Santé, Autonomie et Métiers. d Innovation. Table ronde Marchés de l accessibilité et du maintien des personnes âgées au domicile.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Santé, Autonomie et Métiers. d Innovation. Table ronde Marchés de l accessibilité et du maintien des personnes âgées au domicile."

Transcription

1 CentreNational d Innovation Santé, Autonomie et Métiers Financé par : Table ronde Marchés de l accessibilité et du maintien des personnes âgées au domicile

2 SOMMAIRE 1. PRESENTATION DU CNISAM 2. CONTEXTE ET ENJEUX 3. NOUVEAUX METIERS

3 1. Présentation du CNISAM

4 1. Présentation du CNISAM La vocation du CNISAM Intégrer les préoccupations de santé environnementale, notamment l autonomie des personnes, dans les savoir-faire des entreprises artisanales Notre activité quotidienne Informer Accompagner Former Valoriser

5 1. Présentation du CNISAM Informer Accompagner - Accès au marché - Aspects techniques et réglementaires Former - Approche Pluridisciplinaire - Public divers - Valoriser -Annuaire des entreprises formées - Annuaire des relais - Salons professionnels Observatoire Interministériel de l accessibilité et de la conception universelle

6 1. Présentation du CNISAM Exemples de formation pour les artisans du bâtiment Travaux d adaptation d un habitat aux personnes âgées et/ou handicapées Objectifs pédagogiques Connaître la réglementation Travailler avec les professionnels de la santé et les acteurs sociaux Savoir repérer les points de vigilance

7 1. Présentation du CNISAM Outils pour l adaptation d un habitat aux personnes âgées et/ou handicapées Accès aux fiches pédagogiques et diagnostic Métiers concernés par les adaptations Explication des espaces d usage Point d accès à la fiche pédagogique pour chaque élément modifié Film commenté

8 2. Contexte et enjeux

9 2. Contexte et enjeux Un constat : le vieillissement de la population 2050 : un français sur trois aura + de 60 ans et un sur six + de 75 ans Tous les départements sont concernés Situation en 2010 Situation en 2060

10 2. Contexte et enjeux Souhait de vieillir chez soi Pouvoir d achat (retraite) La majorité des personnes âgées vieillissent et souhaitent rester dans leur lieu de vie 85 % des personnes de + de 90 ans vivent chez elles personnes âgées /an meurent d accident domestique personnes âgées/an hospitalisées suite à des chutes Hospitalisations + en +courtes. Explosion des services à la personne Politiques de maintien à domicile Travaux d adaptation de l habitat existant et évolutions de l environnement des lieux de vie Rapport «vieillissement et activités des territoires M. Godet (CNAM) Rapport «L adaptation de l habitat à l évolution démographique : un chantier d avenir» - M. Boulmier

11 2. Contexte et enjeux La loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées 101 articles, +100 décrets d application, textes signés par 22 ministres et secrétaires d État, 15 codes en vigueur concernés Une nouvelle définition juridique de la notion du handicap et de l accessibilité Tous les ERP doivent être accessibles au 1/01/2015

12 2. Contexte et enjeux Qu est-ce qu une personne handicapée? les personnes handicapées moteur, les personnes ayant des difficultés temporaires ou non de déplacement, certaines personnes du troisième âge, les familles avec un enfant en bas âge, 7 millions des personnes handicapées en France Article L.114 du code de l action sociale et des familles «Constitue un handicap au sens de la présente loi, toute limitation d activité ou restriction de participation à la vie en société»

13 2. Contexte et enjeux Le respect de la chaîne de déplacement l accès «à tout pour tous» Quartier Voiries, cheminements, stationnements Transports Logements Espaces publics Commerces ERP - bâtiments publics (écoles, mairie, complexes sportifs )

14 2. Contexte et enjeux ERP existant : un marché ERP (toutes catégories de 1 à 5) accessibles au 1 er janvier 2015 Bâtiments de l Etat - une évaluation globale TTC (source DMA) 8 milliards Bâtiments privés - une estimation TTC : 15 milliards

15 2. Contexte et enjeux Accessibilité des lieux de vente (source DREAL Limousin)

16 2. Contexte et enjeux Accessibilité de l habitat : champ d application étendu Neuf Existant Neuf Existant Collectif (BHC*) En cas de travaux Habitat Individuel (MI*) (Sauf usage propre*) ERP* ou IOP* En cas de travaux *BHC : Bâtiment Habitation Collectif *MI : Maison Individuelle *NEUF : Maisons individuelles construites pour être louées, mises à disposition, vendues *ERP: Établissement Recevant du Public. *IOP : Installation Ouverte au Public (source DREAL Limousin)

17 2. Contexte et enjeux Habitat existant : un marché croissant Travaux d adaptation au vieillissement : HT Travaux d adaptation au handicap : HT MDPH Conseil Général Source : Pact de Paris, coûts moyens 2006 En 2008 financement par l Anah de travaux d adaptation de logements (dont pour un handicap) pour 76 M (propriétaires occupants)

18 3. La nouvelle approche des artisans face aux personnes en situation de handicap et au vieillissement de la population

19 3. Nouveaux métiers 3.1 Groupement de professionnels orientés sur le service à la personne et au maintien à domicile 1) Groupement de professionnels du bâtiment spécialisé sur l accessibilité de l habitat : Entreprise de coordination Plomberie générale : SARL Roche Electricité : SARL Chalais Ascenseur / monte escalier / PEMR : Everly 2 Maçonnerie / rampe : TLB Plaquiste / Cloison : AL Revêtement sols et murs : entreprise Sol Boutic Peinture /décoration / revêtement sol et mur : entreprise Auvert

20 3. Nouveaux métiers 1) Suite : Groupement des professionnels du bâtiment Coordination des différents corps de métiers assurée (planning des travaux) Solutions optimales en fonction du handicap et des spécificités du logement (formation CNISAM) Intervention rapide (devis et réalisation des travaux)

21 3. Nouveaux métiers 2) DOMOCREUSE, Groupement d électriciens Synergie pour répondre à une délégation de service public «SIRMAD Télé assistance» Fondation Caisses d Epargne pour la solidarité 25 électriciens répartis sur le département Installation et maintenance de pack domotique Formation technique par l équipementier (Legrand-Intervox) Formation aux bonnes pratiques d éthiques pour la réalisation de travaux chez une personne âgée (CNISAM)

22 3. Nouveaux métiers 3.2 Développement des services à domicile Boulanger Coiffeur Esthéticienne Charcutier-traiteur (portage de repas à domicile)..

23 3. Nouveaux métiers 3.3 Agencement et mobiliers pour les personnes en situation de handicap 1) Armoires, étagères pour personnes à mobilité réduite Contraste des couleurs Éclairage Hauteur de 0,4 à 1,6 m Privilégier les tiroirs ou les paniers Profondeur de 0,3 m Tablette rétractable (passage dessous sup à 0,7 cm et dessus plateau 0,8 m) Absence d angle saillant

24 3. Nouveaux métiers 2) Exemples de mobilier : table de nuit pour personne âgée ou en situation de handicap Un pilulier Un verrouillage du système de roulette Un contrôleur d environnement L interactivité du meuble Tiroir rehausse Les poignées Chemin lumineux

25 3. Nouveaux métiers 3) Exemples de mobilier : étagères pour la cuisine

26 3. Nouveaux métiers 4) Exemples d agencement : rampe escalier

27 3. Nouveaux métiers 5) Exemples d agencement : porte ou fenêtre en roto-translation Les portes Bio-orthésy : encombrement minimum pour un déambulateur ou un fauteuil

28 3. Nouveaux métiers 3.4 Les métiers liés à la DOMOTIQUE Contrôle de l éclairage, des volets, du chauffage, visiophone => à partir de scénarios préétablis ou d un écran tactile Portiers audio et vidéo avec répétiteur mobile Détecteurs de mouvement, de fuites (eau, gaz), températures, fumées Les boucles magnétiques Géolocalisation Les tablettes numériques Autres Les détecteurs techniques déclenchent une alarme visuelle et sonore. Ils peuvent prévenir par téléphone un proche ou une plate-forme d assistance

29 Pour en savoir plus Service de la Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat du Limousin 14 rue de Belfort CS LIMOGES Cedex Tel : Fax :

Au sommaire de votre CNISAM infos N 6. Domo Creuse Assistance :... 2

Au sommaire de votre CNISAM infos N 6. Domo Creuse Assistance :... 2 LA LETTRE DU CENTRE NATIONAL D INNOVATION Novembre 2011 SANTÉ AUTONOMIE ET MÉTIERS Au sommaire de votre CNISAM infos N 6 Domo Creuse Assistance :... 2 Des artisans au cœur d une plateforme de téléassistance

Plus en détail

Lorient le 11 octobre 2012

Lorient le 11 octobre 2012 ENJEUX et OBJECTIFS de la loi 2005-102 du 11 février 2005 «Egalité des droits et des chances, participation et citoyenneté des personnes handicapées Lorient le 11 octobre 2012 Présentation DDTM du Morbihan

Plus en détail

DDTM du Morbihan. L ACCESSIBILITÉ du CADRE BÂTI. Le dispositif réglementaire

DDTM du Morbihan. L ACCESSIBILITÉ du CADRE BÂTI. Le dispositif réglementaire DDTM du Morbihan L ACCESSIBILITÉ du CADRE BÂTI Le dispositif réglementaire Un enjeu de société - Près de 12 millions de personnes (20 % de la population) souffrent d'un handicap, dont 6 millions déclarent

Plus en détail

Atelier 2 Mise en accessibilité des commerces. Commerce et Territoires 1 er octobre 2013

Atelier 2 Mise en accessibilité des commerces. Commerce et Territoires 1 er octobre 2013 Atelier 2 Mise en accessibilité des commerces Commerce et Territoires 1 er octobre 2013 Intervenants Robert COSSOUL, responsable de la cellule Sécurité et Accessibilité - DDT du Rhône Clémentine TROCCON,

Plus en détail

L accessibilité pour les personnes en situation de handicap aux spectacles

L accessibilité pour les personnes en situation de handicap aux spectacles ENJEUX et OBJECTIFS de la loi 2005-102 du 11 février 2005 «Egalité des droits et des chances, participation et citoyenneté des personnes handicapées L accessibilité pour les personnes en situation de handicap

Plus en détail

Santé, Autonomie et Métiers. Financé par :

Santé, Autonomie et Métiers. Financé par : Centre National d Innovation Santé, Autonomie et Métiers Label national «Pôle innovation de l Artisanat et des Petites Entreprises» Financé par : Nos partenaires La vocation du CNISAM Favoriser l émergence

Plus en détail

Les TIC au service du portage à domicile dans l artisanat de l alimentaire

Les TIC au service du portage à domicile dans l artisanat de l alimentaire Les TIC au service du portage à domicile dans l artisanat de l alimentaire SOMMAIRE 1. QUELQUES CHIFFRES 2. TEMOIGNAGE d un artisan Charcutier Traiteur (M. RIBOT) 3. SOLUTIONS PROPOSEES 1. QUELQUES CHIFFRES

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE ETUDE DOMOLIM. Conventions de partenariat PROMOTELEC et REUNICA

DOSSIER DE PRESSE ETUDE DOMOLIM. Conventions de partenariat PROMOTELEC et REUNICA DOSSIER DE PRESSE ETUDE DOMOLIM Conventions de partenariat PROMOTELEC et REUNICA Vendredi 28 novembre 2014 2 DOSSIER DE PRESSE DOMOLIM SOMMAIRE Packs domotiques - Le service Domo Creuse Assistance - Mesurer

Plus en détail

Accessibilité du cadre bâti une opportunité économique. Valéry LAURENT Fédération Française du Bâtiment Direction des Affaires Techniques

Accessibilité du cadre bâti une opportunité économique. Valéry LAURENT Fédération Française du Bâtiment Direction des Affaires Techniques Accessibilité du cadre bâti une opportunité économique Valéry LAURENT Fédération Française du Bâtiment Direction des Affaires Techniques Accessibilité du cadre bâti Lorient & Vannes 11 et 12 mars 2010

Plus en détail

Les solutions électriques

Les solutions électriques Les solutions électriques pour vivre chez soi plus longtemps La technologie au cœur du parcours de vie Vivre chez soi plus longtemps grâce à une installation électrique évolutive Selon l Insee, les plus

Plus en détail

LA LETTRE DU CENTRE NATIONAL D INNOVATION SANTE AUTONOMIE ET METIERS

LA LETTRE DU CENTRE NATIONAL D INNOVATION SANTE AUTONOMIE ET METIERS LA LETTRE DU CENTRE NATIONAL D INNOVATION SANTE AUTONOMIE ET METIERS Mai 2013 Au sommaire de votre CNISAM infos N 8 Contexte... 2 Le rôle du CNISAM... 2 Les personnes âgées et la dénutrition... 2 Les causes

Plus en détail

CONSTRUCTION r H a H u a te t Q u Q a u lité lit d U s U ag a e g

CONSTRUCTION r H a H u a te t Q u Q a u lité lit d U s U ag a e g CONSTRUCTION r Haute Qualité d Usage Ú ±² 7ª± ²± ¾ «¼» Aujourd'hui, le regard porté sur l'accessibilité est en constante évolution, et fait partie des enjeux et des préoccupations des politiques urbaines.

Plus en détail

L accessibilité des commerces

L accessibilité des commerces L accessibilité des commerces Réglementation et démarche La loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées et l ordonnance

Plus en détail

L'Ad'AP* : votre nouvelle obligation pour l'accessibilité des personnes handicapées

L'Ad'AP* : votre nouvelle obligation pour l'accessibilité des personnes handicapées L'Ad'AP* : votre nouvelle obligation pour l'accessibilité des personnes handicapées Date: 13 Novembre 2014 Olivier FROMENTIN Responsable d Opérations *L Agenda d Accesibilité Programmée Sommaire Le contexte

Plus en détail

Principaux enjeux de la loi du 11 février 2005. avant l échéance de 2015

Principaux enjeux de la loi du 11 février 2005. avant l échéance de 2015 Principaux enjeux de la loi du 11 février 2005 avant l échéance de 2015 Intervenant : François ALEMANY Chargé d opérations Direction régionale de l environnement, de l aménagement et du logement Limousin

Plus en détail

Mise en Accessibilité du Cadre Bâti Existant Pour les ouvrages de Métallerie dans les Etablissements Recevant du Public

Mise en Accessibilité du Cadre Bâti Existant Pour les ouvrages de Métallerie dans les Etablissements Recevant du Public Mise en Accessibilité du Cadre Bâti Existant Pour les ouvrages de Métallerie dans les Etablissements Recevant du Public L accessibilité des bâtiments est l un des forts enjeux de la construction depuis

Plus en détail

Assistance à maîtrise d ouvrage renforcée dans le cadre de la perte d autonomie et du maintien à domicile. www.pact-habitat.org

Assistance à maîtrise d ouvrage renforcée dans le cadre de la perte d autonomie et du maintien à domicile. www.pact-habitat.org Assistance à maîtrise d ouvrage renforcée dans le cadre de la perte d autonomie et du maintien à domicile 1 LES CHAMPS D INTERVENTION DU PACT DE L YONNE L appui à la réhabilitation et à l adaptation du

Plus en détail

ACCESSIBILITE ECHEANCE AU 1 ER JANVIER 2015 CONSERVEE

ACCESSIBILITE ECHEANCE AU 1 ER JANVIER 2015 CONSERVEE ACCESSIBILITE ECHEANCE AU 1 ER JANVIER 2015 CONSERVEE NOUVEAUTE : AGENDA D ACCESSIBILITE PROGRAMMES Au sommaire Les Agendas d Accessibilite programmée (Ad AP) 2 La Loi de 2005 3 Point sur la Mise en accessibilité

Plus en détail

Livret blanc. Bien vivre chez soi quel que soit son âge

Livret blanc. Bien vivre chez soi quel que soit son âge VILLE D'EQUEURDREVILLE-HAINNEVILLE Livret blanc Bien vivre chez soi quel que soit son âge GUIDE PRATIQUE POUR UN LOGEMENT FONCTIONNEL MALGRÉ LA DÉPENDANCE ( L AUTONOMIE À DOMICILE Le Conseil des séniors,

Plus en détail

André AUGST, Vice président

André AUGST, Vice président Ingénierie sociale Centre de bilan de compétences Centre de formation professionnelle Entreprise Adaptée Entreprise d Insertion par l Activité Economique Créée en 1987, le CEP CICAT est un véritable lieu

Plus en détail

Comment se mettre aux normes pour les artisans - commerçants

Comment se mettre aux normes pour les artisans - commerçants Loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées Comment se mettre aux normes pour les artisans - commerçants Logo

Plus en détail

Les expertises-clés de Legrand

Les expertises-clés de Legrand Les expertises-clés de Legrand Le spécialiste mondial des infrastructures électriques et numériques du bâtiment Une offre complète pour les marchés résidentiel, tertiaire et industriel Plus de 200 000

Plus en détail

Et si vos clients devenaient vos meilleurs prescripteurs DOMOTIQUE DOSSIER D INSCRIPTION LOGEMENT LES JOURNÉES NATIONALES DE LA

Et si vos clients devenaient vos meilleurs prescripteurs DOMOTIQUE DOSSIER D INSCRIPTION LOGEMENT LES JOURNÉES NATIONALES DE LA DOSSIER D INSCRIPTION LOGEMENT Et si vos clients devenaient vos meilleurs prescripteurs Dossier d inscription Logement - 1/5 Un événement pour et par vous Pendant 15 jours, partout en France... Pour la

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE : xxxxx «COMMERCE»

MAITRE D OUVRAGE : xxxxx «COMMERCE» DIAGNOSTIC DES CONDITIONS D ACCESSIBILITE DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5 éme CATEGORIE : COMMERCES MAITRE D OUVRAGE : xxxxx CONSULTATION POUR LA REALISATION D

Plus en détail

Amélioration de l Habitat Programme d Intérêt Général P.I.G. 2013 2017. Un potentiel de travaux

Amélioration de l Habitat Programme d Intérêt Général P.I.G. 2013 2017. Un potentiel de travaux Amélioration de l Habitat Programme d Intérêt Général P.I.G. 2013 2017 Un potentiel de travaux Présentation de Ploërmel Communauté La Communauté de Communes de Ploërmel a été créée en 1996. Situé dans

Plus en détail

Communauté de communes D Erdre et Gesvres Accessibilité aux ERP Jeudi 29 mars 2012

Communauté de communes D Erdre et Gesvres Accessibilité aux ERP Jeudi 29 mars 2012 Communauté de communes D Erdre et Gesvres Accessibilité aux ERP Jeudi 29 mars 2012 Département Commerce et Tourisme Chapitre 1 > Titre SOMMAIRE du chapitre. Préambule 1 Définition d un ERP et ses obligations

Plus en détail

- Le Diagnostic accessibilité. - L atténuation des règles - Les dérogations

- Le Diagnostic accessibilité. - L atténuation des règles - Les dérogations ERP EXISTANTS - Le Diagnostic accessibilité - L atténuation des règles - Les dérogations Echéancier de mise en accessibilité pour les ERP et IOP existantes Avant 2015, en cas de travaux : Les parties crées

Plus en détail

Le rôle de l opérateur

Le rôle de l opérateur Le rôle de l opérateur L opérateur URBANIS accompagne les collectivités depuis 35 ans pour leurs opérations d amélioration de l habitat et de requalification de quartiers anciens Programmes territorialisés

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre du masque

Cliquez pour modifier le style du titre du masque Cliquez pour modifier le style du titre du masque Réglementation en matière Cliquez pour modifier les styles du texte d accessibilité du masque du cadre bâti, des espaces Deuxième publics niveau et de

Plus en détail

Démarche de mise en œuvre Territoire Touristique Adapté support du label national Destination pour tous

Démarche de mise en œuvre Territoire Touristique Adapté support du label national Destination pour tous Démarche de mise en œuvre Territoire Touristique Adapté support du label national Destination pour tous PROCEDURE HERAULT TOURISME Mars 2012 Maison du Tourisme, av. des Moulins, 34184 Montpellier Cedex

Plus en détail

L'Accessibilité de 2005 à 2015

L'Accessibilité de 2005 à 2015 L'Accessibilité de 2005 à 2015 SALON IDDEBA ELISPACE - BEAUVAIS 19 juin 2014 Sommaire Loi du 11 février 2005 Réglementation Sous commission accessibilité Exemples et illustrations Liens et information

Plus en détail

Sommaire général détaillé

Sommaire général détaillé Sommaire général détaillé 1 - Les établissements accueillant des personnes âgées (MR.1) Chap. 1 Les maisons de retraite : une réalité complexe (MR.11)... 31 1/1 Généralités (MR.111)... 31 1/2 La typologie

Plus en détail

Une initiative du Conseil Général de Corrèze

Une initiative du Conseil Général de Corrèze Les tarifs et les aides Le Conseil Général de la Corrèze alloue des subventions pour financer en partie l installation des packs autonomie dans votre logement ou chez l un de vos proches. Choisissez la

Plus en détail

Accessibilité : ajustement de l'environnement normatif

Accessibilité : ajustement de l'environnement normatif Accessibilité : ajustement de l'environnement normatif Journée territoriale de l'accessibilité 24 juin 2014 Direction Direction départementale Départementale des des Territoires Territoires SOMMAIRE Pages

Plus en détail

Label Habitat Senior Services. Présentation à l association Régionale Auvergne 21/03/12

Label Habitat Senior Services. Présentation à l association Régionale Auvergne 21/03/12 Label Habitat Senior Services Présentation à l association Régionale Auvergne 21/03/12 DELPHIS ASSOCIATION DE RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT POUR LES BAILLEURS SOCIAUX. Crée en 1989 24 ESH membres 180 000

Plus en détail

Le diagnostic consiste à réaliser un état des lieux de l accessibilité de chacun des bâtiments.

Le diagnostic consiste à réaliser un état des lieux de l accessibilité de chacun des bâtiments. DIAGNOSTIC «ACCESSIBILITE AUX HANDICAPES» afin de se mettre en conformité pour accueillir l ensemble de votre clientèle quelque soit son handicap au 1 er janvier 2015 Le diagnostic consiste à réaliser

Plus en détail

FORMATION AUX TRAVAUX D ACCESSIBILITE

FORMATION AUX TRAVAUX D ACCESSIBILITE FORMATION DIFFUSION : TOUTES ENTREPRISES LE 24 OCTOBRE 2014 N 2014-269 FEDERATION DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS DE DROME ET ARDECHE AFFAIRE SUIVIE PAR Rachel MESNIL FORMATION AUX TRAVAUX D ACCESSIBILITE

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L ACCOMPAGNEMENT DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5ÈME CATÉGORIE AUX NOUVELLES NORMES D ACCESSIBILITÉ

CAHIER DES CHARGES POUR L ACCOMPAGNEMENT DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5ÈME CATÉGORIE AUX NOUVELLES NORMES D ACCESSIBILITÉ CAHIER DES CHARGES POUR L ACCOMPAGNEMENT DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5ÈME CATÉGORIE AUX NOUVELLES NORMES D ACCESSIBILITÉ 1. CONTEXTE La loi du 11 février 2005 exprime le principe «d accès

Plus en détail

INTEGRER LE MAINTIEN A DOMICILE DES PERSONNES AGEES DANS L HABITAT AMBITIONS ET REALITES A COLLONGES AU MONT D OR

INTEGRER LE MAINTIEN A DOMICILE DES PERSONNES AGEES DANS L HABITAT AMBITIONS ET REALITES A COLLONGES AU MONT D OR INTERVENTION AU CLUB DU DEVELOPPEMENT DURABLE DU GRAND LYON - 18 SEPTEMBRE 2012 - SAINT-PRIEST INTEGRER LE MAINTIEN A DOMICILE DES PERSONNES AGEES DANS L HABITAT AMBITIONS ET REALITES A COLLONGES AU MONT

Plus en détail

Accessibilité des établissements recevant du Public. Ville de Gruissan

Accessibilité des établissements recevant du Public. Ville de Gruissan Accessibilité des établissements recevant du Public Ville de Gruissan Didier Codorniou Maire de Gruissan Régine Batt Maire adjointe à l action sociale Nos cités n ont pas été pensées pour l ensemble des

Plus en détail

Direction Commerce-Tourisme L accessibilité pour tous dans les Etablissements Recevant du Public

Direction Commerce-Tourisme L accessibilité pour tous dans les Etablissements Recevant du Public Direction Commerce-Tourisme L accessibilité pour tous dans les Etablissements Recevant du Public Réunion d information La réglementation accessibilité La notion d accessibilité L accessibilité dans les

Plus en détail

Le programme d aides publiques pour l amélioration de l habitat. La Communauté d Agglomération Périgourdine et ses partenaires présentent :

Le programme d aides publiques pour l amélioration de l habitat. La Communauté d Agglomération Périgourdine et ses partenaires présentent : La Communauté d Agglomération Périgourdine et ses partenaires présentent : Le programme d aides publiques pour l amélioration de l habitat Contact presse : Martine Chauvineau - Tél. 05 53 35 86 37 m.chauvineau@agglo-perigueux.fr

Plus en détail

2005-2015. 1 million d établissement recevant du public : commerce, théâtres, cinémas, cabinets libéraux, mairies, établissements scolaires, etc

2005-2015. 1 million d établissement recevant du public : commerce, théâtres, cinémas, cabinets libéraux, mairies, établissements scolaires, etc 2005-2015 12 millions de français déclarent avoir un problème important de santé depuis au moins 6 mois et rencontrer des difficultés importantes dans leur activité quotidienne ou avoir un accident de

Plus en détail

Financer les travaux d adaptation des logements

Financer les travaux d adaptation des logements 1ère Journée de l accessibilité des bâtiments et de leurs abords Maison de l Artisanat Financer les travaux d adaptation des logements 1 1er journée de l accessibilité des bâtiments et de leurs abords

Plus en détail

BATIMENTS EXISTANTS Accessibilité / ½ journée d information / DRE et DDE du Limousin / janvier 2008

BATIMENTS EXISTANTS Accessibilité / ½ journée d information / DRE et DDE du Limousin / janvier 2008 BATIMENTS EXISTANTS Champ d application et logique des règles Champ d application Collectif faisant l objet de travaux modification extension Logements créés par changement de destination Logique d application

Plus en détail

Schéma Directeur de mise en Accessibilité

Schéma Directeur de mise en Accessibilité Schéma Directeur de mise en Accessibilité Audits accessibilité des Etablissements Recevant du Public et des Installations Ouvertes au Public Communauté de Communes de DOL DE BRETAGNE Siége Social Maison

Plus en détail

Réunion publique - 14 novembre 2012 - Volvic

Réunion publique - 14 novembre 2012 - Volvic Programme communautaire en faveur de l habitat 2012-20152015 Réunion publique - 14 novembre 2012 - Volvic Contexte Un programme dans la lignée des opérations précédentes : - Opération Programmée d Amélioration

Plus en détail

Rénovation de l'ancien : tout savoir sur les subventions mobilisables pour financer les travaux d'amélioration des logements

Rénovation de l'ancien : tout savoir sur les subventions mobilisables pour financer les travaux d'amélioration des logements Rénovation de l'ancien : tout savoir sur les subventions mobilisables pour financer les travaux d'amélioration des logements Conférence : Salon de l immobilier avril 2014 1. Présentation de l intervenant

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Atlantique MARS 2016 BORDEAUX. www.autonomic-expo.com ENTRÉE GRATUITE. Handicap Grand Âge Maintien à Domicile.

DOSSIER DE PRESSE. Atlantique MARS 2016 BORDEAUX. www.autonomic-expo.com ENTRÉE GRATUITE. Handicap Grand Âge Maintien à Domicile. Salon 03 Atlantique Professionnel & Grand Public ENTRÉE GRATUITE 1 ère Edition 04 MARS 2016 BORDEAUX PARC DES EXPOSITIONS NOUVEAU Handicap Grand Âge Maintien à Domicile Toutes les Solutions pour Mieux

Plus en détail

Il s agit donc de favoriser l amélioration globale de la qualité visant les trois priorités suivantes :

Il s agit donc de favoriser l amélioration globale de la qualité visant les trois priorités suivantes : Schéma régional de développement touristique 2012-2016 AIDE AUX INVESTISSEMENTS SPECIFIQUES POUR LES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES A STATUT PRIVE NON ASSOCIATIF Objectif Les hébergements constituent un élément

Plus en détail

Dossier de presse. Senior Cottage. Contact presse : Agence KALIMA - Sarah HACHEMI shachemi@kalima- rp.fr - 01 44 90 82 53-07 86 99 28 78

Dossier de presse. Senior Cottage. Contact presse : Agence KALIMA - Sarah HACHEMI shachemi@kalima- rp.fr - 01 44 90 82 53-07 86 99 28 78 Dossier de presse Senior Cottage Contact presse : Agence KALIMA - Sarah HACHEMI shachemi@kalima- rp.fr - 01 44 90 82 53-07 86 99 28 78 Edito «Senior Cottage marque une véritable rupture en matière de maintien

Plus en détail

La vie chez soi, améliorer les pratiques du domicile

La vie chez soi, améliorer les pratiques du domicile Habitat et vieillissement La vie chez soi, améliorer les pratiques du domicile Diagnostic autonomie et vieillissement Colloque FREGIF Paris Page 1 Le CSTB : au service la qualité et de la sécurité de la

Plus en détail

ATELIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE

ATELIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE Agenda 21 de Massy Compte rendu de rencontre Mardi 16 octobre 2007 ATELIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE Thème : Mobilité et Accessibilité Contact Catherine LAFEUILLE, directrice de l Agenda 21 local Anne

Plus en détail

DDTM de la MANCHE Loi du 11 février 2005

DDTM de la MANCHE Loi du 11 février 2005 DDTM de la MANCHE Loi du 11 février 2005 Information 2011 commerçants artisans Enjeux quantitatifs, enjeux de société L enquête HID (Handicap Invalidité Dépendance) du ministère de la Santé pour 2004 Réalisée

Plus en détail

Electricité et câblage de l immeuble

Electricité et câblage de l immeuble FICHE TECHNIQUE Electricité et câblage de l immeuble 2 4 5 CONNAÎTRE > Le réseau électrique > Les réseaux téléphoniques et de télévision REGARDER > La prise de terre > Les gaines techniques > Les installations

Plus en détail

Formations Accessibilité

Formations Accessibilité 22.04.2016 Page 1/1 Formations Accessibilité Les dispositions règlementaires liées à l accessibilité des bâtiments prennent en compte les règles techniques à respecter ainsi que les procédures à suivre

Plus en détail

Requalification du bâtiment Euclide à Tourcoing Collection images 5

Requalification du bâtiment Euclide à Tourcoing Collection images 5 Requalification du bâtiment Euclide à Tourcoing Collection images 5 Collection images Requalification du bâtiment Euclide à Tourcoing Mai 2014 Ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l

Plus en détail

Présentation du système INNOS

Présentation du système INNOS Présentation du système INNOS Système de mise en relation Messagerie instantanée & services personnalisés Lauréat de la bourse Charles Foix 2009 (Allongement de la vie) Membre élu SFTAG (Autonomie et Gérontechnologie)

Plus en détail

Diagnostic des conditions d Accessibilité des bâtiments de la ville d AURAY

Diagnostic des conditions d Accessibilité des bâtiments de la ville d AURAY Diagnostic des conditions d Accessibilité des bâtiments de la ville d AURAY Restitution de la Mission Auray, le 10 mars 2010 Sommaire Rappel des Obligations réglementaires -La Loi du 11 février 2005 -Le

Plus en détail

Mise en conformité des Établissements Recevant du Public. Quoi de neuf en accessibilité? Service Construction Habitat Ville

Mise en conformité des Établissements Recevant du Public. Quoi de neuf en accessibilité? Service Construction Habitat Ville Mise en conformité des Établissements Recevant du Public Quoi de neuf en accessibilité? Service Construction Habitat Ville Direction départementale des territoires de Maine-et-Loire r L ACCESSIBILITÉ DE

Plus en détail

Enjeux du développement durable. Faire reculer la pauvreté et rompre avec la précarité

Enjeux du développement durable. Faire reculer la pauvreté et rompre avec la précarité 4 Action sociale Fiche Axe 3 Garantir la cohésion sociale, l'accès à la ville pour tous, intégrer les habitants et améliorer la qualité de vie Enjeux du développement durable Faire reculer la pauvreté

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE D ACCESSIBILITE POUR UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE DESCRIPTIVE D ACCESSIBILITE POUR UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC NOTICE DESCRIPTIVE D ACCESSIBILITE POUR UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC Notice rédigée conjointement par les associations compétentes et la direction départementale de l équipement RENSEIGNEMENTS ADMINISTRATIFS

Plus en détail

LiEusaiNt. ouvrez-vous à une nouvelle qualité de vie

LiEusaiNt. ouvrez-vous à une nouvelle qualité de vie LiEusaiNt ouvrez-vous à une nouvelle qualité de vie SUR LA NATURE SUR L AV SUR LA VILLE un NouvEau lieu de vie conçu pour le bien-être de tous dès l entrée, la résidence privilégie le bien-être de tous

Plus en détail

NOUVEAU DISPOSITIF REGLEMENTAIRE Les ERP

NOUVEAU DISPOSITIF REGLEMENTAIRE Les ERP Loi pour l Égalité des Droits et des Chances, la Participation et la Citoyenneté des Personnes Handicapées (EDCPCPH) NOUVEAU DISPOSITIF REGLEMENTAIRE Les ERP 1 1 Quel classement pour les ERP? Le classement

Plus en détail

Commission Communale pour l'accessibilité aux Personnes Handicapées (CCAPH)

Commission Communale pour l'accessibilité aux Personnes Handicapées (CCAPH) Rapport annuel de la CCAPH Ville d Angers Commission Communale pour l'accessibilité aux Personnes Handicapées (CCAPH) Rapport annuel n 6 Année 2013 SOMMAIRE 1 Données générales... 1 1.1 Cadre réglementaire...

Plus en détail

DIAGNOSTIC ACCESSIBILITE E.R.P. Rapport technique N 1-A

DIAGNOSTIC ACCESSIBILITE E.R.P. Rapport technique N 1-A DIAGNOSTIC ACCESSIBILITE E.R.P Rapport technique N 1-A MAIRIE Accueil, bureaux, salle du Conseil Municipal, salle des Mariages Place du Cardinal Grente 50410 PERCY ERP 5 ème catégorie ADU Etudes Novembre

Plus en détail

NOTICE ACCESSIBILITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE ACCESSIBILITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC NOTICE ACCESSIBILITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC 1/35 Le demandeur et l établissement 1- Le demandeur Nom, Prénom : Adresse : Téléphone : E-mail : 2- L établissement Nom : Adresse : Activité

Plus en détail

Logement. Maintien à domicile. Alimentation. Transport. Budget

Logement. Maintien à domicile. Alimentation. Transport. Budget SOMMAIRE Logement Maintien à domicile Santé Alimentation Transport Budget LOGEMENT PACT Pays-Basque Le PACT vous aide à adapter votre logement : un diagnostic accessibilité réalisé par le PACT. Évaluation

Plus en détail

Contexte. Contact presse : Eléonore CREN, tel :03 27 53 01 39, mail : eleonore.cren@adus.fr

Contexte. Contact presse : Eléonore CREN, tel :03 27 53 01 39, mail : eleonore.cren@adus.fr DOSSIER DE PRESSE Procédure d audits énergétiques et environnementaux, première étape d un Plan d actions pour le développement de la filière éco-construction Contexte En Novembre 2008, le syndicat mixte

Plus en détail

«HABITER MIEUX» en VALLEE DE CHAMONIX- MONT-BLANC

«HABITER MIEUX» en VALLEE DE CHAMONIX- MONT-BLANC «HABITER MIEUX» en VALLEE DE CHAMONIX- MONT-BLANC Présentation du territoire 4 communes Vallée vulnérable: au changement climatique aux épisodes de dégradation de la qualité de l air «Habiter Mieux» Champs

Plus en détail

c est simple quand on nous guide!

c est simple quand on nous guide! Pour un habitat adapté à chacun Vivre mieux chez soi, c est simple quand on nous guide! Confort au quotidien Accessible à tous, la domotique s'adapte à vos besoins et à votre mode de vie Des solutions

Plus en détail

Charte. d attribution des logements. Assurer un bon accueil des ménages, sans discrimination, et dans le respect de la réglementation

Charte. d attribution des logements. Assurer un bon accueil des ménages, sans discrimination, et dans le respect de la réglementation Charte d attribution des logements un processus de mise en location lisible Assurer un bon accueil des ménages, sans discrimination, et dans le respect de la réglementation Garantir la lisibilité du circuit

Plus en détail

PROGRAMME «HABITER MIEUX» DOSSIER DE PRESSE

PROGRAMME «HABITER MIEUX» DOSSIER DE PRESSE PROGRAMME «HABITER MIEUX» DOSSIER DE PRESSE Le Programme «Habiter Mieux» en FRANCE Etat des lieux Contexte National : La précarité énergétique pèse sur les ménages les plus fragiles depuis de nombreuses

Plus en détail

La ville comme on l aime, plus juste

La ville comme on l aime, plus juste Handicap ensemble avec nos différences nous = vous La ville comme on l aime, plus juste La Ville de Lyon porte les valeurs de l égalité, incarnées entre autres par l obtention en 2011 du Label Diversité

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 06/2015 OPÉRATION PROGRAMMÉE D AMÉLIORATION DE L HABITAT

DOSSIER DE PRESSE 06/2015 OPÉRATION PROGRAMMÉE D AMÉLIORATION DE L HABITAT DOSSIER DE PRESSE 06/2015 OPÉRATION PROGRAMMÉE D AMÉLIORATION DE L HABITAT O.P.A.H. multisites de la CCPRO, présentation de la démarche Dans le cadre de son Programme Local de l Habitat, la CCPRO a lancé,

Plus en détail

Accessibilité > cadre bâti : ERP et logement

Accessibilité > cadre bâti : ERP et logement Accessibilité > cadre bâti : ERP et logement Réglementation Accessibilité / cadre bâti DDE 27 1 Les références réglementaires (1) Le cadre législatif Loi n 2005-102 du 11 février 2005 (notamment l article

Plus en détail

L accessibilité des hôtels, restaurants et commerces de 5 ème catégorie

L accessibilité des hôtels, restaurants et commerces de 5 ème catégorie L accessibilité des hôtels, restaurants et commerces de 5 ème catégorie Guide pratique Règlementation, recommandations et préconisations Préambule 2 Définition d un ERP: Sont considérés comme des Établissements

Plus en détail

Réussir son installation domotique et multimédia

Réussir son installation domotique et multimédia La maison communicante Réussir son installation domotique et multimédia François-Xavier Jeuland Avec la contribution de Olivier Salvatori 2 e édition Groupe Eyrolles, 2005, 2008, ISBN : 978-2-212-12153-7

Plus en détail

Héricourt, 15 novembre. Matinale Pôle Energie Franche-Comté

Héricourt, 15 novembre. Matinale Pôle Energie Franche-Comté Héricourt, 15 novembre Matinale Pôle Energie Franche-Comté www.promotelec.com Lieu Ville Date JND 2013 3 & pour vous le confort, c est quoi? & pour vous le confort, c est quoi? & pour vous le confort,

Plus en détail

Approche complémentaire accessibilité-sécurité routière dans le traitement des traversées de communes: exemple de la commune de Bayel

Approche complémentaire accessibilité-sécurité routière dans le traitement des traversées de communes: exemple de la commune de Bayel Approche complémentaire accessibilité-sécurité routière dans le traitement des traversées de communes: exemple de la commune de Bayel Michel Lamy et Pascal Lux DDEA de l Aube Présentation de la commune

Plus en détail

LES SERVICES A LA PERSONNE

LES SERVICES A LA PERSONNE LES SERVICES A LA PERSONNE PLAN!! PRESENTATION DE L INTERVENANT!! LE CONTEXTE GERONTOLOGIQUE!! LES SERVICES A LA PERSONNE!! Le CHAMP DES SERVICES A LA PERSONNE!! L ACCES!! LES LIMITES!! EVOLUTIONS!! GERONTECHNOLOGIES

Plus en détail

1er janvier 2015. Le principes de la loi du 11 février 2005

1er janvier 2015. Le principes de la loi du 11 février 2005 ACCESSIBILITÉ CHRD Le principes de la loi du 11 février 2005 La loi du 11 février 2005 exprime le principe «d accès à tout pour tous». Les entreprises commerciales et artisanales qui reçoivent du public

Plus en détail

POLITIQUE DE RENOVATION URBAINE «OPÉRATION CŒUR DE VILLE» AXE HABITAT

POLITIQUE DE RENOVATION URBAINE «OPÉRATION CŒUR DE VILLE» AXE HABITAT POLITIQUE DE RENOVATION URBAINE «OPÉRATION CŒUR DE VILLE» AXE HABITAT Conseil municipal 12 décembre 2011 Diagnostic préalable Les enseignements Les enseignements du diagnostic 65% des habitants du centre

Plus en détail

18 octobre 2010. DOSSIER Création-Reprise et Transmission d entreprise artisanale en Languedoc-Roussillon

18 octobre 2010. DOSSIER Création-Reprise et Transmission d entreprise artisanale en Languedoc-Roussillon 18 octobre 2010 DOSSIER Création-Reprise et Transmission d entreprise artisanale en Languedoc-Roussillon 1 2 Les entreprises artisanales démontrent chaque jour leur vitalité et sont l un des moteurs de

Plus en détail

Personnes âgées & personnes handicapées. Logements Services à domicile

Personnes âgées & personnes handicapées. Logements Services à domicile Personnes âgées & personnes handicapées Logements Services à domicile Comment appréhender l arrivée de l âge? Comment rompre l isolement? Comment faire face à la perte d autonomie? Autant de questions

Plus en détail

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013 Nantes, le 11 mars 2013 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014 v Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr 1000

Plus en détail

Agir ensemble pour être plus fort

Agir ensemble pour être plus fort Agir ensemble pour être plus fort Les Journées de l accessibilité RESPECT DES NORMES Par Aurélie Digue, Expert Diagnostic à l APAVE Rennes I / LOI HANDICAP 2005 Loi n 2005-102 du 11 Février 2005 Décret

Plus en détail

Le SQUARE DES AGES, un nouveau concept d habitat sénior

Le SQUARE DES AGES, un nouveau concept d habitat sénior Un habitat adapté, évolutif et intégrant les technologies de l information et de la communication pour l autonomie tout au long de la vie. Espace d accueil, d information et de conseils en aides techniques

Plus en détail

Intégrer les règles d accessibilité dans les dossiers de demande de travaux ou de permis de construire

Intégrer les règles d accessibilité dans les dossiers de demande de travaux ou de permis de construire Etablissements recevant du public Guide pratique Intégrer les règles d accessibilité dans les dossiers de demande de travaux ou de permis de construire Tous travaux dans un Etablissement Recevant du Public

Plus en détail

Politique en faveur des personnes en situation de handicap

Politique en faveur des personnes en situation de handicap DIRECTION DE L ACTION SOCIALE, DE L ENFANCE ET DE LA SANTE Observatoire parisien des situations de handicap Politique en faveur des personnes en situation de handicap Travail sur les indicateurs CNIS -

Plus en détail

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination Mardi 3 ème rencontre nationale des Réseaux de santé Personnes Agées CLIC, Réseaux, MAI CLIC et développement de la coordination Intervention : Yvelise ABECASSIS, présidente A.N.C.CLIC - Association Nationale

Plus en détail

avec Bien vivre à domicile

avec Bien vivre à domicile avec Bien vivre à domicile Pour un quotidien confortable et bien entouré Pour favoriser le maintien à domicile des personnes de plus de 60 ans, Immobilière Podeliha porte une attention particulière à l

Plus en détail

Rénovation de l'ancien : tout savoir sur les subventions mobilisables pour financer les travaux d'amélioration des logements

Rénovation de l'ancien : tout savoir sur les subventions mobilisables pour financer les travaux d'amélioration des logements Rénovation de l'ancien : tout savoir sur les subventions mobilisables pour financer les travaux d'amélioration des logements Réunion de présentation Adile BENZEKRI, chargé d opérations au CDAH-PACT 1.

Plus en détail

Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite»

Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite» Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite» Le passage à la retraite est une période de transition qui implique des changements et la perte d un certain nombre d éléments structurant

Plus en détail

L accessibilité des personnes en situation de handicap

L accessibilité des personnes en situation de handicap GUIDE PRATIQUE Commerces, CHR, prestataires de services L accessibilité des personnes en situation de handicap Novembre 2013 Évaluez votre accessibilité Auto-évaluation pour les ERP de 5 e catégorie de

Plus en détail

Guide de création d un jardin d éveil dans le Doubs

Guide de création d un jardin d éveil dans le Doubs Guide de création d un jardin d éveil dans le Doubs www.doubs.fr 1 Sommaire Préambule p. 3 Démarche pour la création d un jardin d éveil p. 4 Réglementation Procédure de création d un jardin d éveil Fonctionnement

Plus en détail

Les marchés d avenir de l électrotechnique. Quels défis technologiques?

Les marchés d avenir de l électrotechnique. Quels défis technologiques? Les marchés d avenir de l électrotechnique Quels défis technologiques? 1 Les marchés d avenir Efficacité énergétique Aide à l autonomie Communication Confort - Sécurité Ce qui ne s oppose pas au travail

Plus en détail

Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie

Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie Action Sociale I février 2015 I Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie Plan d actions personnalisé Aides d urgence : ARDH et ASIR Logement et cadre de vie Secours exceptionnels Le

Plus en détail

L accessibilité des commerces et des services de proximité (classés en 5 e catégorie au sens du règlement de sécurité)

L accessibilité des commerces et des services de proximité (classés en 5 e catégorie au sens du règlement de sécurité) L accessibilité des commerces et des services de proximité (classés en 5 e catégorie au sens du règlement de sécurité) La loi du 11 février 2005 exprime le principe «d accès à tout pour tous» qui implique

Plus en détail

Séminaire sur les Ad Ap Sommes-nous prêt? Mercredi 17 juin 2015 CWTC Didier BERGEN Président de l Ordre des Architectes de la Guadeloupe

Séminaire sur les Ad Ap Sommes-nous prêt? Mercredi 17 juin 2015 CWTC Didier BERGEN Président de l Ordre des Architectes de la Guadeloupe 1 Qu est ce qu un ERP Selon l article R123-2 du Code de la Construction et de l Habitation, les ERP Établissements recevant du public, sont tous les «bâtiments, locaux et enceintes dans lesquels des personnes

Plus en détail