Le marquage CE. Christine Marcaillou. Service d études sur les transports, les routes et leurs aménagements.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le marquage CE. Christine Marcaillou. Service d études sur les transports, les routes et leurs aménagements. www.setra.developpement-durable.gouv."

Transcription

1 Le marquage CE Christine Marcaillou Service d études sur les transports, les routes et leurs aménagements

2 Le Marquage CE Le marquage CE est une obligation réglementaire qui permet aux produits de circuler librement dans tout l Espace Economique Européen (EEE), quel que soit son pays d origine C est un passeport pour le produit concerné. Le marquage CE présume de la conformité d un produit aux dispositions d une ou plusieurs Directives Européennes dites «nouvelle approche» qui le concernent. Le marquage CE est apposé par le fabricant (selon une charte prédéfinie) sur le produit et/ou sur son emballage et/ou sur les documents d accompagnement. 2

3 Marquage CE des Il découle de la DPC, Directive Produits de Construction qui définit 6 exigences essentielles et prévoit que des «documents interprétatifs» établiront les caractéristiques des produits qui devront être spécifiées en détail soit : - dans des normes élaborées pour l application de la directive, normes dites «harmonisées» ou - dans des guides d agréments techniques européens. Pour chaque famille de produits des mandats de la commission européenne sont donnés au CEN, comité européen de normalisation ou à l EOTA (European Organisation for Technical Approvals) pour élaborer ces documents. 3

4 De la DPC au marquage CE - la normalisation COMMISSION EUROPEENNE - l agrément technique européen avec guide (ETAG) - l autorisation d ATE sans guide C.E.N. Dans le domaine des équipements de la route, la voie de la normalisation a été retenue. Mandat de normalisation M111 Marquage CE 4

5 De la DPC au marquage CE : le mandat M111 Le mandat M111, «équipements de la route» : - définit les familles de produits concernées par l harmonisation technique - donne pour chaque famille de produit des caractéristiques techniques à harmoniser - définit le niveau d attestation de conformité qui conduira au marquage CE. A noter qu une fois qu un produit est entré dans le mandat, il y a instauration d une période de statu quo: les pays membres de l U.E ne peuvent plus publier de normes ou réglementations techniques sur les produits concernés. 5

6 De la DPC au marquage CE : le mandat M111 Equipements de la Route Les familles de produits La définition des famille de produits reste très générale dans le mandat Exemple des dispositifs de retenue des véhicules Produit concernés : atténuateurs de choc, raccordements, barrières, câbles, parapets. Exemple des signaux fixes de signalisation routière verticale Signaux fixes permanents, dispositifs d avertissement permanents, délinéateurs, signaux à message variable. Il faut se référer à la norme harmonisée et aux normes supports pour savoir ce qui fait ou fera l objet à terme du marquage CE. 6

7 De la DPC au marquage CE : le mandat M111 Les caractéristiques techniques à harmoniser en réponse à une ou plusieurs exigences essentielles de la D.P.C. Elles sont définies de manière très générale dans le mandat. Se référer à la norme harmonisée pour savoir quelles sont les caractéristiques techniques harmonisées qui seront déclarées sur le certificat CE. 7

8 Les exigences essentielles de la DPC retenues dans le mandat M111 6 exigences essentielles : 1. Résistance mécanique et stabilité; 2. Sécurité en cas d incendie; 3. Hygiène, santé, et environnement, 4. Sécurité d utilisation, 5. Protection contre le bruit, 6. Economie d énergie et isolation thermique caractéristiques techniques sont définies pour répondre à l exigence essentielle ( des ouvrages) n 4 «Sécurité d utilisation». Pour les écrans anti-bruit, des caractéristiques sont en plus définies pour répondre à l exigence essentielle n 5, «Protection contre le bruit». Tous les produits doivent en plus remplir un critère de «durabilité» pour ces caractéristiques, la DPC imposant que les exigences essentielles doivent être respectées pendant une durée de vie «raisonnable du point de vue économique». 8

9 Du mandat vers les normes harmonisées Exemples de formulation des caractéristiques techniques - Dispositifs de retenue routiers Exigence de la DPC: 4- sécurité d utilisation de l ouvrage (ici la route) Caractéristiques techniques à harmoniser pour les produits en réponse à cette exigence : performance sous choc, hauteur des gardes-corps, résistance aux charges horizontales. - Signaux de signalisation verticale Exigence de la DPC: 4 - sécurité d utilisation de l ouvrage (ici la route) Caractéristiques techniques à harmoniser : résistance aux charges horizontales, performance sous choc, caractéristiques de visibilité, luminance, rétro-réflexion si nécessaire, coordonnées chromatiques. - Dispositifs anti-bruit routiers réponse à exigence 4: caractéristiques de résistance aux charges horizontales, résistance au feu, réponse à exigence 5: caractéristiques acoustiques, absorption, isolation contre le bruit aérien 9

10 Du mandat vers la norme harmonisée A retenir Le marquage CE toujours à associer au référentiel technique : directive et norme harmonisée. Ex1: Résistance aux charges horizontales: effet du vent Ex2: Performance sous le choc: niveaux de retenue 10

11 Les exigences sur les produits marqués CE Elles sont définies dans les normes harmonisées et leurs normes supports pour les caractéristiques harmonisées. Contrôle sur le produit - Essai(s) de type initial - Essais d échantillons Contrôle sur la production - Contrôle de production en usine - Inspection initiale de l usine - Surveillance continue - par un organisme certificateur - par le fabricant -non exigé 11

12 Les niveaux d attestation de conformité Systèmes Certificatifs Systèmes Déclaratifs Contrainte Contrainte - Pour la majorité des équipements de la route, le niveau fixé dans le mandat est le niveau 1( tous sauf écrans anti-éblouissement en niveau 3). La marque NF est 1+ 12

13 La marque CE Elle est apposée sous la responsabilité du fabricant, sur le produit sur l emballage ou sur un document d accompagnement Elle ne peut être apposée que si fabricant dispose d une attestation de conformité: - certificat de conformité CE pour les niveaux certificatifs (1+ et 1) - déclaration de conformité CE pour les niveaux déclaratifs (2+, 2, 3, 4). 13

14 La déclaration de conformité Elle est établie par le fabricant qui fait procéder aux essais pour les produits soumis à un système déclaratif ( niveaux 2+, 2, 3 et 4). Pour les équipements de la route, sont concernés les écrans antiéblouissement et les dispositifs anti-bruit routiers. 14

15 Le marquage CE et les informations associées 15

16 L organisme notifié Pour chaque produit soumis au marquage CE, les Etats désignent le (ou les organismes) habilité(s) à délivrer le certificat de conformité CE (pour les systèmes de niveau 1+ et 1) et les organismes habilités à réaliser les essais et le contrôle de production pour les autres systèmes. A noter qu en France les exigences pour notifier un organisme sont l accréditation COFRAC selon la norme EN ISO pour les organismes d essai et selon la norme NF EN pour les organismes de certification. Pour savoir si un organisme est notifié, et pour quels produits : - en France, site internet de la DPC : dpcnet.org (en France) - en Europe, site internet de la commission européenne: voir l onglet «notified bodies» 16

17 Informations relatives au marquage CE validité Validité du certificat CE et de la déclaration de conformité CE Pas de limitation de durée : - tant que le produit n est pas modifié - tant que les conditions d essai de type initial et/ou que les caractéristiques harmonisées n ont pas changé - Validité de l agrément technique 5 ans A noter: le fabricant est libre de faire établir son certificat de conformité CE dans n importe quel organisme notifié mais doit apposer le marquage CE et fournir les documents d accompagnement dans la langue officielle du pays dans lequel il met son produit sur le marché. 17

18 Démarrage du marquage CE et période transitoire - Réglementation Une fois que la norme harmonisée d un produit est prête, au niveau européen sont définies : - la date de démarrage du marquage CE (le marquage CE est possible mais pas obligatoire) - la date à laquelle le marquage CE est obligatoire Cette période est appelée la période de co-existence. Ces dates font l objet d une publication au JOUE. Généralement, la durée de la période de co-existence est de 1 an mais pour certains produits, elle peut être portée à 2, 3 ou 4 ans. 18

19 Démarrage du marquage CE et période transitoire en France Des arrêtés individuels par famille de produits entérinent: - l entrée en vigueur du marquage CE par type de produit et la date de fin de la période de co-existence, - citent la norme harmonisée de référence (ou l ETAG de référence) et - introduisent le cas échéant, une période supplémentaire de transition pour l écoulement des stocks des produits non marqués CE mis pour la première fois sur le marché pendant la période de co-existence. Le délai d écoulement des stocks est de 1 an en général mais peut être réduit à quelques mois ou au contraire être porté à 2, 3 ou 4 ans. 19

20 Marquage CE : les phases transitoires Début période co-existence Avant Marquage CE : possible Qualification selon procédures en vigueur avant: possible Et mise sur le marché fabricants E.E.E. Fin période co-existence E.E.E. 1ère mise sur le marché de produits non CE : INTERDITE Date limite écoulement stocks E.E.E. 1ère mise sur le marché de produits non CE : INTERDITE revendeurs commercialisation de produits CE ou non CE: possible commercialisation en France de produits non CE mis sur pour la première fois sur le marché pendant la période de co-existence : possible, en plus de celle des produits CE commercialisation des produits : uniquement avec marquage CE MO Doivent accepter produits marqués CE et produits non marqués CE Achèteront majoritairement des produits marqués CE N accepteront que des produits marqués CE 20

21 qu il faut retenir Le marquage CE est un passeport qui présume de la conformité à des caractéristiques techniques harmonisées d un produit, déclinées dans la majorité des cas sous formes de classes. Il est apposé par le fabricant sous sa responsabilité. Toutes les caractéristiques techniques du produit ne sont pas concernées par le marquage CE. Le marquage CE est obligatoire à l issue de la période de co-existence pour la 1ère mise sur le marché dans l EEE. Le produit répond avant tout à un besoin pour son utilisation dans l ouvrage. Le marquage CE définit des exigences minimales pour que le produit puisse être mis sur le marché. Les Etats sont libres de définir dans une réglementation nationale le niveau de sécurité de leur ouvrage en choisissant parmi pour caractéristiques techniques harmonisées le niveau qui convient à l ouvrage visé et en fixant des exigences sur les caractéristiques techniques volontaires. De même pour les MO s ils respectent la réglementation (le cas échéant). 21

22 Pour en savoir plus: Questions?????? 22

A apposer sur tout produit mis sur le marché européen. A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive

A apposer sur tout produit mis sur le marché européen. A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive Le marquage proprement dit A apposer sur tout produit mis sur le marché européen A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive N est pas une marque de qualité Obligatoire!

Plus en détail

PRODUITS DE CONSTRUCTION : APTITUDE À L EMPLOI

PRODUITS DE CONSTRUCTION : APTITUDE À L EMPLOI Roger Cadiergues MémoCad ma05.a PRODUITS DE CONSTRUCTION : APTITUDE À L EMPLOI SOMMAIRE MA02.1. Les exigences de base MA02.2. Les textes officiels MA02.3. Les codes et leurs articulations MA02.4. Annexe

Plus en détail

Evaluation de la conformité à la norme he N 12150-2 du «Verre de silicate sodo-calcique de sécurité trempé thermiquement» (Août 2005)

Evaluation de la conformité à la norme he N 12150-2 du «Verre de silicate sodo-calcique de sécurité trempé thermiquement» (Août 2005) D i r e c t i v e r e l a t i v e a u x p r o d u i t s d e l a c o n s t r u c t i o n Evaluation de la conformité à la norme he N 12150-2 du «Verre de silicate sodo-calcique de sécurité trempé thermiquement»

Plus en détail

Qu est-ce que le marquage CE?... P4. Directive «produits de construction» (DPC)... P5. Principe de l évaluation de la conformité...

Qu est-ce que le marquage CE?... P4. Directive «produits de construction» (DPC)... P5. Principe de l évaluation de la conformité... GUIDE DU MARQUAGE GUIDE DU MARQUAGE Sommaire Principe Qu est-ce que le marquage CE?... P4 Directive «produits de construction» (DPC)... P5 Principe de l évaluation de la conformité... P6 Principe et application

Plus en détail

Parquets : le point sur la normalisation

Parquets : le point sur la normalisation La grande majorité des secteurs de la filière bois restent très actifs en matière de normalisation, en France ou plus généralement en Europe. Ces travaux, suivis ou gérés par le BNBA, évoluent plus ou

Plus en détail

Pour la qualité des maçonneries en béton

Pour la qualité des maçonneries en béton Pour la qualité des maçonneries en béton www.cerib.com www.marque-nf.com www.fib.org www.capeb.fr www.umgo.ffbatiment.fr www.uncmi.org Ce document, destiné aux prescripteurs et aux entrepreneurs, a été

Plus en détail

PROTECTION PASSIVE INCENDIE DES STRUCTURES : LES PRODUITS DE PROJECTION

PROTECTION PASSIVE INCENDIE DES STRUCTURES : LES PRODUITS DE PROJECTION Groupement Technique Français contre l incendie Fiche technique Des compétences au service de la sécurité incendie Les produits de projection sont destinés à la protection passive incendie et possèdent

Plus en détail

Règles d application aux mortiers de montage des éléments de maçonnerie (mortiers industriels à performances indiquées)

Règles d application aux mortiers de montage des éléments de maçonnerie (mortiers industriels à performances indiquées) n d identification du document : CE 2+/RA 05 B.P. 30059 F28231 ÉPERNON CEDEX Tél : +33 (0) 2 37 18 48 00 Fax : +33 (0) 2 37 32 63 46 e-mail : qualite@cerib.com Organisme notifié n 1164 n d édition : 1

Plus en détail

Normalisation Européenne au service des TPE/PME

Normalisation Européenne au service des TPE/PME Normalisation Européenne au service des TPE/PME Marquage CE des menuiseries fabriquées en petite série et action en faveur des TPE-PME dans le cadre du CEN/TC33 1 Confédération de l Artisanat et des Petites

Plus en détail

Agrément Technique Européen ETA 13/0526

Agrément Technique Européen ETA 13/0526 Agrément Technique Européen ETA 13/0526 Nom commercial Titulaire Site Internet Type générique et utilisation prévue du produit de construction DOLCEA i3 PCIM S.A. Rue du Péquet 54 5590 Achêne (Ciney) Belgique

Plus en détail

Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Impact du règlement produits de construction CPR

Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Impact du règlement produits de construction CPR 9 & 10 novembre 2012 Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Impact du règlement produits de construction CPR Catherine Grimonpont SPF Economie Contenu De la directive (CPD) au règlement (CPR) Le

Plus en détail

Le marquage CE est avant tout un principe de protection du consommateur

Le marquage CE est avant tout un principe de protection du consommateur Le marquage CE est avant tout un principe de protection du consommateur il ne faut pas le confondre avec les différentes obligations : les justificatifs pour crédits d impôts et pour les marchés publics

Plus en détail

Panneaux composites légers autoportants N 016

Panneaux composites légers autoportants N 016 N 016 Panneaux composites légers autoportants Décembre 2006 - Cahier 3572 European Organisation for Technical Approvals Europäische Organisation für Technische Zulassungen Organisation Européenne pour

Plus en détail

Centexbel. Règlement général de certification. Produits de construction

Centexbel. Règlement général de certification. Produits de construction Centexbel Centre scientifique et technique de l industrie textile belge Règlement général de certification Produits de construction ouwproducten_fr.doc saved: 14/07/11 blz. 1 / 9 Contenu 1 Introduction

Plus en détail

POITIERS le 28 Mars 2013. Règlement Produit Construction Le rôle des différents acteurs. Pascal BAR

POITIERS le 28 Mars 2013. Règlement Produit Construction Le rôle des différents acteurs. Pascal BAR POITIERS le 28 Mars 2013 Règlement Produit Construction Le rôle des différents acteurs Pascal BAR 1 Obligations pour les fabricants 1. Détermination du «produit-type» Déclarer l usage attendu du produit

Plus en détail

Calendrier d application

Calendrier d application Calendrier d application Publication de l amendement A1 de la norme NF EN 12566-1 Marquage obligatoire pour la première mise sur le marché (fabricants) Marquage obligatoire pour la deuxième mise sur le

Plus en détail

Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans

Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans Recommandations ayant trait à la qualité acoustique des produits de construction utilisés dans les écrans Les recommandations relatives à la

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS Indice de Révision Date de mise en application B 30/06/2013 ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS 4, avenue du Recteur-Poincarré, 75782 Paris Cedex 16 Tel. 33.(0)1.64.68.84.97 Fax. 33.(0)1.64.68.83.45

Plus en détail

aux portes, fenêtres et fermetures

aux portes, fenêtres et fermetures Projet financé par l UE Le marquage CE appliqué aux portes, fenêtres et fermetures Marc GOESSEL Adjoint au Chef de Division CSTB BAIES et VITRAGES Pour un accès libre au marché européen! Fenêtres et Portes

Plus en détail

Ministère des Ressources naturelles. PROGRAMME novoclimat 2.0 CADRE NORMATIF

Ministère des Ressources naturelles. PROGRAMME novoclimat 2.0 CADRE NORMATIF Ministère des Ressources naturelles PROGRAMME novoclimat 2.0 Volet «maison» CADRE NORMATIF 1 Ce document a une valeur légale. Il prévaut sur les dépliants et les autres renseignements publiés sur le programme

Plus en détail

LA NORMALISATION FRANÇAISE DES CIMENTS CIM CENTRE D INFORMATION SUR LE CIMENT ET SES APPLICATIONS

LA NORMALISATION FRANÇAISE DES CIMENTS CIM CENTRE D INFORMATION SUR LE CIMENT ET SES APPLICATIONS 2001 LA NORMALISATION FRANÇAISE DES CIMENTS CIM CENTRE D INFORMATION SUR LE CIMENT ET SES APPLICATIONS Une norme européenne des ciments, un double marquage pour la qualité. Avant-propos En 1994, la France

Plus en détail

La GARANTIE d un réseau de télécommunications de QUALITÉ avec des CHAMBRES et des DISPOSITIFS DE FERMETURE certifiés. Qualité des produits

La GARANTIE d un réseau de télécommunications de QUALITÉ avec des CHAMBRES et des DISPOSITIFS DE FERMETURE certifiés. Qualité des produits La GARANTIE d un réseau de télécommunications de QUALITÉ avec des CHAMBRES et des DISPOSITIFS DE FERMETURE certifiés Qualité des produits CHOISIR LA SÉRÉNITÉ Ce document, destiné aux prescripteurs et aux

Plus en détail

13.076. Message concernant la loi fédérale sur les produits de construction. du 4 septembre 2013

13.076. Message concernant la loi fédérale sur les produits de construction. du 4 septembre 2013 13.076 Message concernant la loi fédérale sur les produits de construction du 4 septembre 2013 Madame la Présidente, Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Par le présent message, nous vous soumettons

Plus en détail

Le Marquage CE. Kits de constructions à ossature bois

Le Marquage CE. Kits de constructions à ossature bois Le Marquage CE Kits de constructions à ossature bois Arrêté du 19 septembre 2002«Application aux kits de constructions à ossatures en bois» du décret n 92-647 du 8 juillet 1992 modifié par le décret n

Plus en détail

En partenariat avec. Règlement 305/2011 «Produits de construction» Une information utile pour les utilisateurs.

En partenariat avec. Règlement 305/2011 «Produits de construction» Une information utile pour les utilisateurs. En partenariat avec Règlement 305/2011 «Produits de construction» Une information utile pour les utilisateurs. La situation actuelle. Le marquage CE selon la Directive «Produits de Construction» (DPC)

Plus en détail

La GARANTIE d'une maçonnerie de QUALITÉ avec le BLOC BÉTON CERTIFIÉ. Qualité des produits

La GARANTIE d'une maçonnerie de QUALITÉ avec le BLOC BÉTON CERTIFIÉ. Qualité des produits La GARANTIE d'une maçonnerie de QUALITÉ avec le BLOC BÉTON CERTIFIÉ Qualité des produits Choisir la sérénité Ce document, destiné aux prescripteurs et aux entrepreneurs, a été conçu pour leur apporter

Plus en détail

Règles pour la délivrance et la surveillance du certificat CE de conformité des dispositifs de retenue routiers

Règles pour la délivrance et la surveillance du certificat CE de conformité des dispositifs de retenue routiers n d identification du document : CE 1/03 B.P. 30059 F 28231 ÉPERNON Tél. : +33 (0) 2 37 18 48 00 Fax : +33 (0) 2 37 32 63 46 e.mail : qualite@cerib.com Organisme notifié n 1164 n d'édition 1 date de mise

Plus en détail

Kurzreferat Romandie 1. Situation juridique

Kurzreferat Romandie 1. Situation juridique Kurzreferat Romandie Dans ma brève présentation j aimerais vous résumer les implications de la révision de la loi fédérale sur les produits de constructions (abréviation : LPCo) et les nouvelles exigences

Plus en détail

T7 RÈGLES TECHNIQUES

T7 RÈGLES TECHNIQUES T7 RÈGLES TECHNIQUES DÉTECTION AUTOMATIQUE D INCENDIE Spécifications techniques pour l associativité du système de détection incendie Édition avril 2014 CNPP, expert en prévention et en maîtrise des risques

Plus en détail

ÉTIQUETAGE ET CERTIFICATION ÉNERGÉTIQUES

ÉTIQUETAGE ET CERTIFICATION ÉNERGÉTIQUES Roger Cadiergues ÉTIQUETAGE ET CERTIFICATION ÉNERGÉTIQUES (Guide RefCad : nr06.a) La loi du 11 mars 1957 n autorisant, aux termes des alinéas 2 et 3 de l article 41, d une part que les «copies ou reproductions

Plus en détail

REGLES DE CERTIFICATION LUMINAIRES

REGLES DE CERTIFICATION LUMINAIRES REGLES DE CERTIFICATION LUMINAIRES N d identification : NM013 Version 01 Date d approbation : 30 octobre 2014 1. OBJET ET CHAMP D'APPLICATION Le présent référentiel ainsi que ses annexes précisent les

Plus en détail

Edition mai 2008. Tél. : 02 32 41 02 64 - Fax : 02 32 42 38 89 PBM Groupe - Route de Rouen - Manneville S/Risle - BP 333-27503 Pont Audemer Cedex

Edition mai 2008. Tél. : 02 32 41 02 64 - Fax : 02 32 42 38 89 PBM Groupe - Route de Rouen - Manneville S/Risle - BP 333-27503 Pont Audemer Cedex vous accompagne dans vos projets de construction LA NOUVLL RÈLMNTATION dition mai 2008 n application de la loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté

Plus en détail

Modalité d application de marquage CE Art 43 règlement UE n 305/2011

Modalité d application de marquage CE Art 43 règlement UE n 305/2011 Modalité d application de marquage CE Art 43 règlement UE n 305/2011 1. OBJET ET DOMAINE D APPLICATION...ERREUR! SIGNET NON DEFINI. 2. ORGANISMES INTERVENANT DANS LE PROCESSUS... 3 3. MARCHE A SUIVRE POUR

Plus en détail

ESCALIER EN BÉTON PRÉFABRIQUÉ

ESCALIER EN BÉTON PRÉFABRIQUÉ SALIR N ÉTON PRÉARIQUÉ La nouvelle règlementation Édition mai 2008 n application de la loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes

Plus en détail

L éligibilité au Crédit d Impôts Transition Energétique : La certification BM TRADA Le label Q-Mark

L éligibilité au Crédit d Impôts Transition Energétique : La certification BM TRADA Le label Q-Mark L éligibilité au Crédit d Impôts Transition Energétique : La certification BM TRADA Le label Q-Mark Ce qu il faut retenir La circulaire du 19 décembre 2014 de la Direction Générale des Finances relative

Plus en détail

Spécifications techniques unifiées. STS 04 Bois et panneaux à base de bois STS 04.4 Panneaux dérivés du bois

Spécifications techniques unifiées. STS 04 Bois et panneaux à base de bois STS 04.4 Panneaux dérivés du bois Spécifications techniques unifiées STS 04 Bois et panneaux à base de bois STS 04.4 Panneaux dérivés du bois Edition 2009 Ces spécifications remplacent et annulent les STS 04.4, 04.5 et 04.6 édition 1990

Plus en détail

Contact : contact@polefenetre.fr

Contact : contact@polefenetre.fr Le Marquage des Fenêtres et Portes Extérieures La Directive «Produits de Construction» (DPC) vise à harmoniser les réglementations nationales relatives aux produits de construction (produits fabriqués

Plus en détail

En France, 7 maçonneries sur 10 sont réalisées avec des blocs béton.

En France, 7 maçonneries sur 10 sont réalisées avec des blocs béton. LES BLOCS EN BETON Les blocs, généralement de forme parallélépipédique, ont un poids et des dimensions qui permettent de réaliser des parois de géométrie simple ou complexe et qui les rendent manuportables

Plus en détail

LA PROTECTION INCENDIE

LA PROTECTION INCENDIE Roger Cadiergues MémoCad ma35.a LA PROTECTION INCENDIE SOMMAIRE ma35.1. La protection incendie ma35.2. Les composants de la protection incendie ma35.3. L organisation du compartimentage ma35.4. Les concepts

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ Arrêté du 19 décembre 2014 modifiant les modalités de validation d une démarche qualité

Plus en détail

Contribution de la normalisation à l amélioration de la qualité en santé

Contribution de la normalisation à l amélioration de la qualité en santé Contribution de la normalisation à l amélioration de la qualité en santé Enjeux et risques d une normalisation en santé aujourd hui «Rencontre des métiers de la Santé : management de la qualité et gestion

Plus en détail

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières Terminologie Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

LA SECURITE DU TRAVAIL EN HAUTEUR: LA LIGNE DE VIE

LA SECURITE DU TRAVAIL EN HAUTEUR: LA LIGNE DE VIE SYNAMAP: SYNDICAT NATIONAL DES MATERIELS ET ARTICLES DE PROTECTION LA SECURITE DU TRAVAIL EN HAUTEUR: LA LIGNE DE VIE Bernard CUNY Président de la Commission Antichute Expoprotection 2004 PROTECTION ANTICHUTE

Plus en détail

LITAFEU JOINT COUPE FEU. Propriétés. Performances. Domaines d application. Sécurité. Stockage. Conditionnement. Mise en œuvre P 1/8

LITAFEU JOINT COUPE FEU. Propriétés. Performances. Domaines d application. Sécurité. Stockage. Conditionnement. Mise en œuvre P 1/8 P 1/8 LITAFEU JOINT COUPE FEU Date d actualisation : 23 juillet 2012 Propriétés Le LITAFEU est constitué de fibres minérales incombustibles, imputrescibles, insérées dans une résille de fibres de verre.

Plus en détail

Addendum au référentiel de certification de la marque Dalles de voirie & Toiture en béton

Addendum au référentiel de certification de la marque Dalles de voirie & Toiture en béton Organisme certificateur mandaté par AFNOR Certification N d identification : NF 187 N de révision : 1 +A2 Date de mise en application de la révision : Mars 2006 Date de mise en application de l addendum

Plus en détail

EN 1090. La mise en oeuvre de la loi fédérale sur les produits de. Lax, 27. März 2015 Isabelle Hohl

EN 1090. La mise en oeuvre de la loi fédérale sur les produits de. Lax, 27. März 2015 Isabelle Hohl EN 1090 La mise en oeuvre de la loi fédérale sur les produits de construction (LPCo) Lax, 27. März 2015 Isabelle Hohl 1 1. Situation juridique 1999 Introduction de la loi sur les produits de construction

Plus en détail

Sommaire 2 ILNAS 04/12/2015

Sommaire 2 ILNAS 04/12/2015 Fit 4 Conformity Directive 2006/95/CE & 2014/35/UE concernant la mise à disposition sur le marché du matériel électrique destiné à être employé dans certaines limites de tension Romain Nies Chef de service

Plus en détail

Sur le même principe, les cloisons mobiles offrent également une grande souplesse pour moduler le cloisonnement des espaces.

Sur le même principe, les cloisons mobiles offrent également une grande souplesse pour moduler le cloisonnement des espaces. Communiqué de presse janvier 2011 Cloisons amovibles & démontables, cloisons mobiles : La démarche Qualité volontaire des membres du SNFA Grâce à leur grande souplesse d utilisation, les cloisons amovibles,

Plus en détail

Le présent Agrément Technique Européen est délivré par le DIBt en conformité avec :

Le présent Agrément Technique Européen est délivré par le DIBt en conformité avec : Deutsches Institut für Bautechnik Zulassungsstelle für Bauprodukte und Bauarten Autorisé et notifié conformément à l Article 10 de la Directive 89/106/CEE du Conseil, du 21 décembre 1988, relative au rapprochement

Plus en détail

Obtention du marquage CE pour un dispositif médical

Obtention du marquage CE pour un dispositif médical Université de Technologie de Compiègne Obtention du marquage CE pour un dispositif médical Extraits du dossier de Validation des Acquis de l Expérience (VAE) pour l obtention du Master "Qualité et Performance

Plus en détail

Actualités Réglementaires

Actualités Réglementaires Actualités Réglementaires Frédéric STAAT Directeur du Pôle Industries Bois Construction FCBA - Bordeaux FCBA Institut technologique Forêt Cellulose Bois construction Ameublement Courrier de Mme C. DUFLOT

Plus en détail

RAPPORT D'ESSAIS N FH 13 00 04

RAPPORT D'ESSAIS N FH 13 00 04 Pôle européen de sécurité CNPP-Vernon DPMES - Laboratoire Electronique Incendie Route de la Chapelle Réanville CD 64 CS 22265 F 27950 SAINT MARCEL Téléphone 33 (0)2325364 49 Télécopie 33 (0)232536496 RAPPORT

Plus en détail

>I Maçonnerie I Escaliers

>I Maçonnerie I Escaliers ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières g Terminologie n Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

LE Label de Qualité des Produits Solaires Thermiques en Europe Doper votre activité solaire thermique www.solarkeymark.org

LE Label de Qualité des Produits Solaires Thermiques en Europe Doper votre activité solaire thermique www.solarkeymark.org La Solar Keymark Le Plan Keymark du Comité Européen de Normalisation LE Label de Qualité des Produits Solaires Thermiques en Europe Doper votre activité solaire thermique www.solarkeymark.org 2 3 La Solar

Plus en détail

REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF MEDICAL LITS MEDICAUX, LEVE-PERSONNES ET MATELAS A USAGE MEDICAL PARTIE 1 CHAMP D APPLICATION MARQUE NF

REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF MEDICAL LITS MEDICAUX, LEVE-PERSONNES ET MATELAS A USAGE MEDICAL PARTIE 1 CHAMP D APPLICATION MARQUE NF REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF MEDICAL LITS MEDICAUX, LEVE-PERSONNES ET MATELAS A USAGE MEDICAL PARTIE 1 CHAMP D APPLICATION MARQUE NF SOMMAIRE 1.1. Champ d'application 1.2. Définitions 1.3. Marque

Plus en détail

décembre 2013 Campagne de contrôle du vitrage isolant préfabriqué scellé - 2013 Rapport final

décembre 2013 Campagne de contrôle du vitrage isolant préfabriqué scellé - 2013 Rapport final décembre 2013 Campagne de contrôle du vitrage isolant préfabriqué scellé - 2013 Rapport final Table des matières Table des matières... 2 Résumé... 3 1. But de la campagne... 4 2. Détermination du produit

Plus en détail

Directive Produits de Construction. Marquage. Système d attestation de conformité 2+

Directive Produits de Construction. Marquage. Système d attestation de conformité 2+ n d identification du document : CE 2+/17 B.P. 30059 F 28231 ÉPERNON Tél. : +33 (0) 2 37 18 48 00 Fax : +33 (0) 2 37 32 63 46 e.mail : qualite@cerib.com Organisme notifié n 1164 n d'édition 1 date de mise

Plus en détail

Conditions particulières d intervention du CSTB pour la délivrance des certificats de conformité du contrôle de la production en usine (système 2+)

Conditions particulières d intervention du CSTB pour la délivrance des certificats de conformité du contrôle de la production en usine (système 2+) 84 avenue Jean Jaurès Champs sur marne F 77447 Marne la Vallée cedex 2 organisme notifié n 0679 Affaire suivie par : Brice TUAYIZIDI NASI Tél : +33(0) 1 64 68 82 74 Fax : +33(0) 1 64 68 85 34 e-mail :

Plus en détail

Introduction. Les caractéristiques de performances énergétiques des fenêtres, et leurs fermetures et protections solaires associées

Introduction. Les caractéristiques de performances énergétiques des fenêtres, et leurs fermetures et protections solaires associées Introduction Les caractéristiques de performances énergétiques des fenêtres et leurs fermetures et protections solaires associées Les fenêtres ont un statut bien particulier du fait de leurs impacts multiples

Plus en détail

MARQUE NF TUBES ET RACCORDS EN PVC NON PLASTIFIE RIGIDE DOCUMENT TECHNIQUE 6 : GROUPE EVACUATION DES EAUX PLUVIALES DESTINE AUX RESEAUX SIPHOIDES

MARQUE NF TUBES ET RACCORDS EN PVC NON PLASTIFIE RIGIDE DOCUMENT TECHNIQUE 6 : GROUPE EVACUATION DES EAUX PLUVIALES DESTINE AUX RESEAUX SIPHOIDES MARQUE NF TUBES ET RACCORDS EN PVC NON PLASTIFIE RIGIDE DOCUMENT TECHNIQUE 6 : GROUPE EVACUATION DES EAUX PLUVIALES DESTINE AUX RESEAUX SIPHOIDES Partie 1 : CHAMP D APPLICATION Partie 2 : MODALITES DE

Plus en détail

pour des structures en toute sécurité

pour des structures en toute sécurité Boulonnerie de construction métallique apte à la précontrainte et pour des structures en toute sécurité Marque : une chaîne de qualité ininterrompue La Marque NF Boulonnerie de Construction Métallique

Plus en détail

«MÉMORANDUM DE CRACOVIE» d EUROSHNET La normalisation au service de produits sûrs

«MÉMORANDUM DE CRACOVIE» d EUROSHNET La normalisation au service de produits sûrs 3e Conférence européenne sur la normalisation, les essais et la certification Des produits plus sûrs pour des lieux de travail compétitifs Cracovie, Pologne, 11 12 septembre 2008 «MÉMORANDUM DE CRACOVIE»

Plus en détail

PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION

PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF SECURITE FEU TUBES ET RACCORDS PVC PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION SOMMAIRE 4.1. Processus de surveillance des produits

Plus en détail

Table ronde. Cerema - DTer Ouest - DLRC Angers

Table ronde. Cerema - DTer Ouest - DLRC Angers Table ronde LES ENROCHEMENTS Point de vue «auditeur» LE TURDU Valéry Chargé d'études - Géologue Optimisation des ressources naturelles et des revêtements Cerema - DTer Ouest - DLRC Angers Le marquage CE

Plus en détail

Normalisation européenne et marquage CE

Normalisation européenne et marquage CE Normalisation européenne et marquage CE European standardization and CE marking François CAQUEL 1, Ministère de l'équipement CETE de l'est LRPC Nancy, 71 rue de la Grande Haie 54510 TOMBLAINE Téléphone

Plus en détail

CERTIBAT 30 rue Gabriel Péri 92707 COLOMBES Cedex Téléphone : 01 41 32 21 42 Télécopie : 01 47 85 99 17

CERTIBAT 30 rue Gabriel Péri 92707 COLOMBES Cedex Téléphone : 01 41 32 21 42 Télécopie : 01 47 85 99 17 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 CERTIBAT est un organisme de certification dans le domaine de la construction. Il a la fiabilité et la compétence nécessaires qui lui permettent de certifier les systèmes de management.

Plus en détail

>I En savoir plus I Le feu

>I En savoir plus I Le feu n L incendie d un bâtiment est la résultante de nombreux facteurs. Il entre dans son premier état, dit de démarrage, si trois conditions sont remplies : défaillance des installations d alarme, proximité

Plus en détail

À chaque raccord son diamètre.

À chaque raccord son diamètre. DIAMÈTRES DES RACCORDS ÉVACUATION GUIDE D AIDE AU CHOIX À chaque raccord son diamètre. Nicoll propose une large gamme de diamètres de raccords afi n de répondre à toutes les problématiques. Chaque pièce

Plus en détail

Pour la qualité des ouvrages de voirie et toiture terrasse réalisés avec des dalles et pavés en béton

Pour la qualité des ouvrages de voirie et toiture terrasse réalisés avec des dalles et pavés en béton Pour la qualité des ouvrages de voirie et toiture terrasse réalisés avec des dalles et pavés en béton Centre d Études sur les Réseaux, les Transports, l Urbanisme et les constructions publiques Ce document,

Plus en détail

Seul les Labels, et représentent une preuve officielle. Le marquage NF EN131 est une affirmation qui n engage que la responsabilité du fabricant.

Seul les Labels, et représentent une preuve officielle. Le marquage NF EN131 est une affirmation qui n engage que la responsabilité du fabricant. LES NORMES La sécurité sous toutes ses formes EXIGEZ LA CERTIFICATION POUR VOS ECHELLES ET MARCHEPIEDS LA PREUVE PAR LE LABEL NORMES, DÉCRET, LABELS Des textes officiels et des marques qui certifient la

Plus en détail

Utilisation des produits de construction dans la protection incendie

Utilisation des produits de construction dans la protection incendie Utilisation des produits de construction dans la protection incendie Michael Binz, responsable du département Protection incendie Association des établissements cantonaux d'assurance incendie AEAI, Berne

Plus en détail

Bâtiments livrés sans équipement de chauffage ou refroidissement

Bâtiments livrés sans équipement de chauffage ou refroidissement Fiche d application : Bâtiments livrés sans équipement de chauffage ou refroidissement Historique des versions : Date Contenu de la mise à jour Version 25 Janvier 2013 1 Préambule Cette fiche d application

Plus en détail

Application du Règlement Européen des Produits de Construction (RPC) à des produits de terre cuite

Application du Règlement Européen des Produits de Construction (RPC) à des produits de terre cuite Application du Règlement Européen des Produits de Construction (RPC) à des produits de terre cuite Mars 2013 Introduction Objectifs de ce livret A compter du 1 er juillet 2013, le marquage CE des produits

Plus en détail

Agrément Technique Européen

Agrément Technique Européen Centre Scientifique et Technique du Bâtiment 84 avenue Jean Jaurès CHAMPS-SUR-MARNE F-77447 Marne-la-Vallée Cedex 2 Tél. : (33) 01 64 68 82 82 Fax : (33) 01 60 05 70 37 Autorisé et notifié conformément

Plus en détail

Principales exigences techniques applicables aux produits de construction en pierre naturelle

Principales exigences techniques applicables aux produits de construction en pierre naturelle Principales exigences techniques applicables aux produits de construction en pierre naturelle juin 2015 CTMNC 17, rue Letellier 75015 Paris 01 44 37 50 00 www.ctmnc.fr SOMMAIRE Définitions 3 Pages Exigences

Plus en détail

Métallerie Feu Quelles évolutions pour la sécurité incendie?

Métallerie Feu Quelles évolutions pour la sécurité incendie? Métallerie Feu Quelles évolutions pour la sécurité incendie? Atelier de 10h00 à 11h30 CIBOX BATISTA José DIRECTEUR COMMERCIAL Spécialités de l entreprise: Fabrications de portes de hall Fabrications de

Plus en détail

Agrément Technique Européen ETA- 12/0078

Agrément Technique Européen ETA- 12/0078 Page 1 de l Agrément Technique Européen ATE-12/0078 valide du 20/03/2012 au 19/03/2017. Agrément Technique Européen ETA- 12/0078 (Traduction en langue française Version originale en allemand) Nom commercial

Plus en détail

ENJEUX DE LA NORMALISATION

ENJEUX DE LA NORMALISATION ENJEUX DE LA NORMALISATION Accueil...2 1 : Qu'est-ce qu'une norme?...2 2 : À quoi sert une norme?...3 3 : Que peut-on normaliser?... 11 3.1 Les domaines d'application de la normalisation... 11 3.2 Les

Plus en détail

Règles d usage de la marque Piek

Règles d usage de la marque Piek Règles d usage de la marque Piek Article 1 Description de la marque PIEK - Définitions La marque distinctive PIEK délivrée en France par le Cemafroid est constituée d une étiquette de taille 100 mm X 175

Plus en détail

Ordonnance sur les certifications en matière de protection des données (OCPD)

Ordonnance sur les certifications en matière de protection des données (OCPD) sur les certifications en matière de protection des données (OCPD) du Projet du 2 février 2007 Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 11, al. 2, de la loi fédérale du 19 juin 1992 sur la protection des données

Plus en détail

CERTIFICAT. Désignation commerciale : PRO 800 - PRO 800 I - PRO 1000- PRO 1000 I

CERTIFICAT. Désignation commerciale : PRO 800 - PRO 800 I - PRO 1000- PRO 1000 I CERTIFICAT Regards, boîtes d inspection et de branchement dans les zones de circulation et réseaux enterrés profondément Désignation commerciale : PRO 800 - PRO 800 I - PRO 1000- PRO 1000 I Le CSTB atteste

Plus en détail

REVENDEUR : Sté VAN ELSUWE 4 rue de Mouy B.P. 15 60290 RANTIGNY. Les points forts

REVENDEUR : Sté VAN ELSUWE 4 rue de Mouy B.P. 15 60290 RANTIGNY. Les points forts REVENDEUR : Sté VAN ELSUWE 4 rue de Mouy B.P. 15 60290 RANTIGNY STORE VERANDA XLINE Les points forts 1) Haute fiabilité et longévité 2) Grande avancée et grande largeur de : 7,00 m X 5,0,00 m (côte d entraxe,

Plus en détail

Bois lamellé-collés. Elément structurel obtenu par collage de lamelles de bois dont le fil est généralement parallèle.

Bois lamellé-collés. Elément structurel obtenu par collage de lamelles de bois dont le fil est généralement parallèle. Bois de structure Bois lamellé-collés Definition Caractéristiques Fabrication Références normatives Spécifications Marquage C.E Certification Acquis environnementaux Définition Elément structurel obtenu

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais

Laboratoire national de métrologie et d essais Laboratoire national de métrologie et d essais 1 Dispositifs médicauxm AUDIT / INSPECTION des FABRICANTS Bernard LAMBERT Délégué du LNE/G-MED 2 Autorités Compétentes - intègrent les directives dans leur

Plus en détail

Intention pédagogiques et recommandations

Intention pédagogiques et recommandations Cours : parler norme Intention pédagogiques et recommandations Objectifs : à la fin de ce cours les étudiants doivent être capables notamment de : définir ce qu est une norme, distinguer une norme d une

Plus en détail

Référentiel de certification. NF- Clapets coupe-feu et Volets de désenfumage D.A.S.

Référentiel de certification. NF- Clapets coupe-feu et Volets de désenfumage D.A.S. N d identification : NF264 N de révision : 2 Date de mise en application : 7 janvier 2013 Référentiel de certification NF- Clapets coupe-feu et Volets de désenfumage D.A.S. Le référentiel de la présente

Plus en détail

INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 10 2013 OBJET. Un arrêté précise les caractéristiques des détecteurs de fumée obligatoires dans tous

INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 10 2013 OBJET. Un arrêté précise les caractéristiques des détecteurs de fumée obligatoires dans tous INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 10 2013 RUBRIQUE Réglementation Arrêté du 5 février 2013 NOR : ETLL1126574A Journal officiel du 14 mars 2013 OBJET Un arrêté précise les caractéristiques des détecteurs

Plus en détail

Actions horizontales pour l intégration et la coordination de la gestion de l axe autoroutier

Actions horizontales pour l intégration et la coordination de la gestion de l axe autoroutier Actions horizontales pour l intégration et la coordination de la gestion de l axe autoroutier Barcelone, 6 et 7 mai 2014 Rôle de la CEE-ONU dans la gestion des conventions relatives à la facilitation et

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais

Laboratoire national de métrologie et d essais Laboratoire national de métrologie et d essais 1 Gestion des sites et sols pollués : la future certification des métiers Sophie JORNOD (LNE) 2 PRESENTATION du LNE 3 Qui sommes nous? Laboratoire d'essais

Plus en détail

Panneaux de fibres. soit du feutrage de ces fibres et de leurs propriétés adhésives intrinsèques soit de l addition aux fibres d un liant synthétique.

Panneaux de fibres. soit du feutrage de ces fibres et de leurs propriétés adhésives intrinsèques soit de l addition aux fibres d un liant synthétique. Panneaux derivés du bois Panneaux de fibres Definition Caractéristiques Fabrication Références normatives Spécifications Marquage C.E Certification Acquis environnementaux Définition : Panneau dit de "

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE Décret n o 2015-1790 du 28 décembre 2015 relatif à certains fluides frigorigènes et aux gaz

Plus en détail

NOR: EQUT0501281A. Le ministre des transports, de l équipement, du tourisme et de la mer et le ministre délégué à l industrie,

NOR: EQUT0501281A. Le ministre des transports, de l équipement, du tourisme et de la mer et le ministre délégué à l industrie, Arrêté du 14 octobre 2005 relatif aux organismes habilités à mettre en œuvre les procédures de vérification «CE» des sous-systèmes et d évaluation de la conformité ou de l aptitude à l emploi des constituants

Plus en détail

Pompes à chaleur système module

Pompes à chaleur système module Rue du Four 11 1400 Yverdon-les-Bains Le GSP vous présente : Ø Le «Pompes à chaleur système module» Ø La formation continue professionnelle Ø L étiquette énergie pour les PAC et climatiseurs simples ou

Plus en détail

(Traduction française par le titulaire, original en langue allemande)

(Traduction française par le titulaire, original en langue allemande) Organisme d évaluation des systèmes et matériaux de construction Organisme de contrôle des techniques constructives Organisme de droit public financé conjointement par le Bund et les Länder Kolonnenstrasse

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE TRANS/WP.9/004/63 0 juillet 004 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Forum mondial

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION DE LA MARQUE

REFERENTIEL DE CERTIFICATION DE LA MARQUE Organisme certificateur Mandaté par AFNOR Certification 48/50 rue de la Victoire 75009 PARIS Téléphone : +33 (0)1 75 44 71 71 www.eurovent-certification.com /www.certita.fr REFERENTIEL DE CERTIFICATION

Plus en détail

SCHEMA VOLONTAIRE 2BSvs SYSTEME DE VERIFICATION

SCHEMA VOLONTAIRE 2BSvs SYSTEME DE VERIFICATION SCHEMA VOLONTAIRE 2BSvs SYSTEME DE VERIFICATION Note sur le statut de ce document Ce document de référence est une partie intégrante du schéma volontaire 2BSvs développé par le Consortium avec l appui

Plus en détail

Processus général d agrément des matériels et équipements électricité et gaz

Processus général d agrément des matériels et équipements électricité et gaz Tél. : 021 38 61 73 à 79 et 83 Fax : 021 38 62 11 et 12 Route de Ouled Fayet N 36 «colline des grands vents» El Achour Alger Processus général d agrément des matériels et équipements électricité et gaz

Plus en détail

NF - Portes Résistant au Feu Présentation ASF : Association Socotec Forster Marque «NF Portes Résistant au Feu» 23.02.12 ASF / Janvier 2012

NF - Portes Résistant au Feu Présentation ASF : Association Socotec Forster Marque «NF Portes Résistant au Feu» 23.02.12 ASF / Janvier 2012 Présentation ASF : Association Socotec Forster Marque «NF Portes Résistant au Feu» 23.02.12 ASF / Janvier 2012 1 Sommaire de la présentation 1 Essai en laboratoire Points principaux 2 Quincaillerie Notions

Plus en détail

Plan de formation. Partie 1: Rôle de la sécurité incendie

Plan de formation. Partie 1: Rôle de la sécurité incendie 1 Plan de formation Partie 1: Rôle de la sécurité incendie Protection passive/active hiérarchisation de l'efficacité Rôle : sauver des vie, faciliter intervention, préserver bâtiment o Comment limiter

Plus en détail