message de la direction

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "message de la direction"

Transcription

1 Revue financière 2012 Coopérer Desjardins Groupe d'assurances générales aux BESOINS aux VALEURS aux RÊVES À LA PROTECTION AUX PROJETS à l éducation aux passions AUX SOLUTIONS au quotidien.

2 desjardins Groupe d assurances générales revue financière message de la direction Une autre année au cours de laquelle Desjardins Groupe d assurances générales (DGAG) se démarque par une excellente croissance et un niveau record de rentabilité. Monique F. Leroux, c.m., fcpa, fca Présidente et chef de la direction du Mouvement Desjardins et chef de la direction de Desjardins Groupe d assurances générales Sylvie Paquette, fcas, fica Présidente et chef de l exploitation de Desjardins Groupe d assurances générales et de ses filiales Un 25 e anniversaire empreint de fierté et inspirant confiance L année 2012 a été marquée par le 25 e anniversaire du début de la vente d assurance auto et habitation dans les caisses et les centres de contact avec la clientèle. Un changement de modèle d affaires historique qui a non seulement redessiné l avenir de l entreprise, mais qui a eu une influence marquante dans l industrie de l assurance de dommages au Québec et même ailleurs au Canada. Cet anniversaire a permis de souligner la capacité de l organisation à faire évoluer constamment son modèle depuis ce virage historique afin de saisir les opportunités du marché et, surtout, de s adapter aux besoins des membres et clients. Une faculté qui se révèle d autant plus précieuse si l on considère les ambitions de croissance du Mouvement Desjardins auxquelles l assureur est appelé à contribuer. Croissance et rentabilité toujours au rendez-vous Après nos excellents résultats de 2011 quant au nombre de polices en vigueur, la barre était haute pour 2012, surtout en raison du marché actuel où les primes sont généralement stables ou à la baisse, ce qui n encourage pas les consommateurs à contacter les assureurs en vue d obtenir de meilleures primes. Pour contrer cette inertie du marché, certains de nos concurrents ont été particulièrement présents sur la scène publicitaire. Nous avons donc aussi déployé les efforts nécessaires afin de stimuler notre croissance. Des investissements publicitaires importants, le déploiement d un réseau d agents exclusifs dans le Grand Montréal, des partenariats avec des unités d affaires du Mouvement Desjardins et la mise en marché de nouvelles offres et de nouveaux rabais nous ont permis de poursuivre notre croissance et de gagner des parts de marché. En fait, nous avons terminé l année avec 2,11 millions de polices, soit près de polices supplémentaires comparativement à pareille date l année précédente. En ce qui a trait au bénéfice net de DGAG pour 2012, il a atteint un record de 186 M$, soit une hausse de 45,3 % par rapport à Cette hausse est attribuable, entre autres, à une sinistralité de 3,8 points de pourcentage plus favorable qu au cours de l exercice précédent, lors duquel l ouragan Irène avait amené son lot de sinistres. Enfin, c est avec fierté que DGAG dégage, pour une 20 e année consécutive, un bénéfice technique de 106 M$, comparativement à 29 M$ en De plus, le rendement sur les capitaux propres s établit à 20,9 %, soit une hausse de 3,5 points de pourcentage. Une expérience client rehaussée Afin de contribuer à l ambition du Mouvement en matière d expérience membre et client et de faire suite aux efforts considérables déployés à cet effet en 2011, d importants travaux ont été mis en œuvre au cours de la dernière année. Ces derniers visaient notamment à accroître la disponibilité et la compétence des agents et à réduire les temps d attente au téléphone. Bien que nous ayons encore beaucoup de travail à faire pour atteindre tous nos objectifs, le taux de satisfaction à la hausse de nos assurés nous permet de constater que nous sommes sur la bonne voie. Notre intrant le plus important dans la mise en place du chantier de l expérience client est sans aucun doute le client lui-même, puisque nous avons su améliorer notre capacité à l écouter pour guider nos actions. En effet, le programme «La voix du client» permet désormais à un grand nombre de joueurs clés de l organisation de prendre connaissance des attentes, des insatisfactions et des besoins des clients afin que tous les employés et gestionnaires puissent placer, encore davantage, le client au cœur de leurs préoccupations. L année 2012 a été ponctuée de plusieurs autres éléments marquants. Nous vous invitons à lire les prochaines pages afin de prendre connaissance des résultats financiers et de la revue des activités. Nos remerciements Le succès et la performance de DGAG reposent d abord et avant tout sur les employés et les gestionnaires de l organisation. Merci à ces personnes compétentes et engagées qui ont à cœur la réussite de l entreprise sur la scène canadienne. Nous tenons également à remercier nos partenaires et l ensemble du Mouvement Desjardins, particulièrement le réseau des caisses, qui nous fait confiance depuis plus de 25 ans. Nos remerciements s adressent également aux membres de notre conseil d administration qui, par leur appui, nous guident judicieusement dans nos décisions. Enfin, nous ne pourrions être l assureur que nous sommes sans la confiance que nous accordent nos clients. Ils sont et seront continuellement au cœur de nos préoccupations.

3 2 desjardins Groupe d assurances générales revue financière 2012 données financières choisies De l exercice terminé le 31 décembre (en millions de dollars) IFRS Primes brutes souscrites Primes nettes acquises Résultat technique Revenus de placements Résultat net Part revenant à l actionnaire majoritaire Total de l actif Capitaux propres indicateurs clés De l exercice terminé le 31 décembre (en pourcentage) IFRS (1) Croissance des primes brutes souscrites 8,2 11,2 9,9 Taux de sinistralité 69,5 73,3 69,3 Ratio des frais d exploitation 24,8 25,0 25,5 Ratio combiné 94,3 98,3 94,8 Rendement des placements 4,2 5,4 6,4 Rendement des capitaux propres 20,9 17,4 22, IFRS (1) Nombre de polices en vigueur Taux de rétention de la clientèle 95,5 % 95,9 % 95,7 % Nombre de dossiers de réclamations Nombre d employés actifs répartition du volume-primes (en millions de dollars) répartition des polices en vigueur ratio combiné (en % des primes nettes acquises) ,3 24,8 98,3 25,0 94,8 25, ,5 73,3 69, IFRS (1) n desjardins Assurances générales (816) n La Personnelle, compagnie d assurances (574) n certas direct, compagnie d assurances (308) n La Personnelle, assurances générales (281) n certas, compagnie d assurances auto et habitation (1) n desjardins Assurances générales ( ) n La Personnelle, compagnie d assurances ( ) n La Personnelle, assurances générales ( ) n Certas direct, compagnie d assurances ( ) n certas, compagnie d assurances auto et habitation (1 000) n Sinistralité n coûts (1) Données consolidées présentées conformément aux Normes internationales d information financière (désignées sous l appellation «IFRS») publiées par l International Accounting Standards Board.

4 desjardins Groupe d assurances générales revue financière LES RÉSULTATS FINANCIERS Rentabilité En 2012, la rentabilité de DGAG s est accrue, contribuant ainsi aux résultats globaux du Mouvement des caisses Desjardins pour une somme de 167 M$, ce qui correspond à la part du résultat net revenant à l actionnaire majoritaire, en l occurrence Desjardins. Au 31 décembre 2012, DGAG a généré un rendement des capitaux propres de 20,9 %, soit un rendement au-delà de la moyenne de l industrie au Canada et supérieur à celui de 17,4 % atteint en Le résultat net consolidé de 2012 s élève ainsi à 186 M$, comparativement à 128 M$ pour l exercice précédent. Cette hausse de 45,3 % est principalement attribuable à une sinistralité en automobile et en assurance des entreprises plus favorable en Les primes brutes souscrites ont, pour leur part, progressé de 8,2 % comparativement à 2011, pour atteindre M$. Cette augmentation est surtout attribuable à l accroissement du nombre de polices émises en lien avec les initiatives de croissance déployées. D ailleurs, soulignons que tous les segments et toutes les régions ont contribué à cette augmentation. Dans le marché individuel et celui des entreprises, les primes brutes souscrites ont atteint M$ comparativement à M$ en 2011, soit une croissance de 7,1 %. Cet accroissement découle notamment des stratégies de commercialisation déployées en Ontario et dans le Grand Montréal. Du côté de l assurance des entreprises, les primes brutes souscrites ont connu une hausse de 14,7 % par rapport à l exercice précédent. Des efforts accrus de promotion et de développement des affaires sont à l origine de cette croissance. Dans le marché des groupes, les primes brutes souscrites s élèvent à 855 M$ comparativement à 780 M$ pour l exercice précédent. L ajout de partenaires majeurs, comme la Mohawks Students Association et l Ordre des comptables professionnels agréés du Québec, ainsi que le renouvellement d ententes et l augmentation des parts de marché à l intérieur des groupes ont permis d enregistrer cette croissance de 9,6 %. RÉPARTITION DU VOLUME-PrIMES EN FONCTION DES DIFFÉRENTS MARCHÉS ET TERRITOIRES Primes brutes souscrites (en millions de dollars) IFRS (1) Répartition du volume-primes 55 % 45 % n Marchés individuel et des entreprises n Marché de groupes n québec n autres provinces ÉVOLUTION DU RENDEMENT DES CAPITAUX PROPRES DE DGAG Rendement des capitaux propres (en pourcentage) ,5 16,2 17,4 20, ,2 7,3 8, PCGR (2) 2011 IFRS (1) 2012 n dgag n Moyenne de l industrie Source : Les données de l industrie proviennent du rapport MSA Research pour toute l industrie de l assurance de dommages au Canada (excluant Insurance Corporation of British Columbia, Saskatchewan Auto Fund et Lloyd s). (1) Données consolidées présentées conformément aux Normes internationales d information financière (désignées sous l appellation «IFRS») publiées par l International Accounting Standards Board. (2) Principes comptables généralement reconnus au Canada en vigueur jusqu au 31 décembre 2010.

5 4 desjardins Groupe d assurances générales revue financière 2012 Le taux de sinistralité (les coûts liés aux sinistres divisés par les primes nettes acquises) s établit à 69,5 % en 2012, en baisse de 3,8 points de pourcentage sur les résultats de l année précédente. Cette amélioration découle notamment de la diminution du coût des sinistres en Ontario. Bien que la sinistralité automobile liée aux dommages corporels demeure élevée en Ontario, les réformes mises en place par le gouvernement ontarien permettent de constater une amélioration dans ce domaine. DGAG continue d être vigilante et de suivre de près l évolution de la rentabilité dans cette province afin d adapter ses décisions en conséquence et de générer une croissance rentable. En ce qui concerne les frais d exploitation, DGAG a terminé l année avec un ratio de 24,8 %, ce qui constitue une légère amélioration comparativement à l année précédente (25,0 % en 2011). Ce ratio s est maintenu malgré certaines mesures mises de l avant afin de soutenir et de stimuler la croissance des affaires de DGAG, soit une augmentation des frais informatiques et de publicité et l accroissement de l effectif dans le but d ajuster la capacité opérationnelle à la demande. Soulignons que le ratio des frais d exploitation de DGAG continue de se comparer avantageusement à l industrie. Par ailleurs, le ratio combiné, correspondant aux coûts liés aux sinistres et aux frais d exploitation divisés par les primes nettes acquises, est de 94,3 %, soit une baisse de 4,0 points de pourcentage comparativement aux résultats de Ce ratio combiné permet de dégager un bénéfice technique de 106 M$. Il s agit de la 20 e année consécutive où DGAG réalise un bénéfice technique. Enfin, les revenus de placement ont atteint 136 M$ en 2012, alors qu ils étaient de 150 M$ en Cette évolution s explique principalement par une baisse moins prononcée des taux d intérêt en 2012 comparativement à 2011, ce qui a entraîné une hausse moins importante de la juste valeur des obligations cette année. Elle se justifie aussi par un gain significatif réalisé en 2011 lors de la vente d un portefeuille d actions ordinaires. Une croissance canadienne qui se poursuit Dans l ensemble, et de façon consolidée, DGAG a connu une croissance de polices en vigueur en 2012 (près de au Québec et dans les régions de l Ontario, de l Atlantique et de l Ouest) en comparaison à pour l année Cette progression a permis de passer de 2,03 millions de polices en vigueur à la fin de 2011 à 2,11 millions au 31 décembre En matière de primes brutes souscrites, cette évolution se traduit par une croissance de 8,2 % par rapport à En assurance des entreprises, une croissance soutenue en nouvelles affaires a permis d enregistrer une augmentation de 10,3 % des polices en vigueur à la fin Dans le contexte du marché actuel où les opportunités de croissance sont moins nombreuses, DGAG a quand même bien performé en terminant l année 2012 avec des gains de parts de marché, mais légèrement sous l objectif de croissance. Les projets de développement ont certes porté leurs fruits, mais plusieurs enjeux ont restreint l effet à court terme de ces efforts. Parmi ces défis, soulignons la présence accrue des concurrents dans les médias et la baisse du magasinage des consommateurs en raison des primes stables, voire à la baisse, tant au Québec que dans les régions de l Ontario, de l Atlantique et de l Ouest (OAO). En général, la performance demeure bonne, et DGAG prévoit maintenir sa cadence et poursuivre ses actions afin de stimuler sa croissance rentable pour les prochaines années.

6 desjardins Groupe d assurances générales revue financière REVUE DES ACTIVITÉS Si plusieurs initiatives axées sur la croissance et la rentabilité ont été amorcées au cours des trois dernières années, 2012 aura à coup sûr permis d édifier des pièces importantes sur lesquelles DGAG peut s appuyer pour bâtir son avenir. SATISFACTION MEMBRES-CLIENTS Poursuivant les efforts accomplis en 2011 avec la mise sur pied du programme AVATAR (Approche aux Ventes Améliorée : Transformer, Adapter, Renouveler), le secteur des ventes au Québec a continué de se renforcer et de faire en sorte que les clients et l efficience soient au cœur de ses activités. Ainsi, certains processus en lien avec l expérience client ont fait l objet d améliorations, plusieurs activités ont été réalisées auprès des employés et un indicateur portant sur la satisfaction des assurés a été ajouté à l évaluation annuelle des employés. Les résultats obtenus sont des plus prometteurs : les niveaux de service ont été améliorés, les taux de satisfaction ont dépassé les objectifs et les taux d abandon des appels ont diminué. Du côté des régions de l OAO, le nouveau slogan B.E.S.T. («Building Exceptional Service Together») a préparé la valorisation de l expérience client. Des formations pour les agents ont été élaborées et offertes toute l année afin d améliorer les compétences en matière de satisfaction à la clientèle et d aptitudes à la vente. À un plus haut niveau, la volonté de placer le client au cœur des préoccupations a continué à faire son chemin chez DGAG. Une firme-conseil mondialement reconnue pour son expertise en la matière a d ailleurs accompagné DGAG dans la concrétisation de ses objectifs, ce qui permettra à notre entreprise de se distinguer sur le marché canadien. Jusqu à présent, trois principaux volets ont été traités, soit la démonstration d une corrélation entre une expérience client supérieure et une croissance rentable plus rapide, la mesure du taux de recommandation net des bannières de DGAG par rapport aux concurrents et l identification des moments de vérité incontournables pour générer davantage de promoteurs de DGAG. Cette démarche à long terme se poursuivra à plus grande échelle en DANS LE GRAND MONTRÉAL DGAG a poursuivi ses initiatives de développement dans le Grand Montréal. Ainsi, un réseau d agents exclusifs a été déployé afin de favoriser le développement d affaires. Ce nouveau réseau de distribution permet à DGAG d être encore plus accessible pour ses clients en multipliant les points de contact. Dans le cadre de l offre «Prêt à conduire», un partenariat avec Service de cartes Desjardins a permis aux agents exclusifs de Desjardins Assurances générales (DAG) d établir des ententes avec de nombreux concessionnaires automobiles de la région de Montréal. Un projet pilote avec deux bureaux de SFL a également été mis sur pied afin de favoriser l acheminement des clients entre les agents en assurance vie et les agents exclusifs de DAG. DAG a bénéficié d une grande visibilité dans la région métropolitaine et à l échelle provinciale. En effet, une campagne publicitaire de masse axée sur le produit auto a été lancée afin de faire la promotion du rabais double contrat (auto et habitation) ainsi que du rabais multi-véhicules (auto et véhicules récréatifs). De plus, en participant au Salon International de l Auto de Montréal à titre de commanditaire principal et de présentateur pour une cinquième année consécutive, DAG a accru sa visibilité dans la région du Grand Montréal. Pour couronner l année, DAG a remporté le grand prix de la catégorie «Meilleure utilisation de la radio» des Prix Média d Infopresse. La campagne «L heure DAG», menée sur une radio montréalaise, visait par son concept inédit à créer un environnement publicitaire consacré au monde de l automobile. APPARTENANCE AU MOUVEMENT DESJARDINS En cette Année internationale des coopératives, les différentes unités d affaires de Desjardins ont plus que jamais uni leurs efforts. Elles ont notamment présenté une offre intégrée qui répond aux besoins particuliers de la Fédération des coopératives funéraires du Québec (FCFQ) et à laquelle les 25 coopératives membres pourront souscrire. De plus, le secteur assurance de dommages a collaboré aux grands projets du Mouvement Desjardins, dont les travaux sur l Expérience membre et client Desjardins qui vise à mettre le client au centre des préoccupations, de l évolution et des projets de l organisation. Un plan de mise en œuvre de plusieurs initiatives qui met à profit les différentes unités d affaires du Mouvement a été élaboré, et le secteur assurance de dommages y a participé activement. Desjardins innove dans le marché du financement automobile en intégrant l offre promotionnelle en assurance auto dans le «Prêt à conduire». Cette offre s applique au financement d une automobile et de véhicules récréatifs, neufs ou d occasion, et inclut tous les volets d un financement, soit le prêt, les assurances vie et auto en plus d une assistance routière, et ce, auprès d une seule et même institution financière. Plusieurs autres projets synergiques ont été créés avec les unités d affaires du Mouvement Desjardins. Entre autres, des agents de DAG travaillent en collaboration avec les conseillers d AccèsD dans le cadre d une expérience pilote. Ce projet est en marche depuis octobre 2012 et a pour but de répondre aux besoins d assurances des membres qui communiquent avec le CAISSES.

7 6 desjardins Groupe d assurances générales revue financière 2012 CROISSANCE DE DGAG AU SEIN DU MARCHÉ DES ENTREPRISES Grâce à plusieurs initiatives, dont des efforts d acheminement des clients et de développement des secteurs de l immobilier commercial et du commerce de détail, l assurance des entreprises a continué sur sa lancée et a connu une croissance soutenue en Un exercice de réingénierie a permis d optimiser les canaux de distribution et de mieux servir la clientèle Entreprises. Performant, novateur et aligné sur les besoins des clients, ce nouveau modèle de distribution a déjà donné des résultats concrets avec la signature de quelques groupes majeurs, dont Renaud-Bray, le plus important réseau de librairies francophones en Amérique du Nord. De plus, les efforts de promotion se sont poursuivis afin de rejoindre les segments de clientèles ciblées. La nouvelle campagne publicitaire de DAG Entreprises dans les médias de masse visait ainsi tant les secteurs des détaillants et de l immobilier commercial que les entreprises détenant des véhicules commerciaux. Deux nouvelles catégories d emploi ont été créées pour mieux répondre aux besoins des clients, soit celle d agent de prospection et celle de souscripteur moyenne entreprise. L infolettre «En bonne compagnie», qui a été envoyée à près de clients actuels et potentiels, représentait une autre nouveauté. En s abonnant à celle-ci, les clients reçoivent chaque trimestre des conseils d experts en prévention, de l information liée à leur secteur d activité ainsi que des promotions et des offres pertinentes pour bien protéger leur entreprise. Le nombre d abonnés continue d ailleurs d augmenter. En somme, grâce à son contact direct et à son accompagnement personnalisé, l assurance des entreprises a certainement démontré qu il était plus qu un assureur et davantage un partenaire des entreprises sur le marché québécois. DÉVELOPPEMENT EN ONTARIO, DANS LES RÉGIONS DE L ATLANTIQUE ET DE L OUEST (OAO) Plusieurs initiatives ont été mises en place de façon à se développer malgré le contexte actuel où les opportunités de croissance sont moins nombreuses en raison du cycle du marché qui entre dans une phase moins favorable à la croissance. Pour cette raison, des sommes supplémentaires ont été investies en commercialisation à différents moments de l année. Entre autres, une campagne marketing de masse, incluant de l affichage aux arrêts d autobus à Toronto, à Ottawa, à Calgary, à Edmonton ainsi que dans la plupart des gares de GO Transit, et une campagne sur Internet et à la radio ont été lancées. Les efforts se sont ainsi poursuivis pour accroître la croissance de Desjardins General Insurance (DGI) en Ontario. Une nouvelle structure de ventes, accueillie avec enthousiasme par les agents, a été instaurée en OAO. Cette structure permettra à DGAG d être bien ancrée dans son marché, de demeurer performante et de rester attentive aux besoins des consommateurs. Par ailleurs, la sinistralité automobile sur le marché ontarien exige toujours une attention soutenue. DGAG a donc mis en place plusieurs initiatives pour améliorer cet élément de façon importante, notamment des mesures diverses de lutte à la fraude et d amélioration constante de la segmentation et de la tarification. Enfin, la réforme de 2010 en assurance (en Ontario) a continué de produire des effets positifs en Cette réforme visait à contrer l augmentation des coûts associés aux réclamations, tout en améliorant le processus d indemnisation pour mieux répondre aux besoins des assurés. SUCCÈS DANS LE MARCHÉ DES GROUPES La Personnelle et The Personal, les bannières pour le marché des groupes, ont toutes deux réalisé une excellente performance au Québec et en OAO grâce, entre autres, aux nouvelles ententes signées et aux renouvellements de certains groupes importants. Par exemple, le partenariat avec le Réseau Sélection, un réseau de résidences pour personnes préretraitées et retraitées au Québec, est une première du genre pour DGAG et prévoit une offre pour les locataires du Réseau. De plus, à la suite de la fusion des ordres comptables, les ententes actuelles avec les CMA et les CGA ont été reconduites. D autres idées ont été avancées pour soutenir l achalandage et stimuler la croissance. Parmi elles, notons les rabais supplémentaires pour certains groupes cibles, la campagne de masse à Ottawa, le lancement d une campagne de référencement pour les retraités de CANEX et une offensive auprès des médecins de l Ontario. Des activités spéciales ont aussi été organisées pour souligner le 25 e anniversaire du partenariat avec le Réseau des ingénieurs du Québec. En matière de nouvelles offres, le lancement de l assurance animaux de compagnie pour les bannières de groupes a généré un résultat supérieur aux attentes. D ailleurs, il est à noter que DAG et DGI, les bannières pour le grand marché, feront le lancement du produit d assurance animaux de compagnie au courant de l année L INDEMNISATION Le projet de segmentation des dossiers d indemnisation a été implanté avec succès. L outil de segmentation des réclamations permet non seulement d améliorer l indemnité et le coût de règlement, mais surtout l expérience client. Cet outil ouvre la voie à l assignation et au règlement des dossiers en fonction des compétences requises, de la complexité des dossiers, des risques de fraude ou d abus et du potentiel de recouvrement. Dans le cadre d un rigoureux processus de sélection amorcé en 2011, DGAG a retenu des ingénieurs, des estimateurs indépendants, des experts en sinistre indépendants, des entrepreneurs en construction et des nettoyeurs après sinistre qui composent son nouveau portefeuille de partenaires commerciaux en habitation. Un processus similaire est en voie d être terminé en OAO. Au terme de l exercice réalisé au Québec, le nombre de partenaires a été réduit, ce qui devrait permettre d offrir un volume d affaires plus intéressant à ceux qui ont été retenus et d assurer un suivi plus étroit de leur performance. Cet exercice vise à offrir une meilleure expérience et une qualité de service supérieure aux membres et clients de Desjardins, tout en établissant une relation de confiance à long terme avec nos partenaires.

8 desjardins Groupe d assurances générales revue financière Contrôle des dégâts d eau : une amélioration remarquable En mars 2012, la Canadian Association of Direct Relationship Insurers (CADRI) diffusait les résultats d une étude comparative sur l incidence des dégâts d eau en assurance habitation. Cette étude a démontré qu en quelques années seulement, après avoir apporté d importants changements en 2008, DGAG est passé à la tête des assureurs directs, membres de CADRI, en matière de contrôle des dégâts d eau. Cette situation permet à DGAG de dégager une meilleure rentabilité et de maintenir une tarification inférieure à la concurrence pour la plus grande satisfaction de ses clients. TECHNOLOGIES ET INNOVATION DGAG souhaite tirer profit des possibilités offertes par la nouvelle infrastructure de téléphonie de Desjardins et ainsi améliorer l expérience client. La modernisation des systèmes téléphoniques des centres de contact avec la clientèle (CCC) de DGAG permettra entre autres de diminuer le temps d attente des clients et d optimiser les outils en soutien au travail des agents. Essentiel à l évolution des CCC, ce programme comprend plusieurs projets dont l exécution devrait s étendre sur trois ans. COOPÉRATION ET DÉVELOPPEMENT DURABLE Pour sensibiliser et éduquer C est le 27 avril 2012 que le film Dérapages de Paul Arcand prenait l affiche dans plusieurs salles de cinéma du Québec. Par son association en tant que commanditaire principal du long métrage, Desjardins a souhaité promouvoir l importance d un comportement routier sécuritaire et responsable auprès de la population et, particulièrement, des jeunes conducteurs. Parallèlement, Desjardins a développé le site web interactif MaMission.com. L objectif consistait à sensibiliser les jeunes âgés de 16 à 24 ans aux dangers inhérents à la vitesse et à l utilisation du cellulaire au volant. Afin de promouvoir le site Internet, DGAG a eu recours à une approche innovante au Canada : une campagne Internet liée à un mode de communication auquel les jeunes sont habitués et sensibles, soit le téléphone intelligent. Sur le plan du développement durable, DGAG est fière d appuyer Réalité Climatique Canada, fondée en 2008, dont les conférences ont touché quelque Canadiens. Parrainée par la Fondation David Suzuki et chapeautée par Al Gore, l organisation a pour mission de sensibiliser les Canadiens à la crise climatique par le moyen, entre autres, de conférences. À l aide de ce partenariat, qui en est à sa troisième année, DGAG souhaite sensibiliser le plus de gens possible à l importance d adopter des comportements préventifs pour limiter l effet des changements climatiques. À titre d assureur de dommages, DGAG se sent particulièrement interpellée par le phénomène puisque les changements climatiques sont une cause directe de dommages aux biens. Par ailleurs, DAG a lancé une campagne d éducation destinée aux locataires du Québec sous la forme d une offensive publicitaire Web visant à informer les gens sur la responsabilité civile. Aussi présente dans les médias sociaux, cette campagne a pour objectif de sensibiliser la population aux risques que courent 35 % des jeunes locataires qui ne souscrivent aucune assurance habitation au Québec. Enfin, DAG participe depuis septembre 2012 au programme «Changez d air» de l Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique en offrant un rabais de 100 $ sur la prime d assurance habitation lors du retrait ou du remplacement d appareils de chauffage polluants. REGARD SUR L AVENIR En 2013, DGAG multipliera les efforts dans tous les secteurs de l organisation afin de placer le client au cœur de ses préoccupations et de ses décisions. L objectif est que DGAG devienne le chef de file en matière d expérience client de qualité au Canada. DGAG poursuivra également ses nombreuses initiatives de croissance rentable pour demeurer parmi les plus grands de l industrie au Québec et confirmer sa position comme assureur de choix en Ontario. Au Québec, nous visons une croissance supérieure à celle du marché et profiterons pleinement de l appartenance au Mouvement Desjardins. En Ontario, les efforts se maintiendront pour accroître la notoriété de la marque. De plus, l adaptation à l évolution des modes de distribution dans l industrie permettra de tirer profit de l expertise en distribution directe tout en augmentant l accessibilité aux clients. La réflexion sur l évolution des systèmes technologiques débutée en 2012 se concrétisera en 2013, permettant ainsi de définir de solides bases pour la pérennité de DGAG, et se poursuivra au cours des prochaines années. Également, la modernisation majeure des systèmes des CCC sera réalisée en 2013 dans l objectif d améliorer l expérience client et d accroître l efficience de DGAG. En 2013, DGAG s est donné des priorités qui auront des effets sur l organisation en entier. Ces priorités permettront de soutenir les grandes orientations (service, croissance, efficience) de la nouvelle planification stratégique de DGAG : accroître les efforts afin d améliorer la satisfaction des clients, en simplifiant et en rehaussant l expérience client tout en se distinguant dans ce domaine ; poursuivre la croissance organique en augmentant l accès au marché, ainsi que la croissance par acquisitions et partenariats stratégiques ; transformer et faire évoluer les systèmes technologiques afin d améliorer la performance et de maintenir une rentabilité supérieure au marché ; déployer la nouvelle plateforme pour les systèmes de téléphonie dans les centres de contact avec la clientèle.

9 8 desjardins Groupe d assurances générales revue financière 2012 CONSEIL D ADMINISTRATION Président Marcel Lauzon (depuis le 3 août 2012) Président du conseil des représentants Laval-Laurentides populaire Desjardins de St-Jérôme Jean-Robert Laporte (mandat à titre de président terminé le 3 août 2012) Vice-président du conseil des représentants Lanaudière populaire Desjardins du Christ-Roi (Joliette) Administrateurs Yves Archambault Administrateur de sociétés Robert J. Boucher Vice-président du conseil des représentants Ontario Membre du conseil d administration de la Fédération des caisses populaires de l Ontario Roger Desrosiers Administrateur de sociétés Jean-Louis Gauvin Administrateur de sociétés André Laparé Desjardins des Sources-Lac-St-Louis (Pointe-Claire) Jean-François Laporte populaire Desjardins de Farnham Jean-Robert Laporte Vice-président du conseil des représentants Lanaudière Président du conseil d administration de la Caisse populaire Desjardins du Christ-Roi (Joliette) Claude Lessard Directeur général de la Caisse Desjardins Laviolette (Trois-Rivières) Michel Lucas Président-directeur général du Crédit Mutuel Président du conseil d administration de Groupe des Assurances du Crédit Mutuel S.A. (France) Sylvie Paquette Présidente et chef de l exploitation de Desjardins Groupe d assurances générales inc. (DGAG) et de ses filiales Membre des conseils d administration des filiales de DGAG Denis Risler Membre du conseil des représentants Est de Montréal populaire Desjardins d Anjou Clermont Tremblay Vice-président du conseil des représentants Saguenay-Lac-St-Jean, Charlevoix et Côte-Nord Desjardins de Port-Cartier Nancy Wilson Membre du conseil des représentants Laval-Laurentides Présidente du conseil d administration de la Caisse populaire Desjardins de Mont-Tremblant COMITÉS DU CONSEIL D ADMINISTRATION Comité exécutif Marcel Lauzon Président (depuis le 3 août 2012) Jean-Robert Laporte Président (mandat à titre de président terminé le 3 août 2012) Yves Archambault Roger Desrosiers Monique F. Leroux Comité de placements Jean-Louis Gauvin Président Robert J. Boucher Roger Desrosiers Marcel Lauzon (depuis le 3 août 2012) Sylvie Paquette Comité de vérification Roger Desrosiers Président André Laparé Jean-François Laporte Claude Lessard Jean-Louis Gauvin (observateur) Comité de déontologie Jean-Robert Laporte Président Denis Risler Clermont Tremblay Nancy Wilson (depuis le 3 août 2012) Comité de Direction Monique F. Leroux Présidente et chef de la direction du Mouvement Desjardins et chef de la direction de Desjardins Groupe d assurances générales Sylvie Paquette Présidente et chef de l exploitation de Desjardins Groupe d assurances générales et de ses filiales Manon Débigaré Vice-présidente Architecture d affaires, Programmes et Projets Denis Dubois Vice-président Indemnisation et Direction générale Ontario, régions de l Atlantique et de l Ouest Pierre Fromentin Vice-président Actuariat et Solutions d assurances Alain Hade Vice-président Développement des affaires, Ventes et Service à la clientèle Stéphane Morency Vice-président Développement et Entreprises Charles Pinel Vice-président Finances, Assurance de dommages Denis Delmaire Vice-président Technologies, Solutions d affaires et Relations avec la clientèle, Assurance de dommages Yves Bouchard Vice-président Ressources humaines, Assurance de dommages Pierre Rousseau Secrétaire corporatif

10 ( )

pour nous tous pour moi Revue financière 2013 DeSjardins Groupe

pour nous tous pour moi Revue financière 2013 DeSjardins Groupe Avantageux pour nous tous Avantageux pour moi Revue financière 2013 DeSjardins Groupe d assurances générales Un assureur de dommages qui met les besoins et les attentes de ses membres et clients au cœur

Plus en détail

REVUE FINANCIÈRE NOUS SOMMES

REVUE FINANCIÈRE NOUS SOMMES REVUE FINANCIÈRE 2010 NOUS SOMMES UN ASSUREUR DE DOMMAGES QUI MET LES BESOINS ET LES ATTENTES DE SES CLIENTS AU CŒUR DE SES PRÉOCCUPATIONS. La mission de Desjardins Groupe d assurances générales (DGAG)

Plus en détail

MES AVANTAGES DESJARDINS REVUE FINANCIÈRE 2014 DESJARDINS GROUPE D ASSURANCES GÉNÉRALES

MES AVANTAGES DESJARDINS REVUE FINANCIÈRE 2014 DESJARDINS GROUPE D ASSURANCES GÉNÉRALES MES AVANTAGES DESJARDINS REVUE FINANCIÈRE 2014 DESJARDINS GROUPE D ASSURANCES GÉNÉRALES UN ASSUREUR DE DOMMAGES QUI MET LES BESOINS ET LES ATTENTES DE SES MEMBRES ET CLIENTS AU CŒUR DE SES PRÉOCCUPATIONS

Plus en détail

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires,

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires, Édition du printemps 2012 Bulletin d information pour les partenaires de La Personnelle Chers partenaires, Comme annoncé en novembre dernier, notre équipe de la commercialisation a travaillé, au cours

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Communiqué de presse Toronto, le 6 mai 2015 Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Le résultat opérationnel net par action de 1,37 $ au premier trimestre de 2015 a augmenté

Plus en détail

Description de ia Groupe financier

Description de ia Groupe financier Industrielle Alliance Profil de l entreprise Données au 31 décembre 2014 Description de ia Groupe financier ia Groupe financier est une société d assurance de personnes qui compte quatre grands secteurs

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 4 novembre 2015 Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,47 $, en hausse de 7 % par rapport

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 29 juillet 2015 Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,56 $ avec un ratio combiné de 91,6 %.

Plus en détail

Genworth MI Canada continue d afficher une solide rentabilité au deuxième trimestre

Genworth MI Canada continue d afficher une solide rentabilité au deuxième trimestre Genworth MI Canada continue d afficher une solide rentabilité au deuxième trimestre Toronto, ONTARIO (Le 30 juillet 2009) Genworth MI Canada Inc. (TSX : MIC) a présenté aujourd hui des résultats solides

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER 2013 ACCESUM INC. ET SOCIÉTÉ EN COMMANDITE STATIONNEMENT DE MONTRÉAL

RAPPORT FINANCIER 2013 ACCESUM INC. ET SOCIÉTÉ EN COMMANDITE STATIONNEMENT DE MONTRÉAL RAPPORT FINANCIER 2013 ACCESUM INC. ET SOCIÉTÉ EN COMMANDITE STATIONNEMENT DE MONTRÉAL Conseil d administration ACCESUM INC. À TITRE DE COMMANDITÉ POUR SOCIÉTÉ EN COMMANDITE STATIONNEMENT DE MONTRÉAL Rémi

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 30 juillet 2014 Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,53 $, avec un ratio combiné de 92,9

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION Table des matières Avis concernant les déclarations prospectives

RAPPORT DE GESTION Table des matières Avis concernant les déclarations prospectives RAPPORT DE GESTION Table des matières Aperçu de nos activités 2 Deuxième trimestre en bref 2 Sommaire des résultats 2 Objectifs stratégiques 3 Mise à jour de nos perspectives financières pour 2011 4 Analyse

Plus en détail

Assurances Auto AXA Canada (AAAC 1 ) 2 Partie A 3

Assurances Auto AXA Canada (AAAC 1 ) 2 Partie A 3 Volume 5 Numéro 1 Avril 2007 en partenariat avec la Chaire internationale CMA d étude des processus d affaires Assurances Auto AXA Canada (AAAC 1 ) 2 Partie A 3 Cas produit par Johanne CASSIS 4 et par

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2009

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2009 Communiqué de presse TORONTO, le 17 février 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2009 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 30

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 5 novembre 2014 Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,37 $, malgré des sinistres liés aux

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 2 novembre 2011 Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Résultat opérationnel net par action de 0,97 $ attribuable aux résultats en assurance

Plus en détail

MOT DE LA PRÉSIDENTE. Séance du conseil d administration du RTL, le 5 février 2015. Le texte lu fait foi.

MOT DE LA PRÉSIDENTE. Séance du conseil d administration du RTL, le 5 février 2015. Le texte lu fait foi. MOT DE LA PRÉSIDENTE Séance du conseil d administration du RTL, le 5 février 2015 Le texte lu fait foi. 1 Bonjour à toutes et à tous, Voilà plus d un an que nous formons l actuel conseil d administration

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l exercice 2011

Intact Corporation financière annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l exercice 2011 Communiqué de presse TORONTO, le 8 février 2012 Intact Corporation financière annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l exercice 2011 Croissance des primes de près de 50 % au quatrième trimestre,

Plus en détail

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Édition 2011 Desjardins Sécurité financière Une compagnie d assurance de personnes aux assises solides Desjardins Sécurité financière offre une

Plus en détail

Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins. Être un employeur distinctif

Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins. Être un employeur distinctif Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins Être un employeur distinctif ASDEQ Mai 2010 La mission de Desjardins Contribuer au mieux-être économique et social des personnes et des collectivités

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 1 er mai 2012 Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Croissance des primes de près de 50 % pour un deuxième trimestre consécutif Résultat

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 7 mai 2014 Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Résultat opérationnel net par action de 0,94 $, en baisse de 8 %, exception faite d

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Communiqué de presse TORONTO, le 5 août 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 34 % en raison de l amélioration

Plus en détail

OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE

OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE VISEZ PLUS HAUT AVEC VOTRE INVESTISSEMENT Votre vie est bien remplie. Votre carrière et votre vie personnelle vous nourrissent d une multitude de

Plus en détail

offre distinction pour les membres de l ajbm

offre distinction pour les membres de l ajbm offre distinction pour les membres de l ajbm L offre Distinction, à la hauteur de votre réussite Desjardins est fier de vous offrir, en tant que membre de l Association du Jeune Barreau de Montréal, des

Plus en détail

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Édition 2009 Sécurité financière Une compagnie d assurance de personnes aux assises solides Sécurité financière, offre une gamme adaptée de produits

Plus en détail

Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque nationale du Canada 3e trimestre 2015. www.cpq.qc.ca

Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque nationale du Canada 3e trimestre 2015. www.cpq.qc.ca Commentaires du CPQ sur le projet de loi n 58 Loi regroupant la Commission administrative des régimes de retraite et d assurances et la Régie des rentes du Québec - Septembre 2015 - Le CPQ a pour mission

Plus en détail

Présenté à. La Commission des transports et de l environnement

Présenté à. La Commission des transports et de l environnement La sécurité routière au Québec : les cellulaires au volant, la vitesse excessive, les motocyclistes et les conditions hivernales Mémoire Présenté à La Commission des transports et de l environnement Février

Plus en détail

ING Canada Inc. Novembre 2004 PRELIMINARY DRAFT. www.ingcanada.com

ING Canada Inc. Novembre 2004 PRELIMINARY DRAFT. www.ingcanada.com ING Canada Inc. Novembre 2004 PRELIMINARY DRAFT www.ingcanada.com Énoncés prospectifs Cette présentation contient des énoncés prospectifs sur les activités d exploitation, les résultats financiers, les

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE COMMENTAIRE Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE Faits saillants Les ventes de véhicules au Canada ont atteint un sommet

Plus en détail

ING Canada Inc. Résultats financiers et d exploitation du premier trimestre 2005. 12 mai 2005 PRELIMINARY DRAFT. www.ingcanada.com

ING Canada Inc. Résultats financiers et d exploitation du premier trimestre 2005. 12 mai 2005 PRELIMINARY DRAFT. www.ingcanada.com ING Canada Inc. Résultats financiers et d exploitation du premier trimestre 2005 12 mai 2005 PRELIMINARY DRAFT www.ingcanada.com Mise en garde - énoncés prospectifs Certains énoncés contenus dans cette

Plus en détail

NAISSANCE D UNE NOUVELLE COMPAGNIE

NAISSANCE D UNE NOUVELLE COMPAGNIE NAISSANCE D UNE NOUVELLE COMPAGNIE CNIA SAADA Assurance est née de l union de deux grandes forces de l assurance, CNIA Assurance et Assurances Es Saada, qui ont mis en commun leurs compétences humaines

Plus en détail

RAPPORT DE RESPONSABILITÉ SOCIALE ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLE NOUS SOMMES

RAPPORT DE RESPONSABILITÉ SOCIALE ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLE NOUS SOMMES RAPPORT DE RESPONSABILITÉ SOCIALE ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2010 NOUS SOMMES NOMBREUX À CROIRE QU'À TITRE D'ASSUREUR DE DOMMAGES NOUS POUVONS FAIRE UNE DIFFÉRENCE EN MATIÈRE DE RESPONSABILITÉ SOCIALE

Plus en détail

LE TEMPS EST VENU. de préparer notre avenir

LE TEMPS EST VENU. de préparer notre avenir LE TEMPS EST VENU de préparer notre avenir CADRE D UNIFICATION DE LA PROFESSION COMPTABLE CANADIENNE VISION DE LA PROFESSION Incarner le titre comptable canadien par excellence, reconnu internationalement

Plus en détail

COMMENT LES FINANCES INFLUENCENT-ELLES LES ACTIVITÉS D UNE MUTUELLE?

COMMENT LES FINANCES INFLUENCENT-ELLES LES ACTIVITÉS D UNE MUTUELLE? COMMENT LES FINANCES INFLUENCENT-ELLES LES ACTIVITÉS D UNE MUTUELLE? Présenté au Cercle finance du Québec Par Sylvain Fauchon, FCAS, FICA Chef de la direction Le 1 er octobre 2014 PROMUTUEL ASSURANCE 1852

Plus en détail

Assemblée générale et extraordinaire des actionnaires 2009 Le 13 mai 2009 Musée des beaux-arts de l Ontario Toronto, Canada

Assemblée générale et extraordinaire des actionnaires 2009 Le 13 mai 2009 Musée des beaux-arts de l Ontario Toronto, Canada Notre nom est notre promesse Assemblée générale et extraordinaire des actionnaires 2009 Le 13 mai 2009 Musée des beaux-arts de l Ontario Toronto, Canada Présentation des états financiers Nomination du

Plus en détail

La finance solidaire au Québec : enjeux et perspectives

La finance solidaire au Québec : enjeux et perspectives La finance solidaire au Québec : enjeux et perspectives Conférenciers Stéphane Chabot, Réseau d investissement social du Québec (RISQ) Lucie Villeneuve, Réseau québécois du crédit communautaire (RQCC)

Plus en détail

La relève. Notre région

La relève. Notre région 1 Montréal est le milieu de vie de 575 000 jeunes 1, qu ils soient étudiants ou travailleurs, qu ils viennent des régions ou des quatre coins du globe, ils contribuent à leur manière au développement de

Plus en détail

Mise en candidature de l agent Sophia Provost Responsable du dossier sur la sécurité des piétons au SPVM

Mise en candidature de l agent Sophia Provost Responsable du dossier sur la sécurité des piétons au SPVM Campagne de sécurité des piétons «Zéro accident» Mise en candidature de l agent Sophia Provost Responsable du dossier sur la sécurité des piétons au SPVM PRIX DE PARTENARIAT CCATM-POLICE CCMTA CCATM CANADIAN

Plus en détail

Message du Président et chef de la direction et du Président du Conseil

Message du Président et chef de la direction et du Président du Conseil Message du Président et chef de la direction et du Kevin Dancey, FCPA, FCA Président et chef de la direction Une profession unie qui fait sa marque! Au cours de l exercice 2015, la profession comptable

Plus en détail

Développement durable, responsabilité sociétale et planification stratégique

Développement durable, responsabilité sociétale et planification stratégique Développement durable, responsabilité sociétale et planification stratégique présenté par René Hamel, Président-directeur général Développement durable et responsabilité sociétale Présenté par René Hamel

Plus en détail

ING Canada continue d afficher de solides résultats

ING Canada continue d afficher de solides résultats Toronto (Ontario) Le 10 novembre 2005 Toronto (Ontario) Le 10 novembre 2005 ING Canada continue d afficher de solides résultats ING Canada Inc. (TSX: IIC.LV) a déclaré aujourd hui un bénéfice net de 202,8

Plus en détail

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser, éduquer,

Plus en détail

Mesdames et messieurs, chers actionnaires,

Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Allocution de monsieur Réal Raymond président et chef de la direction de la Banque Nationale du Canada Fairmont Le Reine Elizabeth Montréal, le 8 mars 2006 Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Permettez-moi

Plus en détail

Mesdames et Messieurs, chers actionnaires,

Mesdames et Messieurs, chers actionnaires, Allocution de monsieur Réal Raymond président et chef de la direction de la Banque Nationale du Canada Fairmont Le Reine Elizabeth Montréal, le 2 mars 2005 Mesdames et Messieurs, chers actionnaires, Je

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016. Institut de la gestion financière du Canada (igf*fmi)

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016. Institut de la gestion financière du Canada (igf*fmi) PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 Institut de la gestion financière du Canada (igf*fmi) Ce rapport a été préparé par : 205, rue Catherine, Suite 300 Ottawa, Ontario K2P 1C3 Tél. : 613.230.6424 Fax : 613.567.1504

Plus en détail

L éducation financière dans le réseau de l éducation

L éducation financière dans le réseau de l éducation L éducation financière dans le réseau de l éducation L Institut collégial de la littératie financière, le Cégep Gérald-Godin et le Collège de Rosemont proposent trois cours sur la gestion des finances

Plus en détail

Profil de compétence et d expérience des administrateurs Des Violons du Roy et de La Chapelle de Québec

Profil de compétence et d expérience des administrateurs Des Violons du Roy et de La Chapelle de Québec Profil de compétence et d expérience des administrateurs Des Violons du Roy et de La Chapelle de Québec Société : Les Violons du Roy et La Chapelle de Québec Date du profil : janvier 2011 Mandat de la

Plus en détail

STEPHANE DODIER, M.B.A. Sommaire. Compétences. Formation académique 514-608- 5865. sdodier@stephanedodier.com. Stephane Dodier MBA

STEPHANE DODIER, M.B.A. Sommaire. Compétences. Formation académique 514-608- 5865. sdodier@stephanedodier.com. Stephane Dodier MBA STEPHANE DODIER, M.B.A. 514-608-5865 Sommaire J occupe le poste de Vice-Président Exécutif pour Optimum informatique, une firme de servicesconseils informatique appartenant au Groupe financier Optimum.

Plus en détail

Premier trimestre 2006. Rapport aux actionnaires Trois mois terminés le 31 mars 2006 ING Canada inc. www.ingcanada.com

Premier trimestre 2006. Rapport aux actionnaires Trois mois terminés le 31 mars 2006 ING Canada inc. www.ingcanada.com Premier trimestre 2006 1 Rapport aux actionnaires Trois mois terminés le 31 mars 2006 ING Canada inc. www.ingcanada.com Toronto (Ontario) Le 11 mai 2006 ING Canada affiche de solides résultats pour le

Plus en détail

Canadian Arts Data / Données sur les Arts au Canada. Demande de propositions : Services de gestion

Canadian Arts Data / Données sur les Arts au Canada. Demande de propositions : Services de gestion ` Canadian Arts Data / Données sur les Arts au Canada Demande de propositions : Services de gestion Date limite : 20 septembre 2012 à 16 h (HAE) Veuillez faire parvenir votre proposition à l adresse suivante

Plus en détail

L acquisition de JEVCO Intact est sur la bonne voie pour devenir un assureur de dommages de calibre mondial

L acquisition de JEVCO Intact est sur la bonne voie pour devenir un assureur de dommages de calibre mondial Intact Corporation financière (TSX : IFC) L acquisition de JEVCO Intact est sur la bonne voie pour devenir un assureur de dommages de calibre mondial 2 mai 2012 Énoncés prospectifs et mise en garde Certains

Plus en détail

Dans le cadre de la modernisation de la fonction publique Québécoise. Plan stratégique ou plan d affaires?

Dans le cadre de la modernisation de la fonction publique Québécoise. Plan stratégique ou plan d affaires? Dans le cadre de la modernisation de la fonction publique Québécoise Plan stratégique ou plan d affaires? Un contexte MODERNISATION DE LA GESTION PUBLIQUE Allégement réglementaire Loi sur l administration

Plus en détail

La Compagnie d Assurance du Canada sur la Vie RAPPORT ANNUEL

La Compagnie d Assurance du Canada sur la Vie RAPPORT ANNUEL La Compagnie d Assurance du Canada sur la Vie 2007 RAPPORT ANNUEL MISE EN GARDE À L ÉGARD DES DÉCLARATIONS PROSPECTIVES Le présent rapport renferme des déclarations prospectives visant la Compagnie, ses

Plus en détail

Résultats financiers et d exploitation du quatrième trimestre et de l exercice 2005

Résultats financiers et d exploitation du quatrième trimestre et de l exercice 2005 Résultats financiers et d exploitation du quatrième trimestre et de l exercice 2005 16 février 2006 P. 1 Mise en garde - énoncés prospectifs Certains énoncés contenus dans cette présentation concernant

Plus en détail

La classification des actifs informationnels au Mouvement Desjardins

La classification des actifs informationnels au Mouvement Desjardins La classification des actifs informationnels au Mouvement Desjardins Cas vécu en grande entreprise Jean-François Allard Directeur principal Risques Informationnels Mouvement Desjardins Anick Charland Conseillère

Plus en détail

GESTION DE LA PERFORMANCE

GESTION DE LA PERFORMANCE GESTION DE LA PERFORMANCE RÉDUISEZ L'ÉCART ENTRE VOTRE STRATÉGIE ET SON EXÉCUTION GESTION PERFORMANCE GESTION PROJETS GESTION RESSOURCES HUMAINES gestion PerformAnce GESTION PROJETS GESTION RESSOURCES

Plus en détail

Président et chef de la direction

Président et chef de la direction Sommaire descriptif du rôle et responsabilités Président et chef de la direction Novembre 2015 Pour de plus amples renseignements, contactez: Nathalie Francisci, CRHA, IAS. A Associée nathalie.francisci@odgersberndtson.ca

Plus en détail

LA CITÉ PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 AN 3 MISSION VISION 2018 PERTINENCE + QUALITÉ INNOVATION + COLLABORATION RÉUSSITE ÉTUDIANTE PÉRENNITÉ + VITALITÉ

LA CITÉ PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 AN 3 MISSION VISION 2018 PERTINENCE + QUALITÉ INNOVATION + COLLABORATION RÉUSSITE ÉTUDIANTE PÉRENNITÉ + VITALITÉ LA CITÉ PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 AN 3 MISSION de La Cité Dans un milieu de vie francophone, La Cité forme une main-d œuvre compétente, engagée et créative, capable de contribuer au développement économique,

Plus en détail

SGPNB au Nouveau-Brunswick. Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province

SGPNB au Nouveau-Brunswick. Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province SGPNB au Nouveau-Brunswick Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province Mise à jour juillet 2013 1 Préambule L information suivante décrit les différents

Plus en détail

PROFIL DES REPRÉSENTANTS RÉGIONAUX

PROFIL DES REPRÉSENTANTS RÉGIONAUX PROFIL DES REPRÉSENTANTS RÉGIONAUX CONTENU Robert Nardi, National...1 Duncan Stewart, National...2 Clinton G. McNair, Calgary...3 J. Blair Knippel, Prairies...4 Jamie Barron, S.-O.-O...5 Jeffrey Johnson,

Plus en détail

Caisse d économie des employés en Télécommunication

Caisse d économie des employés en Télécommunication Caisse d économie des employés en Télécommunication 1 HOMMAGES Hommage à M. Michel Laberge, ex-président du Conseil d administration de la Caisse d économie Desjardins des employés en Télécommunication

Plus en détail

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE Un seul investissement, tout le raffinement que vous recherchez Vous menez une vie active, riche de projets que vous souhaitez réaliser. Vous

Plus en détail

La stratégie du Groupe BPCE

La stratégie du Groupe BPCE La stratégie du Groupe BPCE 2 edito Groupe BPCE est né en juillet 2009 de la volonté des groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne de construire ensemble le deuxième groupe bancaire en France, un groupe

Plus en détail

La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec. Québec, 29 avril 2015

La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec. Québec, 29 avril 2015 La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec Québec, 29 avril 2015 La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec Modérateur: Jean-Pierre Lessard

Plus en détail

Le Mouvement Desjardins:

Le Mouvement Desjardins: Le Mouvement : Coopérer pour créer l avenir Présentation à l occasion du Rendez-vous de l habitation Le 1 er octobre 2012, Laval , de 1900 à aujourd hui 1900-1920 Fondation des premières caisses par Alphonse

Plus en détail

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com Pourquoi Fujitsu? - Fujitsu est une grande société qui a réussi à l échelle mondiale...

Plus en détail

Soutenir sa croissance en misant sur ses compétences clés

Soutenir sa croissance en misant sur ses compétences clés C E R C L E C A N A D I E N D E M O N T R É A L - 27 avril 2015 François Olivier Président et chef de la direction TC Transcontinental Soutenir sa croissance en misant sur ses compétences clés Information

Plus en détail

Depuis 50 ans, nous vous assurons la meilleure couverture.

Depuis 50 ans, nous vous assurons la meilleure couverture. Depuis 50 ans, nous vous assurons la meilleure couverture. TABLE DES MATIÈRES NOTRE PHILOSOPHIE NOTRE MISSION NOTRE MÉTIER NOTRE EXPERTISE 02 03 04 05 CONSTRUCTION TRANSPORT ENTREPRISES DE SERVICES COMMERCE

Plus en détail

Communiqué de presse pour publication immédiate

Communiqué de presse pour publication immédiate Communiqué de presse pour publication immédiate Cominar Expansion et performance records en 2007 Augmentation de 43,7 % des produits d exploitation et 42,5 % du bénéfice d exploitation net Un bénéfice

Plus en détail

À propos de Co operators

À propos de Co operators Co-operators est heureuse de présenter un mémoire en réponse au document de réflexion du Groupe de travail sur les pointages de crédit du CCRRA sur l utilisation des pointages de crédit par les assureurs,

Plus en détail

DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR SON DEUXIÈME TRIMESTRE

DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR SON DEUXIÈME TRIMESTRE Pour diffusion immédiate DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR SON DEUXIÈME TRIMESTRE MONTRÉAL (Québec), le 12 septembre 2012 Dollarama inc. (TSX : DOL) («Dollarama» ou la «Société») fait état aujourd

Plus en détail

Services aux investisseurs et trésorerie

Services aux investisseurs et trésorerie Résultats des secteurs d exploitation Résultats par secteur d exploitation Le tableau suivant présente un sommaire de nos résultats par secteur d exploitation. (en millions de dollars canadiens, sauf les

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL 2014-2015 ISSU DU PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2015

PLAN DE TRAVAIL 2014-2015 ISSU DU PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2015 PLAN DE TRAVAIL 2014-2015 ISSU DU PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2015 PLAN DE TRAVAIL 2014-2015 ISSU DU PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2015 Le gouvernement du Québec a affirmé

Plus en détail

GUIDE DE GESTION L IMAGE DE MARQUE DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE AU BAS-SAINT-LAURENT

GUIDE DE GESTION L IMAGE DE MARQUE DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE AU BAS-SAINT-LAURENT GUIDE DE GESTION L IMAGE DE MARQUE DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE AU BAS-SAINT-LAURENT DÉCEMBRE 2009 1 Table des matières 1. Mise en contexte... 3 2. Qu est-ce qu une entreprise d économie sociale?...

Plus en détail

Chronique Assurances et gestion des risques. sous la responsabilité de Gilles Bernier 1

Chronique Assurances et gestion des risques. sous la responsabilité de Gilles Bernier 1 Chronique Assurances et gestion des risques sous la responsabilité de Gilles Bernier 1 Puisque ce numéro de la Revue, tout comme celui de janvier 2004, est consacré à l assurance automobile, j ai choisi

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Pour diffusion immédiate

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Pour diffusion immédiate COMMUNIQUÉ DE PRESSE Pour diffusion immédiate Transat A.T. inc. Résultats de l exercice 2011 Les conditions de marché érodent les marges Mise en place d un plan d action pour revenir à la profitabilité

Plus en détail

COMMUNIQUÉ FAITS SAILLANTS. (Millions de dollars,

COMMUNIQUÉ FAITS SAILLANTS. (Millions de dollars, COMMUNIQUÉ L INDUSTRIELLE ALLIANCE POURSUIT SUR SA LANCÉE : AUGMENTATION DU REVENU DE PRIMES DE 20 % ET DU BÉNÉFICE NET DE 18 % AU TROISIÈME TRIMESTRE 2004 Le rendement des capitaux propres atteint 15,3

Plus en détail

Politique de gouvernance et de gestion des ressources informationnelles

Politique de gouvernance et de gestion des ressources informationnelles Politique de gouvernance et de gestion des ressources informationnelles 1. Introduction La gouvernance et la gestion des ressources informationnelles au sein du gouvernement soulèvent des enjeux majeurs

Plus en détail

Conférence téléphonique du 1 er trimestre 2010

Conférence téléphonique du 1 er trimestre 2010 Conférence téléphonique du 1 er trimestre 2010 Réjean Robitaille, président et chef de la direction Michel C. Lauzon, chef de la direction financière Le 3 mars 2010 à 14 h 00 1-866-226-1792 ÉNONCÉS PRÉVISIONNELS

Plus en détail

Le Fonds de solidarité FTQ : trente ans plus tard, une innovation sociale toujours aussi pertinente

Le Fonds de solidarité FTQ : trente ans plus tard, une innovation sociale toujours aussi pertinente Page1 Volume 4, numéro 3 Le Fonds de solidarité FTQ : trente ans plus tard, une innovation sociale toujours aussi pertinente Mario Tremblay, Vice-président aux affaires publiques et corporatives, et secrétaire

Plus en détail

Maintenir notre focus

Maintenir notre focus Maintenir notre focus Raymond McManus Président et chef de la direction Banque Laurentienne du Canada Janvier 2006 La Banque Laurentienne : un bref aperçu Fondée en 1846 3 e plus importante institution

Plus en détail

générateur propulseur accélérateur d entrepreneurs Le SAJE en bref 2014-2015 SAJE accompagnateur d entrepreneurs

générateur propulseur accélérateur d entrepreneurs Le SAJE en bref 2014-2015 SAJE accompagnateur d entrepreneurs générateur propulseur accélérateur d entrepreneurs Le SAJE en bref 2014-2015 1 générateur propulseur accélérateur d entrepreneurs Le SAJE en chiffres pour l année 2014.15 10 624 personnes ont démarré 859entrepreneurs

Plus en détail

La démarche québécoise de développement durable. Comment le gestionnaire de parc immobilier est-il concerné?

La démarche québécoise de développement durable. Comment le gestionnaire de parc immobilier est-il concerné? La démarche québécoise de développement durable Comment le gestionnaire de parc immobilier est-il concerné? Visez vert des gestes durables AGPI Robert Lauzon, directeur Bureau de coordination du développement

Plus en détail

INFORMATION À COMMUNIQUER EN MATIÈRE DE RÉMUNÉRATION EN APPLICATION DU TROISIÈME PILIER

INFORMATION À COMMUNIQUER EN MATIÈRE DE RÉMUNÉRATION EN APPLICATION DU TROISIÈME PILIER INFORMATION À COMMUNIQUER EN MATIÈRE DE RÉMUNÉRATION EN APPLICATION DU TROISIÈME PILIER Les renseignements, communiqués dans le présent document, au sujet de La Great-West, compagnie d assurance-vie («la

Plus en détail

L énergie au service du Québec

L énergie au service du Québec PLAN STRATÉGIQUE 2004-2008 L ÉNERGIE AU SERVICE DU QUÉBEC L énergie au service du Québec Mission d «a pour objets de fournir de l énergie et d œuvrer dans le domaine de la recherche et de la promotion

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L ASSOCIATION DES THÉÂTRES FRANCOPHONES DU CANADA

PRÉSENTATION DE L ASSOCIATION DES THÉÂTRES FRANCOPHONES DU CANADA PRÉSENTATION DE L ASSOCIATION DES THÉÂTRES FRANCOPHONES DU CANADA AU SERVICE DU THÉÂTRE, CONSEIL DES ARTS DU CANADA NOVEMBRE 2005 Réunis en assemblée annuelle les 8 et 9 septembre dernier, les quatorze

Plus en détail

LES ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX MONTRÉALAIS Programme de soutien de Tourisme Montréal

LES ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX MONTRÉALAIS Programme de soutien de Tourisme Montréal Orlando G. Cerocchi LES ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX MONTRÉALAIS Programme de soutien de Tourisme Montréal :: INTRODUCTION :: OBJECTIF DU PROGRAMME :: FESTIVALS ET ÉVÉNEMENTS TOURISTIQUES ADMISSIBLES :: CHAMPS

Plus en détail

Desjardins et le développement durable

Desjardins et le développement durable Desjardins et le développement durable Congrès ACE Association of Cooperative Educators 31 juillet 2008 patrice.camus@desjardins.com Rôle de l Éco-conseiller Acteur de changement / Mobilisateur Planificateur

Plus en détail

Wafa Assurance lance deux produits innovants

Wafa Assurance lance deux produits innovants Wafa Assurance lance deux produits innovants Wafa Assurance assure son innovation et met à la disposition de sa clientèle deux nouvelles offres : Wafa OTO WW et Wafa OTO Salarié. Wafa OTO WW et Wafa OTO

Plus en détail

Vous voulez organiser l Opération Nez rouge dans votre communauté?

Vous voulez organiser l Opération Nez rouge dans votre communauté? Introduction L'Opération Nez rouge est une vaste campagne de sécurité routière en matière de conduite avec les facultés affaiblies. Son principal volet est un service de chauffeur privé gratuit et bénévole

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

Exigences de collecte de données financières sur l assurance automobile. Pièce jointe au Bulletin GISA 2012-06

Exigences de collecte de données financières sur l assurance automobile. Pièce jointe au Bulletin GISA 2012-06 Exigences de collecte de données financières sur l assurance automobile Pièce jointe au Bulletin GISA 2012-06 Le 26 octobre 2012 1. Introduction... 1 2. Sociétés déclarantes... 1 3. Données de référence...

Plus en détail

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014 Rapport financier du premier trimestre de -2014 Pour la période terminée le Financement agricole Canada Financement agricole Canada (FAC), dont le siège social se trouve à Regina, en Saskatchewan, est

Plus en détail

Bienvenue chez desjardins. le premier groupe financier coopératif au canada

Bienvenue chez desjardins. le premier groupe financier coopératif au canada Bienvenue chez desjardins le premier groupe financier coopératif au canada 04 Vous accueillir. Vous accompagner. Vous simplifier la vie. desjardins souhaite faciliter votre intégration au pays. dans cette

Plus en détail

La solution intelligente pour votre régime flexible

La solution intelligente pour votre régime flexible Assurance collective La solution intelligente pour votre régime flexible La solution intelligente pour votre régime flexible Vous souhaitez exercer un certain contrôle sur vos coûts tout en offrant à vos

Plus en détail

Équilibrer le budget et protéger l assiette fiscale

Équilibrer le budget et protéger l assiette fiscale Équilibrer le budget et protéger l assiette fiscale L Institut Canadien des Comptables Agréés (ICCA) * accorde la note de B+ au gouvernement fédéral puisque son budget vise à équilibrer les finances et

Plus en détail

1 Voir les mesures non définies par les PCGR

1 Voir les mesures non définies par les PCGR Yellow Média inc. dévoile ses résultats pour le quatrième trimestre et l exercice 2010 D importants investissements en 2010 accélèrent la transformation de l entreprise Chiffre record pour les produits

Plus en détail

Revue du rendement du deuxième trimestre de 2010

Revue du rendement du deuxième trimestre de 2010 Revue du rendement du deuxième trimestre de 2010 Téléconférence sur la revue du rendement du T2 2010 Charles Brindamour Chef de la direction Mark Tullis Chef des finances Martin Beaulieu Byron Hindle Premier

Plus en détail