CHAP. I : L ORGANISATION ET LES MISSIONS DU COLLEGE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHAP. I : L ORGANISATION ET LES MISSIONS DU COLLEGE"

Transcription

1 FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON (PARTIE I : LE COLLEGIEN) CHAP. I : L ORGANISATION ET LES MISSIONS DU COLLEGE PLAN DU COURS : I/ LE COLLEGE, UN ETABLISSEMENT POUR APPRENDRE II/ LES EQUIPES EDUCATIVES AU COLLEGE III/ LES DROITS ET DEVOIRS DU COLLEGIEN CE QUE TU DOIS SAVOIR A LA FIN DU CHAPITRE : Connaissances : - La fonction de chaque équipe éducative. - Le rôle du Conseil d administration. - Le sens de l élection des délégués - Les droits et devoirs au collège - Le respect des valeurs pour utiliser internet. - Le principe de laïcité au collège Je sais Je ne sais pas Vocabulaire : Je sais Je ne sais pas Conseil d administration, laïcité, Etat, Constitution, préambule, candidat, électeur, élu, suffrage universel, majorité absolue, majorité relative, démocratie, diffamer, discrimination. Les noms et dates des textes fondamentaux suivants : Je sais Je ne sais pas Préambule de la constitution de 1946 Déclaration des droits de l homme et du citoyen (1948) Loi du 15 mars 2005 sur le principe de laïcité dans le milieu scolaire Capacités : Je sais Je ne sais pas - Je sais repérer les lieux importants du collège. - Je sais étudier un texte (avantages et dangers de l Internet, la laïcité). - Je connais les règles pour participer à un débat.

2 CHAPITRE I : L ORGANISATION ET LES MISSIONS DU COLLEGE I/ LE COLLEGE, UN ETABLISSEMENT POUR APPRENDRE L instruction est obligatoire jusqu à 16 ans. Les élèves apprennent à l École les enseignements de culture générale (français, anglais ). Mon collège rassemble différents lieux qui ont chacun des fonctions (rôle) différentes. Il y a : - des lieux pour l enseignement (le gymnase et le stade sont à l extérieur du collège) ; - des lieux pour l administration ; - des lieux pour les loisirs, la restauration, etc. Un lieu pour apprendre Un lieu pour découvrir.

3 II/ LES EQUIPES EDUCATIVES DU COLLEGE A/ Le rôle des adultes du collège Entretien en groupe (évaluation). Exercice : Je connais les fonctions occupées par les adultes du collège en mettant la bonne lettre à côté de chaque équipe éducative en suivant l exemple cidessous : La Direction G A Font des tâches de surveillance, participent à des projets éducatifs (aide aux devoirs, classe relais, aide aux élèves en difficulté ). Le Secrétariat J B s occupe des travaux, de la propreté, de la restauration Les CPE C Les professeurs E Le gestionnaire I La documentaliste H C D E F sont responsables de la vie scolaire : avec les surveillants, ils vérifient la présence des élèves, s assurent que les règles sont bien respectées par eux et sont au contact avec les familles. aide les élèves dont les familles ont des problèmes sociaux (endettement ). ont chacun une discipline qu ils doivent transmettre aux élèves en suivant les instructions du programme valable pour tous les élèves de France. informe et aide les élèves à construire leur projet d orientation. Les assistants d éducation A G dirigent l équipe administrative, vérifient le bon fonctionnement du collège. L assistante sociale D H gère le CDI, accueille et aide les élèves qui viennent travailler et organise des projets avec les enseignants. F Le conseiller d orientation I s occupe de contrôler les dépenses au collège, organise le travail des personnels d entretien (ouvriers, personnels de service). Le personnel d entretien B J gère l administration (dossiers administratifs des personnels, contact entre l établissement et l Inspection académique qui donne des instructions aux collèges et lycées).

4 B/ Le Conseil d administration organise la vie du collège Document 1 : le rôle du conseil d administration du collège Il est présidé par le principal. Il réunit plusieurs membres. Le conseil d administration adopte le projet d établissement. Il donne son accord sur la programmation et le financement des voyages scolaires. Il établit le rapport annuel sur le fonctionnement pédagogique de l établissement. Circulaire de l Education nationale, n , 30 septembre Doc. 2 1 A quoi sert le conseil d administration? Doc. 1 Le CA adopte le projet d établissement. Il approuve la programmation des voyages scolaires et établit un rapport annuel sur le fonctionnement pédagogique du collège. 2 Colorie les cases selon les indications suivantes : - les délégués des élèves en rouge ; - les délégués des parents en orange ; - les représentants de l administration en bleu ; - les délégués des professeurs et des personnels en vert ; - les délégués de la mairie et du département en jaune.

5 III/ LES DROITS ET DEVOIRS DU COLLEGIEN A/ Le règlement intérieur organise les droits et devoirs du collégien A partir d extraits du règlement intérieur, je donne : - 3 droits qu ont les élèves : - Droit à une éducation - Droit d expression - Droit au respect + Droit à la sécurité - 3 devoirs que doivent respecter les élèves : - Devoir d être présent en cours et de ne pas être en retard. - Devoir de faire ses devoirs régulièrement et sérieusement. - Devoir de respecter les autres, le matériel. + Devoir de respecter le règlement intérieur. Je donne des exemples de motifs d exclusion. Violences et mises en danger, destruction de matériels Je cite le nom du collège qui décide de l exclusion définitive d un élève : Le Conseil de discipline.

6 B/ L usage d internet : droits et devoirs Les valeurs à respecter sur Internet «Aujourd hui et plus encore demain, l Internet se présente comme un outil pédagogique de premier ordre, grâce aux facilités d échanges et d accès au savoir qu il offre [ ] à la condition de respecter les valeurs et principes du système éducatif.» Ces valeurs sont : - Le respect des droits de la personne : de l intimité, du secret des correspondances, de la réputation et du droit à l image. - Le respect des droits liés à la création intellectuelle : droits d auteur, de publication et de diffusion. - Le respect de l ordre public : protéger contre le racisme, l antisémitisme, et contre la violence. D après le Guide juridique de l Internet scolaire, janvier Les droits principaux sur internet sont : - de s informer ; - de s exprimer ; - d avoir le droit à l intimité, au respect de sa vie privée, de ses images Les devoirs à suivre sont : - de respecter la vie privée ; - de respecter le droit à l image ; sans consentement, il est interdit de diffuser des images ou la voix d une personne ; - de ne pas diffamer (de porter atteinte à la dignité d une personne), d insulter autrui C/ LES ELECTIONS DES DELEGUES (voir cours de M. Guiheux) Au mois d octobre, des élections de délégués ont lieu dans la classe. C est une forme de citoyenneté pratiquée au collège.

7 Rappel : - Un candidat : celui qui se présente à une élection. - Electeur : celui qui peut voter. - Suffrage universel : c est le droit de vote de tous, sans distinction de race, de langue, de religion. - Majorité absolue : si plus de la moitié des électeurs votent pour un candidat, il est alors élu. - Majorité relative : si la majorité absolue n est pas atteinte, on fait une deuxième élection et c est celui qui aura le plus de voix qui l emportera. - Un élu : celui qui a remporté l élection. - Une constitution : ensemble des lois fondamentales d un pays. Il existe plusieurs élections en France : - Elections municipales (de la ville) pour élire les représentants des habitants (appelés conseillers municipaux). - Elections législatives : pour élire les députés (ils font les lois et vote le budget de la France). - Elections présidentielles : pour élire le chef de l Etat.

8 D/ LA LAICÏTE AU COLLEGE 1 D après les articles 2 et 3, qu est-ce que la laïcité? 2 Qu affirment les articles 13 et 14?

9 D/ LA LAICÏTE AU COLLEGE Durant des siècles, en France, l École et l État n étaient pas indépendants de la religion. Ainsi, jusqu au XVIIIe siècle, les études se faisaient dans des établissements catholiques. La laïcité, c est un principe (idée) qui affirme que l Ecole (depuis 1882 avec la loi du ministre Jules Ferry) ou l Etat (depuis 1905) ne sont pas influencées par les Eglises. Ils sont neutres. Il y a une séparation entre les Eglises et l Etat. La Laïcité, c est aussi une pratique. Il n y a pas de laïcité sans respect de la liberté de conscience et de croyance, sans refus des discriminations (le fait de traiter différemment quelqu un à cause de l origine, du sexe, de la religion ). À l École, on ne doit pas afficher trop visiblement (ostensiblement) ses opinions pour respecter celles d autrui et ne pas perturber les cours.

LA CHARTE COMMENTÉE. Phrase de préambule La Nation confie à l École la mission de faire partager aux élèves les valeurs de la République.

LA CHARTE COMMENTÉE. Phrase de préambule La Nation confie à l École la mission de faire partager aux élèves les valeurs de la République. éduscol LA CHARTE COMMENTÉE Ce document propose un commentaire de la phrase de préambule et de chacun des articles de la Charte de la laïcité à l École. Il explicite le sens des principales notions et

Plus en détail

Avis rendus par l'assemblée générale du Conseil d'etat. N 346.893 - Mme LAROQUE, rapporteur (section de l'intérieur) séance du 27 novembre 1989

Avis rendus par l'assemblée générale du Conseil d'etat. N 346.893 - Mme LAROQUE, rapporteur (section de l'intérieur) séance du 27 novembre 1989 CULTES Aumônerie militaires. Création Port par les élèves de signes d appartenance à une communauté religieuse.- Principe de laïcité.- Organisation et fonctionnement de l école publique.- Sanctions DROITS

Plus en détail

élection du CCJ 2015-2017

élection du CCJ 2015-2017 élection du CCJ 2015-2017 Vous avez entre 11 et 17 ans Dire que vous êtes l avenir de Levallois est une évidence, mais cet avenir, pourquoi ne pas vous préparer à le construire vous-mêmes? Vous avez des

Plus en détail

BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE DE BROUSSE.

BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE DE BROUSSE. Missions de la Bibliothèque Municipale. * La Bibliothèque Municipale est un service public de la commune. * Elle est le centre culturel ouvert à toute la population. C est un lieu de vie et de rencontre.

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES D AZAY LE RIDEAU STATUTS

CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES D AZAY LE RIDEAU STATUTS CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES D AZAY LE RIDEAU STATUTS ARTICLE 1 : OBJECTIF ET MISSION. Le Conseil Municipal des Jeunes a pour objectif de donner la parole aux jeunes Ridellois afin de leur permettre de

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants

Conseil Municipal des Enfants Conseil Municipal des Enfants Notice explicative Septembre 2015 SOMMAIRE I. Objectifs de la Création d un Conseil Municipal d Enfants II. Le Conseiller Municipal Enfant : son rôle, ses devoirs III. Le

Plus en détail

Page1 LE DROIT AU RESPECT DE LA VIE PRIVEE

Page1 LE DROIT AU RESPECT DE LA VIE PRIVEE Page1 LE DROIT AU RESPECT DE LA VIE PRIVEE 0 Page2 Sommaire Le droit au respect de la vie privée des personnes hospitalisées et des personnes prises en charge dans des structures médico-sociales... 3 Qu

Plus en détail

Se Renseigner sur la Loi

Se Renseigner sur la Loi Se Renseigner sur la Loi Le droit canadien Dans ce chapitre, vous trouverez des informations concernant les droits du Canada. Vous trouverez des informations concernant: vos droits et vos libertés vos

Plus en détail

STATUTS DE L ESPE (ECOLE SUPERIEURE DU PROFESSORAT ET DE L EDUCATION) DE L ACADEMIE DE PARIS

STATUTS DE L ESPE (ECOLE SUPERIEURE DU PROFESSORAT ET DE L EDUCATION) DE L ACADEMIE DE PARIS STATUTS DE L ESPE (ECOLE SUPERIEURE DU PROFESSORAT ET DE L EDUCATION) DE L ACADEMIE DE PARIS Statuts adoptés par le conseil d école de l ESPE dans sa séance du 16 janvier 2014 Statuts approuvés par délibération

Plus en détail

Education-civique. Chapitre n L enfant

Education-civique. Chapitre n L enfant Education-civique Chapitre n L enfant I) L enfant : une personne mineure Problématiques : Comment est définie l identité de l enfant? Qu est-ce que l autorité parentale? A/ L enfant acquiert une identité

Plus en détail

CHARTE D ETHIQUE VIDEOPROTECTION

CHARTE D ETHIQUE VIDEOPROTECTION CHARTE D ETHIQUE VIDEOPROTECTION Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens et lutter contre le sentiment d insécurité, la Commune de Périgueux a mis en place un système de vidéoprotection.

Plus en détail

POLITIQUE D ACCÈS AUX DOCUMENTS ET DE PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

POLITIQUE D ACCÈS AUX DOCUMENTS ET DE PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS POLITIQUE D ACCÈS AUX DOCUMENTS ET DE PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS Adoptée par le Comité de direction le 8 novembre 2007 Adoptée par le Conseil d administration le 19 décembre 2007 Table des

Plus en détail

OBLIGATIONS ET DROITS DES FONCTIONNAIRES

OBLIGATIONS ET DROITS DES FONCTIONNAIRES OBLIGATIONS ET DROITS DES FONCTIONNAIRES DE L EDUCATION NATIONALE Les fonctionnaires ont des obligations en contrepartie desquelles ils bénéficient de certains droits fondamentaux. I. QUELS SONT LES TEXTES

Plus en détail

CITOYENNETE ET INTERNET

CITOYENNETE ET INTERNET CITOYENNETE ET INTERNET Constats : Problèmes au sein du collège avec la diffusion de vidéos de bagarre ou de commentaires sur les camarades ou enseignants, sur facebook ou you tube. Classes concernées

Plus en détail

L Education civique au collège classe de sixième

L Education civique au collège classe de sixième Bulletin officiel spécial n 6 du 28 août 2008 L Education civique au collège classe de sixième Anne-Marie HAZARD-TOURILLON, IA-IPR d histoire-géographie Sommaire I. L éducation civique au collège 1. la

Plus en détail

Les leçons et les devoirs : rôle des parents

Les leçons et les devoirs : rôle des parents Les leçons et les devoirs : rôle des parents Les leçons et les devoirs sont donnés au collège Par les professeurs mais ils sont à faire à la maison par Les enfants sous la responsabilité des parents. Les

Plus en détail

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège.

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège. FICHE PÉDAGOGIQUE CYCLE 3 N 150 Février 2013 HISTOIRE RUBRIQUE l histoire de l école en France DOMAINES D ACTIVITÉS histoire, instruction civique et TUIC OBJECTIFS ET COMPÉTENCES * Objectifs * : en privilégiant

Plus en détail

ORGANISATION ET PREPARATION DES ELECTIONS

ORGANISATION ET PREPARATION DES ELECTIONS LES ELECTIONS DES REPRESENTANTS DES PARENTS D ELEVES AU CONSEIL D ECOLE ORGANISATION ET PREPARATION DES ELECTIONS Constitution du bureau des élections A la fin de l année scolaire précédente ou au début

Plus en détail

Un établissement qui vit pour et par ses élèves

Un établissement qui vit pour et par ses élèves Introduction L école est bien sûr un lieu de transmission des connaissances et de préparation à la vie professionnelle mais c est aussi un lieu de vie, un espace de relations et de partage qui contribue

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits MDE-2015-273

Décision du Défenseur des droits MDE-2015-273 Paris, le 17 novembre 2015 Décision du Défenseur des droits MDE-2015-273 Le Défenseur des droits, Vu l article 71-1 de la Constitution du 4 octobre 1958 ; Vu la loi organique n 2011-333 du 29 mars 2011

Plus en détail

Le Conseil Municipal des jeunes vous présente le

Le Conseil Municipal des jeunes vous présente le Le Conseil Municipal des jeunes vous présente le Dossier de candidature 2016-2018 Fontenilles, le 11 février 2016 A l attention de tous les candidats au Conseil Municipal des Jeunes Cher Candidat, Tu as

Plus en détail

Le système politique et le système électoral québécois

Le système politique et le système électoral québécois Le système politique et le système électoral québécois Le Québec est une société démocratique. Dans une démocratie, les citoyens sont tous égaux en droits et jouissent de libertés fondamentales. Celles-ci

Plus en détail

PARIS FOOT GAY STATUTS

PARIS FOOT GAY STATUTS PARIS FOOT GAY STATUTS Article 1 Objet et Siège social Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant pour

Plus en détail

Trophée du Voyage Humanitaire Routard.com Dossier de participation - Edition 2011 A retourner avant le 15 juin 2011

Trophée du Voyage Humanitaire Routard.com Dossier de participation - Edition 2011 A retourner avant le 15 juin 2011 Trophée du Voyage Humanitaire Routard.com Dossier de participation - Edition 2011 A retourner avant le 15 juin 2011 Solidarité Culture Ecologie Artisanat Pédagogie Agriculture Pour être pris en compte,

Plus en détail

Tableau comparatif des décrets relatifs aux comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail

Tableau comparatif des décrets relatifs aux comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail Tableau comparatif des décrets relatifs aux comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail Décret n 85-603 du 10 juin 1985 relatif à l hygiène et à la sécurité du travail ainsi qu à la médecine

Plus en détail

fixant le mode d élection et le statut des délégués du personnel dans les entreprises

fixant le mode d élection et le statut des délégués du personnel dans les entreprises ARRETE N 421 DU 26 JANVIER 1968 fixant le mode d élection et le statut des délégués du personnel dans les entreprises (J.O. n 575 du 3.2.68, p. 263) Article premier - Des délégués du personnel sont obligatoirement

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE Décret n o 2006-501 du 3 mai 2006 relatif au fonds pour l insertion des personnes handicapées dans la fonction publique NOR

Plus en détail

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort Année 2014-2015 Contact Service Éducation : 04 90 59 11 05 A. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 - Objet du règlement A compter

Plus en détail

Projet éducatif des CLSH et des accueils périscolaires des services de l Ufcv

Projet éducatif des CLSH et des accueils périscolaires des services de l Ufcv Partenaire de votre projet local Projet éducatif des CLSH et des accueils périscolaires des services de l Ufcv Ufcv 10 Quai de la Charente 75019 PARIS Téléphone : 01 44 72 14 14 L UFCV s enracine dans

Plus en détail

Le système judiciaire canadien et les droits et responsabilités des citoyens canadiens

Le système judiciaire canadien et les droits et responsabilités des citoyens canadiens Chapitre 16 Le système judiciaire canadien et les droits et responsabilités des citoyens canadiens Résumé Tous les citoyens canadiens ont des droits et des responsabilités. Ces droits et responsabilités

Plus en détail

23 octobre 2011. Elections des Chambres fédérales Conseil national Conseil des Etats

23 octobre 2011. Elections des Chambres fédérales Conseil national Conseil des Etats 23 octobre 2011 Elections des Chambres fédérales Conseil national Conseil des Etats 100% Recyclingpapier Papier recyclé original 100% Carta riciclata originale 100% 15226439010360 A REMPLIR ET SIGNER OBLIGATOIREMENT

Plus en détail

mocratie Objectif Infos pratiques Page 1 démocratie. 1958. éléments, décisions I. La démocratie 30 à 45 minutes Type Individuel ou en groupe

mocratie Objectif Infos pratiques Page 1 démocratie. 1958. éléments, décisions I. La démocratie 30 à 45 minutes Type Individuel ou en groupe ACTIVITE PEDAGOGIQU UE La dé mocratie Objectif Découvrir et comprendre la démocratie Infos pratiques Durée 30 à 45 minutes Type Individuel ou en groupe Tranche d âge 6-12 ans et 13 ans + I. La démocratie

Plus en détail

UNION INTERNATIONALE DES AVOCATS

UNION INTERNATIONALE DES AVOCATS UNION INTERNATIONALE DES AVOCATS INTERNATIONAL ASSOCIATION OF LAWYERS INTERNATIONALE ANWALTS-UNION UNION INTERNACIONAL DE ABOGADOS UNIONE INTERNAZIONALE DEGLI AVVOCATI CHARTE DE TURIN SUR L EXERCICE DE

Plus en détail

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit J ai droit, tu as droit, il/elle a droit Une introduction aux droits de l enfant Toutes les personnes ont des droits. Fille ou garçon de moins de 18 ans, tu possèdes, en plus, certains droits spécifiques.

Plus en détail

CODE DE LA LAICITE. Chapitre III : Laïcité et enseignement

CODE DE LA LAICITE. Chapitre III : Laïcité et enseignement CODE DE LA LAICITE Chapitre III : Laïcité et enseignement L éducation dispensée par l école, son rôle, son statut, sont et restent les éléments centraux du débat engagé en faveur d une laïcisation de la

Plus en détail

DECISION DCC 14 208 DU 11 DECEMBRE 2014

DECISION DCC 14 208 DU 11 DECEMBRE 2014 DECISION DCC 14 208 DU 11 DECEMBRE 2014 Date : 11 Décembre 2014 Requérant : Codjo Joseph TOÏ Contrôle de conformité Conflit de travail Traitement discriminatoire Application de l article 26 alinéa 1er

Plus en détail

Compte rendu du Forum 6

Compte rendu du Forum 6 FORUM 6 L ÉDUCATION COMME DIACONIE L École, lieu d éducation à la fraternité Compte rendu du Forum 6 «J ai été des années durant un très mauvais élève, un moins que rien! Un jour j ai trouvé un bon professeur

Plus en détail

Statuts du Cercle des Etudiants Libéraux de l Université Libre de Bruxelles (CEL ULB)

Statuts du Cercle des Etudiants Libéraux de l Université Libre de Bruxelles (CEL ULB) Statuts du Cercle des Etudiants Libéraux de l Université Libre de Bruxelles (CEL ULB) Article 1 De la dénomination Le Cercle des Etudiants Libéraux, repris par le sigle «CEL» est une association de fait.

Plus en détail

Fonctionnement des ceintures

Fonctionnement des ceintures Fonctionnement des ceintures Dans la classe tous les enfants portent une ceinture de comportement. Cette ceinture est fictive et matérialisée à la fois par une gommette autocollante apposée sur les étiquettes

Plus en détail

EXÉCUTIF DES MUSULMANS DE BELGIQUE

EXÉCUTIF DES MUSULMANS DE BELGIQUE CHARTE DU MINISTRE DU CULTE ISLAMIQUE La présente Charte s inscrit dans le cadre d une initiative de bonne organisation interne du culte islamique. Elle a une dimension religieuse et déontologique. Elle

Plus en détail

* * * PREMIÈRE SESSION 8 au 10 juillet 2001

* * * PREMIÈRE SESSION 8 au 10 juillet 2001 PARLEMENT FRANCOPHONE DES JEUNES * * * PREMIÈRE SESSION 8 au 10 juillet 2001 Voici le texte de la Charte du jeune citoyen francophone du XXI e siècle qui a été adoptée à l unanimité, le 10 juillet 2001

Plus en détail

Questions/Réponses. Question : Vrai ou Faux? Il est interdit de faire travailler un enfant de moins de 16 ans.

Questions/Réponses. Question : Vrai ou Faux? Il est interdit de faire travailler un enfant de moins de 16 ans. Questions/Réponses CATÉGORIE : DISCRIMINATION FONDÉE SUR L ÂGE. Il est interdit de faire travailler un enfant de moins de 16 ans. Faux. Un enfant de moins de 16 ans peut travailler en dehors des heures

Plus en détail

Question 1 : Le régime juridique des délibérations des collectivités territoriales (6points)

Question 1 : Le régime juridique des délibérations des collectivités territoriales (6points) PREPARATION REDACTEUR EPREUVE DE REPONSES A QUESTIONS / SUJET 2 Question 1 : Le régime juridique des délibérations des collectivités territoriales (6points) NB : des développements présentés sous forme

Plus en détail

La représentation des usagers d ESAT par leurs pairs

La représentation des usagers d ESAT par leurs pairs La représentation des usagers d ESAT par leurs pairs Généralités Horaires Temps de pause Repas Questions et informations diverses 2 A l attention des apprenants: Qu attendez vous de cette formation? 3

Plus en détail

STATUTS DE LA LIGUE REGIONALE DE VOITURES RADIO-COMMANDEE

STATUTS DE LA LIGUE REGIONALE DE VOITURES RADIO-COMMANDEE STATUTS DE LA LIGUE REGIONALE DE VOITURES RADIO-COMMANDEE TITRE 1ER - BUT ET COMPOSITION ARTICLE 1 L Association dite «LIGUE REGIONALE DE VOITURES RADIO-COMMANDEES N 16 fondée le 18 mars 1980 conformément

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 1 CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 La procédure de l appel à projet change à compter de 2015. Nous vous invitons à prendre connaissance de la nouvelle procédure

Plus en détail

Code de conduite dans les écoles

Code de conduite dans les écoles Code de conduite dans les écoles Code de conduite dans les écoles Direction des services aux élèves Ministère de l Éducation, Nouvelle-Écosse 2001 Contenu Introduction... 1 Principes... 2 Respect... 2

Plus en détail

PLAN DU FUTUR COLLÈGE D ENZO

PLAN DU FUTUR COLLÈGE D ENZO PLAN DU FUTUR COLLÈGE D ENZO 92* LA CLASSE N 259 05/2015 Oriente-toi dans le futur collège d Enzo! 1) Colorie en vert le BVS et en bleu le bureau du Principal. 2) La salle 05 est une salle multimédia,

Plus en détail

éducatif public français

éducatif public français de l académie Septembre 2005 Le système éducatif public français Document réalisé à l attention des professeurs et CPE stagiaires de l de l académie 1. Quelques repères historiques................................................

Plus en détail

Charte d engagement de l AGAFPA en matière de prévention et de traitement de la maltraitance visant à la promotion de la bientraitance

Charte d engagement de l AGAFPA en matière de prévention et de traitement de la maltraitance visant à la promotion de la bientraitance a.g.a.f.p.a. Association Loi de 1901 Conventionnée Agréée Centre Médico / Administratif Résidence du Parc 13850 GREASQUE France Tél. 04 42 12 61 74 Fax: 04 42 58 84 95 Préambule La maltraitance des personnes

Plus en détail

Livret d informations destiné aux conseillers pédagogiques d étudiants en Stage d Observation et/ou de Pratique Accompagnée (SOPA/SPA)

Livret d informations destiné aux conseillers pédagogiques d étudiants en Stage d Observation et/ou de Pratique Accompagnée (SOPA/SPA) Dossier suivi par Éric FAVARD Responsable du bureau des Stages de l ESPE-LR eric.favard@fde.univ-montp2.fr 04 67 61 82 52 2 place Marcel Godechot BP4152 34092 MONTPELLIER CEDEX 5 Livret d informations

Plus en détail

Histoire des Arts. Choisir son sujet Quelques précisions 2012-2013

Histoire des Arts. Choisir son sujet Quelques précisions 2012-2013 Histoire des Arts Choisir son sujet Quelques précisions 2012-2013 HISTOIRE DES ARTS / FICHE D INSCRIPTION 2012-2013 Classe : NOM 1 2 NOM Prénom Prénom Rappel : 2 candidats maximum par inscription. Il est

Plus en détail

FORMATION DES DELEGUES

FORMATION DES DELEGUES Exercice 1 : Qui fait quoi? FORMATION DES DELEGUES Thème 1 : le fonctionnement du collège Les CPE Les emplois du temps La conseillère d orientation La documentaliste La principale Les professeurs La secrétaire

Plus en détail

FICHE PRATIQUE LE DÉLÉGUÉ DU PERSONNEL

FICHE PRATIQUE LE DÉLÉGUÉ DU PERSONNEL FICHE PRATIQUE LE DÉLÉGUÉ DU PERSONNEL Consternant mais réel constat dans le secteur associatif : la représentation du personnel dans nos structures reste anecdotique, en dépit des obligations légales

Plus en détail

La cartographie des acteurs de la prévention les compétences du CHSCT

La cartographie des acteurs de la prévention les compétences du CHSCT Formation des personnes ressources chargées d accompagner les membres des comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) Secrétariat général DGRH C1 La cartographie des acteurs de

Plus en détail

FICHE PRATIQUE LE DELEGUE DU PERSONNEL

FICHE PRATIQUE LE DELEGUE DU PERSONNEL FICHE PRATIQUE LE DELEGUE DU PERSONNEL Consternant mais réel constat dans le secteur associatif : la représentation du personnel dans nos structures reste anecdotique, en dépit des obligations légales

Plus en détail

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc Bienvenue à l âge de la majorité! l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes fondamentaux de la République à travers «Le Livret du Citoyen» Nom... Prénom... Date de naissance...

Plus en détail

Services de Banque à Distance

Services de Banque à Distance Particuliers Version : Février 2012 Services de Banque à Distance Conditions d Utilisation de l Outil «Avis Client» Le Crédit Mutuel Arkéa, ci-après désigné «La Banque», permet à ses clients, utilisateurs

Plus en détail

Pôle Enfance Affaires Scolaires. Règlement Intérieur : - Garderie soir & matin - Cantine - Nouvelles Activités Périéducatives (NAP)

Pôle Enfance Affaires Scolaires. Règlement Intérieur : - Garderie soir & matin - Cantine - Nouvelles Activités Périéducatives (NAP) Pôle Enfance Affaires Scolaires Règlement Intérieur : - Garderie soir & matin - Cantine - Nouvelles Activités Périéducatives (NAP) Approuvé par délibération n : 136-15 du Conseil Municipal du : 22 Octobre

Plus en détail

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Version Facile à lire Réalisé avec le soutien de l AWIPH 1 Ce texte est une explication en Facile à lire de la Convention. Ce n est pas

Plus en détail

STATUTS conformes à ceux de la Fédération Française de la Retraite Sportive dans le cadre du décret du 7 janvier 2004. MAJ 2010

STATUTS conformes à ceux de la Fédération Française de la Retraite Sportive dans le cadre du décret du 7 janvier 2004. MAJ 2010 Retraite Sportive du Pays Gapençais (R.S.P.G.) STATUTS conformes à ceux de la Fédération Française de la Retraite Sportive dans le cadre du décret du 7 janvier 2004. MAJ 2010 TITRE I BUT et COMPOSITION

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Chapitre I er - FORMATION ET OBJET DE LA MUTUELLE. Chapitre 2 - CONDITIONS D ADHESION, DE DEMISSION, DE RADIATION ET D EXCLUSION.

REGLEMENT INTERIEUR. Chapitre I er - FORMATION ET OBJET DE LA MUTUELLE. Chapitre 2 - CONDITIONS D ADHESION, DE DEMISSION, DE RADIATION ET D EXCLUSION. 13 TITRE 1 ER - FORMATION, OBJET ET COMPOSITION DE LA MUTUELLE. Chapitre I er - FORMATION ET OBJET DE LA MUTUELLE. Article 1à4-Les articles 1 à 4 des statuts s appliquent Article 5 - Objet du Règlement

Plus en détail

Règlement d ordre intérieur Contrat d accueil. Maison Relais de la commune de Saeul. (provisoire pour l année scolaire 2013-2014)

Règlement d ordre intérieur Contrat d accueil. Maison Relais de la commune de Saeul. (provisoire pour l année scolaire 2013-2014) Règlement d ordre intérieur Contrat d accueil Maison Relais de la commune de Saeul (provisoire pour l année scolaire 2013-2014) Entre les parties soussignées, à savoir, la commune de Saeul, représentée

Plus en détail

à l école Animation pédagogique jeudi 4 décembre 2014 Cyril Naudin CPAIEN Royan

à l école Animation pédagogique jeudi 4 décembre 2014 Cyril Naudin CPAIEN Royan La à l école Animation pédagogique jeudi 4 décembre 2014 Cyril Naudin CPAIEN Royan Décembre 2014 La laïcité à l école Des outils pédagogiques Janvier-février 2015 Par cycle, les projets menés dans les

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE L ASSOCIATION MAROCAINE DES JEUNES GEOMATICIENS (AMJG)

REGLEMENT INTERIEUR DE L ASSOCIATION MAROCAINE DES JEUNES GEOMATICIENS (AMJG) REGLEMENT INTERIEUR DE L ASSOCIATION MAROCAINE DES JEUNES GEOMATICIENS (AMJG) [Association à but non lucratif régie par la régie par le Dahir du 3 Joumada I 1378 (15 novembre 1958)] 1 Siège : Faculté des

Plus en détail

Enquête Climat scolaire Questionnaire parents

Enquête Climat scolaire Questionnaire parents Enquête Climat scolaire Questionnaire parents Protocole de passation questionnaire parents lien complet : http://ppe.orion.education.fr/academie/itw/answer/j5he1yww4tzy1stg9ozhfa lien raccourci : http://goo.gl/6laokl

Plus en détail

LE PROJET DE LOI 82 SUR L ADMINISTRATION PUBLIQUE :

LE PROJET DE LOI 82 SUR L ADMINISTRATION PUBLIQUE : Cat. 2.412-80.3 LE PROJET DE LOI 82 SUR L ADMINISTRATION PUBLIQUE : UNE ATTEINTE À LA CAPACITÉ DE LA COMMISSION DES DROITS DE LA PERSONNE ET DES DROITS DE LA JEUNESSE DE DÉFENDRE ET PROMOUVOIR LES DROITS

Plus en détail

COMMISSION D ATTRIBUTION DES LOGEMENTS DE VOSGELIS REGLEMENT INTERIEUR DELIBERATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU 17 MAI 2011

COMMISSION D ATTRIBUTION DES LOGEMENTS DE VOSGELIS REGLEMENT INTERIEUR DELIBERATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU 17 MAI 2011 COMMISSION D ATTRIBUTION DES LOGEMENTS DE VOSGELIS REGLEMENT INTERIEUR DELIBERATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU 17 MAI 2011 1/ OBJET Le présent règlement a pour objet de préciser les règles d organisation

Plus en détail

Le matériel de vote sera déposé dans vos casiers (professeurs, personnels éducatifs) ou remis directement (ATOS)

Le matériel de vote sera déposé dans vos casiers (professeurs, personnels éducatifs) ou remis directement (ATOS) ELECTION DES REPRESENTANTS DES PERSONNELS AU CONSEIL D ADMINISTRATION Les professeurs principaux sont destinataires d une note complémentaire en vue de l élection des délégués élèves Les élections des

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR PERISCOLAIRE

REGLEMENT INTERIEUR PERISCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR PERISCOLAIRE Pour élever un enfant il faut tout un village (proverbe africain) Préambule Le présent règlement, approuvé par délibération du Conseil municipal n 2015-057 en date du 09

Plus en détail

GUIDE DU CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES DE PUSSAY LES JEUNES ONT LEUR MOT À DIRE

GUIDE DU CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES DE PUSSAY LES JEUNES ONT LEUR MOT À DIRE GUIDE DU CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES DE PUSSAY LES JEUNES ONT LEUR MOT À DIRE CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES DEFINITION Le Conseil Municipal des Jeunes est un dispositif de participation à la vie locale

Plus en détail

Année scolaire 2016/2017

Année scolaire 2016/2017 Pôle Enfance Accueils Périscolaires 11, rue du Verdon 67100 STRASBOURG 03 88 21 13 80 03 88 21 13 70 Année scolaire 2016/2017 PREAMBULE Les Accueils Périscolaires de la Communauté de Communes du Rhin fonctionnent

Plus en détail

Fonctions des infirmiers scolaires dans les écoles et établissements

Fonctions des infirmiers scolaires dans les écoles et établissements Mission des infirmières de l Éducation Nationale Cadre général «S inscrit dans la politique générale de l Education nationale qui est de promouvoir la réussite des élèves et des étudiants, elle concourt

Plus en détail

METHODOLOGIE DE PROJET

METHODOLOGIE DE PROJET Séquence METHODOLOGIE DE PROJET Objectifs: Préparer et mettre en œuvre un projet d action, d activités Identifier la demande analy ser le besoin, le contexte établir un diagnostic concev oir réaliser évaluer

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION

STATUTS DE L ASSOCIATION STATUTS DE L ASSOCIATION SESAME AUTISME RHONE-ALPES Adopté à l Assemblée Générale Extraordinaire du 14 décembre 2011 Auteur Sésame Autisme Rhône-Alpes Date : 14 décembre 2011 Fichier Statuts-SARA-VV_AGE-2011.docx

Plus en détail

I. La définition du harcèlement moral au travail

I. La définition du harcèlement moral au travail 1 Protection du fonctionnaire Harcèlement moral au travail NOR : MENH0700398C RLR : 610-7 e CIRCULAIRE n 2007-047 DU 27-2-2007 MEN DGRH B Lien : bulletin officiel n 10 du 8 mars 2007 Texte adressé aux

Plus en détail

Procédure relative aux conseils de disciplines

Procédure relative aux conseils de disciplines Annexe 5 Procédure relative aux conseils de disciplines I - LES REGLES RELATIVES A LA MISE EN PLACE DU CONSEIL DE DISCIPLINE. C est au chef d établissement qu il revient d apprécier, s il y a lieu, d engager

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES

CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES ELECTIONS CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES! 19 au 21 novembre 2015 1 Fonctionnement Qu est ce qu un Conseil Municipal? C est l organe délibérant de la commune. Toutes les décisions doivent être validées par

Plus en détail

Mon portefolio de compétences

Mon portefolio de compétences portfolio de compétences 1 Nom prénom de l élève Année Classe Etablissement Mon portefolio de compétences portfolio de compétences 2 Les compétences que je dois avoir acquis en fin de scolarité obligatoire

Plus en détail

RÈGLEMENT INTERNE DES CONSEILS DE QUARTIER

RÈGLEMENT INTERNE DES CONSEILS DE QUARTIER RÈGLEMENT INTERNE DES CONSEILS DE QUARTIER - PRÉAMBULE - Pour permettre le fonctionnement de chaque Conseil de quartier, un règlement interne a été adopté en Conseil Municipal du 19 décembre 2008, fruit

Plus en détail

8 F 10. Règlement intérieur. I. Hygiène et sécurité 8-101 G

8 F 10. Règlement intérieur. I. Hygiène et sécurité 8-101 G (1) L établissement d un règlement intérieur est obligatoire dans les entreprises ou établissements où sont employés habituellement au moins 20 salariés. Règlement intérieur Voir commentaire -1 Le règlement

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL DE SAINTE-ANNE-DE-BELLEVUE RÈGLEMENTS DE RÉGIE INTERNE

SOCIÉTÉ DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL DE SAINTE-ANNE-DE-BELLEVUE RÈGLEMENTS DE RÉGIE INTERNE SOCIÉTÉ DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL DE SAINTE-ANNE-DE-BELLEVUE RÈGLEMENTS DE RÉGIE INTERNE TEL QUE DÛMENT ADOPTÉ LE 25 MARS 2015 PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION Page 1 sur 17 S.D.C. DE SAINTE-ANNE-DE-BELLEVUE

Plus en détail

Observatoire des professeurs des écoles débutants

Observatoire des professeurs des écoles débutants Observatoire des professeurs - Consultation de l'institut CSA pour le SNUipp - 2, rue de Choiseul BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Opinion-Corporate Tél. (33)01 44 94 59 10 / 11 Fax. (33) 01 44 94 40 01

Plus en détail

L autorisation de création, de transformation et d extension

L autorisation de création, de transformation et d extension Mois AAAA Mois mars AAAA 2011 Etablissements et services sociaux et médico-sociaux et lieux de vie et d accueil de création, de transformation et d extension En bref Depuis la loi du 30 juin 1975 relative

Plus en détail

Congo. Délégués du personnel

Congo. Délégués du personnel Délégués du personnel Arrêté n 1110 du 24 juin 1995 [NB - Arrêté n 1110 du 24 juin 1995 relatif à l institution des délégués du personnel] Art.1.- Des délégués du personnel sont obligatoirement élus dans

Plus en détail

Collège Jules Verne 16000 ANGOULEME REGLEMENT INTERIEUR

Collège Jules Verne 16000 ANGOULEME REGLEMENT INTERIEUR Collège Jules Verne 16000 ANGOULEME REGLEMENT INTERIEUR I - Préambule 1 Etablissement Public Local d Education, le Collège se propose de contribuer à la formation la plus complète des élèves qui le fréquentent.

Plus en détail

Réseau Conseil Académique

Réseau Conseil Académique Réseau Conseil Académique Juin 2004 PROTECTION DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE ET DU DROIT A L IMAGE 9. LES ANNEXES Annexe 1. Annexe 2. Annexe 3. Annexe 4. Contrat de cession de droits d auteur - Exemple

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR Approuvé en Assemblée Générale Ordinaire du 18 décembre 2013

RÈGLEMENT INTÉRIEUR Approuvé en Assemblée Générale Ordinaire du 18 décembre 2013 RÈGLEMENT INTÉRIEUR Approuvé en Assemblée Générale Ordinaire du 18 décembre 2013 RÈGLEMENT INTÉRIEUR RELATIF À LA DÉONTOLOGIE ASSOCIATIVE Participation et tolérance : LA CLEF est ouverte à tous dans un

Plus en détail

Loi relative à l exercice et à l organisation de la profession de médecin

Loi relative à l exercice et à l organisation de la profession de médecin République du Cameroun /p.48/ /p.49/ Loi relative à l exercice et à l organisation de la profession de médecin Loi N 90-36 du 10 août 1990 Loi N 90-36 du 10 août 1990 Relative à l exercice et à l organisation

Plus en détail

Résumé : Faire participer les élèves à la conception et à la présentation de la charte informatique et Internet de la classe et/ou de l école.

Résumé : Faire participer les élèves à la conception et à la présentation de la charte informatique et Internet de la classe et/ou de l école. Charte informatique et Internet Proposition 2 Domaine 2 du B2i : «Adopter une attitude responsable» Présentation Résumé : Faire participer les élèves à la conception et à la présentation de la charte informatique

Plus en détail

M A I R I E D E P R É - EN- P A I L TAP - ACCUEIL PERISCOLAIRE - RESTAURANT SCOLAIRE - ETUDE SURVEILLEE

M A I R I E D E P R É - EN- P A I L TAP - ACCUEIL PERISCOLAIRE - RESTAURANT SCOLAIRE - ETUDE SURVEILLEE VOUS AVEZ DES QUESTIONS? QUI CONTACTER Mairie - 2 Place de la République 53140 Pré-en-Pail contact@mairie-preenpail.fr 02.43.30.26.60 02.43.30.26.61 www.mairie-preenpail.fr ÉCOLE SAINT JOSEPH ÉLÈVE NOM

Plus en détail

Pour mettre fin à la discrimination basée sur l orientation sexuelle

Pour mettre fin à la discrimination basée sur l orientation sexuelle Pour mettre fin à la discrimination basée sur l orientation sexuelle Lors du dernier congrès de la FSSS-CSN, les délégué-es ont tenu à créer un comité des lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres (LGBT),

Plus en détail

Je me forme. Fiche : S intégrer dans le lycée. Les personnels d un lycée général et technologique. Proviseur

Je me forme. Fiche : S intégrer dans le lycée. Les personnels d un lycée général et technologique. Proviseur Je me forme Fiche : S intégrer dans le lycée I. Les acteurs du lycée Les personnels d un lycée général et technologique Equipe pédagogique Proviseur Proviseur adjoint Gestionnaire intendant Chef de travaux

Plus en détail

Représentation du personnel

Représentation du personnel Représentation du personnel Lorsqu ils sont salariés ou mis à la disposition d une entreprise, les pluriactifs et les saisonniers font partie du personnel, dont la représentation est assurée par trois

Plus en détail

Que faire face à une situation de discrimination à l embauche?

Que faire face à une situation de discrimination à l embauche? Que faire face à une situation de discrimination à l embauche? 1 SOMMAIRE p. 3 > Les différentes formes de discrimination p. 4 > La protection contre les discriminations p. 9 > Les preuves de discriminations

Plus en détail

FICHE PRATIQUE. Les règles de procédure applicables en cas de poursuites disciplinaires contre des élèves ou étudiants

FICHE PRATIQUE. Les règles de procédure applicables en cas de poursuites disciplinaires contre des élèves ou étudiants FICHE PRATIQUE Les règles de procédure applicables en cas de poursuites disciplinaires contre des élèves ou étudiants INTRODUCTION 3 Le respect des règles de procédure à suivre ne vaut que pour les mesures

Plus en détail

Je rentre en 6 ème. Conseil local FCPE du collège Victor Prouvé. Laxou. Mot du président Conseil local FCPE du collège Victor Prouvé de Laxou

Je rentre en 6 ème. Conseil local FCPE du collège Victor Prouvé. Laxou. Mot du président Conseil local FCPE du collège Victor Prouvé de Laxou Mot du président Conseil local FCPE du collège Victor Prouvé de Laxou Bientôt tu vas entrer en 6 ème, avec beaucoup de nouveautés, d abord de nouveaux camarades qui viennent des autres écoles, un nouvel

Plus en détail

021 Région Ile-de-France - Paris (France)

021 Région Ile-de-France - Paris (France) 021 Région Ile-de- - Paris () 9,8 millions d habitants selon Urban Agglomerations 2003 (ONU). 1. Echelons territoriaux, population et superficie Nom Population % pop. total Superficie Densité Paris (Ville

Plus en détail

TEMPS D ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR

TEMPS D ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR TEMPS D ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de SAUNAY Année 2015-2016 A. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 - Objet du règlement A compter de la rentrée 2015, les TAP (temps d activités

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire Éducation préscolaire, enseignement primaire et secondaire

Plus en détail