Journal officiel de l'union européenne. (Actes préparatoires) COMITÉ DES RÉGIONS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Journal officiel de l'union européenne. (Actes préparatoires) COMITÉ DES RÉGIONS"

Transcription

1 C 115/1 II (Actes préparatoires) COMITÉ DES RÉGIONS 62 ème SESSION PLÉNIÈRE DES 16 ET 17 NOVEMBRE 2005 Avis du Comité des régions sur la «Communication de la Commission Une politique de cohésion pour soutenir la croissance et l'emploi: Orientations stratégiques communautaires » (2006/C 115/01) LE COMITÉ DES RÉGIONS, VU la communication de la Commission intitulée «Une politique de cohésion pour soutenir la croissance et l'emploi: Orientations stratégiques communautaires » COM(2005) 299 final; VU la décision de la Commission européenne du 5 juillet 2005 de le consulter à ce sujet, en vertu de l'article 265, paragraphe 1 du traité instituant la Communauté européenne; VU la décision du son Président du Comité des régions du 19 mai 2005 de charger la commission de la politique de cohésion territoriale d'élaborer un avis en la matière; VU la communication de la Commission intitulée «Troisième rapport d'étape sur la cohésion: vers un nouveau partenariat pour la croissance, l'emploi et la cohésion» (COM(2005) 192 final (SEC(2005) 632)); VU son avis sur la communication de la Commission intitulée «Troisième rapport sur la cohésion économique et sociale Un nouveau partenariat pour la cohésion: convergence, compétitivité, coopération», (COM(2004) 107 final CdR 120/2004 fin ( 1 )); VU son avis sur les perspectives financières Communication de la Commission au Conseil et au Parlement européen intitulée «Construire notre avenir commun Défis politiques et moyens budgétaires de l'union élargie » ((COM(2004) 101 final CdR 162/2004 fin ( 2 )); VU son avis sur la «Proposition de règlement du Parlement européen et du Conseil relative au Fonds européen de développement régional», (COM(2004) 495 final 2004/0167 (COD) et son avis CdR 233/2004 fin ( 3 )); VU son avis sur la «Proposition de règlement du Conseil instituant le Fonds de cohésion (COM(2004) 494 final 2004/0166 (AVC) CdR 234/2004 fin ( 4 )); VU son avis sur la» Proposition de règlement du Parlement européen et du Conseil sur le Fonds social européen (COM(2004) 493 final 2004/0165 (COD) CdR 240/2004 fin ( 5 )), ( 1 ) JO C 318 du , p. 1. ( 2 ) JO C 164 du , p. 4. ( 3 ) JO C 231 du , p. 19. ( 4 ) JO C 231 du , p. 35. ( 5 ) JO C 164 du , p. 48.

2 C 115/ VU son avis sur la «Proposition de règlement du Conseil portant dispositions générales sur le Fonds européen de développement régional, le Fonds social européen et le Fonds de cohésion», (COM(2004) 492 final 2004/0163 (AVC) CdR 232/2004 fin) ( 6 ); VU la déclaration de Birmingham, adoptée par le Bureau du CdR le 2 septembre 2005 sur «La politique de cohésion et les plans cadres nationaux pour la mise en œuvre de la stratégie de Lisbonne»; VU son projet d'avis (CdR 140/2005 rev. 1) adopté le 30 septembre 2005 par la commission de la politique de cohésion territoriale sur la question (rapporteur: M. Alain ROUSSET, Président du Conseil régional d'aquitaine (/PSE)); a adopté le présent avis lors de sa 62 ème session plénière des 16 et 17 novembre 2005 (séance du 16 novembre). I. Remarques générales : 6) souligne l'importance fondamentale de ce document pour l'élaboration de la politique communautaire de cohésion pour la période et pour le suivi au niveau européen de cette politique par rapport aux objectifs et aux priorités énoncés; 1) prend acte des Orientations Stratégiques Communautaires (OSC) adoptées par la Commission européenne le 5 juillet 2005; 2) salue la priorité clairement affichée pour les régions en retard de développement, liée en particulier à l'élargissement aux dix nouveaux États membres, au travers de l'objectif de Convergence; l'europe a un devoir de solidarité envers ces régions pour accélérer leur développement économique et social, comme cela a été le cas dans les précédentes générations de programmes; 7) insiste sur la nécessité pour la politique régionale et de cohésion de disposer d'un document stratégique au niveau européen comme il en existe déjà d'ailleurs depuis quelques années pour la Stratégie Européenne pour l'emploi; 8) s'interroge toutefois sur le décalage entre les ambitions affichées dans ce document et la faiblesse des moyens que certains États membres souhaitent y consacrer dans le cadre des perspectives financières ; 3) salue également la volonté de poursuivre une politique européenne de cohésion pour l'ensemble des régions européennes, au travers du futur Objectif de compétitivité et emploi; mais souligne que dans le cadre de cet Objectif la priorité doit être donnée aux régions périphériques et/ou moins compétitives, afin de réduire les écarts de développement entre les régions et au sein des régions; en effet, la politique de cohésion a pour principale fonction de corriger les disparités régionales et locales et non de soutenir les régions les plus compétitives; 4) regrette que les OSC ne distinguent pas les priorités pour les régions de la convergence et pour les régions du futur Objectif de compétitivité et d'emploi; l'objectif de compétitivité et d'emploi doit être ciblé sur des projets visant à accroître la compétitivité régionale (recherche, innovation, éducation/formation, accessibilité transports, TIC, Services d'intérêt général) et éviter le saupoudrage souvent décrié dans la période actuelle; 5) se félicite que la politique de cohésion soit positionnée comme un instrument de la mise en oeuvre de la stratégie de Lisbonne au niveau régional, mais insiste sur la nécessité absolue que la politique de cohésion soit en priorité un instrument de correction des disparités de développement au niveau régional et local; ( 6 ) JO C 231 du , p. 1. 9) s'interroge aussi sur l'utilisation qui sera faite de ce document par les États membres si notamment les perspectives financières n'étaient pas à la hauteur des enjeux; 10) reconnaît que s'il faut respecter le principe de subsidiarité en laissant aux États la possibilité d'adapter les OSC à leurs besoins et situations particulières, il importe que ces derniers ne financent pas avec les fonds structurels européens leurs politiques nationales; 11) s'inquiète, dès lors, du risque qu'une telle dérive pourrait faire peser sur la continuation à plus long terme d'une véritable politique communautaire en faveur de la cohésion alors que celle-ci constitue une des politiques communautaires les plus visibles pour le citoyen européen; 12) regrette à ce titre que la Commission européenne ait renoncé, sous la pression des États membres, à annexer les déclinaisons nationales de ce document, qui s'appuyaient sur les résultats du programme d'études territoriales mené par les États membres au travers de l'observatoire en Réseau de l'aménagement du territoire (ORATE), et qui permettaient de vérifier la cohérence stratégique entre objectifs communautaires et nationaux en matière de cohésion territoriale;

3 C 115/3 1. Les orientations stratégiques communautaires (OSC) et la stratégie de Lisbonne 1.1 réitère globalement son soutien à la stratégie de Lisbonne et prend acte dans cette configuration de la volonté de la Commission européenne de structurer les OSC essentiellement autour de cette stratégie mais déplore la relégation au second plan de la priorité environnementale et de la stratégie de Göteborg; 1.2 partage les trois grandes priorités proposées par la Commission européenne (faire de l'europe et de ses régions un lieu plus attractif pour les investissements, améliorer la connaissance et l'innovation en tant que facteurs clés de la croissance et aider à la création d'emplois plus nombreux et de meilleure qualité); 1.3 regrette toutefois l'absence de référence à la notion de compétitivité équilibrée dans l'énoncé de ces grandes priorités; rappelle son attachement à ce que la même attention soit accordée aux trois piliers du développement durable (économique, social et environnemental); 1.4 souligne de nouveau que la principale faiblesse de la stratégie de Lisbonne, comme de la Stratégie Européenne pour l'emploi, réside dans sa mise en œuvre, en particulier par les États; déplore notamment l'absence d'une véritable approche décentralisée et que la méthode de coordination n'ait pas réussi à associer les autorités régionales et locales; regrette que la collaboration développée dans son cadre soit restée essentiellement de nature intergouvernementale et ne tienne pas compte du rôle croissant que jouent les partenaires sociaux dans le processus de Lisbonne; 1.8 met en garde sur l'utilisation des fonds européens pour le financement ou le cofinancement de politiques nationales ou de politiques communautaires (Réseaux transeuropéens de transports, programme cadre de Recherche et développement, programme Compétitivité et innovation), qui obéirait à la seule logique de compétitivité nationale, en dehors de toute dimension de cohésion territoriale, et qui ne relèverait donc pas de la politique de cohésion; s'il est légitime et prioritaire que les régions en retard de développement puissent utiliser les fonds structurels pour ce type de financements, il serait préjudiciable en revanche que les régions éligibles au futur objectif de compétitivité et d'emploi ne puissent concentrer les fonds sur de véritables priorités de développement régional; 1.9 réitère son appel pour que le cofinancement privé continue à être autorisé à l'avenir; 1.10 rappelle ainsi que si dans la période actuelle de programmation, les politiques sectorielles doivent contribuer à l'objectif de cohésion, c'est à l'inverse que l'on pourrait assister à partir de 2007 en demandant à la politique de cohésion de financer les politiques sectorielles; 1.11 souhaite par conséquent que la structuration des OSC autour de la stratégie de Lisbonne ne fournisse pas l'opportunité aux États membres de s'approprier la politique de cohésion pour financer leurs politiques nationales en dehors de tout principe de cohésion économique, sociale et territoriale appliqué à leur territoire; 1.12 met ainsi en garde contre le risque potentiel de «renationalisation» de la politique communautaire de cohésion; 1.13 demande dès lors que les OSC fixent des objectifs clairs et ciblés en matière de cohésion territoriale afin de réduire au maximum ce risque. 1.5 se réjouit dès lors du rôle central que la Commission européenne souhaite désormais voir jouer aux autorités régionales et locales dans le cadre de la mise en œuvre de cette stratégie et du lien qu'elle établit avec la politique de cohésion pour atteindre ces objectifs; 1.6 insiste par conséquent sur la nécessité d'incorporer les OSC, sur la base desquelles les États membres et les régions vont établir leurs propres priorités stratégiques pour la politique de cohésion, dans les programmes d'action nationaux au titre de Lisbonne et de mettre l'accent sur la pertinence de l'échelon régional et local en vue d'un vrai développement stratégique territorial; 1.7 souhaite qu'en dehors des régions de la convergence, prioritaires pour l'intervention communautaire, les fonds structurels soient mobilisés dans le cadre du futur Objectif de compétitivité et d'emploi pour accélérer prioritairement le développement des régions périphériques et moins compétitives autour de thèmes prioritaires tels que la recherche, l'innovation, l'éducation et la formation, et l'accessibilité (transports, TIC, Services d'intérêt général); chaque région européenne doit pouvoir mettre en place au niveau régional et local son propre agenda de Lisbonne; 2. La dimension territoriale de la politique de cohésion 2.1 regrette que la dimension territoriale de la cohésion ne fasse pas l'objet d'une priorité en soi ou d'un caractère transversal s'appliquant aux trois grandes priorités définies dans le document et qu'elle ne constitue pas le fil conducteur de l'ensemble des OSC au même titre que la cohésion économique et sociale; 2.2 réaffirme que la dimension territoriale constitue le fondement même de la politique régionale et de cohésion; 2.3 s'étonne dès lors que le chapitre sur la dimension territoriale ne concerne que les villes et les zones rurales et soit très en retrait par rapport aux ambitions affichées par la Commission européenne dans son troisième rapport sur la cohésion alors que la dynamique territoriale permet aux acteurs et aux populations de mesurer, sur le terrain, l'impact des politiques de l'union européenne; rappelle l'indispensable traitement de la dimension urbaine au sein des programmes régionaux;

4 C 115/ demande que soit prise en considération la notion de compétitivité équilibrée telle que formulée par le traité sur l'union européenne et celle du développement polycentrique de l'espace communautaire qui devraient permettre une adaptation de la nature et de l'intensité des politiques menées par rapport à la situation objective de compétitivité des territoires; 2.5 demande que la dimension territoriale inclue un chapitre spécifique concernant les régions à handicap permanent (îles, montagne et basse densité), les régions ultrapériphériques, les zones rurales fragiles et les zones urbaines en difficulté, et traite du renforcement du lien entre les zones urbaines et les zones rurales; il reconnaît l'importance stratégique des villes et des zones urbaines pour atteindre les objectifs de Lisbonne, dans le but de créer des communautés bâties sur la sécurité, la cohésion et la durabilité, et ce même dans les zones urbaines les plus défavorisées; 2.6 attend à cet égard la publication de la communication de la Commission européenne sur la dimension urbaine des orientations stratégiques de la politique de cohésion; 2.7 rappelle plus fondamentalement l'attachement des collectivités régionales et locales à l'objectif de cohésion territoriale comme complément indispensable et indissociable à l'objectif de cohésion économique et sociale; 2.8 regrette la faible place accordée à la coopération territoriale dans l'ensemble du document; s'inquiète à ce titre de la réduction envisagée par les États membres des montants financiers consacrés à cet objectif fondamental de la politique régionale et de cohésion; 2.13 recommande de consacrer plus de place au volet interrégional et rappelle qu'il est essentiel de pouvoir disposer d'un budget approprié. 3. L'adéquation des ressources financières par rapport aux objectifs énoncés 3.1 rappelle tout d'abord la nécessité pour l'union européenne de disposer d'un budget à la hauteur de ses ambitions et notamment des objectifs qu'elle s'est fixé lors du Conseil européen de Lisbonne; 3.2 s'inquiète par conséquent du risque d'une forte disproportion entre les ambitions stratégiques affichées et la faiblesse des moyens financiers qui risquent de leur être consacrés à la lumière des dernières négociations intergouvernementales; 3.3 regrette par conséquent que la Commission européenne ne propose pas de concentrer davantage l'intervention communautaire sur des domaines et des territoires sur lesquels elle peut avoir un véritable effet de levier; 3.4 considère ainsi qu'en ce qui concerne le futur objectif de compétitivité régionale et d'emploi, il peut être opportun de distinguer les critères d'intervention du FEDER et du FSE car s'il est légitime que le FSE concerne l'ensemble des territoires européens pour des raisons évidentes de chômage et d'exclusion sociale, il est en revanche nécessaire que l'intervention du FEDER prenne en compte un certain nombre de critères territoriaux dans ses allocations; 2.9 réitère son soutien à la coopération transfrontalière comme outil essentiel pour l'intégration européenne; souhaite que des domaines tels que la culture, l'environnement, les échanges entre administrations, la protection civile ou encore la santé aient toute leur place au sein de ce dispositif; 2.10 recommande de mettre en place une vraie coopération transnationale au-delà de la simple coopération entre les États membres pour réaliser des actions, ce type de coopération représente un véritable instrument de cohésion territoriale; 3.5 suggère dès lors que les fonds structurels soient attribués prioritairement aux régions les moins compétitives et les plus défavorisées en s'appuyant sur les critères communautaires, mais en les pondérant sur la base de critères territoriaux clairs et objectifs; 3.6 déplore enfin l'absence d'accord sur les perspectives financières lors du Conseil européen des 16 et 17 juin 2005; rappelle les risques qu'une absence prolongée d'accord dans ce domaine pourrait faire peser sur la préparation de la future période de programmation exige de conférer à la coopération transnationale une véritable nature stratégique de structuration et d'interconnexion des territoires; rappelle que les travaux de l'orate suggèrent de nombreuses pistes pour cibler la coopération transnationale autour de quelques grands axes; demande une plus forte implication des autorités régionales et locales non seulement dans la gestion des programmes mais également dans la définition des priorités d'intervention; II. Recommandations 1. souligne le travail accompli par la Commission européenne pour présenter un document stratégique mais s'interroge sur l'utilisation qui en sera faite par les États membres; 2.12 demande aux États membres de ne pas réduire le budget proposé par la Commission européenne en faveur de la coopération transnationale; 2. réaffirme son soutien à la priorité donnée aux régions de la convergence, liée en particulier à l'élargissement à dix nouveaux États membres;

5 C 115/5 3. considère que la politique régionale et de cohésion ne saurait se limiter au seul financement par les États membres des politiques sectorielles considérées comme prioritaires dans la stratégie de Lisbonne; en effet, la politique de cohésion a pour principale fonction de corriger les disparités régionales et locales et non de soutenir les régions les plus compétitives; 4. est d'avis que le succès de la stratégie de Lisbonne dépend d'abord et avant tout de sa déclinaison au niveau régional et local; 5. souhaite que les régions éligibles au futur objectif de compétitivité et d'emploi puissent concentrer l'intervention communautaire sur le financement de véritables stratégies de développement régional, mises en oeuvre au niveau régional; 6. s'inquiète du manque de prise en compte d'une réelle dimension territoriale qui est pourtant la raison d'existence même d'une véritable politique communautaire en faveur de la cohésion; 7. attache par conséquent la plus grande importance à la poursuite d'un objectif de cohésion territoriale particulièrement important dans le contexte d'une Europe élargie; 8. demande un meilleur équilibre entre les exigences de compétitivité de l'union européenne et de ses États membres et les besoins de cohésion territoriale de l'espace communautaire; 9. pense que ce meilleur équilibre passe par l'éligibilité de l'ensemble des régions européennes mais également par l'intégration d'une réelle dimension territoriale dans les Cadres de Référence Stratégique Nationaux (CRSN) élaborés par les États membres, afin de concentrer l'intervention communautaire sur les régions périphériques et/ou moins compétitives; 10. recommande de donner une plus grande importance à la coopération territoriale d'une manière générale et à la coopération transnationale en particulier en lui conférant davantage de caractère stratégique en termes de structuration des territoires de l'espace communautaire et en la dotant des moyens budgétaires appropriés; 11. rappelle enfin son soutien aux propositions de la Commission européenne sur les perspectives financières pour la période ; considère que les objectifs formulés au sein des Orientations Stratégiques Communautaires ne pourront être atteints sans un budget communautaire réaliste et ambitieux permettant la poursuite d'une véritable politique régionale et de cohésion pour l'ensemble de l'union européenne.) Bruxelles, le 16 novembre Le Président du Comité des régions Peter STRAUB

Atelier thématique «Stratégies de développement durable»

Atelier thématique «Stratégies de développement durable» Atelier thématique «Stratégies de développement durable» Par Christian BRODHAG École nationale supérieure des mines de Saint-Etienne (France) brodhag@emse.fr Le thème stratégie de développement durable

Plus en détail

«la politique de cohésion de l Union européenne 2007 2013 les fonds structurels et les associations»

«la politique de cohésion de l Union européenne 2007 2013 les fonds structurels et les associations» PREMIER MINISTRE Conseil National de la vie associative Avis sur «la politique de cohésion de l Union européenne 2007 2013 les fonds structurels et les associations» Avis adopté en Session Plénière le

Plus en détail

26.04.06 CHARTE EUROPÉENNE DU LOGEMENT

26.04.06 CHARTE EUROPÉENNE DU LOGEMENT 26.04.06 CHARTE EUROPÉENNE DU LOGEMENT FR FR 1 Introduction L'actualité récente et douloureuse nous a rappelé que le logement est un domaine qui demeure au cœur des problèmes de société que rencontrent

Plus en détail

Le Management territorial dans l Union Européenne Par M. Michel QUEVIT, Managing Director de RIDER II

Le Management territorial dans l Union Européenne Par M. Michel QUEVIT, Managing Director de RIDER II Le Management territorial dans l Union Européenne Par M. Michel QUEVIT, Managing Director de RIDER II 1. Les apports méthodologiques de la démarche des Fonds structurels pour la mise en œuvre des politiques

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe,

Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe, Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe, l Europe pour la culture» (2006) Texte rédigé par le Relais Culture Europe dans le cadre de la consultation

Plus en détail

9526/16 gen/dd/db/af 1 DG G 3 C

9526/16 gen/dd/db/af 1 DG G 3 C Conseil de l'union européenne Bruxelles, le 27 mai 2016 (OR. en) 9526/16 RECH 208 TELECOM 100 RÉSULTATS DES TRAVAUX Origine: Secrétariat général du Conseil Destinataire: délégations Nº doc. préc.: 8791/16

Plus en détail

Comité des régions. 83 e session plénière 10 et 11 février 2010

Comité des régions. 83 e session plénière 10 et 11 février 2010 UNION EUROPÉENNE Comité des régions 83 e session plénière 10 et 11 février 2010 EDUC-IV-042 AVIS du Comité des régions sur le thème "FAIRE RECULER L ILLETTRISME" Penser une stratégie européenne ambitieuse

Plus en détail

COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL RÉGIONAL. Réunion du 24 avril 2015

COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL RÉGIONAL. Réunion du 24 avril 2015 CONSEIL RÉGIONAL POITOU-CHARENTES Réception à la Préfecture de la Vienne : 28 avril 2015 2015CP0127 IX.16 Affichage à la Maison de la Région : 28/04/15 ID Télétransmission : 086-238600019-20150424-14720-DE-1-1

Plus en détail

Approche intégrée de développement territorial

Approche intégrée de développement territorial Approche intégrée de développement territorial Appel à stratégies V0 CADRE COMMUN AUX APPELS A CANDIDATURE ITI ET LEADER La loi de modernisation de l action publique territoriale et d affirmation des métropoles

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

5 ème Rapport de cohésion et Services d intérêt général

5 ème Rapport de cohésion et Services d intérêt général Pierre Bauby, chercheur au RAP 1 Position, le 21 Février 2011 5 ème Rapport de cohésion et Services d intérêt général Le 5 ème Rapport consacre un encadré (page 24) aux éléments nouveaux impliqués par

Plus en détail

Document mis en distribution le 14 novembre 2000 N 2695 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l'assemblée nationale le 9 novembre 2000 PROPOSITION

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN 2014-2019. Commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs PROJET DE RAPPORT

PARLEMENT EUROPÉEN 2014-2019. Commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs PROJET DE RAPPORT PARLEMENT EUROPÉEN 2014-2019 Commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs 30.3.2015 2015/2061(INI) PROJET DE RAPPORT EEE-Suisse: obstacles à la pleine mise en œuvre du marché intérieur

Plus en détail

CONTRIBUTION DU C.E.S.R. SUR LA COMMUNICATION DE LA COMMISSION EUROPEENNE SUR LA STRATEGIE POUR LES RUP : BILAN ET PERSPECTIVES

CONTRIBUTION DU C.E.S.R. SUR LA COMMUNICATION DE LA COMMISSION EUROPEENNE SUR LA STRATEGIE POUR LES RUP : BILAN ET PERSPECTIVES CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL REGIONAL CONTRIBUTION DU C.E.S.R. SUR LA COMMUNICATION DE LA COMMISSION EUROPEENNE SUR LA STRATEGIE POUR LES RUP : BILAN ET PERSPECTIVES Adopté à l unanimité des membres du

Plus en détail

83 session plénière 10 et 11 février 2010

83 session plénière 10 et 11 février 2010 e 83 session plénière 10 et 11 février 2010 ECOS-IV-036 Rue Belliard 101 1040 Bruxelles BELGIQUE Tél. +32 22822211 Fax +32 22822325 Internet: http://www.cor.europa.eu FR AVIS du Comité des régions sur

Plus en détail

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N

Plus en détail

Contribution de l Assemblée des Département de France. au rapport final d évaluation présenté par le cabinet AMNYOS:

Contribution de l Assemblée des Département de France. au rapport final d évaluation présenté par le cabinet AMNYOS: Contribution de l Assemblée des Département de France au rapport final d évaluation présenté par le cabinet AMNYOS: «Le FSE et l offre d insertion dans les territoires», CSE du 29 octobre 2010 L étude

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail

Compte rendu du séminaire

Compte rendu du séminaire Compte rendu du séminaire Les étudiants du Master «Expert en Projets Européens au service du Développement Local» de l Université de Caen Basse-Normandie ont organisé un séminaire le 16 mars 2005 intitulé:

Plus en détail

Annexe N 3 : financer les projets forestiers

Annexe N 3 : financer les projets forestiers Annexe N 3 : financer les projets forestiers Financer les projets forestiers en 2007-2013 Programme de développement rural pour l'hexagone (PDRH) Une architecture en 4 axes Le PDRH, établi pour la France

Plus en détail

Guide Sudoe - Pour l'élaboration et la gestion de projets Version Française Fiche 3.3 Comment élaborer un plan de travail

Guide Sudoe - Pour l'élaboration et la gestion de projets Version Française Fiche 3.3 Comment élaborer un plan de travail Guide Sudoe - Pour l'élaboration et la gestion de projets Version Française Fiche 3.3 Comment élaborer un plan de travail 2 Fiche 3.3 Comment élaborer un plan de travail Index 1 Détermination du plan de

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 6 décembre 2007 (10.12) (OR. en) 16201/07 SOC 523 ECOFIN 503

CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 6 décembre 2007 (10.12) (OR. en) 16201/07 SOC 523 ECOFIN 503 CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE Bruxelles, le 6 décembre 2007 (10.12) (OR. en) 16201/07 SOC 523 ECOFIN 503 NOTE du: Conseil "Emploi, politique sociale, santé et consommateurs" au: Conseil européen n doc.

Plus en détail

Bruxelles, le 19 mai 2005 NOTE DE FOND 1 CONSEIL EDUCATION, JEUNESSE ET CULTURE Bruxeles,les23et24mai2005 La session du Conseil débutera le lundi 23 mai, à 14h30, par les parties "Audiovisuel"et "Culture".

Plus en détail

PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR

PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 12/12/2014. PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR PRÉSENTATION

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 09.03.2001 COM(2001) 128 final 2001/0068 (ACC) VOLUME V Proposition de DÉCISION DU CONSEIL relative à la position de la Communauté au sein du conseil

Plus en détail

PRIORITES 1997-1998 d EUROCADRES RENCONTRE AVEC M. J.M. GIL-ROBLES PRESIDENT DU PARLEMENT EUROPEEN

PRIORITES 1997-1998 d EUROCADRES RENCONTRE AVEC M. J.M. GIL-ROBLES PRESIDENT DU PARLEMENT EUROPEEN réf : 97-899A PRIORITES 1997-1998 d EUROCADRES RENCONTRE AVEC M. J.M. GIL-ROBLES PRESIDENT DU PARLEMENT EUROPEEN Bruxelles, 11 septembre 1997 Les prochains mois sont d'une particulière importance pour

Plus en détail

NEGOCIATIONS SUR LE PAQUET POLITIQUE DE COHESION :

NEGOCIATIONS SUR LE PAQUET POLITIQUE DE COHESION : CRPMNTP13 0010 A0 CONFERENCE DES REGIONS PERIPHERIQUES MARITIMES D EUROPE CONFERENCE OF PERIPHERAL MARITIME REGIONS OF EUROPE 6, rue Saint-Martin 35700 RENNES - F Tel. : + 33 (0)2 99 35 40 50 - Fax : +

Plus en détail

Synthèse. L'UNICE demande une action immédiate sur les règles fiscales nécessaires pour faire de la nouvelle "société européenne" une réalité.

Synthèse. L'UNICE demande une action immédiate sur les règles fiscales nécessaires pour faire de la nouvelle société européenne une réalité. Le 10 avril 2002 COMMUNICATION DE LA COMMISSION ET ÉTUDE SUR LA FISCALITÉ DES SOCIÉTÉS DANS LE MARCHÉ INTÉRIEUR "VERS UN MARCHÉ INTÉRIEUR SANS ENTRAVES FISCALES" [COM(2001) 582 FINAL] REACTION DE L'UNICE

Plus en détail

- 23 - TABLEAU COMPARATIF

- 23 - TABLEAU COMPARATIF - 23 - TABLEAU COMPARATIF Le Sénat, Vu l article 88 4 de la Constitution, Vu le traité instituant la Communauté européenne et notamment ses articles 5 et 16, Le Sénat, Vu l article 88 4 de la Constitution,

Plus en détail

Les conseils généraux, acteurs des politiques de jeunesse. coordonné par Bernard Bier et Jean-Claude Richez

Les conseils généraux, acteurs des politiques de jeunesse. coordonné par Bernard Bier et Jean-Claude Richez 1 Les conseils généraux, acteurs des politiques de jeunesse coordonné par Bernard Bier et Jean-Claude Richez 2 AUTOUR DE QUELQUES ENJEUX DES POLITIQUES DE JEUNESSE MENEES PAR LES CONSEILS GENERAUX Les

Plus en détail

Lutte contre l'épidémie de diabète dans l'union européenne

Lutte contre l'épidémie de diabète dans l'union européenne P7_TA(0)008 Lutte contre l'épidémie de diabète dans l'union européenne Résolution du Parlement européen du mars 0 sur la lutte contre l'épidémie de diabète dans l'union européenne (0/9(RSP)) Le Parlement

Plus en détail

Avis du CNLE sur le projet de rapport de suivi 2009. du Programme national de réforme (PNR) 2008-2010

Avis du CNLE sur le projet de rapport de suivi 2009. du Programme national de réforme (PNR) 2008-2010 Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale Paris, le 10 septembre 2009. Avis du CNLE sur le projet de rapport de suivi 2009 du Programme national de réforme (PNR)

Plus en détail

Les ateliers du développement durable Les financements européens

Les ateliers du développement durable Les financements européens Les ateliers du développement durable Les financements européens 1 er juin 2010 Hôtel de département de l Essonne NB - La présente fiche de synthèse a été élaborée par les services du Conseil général de

Plus en détail

Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014. Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable

Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014. Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014 Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable Face à la réalité indéniable du réchauffement global, l Allemagne et la France

Plus en détail

Avis sur le budget primitif du budget annexe consacré à la gestion des fonds européens 2014-2020

Avis sur le budget primitif du budget annexe consacré à la gestion des fonds européens 2014-2020 Décembre 2014 Avis sur le budget primitif du budget annexe consacré à la gestion des fonds européens 2014-2020 Résultat du vote : UNANIMITÉ Rapporteur : M. Jean-Pierre BILLON Conformément à la possibilité

Plus en détail

Rapport de monitoring

Rapport de monitoring Référence du monitoring Date du rapport Titre du Projet Rapport de monitoring MR-145226.01 05/11/2012 TOGO: Projet d'appui à la Société Civile et à la Réconciliation Nationale I. Données de l'intervention

Plus en détail

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 INVESTISSEMENT TERRITORIAL INTÉGRÉ POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 Les nouvelles règles et la législation régissant le prochain financement de la politique européenne de cohésion pour la période 2014-2020

Plus en détail

PROJET "FORMATION DES JEUNES EN ECHEC SCOLAIRE" TYPOLOGIE. Formation THEMES TRANSVERSAUX COUVERTS - TERRITOIRE CONCERNE. Ville autonome de Ceuta

PROJET FORMATION DES JEUNES EN ECHEC SCOLAIRE TYPOLOGIE. Formation THEMES TRANSVERSAUX COUVERTS - TERRITOIRE CONCERNE. Ville autonome de Ceuta PROJET "FORMATION DES JEUNES EN ECHEC SCOLAIRE" PTE: Ceuta Espagne TYPOLOGIE Formation THEMES TRANSVERSAUX COUVERTS - TERRITOIRE CONCERNE Ville autonome de Ceuta Facteurs clés ayant contribué au lancement

Plus en détail

Recommandation de RECOMMANDATION DU CONSEIL. concernant le programme national de réforme de la France pour 2015

Recommandation de RECOMMANDATION DU CONSEIL. concernant le programme national de réforme de la France pour 2015 COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 13.5.2015 COM(2015) 260 final Recommandation de RECOMMANDATION DU CONSEIL concernant le programme national de réforme de la France pour 2015 et portant avis du Conseil

Plus en détail

L influence de l Union européenne dans les politiques de logement

L influence de l Union européenne dans les politiques de logement L influence de l Union européenne dans les politiques de logement Bénédicte Heindrichs, chercheuse-associée Etopia, 2009 centre d animation et de recherche en écologie politique www.etopia.be Page 2 Conformément

Plus en détail

Mémoire technique Avril 2010

Mémoire technique Avril 2010 Etude commandée par la Préfecture de région Aquitaine dans le cadre du Plan régional d évaluation Contrat de projets Etat-Région et Programmes européens 2007-2013 > Etude sur la prise en compte de l innovation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Lundi 19 mars 2012. CONTACT PRESSE Laurence Crétaud Attachée de presse Téléphone : 04 70 02 56 63 Mail : presse.montlucon@gmail.

DOSSIER DE PRESSE Lundi 19 mars 2012. CONTACT PRESSE Laurence Crétaud Attachée de presse Téléphone : 04 70 02 56 63 Mail : presse.montlucon@gmail. DOSSIER DE PRESSE Lundi 19 mars 2012 CONTACT PRESSE Laurence Crétaud Attachée de presse Téléphone : 04 70 02 56 63 Mail : presse.montlucon@gmail.com - 2 - Agenda 21 faits et chiffres :... 5 Les défis à

Plus en détail

Recommandation de RECOMMANDATION DU CONSEIL. concernant le programme national de réforme de la Suède pour 2016

Recommandation de RECOMMANDATION DU CONSEIL. concernant le programme national de réforme de la Suède pour 2016 COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 18.5.2016 COM(2016) 347 final Recommandation de RECOMMANDATION DU CONSEIL concernant le programme national de réforme de la Suède pour 2016 et portant avis du Conseil

Plus en détail

MOPAN. Note de synthèse. L Office du Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR)

MOPAN. Note de synthèse. L Office du Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) COUNTRY MULTILATERAL D O N O R MOPAN Réseau d évaluation de la performance des organisations multilatérales (MOPAN). Note de synthèse L Office du Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR)

Plus en détail

Michel JAU, préfet de la région Centre-Val de Loire et du Loiret. Commencer la lecture...

Michel JAU, préfet de la région Centre-Val de Loire et du Loiret. Commencer la lecture... préfet de la région Centre-Val de Loire et du Loiret Le Premier ministre Manuel Valls et le Président de la Région Centre-Val de Loire ont signé le protocole d accord du contrat de plan État-Région (CPER)

Plus en détail

Les Contrats de Développement Durable Rhône-Alpes

Les Contrats de Développement Durable Rhône-Alpes Les Les CDDRA, c'est quoi? Les Contrats de Développement Durable Rhône-Alpes (CDDRA) constituent la nouvelle génération de Contrats de Développement. Ce dispositif s inscrit dans la continuité de la stratégie

Plus en détail

PROGRAMME EUROPEEN ERASMUS +

PROGRAMME EUROPEEN ERASMUS + PROGRAMME EUROPEEN ERASMUS + Le multilinguisme est l une des pierres angulaires du projet européen et un symbole puissant de l aspiration de l UE à l unité dans la diversité. La promotion de l apprentissage

Plus en détail

SOMMAIRE EDITO. Agenda 21. Objectifs et moyens. Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation. Outils

SOMMAIRE EDITO. Agenda 21. Objectifs et moyens. Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation. Outils PLAN CLIMAT-ENERGIE TERRITORIAL DE Poitiers Février 2013 SOMMAIRE Agenda 21 Objectifs et moyens Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation Outils EDITO Une collectivité pionnière

Plus en détail

PROJET DE PROPOSITION DE RÉSOLUTION

PROJET DE PROPOSITION DE RÉSOLUTION Parlement européen 2014-2019 Document de séance 8.7.2015 B8-0000/2015 PROJET DE PROPOSITION DE RÉSOLUTION déposée à la suite d'une déclaration de la Commission conformément à l'article 123, paragraphe

Plus en détail

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Dossier de presse Sommaire Communiqué de presse (p.2) Les visites de

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES RECOMMANDATION DE LA COMMISSION C(2009)6464 20.08.2009

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES RECOMMANDATION DE LA COMMISSION C(2009)6464 20.08.2009 COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 20.08.2009 C (2009) 6464 RECOMMANDATION DE LA COMMISSION C(2009)6464 20.08.2009 sur l'éducation aux médias dans l'environnement numérique pour une industrie

Plus en détail

AVIS DU CONSEIL ÉCONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL RÉGIONAL

AVIS DU CONSEIL ÉCONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL RÉGIONAL ASSEMBLÉE PLÉNIÈRE DU 5 NOVEMBRE 2013 AVIS DU CONSEIL ÉCONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL RÉGIONAL SUR L'ACTUALISATION DU SCHÉMA RÉGIONAL DES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES (SRFSS) Adopté à l unanimité

Plus en détail

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Charte régionale de la commande publique responsable La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Préambule Dès 1987 la Commission Mondiale sur l Environnement et le Développement des Nations

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Outil vidéo de communication sur les démarches LEADER en Aquitaine

CAHIER DES CHARGES Outil vidéo de communication sur les démarches LEADER en Aquitaine CAHIER DES CHARGES Outil vidéo de communication sur les démarches LEADER en Aquitaine 1 - Préambule Dans le cadre de la Politique Agricole Commune (PAC), l'europe soutient le développement rural avec le

Plus en détail

COSEIL EUROPÉE 19 et 20 décembre 2013

COSEIL EUROPÉE 19 et 20 décembre 2013 COSEIL EUROPÉE Bruxelles, le 19 décembre 2013 (OR. en) COSEIL EUROPÉE 19 et 20 décembre 2013 Partie I, points 1 à 22 des conclusions du Conseil européen (déjà adoptés) 1 I. POLITIQUE DE SÉCURITÉ ET DE

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 OCTOBRE 2007 DELIBERATION N CR-07/15.207 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Lutte contre le changement climatique : vers un Plan Climat Languedoc- Roussillon LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

Communication de la Commission. Exemple de déclaration portant sur des renseignements relatifs à la qualité de PME d'une entreprise (2003/C 118/03)

Communication de la Commission. Exemple de déclaration portant sur des renseignements relatifs à la qualité de PME d'une entreprise (2003/C 118/03) 20.5.2003 Journal officiel de l Union européenne C 118/5 Communication de la Commission Exemple de déclaration portant sur des renseignements relatifs à la qualité de PME d'une entreprise (2003/C 118/03)

Plus en détail

Les collectivités territoriales ont-elles un avantage comparatif en tant que prestataires de service?

Les collectivités territoriales ont-elles un avantage comparatif en tant que prestataires de service? Les collectivités territoriales ont-elles un avantage comparatif en tant que prestataires de service? La pauvreté peut prendre différentes formes et nécessite donc de disposer d un éventail de réponses

Plus en détail

Conclusions du Conseil sur l'approche globale de l'ue. Conseil AFFAIRES ETRAGERES Bruxelles, 12 mai 2014

Conclusions du Conseil sur l'approche globale de l'ue. Conseil AFFAIRES ETRAGERES Bruxelles, 12 mai 2014 COSEIL DE L'UIO EUROPÉEE Conclusions du Conseil sur l'approche globale de l'ue Le Conseil a adopté les conclusions suivantes: Conseil AFFAIRES ETRAGERES Bruxelles, 12 mai 2014 "1. L'Union européenne et

Plus en détail

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Le séminaire technique international sur «Le développement rural en Méditerranée», organisé

Plus en détail

Conseil des Notariats de l Union Européenne

Conseil des Notariats de l Union Européenne Conseil des Notariats de l Union Européenne Réponses du CNUE au Livre Vert de la Commission européenne sur la révision de l acquis communautaire en matière de protection des consommateurs COM (2006) 744

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Paris, le lundi 15 juin 2015 Seul le prononcé fait foi DISCOURS de Sylvia PINEL Installation du Conseil supérieur de la

Plus en détail

CONTRIBUTION AU PROJET DE LIGNES DIRECTRICES RELATIVES AUX AIDES A FINALITE REGIONALE POUR LA PERIODE 2014-2020

CONTRIBUTION AU PROJET DE LIGNES DIRECTRICES RELATIVES AUX AIDES A FINALITE REGIONALE POUR LA PERIODE 2014-2020 CONTRIBUTION AU PROJET DE LIGNES DIRECTRICES RELATIVES AUX AIDES A FINALITE REGIONALE POUR LA PERIODE 2014-2020 I Le retour à la politique régionale Le projet de lignes directrices est trop largement inspiré

Plus en détail

LUXEMBOURG, LE 9 NOVEMBRE 2015 AVIS RELATIF AU PROJET DE LOI PORTANT CRÉATION DES SOCIÉTÉS D IMPACT SOCIÉTAL (SIS) ET AU PROJET DE RÈGLEMENT

LUXEMBOURG, LE 9 NOVEMBRE 2015 AVIS RELATIF AU PROJET DE LOI PORTANT CRÉATION DES SOCIÉTÉS D IMPACT SOCIÉTAL (SIS) ET AU PROJET DE RÈGLEMENT LUXEMBOURG, LE 9 NOVEMBRE 2015 AVIS RELATIF AU PROJET DE LOI PORTANT CRÉATION DES SOCIÉTÉS D IMPACT SOCIÉTAL (SIS) ET AU PROJET DE RÈGLEMENT GRAND-DUCAL RELATIF À LA COMPOSITION ET AU FONCTIONNEMENT DE

Plus en détail

Cahier des charges des Missions locales Coordination de filière de formation innovante 1 er semestre 2004

Cahier des charges des Missions locales Coordination de filière de formation innovante 1 er semestre 2004 Cahier des charges des Missions locales Coordination de filière de formation innovante 1 er semestre 2004 I. Contexte général du dispositif d insertion socioprofessionnelle I.1 Le cadre législatif Le présent

Plus en détail

COMMUNAUTE URBAINE DE CHERBOURG

COMMUNAUTE URBAINE DE CHERBOURG CONSEIL REGIONAL DE BASSE NORMANDIE PREFECTURE DE LA REGION BASSE NORMANDIE COMMUNAUTE URBAINE DE CHERBOURG Contrat d'agglomération en application de l'article 29 de la loi du 25 juin 1999 Entre et - l'état,

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION Axe Objectif thématique (ar. 9 Règ. général et Règ. FEDER) Objectif Spécifique Priorité d'investissement (art. 5 Règ. FEDER) Guichet unique / Rédacteur Progresser vers la transition énergétique et l'autonomie

Plus en détail

AVIS. Objet : Réf. : CWEDD/06/AV.877 Liège, le 6 juillet 2006

AVIS. Objet : Réf. : CWEDD/06/AV.877 Liège, le 6 juillet 2006 AVIS Réf. : CWEDD/06/AV.877 Liège, le 6 juillet 2006 Objet : Avant-projet d arrêté modifiant le Livre II du Code de l environnement contenant le Code de l eau, relatif au règlement général d assainissement

Plus en détail

CONSEIL DE L'EUROPE COMITÉ DES MINISTRES RECOMMANDATION N R (89) 5 DU COMITÉ DES MINISTRES AUX ÉTATS MEMBRES

CONSEIL DE L'EUROPE COMITÉ DES MINISTRES RECOMMANDATION N R (89) 5 DU COMITÉ DES MINISTRES AUX ÉTATS MEMBRES CONSEIL DE L'EUROPE COMITÉ DES MINISTRES RECOMMANDATION N R (89) 5 DU COMITÉ DES MINISTRES AUX ÉTATS MEMBRES RELATIVE À LA PROTECTION ET MISE EN VALEUR DU PATRIMOINE ARCHÉOLOGIQUE DANS LE CONTEXTE DES

Plus en détail

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3.1 Cadre d intervention Le présent plan de mobilité durable s inscrit dans une démarche beaucoup plus large, qui s est amorcée en 2012 par l adoption

Plus en détail

NOTE EXPLICATIVE MARCHE «BRUXELLES-METROPOLE»

NOTE EXPLICATIVE MARCHE «BRUXELLES-METROPOLE» NOTE EXPLICATIVE MARCHE «BRUXELLES-METROPOLE» 1. CONTEXTE GLOBAL DANS LEQUEL S INSCRIT LE PRESENT MARCHE Ce marché s inscrit dans le cadre de l élaboration d un nouveau Plan régional de Développement (PRD

Plus en détail

Philippe Busquin. Commissaire Européen pour la Recherche. La recherche : une priorité pour l avenir de l Europe

Philippe Busquin. Commissaire Européen pour la Recherche. La recherche : une priorité pour l avenir de l Europe Philippe Busquin Commissaire Européen pour la Recherche La recherche : une priorité pour l avenir de l Europe Discours à la Conférence «Priorité à la science» Lisbonne 31 mai 2004 Monsieur le Président

Plus en détail

- POLITIQUE DE COMMUNICATION -

- POLITIQUE DE COMMUNICATION - - POLITIQUE DE COMMUNICATION - 1. PRÉAMBULE À la Commission scolaire des Portages-de-l=Outaouais, on reconnaît que les communications constituent un élément majeur dans la poursuite de notre mission et

Plus en détail

Problématique des politiques publiques au Bénin: défis et perspectives. Richard Georges SINSIN

Problématique des politiques publiques au Bénin: défis et perspectives. Richard Georges SINSIN Problématique des politiques publiques au Bénin: défis et perspectives Richard Georges SINSIN 1 Objectifs de la présentation Permettre aux participants : de mieux comprendre les politiques publiques mises

Plus en détail

Calendrier provisoire Session 3. - Formation Chargé de Mission Europe 2014-2020 - «Enjeux, Financements et projets Européens»

Calendrier provisoire Session 3. - Formation Chargé de Mission Europe 2014-2020 - «Enjeux, Financements et projets Européens» Calendrier prévisionnel Session 3 Formation Chargé de Mission Europe 2020 Calendrier provisoire Session 3. Formation Chargé de Mission Europe 2020 «Enjeux, Financements et projets Européens» 2015 novembre

Plus en détail

Revue à mi-parcours Programme Indicatif de Coopération entre Luxembourg et VIET NAM

Revue à mi-parcours Programme Indicatif de Coopération entre Luxembourg et VIET NAM Revue à mi-parcours Programme Indicatif de Coopération entre Luxembourg et VIET NAM Rapport national Rapport final 26 Mars 2010 Copyright 2010 PricewaterhouseCoopers S.à r.l. "PricewaterhouseCoopers" réfère

Plus en détail

Exploitation illégale des forêts : ce que dit le Plan d Action FLEGT de la Commission européenne

Exploitation illégale des forêts : ce que dit le Plan d Action FLEGT de la Commission européenne Plateforme Forêts - Communauté européenne : Briefing Exploitation illégale des forêts : ce que dit le Plan d Action FLEGT de la Commission européenne Introduction En raison de la préoccupation internationale

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/10/6 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 28 SEPTEMBRE 2012 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Dixième session Genève, 12 16 novembre 2012 RAPPORT D ÉVALUATION DU PROJET RELATIF

Plus en détail

Conclusions du Conseil sur un rôle plus important pour le secteur privé dans la coopération au développement: une perspective orientée vers l'action

Conclusions du Conseil sur un rôle plus important pour le secteur privé dans la coopération au développement: une perspective orientée vers l'action Conseil de l'union Européenne PRESSE FR CONCLUSIONS DU CONSEIL Bruxelles, le 12 décembre 2014 Conclusions du Conseil sur un rôle plus important pour le secteur privé dans la coopération au développement:

Plus en détail

Le diagnostic territorial participatif

Le diagnostic territorial participatif 1 Le diagnostic territorial participatif Eléments méthodologiques Le diagnostic territorial participatif de la situation des quartiers prioritaires au sein de l'intercommunalité est conjointement piloté

Plus en détail

CADRE DE REFERENCE STRATEGIQUE NATIONAL

CADRE DE REFERENCE STRATEGIQUE NATIONAL MINISTÈRE DE L INTERIEUR, PREMIER MINISTRE MINISTERE DU TRAVAIL, DE L OUTRE MER MINISTERE DE L ECOLOGIE, DU DEVELOPPEMENT DES RELATIONS SOCIALES ET DES COLLECTIVITES TERRITORIALES ET DE L AMENAGEMENT DURABLES

Plus en détail

Ratification de la Conception directrice «Delémont, Cap sur 2030» du Plan d'aménagement local

Ratification de la Conception directrice «Delémont, Cap sur 2030» du Plan d'aménagement local Ratification de la Conception directrice «Delémont, Cap sur 2030» du Plan d'aménagement local PREAMBULE Par le présent message, le Conseil communal invite le Conseil de Ville à ratifier la Conception directrice

Plus en détail

DÉCISION D EXÉCUTION DE LA COMMISSION. du 23.9.2015

DÉCISION D EXÉCUTION DE LA COMMISSION. du 23.9.2015 COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 23.9.2015 C(2015) 6527 final DÉCISION D EXÉCUTION DE LA COMMISSION du 23.9.2015 portant approbation de certains éléments du programme de coopération intitulé «INTERREG

Plus en détail

1. INDICATIONS GÉNÉRALES

1. INDICATIONS GÉNÉRALES La soutenance orale de mémoire 1.Indications générales...1 2.L'exposé oral...2 2.1 Présenter le thème de votre mémoire et la population cible (utiliser le "je" au DE)...2 2.2 Motivation pour ce thème :...2

Plus en détail

Commission de la condition de la femme

Commission de la condition de la femme Commission de la condition de la femme L'éducation et la formation des femmes CSW41 Conclusions concertées (1997/4) Nations Unies, mars 1997 L'éducation et la formation des femmes 1. On s'accorde largement

Plus en détail

Journal officiel de l'union européenne CONSEIL

Journal officiel de l'union européenne CONSEIL 5.8.2003 L 197/13 II (Actes dont la publication n'est pas une condition de leur applicabilité) CONSEIL DÉCISION DU CONSEIL du 22 juillet 2003 relative aux lignes directrices pour les politiques de l'emploi

Plus en détail

AXE 1 RENFORCER LA RECHERCHE, FICHE THEMATIQUE 1-2 : RECHERCHE INNOVATION LE DEVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE ET L INNOVATION

AXE 1 RENFORCER LA RECHERCHE, FICHE THEMATIQUE 1-2 : RECHERCHE INNOVATION LE DEVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE ET L INNOVATION AXE 1 RENFORCER LA RECHERCHE, LE DEVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE ET L INNOVATION FICHE THEMATIQUE 1-2 : RECHERCHE INNOVATION Version adoptée au CPR du 12/12/14 1 Priorité d investissement 1.b : Promotion des

Plus en détail

Aglia Quai aux vivres BP 20285 17312 Rochefort Cedex Code du registre de transparence : 252761514474-54

Aglia Quai aux vivres BP 20285 17312 Rochefort Cedex Code du registre de transparence : 252761514474-54 Réponse de l AGLIA à la Consultation de la Commission Européenne concernant l élaboration de plans pluriannuels de gestion pour les pêcheries démersales dans les eaux occidentales de l Union européenne

Plus en détail

Agir. ensemble. pour prévenir les. problèmes liés au poids

Agir. ensemble. pour prévenir les. problèmes liés au poids Agir ensemble pour prévenir les problèmes liés au poids Optimiser nos pratiques Réduire les inégalités sociales de santé Promouvoir le développement durable 2013 Optimiser nos pratiques, réduire les inégalités

Plus en détail

Commission Supérieure du Service Public des Postes et des Communications Electroniques. Avis n 2015-01

Commission Supérieure du Service Public des Postes et des Communications Electroniques. Avis n 2015-01 Commission Supérieure du Service Public des Postes et des Communications Electroniques Avis n 2015-01 de la Commission Supérieure du Service Public des Postes et des Communications Electroniques du 4 juin

Plus en détail

POUR UNE BANQUE MEDITERRANEENNE DE

POUR UNE BANQUE MEDITERRANEENNE DE POUR UNE BANQUE MEDITERRANEENNE DE DEVELOPPEMENT 11 mai 2011 - Paris Constats Les besoins en investissements des pays du bassin méditerranéen sont considérables tant en matière d infrastructures que de

Plus en détail

CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 11 décembre 2001 (17.12) (OR. en) 15152/01 LIMITE ECO 389 JAI 171 PESC 537

CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 11 décembre 2001 (17.12) (OR. en) 15152/01 LIMITE ECO 389 JAI 171 PESC 537 CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE Bruxelles, le 11 décembre 2001 (17.12) (OR. en) 15152/01 LIMITE ECO 389 JAI 171 PESC 537 RÉSULTATS DES TRAVAUX du : CONSEIL en date du : 6 décembre 2001 n doc. préc. : 14378/01

Plus en détail

Bilan partagé des délégués présents du Partenariat Français pour l Eau

Bilan partagé des délégués présents du Partenariat Français pour l Eau Quelques chiffres 7 ème Forum mondial de l eau de Daegu-Gyeongbuk (Corée du Sud) 12 17 avril 2015 Bilan partagé des délégués présents du Partenariat Français pour l Eau 4 mai 2015 Le 7 ème Forum Mondial

Plus en détail

Programme Opérationnel Européen Fonds social européen 2014-2020 FICHE ACTION

Programme Opérationnel Européen Fonds social européen 2014-2020 FICHE ACTION 1. Favoriser le développement d une société de la connaissance, Axe compétitive et innovante 10. Investir dans l éducation, la formation et dans la formation Objectif thématique professionnelle pour acquérir

Plus en détail

DECOUVRIR NOTRE DEMARCHE RSE

DECOUVRIR NOTRE DEMARCHE RSE RRI-Révélateur de Richesses Immatérielles est une jeune entreprise de conseil et d accompagnement pour la valorisation et le développement du capital humain. À ce titre, nos engagements RSE se doivent

Plus en détail

Associations et fonds structurels européens :

Associations et fonds structurels européens : économie Janvier 2015 Associations et fonds structurels européens : ce qui change avec la nouvelle programmation 2014-2020 1 Associations et fonds structurels européens : ce qui change avec la nouvelle

Plus en détail