SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE"

Transcription

1 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE 3 ème 1 er trimestre Cours Pi Etablissement privé hors contrat d enseignement à distance SARL au capital de ,86 euros - RCS PARIS B APE 8559B siège social et centre d expédition : rue de l Épée de Bois, Paris tél. : bureaux et accueil du public : 6 rue Saint Denis, Montpellier tél. : site :

2 L auteur Renaud Burrowes Docteur ès Sciences Biologie Marine Ce fascicule de sciences de la vie et de la Terre (S.V.T.) présente sous forme de fiches l ensemble du programme de la classe conformément aux exigences du bulletin officiel. Ces fiches abordent tous les points du programme à connaitre mais il peut être intéressant de les approfondir par la lecture d un livre scolaire (par exemple aux éditions Bordas) qui permet d illustrer le Cours et de trouver d autres exercices d entrainement. Quelques évaluations corrigées sont incluses dans le fascicule, utilisez-les pour vous entrainer après avoir assimilé les Cours qui y correspondent. Chaque élève travaille à son rythme et peut envoyer les devoirs quand il le souhaite. Il est préférable d envoyer les devoirs un par un et dans l ordre car certaines notions doivent être acquises avant d aborder les notions suivantes. Je vous conseille très vivement de bien connaitre le Cours avant d entreprendre la rédaction de chaque devoir, cela ne sert à rien de faire le devoir avec le Cours sous les yeux. Pour rédiger les devoirs il est très important de bien lire les questions avant d y répondre de manière précise mais détaillée. Les réponses sont bien souvent dans les documents (il est important de s y référer) mais rien ne vous empêche d illustrer votre réponse avec des connaissances personnelles ou des informations trouvées dans une encyclopédie, sur Internet ou dans un documentaire télévisé. A la fin de cette année vous devrez passer une épreuve de S.V.T au Brevet des Collèges. Ce fascicule vous y prépare car tous les devoirs sont extraits d annales de brevets. Vous pouvez également vous procurer des annales corrigées dans le commerce afin de vous entrainer sur des sujets complets en temps limité. Les sujets complets portant sur plusieurs thèmes, je vous conseille de ne les aborder qu en fin d année, une fois l ensemble des cours assimilés. Bien entendu vous pouvez me contacter si vous rencontrez une difficulté mais vous pouvez aussi me poser une question en la joignant à un devoir et je vous répondrai par retour de courrier. Cours Pi S.V.T. 3 T1 1

3 S.V.T. 3 ème Diversité et unité des êtres humains Fiche 1 : la diversité génétique des êtres humains I. Les caractéristiques communes à tous les êtres humains II. Le siège de l'information génétique III. La nature de l'information génétique IV. Le clonage Fiche 2 : les chromosomes et les anomalies génétiques I. L'étude des chromosomes et le caryotype II. Les anomalies chromosomiques Devoir n 1 Fiche 3 : le programme génétique dans l'organisme I. Rappels II. La multiplication des cellules III. Les gènes Devoir n 2 Fiche 4 : la transmission des caractéristiques génétiques par la reproduction sexuée I. Rappels concernant la reproduction sexuée II. Le caryotype des gamètes et la fécondation III. Exemple de transmission de caractères héréditaires Devoir n 3 Fiche 5 : schéma récapitulatif des fiches 2 à 4 Fiche 6 : évaluation corrigée Evolution des êtres vivants et histoire de la Terre Fiche 7 : Histoire de la Terre et de la vie I. Histoire du système solaire, de la Terre et de la vie II. Les crises biologiques sont des repères dans l Histoire de la vie III. L origine commune de tous les êtres vivants Fiche 8 : l évolution I. L idée d évolution II. Le processus d évolution III. La place de l Homme dans l évolution Devoir n 4 Fiche 9 : évaluation corrigée Responsabilité humaine en matière de santé et d environnement Fiche 10 : responsabilité humaine en matière de santé I. Les maladies liées à notre comportement II. Les dons de sang, d'organes, de tissus et de cellules III. La maîtrise de la procréation Devoir n 5 Fiche 11 : responsabilité humaine en matière d environnement I. La qualité de l'eau ou de l'air de la basse atmosphère II. III. La biodiversité Les ressources en énergies fossiles et énergies renouvelables Devoir n 6 Fiche 12 : évaluation corrigée Cours Pi S.V.T. 3 T1 2

4 Risque infectieux et protection de l organisme Fiche 13 : le microbes et les maladies I. Les microorganismes qui nous entourent II. Les barrières naturelles de l'organisme III. La contamination et l'infection de l'organisme IV. Les différents types de microorganismes pathogènes V. L'asepsie et l'antisepsie Devoir n 7 Fiche 14 : le système immunitaire I. La réaction de l'organisme face à une infection II. Exemple de réaction face à une maladie : la rougeole Devoir n 8 Relations au sein de l organisme Fiche 15 : la vaccination et des déficiences du système immunitaire I. La vaccination II. L'immunothérapie III. IV. Les déficits immunitaires Les disfonctionnement du système immunitaire Devoir n 9 Fiche 16 : évaluation corrigée Cours Pi S.V.T. 3 T1 3

5 Partie 1 : diversité et unité des êtres humains Cours Pi S.V.T. 3 T1 4

6 Fiche 1 : la diversité génétique des êtres humains a Les caractéristiques communes à tous les êtres humains Tous les êtres humains ont des caractéristiques communes. Ce sont tous des Vertébrés, Tétrapodes (ils ont 4 membres), Mammifères, Primates, comme les autres «singes» dont ils se distinguent par 3 caractères principaux : la pratique de la bipédie de manière permanente, une faible pilosité et un volume cérébral beaucoup plus important (5 fois celui du chimpanzé). Ils ont aussi certaines caractéristiques squelettiques : une mâchoire redressée, une colonne vertébrale insérée sous la tête (et non derrière), pas de bourrelet sus orbitaire. Tous les hommes ont donc des caractéristiques propres aux êtres "humains" mais ils se distinguent les uns des autres par certaines différences (sauf les vrais jumeaux) : taille, corpulence, couleur des cheveux, de la peau ou des yeux, groupe sanguin (Il y aura cependant plus de ressemblances au sein d'une même famille que si on prend 2 êtres humains non apparentés). Toutes ces caractéristiques proviennent de notre information génétique. b Le siège de l'information génétique L'information qui nous distingue des autres organismes vivants et des autres êtres humains est nommée information génétique. Elle est contenue dans chacune des cellules de notre organisme et plus précisément au niveau du noyau. Ceci a été démontré en 1960 par Gurdon (figure 1) avec l expérience suivante : On dispose de deux populations de crapauds (Xenopes) qui se distinguent par leur couleur : verts ou blancs (albinos). Si on prend un œuf (une cellule) de crapaud vert et que par micromanipulation on y insère un noyau de cellule de crapaud albinos, cet œuf initialement issu d un crapaud vert donne naissance à un crapaud albinos. L information génétique est donc bien contenue dans le noyau mais sous quelle forme s y trouve-til? Figure 1 : expérience de Gurdon (d après : c La nature de l'information génétique Dans le noyau des cellules se trouvent des «structures en bâtonnets» nommées chromosomes. Ce sont les éléments qui contiennent l'information génétique qui définissent nos caractéristiques d humains ainsi que nos caractéristiques personnelles (sexe, taille, couleur des yeux, groupe sanguin ) Les chromosomes sont en fait des structures constituées d'une molécule particulière nommée ADN. Cours Pi S.V.T. 3 T1 5

7 Figure 2 : localisation et nature de l information génétique : (d après : Détails d un chromosome : Centromère Un bras Un bras Une chromatide Remarques : - Toutes les cellules d'un individu contiennent la même information génétique. - Un chromosome est formé de deux chromatides reliées entre elles par un centromère. Chaque chromatide est formée de deux bras. - Toutes nos caractéristiques ne sont pas définies par l'information génétique : en particulier les caractéristiques "psychiques" (opinions, goûts ) sont liées à l'éducation et l'environnement familial et social. d Le clonage Puisque l'information génétique est la même dans toutes les cellules d'un individu et que cette information contient les caractéristiques physiques de l'individu, cela permet de fabriquer des clones c'est-à-dire des organismes identiques génétiquement. Deux méthodes sont envisageables : - Séparer les deux premières cellules d'un embryon comme cela se passe naturellement chez les vrais jumeaux. - Prélever le noyau d'une cellule d'un animal que l'on souhaite cloner et l'introduire dans une cellule œuf d'un animal de la même espèce. L'embryon qui naîtra aura toutes les caractéristiques génétiques de l'animal dont le noyau a été prélevé (voir l expérience de Gurdon). Cours Pi S.V.T. 3 T1 6

8 Fiche 2 : les chromosomes et les anomalies génétiques a L'étude des chromosomes et le caryotype Les chromosomes contiennent l'information génétique. Chaque espèce possède un nombre de chromosomes particulier dans les noyaux de ses cellules. Par exemple, tous les êtres humains possèdent 46 chromosomes. D'autres espèces possèdent plus ou moins de 46 chromosomes. Par exemple le chat en possède 38, le chien 78 et le lapin 44. Les chromosomes peuvent être classés par paires en fonction de leur taille et numérotés : c'est le caryotype (voir figure 3). Chez un être humain on trouve 22 paires de chromosomes non sexuels (ou autosomes) et une paire de chromosomes sexuels (ou gonosomes) : - De même taille, notés XX chez une femme, - De taille différentes, notés XY chez un homme. L'étude d'un caryotype permet donc de déterminer immédiatement : - si il appartient à un être humain (46 chromosomes) ou un autre organisme (plus ou moins de 46 chromosomes), - si il s'agit d'un homme (XY) ou d'une femme (XX). Figure 3 : chromosomes et caryotype (d après: Cours Pi S.V.T. 3 T1 7

9 b Les anomalies chromosomiques Certaines anomalies génétiques sont dues à une anomalie du caryotype. Deux cas sont possibles : 1. Il manque un chromosome ou un morceau de chromosome : La maladie du "cri du chat" correspond à une perte d'un morceau de chromosome de la paire n 5. Le malade est retardé mental et a une malformation du larynx qui ne lui permet pas de parler correctement (il émet des bruits ressemblant à des miaulements). Le syndrome de Turner correspond chez la femme à la perte d'un chromosome X (X0) : Ces femmes sont petites, stériles et impubères. 2. Il y a un chromosome en trop : Le mongolisme ou trisomie correspond à un chromosome 21 en trop. Le malade a un retard mental, des caractéristiques physiques particulières (langue épaisse, yeux dirigés vers le bas, pli unique dans la main ). Le syndrome de Klinefelter correspond à un chromosome X en trop chez un homme (XXY). Ces garçons acquièrent à la puberté des caractéristiques féminines (hanches larges, seins ) et sont stériles. Remarque : Certaines anomalies (trisomie 13, par exemple) provoquent la mort de l'individu avant l'âge d'un mois. Composez maintenant le devoir n 1 Cours Pi S.V.T. 3 T1 8

Leçon 1 : Les caractères d un individu Date : Chaque être humain possède de nombreux caractères.

Leçon 1 : Les caractères d un individu Date : Chaque être humain possède de nombreux caractères. Leçon 1 : Les caractères d un individu Date : Chaque être humain possède de nombreux caractères. Certains caractères sont communs à tous les individus de notre espèce et permettent de nous distinguer des

Plus en détail

Extrait cours svt 3e. semaine 3

Extrait cours svt 3e. semaine 3 Extrait cours svt 3e semaine 3 Chapitre 1 : Tous parents, tous différents Le titre du chapitre est «tous pareils, tous différents». Le même chapitre, repris plus en détails en Terminale est «tous parents,

Plus en détail

UNITE ET DIVERSITE DES ËTRES HUMAINS

UNITE ET DIVERSITE DES ËTRES HUMAINS UNITE ET DIVERSITE DES ËTRES HUMAINS Rappels : - organisation du corps humain - La fécondation L HEREDITE ET SON SUPPORT Chaque individu possède des ressemblances et des différences même au sein d une

Plus en détail

I Les caractères de l'individu :

I Les caractères de l'individu : Partie 1, Chapitre 1 LES CARACTÈRES DE L'INDIVIDU ET LEUR TRANSMISSION Rappels : Un être vivant : c'est un être qui naît, grandit, mange, rejete des déchets, se reproduit et meurt. Il est constitué de

Plus en détail

PARTIE 1: UNITE ET DIVERSITE DES ETRES HUMAINS. CHAPITRE 3 : Reproduction sexuée et diversité génétique

PARTIE 1: UNITE ET DIVERSITE DES ETRES HUMAINS. CHAPITRE 3 : Reproduction sexuée et diversité génétique PARTIE 1: UNITE ET DIVERSITE DES ETRES HUMAINS. CHAPITRE 3 : Reproduction sexuée et diversité génétique Rappel : Nous héritons notre programme génétique de nos parents. Pourtant, il existe des différences

Plus en détail

Comment expliquer nos ressemblances et nos différences?

Comment expliquer nos ressemblances et nos différences? Chez l espèce humaine, comme chez toute espèce, il existe des ressemblances et des différences entre les individus, y compris à l intérieur d une même famille. Comment expliquer nos ressemblances et nos

Plus en détail

POUR LES ENSEIGNANTS DU LYCEE

POUR LES ENSEIGNANTS DU LYCEE PISTES D EXPLOITATION PEDAGOGIQUE DES EXPEDITIONS MOZAMBIQUE MADAGASCAR 2009-2010 POUR LES ENSEIGNANTS DU LYCEE Les pistes détaillées dans ce document s appuie essentiellement sur les programmes scolaires

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2013 EPREUVE DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE. Série Générale

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2013 EPREUVE DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE. Série Générale REPÈRE 13DNBGENSVTAS1 DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2013 Série Générale DUREE : 45 minutes COEFFICIENT : 1 2 points seront attribués à l orthographe et à la présentation de votre composition. L usage

Plus en détail

1.1 Le brassage génétique et la diversité génétique

1.1 Le brassage génétique et la diversité génétique Chapitre 1 Génétique et évolution 1.1 Le brassage génétique et la diversité génétique La reproduction sexuée permet, chez les espèces qui la pratiquent, d obtenir une variété de descendants qui seront

Plus en détail

Composante 3 Composante 3B La culture scientifique et technologique SCIENCES ET VIE DE LA TERRE

Composante 3 Composante 3B La culture scientifique et technologique SCIENCES ET VIE DE LA TERRE La maîtrise des principaux éléments de culture scientifique et technologique s acquiert : d une part en mobilisant les connaissances des différents champs du socle commun de connaissances et de compétences

Plus en détail

1 les caractères des êtres humains.

1 les caractères des êtres humains. Quelques rappels des classes précédentes ACTIVITÉ livre pages 8 et 9 : apprendre le bilan de la page 9 Les êtres vivants sont répartis en espèces. Chaque être vivant est formé de cellules. schéma d une

Plus en détail

Bio-5065-2. Prétest 2. «S.V.P., ne rien écrire sur le document» Nom de l élève : Date :

Bio-5065-2. Prétest 2. «S.V.P., ne rien écrire sur le document» Nom de l élève : Date : LA TRANSMISSION DES CARACTÈRES HÉRÉDITAIRES Prétest 2 «S.V.P., ne rien écrire sur le document» Nom de l élève : Date : Nathalie Levesque, Centre des 16-18 ans, mai 2004 Commission Scolaire Marie-Victorin

Plus en détail

LEXIQUE DU COURS DE 2NDE SVT. THEME : Cellule, Adn et Unité du vivant

LEXIQUE DU COURS DE 2NDE SVT. THEME : Cellule, Adn et Unité du vivant LEXIQUE DU COURS DE 2NDE SVT THEME : Cellule, Adn et Unité du vivant Remarque préliminaire : ce lexique n'a pas la prétention ni l'objectif d'être encyclopédique ou exhaustif sur le thème. Il est très

Plus en détail

1 Qu est-ce qu une biotechnologie? Page 236

1 Qu est-ce qu une biotechnologie? Page 236 Verdict Chapitre 8 1 Qu est-ce qu une biotechnologie? Page 236 1. Quelle est la différence entre une biotechnologie et une technologie? Une biotechnologie est une technique appliquée à des êtres vivants

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2015. ÉPREUVE DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série Générale

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2015. ÉPREUVE DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série Générale REPÈRE 15DNBGENSVTMEAG1 DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2015 ÉPREUVE DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série Générale DUREE : 45 minutes COEFFICIENT : 1 2 points seront attribués à l orthographe

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE ELEVES MANIPULATEURS RADIO/ANNEE 2012 (N 2) Épidémiologie(2) Épidémiologie (N 2)

EPIDEMIOLOGIE ELEVES MANIPULATEURS RADIO/ANNEE 2012 (N 2) Épidémiologie(2) Épidémiologie (N 2) ELEVES MANIPULATEURS RADIO/ANNEE 2012 (N 2) EPIDEMIOLOGIE Épidémiologie(2) DEFINITION Petit Robert : C est l étude des épidémies. C est l étude des rapports existant entre les maladies et divers facteurs

Plus en détail

Séquence 3. Comment les informations génétiques se transmettent-elles de cellules en cellules? Nos cellules, filles de la cellule-œuf

Séquence 3. Comment les informations génétiques se transmettent-elles de cellules en cellules? Nos cellules, filles de la cellule-œuf Sommaire Nous sommes en train d étudier le support des informations génétiques 1 au sein de nos cellules. Rapidement après sa formation, la cellule-œuf commence à se multiplier (vu en classe de 4 e ).

Plus en détail

Comment se comporte un chromosome avant et pendant la division cellulaire?

Comment se comporte un chromosome avant et pendant la division cellulaire? SCIENCES > Le chromosome simple, non pelotonné : un ruban sur lequel est collé un petit morceau de scotch pour marquer l'emplacement du point d'attache des deux futurs filaments. Le chromosome copié :

Plus en détail

Chapitre 1 : le brassage génétique et sa contribution à la diversité génétique

Chapitre 1 : le brassage génétique et sa contribution à la diversité génétique Objectif : les anomalies et la diversité - B2I, tache complexe Observation : la méiose produit des gamètes génétiquement différents qui parfois comportent des anomalies qui peuvent empêcher l embryon de

Plus en détail

Généticien (nne) : 2) Quels sont les types des protéines qui correspondent aux énoncés du tableau suivant?

Généticien (nne) : 2) Quels sont les types des protéines qui correspondent aux énoncés du tableau suivant? Généticien (nne) : Groupe : EXERCICES GÉNÉTIQUE LES PROTÉINES ET L ADN 1) Les gènes portent de l information. De quelle sorte d information s agit-il? Cette information représente la séquence des acides

Plus en détail

INFORMATION GÉNÉTIQUE et REPRODUCTION SEXUÉE

INFORMATION GÉNÉTIQUE et REPRODUCTION SEXUÉE Partie 1, Chapitre 4 INFORMATION GÉNÉTIQUE et REPRODUCTION SEXUÉE Constat : à l'exception des jumeaux, chaque individu est unique. Ses caractères héréditaires dependent des info génétiques (allèles) portées

Plus en détail

La cellule. Partie de la cellule ADN. Membrane nucléaire. Noyau. Cytoplasme (cytosol+organites) Membrane cellulaire. Définition de la cellule :

La cellule. Partie de la cellule ADN. Membrane nucléaire. Noyau. Cytoplasme (cytosol+organites) Membrane cellulaire. Définition de la cellule : La cellule Définition de la cellule : Partie de la cellule Rôle ADN Membrane nucléaire Noyau Cytoplasme (cytosol+organites) Membrane cellulaire 54 Les différents niveaux d organisation du corps humain

Plus en détail

Examen de Mi-d'année. Exercice I: L albinisme et ses causes.

Examen de Mi-d'année. Exercice I: L albinisme et ses causes. Class: 3 ème. Secondaire (S.V.) Matière: Biologie Exercice I: L albinisme et ses causes. Examen de Mi-d'année Points: 20 pts. Durée: 180 min. (4.5 pts.) L albinisme résulte d un manque général de la pigmentation

Plus en détail

Délétion 1P36 3.3 ~ Trisomie 9P46. Présentation de la Maladie

Délétion 1P36 3.3 ~ Trisomie 9P46. Présentation de la Maladie Délétion 1P36 3.3 ~ Trisomie 9P46 Présentation de la Maladie deux cellules sexuelles parentales ou gamètes spermatozoïde ovocyte zygote (œuf). Chaque cellule possède un noyau, qui contient l'ensemble du

Plus en détail

I. technique pour établir le caryotype

I. technique pour établir le caryotype 2 LE CARYOTYPE Le caryotype est une photographie de l'ensemble des chromosomes d'une cellule. Les chromosomes sont rangés par paires en fonction de leur forme, leur taille et de la position des bandes

Plus en détail

Chromosome et caryotype

Chromosome et caryotype Chromosome et caryotype Définition et généralités L étude du caryotype «classique» humain est l étude des chromosomes à un stade maximum de condensation (chromosomes mitotiques en métaphase). Caryotype

Plus en détail

IV- L informationn contenue dans les chromosomes

IV- L informationn contenue dans les chromosomes IV- L informationn contenue dans les chromosomes Problème : Comment chromosomes? est organisée l information génétique sur les la structure d un chromosome : Les chromosomes sont formés par l enroulement

Plus en détail

PARTIE II : Risque infectieux et protection de l organisme. CHAPITRE 1 : L homme dans son environnement microbien.

PARTIE II : Risque infectieux et protection de l organisme. CHAPITRE 1 : L homme dans son environnement microbien. PARTIE II : Risque infectieux et protection de l organisme CHAPITRE 1 : L homme dans son environnement microbien. Grippe, gastro-entérite, angine, otite,...nous sommes régulièrement malades. Quelles sont

Plus en détail

Seules les trisomies 13, 18 et 21 sont concernées dans le test génétique non invasif.

Seules les trisomies 13, 18 et 21 sont concernées dans le test génétique non invasif. 1 Normalement, chaque individu a dans chacune de ces cellules 23 paires de chromosomes numérotées de 1 à 22, la 23ème paire étant la paire des chromosomes sexuels. Une des anomalies chromosomiques les

Plus en détail

Chapitre 2 : MEIOSE ET FECONDATION : STABILITE ET BRASSAGE GENETIQUE DE L ESPECE

Chapitre 2 : MEIOSE ET FECONDATION : STABILITE ET BRASSAGE GENETIQUE DE L ESPECE Chapitre 2 : MEIOSE ET FECONDATION : STABILITE ET BRASSAGE GENETIQUE DE L ESPECE Introduction : Tous les individus d une même espèce sont caractérisés par un ensemble de gènes qui sont transmis de génération

Plus en détail

EXERCICES D APPLICATION

EXERCICES D APPLICATION EXERCCES D APPLCATON Exercice 1 : Couleur des yeux L'arbre généalogique suivant présente la transmission du caractère couleur des yeux au sein d'une famille. V Femme aux yeux marrons Homme aux yeux marrons

Plus en détail

CHAP4 LA TRANSMISSION DU PROGRAMME GENETIQUE LORS DE LA REPRODUCTION SEXUEE (L ORIGINALITE DE CHAQUE INDIVIDU)

CHAP4 LA TRANSMISSION DU PROGRAMME GENETIQUE LORS DE LA REPRODUCTION SEXUEE (L ORIGINALITE DE CHAQUE INDIVIDU) CHAP4 LA TRANSMISSION DU PROGRAMME GENETIQUE LORS DE LA REPRODUCTION SEUEE (L ORIGINALITE DE CHAQUE INDIVIDU) Comment expliquer que des enfants issus des mêmes parents soient différents? (Comment expliquer

Plus en détail

UE1 Chromosomes Caryotypes anomalies 2009/2010. Les chromosomes, le caryotype et ses anomalies

UE1 Chromosomes Caryotypes anomalies 2009/2010. Les chromosomes, le caryotype et ses anomalies Les chromosomes, le caryotype et ses anomalies 1 I. Intérêt de l établissement du caryotype II. Structure t du chromosome métaphasique 1. Le centromère 2. Les télomères III. Le caryotype 1. Le rangement

Plus en détail

Anomalies chromosomiques

Anomalies chromosomiques 12 Où puis-je avoir plus d information sur les anomalies chromosomiques? Anomalies chromosomiques Ceci est un guide succinct sur les anomalies chromosomiques. Pour de plus amples informations vous pouvez

Plus en détail

Thème 3: Féminin, masculin. Chapitre 1: devenir un homme ou une femme

Thème 3: Féminin, masculin. Chapitre 1: devenir un homme ou une femme Thème 3: Féminin, masculin Chapitre 1: devenir un homme ou une femme L identité sexuelle ou identité de genre L identité sexuelle est le fait de se sentir totalement homme ou femme. Cette identité de genre

Plus en détail

Translocations chromosomiques

Translocations chromosomiques 12 Translocations chromosomiques Adapté des brochures élaborés par l Hôpital Guy et l Hôpital St Thomas à Londres et adapté aux critères de qualité du London IDEAS Genetic Knowledge Park. Traduction française

Plus en détail

Chapitre 17 Les changements chromosomiques à grande échelle

Chapitre 17 Les changements chromosomiques à grande échelle Chapitre 17 Les changements chromosomiques à grande échelle Une translocation réciproque démontrée par une technique appelée coloration des chromosomes Les mutations chromosomiques Les mutations chromosomiques

Plus en détail

VACCINATIONS DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

VACCINATIONS DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Circulaire n 43/2008 Cl. C 44 Colmar, le 3 novembre 2008 Màj. septembre 2013 C E N T R E d e G E S T I O N d u H A U T - R H I N F O N C T I O N P U B L I Q U E T E R R I T O R I A L E 2 2, rue Wi l s

Plus en détail

Caryotype d une grenouille femelle

Caryotype d une grenouille femelle Caryotype d une grenouille femelle Caryotype de Chimpanzé mâle (Pan troglodytes). Les chromosomes sont placés par comparaison avec le caryotype humain. Le chimpanzé est un singe africain (dans une vingtaine

Plus en détail

DIAGNOSTIC PRÉNATAL TABLE DES MATIÈRES. Qu est ce qu un diagnostic prénatal?... 1. Qu est-ce qu une malformation congénitale?... 1

DIAGNOSTIC PRÉNATAL TABLE DES MATIÈRES. Qu est ce qu un diagnostic prénatal?... 1. Qu est-ce qu une malformation congénitale?... 1 DIAGNOSTIC PRÉNATAL TABLE DES MATIÈRES Qu est ce qu un diagnostic prénatal?... 1 Qu est-ce qu une malformation congénitale?... 1 Diagnostic prénatal pour les risques maternels liés à l âge... 3 Tests diagnostics

Plus en détail

TUTORAT UE 2 2012-2013 Biologie cellulaire Séance n 6 Semaine du 21/10/2013

TUTORAT UE 2 2012-2013 Biologie cellulaire Séance n 6 Semaine du 21/10/2013 TUTORAT UE 2 2012-2013 Biologie cellulaire Séance n 6 Semaine du 21/10/2013 Noyau, Chromosomes, Caryotype Delbecq Séance préparée par Athénaïs WEIL-BELABBAS, Anaïs REYNAUD et Anthony MARCELLIN (ATP) QCM

Plus en détail

Proposition de correction de l épreuve SVT filière scientifique 2009

Proposition de correction de l épreuve SVT filière scientifique 2009 Proposition de correction de l épreuve SVT filière scientifique 2009 La mesure du temps dans l histoire de la Terre et de la Vie. A partir de la coupe géologique synthétique de la carrière de Laize La

Plus en détail

LES BASES GENETIQUES DE LA SEP

LES BASES GENETIQUES DE LA SEP LES BASES GENETIQUES DE LA SEP Deux hypothèses sont possibles. Ou bien la SEP est liée à une anomalie génétique unique directement responsable de la maladie (dans ce cas il existe un gène de la SEP) ou

Plus en détail

GUYANE. Ces fiches présentent des activités spécifiques qui demandent des infrastructures, un savoir-faire et des autorisations particulières.

GUYANE. Ces fiches présentent des activités spécifiques qui demandent des infrastructures, un savoir-faire et des autorisations particulières. Cette nouvelle édition des fiches régionales relatives à l activité 2013 des centres pluridisciplinaires de diagnostic prénatal (CPDPN), des laboratoires de diagnostic prénatal (DPN) et de l activité 2014

Plus en détail

Diagnostic prénatal des maladies génétiques

Diagnostic prénatal des maladies génétiques Diagnostic prénatal des maladies génétiques Collège National des Enseignants et Praticiens de Génétique Médicale C. Coutton, V. Satre, F. Amblard et F. Devillard Date de création du document 2010-2011

Plus en détail

Dr BOGGIO La génétique 2.2 S1 Cycles de la vie et grandes fonctions IFSI Dijon - Promotion COLLIERE 2014-2015

Dr BOGGIO La génétique 2.2 S1 Cycles de la vie et grandes fonctions IFSI Dijon - Promotion COLLIERE 2014-2015 1 Dr BOGGIO La génétique 2.2 S1 Cycles de la vie et grandes fonctions IFSI Dijon - Promotion COLLIERE 2014-2015 14 Les chromosomes sont constitués d ADN. Les gènes sont des segments d ADN. Ils renferment

Plus en détail

CAP Petite Enfance / Biologie / L organisation du corps humain

CAP Petite Enfance / Biologie / L organisation du corps humain L'OPEN CLASS REVISION GRATUIT EN LIGNE Informations Auteur : Philippe OLIVE Mis en ligne le 10 juin 2014 Modifié le 13 octobre 2014 Catégorie : CAP Petite Enfance CAP Petite Enfance / Biologie / L organisation

Plus en détail

Variabilité génétique et stabilité des espèces

Variabilité génétique et stabilité des espèces TP-TD 2 Variabilité génétique et stabilité des espèces Objectif et Compétences Faire preuve d'esprit logique et critique Analyser des documents Interpréter des observations Travail à faire : Sur une feuille

Plus en détail

TITRE : DES CHROMOSOMES AUX CARACTERES DE L INDIVIDU

TITRE : DES CHROMOSOMES AUX CARACTERES DE L INDIVIDU TITRE : DES CHROMOSOMES AUX CARACTERES DE L INDIVIDU classe :3ème durée : 1h 30 la situation-problème. Mickaël vient d apprendre que son cousin de 28 ans, avec qui, il s entend si bien, a un caryotype

Plus en détail

SOMMAIRE. Unité1 : Science de l environnement (Ecologie)... 2 Unité2 : La reproduction chez les plantes.. 3

SOMMAIRE. Unité1 : Science de l environnement (Ecologie)... 2 Unité2 : La reproduction chez les plantes.. 3 SOMMAIRE Tronc commun scientifique Unité1 : Science de l environnement (Ecologie)....... 2 Unité2 : La reproduction chez les plantes.. 3 Tronc Commun des Lettres et Sciences humaines Unité1 : L eau : Source

Plus en détail

La génétique : Science qui étudie les caractères héréditaires des individus, leur transmission au fil des générations et leurs variations.

La génétique : Science qui étudie les caractères héréditaires des individus, leur transmission au fil des générations et leurs variations. Reprendre l essentiel pour bien réussir son année en S.V.T. La génétique : Science qui étudie les caractères héréditaires des individus, leur transmission au fil des générations et leurs variations. En

Plus en détail

Exposés de S.V.T. 3 e : Carnet de bord interactif

Exposés de S.V.T. 3 e : Carnet de bord interactif Nom, prénom : Classe : Date : Exposés de S.V.T. 3 e : Carnet de bord interactif Qu est-ce que ce carnet de bord? - Une aide pour vous accompagner dans votre démarche documentaire, en le remplissant, vous

Plus en détail

TITRE : CONSERVATION DE L INFORMATION GENETIQUE AU COURS DE LA DIVISION CELLULAIRE

TITRE : CONSERVATION DE L INFORMATION GENETIQUE AU COURS DE LA DIVISION CELLULAIRE TITRE : CONSERVATION DE L INFORMATION GENETIQUE AU COURS DE LA DIVISION CELLULAIRE FICHE PROFESSEUR classe : 3 ème durée : 1 heure 30 la situation-problème Toutes les cellules de l organisme possèdent

Plus en détail

PRINCIPES DE BASES DE L ANALYSE DES CHROMOSOMES HUMAINS

PRINCIPES DE BASES DE L ANALYSE DES CHROMOSOMES HUMAINS PRINCIPES DE BASES DE L ANALYSE DES CHROMOSOMES HUMAINS Dr Sylvie Taviaux Laboratoire de cytogénétique Hôpital Arnaud de Villeneuve CHU Montpellier S-taviaux@chu-montpellier.fr Septembre 2014 PRINCIPES

Plus en détail

CELLULE, ADN ET UNITE DU VIVANT. Chapitre 3 : L ADN, support moléculaire de l information génétique

CELLULE, ADN ET UNITE DU VIVANT. Chapitre 3 : L ADN, support moléculaire de l information génétique CELLULE, ADN ET UNITE DU VIVANT Chapitre 3 : L ADN, support moléculaire de l information génétique Introduction : quelques rappels de 3 e Activité 1 : Différents caryotypes classés 1) Comparer les caryotypes

Plus en détail

SBI3U Épreuve Génétique Nom:

SBI3U Épreuve Génétique Nom: SBI3U Épreuve Génétique Nom: PARTIE A (15) (Connaissances et compréhension) Inscrire la bonne réponse sur la carte SCANTRON 1. Une femme porteuse du gène d hémophilie et un homme hémophile sont croisés.

Plus en détail

Chapitre 3 : conserver ou transmettre l information génétique.

Chapitre 3 : conserver ou transmettre l information génétique. Chapitre 3 : conserver ou transmettre l information génétique. Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : http://colleges.acrouen.fr/courbet/spipuser/

Plus en détail

ORIGINE DE LA DIVERSITÉ DES ÊTRES HUMAINS

ORIGINE DE LA DIVERSITÉ DES ÊTRES HUMAINS CHAPITRE 4 ORIGINE DE LA DIVERSITÉ DES ÊTRES HUMAINS Ce chapitre clôt la première partie du programme «Diversité et unité des êtres humains». Il est l aboutissement de la démarche entreprise depuis la

Plus en détail

Coordinateur Roland Calderon

Coordinateur Roland Calderon SVT-3 e -/Sciences de la Vie et de la Terre-/ erre-/-programme 2008 LIVRE DU PROFESSEUR Coordinateur Roland Calderon Les auteurs Vincent Béranger Professeur à Paris Louis-Marie Couteleau Professeur à Paris

Plus en détail

DISCIPLINES ET DOMAINES D ACTIVITÉ de la discipline

DISCIPLINES ET DOMAINES D ACTIVITÉ de la discipline N 327 TITRE DE L ACTIVITÉ : Le futur bébé dans le ventre maternel DISCIPLINES ET DOMAINES D ACTIVITÉ de la discipline - Sciences expérimentales : le fonctionnement du corps humain - Maîtrise de la langue

Plus en détail

Chapitre 1 Structure et diversité du génome humain

Chapitre 1 Structure et diversité du génome humain Chapitre 1 Structure et diversité du génome humain I. Préambule Le projet de séquençage du génome humain est certainement, après la conquête de la lune, l une des aventures humaines récentes les plus passionnantes

Plus en détail

La médecine personnalisée Daniel Locker Professeur honoraire Université Orléans

La médecine personnalisée Daniel Locker Professeur honoraire Université Orléans La médecine personnalisée Daniel Locker Professeur honoraire Université Orléans Introduction En 1992, l introduction d'un anticorps monoclonal, l herceptine, pour le traitement du cancer du sein a donné

Plus en détail

BIOPSIE DE TROPHOBLASTE ou PRÉLÈVEMENT DE VILLOSITÉS CHORIALES

BIOPSIE DE TROPHOBLASTE ou PRÉLÈVEMENT DE VILLOSITÉS CHORIALES BIOPSIE DE TROPHOBLASTE ou PRÉLÈVEMENT DE VILLOSITÉS CHORIALES Le diagnostic prénatal par biopsie de trophoblaste ( 1 ) au premier trimestre de la grossesse est devenu une alternative fréquente aux techniques

Plus en détail

DAEU- cours de Sciences de la Nature et de la Vie- Marie Claire Garnier

DAEU- cours de Sciences de la Nature et de la Vie- Marie Claire Garnier Partie 3 : génétique Chapitre 1 : la transmission d un caractère au cours de la reproduction sexuée Rappel : la reproduction sexuée comprend 2 phénomènes fondamentaux successifs : La méiose lors de la

Plus en détail

Chapitre 1 : Tous différents et tous parents! INTRODUCTION Comment expliquer ces ressemblances et différences dans l espèce humaine?

Chapitre 1 : Tous différents et tous parents! INTRODUCTION Comment expliquer ces ressemblances et différences dans l espèce humaine? 1 ère partie : Unité et diversité des êtres humains Chapitre 1 : Tous différents et tous parents! INTRODUCTION Comment expliquer ces ressemblances et différences dans l espèce humaine? I Les caractères

Plus en détail

Information génétique

Information génétique chapitre 3 Information génétique et division cellulaire L étude de la division cellulaire est abordée pour découvrir comment est transmise et conservée l information génétique portée par les chromosomes.

Plus en détail

Chapitre 11 LA GÉNÉTIQUE

Chapitre 11 LA GÉNÉTIQUE Chapitre 11 LA GÉNÉTIQUE L ADN de la plupart de nos cellules atteint près de 2 m et est constitué d environ 6,4 milliards de nucléotides. Des scientifiques ont réussi à obtenir des souris fluorescentes

Plus en détail

Coordinateur Roland Calderon

Coordinateur Roland Calderon SVT-3 e -/Sciences de la Vie et de la Terre-/ erre-/-programme 2008 LIVRE DU PROFESSEUR Coordinateur Roland Calderon Les auteurs Vincent Béranger Professeur à Paris Louis-Marie Couteleau Professeur à Paris

Plus en détail

CODE DU TRAVAIL. Art. R. 231-61.- Au sens de la présente section, on entend par :

CODE DU TRAVAIL. Art. R. 231-61.- Au sens de la présente section, on entend par : CODE DU TRAVAIL Art. R. 231-60.- La présente section fixe les règles particulières de prévention et de protection des travailleurs contre les risques résultant d'une exposition à des agents biologiques.

Plus en détail

RAPPORT DU STAGE EN ENTREPRISE. Le laboratoire CERBA

RAPPORT DU STAGE EN ENTREPRISE. Le laboratoire CERBA RAPPORT DU STAGE EN ENTREPRISE Du lundi 22 mars au mercredi 24 mars 2010 Léonore 3 ème.. Collège Guy De Maupassant Fleury sur Andelle Le laboratoire CERBA Zone Industrielle des Bethunes 7/11 rue de l équerre

Plus en détail

LE MINISTRE DE LA SANTE, DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES HANDICAPEES

LE MINISTRE DE LA SANTE, DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES HANDICAPEES Ministère de la santé, de la famille et des personnes handicapées Direction de l'hospitalisation et de l'organisation des soins Sous-Direction de la qualité et du fonctionnement des établissements de santé

Plus en détail

CHAPITRE 6 : Les défenses de l'organisme face aux microorganismes

CHAPITRE 6 : Les défenses de l'organisme face aux microorganismes Risque infectieux et protection de l organisme CHAPITRE 6 : Les défenses de l'organisme face aux microorganismes Obj. cognitifs : Définir le système immunitaire. Une réaction rapide-la phagocytose, réalisée

Plus en détail

Planification d une situation d apprentissage.

Planification d une situation d apprentissage. Planification d une situation d apprentissage. Titre : Le merveilleux monde des animaux. Cycle : 1 ier cycle (secondaire 1) Durée : Une période de 75 minutes. Matériel : Un bâton de pastel sec. Une boîte.

Plus en détail

2010 - Nouvelle Calédonie. Le complexe hypothalamo-hypophysaire est impliqué dans un grand nombre de régulations dans l'organisme.

2010 - Nouvelle Calédonie. Le complexe hypothalamo-hypophysaire est impliqué dans un grand nombre de régulations dans l'organisme. PROCREATION Leçon 2 : REGULATION DE L'AXE PHYSIOLOGIQUE GONADOTROPE CHEZ L HOMME ROC 2010 - Nouvelle Calédonie Le complexe hypothalamo-hypophysaire est impliqué dans un grand nombre de régulations dans

Plus en détail

Caryotype humain : Technique - Indications

Caryotype humain : Technique - Indications Caryotype humain : Technique - Indications Collège National des Enseignants et Praticiens de Génétique Médicale Dr Cédric Le Caignec Service de génétique médicale, CHU Nantes, France Date de création du

Plus en détail

Diversité et unité des êtres humains

Diversité et unité des êtres humains Diversité et unité des êtres humains 1 Les caractères des individus et leur transmission. Comment la diversité des caractères des individus se manifeste-t-elle? Activité 1 : Unité et diversité des etres

Plus en détail

Les substances nutritives Fiche de travail

Les substances nutritives Fiche de travail Information aux enseignants 1/7 Ordre de travail L enseignant(e) demande aux élèves de dessiner un cercle et d en faire un diagramme circulaire pour lequel ils estiment les proportions de substances nutritives:

Plus en détail

Cours cytogénétique :

Cours cytogénétique : Cours cytogénétique : Introduction : La cytogénétique permet d étudier le nombre et la structure des chromosomes (génétique chromosomique). Un chromosome= une molécule d ADN bicaténaine + des protéines

Plus en détail

> Passeport pour la santé

> Passeport pour la santé SAATCHI & SAATCHI - PHOTOS : GETTY IMAGES - 313-06344-B - Août 2006 > Passeport pour la santé Le guide calendrier vaccinal des adolescents et des adultes Mis à jour au 1 er août 2006 2 3 Sommaire Vaccins

Plus en détail

POLITIQUE : ÉDUCATION SEXUELLE CODE : PS-1

POLITIQUE : ÉDUCATION SEXUELLE CODE : PS-1 POLITIQUE : ÉDUCATION SEXUELLE CODE : PS-1 Origine : Services pédagogiques Autorité : Résolution 82-06-22-11.2 Référence(s) : ÉNONCÉ DE POLITIQUE La Commission endosse le module d éducation sexuelle figurant

Plus en détail

Portail de la biologie de la reproduction

Portail de la biologie de la reproduction Portail de la biologie de la reproduction www.bio-courses.jimdo.com Auteurs : Yasmina ANTEUR Licence : Module : Biologie du développement Les mécanismes de différenciation cellulaire I. Introduction -

Plus en détail

Classe de 3ème - CONTRÔLE DE BIOLOGIE - 50 mn. Classe NOM : Note : Observations : Signature:

Classe de 3ème - CONTRÔLE DE BIOLOGIE - 50 mn. Classe NOM : Note : Observations : Signature: Classe de 3ème - CONTRÔLE DE BIOLOGIE - 50 mn Classe NOM : Note : Observations : Signature: 6 pts RAI OU AUX? Répondez par vrai ou faux à chaque proposition. Précisez votre réponse sur la ligne suivante,

Plus en détail

QU EST-CE QUE L AMNIOCENTÈSE?

QU EST-CE QUE L AMNIOCENTÈSE? QU EST-CE QUE L AMNIOCENTÈSE? Préparé par : Docteur Oleg Soroko, chef du département de gynécologie Sylvain Boisvert, chef de l unité familiale Direction des soins infirmiers 2011-04-18 Qu est-ce que l'amniocentèse?

Plus en détail

MHN. En utilisant cette pièce tragique, vous justifierez le concept de mémoire immunitaire.

MHN. En utilisant cette pièce tragique, vous justifierez le concept de mémoire immunitaire. MHN En utilisant cette pièce tragique, vous justifierez le concept de mémoire immunitaire. Acte 1, scène 1 : On transfuse du sang de Madame Poteau (Rhésus moins : Rh-) à Madame Piquet (Rhésus plus : Rh+)

Plus en détail

http://www.xtremepapers.net M05/4/BIOLO/SPM/FRE/TZ0/XX+ BIOLOGIE NIVEAU MOYEN ÉPREUVE 1 Mercredi 11 mai 2005 (après-midi) 45 minutes

http://www.xtremepapers.net M05/4/BIOLO/SPM/FRE/TZ0/XX+ BIOLOGIE NIVEAU MOYEN ÉPREUVE 1 Mercredi 11 mai 2005 (après-midi) 45 minutes IB BIOLOGIE NIVEAU MOYEN ÉPREUVE 1 DIPLOMA PROGRAMME PROGRAMME DU DIPLÔME DU BI PROGRAMA DEL DIPLOMA DEL BI M05/4/BIOLO/SPM/FRE/TZ0/XX+ 22056022 Mercredi 11 mai 2005 (après-midi) 45 minutes INSTRUCTIONS

Plus en détail

I/ L information génétique se trouve dans les chromosomes du noyau.

I/ L information génétique se trouve dans les chromosomes du noyau. Chapitre 2 : localisation et organisation de l information génétique Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : http://colleges.acrouen.fr/courbet/spipuser/

Plus en détail

L'ADN peut être copié au travers des générations cellulaires successives de manière fidèle, c'est la réplication de l'adn.

L'ADN peut être copié au travers des générations cellulaires successives de manière fidèle, c'est la réplication de l'adn. 24/09/2014 REBOUL Nicolas L2 CR : Hamza BERGUIGUA Génétique Médicale Dr Martin KRAHN 8 pages Introduction à la Génétique Médicale : Les champs de la Génétique Médicale, La place de la Génétique Médicale

Plus en détail

CCNE Avis 120 : Questions éthiques associées au développement des tests génétiques fœtaux sur sang maternel Membres du groupe de travail :

CCNE Avis 120 : Questions éthiques associées au développement des tests génétiques fœtaux sur sang maternel Membres du groupe de travail : CCNE Avis 120 : Questions éthiques associées au développement des tests génétiques fœtaux sur sang maternel Membres du groupe de travail : Christiane BASSET François BEAUFILS Frédérique DREIFUSS-NETTER

Plus en détail

Le fabuleux destin des gènes

Le fabuleux destin des gènes Le fabuleux destin des gènes L homme et les gènes - Itinéraire de visite Niveau Lycée V.Vincenzo-EPPDCSI Direction de la médiation scientifique et de l éducation Cité des sciences et de l industrie 75930

Plus en détail

Epigénétique. «pourquoi toutes les cellules d'un organisme ne sont-elles pas identiques» Alors qu elles ont toutes les mêmes gènes.

Epigénétique. «pourquoi toutes les cellules d'un organisme ne sont-elles pas identiques» Alors qu elles ont toutes les mêmes gènes. Epigénétique Introduction «pourquoi toutes les cellules d'un organisme ne sont-elles pas identiques» Alors qu elles ont toutes les mêmes gènes. Deux périodes successives récentes dans l étude des génomes

Plus en détail

Qu est-ce qu un vaccin?

Qu est-ce qu un vaccin? Fiche technique n 8 Qu est-ce que la vaccination? Un vaccin est un médicament particulier, destiné à «éduquer» le système immunitaire* à se défendre contre un agent pathogène* bien déterminé. Il a pour

Plus en détail

Baccalauréat général Sciences de la vie et de la Terre

Baccalauréat général Sciences de la vie et de la Terre Baccalauréat général Sciences de la vie et de la Terre Épreuve obligatoire série S Partie 1 (5 points) Thème 1-: Expression, stabilité, variation du patrimoine génétique. Sujet : On cherche à montrer,

Plus en détail

Date de naissance (J-M-A) moléculaire et séquençage Adresse. Ville Prov 330 Avenue Université Code postal Moncton, N.B. E1C 2Z3

Date de naissance (J-M-A) moléculaire et séquençage Adresse. Ville Prov 330 Avenue Université Code postal Moncton, N.B. E1C 2Z3 DEMANDE D ANALYSE PAR SEQUENCAGE EXOME Information du patient ID Hôpital # Nom de famille Prénom Sexe: H F Laboratoire de diagnostic Date de naissance (J-M-A) moléculaire et séquençage Adresse Ville Prov

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE N 2 HERPES ET GROSSESSE ASSOCIATION HERPES. Agissons contre l herpès

GUIDE PRATIQUE N 2 HERPES ET GROSSESSE ASSOCIATION HERPES. Agissons contre l herpès GUIDE PRATIQUE N 2 HERPES ET GROSSESSE ASSOCIATION HERPES Agissons contre l herpès L herpès est une m En France, on estime qu'environ 10 millions de personnes sont porteuses du virus de l'herpès à des

Plus en détail

Au troisième mois, vous avez pris conscience de votre grossesse et votre corps la vit plus sereinement.

Au troisième mois, vous avez pris conscience de votre grossesse et votre corps la vit plus sereinement. Le troisième mois Voir aussi : La déclaration de grossesse Le choix de la maternité Échographie : Video d un coeur à 14 SA Votre corps Au troisième mois, vous avez pris conscience de votre grossesse et

Plus en détail

I. Les gènes : unités d information (L information génétique) 1) Recherche des unités d informations

I. Les gènes : unités d information (L information génétique) 1) Recherche des unités d informations CHPITRE 3 3.C3 LES GENES ET L INFRMTIN GENETIQUE Programme génétique = information de l'ensemble des caractères d'un individu Information génétique = information contenue dans un gène Constat : Nous avons

Plus en détail

Zoo Basel Massive Monckies

Zoo Basel Massive Monckies Zoo Basel Massive Monckies Dario photographe Cedric correcteur Jérémie critique Guillaume critique Aurélien secrétaire Katia chef informatique Arbre phylogénétique de quelques vertébrés Synthèse de la

Plus en détail

PEUT-ON VACINER CONTRE TOUS LES MICROBES?

PEUT-ON VACINER CONTRE TOUS LES MICROBES? INTRODUCTION La vaccination, est la protection d'un individu sain avant qu'il ne contracte une maladie, elle constitue l'exemple idéal de la prévention des maladies. La vaccination confère au vacciné une

Plus en détail

Chapitre 2 : Les défenses de l organisme face aux microorganismes

Chapitre 2 : Les défenses de l organisme face aux microorganismes Chapitre 2 : Les défenses de l organisme face aux microorganismes De très nombreux microorganismes existent dans notre environnement. Certains sont inoffensifs, d'autres sont pathogènes, ils peuvent entraîner

Plus en détail

Conditions Générales de Service

Conditions Générales de Service Conditions Générales de Service Les présentes conditions générales de service (ci-après les «CGS») s appliquent aux services fournis par la société ONBOOJE (ci-après «ONBOOJE») à sa clientèle de particuliers

Plus en détail