, elle en crée également agissant localement dans les domaines de l art et de la culture : un à Charleroi où les entreprises ont décidé de s unir afin de promouvoir le rayonnement culturel de la ville, et un à Liège. 5

6 LE COLLECTIF CO-LEGIA BY PROMÉTHÉA Initié par Prométhéa en novembre 2012, le collectif Co-legia compte aujourd hui 12 entreprises mécènes, dites membres fondateurs. Co-legia est un exemple de mécénat collectif, une tendance actuelle du mécénat d entreprise en plein essor. Les entreprises membres du collectif Co-legia Le collectif Co-legia est réservé aux entreprises membres de Prométhéa. Il a été fondé par les 12 entreprises suivantes : AKZO Nobel, Apruzzese, Arcadis, Bureau d études Greisch, Cabinet Henry & Mersch, Cecoforma, CMI, JTI, Les Films de la Passerelle, PYM, Techspace Aero, UWEL. Le collectif est représenté par Joëlle Wathelet, Directrice de la communication chez Techspace Aero. «En tant qu employeur important dans la région liégeoise, Techspace Aero a tout de suite été convaincu de l intérêt de participer au collectif Co-legia. Au-delà de la contribution qu il permet d apporter à des initiatives locales, nous apprécions particulièrement le fait de réunir différents acteurs liégeois autour d un projet commun. Cela donne plus de sens à l action choisie et plus d apports en termes de résultats. Cette première expérience nous a montré le sérieux avec lequel l équipe de Prométhéa assume sa mission. Elle apporte une garantie sur la qualité des projets soutenus tout en assurant la visibilité qui convient, dans un climat relationnel excellent qui constitue un plus indéniable. Prométhéa a l avantage d ouvrir des horizons larges et parfois inédits à des formes de mécénat dont la collectivité a besoin.» Vision et missions Initier, encourager ou renforcer des initiatives liégeoises créatives dans le domaine de l art ou de la culture, telle est l ambition que s est donnée le collectif d entreprises mécènes Co-legia. Ses missions sont triples : - Contribuer au financement et à l émergence d initiatives au bénéfice de la vie communautaire liégeoise - Promouvoir le développement de talents et de compétences - Favoriser la rencontre entre acteurs de différents horizons 6

7 Objectifs du collectif La notion d appartenance à Liège est fondamentale pour les membres de Co-legia. Le territoire est un espace qui fait sens pour l engagement collectif des entreprises. Il unit les entreprises membres du collectif, implantées ou actives en région liégeoise. L une des spécificités du collectif Co-legia réside notamment dans la participation des membres. A coté des contributions purement financières, les membres encouragent les apports en compétences, en services et/ou en nature. L autre spécificité de Co-legia réside dans la volonté des membres de collaborer avec des intervenants extérieurs afin de décupler l impact de leur action. 7

8 UNE PREMIÈRE ACTION DE MÉCÉNAT EN 2013 Cette année, sur proposition de Prométhéa, le collectif Co-legia a financé la remise en peinture de la façade du Créahm, une asbl liégeoise qui propose des ateliers créatifs à des personnes handicapées mentales. Cette remise en couleur est couplée à une démarche de compagnonnage et à un volet pédagogique lié à la valorisation des métiers de la construction en collaboration avec la cité des Métiers de Liège et la Confédération Construction. Choix et présentation de l action Le Créahm Créé en 1979, le Créahm est une association dont l objectif est de révéler et de déployer des formes d art produites par des personnes handicapées mentales. Pour ce faire, le Créahm a mis en place des ateliers de création animés par des praticiens en arts plastiques et en arts vivants, inscrivant ainsi son projet dans un cadre pleinement artistique, et non pas thérapeutique ou occupationnel. Il est également sociétal puisqu il vise une meilleure intégration de la personne handicapée dans le champ social. La remise en couleur Le collectif Co-legia a financé la remise en couleur à l identique de la façade avant du bâtiment abritant le Créahm, quai Saint Léonard 6 à Liège. Les ferronneries des balcons ont également été restaurées. La peinture a été fournie par l entreprise AKZO Nobel, qui a également mis à disposition du Créahm ses compétences : un coloriste s est rendu sur place pour conseiller le Créahm dans le choix de la couleur La façade avant les travaux Motivations Prométhéa a proposé au collectif Co-legia plusieurs projets de qualité correspondant à la vision et aux missions du collectif. C est le projet de remise en couleur de la façade du Créahm qui a été retenu car il comportait plusieurs points forts : le bâtiment est situé sur le futur tracé du tram, sa rénovation profite donc au plus grand nombre ; le bâtiment possède une identité culturelle et une identité sociale fortes, ce qui correspond à la vision du collectif ; le projet permet des collaborations et des rencontres improbables et enrichissantes. 8

9 Justifications par rapport aux missions du collectif La promotion de talents et de compétences Le collectif Co-legia soutient la promotion de talents et de compétences. Cette mission s est traduite d une part par un compagnonnage et par des visites pédagogiques d autre part. Grâce à la Confédération Construction et à l entreprise Apruzzese, deux apprentis ont travaillé sur le chantier. Ils partageront leur expérience du métier avec de jeunes demandeurs d emploi, des élèves du secondaire, filière technique en métiers de la construction et des élèves de 6 ème primaire. Ces groupes de jeunes et d enfants visiteront le Créahm le jour de l inauguration. Ils pourront découvrir les nombreuses implications d un chantier comme celui du Créahm : nettoyage préalable de la façade, choix de la couleur, prescriptions urbanistiques, autorisation pour l échafaudage, règles de sécurité, etc. Ces groupes seront guidés et encadrés par l asbl cité des Métiers de Liège. Choix de la couleur pour la façade La cité des Métiers de Liège a vu le jour le 4 avril 2013 lorsque le réseau international des cités des Métiers lui a octroyé le label «projet». Un label qui permet le développement et l implémentation de celle-ci en région liégeoise. La concrétisation à court terme d un tel outil socio-économique les amène à proposer des actions porteuses d avenir. Leurs objectifs est de faire découvrir aux jeunes des entreprises, des produits, des services, des technologies, des métiers et des filières de formation permettant d y accéder dans leur région. L asbl cité des Métiers de Liège a collaboré avec le collectif Co-legia et la Confédération Construction afin de promouvoir les métiers présents sur le chantier du Créahm (peintre en bâtiment, coloriste, etc.). Des rencontres improbables Par son activité même, le Créahm est un lieu de rencontres entre plusieurs mondes. Ce qui correspond à une autre des missions du collectif qui est de favoriser la rencontre entre acteurs de différents horizons. C est pourquoi tous les acteurs de l opération ont été conviés à l inauguration. 9

10 Plus-value de l opération Un effet boule de neige Ce qui est formidable dans cette première action de mécénat, c est son effet boule de neige. Le Créahm a profité de la remise en peinture de sa façade pour remettre également en état les boiseries de sa vitrine au rezde-chaussée et procéder à la réfection de ses terrasses mais aussi pour se doter d une nouvelle signalétique sur la façade avant. L entreprise PYM, membre du collectif, les a accompagnés à penser cette nouvelle signalétique, dans la suite de la démarche du Créahm qui a récemment adopté un nouveau logo. La façade après les travaux Un effet de levier sur le conseil de Prométhéa Le collectif Co-legia a souhaité aller encore plus loin et a permis au Créahm de mettre son projet de signalétique en ligne sur le site KissKissBankBank 1, une plate-forme de crowdfunding. Le crowdfunding ou financement participatif est un levier qui permet au grand public de soutenir financièrement et collectivement un projet qui le séduit. Grâce au collectif Co-legia, le projet de signalétique du Créahm a acquis une crédibilité et une visibilité, conditions indispensables pour rentrer sur le site KissKissBankBank

11 LES ENTREPRISES MEMBRES DE CO-LEGIA COORDONNÉES DE PROMÉTHÉA Siège social Avenue Molière Bruxelles Bureaux Rue Vanderkindere Bruxelles / Tél. : 02/ Fax. : 02/ Place d Armes Namur / Tél. : 081/ Fax. : 081/

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Les préconisations du rapport se situent à trois niveaux Au niveau local : promouvoir les «équipes citoyennes» qui agissent

Plus en détail

Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe,

Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe, Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe, l Europe pour la culture» (2006) Texte rédigé par le Relais Culture Europe dans le cadre de la consultation

Plus en détail

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N

Plus en détail

ICESC. Instance de Concertation de l Espace Scolaire de Charleroi. Des projets novateurs et inter-réseaux pour l enseignement qualifiant à Charleroi

ICESC. Instance de Concertation de l Espace Scolaire de Charleroi. Des projets novateurs et inter-réseaux pour l enseignement qualifiant à Charleroi ICESC Instance de Concertation de l Espace Scolaire de Charleroi Des projets novateurs et inter-réseaux pour l enseignement qualifiant à Charleroi Acquis et avenir de l ICESC L ICESC : les origines et

Plus en détail

Mise en place d un projet culturel de territoire

Mise en place d un projet culturel de territoire Mise en place d un projet culturel de territoire Cahier des charges Janvier 2016 Marché public d Assistance à Maîtrise d Ouvrage Procédure adaptée (Articles 26 II 2, 28 et 72 du code des marchés publics)

Plus en détail

Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées»

Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées» Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées» Terre de curiosité et d'ouverture, la Lorraine propose au plus grand nombre une offre culturelle de qualité et encourage les expériences

Plus en détail

Comité international Éléments / axes du développement durable Partenariats Travaux préparatoires au Lancement national

Comité international Éléments / axes du développement durable Partenariats Travaux préparatoires au Lancement national Conseils pour la préparation des lancements nationaux et d activités pour la Décennie des Nations Unies sur l Éducation en vue du Développement Durable Contexte Beaucoup de pays ont montré un intérêt pour

Plus en détail

Pour des lieux autonomes d expérimentation artistique partagée

Pour des lieux autonomes d expérimentation artistique partagée Pour des lieux autonomes d expérimentation artistique partagée Projet de référentiel complémentaire à la Charte de la Coordination Nationale des Lieux Intermédiaires et Indépendants L analyse comparée

Plus en détail

Pour une culture du savoir

Pour une culture du savoir Pour une culture du savoir Mémoire présenté à la ville de Montréal sur la proposition de Politique de développement culturel pour la ville de Montréal par Science pour Tous et la Société pour la promotion

Plus en détail

Atelier 1.2. Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir

Atelier 1.2. Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir Atelier 1.2 Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir 1. LA PROPOSITION Montréal est une ville de savoir et une métropole culturelle et internationale

Plus en détail

Financement participatif/crowdfunding pour les projets environnementaux Appel à projets

Financement participatif/crowdfunding pour les projets environnementaux Appel à projets Financement participatif/crowdfunding pour les projets environnementaux Appel à projets septembre 2014 Financer vos projets? C est possible grâce au crowdfunding! De plus en plus, le financement participatif

Plus en détail

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO? Projet éducatif LPO Sommaire I. Qui sommes nous?... 2 I.1. La LPO... 2 I.2. Nos Valeurs... 2 I.3. Notre mission... 2 II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?... 3 III. L éducation

Plus en détail

TOUT COMMENCE ICI HÔTEL ET PÉPINIÈRE D'ENTREPRISES 2009-2015 2016-2020 L'AVENTURE CONTINUE... 63 ENTREPRISES 220 EMPLOIS

TOUT COMMENCE ICI HÔTEL ET PÉPINIÈRE D'ENTREPRISES 2009-2015 2016-2020 L'AVENTURE CONTINUE... 63 ENTREPRISES 220 EMPLOIS 2009-2015 63 ENTREPRISES 220 EMPLOIS 2016-2020 L'AVENTURE CONTINUE... DOSSIER DE PRESSE LUNDI 25 JANVIER 2016 CONTEXTE TIMELINE. 2004, LANCEMENT DU PROJET La Communauté de Communes Tulle et Cœur de Corrèze

Plus en détail

Année 2016 Résidence à partir de juillet 2016

Année 2016 Résidence à partir de juillet 2016 20- rue Mirès 13003 Marseille Tél. : 04 13 31 83 08 Dispositif départemental de Résidences d écrivains, d Illustrateurs ou de Traducteurs Année 2016 Résidence à partir de juillet 2016 Date limite de dépôt

Plus en détail

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris Charte anti-spéculative Entre la Ville de Paris Et. Préambule Un an après la signature du Pacte Logement pour tous en juin 2014, la Ville de Paris propose à ses partenaires propriétaires fonciers et aux

Plus en détail

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche DIRECTION DE L ACTION EDUCATIVE ET DE L ENFANCE MCPS/VM 2000/191.11 PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche Préambule MCPS/VM 2000/259.12 La circulaire du 30 novembre 2000 (Bulletin Officiel de

Plus en détail

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen BasseNormandie Dans son projet de développement stratégique 20122016 adopté par le Conseil d Administration du 4 novembre

Plus en détail

Réussir le projet d aménagement

Réussir le projet d aménagement Réussir le projet d aménagement SE DONNER LES MOYENS DE LA RÉUSSITE O RGANISER LA MAÎTRISE D OUVRAGE Une maîtrise d ouvrage forte et bien organisée est indispensable à la réussite de l opération. Elle

Plus en détail

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant La présence artistique en Ile-de-France est constituée par la présence régulière et perceptible au sein des lieux du spectacle vivant,

Plus en détail

CHARTE DU BENEVOLAT ADMR

CHARTE DU BENEVOLAT ADMR CHARTE DU BENEVOLAT ADMR Adhérer et s engager Force vive d une association, le bénévole ADMR est responsable de terrain et créateur de lien social. Il adhère aux valeurs et aux finalités du projet de l

Plus en détail

Programme Départemental d Insertion & Pacte territorial pour l Insertion

Programme Départemental d Insertion & Pacte territorial pour l Insertion Programme Départemental d Insertion & Pacte territorial pour l Insertion 2010-2014 Une proximité irremplaçable Avec l ensemble de ses partenaires, le Département du Pas-de-Calais a initié le principe d

Plus en détail

SOMMAIRE EDITO. Agenda 21. Objectifs et moyens. Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation. Outils

SOMMAIRE EDITO. Agenda 21. Objectifs et moyens. Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation. Outils PLAN CLIMAT-ENERGIE TERRITORIAL DE Poitiers Février 2013 SOMMAIRE Agenda 21 Objectifs et moyens Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation Outils EDITO Une collectivité pionnière

Plus en détail

DES PRIMES POUR RESTAURER LE PETIT PATRIMOINE BRUXELLOIS!

DES PRIMES POUR RESTAURER LE PETIT PATRIMOINE BRUXELLOIS! DES PRIMES POUR RESTAURER LE PETIT PATRIMOINE BRUXELLOIS! Dès la fin des années 1990, la Région de Bruxelles-Capitale s est intéressée au «PETIT PATRIMOINE» et a entamé diverses campagnes de sensibilisation

Plus en détail

Inauguration de la Maison du V LiM

Inauguration de la Maison du V LiM Dossier de presse 28 août 2015 Inauguration de la Maison du V LiM Service de location de vélos accessible à tous Contact presse - Hélène VALLEIX Communauté d Agglomération Limoges Métropole helene_valleix@agglo-limoges.fr

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Le 19 novembre 2015, le Fonds pour le développement de la vie associative (FDVA) piloté par le ministère, outil de financement d actions de formation

Plus en détail

Fonctionnement et charte partenariale

Fonctionnement et charte partenariale Fonctionnement et charte partenariale Un contexte d urgence économique, sociale et environnementale Les impacts générés par notre mode de développement actuel sont incontestables : diminution de la biodiversité

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS. Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1

CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS. Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1 CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1 SOMMAIRE I / Préambule II/ Remarques générales et préalables

Plus en détail

Art Euro. présente Le Village. La famille en culture

Art Euro. présente Le Village. La famille en culture Art Euro présente Le Village La famille en culture 2 SOMMAIRE Art Euro - L art en Europe. Les fondamentaux. Les réalisations Le village Festimome. Nomade et modulable. Artistique et festif. Ses exigences

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Déplacement de Najat Vallaud-Belkacem, et Hélène Geoffroy,

DOSSIER DE PRESSE Déplacement de Najat Vallaud-Belkacem, et Hélène Geoffroy, DOSSIER DE PRESSE Déplacement de Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l Éducation nationale de l Enseignement supérieur et de la Recherche, et Hélène Geoffroy, secrétaire d État chargée de la Ville Strasbourg

Plus en détail

Lettre de cadrage Plan d action triennal 2012-2014

Lettre de cadrage Plan d action triennal 2012-2014 Mars 2012 Lettre de cadrage Plan d action triennal 2012-2014 Les huit orientations Le projet stratégique, voté en juin 2011 par les adhérents du Syneas, liste les huit orientations qui doivent guider l

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Création du club d entreprises «Mécènes d Aujourd hui» pour le patrimoine de demain en Anjou

DOSSIER DE PRESSE Création du club d entreprises «Mécènes d Aujourd hui» pour le patrimoine de demain en Anjou DOSSIER DE PRESSE Création du club d entreprises «Mécènes d Aujourd hui» pour le patrimoine de demain en Anjou Le Club d entreprises «Mécènes d Aujourd hui» est abrité par Fondation du Patrimoine délégation

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

1er septembre 2014 à 13 h 00

1er septembre 2014 à 13 h 00 Appel à projets pour la définition d une stratégie d adaptation aux changements climatiques : Du diagnostic de vulnérabilité à l élaboration du plan d action et de son système de suiviévaluation La Direction

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

La SACD en 2010. Ensemble, créons de nouvelles perspectives

La SACD en 2010. Ensemble, créons de nouvelles perspectives La SACD en 2010 Ensemble, créons de nouvelles perspectives La SACD en 2010 Nos chantiers 2010-2011 Améliorer tous les aspects de nos répartitions Versements réguliers, répartitions clarifiées, niveaux

Plus en détail

Charte Bois Construction Rénovation Environnement Basse-Normandie

Charte Bois Construction Rénovation Environnement Basse-Normandie Charte Bois Construction Rénovation Environnement Basse-Normandie Un programme pour l environnement, par le développement de la Filière Bois Construction & Rénovation en Région Basse-Normandie 2015 2020

Plus en détail

Cahier des charges. Consultation pour la réalisation d une étude sur :

Cahier des charges. Consultation pour la réalisation d une étude sur : 12/10/2015 Cahier des charges Consultation pour la réalisation d une étude sur : «Évolution de l ingénierie française de la Construction liée au BIM (Building Information Modeling)» CDC ETUDE BIM COPIIEC

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2015

DOSSIER DE PRESSE 2015 DOSSIER DE PRESSE 2015 SOMMAIRE LA SEMAINE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE, SI : RÉPONSE AUX ENJEUX MONDIAUX LA SSI, UN COUP DE PROJECTEUR POUR PARLER DE SI DES VALEURS COMMUNES

Plus en détail

LE GUIDE D AUTO-ÉVALUATION. S évaluer pour progresser dans sa mise en œuvre du service civique

LE GUIDE D AUTO-ÉVALUATION. S évaluer pour progresser dans sa mise en œuvre du service civique LE GUIDE D AUTO-ÉVALUATION S évaluer pour progresser dans sa mise en œuvre du service civique Entrer dans une démarche d évaluation c est entrer dans une dynamique positive, questionnant les différents

Plus en détail

LES CENTRES DE JEUNES ET DE SÉJOURS DU FESTIVAL D AVIGNON

LES CENTRES DE JEUNES ET DE SÉJOURS DU FESTIVAL D AVIGNON LES CENTRES DE JEUNES ET DE SÉJOURS DU FESTIVAL D AVIGNON QUI SOMMES-NOUS? CDJSFA (Centres de Jeunes et de Séjours du Festival d Avignon) est une association loi 1901, créée en 1959 qui a pour objet de

Plus en détail

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Organisation du Référentiel d Activités et de Compétences Le référentiel

Plus en détail

Dispositif départemental de résidences d auteurs, d illustrateurs ou de traducteurs

Dispositif départemental de résidences d auteurs, d illustrateurs ou de traducteurs Direction de la culture Bibliothèque départementale des Bouches-du-Rhône Dispositif départemental de résidences d auteurs, d illustrateurs ou de traducteurs Année 2013 Période de résidence : entre juillet

Plus en détail

Les relations extérieures des GCB

Les relations extérieures des GCB Communiquer R2 Les relations extérieures des GCB Notre Mouvement existe dans un environnement social, économique, culturel et politique. Il entretient de nombreuses relations avec plusieurs autres acteurs

Plus en détail

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Ce document constitue la synthèse de la première phase des travaux d élaboration de la charte du Parc national des Cévennes.

Plus en détail

Réseau santé diabète-marolles

Réseau santé diabète-marolles Mots clefs : alimentation, médecine générale, maison médicale. MANGER La prise en charge du patient diabétique est complexe. Pour être efficace, elle nécessite la participation du patient et de son entourage,

Plus en détail

Commission scolaire de la Riveraine

Commission scolaire de la Riveraine Commission scolaire de la Riveraine P O L I T I Q U E POLITIQUE : Politique de développement durable. SERVICE : Secrétariat général Date d approbation : 28 juin 2011 Résolution numéro : CC 1106-2076 2

Plus en détail

Le Pôle départemental de médecine du sport. de l Essonne (PDMS)

Le Pôle départemental de médecine du sport. de l Essonne (PDMS) Pôle Départemental de Médecine du Sport Conception : ClinicProSport / Design : kreo / Crédits photos : Alexis Harnichard, Lionel Antoni Le Pôle départemental de médecine du sport de l Essonne (PDMS) Pôle

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

(1) Le conseil municipal privilégie :

(1) Le conseil municipal privilégie : 2.13 PATRIMOINE ET CULTURE Préambule Les attraits historiques et culturels de Fredericton au nombre desquels il faut compter son emplacement, ses bâtiments, ses lieux, ses établissements culturels et son

Plus en détail

Appel à projets 2016 Prévention et soutien en milieu carcéral

Appel à projets 2016 Prévention et soutien en milieu carcéral Appel à projets 2016 Prévention et soutien en milieu carcéral Destiné aux associations de France métropolitaine, Drom et Com Date de clôture : 14 septembre 2015 Procédure de demande de financement Il y

Plus en détail

Projet culturel amplepuisien 2014-2020

Projet culturel amplepuisien 2014-2020 Projet culturel amplepuisien 2014-2020 «La culture, dans son sens large, est considérée comme l ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Adoptée par le conseil d administration de la CRÉ de l Estrie le 29 janvier 2014 Politique de communication Page 1 POLITIQUE DE COMMUNICATION DE LA CRÉ DE L ESTRIE PRÉAMBULE...

Plus en détail

Profil d enseignement

Profil d enseignement Profil d enseignement Catégorie économique Bachelier en Immobilier Secteur Domaine Sciences humaines et sociales 9 : Sciences économiques et de gestion Niveau CFC Bachelier professionnalisant, niveau 6

Plus en détail

La CCI Haute-Savoie de demain

La CCI Haute-Savoie de demain Dossier de presse La CCI Haute-Savoie de demain 25 juin 2015 www.haute-savoie.cci.fr La CCI de demain se construit aujourd hui Face aux sévères restrictions budgétaires imposées au réseau des CCI ces trois

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. We Network : West Electronic & Applications Network. Contact presse

DOSSIER DE PRESSE. We Network : West Electronic & Applications Network. Contact presse DOSSIER DE PRESSE We Network : West Electronic & Applications Network Contact presse Isabelle Delatte Tél : 02 401 73 98 08 /02 44 Email : i.delatte@we-n.eu West Electronic & Applications Network (We Network),

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE SAINTE-MARIE APPEL A PROJET 2015. Contrat de ville de Sainte-Marie Page 1

CONTRAT DE VILLE DE SAINTE-MARIE APPEL A PROJET 2015. Contrat de ville de Sainte-Marie Page 1 CONTRAT DE VILLE DE SAINTE-MARIE APPEL A PROJET 2015 Contrat de ville de Sainte-Marie Page 1 I. CADRE GENERAL La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 21 Février 2014 (loi n 2014

Plus en détail

Charte de fonctionnement entre la LPO France et les Associations locales du Réseau LPO

Charte de fonctionnement entre la LPO France et les Associations locales du Réseau LPO Charte de fonctionnement entre la LPO France et les Associations locales du Réseau LPO Sommaire 1. ENGAGEMENTS... 3 1.1. LA LPO FRANCE S ENGAGE :... 3 1.1.1. Envers les membres... 3 1.1.2. En gestion...

Plus en détail

Trame verte pour le PLU de Marseille

Trame verte pour le PLU de Marseille 8 Environnement Développement durable Trame verte pour le PLU de Marseille CAT-MED, un projet inscrit dans le programme européen MED Le rapport annuel Développement durable de MPM Le Contrat de Baie MPM

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Mise à jour en juillet 2010 POLITIQUE DE COMMUNICATION 1. MISE EN CONTEXTE... 2 2. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE DE COMMUNICATION... 2 3. MISSION DU MINISTÈRE... 2 4. VALEURS...

Plus en détail

PRESENTATION DE LA RECHERCHE-ACTION. Innovation, Responsabilité, Engagement et Efficience

PRESENTATION DE LA RECHERCHE-ACTION. Innovation, Responsabilité, Engagement et Efficience PRESENTATION DE LA RECHERCHE-ACTION Innovation, Responsabilité, Engagement et Efficience 0 LE DEVELOPPEMENT DURABLE, LEVIER D INNOVATION POUR L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES? Fidèle à ses engagements et

Plus en détail

Elaboration du schéma directeur d aménagement durable du Sud-Est de l agglomération de Namur

Elaboration du schéma directeur d aménagement durable du Sud-Est de l agglomération de Namur Elaboration du schéma directeur d aménagement durable du Sud-Est de l agglomération de Namur PRESENTATION DU SCENARIO D AMENAGEMENT RETENU pour le compte de la Ville de Namur INSTITUT DE CONSEIL ET D'ETUDES

Plus en détail

G A I L L A C 2 E M E E D I T I O N DOSSIER DE PARTENARIAT

G A I L L A C 2 E M E E D I T I O N DOSSIER DE PARTENARIAT G A I L L A C 2 E M E E D I T I O N 4>7 avril 2013 DOSSIER DE PARTENARIAT SOMMAIRE Présentation... 3 Arpèges et Trémolos... 4 Le territoire gaillacois... 5 Les scènes du festival... 6 La programmation...

Plus en détail

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE ORIENTATIONS STRATEGIQUES N 10 : Animer et développer la production touristique : produits, équipements et hébergements N 11 : Favoriser la professionnalisation

Plus en détail

Stratégie de prospection. et de développement. des marchés hors Québec. 2009 sommaire

Stratégie de prospection. et de développement. des marchés hors Québec. 2009 sommaire Stratégie de prospection et de développement des marchés hors Québec 2009 sommaire 2013 1 Rédaction Direction du développement des marchés et de l exportation Transformation Alimentaire Québec Ministère

Plus en détail

Cahier des charges Initiative Ile-de-France Agence de communication «Créatrices d Avenir» 2015

Cahier des charges Initiative Ile-de-France Agence de communication «Créatrices d Avenir» 2015 Cahier des charges Initiative Ile-de-France Agence de communication «Créatrices d Avenir» 2015 Nadège Hammoudi Adjointe au Délégué Général Tél. : 01 44 90 87 02 nadege.hammoudi@initiative-iledefrance.fr

Plus en détail

DOSSIER. MAI 2012 Sic 307 17

DOSSIER. MAI 2012 Sic 307 17 DOSSIER MAI 2012 Sic 307 17 dans notre monde de plus en plus complexe et mouvant, la marque est un repère essentiel, une balise qui représente le savoir, la confiance et l excellence. Erik Orsenna de l

Plus en détail

Toutes les photos sont disponibles ici

Toutes les photos sont disponibles ici Le 7 octobre dernier, l ACC et De Vereniging Vlaamse Cultuur- en Gemeenschapscentra (VVC) organisaient un moment d échange et de rencontre entre Centres culturels flamands et francophones dans l hémicycle

Plus en détail

La réalisation de ce scénario de revitalisation a été rendu possible grâce à :

La réalisation de ce scénario de revitalisation a été rendu possible grâce à : La réalisation de ce scénario de revitalisation a été rendu possible grâce à : Comité de travail Céline Parr, présidente, Nicolet Denis Jutras, conseiller municipal, Ville de Nicolet Ginette Germain, agente

Plus en détail

Actifs et recrutement: trouver l emploi qui mecorrespond. Rapport d étude - Avril 2014

Actifs et recrutement: trouver l emploi qui mecorrespond. Rapport d étude - Avril 2014 Actifs et recrutement: trouver l emploi qui mecorrespond Rapport d étude - Avril 2014 Sommaire 1. Point méthodologique 3 2. L étude, en quelques chiffres clés 5 3. Résultats détaillés 7 Parcours du combattant

Plus en détail

dispositifs Acteurs L emploi, une priorité

dispositifs Acteurs L emploi, une priorité L HUMAIN EN CAPITALE Emploi Politiques CIV économie Grand Paris rénovation En direct du dispositifs COMITÉ INTERMINISTÉRIEL DES VILLES DU 18 FÉVRIER 2011 habitants Égalité Politiques Transports Acteurs

Plus en détail

Développement durable

Développement durable Guillaume Henry Joël Ruet Matthieu Wemaëre Développement durable & propriété intellectuelle L accès aux technologies dans les pays émergents résumé Le développement durable, métaprojet qui vise un développement

Plus en détail

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LE SYNDICAT MIXTE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PREALPES D AZUR ET L OFFICE DE TOURISME DE GRASSE

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LE SYNDICAT MIXTE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PREALPES D AZUR ET L OFFICE DE TOURISME DE GRASSE CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LE SYNDICAT MIXTE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PREALPES D AZUR ET L OFFICE DE TOURISME DE GRASSE ENTRE : D une part, Le Syndicat Mixte d Aménagement et de Gestion

Plus en détail

Davantage de risques d accidents chez les intérimaires

Davantage de risques d accidents chez les intérimaires Davantage de risques d accidents chez les intérimaires Une meilleure prévention s impose grâce à une analyse des risques Bruxelles, le - Securex, acteur international dans le domaine des services RH, attire

Plus en détail

Développement durable

Développement durable Développement durable le 27 novembre 09 > Programme U n g r a n d d é b a t L i l l e M é t r o p o l e C o m m u n a u t é u r b a i n e Développement durable le 27 novembre 2009 En mobilisant élus, experts,

Plus en détail

L art du contact. Dossier de presse. - Mars 2011 - Contact Presse : Grégory KRUMM, 03 21 74 88 39, gregory.krumm@arvatoservices.

L art du contact. Dossier de presse. - Mars 2011 - Contact Presse : Grégory KRUMM, 03 21 74 88 39, gregory.krumm@arvatoservices. 1 L art du contact Dossier de presse - Mars 2011 - Sommaire 2 ACSF, une entreprise dynamique au cœur de la région messine 3 ACSF, une politique de Ressources Humaines audacieuse qui porte ses fruits 5

Plus en détail

je vois mtl: bilan, leçons et prochaines étapes Félix-Antoine Joli-Cœur Chef de projet URBA 2015 w 9-2-2015

je vois mtl: bilan, leçons et prochaines étapes Félix-Antoine Joli-Cœur Chef de projet URBA 2015 w 9-2-2015 je vois mtl: bilan, leçons et prochaines étapes Félix-Antoine Joli-Cœur Chef de projet URBA 2015 w 9-2-2015 1 je vois mtl: bilan, leçons et prochaines étapes! 1. Le point de départ: étude BMO-BCG 2. Organisation

Plus en détail

Sommaire des recommandations... 2 INTRODUCTION... 3

Sommaire des recommandations... 2 INTRODUCTION... 3 La Banque de développement économique du Québec un outil de planification économique et de soutien aux entrepreneurs de la Communauté métropolitaine de Montréal Mémoire présenté dans le cadre des consultations

Plus en détail

MÉMOIRE DE CULTURE MONTRÉAL. sur LE PROJET DE PROGRAMME PARTICULIER D URBANISME (PPU) QUARTIER DES SPECTACLES PÔLE QUARTIER LATIN

MÉMOIRE DE CULTURE MONTRÉAL. sur LE PROJET DE PROGRAMME PARTICULIER D URBANISME (PPU) QUARTIER DES SPECTACLES PÔLE QUARTIER LATIN 3680, rue Jeanne-Mance Bureau 317 Montréal (Québec) Canada H2X 2K5 www.culturemontreal.ca T 514.845.0303 T 514.845.0304 info@culturemontreal.ca MÉMOIRE DE CULTURE MONTRÉAL sur LE PROJET DE PROGRAMME PARTICULIER

Plus en détail

PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI

PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI La solution aux enjeux de formation des PME et ETI, conçue par des dirigeants, pour le développement de leurs entreprises et de leurs salariés. OSSIER E

Plus en détail

Le label officiel vient d être délivré à Bruxelles Formation et Actiris

Le label officiel vient d être délivré à Bruxelles Formation et Actiris Le label officiel vient d être délivré à Bruxelles Formation et Actiris Une Cité des métiers à Bruxelles pour fédérer tous les acteurs de l emploi, de la formation et de l enseignement! Contexte Une dualité

Plus en détail

Comité syndical du 22 mai 2015. Projet de résolution pour un Grand Paris de l après-carbone

Comité syndical du 22 mai 2015. Projet de résolution pour un Grand Paris de l après-carbone Comité syndical du 22 mai 2015 Projet de résolution pour un Grand Paris de l après-carbone 2014 a été l année la plus chaude de l histoire, avec le dépassement des 400ppm de CO 2 dans l atmosphère. L actualité

Plus en détail

Les artistes et les travailleurs culturels du théâtre québécois

Les artistes et les travailleurs culturels du théâtre québécois LES CHANTIERS DE RÉFLEXIONS Ce document est le résultat de consultations et de concertations avec l ensemble des composantes du milieu théâtral : praticiens, associations professionnelles et syndicats

Plus en détail

DOSSIER PRESSE 25 août 2015. Lutte contre le décrochage scolaire

DOSSIER PRESSE 25 août 2015. Lutte contre le décrochage scolaire DOSSIER PRESSE 25 août 2015 Lutte contre le décrochage scolaire Nouvelles mesures à annoncer 1) L appel à projets relative à la lutte contre le décrochage (Fonds européen Bruxelles, Province du Hainaut

Plus en détail

PARIS : Les ambitions en Santé/Prévoyance du groupe Macif

PARIS : Les ambitions en Santé/Prévoyance du groupe Macif PARIS : Les ambitions en Santé/Prévoyance du groupe Macif PARIS : Le succès de la politique de croissance externe conduite par la Macif dans le domaine de la santé et de la prévoyance depuis plusieurs

Plus en détail

QUÉBEC STATIONS NAUTIQUES. Un programme de l'association Maritime du Québec

QUÉBEC STATIONS NAUTIQUES. Un programme de l'association Maritime du Québec QUÉBEC STATIONS NAUTIQUES Un programme de l'association Maritime du Québec INTRODUCTION Depuis sa fondation, l Association Maritime du Québec (AMQ) a toujours eu comme préoccupation de promouvoir et soutenir

Plus en détail

ALLOCATION D INSTALLATION POUR DES TRAVAUX D AMÉNAGEMENT ET ACHAT DE MATÉRIEL 2013

ALLOCATION D INSTALLATION POUR DES TRAVAUX D AMÉNAGEMENT ET ACHAT DE MATÉRIEL 2013 DRAC ÎLE-DE-FRANCE ALLOCATION D INSTALLATION POUR DES TRAVAUX D AMÉNAGEMENT ET ACHAT DE MATÉRIEL 2013 La Direction régionale des affaires culturelles d Île-de-France attribue des allocations d installation

Plus en détail

Regroupement des arts interdisciplinaires du Québec (RAIQ)

Regroupement des arts interdisciplinaires du Québec (RAIQ) Consultation du milieu des arts interdisciplinaires sur les besoins en création, diffusion, résidences, documentation et formation ainsi que sur la vision d un lieu identitaire destiné aux pratiques interdisciplinaires

Plus en détail

Structure : Conseil régional de l Ordre des architectes d Île-de-France, en partenariat avec la Direction Régionale Île-de-France de l ADEME

Structure : Conseil régional de l Ordre des architectes d Île-de-France, en partenariat avec la Direction Régionale Île-de-France de l ADEME en Île-de-France le 2 mai 2016 l'ordre des architectes Ordre des architectes d Île-de-France ADEME Île-de-France - Contribution au groupe de travail du Plan Bâtiment Durable : «Nouvelles dynamiques de

Plus en détail

LA CHARTE DU BENEVOLE DE LOLINE FAYARD.Association qui lutte contre le syndrome de Rett.

LA CHARTE DU BENEVOLE DE LOLINE FAYARD.Association qui lutte contre le syndrome de Rett. LA CHARTE DU BENEVOLE DE LOLINE FAYARD.Association qui lutte contre le syndrome de Rett. Association loi de 1901 1398 chemin de saint esprit, 83300 Draguignan France (métropolitaine)* www.lolinefayard.org

Plus en détail

Cahier des charges des Missions locales Coordination de filière de formation innovante 1 er semestre 2004

Cahier des charges des Missions locales Coordination de filière de formation innovante 1 er semestre 2004 Cahier des charges des Missions locales Coordination de filière de formation innovante 1 er semestre 2004 I. Contexte général du dispositif d insertion socioprofessionnelle I.1 Le cadre législatif Le présent

Plus en détail

ORIENTATIONS STRATEGIQUES

ORIENTATIONS STRATEGIQUES EVALUATION DU PLAN D ACTIONS TOURISME DURABLE 2009-2013 DEFINITION D UN NOUVEAU PLAN D ACTIONS 2014-2019 ORIENTATIONS STRATEGIQUES 1 Réalisé avec le soutien financier de : SOMMAIRE Objectifs et méthode...

Plus en détail

Carrefour. de l économie

Carrefour. de l économie 2006/9A année 10 Carrefour. de l économie «Créer les conditions d un fonctionnement compétitif, durable et équilibré du marché des biens et services en Belgique.» Une nouvelle identité pour le SPF Economie

Plus en détail

Charte de PI des CTI. Charte de Propriété Intellectuelle des Centres Techniques Industriels

Charte de PI des CTI. Charte de Propriété Intellectuelle des Centres Techniques Industriels Charte de Propriété Intellectuelle des Centres Techniques Industriels La présente Charte a été adoptée par le Conseil d Administration du Réseau CTI le 29 janvier 2009 1 Préambule L innovation et la recherche

Plus en détail

www.unss.org LE RENDEZ-VOUS EUROPÉEN DES JEUNES FOOTBALLEURS EURO FOOT JEUNES

www.unss.org LE RENDEZ-VOUS EUROPÉEN DES JEUNES FOOTBALLEURS EURO FOOT JEUNES www.unss.org LE RENDEZ-VOUS EUROPÉEN DES JEUNES FOOTBALLEURS EURO FOOT JEUNES Donner, recevoir, partager : ces vertus fondamentales du sportif sont de toutes les modes, de toutes les époques. Elles sont

Plus en détail

PHASE 2 DU VIEUX PORT

PHASE 2 DU VIEUX PORT DOSSIER DE PRESSE PHASE 2 DU VIEUX PORT LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE Lundi 20 octobre 2014 Photos Michel Desvigne Paysagiste Service Presse MPM Tél. : 04 88 77 62 54 / 06 32 87 51 18 / contact.presse@marseille-provence.fr

Plus en détail

LES CAHIERS PRATIQUES 2015 N 4

LES CAHIERS PRATIQUES 2015 N 4 Les déchets dans la ville : un enjeu collectif Les déchets dans la ville : un enjeu collectif La propreté des espaces publics un enjeu pour chaque ville Le constat : un niveau d attente important de la

Plus en détail

OPERATION CAMPUS CAHIER DES CHARGES DE L OPERATION CAMPUS

OPERATION CAMPUS CAHIER DES CHARGES DE L OPERATION CAMPUS OPERATION CAMPUS CAHIER DES CHARGES DE L OPERATION CAMPUS Remise des notes d intention le 30 avril 2008 à 17h Opération Campus cahier des charges Sommaire I - Présentation de l Opération Campus...3 1-Contexte...3

Plus en détail

SYNTHESE DU RAPPORT SUR LA MODERNISATION DE LA POLITIQUE DES RESSOURCES HUMAINES DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE

SYNTHESE DU RAPPORT SUR LA MODERNISATION DE LA POLITIQUE DES RESSOURCES HUMAINES DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE Ministère du travail, de l emploi et de la santé Paris, le 24 janvier 2011 SYNTHESE DU RAPPORT SUR LA MODERNISATION DE LA POLITIQUE DES RESSOURCES HUMAINES DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE - Mercredi

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LE GROUPE SEB LANCE UN SERVICE DE LOCATION D APPAREILS CULINAIRES

DOSSIER DE PRESSE LE GROUPE SEB LANCE UN SERVICE DE LOCATION D APPAREILS CULINAIRES DOSSIER DE PRESSE LE GROUPE SEB LANCE UN SERVICE DE LOCATION D APPAREILS CULINAIRES SOMMAIRE 1- Eurêcook, un nouveau service de location d appareils culinaires 2- Un service qui s inscrit à l avant-garde

Plus en détail

UNIVERSITE DE BOURGOGNE COMADI - VILLE DE DIJON

UNIVERSITE DE BOURGOGNE COMADI - VILLE DE DIJON UNIVERSITE DE BOURGOGNE COMADI - VILLE DE DIJON CONVENTION DE PARTENARIAT 09/01/2008 Entre d une part, l Université de Bourgogne représentée par son Président, Bernard LAURIN, et désignée ci-après par

Plus en détail